ÉDITORIAL JEAN-LOUIS MUSCAGORRY. Délégué RTE Île-de-France Normandie. RTE innove en Île-de-France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITORIAL JEAN-LOUIS MUSCAGORRY. Délégué RTE Île-de-France Normandie. RTE innove en Île-de-France"

Transcription

1 1

2 ÉDITORIAL RTE innove en Île-de-France RTE gère, à chaque instant, via les autoroutes de l électricité, l équilibre entre la production et la consommation. Sur la région, cette dernière est en hausse de 2% en 2013 à 71,4 TWh. Le Grand Paris apportera son lot de besoins en puissance électrique avec 2200 MW supplémentaires en 2030! Dans une région où la demande en électricité représente un cinquième de la consommation française, RTE participe à bâtir la smart city, la ville intelligente, de demain et ses mobilités électriques, tout en relevant le défi de la transition énergétique. Innovation économique. En Île-de-France, RTE est garant de la sûreté et de la qualité d alimentation des poumons économiques : Paris intra-muros, le quartier d affaires de la Défense, le pôle de Roissy -premier aéroport français-, le plateau de Saclay Sur ces territoires d enjeux, RTE y acte son rôle moteur dans la relance économique de notre pays. Pour préparer l équilibre entre l offre et la demande d électricité à moyen et long termes, RTE poursuit une politique d investissements soutenus. En 2013, l entreprise a investi 116 millions d euros dans la région et prévoit d y investir plus de 500 millions entre 2014 et Innovation technologique. RTE facilite le développement de data centers en Île-de-France et affirme, chaque jour un peu plus, sa capacité à innover dans le domaine des SmartGrids et des outils digitaux de prévision et de suivi des flux électriques de production et de consommation. Alors que l Île-de-France, dans le cadre du Grand Paris, se dote des moyens d une mégapole, le réseau de l intelligence électrique innove pour accompagner cette mutation et l évolution des habitudes de consommation de près de 12 millions d'habitants. En Île-de-France, responsabilité, performance et anticipation caractérisent RTE. Une ADN innovante, pour permettre à chacun de nos clients franciliens un accès durable, économique, sûr et propre à l électricité. JEAN-LOUIS MUSCAGORRY Délégué RTE Île-de-France Normandie 2

3 SOMMAIRE DÉLÉGATION RTE RÉGION ÎLE-DE-FRANCE MÉDIATHÈQUE RTE OLIVIER GUERRIN CONSOMMATION PRODUCTION PROJETS ET INVESTISSEMENTS PANORAMA DES RÉGIONS ANNEXES

4 I. CONSOMMATION 4

5 SYNTHÈSE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ RÉGIONALE CONTINUE D AUGMENTER Avec GWh (71,4 TWh), la consommation d électricité en Île-de-France en 2013 progresse de 2 % par rapport à 2012 (+ 1,1 % au niveau national). Corrigée du facteur météorologique*, la consommation de la région tend à se stabiliser (- 0,4%), à l instar de la consommation nationale. De 2006 à 2013, la consommation corrigée augmente près de 2 fois plus rapidement (+ 5,1%) que la consommation corrigée nationale (+ 3 %). En 2013, la région importe environ 92% de l électricité qu elle consomme. (*) La consommation finale corrigée permet d analyser les évolutions de la consommation en les corrigeant préalablement de l aléa météorologique et du secteur de l énergie 1. CONSOMMATION 5

6 ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION GWh ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION EN ÎLE-DE-FRANCE CONSOMMATION FINALE CONSOMMATION FINALE CORRIGÉE DU FACTEUR MÉTÉOROLOGIQUE GWh UNE ÉVOLUTION DIFFÉRENCIÉE EN FONCTION DE LA TYPOLOGIE DES CONSOMMATEURS PME/PMI PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS GRANDE INDUSTRIE ANALYSE DE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ EN ÎLE-DE-FRANCE La progression de 2% de la consommation d électricité s explique par : Des températures plus froides en 2013 qu en 2012 Le secteur PMI/PME - Particuliers, dont la consommation continue de progresser en 2013 (+ 2,3%) à 64,2 TWh, à l inverse du rythme annuel plutôt stable constaté à l échelle nationale (-0,1%). Ce secteur représente 90% de la consommation régionale. La consommation de la grande industrie en Île-de-France tend à se stabiliser à 7,2 TWh (- 0,45%). Au niveau national, la baisse est plus marquée avec - 2,5%. L Île-de-France est la première région en termes d emplois industriels. 1. CONSOMMATION 6

7 ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION 5% 4% 3% 2% 1% 0% ÎLE DE FRANCE 5,2% FRANCE 3,0% ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION FINALE CORRIGÉE DE 2006 À 2013 Entre 2006 et 2013, la consommation régionale augmente près de 2 fois plus rapidement que la consommation nationale. LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ 2013 CONSOMMATION CONSOMMATION DU SECTEUR INDUSTRIEL CONSOMMATION DES PME/PMI, PROFESSIONNELS ET PARTICULIERS (*) ENTRE 2012 ET 2013 EN ÎLE DE FRANCE 71,4,6 TWh +2 %* 495 TWh -0,45 %* +2,3 %* EN FRANCE +1,1 %* -2,5 %* -0,1 %* 1. CONSOMMATION 7

