Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept."

Transcription

1 Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept Le 5 septembre 2014, comme convenu, Bernadet, responsable de l association ZOB, arrive vers 9 heures à notre hôtel Le Kartala de Tanaravive. Ensemble, avec sa voiture, nous rejoignons l entreprise Métaplasco située rue des Hydrocarbures, à une dizaine de kilomètres de là. Après une bonne heure dans les embouteillages, l adresse indiquée sur le site Internet nous amène devant un bâtiment en construction. En utilisant le téléphone portable, nous arrivons enfin devant le magasin pour acheter les 2 panneaux photovoltaïques réservés auparavant par mail. Par contre, ils sont en rupture de stock pour le câble électrique. Le magasinier se propose de nous accompagner chez un autre fournisseur qu il connaît bien. Nous y arrivons vers 12 heures, mais il est déjà fermé. Pour éviter de refaire 2 heures d embouteillage pour reconduire le magasinier, je lui propose de lui offrir le taxi comme moyen de retour. Cela nous permet de retrouver l équipe d enseignants du Lycée Jules Ferry au restaurant «Le 3 styles» pour y déjeuner et mettre au point le séjour des élèves à la ferme ZOB. L après-midi, nous retournons au magasin «Bonnet» pour finir les achats de câble électrique et diverses petites fournitures. Bernadet repart seul vers 17h à son domicile d Antsirabé Le lendemain 6 septembre, nous arrivons à Antsirabé vers 16 heures au bureau de la ZOB où nous attend le serrurier Mr Barthélémy qui doit fabriquer les supports de panneaux. Bernadet nous conduit directement à la ferme (située à environ 20 mimutes des bureaux) où un nouveau puits a été creusé tout près de l existant sur lequel il avait été convenu d installer la pompe. Au-dessus de ce nouveau puits, un magnifique local parallélépipédique en brique rouge soutient 2 réservoirs d un mètre cube chacun. Pour des raisons de sécurité et de commodité, nous décidons que les panneaux seront installés au-dessus de cette récente construction et élaborons les plans du cadre pour les panneaux que le serrurier devra fabriquer pendant notre périple touristique que nous effectuerons du 7 au 15 septembre, dans la région de Morondava. Au matin du 16 septembre, Bernadet me rejoint vers 8 heures à notre hôtel pour nous rendre dans une quincaillerie acheter du tube PVC ( un de 6 m et un de 3 m) de diamètre 100mm. Le dynamisme de Bernadet facilite beaucoup les choses et permet d arriver à la ferme vers 9 heures où nous attendent les 2 agents de ferme Basile et Laïlana dirigés par le responsable Bruno. Quelle bonne surprise! Les panneaux sont déjà montés sur le support fabriqué tout à fait conforme au plan élaboré précédemment. Sans perdre de temps, nous commençons l assemblage des tubes en utilisant la débrouille africaine (chauffage en brûlant de l herbe). Mauvaise surprise! En essayant de glisser la pompe dans le tube, celle-ci n y glisse pas librement et risque de se coincer. Effectivement, après vérification, le diamètre devant être normalement 100 mm intérieur ne fait que 95 (100 extérieur). Nous retournons rapidement à Antsirabé, dans une autre quincaillerie pour y racheter le bon diamètre de tube. Sans nous décourager, nous recommençons l assemblage des tubes, leur perçage en partie basse et la pose d une plaque anti-enfoncement.

2 A midi, c est l arrivée des 2 bus transportant 17 élèves de 1 ère et terminale du lycée J. Ferry de Tananarive, accompagnés de 5 enseignants ( Anna, Berthe, Jeannine, Lovatina et Hadja). Tous ensemble, nous piqueniquons sous la paillote de la ferme. L après-midi est consacrée à une formation théorique sur l électricité. L électricité, c est quoi? Notion du courant, de la tension, de la résistance, de la puissance, loi d Ohm, Les élèves sont très attentifs, d une sagesse extrême et très motivés par cet apprentissage. Ils prennent beaucoup de notes. De 15h 30 à 16h, Anta chargée de clientèle présente l association ZOB. Nous passons ensuite au travaux pratiques d électricité: utilisation d un multimètre numérique, mesure de tension, de courant, de résistance et réalisons un circuit électrique simple : allumage d une ampoule avec une pile de 4,5V. Les élèves sont ravis et nous aussi! La journée se finira autour du puits pour présenter et expliquer entre 17 et 18h le fonctionnement des différents éléments constitutifs de la pompe et de son alimentation par panneaux photovoltaïques. Puis, les uns et les autres partent vers leurs hébergements respectifs. Rendez-vous demain pour l installation de la pompe.

