discours, images et récits

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "discours, images et récits"

Transcription

1 REVUE DE LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS // MÉTIER // N 381 MAI-JUIN 2012 Découvrir Madrid en français avec les classes du patrimoine Le plurilinguisme en action au Liban // ÉPOQUE // À Bombay, l art et le français pour bousculer les idées Cocteau côté Côte à Menton // DOSSIER // Scène politique : discours, images et récits // MÉMO // Le Havre vu de Finlande par Kaurismäki FIPF Mabanckou : un romancier congolais qui connaît la musique

2 L émission de TV5MONDE "7 JOURS SUR LA PLANÈTE" pour apprendre le français avec l actualité internationale LAURÉATE 2012 du "LABEL DES LABELS" * * Le "Label des Labels" récompense les méthodes pédagogiques les plus innovantes en matière d apprentissage et d enseignement des langues étrangères, parmi toutes celles qui ont reçu le "Label Européen des Langues" (initié par la Commission européenne) depuis 10 ans. "7 Jours sur la planète" a reçu le "Label Européen des Langues" en Eclydre - Thinkstock

3 Sommaire ÉPOQUE 4. Portrait Jean Dujardin, «Jean de la lune» devenu étoile à Hollywood 6. Tendance Du haut de ces stilettos 7. Exposition Cocteau côté Côte à Menton 8. Économie Vers une France sans industrie? 10. Regard «Avoir deux langues n est pas un problème» 12. Sport Au nom du père et du fils 13. Évènement Grands chefs et designers : des outils tip top 14. Portrait de francophone Sumesh, l art et le français pour bousculer les idées MÉTIER 18. L actu numéro Focus Les TIC au service de l enseignement des langues 22. Mot à mot Dites-moi Professeur 24. Clés La notion d oral 26. Expérience Classes du patrimoine : pratiquer le français autrement 28. Zoom Il était un petit navire Métier / Reportage Le français dans le monde sur Internet : Ici Londres : les francophones fêtent le français Dossier 30. Savoir-faire Et si on passait au plurilinguisme en action? 32. Enquête Langues du monde : inventaire avant disparition 34. Reportage Ici Londres : les francophones fêtent le français 36. Initiative Renouveler la pédagogie du français avec les médias 38. Innovation La révolution EuRom5 40. Ressources Internet au secours des cours sans manuels 34 Les fiches pédagogiques à télécharger Économie : Vers une France sans industrie? Exposition : Cocteau côté Côte à Menton Clés : La notion d oral Poésie : «Roman» Reportage : Ici Londres : les francophones fêtent le français fiches pédagogiques Enquête : langues du monde, à télécharger sur : inventaire avant disparition Tests et jeux Scène politique : discours, images et récits «Campagne électorale 2012 : le triomphe des sujets-minute»..48 La fabrique des images...50 Aymeric, jeune militant socialiste, entre idéalisme et réalisme.52 Le cinéma français reprend le pouvoir...54 MÉMO 58. À écouter 60. À lire 64. À voir INTERLUDES 2. Graphe Étrange 16. Poésie Arthur Rimbaud : «Roman» 42. Nouvelle Guy de Maupassant : «Le Papa de Simon» 56. BD Kak : «Espace à faire» 66. Jeux Jean-Jacques Rousseau 46 Couverture : Shutterstock Le français dans le monde, revue de la Fédération internationale des professeurs de français - éditée par CLE International 9 bis, rue Abel Hovelacque Paris Tél. : 33 (0) Fax. 33 (0) Service abonnements : 33 (0) Fax. 33 (0) Directeur de la publication Jean-Pierre Cuq (FIPF) Rédacteur en chef Sébastien Langevin Conseiller de la rédaction Jacques Pécheur (Institut français) Lecture/correction Anna Sarocchi Relations commerciales Sophie Ferrand Conception graphique miz enpage - Commission paritaire : 0412T e année. Imprimé par IME, Baume-les-Dames (25 110). Comité de rédaction Dominique Abry, Isabelle Gruca, Valérie Drake, Pascale de Schuyter Hualpa, Sébastien Langevin, Chantal Parpette, Manuela Pinto, Nathalie Spanghero-Gaillard. Conseil d orientation sous la présidence d honneur de M. Abdou Diouf, secrétaire général de l Organisation internationale de la Francophonie : Jean-Marc Berthon (MAEE), Jean-Pierre Cuq (FIPF), Pascale de Schuyter Hualpa (Alliance française), Raymond Gevaert (FIPF), Michèle Jacobs-Hermès (TV5), Xavier North (DGLFLF), Soungalo Ouedraogo (OIF), Jacques Pécheur (Institut français), Nadine Prost (MEN), Madeleine Rolle-Boumlic (FIPF), Vicky Sommet (RFI), Jean-Luc Wollensack (CLE International). Le français dans le monde // n 381 //mai-juin

4 interlude // «L humour : l ivresse de la relativité des choses humaines ; le plaisir étrange issu de la certitude qu il n y a pas de certitude.» Milan Kundera, Les Testaments trahis «Comme ce serait étrange si les enfants connaissaient leurs parents tels qu'ils étaient avant leur naissance, quand ils n étaient pas encore des parents mais tout simplement eux-mêmes.» Patrick Modiano, Une Jeunesse Image Source/Corbis Le «plus» audio sur espace abonnés «Le monosyllabe a une étrange capacité d'immensité : mer, nuit, jour, bien, mal, mort, oui, non, dieu.» Victor Hugo «C est étrange que certains commettent des délits quand il y a tellement de façons parfaitement légales d être malhonnête.» Georges Courteline 2 Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012

5 «Nous aurons des lits pleins d odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d étranges fleurs sur des étagères, Écloses pour nous sous des cieux plus beaux.» Charles Baudelaire, «La Mort des amants», Les Fleurs du Mal «Le vent laisse d'étranges traînées sur le quai de nos certitudes.» Hubert-Félix Thiéfaine, «Les Filles du Sud», Suppléments de mensonge «L intelligence consiste à ne jamais se laisser toucher par les étranges considérations intimes qui ruinent parfois la vie des moindres.» Monique Larue, Les Faux-fuyants ÉTRANGE «Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D une femme inconnue, et que j aime, et qui m aime, Et qui n est, chaque fois, ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m aime et me comprend.» Paul Verlaine, «Mon Rêve familier», Poèmes saturniens «Étrange chose que l homme qui souffre veuille faire souffrir ce qu il aime!» Alfred de Musset, La Confession d un enfant du siècle «Ici la lumière est belle, très dure. Le ciel bleu est immense, marqué de traits blancs étranges laissés par les avions de la stratosphère.» Jean-Marie Gustave Le Clézio, «Le jeu d'anne», La Ronde et autres faits divers Le français dans le monde // n 381 // mai-juin

