Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept."

Transcription

1 Montage d une pompe solaire à la ferme ZOB d Antsirabé Financement : Touraine-Madagascar. Réalisation : Francis et Maryse MENANTEAU Sept Le 5 septembre 2014, comme convenu, Bernadet, responsable de l association ZOB, arrive vers 9 heures à notre hôtel Le Kartala de Tanaravive. Ensemble, avec sa voiture, nous rejoignons l entreprise Métaplasco située rue des Hydrocarbures, à une dizaine de kilomètres de là. Après une bonne heure dans les embouteillages, l adresse indiquée sur le site Internet nous amène devant un bâtiment en construction. En utilisant le téléphone portable, nous arrivons enfin devant le magasin pour acheter les 2 panneaux photovoltaïques réservés auparavant par mail. Par contre, ils sont en rupture de stock pour le câble électrique. Le magasinier se propose de nous accompagner chez un autre fournisseur qu il connaît bien. Nous y arrivons vers 12 heures, mais il est déjà fermé. Pour éviter de refaire 2 heures d embouteillage pour reconduire le magasinier, je lui propose de lui offrir le taxi comme moyen de retour. Cela nous permet de retrouver l équipe d enseignants du Lycée Jules Ferry au restaurant «Le 3 styles» pour y déjeuner et mettre au point le séjour des élèves à la ferme ZOB. L après-midi, nous retournons au magasin «Bonnet» pour finir les achats de câble électrique et diverses petites fournitures. Bernadet repart seul vers 17h à son domicile d Antsirabé Le lendemain 6 septembre, nous arrivons à Antsirabé vers 16 heures au bureau de la ZOB où nous attend le serrurier Mr Barthélémy qui doit fabriquer les supports de panneaux. Bernadet nous conduit directement à la ferme (située à environ 20 mimutes des bureaux) où un nouveau puits a été creusé tout près de l existant sur lequel il avait été convenu d installer la pompe. Au-dessus de ce nouveau puits, un magnifique local parallélépipédique en brique rouge soutient 2 réservoirs d un mètre cube chacun. Pour des raisons de sécurité et de commodité, nous décidons que les panneaux seront installés au-dessus de cette récente construction et élaborons les plans du cadre pour les panneaux que le serrurier devra fabriquer pendant notre périple touristique que nous effectuerons du 7 au 15 septembre, dans la région de Morondava. Au matin du 16 septembre, Bernadet me rejoint vers 8 heures à notre hôtel pour nous rendre dans une quincaillerie acheter du tube PVC ( un de 6 m et un de 3 m) de diamètre 100mm. Le dynamisme de Bernadet facilite beaucoup les choses et permet d arriver à la ferme vers 9 heures où nous attendent les 2 agents de ferme Basile et Laïlana dirigés par le responsable Bruno. Quelle bonne surprise! Les panneaux sont déjà montés sur le support fabriqué tout à fait conforme au plan élaboré précédemment. Sans perdre de temps, nous commençons l assemblage des tubes en utilisant la débrouille africaine (chauffage en brûlant de l herbe). Mauvaise surprise! En essayant de glisser la pompe dans le tube, celle-ci n y glisse pas librement et risque de se coincer. Effectivement, après vérification, le diamètre devant être normalement 100 mm intérieur ne fait que 95 (100 extérieur). Nous retournons rapidement à Antsirabé, dans une autre quincaillerie pour y racheter le bon diamètre de tube. Sans nous décourager, nous recommençons l assemblage des tubes, leur perçage en partie basse et la pose d une plaque anti-enfoncement.

2 A midi, c est l arrivée des 2 bus transportant 17 élèves de 1 ère et terminale du lycée J. Ferry de Tananarive, accompagnés de 5 enseignants ( Anna, Berthe, Jeannine, Lovatina et Hadja). Tous ensemble, nous piqueniquons sous la paillote de la ferme. L après-midi est consacrée à une formation théorique sur l électricité. L électricité, c est quoi? Notion du courant, de la tension, de la résistance, de la puissance, loi d Ohm, Les élèves sont très attentifs, d une sagesse extrême et très motivés par cet apprentissage. Ils prennent beaucoup de notes. De 15h 30 à 16h, Anta chargée de clientèle présente l association ZOB. Nous passons ensuite au travaux pratiques d électricité: utilisation d un multimètre numérique, mesure de tension, de courant, de résistance et réalisons un circuit électrique simple : allumage d une ampoule avec une pile de 4,5V. Les élèves sont ravis et nous aussi! La journée se finira autour du puits pour présenter et expliquer entre 17 et 18h le fonctionnement des différents éléments constitutifs de la pompe et de son alimentation par panneaux photovoltaïques. Puis, les uns et les autres partent vers leurs hébergements respectifs. Rendez-vous demain pour l installation de la pompe.

