Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002"

Transcription

1 Pratique du BAEL 91 Cours avec exercices corrigés Jean Perchat Jean Roux QUATRIÈME ÉDITION 2002 ISBN :

2 SOMMAIRE CHAPITRE 1 : RAPPELS DE RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX... 1 I. RAPPELS DE COURS Caractéristiques géométriques Théorie des contraintes Théorie des poutres Éléments de réduction Conditions générales d appui des poutres Systèmes isostatiques et hyperstatiques Équations intrinsèques des poutres droites Relations contraintes-efforts Tronçons de poutres droites II. FORMULAIRE POUR POUTRES ISOSTATIQUES CHAPITRE 2 : BÉTON ARMÉ GÉNÉRALITÉS I. RAPPELS DE COURS Unités Actions et sollicitations Caractéristiques des matériaux Hypothèses et données pour le calcul du béton armé II. EXERCICE : COMBINAISONS D ACTIONS CHAPITRE 3 : ASSOCIATION ACIER BÉTON I. RAPPELS DE COURS Définitions Disposition des armatures Contrainte d adhérence Ancrage des barres Jonctions par recouvrement... 76

3 VIII PRATIQUE DU BAEL 91 II. EXERCICE : ANCRAGE TOTAL CHAPITRE 4 : TRACTION SIMPLE TIRANTS I. RAPPELS DE COURS Introduction Dimensionnement des armatures Vérification des contraintes Détermination du coffrage Condition de non-fragilité Armatures transversales II. EXERCICE : TIRANT FISSURATION PRÉJUDICIABLE CHAPITRE 5 : COMPRESSION SIMPLE I. RAPPELS DE COURS Hypothèses Élancement Armatures longitudinales Armatures transversales Coffrage II. EXERCICE N 1 : POTEAU ARMATURES MINIMALES III. EXERCICE N 2 : FORCE PORTANTE D UN POTEAU IV. EXERCICE N 3 : POTEAU GRANDE DIMENSION IMPOSÉE CHAPITRE 6 : FLEXION SIMPLE I. RAPPELS DE COURS Introduction Section rectangulaire fissuration peu préjudiciable Section rectangulaire fissuration préjudiciable ou très préjudiciable Coffrage des sections rectangulaires Sections en T Pourcentage minimal d armatures Vérification des contraintes à l E.L.S Organigrammes récapitulatifs pour le dimensionnement des armatures Vérification à l E.L.U. d une section rectangulaire dont on connaît les armatures II. EXERCICE N 1 : FISSURATION PEU PRÉJUDICIABLE SECTION RECTANGULAIRE AVEC ACIERS COMPRIMÉS III. EXERCICE N 2 : FISSURATION PRÉJUDICIABLE SECTION À TABLE DE COMPRESSION

4 Sommaire IX IV. EXERCICE N 3 : FISSURATION TRÈS PRÉJUDICIABLE SECTION RECTANGULAIRE V. EXERCICE N 4 : FISSURATION PEU PRÉJUDICIABLE SECTION EN T (M u > M Tu ) CHAPITRE 7 : EFFORT TRANCHANT I. RAPPELS DE COURS Définition Contraintes engendrées par l effort tranchant Vérification du béton Calcul des armatures d âme Répartition des armatures d âme (méthode Caquot) Zones d application des efforts Jonction hourdis-nervure Poutres à talon II. EXERCICE N 1 : POUTRE EFFORT TRANCHANT III. EXERCICE N 2 : POUTRE À SECTION RECTANGULAIRE ARMATURES D ÂME INCLINÉES CHAPITRE 8 : FLEXION COMPOSÉE I. RAPPELS DE COURS Généralités Introduction Sections partiellement tendues Sections entièrement tendues Sections entièrement comprimées Diagrammes d interaction II. EXERCICE N 1 : FLEXION COMPRESSION SECTION PARTIELLEMENT TENDUE III. EXERCICE N 2 : FLEXION TRACTION SECTION ENTIÈREMENT TENDUE IV. EXERCICE N 3 : FLEXION TRACTION SECTION PARTIELLEMENT TENDUE CHAPITRE 9 : ÉPURES DE RÉPARTITION DES ARMATURES LONGITUDINALES ET DES ARMATURES D ÂME I. RAPPELS DE COURS Introduction Répartition des armatures longitudinales