3 Le 17, nous commençons très tôt la journée par la mise en place du filin de maintien de la pompe, par le raccordement du câble électrique et du tuyau de refoulement de l eau. Il faut ensuite mettre le tube PVC dans le puits. Malheureusement, le cadre des panneaux solaires gène pour permette au tube de plonger dans le puits.. On devra démonter un panneau pour résoudre le problème Le tube de protection de la pompe est maintenant bien en place dans le puits.

4 On continue en attachant solidement le câble électrique et le tuyau d eau au filin de maintien de la pompe. Tout le monde s y met, y compris un élève arrivé plus tôt que les autres (en visite chez un parent près de la ferme). Pour finir, il faut insérer la pompe dans le tube de protection et effectuer le raccordement des panneaux. Vers 10h, les élèves arrivent de leur hébergement et se divisent en 3 groupes de travail pour effectuer le schéma complet de l installation de la pompe. Tout le monde planche avec sérieux et motivation

5 On doit stopper les élèves à 12h afin de faire l analyse de leurs schémas qui méritent beaucoup de compliments. Francis leur présente plusieurs schémas techniques. A 13 h, c est le moment du pique-nique Pendant ce temps, le château d eau se remplit, à la grande satisfaction de tous les participants. Entre 14 et 15h, nous sommes tous autour du puits pour vérifier le débit de la pompe qui remplit un seau de 10 litres en 1minute et 10 secondes. C est le moment d utiliser nos notions de mathématiques pour trouver le débit horaire (514 litres) et conclure qu il faudra 4 heures pour remplir les 2 cuves du château d eau (2000 litres), à condition bien sûr que le soleil brille généreusement. Nous évoquons aussi les notions de maintenance préventive qui permettront d assurer la pérennité de l installation. Les élèves doivent maintenant continuer leur voyage vers Ambatolampy pour y visiter les fonderies Une dernière photo de famille avant l au revoir, les cœurs serrés, les têtes remplies de bons souvenirs.

6 La matinée du 18 septembre est consacrée à la finition de l installation en même temps qu une formation plus approfondie des 3 agents de ferme toujours présents et assidus depuis le début des opérations. Dans la soirée, toute l équipe de la ZOB vient à la ferme pour remercier chaleureusement l association Touraine Madagascar. Verre de l amitié, spécialités locales et discours très enlevé de Bruno enchantent autant nos pupilles que nos cœurs. Le personnel du bureau de la ZOB Bruno et les 2 agents de la ferme Demain, nous continuerons notre voyage vers le sud sur la RN7, mais repasserons le 22 pour vérifier le bon fonctionnement du système de pompage. Effectivement, le 22 septembre,à 13h, nous nous retrouvons à la ferme où tout se passe à merveille. Bruno nous fait part de ses constatations : - Le puits mesure 7,30m et avait 1,70m d eau le 17/09 Après puisage dans la journée de 1500l (en 3 h) il restait 0,90m d eau dont 0,50m que la pompe peut aspirer. - Le volume restant, sachant que le puits a un diamètre de 1,50m, est de 565litres. - Le lendemain 18/09 à 6h, le niveau de l eau était remonté à 1,40m et à 1,60m à 9h. - Autre mesure : Le 21/09, après pompage de 1600l, il reste 1m d eau dans le puits. Le lendemain matin, le niveau est remonté à 1,60m. Conclusion : le puits semble pouvoir fournir les 1500l d eau par jour (besoin de la ferme) et retrouve son niveau normal pendant la nuit. Bruno m informe que la nappe va encore baisser jusqu au 20 octobre mais remontera dès l arrivée des pluies (de novembre à mars).

