Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept."

Transcription

1 Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept Le 5 septembre 2014, comme convenu, Bernadet, responsable de l association ZOB, arrive vers 9 heures à notre hôtel Le Kartala de Tanaravive. Ensemble, avec sa voiture, nous rejoignons l entreprise Métaplasco située rue des Hydrocarbures, à une dizaine de kilomètres de là. Après une bonne heure dans les embouteillages, l adresse indiquée sur le site Internet nous amène devant un bâtiment en construction. En utilisant le téléphone portable, nous arrivons enfin devant le magasin pour acheter les 2 panneaux photovoltaïques réservés auparavant par mail. Par contre, ils sont en rupture de stock pour le câble électrique. Le magasinier se propose de nous accompagner chez un autre fournisseur qu il connaît bien. Nous y arrivons vers 12 heures, mais il est déjà fermé. Pour éviter de refaire 2 heures d embouteillage pour reconduire le magasinier, je lui propose de lui offrir le taxi comme moyen de retour. Cela nous permet de retrouver l équipe d enseignants du Lycée Jules Ferry au restaurant «Le 3 styles» pour y déjeuner et mettre au point le séjour des élèves à la ferme ZOB. L après-midi, nous retournons au magasin «Bonnet» pour finir les achats de câble électrique et diverses petites fournitures. Bernadet repart seul vers 17h à son domicile d Antsirabé Le lendemain 6 septembre, nous arrivons à Antsirabé vers 16 heures au bureau de la ZOB où nous attend le serrurier Mr Barthélémy qui doit fabriquer les supports de panneaux. Bernadet nous conduit directement à la ferme (située à environ 20 mimutes des bureaux) où un nouveau puits a été creusé tout près de l existant sur lequel il avait été convenu d installer la pompe. Au-dessus de ce nouveau puits, un magnifique local parallélépipédique en brique rouge soutient 2 réservoirs d un mètre cube chacun. Pour des raisons de sécurité et de commodité, nous décidons que les panneaux seront installés au-dessus de cette récente construction et élaborons les plans du cadre pour les panneaux que le serrurier devra fabriquer pendant notre périple touristique que nous effectuerons du 7 au 15 septembre, dans la région de Morondava. Au matin du 16 septembre, Bernadet me rejoint vers 8 heures à notre hôtel pour nous rendre dans une quincaillerie acheter du tube PVC ( un de 6 m et un de 3 m) de diamètre 100mm. Le dynamisme de Bernadet facilite beaucoup les choses et permet d arriver à la ferme vers 9 heures où nous attendent les 2 agents de ferme Basile et Laïlana dirigés par le responsable Bruno. Quelle bonne surprise! Les panneaux sont déjà montés sur le support fabriqué tout à fait conforme au plan élaboré précédemment. Sans perdre de temps, nous commençons l assemblage des tubes en utilisant la débrouille africaine (chauffage en brûlant de l herbe). Mauvaise surprise! En essayant de glisser la pompe dans le tube, celle-ci n y glisse pas librement et risque de se coincer. Effectivement, après vérification, le diamètre devant être normalement 100 mm intérieur ne fait que 95 (100 extérieur). Nous retournons rapidement à Antsirabé, dans une autre quincaillerie pour y racheter le bon diamètre de tube. Sans nous décourager, nous recommençons l assemblage des tubes, leur perçage en partie basse et la pose d une plaque anti-enfoncement.

2 A midi, c est l arrivée des 2 bus transportant 17 élèves de 1 ère et terminale du lycée J. Ferry de Tananarive, accompagnés de 5 enseignants ( Anna, Berthe, Jeannine, Lovatina et Hadja). Tous ensemble, nous piqueniquons sous la paillote de la ferme. L après-midi est consacrée à une formation théorique sur l électricité. L électricité, c est quoi? Notion du courant, de la tension, de la résistance, de la puissance, loi d Ohm, Les élèves sont très attentifs, d une sagesse extrême et très motivés par cet apprentissage. Ils prennent beaucoup de notes. De 15h 30 à 16h, Anta chargée de clientèle présente l association ZOB. Nous passons ensuite au travaux pratiques d électricité: utilisation d un multimètre numérique, mesure de tension, de courant, de résistance et réalisons un circuit électrique simple : allumage d une ampoule avec une pile de 4,5V. Les élèves sont ravis et nous aussi! La journée se finira autour du puits pour présenter et expliquer entre 17 et 18h le fonctionnement des différents éléments constitutifs de la pompe et de son alimentation par panneaux photovoltaïques. Puis, les uns et les autres partent vers leurs hébergements respectifs. Rendez-vous demain pour l installation de la pompe.