6 Oscar - Shutterstock époque // Portrait Après avoir remporté six Césars, The Artist a conquis Hollywood. Le film gagne cinq Oscars, dont celui du meilleur acteur pour Jean Dujardin. DR Imago / Panoramic Jean Dujardin, «Jean de la lune» devenu étoile à Premier Français sacré meilleur acteur par l Académie des Oscars, Jean Dujardin a toujours été un doux rêveur. Mais c est sa capacité à faire rire qui a surtout séduit le cinéma. Par Christophe Quillien L école mène à tout, à condition d en sortir. Telle pourrait être la devise de Jean Dujardin, le premier comédien français à avoir reçu l Oscar du meilleur acteur. De ce dicton bien connu, Dujardin n a longtemps retenu que la deuxième partie. Il n a jamais cherché à poursuivre au-delà du baccalauréat des études qu il n avait sans doute guère envie de rattraper. Il aurait peut-être continué dans cette voie si l Éducation nationale avait reconnu à sa juste valeur l un de ses meilleurs atouts : la capacité à rêver. Du rêve au talent d observation, et de l observation à la faculté d imitation, il n y a qu un pas. D ailleurs, il remporta un jour le prix de l observation, justement. Ce n était certes pas sur une scène d Hollywood mais à l école maternelle. Néanmoins, cela augurait déjà d une carrière d acteur, même si ses parents lui imaginaient sans doute un autre destin professionnel. Au départ, Jean Dujardin n est que le petit dernier de quatre frères. Ses aînés sont passionnés de rugby. Il comprend vite qu il ne les suivra pas dans cette voie. On dit d un footballeur maladroit qu il a les pieds carrés. Lui aurait plutôt les mains carrées, ce qui est gênant pour jouer au ballon ovale. Ses trois frères gardent les pieds sur terre, mais le petit Jean, surnommé «Jean de la lune», est du genre à avoir la tête dans les étoiles. S il aime le dessin, il est pourtant bien en peine de se dessiner un avenir. «J étais très bien dans mon petit monde», a-t-il déclaré dans le quotidien Le Monde du 28 février 2012, au lendemain de son sacre hollywoodien. «J observais, je dessinais. À la Jean Dujardin en 6 dates 1972 : Naissance à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) : Un gars, une fille 2005 : Brice de Nice, le film 2006 : OSS 117 : Le Caire, nid d espions 2011 : The Artist ; Prix d interprétation masculine au Festival de Cannes 2012 : Oscar du meilleur acteur Collection Christophel 4 Le français dans le monde // n 381 //mai-juin 2012

7 The Kobal Collection «Jean Dujardin est devenu rapidemant l un des acteurs emblématiques de sa génération.» Il a interprété deux fois le rôle de OSS 117, Hubert Bonnisseur de La Bath. Jean Dujardin et Alexandra Lamy, un couple de télévision devenu réalité. Hollywood fin de l année, j imitais les profs. La classe riait et j étais content. Tout ce que je savais faire, c était jouer.» Le théâtre pour commencer À l école, il peut mieux faire. Dans le monde du travail, les perspectives ne s annoncent guère glorieuses. Ses débuts professionnels comme apprenti serrurier dans l entreprise paternelle ne lui ouvrent pas les portes d une carrière brillante. Tout n est pas perdu : il lui reste la comédie. Ça, Jean Dujardin sait faire. Il a hérité de sa famille le goût de la «tchatche», la capacité à chambrer et une gouaille naturelle, de celles qui forgent la légende des troisièmes mitemps chères aux amateurs de rugby. Au passage, il est d ailleurs amusant de relever que Jean Dujardin a été distingué par l Académie des Oscars pour un rôle muet C est l armée qui déclenche tout. Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012 Enfin, pour être précis, le service militaire. Ce rituel bien connu des jeunes Français, jusqu à sa suppression en 1996, permet à Jean Dujardin de prendre pleinement conscience de ses talents d amuseur. À la caserne, entre deux corvées, le soldat Dujardin rencontre d autres apprentis comiques. Ensemble, ils décident de se lancer, sinon dans la carrière des armes, du moins dans celle de l humour. Une activité bien moins dangereuse pour autrui, même s il paraît que l on peut mourir de rire. Il monte une petite troupe baptisée La bande du Carré blanc, clin d œil au café-théâtre parisien du même nom où elle prend l habitude de se produire. C est l époque des premiers passages à la télévision. La notoriété grâce à Internet Star, Jean Dujardin ne l est pas encore. Mais cela ne va pas tarder. Et ce ne sera pas grâce au cinéma, mais Stephane Cardinale/People Avenue/Corbis plutôt grâce à Internet. Il faut vivre avec son époque. Il imagine le personnage de Brice de Nice. Un surfeur un tantinet débile, reconnaissable à son tee-shirt jaune et à ses longs cheveux blond filasse, dont le but dans l existence est de «casser» ses contradicteurs. Autrement dit, de les laisser sans voix grâce à une phrase assassine à laquelle ils ne sauront pas quoi répondre, ponctuée d un «cassé!» en forme de cri de victoire. Les enfants et les ados en raffolent. La réplique «cassé!» (prendre soin de traîner sur le «a», comme dans «caaassé»), accompagnée d un geste de la main éloquent, devient culte dans les cours de récré. Le «buzz» se développe grâce aux vidéos diffusées sur Internet, avant que Dujardin n interprète son personnage dans un film sorti en Entre-temps, en 1999, il est devenu Chouchou dans la série télévisée Un gars, une fille. Alexandra Lamy joue le rôle de Loulou. Chaque soir sur France 2, juste avant les infos, ils forment un couple aux prises avec le quotidien, avant de former bientôt un couple dans la vraie vie. Des engueulades aux câlineries, de la vie sociale aux galères quotidiennes, Chouchou et Loulou font rire en tendant au téléspectateur le miroir de sa propre existence. Dujardin incarne à merveille le trentenaire mi-macho, mi-ado. Un personnage coincé entre la sécurité rassurante du couple et la tentation de l éternel célibataire qui rêve toujours de sortir en boîte avec les copains ou de draguer la nouvelle assistante au bureau. Une carrière sur grand écran Mais le petit écran se révèle bientôt trop étroit pour lui. Le cinéma lui fait les yeux doux. Jean Dujardin s impose naturellement comme l un des acteurs emblématiques de sa génération, sans rien perdre de sa décontraction naturelle. À l aise dans le rôle de Lucky Luke comme dans celui du publicitaire de 99 francs, il est séduisant et chaleureux, physique et spontané. Et drôle, bien sûr, comme dans les deux interprétations parodiques d Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, que Michel Hazanavicius, futur réalisateur de The Artist, campe en espion franchouillard bêta. Ce qui n empêche pas Jean Dujardin, authentique acteur complet qu il serait dommage de cantonner à des rôles de comique, de tâter de la comédie dramatique sous la direction de Nicole Garcia, qui réussira à le faire pleurer à l écran dans Un balcon sur la mer. En juin 2013, l acteur entrera dans les pages du dictionnaire Le Robert. À la lettre «D», comme Dujardin. Mais il aurait aussi bien pu être classé à la lettre «U», comme «Un gars qui a su rester simple». 5

8 époque // tendance Du haut Sie Productions/Corbis de ces stilettos Les pieds et les jambes ont eu une place centrale dans la perception des femmes modernes et sûres d elles. Shutterstock Par Jean-Jacques Paubel Dix centimètres et un peu plus. Dix centimètres et un peu plus qui changent tout. Le regard sur le monde, le regard des autres, le regard sur soi. Dix centimètres et un peu plus, c est la norme qui transforme une banale chaussure à talons en stiletto. Un stiletto qui peut arracher cette déclaration d amour : non plus, «J ai deux amours, mon pays et Paris» mais «J ai deux amours, mes chaussures et Paris». Avec cet avantage de choix que ne manque pas de souligner Miss Nahn sur son blog «I love stilettos» : «Je combine mes deux passions en promenant mes escarpins partout dans la plus belle ville du monde : les rues, les allées, les musées, les restaurants, les magasins, les cinémas, les théâtres, les bars de palace partout!!!». C est bien connu, quand on aime, on ne compte pas et, côté stiletto, il faut beaucoup aimer pour ne pas compter : «Une paire par mois ou toutes les 3 semaines à la louche, avoue Miss Nahn qui ajoute «Je peux rester des mois sans rien acheter et puis acheter quatre paires dans la même semaine. Une bonne shoe-addict quoi.» C est ça le stiletto, ça vous rend shoe addict! Shoe addict d un petit mot qui vient de l italien stilo, signifiant «petit couteau» et qui met l accent sur le talon aiguille vertigineux caractéristique de cette chaussure pour femme. Réservés aux fétichistes au début du XX e siècle, les stilettos ont gagné leurs lettres de noblesse et ont trouvé leur place dans les défilés de haute couture, notamment grâce au créateur italien Salvatore Ferragamo. Une manière d avancer dans la vie Aujourd hui, si l on en croit les magazines de mode, le stiletto est devenu l une des chaussures les plus sexy, tout en donnant à celle qui le porte une allure chic et sensuelle et un pouvoir de séduction qui se révélera irrésistible le soir venu... Bref porter des stilettos, c est une question d attitude autant que d habitude, une manière d avancer dans la vie. Mais attention! Pas n importe comment perchée onze centimètres au-dessus du sol, une démarche sûre, détendue, féminine et gracieuse, en un mot glamour. Une recette en somme simple : une pointe de temps, un peu de souffrance, beaucoup de pratique le temps d un battement de cil pour distinguer un port de reine. Un port de reine qui a ses princes : Manolo Blahnik, Jimmy Choo, Louboutin et Prada qui ont réussi à créer des œuvres d art pour les pieds. Mais plus que des chaussures, les stilettos sont devenus un mode de vie : films, lignes de soins, ongles, mobilier On les retrouve partout. Film : réalisé par Nick Vallelonga, le stiletto qui donne son nom au film sera bien sûr l arme fatale qui n est pas sans rappeler le pied-poignard de la caméra du Voyeur de Michaël Powell. Ongles aussi : avec le nail art, les ongles stilettos sont devenus LA nouvelle tendance ; une tendance «sorcière» adoptée aussi bien par Lady Gaga, Beyoncé que Blake Lively Et jusqu aux meubles mêmes dont le design emprunte au célèbre talon vertigineux. À voir la table stiletto du studio Splinter Works : console, bureau, table à manger «reconnaissable à sa semelle polie et vernie en rouge, hommage à Laboutin bien sûr». Le summum de la féminité en somme! 6 Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012

9 époque // exposition La fiche pédagogique à télécharger sur : Musée Jean Cocteau Séverin Wunderman, avec l aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du comité Jean Cocteau. La Côte d Azur a été le lieu de prédilection de nombreux artistes du XX e siècle. Vallauris est la ville de Picasso, Nice celle de Matisse, Biot celle de Fernand Léger. Menton est devenue fin 2011 celle de Jean Cocteau, artiste polymorphe qui y créa à foison. Cocteau côté Le musée Jean Cocteau, à Menton, est l œuvre de l architecte Rudy Ricciotti. Côte à Menton Par Christophe Riedel Puisque tous ces mystères me dépassent, feignons d en être l organisateur.» Cette phrase des Mariés de la tour Eiffel, pièce écrite en 1921, résume bien la fantaisie débridée, parfois teintée d un certain mysticisme mythologique, de Jean Cocteau, touche-à-tout disparu en Poète, dessinateur et cinéaste, il refusa d appartenir à une école, fût-elle surréaliste. Aujourd hui, son souvenir est plus vivant que jamais grâce au musée ouvert en novembre 2011 à Menton. Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012 Christophe Riedel Vieille ville à l italienne Les liens de Cocteau avec cette vieille ville à l italienne étaient forts : un minimusée, le Bastion, expose sa touchante série de peintures Innamorati. Par ailleurs, il a peint et décoré la salle des mariages de la Mairie, prisée par de nombreux jeunes mariés, notamment japonais. Mais le réalisateur du Sang d un poètea également été actif ailleurs sur la Côte d Azur. Notamment en peignant entièrement une chapelle de pêcheurs à Villefranche-sur-Mer. Et Cocteau a aussi orné de fresques les murs et plafonds d une jolie maison qui l accueillait à Saint-Jean-Cap-Ferrat : la villa Santo Sospir de sa mécène d alors, Francine Weissweiller. Alors pourquoi Menton pour le musée? Parce qu un jeune horloger belge, Séverin Wunderman, adorait Jean Cocteau et accumula en soixante ans une collection sans pareille. Au début des années 2000, il cherche à l exposer en France et s entend avec le maire de Menton. Wunderman cède par donation 990 œuvres de Cocteau à la ville de Menton qui en échange construit le musée conçu par l architecte Rudy Ricciotti. Depuis les premiers autoportraits des années 1910 jusqu à la période «méditerranéenne» de la fin de sa vie, toutes les périodes y sont représentées. La chambre de Diane de la villa Santo Sospir, à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Accrochages renouvelés Celia Bernasconi, jeune conservatrice, s enthousiasme pour le musée : «Il présente tableaux, dessins, céramiques, tapisseries, bijoux, photographies, documents sonores, extraits de films. Mais également 450 œuvres de grands maîtres de l art moderne de son entourage : Picasso, Modigliani, De Chirico, Miro, Foujita Outre les chefsd œuvre représentatifs de ses facettes multiples, la collection révèle aussi l homme grâce à de très nombreux portraits et témoignages de ses amis artistes.» Parmi lesquels le photographe Lucien Clergue, qui envoya à Cocteau une photo par jour en Chaque automne, le musée présentera un accrochage renouvelé de 150 à 200 œuvres valorisant la densité dune singulière œuvre plurielle. En 2013, honneur à la villa Santo Sospir. Puis, anniversaire oblige, un spécial cinquantenaire de la mort du père des Enfants terribles prendra le relais. infos en + Musée Jean Cocteau, collection Séverin Wunderman, menton.fr, Et aussi «La Route Jean Cocteau» : 7

10 époque // économie Julien Muguet/IP3 En dix ans, la France a reculé du 4 e au 10 e rang mondial pour la production de voitures. Ici le site de Poissy, près de Paris. Vers une France sans Même si quelques bastions résistent, dans le luxe notamment, les sites industriels français ferment les uns après les autres. Le Québec, la Belgique connaissent le même problème. Et, comme la France, ils peinent à le résoudre. La fiche pédagogique à télécharger sur : Par Marie-Christine Simonet Trois ans. Trois petites années (2009, 2010, 2011) au terme desquelles 900 usines ont mis en France la clef sous la porte et sur le carreau travailleurs. Faillites, délocalisations... Le tissu industriel français s est délité jusqu à se réduire à peau de chagrin. La crise de 2008 a donné un violent coup d accélérateur au processus de désindustrialisation, dont les prémisses remontent au premier choc pétrolier de Une véritable saignée a été opérée dans l industrie automobile ( postes en moins durant cette période), ainsi que dans des secteurs de pointe : pharmacie, chimie, high tech... et même cinéma. Le «fabriqué en France» a beau retrouver les faveurs du public, les délocalisations se poursuivent. L industrie automobile (construction et assemblage) en est le symbole le plus criant. En dix ans, la France a reculé du 4 e au 10 e rang mondial pour la production de voitures. La production nationale a chuté de près de «La crise de 2008 a donné un violent coup d accélérateur au processus de désindustrialisation.» 40 % entre 2005 et 2011, passant de 2,8 millions de véhicules à 1,7 million (sur les 3,6 millions fabriqués par PSA Peugeot-Citroën et Renault). L industrie du cinéma tremble elle aussi sur ses bases. Thierry de Segonzac, président de la Fédération des industries techniques du cinéma (Ficam), pointe la fuite des productions vers des plateaux meilleur marché : Belgique, Luxembourg, Europe centrale, Afrique du Nord. En 2011, un quart (en moyenne) de la production de films a été délocalisée. «Les délocalisations représentent 200 millions d euros de pertes en coûts de fabrication qui partent à 90 % en Europe et concernent tous les postes : tournage, post-production, effets spéciaux» 8 Le français dans le monde // n 381 //mai-juin 2012

11 industrie? Des moyens de lutte inefficaces Le coût du travail, la productivité (celle de la France est pourtant l une des meilleures au monde...) sont montrés du doigt. Comment lutter? Faut-il lancer, comme en 2009, une (inefficace) prime à la relocalisation? Baisser le coût du travail? Tout aussi inutile, si l on en croit le professeur d économie Marie Coris, dans une tribune parue dans Le Monde. «À moins, écrit-elle, d un très sérieux alignement par le bas, d une précarisation de l emploi poussée à l extrême, voire d un recours aux formes illégales du travail, il n y a aucun moyen de lutter contre les délocalisations motivées par les différentiels de coût du travail.» Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012 Isabelle Weingarten / adoc-photos En outre, il ne faut pas confondre délocalisation et désindustrialisation. L Allemagne, tellement montrée en exemple, délocalise fortement chez ses voisins de l Est, ce qui ne l empêche pas d être elle-même un pays industrialisé! Les entreprises délocalisent là où le travail est moins cher, là où la consommation «est en pleine croissance et le pouvoir d achat en progression», écrit Marie Coris. Mais à ne voir que le coût du travail, «on oublie l essentiel : notre manque d innovation et la perte du support indispensable de la production à l innovation». Là serait donc le vrai motif de la désindustrialisation. La part de la valeur ajoutée de l industrie manufacturière dans le PIB a reculé de 5,2 points, lors En 2011, un quart de la production de films a été délocalisée. «Plus la base industrielle se réduit, moins le pays dispose d atouts pour générer des progrès techniques.» de la dernière décennie, soit «plus de 100 milliards d euros», a calculé l institut COE-Rexecode, alors qu environ 85 % de l effort de recherche privée est réalisé dans l industrie. «Plus la base industrielle se réduit, moins le pays dispose d atouts pour soutenir la recherche appliquée, générer des progrès techniques et contribuer à l expansion des autres secteurs de l économie.» Dès lors, perte de compétitivité et désindustrialisation «s entraînent mutuellement». Mêmes difficultés au Québec et en Belgique L industrie du Québec vit également des heures difficiles. La déprime le guette : le Québec vient d apprendre qu il va bientôt perdre son dernier fabricant d appareils électroménagers. Pourtant, le secteur manufacturier compte encore pour 16,5% de son PIB, mais pourrait tomber à 13,5% en En fait, et pour l ensemble du pays, l exploitation des sables bitumineux a sonné le glas de l industrie manufacturière : le pétrole est devenu le premier produit d exportation, supplantant l industrie automobile. Quant à la Belgique, si elle attire les producteurs de films, elle subit aussi (et depuis longtemps) la vague de fermetures industrielles. Une tendance que Pierre Alain De Smedt, président de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) compte enrayer «en encourageant la formation en alternance et en promouvant les métiers techniques et manuels». La Wallonie a été touchée dès la fin des années C est au tour de la Flandre de tenter de préserver ses activités, condamnées par l attirance des industriels vers l Europe de l Est. en bref Les cinq pays émergents des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont lancé une union boursière leur permettant d échanger des contrats à terme sur leurs indices domestiques depuis tous les autres marchés partenaires. L aide aux pays pauvres a reculé en 2011, pour la première fois depuis Selon le bilan provisoire de l OCDE pour 2011, l aide publique au développement (APD) a diminué de près de 2,7 % par rapport à L APD globale s est élevée à 133,5 milliards de dollars, soit 0,31 % de la richesse nationale cumulée des différents bailleurs de fonds, en retrait par rapport aux 0,32 % atteints en Au Québec, le 3 avril 2012, le comité chargé d étudier les conséquences d une éventuelle exploitation des gaz de schiste a fermé la porte à de nouvelles fracturations hydrauliques pendant au moins un an, même pour des motifs scientifiques. L exploitation de ces gisements, formations rocheuses riches en hydrocarbures, se heurte à une forte opposition au Québec, malgré les promesses d importantes retombées économiques par l industrie. Le secteur tunisien du tourisme, sinistré en 2011, montre une hausse de 52,8 % des touristes au premier trimestre 2012 par rapport à la même période l an passé. Plus de touristes sont entrés en Tunisie les trois premiers mois de l année. Shutterstock 1,2 milliard. C est le nombre d habitants qu atteindra la population des villes africaines d ici à Elle est actuellement de 414 millions. Avec l Asie, l Afrique connaîtra la plus forte croissance de sa population urbaine dans les quarante prochaines années, selon un rapport des Nations unies. 9

