C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION PROGRAMME DES FORMATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION PROGRAMME DES FORMATIONS"

Transcription

1 C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION DES FORMATIONS 2014 Le C.F.F. est un établissement de GAMMES Groupement d Associations Mutualisées d Économie Sociale à Montpellier 6, rue Saint Barthélémy MONTPELLIER Tél: Fax: Mail:

2 LE C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION SA FORME JURIDIQUE Association à but non lucratif créée le 24 avril 1995 N déclaration d activité : SIRET Code APE 8559 D Convention collective des Organismes de Formation SON OBJET Le conseil en formation et la règlementation sur la Formation Professionnelle Continue ; La formation professionnelle continue sous forme d actions d acquisition de connaissances et de perfectionnement professionnel destinés aux salariés, administrateurs et bénévoles des établissements du secteur social et médico-social. SON ACTIVITÉ Formation Professionnelle Continue conformément aux dispositions définies par le Code du Travail selon les articles L6111-1, L6311-1, L6411-1, L6422-1, L , D ; L6313 au L ; L au L ; L6352-1, L6352-2, L ; L au L ; L , L6353-8, L6353-9, D6321-1, D SES FORMATEURS INTERVENANTS Une équipe composée de professionnels diplômés reconnus pour leurs compétences et la connaissance qu ils ont du secteur social et médicosocial : directeurs d établissements, médecins, juristes, ingénieurs sociologues, kinésithérapeutes, psychanalystes, psychologues cliniciens, orthopédistes, infirmières coordonnatrices, informaticiens, professeurs d université certifiés. comprendre SON SIÈGE SOCIAL soulager GAMMES 6 rue Saint Barthélémy Montpellier Tél : Fax : former savoir soigner aider décider intervenir analyser 2 apprendre

3 LE C.F.F. VOTRE PARTENAIRE FORMATION Établissements et acteurs du secteur de l aide, du soutien et du soin à domicile Associations et intervenants sociaux des secteurs de l urgence, de l insertion et de l économie sociale Membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier (GAMMES), le CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION est un acteur et un partenaire dans le secteur de l insertion et de la formation depuis L appartenance du C.F.F. à un groupement d associations mutualisées intervenant dans le champ de l économie sociale lui permet de s appuyer sur des expériences et savoir-faire de longue date éprouvés et reconnus par les professionnels, les institutionnels et les bénéficiaires. Réactivité, ouverture, proximité, partenariat caractérisent l action et l investissement du C.F.F. NOS OBJECTIFS Contribuer à faire évoluer les pratiques des intervenants et la qualité des services rendus aux personnes. Participer à l acquisition de nouvelles connaissances et compétences et à la richesse des réflexions et des échanges entre professionnels. Rompre l isolement des personnels en créant des passerelles grâce à la formation, outil de développement propice à la réussite collective et individuelle. 3

4 CONDITIONS GÉNÉRALES DE DÉROULEMENT DES FORMATIONS CONVENTION DE FORMATION Une convention est établie pour toute action de formation conformément à la législation, entre le commanditaire et le C.F.F. Celle-ci est envoyée au plus tard 15 jours avant le premier jour de stage. DOCUMENTS ADMINISTRATIFS DE FIN DE FORMATION A l issue de chaque formation, une attestation individuelle de participation à la formation est délivrée à chaque participant. Une feuille d émargement est systématiquement envoyée au responsable de la structure dont dépend chaque salarié. HORAIRES De 9h00 à 17h00, en général. Une pause d un quart d heure est généralement prévue en milieu de demijournée (lieu de détente, collation). La pause déjeuner varie de 1h à 1h30. S Salariés en emploi de services aux personnes Salariés intervenants sociaux et/ou médico-sociaux Salariés en insertion souhaitant acquérir ou actualiser les savoirs de base en lien avec leur activité professionnelle Demandeurs d emploi souhaitant se reconvertir dans le secteur des services aux personnes LE GROUPE Le nombre de participants est compris entre 8 et 15 personnes. 4

5 LIEU DE FORMATION Le C.F.F. propose des salles équipées à Montpellier pour les stages en interstructures. Pour les stages en intra, le commanditaire met à disposition du C.F.F. et des salariés une salle de formation adaptée. COUTS PÉDAGOGIQUES Nous contacter au Le C.F.F. établit le coût des formations sur devis (tarifs de groupe à partir de 8 stagiaires tarifs dégressifs) PRISES EN CHARGE OPCA : plan de formation, DIF, CIF Nos tarifs sont exonérés de T.V.A. Le présent catalogue ne présente pas la liste exhaustive des actions de formation ou de conseil mises en œuvre par le C.F.F.. 5

6 MÉTHODES PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES D ANIMATION Les méthodes pédagogiques et techniques d animation mises en œuvre au C.F.F. se réfèrent aux méthodes actives et participatives faisant une large place à la dynamique des groupes. Les apports théoriques alternent avec les exercices individuels, les études de cas, les analyses de situations, les témoignages, les simulations, l utilisation de supports vidéo et de matériel pédagogique validé par le CIEP (Centre International d Etudes Pédagogiques). L expérience professionnelle et personnelle des participants est fondamentale et permet un ajustement des contenus de formation au plus près des besoins de participants. Les formateurs du C.F.F., praticiens de la formation et professionnels du terrain, mettent en œuvre compétences pédagogiques et expertise dans leur domaine d intervention. Toute action de formation fait l objet d une remise de documentation, synthèse de la formation, à chaque participant. NOUS TRAVAILLONS AUPRÈS : Services de soins à domicile SSIAD Sillage SSIAD Equilibre Mutualité Hérault Services d aide à domicile Aide à la Vie Quotidienne A Domicile Hérault Seniors Présence Sesam 34 Présence 34 Établissements pour personnes handicapées SSIAD Sillage SSIAD Equilibre MAS Foyer Hameau des Horizons FAM Foyer des Fontaines d O ADAGES - Foyer Les 4 Seigneurs Ateliers d insertion Erca Artex La Gaminerie Interlude Ouverture Droit social et management du secteur social et médico-social Directeur d établissement Directeur administratif financier Chef de service Cadre administratif 6

7 LES FORMATIONS 2014 Acquérir un niveau pré-qualifiant P.9 Formation aux techniques d entretien du cadre de vie. P.10 Techniques de repassage et entretien du linge P.11 Français appliqué au contexte professionnel de l aide à domicile P.12 Mathématiques appliquées au 2 nd œuvre du bâtiment P.13 Actualisation et mise à niveau des savoirs de base P.15 Préparation au DELF option professionnelle P.16 Techniques de communication Les relations professionnelles Accompagner les personnes âgées et les personnes handicapées P.18 Les écrits professionnels P.19 Aider à domicile : spécificités et rôles professionnels P.20 Alimentation, de la personne âgée Préparation aux repas P.21 L accompagnement des personnes fragilisées processus de deuil P.22 Formation du salarié référent. P.24 Responsabilité, déontologie et éthique face à l usure professionnelle P.25 Bientraitance et relation d aide P.26 Le patient trachéotomisé P.27 La communication non verbale Outils d aide à la relation P.28 La communication interrelationnelle P.30 Gestion des conflits, savoir réagir efficacement P.31 Gestion des situations difficiles P.32 Rendre plus confortable la vie des personnes déficientes visuelle P. 33 Accompagnement des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer P. 35 Conduites addictives et troubles psychologiques de l adulte P. 36 Relation aux aidants naturels P. 37 Processus de deuil et accompagnement de personne en fin de vie P. 38 Les escarres (traitement et prévention) P. 39 Plaies et cicatrisation P. 40 Prévention et traitement des œdèmes P. 41 Troubles de la déglutition P. 42 Gestion du Dossier de Soins Infirmiers Individualisés (DDSI) P. 43 Manutention : postures et geste professionnels P. 45 Santé et sécurité au travail P. 46 Prévention et secours civique : PSC1 NOUVEAU NOUVEAU Améliorer ses connaissances en droit et management secteur social et médico-social P. 48 L usager : quel rôle, quelle place, pour quelle participation? Des principes à la pratique P. 50 Développer le travail en équipe NOUVEAU P. 51 La conduite d un projet NOUVEAU P. 52 Formation Management P. 53 Formation en droit social P. 54 Evolution de la fonction de responsable de secteur P. 55 Gestion locative sociale NOUVEAU Optimiser l utilisation de l outil informatique P. 57 Découvrez Pratiquez et Améliorez vos pratiques de l outil informatique - Word Excel Publisher PowerPoint NOUVEAU P. 64 Word Renforcé - niveau II - Excel Renforcé - niveau II - Publisher Renforcé - niveau II - PowerPoint Renforcé - niveau II 7

8 ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL POUR LA MISE EN PROJET DE TOUTE PERSONNE EN DIFFICULTÉ D INSERTION Acquérir les bases incontournables à l exercice d un métier ou réactiver les savoirs de base nécessaires à l obtention d un emploi pérenne. ACQUÉRIR UN NIVEAU PRÉ-QUALIFIANT P. 9 Formation aux techniques d entretien du cadre de vie P. 10 Techniques de repassage et entretien du linge P. 11 Français appliqué au contexte professionnel de l aide à domicile P. 12 Mathématiques appliquées au 2 nd œuvre du bâtiment P. 13 Actualisation et mise à niveau des savoirs de base P. 15 Préparation au DELF option professionnelle P. 16 Techniques de communication - les relations professionnelles 8

9 OBJECTIF FORMATION AUX TECHNIQUES D ENTRETIEN DU CADRE DE VIE Employé(e) à domicile Acquérir des notions de base dans le cadre de l entretien des locaux, du matériel et du linge, chez le particulier en faisant émerger l importance de la sécurité du professionnel et de l usager. 3 jours (21 heures) 525 Règles d hygiène et de sécurité Lavage des mains - Sécurité vestimentaire - Techniques d hygiène et de sécurité en cuisine Organisation du travail et aménagement des locaux Aménagement des pièces - Préparation du matériel de nettoyage, entretien et rangement - Organisation type du travail dans une maison Entretien des locaux Matériel d entretien - Produits d entretien et javel (sigles, précautions d utilisation, stockage, conduite à tenir en cas d accident) - Entretien des locaux (objectifs et procédés - sols, vitres, meubles) - Entretien des appareils électroménager (réfrigérateur, lave-vaisselle ) Entretien du linge Préparation du linge (théorie) - Sigles d entretien - Températures - Utilisation du lavelinge et du sèche-linge Repassage Pantalons, chemises, draps - La pratique en pratique INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 9