7 Toute l équipe de la ZOB Une agréable surprise nous attendait à Tananarive le 23 septembre, dernier jour de notre séjour à Madagascar : tous les enseignants de Jules Ferry et une délégation d élèves sont venus au Karthala nous souhaiter un bon retour en France, nous remercier encore pour leur voyage d études à Antsirabé et nous confier le soin de distribuer courrier et salutations à tous les membres de Touraine Madagascar et du club Mada du lycée Grandmont. Du baume au cœur pour affronter les 10 heures d avion qui nous attendaient.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Jeudi 21 avril : Arrivée à l aéroport de Tamatave vers 16h 28 Accueil et prise de contact avec : Jean Pierre, CCS Tamatave Alain Lefèvre,

Plus en détail

Compte rendu du projet solaire au Ladakh

Compte rendu du projet solaire au Ladakh Compte rendu du projet solaire au Ladakh Rappel du projet L objectif de l association «Juley» Enfant du Ladakh est d aider deux écoles de la vallée de la Nubra, au Ladakh, au nord de l Inde, dans l Himalaya

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr

PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr Tous les travaux dans la rénovation de cette maison, à l exception de la pose de la PAC (manipulation de fluides frigorigènes), ont été

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Carnet photos. Visite commentée des travaux

Carnet photos. Visite commentée des travaux Carnet photos Visite commentée des travaux Marais du Vigueirat Life PROMESSE 2003-2007 Sommaire Chaufferie bois et plateforme de stockage... 3 Cuves de récupération des eaux pluviales... 7 Lit planté de

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION MANUEL D INSTALLATION KIT PANNEAUX STANDARD Solar energy CHAUFFAGE SOLAIRE POUR PISCINE KIT DE CONSTRUCTION solar energy Tout d abord, toutes nos félicitations pour votre achat du système de chauffage

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique FICHE TECHNIQUE avril 2014 Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique positionnement Situé sur la côte nord ouest de l Ile Maurice, en bordure de mer, l hôtel Cocotiers est un

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L V3 20130813 Caractéristiques du produit 1. Aspirateur eau et poussière 2. Support sur la base du tuyau, pour déposer les accessoires (cf. Schéma) 3. Fonction soufflerie Noms

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

1. SE RENDRE A KOH CHANG

1. SE RENDRE A KOH CHANG Cher client, Merci d avoir retenu Ecodivers pour vos plongées. Nous aurons un grand plaisir à vous accueillir et à vous faire découvrir les meilleurs spots de Koh Chang. Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs VD 4-601 f 09.2008 Ayez un meilleur contrôle sur votre consommation de diesel et économisez de l argent! Le DFM-System est un appareil de mesure de très

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com

Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com Réchauffeurs, échangeurs, chaudières Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com Réchauffeurs électriques Application : Chauffage des piscines plein air, intérieures ou spas. Principe de fonctionnement

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER ROBILLARD Simon 1ère SEN Au collège et lycées Sainte Marie à Lons le Saunier STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER (Gaggenau/Allemagne) STAGE DU 8 NOVEMBRE AU 18 DECEMBRE 2010 Page 1 SOMMAIRE 1/ Introduction Page

Plus en détail

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Présentation de la mission de réalisation du 16 Octobre au 10 Décembre 2010 Electrification des écoles et formation au métier d électricien en installations

Plus en détail

Projet en énergie Renouvelable

Projet en énergie Renouvelable Projet en énergie Renouvelable Creuze Maxime, Francq Benoît, Lemaire Loïc, Toulotte Antoine IUT de Béthune Introduction Les supports de panneaux solaires Installations panneaux solaires Calcul de l angle

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

FABRICATION D UNE EOLIENNE LORS DU FORUM INTERNATIONAL DES ENERGIES RENOUVELABLES

FABRICATION D UNE EOLIENNE LORS DU FORUM INTERNATIONAL DES ENERGIES RENOUVELABLES FABRICATION D UNE EOLIENNE LORS DU FORUM INTERNATIONAL DES ENERGIES RENOUVELABLES 30 janvier au 4 février 2012 Palais du 15 janvier de N DJAMENA (TCHAD) 1) Présentation du projet Le projet a été réalisé

Plus en détail

Remplacement de la pile d'un Aladin Pro

Remplacement de la pile d'un Aladin Pro Seite 1 von 5 Remplacement de la pile d'un Aladin Pro CCC le 16 Novembre 2007 J'ai acheté mon Aladin Pro neuf en 2001. Après environ 300 plongées en un peu plus de 6 ans, mon indicateur de batterie affiche

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT E A U C H A U D E S A N I T A I R E T.Flow Activ Chauffer l eau. EXPERT T.Flow Activ Source inépuisable d eau chaude T.Flow Activ est un chauffe-eau thermodynamique qui révolutionne la production d eau

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Panneaux solaires cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Les panneaux solaires n ont pas de pièces mobiles, sont durables, et à bien

Plus en détail

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Page : 2 A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. A.1. VUE D ENSEMBLE A.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT!" #! $! %&' ( ) * µ +, µ $# (& % ± -. /01)0$ ' &%(% 2 3,)/4 $ A.3. CARACTERISTIQUES MECANIQUES. PARAMETRES Valeur

Plus en détail

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa C 248-02 made in Italy Nias Dual Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire chaleur à vivre FR Nord Africa Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon

Plus en détail

Everything stays different

Everything stays different Everything stays different Manuel Français Manuel Contenu 1. Avant utilisation................ 3 2. Champ d application......... 3 3. Produits livrés.................. 4 4. Spécifications.................