5 X PRATIQUE DU BAEL Répartition des armatures d âme CHAPITRE 10 : TORSION I. RAPPELS DE COURS Introduction Rappels de Résistance des Matériaux Vérification du béton Armatures II. EXERCICE : AUVENT CHAPITRE 11 : FLAMBEMENT I. RAPPELS DE COURS Excentricités État-limite ultime de stabilité de forme Équations du problème Méthode de l équilibre Méthode des déformations internes Utilisation des tables de Faessel Robinson Morisset Corrections diverses Utilisation des abaques de Capra II. EXERCICE N 1 : DIMENSIONNEMENT DE L ARMATURE PAR LES TABLES (CHARGES DE LONGUE DURÉE) III. EXERCICE N 2 : VÉRIFICATION PAR LA MÉTHODE DE L ÉQUILIBRE ET PAR LES TABLES IV. EXERCICE N 3 : DIMENSIONNEMENT DE L ARMATURE PAR LES ABAQUES DE CAPRA CHAPITRE 12 : POUTRES CONTINUES PLANCHERS I. RAPPELS DE COURS A. Poutres continues Rappels Adaptation Rappels de Résistance des Matériaux Essais de poutres en béton armé Portées des poutres et portiques Poutres de planchers B. Planchers Méthode forfaitaire Domaine de validité Principe de la méthode Adaptation Moments fléchissants Efforts tranchants

6 Sommaire XI 5. Méthode Caquot «minorée» C. Planchers Méthode Caquot Domaine de validité Évaluation des moments Efforts tranchants Travées de rive avec console D. Poutres continues Dimensionnement Conditions de déformation Résistance à la flexion Vérification à l effort tranchant II. EXERCICE N 1 : PLANCHER MÉTHODE FORFAITAIRE III. EXERCICE N 2 : PLANCHER MÉTHODE CAQUOT CHAPITRE 13 : DALLES RECTANGULAIRES SUR APPUIS CONTINUS I. RAPPELS DE COURS Introduction Moments dans les panneaux de dalle articulés sur leur contour Dalles rectangulaires continues Moments fléchissants Effort tranchant Poinçonnement Dispositions constructives Arrêt des armatures Autres critères pour les bâtiments II. EXERCICE : PANNEAU DE DALLE (α = 0,40) CHAPITRE 14 : DESCENTE DE CHARGES I. RAPPELS DE COURS Principe Valeurs des charges permanentes et des charges d exploitation Dégression des charges variables d exploitation Effet de la continuité sur les poteaux voisins de rive II. EXERCICE : BÂTIMENT DESCENTE DE CHARGES ANNEXE 1 : CALCUL MANUEL D UNE SECTION RECTANGULAIRE À ARMATURES SYMÉTRIQUES À L E.L.U. PAR APPROXIMATIONS SUCCESSIVES

7 XII PRATIQUE DU BAEL 91 ANNEXE 2 : VÉRIFICATION À L E.L.U. D UNE SECTION RECTANGULAIRE DONT ON CONNAÎT LES ARMATURES ANNEXE 3 : MOMENT LIMITE ULTIME EN FLEXION COMPOSÉE NOTATIONS SYMBOLES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Pratique de l eurocode 2

Pratique de l eurocode 2 Pratique de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273211-3 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12044-8 Table des matières Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273212-0 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12160-5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Jean-Louis Granju Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465375-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13528-2 Table des matières Avant-propos... 1 Remerciements...

Plus en détail

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m A- DESCRIPTION DE L OUVRAGE Epaisseur de la dalle : Epaisseur du radier : Epaisseur des voiles : Hauteur piédroits : Largeur roulable : Largeur chargeable : Nombre

Plus en détail

des structures en béton

des structures en béton E U R O C O D E 2Calcul des structures en béton Guide d application Jean-Marie Paillé Calcul des structures en béton Dans la même collection Eurocode 2 J. Ro u x. Pratique de l eurocode 2 (tome 1), G12044.

Plus en détail

BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES

BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES NOTIONS - CONCEPTS Modélisation des structures - Actions mécaniques - Liaisons externes et internes LIMITES DE CONNAISSANCES - Identifier la nature

Plus en détail

BTS TRAVAUX PUBLICS SAVOIRS TECHNOLOGIQUES ASSOCIES: MECANIQUE DES STRUCTURES

BTS TRAVAUX PUBLICS SAVOIRS TECHNOLOGIQUES ASSOCIES: MECANIQUE DES STRUCTURES MECANIQUE THEORIQUE 1 - STATIQUE 1.1 Equilibre des structures 1.2 Etude des liaisons 1.3 Statique graphique 2 - CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES D UNE SECTION Déterminer l ensemble des actions mécaniques