8 LES POINTES DE CONSOMMATION HISTORIQUE DES POINTES DE CONSOMMATION EN ILE-DE-FRANCE SUR 10 ANS EN MW CONSOMMATION DE POINTE / AN LA POINTE A ÉTÉ ATTEINTE LE 18 JANVIER 2013 À 19H À L ÉCHELLE DE L ÎLE DE FRANCE À L ÉCHELLE NATIONALE Un jour d hiver à 19h, la consommation d électricité croît en moyenne de 370 MW par degré Celsius perdu, ce qui correspond à l alimentation de personnes en conditions moyennes. La sensibilité de la consommation à la température s accentue légèrement et est de l ordre de 2400 MW par degré Celsius perdu en hiver. 1. CONSOMMATION 8

9 COUVERTURE DE LA CONSOMMATION PAR LA PRODUCTION RÉGIONALE ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION FINALE ET PRODUCTION ÉLECTRIQUE EN 2013 (GWh) CONSOMMATION MENSUELLE JANV. FÉV. MARS AVRIL MAI JUIN JUILL. AOÛT SEPT. OCT. NOV. DÉC. PRODUCTION MENSUELLE EN 2013, LA RÉGION IMPORTE ENVIRON 92% DE SES BESOINS EN ÉLECTRICITÉ L Île-de-France est fortement importatrice d électricité puisque sa production couvre environ 7% de sa consommation. La production régionale baisse en 2013, à GWh (6 123 GWh en 2012). CONSOMMATION GWh ÎLE DE FRANCE 5240 GWh PRODUCTION ÎLE DE FRANCE GWh CONSOMMATION NATIONALE GWh PRODUCTION NATIONALE 1. CONSOMMATION 9

10 II. PRODUCTION 10

11 SYNTHÈSE LE MIX ÉNERGÉTIQUE DE LA RÉGION ÉVOLUE En 2013, la production électrique en Île-de-France baisse de 14 %, à GWh. Cette inflexion s explique par une plus faible production thermique fossile (-18%). En revanche, la production des filières éolienne et photovoltaïque progresse respectivement de 9% et 7%. La part des énergies renouvelables dans le mix énergétique francilien augmente sensiblement et représente près du quart de la production régionale. Les filières renouvelables couvrent près de 2% de la consommation régionale. 2. production 11

12 RÉPARTITION DE LA PRODUCTION % 1% 1% 20% 77% PRODUCTION PAR FILIÈRE EN ÎLE-DE-FRANCE (GWh, %) HYDRAULIQUE PHOTOVOLTAÏQUE ÉOLIEN THERMIQUE RENOUVELABLE THERMIQUE FOSSILE PRODUCTION PAR FILIÈRE EN ÎLE-DE-FRANCE DEPUIS 2006 ENR HORS HYDRAULIQUE HYDRAULIQUE THERMIQUE FOSSILE L Île-de-France concentre 20% de la capacité de production nationale d origine thermique renouvelable. La production d origine renouvelable poursuit son développement et atteint GWh. Elle représente 23% du mix énergétique francilien : 20 % Thermique renouvelable 1 % Eolien 1 % Photovoltaïque 1% Hydraulique Les filières renouvelables couvrent près de 2% de la consommation régionale. 2. production 12

13 ÉVOLUTION DE LA PRODUCTION DES ÉNERGIES RENOUVELABLES PRODUCTION DES ENR EN ÎLE-DE-FRANCE, EN GWh THERMIQUE RENOUVELABLE ÉOLIEN PHOTOVOLTAÏQUE PART DES ENR DANS LA PRODUCTION, EN % 25% 20% 15% 10% 15,0% 17,3% 20,3% THERMIQUE RENOUVELABLE 5% 0% 0,0% ,9% 1,1% 0,9% 1,1% PHOTOVOLTAÏQUE ÉOLIEN 2. production 13

14 DÉVELOPPEMENT DES PARCS ÉOLIENS ET PHOTOVOLTAÏQUES ÉVOLUTION DES PARCS ÉOLIENS INSTALLÉS (EN MW) DEPUIS 2008 ÉVOLUTION ANNUELLE PARC INSTALLÉ AU 31 DÉCEMBRE ÉVOLUTION DES PARCS PHOTOVOLTAÏQUES INSTALLÉS (EN MW) DEPUIS 2008 ÉVOLUTION ANNUELLE PARC INSTALLÉ AU 31 DÉCEMBRE En 2013 le parc éolien ne s est pas davantage développé. Il s élève à 31 MW. La production éolienne en 2013 est de 60 GWh, ce qui équivaut à 10% de la consommation moyenne d une ville comme Boulogne-Billancourt. Le parc photovoltaïque atteint 67 MW, dont 8 MW installés en La production photovoltaïque en 2013 est de 58 GWh. 2. production 14