3 Le 17, nous commençons très tôt la journée par la mise en place du filin de maintien de la pompe, par le raccordement du câble électrique et du tuyau de refoulement de l eau. Il faut ensuite mettre le tube PVC dans le puits. Malheureusement, le cadre des panneaux solaires gène pour permette au tube de plonger dans le puits.. On devra démonter un panneau pour résoudre le problème Le tube de protection de la pompe est maintenant bien en place dans le puits.

4 On continue en attachant solidement le câble électrique et le tuyau d eau au filin de maintien de la pompe. Tout le monde s y met, y compris un élève arrivé plus tôt que les autres (en visite chez un parent près de la ferme). Pour finir, il faut insérer la pompe dans le tube de protection et effectuer le raccordement des panneaux. Vers 10h, les élèves arrivent de leur hébergement et se divisent en 3 groupes de travail pour effectuer le schéma complet de l installation de la pompe. Tout le monde planche avec sérieux et motivation

5 On doit stopper les élèves à 12h afin de faire l analyse de leurs schémas qui méritent beaucoup de compliments. Francis leur présente plusieurs schémas techniques. A 13 h, c est le moment du pique-nique Pendant ce temps, le château d eau se remplit, à la grande satisfaction de tous les participants. Entre 14 et 15h, nous sommes tous autour du puits pour vérifier le débit de la pompe qui remplit un seau de 10 litres en 1minute et 10 secondes. C est le moment d utiliser nos notions de mathématiques pour trouver le débit horaire (514 litres) et conclure qu il faudra 4 heures pour remplir les 2 cuves du château d eau (2000 litres), à condition bien sûr que le soleil brille généreusement. Nous évoquons aussi les notions de maintenance préventive qui permettront d assurer la pérennité de l installation. Les élèves doivent maintenant continuer leur voyage vers Ambatolampy pour y visiter les fonderies Une dernière photo de famille avant l au revoir, les cœurs serrés, les têtes remplies de bons souvenirs.

6 La matinée du 18 septembre est consacrée à la finition de l installation en même temps qu une formation plus approfondie des 3 agents de ferme toujours présents et assidus depuis le début des opérations. Dans la soirée, toute l équipe de la ZOB vient à la ferme pour remercier chaleureusement l association Touraine Madagascar. Verre de l amitié, spécialités locales et discours très enlevé de Bruno enchantent autant nos pupilles que nos cœurs. Le personnel du bureau de la ZOB Bruno et les 2 agents de la ferme Demain, nous continuerons notre voyage vers le sud sur la RN7, mais repasserons le 22 pour vérifier le bon fonctionnement du système de pompage. Effectivement, le 22 septembre,à 13h, nous nous retrouvons à la ferme où tout se passe à merveille. Bruno nous fait part de ses constatations : - Le puits mesure 7,30m et avait 1,70m d eau le 17/09 Après puisage dans la journée de 1500l (en 3 h) il restait 0,90m d eau dont 0,50m que la pompe peut aspirer. - Le volume restant, sachant que le puits a un diamètre de 1,50m, est de 565litres. - Le lendemain 18/09 à 6h, le niveau de l eau était remonté à 1,40m et à 1,60m à 9h. - Autre mesure : Le 21/09, après pompage de 1600l, il reste 1m d eau dans le puits. Le lendemain matin, le niveau est remonté à 1,60m. Conclusion : le puits semble pouvoir fournir les 1500l d eau par jour (besoin de la ferme) et retrouve son niveau normal pendant la nuit. Bruno m informe que la nappe va encore baisser jusqu au 20 octobre mais remontera dès l arrivée des pluies (de novembre à mars).

