Entretien Motivationnel utilisation en pratique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entretien Motivationnel utilisation en pratique"

Transcription

1 Entretien Motivationnel utilisation en pratique Docteur Guy Azoulaï, Médecin Psychothérapeute Aulnay sous Bois CIMC 2008

2 Les obligations du médecin Code de déontologie médicale Article 28 : Le médecin n'est pas tenu vis-à-vis du malade par une obligation de résultat mais par une obligation de moyens utilisant le meilleur traitement possible. Pratiques fondées sur la recherche application de fait en France depuis le milieu du 19 ème siècle, concrétisée par la terminologie récente anglo-saxonne EBM Le comportement du patient Changer de comportement est à la base de quasiment tout traitement, observance, mode de vie, etc. Les connaissances actuelles en matière de changement de comportement obligent le médecin à changer aussi les siens CIMC

3 L art d accompagner Toute relation d aide doit commencer par une attitude d humilité, comprendre qu aider n est pas dominer mais servir, qu aider n est pas être le plus fort mais le plus patient, qu aider nécessite d accepter, et d endurer le temps qu il faudra, d être dans l erreur et de ne pas comprendre. Sören Kierkegaard CIMC

4 L art de persuader On se persuade mieux, pour l'ordinaire, par les raisons qu'on a soi-même trouvé, que par celles qui sont venues dans l'esprit des autres. Pascal CIMC

5 Les bénéfices secondaires «le bien dans le mal» Renforcement négatif Procure sensations et émotions agréables Tolérance Active le système de récompense Maintien une intolérance à la souffrance Manque Calme sensations et émotions désagréables Renforcement positif CIMC

6 Ce que L EM n est pas L EM n est pas le MTT (3ème ICTAB 1984) L EM n est pas un truc pour duper le patient L EM n est pas une technique (non codifiable) L EM n est pas une balance motivationnelle L EM ne requiert pas de bilan avec «feed-back» CIMC 2008

7 Ce que L EM n est pas L EM n est pas une TCC L EM n est pas une thérapie Rogérienne L EM n est pas facile (simple n est pas facile) L EM n est pas ce que pratiquent beaucoup L EM n est pas une panacée CIMC 2008

8 Ce qu est L EM L EM est un style de communication coopératif L EM est une conversation focalisée mieux être L EM a une intention (susciter et renforcer) L EM est centré sur la personne (autonomie) L EM applique des habiletés spécifiques (OARS) CIMC 2008

9 Ce qu est L EM L EM oriente vers la construction d un objectif L EM est modulé au type de discours L EM est bref par essence (découpage) L EM est adaptable (contexte, personnes) L EM s apprend (style, habiletés quantifiables) CIMC 2008

10 Les qualités du soignant efficace 1. Chaleur humaine 2. Empathie 3. Coopération 4. Directivité 5. Implication 6. Soutien Luborsky et al. (1975) Miller, Taylor & West; (1980) Crits-Christoph et al. (1991); Laffrerty et al. (1991); Najavits & Strupp (1994); Kopta et al. (1999) CIMC

11 Données établies par la recherche 1. Absence de rapport dose effet 2. La motivation intrinsèque 3. Les petits «gestes» 4. Croire au succès induit le succès 5. Le processus de thérapie est capital 6. Il y a des soignants plus efficaces 7. Il y a des approches plus efficaces CIMC

12 Définition de l Entretien Motivationnel «L Entretien Motivationnel est une approche centrée sur la personne, ayant pour objectif de faciliter le changement d un comportement nuisible à la santé en dépassant les freins liés à l ambivalence» William R. Miller Stephen Rollnick CIMC

13 Place des approches validées Le rasoir d Ockham appliqué au changement Interventions brèves Entretiens Motivationnels Thérapies Cognitivo-Comportementales Prises en charge complexes CIMC

14 Efficacité de l EM (MARMITE) >1-3 >3-6 >6-12 >12 C1 C3 C2 Controlée Comparée Ajoutée CIMC

15 Promouvoir la motivation intrinsèque = = Motivation extrinsèque Motivation intrinsèque CIMC

16 Sortir de l ambivalence «L âne de Buridan» J ai soif Et j ai faim aussi Mais par où commencer? CIMC

17 Les outils motivationnels Ouvrir la communication Applaudir (valoriser) Refléter Synthétiser (résumer) CIMC

18 Comprendre ce que pense l interlocuteur Ce que dit l émetteur Echo Ce qu entend le récepteur Reformulation Ce que pense l émetteur Paraphrase Ce que comprend le récepteur CIMC

19 Les «barrières» à l expression Thomas Gordon Donner des directives ou les ordres Menacer, avertir, faire peur Juger, critiquer, blâmer Contrer, argumenter Étiqueter, ridiculiser, humilier Éviter le sujet, faire de l humour CIMC

20 Les «barrières» à l expression Thomas Gordon Poser trop de questions Approuver, être d accord, féliciter Donner des conseils, des solutions Essayer de convaincre Analyser ou interpréter Rassurer, soutenir, sympathiser CIMC

21 Refléter Vous pensez que CIMC

22 et informer Si vous êtes d accord, Je peux vous expliquer CIMC

23 CIMC ouinouin

24 Attitudes face aux émotions Passer outre Invalider S identifier A ANTI SYM - pathie - pathie - pathie Comprendre EM - pathie CIMC 2008

25 Écouter, Comprendre et Guider E C G A - PATHIE ANTI - PATHIE SYM - PATHIE EM - PATHIE CIMC

26 Définition de l empathie «Compréhension sans adhésion ni jugement des émotions et du point de vue de l interlocuteur» CIMC

27 Résumer Recueillir Trier Lier Restituer CIMC

28 Les stratégies motivationnelles Rouler avec la Exprimer de l Débusquer les Susciter un Résistance Empathie Discordances Sentiment d efficacité CIMC

29 Chaîne causale recherchée: Entretien Motivationnel Langage de changement Désir de changement Aptitude au changement Raisons de changer Nécessité de changer Langage d engagement Actions envisagées Mesures prises Engagement verbal Change de comportement CIMC

30 Les échelles visuelles analogiques Importance d arrêter Confiance pour arrêter CIMC

31 La résistance Comportement Interpersonnel Empêche le changement N influence pas l issue Dépend du style du médecin CIMC

32 La baromètre de la relation RESISTANCE Résistance COOPERATION CIMC

33 Techniques pour déjouer la résistance Reflets Recadrage Acquiescer avec une «pirouette» Mettre l accent sur le «choix» Changer de focus Adopter le point de vu du patient CIMC

34 Références Motivational Interviewing : Preparing people for change William R. Miller & Stephen Rollnick New York Guilford Press, second edition, 2002 L'entretien motivationnel : Aider la personne à engager le changement William R. Miller & Stephen Rollnick, traduction, D. Lecailler & P. Michaud, Paris Dunod Motivational Interviewing in Health Care: Helping Patients Change Behavior Stephen Rollnick, William R. Miller, Christopher C. Butler New York :Guilford Press, 2008 Pratique de l'entretien motivationnel : Communiquer avec le patient en consultation William R. Miller & Stephen Rollnick, traduction, D. Lecailler & P. Michaud, Paris Dunod Motivational Interviewing in the treatment of psychological problems Hal Arkowitz, Henny A. Westra, William R. Miller, Stephen Rollnick, New York :Guilford Press, 2008 MINT (USA) CARPEDIEM (France) AFDEM (Francophone) CIMC

35 CIMC

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?»

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?» M me Florence Chanut Psychiatre Responsable du programme de psychiatrie des toxicomanies du Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM) Professeur adjoint de clinique au département de psychiatrie

Plus en détail

Sondage Ipsos-Reid Résolutions pour 2007. Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème

Sondage Ipsos-Reid Résolutions pour 2007. Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème Une Introduction à L Entrevue motivationnelle Jean Marc Assaad, psychologue, Ph.D. John Kayser, infirmier, M.Sc.(A) Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème Le non-respect des consignes

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ATELIER

OBJECTIFS DE L ATELIER RECHERCHE-ACTION PARTICIPATIVE INTERPROFESSIONNELLE EN SOINS DE 1 RE LIGNE : ACCOMPAGNER LES CLINICIENS DANS LEUR FORMATION À L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL 5 E RDV GESTION MALADIES CHRONIQUES MONTRÉAL Sophie

Plus en détail

* 1 L entretien motivationnel: objectifs. * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies

* 1 L entretien motivationnel: objectifs. * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies * 1 L entretien motivationnel: objectifs * a - Définition * b - Les deux phases techniques * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies * a - Les 4R, la grille SECA

Plus en détail

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - - Association ProxYDiab 38 Personnel de recherche - Laboratoire SENS - UFRAPS de Grenoble

Plus en détail

Séminaire Relation médecin patient

Séminaire Relation médecin patient Séminaire Relation médecin patient Université Claude Bernard Lyon 1, Département de médecine générale, 3 cycle Novembre 2007 OBJECTIFS GENERAUX : 1) Pratiquer la relation d aide et connaître l approche

Plus en détail

Introduction à l entretien motivationnel chez le malade chronique 8 octobre 2015

Introduction à l entretien motivationnel chez le malade chronique 8 octobre 2015 Introduction à l entretien motivationnel chez le malade chronique 8 octobre 2015 Jean-Bernard Daeppen Service d alcoologie CHUV, Lausanne Pourquoi parler de l entretien motivationnel? Environ 30% des coûts

Plus en détail

Suicide et Dépendance à travers l'approche de

Suicide et Dépendance à travers l'approche de Suicide et Dépendance à travers l'approche de PIERRE RACINE,ps.éd. M.Sc. Psychoéducateur Formateur\Superviseur du MINT Colloque prévention du suicide Lanaudière 4 février 2015 Atelier -conférence Exercice

Plus en détail

À qui s'adressent nos formations en EM?

À qui s'adressent nos formations en EM? F o r m a t i o n s e n E n t r e t i e n M o t i v a t i o n n e l Q u ' e s t c e q u e l ' E n t r e t i e n M o t i v a t i o n n e l? L entretien motivationnel est une méthode de communication et

Plus en détail

APPROCHE MOTIVATIONNELLE

APPROCHE MOTIVATIONNELLE APPROCHE MOTIVATIONNELLE Comment aider nos patients à changer Fordd 2013 Dr Juan Lopez Dresse Joëlle Gaillard-Wasser Objectifs Présentation d une approche : validée / addictions complémentaire d autres

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

LA COMMUNICATION. 10/03 Stage initial INITIATEUR - CTR74 - Lionel MOREL

LA COMMUNICATION. 10/03 Stage initial INITIATEUR - CTR74 - Lionel MOREL LA COMMUNICATION LA COMMUNICATION Introduction Schéma de la communication Communiquer = écouter Transmission d un message Capacité d attention Conclusion INTRODUCTION En tant que futur initiateur, vous

Plus en détail

Introduction. Objectifs d apprentissage Le discours-changement Identifier les différents types de discours-

Introduction. Objectifs d apprentissage Le discours-changement Identifier les différents types de discours- Entretien motivationnel (aussi appelé entrevue motivationnelle) Formation Niveau II Le discours-changement Le cœur de la motivation Jean-Marc Assaad, PhD Ph.D. John Kayser, inf., Ph.D (cand.) Introduction

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

Techniques d entrevue motivationnelle : Étapes menant à la réussite!

Techniques d entrevue motivationnelle : Étapes menant à la réussite! Techniques d entrevue motivationnelle : Étapes menant à la réussite! Étape 1 : Établissement des rapports Étape 2 : Évaluation du degré de réceptivité Étape 3 : Évaluation du degré de motivation et de

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française. Philippe Michaud

Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française. Philippe Michaud Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française Philippe Michaud Un petit détour historique sur la sémantique Motivationnel : dans le Grand Robert, attesté en 1959, mot inventé par un économiste,

Plus en détail

Entretien motivationnel

Entretien motivationnel Entretien motivationnel Aider la personne à s engager dans le changement Sommaire Introduction Le processus du changement : 1. Pourquoi change-t-on un comportement? 2. Pourquoi ne change-t-on pas un comportement?

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

Coaching & Formations Optimiser sa prise de parole

Coaching & Formations Optimiser sa prise de parole Optimiser sa prise de parole Pouvoir de conviction, aisance, adaptabilité Améliorer ses présentations en clientèle, c est améliorer son image et sa communication. Nous établissons un climat de confiance

Plus en détail

COMMUNIQUER ET ANIMER EFFICACEMENT UNE RÉUNION

COMMUNIQUER ET ANIMER EFFICACEMENT UNE RÉUNION AUTEURES Josée Latendresse Nathalie St-Pierre COORDINATION Ghislaine Poirier Centre 1,2,3 GO! Ce feuillet a été développé par le Toute reproduction partielle ou complète de ce document doit avoir reçu

Plus en détail

Processus de changement

Processus de changement 14 novembre 2013 Processus de changement L. Bruggimann & A. Nallet Psychologues FSP Module 1/ Fordd 2013 Plan de l après-midi Partie théorique, réflexion et échange en groupe, illustration vidéo, mise

Plus en détail

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr Atelier n 4n Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr rent Docteur Agnès Riché Référente en antibiothérapie, CH Angoulême Docteur Remy Gauzit Anesthesiste Réanimateur, Hôtel Dieu, AP-HP

Plus en détail

Signes précurseurs. Jeu problématique

Signes précurseurs. Jeu problématique L aide aux enfants et aux jeunes qui ont des problèmes de jeu compulsif Information à l intention des parents et des aidants Que sont les jeux de hasard? Le jeu de hasard est toute activité où quelqu'un

Plus en détail

Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec. Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal

Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec. Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal CANADA province de Québec 7 687 068 hab. (2006) 4,96 habitants

Plus en détail

Ateliers de formation

Ateliers de formation Ateliers de formation Donnez de la hauteur à vos managers et commerciaux! Efficacité managériale Efficacité individuelle Intelligence relationnelle Efficacité commerciale Efficacité managériale S ADAPTER

Plus en détail

L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL CHEZ DES PERSONNES DIABETIQUES DE TYPE 2 : EFFETS SUR LA MOTIVATION, L ADHERENCE A L ACTIVITE PHYSIQUE ET L ETAT DE SANTE

L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL CHEZ DES PERSONNES DIABETIQUES DE TYPE 2 : EFFETS SUR LA MOTIVATION, L ADHERENCE A L ACTIVITE PHYSIQUE ET L ETAT DE SANTE L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL CHEZ DES PERSONNES DIABETIQUES DE TYPE 2 : EFFETS SUR LA MOTIVATION, L ADHERENCE A L ACTIVITE PHYSIQUE ET L ETAT DE SANTE Jennifer REGNIER 1,2, David TROUILLOUD 1, & Serge HALIMI

Plus en détail

Principes fondamentaux de la communication. Atelier sur les compétences en communication orale

Principes fondamentaux de la communication. Atelier sur les compétences en communication orale Principes fondamentaux de la communication Atelier sur les compétences en communication orale Qu est est-ce que la communication? Passage ou échange de messages entre un sujet émetteur et un sujet récepteur

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Centre de Formation Catalogue des formations 2014 Ilot Grammont - BP 62-01300 BELLEY - Tél. 04 79 81 45 24 E mail : alc@accents-langcom.com RCS Bourg en Bresse 500 108 600 - NAF 8559A - SIRET 500 108 600

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

LE MEDECIN GENERALISTE ET LA PRISE EN CHARGE D UNE ACCOUCHEE CONSOMMATRICE DE TABAC ET/OU D ALCOOL ET/ OU DE CANNABIS

LE MEDECIN GENERALISTE ET LA PRISE EN CHARGE D UNE ACCOUCHEE CONSOMMATRICE DE TABAC ET/OU D ALCOOL ET/ OU DE CANNABIS LE MEDECIN GENERALISTE ET LA PRISE EN CHARGE D UNE ACCOUCHEE CONSOMMATRICE DE TABAC ET/OU D ALCOOL ET/ OU DE CANNABIS Pr Francis RAPHAËL, Professeur honoraire de Médecine Générale à la Faculté de Médecine

Plus en détail

Un texte réalisé par le Docteur Bruno BOUQUET

Un texte réalisé par le Docteur Bruno BOUQUET Un texte réalisé par le Docteur Bruno BOUQUET GUIDE DE BONNE PRATIQUE POUR LA PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT TABAGIQUE LE CONSEIL MINIMUM LES RÉPONSES DE L'EXPERT PLAN : LE CONSEIL MÉDICAL À L ARRÊT COMMENT

Plus en détail

Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014

Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014 Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014 Objectifs : 1. Echanger en groupe autour de situations vécues de conflits 2. Eclairer les pratiques par des apports conceptuels et

Plus en détail

PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail

PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail MANAGEMENT - CONSEIL - COACHING - THERAPIE Une expertise unique en Psychologie et Communication PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail Corinne Allouche Dirigeante