10 TECHNIQUES DE REPASSAGE ET ENTRETIEN DU LINGE Acquérir les connaissances et la technique relatives à l entretien, au repassage et au pliage du linge. Développer la notion de «service auprès du client» (qualité technique de la prestation, respect des délais, attentes du client et spécificité du client ). Tout public 2 jours (14 heures) Nous consulter Module théorique Présentation du fonctionnement de l atelier et des différents postes de travail (accueil clientèle, classement et étiquetage du linge.) - Identification et particularités des différents tissus - Signification des pictogrammes relatifs au nettoyage, au repassage, à la sécurité et à l entretien du matériel - Présentation et entretien du matériel courant et professionnel - Présentation du poste de travail (fonctionnement et consignes de sécurité) Module pratique Technique de repassage selon les différentes matières - Entretien du linge du nourrisson Techniques de pliage - Utilisation de la patte mouille - Utilisation de la jeannette - Repassage des chemises - Repassage des pantalons - Repassage du linge de maison - Auto évaluation de la qualité de prestation - Gestion du temps de repassage INTERVENANT Atelier INTERLUDE MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes (la formation se déroule dans un atelier de repassage professionnel, encadrée par des professionnels) 10

11 FRANCAIS APPLIQUÉ AU CONTEXTE PROFESSIONNEL DE L AIDE A DOMICILE Développer et conforter les capacités langagières des participants. Préciser la terminologie relative au secteur du service à la personne. Conforter l emploi et accéder à la professionnalisation par la maîtrise des savoirs de base. Domicile et lieu d intervention Les valeurs rattachées au domicile - Le domicile, lieu de travail - Le domicile, lieu privé Etablir un contexte relationnel pertinent Bases de la communication (salutations, présentation, formules de politesse) - Vocabulaire lié au vieillissement, aux principales pathologies, à la relation d aide - Ecoute et reformulation - Savoir rendre compte d une situation à l oral et à l écrit Communication et recherche d emploi dans le secteur de l aide à la personne Ce module a pour objectif de faire appel aux connaissances acquises durant la formation lors d une recherche d emploi ou d une démarche de professionnalisation : exercices écrits sur livret de VAE d auxiliaire de vie, entretiens dirigés sur les métiers de l aide à domicile INTERVENANTES Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social Florence VALLS - Master de sociologie, animatrice sociale (action de lutte contre l illettrisme par le soutien aux études) MÉTHODE Personne ayant un niveau de français intermédiaire 11 jours (77 heures) : En intra et en inter sur demande 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Environnement professionnel Règles déontologiques - Confidentialité - Responsabilité - Sécurité Méthode interactive comprenant : - Alternance de travaux écrits et d expression orale - Apports théoriques - Mises en situation - Utilisation de supports vidéo A l issue de cette formation, les participants auront la possibilité d être mis en situation 11 professionnelle via le dispositif E.M.P.

12 PRE REQUIS OBJECTIF MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES AU 2 ND ŒUVRE DU BATIMENT Maîtriser les calculs indispensables aux professions du 2 nd œuvre bâtiment. Tout public Les participants doivent savoir effectuer les quatre opérations de base (addition, soustraction, multiplication, division). 6 demi-journées (21 heures) Nombres Reconnaître et utiliser les nombres entiers, relatifs, 850 /jr pour gpe 8 pers. et + complexes, fractionnaires Les 4 opérations Vérifier la maîtrise et la compréhension des quatre opérations de base Mesures Identifier et utiliser les unités de mesures dans les différentes utilisations professionnelles (périmètre, aire, volume, capacité, poids, temps, degré ) Proportions Identifier les relations de proportionnalité, effectuer les opérations relatives à ces proportions, comprendre les échelles afin de comprendre un plan, une carte Pourcentages Effectuer les calculs nécessaires à définir un pourcentage, un montant, dans le cadre d un pourcentage direct, indirect, de pourcentages successifs, par tranches, calculer les coûts de fabrication et de distribution Calculs trigonométriques Calculer les mesures concernant les triangles rectangles (sinus, cosinus, tangente) Axiome de Thalès Reconnaître les triangles suivant leurs spécificités, les triangles semblables et calculer les longueurs manquantes en utilisant le rapport de similitude Réalisation de devis Utiliser les connaissances précédentes afin de chiffrer un travail en tenant compte des matières premières, de l usure des machines, du temps de travail, du coût de livraison INTERVENANTE Lydie TARNIER - Formatrice, Conseillère en Insertion Professionnelle, 28 ans d expérience dans le secteur social MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 12

13 TRANSVERSAUX OBJECTIFS ACTUALISATION ET MISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE Niveau I Appréhender l apprentissage de base en développant les capacités d écoute, de concentration, d expression en vue de maîtriser les situations de communication variées rencontrées en situation professionnelle. Bénéficier au mieux de la formation en se mettant en situation de réussite. Créer une dynamique d'apprentissage en autonomie Etre en capacité d'aborder une démarche professionnalisante Développer l autonomie et la performance des salariés sur leur poste de travail. Permettre à certains salariés l accès à la formation pré-qualifiante, qualifiante par la VAE entre autres. Ouvrir des perspectives à plus long terme pour une intégration sur le marché du travail traditionnel durable. Susciter l envie d apprendre à «apprendre» en vue de généraliser l utilisation de compétences acquises dans la vie quotidienne. Tout public DUREE 26 demi-journées (91 heures) 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Tarif individuel nous consulter La formation de base vise l apprentissage des savoirs fondamentaux nécessaires à la compréhension de notre environnement et à toute activité personnelle et professionnelle. Communication écrite et orale : Lecture et compréhension des documents de la vie courante - Ecriture - Expression orale Calculs et mathématiques appliquées : Les 4 opérations, les unités de mesure, les fractions, les pourcentages, les taux d intérêts, les surfaces, les bases de la géométrie, les produits en croix Raisonnement logique : Classification et classification généralisée, transitivité, proportionnalité, résolution de problèmes Repérage dans l espace : Lecture de la carte, orientation et mobilité Repérage dans le temps : Planifier, respecter les horaires et les délais INTERVENANTE Florence VALLS - Master de sociologie, animatrice sociale (action de lutte contre l illettrisme par le soutien aux études) MÉTHODE Tout au long du parcours, accompagnement individualisé dans une dynamique de groupe. Evaluations intermédiaires des progressions : Port folio - Photo langage - Exercices d application sur des situations concrètes de la vie courante professionnelle - Outils de positionnement et d évaluation - Ateliers personnalisés de formation 13

14 ACTUALISATION ET MISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE Niveau II Réactiver les acquis Français à l oral à l écrit Augmenter le champ lexical Créer une dynamique d apprentissage en autonomie Etre en capacité d aborder une démarche professionnalisante. Communication orale Compréhension d un discours Suivi d une argumentation Compréhension d une émission courante (Actualités, informations) Compréhension globale, identification des éléments clés. Compréhension écrite Lecture de documents type : article, rapport, compte-rendu Compréhension globale, identification des éléments clés, définition du point de vue de l auteur : Tout Public Maîtriser le Niveau A2 du CECR (Cadre Européen Commun de Référence pour l apprentissage des langues). 16 demi-journées (56 heures) 850 /jr pour gpe 8 pers.et + Tarif individuel nous consulter Expression orale Participer à une conversation avec aisance et spontanéité Maîtriser une interaction normale avec plusieurs interlocuteurs Développer une argumentation simple S exprimer de façon claire sur un sujet prédéfini Développer un point de vue sur un thème d actualité Expression écrite Etre en capacité de rédiger une consigne ou un message simple Noter des informations Relater brièvement une situation de façon compréhensible INTERVENANTE Raisonnement logique et repérage dans le temps Etablir un planning journalier Organiser un déplacement en fonction de contraintes horaires préétablies. Florence VALLS - Master de sociologie, animatrice sociale (action de lutte contre l illettrisme par le soutien aux études) MÉTHODE Méthode active et participative, les contenus sont adaptés aux besoins et attentes des participants Alternance d apports théoriques, d exercices pratiques, de mises en situation. Utilisation de supports audiovisuels. 14

15 PRE-REQUIS OBJECTIFS PRÉPARATION AU DIPLOME D ÉTUDE EN LANGUE FRANCAISE OPTION PROFESSIONNELLE Consolider les premiers acquis du salarié relevant d un niveau minimal de compétence en langue française. Savoir communiquer à l écrit et à l oral dans des situations simples de la vie courante. Préparer le participant aux épreuves du DELF (diplôme de l Education Nationale qui valide un premier niveau de maitrise du français). Maitriser les bases alphabétiques et syllabiques en français. Compréhension orale Comprendre une annonce - Comprendre une indication - Comprendre des instructions simples - Comprendre une information chiffrée - Comprendre l heure Expression orale Pouvoir s entretenir avec le jury - Etre en capacité de demander un renseignement - Se présenter ou présenter des personnes Décrire un lieu - Exprimer un besoin - Demander un rendez-vous - Indiquer la nature d un problème de santé Compréhension écrite Reconnaitre les panneaux, signaux et logos - Comprendre les instructions simples - Comprendre les informations de base - Comprendre les informations chiffrées - Identifier la nature et la fonction d écrits simples Production écrite Reproduire un écrit (adresse, numéro de téléphone ) - Noter des informations simples (numéro, prix, date) - Remplir un formulaire - Laisser un message simple INTERVENANTE Florence VALLS - Master de sociologie, animatrice sociale (action de lutte contre l illettrisme par le soutien aux études) MÉTHODE Salarié(e) débutant en langue française 9 jours (63 heures) 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Tarif individuel nous consulter Méthode active et participative, travail sur support audio-visuel, mises en situation, évaluations personnalisées à l aide de devoirs validés pédagogiquement par le C.I.E.P. (Centre International d Etudes Pédagogiques) 15