3 Le 17, nous commençons très tôt la journée par la mise en place du filin de maintien de la pompe, par le raccordement du câble électrique et du tuyau de refoulement de l eau. Il faut ensuite mettre le tube PVC dans le puits. Malheureusement, le cadre des panneaux solaires gène pour permette au tube de plonger dans le puits.. On devra démonter un panneau pour résoudre le problème Le tube de protection de la pompe est maintenant bien en place dans le puits.

4 On continue en attachant solidement le câble électrique et le tuyau d eau au filin de maintien de la pompe. Tout le monde s y met, y compris un élève arrivé plus tôt que les autres (en visite chez un parent près de la ferme). Pour finir, il faut insérer la pompe dans le tube de protection et effectuer le raccordement des panneaux. Vers 10h, les élèves arrivent de leur hébergement et se divisent en 3 groupes de travail pour effectuer le schéma complet de l installation de la pompe. Tout le monde planche avec sérieux et motivation

5 On doit stopper les élèves à 12h afin de faire l analyse de leurs schémas qui méritent beaucoup de compliments. Francis leur présente plusieurs schémas techniques. A 13 h, c est le moment du pique-nique Pendant ce temps, le château d eau se remplit, à la grande satisfaction de tous les participants. Entre 14 et 15h, nous sommes tous autour du puits pour vérifier le débit de la pompe qui remplit un seau de 10 litres en 1minute et 10 secondes. C est le moment d utiliser nos notions de mathématiques pour trouver le débit horaire (514 litres) et conclure qu il faudra 4 heures pour remplir les 2 cuves du château d eau (2000 litres), à condition bien sûr que le soleil brille généreusement. Nous évoquons aussi les notions de maintenance préventive qui permettront d assurer la pérennité de l installation. Les élèves doivent maintenant continuer leur voyage vers Ambatolampy pour y visiter les fonderies Une dernière photo de famille avant l au revoir, les cœurs serrés, les têtes remplies de bons souvenirs.

6 La matinée du 18 septembre est consacrée à la finition de l installation en même temps qu une formation plus approfondie des 3 agents de ferme toujours présents et assidus depuis le début des opérations. Dans la soirée, toute l équipe de la ZOB vient à la ferme pour remercier chaleureusement l association Touraine Madagascar. Verre de l amitié, spécialités locales et discours très enlevé de Bruno enchantent autant nos pupilles que nos cœurs. Le personnel du bureau de la ZOB Bruno et les 2 agents de la ferme Demain, nous continuerons notre voyage vers le sud sur la RN7, mais repasserons le 22 pour vérifier le bon fonctionnement du système de pompage. Effectivement, le 22 septembre,à 13h, nous nous retrouvons à la ferme où tout se passe à merveille. Bruno nous fait part de ses constatations : - Le puits mesure 7,30m et avait 1,70m d eau le 17/09 Après puisage dans la journée de 1500l (en 3 h) il restait 0,90m d eau dont 0,50m que la pompe peut aspirer. - Le volume restant, sachant que le puits a un diamètre de 1,50m, est de 565litres. - Le lendemain 18/09 à 6h, le niveau de l eau était remonté à 1,40m et à 1,60m à 9h. - Autre mesure : Le 21/09, après pompage de 1600l, il reste 1m d eau dans le puits. Le lendemain matin, le niveau est remonté à 1,60m. Conclusion : le puits semble pouvoir fournir les 1500l d eau par jour (besoin de la ferme) et retrouve son niveau normal pendant la nuit. Bruno m informe que la nappe va encore baisser jusqu au 20 octobre mais remontera dès l arrivée des pluies (de novembre à mars).

7 Toute l équipe de la ZOB Une agréable surprise nous attendait à Tananarive le 23 septembre, dernier jour de notre séjour à Madagascar : tous les enseignants de Jules Ferry et une délégation d élèves sont venus au Karthala nous souhaiter un bon retour en France, nous remercier encore pour leur voyage d études à Antsirabé et nous confier le soin de distribuer courrier et salutations à tous les membres de Touraine Madagascar et du club Mada du lycée Grandmont. Du baume au cœur pour affronter les 10 heures d avion qui nous attendaient.