15 ÉCO2MIX POUR TOUT SAVOIR DE L ÉLECTRICITÉ EN FRANCE ET EN ÎLE-DE-FRANCE DONNÉES NATIONALES DONNÉES RÉGIONALES Consommation d électricité Production d électricité par filière Échanges commerciaux aux frontières Émissions de CO2 par kwh d électricité produite en France Consommation, production et flux interrégionaux MIEUX CONNAÎTRE LA PRODUCTION ET LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE ET, DÉSORMAIS, DANS LES RÉGIONS éco2 mix permet désormais de visualiser les caractéristiques de la situation électrique des 21 régions françaises. Conformément au principe de transparence qui guide son action, RTE entend ainsi éclairer la mise en œuvre de la transition énergétique, notamment au niveau local. 2. production 15

16 III. PROJETS ET INVESTISSEMENTS 16

17 LE RÉSEAU DE RTE EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN 2013 CHIFFRES CLÉS ENTITÉ LIAISONS AÉRIENNES LIAISONS SOUTERRAINES NOMBRE DE POSTES NOMBRE DE TRANSFORMATEURS Région ÎLE-DE-FRANCE 3447 km 1195 km projets et investissements 17

18 LES PRINCIPAUX PROJETS DE RTE EN ÎLE-DE-FRANCE Renforcement du réseau à volts francilien pour fiabiliser l alimentation de la région et transporter l électricité issue de la production renouvelable. Passage à volts de la ligne volts existante entre Cergy et Persan Mise en service : 2018 Fiabiliser l alimentation du Nord-Ouest francilien, dont la zone de la Défense. Construction d une 3 e liaison souterraine à volts entre Nanterre et Puteaux. Mise en service : fin 2014 Reconstruction du poste de Courbevoie ( volts) Mise en service : 2015 CEYRAC LAGABRIELLE MANTES-LA-JOLIE PONTOISE SARCELLES VERSAILLES PARIS BOBIGNY CRÉTEIL TORCY EVRY Préparer le Grand Paris et accompagner le développement économique. Raccordement du nouveau poste distributeur volts / volts de Saclay par la construction de deux liaisons souterraines volts Mise en sercice : 2017 MELUN FONTAINEBLEAU VOLTS VOLTS PROJETS À DÉCOUVRIR SUR LE SITE 3. projets et investissements 18

19 INVESTIR DURABLEMENT POUR UN RÉSEAU INTELLIGENT ET ADAPTÉ À DEMAIN RTE MÉDIATHÈQUE JEAN-LIONEL DIAS OLIVIER GUERRIN MÉDIATHÈQUE RTE RTE investit pour anticiper les évolutions du paysage énergétique francilien et fiabiliser l alimentation d un territoire stratégique. Le réseau électrique d Île-de-France est historiquement construit pour alimenter en électricité une région fortement urbanisée, dont la demande en électricité est soutenue (1/5 de la consommation française). A contrario, la production d électricité francilienne diminue en raison de la fin annoncée des centrales de charbon et de fioul, et le développement des énergies renouvelables ne permet pas de compenser cette baisse. La densité urbaine très forte en Île-de-France conduit à une extrême sensibilité aux incidents pouvant affecter le réseau électrique, notamment pour Paris intra-muros. Les pôles économiques importants, dont particulièrement celui de La Défense, requièrent un niveau élevé de qualité d alimentation d électricité. Dans ce cadre, les investissements sur le réseau électrique francilien dans les années à venir visent à : garantir une alimentation pérenne, sûre et de qualité dans la région accompagner les pôles économiques et ceux du Grand Paris, avec notamment le renforcement de l alimentation de la Défense Des travaux destinés à augmenter les capacités des postes électriques sont aussi prévus dans les dix années à venir. 3. projets et investissements 19

20 INVESTIR DURABLEMENT POUR UN RÉSEAU INTELLIGENT ET ADAPTÉ À DEMAIN 116 millions d euros, c est le montant investi par RTE en 2013 en Île-de-France, dont 60 millions consacrés au développement du réseau (52 % des investissements). En 2014, RTE investira 124 millions d euros dans la région. Ces investissements se poursuivront dans les années à venir puisqu entre 2014 et 2019, RTE prévoit d investir environ 510 millions d euros en Île-de-France. LE RÉSEAU FRANCILIEN : UN RÉSEAU ATYPIQUE ENRICHI DE 4 NOUVELLES INFRASTRUCTURES EN 2013 L alimentation électrique s appuie sur un réseau haute et très haute tension architecturé en «anneaux». Un premier «anneau» se compose des 11 postes de transformation d électricité volts situés dans la grande couronne francilienne. Il alimente un second «anneau» représentant le réseau volts, resserré autour de l agglomération parisienne. SCHÉMA DU RÉSEAU ÉLECTRIQUE À TRÈS HAUTE TENSION ALIMENTANT L AGGLOMÉRATION PARISIENNE MÉZEROLLES YVELINES VILLEJUST CERGY Puteaux Menus Harcourt Moulineaux CIROLLIERS TERRIER Novion Fallou Perret Chevilly Liaison Volts inter-postes Liaison Volts de secours Couloir d alimentation des postes de répartition Lignes électriques Volts PARIS Saint-Ouen Ampère Cretaine PLESSIS-GASSOT Avenir Arrighi Romainville CHESNOY Malassis Charenton SAUSSET Nom du poste de tranformation / Volts VILLEVAUDÉ MORBRAS Nom du poste de répartition Volts Boucle regroupant les postes Volts situés en lointaine banlieue MISES EN SERVICE 2013 EN SEINE ET MARNE ET DANS LE NORD-OUEST FRANCILIEN Un 3 e transformateur au poste volts de Faÿ-les-Nemours Raccordement du nouveau poste distributeur volts du Génitoy Une nouvelle liaison souterraine volts entre Melun et Pont du Mée Une 3 e liaison souterraine entre le poste Seine ( volts) et le poste de Saint Ouen ( volts) 3. projets et investissements 20