16 TECHNIQUES DE COMMUNICATION - LES RELATIONS PROFESSIONNELLES A l issue de ce module de 3 jours, les stagiaires seront capables de mener à bien un dialogue dans un contexte professionnel en utilisant les techniques de communication adaptées à l interlocuteur : Ils auront recensé les différents moyens d expression au travers de différents exercices en sous-groupe et découvert l importance du vocabulaire employé. Ils auront mis en évidence la nécessité du questionnement au travers de différentes expériences personnelles récentes et pris en compte la nécessité d une écoute active. Ils auront repéré les différents systèmes de représentation sensorielle et pris conscience de la nécessité d adapter leur vocabulaire et leur comportement à l interlocuteur aux travers de différents exercices individuels et en groupe Ils auront développé leurs capacités d écoute et d observation et expérimenté les différentes techniques dans des simulations. Tout public 3 jours (21 heures) 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Tarif individuel nous consulter Différentes méthodes pédagogiques seront utilisées pendant la durée de la formation (méthodes interrogatives, actives, de la découverte). Les études de cas, les jeux de rôle, les simulations sont les techniques d animation les mieux adaptées à ce type de formation. Synthèse : expression physique et verbale, la règle des 4x20, les mots à éviter, le dialogue constructif Exercices : Jeux test, expression d une opinion personnelle, prendre un message téléphonique, entretien physique. INTERVENANTE LYDIE TARNIER Formatrice, conseillère en Insertion Professionnelle, 28 ans d expérience dans le secteur social. 16

17 PROFESSIONNALISATION, PERFECTIONNEMENT, QUALIFICATION, ACTUALISATION DES COMPÉTENCES DES INTERVENANTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Ces actions de formation continue favorisent la prise de recul et l actualisation des connaissances et des compétences de chacun. ACCOMPAGNER LES PERSONNES ÀGÉES ET LES PERSONNES HANDICAPÉES P.18 Les écrits professionnels P.19 Aider à domicile : spécificités et rôles professionnels P.20 Alimentation, de la personne âgée Préparation aux repas P.21 L accompagnement des personnes fragilisées processus de deuil P.22 Formation du salarié référent. P.24 Responsabilité, déontologie et éthique face à l usure professionnelle P.25 Bientraitance et relation d aide P.26 Le patient trachéotomisé P.27 La communication non verbale Outils d aide à la relation P.28 La communication interrelationnelle P.30 Gestion des conflits, savoir réagir efficacement P.31 Gestion des situations difficiles P.32 Rendre plus confortable la vie des personnes déficientes visuelle P. 33 Accompagnement des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer P. 35 Conduites addictives et troubles psychologiques de l adulte P. 36 Relation aux aidants naturels P. 37 Processus de deuil et accompagnement de personne en fin de vie P. 38 Les escarres (traitement et prévention) P. 39 Plaies et cicatrisation P. 40 Prévention et traitement des œdèmes P. 41 Troubles de la déglutition P. 42 Gestion du Dossier de Soins Infirmiers Individualisés (DDSI) P. 43 Manutention : postures et geste professionnels P. 45 Santé et sécurité au travail P. 46 Prévention et secours civique : PSC1 17

18 PRE-REQUIS OBJECTIFS LES ÉCRITS PROFESSIONNELS Permettre aux participants de discerner les informations importantes à transmettre. Acquérir la maîtrise du vocabulaire professionnel de base en lien avec le métier d aide à domicile à l oral et à l écrit. Maîtriser l utilisation du cahier de liaison. Professionnel(le) de l aide à domicile- auxiliaire de vie sociale - aide soignant(e) 2 jours (14 heures) Les participants doivent : - Savoir lire au moins phonétiquement l alphabet -Savoir écrire de façon compréhensible même si phonétique 350 Étude du vocabulaire de l aide à domicile Dans les domaines de l hygiène du logement, de la sécurité domestique, l alimentation, de la santé physique et psychique de Sélection des informations à transmettre Informations visant à maintenir la continuité des tâches liées à l entretien du cadre de vie - Informations relatives à la santé de la personne aidée - Etablir des transmissions écrites, basées sur l observation (expression sans jugement ni diagnostic) Utilisation du cahier de liaison Mentions obligatoires - Respect de la confidentialité INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 18

19 AIDER À DOMICILE : SPÉCIFICITÉS ET ROLES PROFESSIONNELS Actualiser ses connaissances et compétences techniques et relationnelles liées à la fonction d aide à domicile. Situer son rôle et clarifier ses missions dans l environnement global du projet d accompagnement personnalisé aux personnes fragilisées (personnes âgées ). Employé(e) à domicile 5 jours (35 heures) Positionner le métier dans un contexte professionnel, législatif et juridique Missions - Logiques d intervention - Règles déontologiques Identifier et comprendre la situation de la personne aidée et de son environnement global Le domicile et ses valeurs - Notion de territoire et de sphère privée - Habitudes - Culture et rôle de la famille Organiser son travail dans l espace et le temps Gérer le temps et les tâches - Prévenir les dangers - Aider à faire - Faire avec - Favoriser le maintien de l autonomie dans les actes essentiels de la vie quotidienne Améliorer ses connaissances générales en lien avec les publics, développer sa technicité, ses savoir-faire Au sujet du vieillissement, des pathologies, du handicap, de l alimentation, de l hygiène et de la sécurité Adapter son comportement et ses attitudes en fonction des situations rencontrées Limite et distance - Ecoute - Respect de la personne - Bienveillance - Relation aidante et de confiance Travailler en coopération Développer la notion d équipe - Savoir rendre compte et établir une liaison avec les aidants naturels et autres partenaires intervenant au domicile INTERVENANTE 875 /stagiaire les 5 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 19

20 ALIMENTATION ET PRÉPARATION AUX REPAS Connaître les bases des besoins alimentaires. Identifier les facteurs influençant les habitudes alimentaires de la personne âgée. Connaître les règles d hygiène alimentaire et de conservation des aliments. Acquérir des stratégies pour faire du repas de la personne âgée un moment privilégié. Maîtriser les bases des préparations culinaires. Respecter les normes de sécurité pendant la préparation du repas. Diététique de la personne âgée et santé Mécanisme du vieillissement et conséquences sur l alimentation - Besoins nutritionnels - Régimes spécifiques - Risques de malnutrition et de déshydratation chez la personne âgée - Alimentation et fin de vie Facteurs influençant les habitudes alimentaires de la personne âgée Facteurs sociaux - Facteurs psychologiques Hygiène alimentaire Conserver des produits frais - Modalités de lavage des fruits et légumes - Maintien de la chaîne du froid Moment du repas Symbolique du repas - Installation de la personne âgée - Présentation des aliments - Variété des menus - Qualité des repas mixés Préparation du repas Préparations culinaires les plus courantes Règles de sécurité en cuisine Tenue de travail - Utilisation du matériel adapté - Manipulation du petit électroménager Application technique : préparation d un repas INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE ET MOYENS PÉDAGOGIQUES Employé(e) à domicile, auxiliaire de vie sociale 3 jours (21 heures) 525 Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes - La formation se déroulera sur un plateau technique permettant au stagiaire de préparer un repas. 20

21 L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES FRAGILISÉES PROCESSUS DE VIEILLISSEMENT Appréhender les impacts du vieillissement au niveau physiologique, psychologique, sociologique et pathologique. Mieux connaître le processus normal. du vieillissement Distinguer les troubles mentaux liés à l âge et ceux relevant de pathologies. Savoir organiser les soins relationnels et d autonomisation. Incidences socio-psychologiques du vieillissement Représentations sociales de la personne âgée : le travail du vieillir, l articulation du psychique et du corporel, les incidences du vieillissement dans les domaines d intérêt de la personne âgée Vieillissement biologique Vieillissement biologique des différentes fonctions de l organisme : cellule, peau, appareil digestif, respiratoire, cardiovasculaire, urinaire, locomoteur, immunitaire, système nerveux Pathologies mentales liées au vieillissement Troubles de la mémoire - Troubles du comportement - Désorientation - Confusion - Sénilité - Alzheimer Rôle de l aidant Autonomie et dépendance - Besoins spécifiques de la personne âgée INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE Tout aidant, soignant à domicile 3 jours (21 heures) 525 /stagiaire - les 3 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Méthode interactive, alternance d apports théoriques et d études de cas issus du vécu professionnel des participant(e)s. 21

22 FORMATION DU SALARIÉ RÉFÉRENT Déterminer la position du référent Identifier les situations de travail formatrices Acquérir une méthodologie permettant d effectuer et de réguler le suivi qualité des interventions chez les bénéficiaires Adopter une communication facilitant les apprentissages du nouveau salarié Module I : Les bases du dispositif d accompagnement des nouveaux salariés Définir les enjeux liés à la mise en œuvre d un dispositif d accompagnement Déterminer les objectifs de l accompagnement Identifier les principes et les éléments clés d un accompagnement efficient Module II : Préparation a la fonction de référent Identifier les compétences clés à maîtriser Repérer et privilégier les actions de terrain formatrices Élaborer les outils d accompagnement Grilles d observation Livret de suivi Carnet d évaluation des compétences acquises Module III : 3 Jours (21 heures) L accompagnement sur le terrain Considérer son savoir faire et son savoir être avec recul pour mieux les formaliser et les transmettre. Ajuster la posture de référent à la situation de formation individuelle Maîtriser les différentes techniques de transmission des savoirs (Démonstration, action conjointe, action en autonomie ) Tout personnel expérimenté susceptible de fournir un accompagnement individuel aux nouveaux salariés Nous consulter 22

23 Module IV : La communication dans l accompagnement Identifier les difficultés inhérentes à la relation d accompagnement Établir la bonne distance, référent-salarié accompagné Employer les bonnes techniques de communication Module V : L évaluation qualité des prestations chez le bénéficiaire Définir les axes de l évaluation (garantie du respect du bénéficiaire, démarche de prévention des risques, promotion de l autonomie et de la qualité de vie du bénéficiaire, continuité et coordination des interventions) Travail sur les outils d évaluation (questionnaires, recueil de données qualitatives, grilles d évaluation, visites d évaluation) Identifier les écarts entre les objectifs et les pratiques observées Proposer des actions d améliorations possibles Maîtriser les modalités de traçabilité des informations INTERVENANTE En cours de recrutement (profil Directeur(trice) d établissement Psychologue du travail. MÉTHODE Méthode interactive : Alternance d apports théoriques et d exercices pratiques, mises en situation, Travail en sous groupes et en collectif. 23

24 RESPONSABILITÉS, DÉONTOLOGIE ET ÉTHIQUE FACE A L USURE PROFESSIONNELLE Connaître l évolution règlementaire quant aux responsabilités des intervenants à domicile. Interroger sa pratique, ses représentations à partir des expériences partagées et textes sur les thèmes de l usure de l éthique professionnelle. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie 1 jour (7 heures) 200 La loi 2002 Présentation de la loi - Livret d accueil - Charte des droits et libertés de la personne accueillie - Contrat de séjour ou document individuel de prise en charge Cadre professionnel Notions sur le contrat et le droit du travail - Accords de branche et conventions collectives - Règlement de fonctionnement, rôles et missions Responsabilités civiles, pénales des intervenants à domicile Notions de déontologie et d éthique professionnelle Secret professionnel Limites de compétences Exercices, débat et réflexions sur leurs pratiques INTERVENANTE Marie-Claire PASCUITO - Cadre de santé chargée d enseignement en Institut de Formation en Soins Infirmiers (I.F.S.I.) MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 24

25 BIENTRAITANCE ET RELATION D AIDE Définir et reconnaître les situations de maltraitance. Identifier les facteurs favorisant la maltraitance. Connaître les moyens de se prémunir de la maltraitance en tant qu acteur ou témoin. Développer une pratique bien traitante. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie 2 jours (14 heures) Vécu de la vieillesse Représentation de la vieillesse - Vieillissement physiologique et conséquences (physiologiques et sociologiques) - Notions d autonomie et de dépendance Troubles du comportement de la personne âgée Différentes formes de dépendance Communication avec la personne âgée Communication et déficience - Communication et troubles du comportement Risque de maltraitance Différentes formes de maltraitance - Facteurs favorisant la maltraitance Aspect juridique Régime de protection juridique de la personne âgée dépendante - Charte des droits et libertés de la personne âgée et dépendante - Informations sur ALMA Relation d aide Définition de la relation d aide - Buts de la relation d aide - Buts conscients et inconscients de l aidant - Aider sans infantiliser - Processus d aide (définition et caractéristiques) - Relation d accompagnement - Evolution des rôles INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes

26 LE PATIENT TRACHÉOTOMISÉ L objectif principal de cette action est de favoriser une attitude sécurisante lors de l accompagnement d un patient trachéotomisé. L accent est mis sur le cadre législatif, le rôle et la fonction de chacun selon sa qualification. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie Prodiguer aux patients trachéotomisés des soins appropriés selon sa qualification. Identifier et prévenir les risques encourus par le patient trachéotomisé. Abaisser le seuil d appréhension des acteurs du maintien à domicile lors de la prise en charge de patients trachéotomisés. Rappel anatomique Cadre législatif Indications Différents types de trachéotomies Impact psychologique et répercussion sur la vie sociale, de la trachéotomie Soins de trachéotomie Nettoyage - Aspiration - Surveillance des risques - Prévention des risques Atelier pratique Présentation et manipulation des différents types de trachéotomie Bilan de formation INTERVENANTE Sandrine BARRAL - D.U. «Prise en charge des patients en état végétatif», Infirmière référente du service des patients en état végétatif chronique de l hôpital d Uzès et gestionnaire du matériel spécifique MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 1 jour (7 heures) 250 /stagiaire 850 /jr pour gpe 8 pers. et + 26

27 LA COMMUNICATION NON VERBALE, OUTILS D AIDE À LA RELATION Mieux comprendre l impact du toucher dans les actes d aide et de soin. Acquérir des gestes de massage «bien-être». Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie 3 jours (21 heures) Communication non verbale Définition - Différentes techniques et qualités pour l utiliser La peau Fonctions physiologiques - Hygiène de la peau Le toucher Historique - Cadre législatif - Forme de communication - La peau, le toucher et lien entre l émotionnel et le corporel - Différentes techniques Relation d aide par le toucher Apports du massage - Prise en compte des particularités de la personne (maladie physique ou psychique) et respect de l intimité - A l écoute de soi et à l écoute de l autre Pratique du massage Pratique - Contexte - Matériel utilisé - Position de la personne qui reçoit le massage et de celle qui le prodigue - Partie du corps pouvant être massée - Durée - Différents gestes de massage INTERVENANTE Madame Jakie GIL, Somatothérapeute en institut de cancérologie et en service de soins palliatifs Formatrice au toucher relationnel MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes

28 TRANSVERSAUX OBJECTIFS LA COMMUNICATION INTERRELATIONNELLE S exprimer en développant une qualité d écoute et de réponse. S exprimer avec respect pour soi et son entourage. S exprimer avec bienveillance. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie 3 jours (21 heures) Prendre conscience des attitudes qui entravent ou facilitent la communication. Etre dans une intention positive, favoriser le dialogue et la coopération. Clarifier ce qu il se passe en soi. Etre disponible dans l écoute. Avoir une attention au moment présent. S exprimer de façon positive qui favorise le dialogue. 475 /stagiaire les 3 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Introduction Anti-communication - Principes de base de la communication - Communication et expression Attitudes qui entravent ou facilitent la communication Dire - Ne pas dire - Ecouter - Entendre - Les décalages - La métacommunication, étape indispensable pour renouer les relations maltraitées - Communiquer avec soi-même Relations Donner - Recevoir - Demander - Refuser - Vers un équilibre possible Communication interrelationnelle Jugements moralisateurs - Faire des comparaisons - Refus de responsabilité - Expression des désirs sous forme d exigences Communication interrelationnelle focalise notre attention sur 4 points Observer sans évaluer - Identifier et exprimer les sentiments - Exprimer les besoins - Demander ce qui contribuerait à notre bien-être 28

29 Accueillir ce qui se passe chez les autres et ce qu ils demandent avec empathie La douleur, obstacle à l empathie Qu est ce que la colère? Prendre soin de notre environnement intérieur INTERVENANTE Ghislaine MONTIER - Consultante, formatrice en relations et ressources humaines, formée à la méthode ESPERE créée par le psychosociologue Jacques Salomé, validée par l Institut ESPERE International, psychothérapeute en psycho synthèse, titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie). Structures où cette formation est animée : ADAR (Nantes, Guérande, Saint Nazaire, Decazeville). Des formations sur la pédagogie relationnelle sont également animées à l IUFM (Montpellier) «La relation à l adolescent» et à l AFPA (Nantes) «Agrandir ses capacités relationnelles» MÉTHODE La méthode est active et participative. Les apports théoriques s alterneront avec des exercices pratiques et des études de cas en lien avec l expérience professionnelle des participants. L apprentissage technique se fera de manière interactive, de façon à être valorisante en accompagnant les professionnels de manière collective et individuelle. A la fin des modules, il sera remis à chaque participant un document synthétisant la formation. 29

30 GESTION DES CONFLITS, SAVOIR RÉAGIR EFFICACEMENT NOUVEAU Utiliser les techniques de communication interpersonnelles pour désamorcer les tensions Dissocier le relationnel et la nature du désaccord Faire face aux comportements difficiles avec la stratégie du contournement Développer vos compétences en gestion de conflit Tout public 3 jours (21 heures) 440 Utiliser les techniques de communication interpersonnelle Bâtir une stratégie relationnelle indépendamment du désaccord Faire face à des personnes difficiles Surmonter les obstacles cognitifs et psychologiques Faciliter le traitement des conflits des autres : le rôle de facilitateur dans un conflit INTERVENANT Annie MARXER MÉTHODE ET MOYENS PÉDAGOGIQUES La méthode pédagogique vise à acquérir des connaissances pratiques directement applicables. Elle s appuie sur des outils conceptuels, des simulations et des exercices. Le partage d expérience entre participants et les cas concrets tirés de l expérience de l intervenant enrichissent la démarche. 30

31 GESTION DES SITUATIONS DIFFICILES Mieux se connaître pour vivre de meilleures relations. Développer ses capacités de communication. Prendre conscience de ses qualités. Acquérir des outils pour mieux gérer le stress. Construire une image professionnelle positive. Aide soignant(e), auxiliaire de vie, employé(e) à domicile 3 jours (21 heures) Prendre conscience de soi Clarifier les difficultés dans les situations Apprendre à reconnaître et à gérer les émotions Apprendre à se positionner clairement dans la relation Connaître et respecter ses limites pour mieux se protéger Développer l estime de soi Réguler son énergie 475 /stagiaire les 3 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + INTERVENANTE Ghislaine MONTIER- Consultante, formatrice en relations et ressources humaines, formée à la méthode ESPERE créée par le psychosociologue Jacques Salomé, validée par l Institut ESPERE International, psychothérapeute en psycho synthèse, titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie). Structures où cette formation est animée : ADAR (Nantes, Guérande, Saint Nazaire, Decazeville). Des formations sur la pédagogie relationnelle sont également animées à l IUFM (Montpellier) «La relation à l adolescent» et à l AFPA (Nantes) «Agrandir ses capacités relationnelles» MÉTHODE La méthode interactive et vivante, permet d apprendre dans la détente, le plaisir et dans un climat de bienveillance. La formation est basée essentiellement sur : -- L expérience professionnelle des participants -- L expérience, à partir d exercices pratiques, de situations vécues dans le milieu professionnel et à partir des jeux de rôles. Les apports théoriques alternent avec les mises en situations apportées par les participants et/ou la formatrice. A la fin de la formation, un document de synthèse est remis à chaque participant. 31