Plus en détail

NOTE DE CALCUL MUR EN AILE

NOTE DE CALCUL MUR EN AILE NOTE DE CALCUL MUR EN AILE A- DESCRIPTION DE L OUVRAGE Hauteur totale Cohésion Coefficient de poussée de terre Angle de frottement interne Parement lisse Différence épaisseur du voile Poids volumique des

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 2 Maîtrise de l eurocode 2 E U R O C O D E Guide d application Jean Roux Afin d harmoniser les règles de conception des structures en béton entre les états membres de l Union européenne, les règles de

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ. Jean-Louis Granju. Théorie et applications. selon l Eurocode 2. Théorie et applications selon l Eurocode 2

BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ. Jean-Louis Granju. Théorie et applications. selon l Eurocode 2. Théorie et applications selon l Eurocode 2 2e édition Fondé sur des exemples illustrés de nombreux schémas, ce manuel contient les bases de la connaissance professionnelle du béton armé, notamment ses propriétés et son comportement. Mis à jour

Plus en détail

Pratique de l eurocode 2

Pratique de l eurocode 2 2 Pratique de l eurocode 2 E U R O C O D E Guide d application Jean Roux Afin d harmoniser les règles de conception des structures en béton entre les états membres de l Union européenne, les règles de

Plus en détail

CALCUL DES VOILES définition géométrique

CALCUL DES VOILES définition géométrique CALCUL DES VOILES définition géométrique Notation EC2 pour les voiles (Figure 12.1 12.6.1) l w < 3b l w < 3 b ou b > 4h w h w b > 4h w Méthodologie de calcul d un voile a. Cas des voiles en compression

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

CALCUL DES STRUCTURES METALLIQUES

CALCUL DES STRUCTURES METALLIQUES CALCUL DES STRUCTURES METALLIQUES Soumises aux sollicitations simples A l usage des Licences professionnelles Par: Kossi Bollanigni AMEY Docteur-ingénieur Génie Civil Enseignant-Chercheur à l Ecole Nationale

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.3 Les bases du dimensionnement 1.3.1 Le concept général 1.3.2 Les conventions et les unités de calcul 1.3.3 La définition des situations

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 5 LES SECTION SOUMISES À LA FLEXION COMPOSÉE Section 5.1 Les bases du dimensionnement Tour CN, Toronto, Canada 5.1.1 les principes du calcul 5.1.1.1 La description

Plus en détail

Chapitre 4. Evaluation des charges

Chapitre 4. Evaluation des charges Chapitre 4 Evaluation des charges 1- Les charges ou actions - Evaluation des charges verticales (permanentes, exploitation) -1. Surface d influence -. Principe de discontinuité -3. Voiles porteurs parallèles

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE 1 1

SOMMAIRE SOMMAIRE 1 1 SOMMAIRE 1 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...5 1.1 Objet...5 1.2 Domaine d application...5 1.3 Contenu et utilisation...9 1.4 Conception de la fondation, vérification du sol et résistance des fixations dans

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. PROGRAMME DE CALCUL DE SECTIONS QUELCONQUES EN BÉTON ARMÉ EN FLEXION SIMPLE OU COMPOSÉE EN ÉTAT-LIMITE ULTIME... 7 3.1 Actions et combinaisons

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Chapitre 3. Chapitre 2. Chapitre 4. Charges permanentes et d exploitation- Données de base

Sommaire. Chapitre 1. Chapitre 3. Chapitre 2. Chapitre 4. Charges permanentes et d exploitation- Données de base Sommaire 5. Attaque par alternance gel et dégel... 28 6. Classes particulières d exposition... 28 7. Exigences minimales pour les bétons... 29 8. Ouvrages courants et caractéristiques principales du BPE...

Plus en détail

Règles particulières aux constructions en bois

Règles particulières aux constructions en bois Eurocode 8 EN1998-1 Chapitre 8 Règles particulières aux constructions en bois Le bois Un bon matériau de structure pour construire en zone sismique léger => forces sismiques faibles bonne résistance en

Plus en détail

Introduction à l Eurocode 3

Introduction à l Eurocode 3 Code EC3/0 - Niveaux I et II Introduction à l Eurocode 3 Les objectifs de ce module sont : - d appréhender le contenu des principales parties de l EN 1993, l esprit des nouvelles règles et, en particulier,

Plus en détail

2.3 Le béton armé Pourquoi armer le béton? Principes du calcul du béton armé

2.3 Le béton armé Pourquoi armer le béton? Principes du calcul du béton armé Chapitre 2 Dimensionnement des structures en béton 2.3 Le béton armé 2.3.1 - Pourquoi armer le béton? 2.3.2 - Principes du calcul du béton armé Le béton possède une grande résistance à la compression et

