Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri."

Transcription

1 Lexique: Sondage des Actifs Arrêts de transport en commun Nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées, et non le nombre de pièces d'équipement. Terme Définition Accessible Mesure dans laquelle les installations sont facilement accessibles et utilisables par les personnes handicapées, y compris les personnes en fauteuil roulant. Accessible de/vers l'arrêt Mesure dans laquelle les installations menant à l'arrêt sont facilement accessibles et utilisables par les personnes handicapées, y compris les personnes en fauteuil roulant. Trottoir Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri. Abri Arrêt comprenant un ou des abris destinés aux usagers Une installation ou autre structure construite près d'un arrêt d'autobus pour abriter les usagers qui attendent. Banc Arrêt comprenant un ou des bancs destinés aux usagers. Lumières Arrêt éclairé. Chauffage Arrêt chauffé. Climatisé Arrêt climatisé. Distributrice de titre Machine libre service automatisée servant à acheter des titres de transport. Téléphone d'urgence Téléphone d'urgence mis à la disposition des usagers. Caméra Caméras installées aux arrêts afin d'assurer la sécurité. aux voyageurs Dynamic Dispositif fournissant aux usagers des renseignements continuellement mis à jour. aux voyageurs Statique Dispositif fournissant aux usagers des renseignements statiques. Stations/Terminus et Stationnement Nombre de stations ou de terminus munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre de stations ou de terminus munis des commodités mentionnées, et non le nombre de pièces d'équipement. Accessible Accessible de/vers la station/terminus Mesure dans laquelle les installations sont facilement accessibles et utilisables par les personnes handicapées, y compris les personnes en fauteuil roulant. Mesure dans laquelle les installations menant à la station ou au terminus sont facilement accessibles et

2 Ascenseur, Escalier roulant Bâtiments/abribus Chauffage Climatisé Préposé (information et/ou changeur) Distributrice de titre Barrière (billettique) Carte à puce Système de diffusion publique Kiosques Toilettes Garderie Téléphone d'urgence Caméra Les droits aériens de construction au-dessus de l installation Poste d'attente (Kiss and Ride) Zone taxis aux voyageurs Dynamic aux voyageurs Statique utilisables par les personnes handicapées, y compris les personnes en fauteuil roulant. Ascenseurs ou escaliers roulants destinés aux usagers dans les stations et les installations connexes, comme les garages de stationnement. Station ou terminus comprenant un ou des abris à l'intention des usagers Bâtiment ou autre structure construit près d'une station ou d'un terminus pour abriter les usagers qui attendent. Station ou terminus chauffé. Station ou terminus climatisé. Personne chargée de répondre aux questions ainsi que de surveiller et d'entretenir l'équipement. Machine libre service automatisée servant à acheter des titres de transport. Ensemble de portes servant à contrôler les titres de transport des personnes qui entrent dans le couloir. Petite carte, habituellement en plastique, munie d'une puce qui donne droit à un ou à plusieurs déplacements et dont la valeur est généralement mise à jour par une machine de perception des titres de transport à chaque déplacement. Équipement utilisé pour faire des annonces à l'intention des usagers. Kiosques officiellement autorisés. Salle de toilettes dans la station ou le terminus qui est officiellement destinée aux usagers. Garderie dont les services sont offerts aux personnes ayant un lien officiel avec le réseau de transport. Numéro de téléphone d'urgence mis à la disposition des usagers. Caméras installées à l'intérieur des stations et des terminus afin d'assurer la sécurité. Espace pouvant être aménagé au-dessus du lot. Endroit dans une station où les usagers descendent d'un véhicule en vue de monter à bord d'un véhicule de transport en commun. Espace destiné aux taxis. Dispositif fournissant aux usagers des renseignements continuellement mis à jour. Dispositif fournissant aux usagers des renseignements statiques. Parcs de stationnement