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011

Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011 Carnet de voyage du 18 au 27 janvier 2011 Venu à Lomé avec Odile, ma femme qui m a fait connaitre Michel Roux et l association de SHIdF Arrivé à Lomé le mardi 18 janvier 2011 à 19h, j ai fait la connaissance

Plus en détail

RENCONTRES AFRICAINES

RENCONTRES AFRICAINES RENCONTRES AFRICAINES Bureau et Courrier :WTC bat L 1300 Route des Crêtes 06560 SOPHIA ANTIPOLIS Mission Puits à Legmoin du 16 au 30 Janvier 2014 Après 7 années d expérience sur la réalisation de 47 puits

Plus en détail

Journal de bord du projet SLM_2010 2

Journal de bord du projet SLM_2010 2 JOURNAL DE BORD Lycée Polyvalent Jules Verne 2 rue de la Constituante 78500 Sartrouville Tel : 01 61 04 13 00 Fax : 01 61 04 13 29 Web: www.lyceejulesverne.net Projet «Soleil Lumière Maroc» Par : M. RACHIDI,

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Jeudi 21 avril : Arrivée à l aéroport de Tamatave vers 16h 28 Accueil et prise de contact avec : Jean Pierre, CCS Tamatave Alain Lefèvre,

Plus en détail

Compte rendu du projet solaire au Ladakh

Compte rendu du projet solaire au Ladakh Compte rendu du projet solaire au Ladakh Rappel du projet L objectif de l association «Juley» Enfant du Ladakh est d aider deux écoles de la vallée de la Nubra, au Ladakh, au nord de l Inde, dans l Himalaya

Plus en détail

Les kits solaires thermiques

Les kits solaires thermiques ÉQUIPEMENT 1 Les kits solaires thermiques L équipement solaire pour les particuliers a le vent en poupe si l on ose dire. En quelques années l offre de matériel s est dès lors considérablement étoffée.

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE L'électricité solaire. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE L'électricité solaire. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S3 NOM : Classe : Page 1/2 1. Ce que je dois réaliser En travail de groupe, je dois concevoir le système permettant à la maison bioclimatique d' utiliser solaire pour l'éclairage de nuit. 2. Le schéma

Plus en détail

BP Génie Climatique Le brûleur fuel à air soufflé C.F.A.B REIMS

BP Génie Climatique Le brûleur fuel à air soufflé C.F.A.B REIMS BP Génie Climatique Le brûleur fuel à air soufflé C.F.A.B REIMS Stockage non enterré Capacité maximale de 2 500 litres Le stockage peut être implanté en rez-de-chaussée ou en sous-sol. Le local doit être

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Catalogue 2 Les chauffe-eau solaires Itho Daalderop propose deux modèles de chauffe-eau solaires, le Solior et le Préchauffeur. Le Solior est un

Plus en détail

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME 1 Environ 4 m2 de panneau solaires sont nécessaire pour chauffer un ballon de 200 litres d eau à 60 C en quelques heures de soleil. (Pour une installation dans le Nord de la France prévoir dans les 6 m2).

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL 8 500 L 10 000 L Code : 37353 Code : 37354 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, les

Plus en détail

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS.

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS. [Air] [Eau] Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau [ Terre ] [ Buderus ] Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! Loganova WPS La chaleur est notre élément La géothermie : le confort thermique

Plus en détail

Tache complexe. Nuageux - pluvieux La paillotte 500 50 La boutique 350 300

Tache complexe. Nuageux - pluvieux La paillotte 500 50 La boutique 350 300 Pondichéry 28 avril 2015 Tache complexe EXERCICE 3 Peio, un jeune Basque décide de vendre des glaces du 1er juin au 31 août inclus à Hendaye. Pour vendre ses glaces, Peio hésite entre deux emplacements

Plus en détail

Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE»

Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE» Séjour été Guides la Grave-Xpérience «ABORDEZ LA HAUTE MONTAGNE» 3 jours au départ de La Grave pour vous donner l expérience de chacun des milieux de la haute montagne. Faites vos premiers pas sur glacier,

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU Ce système compact permet le nettoyage des eaux usées par le rinçage des circuits imprimés dans les machines à graver. Le meuble support machine

Plus en détail

Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques

Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques Module n o 7 Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques Présentation du module : Le présent module a pour objectifs de faire acquérir aux étudiantes et étudiants les