7 Toute l équipe de la ZOB Une agréable surprise nous attendait à Tananarive le 23 septembre, dernier jour de notre séjour à Madagascar : tous les enseignants de Jules Ferry et une délégation d élèves sont venus au Karthala nous souhaiter un bon retour en France, nous remercier encore pour leur voyage d études à Antsirabé et nous confier le soin de distribuer courrier et salutations à tous les membres de Touraine Madagascar et du club Mada du lycée Grandmont. Du baume au cœur pour affronter les 10 heures d avion qui nous attendaient.

Journal de bord du projet SLM_2010 2

Journal de bord du projet SLM_2010 2 JOURNAL DE BORD Lycée Polyvalent Jules Verne 2 rue de la Constituante 78500 Sartrouville Tel : 01 61 04 13 00 Fax : 01 61 04 13 29 Web: www.lyceejulesverne.net Projet «Soleil Lumière Maroc» Par : M. RACHIDI,

Plus en détail

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Jeudi 21 avril : Arrivée à l aéroport de Tamatave vers 16h 28 Accueil et prise de contact avec : Jean Pierre, CCS Tamatave Alain Lefèvre,

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

RENCONTRES AFRICAINES

RENCONTRES AFRICAINES RENCONTRES AFRICAINES Bureau et Courrier :WTC bat L 1300 Route des Crêtes 06560 SOPHIA ANTIPOLIS Mission Puits à Legmoin du 16 au 30 Janvier 2014 Après 7 années d expérience sur la réalisation de 47 puits

Plus en détail

Compte rendu du projet solaire au Ladakh

Compte rendu du projet solaire au Ladakh Compte rendu du projet solaire au Ladakh Rappel du projet L objectif de l association «Juley» Enfant du Ladakh est d aider deux écoles de la vallée de la Nubra, au Ladakh, au nord de l Inde, dans l Himalaya

Plus en détail

Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011

Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011 Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011 Venu à Lomé avec Odile, ma femme qui m a fait connaitre Michel Roux et l association de SHIdF Arrivé à Lomé le mardi 18 janvier 2011 à 19h, j ai fait la connaissance

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Retour sur les mesures de températures Quelques infos pour commencer Afin de mesurer les différents phénomènes liés à la consommation d énergie dans les logements un enregistreur USB de température est

Plus en détail

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité)

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité) Charpente Panneau bois couverture quartz zinc - Isolants : Ouate de cellulose (extérieur) Laine variées (intérieur) Prévoir visuel Prise en charge : étude, fabrication et main d œuvre par l entreprise

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S.

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S. ATTENTION : Il est très important de remplir d abord le ballon interne pour l eau chaude sanitaire (la cuve E.C.S.) en le portant à une pression de 6 bars (maximum), et de remplir ensuite le réservoir

Plus en détail

Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var.

Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var. Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var. Martini Alain 83440 Montauroux alain.martini chez laposte.net Mon installation

Plus en détail

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby nous sommes partis pour un gros Week End en Irlande

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE BALLON DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE PAR POMPE A CHALEUR ECOLOGIQUE La pompe à

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Catalogue 2 Les chauffe-eau solaires Itho Daalderop propose deux modèles de chauffe-eau solaires, le Solior et le Préchauffeur. Le Solior est un

Plus en détail

SPECIALITE : INSTALLATIONS ELECTRIQUES, SANITAIRES ET THERMIQUES

SPECIALITE : INSTALLATIONS ELECTRIQUES, SANITAIRES ET THERMIQUES Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT CONCOURS EXTERNE, INTERNE

Plus en détail

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail :

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Page 1/1 FICHE D INSCRIPTION ELEVE Nom : Né(e) le : Prénom : à : REPRESENTANT LEGAL Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Nom de jeune fille

Plus en détail

R:\Documents\STOLL SA\LISTE PRIX et documentation\camping\liste DE PRIX\Toits de protection 2014 1

R:\Documents\STOLL SA\LISTE PRIX et documentation\camping\liste DE PRIX\Toits de protection 2014 1 1 Sommaire Nos différents modèles se prêtent à chaque situation ainsi qu une fabrication sur mesure apportent la solution idéale L usure prématuré causée par les mauvaises conditions météorologiques est

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME 1 Environ 4 m2 de panneau solaires sont nécessaire pour chauffer un ballon de 200 litres d eau à 60 C en quelques heures de soleil. (Pour une installation dans le Nord de la France prévoir dans les 6 m2).