3 Places accessibles Places régulières (journée entière) Places régulières (journée partielle) Support à vélo (capacité théorique) Boîtes à vélo Stations de vélos (nombre de places totales) Places pour motocyclettes Places de stationnement facilement accessibles et utilisables par les personnes handicapées, y compris les personnes en fauteuil roulant. Places de stationnement destinées aux conducteurs automobiles qui montent à bord des véhicules de transport à ces endroits. Places de stationnement utilisées pour une courte période. Dispositif utilisé pour entreposer les vélos. Dispositif fermé utilisé pour entreposer les vélos. Installation utilisée pour entreposer et entretenir les vélos soi même. Places de stationnement destinées aux conducteurs de motocyclette qui montent à bord des véhicules de transport en commun à ces endroits. Mesures préférentiels pour autobus/tramway Voie réservée aux véhicules multioccupants Vois réservées au transport en commun sur las voie de circulation : Avec la circulation Circulation à contresens Réservée en médiane Corridor en site propre Voies d'évitement de file d'attente (nombre de) Signalisation prioritaire pour le transport en commun: Actionné Signalisation prioritaire Voie de circulation réservée aux véhicules multioccupants. Voie sur une route ou une autoroute qui est principalement réservée aux autobus, soit toute la journée ou pendant des périodes précises. Voie réservée aux autobus sur laquelle ceux ci roulent à contresens par rapport aux véhicules dans les autres voies. Voie médiane réservée aux autobus. Autoroute ou autre route réservée aux autobus ou autres véhicules de transport en commun. Voie donnant la priorité aux véhicules de transport collectif par rapport aux autres véhicules à une intersection. Mesure prioritaire qui est activé par un véhicule de transport en commun. Mesure prioritaire qui est activé par l adhérence à l horaire d un véhicule de transport en commun.

4 pour le transport en commun: Actif Transport en commun d ordre supérieur Transfer aux autres modes (B, CR, F, HR, IB, IR, LR, TB) Nombre de lignes Distance totale (jusqu'au 0,1 Km près) Élevé En surface Souterrain Voie unique Voie double Voie triple Voie quadruple Voie quintuple Voie sextuple Voie principale de passager À toutes les stations des différents modes de transport collectif. Comprend les correspondances pour les modes de transport tels que les autobus et les trolleybus ayant un arrêt à un îlot de l'entrée d'une station. B Autobus/Service rapide par autobus (SRB) CR Train de banlieue F Traversier HR Métro IB Autobus interurbain (p. ex. Greyhound, Motor Coach Canada, Orléans Express, Acadian, Pacific Coach Lines) IR Train interurbain (p. ex. VIA Rail) LR Train léger T Trolleybus (autobus électrique alimenté par des fils aériens) Chaque embranchement d'une «ligne» à plusieurs embranchements correspond à une ligne distincte. Nombre de kilomètres (au dixième près) parcourus dans une seule direction lors d'un parcours. Sur des structures. Comprend une zone à ciel ouvert et des matériaux de remblai. Sous la surface de la terre. Une voie. Deux voies. Trois voies. Quatre voies. Cinq voies. Six voies. Voie HABITUELLEMENT utilisée pour les fins de service commercial. NE comprend PAS les voies d'évitement ou les voies d'entreposage à la fin d'une voie, les voies utilisées occasionnellement lors de situations particulières, les voies adjacentes des trains de marchandises qui peuvent être utilisées en cas d'urgence et les élargissements temporaires, comme une voie double devenant une voie triple dans une station. Longueur correspond à la somme du kilométrage effectué sur une voie unique, de celui effectué sur une

5 Faisceau de voies ou autres Passages à niveau, nombre de Passages à niveau avec barrière, nombre de Passages à niveau sans barrière, nombre de Quai de passager le plus long (m) Vitesse maximale à l'horaire (km/h) Intervale de service le plus court (min) voie double multiplié par deux, de celui effectué sur une voie triple multiplié par trois, de celui effectué sur une voie quadruple multiplié par quatre, de celui effectué sur une voie quintuple multiplié par cinq et de celui effectué sur une voie sextuple multiplié par six. Voie non comprise dans la définition d'une «voie principale de passager». Intersection de voies ferrées, de routes, de passerelles ou encore d'une combinaison de ces dernières au même niveau. Passages à niveau munis de dispositifs de contrôle. Passages à niveau sans dispositif de contrôle. Au mètre près. En kilomètres à l'heure (km/h). En minutes (p. ex. 2,5 équivaut à 2 minutes 30 secondes). Segments de système de transport rapide Mode de transport rapide Ligne Extrémités du segment Longueur linéaire (km) Statut Train de banlieue Métro Train léger (ne comprend pas les tramways) Service rapide par autobus (corridor d autobus seulement) Ligne de transport rapide qui relie ou reliera deux endroits. Les lignes comportant plusieurs segments de différents statuts (p. ex. une partie ouverte et une partie en construction) ont des entrées distinctes pour chacun des statuts. Nom des stations aux points de destination géographiques de la ligne, ou intersection ou autre point de repère le plus près si la ligne ne comporte aucune station ou que le nom des stations n'a pas encore été déterminé. Longueur de l'aller simple de la ligne au dixième de kilomètre près, ou kilométrage utilisé aux fins de planification si l'alignement n'est pas définitif. Prévue Analyse des solutions de rechange, étude des répercussions environnementales, choix de l'alignement des lignes, autres activités de planification ou conception technique en cours. En construction Construction en cours.

6 Année d'ouverture Ouverte En service. Fermée N est plus en service. Année d'ouverture du service offert aux usagers (aaaa). Actifs de Support Type Nom Statut Année d'ouverture Type de véhicule Entretien Léger Entretien Lourd Pont élévateur (nombre de) Fosse (nombre de) Superficie (m 2 ) Extérieur (nombre de) Administratif : fonctions administratives. Soutien : fonctions opérationnelles relatives aux véhicules de transport en commun. Entretien : entretien mineur ou majeur des véhicules de transport en commun. Nom de l'installation. Prévue Analyse des solutions de rechange, étude des répercussions environnementales, choix de l'alignement des lignes, autres activités de planification ou conception technique en cours. En construction Construction en cours. Ouverte En service. Fermée N est plus en service. Année civile (aaaa) au cours de laquelle l'installation a été mise en service. Autobus Trolleybus Tramway Train léger sur rail Métro Train de banlieue Traversier Dispositif utilisé pour soulever les véhicules aux fins d'entretien. Fosse utilisée pour l'entretien des véhicules. Superficie totale utilisée pour l'entretien des véhicules. Entreposage des véhicules à l'extérieur.

7 Intérieur (nombre de) Superficie (m 2 ) Entreposage des véhicules à l'intérieur. Superficie totale utilisée pour l'entreposage des véhicules.

Lexique du transport urbain

Lexique du transport urbain CUTA/ACTU Lexique du transport en commun au Canada p.1 Lexique du transport urbain Les définitions qu'on retrouve dans cette section sont celles dont l'association se sert pour la collecte et la publication

Plus en détail

L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle

L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle L intermodalité: au coeur d une offre de transport durable concurrentielle Contenu de la présentation Définition de l intermodalité Évolution de la mobilité urbaine Les trois piliers de l intermodalité:

Plus en détail

La Voiture. Le métro

La Voiture. Le métro Les transports parisiens Pour se déplacer à Paris, il existe plusieurs moyens de transports. Voici un petit aperçu pour s y retrouver. La Voiture Comme dans beaucoup d autres villes, le trop grand nombre

Plus en détail

Rapport de conformité

Rapport de conformité Rapport de conformité Bay Ferries Limited disponible sur divers supports Ce document ainsi que les autres publications de l Office des transports du Canada sont disponibles sur notre site Web : www.otc.gc.ca.

Plus en détail

Succession de virages dont le premier est à droite.

Succession de virages dont le premier est à droite. Indique la longueur de la section comprise entre le signal et le début du passage dangereux ou de la zone où s applique la réglementation, ou du point qui fait l objet de l indication. Indique la longueur

Plus en détail

Direction des transports. Portrait de Montréal 2011 Offre et demande en transport

Direction des transports. Portrait de Montréal 2011 Offre et demande en transport Direction des transports Portrait de Montréal 2011 Offre et demande en transport Montréal, attracteur de déplacements Portrait des déplacements de la région métropolitaine en heure de pointe AM Chaque

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2005/2 25 novembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

Règlement n o 5.2 concernant les normes de comportement sur le réseau de trains de banlieue

Règlement n o 5.2 concernant les normes de comportement sur le réseau de trains de banlieue Règlement n o 5.2 concernant les normes de comportement sur le réseau de trains de banlieue ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 27 MAI 1998 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 98-CA(AMT)-101 Règlement n o

Plus en détail

RÈGLEMENT R-036. Loi sur les sociétés de transport en commun (L.R.Q., c. S-30.01, article 144)

RÈGLEMENT R-036. Loi sur les sociétés de transport en commun (L.R.Q., c. S-30.01, article 144) RÈGLEMENT R-036 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES NORMES DE SÉCURITÉ ET DE COMPORTEMENT DES PERSONNES DANS LE MATÉRIEL ROULANT ET LES IMMEUBLES EXPLOITÉS PAR OU POUR LA SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE MONTRÉAL» Loi sur

Plus en détail

Transportation Data Africa. Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données. (Initial Outputs)

Transportation Data Africa. Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données. (Initial Outputs) Transportation Data Africa Core Measures for Burkina Faso Indicateurs synthétiques & Données (Initial Outputs) Indicator Unit Required data[1] and comments Indicateurs synthétiques État des routes Pourcentage

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS BLOC RÉPONSES DU 24 JUILLET 2015

FOIRE AUX QUESTIONS BLOC RÉPONSES DU 24 JUILLET 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Nous vous présentons le quatrième bloc de réponses aux questions des employés qui ont été compilées à ce jour, par les responsables d étages. La «Foire aux questions» sera mise à jour

Plus en détail

SNCF, ACTEUR DE L INTERMODALITE INAUGURATION DU TRAMWAY DE DIJON 1 ET 2 SEPTEMBRE 2012

SNCF, ACTEUR DE L INTERMODALITE INAUGURATION DU TRAMWAY DE DIJON 1 ET 2 SEPTEMBRE 2012 , ACTEUR DE L INTERMODALITE INAUGURATION DU TRAMWAY DE DIJON 1 ET 2 SEPTEMBRE 2012 SOMMAIRE L INTERMODALITE PAGES 3,4,5 LE PÔLE D ECHANGE MULTIMODAL DE DIJON PAGES 6,7 LA GARE ET LE TRAMWAY PAGE 8 LES

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL Forum sur l état des infrastructures Le transport collectif : Une responsabilité partagée Des responsabilités assumées par trois paliers : Palier

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS Date de finalisation du diagnostic : 30/10/2014 Niveau d'accessibilité de votre établissement : Repérer : 48 % L usager doit pouvoir identifier le cheminement conduisant

Plus en détail

Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement

Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement Un projet d avenir rassembleur... d un bout à l autre de la ville de Gatineau! Qu est-ce que le Rapibus? Le Rapibus est un système rapide

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel LES TRANSPORTS A MONTPELLIER Planification & cadre institutionnel Marc le Tourneur Consultant Groupe Transdev Directeur Général de TaM jusqu'au 21/03/2010 SOMMAIRE Présentation de Montpellier... p 3 Partie

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT

PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT REGLEMENT # 343-2001 RÈGLEMENT MODIFIANT LE REGLEMENT # 223-90 ET SES AMENDEMENTS AFIN DE CRÉER LES ZONES 1 Rd ET 5 P ATTENDU QUE la municipalité

Plus en détail

Le Plan de transport. À l échelle des citoyens. 21 chantiers pour réinventer Montréal en dix ans!