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr

PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr PSD + CESI + PAC Par Stéphane Barré (29) steph.barre (at) free.fr Tous les travaux dans la rénovation de cette maison, à l exception de la pose de la PAC (manipulation de fluides frigorigènes), ont été

Plus en détail

Guide d Installation & Manuel d Utilisation

Guide d Installation & Manuel d Utilisation Réchauffeur pour Piscine Flow-Line Guide d Installation & Manuel d Utilisation LIRE ATTENTIVEMENT AVANT L INSTALLATION Conserver ce livret afin de pouvoir le consulter ultérieurement. Un Défaut dans l

Plus en détail

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line Le chauffage de l eau Les Échangeurs multitubulaires - Heat line www.piscinedunord.fr Echangeurs de chaleur Multitubulaire Application : Chauffage des piscines plein air ou intérieures à partir d un circuit

Plus en détail

R:\Documents\STOLL SA\LISTE PRIX et documentation\camping\liste DE PRIX\Toits de protection 2014 1

R:\Documents\STOLL SA\LISTE PRIX et documentation\camping\liste DE PRIX\Toits de protection 2014 1 1 Sommaire Nos différents modèles se prêtent à chaque situation ainsi qu une fabrication sur mesure apportent la solution idéale L usure prématuré causée par les mauvaises conditions météorologiques est

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures

Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures Manuel pour monter son réseau maillé sans fil soi-même Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations

Plus en détail

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6 Séquence n 6 Introduction : Pour satisfaire une fonction de service ou une contrainte, un objet technique doit assurer une ou plusieurs fonctions techniques nécessaires à son fonctionnement. Il est possible

Plus en détail

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail :

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Page 1/1 FICHE D INSCRIPTION ELEVE Nom : Né(e) le : Prénom : à : REPRESENTANT LEGAL Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Nom de jeune fille

Plus en détail

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le groupe ABALONE, spécialisé dans les ressources humaines, vient d'emménager dans ses nouveaux locaux (Loire-Atlantique) entièrement autonomes en

Plus en détail

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité)

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité) Charpente Panneau bois couverture quartz zinc - Isolants : Ouate de cellulose (extérieur) Laine variées (intérieur) Prévoir visuel Prise en charge : étude, fabrication et main d œuvre par l entreprise

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL 16 000 L 26 000 L 36 000 L 46 000 L 56 000 L 66 000 L Code : 37355 Code : 37356 Code : 37357 Code : 37358 Code : 37359 Code

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande

PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande COMMUNE DE MONTHEY Annexe K Directive particulière PDIE Prescription des distributeurs d électricité de Suisse Romande Schémas SIMo Entrée en vigueur janvier 2012 Remplace l édition 1999 Schémas Installation

Plus en détail

Prix Unitaires en (DH) Prix Total. Désignation des Prestations U Qté. (hors T.V.A.) 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES

Prix Unitaires en (DH) Prix Total. Désignation des Prestations U Qté. (hors T.V.A.) 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES TRAVAUX D AMENAGEMENT ET D INSTALLATION DU SIEGE DE LA FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES RABAT AGDAL ET DE L ANNEXE DU GRAND MAGHREB N 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES 1.0.1 Démolition

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Butée G d Butée D X = course X = course Butée G D Butée D La course X du vérin correspond à la distance qu il doit faire entre chaque butée extrême du

Plus en détail

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L V3 20130813 Caractéristiques du produit 1. Aspirateur eau et poussière 2. Support sur la base du tuyau, pour déposer les accessoires (cf. Schéma) 3. Fonction soufflerie Noms

Plus en détail

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES PREAMBULE : Une unité de traitement est destinée à piéger la pollution particulaire dans les eaux pluviales. L UTEP est équipée de tubes d aspiration des boues, d une échelle d entretien, de tubes de ventilation,

Plus en détail

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur Ecolane SE Pompes à chaleur géothermique www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur 0 modèles de pompes à chaleur géothermique Sol eau de 5, à 5,8 kw Avec ou sans production d eau

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Entretien préventif du forage de la Mance

Entretien préventif du forage de la Mance Entretien préventif du forage de la Mance Localisation du forage de la Mance. Le forage de la Mance est exploité depuis 1994 (date d exécution du 09/03/1994 au 19/04/1994). Cet ouvrage présente les caractéristiques

Plus en détail

Rencontre avec le président et les membres du CVD (comité du village de développement) afin de :