21 RTE RENFORCE LE RÉSEAU DU NORD-OUEST FRANCILIEN Le développement du Nord-Ouest francilien entraînera au cours des prochaines années une augmentation de la consommation d électricité estimée à 190 MW. PASSAGE À VOLTS DE LA LIGNE ÉLECTRIQUE À VOLTS EXISTANTE ENTRE CERGY ET PERSAN (VAL D OISE) L axe électrique entre les postes électriques de Cergy et Terrier est de plus en plus sollicité, frôlant régulièrement la saturation. En renforçant cet ouvrage, RTE apporte une réponse pérenne (au-delà de 2030) aux contraintes sur le réseau. Deux opérations sont envisagées : Le réaménagement de la ligne à volts existante entre Cergy et Persan Il consiste principalement à remplacer ses câbles par des câbles volts, sans construire de nouvelle ligne puisque les pylônes existants peuvent supporter du volts. Le raccordement de la nouvelle ligne volts au réseau volts existant pour établir la liaison avec le poste de Terrier. La concertation avec le public, sous l égide d un garant indépendant, s est tenue fin Elle a permis : des échanges directs et transparents entre RTE et la population concernée par le projet la prise en compte des besoins liés à l environnement et au cadre de vie. ligne aérienne à volts entre Cergy et Persan ligne aérienne à volts limites communales CHIFFRES CLÉS DU PROJET : 20 km de lignes 47 pylônes 45 millions d euros (coût) CALENDRIER PRÉVISIONNEL DU PROJET : ÉTUDE D IMPACT ENQUÊTE PUBLIQUE AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES Déclaration d Utilité Publique 3. projets et investissements 21 TRAVAUX Mise en service

22 RTE RENFORCE LE RÉSEAU DU NORD-OUEST FRANCILIEN UNE 3 E LIAISON SOUTERRAINE ENTRE NANTERRE ET PUTEAUX (HAUTS-DE-SEINE) RTE crée une 3 e liaison souterraine à volts entre Nanterre et Puteaux. Cette liaison vise à fiabiliser l approvisionnement en électricité du nord-ouest francilien -en plein développement économique-, et en particulier du quartier d affaires de La Défense. Cette liaison alimentera le nouveau poste Boule volts à Nanterre, dont la création permet de désengorger les postes voisins et garantir une alimentation électrique de qualité sur la zone. La 3 e liaison Nanterre-Puteaux sera mise en service en Elle coûte environ 20 millions d euros. RECONSTRUCTION DU POSTE À VOLTS DE COURBEVOIE (HAUTS-DE-SEINE) RTE et Erdf modernisent, rendent plus compact et augmentent la capacité du poste volts de Courbevoie. L objectif est de : Renforcer l alimentation électrique de Courbevoie et des communes de la Boucle de Seine Garantir une qualité de fourniture de haut niveau La partie des travaux incombant à RTE est terminée ; les travaux côté Erdf sont en cours. La mise en service est prévue en Le coût du projet pour RTE est d environ 5 millions d euros. LE POSTE BOULE VOLTS : UN POSTE EN ACCORD AVEC SON ENVIRONNEMENT AVANT APRES Les nouvelles techniques de construction optimiseront l insertion du poste dans le milieu urbain qui l entoure. Le poste est ainsi construit en terrasses pour éviter l aspect «bloc» et les toitures accueilleront de la végétation. poste RTE 3. projets et investissements 22