Plus en détail

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Marcel Hurez Nicolas Juraszek Marc Pelcé AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-381011-7 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12280-0 Symboles et notations A

Plus en détail

8.1 Le béton armé. Pourquoi armer le béton? Principes de calcul du béton armé

8.1 Le béton armé. Pourquoi armer le béton? Principes de calcul du béton armé 8.1 Le béton armé Pourquoi armer le béton? Dans la plupart des éléments d une construction, se développe un ensemble de contraintes résultant des diverses actions auxquelles ils sont soumis. La résistance

Plus en détail

Calcul des structures en béton

Calcul des structures en béton a mise à jour de cet ouvrage de référence porte notamment sur la nouvelle annexe de l EN1992-1 (2016) et, tout particulièrement, sur l annexe nationale de l EN1992-3 Réservoirs et silos (2016) dont la

Plus en détail

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1 Table des matières : Liste des figures. 5 Chapitre I. Introduction à la résistance des matériaux. 7 I. But de la résistance des matériaux. 8 II. Hypothèses générales. 8 II.1. Hypothèses sur le matériau.

Plus en détail

Association Béton-Acier: Le Béton Armé

Association Béton-Acier: Le Béton Armé Séminaire sur le thème: «Le Béton Armé: Armatures et Béton» Association Béton-Acier: Le Béton Armé Karim Miled Maître Assistant, ENIT Le 25 novembre 2008 1 Béton Bonne résistance à la compression Résistance

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 3 LES SECTIONS SOUMISES A L EFFORT NORMAL Section 3.2 L effort de compression centrée 3.2.1 Le calcul de la résistance 3.2.1.1 le comportement élastique 3.2.1.2 le

Plus en détail

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14 : I- Généralités... 13 II- Avantages et inconvénients du béton armé... 13 1- Avantages... 13 2. Les inconvénients du béton armé. 14 12 : Chapitre I : Introduction en béton armé I- Généralités : Le B.A

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour Contrôle modifier d exécution les styles du texte du masque Rappels de Béton Armé et principes de Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième

Plus en détail

Arche 2014 / SP1. Liste des évolutions. Evolutions Arche 2014 SP1

Arche 2014 / SP1. Liste des évolutions. Evolutions Arche 2014 SP1 Arche 2014 / SP1 Liste des évolutions ARCHE OSSATURE - TORSEURS SISMIQUES EN PIED DES VOILES Ce Service Pack 1 reprend une amélioration majeure du hotfix publié en février 2014 ( ArcheOssature_2014_SP0_Hotfix2.zip

Plus en détail

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU Schöck Rutherma type,,, Schöck Rutherma type Contenu Page Raccordement en cas de décalage vers le bas 74 Raccordement en cas de décalage vers le haut/informations de mise en œuvre 75 Raccordement à des

Plus en détail

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement Modélisation et règles de prédimensionnement Chapitre 3 Modélisation et règles de prédimensionnement - Modélisation d une structure en béton -. Déinition -. Classiication des structures -3. Portées des

Plus en détail

VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE

VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE Pour l évaluation des ponts routiers existants la vérification devrait être effectuée en plusieurs étapes successives. Fig.67- Graphique qui montre la démarche pour

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE. En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part

INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE. En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part 1 INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part Réalisée par : Mohamed Badreddine DAMAK Ingénieur Conseil Mai 2007

Plus en détail

Le béton armé Principe et généralités

Le béton armé Principe et généralités Le béton armé Principe et généralités Le béton armé est un matériau très utilisé dans les constructions du BTP (bâtiments, routes, ouvrages d arts ). Son succès repose d une part sur ses qualités de résistance,

Plus en détail

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement Application BAEP Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement On considère un poteau carré de 6 cm de côté en béton C5. Les efforts à l ELU qui s appliquent sur ce poteau sont N = 3,MN et M

Plus en détail

Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm)

Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm) BETON ARME Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm) 6 8 10 12 14 16 20 25 32 40 1 0,28 0,5 0,79 1,13 1,54 2,01 3,14 4,91 8,04 12,57 2 0,57 1,01 1,57 2,26 3,08 4,02 6,28

Plus en détail

II - 14 Instabilités

II - 14 Instabilités II - 14 Instabilités Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 9 septembre 6 Motivation Instabilité par flambement (élastique) par divergence, par bifurcation calcul de la charge critique eulérienne Tpes d

Plus en détail

Ouvrages d art en zone sismique

Ouvrages d art en zone sismique Alain Capra & Aurélien Godreau Ouvrages d art en zone sismique Guide d utilisation de l Eurocode 8 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465346-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13384-4 Table

Plus en détail

Les liaisons mécaniques en Béton Armé

Les liaisons mécaniques en Béton Armé ET231 : Liaisons entre solides Les liaisons mécaniques en Béton Armé Table des matières 1. Introduction : 2. A savoir avant de commencer : 3. Les appuis simples 3.1. En pleine masse 3.2. Avec des produits

Plus en détail

Schöck Rutherma type K

Schöck Rutherma type K Schöck Rutherma type Schöck Rutherma type Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 42 Vues en plan 43 Versions du produit/désignations 44 Description de l élément 45 Tableaux de dimensionnement/valeur

Plus en détail

ELEMENT FLECHI : Déversement

ELEMENT FLECHI : Déversement ELEMENT FLECHI : Déversement Données Poutre IPE330 uniformément chargée, bi-articulée, et maintenue latéralement aux 2 extrémités. Facteur de sécurité ELU γ G =1.35, γ Q =1.5 γ M0 =1, γ M1 =1 Longueur

Plus en détail

Chapitre 9. Application à un cas de bâtiment

Chapitre 9. Application à un cas de bâtiment Application à un cas de bâtiment Chapitre 9 Application à un cas de bâtiment 1- Description du bâtiment - Conception de la structure 3- Plans des coffrages : (planchers et fondations) 4- Etude de certains

Plus en détail

INTRODUCTION A L EC3

INTRODUCTION A L EC3 INTRODUCTION A L EC3 L EC1993.1.1 = directives pour la vérification des sections et des éléments dans les bâtiments ; Calculs aux états limites avec la méthode des coefficients partiels sur base de combinaisons

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. INTRODUCTION Objectif du guide Domaine d application Comment utiliser ce guide...6

SOMMAIRE. 1. INTRODUCTION Objectif du guide Domaine d application Comment utiliser ce guide...6 SOMMAIRE SOMMAIRE. ITRODUCTIO...3. Objectif du guide...3.2 Domaine d application...4.3 Comment utiliser ce guide...6 2. COFIGURATIOS TRAITÉES...9 2. Généralités sur les maintiens...9 2.2 Découpage du portique

Plus en détail

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE Sciences de l Ingénieur Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation Lycée A. BENOIT ARCHITECTURE Notre étude portera sur l étude d une poutre en béton armé soutenant

Plus en détail

VIADUC DE CARONTE LES ETUDES D EXECUTION

VIADUC DE CARONTE LES ETUDES D EXECUTION LES ETUDES D EXECUTION Cyril COTTEY 1 LES ETUDES D EXECUTION SOMMAIRE 1. HYPOTHESES 2. MODELES DE CALCUL 3. ETUDES DE FLEXION LONGITUDINALE 4. ETUDES DES MASSIFS D ANCRAGE 2 1. HYPOTHESES DE CALCUL Normes

Plus en détail

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES 2 eme Année LMD RDM 1 Université Badji-Mokhtar LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES I. Introduction: La résistance des matériaux, en abrégé RDM, est une discipline particulière de la mécanique des milieux

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET...3

SOMMAIRE 1. OBJET...3 SOAIRE 1 SOAIRE 1. OBJET...3 2. DOAINE D APPLICATION...5 2.1 Généralités...5 2.2 Profilés à section en I ou H...6 2.3 Profils creux carrés ou circulaires...6 3. ÉTABLISSEENT DES TABLEAUX...9 3.1 Généralités...9

Plus en détail

Schöck Rutherma Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur

Schöck Rutherma Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur Descriptif type (CCTP) Schöck Rutherma en isolation par l extérieur Traitement des ponts thermiques en isolation par l extérieur Fourniture et pose de rupteurs de ponts thermiques linéiques de type Schöck

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DÉFINITIONS...7 4. RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DE L EN 1998-3...9 4.1 Démarche générale...9 4.2 Investigations préalables...11 4.3 Détermination

Plus en détail

DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013

DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013 Plus en performance. Plus en valeur. DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013 Sommaire Vue d ensemble du système DURA Bases de la norme de dimensionnement révisée (SIA 262:2013)

Plus en détail

CFMS. 3 mai EN Eurocode 3 - Calcul des structures en acier Partie 5 Pieux et palplanches

CFMS. 3 mai EN Eurocode 3 - Calcul des structures en acier Partie 5 Pieux et palplanches CFMS 3 mai 2007 EN 1993 5 Eurocode 3 - Calcul des structures en acier Partie 5 Pieux et palplanches 1 - Norme Européene Eurocode 3: Calcul des structures en acier Partie 5: Pieux et palplanches Elaborée

Plus en détail

Cours de Béton Armé IUP GCI3 option OS Année 2004/05

Cours de Béton Armé IUP GCI3 option OS Année 2004/05 Cours de Béton Armé IUP GCI3 option OS Année 2004/05 Olivier Gagliardini IUP Génie Civil et Infrastructures, UJF-Grenoble I TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières Liste des Figures 7 1 Avant-propos 11

Plus en détail

Les fondations superficielles

Les fondations superficielles Les fondations superficielles A. EXPERIENCE On applique une force sur l'élément L'élément s'enfonce On place un élément plus large au contact du sable L'élément ne s'enfonce plus Sable représentant un

Plus en détail

Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant. Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant

Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant. Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant 7.3.3 un exemple d application au béton armé Section en Té présentée au chapitre.3.. Béton C 30/37

Plus en détail

2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER

2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER 2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER Toute structure subit des sollicitations ou actions extérieures qui provoquent des déformations, mais aussi des efforts internes, à savoir les contraintes. Les contraintes

Plus en détail

Conception parasismique des bâtiments industriels à ossature métallique. Pierre-Olivier MARTIN. Propriété du CTICM. sommaire

Conception parasismique des bâtiments industriels à ossature métallique. Pierre-Olivier MARTIN. Propriété du CTICM. sommaire Conception parasismique des bâtiments industriels à ossature métallique Pierre-Olivier MARTIN sommaire Sommaire Préface 5 Introduction 11 Domaine d application Typologies de bâtiments 13 Ossature 15 Fondations

Plus en détail

SOMMAIRE OBJET DE LA NOTE : 2 1. DOCUMENTS DE REFERENCES : 2 2. CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DE L O.A. : 2 3. HYPOTHESES GENERALES : 2

SOMMAIRE OBJET DE LA NOTE : 2 1. DOCUMENTS DE REFERENCES : 2 2. CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DE L O.A. : 2 3. HYPOTHESES GENERALES : 2 SOMMAIRE OBJET DE LA NOTE : 2 1. DOCUMENTS DE REFERENCES : 2 2. CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DE L O.A. : 2 3. HYPOTHESES GENERALES : 2 4. VERIFICATION DU CP20+CP18 DES PANNEAUX COFFRANTS : 3 5. VERIFICATION

Plus en détail

Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS

Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS Le radier est une semelle générale étendue à toute la surface du bâtiment en contact avec le sol. Elle comporte parfois

Plus en détail

Poutres sous chaussée en béton armé

Poutres sous chaussée en béton armé Poutres sous chaussée en béton armé 1 Morphologie 2 Morphologie Le tablier est constitué d un hourdis reposant sur des poutres à talon ou sans talon avec entretoises intermédiaires et d appui 3 4 Type

Plus en détail

Les essais de Convenances

Les essais de Convenances Les essais de Convenances Club Régional Ouvrages d Art 14 juin 2005 à Vitré Epreuves préalables à l exécution Dossier d études de béton complet pour confirmer les caractéristiques retenues sur le matériau

Plus en détail

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches Calcul des flèches de poutres 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-. Méthode de calcul - Valeurs limites des flèches 71 CALCUL DES FLECHES DE POUTRES 1- EVALUATION DES FLECHES 1-1. Principe :

Plus en détail

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 I. Théorie 1. Contrainte limite d'adhérence Pour qu'un élément béton armé puisse fonctionner, il faut que tous les efforts repris par

Plus en détail

Les fondations superficielles semelles

Les fondations superficielles semelles Les fondations superficielles - Semelles Chapitre 5 Les fondations superficielles semelles - Introduction 2- Forces ou actions 3- Sollicitations de calcul 4- Pré dimensionnement des semelles 4-. Hypothèses

Plus en détail

cours Mr Lemdani EPAU

cours Mr Lemdani EPAU La structure portante verticale Les poteaux 1-Définition-Rôle. C est un élément porteur ponctuel chargé de reprendre les charges et surcharges issue des différents niveaux pour le transmettre aux Fondations.