Rencontre avec le président et les membres du CVD (comité du village de développement) afin de : Objectifs fixés : Lundi 2 août 2010 : Rencontre avec le président et les membres du CVD (comité du village de développement) afin de : faire le point sur le dispensaire avec l infirmier et son équipe,

Plus en détail

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe heta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe Un module pour la production de l ECS et du chauffage central Echangeur à plaques avec circulateur ECS primaire, une vanne trois voies,

Plus en détail

Spécificités thermiques d une installation DualSun

Spécificités thermiques d une installation DualSun Spécificités thermiques d une installation DualSun Table des matières 1. Introduction... 1 2. Raccordement hydraulique... 3 2.1. Raccordement inter-panneaux... 3 2.2. Calepinage des panneaux DualSun...

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

Mission Organisée par l'association Electriciens du Monde Du 17 février au 3 mars 2014

Mission Organisée par l'association Electriciens du Monde Du 17 février au 3 mars 2014 Mission Organisée par l'association Du 17 février au 3 mars 2014 Pays : Togo Village : Gapé Aloyi ( 80km de Lomé) durée prévue de la mission : 8 jours Monastère de Sadori (500km de Lomé) durée prévue de

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 J K L x Action réalisée Action en cours de réalisation Action à engager Action abandonnée ou ne s'appliquant plus 1 2 3 (Domicile Travail) Aménager

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

1.1 Qui vibrera, verra

1.1 Qui vibrera, verra 1.1 Qui vibrera, verra Commençons par une petite application du montage en série ou en parallèle. Le schéma électrique ci-dessous se compose d une batterie de voiture, de quelques lampes, d un vibreur

Plus en détail

12. AUTRES USAGES DE L ELECTRICITE

12. AUTRES USAGES DE L ELECTRICITE 12.1. Auxiliaires de l équipement technique : circulateurs ECS 12.2. Cuisines 12.3. Eclairage public 1 12.1 AUXILIAIRE DE L EQUIPEMENT TECHNIQUE Il n'y a pas de circulateur de chauffage dans le cas de

Plus en détail

Quand le soleil chasse la

Quand le soleil chasse la ÉTUDES DE CAS Quand le soleil chasse la PATRICK HOUéE [1] Voici deux études de cas sur dossier technique pour le premier trimestre de classe terminale de STI2D se rapportant aux centres d intérêt liés

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JOUR ET NUIT, QU IL PLEUVE OU QU IL

Plus en détail

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque Mohamed Amjahdi Jean Lemale Toutes les informations utiles, du projet à l installation Adopter le solaire thermique et photovoltaïque Table des matières Avant-propos............................ 9 Avant

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Retour sur les mesures de températures Quelques infos pour commencer Afin de mesurer les différents phénomènes liés à la consommation d énergie dans les logements un enregistreur USB de température est

Plus en détail

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE BALLON DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE PAR POMPE A CHALEUR ECOLOGIQUE La pompe à

Plus en détail

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD 6 SET-FREE Climatiseur cassette à -voies RCD Climatisation et chauffage par pompe à chaleur Evaporateur encastré dans le plafond du type cassette -voies pour des unités extérieures SET-FREE Plusieures

Plus en détail

Afrique du Sud Golf et safaris Johannesburg et Madikwe Autotour Luxury - 5 nuits, 6 jours

Afrique du Sud Golf et safaris Johannesburg et Madikwe Autotour Luxury - 5 nuits, 6 jours Afrique du Sud Golf et safaris Johannesburg et Madikwe Autotour Luxury - 5 nuits, 6 jours Ce circuit est optimal, n ayant pas de décalage horaire et le vol étant direct de Paris à Johannesburg. Sport et

Plus en détail

Voyage scolaire educatif

Voyage scolaire educatif Voyage scolaire educatif Italie Florence / Pise/ Sienne Départ dimanche 6 avril 2014 Retour vendredi 11 avril 2014 Quelques éléments géographiques OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Travailler autrement et raviver

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

RANDONNÉES EN VALS DE GARTEMPE & FUTUROSCOPE

RANDONNÉES EN VALS DE GARTEMPE & FUTUROSCOPE Michel 86320 Lussac les Châteaux Tél : 05 49 48 96 54 Courriel: randomona@randomona.com AG 086 06 0001 Siret 490 083 516 000 16 APE 7911Z Agences de Voyage Responsabilité Civile Professionnelle Mutuelle

Plus en détail

Une antenne ISOTRON pour CB

Une antenne ISOTRON pour CB Une antenne ISOTRON pour CB Les cibistes n ont malheureusement pas le droit à l antenne. Partant de cette constatation, de nombreux cibistes, poussés par la passion de la radio, sont contraint de devoir

Plus en détail

Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * *

Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * * Fabrication d'un système de récupération d eau de pluie * * * Nous allons voir la construction d un système de récupération d eau de pluie alimenté par 118 m² de toit. Pour les amateurs de chiffres, la

Plus en détail

Porte ouverte du 25 Janvier 2009 Maison bioclimatique Bruno Herzog

Porte ouverte du 25 Janvier 2009 Maison bioclimatique Bruno Herzog 25 Janvier 2009 PORTE OUVERTE MAISON DE BRUNO HERZOG VISITE : 24 personnes le matin (10h-12h), 28 l après midi (14h-16h). Année de construction : 2001 Surface chauffée : 280m² 1. ENVELOPPE DU BATIMENT

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e

Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e www.unipool.fr Notice de montage pour piscine RONDE Vous venez d acheter une piscine UNIPOOL: nous vous remercions de la confiance que vous avez

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S.

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S. ATTENTION : Il est très important de remplir d abord le ballon interne pour l eau chaude sanitaire (la cuve E.C.S.) en le portant à une pression de 6 bars (maximum), et de remplir ensuite le réservoir

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 *Professionnels contactez-nous pour obtenir les tarifs pro... CATALOGUE SOLAIRE THERMIQUE Panneau solaire Standard PS Modèle : - 1 000 x 2 125 x 90 mm 2,15 m2 302,45 Raccord

Plus en détail

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby nous sommes partis pour un gros Week End en Irlande

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

Description de la villa écologique «ASSIE GAYE»

Description de la villa écologique «ASSIE GAYE» Description de la villa écologique «ASSIE GAYE» La villa ASSIE GAYE, construite en 1997, a été complètement transformée en 2009 2010 en utilisant que des matériaux de construction locaux, principalement

Plus en détail

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais DSG-DRH Juillet 2013 POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais Mise à jour juin 2013 DSG-DRH Juillet 2013 La présente note a pour objet d informer des règles en vigueur applicables aux Collaborateurs du Groupe

Plus en détail

TRANSFERTS THERMIQUES

TRANSFERTS THERMIQUES TRANSFERTS THERMIQUES I. RAYONNEMENT 1. Connaissances a. Qu est-ce qui véhicule l énergie thermique par rayonnement? b. Quelle est la propriété du modèle idéal du corps noir? c. Imaginons que vous exposiez

Plus en détail

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable Les solutions s pour l Eau Chaude ou le Chauffage Auréa Chauffe-Eau Solaire N 0-7S84 F Système auto-vidangeable et ANTI-SURCHAUFFE Avec Auréa PAC 90% Jusqu à d énergie Gratuite pour votre ECS Auréa Système

Plus en détail

Ouagadougou, Burkina Faso, 22-26 Novembre 2010

Ouagadougou, Burkina Faso, 22-26 Novembre 2010 Formation UIT de haut niveau pour les organismes de réglementation et les opérateurs de la région Afrique francophone sur la modélisation des coûts des réseaux Niveau II ANNEX 4 ARCE Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Entretien et réparation du système essuie-glace de la Fiat Barchetta

Entretien et réparation du système essuie-glace de la Fiat Barchetta Entretien et réparation du système essuie-glace de la Fiat Barchetta AUTEUR Mr Pascal BRETHENOUX le 05/01/2006 membre du Fiat Barchetta club de France Reproduction et échange par mail et P2P autorisés

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 7 points

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var.

Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var. Installation ECS + apport plancher chauffant avec 1 panneau à tube motorisé et 6 panneaux plans fixes à Montauroux dans le Var. Martini Alain 83440 Montauroux alain.martini chez laposte.net Mon installation

Plus en détail

Le Guide du Mousquetaire

Le Guide du Mousquetaire Guide conçu par le Club pour Première partie Les batteries DIFFERENTS USAGES On peut demander à une batterie une grande quantité d énergie sur un temps très court (cas du démarrage d un moteur) ou une

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome

Installation photovoltaïque autonome Formation des enseignants 3 Spécialité : Energie et Environnement Installation photovoltaïque autonome Objectifs Définir la chaîne d énergie d une installation photovoltaïque autonome. alider le comportement

Plus en détail