Plus en détail

Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros

Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros wikistrike.com/article-f abriquer-un-panneau-solaire-thermique-pour-moins-de-5-euros- 119635153.html Mercredi 21 août 2013 3 21 /08 /Août /2013

Plus en détail

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Butée G d Butée D X = course X = course Butée G D Butée D La course X du vérin correspond à la distance qu il doit faire entre chaque butée extrême du

Plus en détail

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L V3 20130813 Caractéristiques du produit 1. Aspirateur eau et poussière 2. Support sur la base du tuyau, pour déposer les accessoires (cf. Schéma) 3. Fonction soufflerie Noms

Plus en détail

Tache complexe. Nuageux - pluvieux La paillotte 500 50 La boutique 350 300

Tache complexe. Nuageux - pluvieux La paillotte 500 50 La boutique 350 300 Pondichéry 28 avril 2015 Tache complexe EXERCICE 3 Peio, un jeune Basque décide de vendre des glaces du 1er juin au 31 août inclus à Hendaye. Pour vendre ses glaces, Peio hésite entre deux emplacements

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique FICHE TECHNIQUE avril 2014 Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique positionnement Situé sur la côte nord ouest de l Ile Maurice, en bordure de mer, l hôtel Cocotiers est un

Plus en détail

Comité Départemental du Var de Volley-Ball Maison des sports Rue E.Ollivier 83 000 TOULON Fax : 04-94-46-25-90 Téléphone : 06-13-30-34-25 Mail :

Comité Départemental du Var de Volley-Ball Maison des sports Rue E.Ollivier 83 000 TOULON Fax : 04-94-46-25-90 Téléphone : 06-13-30-34-25 Mail : Comité Départemental du Var de Volley-Ball Maison des sports Rue E.Ollivier 83 000 TOULON Fax : 04-94-46-25-90 Téléphone : 06-13-30-34-25 Mail : contact@volley83.fr Site web : http://www.volley83.fr Vous

Plus en détail

Itho Daalderop Chaudières à condensation. pratiques. et économiques

Itho Daalderop Chaudières à condensation. pratiques. et économiques Itho Daalderop Chaudières à condensation pratiques et économiques Cube One - Jusqu à 16 litres d eau chaude par en flux continu - Le rendement le plus élevé pour l eau du robinet - Réglages intelligents

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE avril 2015. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique

FICHE TECHNIQUE avril 2015. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique FICHE TECHNIQUE avril 2015 Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique positionnement Situé sur la côte nord-ouest de l île Maurice, en bordure de mer, l hôtel Cocotiers est un

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail

CONTROLEUR TYPE SM SS E POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE MANUEL D INSTRUCTION

CONTROLEUR TYPE SM SS E POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE MANUEL D INSTRUCTION CONTROLEUR TYPE SM SS E POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE MANUEL D INSTRUCTION INTRODUCTION Nous vous remercions d avoir choisie notre contrôleur SM SS E spécialement conçu pour les chauffe eau solaires. Nous espérons

Plus en détail

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable SÛRETÉ DU QUÉBEC JANVIER 2012 Édition 1 NORMES D INSTALLATION W/SCA Avec rideau gonflable DODGE CHARGER 2012 IDENTIFIÉ SQ - Service des transports Édition 1 Février 2012 pour Charger 2012 La console véhiculaire