12 époque // regard Avec Enfants de l immigration, une chance pour l école, l ethnopsychanalyste Marie Rose Moro revient sur la nécessité, au sein de l école française, de mieux prendre en compte la diversité linguistique. «Avoir deux langues n est pas un problème» Pédopsychiatre, chef du service de la Maison des adolescents de Cochin à Paris (Maison de Solenn), Marie Rose Moro est spécialiste d «ethnopsychanalyse», qu elle enseigne à l université Paris-Descartes. Elle a notamment publié Nos enfants demain. Pour une société multiculturelle (Odile Jacob, 2010). Propos recueillis par Alice Tillier Vous êtes pédopsychiatre, spécialiste d «ethnopsychanalyse». Que recouvre exactement ce terme? Marie Rose Moro : L ethnopsychanalyse est une appellation française ; dans le reste du monde, on parle plutôt de psychiatrie transculturelle. L idée est d introduire dans la manière de soigner les questions linguistiques et anthropologiques, de nous adapter à toutes les cultures et situations. Nous nous occupons d enfants de migrants, de couples mixtes, d expatriés, d enfants issus de l adoption internationale Des enfants pour qui le français est une langue seconde. Or, la coexistence de deux langues est souvent pointée du doigt comme une difficulté M. R. M. : Selon une idée largement répandue, il serait plus simple d avoir une seule langue! Mais toutes les études le montrent : avoir deux langues n est pas un problème. Et dire aux parents de ne pas parler leur langue maternelle à la maison, pour aider leurs enfants à mieux parler français, comme le font certains enseignants, est une grave erreur. L essentiel est d arriver dans la deuxième langue avec l envie de l apprendre, avec le fameux «désir de langue». Ce qui implique d être tout d abord à l aise dans sa langue première et qu elle ne soit donc pas dénigrée. Ensuite le décalage est mineur : un enfant non francophone rattrapera en à peine quelques mois un enfant francophone. 10 Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012

13 compte rendu Franco Zecchin / Picturetank Pour une éducation à la diversité En mai 2011, le ministre de l Intérieur français Claude Guéant lançait : «Les deux tiers des échecs scolaires, c est l échec d enfants immigrés.» La pédopsychiatre Marie Rose Moro a voulu répondre, par un livre d entretien avec deux journalistes, qui repart de sa propre expérience : celle d une enfant espagnole, arrivée en France à deux ans, qui apprend finalement le français à six ans en entrant à l école. Certes, les enfants de migrants peuvent connaître des difficultés, mais la généralisation est abusive la réussite des enfants de migrants asiatiques est plus forte que celles des autochtones et il n y a pas là de fatalité. Contre l idée très répandue qu il faudrait, pour réussir son intégration en France, commencer par abandonner sa langue maternelle, Marie Rose Moro insiste sur l importance, pour les enfants, d avoir une image positive de leur langue. Favorable à la discrimination positive, la pédopsychiatre plaide en faveur d une «éducation à la diversité» en classe pour tous et d une formation de tous les enseignants à l interculturalité. Des propositions reçues par beaucoup, à la sortie du livre, comme des évidences, explique Marie Rose Moro. Reste à ce que les pratiques soient réellement remises en cause. Quel rapport entretiennent ensuite les deux langues chez les enfants de migrants? M. R. M. : En France, seuls 10 % des enfants de migrants deviennent de vrais bilingues et je prends le chiffre le plus optimiste! L apprentissage au contact des parents ne suffit jamais à créer un vrai bilinguisme, même s il produit une imprégnation, qui facilite un apprentissage plus complet ensuite. On a tendance, en France, à surévaluer le rôle du «bain extrait Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012 «Dire aux parents de ne pas parler leur langue maternelle à la maison, pour aider leurs enfants à mieux parler français, comme le font certains enseignants, est une grave erreur.» «L échec scolaire produit un sentiment d incompétence et d humiliation, qui influe négativement sur les apprentissages mais aussi sur la personnalité. Ceux qui sont pris dans cet engrenage sont d autant plus sensibles aux questions de respect, de dignité, de reconnaissance. D autant plus s il s agit d enfants de migrants : un jour ou l autre, ils vont forcément se demander si leurs difficultés ne sont pas liées à de la discrimination. Et cette interrogation, la plupart du temps, va les conduire à dévaloriser leurs différences culturelles et linguistiques. Dès lors, reconnaître la diversité de leurs histoires, de leurs parcours, reconnaître des compétences qu ils pourraient avoir dans une langue autre que le français, par exemple, peut les aider à briser ce cercle vicieux. [ ] Soit on fait comme si tous les enfants apprenaient de la même manière, et s ils n y arrivent pas, tant pis. Soit on essaie de comprendre les causes de leur échec et on reconnaît qu en leur enseignant le français, on n a peut-être pas suffisamment pris en compte le fait que c était leur deuxième langue.» Marie Rose Moro, Enfants de l immigration, une chance pour l école, Bayard, 2012, pp linguistique». Les processus d appropriation active sont beaucoup plus décisifs qu une simple immersion à la maison. Mais le fait que les parents, non francophones, ne puissent pas suivre le travail de leurs enfants, n est-il pas un handicap? M. R. M. : L échec scolaire est d abord social, indépendamment de la langue maternelle, qu elle soit française ou non. Ce qui met en échec, c est le décalage entre le niveau de langue utilisé à la maison et celui utilisé à l école. Les études font même un lien entre le nombre de livres présents à la maison et les chances de réussite : car l école française reste très attachée à l écrit, bien plus que des pédagogies interactives d Europe du Nord par exemple. L autre facteur essentiel est de se sentir capable d apprendre, autorisé à réussir et de pouvoir s identifier à quelqu un qui a lui-même réussi. Comment favoriser cette réussite pour les enfants de migrants? M. R. M. : Il s agit de mieux prendre en compte les besoins d apprentissage d enfants non francophones, qui ont souvent du mal par exemple à comprendre l implicite, d appliquer des méthodes de français langue étrangère, de repartir de leur langue maternelle pour comprendre leurs erreurs Et d en faire profiter tout le monde, francophones et non francophones, sans faire de groupes, qui aboutissent très vite à une ségrégation! La France pourrait-elle s inspirer de modèles étrangers? M. R. M. : En Finlande ont été mis en place, au tout début de la scolarisation des enfants migrants, des cours dans leur langue maternelle. Ce genre de mesure serait inconcevable en France, où la langue française est valorisée par-dessus tout. Mais l expérience est intéressante : cet enseignement en langue maternelle permet de repartir de ce que ces enfants savent déjà. Nous sommes en France dans l impossibilité d évaluer ce que les enfants de migrants ont acquis avant leur arrivée. 11