23 RTE PRÉPARE LE GRAND PARIS Pour adapter au mieux son réseau à demain, RTE anticipe les évolutions à long terme des besoins en électricité. En Île-de-France, le Grand Paris est une de ces évolutions. RTE participe aux travaux menés par la Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie. Dans ce cadre, il contribue à identifier les besoins liés à la dynamique démographique et économique du Grand Paris. Selon ces travaux : Le Grand Paris accélèrerait la croissance démographique régionale, générant 1 million d habitants supplémentaires, à 13,6 millions (12,5 millions en scenario sans Grand Paris). Le Grand aris nécessiterait la construction et la rénovation de logements supplémentaires. Le nombre de logements atteindrait 6,1 millions (5,6 en scenario sans Grand Paris). Le Grand Paris impliquerait un développement plus important des infrastructures de transport, gourmandes en électricité : - Côté ferroviaire, les nouvelles infrastructures (métro, tram ) engendreraient une augmentation de 300 MW sur le réseau électrique - Côté véhicules électriques, sont prévus dans le cadre du Grand Paris ( en scenario sans Grand Paris). Avec le Grand Paris, la pointe de consommation augmenterait de 30% par rapport à 2011, alors qu en scenario sans Grand Paris, la hausse serait de 11%. Au total, les besoins supplémentaires générés par le Grand Paris sont estimés à MW à horizon 2030, soit l équivalent de la production de deux centrales nucléaires. Ces besoins se répartissent géographiquement selon le schéma suivant : LE GRAND PARIS EN 3 ZONES CONTRATS DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAUX Consommation «Grand Paris» + 750MW par rapport au scénario sans Grand Paris Consommation «Grand Paris» + 960MW par rapport au scénario sans Grand Paris Consommation «Grand Paris» + 450MW par rapport au scénario sans Grand Paris RACCORDEMENT DU NOUVEAU POSTE DISTRIBUTEUR 225 KV/20KV DE SACLAY RTE crée deux liaisons souterraines à volts, de 6 km chacune, pour raccorder le nouveau poste distributeur de Saclay dans les Yvelines. Il s agit d accompagner le développement économique du plateau du Saclay, dans le cadre du Grand Paris. Les travaux auront lieu en 2016 et La mise en service est prévue en Le coût du projet est d environ 17 millions d euros pour RTE. 3. projets et investissements 23

24 IV. PANORAMA DES RÉGIONS 24

25 CONSOMMATIONS ANNUELLES RÉGIONALES EN 2013 (GWh) Consommation supérieure à GWh Consommation entre et GWh Consommation entre et GWh Consommation entre et GWh Consommation inférieure à GWh 4. panorama des régions 25

26 ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION CORRIGÉE PAR RÉGION DE 2006 À 2013 Hausse de plus de 5% Hausse entre 1 et 5% Stable Baisse entre 1 et 5% Baisse de plus de 5% 4. panorama des régions 26

27 RAPPORT PRODUCTION/CONSOMMATION PAR RÉGION 2013 Production supérieure au double de la consommation Production comprise entre 120% et 200% de la consommation Production équivalente à la consommation Production entre 20 % et 80 % de la consommation Production inférieure à 20% de la consommation 4. panorama des régions 27

28 UN BESOIN D ÉCHANGES ENTRE LES RÉGIONS Fort surplus de production Surplus de production Équilibrée Manque de production Fort manque de production 4. panorama des régions 28

29 PARC ÉOLIEN TERRESTRE INSTALLÉ Plus de1000 MW De 700 à 1000 MW De 300 à 700 MW De 100 à 300 MW De 0 à 100 MW 4. panorama des régions 29

30 PARC PHOTOVOLTAÏQUE INSTALLÉ Plus 500 MW De 350 à 500 MW De 200 à 300 MW De 50 à 200 MW De 0 à 50 MW 4. panorama des régions 30

31 ANNEXES 31

32 ANNEXE 1 / RTE IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ via les 46 interconnexions électriques de RTE EXPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ via les 46 interconnexions électriques de RTE INDUSTRIES 560 sites industriels directement connectés au réseau de transport d'électricité. PRODUCTEURS D ÉLECTRICITÉ 650 centrales de production nucléaire, hydraulique, thermique énergies renouvelables (éolien, biomasse ). TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ DE 400 KV À 63 KV RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DE 20 KV À 220 V ERDF et entreprises locales de distribution PME-PMI PARTICULIERS Réseau de transport d'électricité de RTE RTE, Réseau de Transport d Electricité, est une entreprise de services dont la mission fondamentale est d assurer à tous ses clients un accès durable, économique, sûr et propre à l électricité. RTE achemine l électricité entre les producteurs d électricité (français et européens) et les consommateurs, qu ils soient distributeurs d électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. RTE met l intelligence de son réseau au service de l économie et de l énergie de demain, en coopération avec l ensemble de ses partenaires. Architecte et maître d œuvre du marché de l électricité, RTE permet l accès aux sources de production d électricité les plus performantes et optimise les flux d électricité au meilleur coût pour ses clients et pour la collectivité. Il veille à la sécurité de l alimentation électrique en proposant des outils qui facilitent les investissements dans les moyens de production ou d effacement de consommation d électricité. Garant du bon fonctionnement du système électrique, RTE exploite, maintient et développe un réseau de km de lignes comprises entre et volts et 46 lignes transfrontalières, qui en font le réseau le plus important d'europe. RTE exploite un réseau propriétaire de fibres optiques de plus de km, développe et utilise des solutions IT avancées pour répondre aux attentes de ses clients et assurer ses missions. annexes 32

33 ANNEXE 2 / GLOSSAIRE CONSOMMATION Consommation finale : Consommation de la région, hors perte. Consommation finale corrigée : Consommation finale corrigée de l influence du climat et du 29 février pour les années bissextiles. Grande industrie : Clientèle finale raccordée au réseau de transport d électricité. PMI/PME : Clientèle finale desservie par les gestionnaires de réseaux de distribution en basse tension dont la tension souscrite est supérieure à 36 kva. Particuliers et professionnels : Clientèle finale desservie par les gestionnaires de réseaux de distribution en basse tension dont la tension souscrite est inférieure ou égale à 36 kva. DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU Longueur de liaison aérienne : Longueur géographique des portions homogènes aériennes empruntées par un circuit de ligne électrique ou par deux circuits et plus. Longueur de liaison souterraine : Longueur réelle des circuits électriques souterrains exploités par RTE. Postes : Lieux clos contenant un certain nombre d'appareils électriques qui participent au bon fonctionnement du réseau. Ils sont des éléments clés du réseau qui reçoivent l'énergie électrique, la transforment d'une tension à une autre, et la répartissent. Volumes d'investissements : Budget consacré à la construction ou la rénovation d'ouvrages pour le réseau public de transport électrique dans la région. PRODUCTION La catégorie «Hydraulique» comprend tous les types de centrales hydrauliques (éclusée, file de l eau...). La consommation induite par le pompage des centrales dites «Step» n est pas déduite de la production. La catégorie «ENR hors hydraulique» comprend l éolien, le solaire photovoltaïque, et le thermique renouvelable. La catégorie «Thermique renouvelable» comprend la biomasse, les biogaz et les déchets papeterie/carton. La catégorie «Thermique à combustible fossile» comprend les combustibles de type charbon, fioul et gaz. Les valeurs de puissance installée sont validées au 31 décembre DÉVELOPPEMENT DES ENR ENR : Énergies renouvelables. Le terme désigne les filières de production hydraulique, éolien, photovoltaïque et thermique renouvelable. SECRET STATISTIQUE RTE est soumis au respect du secret statisque : RTE n est pas propriétaire des données de production et de consommation des clients injectant ou soutirant de l énergie sur le système électrique. Par conséquent, RTE a l interdiction légale de publier une donnée agrégée permettant l identification indirecte d un client ou de sa production ou consommation. Concrètement, une donnée est couverte par le secret statistique si elle est constituée de données de moins de trois acteurs différents ou si l un des acteurs représente plus de 85% du volume publié. annexes 33

34 ANNEXE 3 / EN SAVOIR PLUS BILAN ÉLECTRIQUE Consommation et production d électricité en France, échanges contractuels, évolution du réseau de transport d électricité : RTE publie les données et les analyses de l année /bilans-electriques ÉCO2MIX Consommation, production, échanges commerciaux et émissions de CO2 : suivez l'électricité française en direct. france.com/fr /developpement durable/eco2mix PANORAMA DES ENR En partenariat avec le Syndicat des Énergies Renouvelables, ERDF et l ADEEF, RTE propose un état des lieux détaillé des filières éoliennes et photovoltaïques à la date du 31 décembre /panorama_enr_ BILAN PRÉVISIONNEL RTE réalise et publie le Bilan Prévisionnel de l équilibre offre demande d électricité en France. Deux objectifs : réaliser un diagnostic prévisionnel de l équilibre du système électrique à cinq ans et élaborer des scénarios prospectifs à long terme (15 20 ans). france.com/lienrapide /bilan previsionnel SCHÉMA DÉCENNAL DU RÉSEAU DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ RTE présente la vision à dix ans du développement du réseau de transport d électricité. /schema_decennal APERÇU SUR L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Retrouvez tous les mois l analyse du comportement du système électrique français lors du mois écoulé. /media_apercus annexes 34

35 CONTACT PRESSE Carine Vidal RTE / CONTACT AFFAIRES PUBLIQUES Agathe Nedelec Tél : POUR EN SAVOIR PLUS Réseau de Transport d Électricité Délégation Régionale 21 rue des Trois Fontanot Nanterre Dossier imprimé sur papier recyclé Symbol Freelife.

Bilan électrique. et perspectives ÎLE-DE-FRANCE

Bilan électrique. et perspectives ÎLE-DE-FRANCE Bilan électrique 2014 et perspectives ÎLE-DE-FRANCE ENTRETIEN Entretien avec Jean-Louis Muscagorry, Délégué RTE Île-de-France - Normandie RTE édite le Bilan Électrique 2014 de l Île-de-France. Quels sont

Plus en détail

ÉDITORIAL. CHRISTIAN AUCOURT Délégué RTE Nord Pas-de-Calais et Picardie

ÉDITORIAL. CHRISTIAN AUCOURT Délégué RTE Nord Pas-de-Calais et Picardie 1 ÉDITORIAL La transition énergétique est au cœur des enjeux du Nord Pas-de-Calais qui a publié fin 2013 son projet stratégique de «Troisième révolution industrielle». RTE a l ambition de participer pleinement

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Dossier de Presse RTE, UN ACTEUR DE LA TRANSITION ENERGETIQUE 16/04/2013 BILAN ELECTRIQUE 2012 & PERSPECTIVES 2013 EN REGION CENTRE.

Dossier de Presse RTE, UN ACTEUR DE LA TRANSITION ENERGETIQUE 16/04/2013 BILAN ELECTRIQUE 2012 & PERSPECTIVES 2013 EN REGION CENTRE. Dossier de Presse Région Centre RTE, UN ACTEUR DE LA TRANSITION ENERGETIQUE BILAN ELECTRIQUE 2012 & PERSPECTIVES 2013 EN REGION CENTRE 16/04/2013 Contacts RTE : Sandrine Morassi / Tél. : 02 40 67 37 08

Plus en détail

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT EN ILE-DE-FRANCE RTE Réseau de transport d électricité. Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 2 132 285 690 RCS Nanterre 444 619 258 - Conception

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014 Version finale janvier 2015 suite à consultation publique RTE publie son 4 ème Schéma décennal de développement du réseau Conformément aux missions

Plus en détail

LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX ENJEUX ET CHIFFRES CLÉS

LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX ENJEUX ET CHIFFRES CLÉS LUNDI 1ER SEPTEMBRE 2014 8 Études & documents N 11146 Lundi 1er septembre 2014 LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX Source : Réseau de Transport d Électricité De nombreuses collectivités et décideurs régionaux

Plus en détail

Statistiques de l Energie Electrique en France. www.rte-france.com

Statistiques de l Energie Electrique en France. www.rte-france.com 2010 Statistiques de l Energie Electrique en France Juin 2011 www.rte-france.com Statistiques de l énergie électrique en France En 2010, la consommation intérieure nationale d électricité a atteint 513,2

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

POSTE ÉLECTRIQUE PUTEAUX. p o s t e é l e c t r i q u e

POSTE ÉLECTRIQUE PUTEAUX. p o s t e é l e c t r i q u e électricité réseau distributionfrance Rééquilibrage de l alimentationélectrique de l ouest francilien Ex t e n s i o n d u jeu d e b a r r es d u p o s t e 225 000/20 000 v o lt s n a n t e r r e et c

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Bilan électrique 2014

Bilan électrique 2014 Bilan électrique 214 Edition du 29/1/215 215 RTE Réseau de transport d électricité RTE Réseau de transport d électricité se réserve le droit de revendiquer les droits attachés à sa qualité d auteur et

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30?

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 2 Quel contexte pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 Page précédente 16 @ 2 - Quel contexte pour l électricité en 2020-30? L Agence Internationale de l Energie prévoit une

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Synthèse 1. consommation d électricité fortement contrastée entre l hiver et l été 5

Synthèse 1. consommation d électricité fortement contrastée entre l hiver et l été 5 Bilan électrique 212 Sommaire Synthèse 1 1 Une consommation d électricité fortement contrastée entre l hiver et l été 5 Les températures plus froides ont entraîné une hausse de la consommation brute 6

Plus en détail

L effacement des consommations électriques résidentielles

L effacement des consommations électriques résidentielles L effacement des consommations électriques résidentielles En résumé - En contribuant à la gestion du système électrique, l effacement des consommations résidentielles présente potentiellement de nombreux

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France

BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France SYNTHÈSE ÉDITION 215 La responsabilité de RTE Réseau de transport d électricité ne saurait être engagée pour les dommages de toute

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents ERDF est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. ERDF réalise les

Plus en détail

Préparer aujourd'hui le réseau de demain : RTE au service des régions pour accompagner la transition énergétique

Préparer aujourd'hui le réseau de demain : RTE au service des régions pour accompagner la transition énergétique Préparer aujourd'hui le réseau de demain : RTE au service des régions pour accompagner la transition énergétique Les bilans électriques régionaux Enjeux et chiffres clés www.rte-france.com/lienrapide/bilans-regionaux

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF L'électricité circule depuis le lieu où elle est fabriquée jusqu à l endroit où elle est consommée, par l intermédiaire d un réseau de lignes électriques aériennes

Plus en détail

La consommation d électricité en France tend à se stabiliser 6. Une année marquée par un haut niveau de production hydraulique 14

La consommation d électricité en France tend à se stabiliser 6. Une année marquée par un haut niveau de production hydraulique 14 Bilan électrique 213 Synthèse 2 1 2 3 4 5 La consommation d électricité en France tend à se stabiliser 6 La consommation brute est en légère hausse sous l effet de températures plus froides qu en 212

Plus en détail

RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS

RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS SmartGrids RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS RTE est au cœur du développement des SmartGrids. Les énergies renouvelables montent en puissance (éolien, solaire), de nouveaux usages voient le jour (modulation

Plus en détail

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Organisation de RTE DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Le système électrique et la gestion des flux > l équilibre offre-demande ; > l accès au réseau ; > la sûreté du système électrique ; > la maîtrise

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Mise en service prévue début décembre 2014. Pour être prévenu, abonnez-vous à notre newsletter ici 1. Généralités 1.1 Nature des informations

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR DE DEVELOPPEMENT ET DE MODERNISATION DES RESEAUX SUR LA CONCESSION DU SYNDICAT DEPARTEMENTAL DES ENERGIES DE SEINE-ET-MARNE

SCHEMA DIRECTEUR DE DEVELOPPEMENT ET DE MODERNISATION DES RESEAUX SUR LA CONCESSION DU SYNDICAT DEPARTEMENTAL DES ENERGIES DE SEINE-ET-MARNE SCHEMA DIRECTEUR DE DEVELOPPEMENT ET DE MODERNISATION DES RESEAUX SUR LA CONCESSION DU SYNDICAT DEPARTEMENTAL DES ENERGIES DE SEINE-ET-MARNE 1 Sommaire 1 LES FINALITES DU SCHEMA DIRECTEUR... 3 2 L ETAT