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système 1.0 SYSTÈME BIONEST MD 1.1 Description et fonctionnement du système Le système de traitement BIONEST utilise un procédé biologique au moyen d'une culture microbienne fixée sur un support synthétique appelé

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i

Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i Le montage d un Dobson est une opération relativement simple mais qui demande de la méthode Le matériel a été commandé chez Optique Unterlinden, reçu le lendemain

Plus en détail

Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales

Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales Par Joseph 13 Aix en Provence Bonjour et bienvenue sur mon blog. après plusieurs mois de réflexion et de recherches sur Internet

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

NETTOYEUR AUTOMATIQUE

NETTOYEUR AUTOMATIQUE NETTOYEUR AUTOMATIQUE MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN FRANÇAIS IMPORTANT: le manuel d instructions que vous avez entre les mains contient des informations de première importance sur les mesures de

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable SÛRETÉ DU QUÉBEC JANVIER 2012 Édition 1 NORMES D INSTALLATION W/SCA Avec rideau gonflable DODGE CHARGER 2012 IDENTIFIÉ SQ - Service des transports Édition 1 Février 2012 pour Charger 2012 La console véhiculaire

Plus en détail

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité Les égyptiens ont inventés de savantes méthodes pour élever un obélisque. Allongé, le bloc de pierre est soulevé à la verticale et maintenu dans ce nouvel état d équilibre. Le but des architectes égyptiens

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

M A R O C AGADIR. En formule ALL INCLUSIVE. Départs (de Paris) du 16 au 23 janvier et (de Toulouse, Lyon et Nantes)du 17 au 24 janvier

M A R O C AGADIR. En formule ALL INCLUSIVE. Départs (de Paris) du 16 au 23 janvier et (de Toulouse, Lyon et Nantes)du 17 au 24 janvier M A R O C AGADIR Séjour 8 jours / 7 nuits dont 5 jours de stage de golf coaching performance avec Stéphane BOUTIN, Olivier DAVID et Olivier MILA En formule ALL INCLUSIVE Départs (de Paris) du 16 au 23

Plus en détail

POMPE Ȧ CARBURANT GT

POMPE Ȧ CARBURANT GT GT10F 1461 0001 POMPE Ȧ CARBURANT GT MANUEL D INSTRUCTION INTRODUCTION Nous vous remercions d avoir acheté la pompe à carburant GT RAPIDFLO Macnaught. Veuillez lire et conserver la présente feuille d instructions,

Plus en détail

SEMINAIRES «TERRE ET MER» UN CONCEPT DE SEMINAIRES «COMME A LA MAISON»

SEMINAIRES «TERRE ET MER» UN CONCEPT DE SEMINAIRES «COMME A LA MAISON» SEMINAIRES «TERRE ET MER» UN CONCEPT DE SEMINAIRES «COMME A LA MAISON» LE CONCEPT Un concept original autour des plaisirs de la mer et la découverte d une magnifique région, le Lavandou et ses îles d Or,

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck 5000 SXT. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck 5000 SXT. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Complément à la notice Fleck 5000 SXT ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono VANNE Volumétrique Electronique Adoucisseurs d eau entièrement automatiques AQUAMAGASIN

Plus en détail

Systèmes de stockage simples à installer et économiques

Systèmes de stockage simples à installer et économiques Systèmes de stockage simples à installer et économiques Parallèlement à l accroissement et à l ampleur des événements pluviométriques, l accélération et l augmentation des débits de pointe accentuent de

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Salon Sviaz Expocomm Moscou du 13 au 16 mai 2014

Salon Sviaz Expocomm Moscou du 13 au 16 mai 2014 Salon Sviaz Expocomm Moscou du 13 au 16 mai 2014 www.tsarvoyages.com En collaboration avec Ubifrance Tsar Voyages, N 1 des voyages d affaires vers la Russie et la CEI, s occupe, si vous le souhaitez, de

Plus en détail

Un petit mot sur la préparation du 48 Alu

Un petit mot sur la préparation du 48 Alu PERFORMANCES - PAPILLONS 48 PLAST/ 48 ALU / 52, LE CHOIX HEPH & MRJACK! PAPILLONS TESTES 48mm plastique standard. 48mm Alu préparé 52mm préparé Lépidoptère la chasse est ouverte Papillons de nuit ou papillons

Plus en détail

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM Nos Nos stations Nos stations Nos stations TOP TOP TOP répondent répondent aux aux aux différents aux différents besoins besoins besoins de de collecte, de de

Plus en détail

cterrier.com 1/9 25/01/2011

cterrier.com 1/9 25/01/2011 cterrier.com 1/9 25/01/2011 Organisation et planification des activités administratives Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE

BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE GÉNÉRALITÉS La brosse est montée sur une plaque de montage DIN [brosse latérale], elle est équipée (d origine) avec des béquilles et peut être montée et démontée par

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet Notice de montage Vous avez choisi Eurotrappe, pour isoler votre sortie de cheminé à foyer ouvert, et nous vous en félicitons! Consignes de sécurité : Monter sur un toit n est pas anodin!!, cela comporte

Plus en détail

>> >> >> Innovens. La condensation à la pointe de l innovation

>> >> >> Innovens. La condensation à la pointe de l innovation C h a u d i è r e m u r a l e g a z c o n d e n s a t i o n Innovens ADVANCE La condensation à la pointe de l innovation >> >> >> > Ecologie et économies d énergie Nouvelle

Plus en détail

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes.

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes. LA VENTOUSE MAGNETIQUE UNE SOLUTION UNIVERSELLE En 1984, lorsque les ventouses magnétiques ont été introduites sur le marché, il n existait que deux catégories de verrouillage. L un de faible sécurité

Plus en détail

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe heta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe Un module pour la production de l ECS et du chauffage central Echangeur à plaques avec circulateur ECS primaire, une vanne trois voies,

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV)

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) (Indiquer la raison sociale juridiquement valable de la société/de l entreprise) 2. Table des

Plus en détail

Formation Suivie : ESTHUA. Licence Ingénierie des services parcours :... L2 L3. Licence professionnelle (à préciser)... Master (parcours)...

Formation Suivie : ESTHUA. Licence Ingénierie des services parcours :... L2 L3. Licence professionnelle (à préciser)... Master (parcours)... 7 Allée François Mitterrand UFR ITBS - Université d Angers DOSSIER DU STAGIAIRE Formation Suivie : Licence Ingénierie des services parcours :... L2 L3 Magistère de tourisme MAG1 MAG2 MAG3 Guide interprète

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 3 : gestion de la relation client Mardi 31 mars 2015 Présentation Emilie REVEL Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

MODÈLE C Électronique

MODÈLE C Électronique MODÈLE C Électronique MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN www.valtherm.ca Tél. 514.880.5012 Fax. 450.735.0935 info@valtherm.ca TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MISE EN GARDE COMMENT DÉTERMINER

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Comment effectuer une réservation d hébergement en tant que chargé(e) de voyages et chargé(e) de voyages + valideurs?

Comment effectuer une réservation d hébergement en tant que chargé(e) de voyages et chargé(e) de voyages + valideurs? Comment effectuer une réservation d hébergement en tant que chargé(e) de voyages et chargé(e) de voyages + valideurs? 1/ Page d accueil page 2 2/ Sélection du voyageur page 2 3/ Cas d un invité (agent

Plus en détail

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité La gare ferroviaire de demain Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité Direction XXXX, le XX/XX/2011 Plan de présentation La recherche de la performance des gares SNCF L exemple des haltes éco-durables

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Hôtels Campings Villages-Vacances Gîtes & Chambres d hôtes Auberges de vacances hébergements insolites Devenez acteur de la mobilité de la clientèle! Le déplacement en voiture individuelle

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo MASSIF DU SAINT GOTHARD / CRISTALLINA ANDERMATT AIROLLO Ou comment allier randonnée à ski, paysages de haute montagne et étapes quasi gastronomiques dans des refuges soignés. Allons au bout de la Suisse!

Plus en détail

Eau de pluie. Cuves de stockage. Une technologie d'avance pour l'environnement

Eau de pluie. Cuves de stockage. Une technologie d'avance pour l'environnement Eau de pluie Cuves de stockage Une technologie d'avance pour l'environnement Depuis 40 ans ROTO est un fabricant de produits en matière plastique. Nos produits sont le résultats du savoir-faire de ses

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail