Pas la peine de chercher midi à 14 heures! Dossier pp. 9 à 13

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pas la peine de chercher midi à 14 heures! Dossier pp. 9 à 13"

Transcription

1 Journal d information locale. Novembre N 101 notre île PAUSE MÉRIDIENNE Pas la peine de chercher midi à 14 heures! Dossier pp. 9 à 13 À L INTÉRIEUR : UNE INVITATION POUR LE SALON DU LIVRE Prix : 0,50

2 Tous unis contre la réforme des retraites! Cette réforme est injuste! Elle va fragiliser davantage les femmes qui ont élevées leurs enfants, les salariés précaires, les seniors en quête d emploi et ceux qui ont connu d'importantes périodes de chômage. Bref, tous ceux qui n'arriveront pas à atteindre le nombre d'annuités nécessaires pour une retraite à taux plein. Ils risquent de «travailler» jusqu à 67 ans. Tous les autres devront, de toute façon, travailler deux ans de plus, soit jusqu'à 62 ans, avant de pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite. Deux années supplémentaires qui, nous explique-t-on, sont compensées par les sept années d'espérance de vie que nous aurions gagnées depuis 1983 (date à laquelle la retraite à 60 ans avait été votée). Malgré une mobilisation massive de la rue, le gouvernement considère indispensable cette réforme et l a «voté en force» sans concertation avec les syndicats. Sans aucun doute, il mise sur un essoufflement de la contestation. Le bras de fer risque cependant de se prolonger. Un pari risqué pour Sarkozy qui pourrait en payer le prix fort à la présidentielle de ET 26 OCTOBRE. Pendant les vacances, au collège, c est «école ouverte»! Une vingtaine de volontaires a reçu une formation de deux jours avec les pompiers de Saint-Denis. Au programme : prévention des risques d incendie, formation aux premiers secours et visite de la caserne avant l extinction des feux! DU 11 AU 17 OCTOBRE. Depuis 20 ans, la Semaine du Goût permet aux enfants de découvrir une palette de saveurs aussi large que possible. À L Île-Saint-Denis aussi, on forme les futurs gourmets! Un grand chef se cache peutêtre parmi eux! EN COULISSE P.4 Comité de vigilance CULTURE P. 16 Fatima Tabaamrant la diva berbère PORTRAIT P. 20 Laure Corré, Diététicienne épicurienne DÉBUT OCTOBRE. Une dizaine de femmes de l association «Les femmes de l Île» sont parties en minibus participer au Conseil politique des femmes, le plus grand rassemblement de femmes organisé en Allemagne. Un week-end plein de rencontres, de débats et d hospitalité qui donne de l espoir. La solidarité des femmes est une force qui peut aller loin!

3 ARRÊT SUR IMAGE 6 OCTOBRE. Le premier rail du tramway est posé! Un pas de plus vers la concrétisation de ce grand projet. Ça roule! 15 OCTOBRE. Lors de la sortie à Provins, les anciens de la ville ont pu approcher de près les aigles des remparts dans un spectacle décoiffant! Attention aux doigts tout de même! Novembre

4 VIE DES QUARTIERS EN COULISSE Le comité vigilance des travaux du tramway Francis Dijos et Remy Viard font partie d un comité de citoyens chargés de veiller à la bonne marche des travaux du tramway. La petite équipe de volontaires en est encore à ses débuts. Lors de la première réunion de chantier, parmi les responsables, élus et directeurs de chantier, deux îlodyonisiens veillent au grain. Leur objectif? S assurer que les travaux soient les plus viables possibles. Remy Viard, qui tient un cabinet d architectes sur l île, a décidé de se faire entendre. «C est nettement plus propre qu avant mais c est quand même invivable!»en connaisseur, il ne passe pas par quatre chemins pour alerter les responsables : «Il faut mettre la traversée aux normes et enlever ce poteau sur le trottoir!» Au croisement avec la rue du Bocage, il surprend même : «Pourquoi faire prendre ce détour aux gens dès maintenant si la phase de travaux ne débute que dans 6 mois?» Les techniciens notent et proposent des aménagements. Francis Dijos aussi est présent car il habite et travaille ici et «ces travaux font partie de mon existence quotidienne». Il observe attentivement et relève les défaillances. Une fois toutes les deux semaines, des réunions sont prévues. Le comité se tient prêt! Travaux : Centre-ville Stationnement Les travaux d'aménagement du centre ville ont entrainé une réduction du nombre de places de stationnement en surface. Les bailleurs se mobilisent pour (r)ouvrir au moins un nombre égal de places dans les parkings souterrains qu'ils gèrent. Informations : Résidence de l If de Verdun - LogPark Consulting : Logirep : Gardien : Résidence Joliot-Curie Plaine Commune Habitat : RSA Version jeunes Depuis septembre 2010, certains jeunes de moins de 25 ans ont droit au RSA, afin de les accompagner dans les moments difficiles de leur parcours et d améliorer leur situation. Attention cela concerne uniquement ceux qui ont travaillé deux ans durant les trois dernieres années. Le RSA ne se limite pas a une aide financière : il permet aux jeunes qui en ont besoin de bénéficier d un accompagnement personnalisé par un référent unique, d être soutenus et conseillés dans la construction de leur projet professionnel et dans leurs démarches. Pour savoir si vous remplissez les conditions d attribution et pour évaluer le montant de votre RSA, connectezvous sur et utilisez le test d éligibilité. Vous pourrez aussi déposer directement votre demande auprès du Centre communal d action sociale. Renseignements : Le maire dans la Rue Bonjour Monsieur le Maire Une idée à soumettre, une poignée de main à échanger ou un problème à partager. Michel Bourgain descend dans la rue le 20 novembre à la rencontre des habitants du quartier Sud. Il vous attendra à 11 heures devant la cité Marcel-Paul et poursuivra cette rencontre dans les rues du quartier. Propreté Ma ville, j en prends soin : le blog Le ton de la nouvelle campagne de sensibilisation lancé par Plaine Commune, autour de la propreté «Ma ville, je l aime, j en prends soin» est donné! Parce que c'est leur ville, les habitants sont au coeur de l'initiative et sont invités à participer activement à la réalisation des affiches de sensibilisation mais aussi à la création d'un clip vidéo! Pour tout savoir sur les rendez-vous à venir, sur les mille façons de participer, pour revivre en vidéos les premières séances photos, commander un kit Ambassadeur, télécharger des images ou laisser ses commentaires, rendez-vous sur le blog : 4 Novembre 2010

5 VIE DES QUARTIERS Agenda 21 Forum Terre d avenir 8 villes pour 8 ateliers de concertation et de débats sur l Agenda 21, l avenir de la planète, de nos villes et de nos vies. Venez proposer vos idées dans 5 groupes de travail, réfléchir et travailler avec d autres habitants du territoire afin de participer à la construction d une terre d avenir! Les débats seront suivis d un apéritif issu de l agriculture biologique. Mardi 9 novembre à18h30, espace Fraternité, 10-12, rue de la Gare, Aubervilliers (Rubrique Agenda 21). Le site Internet de l agglo C est moi qui l imagine! Plaine Commune lance un chantier de refonte de son site Internet. Du 13 octobre au 24 novembre 2010, participez en ligne à la conception du projet et partagez vos idées sur le futur site de l agglo! Cette plateforme d échange sera ouverte durant 6 semaines, ensuite l équipe projet étudiera l ensemble des suggestions. Un bilan du débat sera effectué et diffusé sur le site internet. Rendez-vous sur Logement Un numéro d appel pour les loyers impayés «SOS loyers impayés» est un nouveau numéro vert, unique et gratuit. Il est destiné aux propriétaires et aux locataires afin de mieux prévenir les expulsions liées aux situations d impayés. Accessible au , il est géré par l Anil, l Agence nationale pour l information sur le logement. Les propriétaires et les locataires qui le souhaitent peuvent appeler ce numéro vert et ainsi bénéficier de conseils pratiques. En fonction de leurs besoins et de leurs difficultés, ils peuvent également être mis en relation avec un agent de l Agence départementale pour l information sur le logement (Adil) de leur lieu de résidence. Ils pourront alors se voir proposer un accompagnement adapté à leur situation. Maltraitance Enfance en danger Comités de quartier Nord/Centre-Nord : jeudi 4 novembre à 19h30, salle Thorez. Centre-Sud : jeudi 18 novembre, à 19h30, salle du Bocage. Sud : jeudi 25 novembre, de 19 heures, salle marcel-paul. Nord/Centre-Nord : jeudi 2 décembre à 19h30, salle Thorez. Le 119 «Allô enfance en danger» a pour but de venir en aide aux enfants maltraités. Sa mission se traduit par l écoute, l orientation, et, si besoin, par la transmission d informations aux services sociaux compétents. Gratuit, ce numéro est accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il est destiné aux enfants qui seraient victimes de maltraitances, aux témoins de ce type de violences ou encore aux parents qui se retrouvent en grande difficulté. Il fonctionne grâce à une équipe d environ 50 écoutants, tous des professionnels de l'enfance : psychologues, travailleurs sociaux, juristes, médecins. Allô enfance en danger : 119 Sports d Hiver Tout schuss! De l épopée nordique pour les plus jeunes (6-12 ans), à l Italie au bout des skis pour les plus grands (13-17 ans), passant par Abriès pour les familles (vacances de Noël), les bienfaits de la montagne ne sont plus à démontrer. De quoi se remonter le moral au soleil de la haute altitude. La ville propose ces séjours à prix doux pour les familles et dépendant du quotient familial pour les séjours en février. Inscriptions du 15 novembre au 13 décembre en mairie au guichet d accueil unique. Novembre

6 VIE DES QUARTIERS ON EN PARLE Taxe sur les loyers en HLM Le projet de loi de finances 2011 du gouvernement dévoilé en septembre dernier prévoit la mise en place d une taxe de 2,5% sur les loyers perçus par les HLM (CRL). Aujourd hui, le parc logement public représente quatre millions de logements. Le montant total du prélèvement s élèvera donc à 340 millions d euros par an entre 2011 et 2013, soit au total 1 milliard d euros. À côté, les 6,4 millions de logements du parc locatif privé échappent en grande partie à cette taxation*. Libération résumait dans son édition du 29 septembre : «Autrement dit, 96% du parc locatif privé sera exonéré de la CRL alors que 100% du parc HLM, où habitent les personnes les plus modestes, sera taxé.» La justification de cette mesure? «La chasse aux niches fiscales». Les bailleurs sociaux ont calculé le coût de la CRL : 1,7 million à Plaine-Commune Habitat, 11 millions à L Immobilière 3F. Des sommes perdues pour la construction et la réhabilitation de logements et qui risquent de se répercuter sur une augmentation des loyers des logements HLM. Comme d autres villes où les logements sociaux sont nombreux, le conseil municipal de L Île-Saint-Denis s est mobilisé. Il a adressé une motion au ministre du Budget et au secrétaire d état au Logement, réclamant le retrait de cette taxe injuste. * Excepté les logements appartenant aux banques, compagnies d assurance et aux sociétés foncières qui payent déjà cette CRL Femmes Violences conjugales Le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Rappelons qu'aujourd'hui encore, 156 femmes décèdent chaque année sous les coups de leur conjoint. C est pourquoi la lutte contre les violences conjugales a été déclaré «grande cause nationale 2010». Si vous êtes concerné : Violence Conjugale Femmes Info- Service : SOS Femmes : Métier 2 e Forum des métiers du cinéma et de l audiovisuel Quel cursus choisir pour travailler à la télévision? Dans le cinéma? Comment devenir animateur de jeux en réseau, cascadeur, styliste ou Web Master? Autant de questions auxquelles pourront répondre les écoles présentes à la 2 e édition du «Forum des métiers du cinéma et de l'audiovisuel en IDF». Diverses animations et ateliers sont prévus. Venez par exemple vous essayer aux métiers de la télévision en présentant la météo sur un plateau TV reconstitué, faites-vous Groupes parents Renseignements et inscriptions auprès de Leïla Bois au maquiller par des professionnels Retrouvez-vous même dans la peau d'un présentateur télé! Par ailleurs, plus de 35 intervenants professionnels partageront avec vous leur expérience autour d'une passion dont ils ont su faire un métier. Un cycle de débats et de discussions est en effet prévu tout au long des deux jours. Cela vous permettra de leur poser des questions et d'échanger avec eux. 19 et 20 novembre 2010, à l'espace Lumière d Épinay-sur-Seine. Accés gratuit. Commémoration 11 novembre Comme chaque année, la municipalité et l Union locale des Anciens combattants et victimes de guerre, vous invitent à commémorer le souvenir de l armistice du 11 novembre Le rassemblement devant l hôtel de ville sera suivi d un dépôt de fleurs à la plaque commémorative de , dans le hall de la mairie. Un cortège se formera ensuite pour se rendre au cimetière communal. 6 Novembre 2010

7 VIE DES QUARTIERS Accueil petite enfance Inauguration de la micro crèche Structure associative inédite dans le département, la micro crèche de l île sera inaugurée le vendredi 19 novembre. Des visites guidées en groupe seront organisées au départ de la salle Joliot-Curie où un pot d ouverture fera patienter les invités. Le médecin et la responsable de la circonscription PMI ont rendu un avis favorable à l ouverture, la micro crèche devrait donc accueillir ses premiers enfants avant l inauguration, le 8 novembre. Micro crèche, 14 rue Arnold-Géraux Inauguration le 19 novembre à 18 heures à la salle Joliot-Curie. Bon plan Un quotidien gratuit Pour encourager les jeunes de 18 à 24 ans, à lire, le ministère de la Culture relance l'opération «Mon journal offert». Il suffit de choisir parmi les soixante-deux titres nationaux et régionaux. Le lecteur reçoit ensuite son journal gratuitement, une fois par semaine. Offre réservée aux plus rapides! Inscriptions sur Maison de l emploi Permanences juridiques Tous les 3 e jeudis du mois de 14 à 17 heures, à la Maison de l Emploi, des permanences juridiques vous permettent de vous renseigner et d être conseillé sur les questions de discriminations liées à l emploi. Prochaine permanence le jeudi 18 novembre. Informations : Notre île en chantier Cimetière L allée principale du cimetière est enfin accessible aux personnes à mobilité réduite. Cette nouvelle allée est constituée d une structure en béton à l aspect gravillonné afin de respecter l esthétique du lieu. L évacuation d eau de la fontaine a été également repensée afin d éviter les flaques. La Poste Le bureau de poste de L Île-Saint- Denis est partiellement fermé pour travaux depuis la mi-octobre. Afin de limiter la gêne, plusieurs services sont malgré tout assurés sur place : le retrait-dépôt des recomman - dés/colis, l affranchissement et les rendez-vous avec les conseillers financiers. Un nouveau distibuteur automatique a été installé au niveau du guichet d appoint. Cependant, après 18h30, les grilles qui permettent l accès au distributeur sont fermées. Attention également aux boîtes aux lettres : seule la boîte indépendante jaune reste en service. Pour toutes les autres opérations, vous êtes invités à vous rendre au bureau de poste de Saint-Denis principal, situé 12, rue Auguste- Gillot et dont l accueil a été renforcé. La distribution du courrier ne devrait pas être impactée par ces travaux. Elle s effectuera 6 jours sur 7 comme à l accoutumée. Pour tout renseignement complémentaire, le Service Consommateurs de La Poste est joignable au numéro unique «3631», de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi et de 8h30 à 13h00 le samedi (appel gratuit depuis un poste fixe). Tramway Depuis le 11 octobre, la rue Méchin est fermée à la circulation entre le quai de Seine et l avenue Jean Jaurès en raison du terrassement de la future plate-forme des voies. Ouvrez l œil, un système de feu alterné a été mis en place sur les quais de Seine et de la Marine dans le sens sud-nord. Place de la Libération Début des travaux prévu fin novembre. Voir le dossier d Actions municipales. Novembre

8 SENIORS JE ME SOUVIENS... Les jumelles de l île Depuis qu elles sont nées, elles voient l Île en double. Claudette et Claudine sont encore surprises de vant l étonnement que leur ressemblance suscite ailleurs, car dans la ville, les jumelles sont bien connues. Faux semblant, vraies semblables «Nous sommes arrivées sur l Île à 6 ans car notre maman avait trouvé du travail à la mairie. À l époque, il y avait aussi deux autres jumelles comme nous, mais le phénomène était rare!» Alors bien sûr, se faire passer pour l autre est un petit jeu récurrent entre les deux sœurs. «Surtout pour avoir une deuxième ration de bonbons. L une s entendait dire : toi tu en as déjà eue! Elle répondait : «non, c était ma soeur!» Et ça marchait avec nos parents comme avec le vendeur de bonbons!» Les jumelles se volent la fin des phrases, partagent les mêmes goûts vestimentaires et se retrouvent également depuis toujours dans les métiers. «À l âge de 10 ans, nous étions ouvreuses au petit cinéma de l époque car nous habitions juste derrière, au quartier des Allumettes. Nous avons aussi distribué les tickets d entrée des bains douches d à côté! Comme beaucoup de gens à l époque, nous avons travaillé à l usine de couches Tetra toutes les deux à 15 ans pendant 2 ans.» Aujourd hui et depuis des années, Claudette est responsable du pôle troisièmeâge et de l aide sociale, Claudine est auxiliaire de vie. Une passion de l autre qui les a rassemblée dans le même secteur d activité. Cinéma, tricot et mère Jean «Je me souviens de la sirène qui retentissait pour signaler l ouverture et la fermeture de l usine, le matin vers 7 h et le soir vers 18 h, il me semble, après les devoirs» murmurent Claudette et Claudine à l unisson. «Pour ma communion, on m avait offert des places de cinéma. Je me rappelle encore du film que j étais allée voir : Ben Hur!, explique Claudette. Le cinéma était un véritable événement à l époque. On attendait les week-ends avec impatience pour assister à une projection. Le reste du temps, comme nous n avions pas de télé, nous sortions des chaises dans la rue devant nos maisons et nous nous retrouvions entre voisins pour discuter. J ai appris à tricoter, là, sur le trottoir!» «On a connu les processions de lampions, dit Claudine, on faisait attention à ne pas brûler les cheveux de la voisine de devant! La mère Jean nous amenait en colonies de vacances vers Dijon, elle y avait de la famille qui possédait de grands espaces.» Claudette reçoit un message sur son téléphone portable. Avec Claudine, elles ont fêté leur 62 ans hier. Elle lit tout haut le message : «Baisers en double.» Activités des retraités NOVEMBRE 2010 Vendredis 4, 18, 25 de 10h30 à 11 heures Gymnastique douce au gymnase municipal. Les éducateurs sportifs peuvent en fonction de la météo prolonger la séance jusqu'à 12 heures. Mardi 9 à 14 heures Bowling à Saint-Gratien. Rendez-vous à 14 heures à Thorez. Transport : en covoiturage entre les seniors. Prix de la partie : 3 Prix de location des chaussures : 2 Vendredi 19 Sortie cabaret Artishow. Déjeuner spectacle à 12h30. Inscription le mardi 9 novembre 2010 de 9h30 à 11h30 au C.C.A.S. Prix : 30 / vestiaire obligatoire : 2 Départ : Thorez : 10h30 ; Galerie Lafayette : 10h45 ; Quartier Sud : 11h. Vendredi 26 à 12 heures Anniversaire 80 et 90 ans. Prix : 11,96 Espace Jeunes, 32, rue du Bocage. Inscription le Mardi 16 novembre de 9h30 à 11h30 au C.C.A.S. Renseignements et inscriptions C.C.A.S. Centre communal d action sociale, 8/10, rue Méchin Tél. : , Horaires d accueil du public : lundi/mercredi/vendredi de 8h30 à 12h. Mardi/jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. 8 Novembre 2010

9 Pause méridienne Pas la peine de chercher midi à 14 heures! Sur l Île, les temps scolaires sont aménagés. L école commence à 9h pour tous, se termine à 16h30 et la pause déjeuner se fait de midi à 13h30. La coupure du midi est un temps essentiel à la journée : tout est mis en œuvre afin qu elle soit un véritable moment de bien-être pour l enfant. Petit reportage en images dans les établissements de la ville.

10 DOSSIER Un temps pour se familiariser avec la gastronomie C était, il y a peu, la Semaine du goût. À cette occasion, de nombreux ateliers ont été mis en place dans les écoles autour du bio, des fruits et légumes, du petit-déjeuner, de l équilibre alimentaire... À Samira Bellil, les élèves sont pris la main dans le sac! Un enfant désigné doit faire deviner à ses camarades, quel est le légume ou le fruit caché dans un sac. Les élèves doivent poser des questions fermées. Mais là, panne sèche. Ils ont du mal à trouver. Les indices sont récapitulés : on en mange cuit, il n y a pas de peau, ça a une grosse tige, ça pousse sur la terre «Il s agit du brocoli», explique Frédérique Nivet, de l association Interfel pour la promotion des fruits et légumes frais. Car pour faire deviner aux autres, encore faut-il connaître le légume! «On se rend compte que dans leurs habitudes de tous les jours, les enfants mangent beaucoup de plats tout préparés, voient souvent les aliments cuits et font rarement les courses avec leurs parents. Du coup, c est plus difficile pour eux de reconnaître les fruits et légumes lorsqu ils sont crus!» Puis, on place l image du légume sur un grand dessin affiché au tableau à l emplacement où il pousse : dans ou sur la terre, dans les arbres, les haies La photo du choux rouge coupé fait réagir : «Bah! On dirait un intestin» Des morceaux de navet et de fenouil crus sont goûtés et les visages affichent tour à tour grimaces et étonnement. Même la maîtresse, qui n avait jamais goûté le navet cru, est ravie de cette découverte culinaire. Oussman, lui, «connaissait ces fruits et légumes, mais pas leurs noms car je mange surtout les bananes ou les oranges et, des fois, des pommes.» À la fin de la séance, les questions fusent : «- Est-ce que c est vrai que les matières grasses c est bon pour le cerveau?» -«Oui, répond Frédérique, car elles sont riches en oméga 3. Mais il ne faut pas en abuser!» - «Pendant le Ramadan, on coupe avec des dattes et du lait, c est bien?» -«Oui, les dattes sont des fruits secs excellents, mais elles sont très riches! Trois seulement, c est suffisant!» 10 Novembre 2010

11 PAUSE MÉRIDIENNE Côté restauration, le self a tout changé sur l Ile. Et la cuisine tente de s approcher des étoiles! Les cantines sont restées en «liaison chaude», ce qui est plutôt rare. Souvent, la liaison fro ide prédomine, elle permet de préparer les plats en amont mais cela entraîne des gaspillages d énergie, car il faut refroidir puis réchauffer. La liaison chaude oblige à cuisiner et à livrer le jour même et donc permet une économie d énergie. Le principal défaut des cantines? Généralement, on y mange mal. Et c est là tout le challenge du service restauration, qui s est fixé pour objectif de faire une cantine de qualité où l on découvre des saveurs nouvelles, où le bio et les légumes reprennent leurs places. Ainsi, pour la Semaine du goût, les morceaux de pommes crues côtoient agréablement les carottes râpées dans l assiette et le mélange salé sucré passe comme une lettre à la poste dans la bouche des enfants! Aujourd hui, deux cantines scolaires sur trois ont été équipées d un self. L école Lurçat devrait l être également après les vacances de la Toussaint. «C est une manière de responsabiliser les enfants, explique Stéphane Bancherau, responsable de la restauration municipale. «Cela leur permet de choisir ce qu ils désirent mettre dans leur plateau tout en les orientant par les propositions alimen- taires équilibrées que nous leur faisons. Le self- service permet aussi de respecter le rythme de l enfant car certains mangent rapidement sachant qu un minimum de 20 min à table est obligatoire et d autres ont besoin de plus de temps. Ils peuvent aussi désormais choisir avec qui s asseoir, car les places ne sont plus déterminées.» «Chacun à son échelle y met du sien pour embellir et améliorer les réfectoires, ce qui en fait un véritable travail collectif de la part de tous les agents mais aussi des élèves!» conclut Muriel Chesa, conseillère déléguée à la restauration communale. La restauration municipale sert les écoliers de la ville, le personnel municipal, les personnes âgées de la ville désireuses Et c est environ repas à l année. Soit 90 bouches adultes et 570 enfants tous les jours! Lurçat : En attendant le self... À L école élémentaire Lurçat, les élèves mangent encore tous ensemble à la même heure. Le self va être mis en place après les vacances. Et avec lui l arrivée des ateliers sportifs et l ouverture d une salle avec des jeux de société. En attendant, il reste une demi-heure après le repa s où les enfants se défoulent dans la cour avant de reprendre la classe. La pause méridienne est aussi l occasion de faire une grande sieste pour les premières années de maternelle qui s endorment vers 13h20 et sont réveillés à 15h30. Un temps de repos nécessaire pour une journée bien remplie! Inauguration du self le 3 décembre à 16h30 Novembre

12 DOSSIER Un temps pour la création et le loisir À Langevin, les animateurs prennent le relais pendant la pause déjeuner. Ils se partagent la cour de récréation, la salle d activité, la cantine. Ils facilitent le roulement des élèves, qui se relaient par classe toutes les 10 minutes pour aller et venir du self. CP, CE1, CE2, CM1, CM2 se côtoient alors et apprennent à partager du temps ensemble. Frères et sœurs se rejoignent, des amitiés se découvrent Dans la salle d activité, les enfants s occupent comme ils l entendent. Alors, les jeux de société sont de sortie. Le Kapla, des palettes de bois qu on empile, et l Halligalli, un jeu de cartes aux dessins colorés où il faut appuyer sur une sonnette lorsque deux cartes semblables apparaissent, ont beaucoup de succès Côté Kapla, le concours de la plus grande tour est lancé! Quelqu un regrette de ne pouvoir faire l arc de Triomphe «Mais si, on peut!» disent d autres La construction est aussitôt terminée! Aux cartes, certains inventent même de nouvelles règles comme cette étrange partie de bataille à trois où le jeu consiste à distribuer toutes les bonnes cartes à la même personne! La table de dessin ne désemplit pas non plus et quand les animateurs viennent chercher les élèves pour aller manger, c est le cri de déception! Il y aussi des peluches, Legos et livres à la disposition des petits amateurs. Animateurs et enfants sont complices comme Sasha et Zouhir. Sasha confie, une fois Zouhir parti : «il est super sympa! C est comme si j étais sa chouchoute!» Et c est du boulot de veiller sur toute 12 Novembre 2010

13 PAUSE MÉRIDIENNE Un temps pour se défouler avant d aller manger cette bande! Vivien garde un œil sur la salle d activité et nous rappelle la règle primordiale : favoriser le choix des enfants. «Même si on a organisé une activité, s ils ne sont pas partants, on change le programme.» Quand ça marche, les enfants imaginent toutes les décorations du self, actuellement habillé pour l automne. Dehors, les parties de foot s improvisent malgré la pluie. Puis, quand le portail s ouvre, l après-midi commence. Le collège a plus d une carte en main! Au collège, ce n est pas le choix qui manque pour s occuper! Club de cinéma, d échecs, chorale, arts plastiques, comédie musicale, basket. Tout se met en place petit à petit avec la nouvelle équipe du corps enseignant. L atelier cinéma a lieu le mercredi. C est M. Desvignes, le professeur d anglais qui l anime. En ce début d année, c est un cycle Hitchcock qui ouvre les premières séances. Les collégiens apportent un cassecroûte et ont droit à une projection privée de Sueurs froides (Vertigo) après avoir vu Fenêtre sur cour la semaine dernière. Une manière ludique de réviser la langue de Shakespeare. Dans le cadre du Contrat enfance-jeunesse, le service des sports propose aux enfants des trois écoles qui déjeunent à la cantine de pratiquer une activité sportive durant la pause du midi. Deux éducateurs proposent des activités physiques et sportives et animent ces séances. Tous les sports collectifs mais aussi jeux traditionnels, comme l epervier, poule renard vipère, ainsi que l acrosport, la lutte ou l athlétisme, sont programmés. «En plus de les occuper pendant le temps d attente du self, ils se défoulent, apprennent à mieux se connaître, pratiquent des nouveaux jeux et développent leur autonomie» explique Maud qui encadre l atelier. Depuis 2007, il y a chaque année de plus en plus de volontaires. Et les éducateurs sportifs tournent dans les écoles de la ville. À Samira Bellil, c est parti pour une heure de jeu du sumo, du foulard et de la cheville. Ce midi, les élèves sont en autogestion : trois petits groupes sont formés, un arbitre est désigné et, à la lecture d une feuille de route qui établit les changements d adversaires, le tournoi est lancé. Aujourd hui, ce sont des CM2. «J aime bien car toutes les semaines, ça change. On essaie des sports qu on a jamais faits. Maud, elle connaît tous les sports, et elle nous conseille» explique Melissa. Samuel, lui, a choisi de participer à l atelier sportif pour «se muscler et s amuser en même temps». Au bout de trois quarts d heures, le cours se termine par le jeu : rive rivière, histoire de se calmer un peu avant d aller à la cantine. Cela consiste à sauter de la marche lorsque l on entend dire «rivière» et de la remonter à pieds joints lorsque l on entend «rives». Un meneur prononce rapidement les deux mots afin de tromper les participants. Après le sport, Maud pose des questions et informe les enfants sur ce qu il faut manger pour la pratique de la lutte. Et quand l heure a sonné, les sportifs font la course pour aller au self mettre aussitôt les conseils en application! Novembre

