Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète."

Transcription

1 Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE 1.1 Les climats passés de la planète. Les changements du climat des dernières années La glace des calottes polaires, mémoire du climat et de la composition de l atmosphère du quaternaire récent. Les calotes polaires de l Antarctique et du Groenland sont constituées par l accumulation et le tassement progressif de la neige au fil des années. On peut identifier et dater les diférentes couches d une carote obtenue par forage. Les variations locales de la température au dessus des calottes polaires sont déduites de la composition isotopique de l oxygène ( 18 O/ 16 O) de la glace. En effet, le calcul du δ 18 Odans les diverses couches de glace permet de déduire la température de l air qui régnait lors des précipitations à l origine de chaque couche. Ces variations de température sont corrélées à des variations de concentration, des gaz à efet de sere dans l atmosphère, contenus dans des microbules de la glace des calottes polaires. Les variations climatiques enregistrées pour les dernières années dans les glaces montrent des alternances de périodes glaciaires et interglaciaires. Un cycle de ans rythme les glaciations. L océan, mémoire du climat mondial des derniers ans. Les variations globales du volume des calottes glaciaires et des glaciers, représentatives des changements climatiques à l échele de la planète, sont déduites de la composition isotopique de l oxygène ( 18 O/ 16 O) des tests carbonatés dans les sédiments océaniques. En effet, Les tests des foraminifères de grande profondeur (foraminifères benthiques) des sédiments océaniques peuvent être utilisés pour connaître la variation du niveau des océans et du volume des glaces et donc les changements climatiques globaux qui ont affecté la Terre dans le passé. En profondeur, puisque la température de l eau est constante, la quantité de 18 O incorporée dans les tests de Foraminifères ne dépend que du rapport ( 18 O/ 16 O) de l eau de mer. Si température ==> volume des calottes glaciaires ==> niveau marin ==> l eau stockée sous forme de glace est pauvre en 18 O et donc l eau de mer est enrichie en 18 O ==> δ 18 O de l eau de mer > valeur actuelle ==> δ 18 O des test carbonatés des foraminifères benthiques est élevé. Donc si la température le δ 18 O des test carbonatés des foraminifères benthiques. La variation du volume des glaces n est pas due à des variations locales du climat, mais à des variations du climat mondial. Ainsi, l océan, grâce à ses Foraminifères benthiques, est le témoin des variations du climat mondial. Les variations de température observées pour les dernières années dans les glaces sont parfaitement corrélées à celles déduites des mesures du δ 18 O des test carbonatés des foraminifères benthiques pour la même période de temps dans les sédiments océaniques.

2 La mise en évidence de cette corrélation entre enregistrements par les glaces et par les sédiments permet, par la caractérisation de sédiments vieux de plus de ans, d'étendre à plus de ans l'étude des changements climatiques majeurs de la planète. Les sédiments continentaux des lacs et tourbières, témoins de la variabilité climatique. La palynologie est fondée sur l étude des pollens. Ces grains de pollen sont des «outils» intéressant pour l étude des variations climatiques: leur enveloppe externe, l exine, leur permet de se conserver durant des miliers d années s ils sont dans un milieu non oxydant; l architecture très diversifiée de leur paroi permet une identification précise du végétal qui a produit ce pollen. La détermination des pollens présents dans une carotte sédimentaire (type de végétation et abondance) permet d établir un diagramme pollinique, caractérisant un peuplement végétal a un moment donné dans un lieu donné. Les espèces végétales ont des exigences ou préférences climatiques (température moyenne annuele, pluviométrie moyenne annuele). L utilisation du principe de l actualisme(les espèces végétales passées avaient les mêmes exigences climatiques que les espèces identiques actuelles) permet de reconstituer les paléoclimats. Les résultats montrent une alternance de périodes froides assez longues (glaciaires) entrecoupées de périodes plus chaudes plus courtes (interglaciaire, ou post-glaciaire pour la période actuelle). Les résultats obtenus en différents lieux montrent l étendue planétaire des variations climatiques, en accord avec ceux obtenus des archives glaciaires Bilan :: Les variations climatiques sont enregistrées dans les roches sédimentaires et les accumulations de glace aux pôles. Il existe plusieurs marqueurs des conditions climatiques : la composition isotopique de l oxygène des glaces; la teneur en gaz à effet de serre des bulles de gaz emprisonnées dans les glaces polaires ; la composition isotopique de l oxygène des tests carbonatés des sédiments océaniques ; la nature chimique des sédiments et leurs conditions de dépôt ; leurs contenus fossilifères. Ces différents indicateurs de changements climatiques livrent des données d une grande concordance : les variations climatiques enregistrées sont synchrones. Les variations climatiques des dernières années montrent des alternances de périodes glaciaires et interglaciaires. Un rythme de ans rythme les glaciations. Des cycles de réchauffement refroidissement sont observés entre deux maximums glaciaires.