Plus en détail

PONTS EN ACIER. Traité de Génie Civil. Conception et dimensionnement. Volume 12. des ponts métalliques et mixtes acier-béton

PONTS EN ACIER. Traité de Génie Civil. Conception et dimensionnement. Volume 12. des ponts métalliques et mixtes acier-béton Traité de Génie Civil de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne publié sous la direction de René Walther et Manfred A. Hirt Volume 12 PONTS EN ACIER Conception et dimensionnement des ponts métalliques

Plus en détail

Ingénierie SNCF 28/11/08 1

Ingénierie SNCF 28/11/08 1 Ingénierie SNCF 28/11/08 1 28/11/08 2 Viaduc de la Savoureuse Études d exécution 28/11/08 3 Viaduc de la Savoureuse études d exécution SNCF / IGOA est intervenu pour le compte du groupement Eiffel-Eiffage

Plus en détail

Béton I Chapitre v. association béton-acier et disposition constructives HADJ SADOK A.

Béton I Chapitre v. association béton-acier et disposition constructives HADJ SADOK A. Chapitre V. ASSOCIATION BETON-ACIER ET DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES V.1 ASSOCIATION BETON-ACIER L association béton-acier est efficace pour les raisons suivantes : - Le béton résiste à la compression - L

Plus en détail

BASES DE LA RDM. Equilibre extérieur du solide : domaine de la statique Equilibre intérieur du solide : domaine de la résistance des matériaux

BASES DE LA RDM. Equilibre extérieur du solide : domaine de la statique Equilibre intérieur du solide : domaine de la résistance des matériaux BASES DE LA RDM Généralités : la résistance des matériaux est la théorie des poutres, c est à dire qu elle s occupe du dimensionnement des solides dont une dimension est grande par rapport aux deux autres

Plus en détail

E4 : Analyse et Calcul des structures. U4.1 Mécanique

E4 : Analyse et Calcul des structures. U4.1 Mécanique BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR Constructions Métalliques SESSION 2013 E4 : Analyse et Calcul des structures U4.1 Mécanique Contenu du dossier Page de garde (intitulé du sujet) : Page 1/13 Questionnaire

Plus en détail

Chapitre 9. Poutres continues

Chapitre 9. Poutres continues Dr. Ir. P. Boeraeve Cours de Béton Armé 9-1 Chapitre 9. Poutres continues 9.1 Introduction Bien souvent, les poutres sont des éléments préfabriqués que le bétonnage sur chantier rend continus. La question

Plus en détail

Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO) Faculté du génie de la construction Département REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO) Faculté du génie de la construction Département REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO) Faculté du génie de la construction Département de génie civil REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET

Plus en détail

Calcul des structures en bois

Calcul des structures en bois Calcul des structures en bois Yves Benoit Bernard Legrand Vincent Tastet Deuxième édition 2009 AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009 ISBN AFNOR : 978-2-12-272121-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12481-1 TABLE DES

Plus en détail

Introduction à la norme SIA 262

Introduction à la norme SIA 262 Construction en béton ntroduction à la norme SA 6 Pièces comprimées Pascal Schertenleib ing. dipl. Ecole Polytechnique édérale de ausanne Prof. Dr Aurelio Muttoni Ecole Polytechnique édérale de ausanne

Plus en détail

Programmes de formation des Diplômes d Etudes Universitaires Appliquées (D.E.U.A.) en Génie Civil

Programmes de formation des Diplômes d Etudes Universitaires Appliquées (D.E.U.A.) en Génie Civil MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION DES ENSEIGNEMENTS Université Mouloud MAMMERI Tizi-Ouzou Faculté du génie de la construction Programmes de formation des Diplômes

Plus en détail

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A Tenue au feu Note de calculs?? Zones Tunnel Belliard Bruxelles Poutres préfabriquées précontraintes Etabli le : 16 mars 2010 : Version : A Établi le 16/03/2010 Ann 2-1 / 22 - Tenue au feu Note de calculs

Plus en détail

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014 Journées Techniques Ouvrages d Art Étude de requalification du pont Schuman à Brest pour l insertion de la ligne 2 du tramway Benoît Poulin Dter Ouest Antoine Théodore Dtec ITM Contexte Réponse à un appel

Plus en détail

E4 : Analyse et Calcul des Structures. U4.2 Note de calculs BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES SESSION 2014

E4 : Analyse et Calcul des Structures. U4.2 Note de calculs BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES SESSION 2014 REVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONSTRUCTIONS MÉTLLIQUES SESSION 2014 E4 : nalyse et Calcul des Structures U4.2 Note de calculs Durée : 4 h Coefficient : 3 Le dossier technique d'étude est commun aux épreuves

Plus en détail

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement ELEMENTS COMPRIMES : Flambement Exposé de la méthode de vérification des éléments soumis au flambement simple. Exemple d'application pour une section en profilé laminé de classe 1. Dans un premier temps,

Plus en détail

Classification des poutres mixtes

Classification des poutres mixtes Classification des poutres mixtes 1 2 Classification des sections Moment négatif (semelle) (limites pour c/t) ε = 2 235 N/mm f y 3 Classification des sections Moment négatif (âme) (limites pour c/t) ε

Plus en détail

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Sommaire DISPOSITIONS DE DETAIL HAUTEUR DE FLAMBEMENT IMPERFECTIONS

Plus en détail

Schöck Rutherma type Ki

Schöck Rutherma type Ki Schöck Rutherma type Schöck Rutherma type Contenu Page Description et exemples de disposition des éléments/coupe 188 Figures/Dimensions 189 Vues en plan 190 Tableaux de dimensionnement 191 Exemple de dimensionnement

Plus en détail

V. Descentes de charges. V. 1. Enjeux à l'échelle du bâtiment. V. Descentes de charges. V. 1. Enjeux à l'échelle du bâtiment

V. Descentes de charges. V. 1. Enjeux à l'échelle du bâtiment. V. Descentes de charges. V. 1. Enjeux à l'échelle du bâtiment Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Marseille Semestre UE5 V. Descentes de charges Cours de Structures V. Descentes de charges Introduction générale La fonction première d une est de garantir

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES LOGIGRAMME GÉNÉRAL... 9

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES LOGIGRAMME GÉNÉRAL... 9 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES... 7 4. LOGIGRAMME GÉNÉRAL... 9 5. NOTICE D UTILISATION DES FEUILLES DE CALCUL EXCEL... 11 5.1 Présentation

Plus en détail

Dimensionnement des tunnels sous incendie et modélisation numérique. Bérénice Moreau* (CETU), Pierre Peyrac (DIOA)

Dimensionnement des tunnels sous incendie et modélisation numérique. Bérénice Moreau* (CETU), Pierre Peyrac (DIOA) Dimensionnement des tunnels sous incendie et modélisation numérique Bérénice Moreau* (CETU), Pierre Peyrac (DIOA) La réglementation : Introduction Exigences de résistance au feu, principes généraux Règles

Plus en détail

Pont à poutres précontraintes par adhérence

Pont à poutres précontraintes par adhérence Pont à poutres précontraintes par adhérence 1 Morphologie 2 Morphologie 3 Morphologie 4 Morphologie 5 Morphologie La précontrainte par adhérence consiste à tendre les armatures de précontrainte (fils ou

Plus en détail

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement 3a 4a @ Remarque : on néglige le poids propre devant la force P. TD : Contraintes normales et tangentielles C 2a Exercice n 1 la potence D P près avoir tracé les diagrammes des sollicitations ; déterminez

Plus en détail

Schöck Rutherma type DF

Schöck Rutherma type DF -VM Schöck Rutherma type Contenu Page Description de l élément/plan de calepinage 176 Coupes 177 Configuration des dalles 178 Vues en plan 179 Tableau de dimensionnement/isolation acoustique 180 Exemple

Plus en détail

Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée

Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany

Plus en détail

Calcul des structures en bois

Calcul des structures en bois Calcul des structures en bois Yves Benoit Bernard Legrand Vincent Tastet AFNOR et Groupe Eyrolles, 2008 ISBN AFNOR : 978-2-12-272111-7 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12042-4 TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Agrégation S 2013 ngénierie des constructions «La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Plan de la présentation. Le centre aquatique de Palaiseau. 1. Analyse fonctionnelle de la charpente 2. Solution proposée

Plus en détail

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE Projet SKILLS LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE OBJECTIFS DU MODULE Analyse structurale élastique incluant les effets du second ordre et les imperfections Procédure de calcul des

Plus en détail

Diplôme Master Génie Civil Option: C.C.I THEME:

Diplôme Master Génie Civil Option: C.C.I THEME: RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE Dr - MOULAY TAHAR-SAIDA FACULTEDES TECHNOLOGIE DEPARTEMENT DE GENIE-CIVIL

Plus en détail

sia Construction en bois Schweizer Norm Norme suisse Norma svizzera SIA 265: 2012 Bâtiment, génie civil

sia Construction en bois Schweizer Norm Norme suisse Norma svizzera SIA 265: 2012 Bâtiment, génie civil sia Schweizer Norm Norme suisse Norma svizzera SIA 265: 2012 Bâtiment, génie civil 505 265 Remplace norme SIA 265, édition 2003 Holzbau Costruzioni di legno Timber Structures Construction en bois 265 Numéro

Plus en détail