Plus en détail

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013 Réunion SDE 07 à Privas le 27 septembre 2013 Le marché de l électricité Les usages Les tarifs HÔNE- LPES UVERGNE Le Marché de l électricité Producteurs multiples dont EDF Négociants multiples dont EDF

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée eole-direct.com SOBRIÉTÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE o Analyse et amélioration énergétique de bâtiment : audit sur site, méthodes d investigation (infrarouge, campagne de mesure ) o Aide à la conception

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF dans les LANDES Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF, un acteur au sein du marché de l électricité Activités en concurrence Principalement EDF Production Loi du 10 février 2000 Activités régulées

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité Juin 2014 Synthèse Colonne vertébrale du système électrique, le réseau de transport d électricité est un atout central

Plus en détail

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015 Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole 23 janvier 2015 Objectifs Contribuer à l élaboration d une stratégie énergétique territorialisée à l échelle du futur territoire de la métropole du Grand

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE Présenté par Benoît Lemaignan / Jean-Yves Wilmotte / Nicolas Gault SOMMAIRE 1 UN EXEMPLE DE POINTE HISTORIQUE

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne seine-et-marne.fr fo p03 Édito p04 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) en Seine-et-Marne

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

L alimentation générale : la boucle 400 kv

L alimentation générale : la boucle 400 kv La sécurité de l alimentation électrique en Ile-de-France La sécurité d alimentation en électricité de l Ile-de-France est depuis longtemps garantie par un réseau organisé selon une structure et des modes

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DES MEMBRES DU GROUPEMENT

LETTRE D INFORMATION DES MEMBRES DU GROUPEMENT LETTRE D INFORMATION DES MEMBRES DU GROUPEMENT D ACHAT D ENERGIES DU SDE22 2015 RESULTAT DE L APPEL D OFFRE POUR L ACHAT D ELECTRICITE 2015 Pour plus d informations : M me Chrystine PRESSE 02 96 01 20

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

un marché en croissance malgré la crise

un marché en croissance malgré la crise Stratégie & études N 3 14 septembre 211 Maîtrise de l énergie et développement des EnR : un marché en croissance malgré la crise D epuis 28, l ADEME dresse chaque année un état des lieux des marchés et

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

PROJET SAVOIE-PIEMONT

PROJET SAVOIE-PIEMONT PROJET SAVOIE-PIEMONT NOUVELLE INTERCONNEXION FRANCE-ITALIE : LANCEMENT DES TRAVAUX CÔTÉ ITALIEN LUNDI 15 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE CONTACT PRESSE Thierry Lartigau thierry.lartigau@rte-france.com

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

ANALYSE. Contribution au service public de l électricité : Bilan 2003-2014. Série Économique ENE 04. Décembre 2013

ANALYSE. Contribution au service public de l électricité : Bilan 2003-2014. Série Économique ENE 04. Décembre 2013 ANALYSE Contribution au service public de l électricité : Bilan 2003-2014 Série Économique ENE 04 Décembre 2013 AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan 2003-2013 ENE

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n 375 DACP REF : DACP2012059 Signataire : ED/ESP Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 RAPPORTEUR : Tedjini-Michel

Plus en détail

GESTIONNAIRE DU RESEAU DE TRANSPORT D ELECTRICITE

GESTIONNAIRE DU RESEAU DE TRANSPORT D ELECTRICITE Dossier de presse Le déploiement de fibres optiques sur les lignes électriques de RTE contribue à l extension de l accès aux communications à haut débit à l ensemble des régions françaises 1 SOMMAIRE -

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne.

C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne. INDICATEURS DE CONCESSION* 2 0 13 LE SYNDICAT ÉNERGIES HAUTE-VIENNE (SEHV) C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne. PROPRIÉTAIRE DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DE DISTRIBUTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CONTACT PRESSE RTE : Caroline VAREE caroline.varee@rte-france.com - 01 49 01 35 07 Pour en savoir plus : www.rte-france.com Nouveau lien électrique entre l Angleterre et

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2011 Evolution 2008-2011 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France. Synthèse

Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France. Synthèse Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France 2009 Synthèse Pour obtenir de plus amples informations sur le déroulement de cette étude ou obtenir des données spécifiques, vous pouvez contacter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013 16 juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE A l horizon 2018, la sécurité énergétique du sud de la France sera renforcée. Une nouvelle liaison à très haute tension sera construite sous la Méditerranée : C est le

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Panorama des énergies renouvelables 2013

Panorama des énergies renouvelables 2013 Panorama des énergies renouvelables 2013 Préambule La croissance du parc de sources renouvelables et leur bonne insertion dans le système électrique constituent de nouveaux enjeux à relever, tant en France

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Ancien préfet, DRE d Île de France Ancien DG de l Institut géographique national LES PERFORMANCES ECONOMIQUES

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail