ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?"

Transcription

1 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale (TCC), psycho-éducation: quels équilibres? Diaporama enrichi par rapport à celui présenté le 30 novembre

2 Intervenants Dr Marie Pierre PANCRAZI: Psychiatre- Paris Esperanza ORTUNO: Psychologue Clinicienne Service de dermatologie CHU Montpellier Modérateurs Xavier de la TRIBONNIERE Christiane DELBOSC

3 Contexte Lieu d exercice Marie Pierre Pancrazi Psychiatre, psychothérapeute, gériatre Formation psychopathologie clinique, puis TCC, puis approche intégrative Pratiques professionnelles: a travaillé en psychiatrie et gériatrie A créé le programme Vivre avec un proche atteint d Alzheimer en 1996 puis Tandem en 2010 ( patient aidant Alzheimer) ETP: DU puis Master Actuellement chargée mission ARS IDF Esperanza Ortuno Psychologue clinicienne et psychothérapeute Formation psychanalytique, formation à la relaxation A travaillé en psychiatrie de l adulte et de l enfant Actuellement en dermatologie; programme d ETP sur la dermatite atopique

4 Maladie et psychisme Le psychisme intervient parmi d autres facteurs Ne pas séparer le corps de l esprit: c est la globalité somato-psychique; interactions multiples Psychosomatique: existe, mais attention! Ne pas culpabiliser le patient ce qui risquerait d augmenter son désarroi

5

6

7

8 Où se situe t-on?

9

10 Les limites Les limites: quand passer la main au psychologue? - Je me sens impuissant - Je ne me sens plus compétent - Je ne sens plus disponible - J ai de la difficulté à trouver la bonne distance - Je repère un deuil pathologique - Je repère une pathologie psychiatrique - écouter l autre de sa place, ne pas traiter autre chose que ce pourquoi on est là!

11 Apport du psychologue au patient - Accueil de l expression et ce qui vient du corps - Expression de la souffrance - Etayage relationnel pour renforcer l alliance thérapeutique - Favoriser l acceptation de la maladie chronique - Développer la confiance - Favoriser l estime de soi - Permettre de sortir de l isolement - Sortir du nomadisme médical

12 Apport du psychologue à l équipe - Par rapport au patient - Consultation psychologique de soutien - Consultation psychothérapeutique - Par rapport à l équipe - Participer à l équipe (soins, ETP ) - Prendre soin de l équipe, supervision - Veiller à ce que la parole circule, que le partage prévale, que l autre soit respecté - Diffuser des compétences psychologiques pour aborder la complexité de l être humain

13 Apport de l ETP au psychologue Travail renforcé en équipe Échange pluridisciplinaire: élargissement des connaissances professionnelles; problème de la traçabilité des infos (?) Prise en compte de la souffrance physique des patients Opportunité de créer avec l équipe des activités éducatives

14 Quelques pratiques psychologiques - Être formé et se questionner sur sa pratique - Construire une relation, une alliance thérapeutique - Faire émerger la/les demandes du patient et/ou de l entourage - Repérer et respecter la temporalité du patient - Chercher les complémentarités en équipe: - Rester ouvert - Disposer de plusieurs outils (ETP, autres approches psy, psychosociales, autres ) - Assurer une continuité de l accompagnement - Position d humilité: on n est pas là pour trop faire et faire trop vite

15 Intégration d un programme de psychoéducation dans le cadre de l ETP? Il existe quelques différences : essentiellement BEP et personnalisation des objectifs Quels sont les enjeux pour l équipe d intégrer la psychoéducation dans l ETP? Renforcer l exploration psychopathologique et la composante psychologique des interventions

16 Nécessité de formations et de suivi pour la pratique de l ETP - Formation initiale - Formation continue - Supervision - Remise en question personnelle

17 Conclusion de l atelier Il existe des différences entre les 3 approches Mais aussi des intersections Où met-on le curseur? Cela dépend de l intentionnalité La place du psychologue dans l équipe est essentielle Bénéfices: au-delà de la diminution de la souffrance psychologique, l ETP tend vers l amélioration de la santé, le bien être Critère: chercher la résonance ou la dissonance dans la relation

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Les bonnes pratiques de mise en œuvre Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Dans quels

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT INTERVENTION SOCIALE ET AIDE A DOMICILE AIDE AUX PERSONNES MEDIATION FAMILIALE CONSEIL CONJUGAL THERAPIE DE COUPLE PREVENTION SUICIDE POINT-RENCONTRE REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT ARAMIS

Plus en détail

Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail?

Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail? Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail? Nathalie Cortial Vivien, 2013 1 De la prévention du stress à la qualité de

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Organisé par C. L. E. F. Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2014 Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Programme DPC Conçue et animée par : Docteur Marie Pierre

Plus en détail

Intervention en EHPAD d une EMSP. Dr Jeanne Marie Petite Equipe Mobile de Soins Palliatifs Communauté d Etablissements Hyérois

Intervention en EHPAD d une EMSP. Dr Jeanne Marie Petite Equipe Mobile de Soins Palliatifs Communauté d Etablissements Hyérois Intervention en EHPAD d une EMSP Dr Jeanne Marie Petite Equipe Mobile de Soins Palliatifs Communauté d Etablissements Hyérois Le cadre législatif Loi 99-477 du 9 Juin 1999 «des soins palliatifs et un accompagnement»

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail. Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.com Depuis 1987, il est obligatoire d employer des travailleurs

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

ÉDUQUER OU SOIGNER? adolescent ou malade?

ÉDUQUER OU SOIGNER? adolescent ou malade? PLAN EXPOSE 1. Constats 2. Prémices 3. Eduquer ou soigner? 4. Faut-il développer des soins spécifiques? Qui est demandeur? 5. Pour soigner qui? 6. Fil conducteur et logique de dispositif 7. Recommandations

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

Règlements et autres actes

Règlements et autres actes Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 6 juin 2012, 144 e année, n o 23 2893 Règlements et autres actes Gouvernement du Québec Décret 527-2012, 23 mai 2012 (L.R.Q., c. C-26) Psychothérapeutes Permis CONCERNANT

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE EN SOINS PALLIATIFS 2016. PROGRAMME 2016 Formation continue en soins palliatifs

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE EN SOINS PALLIATIFS 2016. PROGRAMME 2016 Formation continue en soins palliatifs PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE EN SOINS PALLIATIFS 2016 SE FORMER POUR DES SOINS ET UN ACCOMPAGNEMENT DE QUALITÉ PROGRAMME 2016 Formation continue en soins palliatifs Pour les collaborateurs et collaboratrices

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR UN ADO PRÉSENTANT UNE CONDUITE ADDICTIVE?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR UN ADO PRÉSENTANT UNE CONDUITE ADDICTIVE? QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR UN ADO PRÉSENTANT UNE CONDUITE ADDICTIVE? CJC Centre Pierre Nicole Croix Rouge Française Paris 5 e Muriel LASCAUX Psychologue et Docteur en psychologie CONTEXTE Deux modèles thérapeutiques

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC 9 NOVEMBRE 2012 Près de 50% des 0-5 ans Au Québec, il

Plus en détail

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES La bientraitance met au centre du travail la préoccupation

Plus en détail

Être Psychologue en Cancérologie

Être Psychologue en Cancérologie Être Psychologue en Cancérologie Mission Possible? Florence NORE - Psychologue Équipe Mobile de Psycho Oncologie Adulte CHU / Centre Jean Perrin 9 novembre 2004 Qu est-ce qu un Psychologue?/ Qu est-ce

Plus en détail

du 1 au 11 juin 2010

du 1 au 11 juin 2010 RÉUNION D INFORMATION Parcours de M2-Pro CLINIQUE DU TR AVAIL enseignements le mercredi après-midi mercredi 2 juin de 15 à 17h : Information et inscription Des étudiants de la promotion actuelle seront

Plus en détail

4 ème Congrès international de zoothérapie: Un lien si fort

4 ème Congrès international de zoothérapie: Un lien si fort 4 ème Congrès international de zoothérapie: Un lien si fort Le rôle du thérapeute dans la rencontre entre l enfant en difficulté et l animal partenaire Samedi 30 et dimanche 31 mai 2015 Daphné Stadnik

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pratiques du coaching», promotion 2009 2010 Directeur de la Communication Financière ATOS Tout au long de cette formation,

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2015-2016 Cabinet de psychothérapie

Plus en détail

Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique

Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique Sommaire Introduction Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique Chapitre 1 Qu'est-ce que la psychopathologie? 2. Pathologie et souffrance psychique

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel GUIDE METHODOLOGIQUE D ELABORATION DE GRILLES D ENTRETIEN Axes de réflexions à aborder avec les étudiants : Le parcours de vie Il s agit de faire connaissance

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

STRATÉGIES D ADAPTATION AU STRESS

STRATÉGIES D ADAPTATION AU STRESS Ce module offre une palette des possibles en terme d adaptation/ajustement aux situations stressantes sur le court et le long terme. Les enseignants se placent du point de vue de la prévention et de l

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Introduction La maladie grave = événement traumatisme pour le malade et les proches Bouleversement

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES Consultation, conseil et formation sy!émique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE 2 ÈME CYCLE 2011-2014(2015) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3 Objectifs

Plus en détail

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE DÉPLOYER LE LEADERSHIP Dans un contexte de mutations permanentes, les connaissances et l expérience acquise ne suffisent plus. Pour permettre à l entreprise de faire face aux changements, et de rebondir

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Équip'Age, organisée par Les Jardins de Cybèle! Bilan positif de la 1ère Journée nationale sur la Gérontologie, Contacts

COMMUNIQUE DE PRESSE. Équip'Age, organisée par Les Jardins de Cybèle! Bilan positif de la 1ère Journée nationale sur la Gérontologie, Contacts COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le vendredi 13 avril 2012 MOTS-CLES : SENIOR / GERONTOLOGIE Bilan positif de la 1ère Journée nationale sur la Gérontologie, Équip'Age, organisée par Les Jardins de Cybèle! Avec

Plus en détail

Accompagner un patient en fin de vie, c est aussi accompagner l entourage à vivre cette fin de vie..

Accompagner un patient en fin de vie, c est aussi accompagner l entourage à vivre cette fin de vie.. Accompagner un patient en fin de vie, c est aussi accompagner l entourage à vivre cette fin de vie.. LE PATIO, Unité de Soins Palliatifs Hôpital Saint- Joseph, Marseille Introduction L accompagnement des

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

GENER'ACTION Formation

GENER'ACTION Formation GENER'ACTION Formation Actions et formations dans le domaine de la gérontologie sociale GENER'ACTION Formation est une association loi 1901 à but non lucratif dont l'objet est de : Permettre de maintenir

Plus en détail

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux :

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux : Offres d accompagnement et de soutien destinées aux aidants familiaux : L expérience d une consultation mémoire de proximité M. DURY 1 A. CHEMORIN 2 S. DEBATTY 3 L. AUFRERE 4 M. E. FILIPE 5 P. MENECIER

Plus en détail

Anne DELCHER Pôle Médecine et Gériatrique de Saint-Nazaire SGOC La Rochelle 7-8 juin 2013

Anne DELCHER Pôle Médecine et Gériatrique de Saint-Nazaire SGOC La Rochelle 7-8 juin 2013 Anne DELCHER Pôle Médecine et Gériatrique de Saint-Nazaire SGOC La Rochelle 7-8 juin 2013 Hôpital de Saint-Nazaire Pôle de médecine polyvalente et gériatrique avec filière complète EHPAD et USLD: 214 résidents

Plus en détail

J ai Décidé d Etre Heureux

J ai Décidé d Etre Heureux J ai Décidé d Etre Heureux PRESENTATION : Etes-vous heureux? Il vous semble peut-être difficile de répondre à une telle question? Peut-être êtes-vous heureux mais vous souhaitez l être encore plus pleinement!

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient définition, formation

L éducation thérapeutique du patient définition, formation L éducation thérapeutique du patient définition, formation Nos missions en Languedoc Roussillon 1/3 Formation initiale et continue Soutien méthodologique Recherche et action Accompagnement des politiques

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire

Auxiliaire de Vie Scolaire Auxiliaire de Vie Scolaire Livret d accueil et d information Circonscription Bobigny II ASH Pôle ressource de Seine Saint Denis Académie de Créteil 2 Sommaire Les fonctions : généralités Les fonctions

Plus en détail

Qu en attendent les patients?

Qu en attendent les patients? Colloque Mardi 14 avril 2015 Session 2 : ETP en ville Animation: Dr Patrick ASSYAG Qu en attendent les patients? Catherine OLLIVET, Présidente CISS IDF 28 Bd Pereire Nord 75017 PARIS catherine.ollivet@ciss-idf.com

Plus en détail

Une relation de soins qui implique le patient?

Une relation de soins qui implique le patient? 1/5 Souvent perçus comme incapables d être acteurs de leur santé, du fait de leur déficit cognitif, les patients vivant avec une pathologie neurodégénérative semblent fréquemment exclus de la relation

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS. Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue

DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS. Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue 1 INTRODUCTION (AP) Pour quelle(s) raison(s) les soignants qui connaissent les soins palliatifs pédiatriques auraient-ils

Plus en détail

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques LA PLACE DE L EHPAD DANS LA FILIÈRE GÉRIATRIQUE L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques Un réseau de santé, c est quoi Les circulaires 2007-88 du 8 mars 2077, 2007-17 du

Plus en détail

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Le professionnel qui va témoigner dans votre classe peut aussi bien être un chef d entreprise, un mécanicien,

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

C est quatre thématiques

C est quatre thématiques ATELIER pour les ADOLESCENTES HPI Du Samedi 11 Octobre 2014 au Samedi 30 Mai 2015 Au cabinet Centre et Vous Animé tout au long de l année par une psychologue développementaliste, Emmanuelle Delrieu. Inscription

Plus en détail

Journées d étude et de formation

Journées d étude et de formation Journées d étude et de formation Réseau & Famille 28 & 29 MAI 2015 Auberge de la Treille Neurosciences et thérapie familiale : du dialogue à l interdisciplinarité? PROGRAMME 2015 Neurosciences et thérapie

Plus en détail

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Cannabis Clinic C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Valérie Antoniali- Alexandre Dachet Claire Demoulin Peggy De Voghel Marine Glaesener Anna Papazova Patrick Spapen Kris Van Gerwen

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching :

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching : Le coaching est-il soluble dans la formation? Par Anne-Catherine BOUSQUEL Réunir ces 2 formes d accompagnement peut sembler paradoxal tant elles diffèrent. Le coaching vise à l autonomie sans apport de

Plus en détail

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée PREAMBULE. La prévalence des maladies chroniques est en progression constante. 15 millions de personnes présenteraient une affection

Plus en détail

Dép. 75 «DERPAD» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 75 «DERPAD» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 75 «DERPAD» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation : Le Dispositif Expert Régional Pour Adolescent en Difficulté a fait l objet le 1er juillet 1996 d une convention de

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF Déroulé 1. Vivre un coaching en live 2. Coaching qu est ce que c est? 3. Cadre déontologique

Plus en détail

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Présentation : Agnès ROCHE : CDS enfance depuis 2010 auparavant responsable éducatif enfance sur le

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT

PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT Rôle de certificateur Jean SAPHORES C.S.O.E.C. 1 Handicaps des PME La chaîne de l information financière des PME est moins sécurisée que pour les entreprises

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

La négociationn UE 3.2.S3 MHFF

La négociationn UE 3.2.S3 MHFF La négociationn UE 3.2.S3 Le concept de négociation La négociation est définie comme " une rencontre entre des acteurs qui veulent régler leurs divergences par un arrangement ". (Christophe Dupont, 1986

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

Le suivi psychosocial en soins palliatifs

Le suivi psychosocial en soins palliatifs Le suivi psychosocial en soins palliatifs un besoin du client et de ses proches Par Johanne Audet, travailleuse sociale Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord (Secteur Orléans) Congrès RSP,

Plus en détail

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels L entretien infirmier UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels 1 Objectifs Expliquez les éléments participant au cadre d un entretien Citez les différents types d entretiens infirmiers Décrire les différentes phases

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES Consultation, conseil et formation systémique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE GENEVE NOVEMBRE 2012-2015(2016) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3

Plus en détail

Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales

Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales Formation de Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 Région Ile de France Département : Seine Saint Denis La maison des adolescents: Date d'ouverture : septembre 2004 Nom : CASITA Centre d Accueil, de Soins,

Plus en détail

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement COACHING Coaching/Développement Personnel Coaching/Vie Familiale/Vie affective Coaching/ Vie Professionnelle Accélérateur de changement Pourquoi le Coaching de Vie? Être Acteur de sa vie Le coaching personnel

Plus en détail

Le soutien aux aidants familiaux

Le soutien aux aidants familiaux SEFor, Lyon, 15 novembre 2013 Le soutien aux aidants familiaux Inge CANTEGREIL-KALLEN Docteur en Psychologie Clinique et Psychopathologie Aidants naturels Plaintes +++ Mise en échec de l aide proposée

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Objet: candidature en tant qu'administrateur de la chambre syndicale de sophrologie.

Objet: candidature en tant qu'administrateur de la chambre syndicale de sophrologie. Arnaud Lejeune Psychothérapeute Sophrologue 12 square Saint John Perse 36000 Châteauroux Objet: candidature en tant qu'administrateur de la chambre syndicale de sophrologie. Chers collègues, cher collège,

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE 18 rue du Bœuf St Paterne, 45000 Orléans / 10 rue St

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées

Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées Animer, «un plus» pour un mieux-vivre car, au delà des limites, la vie continue broch_formation animation_a5_fr.indd 1 01.06.12 11:25

Plus en détail