# 188. «Nous avons fait du marquage un artisanat industriel» DOMINIQUE LE COCQ DE PLETINCX ZEBRA-ZENITH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "# 188. «Nous avons fait du marquage un artisanat industriel» DOMINIQUE LE COCQ DE PLETINCX ZEBRA-ZENITH"

Transcription

1 LE MAGAZINE AU CŒUR DE L ENTREPRISE # 188 FÉVRIER MARS 2009 DOMINIQUE LE COCQ DE PLETINCX ZEBRA-ZENITH COMMERCIAL FINANCE Empruntez grâce à vos factures IDENTITÉ CORPORATE À vos marques! «Nous avons fait du marquage un artisanat industriel» TITRES AU PORTEUR Pensez dématérialisation

2 SOMMAIRE 06 PORTRAIT D ENTREPRENEUR Zebra-Zenith: la communication visuelle en haut de l affiche En une quinzaine d années, Zebra-Zenith s est taillé la part du lion sur le marché du marquage publicitaire et de la communication graphique automobile. 09 FAQ ING Vendor Lease: accélérateur de croissance Grâce à ING Vendor Lease, les constructeurs, les importateurs ou les distributeurs de biens d équipement peuvent offrir à leurs clients une formule de location sur mesure. # 188 LE MAGAZINE AU CŒUR DE L ENTREPRISE COMMERCIAL FINANCE Empruntez grâce à vos factures IDENTITÉ CORPORATE À vos marques! TITRES AU PORTEUR Pensez dématérialisation # 188 FÉVRIER MARS 2009 DOMINIQUE LE COCQ DE PLETINCX ZEBRA-ZENITH «Nous avons fait du marquage un artisanat industriel» février mars COMITÉ DE RÉDACTION L. Baltussen, I. Bourgeois, G. Busseniers, G. De Muylder, V. Dumont, A. Janssens, I. Juchtmans, V. Manneback, D. Spaenjers, L. Violon, P. Walkiers, F. Wauters RÉDACTRICE EN CHEF V. Thielemans RÉDACTION L. Baltussen, J. Barbier, M. Garteiser, B. Mathieu, F. Wauters # 188 février > mars LA PME AU QUOTIDIEN Identité corporate: démarquez-vous! Une marque, c est le signe distinctif par excellence. Un investissement crucial dont la gestion nécessite une vision stratégique à long terme. Comment la choisir? Comment la protéger? 13 ING, VOTRE PARTENAIRE ING Commercial Finance: vos factures valent de l argent L utilisation du portefeuille de créances d une entreprise comme garantie pour le financement de son fonds de roulement devient monnaie courante. 16 FISCALITÉ ET PATRIMOINE Titres au porteur: pensez à la dématérialisation! Si votre société a émis des titres au porteur, attention! D ici le 31 décembre 2013, vous devrez les convertir en titres nominatifs ou organiser leur dématérialisation. 18 INITIATIVES Corporate social responsibility: un engagement riche de sens Sur le terrain, la CSR peut changer des vies, et pas seulement du côté de ceux qu elle aide. PHOTOS L. Bazzoni, Corbis, Fotolia, ING, Isopix, IStockphoto, Reporters, Unicef MISE EN PAGES M. Bourgois, C. Harmignies ING ENTREPRISE Reproduction autorisée à condition de citer la source. Tous droits réservés pour la reproduction des photos, de la mise en pages et des illustrations, qui sont la propriété d Elixis. Van ING Entreprise bestaat ook een Nederlandstalige versie. ISSN n X CONTACT ING V. Thielemans Avenue Marnix Bruxelles Tél: Fax: Internet: ABONNEMENT GRATUIT RÉALISATION ELIXIS sprl Avenue Ducpétiaux Bruxelles Tél: Fax: ÉDITEUR RESPONSABLE Ph. Wallez ING Belgique sa Avenue Marnix Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE BIC (SWIFT): BBRUBEBB N de compte: IBAN: BE

3 [ édito ] Choisir l optimisme Reporters Cher lecteur, L année 2009 s annonce comme une année de contradictions et de doutes. Dans tous les domaines, les extrêmes s opposent. Prenons la question de la conjoncture. Sommes-nous dans une économie déflationniste ou inflationniste? Les projets de relance des différentes autorités vont-ils surchauffer l économie ou devons-nous au contraire nous attendre à subir des pressions déflationnistes causées par une forte baisse de la demande des ménages, qui adaptent leurs dépenses pour faire face à la crise? Et que penser du malaise économique actuel? Pour y répondre, faut-il une approche globale, ou vaut-il mieux au contraire laisser la place aux initiatives locales? Il existe bien un consensus clair quant à la nécessité d une approche commune, mais en pratique nous ne pouvons que constater que chaque pays ne songe qu à prendre des mesures pour protéger sa propre économie. Au sein du monde des affaires, les entreprises font également face à un dilemme. Doivent-elles adopter des mesures d assainissement drastiques visant un résultat rapide ou au contraire se concentrer sur le long terme et mettre l accent sur l optimisation des processus et l augmentation de l efficacité? Il n existe pas de réponse unique à ces questions; comme souvent, la vérité se trouve entre les deux extrêmes. Une chose est cependant certaine: ces circonstances difficiles favoriseront l émergence de la bonne gouvernance là où c est possible, et elle s exprimera en initiatives ciblées sur les deux fronts. Les scénarios catastrophes sont bien la dernière chose dont nous ayons besoin aujourd hui En filigrane de ces questions se dessine le choix fondamental que nous devons tous faire entre l optimisme et le pessimisme. Je suis convaincu que nous obtiendrons plus rapidement des résultats en adoptant une attitude positive. Les scénarios catastrophes sont bien la dernière chose dont nous ayons besoin aujourd hui. Pour ma part, le choix a été rapide. Je continue à envisager l avenir avec optimisme, et nous continuerons tous, chez ING, à aller de l avant! Bonne continuation! Luc Truyens Directeur Belgique Entreprises & Institutionnels février > mars 2009 ing-entreprise.be # 188 Vous souhaitez réagir à un article ou simplement poser une question? Envoyez-nous un à 03

4 I NEWS INTERNATIONAL Étendre vos activités en Italie Pays fondateur de l Union européenne et de l OTAN, l Italie est l une des économies les plus développées de la planète. Son rang de septième puissance économique mondiale lui vaut d ailleurs un siège au G8. Bien que l Italie puisse s enorgueillir de plusieurs multinationales d envergure, sa force réside principalement dans son tissu de petites et moyennes entreprises. Le poids respectif des secteurs primaire, secondaire et tertiaire dans l économie est comparable au reste de l Europe; cependant le Nord du pays reste plus riche et industrialisé que le Sud. Ses 60 millions de consommateurs et sa position centrale dans le bassin méditerranéen en font une destination de choix pour les entreprises qui cherchent à étendre leurs activités en Europe. Les coûts de démarrage d une entreprise sont les moins élevés d Europe dans le secteur des biotechnologies, et lui valent également une enviable deuxième place pour les activités de R&D dans les secteurs de la chimie et de l électronique. Présente depuis 30 ans en Italie, ING propose, grâce à son European Business Desk situé à Milan, d accompagner les premiers pas des entrepreneurs désireux d étendre leurs activités en Italie. ING Milan propose à ses clients toute la gamme des services ING, depuis la gestion des paiements et de la trésorerie jusqu aux formes les plus complexes de financement. Via ses filiales ING Lease, ING Real Estate et ING Direct, ING propose également en Italie des services de leasing, de leasing automobile, de financement immobilier et de gestion de patrimoine. Info: Pascal Martin, European Business Desk Manager Italy, Nico Himpe, European Business Desk Manager Belgium, L EUROPEAN BUSINESS DESK DE MILAN OFFRE UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ AUX ENTREPRISES DÉSIREUSES D ÉTENDRE LEURS ACTIVITÉS EN ITALIE. giovanni de padova - Fotolia.com # 188 février > mars FISCALITÉ Financez vos impôts avec notre argent! Formalité obligatoire, les versements anticipés d impôts exercent une pression considérable sur la trésorerie d une entreprise. Impossible cependant de s y soustraire sous peine de subir une majoration d impôts. Grâce au financement ING Versement Anticipé d Impôts (VAI), vous pouvez éviter la majoration d impôts tout en préservant vos ressources financières. Vos avantages: > vous ne bousculez pas votre trésorerie tout en évitant l augmentation de l impôt; > vous avez la possibilité d étaler vos paiements sur une période de 12 mois; > vous bénéficiez d un taux d intérêt intéressant; > vous profitez de la déductibilité fiscale des intérêts. Intéressé? Prenez contact avec votre Relationship Manager. I sop ix Grâce au financement ING Versement Anticipé d Impôts (VAI), vous pouvez éviter la majoration d impôts tout en préservant vos ressources financières ING WINCASH ONLINE Un logiciel pour gérer vos flux de pièces et billets Bonne nouvelle pour les utilisateurs d ING Cash Collection & Logistics, le système d enlèvement et de livraison d argent liquide. Afin de vous simplifier encore la tâche, nous vous proposons désormais également ING Wincash Online, un logiciel vous permettant de gérer électroniquement la livraison et l enlèvement de liquidités. D utilisation facile, ce programme permet, via le site internet d ING Wincash Online: > de commander électroniquement la livraison ou l enlèvement de pièces et de billets au moyen de bordereaux électroniques; > d ajouter autant d utilisateurs que vous le souhaitez; > de disposer d une vue centralisée pour le contrôle et la confirmation des commandes (très utile lorsque vous avez plusieurs établissements); > de recevoir une confirmation électronique de toutes les commandes effectuées; > de recevoir des listings détaillés de vos commandes et enlèvements, avec une réconciliation automatique entre vos bordereaux et les comptages du transporteur. Le haut niveau d automatisation rendu possible par ING Wincash Online vous permet de gérer votre argent liquide de manière plus rapide et plus sûre. L informatisation des documents réduit en outre sensiblement les tâches administratives. Cerise sur le gâteau: les économies réalisées grâce à ING Wincash Online nous permettent de diminuer sensiblement les frais de traitement qui vous sont facturés pour chaque enlèvement! Info: Sara Villanueva-Alcántara, PCM Product Manager Cards & Cash ING Wholesale Banking/Payments & Cash Management Tél.: ;

5 BELGIAN ENVIRONMENT & ENERGY AWARDS 2009 Participez à la quatrième édition! Depuis 2006, les Prix belges de l Environnement et de l Énergie récompensent les citoyens, entreprises, institutions et administrations qui développent des initiatives concrètes et innovantes en matière de protection de l environnement et d économies d énergie. Plus de quinze prix sont distribués chaque année, dont certains récompensent spécifiquement les entreprises. Tout le monde peut déposer sa candidature, pour peu que le projet présenté soit une action ou réalisation novatrice, originale ou animée d un esprit d entreprise en termes d utilisation de l énergie ou de réduction des impacts négatifs sur l environnement. Les candidatures seront examinées par un jury d experts indépendants chargé de sélectionner les nominés, puis les lauréats des différentes catégories. Les récompenses seront remises au cours d une cérémonie organisée le 5 juin 2009 et à laquelle assisteront de nombreuses personnalités et représentants du monde culturel, industriel, politique et associatif. La date limite de remise des candidatures est fixée au vendredi 10 avril Votre entreprise peut donc encore participer à cette édition! ENVIRONMENT & ENERGY AWARDS 2009 Info: INTERNATIONAL La Slovaquie est entrée dans la zone euro Le 1er janvier 2009, la couronne slovaque (SKK) a cédé la place à l euro. Depuis cette date, seuls les paiements en euros sont encore autorisés. Les billets et pièces en couronnes slovaques ont cessé d avoir cours légal le 16 janvier. Les pièces pourront encore être échangées contre des euros dans les banques commerciales jusqu au 30 juin de cette année. La dernière limite pour l échange des billets est quant à elle fixée au 31 décembre La Banque Centrale de Slovaquie acceptera l échange de pièces jusqu à la fin de l année 2013, et n a fixé aucune date limite pour les billets. Le taux de conversion de la couronne slovaque a été définitivement fixé à 1 = SKK 30,1260. Corbis FACTURATION ÉLECTRONIQUE Venez découvrir les avantages de Zoomit Le 10 mars prochain, ING présentera Zoomit, la dernière innovation en matière de facturation électronique, au cours d une conférence organisée au bâtiment Marnix, à Bruxelles. Grâce à ce système révolutionnaire d e-invoicing, il sera désormais possible d envoyer et de recevoir des factures électroniques via les différentes plates-formes d internet banking. Les avantages de ce nouveau système, comme la réduction des coûts d expédition, du temps de traitement et des problèmes de réconciliation, seront présentés et discutés au cours de ce colloque exceptionnel. Info: LES BILLETS ET PIÈCES EN COURONNES SLOVAQUES ONT CESSÉ D AVOIR COURS LÉGAL LE 16 JANVIER FOOTBALL Un Mundial belgo-hollandais en 2018? Avec d autres partenaires, ING soutient la candidature conjointe de la Belgique et des Pays-Bas comme organisateurs de la Coupe du Monde de Football en Forts du succès de l Euro 2000, les deux pays peuvent sans rougir prétendre que l organisation du Mundial ne doit pas nécessairement être l apanage des grands pays. Au-delà de son inévitable retentissement sportif, l organisation d une coupe du monde entraîne également des retombées positives pour l économie. Consciente de cet impact, ING a d ailleurs organisé le 3 décembre dernier un forum économique en collaboration avec la Fédération Belge des Entreprises sur le thème «Une Coupe du Monde: quel impact pour les entreprises belges?». Près de 400 clients d ING ont été conviés à participer à l événement. Si la décision finale de la FIFA ne tombera qu en 2011, la campagne de BeltoMundial, l organisation qui prépare en Belgique la candidature des deux pays, a d ores et déjà démarré dans notre pays. Aux côtés de ses partenaires (Loterie Nationale, Electrabel, La Poste), ING ne ménagera pas ses efforts pour promouvoir cette candidature auprès de la population belge, et en particulier du jeune public. Beltomundial a créé un site internet sur lequel chacun pourra trouver toutes les informations sur la candidature belgo-hollandaise et participer au grand jeuconcours «Stadium Contest». Info: Au-delà de son inévitable retentissement sportif, l organisation d une coupe du monde entraîne également des retombées positives pour l économie ing-entreprise.be # 188 février > mars

6 PORTRAIT D ENTREPRENEUR Laetizia Ba zzo ni EN UNE QUINZAINE D ANNÉES, ZEBRA-ZENITH S EST TAILLÉ LA PART DU LION SUR LE MARCHÉ DU MARQUAGE PUBLICITAIRE ET DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE AUTOMOBILE. UN SUCCÈS LIÉ À SA CAPACITÉ D INNOVATION ET SON OBSESSION DE LA QUALITÉ. ZEBRA-ZENITH La communication visuelle en haut de l affiche # 188 février > mars Les locaux sont élégants et nets, les ateliers propres et ordonnés: Zebra-Zenith donne dès le premier coup d œil l image d une PME solide qui maîtrise son sujet. Créée en 1991, la société s est très rapidement assuré une réputation flatteuse sur le marché belge de la communication visuelle. Leader dans son secteur, elle doit notamment son succès à sa structure diptyque. «Nous sommes une société unique avec deux activités bien distinctes l une de l autre», explique Dominique Le Cocq de Pletincx, administrateur délégué de l entreprise. DEUX ENTITÉS POUR UNE SOCIÉTÉ D un côté, Zebra Graphics s est spécialisée dans le marquage publicitaire: grandes banderoles imprimées, panneaux personnalisés, bâches de camions illustrées, etc. Elle s adresse aux entreprises qui recherchent des solutions graphiques dans le cadre de campagnes promotionnelles, ou souhaitent habiller leurs locaux et leurs différents outils de travail. De l autre, Zenith Automotive réalise des produits de communication visuelle pour automobiles: badges et seuils de portes, motifs ou slogans sérigraphiés, etc. Ses clients sont des constructeurs et des importateurs d automobiles. Ils font appel à Zenith Automotive lorsqu ils souhaitent personnaliser les véhicules à l occasion d opérations ponctuelles de promotion, ou identifier certains modèles par des pièces décoratives spécifiques. Cette double organisation permet de répartir efficacement les responsabilités au sein de l entreprise. Elle est aussi un gage de meilleure visibilité auprès En unissant nos forces, nous pouvions couvrir un marché beaucoup plus large

7 trop petits. L entreprise déménage alors à Woluwe- Saint-Etienne où elle ne cesse de croître. Elle est aujourd hui une PME au gabarit enviable: 70 salariés répartis dans 2.500m 2 de bureaux et d ateliers. L ENTREPRISE UTILISE UNE TECHNOLOGIE DE POINTE ET MET L ACCENT SUR SON SERVICE PERSONNALISÉ. de la clientèle. Ce découpage trouve ses racines dans l histoire de l entreprise: un mariage de raison qui s est transformé en conte de fées. L UNION FAIT LA FORCE Retour en arrière. Nous sommes en À l époque, Dominique Le Cocq de Pletincx dirige Forcing, qu il a fondée deux ans auparavant avec un associé. La société, qui emploie 4 personnes, se positionne déjà sur le créneau actuellement occupé par Zebra Graphics. Particulièrement dynamique, elle utilise un procédé alors révolutionnaire: la découpe assistée par ordinateur. Une technique qui permet de façonner, de manière rapide et précise, les accessoires de décoration. La concurrence, elle, travaille encore à coups de pinceaux et de bombes de peinture. «Nous recherchions des clients la journée et nous produisions la nuit, dans notre atelier d Anderlecht», se souvient Dominique Le Cocq de Pletincx. Les commandes affluent, et la petite société peine à suivre la cadence. Pour être en mesure de répondre aux nombreuses sollicitations, Forcing cherche un partenaire industriel. Par l entremise d ING, elle entre en contact avec la société Zebra. Créée en 1987, cette entreprise est également active dans le secteur de la communication graphique, même si elle est surtout orientée vers un marché institutionnel. Partenaire des deux entreprises, ING connaît bien leurs ambitions respectives et le potentiel que recèle le secteur. «En unissant nos forces, nous pouvions couvrir un marché beaucoup plus large. Nous sommes donc vite tombés d accord pour travailler ensemble», lance Dominique Le Cocq de Pletincx. La fusion donnera naissance à Zebra-Zenith au cours de l année UN DÉPART SUR LES CHAPEAUX DE ROUE Dès son lancement, la nouvelle société tourne à plein régime. La croissance atteint entre 7 et 12% annuellement, lui permettant d afficher aujourd hui un chiffre d affaires de près de 12 millions. Les locaux occupés à Anderlecht s avèrent rapidement OBSESSION DE LA QUALITÉ Les clés de ce succès sont nombreuses. Pour se démarquer de la concurrence, qui utilise désormais également des outils technologiques de pointe, Zebra-Zenith adopte une approche axée sur la qualité. «Nous sommes la seule société du secteur à s être fixé comme impératif le respect des normes ISO 9001 et 14001», souligne l administrateur délégué. La norme ISO 9001 fixe un cahier des charges particulièrement exigeant en matière de gestion de la qualité. Son respect garantit au client la réalisation d un produit performant. Quant à la norme ISO 14001, elle vise à améliorer la maîtrise des impacts environnementaux liés aux activités de l entreprise. Elle permet à l entreprise de bénéficier d une image éco-responsable, qui séduit de plus en plus de clients soucieux de la préservation de l environnement. «Le respect de ces deux normes nous tire inévitablement vers le haut», commente Dominique Le Cocq de Pletincx. 5 dates clés dans l évolution de Zebra-Zenith 1987 Création de Zebra, spécialisée dans le marquage publicitaire institutionnel Création par Dominique Le Cocq de Pletincx de la société Forcing, qui s occupe alors également de marquage publicitaire et de décoration automobile Les deux sociétés fusionnent. Une entreprise unique est créée: Zebra-Zenith. Deux branches sont néanmoins mises en place, pour assurer une meilleure visibilité auprès de la clientèle. Zebra Graphics prend en charge l activité de marquage publicitaire. Zenith Automotive s occupe quant à elle de la communication graphique automobile. La société s installe à Anderlecht. Dominique Le Cocq de Pletincx est nommé administrateur délégué La PME, qui ne cesse de croître, doit déménager dans des locaux plus grands, à Woluwe-Saint-Etienne Zebra-Zenith procède à des travaux d agrandissement et de réorga nisation de ses lignes de production Nouveaux travaux d agrandissement. La PME occupe aujourd hui 07 0hui environ 2.500m 2, pour 70 salariés. février > mars 2009 ing-entreprise.be # 188

8 i PORTRAIT D ENTREPRENEUR ET SERVICE PERSONNALISÉ Autre particularité de Zebra-Zenith: un suivi individualisé du client. «Nous offrons une prestation complète et personnalisée, allant de la conception à l installation, en passant évidemment par la production», explique notre interlocuteur. Une méthode appliquée dans les deux entités de la société. Concrètement, une équipe de graphistes imagine et met au point, sous la houlette d un concepteur, les éléments visuels qui composeront le futur produit. Le projet est ensuite soumis au département «Process», dont le rôle est de s assurer de sa faisabilité technique. Puis vient la phase de production. La eti zia Ba zz zo ni Nous réalisons en quelque sorte de l artisanat industriel «LA QUALITÉ DE NOS PRODUITS DOIT ÊTRE IRRÉPROCHABLE, EXPLIQUE DOMINIQUE LE COCQ DE PLETINCX. NOTRE RÉPUTATION NE TOLÈRE AUCUN DROIT À L ERREUR.» # 188 février > mars t L étude de faisabilité est une étape cruciale, car la production peut parfois nécessiter un savoir-faire particulier. Zebra Graphics a par exemple dû effectuer de nombreuses recherches pour la sélection d adhésifs publicitaires posés sur certains avions affrétés par Thomas Cook. Cet habillage devait en effet résister à des conditions extrêmes: des vitesses de près de 900km/h dans une température glaciale. «Si nous pensons qu un produit pourrait ne pas être fiable à 100%, nous ne prenons aucun risque et refusons la commande, lance le responsable. Il en va de l image de sérieux de la société, qui ne nous permet aucun droit à l erreur.» Des relations très franches avec ING Instigatrice du projet, ING peut se vanter d avoir été le témoin du mariage entre Zebra et Forcing, qui a donné naissance à Zebra-Zenith. Mieux: la banque a même joué un rôle d entremetteuse. «C est elle qui nous a suggéré cette rencontre, explique Dominique Le Cocq de Pletincx. Elle nous a ensuite facilité les démarches pour la faire aboutir.» Grâce à ses succursales et ses guichets à l étranger, la banque a aussi permis à Zebra-Zenith d ouvrir des comptes directement dans les pays où la société est implantée. «Ce genre de détail a son importance: avoir des coordonnées bancaires nationales rassure les clients des pays dans lesquels nous sommes présents», affirme l administrateur délégué. Dominique Le Cocq de Pletincx insiste sur la qualité du partenariat et du dialogue noués avec ING. «Nos relations sont très franches et basées sur une totale transparence. Nous ne cachons rien à notre banque et lui fournissons spontanément aussi bien nos budgets que nos états financiers intermédiaires. ING connaît notre situation par cœur. Elle nous fait donc une totale confiance lorsque nous la sollicitons pour l ouverture de lignes de crédit, que ce soit pour financer des études de faisabilité, des investissements, des facilités de caisse ou tout simplement pour le 13 e mois des salariés.» L EXPORTATION EN LIGNE DE MIRE Une autre raison du succès de Zebra-Zenith est la capacité de sa division Zenith Automotive à pénétrer les marchés étrangers. L entreprise a ouvert plusieurs nouveaux bureaux ces dernières années, principalement en Europe. Pour s implanter, la PME mise sur la proximité: «Nous recrutons exclusivement des gens du cru, qui connaissent parfaitement leur marché et les besoins de leurs clients», explique notre interlocuteur. Une méthode qui porte ses fruits, puisque «nos exportations comptent pour 45% du chiffre d affaires global», précise le dirigeant. Les produits que l entreprise conçoit pour ses clients ne sont jamais réalisés à grande échelle, dépassant rarement les pièces. «Nous réalisons en quelque sorte de l artisanat industriel». Zebra Graphics préfère pour sa part concentrer ses efforts sur le marché belge d autant que la concurrence y est particulièrement active. «Les délais imposés par le marché sont de plus en plus courts. Il faut dès lors avoir une capacité et une disponibilité sans faille». ÉVITER LA CRISE Dans une période de morosité économique, qui secoue de plein fouet l industrie automobile, la division Zenith Automotive a conscience d évoluer dans un contexte fragile. «Pour l instant, nous ne ressentons pas encore les effets de la crise, mais cela viendra inévitablement. Il s agit donc d anticiper ce qui nous attend, afin de pouvoir nous repositionner.» Une réflexion stratégique qui prend place au sein du conseil d administration, véritable «noyau dur» de l entreprise, puisque tous ses membres étaient déjà présents à l époque de la fusion. «Nous nous connaissons parfaitement, nous respectons mutuellement et savons travailler ensemble», remarque Dominique Le Cocq de Pletincx. Une synergie qui a toujours permis à Zebra-Zenith de faire les bons choix aux bons moments. Info: Zebra-Zenith s.a. Frans Smoldersstraat 18a B-1932 Woluwe-Saint-Étienne Tél.: ; Fax: zenith-auto.com; www. zebra-graphics.be

9 FAQ ING VENDOR LEASE Accélérateur de croissance istockphoto GRÂCE À ING VENDOR LEASE, LES CONSTRUCTEURS, LES IMPORTATEURS OU LES DISTRIBUTEURS DE BIENS D ÉQUIPEMENT PEUVENT OFFRIR À LEURS CLIENTS UNE FORMULE DE LOCATION SUR MESURE. UNE EXCELLENTE MANIÈRE D ACCROÎTRE VOS VENTES ET DE FIDÉLISER VOTRE CLIENTÈLE. 1 En quoi consiste ING Vendor Lease? Le service ING Vendor Lease vous permet de proposer à vos clients, à côté de la vente pure et simple, une ou plusieurs formules de location pour vos produits. ING vous accompagnera dans la définition de ces formules, et validera les contrats de location que vous proposerez à vos clients. Chaque contrat conclu sera ensuite cédé à ING, qui vous paiera le prix de la cession, autrement dit votre prix de vente. Votre client règlera ensuite ses loyers aux échéances prévues dans le contrat, soit directement à ING, soit par votre intermédiaire. À l issue du contrat, ING vous revendra le bien à sa valeur résiduelle. 2 Qu apporte ING Vendor Lease à mon entreprise? Offrir la solution de financement en même temps que le produit permet souvent d accélérer la décision d achat. De plus, la location vous permet de fidéliser vos clients en leur proposant un nouveau contrat dès l expiration du contrat existant. La reprise du bien à l échéance vous permet en outre, si vous le souhaitez, de développer un marché de l occasion pour vos produits. Enfin, vous pouvez également inclure dans le contrat de location des services annexes, comme l entretien ou la formation, et augmenter ainsi votre chiffre d affaires par client. 3 Mon client sera-t-il au courant de l implication d ING Lease? Tout dépend de la formule que vous avez choisie: «disclosed» ou «undisclosed». Avec un contrat «disclosed», vous cédez votre créance à ING Lease dès la signature du contrat de cession. ING informe le client de cette cession et l invite à lui régler directement ses loyers. Avec la formule «undisclosed», votre client n est pas au courant de l implication d ING dans le processus (sauf en cas de problème de paiement). Vous agissez en tant que «collecteur» des loyers, que vous rétrocédez ensuite à ING. 4 Que se passe-t-il si mon client ne paie pas ses loyers? Le risque de défaillance est entièrement supporté par ING. En effet, ING procède pour chaque contrat à l évaluation des capacités d emprunt du client. Si la décision est positive, ING vous règle le prix convenu lors de la conclusion du contrat et prend en charge la gestion du remboursement. En cas de défaillance, ING supportera seule les démarches nécessaires au recouvrement de sa créance. 5 Qui peut faire appel à ING Vendor Lease? Le service ING Vendor Lease s adresse à toutes les entreprises, pour autant que la valeur minimale de chaque vente soit de et que le contrat ING Vendor Lease donne lieu à un chiffre d affaires annuel de minimum. Les produits proposés peuvent aller des équipements de production au matériel agricole en passant par les équipements informatiques, le matériel graphique ou les engins de terrassement. Par ailleurs, grâce à ING International Vendor Lease, vous pourrez également mettre en place, à travers les autres d entités d ING Lease en Europe, la même structure de financement qu en Belgique (minimum: par contrat et un chiffre d affaires annuel d environ ). ING Vendor Lease est un moyen simple de dynamiser vos affaires en proposant en même temps vos produits et leur financement. Dans le courant de l année 2009, ING développera une plate-forme internet qui vous permettra de gérer en ligne la demande de crédit, d obtenir l accord d ING, de confectionner les contrats et, ensuite, de gérer les contrats existants. Intéressé? Prenez contact avec votre Relationship Manager. février > mars 2009 ing-entreprise.be #

10 LA PME AU QUOTIDIEN UNE MARQUE, C EST LE SIGNE DISTINCTIF PAR EXCELLENCE. UN INVESTISSEMENT CRUCIAL DONT LA GESTION NÉCESSITE UNE VISION STRATÉGIQUE À LONG TERME. COMMENT LA CHOISIR? COMMENT LA PROTÉGER? PETIT GUIDE À L INTEN- TION DES NÉOPHYTES. IDENTITÉ CORPORATE Démarquez-vous! # 188 février > mars 2009 C orbis is 10 De mémoire, des marques connues, chacun peut en citer des centaines. Mais lorsqu il s agit de souligner les avantages qu elles procurent, cela devient déjà moins précis. Quant à définir ce qu est exactement une marque «Une marque est extrêmement importante pour une entreprise, souligne Alain Englebert, président du Groupe Gevers. Tant pour une multinationale que pour une PME! La marque est le signe distinctif par excellence.» Gevers maîtrise le sujet: normal, pour un groupe de sociétés actives dans le domaine de la propriété intellectuelle. Fondé à Anvers il y a 110 ans, le groupe présent en Belgique et en France est le leader mondial en matière de marques communautaires, couvrant les 27 pays de l Union européenne. «Le nom de domaine fait aussi partie de la stratégie» Enregistrer une marque vous donne-t-il des droits sur le nom de domaine web correspondant? «Un lien existe, clarifie le Bureau Gevers. Le droit des marques permet de réagir contre l enregistrement abusif du nom de domaine par un tiers, ou «cybersquatting». En cas de conflit, il faut prouver un intérêt légitime au dépôt du nom de domaine.» ON PEUT VENDRE DES POMMES SOUS LA MARQUE APPLE, MAIS PAS DÉPOSER CETTE MARQUE POUR L ACTIVITÉ «VENTE DE POMMES». ÉTERNELLE COMME UN DIAMANT La marque peut revêtir de multiples formes. La plus courante est verbale. «Un nom permet au consommateur de connaître l origine d un produit ou d un service», détaille Benjamin Gevers, administrateur exécutif de Gevers & Partners. Il peut également s agir d un logo, on parlera alors de marque figurative. Les deux peuvent évidemment se combiner. «Les possibilités sont larges: un dessin, comme le coquillage Shell ou l éléphant Côte d Or; une couleur comme le mauve Milka; un son, comme celui qu émettent les GSM Nokia à l allumage; une forme, comme plusieurs modèles de bouteille de SPA. Le consommateur n a pas toujours besoin d un nom pour identifier la société.» Les éléments significatifs du produit peuvent d ailleurs être déposés séparément ou ensemble. Bien sûr, le dépôt d une marque a un coût. «La propriété intellectuelle est souvent considérée comme une charge, regrette Alain Englebert. C est une erreur: il s agit en fait d un investissement lié à la stratégie de l entreprise, et qui participe étroitement à la création de valeur. Une marque est éternelle. Prenez les Post-It: la société 3M a déposé un brevet, qui est tombé dans le domaine public. Mais dès l origine, 3M a eu l intelligence d y associer une marque qui, elle, est toujours protégée. Même si tout le monde peut fabriquer ce produit, les gens continuent à acheter la marque Post-It.»

11 DISTINCTIVE ET DISPONIBLE Etre convaincu de la nécessité de doter ses produits ou services d une marque n est que le début du processus d innovation. Dès le début, il convient d associer dans une réflexion stratégique globale la marque, le nom de domaine web, le modèle, la dénomination sociale Première étape: la création. «La marque doit être distinctive, c est-à-dire originale.» Vous ne pourrez par exemple pas déposer «Apple» si vous vendez des pommes. En revanche, si vous êtes spécialisé dans les ordinateurs, pas de problème. «En outre, cette marque doit être disponible.» Pas question de lancer une marque déjà déposée par un tiers. Comment savoir si votre nom ou logo n est pas déjà pris? Tout simplement en vérifiant dans les registres officiels, disponibles en ligne. En parcourant la liste, vous saurez que personne n a posé un choix identique au vôtre, mais cela ne vous offrira pas la sécurité juridique. «D où l intérêt de consulter un spécialiste, souligne Benjamin Gevers. En interne, nous disposons de logiciels qui effectuent un screening plus large des registres.» Vérification des suffixes, préfixes, suites de caractères, etc. De l identique, on se met à chercher le similaire. Petit lexique de l identité corporate > La raison sociale est le nom de la société tel qu il figure dans les statuts. Le nom commercial est celui sous lequel une entreprise exerce ses activités. Ainsi, Daimler AG utilise Mercedes Benz comme nom commercial. > La marque est le signe distinctif de l entreprise. Elle est renouvelable tous les dix ans. La marque de Daimler AG est Mercedes, assortie de l étoile à trois branches. > Le brevet protège une invention technique et expire généralement au bout de 20 ans. > Le modèle concerne le design, l apparence d un produit. > Les droits d auteur s appliquent à toute création artistique et littéraire, au sens suffisamment large pour englober le code des logiciels. Ces droits sont complémentaires. Leur caractéristique commune est de constituer un droit de monopole sur l objet qu ils protègent. La propriété intellectuelle est souvent considérée comme une charge. C est une erreur: il s agit en fait d un investissement UNE MARQUE, MÊME GRAPHIQUE, DOIT ÊTRE DISTINCTIVE, C EST-À-DIRE ORIGINALE. UNE SPÉCIALISATION RÉFLÉCHIE Une fois la marque créée, il faut la faire protéger. «La protection dont jouit une marque associe à la fois un territoire géographique et un secteur d activités». Commencez par définir dans quel pays vous allez enregistrer votre marque. «Il est possible de procéder par étapes, précise Benjamin Gevers. Vous commencerez par le Benelux, puisqu il n existe pas de possibilité de dépôt en Belgique seulement, avant d envisager des territoires limitrophes, par exemple. C est une question de marché cible, mais aussi de budget. Cela ne sert à rien de protéger une marque aux USA et au Japon si vous n y avez encore jamais mis les pieds.» «À cet égard, mieux vaut anticiper vos projets d avenir, rappelle Dominique Hubart, CEO du Groupe Gevers. Si dans deux ans, vous avez l intention d investir un nouveau secteur, mieux vaut vérifier d emblée si le nom choisi est également disponible et pertinent pour ce secteur. Même chose pour les territoires sur lesquels vous souhaitez protéger votre marque. Si pareille réflexion n est pas menée, cela peut coûter très cher, par exemple si vous commencez à vous faire connaître et devez ensuite changer de nom.» La priorité reste bien sûr de protéger le nom ou le logo en le déposant sur vos territoires d activité réelle et pour les classes correspondant à votre Dmitriy Zhuravlev - Fotolia.com secteur. Ensuite, vos projets de développement et vos contraintes budgétaires détermineront d éventuelles extensions ou de nouveaux dépôts. SURVEILLEZ VOTRE TERRITOIRE! Une fois la marque déposée, il faut encore veiller à sa gestion active. «La surveillance comporte deux volets, indique Benjamin Gevers. Celle effectuée directement sur le marché, par le client lui-même, et bien sûr les services de veille fournis par des sociétés telles que la nôtre, qui consistent à scanner les registres officiels afin de détecter l apparition d une marque identique ou similaire.» Cependant, les conflits sont rares. Parfois, deux entreprises utilisent un nom similaire sur un territoire différent, ce qui peut poser un problème en cas d expansion. «Lorsque cela se présente, un arrangement à l amiable intervient dans 80% des dossiers.» février > mars 2009 ing-entreprise.be #

12 LA PME AU QUOTIDIEN C orb is i Cela ne sert à rien de protéger une marque aux USA et au Japon si vous n y avez encore jamais mis les pieds Prenons une entreprise française, qui a enregistré une marque similaire à la vôtre. «Vous ne pourrez pas débarquer en France, mais elle ne pourra pas opérer au Benelux.» Les deux ont tout intérêt à trouver un accord. «La coexistence est possible, en délimitant les secteurs et champs d action de chacun.» Un des conflits les plus fameux est celui qui a opposé en 2006 Apple Corps, gardienne des intérêts commerciaux des Beatles depuis 1968, et la société informatique Apple. La première a pour logo une pomme d un vert vif, l autre une pomme stylisée et en partie croquée. En 1991, les deux sociétés concluaient un accord de cohabitation: aucune des deux ne viendra marcher sur les plates-bandes de l autre. Un marché qu Apple Corps a estimé rompu quand Apple s est lancé dans le monde de la musique avec son fameux ipod et la plate-forme itunes. Un juge britannique donnera finalement raison à la société informatique. INVESTISSEMENT INDISPENSABLE Que faire lorsqu un concurrent détourne «votre» marque? Première solution à envisager, une procédure d opposition. «Cette démarche administrative consiste à demander à l office qui gère les dépôts de ne pas enregistrer la marque litigieuse.» À condition de réagir dans un délai relativement court, compris entre deux et trois mois. «Si ce délai est dépassé, ou si vous n avez malheureusement pas déposé le nom commercial que vous utilisez depuis des années et qu un autre se l est approprié, reste la procédure judiciaire. Avec les coûts et la lourde incertitude que cela comporte.» Plus qu un simple outil de marketing, le dépôt de vos marques constitue un investissement indispensable pour protéger votre succès! Où protéger sa marque, et à quel prix? # 188 février > mars Pour le Benelux, l administration qui gère le dépôt des marques est l Office Benelux de la Propriété Intellectuelle (OBPI; Son homologue européen est l Office de l Harmonisation dans le Marché Intérieur (OHMI; Déposer une marque au sein du Benelux est une démarche qui peut se faire seul. «C est exactement la même chose qu en matière de fiscalité, avance Dominique Hubart. Si la structure est toute petite, on peut éventuellement déposer une marque soi-même. Mais, rapidement, on aura besoin de conseils extérieurs. Par exemple pour faire le bon choix dans une liste de produits et services à associer à la marque, parmi une classification comptant 45 entrées.» En fonction des pays dans lesquels la protection est valable et du nombre de classes d activités associées à la marque, le coût varie énormément. «Pour une PME désirant se couvrir au Benelux, notre tarif de base pour le dépôt s élève à 595. Ce montant comprend la taxe de 240 perçue par l OBPI. En tout, cela représente moins de 60 par an! Au bout de 10 ans, le renouvellement coûtera 520.» À quoi s ajoutent d éventuels frais de recherche et de surveillance. Pour une marque communautaire valable dans les 27 pays européens, l addition se chiffre à (y compris la taxe officielle de 1.600). Le prix du renouvellement ( 1.940, dont de taxes) devrait connaître prochainement une baisse significative des taxes qui y sont associées.

13 ING, VOTRE PARTENAIRE COMMERCIAL FINANCE Vos factures financent votre croissance UNE ENTREPRISE EN CROISSANCE DOIT SOUVENT FAIRE FACE À UN BESOIN ACCRU DE FONDS DE ROULEMENT. ING COMMERCIAL FINANCE PERMET D Y RÉPONDRE DE MANIÈRE SOUPLE ET ADAPTÉE. L IDÉE D UNE FORMULE DE FINANCEMENT BASÉE SUR LE PORTEFEUILLE DE CRÉANCES DE L ENTREPRISE ACQUIERT ENFIN SES LETTRES DE NOBLESSE. Si vous avez eu récemment l occasion de jeter un œil aux factures de vos fournisseurs, la chose ne vous a sûrement pas échappé: de plus en plus d entreprises cèdent leurs factures à une société spécialisée en commercial finance. Cette cession est signalée par une mention distincte sur la facture, ou par un petit autocollant. L époque où ce genre de mention suscitait une méfiance - infondée - est à présent révolue (voir encadré «Quinze ans de retard sur le leasing»), et les services de commercial finance sont de plus en plus appréciés en tant que mode de financement flexible et efficace des activités de l entreprise. Bruno Verhofstede, qui occupe depuis quelques mois le poste de Managing Director d ING Commercial Finance Belux, retrace le parcours typique d une entreprise. «L entrepreneur qui crée une petite société de services remarque rapidement que ses clients paient en moyenne deux mois après l exécution des commandes alors qu il doit régler au comptant la plupart de ses factures. En soi, rien de surprenant, et c est d ailleurs pour cela que les entreprises doivent disposer d un capital de départ. Sauf que ce capital ne grandit pas nécessairement au même rythme que l entreprise.» Au fur et à mesure que cette dernière élargit sa clientèle et remplit son carnet de commandes, ses besoins de préfinancement des dépenses prennent de l ampleur. Même si l entreprise est rentable, il n est pas évident de combler ces besoins par l apport de capital supplémentaire. «L entreprise a simplement besoin d argent pour faire tourner la machine», résume Bruno Verhofstede. Les débiteurs savent très bien que nous suivrons attentivement leurs factures PLUS FLEXIBLE QUE LE CRÉDIT DE CAISSE Une situation pour laquelle ING Commercial Finance propose une large gamme de solutions. «Le principe de base, poursuit Bruno Verhofstede, est le suivant: dès que l entreprise envoie une facture à l un de ses débiteurs, nous préfinançons une part, convenue à l avance, de la somme facturée, que nous versons sur février > mars 2009 ing-entreprise.be #

14 ING, VOTRE PARTENAIRE Quinze ans de retard sur le leasing I NG «CE MODE DE FINANCEMENT OFFRE UN AVANTAGE SUPPLÉMENTAIRE: LES CLIENTS DE L ENTREPRISE RÈGLENT PLUS RAPIDEMENT LEURS FACTURES», PRÉCISE BRUNO VERHOFSTEDE, MANAGING DIRECTOR ING COMMERCIAL FINANCE BELUX. Financer le fonds de roulement de l entreprise par des acomptes sur les créances en cours La solution semble aujourd hui évidente, mais cela n a pas toujours été le cas, comme le rappelle Bruno Verhofstede. «Le factoring, comme cela s appelait à l époque, souffrait d une forte connotation négative. Une entreprise qui recevait une facture cédée se mettait directement en tête que le fournisseur qui l avait émise était en difficulté. De façon totalement infondée. Mais le risque d être ainsi soupçonnées par leurs clients décourageait la plupart des entreprises de faire appel à cette technique.» À l époque, le leasing suscitait la même méfiance, et ce sont les grandes entreprises qui ont montré aux petites son intérêt pour financer l achat de biens d investissement. «La même chose est en train d arriver avec les services de Commercial Finance. Mais avec quinze ans de retard.» # 188 février > mars son compte. Certains clients se contentent de 60% du total de la facture; pour d autres, cela peut monter jusqu à 90%. Plus tard, lorsque nous recevons le paiement du débiteur le transfert de la propriété de la créance fait partie des conditions d octroi de ce type de crédit le crédit cesse de courir et nous versons à l entreprise la part de la facture qui n a pas fait l objet d un financement. Le même scénario se répète chaque jour: le client envoie à sa banque le détail des factures de la journée, et cette dernière vérifie les paiements reçus des débiteurs. Sur base de ces éléments, le montant total du crédit est adapté et les intérêts sont calculés. Grâce à une application internet, le client peut à tout moment suivre sa ligne de crédit et rester au courant de son évolution. Cette formule est beaucoup plus flexible qu un crédit de caisse. Un importateur de décorations de Noël, par exemple, peut facturer pour plus de 1 million au cours du mois de décembre, puis plus rien pendant deux ou trois mois. Avec ING Commercial Finance, il peut sans problème obtenir un crédit substantiel, qui sera remboursé en janvier et février au fur et à mesure que ses clients règleront leurs factures. «Il s agit en quelque sorte d un acompte», résume Bruno Verhofstede. BON POUR LA CROISSANCE Les variations saisonnières ne sont pas les seuls événements auxquels les services de commercial finance sont adaptés. «Nos services nous permettent aussi de financer la croissance d entreprises très différentes, souligne Bruno Verhofstede. Ils conviennent aux PME qui ont un chiffre d affaires de 1 ou 2 millions comme à celles qui réalisent le centuple. Le cœur de notre métier est le financement des créances. C est un excellent moyen de soutenir la croissance par le financement du fonds de roulement. À l inverse, cela ne convient pas du tout aux entreprises qui cherchent de l argent pour construire un nouveau bâtiment ou réaliser d autres investissements à long terme». Le financement sur base d un portefeuille de créances est soumis à certaines conditions. Tout d abord, la propriété de ces créances doit être cédée contractuellement à ING Commercial Finance. Ensuite, les factures doivent concerner des marchandises déjà livrées ou des services déjà prestés. Le financement d une facture qui concerne une série de prestations récurrentes pas encore exécutées est par exemple exclu. QUE SE PASSE-T-IL À L ÉCHÉANCE? Si le financement constitue la base des services offerts, ING Commercial Finance peut également répondre à d autres préoccupations de ses clients. Par exemple, que se passe-t-il lorsqu un débiteur ne règle pas sa facture à l échéance convenue? Qui va le contacter et à quel moment? «Beaucoup d entreprises craignent de mettre en péril leurs bonnes relations commerciales si elles commencent à donner des coups de téléphone ou à envoyer des lettres de rappel, poursuit Bruno Verhofstede. Nous assumons donc ce rôle à la place de la majorité de nos clients.» Et si les factures restent malgré tout impayées? Un troisième service de commercial finance, l assurance crédit, répond à cette préoccupation. Les clients qui ont pris cette couverture, recevront, X jours après l échéance de la facture, le solde non financé. Quant à ceux qui ne se sont pas assurés, ils devront rembourser le crédit correspondant à cette facture.

15 QUE COÛTE CE SERVICE? S il est possible d expliquer rapidement les principes des services d ING Commercial Finance, il est plus difficile de traiter brièvement de leur coût. «C est un peu comme donner une estimation du prix d un costume, explique Bruno Verhofstede. Le produit est facile à décrire, mais son prix variera fortement selon de nombreux critères, comme la qualité du tissu choisi, la coupe, etc.» Certains clients ont de nombreux débiteurs différents, alors que d autres travaillent principalement avec trois ou quatre gros clients. La répartition du risque est totalement différente, et cela a un impact sur les tarifs pratiqués. La «qualité» des débiteurs joue également un rôle. Et si le contrat comprend également la gestion des impayés, il faut y inclure les coûts administratifs qui y sont liés: les factures d une entreprise de télécommunications qui a des centaines de clients nécessitent plus de travail que celles d une entreprise d intérim qui n en a que cinquante. «Grosso modo, trois éléments interviennent dans le prix de nos services: le taux d intérêt des prêts, le risque que présentent les débiteurs et la charge administrative.» En principe, le taux d intérêt est moins élevé que pour un crédit de caisse. «Logique, puisque les créances constituent une garantie.» De plus, avec les services de commercial finance, la banque suit toutes les factures, et prend ainsi en permanence le pouls de l entreprise. Cette meilleure connaissance du client se traduira souvent par une baisse du coût du crédit de caisse. Dès que l entreprise envoie une facture à l un de ses débiteurs, nous préfinançons une part, convenue à l avance, de la somme facturée C orb is i Une part intégrante de l offre de services d ING Chez ING, l offre de Commercial Finance est totalement intégrée dans la relation avec le client. C est le Relationship Manager qui signalera à ING Commercial Finance un intérêt du client. Les collaborateurs d ING Commercial Finance se livreront ensuite à un travail de préparation: regarder le bilan et les créances, vérifier s il existe ou non une assurance-crédit, etc. Ils rencontreront ensuite le client pour comprendre précisément ses activités, la manière dont il est organisé et le processus de facturation. Quelques jours plus tard, ING Commercial Finance proposera une offre. Comme dans le cas d un crédit hypothécaire, il s agit d une offre non liante: la banque n a pas encore donné son accord formel sur le crédit, mais fournit une idée de ce qu il coûtera. Si le client marque son accord, ING enverra une confirmation formelle de l octroi de crédit. LE SERVICE ING COMMERCIAL FINANCE EST À CHAQUE FOIS CONÇU SUR MESURE AFIN DE TENIR COMPTE DES SPÉCIFICITÉS DE CHAQUE CLIENT. LES CLIENTS PAIENT PLUS RAPIDEMENT La cession des factures à une société spécialisée en commercial finance incite les débiteurs à adopter un meilleur comportement de paiement. «Les délais de paiement supplémentaires que les entreprises s accordent à elles-mêmes traduisent un certain état d esprit. Or, les débiteurs savent très bien que nous suivrons attentivement leurs factures. Du coup, ils modifient leur comportement. Et même lorsqu ils connaissent des difficultés, ils continuent à payer les factures qui nous ont été cédées.» En général, on constate que les factures de l entreprise sont payées beaucoup plus rapidement après leur cession. En soi, cela rend déjà le préfinancement plus abordable. Celui qui y fait appel comprendra difficilement pourquoi cette formule de financement a mis autant de temps à s imposer. Les services de commercial finance constituent en effet la solution la plus pratique et la plus évidente pour disposer plus rapidement des liquidités générées par l activité de l entreprise. février > mars 2009 ing-entreprise.be #

16 FISCALITÉ ET PATRIMOINE SI VOTRE SOCIÉTÉ A ÉMIS DES TITRES AU PORTEUR, ATTENTION! D ICI LE 31 DÉCEMBRE 2013, VOUS DEVREZ LES CONVERTIR EN TITRES NOMINATIFS OU ORGANISER LEUR DÉMATÉRIALISATION. TITRES AU PORTEUR Pensez à la dématérialisation! Corb is Le régime des titres LA DÉMATÉRIALISATION au porteur vit ses RENDRA PLUS AISÉE dernières heures. LA TRANSMISSION Chaque entreprise DES TITRES. qui en a émis est désormais chargée d organiser leur disparition avant le 31 décembre Qu adviendra-t-il des titres au porteur existants? Tout dépend de ce que l entreprise aura choisi. Si elle opte pour la conversion en titres nominatifs, chaque détenteur de parts devra apporter celles-ci au siège de la société, qui procèdera à leur inscription au registre nominatif et assurera leur destruction. Tout transfert ultérieur de titres nominatifs devra, pour être valable, être inscrit dans ce fameux registre. Cette procédure peut s envisager dans le cadre de sociétés dont l actionnariat est stable et peu morcelé, mais s avèrera nettement plus fastidieuse à mettre en œuvre lorsque les actionnaires sont nombreux et que les cessions de parts sont plus fréquentes. Mieux vaut dans ce cas choisir la dématérialisation. # 188 février > mars Adapter les statuts? Si la société opte pour la dématérialisation, une adaptation des statuts sera inévitable. Heureusement, cette dernière ne requiert pas la convocation d une assemblée générale extraordinaire. Il suffit que les modifications aient été approuvées par le conseil d administration et consignées dans un acte notarié, et qu elles soient communiquées aux actionnaires lors de l assemblée générale suivante. Des clauses-types relatives à la modification des statuts rédigées par la Fédération Royale du Notariat belge sont disponibles gratuitement sur DÉMATÉRIALISER Cette seconde solution consiste à dématérialiser les titres au porteur existants. Leurs détenteurs devront tout simplement les déposer auprès de leur banque, qui les enregistrera sur un compte-titres à leur nom. Au préalable, la société aura adapté ses statuts et désigné une «tête de pyramide»(tdp). Une TDP est une institution, qui sera soit un «teneur de compte agréé» (une banque ou une société de Bourse), soit un organisme de liquidation (Euroclear Belgium ou la Banque Nationale de Belgique). Elle aura la responsabilité de centraliser les informations concernant la circulation des titres dématérialisés. Toutes les banques dont les clients détiennent des titres de la société sur un compte-titres auront l obligation de transmettre à la TDP le nombre de titres concernés, sans toutefois communiquer l identité de leurs

17 détenteurs. La TDP sera chargée de «réconcilier» ces informations, c est-à-dire de s assurer qu à tout moment le nombre de titres dématérialisés en circulation correspond au nombre de titres émis. Seul le nom de la TDP figurera dans le registre nominatif (à côté des noms des éventuels actionnaires qui détiennent des titres nominatifs). Le rôle de centralisateur de la TDP rendra également plus simples les démarches liées aux échanges de titres ADMINISTRATION PLUS SIMPLE Avantage immédiat pour l entreprise: une fois la TDP désignée, cette dernière sera chargée du suivi des titres dématérialisés. La gestion de la circulation des titres repose uniquement entre les mains de la TDP et des banques. Leurs détenteurs peuvent par exemple facilement en transmettre la propriété par simple virement. Chaque transfert de titres entre banques sera répertorié par la TDP, qui saura à tout moment dans quelle institution financière chaque part est déposée. Cerise sur le gâteau, les opérations liées aux dividendes deviendront elles aussi nettement plus aisées: il suffira d un seul versement sur le compte de la TDP. Cette dernière s occupera de verser aux banques la part des dividendes qui correspond aux titres détenus chez elles, à charge pour ces dernières de créditer le compte de leurs clients. Le rôle de centralisateur de la TDP rendra également plus simples les démarches liées aux échanges de titres, aux fusions, aux acquisitions et aux scissions. SÉCURITÉ JURIDIQUE ACCRUE La dématérialisation permet une plus grande sécurité juridique que l ancien système des titres au porteur. Toutes les opérations relatives aux titres dématérialisés laissent en effet des traces, et rendent donc quasiment impossible les controverses sur l identité des détenteurs, sources de conflits entre héritiers ou avec l administration fiscale. De plus, ce système offre une plus grande discrétion que la conversion en titres nominatifs. En effet, d une part il n existe aucun lien direct entre la société et les actionnaires et, d autre part, les comptes-titres sur lesquels sont déposés les titres dématérialisés sont protégés par le secret bancaire. Ce dernier pourrait toutefois être levé dans certaines circonstances, comme le décès du titulaire du compte. UN PARCOURS DU COMBATTANT? Quelle que soit l option choisie, la dématérialisation des titres au porteur ne sera pas nécessairement compliquée. L entreprise devra en effet simplement procéder à l adaptation de ses statuts (voir encadré) et à sa publication au Moniteur Belge. En cas de conversion en parts nominatives, la société devra gérer un registre nominatif. Pour peu que les actionnaires soient peu nombreux et qu il y ait peu de transactions, ces formalités seront réduites au minimum. Si les actionnaires sont plus nombreux et que les parts circulent beaucoup, le recours aux titres dématérialisés et aux services d une «tête de pyramide» permettra à l entreprise de se décharger de leur gestion. Enfin, si vous vous interrogez sur les conséquences de ces changements sur votre planification successorale, sachez qu il existe des solutions adaptées à chaque situation. ING vous offre ses services en tant que «tête de pyramide» et vous assiste tout au long du processus de dématérialisation. Pour plus de renseignements, contactez votre Relationship Manager. Fin des titres au porteur: quelques dates-clés 31 JANVIER 2007 Délai ultime pour les démarches nécessaires en vue de la dématérialisation par les sociétés cotées de leurs titres au porteur. 1 ER JANVIER 2008 > Plus aucune émission de titres aux porteurs n est autorisée. > Plus aucune livraison physique de titres existants ne pourra être effectuée. ENTRE LE 1 ER JANVIER 2008 ET LE 31 DÉCEMBRE 2013 Les sociétés non cotées doivent organiser la suppression des titres au porteur et adapter leurs statuts. La conversion en parts nominatives ou dématérialisées devient effective à la date prévue dans les statuts (au plus tard le 31/12/2013). Les titres au porteur ne confèrent ensuite plus aucun droit à leur détenteur tant que ce dernier ne les a pas déposés sur un compte-titres (dématérialisation) ou inscrits dans le registre nominatif (conversion en parts nominatives). 1 ER JANVIER 2014 Tous les titres au porteur existants sont automatiquement dématérialisés ou convertis en titres nominatifs. Les droits de leurs détenteurs sont suspendus tant qu ils n auront pas régularisé leur situation. 1 ER JANVIER 2015 Les titres au porteur encore en circulation seront mis en vente, et le produit de cette vente, diminué des frais, sera confié à la Caisse des Dépôts et Consignations. Leurs détenteurs pourront y récupérer leur argent en échange des titres. 1 ER JANVIER 2016 La restitution du produit de la vente sera frappée d une 17 amende de 10% par année entamée après février > mars 2009 ing-entreprise.be # 188

18 INITIATIVES CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY Un engagement riche de sens CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY, ENCORE UN TERME RONFLANT SANS RÉELLE SIGNIFICATION? A PRIORI, CES TROIS MOTS NE «SONNENT» PAS TRÈS CONCRETS. MAIS SUR LE TERRAIN, LA CSR PEUT CHANGER DES VIES, ET PAS SEULEMENT DU CÔTÉ DE CEUX QU ELLE AIDE. Unicef # 188 février > mars AFIN DE FINANCER LE PROGRAMME «ING CHANCES FOR CHILDREN», DÉVELOPPÉ EN PARTENARIAT AVEC L UNICEF, ING VERSE LE DOUBLE DES SOMMES APPORTÉES PAR LES MEMBRES DE SON PERSONNEL. Les entreprises ont-elles l obligation morale de favoriser le bien-être au sein de la société dans laquelle elles évoluent? De plus en plus d organisations répondent par l affirmative à cette question de responsabilité sociétale, ou «corporate social responsibility» (CSR), même si cette obligation est purement théorique. Chez ING, c est Philippe Dembour qui assume en toute discrétion le rôle d inspirer, d encourager et de coordonner les différentes initiatives CSR au sein de la banque. Il consacre un mi-temps à cette tâche, la seconde moitié de son temps étant dédiée à la gestion du fonds de pension de la Banque. Unicef Unicef CSR ET ING, DES ACRONYMES QUI S ENTENDENT La première priorité de Philippe Dembour est de mettre en valeur l action personnelle des collaborateurs dans les activités de responsabilité sociétale d ING. Et l instrument de cette priorité, ce sont les comités CSR. Ils sont constitués de quatre ou cinq collaborateurs, qui prennent une initiative philanthropique et l organisent avec le soutien de la banque. Les projets en question vont des gros événements (100 membres du département audit partant au zoo d Anvers avec 100 enfants handicapés) aux petites occasions de donner un coup de main, comme une fête organisée par un chef d agence au profit de la construction d une école en Inde. «Tout le monde connaît une œuvre sympathique, explique Philippe Dembour. Les comités CSR sont l occasion pour chacun de se rendre compte à quel point nous pouvons tous être utiles, sans conditions.» Deux autres initiatives tiennent particulièrement à cœur Rendre service ou faire le bien n est pas uniquement réservé à des donneurs de leçon ou à des martyrs! à Philippe Dembour: l école des devoirs, qui aide les élèves en difficulté, et le parrainage moral qui, à l inverse, cherche à aider les élèves qui ont de bons résultats à l école, mais ne bénéficient pas forcément chez eux du soutien nécessaire à l épanouissement de leurs talents. Pour ces deux activités, l implication des collaborateurs d ING est directe: ce sont eux qui se rendent dans les écoles pour aider les enfants.

19 Les initiatives auxquelles participent les collaborateurs d ING contribuent à créer de la cohésion au sein de la société, mais aussi de la banque elle-même ÉCOLE DES DEVOIRS IMPLIQUE DIRECTEMENT LE PERSONNEL D ING, QUI SE REND DANS L LES ÉCOLES POUR SOUTENIR LES ENFANTS EN DIFFICULTÉ. D.R. D.R. LES ACTIVITÉS DE SOUTIEN SCOLAIRE SONT PARTICULIÈREMENT CHÈRES À PHILIPPE DEMBOUR. LA CSR, POUR QUOI FAIRE? L engagement d une entreprise pour des «bonnes causes» n a, bien entendu, rien de neuf en soi. Mais aujourd hui, les entreprises le font en toute conscience, et dans un cadre structuré. Pourquoi? «D abord, parce qu aucune entreprise n est une île: ING a un intérêt à évoluer dans une société prospère et harmonieuse», explique Philippe Dembour. L angle moral? Il existe, bien sûr, mais pas de manière particulière pour ING: «La responsabilité de rendre le monde meilleur incombe à tout le monde». Pour une entreprise qui se vit comme une communauté au sein de la communauté, encourager les activités altruistes est aussi un plus au niveau du capital humain: «il n y a pas de meilleur team-building que les activités caritatives! Les initiatives auxquelles participent les collaborateurs d ING contribuent à créer de la cohésion au sein de la société, mais aussi de la banque elle-même. C est pourquoi nous faisons tout pour que les activités CSR de la banque soient effectuées par les collaborateurs, ou à leur instigation», explique Philippe Dembour. EN APPRENDRE TOUJOURS PLUS Autre avantage, pour la banque, à se lancer dans la corporate social responsibility: donner du temps ou de l énergie est une activité éminemment formatrice. C est tout d abord l occasion de grandir en tant qu être humain. Certains, qui n avaient jamais pratiqué d activité altruiste, se lancent quand l occasion leur est donnée et découvrent la satisfaction que cela leur procure. Rendre service ou faire le bien n est pas uniquement réservé à des donneurs de leçon ou à des martyrs! «Un de mes collègues est même venu me remercier de lui avoir permis de découvrir une nouvelle dimension à la vie: à côté de son travail et de sa famille, il a réalisé qu il pouvait être heureux en aidant les autres», raconte Philippe Dembour. Pour ce dernier, favoriser les activités sociales des travailleurs d ING peut aussi les aider à avancer dans leur projet de vie professionnelle: «trop de gens se contentent de faire, souvent très bien d ailleurs, ce qu ils savent faire depuis l école. Or dans le monde du travail, c est aujourd hui une attitude dangereuse: plus personne ne peut compter sur un seul job du début à la fin de sa carrière. Il est donc important de s ouvrir à d autres choses, de développer de nouvelles compétences, pour améliorer son «employabilité». Exercer une activité de solidarité peut y contribuer». Des investissements plus traditionnels côté des activités auxquelles les collaborateurs d ING À participent directement, il y a aussi l action de la banque en tant qu organisation. Plus de sont remis chaque année à la Fondation Roi Baudouin, pour agir notamment dans le domaine des personnes souffrant de maladies incurables et pour la réinsertion des jeunes. ING est aussi partenaire de l UNICEF dans le cadre d un projet intitulé «ING Chances for Children» qui vise à offrir un enseignement aux enfants de pays du tiers-monde. Là encore, les salariés sont impliqués: les fonds destinés à l UNICEF sont collectés auprès du personnel à hauteur de 30 par an et par salarié, qui sont doublés par l entreprise et triplés par le groupe. Depuis sa création, ce projet a permis à plus de enfants de pays en voie de développement d être envoyés à l école. février > mars 2009 ing-entreprise.be #

La société civile de droit commun et la planification successorale

La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit commun et la planification successorale PRIVATE BANKING WWW.INGPRIVATEBANKING.BE La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Résumé La présente brochure d information est mise à la disposition des actionnaires suite à la convocation à l assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan Deutsche Bank Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres Loan Loan : une solution de crédit flexible pour les clients DB Personal & Private Banking. Pourquoi Deutsche Bank propose-t-elle

Plus en détail

Single Euro Payments Area S PA

Single Euro Payments Area S PA Single Euro Payments Area S PA SEPA 3 Table des matières p.4 p. 6 p. 6 p. 8 p. 9 p.14 Qu est-ce que le SEPA? Pourquoi introduire le SEPA? Où le SEPA s applique-t-il? A partir de quand le SEPA s appliquera-t-il?

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

reuteler & cie SA Chemin de la Vuarpillière 29 CH-1260 Nyon Switzerland Tel +41 22 363 79 40 Fax +41 22 363 79 49 mail@reuteler.

reuteler & cie SA Chemin de la Vuarpillière 29 CH-1260 Nyon Switzerland Tel +41 22 363 79 40 Fax +41 22 363 79 49 mail@reuteler. La marque - FAQs Délivrée par l autorité compétente, la marque enregistrée est un signe distinctif protégé permettant à une entreprise de différencier ses produits ou ses services de ceux d autres entreprises.

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

ANNEXE: RÈGLEMENT DU SERVICE «ZOOMIT ING» DES SERVICES HOME BANK

ANNEXE: RÈGLEMENT DU SERVICE «ZOOMIT ING» DES SERVICES HOME BANK ANNEXE: RÈGLEMENT DU SERVICE «ZOOMIT ING» DES SERVICES HOME BANK 1. OBJET DU RÈGLEMENT DU «SERVICE ZOOMIT ING» Le règlement du service Zoomit ING (ci-après dénommé le «Règlement») a pour objet de donner

Plus en détail

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne.

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. A quoi vous attendre? Type d investissement Ce produit est une obligation. En souscrivant à cette obligation, vous prêtez de l argent

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise CORPORATE BANKING 2 3 L importance d une politique de rémunération efficace Le succès de votre entreprise

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

Cartes de crédit ING Mode d emploi

Cartes de crédit ING Mode d emploi Cartes de crédit ING Mode d emploi 1 Bienvenue Nous sommes heureux de vous compter parmi les titulaires d une carte de crédit ING. En parcourant ce guide, vous découvrirez les nombreux avantages de votre

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Sage50_Auftrag_Broschuere_fr.indd 1 24.09.2012 08:17:18 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT

OFFRE DE FINANCEMENT OFFRE DE FINANCEMENT ENTREPRISES EN DEVELOPPEMENT P.3 Financement de la Balance Clients (en TTC) P.3 Financement en Invoice Discounting (en TTC) P.4 Financement des Créances Commerciales (en TTC) P.5 Financement

Plus en détail

L Assurance-crédit. Qu est-ce que l assurance-crédit? l Assurance-crédit

L Assurance-crédit. Qu est-ce que l assurance-crédit? l Assurance-crédit L Assurance-crédit Qui ne désire pas éviter que sa société doive constituer des provisions, ou pire encore, passer en perte des créances sur clients? Vous pouvez y arriver à peu de frais en souscrivant

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 15 - Septembre 2011 Nos placements : prudents, avantageux et pour tous PostMobile, le lien gratuit avec votre banque Un crédit oui, mais pas n importe

Plus en détail

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Les 10 Principes de Base Introduction Tout d abord, une bonne nouvelle: vendre en Russie n exige en général pas plus de préparation ni d informations

Plus en détail

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE Édition : décembre 13 MÉMO Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur 1. Optimiser l utilisation des livrets défiscalisés 2. Épargner sans plafond 3. Placer une somme importante sur quelques mois

Plus en détail

Avec vous, vers de nouveaux horizons

Avec vous, vers de nouveaux horizons Avec vous, vers de nouveaux horizons Solutions Poste Clients factor.bnpparibas.com Etre à vos côtés L histoire de BNP Paribas Factor est celle d un acteur qui a su s imposer comme un référent sur le marché

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Comptabilité Sage 50 Gestion des salaires Facturation Comptabilité Comptabilité générale Option modèle

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Gestion commerciale Comptabilité Travailler de façon plus efficace Prendre des décisions pondérés assure une gestion et une facturation nettement

Plus en détail

Règlement des Placements à terme KBC

Règlement des Placements à terme KBC Règlement des Placements à terme KBC Enregistré à Leuven, troisième bureau, le 28/12/2012. Le présent règlement remplace le règlement des Placements à terme KBC du 25/01/2011. La relation contractuelle

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion des salaires Comptabilité Comptabilité générale Option

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail

Les prestations spécifiques aux avocats stagiaires

Les prestations spécifiques aux avocats stagiaires Les prestations spécifiques aux avocats stagiaires Table des matières 5 INTRODUCTION 6 LA BANQUE PROCHE DE VOUS La banque au Palais Le conseiller Privalis de votre région L ING Privalis Desk Internet

Plus en détail

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts.

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. ING VIP Expat Financial Services Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. +32(0)2 464 66 62 www.ing.be/expat VOUS VENEZ TRAVAILLER

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

Marques et noms de domaine

Marques et noms de domaine Marques et noms de domaine Une nécessaire harmonisation des pratiques Introduction 1 2 3 4 Bonnes pratiques en termes de gestion des marques Bonnes pratiques en termes de gestion des noms de domaine Une

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières

Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières Tarif en vigueur au er août 25 Achat et vente de titres 3. Fonds 3.2 Actions, warrants et certificats fonciers 4.3 Strips VVPR, droits de souscription

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) SEPTEMBRE 2014 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Plus en détail

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 1259/2010 DU CONSEIL du 20 décembre 2010 mettant en œuvre une coopération renforcée dans le domaine de la loi applicable au

Plus en détail

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise A quoi vous attendre? Obligation émise en couronne suédoise (SEK) par ABN Amro Bank N.V. Coupon annuel de 4% brut. Durée : 5 ans. A l

Plus en détail

10 questions / réponses TLG GROUPE FINANCIER. www.tunisiefactoring.com

10 questions / réponses TLG GROUPE FINANCIER. www.tunisiefactoring.com 10 questions / réponses Le livret du Factoring TLG GROUPE FINANCIER www.tunisiefactoring.com a le plaisir de vous faire parvenir ce livret sur le factoring (ou affacturage) qui reprend, en synthèse, une

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) Ce

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques Les banques en tant qu intermédiaires financiers Qu est-ce qu une banque? Une banque est une entreprise dont l activité principale consiste à recevoir l épargne en dépôt, à accorder des crédits et à fournir

Plus en détail

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE I. Introduction 1. En substance, le transfert de technologie est le processus par lequel une technologie, des compétences, un savoir-faire ou

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

+41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE

+41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE +41 225 190 991 +33 972 520 691 +31 23 185 110 FAQ CSI OFFSHORE Ce document d information intitulé «FAQ CSI Offshore» reprend l ensemble des questions que vous vous posez au sujet du fonctionnement, de

Plus en détail

Ouverture de compte. Auquel est lié un compte de titres personnes physiques. Société du groupe KBC

Ouverture de compte. Auquel est lié un compte de titres personnes physiques. Société du groupe KBC Ouverture de compte Auquel est lié un compte de titres personnes physiques Société du groupe KBC Contrat client ENTRE a) KBC Securities SA, dont le siège social est sis à 1080 Bruxelles, Avenue du Port

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE VOS PROJETS IMMOBILIERS AU LUXEMBOURG ET À L ÉTRANGER. Nos services de banque privée

LE FINANCEMENT DE VOS PROJETS IMMOBILIERS AU LUXEMBOURG ET À L ÉTRANGER. Nos services de banque privée fr LE FINANCEMENT DE VOS PROJETS IMMOBILIERS AU LUXEMBOURG ET À L ÉTRANGER Nos services de banque privée Résidence principale ou secondaire, ou immeuble de rapport, l immobilier est une composante majeure

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Crédits à la consommation Record. Le moteur de tous vos projets. Prêt à tempérament Ouverture de crédit. Prospectus Crédits à la consommation

Crédits à la consommation Record. Le moteur de tous vos projets. Prêt à tempérament Ouverture de crédit. Prospectus Crédits à la consommation Crédits à la consommation Record Prêt à tempérament Ouverture de crédit Le moteur de tous vos projets Prospectus Crédits à la consommation Record Bank Prospectus des crédits à la consommation N 8 du 15/08/2009

Plus en détail

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui Et après... Info CCI Faire face à la crise Édition n 2 Edito La Sortie de crise se prépare aujourd hui Le cycle actuel de conjoncture défavorable ne durera pas éternellement! L accélération des cycles

Plus en détail

Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux

Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux Euler Hermes France Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux *Notre savoir au service de votre réussite www.eulerhermes.fr * Cap sur la croissance rentable! Comment anticiper l

Plus en détail

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 8 novembre 2006 Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Intervenants : Mathieu de Seauve, Directeur Crédit

Plus en détail

Crédit hypothécaire. Vous avez décidé d acheter ou de construire? Beobank vous offre des solutions hypothécaires simples et solides.

Crédit hypothécaire. Vous avez décidé d acheter ou de construire? Beobank vous offre des solutions hypothécaires simples et solides. Crédit hypothécaire Prospectus n 4 d application à partir du 27/02/2015 Vous avez décidé d acheter ou de construire? Beobank vous offre des solutions hypothécaires simples et solides. Votre but Vous avez

Plus en détail

Investissement immobilier: la fin des SCPI?

Investissement immobilier: la fin des SCPI? Investissement immobilier: la fin des SCPI? La SCPI figure comme le premier véhicule structuré d investissement en immobilier. A l origine de ces investissements, des sociétés civiles se sont développées

Plus en détail

ING Business Account Règlement

ING Business Account Règlement I. Objet et cadre du présent règlement ING Business Account Règlement Version 01/08/2015 Le présent règlement relatif à l'ing Business Account (ci-après dénommé le "Règlement") régit les relations entre

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Visa Card

Règlement Spécifique DB Visa Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Visa Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

Séparation, rupture. Séparation, rupture de la vie commune. Comment. ma? mapeut-elle. Bon à savoir

Séparation, rupture. Séparation, rupture de la vie commune. Comment. ma? mapeut-elle. Bon à savoir ? Séparation, rupture Séparation, rupture de la vie commune? Comment ma? mapeut-elle banque m accompagner?? Bon à savoir 2 NOTES Édito Chère cliente, cher client, Nous nous connaissons peut-être depuis

Plus en détail

Investir dans des produits financiers

Investir dans des produits financiers En savoir plus sur les services financiers Investir dans des produits financiers La directive MiFID : guide du Consommateur Comité Européen des Régulateurs des Marchés de Valeurs mobilières Commission

Plus en détail

Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 1 : Le contexte actuel. Financement mixte. Les temps ont changé

Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 1 : Le contexte actuel. Financement mixte. Les temps ont changé Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 1 : Le contexte actuel Financement mixte Par MARK EIKELAND, CGA Les temps ont changé Où se trouve l argent? Financement mixte D autres raisons

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Votre compte est-il toujours bon?

Votre compte est-il toujours bon? Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 16 - Janvier 2012 Simulations & demandes en ligne, confortablement installé dans votre fauteuil Votre compte est-il toujours bon? Un crédit auto qui tient

Plus en détail

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Objectif Les produits sont définis dans le Cadre pour la préparation et la présentation des états financiers 1 comme les accroissements

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques 1 PRÉSENTATION DE LA CRH La CRH est un établissement

Plus en détail

Comment préparer une demande de financement

Comment préparer une demande de financement Comment préparer une demande de financement SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Présenter votre entreprise Cibler vos points forts Faire les démarches SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Obtenir des sommes d argent

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Comment financer la relance des entreprises?

Comment financer la relance des entreprises? Atelier N 7 Comment financer la relance des entreprises? 9 Juillet 2015 M. Lionel TESSON, Expert Comptable M. Ludovic CONTIN, NATIXIS FACTOR M. Hervé BACHELOT LALLIER, Banque Populaire Atlantique Sommaire

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Sommaire: 1. Principes de remboursement 2. Transmission

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Titanium Card

Règlement Spécifique DB Titanium Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Titanium Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur La force de l engagement MD ÉTUDE TECHNIQUE Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur Les entreprises de commerce

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS. portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital

DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS. portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital initiée par présentée par Prix de l Offre : 31,00 par action SI

Plus en détail

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Penser avantage fiscal et non coût «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Table des matières Le bon côté de la réglementation accrue...1 Inclure davantage la fonction fiscalité

Plus en détail

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2 IS 1 O 900 CA CE RT IFI BC ED FIRM 51.30.259 07/14 VITA INVEST.2 VITA INVEST.2 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS A. Preneur d assurance La personne qui conclut le contrat avec l entreprise d assurances.

Plus en détail

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Entreprises Extrait des Conditions Générales de Banque Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Le FONCTIONNEMENT DU COMPTE FRAIS DE TENUE DE COMPTE - Commission de tenue de compte

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT PLAN DE FINANCEMENT VOTRE PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (exprimés HT) RESSOURCES DROIT DE PRÉSENTATION (ou achat) CLIENTÈLE K APPORT K PARTS DE SOCIÉTÉ K PRÊTS FAMILIAUX K DROIT D ENREGISTREMENT* K AUTRES

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Le recouvrement des créances impayées

Le recouvrement des créances impayées P008 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le recouvrement des créances impayées LES MINI-GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales)

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales) b ) La Banque Centrale Notre système bancaire se complexifie puisqu il se trouve maintenant composer d une multitude de banques commerciales et d une Banque Centrale. La Banque Centrale est au cœur de

Plus en détail

Vérifier, en un regard, la nature des flux de la caisse et donc éviter les pertes, les abus ou les vols éventuels.

Vérifier, en un regard, la nature des flux de la caisse et donc éviter les pertes, les abus ou les vols éventuels. DÉFINITION LA CAISSE CAISSE : espèces que l entreprise détient. FONDS DE CAISSE : liquidité permettant de rendre la monnaie à l acheteur lors d une vente de produits/services. GESTION DE LA CAISSE : comptabilité

Plus en détail

Protégez vous contre l inflation

Protégez vous contre l inflation Credit Suisse (A+/Aa) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Inflation Booster 0 Credit Suisse Inflation Booster 0 est un titre de dette structuré. Le produit est émis par Credit Suisse AG et vous donne droit à un coupon

Plus en détail