14 époque // sport Joakim Noah avec l équipe de France en demi-finale du championnat d Europe de basket Légende du tennis français, Yannick Noah a engendré un petit Joakim en passe de devenir l un des plus grands basketteurs français. Une véritable affaire de famille. Intime/Panoramic Au nom du père et du fils Par Pierre Godfrin 5juin L image d un Yannick Noah au bord des larmes qui enjambe le filet de Roland-Garros après sa victoire, pour étreindre son père, est restée dans les esprits. Et si, trente ans plus tard, l histoire se répétait comme par enchantement? Son fils aîné, Joakim, pourrait bien être sacré champion NBA avec Chicago à l issue de la présente saison ou être médaillé olympique à Londres cet été. Dans ce cas, nul doute que son père serait le premier à le féliciter. Pourtant, Yannick n a jamais cherché à faire de son enfant l un des pivots (poste, au basket, réservé aux joueurs imposants physiquement) les plus en vue au monde. Un constat partagé par George Eddy, le monsieur basket de Canal + depuis 27 ans : «Je connais très bien la famille Noah. Je ne pense pas que Yannick l ait poussé particulièrement à être un sportif professionnel, confie-t-il. Quand le gamin a montré son envie de faire du basket, il l a aidé avec tout son savoir-faire sportif.» Le parcours de Joakim est pour le moins original. Fruit de l union entre Yannick et sa première femme, Cecilia Rodhe, Miss Suède 1978, il a grandi en France avant de partir vivre chez sa mère à New York à l âge de 12 ans. Il a alors intégré le système scolaire américain, bien loin des soucis connus dans leur enfance par bon nombre de stars de la NBA : «On peut dire que sa vie a été privilégiée car il a eu des parents très célèbres. Matériellement, il était gâté mais, quelque part, ça peut être un désavantage car on peut avoir moins faim, nuance George Eddy. Souvent, les pauvres, dans les ghettos, n ont que le sport pour s en sortir. Ça leur donne une motivation décuplée. Joakim a dû puiser sa motivation de ses tripes.» Un esprit sain dans un corps sain Après deux titres de champion universitaire avec Florida, «Jooks» est recruté en 2007 par les Chicago Bulls, l équipe mythique des années 1990 où brillait Michael Jordan. Avec ses 2m11 pour 105 kg, ce diplômé d anthropologie est parvenu à devenir un joueur redouté. Au Joakim Noah en 5 dates 25 février 1985 Naissance à New York Après une enfance passée en France, il rejoint sa mère aux Etats-Unis Il intègre l université de Florida et devient champion universitaire à deux reprises Débuts en NBA avec les Chicago Bulls Médaillé d argent au Championnat d Europe en Lituanie avec la France. point d être, depuis 2009, l un des piliers de l équipe de France, médaillée d argent lors de l Euro Pourtant, son histoire avec les Bleus a bien failli ne jamais s écrire, la faute à un passeport français reçu seulement en 2007 et à un attachement tardif au maillot tricolore, heureusement favorisé par l amour que porte sa grand-mère paternelle, ancienne basketteuse, à la France. «Il est déjà allé beaucoup plus loin que prévu car, quand il était gamin à Levallois, on ne pouvait pas imaginer qu il puisse jouer un jour en NBA, poursuit George Eddy. Il sera toujours un peu limité en attaque à cause de son tir un peu pourri mais il compense en étant fort en défense.» Audelà de ses qualités physiques, Joakim est avant tout un coéquipier modèle : «Il apporte beaucoup d énergie à chaque instant sur le terrain. Comme son père, il a de très bonnes valeurs dans la vie et dans le sport, par exemple penser à l équipe avant soimême.» À lui de le prouver à nouveau dans les prochains mois. L équipe de France et sa grand-mère n attendent que ça. 12 Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012

15 époque// évènement Grands chefs et designers : shutterstock des outils tip top Alessi/M. Crasset./P.Hermé Design, arts de la table et gastronomie ont le vent en poupe auprès du public. Donc, les partenariats innovants entre étoiles des fourneaux et designers se multiplient. C est chic, mais jamais toc! «Essentiel de pâtisserie» de Matali Crasset, pour le chef pâtissier Pierre Hermé. Par Christophe Riedel «Chefs cuisiniers et designers s associent pour créer des ustensiles inventifs.» Depuis une quinzaine d années, chefs cuisiniers et designers mettent les petits plats dans les grands au service d ustensiles inventifs. Pionnier, Alain Ducasse, chef d une cuisine valorisant légumes rares et fins, trois étoiles au guide Michelin pour son restaurant parisien «L Arpège», s est associé au célèbre designer Patrick Jouin. Pour produire une drôle de cuillère se transformant en manche de casserole. Un bel objet? D abord un outil allant à l essentiel de l usage : la forme a du fond. Illustration avec Pierre Hermé, l héritier de 4 générations de pâtissiers alsaciens, reconnu pour ses macarons combinant des saveurs inattendues. Il a commencé sa carrière à 14 ans, auprès de Gaston Lenôtre, puis chez Fauchon, avant de créer sa maison : «J ai d abord eu l idée, avec le fabricant d arts de la table Christofle, de faire une fourchette à gâteau. La plupart sont assez fines, ce qui ne permet pas de bien découper. J en ai donc fait une large, capable en plus de couper des deux côtés. Car pourquoi punir les gauchers?» Pour un autre projet d objet (encore secret) mettant en valeur les gâteaux, il s associe à Patrick Jouin, qui a également conçu fin 2011 le superbe espace de l Atelier Hermé, près du parc Monceau à Paris. De l ustensile à l essentiel Selon Pierre Hermé, le travail en binôme est l histoire d une rencontre, comme avec Matali Crasset : «Elle est aussi artiste, je suivais depuis longtemps ses expositions. Avec ce double regard, elle s attache à hybrider des objets, ce qui me parle.» Un objet se conçoit comme un scénario d usage et de vie, pour le pâtissier comme pour la designer. Matali Crasset reçoit dans son atelier de Belleville. Elle montre d abord «Dé(s)licieux», un couteau-pelle à tarte réalisé avec la manufacture de couteaux Forge de Laguiole (en Auvergne) pour Hermé. Il lui avait expliqué qu il n avait pas encore trouvé l instrument idéal pour couper et servir ses gâteaux. La designer a observé ce domaine où tout est précis (gestes, proportions, temps à respecter) et réfléchi à la gestuelle. «Mon projet a consisté à fluidifier le geste. Après la coupe, tournez d un quart de tour la paume de votre main la forme du manche vous y invite et le couteau se fait pelle.» Simple, limpide. Leur collaboration se poursuit avec un «Essentiel de pâtisserie» en trois pièces, réalisé en 2009 avec le fabricant italien Alessi. Le double contenant permet de travailler des mélanges en petites quantités (pour démarrer une recette), avant d augmenter les proportions à mêler dans le contenant principal. De même pour le fouet, doté de deux corolles, et la spatule (à deux côtés, rigide et souple, pour racler et remuer). Sans oublier un plateau tricolore constitué d un plat principal dans lequel s insèrent deux anneaux amovibles. Objectif : créer 3 tailles. «Ce plateau est un piédestal mettant en scène le gâteau», conclut Matali Crasset. Le français dans le monde // n 381 // mai-juin

16 époque // Portrait de francophone (2/6) Meera Acharekar Meera Acharekar Sur les murs de son bureau, des tableaux de Rajan M. Krishnan, un grand artiste indien. Sumesh, L art et le français pour bousculer les idées Meera Acharekar À Bombay, Sumesh Sharma a décidé de conjuguer sa passion pour l art en français. Ce jeune commissaire d exposition entretient une relation particulière avec les artistes francophones en Inde. Par Cléa Chakraverty C est avec la bouillabaisse et les escargots faits maison que Sumesh Sharma a découvert le français. «Mon grand-père cuisinait tous les soirs quelque chose de différent. Ma relation avec la France a commencé malgré moi, très jeune, avec la gastronomie française», se souvient Sumesh dans un accent chantant et un langage soutenu, tantôt en anglais, tantôt en français. La famille Sharma, originaire du nord de l Inde mais installée à Bombay depuis plusieurs générations, a développé un commerce d importexport avec plusieurs pays européens, dont la France : «Mon grandpère a vécu en Europe pour affaires et il a gardé un amour de la France qu il m a transmis.» Comme de nombreux enfants de familles commerçantes indiennes, Sumesh aurait pu choisir une carrière dans la finance ou reprendre l affaire familiale. Mais là encore, son histoire avec la France le poursuit. «J ai toujours été intéressé par les arts, mais je m étais orienté vers le management. Je n ai pas pris de cours de français, en revanche j ai suivi les ateliers cinéma et culturels de l Alliance française de Bombay. C est là qu en 2005 j ai rencontré un critique de cinéma et philosophe indien en pleine discussion sur le travail de commissaire d exposition et de management dans l art contemporain. Cela m a ouvert les yeux.» Amener des débats sociaux Nouvel hasard, un an plus tard, lors d un vernissage à Bombay, il apprend l existence d une bourse pour un MBA dans une école d Aix-en- Provence. Et l obtient. «Je ne parlais pas français et je me suis retrouvé en cité universitaire. Un autre monde s est ouvert. Il devait y avoir deux autres étudiants qui parlaient anglais dans toute la cité.» Sumesh découvre d autres francophones. «Des Gabonais, des Ivoiriens, des Maghrébins Des jeunes qui venaient tenter leur chance en France ou reprendre des 14 Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012