32 OBJECTIF RENDRE PLUS CONFORTABLE LA VIE QUOTIDIENNE DES PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Identifier les difficultés des personnes adultes malvoyantes et mettre en place des solutions concrètes adaptées. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), aide médico psychologique, auxiliaire de vie 2 jours (14 heures) Vision Anatomie de l œil - Problématique de la vue chez la personne adulte âgée - Pathologies oculaires (mise en situation sous lunettes de simulation) - Professionnels de la déficience visuelle en France - Notions d handicapologie et de psychologie liées à la malvoyance Activités de la Vie Journalière (AVJ) Lever, toilette, maquillage, habillement - Tenue à table - Aides techniques AVJ (repères tactiles, verre mesureur, réveil et montre parlante ) - Participation aux animations avec des jeux de société adaptés - Ecriture manuscrite (guide main, guide chèque) - Ergonomie des lieux - Organisation d un porte monnaie et reconnaissance de la monnaie et des billets Aides techniques et de repérage Aides visuelles protectrices et de confort - Différents types d éclairages spécifiques Protection oculaire à la lumière artificielle et naturelle - Aides grossissantes optiques et électroniques - Présentation et manipulation de toutes les aides techniques - Outils de repérage (test de lecture sur ordinateur, questionnaire d évaluation, grille d Amsler) Déplacements Guider une personne malvoyante - Passer une porte, descendre ou monter un escalier, repérer une marche ou un obstacle - Repérer un siège et s assoir - Se déplacer à l extérieur en sécurité (courses, transports, restauration) INTERVENANTS 450 /stagiaire les 2 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + Daniel DUPLEIX - Formateur, Opticien spécialisé basse vision Claude POURKAT - Formateur, Directeur d établissement sanitaire pour déficients visuels Cette formation est élaborée et proposée par Concept Formation Conseil. MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 32

33 ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER Mieux comprendre la maladie d Alzheimer. Développer une communication adaptée avec la personne atteinte de la maladie d Alzheimer. Développer une prise en charge quotidienne de qualité. Etablir une communication de qualité avec les familles. infirmière D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie, 2 jours (14 heures) 350 Tarif de groupe nous consulter Mieux comprendre la maladie d Alzheimer Définition - Symptômes (agnosie, apraxie, aphasie, désorientation, troubles du comportement) - Evolution - Distinguer les troubles mentaux liés à l âge et ceux relevant de cette pathologie Développer une communication adaptée avec la personne atteinte par la maladie d Alzheimer Différents modes de communication (verbal, non verbal, le silence, le toucher) - Communication avec les personnes présentant des troubles cognitifs (comment établir une communication verbale efficace : choix des mots, moment, lieu, attitude, écoute active, reformulation ; comment utiliser la communication non verbale : observation, regard, mimique, toucher, ton de la voix ; comment réagir face aux comportements et les facteurs déclencheurs : résistance, agitation, agressivité ; mise en place d une communication et d une relation à la personne en fonction de ces comportements) Prise en charge quotidienne de ces personnes âgées Besoins de la personne âgée démente (besoins physiques et psychologiques, besoin de sécurité, besoin d écoute et de considération, besoin d être guidée) - Comment évaluer les besoins spécifiques de chaque personne - Evaluation fonctionnelle pour chaque acte de vie - Décryptage du comportement - Rôle et attitude du soignant face à la dépendance physique et/ou psychique, importance de la stimulation lors de chaque acte quotidien (lever, toilette, alimentation, déplacement, incontinence) 33

34 Améliorer la communication avec les familles Comprendre les comportements des familles - Rôle et place de la famille auprès du malade - Rôle et place des soignants auprès des familles (accueilli, prendre compte, rassurer, soutenir ; répondre informer ; faire face aux demandes répétées, aux exigences) - Se déplacer à l extérieur en sécurité (courses, transports, restauration) Travail d équipe Importance de la continuité des soins, du maintien des repères et des rituels - Coordination, transmission INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social Intervenante secteur aide à domicile. Rénate MAGNIER Psychologue clinicienne - Psychanalyste formée par la FFPP (Fédération Française de Psychanalyse et de Psychothérapie). 15 années d expérience auprès de patients atteints de troubles cognitifs (hôpital psychiatrique «l eau-vive» à Soisy-sur-Seine. 12 années d expérience dans la formation. Intervenante secteur soin. MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 34

35 CONDUITES ADDICTIVES ET TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DE L ADULTE Avoir une connaissance des aspects psychopathologiques des conduites d addiction et des troubles mentaux chez l adulte. Adapter sa pratique en fonction des troubles rencontrés. Réajuster les représentations psychoaffectives à l œuvre dans la pratique. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), auxiliaire de vie, employé à domicile 3 jours (21 heures) Psychogénèse des conduites d addiction * fonctionnement de l addiction * notions de perte, de clivage et de compulsion Psychopathologie de l adulte * organisations névrotiques : les différentes névroses (hystérie, névrose phobique, névrose obsessionnelle ) * traitement des névroses * Organisations psychotique * les différentes psychoses (schizophrénie, délires chroniques, bouffées délirantes, états maniaques, états dépressifs ) * les états confusionnels et démentiels * les états limites. Les thérapeutiques (psychothérapies comportementales, psychanalytiques ) Conduites à tenir dans les situations difficiles *Incidences sur la personne et sur son environnement INTERVENANT Didier GENELLA Psychanalyste Formateur au CFME (centre de formation des métiers de l éducation) 30 années d expérience auprès des autistes. Cofondateur de «La maison verte» (lieu d accueil familial, animé par des professionnels exerçant divers métiers : travailleurs sociaux, éducatifs ou psychanalystes. MÉTHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 525 /stagiaire les 3 jours 850 /jr pour gpe 8 pers. et + 35

36 RELATION AUX AIDANTS NATURELS Développer ses capacités de communication relationnelle, agrandir ses compétences dans le domaine de l écoute pour faciliter la relation à la famille du bénéficiaire. Identifier les impasses de la communication relationnelle. Renforcer la dimension relationnelle auprès de l entourage du bénéficiaire. Les mécanismes pollueurs les plus fréquents dans une relation. Les mécanismes «facilitateurs» pour une écoute, Un partage, une résolution de conflit. Le rôle d écoutant auprès de la famille. La prise en compte des 3 niveaux de la relation pour les responsables de secteur : niveau hiérarchique, fonctionnel et personnel. Le repérage de la violence dans la communication. La différence entre besoin désir, et demande. Les règles d hygiène relationnelle pour une communication saine et efficace. Les quatre dynamiques relationnelles: demander, donner, recevoir, refuser. Savoir les utiliser de façon juste pour développer des relations de qualité au travail. Les deux fonctions relationnelles, source de respect et de sécurité vis-à-vis des personnes aidées : fonction gratifiante et frustrante. Le positionnement juste du responsable de secteur et de l aide à domicile dans une relation à la famille. Le conflit avec la famille. Comment le prévenir? Comment le gérer quand il est là? INTERVENANTE Aide s à domicile et/ou Responsables de Secteur 4 jours (28 heures) 480 Tarif de groupe nous consulter Ghislaine MONTIER- Consultante, formatrice en relations et ressources humaines, formée à la méthode ESPERE créée par le psychosociologue Jacques Salomé, validée par l Institut ESPERE International, psychothérapeute en psycho synthèse, titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie). MÉTHODE ACTIVE L expérience professionnelle des participants L expérimentation à partir d exercices pratiques, de situations vécues dans le milieu professionnel et à partir de jeux de rôles. 36

37 PROCESSUS DE DEUIL ET ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNE EN FIN DE VIE Enrichir les connaissances par rapport aux concepts de deuil et de mort. Mieux identifier les besoins des personnes en fin de vie et de leur entourage. Pouvoir être à l écoute de la souffrance des familles et des proches. Communiquer de façon efficace en équipe, passer d une approche personnelle à une approche collective. Analyser les difficultés de la fonction d accompagnement. Apprendre à gérer ses angoisses liées à la confrontation de la mort. Approche culturelle et religieuse de la mort Suivant les époques - Suivant les religions - Notions législatives liées au décès Ecoute des personnes en fin de vie Différentes étapes de l évolution psychologique du patient en fin de vie - Mécanismes de défense de la personne en fin de vie - Langage verbal - Langage non verbal Soigner et accompagner en équipe Rôle et place de chaque soignant - Transmission des observations recueillies - valuation et traitement de la douleur - Soins d hygiène et de confort du patient en fin de vie - Alimentation et hydratation en phase terminale Ecoute des familles et des proches Décoder les langages spécifiques à la situation de pré-deuil - Rôle du soignant au moment du décès Difficultés et soutien des équipes soignantes Différents enjeux de la relation d aide et d accompagnement lors d une fin de vie - Moyens pour éviter les deuils compliqués et l épuisement INTERVENANTE Professionnel(le) en gériatrie à domicile ou en institution 3 jours (21 heures) 525 Tarif de groupe nous consulter Camille MAROT - Psychologue clinicienne, titulaire du master 2 professionnel «psychologie clinique, psychopathologie et santé mentale» - Analyste des pratiques professionnelles psychologue intervenant au sein des UTAG (service social, personnes âgées) METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 37

38 LES ESCARRES (TRAITEMENT ET PRÉVENTION) Connaître la physiopathologie des escarres. Connaître les gestes indispensables à la prévention des escarres. Savoir gérer la mise en place d un protocole de prévention des escarres. Savoir traiter les escarres. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e) 1 jour (7 heures) 250 Définition de l escarre On dit que «la survenue d escarres représente un déficit de soins», dans ce cas elles ne sont donc pas toujours une fatalité - Comment remédier à ce fléau? - Comment les prévenir, comment les soigner? Physiopathologie des escarres Facteurs externes et internes - Etiologie, évaluation des risques - Description, topographie, classification, évolution, complication Outils d évaluation du risque Grille de NORTON, des Dr LEMOINE et COLIN - Risque échelle de VEGA/gravité, grille d évaluation et de suivi Gestes essentiels dans la prévention des escarres Dépistage - Changement de positions - Hygiène corporelle - Hygiène alimentaire et traitement des troubles nutritionnels - Analyse des causes et étude des pathologies génératrices d escarres - Rôle et motivation du patient dans la lutte contre l escarre et/ou dans son traitement Aides techniques Choix des supports - Choix des produits Traitement de l escarre Traitement local en fonction du stade - Traitement chirurgical INTERVENANTE Lydie TAURINES - Cadre infirmière METHODE Apports théoriques - Analyse de situation et travail sur cas concrets - Débats, réflexions, échanges d expérience 38

39 PLAIES ET CICATRISATION Actualiser et développer les connaissances médicales et thérapeutiques liées aux plaies et à la cicatrisation pour le personnel soignant. Intégrer l évolution des techniques de soin dans l exercice de sa fonction. Définir des méthodes d évaluation des plaies, de conception de protocole de soins afin d optimiser la prise en charge globale du patient. Infirmier(e) D.E., aide soignant, personnel soignant 2 jours (14 heures) 350 QCM escarres / ulcères Tarif de groupe nous consulter Quizz photos Rappel sur la peau Physiologie de la cicatrisation Complications cicatricielles Escarre Prévention Ulcères Pied diabétique Ateliers matelas et coussins Compression et contention Détersion des plaies Pansements Prescription infirmière Supports Internet Projection de film Quizz d évaluation des connaissances acquises durant la formation INTERVENANT Thierry CASTILLO - D.U. «Plaies et cicatrisation», Orthopédiste, Orthésiste, Ergothérapeute D.E. METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 39

40 OBJECTIF PRÉVENTION ET TRAITEMENT DES ŒDÈMES. Comprendre ce qu est un œdème, afin de mieux le traiter et de le prévenir Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), Masseur - Kinésithérapeute 2 jours (14 heures) MODULE I : MATIN : THEORIE SUR LES ŒDÈMES ET SON TRAITEMENT Définir les œdèmes (distinction œdème blanc/rouge, signes cliniques) Physiologie du système veineux et lymphatique Causes et facteurs de risque des œdèmes (cancer, insuffisance veineuse, phlébite..) Traitement médical et paramédical (drainage lymphatique, bas de contention, douche écossaise, exercices physiques, etc. ) APRES-MDI : PRATIQUE Bandage, massages circulatoires, drainage lymphatique Partie 1 MODULE II : MATIN : THEORIE SUR LA PREVENTION DES ŒDÈMES Rôle de l alimentation et du contrôle de poids Intérêt de l exerce physique, et des exercices circulatoires des membres Importance de l environnement et de l habillage APRES-MIDI : PRATIQUE Drainage lymphatique manuel partie 2 INTERVENANTE Amélie SCHWERER - Kinésithérapeute Intervenante secteur soin. METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 350 /stagiaire Tarif de groupe nous consulter 40

41 TROUBLES DE LA DÉGLUTITION CHEZ L ADULTE Acquérir les bases en anatomie physiologie et anatomie de la sphère ORL Infirmier(e) D.E., Aide soignant (e), A.V.S. Identifier les troubles de la déglutition : caractéristiques et pathologies responsables Connaitre les postures et les textures adaptées aux divers troubles Mettre en place un programme d adaptation de l alimentation, de surveillance et d éducation de l entourage. Anatomophysiologie de la déglutition du sujet sain (schémas et explications concrètes). Pathologies responsables et mécanisme des troubles de déglutition. Conséquences des troubles de la déglutition. Evaluation clinique et stratégies d adaptations. Travaux pratiques et grille d observation du repas. Choix des textures pour l alimentation et la boisson. Gestes de premiers secours. Travail en équipe pluridisciplinaire, le rôle de chacun. Questions autour des pratiques. Bilan et évaluation de la session. INTERVENANT Christine PANEBOEUF, kinésithérapeute formée par l institut alimentaire de Paris et l association «déglutition et dysphagie» de Bordeaux METHODE Deux demi-journées de 3h /stagiaire Théorie avec apport d informations écrites et power point en projection. Une partie pratique, réalisation d une évaluation entre participants Approche de cas cliniques. Le principe est de proposer des cas concrets et de les développer avec les participants pour affiner les notions apprises 41

42 PRE-REQUIS OBJECTIFS LA GESTION DU DOSSIER DE SOINS INFIRMIERS INDIVIDUALISÉ (DDSI) Connaître le contexte législatif du DDSI. Connaître les concepts clé. Acquérir la méthode de gestion et d écriture des transmissions pour rendre opérationnel le DDSI. Infirmier(e) D.E., aide soignant(e), autre membre de l équipe pluridisciplinaire d un SSIAD Prise en charge globale du patient. Besoins fondamentaux. Recueil de données. Analyse de situation (démarche diagnostique). Textes législatifs régissant les professions d I.D.E. et d A.S. Réactivation du pré-requis Définitions DDSI sa composition - Macro cibles - Cibles - Diagramme Repérage (à partir de la population prise en charge en SSIAD) de la prévalence Des pathologies - Des thérapeutiques - Des problèmes rencontrés - Des actions de soins menées Création d outils spécifiques Liste de cibles prévalentes - Diagramme adapté aux soins requis par les patients Etude de cas concrets (minimum 2) amenés par un I.D.E. Analyse de la situation du patient - Identification des problèmes posés et des soins requis (Que nous apprend le dossier? Que manque-t-il? Que devons nous-introduire?) Ces deux phases doivent être envisagées par l encadrement Mise à disposition des supports nécessaires à une pratique conforme - Accompagnement des équipes dans leur pratique professionnelle afin de faciliter l application de la méthode et l appropriation des nouveaux outils et/ou évaluation de la pratique à distance de cette séquence par l intervenante INTERVENANTE 3 jours (21 heures) 525 Marie-Claire PASCUITO - Cadre de santé chargée d enseignement en Institut de Formation en Soins Infirmiers (I.F.S.I.) METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 42

43 MANUTENTION : POSTURES ET GESTES PROFESSIONNELS Secteur soin. Acquérir une approche de la manutention englobant le bien-être et la sécurité de la personne aidée. Favoriser l autonomie fonctionnelle de la personne aidée par le biais de techniques de manutention adaptées. Associer la manutention à la communication afin qu elle représente une activité de soin à part entière. Savoir requérir l aide de la personne aidée. Se familiariser avec le matériel d aide technique. Comprendre et automatiser les principes de précaution pour prévenir les lombalgies des aidants. Enjeux de la mobilisation Qualité de vie - Identité sociale - Image corporelle Anatomie et physiologie vertébrales Principes généraux de manutention (selon P. DOTTE) Pratiques des transferts les plus couramment exécutés Déplacements et parades de chutes Relevés du sol Utilisation des aides techniques Mouvements de musculation et de relaxation des lombaires INTERVENANTE Amélie SCHWERER - Kinésithérapeute Intervenante secteur soin. METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes OUTILS PEDAGOGIQUE : Soignant. L orientation pédagogique de cette formation intègre à la fois les objectifs de qualité de prise en charge des personnes, la qualité des soins et la protection de la santé au travail. 2 jours (14 heures) 750 Cette action se déroule à l espace formation du CCAS de Lattes «L étape», stagiaires et formateurs bénéficient de conditions de travail particulièrement adaptées : 1 salle de formation théorique 1 appartement pédagogique meublé à l identique du domicile 1 plateau technique de 70 m2 équipé de trois postes de mise en situation 1 visite de l exposition permanente des aides techniques du lieu ressource animée par un ergothérapeute. l accès à la documentation relative aux aides techniques. 43

44 MANUTENTION : POSTURES ET GESTES PROFESSIONNELS Secteur aide à domicile Acquérir une approche de la manutention englobant le bien-être et la sécurité de la personne aidée. Favoriser l autonomie fonctionnelle de la personne aidée par le biais de techniques de manutention adaptées. Associer la manutention à la communication afin qu elle représente une activité de soin à part entière. Savoir requérir l aide de la personne aidée. Se familiariser avec le matériel d aide technique. Comprendre et automatiser les principes de précaution pour prévenir les lombalgies des aidants. Enjeux de la mobilisation Qualité de vie - Identité sociale - Image corporelle Anatomie et physiologie vertébrales Principes généraux de manutention (selon P. DOTTE) Pratiques des transferts les plus couramment exécutés Déplacements et parades de chutes Relevés du sol Utilisation des aides techniques Mouvements de musculation et de relaxation des lombaires : Aide à domicile, auxiliaire de vie. L orientation pédagogique de cette formation intègre à la fois les objectifs de qualité de prise en charge des personnes, la qualité des soins et la protection de la santé au travail. 2 jours (14 heures) 350 Prévention des lombalgies dans la pratique quotidienne du métier d aide à domicile Courses, ménage INTERVENANTE Evelyne GENESTE - Formatrice référente, Responsable pédagogique dans le secteur médico-social METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes OUTILS PEDAGOGIQUE Cette action se déroule à l espace formation du CCAS de Lattes «L étape», stagiaires et formateurs bénéficient de conditions de travail particulièrement adaptées : 1 salle de formation théorique 1 appartement pédagogique meublé à l identique du domicile 1 plateau technique de 70 m2 équipé de trois postes de mise en situation 1 visite de l exposition permanente des aides techniques du lieu ressource animée par un ergothérapeute. 44 l accès à la documentation relative aux aides techniques.

45 SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL NOUVEAU Appréhender les obligations règlementaires et les enjeux de la sécurité au travail Évaluer les risques professionnels Mettre en place des actions de prévention Impliquer son équipe au quotidien dans la prévention des risques Tout personnel encadrant 2 jours (14 heures) La règlementation (Document Unique d Évaluation des Risques) Les enjeux et l organisation de la prévention dans l entreprise Évaluation des risques dans l entreprise Les risques liés aux postes de travail (machines, outils, organisation ) Les risques liés aux locaux Les risques liés à la tenue vestimentaire Les EPI (équipements de protection individuelle) La mise en place des actions de prévention: Identification des améliorations possibles Information et formation des salariés Communication, diffusion et affichage dans l entreprise Analyse et suivi des incidents et accidents de travail INTERVENANT Claude GALEA METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES 250 Méthode interactive alternant apports théoriques, débats et mise en situations pédagogiques 45

46 PREVENTION ET SECOURS CIVIQUE : PSC1 Si 20% des français étaient formés, vies seraient sauvées chaque année! A l heure actuelle, moins de 5% de la population française a suivi une formation aux premiers secours et connait les gestes qui sauvent. Aide soignant(e), auxiliaire de vie, employé(e) à domicile 1 jour (8 heures) 110 /stagiaire 850 /jr pour gpe 8 pers. et + OBJECTIFS & Etre capable d exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à : Protéger la victime et les témoins - Alerter les secours d urgence les plus adaptés - Empêcher l aggravation de la santé de la victime en préservant son intégrité physique avant l arrivée des secours Formation basée essentiellement sur des mises en situation sous forme de cas concrets INTERVENANT Union Départementale des Premiers Secours - U.D.P.S.34 METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes 46

47 PROFESSIONNALISATION, PERFECTIONNEMENT, QUALIFICATION, ACTUALISATION DES COMPETENCES DES INTERVENANTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Ces actions de formation continue favorisent la prise de recul et l actualisation des connaissances et des compétences de chacun. AMELIORER SES CONNAISSANCES EN DROIT ET MANAGEMENT SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL P. 48 L usager : quel rôle, quelle place, pour quelle participation? Des principes à la pratique P. 50 Développer le travail en équipe P.51 La conduite d un projet P. 52 Formation Management P. 53 Formation en droit social P. 54 Evolution de la fonction de responsable de secteur P. 55 Gestion locative sociale 47

48 L USAGER : QUEL RÔLE, QUELLE PLACE, POUR QUELLE PARTICIPATION? DES PRINCIPES À LA PRATIQUE Transmettre les connaissances nécessaires à l appropriation de la notion de citoyenneté et de ses modes opératoires Transmettre la méthodologie de transposition des principes de bientraitance dans les projets et les pratiques d intervention, au regard des recommandations de l ANESM afin d apporter tout son sens à la notion de participation de l usager. Comprendre les effets de la relation usagers/professionnel usagers/établissement ou services, sur les pratiques individuelles et collectives des intervenants sociaux et sur les formes de management des cadres Travailler la méthode évaluative permettant d associer l usager aux différentes démarches faisant de ce dernier un véritable acteur de son propre accompagnement NOUVEAU Directeur, dirigeant, directeur technique, chef de service, cadre technique, responsable de service 1 jours (7 heures) Nous consulter Un contexte environnemental en évolution. Créer un environnement au sein de l organisation favorisant le dialogue et l intervention de l usager Les différentes parties à considérer au sein d une organisation Envisager l usager dans sa dimension citoyenne, quelle place? Pour quel rôle? Les différents aspects de la citoyenneté Mettre en place et rendre effective la participation de l usager, un apprentissage au quotidien. Identification des principaux facteurs ayant une influence sur la mise en place d une démarche de participation. Démarche de bientraitance, démarche qualité et démarche d évaluation Initier les professionnels à la mise en place d une véritable culture participative des usagers S approprier la recommandation de l ANSEM sur «L expression et la participation des usagers des établissements relevant du secteur de l inclusion sociale» Etre en mesure de pouvoir exploiter et intégrer cette recommandation dans ses propres pratiques professionnelles et dans son référentiel d évaluation Associer les usagers au fonctionnement de l établissement Faire vivre les instances de participation Place et rôle des bénévoles dans cette dynamique évolutive Place et rôle de l encadrement dans cette dynamique de changement ou comment «manager au mieux» la participation 48

49 INTERVENANT Gérald GIMENO, diplômé de la Faculté de Droit de Montpellier et de l institut de Management Public et de Gouvernance Territoriale de l Université Paul Cézanne Aix- Marseille III. Titulaire de Masters en Droit privé, en Gestion et Management des Réseaux Sanitaires et Sociaux, en Gestion des Etablissements Sanitaires et Sociaux. METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES Méthodes actives et participatives. La formation est basée sur une pédagogie de groupe. Elle prend en compte les interrogations rencontrées par les participants et s organise autour d apports théoriques et pratiques (présentation de la législation en vigueur, présentation d outils). 49

50 DEVELOPPER LE TRAVAIL EN ÉQUIPE NOUVEAU Mieux connaître et identifier les rôles et fonctions de chacun dans l équipe Apprendre à mutualiser les ressources, les efforts et les solutions Coordonner des actions en commun autour de projets identifiés Directeurs et directrices d établissements et services 1 jours (7 heures) Nous consulter Rôles et responsabilités de chacun Rapprochements des responsabilités Reprise et rapprochements des techniques de la gestion de projets Comment construire un projet commun INTERVENANT Jean-Philippe TOUTUT, Psychosociologue (Docteur de l Université de Toulouse II), Maitre den droit public, Consultant pour les ESSMS, Universitaire (Toulouse-Capitole et Toulouse-Le Mirail) METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES Méthode interactive alternant exposés d information, questionnements et échanges directs, analyse à partir de supports ou textes pédagogiques, exercices d application.. 50

51 LA CONDUITE D UN PROJET NOUVEAU Transmettre une approche et un vocabulaire partagé Fournir les bases d une méthodologie de la conduite d un projet (les phases d un projet, les actes du pilotage, des outils simples) Intégrer le management humain comme condition de réussite. Directeurs et directrices d établissements et services 1 jours (7 heures) Nous consulter Quelques définitions de base Les 4 phases d un projet Les 5 actes du pilotage En résumé Les conditions de la réussite - Les pièges à éviter INTERVENANT Bernard VIVIEN METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES Cette formation fera appel à des méthodes actives et participatives. La formation est basée sur une pédagogie de groupe. Elle prend en compte les interrogations rencontrées par les participants et s organise autour d apports théoriques et pratiques. 51

52 MANAGEMENT DANS LES STRUCTURES SOCIALES ET MÉDICO SOCIALES Ce parcours de formation management vous permet d'acquérir des outils et des méthodes pour former des équipes d élite. De coordonner et animer leur action, mobiliser et faire partager des valeurs communes. Construire son métier de manager commence par une meilleure connaissance de soi et une application rigoureuse d'un dispositif complet des compétences opérationnelles. Le processus pédagogique est adapté à votre contexte professionnel et au style de votre profil, afin d optimiser l'intégration de nouvelles compétences en matière de management à la spécificité de vos objectifs professionnels et permet d étudier les pratiques de chaque stagiaire en vue d améliorer le dispositif de chacun mais surtout d établir des principes communs à tous t de travail. Directeur d établissement 2 jours (14 heures) Tarif nous consulter. Le management des équipes et délégation pour les cadres intermédiaires L évaluation du management grille de lecture de l H.A.S Organisation et ressources humaines (Mintzberg). La coordination des services de GAMMES Dossier préalable de référence technique Travail de groupe Elaboration de grilles d analyse INTERVENANT Jean-Marie MIRAMON, Ancien Directeur Général d Association médico-sociale à Montpellier, enseignant à l ENSP, auteur de nombreux ouvrages et publications : «Le métier de directeur : techniques et fictions» - «Promouvoir le changement» - «Manager le changement dans les établissements médico-sociaux» - «Penser le métier de directeur des établissements sociaux et médico-sociaux Du politique à l intime et de l intime au politique» - «Management éthique en pratique dans les établissements médico-sociaux : repères et recommandations» - «Manager le temps des organisations sociales et médicosociales» - «Manager le changement dans l action sociale» - METHODE La méthode est active et participative. Les apports théoriques s alterneront avec des exercices pratiques et des études de cas en lien avec l expérience professionnelle des participants. Il sera remis à chaque participant un document synthétisant la formation. 52

53 FORMATION EN DROIT SOCIAL Améliorer l organisation et le fonctionnement des établissements en maîtrisant mieux les risques. Répondre aux évolutions règlementaires en terme de santé et de travail. Directeur d établissement, des pôles de gestion administrative et financière, assistant(e) de direction 2 jours (14 heures) 600 Actualité jurisprudentielle Délégations de pouvoirs, de responsabilités spécifiques au secteur social et médicosocial Mise en place du Document Unique de Délégation Gestion des Instances Représentatives du Personnel Elections professionnelles (les derniers arrêts sur la Loi du 20 août 2008) La représentativité - Le seuil effectif (CE, DP, CHSCT) - La désignation Délégué Syndicale INTERVENANTE Anne-Laure PERIES - Avocate spécialisée en Droit social / Partner METHODE La formation s articulera sur des apports législatifs et règlementaires et des apports pratiques permettant aux participants de disposer, en fin de formation, des modèles qui seront en vigueur. 53