Le Plan de transport. À l échelle des citoyens. 21 chantiers pour réinventer Montréal en dix ans! À l échelle des citoyens 21 chantiers pour réinventer Montréal en dix ans! - 2 - À l échelle des citoyens Par son Plan de transport, Montréal veut assurer les besoins de mobilité de sa population en faisant

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

ENDROITS PARTICULIERS

ENDROITS PARTICULIERS 6. LA VOIE PUBLIQUE ENDROITS PARTICULIERS L'AGGLOMÉRATION 1. Qu'est-ce qu'une agglomération? L agglomération est un espace dont les accès sont indiqués pas les signaux ci-dessus. Vous quittez une agglomération

Plus en détail

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 9.1 abris d auto temporaire 9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs 9.3 événement sportif ou récréatif 9.4

Plus en détail

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique.

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique. Tout véhicule équipé d'un moteur et pouvant être propulsé par sa propre force est un VEHICULE MOTORISE et doit par conséquent, s il circule sur la voie publique, être couvert par une assurance de responsabilité

Plus en détail

Chapitre 22 Entreposage extérieur

Chapitre 22 Entreposage extérieur Chapitre 22 Entreposage extérieur Table des matières 22 ENTREPOSAGE EXTÉRIEUR... 22-3 22.1 CHAMPS D APPLICATION... 22-3 22.2 REBUTS ET VÉHICULES... 22-3 22.3 ÉTABLISSEMENTS COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS...

Plus en détail

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN sommaire Construire un projet partagé... p. 3 État des lieux... p. 6 Trois enjeux majeurs... p. 8 D ici 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée.

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds LA SIGNALISATION Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds QUELQUES CONSEILS... Atelier : LA SIGNALISATION En utilisant un espace d environ 40x20 (par

Plus en détail

Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon

Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon Fiche n 2.2 Mars Avril 2013 2015 Guide pour l aménagement des pôles d échanges d Île-de-France Cette fiche présente les aménagements réalisés dans le cadre

Plus en détail

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Dr Guillaume de Tilière& Bernard Viaud Conférence du 29 mars 2012 "Contraintes de capacité dans les réseaux de transport en commun"

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE Plan de l intervention Introduction et contexte : 15 min Présentation du questionnaire Identification / échanges : 20 min Présentation du questionnaire

Plus en détail

Le transport durable : Densification, projets et financement

Le transport durable : Densification, projets et financement Le transport durable : Densification, projets et financement David B. Hanna Département d études urbaines et touristiques Écoles des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal 19 novembre 2012

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Transport adapté L'apprentissage du transport collectif Partie 2 évaluation de l'apprentissage

Transport adapté L'apprentissage du transport collectif Partie 2 évaluation de l'apprentissage Transport adapté L'apprentissage du transport collectif Partie 2 évaluation de l'apprentissage Ce formulaire est à l'usage exclusif des intervenants en déficience intellectuelle Grilles tirées du document

Plus en détail

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT Présentation du projet Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 Sommaire Rappel du diagnostic Présentation des scénarios d aménagement Présentation du

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Site Delta. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

Site Delta. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Site Delta www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Delta SITE Société des Transports I ntercommunaux de Bruxelles Dépôt d autobus Dépôt de métro La STIB, une entreprise publique

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 5 P031607 303-P031607-0932-000-UM-0017-0B Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102 rue de la Fabrique Saint-Marc-sur-Richelieu (Québec) J0L

Plus en détail

Jeudi 17 octobre 2013. Tramway Garonne. Début des essais techniques 1 er roulage. Dossier de presse

Jeudi 17 octobre 2013. Tramway Garonne. Début des essais techniques 1 er roulage. Dossier de presse Jeudi 17 octobre 2013 Tramway Garonne Début des essais techniques 1 er roulage Dossier de presse SOMMAIRE 1. Présentation de la ligne de Tram Garonne 2. Les différents essais effectués 3. Le tramway entre

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Coûts, 95 Par le bailleur, 84 Par le locataire, 85 Réaménagement des lieux, 98 Travaux, 38, 84 Voir aussi Travaux.

INDEX ANALYTIQUE. Coûts, 95 Par le bailleur, 84 Par le locataire, 85 Réaménagement des lieux, 98 Travaux, 38, 84 Voir aussi Travaux. INDEX ANALYTIQUE Abribus, 10 A Accès avant le début Défi nition, 7 Accessoires, 10 Achalandage, 47, 57, 93, 100, 112 Taux d occupation, 142-143 Affichage Défi nition, 7 Affiche, 10 Agencement et améliorations,

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE 4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE Le plan d intervention et de mise en œuvre ci-dessous est structuré selon cinq axes d intervention desquels découlent les orientations énumérées au chapitre précédent.

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics Ordonnance du DETEC concernant les exigences techniques sur les aménagements visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics (OETHand) du 22 mai 2006 (Etat le 20 juin 2006) Le

Plus en détail

Mobilité lors d'événements spéciaux extérieurs

Mobilité lors d'événements spéciaux extérieurs - Respecte les normes du Code de construction du Québec - Chapitre 1, Bâtiment et du Code national du bâtiment - Canada 2005 (modifié). - Constitue le résultat du vécu des personnes ayant une déficience,

Plus en détail

RÈGLEMENT NO : 2013-55

RÈGLEMENT NO : 2013-55 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE KIRKLAND RÈGLEMENT NO : 2013-55 RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT Avis de motion : Adoption du règlement : Publication : Entrée en vigueur : 14 janvier 2013 6

Plus en détail

INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963

INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963 INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963 3 ème PARTIE : Intersections et régimes de priorité Approuvée par l arrêté du 26 juillet 1974 relatif à la signalisation

Plus en détail

METTIS. Etats Généraux du Commerce 1er février 2010. Etats Généraux du Commerce 1er février 2010

METTIS. Etats Généraux du Commerce 1er février 2010. Etats Généraux du Commerce 1er février 2010 METTIS La situation actuelle Le contexte des déplacements Une croissance du trafic automobile (doublement du trafic en 25 ans) Une agglomération étendue et une population concentrée Des pénétrantes urbaines

Plus en détail

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement 1 Le mail central 2 Accès ord du souterrain 3 Parc de stationnement sur deux niveaux Principales localisations Vues du site Gare routière Bâtiment voyageurs Gare SCF Accès souterrain 3 2 1 Parc stationnement

Plus en détail

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA Tableau récapitulatif du régime de sanctions aux infractions du code de la route introduites par la loi 01-14, modifiée et complétée par l ordonnance n 09-03 du 19 août 2009 Contraventions 1er degré Amendes

Plus en détail

Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais

Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais Chapitre 3 - Page 1 de 9 Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais Fondements de l'organisation Il est prévu d'établir chaque itinéraire de boîte aux lettres publique

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune.

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune. A pieds Je n écoute pas de musique (casque) en marchant dans la rue. Je facilite le passage des personnes âgées, des parents avec des poussettes, des personnes en fauteuil roulant... Si le trottoir est

Plus en détail

Cadre de référence. Accessibilité du transport collectif aux personnes à mobilité réduite

Cadre de référence. Accessibilité du transport collectif aux personnes à mobilité réduite Accessibilité du transport collectif aux personnes à mobilité réduite Cadre de référence Présentation de France Dompierre Directrice du transport terrestre des personnes Ministère des Transports du Québec

Plus en détail

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9 La priorité et moi Index Page Règles fondamentales 3 De l égard pour les piétons 5 Les transports publics 7 La priorité de droite 9 Panneaux de signalisation 10 Signaux lumineux 12 Le trafic en sens inverse

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS

GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES Mission...4 Contexte de l évènement...4 Horaire...5 QUÉBEC...5 TROIS-RIVIÈRES...9

Plus en détail

Terminologie du transport public

Terminologie du transport public III. Terminologie du transport public Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains III-1 Fondements de la planification et de l analyse Cost Analysis Schedule

Plus en détail

Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0. La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB

Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0. La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB Contribution de l'association Vélo-Cité à Bordeaux Métropole 3.0 La place des déplacements urbains à bicyclette dans la CUB Les atouts des déplacements urbains à bicyclette à l échelle de la CUB Le vélo

Plus en détail

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive Informations sur la smart fortwo electric drive Faits : La smart fortwo electric drive utilise-t-elle le freinage par récupération pour recharger la batterie? Quand le conducteur touche pour la première

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013 Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS 1 Le schéma Directeur d Accessibilité PMR De quoi s agit-il? En application de la loi du 11 février 2005 relative

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Page : 1 REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Tables des matières * CHAPITRE 1 er : Généralités * CHAPITRE II : Normes relatives aux

Plus en détail

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE À conserver FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE Propane IMPACTS POTENTIELS CARACTÉRISTIQUES Le propane est

Plus en détail

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT CHAPITRE 13 STATIONNEMENT 13.1 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES 13.1.1 Permanence des aires de stationnement Les dispositions ayant trait au stationnement ont un caractère obligatoire et continu,

Plus en détail

7. PANNEAUX DE SIGNALISATION

7. PANNEAUX DE SIGNALISATION P a n n e a u x d e s i g n a l i s a t i o n 7 7. PANNEAUX DE SIGNALISATION Un grand nombre de collisions ou quasi-collisions sont attribuables aux conducteurs qui ne respectent pas les panneaux de signalisation.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 5. SANCTIONS ET CHANGEMENTS... 5 6. EXCEPTIONS... 5 7. PERSONNE RESPONSABLE... 5 8. ENTRÉE EN VIGUEUR... 5

TABLE DES MATIÈRES 5. SANCTIONS ET CHANGEMENTS... 5 6. EXCEPTIONS... 5 7. PERSONNE RESPONSABLE... 5 8. ENTRÉE EN VIGUEUR... 5 Directive relative à l utilisation et au transport des bicyclettes sur les équipements de l AMT MARS 2011 I TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION ET OBJET DE LA DIRECTIVE... 1 3.

Plus en détail

Le projet de train léger sur rail d Ottawa Conception, construction, financement et entretien de la ligne de la Confédération

Le projet de train léger sur rail d Ottawa Conception, construction, financement et entretien de la ligne de la Confédération Le projet de train léger sur rail d Ottawa Conception, construction, financement et entretien de la ligne de la Confédération Le 12 décembre 2012 Présentation de l ensemble du projet au Comité Capacité

Plus en détail

GUIDE DE L INSTRUCTEUR. Faites un voyage aller-retour Cours de sensibilisation aux passages à niveau à l intention des conducteurs d autobus scolaire

GUIDE DE L INSTRUCTEUR. Faites un voyage aller-retour Cours de sensibilisation aux passages à niveau à l intention des conducteurs d autobus scolaire GUIDE DE L INSTRUCTEUR Faites un voyage aller-retour Cours de sensibilisation aux passages à niveau à l intention des conducteurs d autobus scolaire QUE FAISONS-NOUS Opération Gareautrain est un organisme

Plus en détail

Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013

Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013 Mercredi 5 juin 2013 Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013 D un terminus bus / métro à un véritable pôle d échange multimodal Depuis l ouverture de la ligne A du métro, le site de Basso

Plus en détail

LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES

LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES Quatrième partie LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES Chapitre 1 De quoi parle-t-on? Article L 111-7-1 du CCH Article R 111-18-4 du CCH Circulaire Tout bâtiment d habitation qui n est pas collectif (voir page

Plus en détail

La solution systématique pour une sécurité routière élevée. Delta Bloc. Solutions par passion

La solution systématique pour une sécurité routière élevée. Delta Bloc. Solutions par passion La solution systématique pour une sécurité routière élevée Delta Bloc Solutions par passion Delta Bloc la solution systématique pour une sécurité routière élevée! Grâce à sa conception brevetée à l échelle

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».)