17 Meera Acharekar Sumesh travaille sur de nombreux projets artistiques avec la France. Meera Acharekar «Nous voulons développer les connaissances sur l Inde à travers des choses très concrètes et contemporaines, ce que l art permet.» études après un début de carrière professionnelle. J ai réalisé que la France et l Inde étaient au fond des pays peu différents, où les problèmes sociaux et politiques étaient inhérents aux différences culturelles.» Ce constat l amène quelques années plus tard et après une expérience de deux ans au Crédit Suisse («où j ai compris que je n étais pas fait pour être banquier!») à fonder à The Clark House Initiative, un collectif de réflexion sur les pratiques artistiques contemporaines. «Avec Clark House, nous voulons proposer une alternative aux pratiques artistiques existantes. Nous ne sommes pas une galerie bien que nous ayons une portée commerciale, par exemple à travers la vente directe d un artiste collaborant avec nous. Mais l idée est de présenter au public un art amenant à certains débats sociaux ou prises de conscience sans tomber dans l activisme. Nous essayons aussi Le français dans le monde // n 381 // mai-juin 2012 de réunir l entreprenariat et l art.» Un concept que Sumesh découvre en France, notamment avec l un de ses contacts d Aix, Christian Mayeur, fondateur d Entrepart, un cabinet de conseil prônant une approche mêlant art et management. Un projet commun en découle : en 2011, Sumesh a organisé avec Entrepart une visite artistique et sociale de l Inde de dix jours, qu il mène en français, pour les directeurs régionaux du Crédit Agricole. «Le monde du secteur privé a du mal à appréhender des pays comme l Inde. Nous voulons développer les connaissances sur l Inde à travers des choses très concrètes, et contemporaines, ce que l art permet.» Un autre voyage est prévu en Le français au quotidien En attendant, Sumesh travaille sur de nombreux autres projets artistiques avec la France. «Le fait de parler français, de comprendre comment les gens fonctionnent, m aide au quotidien. Nous accueillons des artistes en résidence et bien souvent je fais l intermédiaire pour leur expliquer comment nous procédons à Bombay. Pour certains, les chocs culturels sont énormes.» Il ne s agit pas seulement de langue. Dans la pratique artistique, Sumesh agit comme un commissaire d exposition mais aussi comme un facilitateur. «En Inde, les choses se font lentement, il faut de la patience, mais tout finit par arriver. Un artiste dans l urgence peut vite s arracher les cheveux ici», sourit-il. Dans son bureau, des tableaux de Rajan M. Krishnan, scènes de ville ou rurales, apportent un peu de quiétude au Bombayite. «À Aix, j ai proposé ma thèse sur la gestion de l art en m inspirant de lui. C est un grand artiste. C est aussi durant mes années à Aix que j ai pris conscience de l influence de la France sur nos plus grands peintres indiens.» Akbar Padamsee, Sayed Haider Raza, et bien d autres artistes aujourd hui septuagénaires ou octogénaires mènent le marché de l art contemporain indien dans le monde. Beaucoup ont résidé en France. «J ai envie de développer ce lien spécial avec la France auprès des jeunes artistes. Confronter nos pays, travailler sur nos similarités. La question de l identité et de l immigration en France m a beaucoup touché car je pense qu elle est, au fond, assez proche des problématiques que l on se pose en Inde. Notre pays se referme, devient beaucoup plus réactionnaire et conservateur qu à l époque de mes grandsparents. Est-ce un phénomène global? J ai envie qu on pose cette question et qu on bouscule les gens grâce à l art.» Développer un mode de pensée En mai 2012, The Clark House Initiative collabore avec la commissaire d exposition Claire Tancons, et l artiste francophone Caecilia Tripp autour d une procession-performance musicale dans les rues de Bombay. Ses fréquentes discussions avec les artistes francophones et institutions françaises (comme la Kadist fondation) amènent Sumesh à constamment entretenir son français. Une singularité dans un pays anglophone où le français compte tout de même quelque apprenants. «En Inde, j ai souvent été considéré comme un snob car je parle français dans mon travail mais aussi avec des artistes comme Padamsee ou des amateurs d art qui adorent discuter en français quand ils le peuvent. Pour moi, ce n est pas une langue d élite mais la possibilité d aborder certains concepts. En 2013 j aimerais partir sur un projet de résidence en France avec Clark House. La France a une particularité dans son mode de pensée que je veux développer en Inde». 15

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON. DOSSIER de Presse

En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON. DOSSIER de Presse En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON DOSSIER de Presse «Lors de chaque service, nous entrons en scène» Sabine Quesnel Après avoir passé les douze

Plus en détail

Une idée originale de Studio 89 Productions

Une idée originale de Studio 89 Productions Une idée originale de Studio 89 Productions 6 anciens candidats de «La Belle et ses Princes Presque Charmants», toujours à la recherche de l amour, vont à nouveau tenter leur chance et essayer de trouver

Plus en détail

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC,

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie Franco-Malgache, Chers amis, C est pour

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers des images télévisuelles. Objectif spécifique Prendre conscience du comportement de téléspectateur

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29 Introduction 17 sommaire Avant-propos 21 Neuf millions de célibataires et moi! 21 Changer de mentalité! 22 Comprendre les lois naturelles 23 Les codes sociaux 25 Première partie - TROUVER LE BON 27 Chapitre

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur EXPOSITION Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur Du 29 Mars au 13 Décembre 2015 Musée Eugène-Carrière, 3 rue Ernest Pêcheux 93460 GOURNAY sur Marne La nouvelle présentation de la collection permanente

Plus en détail

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences.

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. LES NOTES D ALTAÏR L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. Altair Think tank culture médias interpelle les parlementaires afin qu ils prennent le temps de la réflexion

Plus en détail

Promouvoir. la Langue française dans. le monde. Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats

Promouvoir. la Langue française dans. le monde. Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats 2009 Promouvoir la Langue française dans le monde Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats Promouvoir la Langue française dans le monde Le français c est d abord une

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire : 15 points Total

Plus en détail

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Passages de Paris 8 (2013) 13-19 www.apebfr.org/passagesdeparis UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Entretien avec Nino MONTALTO Nino Montalto est né en Sicile. Très jeune, il travaille dans un

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Nous les transcrivons fidèlement afin qu à votre tour vous puissiez juger du talent des unes et des autres!