Plus en détail

MC1: Communication et accueil à la clientèle

MC1: Communication et accueil à la clientèle 30 METIERS DE L ACCUEIL ET DU MARKETING MC1: Communication et accueil à la clientèle - Donner une image positive de son entreprise et développer ses capacités à informer et à communiquer avec un public

Plus en détail

Repérage précoce des consommations à risque et intervention brève chez l'adolescent

Repérage précoce des consommations à risque et intervention brève chez l'adolescent Page 1 sur Repérage précoce des consommations à risque et intervention brève chez l'adolescent Adolescent et produits psychoactifs 160136006 Les médecins qui sont interpellés par des jeunes ou par ses

Plus en détail

Cognitivo-comportementale

Cognitivo-comportementale Approches psycho-sexuelles Cognitivo-comportementale Cette thérapie qui porte sur les cognitions (manière de penser), mais aussi sur les sensations et les comportements, apprend à modifier sa manière de

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF)

LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF) LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF) Les 11 compétences essentielles en coaching ont été développées par ICF afin d assurer une meilleure compréhension

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2014 Formations en image professionnelle, en efficacité relationnelle, en développement personnel 1 SOMMAIRE Image professionnelle Page 3 Valoriser son image et sa communication

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2012 Formations professionnelles à destination des étudiants Ecoles Supérieures 1 SOMMAIRE La mission et la mission d'image Attitude Page 3 Les valeurs qui nous animent Page 4 Image

Plus en détail

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE GENERALITES Douleur chronique = douleur qui évolue depuis plus de 6 Mois. Douleur «maladie» qui évolue par elle même Douleur «traumatisme»:

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES

PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES Stage de psychiatrie des toxicomanies PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES Milieux de stage Toxicomanie et santé

Plus en détail

2016 formations. la com des. dirigeants. Affirmer son leadership Leadership au féminin Média-Training du Dirigeant

2016 formations. la com des. dirigeants. Affirmer son leadership Leadership au féminin Média-Training du Dirigeant 2016 formations dirigeants la com des dirigeants Affirmer son leadership Leadership au féminin Média-Training du Dirigeant Média-Training du Dirigeant en anglais Perfectionner ses prises de parole en anglais

Plus en détail

GUIDE DE FORMATION 2015 FORMATION INTRA OU INTER ENTREPRISE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE

GUIDE DE FORMATION 2015 FORMATION INTRA OU INTER ENTREPRISE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE GUIDE DE FORMATION 2015 FORMATION INTRA OU INTER ENTREPRISE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE EFFICACITE COMMERCIALE MANAGEMENT & LEADERSHIP CAP VERS LA FORMATION PERSONNALISÉE VB FORMATION - Organisme de formation

Plus en détail

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Gestion du stress et de l anxiété par les TCC Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Rappel sur les bases du modèle cognitif du stress Définitions du

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

2008/2009 CATALOGUE FORMATION COMMUNICATION PROFESSIONNELLE

2008/2009 CATALOGUE FORMATION COMMUNICATION PROFESSIONNELLE 2008/2009 CATALOGUE DE FORMATION COMMUNICATION PROFESSIONNELLE 1 COMMUNICATION PROFESSIONNELLE Les formations : Améliorer l accueil des clients...3 Perfectionnement aux techniques de vente.....4 Améliorer

Plus en détail

L art de négocier au Mexique et au Brésil

L art de négocier au Mexique et au Brésil L art de négocier au Mexique et au Brésil Plan de la présentation 1. Introduction 2. La négociation: est-ce un art ou une science? 3. La négociation en contexte culturel différent 4. Les aspects de la

Plus en détail

Se réaliser dans les relations entre associés Fiche 6 : Un système de communication qui fonctionne

Se réaliser dans les relations entre associés Fiche 6 : Un système de communication qui fonctionne Se réaliser dans les relations entre associés Fiche 6 : Un système de communication qui fonctionne Fiche 6 : Un système de communication qui fonctionne. - 2009 1 Rappel des points de vigilance pour de

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

Écoles de Maturité Professionnelle Commerciale Ecoles de Commerce

Écoles de Maturité Professionnelle Commerciale Ecoles de Commerce Écoles de aturité rofessionnelle ommerciale Ecoles de ommerce LAN D ETUDE ANTONAL 1 «rançais» 1 ère année 2 e année 3 e année Total cumulé rançais 5 3 4 480 rançais correspondance et communication 1 1