Plus en détail

Séjour culturel à Rome. 25 février 2 mars 2013

Séjour culturel à Rome. 25 février 2 mars 2013 Séjour culturel à Rome 25 février 2 mars 2013 Les organisateurs et accompagnateurs M. BAT P. LIGEOUR S. PACOU Français SES Histoire-Géographie Professeur organisateur I. VERNET Italien Les objectifs pédagogiques

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie 1/10 Le R22 a été interdit d utilisation pour la maintenance des installations de froid depuis

Plus en détail

Entretien préventif du forage de la Mance

Entretien préventif du forage de la Mance Entretien préventif du forage de la Mance Localisation du forage de la Mance. Le forage de la Mance est exploité depuis 1994 (date d exécution du 09/03/1994 au 19/04/1994). Cet ouvrage présente les caractéristiques

Plus en détail

Construction. Four solaire de type boite à vitrage incliné. http://www.ouest-atlantis.com/org/soleil/construction.htm

Construction. Four solaire de type boite à vitrage incliné. http://www.ouest-atlantis.com/org/soleil/construction.htm Cuiseurs solaires: pour la cuisson des repas et la pasteurisation de l'eau Principe Utilisation Construction Questions-réponses Diapos Liens 2005 2006 Construction Four solaire de type boite à vitrage

Plus en détail

Manuel d entretien. Brûleur fioul. Fonctionnement à 1 allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 2902091 (6)

Manuel d entretien. Brûleur fioul. Fonctionnement à 1 allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 2902091 (6) Manuel d entretien Brûleur fioul Fonctionnement à allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 9009 (6) DONNEES TECHNIQUES Puissance thermique débit 8 60 kw,3 5 kg/h Combustible F.O.D., viscosité max. à

Plus en détail

Une antenne ISOTRON pour CB

Une antenne ISOTRON pour CB Une antenne ISOTRON pour CB Les cibistes n ont malheureusement pas le droit à l antenne. Partant de cette constatation, de nombreux cibistes, poussés par la passion de la radio, sont contraint de devoir

Plus en détail

Voyage scolaire educatif

Voyage scolaire educatif Voyage scolaire educatif Italie Florence / Pise/ Sienne Départ dimanche 6 avril 2014 Retour vendredi 11 avril 2014 Quelques éléments géographiques OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Travailler autrement et raviver

Plus en détail

par Santé Historique et croquis

par Santé Historique et croquis Historique et croquis Un système permettant le réglage en hauteur et le changement de fraise par le haut de la table était une de mes préoccupations depuis longtemps sans toutefois en trouver la solution.

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Présentation du voyage à Rome des 6e. Du 12 Mai au 17 Mai 2014.

Présentation du voyage à Rome des 6e. Du 12 Mai au 17 Mai 2014. Présentation du voyage à Rome des 6e Du 12 Mai au 17 Mai 2014. 96 élèves de 6 e pour 9 accompagnateurs Différents accompagnateurs. Mesdames Martinez-Rabathel, Rouilly et une intervenante extérieure avec

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

FONDERIE (UNITÉ DE CHAUFFE) POUR BITUME EN SAC SPECIFICATIONS DU MATERIEL

FONDERIE (UNITÉ DE CHAUFFE) POUR BITUME EN SAC SPECIFICATIONS DU MATERIEL FONDERIE (UNITÉ DE CHAUFFE) POUR BITUME EN SAC SPECIFICATIONS DU MATERIEL Page 1 of 8 1. Capacité de chauffe à 4 tonnes / heure à 5 heures pour chauffer 20 tonnes, qui est plus rapide que la plupart des

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES PREAMBULE : Une unité de traitement est destinée à piéger la pollution particulaire dans les eaux pluviales. L UTEP est équipée de tubes d aspiration des boues, d une échelle d entretien, de tubes de ventilation,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU Ce système compact permet le nettoyage des eaux usées par le rinçage des circuits imprimés dans les machines à graver. Le meuble support machine

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

CONTROLEUR SM SS F POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONTROLEUR SM SS F POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE CONTROLEUR SM SS F POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE MANUEL D INSTRUCTION SOMMAIRE 1. Illustrations 2. Données techniques électriques 3. Connection électrique 4. Assemblage des differentes parties 4.1 Assemblage