Nous les transcrivons fidèlement afin qu à votre tour vous puissiez juger du talent des unes et des autres! Collège International de Cannes. Concours de «La plus belle lettre de l alphabet» 2014 Ah! La lettre! Comme chaque année notre grand jury, composé de Messieurs DICTIONNAIRE, ORTHOGRAPHE et De BEAULANGAGE

Plus en détail

Les réponses sont dans les images et au dos du livret-jeu.

Les réponses sont dans les images et au dos du livret-jeu. Bienvenue au musée Albert-Kahn! Ce livret-jeu est pour vous, du plus petit au plus grand, pour passer un moment agréable ensemble. Vous allez découvrir Albert Kahn et son temps : gardez les yeux ouverts,

Plus en détail

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,...

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON!

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! Le 2 mars 2009, Eric Frechon, Chef des cuisines de l Hôtel Le Bristol Paris a été consacré par une troisième étoile au Guide Michelin, qui fête cette année la centième

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie psycho-santé en harmonie Par Michèle Lemieux L amitié après l amour Un Quand une relation amoureuse prend fin, les amants traversent une phase de deuil plus ou moins longue. Si un couple peut se séparer,

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris Trouve le pronom sujet qui convient... ramasse les olives.... écrivons une lettre.... avertissent par téléphone....admirez le bateau....obéit à sa maman.... parles au téléphone. Tu Relies je tu il elle

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

Intervention Régionale Europe Assemblée Parlementaire de la Francophonie 19 Novembre 2013

Intervention Régionale Europe Assemblée Parlementaire de la Francophonie 19 Novembre 2013 Intervention Régionale Europe Assemblée Parlementaire de la Francophonie 19 Novembre 2013 Madame la Présidente de l Assemblée parlementaire de la Francophonie, Monsieur le Député, Chargé de Mission de

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5 Yves Saint Laurent YVES SAINT LAURENT 14 Janvier 2009 Carte d identité Prénom: Yves Henri Donat Mathieu Nom: Saint Laurent Date de naissance: 1er Août 1936 Lieu de naissance:

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Un francophone aux JO

Un francophone aux JO Un francophone aux JO Contexte d utilisation Public : adolescents et adultes. Niveau : A2. Durée prévue : une séance d une heure et demie/deux heures. Description de la tâche : parler d un sport, parler

Plus en détail

Sommaire. Le projet Flying Lily Clothes p.3. Le créateur p.5. La collection 2011 p.6. Actualités p.7. Contact p.8

Sommaire. Le projet Flying Lily Clothes p.3. Le créateur p.5. La collection 2011 p.6. Actualités p.7. Contact p.8 Sommaire Le projet Flying Lily Clothes p.3 Le créateur p.5 La collection 2011 p.6 Actualités p.7 Contact p.8 Le projet Le projet est né de l envie d un infographiste marseillais de «recréer» des pin-up

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES

UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES Patricia Bertaux L avenir est entre nos mains : à nous de lui donner la forme que nous voulons. 2 L EMILE présenté aux parents et

Plus en détail

LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE

LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE Ville-Ecole-Intégration, n 114, septembre 1998 LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE Bernard LAHIRE (*) L enfant de milieu populaire en difficulté

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Communauté française d Abu Dhabi

Communauté française d Abu Dhabi Communauté française d Abu Dhabi Prononcé Mesdames, Monsieur les élus, Monsieur l ambassadeur, Mesdames, Messieurs les officiers, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est un grand plaisir d être parmi vous

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs?

Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs? Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Ça Bouge en France! Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs? Réalisation Isabelle

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES Née à Anvers, diplômée de La Cambre-Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles, Marie-Jo Lafontaine est une artiste européenne

Plus en détail

appel aux pépites du nouveau monde Précisions > www.auvergne-nouveau-monde.fr/info

appel aux pépites du nouveau monde Précisions > www.auvergne-nouveau-monde.fr/info Nouvelle appli dossier de participation Dépôts des projets jusqu au 30 août (dispositif Expresso jusqu au 20 juin) Aventure sportive Lieux de convivialité Projets collectifs Initiative innovante appel

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Les compétences interculturelles,

Les compétences interculturelles, Les compétences interculturelles, une chance pour la région et ses entreprises 3 e étape Parcours culturel 2015 1. Contenu et objectifs de l étape La notion de «compétences interculturelles» gagne en importance

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

Discours. Mesdames et Messieurs, Chers amis, Cher Marc Schwartz,

Discours. Mesdames et Messieurs, Chers amis, Cher Marc Schwartz, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l occasion de la signature du protocole d accord pour un développement équitable de la musique en ligne, à

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Objectif. Objectif spécifique

FICHE ENSEIGNANT. Objectif. Objectif spécifique 1 ACTIVITÉ Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Objectif Sensibiliser aux effets du marketing sur nos achats. Objectif spécifique Sensibiliser à une consommation avertie. Compétences

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009 Allocution de M. Eric BESSON Ministre de l Immigration, de l Intégration, de l Identité nationale et du développement solidaire Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Un livre dans ma maison

Un livre dans ma maison Un livre dans ma maison Au fil des années, le Collectif Alpha a eu l occasion d éditer (ou de coéditer) une vingtaine de livres écrits par des apprenants qui sont proposés à la vente par son centre de

Plus en détail

La cuisine. faite maison. chez Châteauform

La cuisine. faite maison. chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine «faite maison» chez Châteauform 16 ans déjà que Châteauform existe - Comme le temps passe vite! S il y a bien

Plus en détail

RÊVES D HÔTEL. Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire

RÊVES D HÔTEL. Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire RÊVES D HÔTEL Thèmes Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire Concept «Rêves d hôtel» est une série de courts documentaires qui fait découvrir les plus beaux hôtels du monde, des plus classiques

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

Qmagazine. New Design d'architecture et d'aménagement NDA MAGAZINE. JUIL/SEPT 13 Trimestriel. Surface approx. (cm²) : 2470 N de page : 1.

Qmagazine. New Design d'architecture et d'aménagement NDA MAGAZINE. JUIL/SEPT 13 Trimestriel. Surface approx. (cm²) : 2470 N de page : 1. i Spécial LUMIÈRE Tristane Banon, Sandrine Alouf, Hôtel Nice Excelsior, Guy Delcourt et Lens, le MuCEM, Patrick Blanc, Hôpital Robert Schumann, INRI, La Villa Pop, Lumière et design, Octuri et les avions

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques?

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Quel est le cadre législatif? Quelles réticences? Est-ce un frein à la mobilité?

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

Pour faire le portrait

Pour faire le portrait Fiche élève 1 CE 1 / CE 2 Pour faire le portrait 1. Écris un texte court pour décrire les trois personnages suivants. Pour chacun des trois personnages (Mémé, l architecte, le réalisateur italien), on

Plus en détail