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».) Société canadienne de la sclérose en plaques Procédures applicables aux déplacements et aux frais de déplacement (La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Pr Catherine Morency, ing., Ph.D. Titulaire de la Chaire Mobilité 3 e colloque annuel, Polytechnique Montréal, 13 mai 2013 Quelques

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Conseil d administration de Metrolinx

Conseil d administration de Metrolinx À : Expéditeur : Conseil d administration de Metrolinx Kathy Haley Présidente, Union Pearson Express Date : Le 25 juin 2015 Objet : Rapport trimestriel du Conseil d administration d UP Express RECOMMANDATION

Plus en détail

Correction QCM «examen voyageur du 07-10-2015»

Correction QCM «examen voyageur du 07-10-2015» Correction QCM «examen voyageur du 07-10-2015» 1. a b c d 2. a b c d 3. a b c d 4. a b c d 5. a b c d 6. a b c d 7. a b c d 8. a b c d 9. a b c d 10. a b c d 11. a b c d 12. a b c d 13. a b c d 14. a b

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Lyon - 8 novembre 2013 Sommaire 1. Le TER en région Alsace 2. La politique d aménagement

Plus en détail

Loi sur les sociétés de transport en commun (L.R.Q., c. S-30.01, article 144)

Loi sur les sociétés de transport en commun (L.R.Q., c. S-30.01, article 144) Règlement 135 concernant les normes de sécurité et de comportement des personnes dans le matériel roulant et les immeubles exploités par ou pour la Société de transport de Lévis Direction générale Résolution

Plus en détail

Plan de stationnement pour vélos École Dollard-des-Ormeaux. Juillet 2014

Plan de stationnement pour vélos École Dollard-des-Ormeaux. Juillet 2014 Plan de stationnement pour vélos École Dollard-des-Ormeaux Juillet 2014 Sommaire et recommandations Informations de base Nom de l'école : Commission scolaire : École Dollard-des-Ormeaux de Montréal Type

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

Comment s harmoniser à l architecture canadienne?

Comment s harmoniser à l architecture canadienne? L'implantation du centre de gestion de la mobilité urbaine (CGMU) de Montréal dans le cadre de l'architecture canadienne 2010 Comment s harmoniser à l architecture canadienne? Hugues Bessette, ing Chef

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE 03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La circulation à la campagne présente des dangers spécifiques. La signalisation est moins importante. Les passages protégés pour les piétons

Plus en détail

TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION

TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION > Création d'entrée charretière légère : accès véhicules légers quel que soit le revêtement ENTREES CHARRETIERES Prix forfaitaire : dépose,

Plus en détail

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension Véhicules ferroviaires du type train-tram à technique polytension 1 Généralités Dans le cadre de la réalisation du projet de raccordement ferroviaire de Kirchberg et de Findel, la Société Nationale des

Plus en détail

CAHIER DE GESTION COTE

CAHIER DE GESTION COTE CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES AU CÉGEP ET À L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n o 06-01.19) COTE 25-08-03.02 OBJET Le règlement régissant

Plus en détail

CHAPITRE 11 L ENTREPOSAGE EXTÉRIEUR

CHAPITRE 11 L ENTREPOSAGE EXTÉRIEUR CHAPITRE 11 L ENTREPOSAGE EXTÉRIEUR SECTION I LE CHAMP D APPLICATION ET LES RÈGLES GÉNÉRALES [LAU art.113 ; 2e alinéa, paragraphe 5 ] 11.1 Champ d application et règles générales À moins d indications

Plus en détail

no re Zoom sur site GLEN

no re Zoom sur site GLEN no re Zoom sur site GLEN Le nouveau CUSM en pleine a ction! Au site Glen, le CUSM donne vie à sa vision d excellence d intégration des soins de santé, de la recherche et de l enseignement. Grâce à des

Plus en détail