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation DÉVELOPPER L ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE AVEC DES ADOLESCENTS EN DIFFICULTÉS DE COMPORTEMENTS ET CONSOMMATEURS DE PSYCHOTROPES: CE QUI COMPTE VRAIMENT Luc Touchette, Ph.D. Myriam Laventure, Ph.D Département

Plus en détail

Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS

Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS B. Dederding, V. Gogniat oct., nov. 2015 1 OBJECTIF ET MOYENS OBJECTIF Préparer la mise en

Plus en détail

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation?

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? THÈME DE L INDIVIDU À L ACTEUR L organisation, que ce soit une association, une administration ou une entreprise, ne peut pas fonctionner sans la mise en œuvre de processus de gestion assurant la coordination

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

COFETIS-FOSOVET asbl. Coordination Fédérale de la Traduction et de l Interprétariat Social. profil-métier de l interprète social

COFETIS-FOSOVET asbl. Coordination Fédérale de la Traduction et de l Interprétariat Social. profil-métier de l interprète social COFETIS-FOSOVET asbl Coordination Fédérale de la Traduction et de l Interprétariat Social profil-métier de l interprète social Table des matières 1.IDENTIFICATION...3 2.RAISON D ÊTRE DE LA FONCTION...

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

Comment faire mieux? Ou pourquoi et comment s engager dans une supervision?

Comment faire mieux? Ou pourquoi et comment s engager dans une supervision? Comment faire mieux? Ou pourquoi et comment s engager dans une supervision? Patrick Berthiaume Consultant en entretien motivationnel AFDEM 09 novembre 2013 Quelle place faites-vous à la supervision/coaching

Plus en détail

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER 1 QUEL MANAGER JE SUIS? 2 La connaissance de soi et des autres Déterminer et comprendre quel est l impact de sa communication personnelle Prendre conscience de ses

Plus en détail

Accompagnement du patient alcoolodépendant

Accompagnement du patient alcoolodépendant Accompagnement du patient alcoolodépendant 1/54 Accompagnement du patient alcoolodépendant - 2009 Accompagnement Généralités (diapositives 3-11) Entretien motivationnel (diapositives 12-24) Prévention

Plus en détail

EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1

EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1 EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1 A. Définition du coaching B. Origines du coaching C. Qu est-ce qu un coach? D. Les savoirs du coach E. Les fondamentaux du coaching

Plus en détail

Compétences relationnelles

Compétences relationnelles Compétences relationnelles Servir et aider Servir, aider ou assister des personnes, répondre à ses demandes et à des questions, être au service de clients. Capacité à communiquer chaleureusement avec les

Plus en détail

L Entrevue motivationnelle: un guide de formation

L Entrevue motivationnelle: un guide de formation L Entrevue motivationnelle: un guide de formation 1. Version préliminaire 4.1 - Novembre 2001 Programme de recherche sur les addictions Centre de recherche de l hôpital Douglas 6875 boul. LaSalle Verdun,

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle.

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. Gordon - Exclusive Rights ECPA. SOSIE is a trademark of ECPA in France and/or other countries. INTRODUCTION

Plus en détail

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1.

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1. Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1. DÉFINITION GÉNÉRALE. La communication est l ensemble des processus physiques et psychologiques par lesquels

Plus en détail

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Édité par : L Ordre des infirmières et des infirmiers

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE (organisée par le Réseau des Formateur UGS) PHILIPPE BIGOT SAMEDI 16 NOVEMBRE 2013 (Vidéos YouTube cliquez ICI)

COMPTE RENDU DE CONFERENCE (organisée par le Réseau des Formateur UGS) PHILIPPE BIGOT SAMEDI 16 NOVEMBRE 2013 (Vidéos YouTube cliquez ICI) COMPTE RENDU DE CONFERENCE (organisée par le Réseau des Formateur UGS) PHILIPPE BIGOT SAMEDI 16 NOVEMBRE 2013 (Vidéos YouTube cliquez ICI) Introduction de la conférence par Catherine Eymery, présidente

Plus en détail

Consultant Formateur Convention de formation : 11 75 42205 75

Consultant Formateur Convention de formation : 11 75 42205 75 Consultant Formateur Convention de formation : 11 75 42205 75 Communication Management Relation client Interne / Externe Techniques de vente Accompagnement individuel VAE Ateliers : Vidéo prospection téléphonique

Plus en détail

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES 1999 Table des matières 1.Compétences de communication 1.1.

Plus en détail

ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE

ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE Identification du stagiaire ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE Nom et prénom du stagiaire Nom du guide de stage Dates de stage Identification du milieu de travail Nom de l

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

Clinique du Château et MSB, M. Naudet, février 2015. L empathie

Clinique du Château et MSB, M. Naudet, février 2015. L empathie L empathie Changer son rapport aux autres 1) S affirmer sans s imposer 2) Faire preuve d empathie 3) Accepter ou solliciter l aide des autres Objectifs de la séance : Mieux écouter et donc mieux comprendre

Plus en détail

Introduction : LA COMMUNICATION NON VERBALE

Introduction : LA COMMUNICATION NON VERBALE Introduction : LA COMMUNICATION NON VERBALE 1. La communication non verbale : une communication «silencieuse» A. Définition Elle concerne tous les éléments, en dehors de l oral et de l écrit, qui entrent

Plus en détail

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue Intitulé de la formation Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue FICHE SIGNALETIQUE Présentiel /à distance Sur site 6 modules de 3h Théorie & Pratique Finalité

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Le métier de Conseiller Client Décembre 2012 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancer l audio via le bouton : Animé: Abdelhakim Sbai Directeur de Production Bienvenue! Réalisé: Lamya

Plus en détail

Programme de formation 2eme année

Programme de formation 2eme année Programme de formation 2eme année Code du module : THEM 2 Mise à jour : 27/01/2011 Par P.RAOULT Titre du module : Thématique et Synthèse Niveau : 2eme année ECTS : 6 Intervenants : E DEFRANCE, S COUDERC

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION RENFORCER LA QUALITE DE SON ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE OBJECTIFS DE LA FORMATION OBJECTIF GENERAL Acquérir les bonnes pratiques et attitudes afin de gagner en aisance, efficacité

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

RIGHTRELATIONS. Conseil et Formations professionnelles. L intelligence relationnelle, moteur d'efficacité professionnelle.

RIGHTRELATIONS. Conseil et Formations professionnelles. L intelligence relationnelle, moteur d'efficacité professionnelle. Conseil et Formations professionnelles L intelligence relationnelle, moteur d'efficacité professionnelle Décembre 2013 p1 Notre Philosophie Life is relationships, the rest is just details. Gary Smalley

Plus en détail

Approche de la communication brève liée à la sexualité (CBS) Dr Thierry Troussier DGS-RI2

Approche de la communication brève liée à la sexualité (CBS) Dr Thierry Troussier DGS-RI2 Approche de la communication brève liée à la sexualité (CBS) Dr Thierry Troussier DGS-RI2 Contexte (1) Années 60 : counseling et planification Années 90 : counseling et VIH Qu est-ce que le counseling

Plus en détail

Titre de la formation : Mobiliser des clients peu motivés ou non volontaires

Titre de la formation : Mobiliser des clients peu motivés ou non volontaires Yves Gros-Louis, psychologue Centre Psycho-Solutions, centre@psycho-solutions.qc.ca http://www.psycho-solutions.qc.ca Titre de la formation : Mobiliser des clients peu motivés ou non volontaires Problématique

Plus en détail

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073858-8 Avant- propos Dunod - Toute reproduction non

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave.

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave. CHAPITRE 1 LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module 1 : «Apprentissage

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT

PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT PRISE EN CHARGE ABA POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS PRESENTANT DES TROUBLES DU DEVELOPPEMENT Présentation Céline psychologue clinicienne installée en libéral aux Pennes-Mirabeau Diplômée de l Université de

Plus en détail

Lu et présenté par Hélène Delvaux d IF Belgique et paru dans la Feuille d IF n 13 de décembre 2006

Lu et présenté par Hélène Delvaux d IF Belgique et paru dans la Feuille d IF n 13 de décembre 2006 Jean Artaud, L'écoute, Attitudes et techniques, Lyon, Chronique Sociale, 5 e édition, 2003. Lu et présenté par Hélène Delvaux d IF Belgique et paru dans la Feuille d IF n 13 de décembre 2006 L écoute est

Plus en détail