3 Les causes possibles des variations climatiques des dernières années. Acquis de seconde = l énergie solaire reçue par les planètes varie en fonction de leur distance au Soleil. La répartition des climats en latitude et l alternance des saisons sont des conséquences de la sphéricité de la Terre ( répartition des climats selon la latitude car inégale répartition de l énergie solaire reçue à la surface du globe) et de sa rotation autour d un axe incliné par rapport au plan de révolution autour du Soleil ( alternance des saisons au cours de l année). Les évolutions du climat mises en évidence par l'étude des archives géologiques sont interprétables par des modèles. Les périodicités observées dans les changements de températures de l'atmosphère et l'extension des calottes de glace peuvent être mises en relation avec les variations régulières des paramètres orbitaux de la Terre : obliquité de l axe de rotation de la Terre, excentricité de l'orbite de la Terre, précession des équinoxes. Ces paramètres déterminent la répartition et les variations au cours du temps de l énergie solaire reçue aux diférentes latitudes Les variations au cours du temps de ces paramètres astronomiques modifient : >> la distance Terre - Soleil et donc la quantité globale d'énergie reçue par la Terre du Soleil ; >> l'angle d'inclinaison de la Terre par rapport au plan de l'écliptique et donc la quantité d'énergie reçue aux différentes latitudes (et donc le contraste des saisons). Dans la théorie astronomique des changements climatiques, due à Milutin Milankovitch, les variations périodiques dans la quantité d'énergie solaire reçue par la Terre sont suffisantes pour induire l'alternance de climats glaciaires et interglaciaires. Le rythme de ans est observé pour les glaciations. Les périodes de changement climatique aux périodes de ans, ans et ans sont aussi observées dans les archives glaciaires et sédimentaires des dernières années. Cependant, les seules variations de l'ensoleillement n'expliquent pas l'amplitude observée des variations de températures. D'autres phénomènes interdépendants modulent l'effet astronomique. >> les variations de la teneur en CO 2 atmosphérique : Le CO2 présent dans l'atmosphère participe à l effet de serre de la planète. L'eau de mer est capable de dissoudre du gaz carbonique de l'atmosphère. La concentration de CO2 dans l atmosphère est en équilibre avec cele de l océan. L'absorption de CO2 de l'atmosphère par l'eau de mer dépend de la température de cette dernière. Lorsque la température de l'eau de mer augmente, la solubilité du CO2 dans l océan diminue. Si l'on passe d'un climat glaciaire à un climat interglaciaire, la température moyenne de l'eau de mer augmente, l équilibre précédent est déplacé et du CO2 dissous dans l'eau de mer va passer dans l'atmosphère, ce qui induit une augmentation de l effet de serre. Les modifications de la teneur en CO 2 atmosphérique amplifient l efet astronomique: >> présence de CO2 atmosphérique effet de serre >> effet astronomique insolation reçue par la Terre réchauffement >> réchauffement de la solubilité du CO2 dans l hydrosphère diffusion du CO2 de l hydrosphère vers l atmosphère >> cela [CO2] atmosphérique de l efet de sere, ce qui amplifie le réchaufement induit par l efet astronomique.

4 >> les variations de l'albédo de la planète : L albédo est l un des facteurs qui contrôle la température de surface de la Tere. L'albédo est le rapport de l'énergie solaire réfléchie par la surface de la Tere sur l énergie solaire incidente. Il est fonction entre autres du couvert végétal et de l'extension des calottes polaires qui eux-mêmes dépendent de la température. Actuelement 30 % de l énergie solaire arrivant sur toute la surface de la Terre est réfléchie vers l'espace. On a donc un albédo de 0,3. Il reflète la proportion actuelle de nuage, de terrain de nature différente à la surface de la Terre (végétation, glace, océan). Lors d'un refroidissement du climat induit par une diminution de l'ensoleillement, la neige et la glace couvrent une plus grande partie de la surface de la Terre. La neige et la glace ayant un albédo bien supérieur à celui de la végétation ou de l'eau, l'albédo moyen de la Terre augmente. La quantité d'énergie solaire absorbée par la Terre va donc diminuer renforçant ainsi le refroidissement initial. On est en présence d'un mécanisme amplificateur ou encore d'une rétroaction positive. Les variations de l albédo de la planète amplifient l efet astronomique: >> effet astronomique de l insolation reçue par la Tere insolation d été et relative de l insolation d hiver développement des calottes glaciaires >> de l albédo de la planète refroidissement de la planète, ce qui amplifie le refroidissement de la planète induit par l efet astronomique. D'autres mécanismes de régulation ou d'amplification de l'effet astronomique existent (variation de la nébulosité, changement dans le cycle de l'eau, efet de la biosphère ) et rendent difficiles la compréhension complète des enchaînements qui pilotent les changements climatiques.

5 Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Le Carbonifère-Permien, une période globalement froide. La glaciation du Carbonifère et du Permien (glaciation Permo-carbonifère) affectant la partie Sud du Gondwana a duré au moins 60 milions d années. Au Carbonifère et au Permien (- 350 à -250 MA) on observe que RCO 2, rapport entre la teneur passée en CO 2 de l atmosphère et la teneur actuele, est faible: le taux de CO 2 atmosphérique était donc faible à cette époque. Le climat froid du Permo carbonifère est du à une diminution de l efet de sere, causée par la diminution du taux de CO 2 atmosphérique. Au carbonifère, la croissance importante de la végétation pompe du CO 2 de l'atmosphère, et la formation massive de dépôts de charbon piège ce CO 2 qui ne retourne pas à l'atmosphère. Les conditions tectoniques liées à l orogenèse hercynienne ont favorisé l enfouissement de la matière organique et crée des conditions favorables à sa transformation en charbon. A cela s ajoute une altération importante des roches continentales à cause de la présence de la chaîne de montagne hercynienne qui a pour effet de retirer du CO 2 de l atmosphère. La végétation luxuriante du Carbonifère a augmenté l altération des roches de la chaîne hercynienne : augmentation du «prélèvement» de CO 2 atmosphérique. N.B : il faut rappeler aussi que la tectonique des plaques a «rassemblé» au Permocarbonifère une masse continentale dans l hémisphère Sud ( développement de la calotte glaciaire) et a permis l orogenèse hercynienne. Au permo-carbonifère, altération continentale et fossilisation de la matière organique se sont conjugués et ont provoqué une diminution du taux de CO 2 atmosphérique : l'effet de serre à cette époque diminue et induit un climat plus froid avec des précipitations neigeuses aux hautes latitudes qui ne fondent pas et permettent l'installation d'une calotte glaciaire. La période chaude du Crétacé. Les études paléoclimatiques (étude des fossiles et des roches sédimentaires) permettent de retrouver les climats anciens et de préciser les principales zones climatiques à une époque donnée. Les données de la tectonique des plaques permettent de reconstituer la position des continents. Au Crétacé, les terres sont réparties sur toutes les latitudes. Au Crétacé la Terre est entièrement dépourvue de glace. Il y a un faible gradient thermique latitudinal La température moyenne à la surface du globe est supérieure d environ 10 C à l actuele. Le climat très chaud du Crétacé traduit un effet de serre important, lié à une augmentation du taux de CO 2 dans l atmosphère. Cette augmentation du taux de CO2 atmosphérique au Crétacé est liée : >> à une activité volcanique accrue, atestée par le fort taux d expansion des dorsales océaniques, les grands épanchements basaltiques sous-marins, les trapps du Deccan; ce volcanisme transfert du CO2 du manteau vers l atmosphère, ou du manteau vers l hydrosphère puis vers l atmosphère; >> à une baisse de l albédo due à la transgression marine. Remarque : * l altération hydrothermale de la croûte océanique par l eau de mer, limitée à quelques kilomètres de part et d autre des dorsales, est également à l origine d une libération de CO2; * le piégeage de C organique (plus intense au Crétacé qu actuelement) a pu limiter l augmentation du taux de CO2 atmosphérique au Crétacé.