Plus en détail

Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE»

Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE» Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE» 3 jours au départ de La Grave pour vous donner l expérience de chacun des milieux de la haute montagne. Faites vos premiers pas sur glacier,

Plus en détail

Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * *

Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * * Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * * Nous allons voir la construction d un système de récupération d eau de pluie alimenté par 118 m² de toit. Pour les amateurs de chiffres, la

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015 Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL 1 VOYAGE EN BUS DEPART : rendez-vous devant le lycée Jean Vilar à 17h30 au plus tard, munis de la carte d identité

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

Comment trouver et choisir un photographe de mariage. Je vais vous donner quelques conseils!

Comment trouver et choisir un photographe de mariage. Je vais vous donner quelques conseils! Comment trouver et choisir un photographe de mariage Je vais vous donner quelques conseils! Pour trouver un photographe -Cherchez sur internet avec les moteurs de recherche: en tapant par exemple: photographe

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

( Du lundi 20 au vendredi 24 Octobre 2008 )

( Du lundi 20 au vendredi 24 Octobre 2008 ) Olivier BIZET 405, rue de Martinets 38410 CHAMROUSSSE Tel : 04.76.89.94.44 Mail: olivierbizet@free.fr L ESTEREL ( Du lundi 20 au vendredi 24 Octobre 2008 ) Ce massif coincé entre Fréjus et Cannes est sans

Plus en détail

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN www.valtherm.ca Tél. 514.262.5010 Fax. 450.735.0935 info@valtherm.ca TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MISE EN GARDE COMMENT DÉTERMINER LA PUISSANCE

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE L'électricité solaire. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE L'électricité solaire. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S3 NOM : Classe : Page 1/2 1. Ce que je dois réaliser En travail de groupe, je dois concevoir le système permettant à la maison bioclimatique d' utiliser solaire pour l'éclairage de nuit. 2. Le schéma

Plus en détail

PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande

PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande COMMUNE DE MONTHEY Annexe K Directive particulière PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande Schémas SIMo Entrée en vigueur janvier 2012 Remplace l édition 1999 Schémas Installation

Plus en détail

Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales

Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales Projet d auto-construction d un chauffe-eau solaire au pays des Cigales Par Joseph 13 Aix en Provence Bonjour et bienvenue sur mon blog. après plusieurs mois de réflexion et de recherches sur Internet

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3.

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3. 1. Sommaire 2 1. Sommaire Page 2. Mise en route rapide 3 3. Remarques sur l installation 4 3.1 Installation 5 3.2 Raccordement 5 3.3 Réglage du temps de 6 cycle/montage 4. Réglage de l heure et jour actuels

Plus en détail

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE N290/R01(24.04.09) Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE Câble de rénovation biconducteur, posé sur treillis, avec bandes autocollantes. Pour support béton. Finition carrelée. 675, rue Louis Bréguet

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Année scolaire 2011-2012 Table des matières EN QUOI UNE VOITURE A ESSENCE POLLUE?... 3 COMPOSANT RELACHE PAR UN MOTEUR A ESSENCE....

Plus en détail

RN60 SORTIE C3 Semoy Saint-Jean-de-Braye RN 60 D 301 Tél. 02 38 66 01 14 / Fax 02 38 66 12 21 / www.gst-renovation.com

RN60 SORTIE C3 Semoy Saint-Jean-de-Braye RN 60 D 301 Tél. 02 38 66 01 14 / Fax 02 38 66 12 21 / www.gst-renovation.com Charte Qualité Madame, Monsieur, Vous avez fait le choix de nous confier votre projet et nous vous en remercions. Toute l équipe GST RENOVATION a mis en œuvre toutes ses compétences et sa volonté pour

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

Ballon Sonde : Air Maroni 2010

Ballon Sonde : Air Maroni 2010 Ballon Sonde : Air Maroni 2010 1. Présentation du projet L objectif du projet du ballon sonde est de lâcher un ballon gonflé à l hélium muni d une nacelle. La nacelle contient huit capteurs : deux capteurs

Plus en détail

ORGANISATION DE LA SORTIE REGIONALE SORTIE JEUNES DU MERCREDI 17 AVRIL 2013 AU MERCREDI 24 AVRIL 2013 EPIDAURE GRECE

ORGANISATION DE LA SORTIE REGIONALE SORTIE JEUNES DU MERCREDI 17 AVRIL 2013 AU MERCREDI 24 AVRIL 2013 EPIDAURE GRECE ORGANISATION DE LA SORTIE REGIONALE SORTIE JEUNES DU MERCREDI 17 AVRIL 2013 AU MERCREDI 24 AVRIL 2013 EPIDAURE GRECE PLONGEES CLUB EPIDIVE CENTER Jeunes Organisation de la sortie régionale annuelle : DU

Plus en détail

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français Fabricant français GEOTWIN 2 GEOTHERMIE Accessoires hydrauliques intégrés Une gamme complète de 45 à 65 C Mono et Bi-compresseurs LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE 30/35 C 40/45 C 47/55 C 55/65 C Mono-compresseur

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Matière : Corps Laiton

Matière : Corps Laiton Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 à 40 Fileté mâle BSP + 5 C + 105 C Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques : Compteur à ultrasons Comptage chauffage Comptage

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JOUR ET NUIT, QU IL PLEUVE OU QU IL

Plus en détail

5 La réalisation d un objet technique MONTAGE VOITURE TELECOMMANDE. ROT2 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 2/20. Nomenclature

5 La réalisation d un objet technique MONTAGE VOITURE TELECOMMANDE. ROT2 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 2/20. Nomenclature 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/20 ROT 2 LA FABRICATION D UNE PIECE PRESENTATION DE L ACTIVITE TRAVAIL A REALISER - Lire attentivement les documents ressources prêtés - Réaliser le travail demandé.

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Notice de dimensionnement

Notice de dimensionnement 2013 Notice de dimensionnement DDG Kolonel Begaultlaan 43/2 3012 LEUVEN Belgique www.ddg.be info@ddg.be T : 00 32 16 22 24 94 Comment dimensionner un poêle-chaudière DDG? Le dimensionnement d un poêle

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

I) L'EIST au collège de Geaune. II) Pourquoi ce projet? III) Démarches d'investigations. IV) Remerciements

I) L'EIST au collège de Geaune. II) Pourquoi ce projet? III) Démarches d'investigations. IV) Remerciements b I) L'EIST au collège de Geaune II) Pourquoi ce projet? III) Démarches d'investigations IV) Remerciements Qu'est ce que l'eist? EIST (enseignement intégré des Sciences et de la Technologie). Enseignement

Plus en détail

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Notice d utilisation Guide d installation Centrales CT- 5 et CT- 8 Sommaire Composition du kit Description centrales

Plus en détail

Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé.

Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé. Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé. Installation d origine: Classique, circuit primaire, capteurs-réserve-serpentin-circulateurcapteurs-etc Modèle Yves Guern, avec réserve

Plus en détail

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets.

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets. Il faut avant tout faire une introduction, un historique et préciser que nous parlons du Niger. Cette technique est probablement applicable dans d autres pays mais pour chaque zone il faudra analyser le

Plus en détail

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS Nature Il s agit d un système de chauffage électrique de faible puissance à poser le long d une canalisation sous le calorifuge ; il sert à réchauffer le tube pour le maintenir à une température minimale

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet La commune de Vezin le Coquet à côté de Rennes a construit une médiathèque à côté de l école primaire Eric Tabarly. La commune est sensibilisée au développement durable et a entrepris

Plus en détail

Bac tampon pour piscines à débordement. Installation Mise en service

Bac tampon pour piscines à débordement. Installation Mise en service Bac tampon pour piscines à débordement Installation Mise en service SOMMAIRE LA LIVRAISON Page 2 PREPARATION DU TERRAIN, TERRASSEMENT..Page 3 POSE D UNE CUVE GEOASIS...Page 5 KIT ANTI SOULEVEMENT.Page

Plus en détail