14 REPORTAGE TOUIL : l entreprise qui se forge un avenir Derrière les grilles d un portail du quai du Châtelier, l entreprise Touil travaille le fer depuis maintenant plus de 20 ans. On ne la trouve pas sur Internet et pourtant, d après ses dirigeants, pas peu fiers, 80 % des ponts de Paris et de la région parisienne, c est eux. La journée de travail s achève, les ouvriers rentrent, l atelier se vide, mais les bureaux restent allumés. À l intérieur, trois compères : les deux patrons de la boîte et leur nouvel architecte dessinateur, Rafiq. «Nous sommes une société de construction métallique spécialisée dans l ouvrage d art, et spécialement les ponts, explique Yasid Touil, un des deux fondateurs de la boîte. Nous existons depuis Avec Franck, rencontré dans la profession, nous sommes devenus des amis, puis des associés et nous sommes toujours amis!» Depuis, cette société de 14 personnes prend de l ampleur et laisse ses traces un peu partout en Île-de-France. Sur L Île-Saint-Denis, l entreprise a réalisé tous les batardeaux (murs et portillons anti-crue). Sa dernière œuvre en date? Les garde-corps du pont de Villeneuve-la-Garenne. Tantôt chaudronniers, lorsqu il s agit de l industrie, et serruriers, pour le bâtiment (eh non, les serruriers ne réalisent pas seulement des serrures!), les membres de l entreprise travaillent aussi pour des architectes et réalisent bien souvent des pièces uniques. «En France, nous sommes très peu dans la profession. J ai contacté Pôle emploi pour un recrutement, il y a plusieurs mois. J ai obtenu deux réponses sur toute la France, les autres venaient de Roumanie!» Franck Dorion, l associé et ami de Monsieur Touil, est natif de l Île. Cet ancien du quartier des Allumettes a habité 38 ans dans la ville et garde ici des attaches familiales. Franck a quitté l école à 16 ans pour entrer dans la construction navale à Villeneuve-la-Garenne, où «tous les mômes de l Île atterrissaient». Puis il suit une formation de charpentier et, en 1989, s établit à son compte. «Les jeunes d aujourd hui veulent tous chanter et faire la Star Académie, car on leur propose d être des stars. Nous, on leur colle une paire de bleus de travail! Alors, c est sûr, ils n ont pas l air de stars! La particularité de notre profession, c est qu il n y a pas d école de formation spécifique. C est un métier difficile. Il y a le bruit, l odeur de l acier, les risques liés au travail, la pénibilité physique Car il faut travailler dans le froid et sous la pluie! Alors, nous prenons des jeunes motivés qui sont formés à l atelier.» Rafiq, le créatif de la bande, arrive : «Ce sont des bavards,» lâche en rigolant ce jeune architecte embauché il y a un an. «À chaque fois, on fait des choses différentes en démarrant de rien. Puis, on aboutit à la création d une œuvre. Je trouve cela motivant et valorisant. Les gens du bâtiment n ont pas la chance de voir le résultat de ce qu'ils font aussi clairement et rapidement, car ils sont divisés en corps de métier sur un même travail.» Franck montre des photos des différentes réalisations de l entreprise, lorsque, tout à coup, une tarte au citron meringuée vient rompre l harmonie de tous ces ponts métalliques. Parce que le pêché mignon de Franck, c est la cuisine, et visiblement, il est aussi bon pour la tarte que pour les ponts! 14 Novembre 2010

15 SPORT Football Un démarrage en demi-teinte Serait-ce l effet de la désastreuse coupe de monde de football? Les footballeurs, en cette rentrée 2010, ont du mal à retrouver le chemin du stade. Pourtant, la section foot a de nombreux atouts. Entre autre, la montée en 3e division des seniors. L arrivée de nouveaux joueurs ainsi que le retour de Faouzi Ben Barek devraient conforter cette équipe dans sa progression. Côté entraineurs, Samir Dendoune, Willy Bertrand, Alain Blanc, Saïd Chaouchi, Axel Gauthier, Jeff Jean, Yanisse Dendoune, Karim Kebci et Henri Pemot ont été confirmés. La section foot du CSM attend les footballeurs en herbe et toutes les bonnes volontés pour offrir à la ville de beaux spectacles sur la pelouse du stade Robert-César. Badminton La section s équipe Afin de confirmer sa montée et pouvoir accueillir en match amical d autres sections, l équipe du badminton devrait prochainement se doter de poteaux et de filets conformes. De plus, ils souhaitent prendre du matériel réglable, de façon à pouvoir accueillir des sportifs handicapés. Basket Une formation BPGEPS La section basket et le RAJ unissent actuellement leurs efforts pour permettre à un jeune de la ville très motivé de bénéficier d une formation BPGEPS, formation diplômante pouvant déboucher sur un emploi. Il a pris son bâton de pèlerin pour trouver un centre de formation et un financement. Sa famille, le club de basket et le département lui ont permis de trouver les euros indispensables à cette formation de 18 mois. Reçu à l entretien, il a pu commencer ses cours. Soutenu par ses entraineurs, il met déjà en pratique la partie théorique en travaillant sur la communication du club, en formant les jeunes à l arbitrage Gym Un nouveau bureau et en les entrainant sous le regard attentif de Zaïre Hasrhatel. Pour preuve, le CSM-basket envisage de se doter d une web-télé dès la rentrée de la Toussaint pour filmer les matchs. Cette diffusion en direct permettrait aux plus jeunes et aux absents de suivre l équipe et, qui sait, de convaincre les parents de venir soutenir les jeunes sur le terrain. Par ailleurs, le club ayant passé une convention avec la CAF, de nombreuses familles peuvent être soutenues financièrement pour que leurs enfants puissent pratiquer leur sport préféré. Renseignements : L assemblée générale de la section gym du 20 octobre a élu un nouveau bureau. Sophie Monchau a été reconduite dans ses fonctions de présidente. Elodie Denis s occupe de la trésorerie. Les secrétaires sont Séverine Bougriot et Elodie Léon-Salinas tandis que Marie-Ange Chbi gérera la logistique. Pour encadrer de nombreuses tranches d âge, de l éveil de trois ans aux aînés de plus de 14 ans, Magali Lefebvre, Manon Galchenko, Charlène Lebas, Yndra Rinaldo, Myriam Dendoune, Pricilla Framery, Elodie Denis, Chistelle Vicart, et Sophie Monchau, seront présentes aux agrès et au sol toute l année. Novembre

16 CULTURE Interview Raïssa Fatima Tabaamrant, messager chantant La chanteuse Amazigh était en concert au théâtre Jean-Vilar pour le festival Villes des musiques du monde. Après une représentation chaleureuse, elle nous glisse quelques mots Nôtre Île : Parlez-nous de votre rencontre avec la musique J ai commencé le chant en 1983, j avais 21 ans. Je suis née à Ifrane, non loin de Tiznit, et comme dans beaucoup de villages au Maroc, le soir, nous nous retrouvions autour du chant et de la danse. Je me suis fait piégée par mon village! (rires) N.Î : Pourquoi le choix de ne jamais parler d amour, sujet majeur de la plupart des chants berbères? J ai banni l amour de mes chansons. Je parle de l éducation, des femmes, de l enfance, de la nature. Je voulais faire des textes plus sérieux car le message vient avant la musique. Mon but? Sensibiliser l homme au rapport à l identité : de la culture Amazigh et de la femme. N.Î : Chanteuse engagée oui, mais chanteuse politique? La culture est toujours politique. Mais elle est beaucoup plus noble. Son rôle est de tout faire pour que la politique ne la dénature pas. J ai eu beaucoup de difficulté au Maroc pour faire connaître mes chansons. Les médias me boycottaient. Il n y a que depuis les années 1990 que cela prend de l ampleur. Aujourd hui, j ai été désignée membre de l IRCAM, l institut royal de la culture Amazigh: le chemin vers la reconnaissance de notre culture est en train d être pris. N.Î : En quelques mots choisis, la culture Amazigh pour vous, c est quoi? Grande question! Difficile d y répondre en peu de mot et peu de temps Finalement le signe que nous faisons avec les trois doigts levés répond assez bien à cette question. Un doigt symbolise la terre, l autre l homme, le dernier la langue : Akal, Awal, Afgan N.Î : Vous êtes une des rares chanteuses Amazigh parolière. En quoi est-ce important pour vous d écrire vos propres textes? Je respecte le travail des autres, mais je ne me sens pas bien dans leurs textes. Et ce que je veux dire, personne ne le dit alors je l écris! Car pour parler au nom de la femme, il faut d abord être une femme! Cours de théâtre Cherche artistes en herbes! L'Atelier théâtre de Raoul Heimann, qui existe depuis 30 ans sur l'île, invite toutes les personnes désireuses de faire du théâtre, aussi bien débutantes que déjà expérimentées à rejoindre la troupe. L'atelier, qui a lieu chaque lundi à 19h30, comporte des exercices d'improvisation, de langage corporel, de jeu d'acteur. Chaque année, un spectacle est présenté au Théâtre Jean- Vilar en juin. Renseignements: Expo Aquar île expose L association îlodionysienne d Arts plastiques expose ses peintures, aquarelles, encres, dessins et photographies sur le thème «De Doisneau à aujourd'hui, autour du canal de Saint-Denis». Entrée libre. Jusqu au 20 janvier à l Office du tourisme de Saint-Denis, 1 rue de la République Tel : Musique Saint-Denis Jazz Club Un lundi chaque mois, Sophie Bex, Emmanuel Bex et Vincent Mahey proposent une façon différente de découvrir le jazz. Dans l intimité d un club, l occasion d entendre et d être proche de grands musiciens présentés dans des formules inédites. En seconde partie de soirée, rencontres musicales impromptues. Lundi 15 novembre 2010 à 20h30 Théâtre Gérard Philipe 59 Boulevard Jules Guesde Tél. : /09 16 Novembre 2010