6 BILAN : La reconstitution des climats du passé requiert l utilisation d indicateurs paléoclimatiques que sont les données sédimentologiques, paléontologiques et morphologiques. L accumulation de ces données, et leur répartition latitudinale, permettent de reconstituer le climat global de la Terre à différentes époques. Certaines roches sédimentaires et certains fossiles sont des indicateurs des paléotempératures. Les mécanismes des variations climatiques aux grandes échelles de temps impliquent : >> des variations importantes dans la teneur en gaz à effet de serre de l atmosphère (maximum du CO 2 au Crétacé, minimum au Carbonifère par exemple), >> la répartition des masses continentales qui favorise l instalation des calottes glaciaires. Divers processus géologiques modifient le taux de CO 2 atmosphérique : >> l altération des silicates des roches magmatiques ou métamorphiques (réaction 2), qui libère du Ca 2+, HCO 3 -,, consomme «irréversiblement» du CO 2 : les ions libérés par cette altération aboutissent à l océan, provoquant la précipitation de CaCO 3 (réaction 3). Globalement, les réactions 2 et 3 s écrivent: CaSiO CO 2 + H 2 O SiO 2 + Ca HCO 3 - SiO 2 + CaCO CO 2 + H 2 O On voit ainsi qu une mole de CO2 est séquestrée sous forme de calcaire dans l océan pour plusieurs centaines de milions d années. L altération des roches silicatées est donc un moyen eficace de modifier les teneurs en CO 2 atmosphérique et ainsi de faire varier le climat. >> les réactions de précipitation dissolution des carbonates se compensent s il n y a pas d apport ou de départ de Ca 2+ : ces réactions ne modifient pas de manière majeure la teneur en CO 2 de l atmosphère sur des écheles de temps de plusieurs milions d années. Rappel : réaction d altération des carbonates à la surface des continents (dissolution des carbonates) : CaCO3 + CO2 + H2O Ca HCO 3 - (réaction 1) Rappel : réaction de précipitation des carbonates : Ca HCO 3 - CaCO3 + CO2 + H2O (réaction 3) >> le piégeage de la matière organique dans les roches : cette matière organique échappe à la minéralisation qui libère du CO 2, elle aboutit donc à un stockage à long terme du carbone dans le réservoir carboné. >> le dégazage du manteau par le volcanisme libère du CO 2 dans l océan et dans l atmosphère. Quelques ordres de grandeur: la masse actuelle de CO2 dans l'atmosphère est de 2, kg 1 kg de CaCO3 contient 440 g de CO2. Les calcaires déposés à l'urgonien dans les Alpes forment une couche d'épaisseur 200 m occupant une surface de 300 km x 50 km. La masse de CO2 contenue dans ces calcaires est de 3, kg. L'ensemble des calcaires sur Terre représente une quantité équivalente de CO2 de kg. La formation des carbonates et des roches carbonéesdepuis le début de l histoire de la Tere a fait chuter la quantité de CO2 de l atmosphère et donc diminuer de façon importante l effet de serre.

7 Envisager les climats du futur : L identification des paramètres qui contrôlent le climat de la Tere est essentielle pour construire des modèles climatiques : >> il faut connaître la variabilité naturelle du climat et les facteurs contrôlant le climat (= astronomiques, tectoniques, biologiques ; le climat résulte d un équilibre dans l action des diférents paramètres régulateurs; >> il faut prendre en compte la dimension temporelle : les facteurs régulateurs du climat n agissent pas tous dans le même laps de temps: nous sommes dans une période froide commencée il y a 20 milions d années, mais dans un interglaciaire qui a commencé il y a ans. Pendant ces ans il y a eu des changements climatiques brutaux ; >> il faut prendre en compte les activités humaines, qui perturbent l équilibre en augmentant le taux de CO2 atmosphérique. Les scénarios d évolution de la température moyenne de la Tere, qui outre la variabilité naturele du climat, prennent en compte l impact de l activité humaine, prévoient un réchaufement de l ordre de 2 à 5 C au cours du XXI ième siècle. Ce réchaufement à l échele du siècle se superpose à un refroidissement constant de plus grande ampleur commencé il y a 20 milions d années.

Les climats passés de la planète

Les climats passés de la planète Chapitre 1 Les climats passés de la planète I. Les changements du climat des 700 000 dernières années A. Les carottes de glace forées dans les calottes polaires et les carottes sédimentaires des fonds

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir 1 Chapitre I Evolutions récentes du climat et de l atmosphère 2 - I - La glace, mémoire récente du climat Plus la vapeur d eau s éloigne de la zone

Plus en détail

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP :

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : En rouge : les objectifs En bleu : les activités pratiques

Plus en détail

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S Les paléoclimats Géologie Niveau Terminale S Ce TP s inscrit en enseignement de spécialité, dans le thème 1, «Du passé géologique à l évolution future de la planète». Cette partie du programme s articule

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES Nous avons pu montrer que les climats ont changés au cours du temps. La planète est passée par des périodes glaciaires et interglaciaires. Nous sommes

Plus en détail

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés?

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? On a pu reconstituer la température terrestre depuis 600 MA

Plus en détail

Correction séance 2 Glaciologie

Correction séance 2 Glaciologie Correction séance 2 Glaciologie Introduction Document photocopié «Une carotte de glace du Groenland révèle un rapide changement climatique» I- Les glaces, archives climatiques Logiciel Vostok Film «NEEM»

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Les enveloppes fluides de la Terre (atmosphère et

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée II-4 Le changement climatique Hubert Bril, Université de Limoges 1 Le changement climatique aujourd hui à toutes les sauces est invoqué

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Problèmes: (1) Comment reconstituer le niveau marin du passé. (2) Quelles sont les mécanismes à l origine des variations du niveau de la mer. I- Les enregistrements

Plus en détail

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique?

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique? Géographie 5 ème 2013-2014 page 30 2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : En vous basant sur le schéma des saisons (disposition de la Terre et du soleil), cherchez les éléments naturels qui pourraient

Plus en détail

CHAP I : Les climats passés de la Terre

CHAP I : Les climats passés de la Terre CHAP I : Les climats passés de la Terre Les variations climatiques sont étudiées à deux échelles de temps : - le dernier million d années où la continuité des enregistrements géologiques permet d observer

Plus en détail

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant.

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. 9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. Les extinctions et les radiations font partie des processus évolutifs

Plus en détail

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles GEODYNAMIQUE EXTERNE La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : OCEAN ATMOSPHERE Biosphère sédiments meubles Des témoins : Les sédiments Outil de travail

Plus en détail

Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats

Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats Chapitre 1 : Les facteurs agissant sur la température de surface 1. Bilan radiatif Le flux solaire incident correspond à l'énergie reçue par la Terre. La valeur

Plus en détail

Météo et changements climatiques

Météo et changements climatiques Météo et changements climatiques Observations des changements climatiques Attribution des causes des changements climatiques Scénarios des changements climatiques futurs Météo et changements climatiques

Plus en détail

TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat.

TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat. TH2_ch2 L évolution récente de l atmosphère et du climat. Les informations apportées par les glaces anciennes. Le premier forage a été exécuté en 1966 par les Américains dans la partie nordouest du Groenland

Plus en détail

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP SESSION 2013 CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE COMPOSITION SUR UN SUJET DE GEOLOGIE Durée : 5 heures L usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire

Plus en détail

Thème 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète (7 semaines)

Thème 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète (7 semaines) Thème 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète (7 semaines) La spécialité en Sciences de la Terre se concentre sur les variations du climat et les variations du niveau de la mer au cours

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2. Page 1/8. Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2. Page 1/8. Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Des glaces qui racontent l histoire du climat! 2 Une longue histoire et beaucoup de mémoire 2 Le réchauffement climatique et ses conséquences 5 Page 1/8 Des glaces qui

Plus en détail

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M.

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. Exobiologie Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. sebastien.rodriguez@cea.fr La vie sur Terre : un modèle à comprendre La Terre originelle Sommaire Formation des océans et de l atmosphère terrestre

Plus en détail

Climats récents. Modélisation

Climats récents. Modélisation J e a nj o uz e l, Di r e c t e urdere c he r c he semé r i t ea ucea La bo r a t o i r ede ssc i e nc e sducl i ma te tde l Env i r o nne me nt/ I PSLVi c e Pr é s i de ntdug r o upe De nombreuses archives

Plus en détail

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Thème : L eau CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Mots clés : Traceurs chimiques ; Climat ; Erosion ; Dissolution ; CORRIGE Objectifs : Résolution d un problème scientifique Analyse et synthèse de

Plus en détail

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6_Activité 2_EXERCICE : Le cycle du Carbone Le cycle du carbone est un des plus importants cycles biogéochimiques planétaires

Plus en détail

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres 2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres et diagrammes polliniques renseignent sur l évolution

Plus en détail

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents Les rapports du GIEC mettent en évidence un réchauffement climatique global

Plus en détail

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) www.ipcc.ch Le 5 e rapport du GIEC : Les éléments scientifiques

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

L eau liquide permet la vie sur Terre

L eau liquide permet la vie sur Terre Introduction 1 L eau liquide permet la vie sur Terre 2 La Terre, une planète habitable à l atmosphère singulière 3 Les particularités de l atmosphère terrestre 4 Diagramme de l atmosphère 5 Bilan L atmosphère

Plus en détail

Qu est-ce que le système climatique?

Qu est-ce que le système climatique? Qu est-ce que le système climatique? Un ensemble de composantes Le système climatique est constitué de cinq composantes : l atmosphère (couche gazeuse enveloppant la Terre), l hydrosphère (mers et océans,

Plus en détail

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines Grâce à la collecte et l'exploitation de multiples données, les chercheurs peuvent désormais reconstituer de manière assez précise certains événements

Plus en détail

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Projections à d'autres échelles de temps» de la semaine 3 du MOOC «Causes et

Plus en détail

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Qu est qui peut faire varier système climatique terrestre? Chapitre 7 Changements climatiques passés Speich Daniault UBO Climat 7_1 Speich Daniault UBO Climat

Plus en détail

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Le climat change

Plus en détail

La Terre en héritage : gérer la planète

La Terre en héritage : gérer la planète La Terre en héritage : gérer la planète «Global change», la notion de pollution. L atmosphère perturbée Le sol perturbé La pollution de l hydrosphère Les pluies acides Le trou de l Ozone L homme modifie

Plus en détail

Enjeux planétaires contemporains

Enjeux planétaires contemporains II2 Activité 1 Problème : Comment l'utilisation des combustibles fossiles peuvent impactées le cycle du carbone? Le cycle du carbone Mo.2 Enjeux planétaires contemporains Situation de départ : Jeanne se

Plus en détail

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante.

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. Tableau planète tellurique atmosphère Peu après sa formation, la Terre

Plus en détail

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Physique des

Plus en détail

Les bases scientifiques du changement climatique

Les bases scientifiques du changement climatique Les bases scientifiques du changement climatique Introduction sur le GIEC Observations du changement climatique Attribution des causes du changement climatique Projections du changement climatique futur

Plus en détail

Le changement climatique et ses impacts

Le changement climatique et ses impacts Le changement climatique et ses impacts Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) Messages clés 19 points Résumé pour Décideurs ~14,000 mots 14 Chapitres Atlas des projections 54,677

Plus en détail

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution.

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Tout a commencé, il y a 13.7 millards d années. La comparaison des gaz solaire et

Plus en détail

DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma).

DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma). DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma). Document 1 : paléogéographie du Carbonifère et du début du Permien. - Début du Carbonifère

Plus en détail

Les grandes crises biologiques.

Les grandes crises biologiques. Les grandes crises biologiques. I\ Définitions. Les grandes crises biologiques correspondent à l extinction en masse d espèces sur une durée de l ordre de 10.000 ans à 1 million d années. Ces extinctions

Plus en détail

Altération et Érosion

Altération et Érosion Altération et Érosion Interface entre climat et tectonique Par Lorraine Ruzié Introduction Définition de l altération: Ensemble des modifications chimiques et physiques qui affectent les sédiments et les

Plus en détail

Quels sont les liens entre CO 2 et température?

Quels sont les liens entre CO 2 et température? Frédéric Parrenin (CNRS) est glaciologue et paléoclimatologue au Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'environnement (LGGE), à Grenoble. Après une formation en mathématiques à l École normale

Plus en détail

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer?

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet (gaillardet@ipgp.jussieu.fr) Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? 1 les variations de la température mondiale au cours

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Journée SONEL 15 octobre 2014 Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Valérie Masson-Delmotte Laboratoire

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener. Ressource

Mise en situation et recherche à mener. Ressource TP. 6 : Evolution climatique ancienne : indice stomatique et climat du Crétacé Mise en situation et recherche à mener Nous avons mis en évidence que le climat terrestre était dépendant de différents paramètres,

Plus en détail

Effet de serre et changements climatiques

Effet de serre et changements climatiques QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. Effet de serre et changements climatiques - Les observations actuelles - L effet de serre dans le système climatique

Plus en détail

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone?

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone? UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène Chapitre 8 Le cycle du carbone S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_ 1 S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_

Plus en détail

Petites Histoires et Grandes Théories... une Nouvelle Vision de la Terre. Yves Lancelot

Petites Histoires et Grandes Théories... une Nouvelle Vision de la Terre. Yves Lancelot Petites Histoires et Grandes Théories... une Nouvelle Vision de la Terre Yves Lancelot XXIe Festival d'astronomie, Fleurance, 12 août 2011 Du fond de l'océan, une planète nouvelle... L'exploration scientifique

Plus en détail

Plan du cours I) Calcul température surface d'une planète sans atmosphère II) Effet serre Principe Gaz à effet de serre III) Mécanisme évolution

Plan du cours I) Calcul température surface d'une planète sans atmosphère II) Effet serre Principe Gaz à effet de serre III) Mécanisme évolution Plan du cours I) Calcul température surface d'une planète sans atmosphère II) Effet serre Principe Gaz à effet de serre III) Mécanisme évolution température Variation énergie émise par le soleil Cycles

Plus en détail

rabilité du territoire francilien face au changement climatique

rabilité du territoire francilien face au changement climatique Grand Paris Seine Ouest Petit Dej Pro Vulnérabilit rabilité du territoire francilien face au changement climatique Julien DESPLAT Etudes & Climatologie Direction Ile-de-France/Centre Météo-France 17 novembre

Plus en détail

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 Le système Atmosphère Océan Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 jean-philippe.perrillat@univ-lyon1.fr Le système Atmosphère Océan Objectif : Comprendre comment les circulations atmosphériques et océaniques

Plus en détail

Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280

Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280 Les bassins versants Manuel, p. 276 à 280 E ATS TE 3.1 1/2 1. Quelle est la définition d un bassin versant? Une partie de territoire qui draine toutes les précipitations vers un cours d'eau. 2. Complétez

Plus en détail

Les Mécanismes du Climat. Changements Anthropiques et Impacts?

Les Mécanismes du Climat. Changements Anthropiques et Impacts? Les Mécanismes du Climat. Changements Anthropiques et Impacts? F. BOUCHET (ENS Lyon) Changements de climat : changements de société? Lyon, Octobre 2012 Qu est ce que le Climat? Météo ou Climat? Météo :

Plus en détail

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins.

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. 2. Observe attentivement la planche afin de répondre aux questions. Pourquoi parle-t-on de changement climatique? Selon toi, est-ce

Plus en détail

Le changement climatique. à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France

Le changement climatique. à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France Le changement climatique à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France Qu est ce qui contrôle la température de notre planète?

Plus en détail

La Terre dans le système solaire. Le système solaire est composé de huit planètes qui gravitent autour d'une étoile : le Soleil.

La Terre dans le système solaire. Le système solaire est composé de huit planètes qui gravitent autour d'une étoile : le Soleil. I Le système solaire La Terre dans le système solaire Le système solaire est composé de huit planètes qui gravitent autour d'une étoile : le Soleil. Ces planètes sont : Mercure Vénus Terre Mars Jupiter

Plus en détail

La structures internes de la Terre. Biosphère. L atmosphère. L hydrosphère. La lithosphère

La structures internes de la Terre. Biosphère. L atmosphère. L hydrosphère. La lithosphère La structures internes de la Terre Biosphère L atmosphère L hydrosphère La lithosphère La croute (Écorce) Solide Epaisseur variée Entre 5km et 10km sous les océans Entre 30km et 65km sous les continents

Plus en détail

L altération des roches - CORRECTION. Les différents types d érosion Le système des carbonates dans l océan

L altération des roches - CORRECTION. Les différents types d érosion Le système des carbonates dans l océan Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. L altération des roches - CORRECTION Contexte du sujet : Le climat a fortement évolué depuis la formation de la Terre. Comment l altération des roches par

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

Le Changement Climatique Observé dans l Océan

Le Changement Climatique Observé dans l Océan Journée Océanographique Christian Le Provost Saint-Brieuc, 25 mai 2012 Le Changement Climatique Observé dans l Océan Gaël ALORY gael.alory@legos.obs-mip.fr Océan + Atmosphère = Climat Echanges d énergie:

Plus en détail

La fonte des glaces de l Arctique

La fonte des glaces de l Arctique La fonte des glaces de l Arctique Auteur : Valérie MASSON-DELMOTTE Chercheur senior CEA, Institut Pierre-Simon Laplace/Laboratoire des sciences du climat et de l environnement (CEA-CNRS-UVSQ, Paris Saclay)

Plus en détail

*+(,(-.) /0"+&(-)!"#$%&'() 12#3#(#4) 5+6"#) Banquise ou glacier, quelles différences?

*+(,(-.) /0+&(-)!#$%&'() 12#3#(#4) 5+6#) Banquise ou glacier, quelles différences? Banquise ou glacier, quelles différences? Vous avez sûrement entendu parler de la fonte des glaces liée au réchauffement climatique. La question est : quel est son impact sur le niveau de la mer? Certains

Plus en détail

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001).

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001). 1 L ATMOSPHERE 1.1 CONSTITUTION DE L ATMOSPHERE L enveloppe gazeuse de la terre, environnement dans lequel la vie subsiste, correspond à la sphère la plus dynamique et instable de cette planète. Ce milieu

Plus en détail

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie -- mesures de susceptibilité magnétique -- inversions du champ magnétique terrestre: polarité normale/inverse -- enrégistrées dans les basaltes au fond de l Atlantique

Plus en détail

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies:

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies: 3-Exemples de reconstitutions de paléoenironnements et de paléogéographies: Contribution des roches, des minéraux, des fossiles Principe d actualisme: analogues actuels des minéraux et des sédiments, dans

Plus en détail

La terre chauffe! Scenarii des conséquences

La terre chauffe! Scenarii des conséquences La terre chauffe! Scenarii des conséquences Bilan du 4 ème rapport du GIEC Jean-Francois Soussana Directeur de Recherche INRA, UR Ecosystème Prairial Clermont-Ferrand Expertise scientifique internationale

Plus en détail

Les variations climatiques du Quaternaire

Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques au Quaternaire I. Les intérêts de cette étude II. Les indices des variations climatiques III. La nature des variations climatiques IV.

Plus en détail

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Contexte d enseignement - Contexte de recherche ENSEIGNEMENT Expérimentation article 34 : Expérimentation pédagogique

Plus en détail

Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre

Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre Classe : Terminale S Durée envisagée : 1 semaine Nombre de TP : 1 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

Thème 2A : GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

Thème 2A : GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Partie 2 : Enjeux planétaires contemporains Thème 2A : GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE A la surface de la Terre, deux sources d énergie

Plus en détail

1. Observations des changements climatiques

1. Observations des changements climatiques Bilan 2013 des Changements climatiques: les éléments scientifiques (5 ème rapport d évaluation du GIEC volume 1) Principaux messages du «Résumé à l intention des décideurs» La contribution du Groupe de

Plus en détail

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France.

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Support de présentation Dominique VRECOURT Date: Novembre 2015 Evolution des températures Laruns minimales 2 Evolution

Plus en détail

Le changement climatique : mécanismes et perspectives

Le changement climatique : mécanismes et perspectives Le changement climatique : mécanismes et perspectives Changement climatique Le climat de la Terre est changeant. C est une réalité que l on a mis quelque temps à découvrir puisqu il a fallu attendre le

Plus en détail

Evolution du climat : apport des forages polaires

Evolution du climat : apport des forages polaires Orsay, 27 avril 2006 Evolution du climat : apport des forages polaires Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (IPSL/CEA-CNRS-UVSQ) valerie.masson@cea.fr 1ère partie

Plus en détail

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Liban GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Liban GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Bac S Sujet de SVT Session 2016 Liban 1ère PARTIE : (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION La reproduction sexuée est source de diversité génétique. Justifier cette affirmation en considérant uniquement le

Plus en détail

Les facteurs de contrôle de la sédimentation Préparation au concours du CAPES ; Université Pierre & Marie Curie.

Les facteurs de contrôle de la sédimentation Préparation au concours du CAPES ; Université Pierre & Marie Curie. Les facteurs de contrôle de la sédimentation Préparation au concours du CAPES ; Université Pierre & Marie Curie. Leçon de géologie ; oral du CAPES Proposition de plan par : Mathieu Rodriguez, professeur

Plus en détail

Sentinelles des glaces

Sentinelles des glaces Fiche pédagogique «VARIATIONS CLIMATIQUES ET GLACES» classe SECONDE OPTION MPS : exploiter les données d une expédition en arctique PAGE 1 : présentation et documentation enseignant PAGES 2 et 3 : fiches

Plus en détail

Toujours plus profond dans les océans

Toujours plus profond dans les océans Sabrina Speich Toujours plus profond dans les océans Depuis les années 1990, les mesures automatisées des flotteurs qui dérivent dans les océans (bouées Argo) complètent les observations effectuées à partir

Plus en détail

Couplage des événements biologique et géologique au cours du temps. Comment une crise se caractérise-t-elle à l'échelle des temps géologiques?

Couplage des événements biologique et géologique au cours du temps. Comment une crise se caractérise-t-elle à l'échelle des temps géologiques? Couplage des événements biologique et géologique au cours du temps Comment une crise se caractérise-t-elle à l'échelle des temps géologiques? I/ Etude d'un exemple de crise: la limite Crétacé-Tertiaire

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2. Page 1/5

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2. Page 1/5 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2 Page 1/5 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? Parmi elles, on sait aujourd hui que l intensification de l effet de serre est

Plus en détail

disparition des reliefs

disparition des reliefs @ Correction FA6 La http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/player.php?id=1418 disparition des reliefs Des vestiges d anciennes chaînes de montagne datant de plusieurs centaines millions d années sont observables

Plus en détail

Fiche 8 Jeu du Carbone

Fiche 8 Jeu du Carbone Fiche 8 Jeu du Carbone Les transports sont responsables de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, principalement sous forme de CO 2. Les échanges de carbone ont toujours existé sur terre par la respiration,

Plus en détail

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Jean Louis Dufresne Pôle de modélisation de l'institut Pierre Simon Laplace (IPSL) Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) dufresne@lmd.jussieu.fr

Plus en détail

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître :

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Géotherme courbe décrivant l évolution de la température en fonction de la profondeur pour une zone donnée.

Plus en détail

Plan du cours. I - Introduction. 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température

Plan du cours. I - Introduction. 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température Plan du cours I - Introduction 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température Chapitre 3 Pression, température et isostasie Pourquoi s intéresser à la pression et à la température?

Plus en détail

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat.

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat. La planétologie permet d avoir une idée de la constitution du système solaire, de son évolution et de la façon dont on peut l observer. On pourra ainsi retracer son histoire. L étude des planètes permet

Plus en détail

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Il existe dans la nature trois isotopes de l'oxygène : les isotopes 16, 17, 18. On peut exprimer leur concentration par rapport à l'isotope le plus abondant. Exemples

Plus en détail

Fiche savoir n 4 Le climat de la Terre (2)

Fiche savoir n 4 Le climat de la Terre (2) G é o g r a p h i e 5 è m e F i c h e s s a v o i r P a g e 12 Fiche savoir n 4 Le climat de la Terre (2) 3. La circulation des enveloppes fluides : atmosphère et océan Pourquoi ne fait-il pas de plus

Plus en détail

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers 2. Action de la biologie sur la géologie : les cycles du carbone Le rôle central que la

Plus en détail