17 CULTURE Spectacle L heure du conte Le conteur Philipe Campiche sera au centre culturel Jean-Vilar pour une balade «Dans la forêt des contes». Le 20 novembre à 18 heures au théâtre Jean- Vilar. À partir de 6 ans. Salon du livre jeunesse Princes et princesses Événement littéraire majeur en Europe, le salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis ouvre les portes d e sa 26 e édition! Au programme cette année? Princes et princesses! L occasion de s imprégner de l univers des donjons et dragons, fées et sorcières! Du 1 er au 6 décembre à Montreuil. CINÉMA L ÉCRAN Festival Cinébanlieue! Parrainé par Tony Gatlif, le festivall CinéBanlieue, propose comme thème cette année : «Qu'elle était verte ma banlieue.» Pour sa 5 e édition, l évènement qui s est donné pour but de faire découvrir la banlieue à travers films et documentaires, se propose d explorer la présence de la nature et de l'eau dans la ville, à travers une trentaine de films (fictions et documentaires, courts et longs métrages) et une série de films sur les Roms. Du 3 au 16 novembre 2010, au cinéma l Écran de Saint-Denis, au Reflet Médicis à Paris, et à l Université Paris 13 Cinéma L Écran Tél. : Les Îlodionysiens disposent d un tarif préférentiel.

18 JEUNESSE Livre Le dico des ados Atelier théâtre Tout ce que je voudrais te dire La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Mivilitudes) vient de publier un guide à destination des familles afin d apprendre aux parents à mieux détecter les signes chez leurs enfants et mieux connaître les risques. Mais il s adresse aussi aux enfants qui, dans la plupart des cas, sont victimes de Résultat d un travail collectif de 2 ans mêlant ados, médecin, psychologue et parents : Génération Ado est un dictionnaire pas comme les autres! Alors oui, le classement alphabétique commence bien par le A de Acné mais se termine par le W de Wi-fi, parce que le Z ne concerne pas les ados! Mais il propose un contenu bien plus rigolo avec ses dessins humoristiques, ses devinettes et réparties toutes prêtes en cas de situation urgente! On y retrouve cinq grandes thématiques: mon collège, mon caractère et mes galères, ma santé, bien ou mal dans sa peau, ma vie, mes amis, mon look, mon univers, qui sont analysées par les ados et les pros de manière ludique. Un bon moyen pour les parents de s y retrouver dans le tourbillon des ados d aujourd hui, un outil indispensable pour que les ados trouvent des réponses à leurs questions sans passer par la case parents! Génération Ado, le dico, Ed Bayard, septembre ,90 euros. La compagnie Les gazelles propose aux ans de participer à un atelier-théâtre autour des relations souvent complexes entre parents et adolescents. La lettre devient un moyen d avouer : «Tout ce que je voudrais te dire» Cet atelier gratuit se fait en deux temps : le premier a eu lieu pendant les vacances de la Toussaint, et le prochain se tiendra pendant celles de Noël, du lundi 20 au Jeudi 23 décembre, de 17 à 19 heures. L atelier se terminera par une présentation festive du travail. Contact : Sectes Un guide pour protéger les jeunes leurs parents membres d une secte. Des numéros de professionnels y sont proposés. L ouvrage disponible prochainement dans les préfectures, est actuellement consultable en mairie au bureau du Réseau Action Jeunesse. Il est aussi accessible en ligne sur le site Internet : Réunion-débat Expression jeunesse Il aura fallu plus d un an et demi pour établir un état des lieux sur la jeunesse de la ville. Des étudiants de Master et d IUT ont participé à ce «diagnostic» en faisant circuler des questionnaires autour des thématiques comme la santé, l insertion socioprofessionnelle, l orientation, le sentiment d appartenance au quartier Sud Le compte rendu public de ces recherches permettra de dresser un bilan. Des tables rondes permettront l échange pour plus d idées neuves! La soirée sera clôturée en musique par le groupe de rock local The Clas et de jeunes rappeurs de l île. Samedi 11 décembre de 17 heures à 20h30 au théâtre Jean-Vilar Rejoignez le Réseau! Envie de projets? Le bureau du RAJ est ouvert les lundis, mercredis et vendredis de 16 à 18 heures, en mairie. Possibilité de prendre rendezvous : ou 18 Novembre 2010

19 INFO-SERVICES Permanences administratives En mairie Contrôleur des impôts 1 er mardi du mois, de 9 heures à 11h30. Écrivain public 1 er et 3 e mardi du mois, de 13h30 à 17 heures. Consultation conjugale et familiale (APEC) Jeudi de 14 à 17 heures. Rendez-vous au À Saint-Denis Maison de la justice et du droit Accueil, écoute, orientation et informations sur vos droits, aide aux victimes 16, rue des Boucheries Tél. : Déchets Collecte des déchets La collecte des encombrants le 4 e mercredi du mois, de 6 à 15 heures. Collecte sélective : 1 fois par semaine, le vendredi, entre 6 et 15 heures. Collecte des ordures ménagères : les lundis, mercredis et vendredis, de 6 à 15 heures Collecte des déchets toxiques : Les déchets toxiques sont à apporter au centre technique municipal, rue Arnold-Géraux, ou à la déchetterie communautaire, rue d Amiens, à Pierreffite. Ne pas oublier de mettre vos conteneurs à disposition, la veille du jour du passage. Pour toutes vos questions, APPELEZ ALLÔ AGGLO! au Appel gratuit depuis un poste fixe. Ce service est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30, et le samedi de 8h30 à 12h30. Santé Infirmiers Pour connaître le tour de garde des infirmiers. M. Abecassis : ; Melle Chapelain : , Pour connaître la pharmacie de garde la plus proche de chez vous appelez le 3615 (0,15 /min) Notre Île n 101. Novembre Mensuel réalisé par le service communication de la ville de L Île-Saint-Denis, 1, rue Méchin. Tél. : Fax : Directeur de la publication : Michel Bourgain. Conception éditoriale et graphique : Pascale et Philippe Haumont. Rédactrice en chef : Nadia Hathroubi-Safsaf. Journaliste : Manon L Hostis El Hadouchi. Maquette : Julie Houzet. Secrétaire de rédaction : Jérémie Sieffert. Photos : service communication. Imprimé par : Imprimerie Grenier, Gentilly. Tirage : exemplaires. N de commission paritaire en cours d obtention. Offre d emploi Recensement La ville recherche des habitants pour effectuer le recensement qui aura lieu du 20 janvier au 19 février. Profil recherché : disponibilité, capacité rédactionnelle, discrétion et méthode. État civil NAISSANCES BIENVENUE Hamza AKHRRAZ, le 05/09 Malone Jaden NGO SONGNA, le 25/08 Mehdi H'ZAMI, le 02/09 Zunaira, Sofia MUSTAFA, le 09/09 Rania EL BAKKALI, le 13/09 Khépéra KOUA POIRREZ, le 10/09 Khefren KOUA POIRREZ, le 10/09 Ibrahim-Oulayma DIALLO, le 10/09 Yanis BELLACHE, le 15/09 Lyana MYRTIL LE GUEN, le 15/09 Sama ZENDJI, le 17/09 Benys N'DIAYE, le 16/09 Adame BELBACHIR OUAFIK, le 17/09 Pour postuler, envoyez un CV et une lettre de motivation à l'hôtel de ville, 1 rue Méchin,à l'attention de M. le Maire. Dépôt des candidatures avant le 30 novembre Les candidats retenus bénéficieront d'une formation. Polygraphe DIMI, le 24/09 Lysandre RIVIERE LEVASSEUR, le 24/09 Bouchra KHECHA, le 26/09 DÉCÈS NOS CONDOLEANCES Gio TRINH-VAN, le 12/09 Roger BAYART, le 17/09 Jacqueline TIMSIT, le 05/10 MARIAGES NOS FELICITATIONS Aïcha GUERZOU et Driss BELGACEM, le 22/09 Jianwei CHEN et Michel RENAULT, le 25/09 Emmanuelle ANDAYA et Alessandro MILANI, le 27/09 Anissa KARA-ALI et Ali EL FADILY, le 11/10 Novembre

20 PORTRAIT Laure ne s était pas destinée à la diététique, mais voulait devenir professeure de philosophie. Bac littéraire en poche, la voilà prête à prendre le chemin qu'elle s'est choisi. Mais la vie en a voulu autrement, bien que la jeune femme soit restée très philosophe sur son parcours et son nouveau métier. «Petit à petit, je me suis rendue compte que cuisiner m intéressait beaucoup. J étais souvent derrière les fourneaux pour ma famille et j adorais faire des pâtisseries. Un jour, mon entourage m a suggéré de devenir diététicienne.» Diététicienne? L idée ne lui avait jamais effleuré l esprit, mais elle lui plaît bien. Remise à niveau scientifique et BTS diététique obtenus, cette jeune Bordelaise monte à la capitale. Après avoir travaillé huit ans en collaboration dans un cabinet libéral, elle a aujourd hui sa propre enseigne à Rueil-Malmaison et va ouvrir un nouveau bureau à Croissy-sur-Seine. Un curieux métier En dehors de ses consultations, Laure est aussi intervenante dans différentes écoles de villes du Vald Oise et de Seine-Saint-Denis. Sur l Île, elle propose des ateliers d éducation nutritionnelle aux enfants et valide l équilibre alimentaire des repas proposés par le service restauration de la ville. Les repas végétariens une fois par mois, c est elle qui les prévoit. Alors, la question est posée, puisqu elle travaille dans des villes favorisées et dans d autres qui le sont moins, l obésité, en constante augmentation, est-elle une affaire de pauvres? Pas du tout, répond Laure. «L obésité touche tout le monde. Elle est due en partie à la destructuration des repas, que l on retrouve dans de nombreux foyers. Les parents travaillent tard, les enfants sont donc libres de manger et grignoter à leur guise.» Les tout petits connaissent-il le métier de diététicienne? «Certains ne savent même pas ce que c est qu un aliment!» rigole Laure. «On me dit souvent : " Ah! c est vous l esthéticienne! " C est une découverte, mais ils sont très réceptifs.» Parmi les nombreuses perles d enfants, on retrouve le célèbre «D où vient le lait? De Carrefour! Quelle est la seule boisson indispensable? Le Coca- Cola!» Manger, ça s apprend Mais une seule règle pour Laure : le plaisir! «Je travaille beaucoup sur la notion de plaisir alimentaire. Mais pour savoir déguster, il ne faut rien faire d autre en même temps. 70 % des patients mangent en regardant la télé! Le cerveau occupé n est alors pas capable d intégrer le temps du repas et l on ne se rend pas compte des quantités ingérées. Avec les enfants, c est important de ne pas être dans le chantage ou la récompense.» Pour cela, la praticienne fournit parfois de drôles d ordonnances : elle donne par exemple des cours de cuisine à un petit patient qui a des phobies alimentaires. «Je me plais davantage dans mon métier en travaillant seule. Je passe plus de temps avec les patients et me concentre plus sur l éducation nutritionnelle avec les enfants. Transmettre le plaisir de manger me plaît beaucoup!» C est donc avec gourmandise qu elle initie sa petite fille de deux ans au chocolat. Car celle qui aimait faire des pâtisseries n a pas arrêté! Et la diététicienne d aujourd hui regarde avec délice, les émissions culinaires du moment qui défilent sur nos écrans. «Elles contribuent à mettre en valeur le beau en appuyant sur la présentation des plats, le plaisir de déguster et donc le respect de l aliment et de soimême à travers l effort fourni! Beaucoup de mes patients me disent que ça leur redonne envie de cuisine!» LES RENDEZ-VOUS QUI COMPTENT NOVEMBRE 11H BONJOUR MONSIEUR LE MAIRE QUARTIER SUD Laure Corré DIÉTÉTICIENNE ÉPICURIENNE 24 NOVEMBRE 20H CONSEIL MUNICIPAL HÔTEL DE VILLE 11 DÉCEMBRE 17 H DÉBAT JEUNESSE THÉÂTRE JEAN-VILAR

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Nicolas NORDMAN, adjoint au Maire, chargé des affaires scolaires, périscolaire et de la Caisse des Ecoles Carlos DURAN, directeur de la

Plus en détail

Expérience à l internationale

Expérience à l internationale Expérience à l internationale Semestre Erasmus Période effectuée de Février à Juin 2011 EET-UPC (Escola d Enginyeria de Terrassa Universitat Politecnica de Catalunya) Année : 2010/2011 Mélissa MELGIRE

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

En sécurité sur le chemin de l école!

En sécurité sur le chemin de l école! opération cartable En sécurité sur le chemin de l école! 5 histoires à découvrir plus des jeux très amusants! à l école à pied Une, deux Une, deux Un pas, puis un autre et nous voilà à l école. Facile

Plus en détail

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11 1 Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4 Ecole maternelle...page 5 Définitions page 6 Emploi du temps.page 7 Ateliers projets septembre vacances..page 8 et9 Ecole élémentaire page 10

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H J.O 26.07.83 Association loi 1901 286 rue du centre ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les adjoints, Mesdames les Directrices,

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE *Classes de maternelle Charles de Gaulle 1 Sommaire 1. Recherche de mon stage 2. Mon entreprise a) Présentation b) Fonctionnement c) Personnel & organisation du

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES»

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» LIVRET D ACCUEIL ÉDITORIAL «LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» Ce que vous tenez à présent entre vos mains, ce petit livret d accueil, au-delà des informations nécessaires pour vous guider dans ce nouvel équipement,

Plus en détail

Animations & Sports. Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012. Vacances de N o ël. Pour les 3-18 ans

Animations & Sports. Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012. Vacances de N o ël. Pour les 3-18 ans Vacances de N o ël Pour les 3-18 ans Animations & Sports Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012 Inscriptions Inscriptions A partir du 5 décembre Mairie d Ancenis Infos au 02 40 83 87 00 Direction des

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

LE PROJET PEDAGOGIQUE

LE PROJET PEDAGOGIQUE LE PROJET PEDAGOGIQUE AGE DU PUBLIC : 3 /11 ans 12 / 17 ans PRESENTATION DE L EQUIPE D ANIMATION Directrice / Animatrice : Pascale GRANGER Animatrices permanentes Annick ROUX Animatrices/teurs BAFA temporaires

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE MAIRIE DE CARRY-LE-ROUET REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE ARTICLE 1 GENERALITE PRESENTATION GENERALE L accueil périscolaire est un service géré par la Municipalité

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 BONNE ANNÉE SCOLAIRE! Bonjour chers parents, Le service de garde de l Académie Louis-Pasteur est un endroit chaleureux et dynamique où les enfants sont encadrés par des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2014/2015 ACCUEILS PERISCOLAIRES

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2014/2015 ACCUEILS PERISCOLAIRES PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2014/2015 ACCUEILS PERISCOLAIRES NOUVEAUX HORAIRES SCOLAIRES : Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 8h30-12h00-13h45-15h30 Mercredi : 8h30-11h30 Nos objectifs pour l accueil du matin

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER N 1 - DÉCEMBRE 2014 - JANVIER 2015 LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER UN PETIT MOT... La période estivale de 2014, au sein du dispositif L'été à Gentilly, a été l'occasion pour les Antennes

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Bienvenue à l Espace. «Camille-Claudel» Un lien entre tous! Maison de Quartier Saint-Michel. Un lieu d échanges, d animations et de services

Bienvenue à l Espace. «Camille-Claudel» Un lien entre tous! Maison de Quartier Saint-Michel. Un lieu d échanges, d animations et de services Bienvenue à l Espace «Camille-Claudel» Maison de Quartier Saint-Michel Un lieu d échanges, d animations et de services Un lien entre tous! 2 Maison de quartier «Camille-Claudel» L espace «Camille-Claudel»

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes 56, place du Coudert 63116 BEAUREGARD L EVEQUE Tel : 04-73-68-02-83 Fax : 04-73-68-00-30 Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Site internet : www.ehpad-gautier.com 1 PRESENTATION

Plus en détail

SOMMAIRE. CONTACTER VOTRE mairie. 2 n 5

SOMMAIRE. CONTACTER VOTRE mairie. 2 n 5 SOMMAIRE CONTACTER VOTRE mairie 2 n 5 www.la-ferte-sous-jouarre.fr n 5 3 + = 4 n 5 www.la-ferte-sous-jouarre.fr AFFECtaTION www.la-ferte-sous-jouarre.fr n 5 5 Edito du Maire Mieux Vivre URBANISME 6 n 5

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane L BÉSITÉ INFANTILE Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane SOMMAIRE 1 L ÉQUIPE 4 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 8 LES PARTENARIATS L EQUIPE MORGANE BUS CHARNAY Formation Bac

Plus en détail

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact :

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact : ACTIVITES JEUNESSE RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015 Inscription : obligatoire A partir du lundi 3 août 2015 Contact : Service Enfance-jeunesse Pôle

Plus en détail

PÔLE ENFANCE «LE GRENIER DES P TITS MEUNIERS» Le mercredi. La pause méridienne LES NOUVEAUX RYTHMES DE L ENFANT

PÔLE ENFANCE «LE GRENIER DES P TITS MEUNIERS» Le mercredi. La pause méridienne LES NOUVEAUX RYTHMES DE L ENFANT PÔLE ENFANCE «LE GRENIER DES P TITS MEUNIERS» LES NOUVEAUX RYTHMES DE L ENFANT Depuis la rentrée de septembre, les enfants de l école des 3 Moulins vivent leur semaine d école en suivant les nouveaux rythmes

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman.

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. 30 Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. suisse Pas loin de chez toi, la Romandie est également une destination

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013

Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013 Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013 Organisation des rythmes scolaires Pour mettre en place la réforme sur les rythmes scolaires dans les meilleures conditions, les activités périscolaires

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' '

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' RYTHMES SCOLAIRES* ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' Mon enfant pourra-t-il quitter l école plus tôt l après-midi? Comment s organise la journée du mercredi et celle du vendredi?

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016 L E GUIDE D E L A RENTREE 2015-2016 Sommaire Edito Mesdames, Messieurs, chers parents d élèves, Vous trouverez dans ce guide une présentation des services concernant l accueil de vos enfants pendant l

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école».

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Le sac à album «Dans la cour de l école» Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Ce livre a été lu en classe plusieurs fois, votre enfant connaît déjà l histoire

Plus en détail

ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011

ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011 ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011 NOUVEAU SERVICE POUR LES HABITANTS Point Visio Public : la Communauté de communes expérimente un service de Télé-guichet pour

Plus en détail

Indications pédagogiques D2/23

Indications pédagogiques D2/23 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2/23 D : REALISER UN MESSAGE A L ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : Organiser et structurer un message Objectif opérationnel

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage Le sommaire Des activités toute l année.............................................. 4 Accompagnement scolaire..........................................

Plus en détail

Bulletin d information N 25 Juin 2010

Bulletin d information N 25 Juin 2010 Commune de Douzy Bulletin d information N 25 Juin 2010 Sommaire : Retour sur... Informations pratiques Agenda du Mois LOISIRS : Le Lac De nombreuses activités seront proposées sur le site de la Base de

Plus en détail

JOLIOT CURIE ELEMENTAIRE Le Plessis Robinson

JOLIOT CURIE ELEMENTAIRE Le Plessis Robinson École élémentaire Irène JOLIOT-CURIE 3 allée du docteur lamaze 92350 LE PLESSIS-ROBINSON 01 46 01 42 52 www.ec-joliot-curie-plessis.ac-versailles.fr CONSEIL D ECOLE Jeudi 4 juin 2015 18h30 20h30 ORGANISATION

Plus en détail

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Guide de la rentrée 2015 Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Horaires 2015/2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 7h30 à 8h30 8h30 à 11h30 11h30 à 13h15 13h15 à 15h30

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Réunion de rentrée 2013-2014. Classe de CM1/CM2

Réunion de rentrée 2013-2014. Classe de CM1/CM2 Bienvenue dans la classe de votre enfant. Durant la réunion, nous aborderons les points suivants : I L'école II La classe Emploi du temps, matériel,... III L APC IV - les rythmes scolaires 1 I-L ÉCOLE

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

Coordonnées des Centres Sociaux

Coordonnées des Centres Sociaux Programme des Centres sociaux De septembre à decembre Bulletin n 24 Autres services / Centre Social Rive Droite : Multi-accueil -ouvert : du lundi au vendredi de 7h45 à 18h15 en journée continue. Possibilité

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013 PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013 PRESENTS : Mme BILY, directrice de l école Mmes PAPIN, LEROY DIAS, GAIGNARD, QUELLARD, LARDEUX, VERGER, BLANCHARD, JULIEN, enseignantes Mmes GUERIN,

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION DES ÉCOLES Année scolaire 2015-2016

LIVRET D INFORMATION DES ÉCOLES Année scolaire 2015-2016 M. Le Maire et la Commission des Affaires Scolaires vous souhaitent une bonne année scolaire. Organisation de la semaine scolaire : horaires de l école : 8h50-11h50 et 13h30-15h45 le lundi, mardi, jeudi

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Janvier 2015. Jour de l An. Exposition par la Société Colombophile l Aiglon et l Amicale des Longs cours de la Vallée de la Lys Epiphanie

Janvier 2015. Jour de l An. Exposition par la Société Colombophile l Aiglon et l Amicale des Longs cours de la Vallée de la Lys Epiphanie Janvier 2015 Jour de l An Exposition par la Société Colombophile l Aiglon et l Amicale des Longs cours de la Vallée de la Lys Epiphanie Assemblée Générale du Club des Loisirs Cérémonie des Vœux Communaux

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Temps d Accueils Périscolaires (TAP)

Temps d Accueils Périscolaires (TAP) Service Education Enfance Jeunesse 42 rue de l hôtel de ville BP 46 40210 LABOUHEYRE 05.58.04.52.15 Temps d Accueils Périscolaires (TAP) Réunion Publique Vendredi 6 septembre 2013 Présentation de la journée

Plus en détail

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs.

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. PROJET PEDAGOGIQUE : Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. Le Skwatt est une structure municipale,

Plus en détail

CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril

CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril Invités : Monsieur l'inspecteur de l'education Nationale. (excusé) Monsieur le Maire (excusé) Madame l'adjointe à l'enseignement : Mme Malfigan Les Enseignants : M. Jaspard,

Plus en détail