54 ÉVOLUTION DE LA FONCTION DE RESPONSABLE DE SECTEUR Identifier, analyser et organiser les fonctions clés de la profession : Fonction de gestion de la demande et du besoin de l usager Fonction d organisation et de développement des activités de la structure Fonction d animation Fonction de relation et de communication Gestion des conflits Expérience vécues - Causes possibles d un conflit, d une agression de la part d un bénéficiaire ou de sa famille - Repérer ses propres attitudes ou réactions génératrices de conflits - Danger de convaincre - Reformulation Communication inadaptée Comprendre les attentes de l interlocuteur et les concilier avec la politique du service - Comment désamorcer les comportements agressifs Gestion du temps de travail (méthodes et outils) et développement réseau Hiérarchisation des différents niveaux de priorité dans son poste de travail en passant par les critères de différenciation dans la gestion de son temps - Planification (moyens, outils) Moyens d optimisation de son organisation personnelle - Relations partenaires Encadrement et coordination d équipe Rôle et posture de l encadrant - Fonctionnement d un groupe (dynamiques, risques) Moyens et formes de reconnaissance au travail - Moyens au service de la coordination (réunions, entretiens) - Suivi et bilan des activités Techniques de recrutement Identification du besoin (rappel juridique) - Modes de sélection (entretien, méthode de recrutement par simulation, évaluation préalable au recrutement) - Enjeux et conditions de réussite d un entretien de recrutement - Analyse et décision INTERVENANTS Les formateurs du C.F.F., praticiens de la formation expérimentés, mettent en œuvre leurs compétences pédagogiques et leur expertise acquise sur le terrain dans leur domaine d intervention. METHODE Apports théoriques - Exercices - Applications concrètes Responsable et assistant(e) de secteur 4 jours (28 heures)

55 GESTION LOCATIVE SOCIALE Identifier et mettre en œuvre la gestion locative sociale. Améliorer les conditions d accueil, de service aux résidants et d aide au relogement. Savoir dynamiser les relations avec les résidants et la vie de l établissement en lien avec l environnement local. Mieux communiquer avec les résidants et les partenaires. Directeur, gestionnaire d établissement, travailleur social, comptable et chargé de mission immobilière 1 jour (7 heures) 300 Gestion locative sociale Cadre règlementaire - La GLS dans le cadre du projet d établissement et du projet social - La GLS et l accompagnement avec les résidants - Objectifs et contenus de la GLS Accueil et missions de la résidence sociale dans la chaine de logement Accueil des personnes et traitement des demandes d admission - Accueil et services rendus aux résidants - Identification des besoins des résidants - Réponses aux résidants et orientation des personnes - Aide au relogement des personnes Médiation et relation au réseau partenarial Objectifs et contenu d actions de médiation - Médiation individuelle et collective INTERVENANT Consultant spécialiste de la médiation disposant d une bonne connaissance des politiques publiques sociales du logement METHODE Etudes de cas proposées par les participants 55

56 PROFESSIONNALISATION, PERFECTIONNEMENT, QUALIFICATION, ACTUALISATION DES COMPETENCES DES INTERVENANTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Ces actions de formation continue favorisent la prise de recul et l actualisation des connaissances et des compétences de chacun. OPTIMISER L UTILISATION DE L OUTIL INFORMATIQUE P. 58 Découvrez Pratiquez et Améliorez vos pratiques de l outil informatique - Word P. 60 Découvrez Pratiquez et Améliorez vos pratiques de l outil informatique - Excel P. 62 Découvrez Pratiquez et Améliorez vos pratiques de l outil informatique - Publisher P. 63 Découvrez et pratiquez l informatique - PowerPoint P. 64 Word Renforcé - niveau II P. 65 Excel Renforcé - niveau II P. 66 Publisher Renforcé - niveau II P. 67 PowerPoint Renforcé - niveau II 56

57 DÉCOUVREZ PRATIQUEZ ET AMÉLIOREZ VOS PRATIQUES DE L OUTIL INFORMATIQUE Tout public Ce stage s adresse à un public débutant ou à des utilisateurs de l outil informatique désireux de parfaire leurs connaissances acquises «sur le tas» et de façon autodidacte. 3 jours (21 heures) 450 A travers l apprentissage des 3 principaux outils de la bureautique, ce stage doit permettre à chaque stagiaire une prise en main et une utilisation efficace des logiciels de la suite Microsoft Office. Les liens et les passerelles possibles entre chaque produit seront également étudiés et mis en pratique. Tronc commun à ces 3 journées : - gérer et organiser ses documents - nommer et classer ses documents - créer des dossiers, des sous-dossiers - copier, déplacer ou supprimer des documents INTERVENANT Olivier MUSSEAU - Ingénieur informaticien METHODE La formation alternera apports théoriques, travaux sur ordinateur portable individuel à partir de situations et d exemples présentés par le formateur et par les participants, documentation, exercices et tests de contrôles des connaissances; QCM, mise en situation avec correction individuelle. 57

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile Formations Sanitaires et Sociales Petite enfance Gérontologie Aide à domicile SOMMAIRE Formations communes aux secteurs : petite enfance, gérontologie et aide à domicile Page 4 Formations relatives au

Plus en détail

Notre expertise à votre service

Notre expertise à votre service formation continue MEDICO-SOCIAL - SANITAIRE - SERVICES A LA PERSONNE Notre expertise à votre service Vous souhaitez développer les compétences de vos collaborateurs et améliorer la performance collective

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes POLE DE FORMATION Institut de Formation d Aides-Soignantes Déroulé pédagogique Promotion 2011 Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan Les Mureaux Année 2009/2010 Tous droits réservés SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016

UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES 05 46 27 96 96 Organisme de formation enregistré sous le n 541 701 203 17 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES

Plus en détail

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires.

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires. Cuisinier/ière G1602 - Personnel de cuisine 1 Cuisinier/ère en Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Les activités principales Le cuisinier élabore et confectionne les repas

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

BEP ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE

BEP ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE BEP ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE DIPLOME INTERMEDIAIRE DU BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE Arrêté du 18 août 2011 CAHIER DES CHARGES pour la

Plus en détail

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Demande de Validation des Acquis de l'expérience Livret 2 : livret de présentation des acquis de l'expérience Nom Nom marital ou d usage (le cas échéant) Prénom

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

Association Autonomie Aquitaine

Association Autonomie Aquitaine M1 : le contexte législatif et réglementaire de la démarche qualité en secteur médico- social: o La Loi du 2 janvier 2002 : o ses fondements o La démarche de projet o Le règlement de fonctionnement o Le

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015

CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015 Le Centre de formation et de de Rééducation Professionnelle de Saint-Étienne (AREPSHA-CREPSE) est heureux de vous présenter son CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015 Formations à destination

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE Académies : Martinique Guadeloupe Session : ETABLISSEMENT... EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE NOM Prénom EVALUATION EN CENTRE Situation Pratique (45 min maximum) DATE. SITUATION SE DEROULANT

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE POUR ADULTES

FORMATION PROFESSIONNELLE POUR ADULTES PROGRAMMATION DES FORMATIONS 2015 NOM DE LA FORMATION DURÉE DATES SESSION N Formation des tuteurs de stage 2 jours 19/20 janvier 24/25 septembre session 1 session 2 1 Approche de développement de la personne

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35)

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35) FORMATION ORMATIONS EVS EVS Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB Des modules de deux jours pour valoriser des compétences et acquérir des connaissances complémentaires Compétences et métiers de l aide

Plus en détail

Formation à l approche Snoezelen. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formation à l approche Snoezelen. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formation à l approche Snoezelen Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Qu est-ce que l approche Snoezelen? C est une approche de l autre dans un environnement sécurisant, basée sur

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Formation obligatoire d adaptation à l emploi

Formation obligatoire d adaptation à l emploi Cycle de formation Praxis Conforme à l arrêté du 16 juillet 2009 Formation obligatoire d adaptation à l emploi Agent de service mortuaire Madame, Monsieur, Depuis l arrêté du 16 juillet 2009 relatif à

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser..

Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser.. Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser.. ÉDITO C est parce qu A.V.I CONSEIL se veut être «l Impulsion nécessaire à la concrétisation de votre projet», que nous

Plus en détail

Gardien(ne) d Immeubles

Gardien(ne) d Immeubles Gardien(ne) d Immeubles La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 SECTEUR SANITAIRE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL Sommaire PRISE EN CHARGE DU PATIENT/RÉSIDENT Prévention et prise en charge de la douleur Prise en charge des urgences potentielles

Plus en détail

SOMMAIRE espace formation consulting en quelques mots

SOMMAIRE espace formation consulting en quelques mots SOMMAIRE 3 espace formation consulting en quelques mots 5 santé et services à la personne 63 management et communication 87 accueil et gestion de la relation client 111 bureautique - multimédia 129 droit

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO 1. Finalité des modules complémentaires Pour être admis en formation bachelor, les candidat-e-s ne disposant pas d une maturité professionnelle

Plus en détail

MÉTHODES DE TRAVAIL ADMINISTRATIF

MÉTHODES DE TRAVAIL ADMINISTRATIF 12 MÉTHODES DE TRAVAIL ADMINISTRATIF MÉTHODES DE TRAVAIL ADMINISTRATIF MÉTHODES DE TRAVAIL ADMINISTRATIF 12 Les formations relatives aux méthodes de travail administratif répondent à l objectif n 1 des

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Port Folio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

Aide médico-sociale à la personne

Aide médico-sociale à la personne CATALOGUE 2014 Aide médico-sociale à la personne FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE C.F.P.M.E.A. (Centre de Formation Professionnelle aux Métiers de l Education et de l Animation) 501 rue Métairie de Saysset

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées CFPC Formation Professionnelle Sommaire Les personnes âgées et les personnes en fin de vie 9 heures Repérer, pour mieux y répondre, les phases de la fin de vie. Comment prendre soin des personnes âgées

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

PORTFOLIO de l étudiant

PORTFOLIO de l étudiant Diplôme d État d Infirmier / Ministère chargé de la santé PORTFOLIO de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «NOM» «PRENOM» INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS du Centre Hospitalier de PONTOISE

Plus en détail

Bien être. Nos thèmes d intervention. La spécialisation gériatrique. Gérontologie et formation. Programmes Formation.

Bien être. Nos thèmes d intervention. La spécialisation gériatrique. Gérontologie et formation. Programmes Formation. Bien être Gérontologie et formation Notre site internet www.bienetregerontologie.fr La spécialisation gériatrique Nos thèmes d intervention organisme gestionnaire du développement professionnel continu

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

Diplôme d Etat d ergothérapeute

Diplôme d Etat d ergothérapeute Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d ergothérapeute Annexe VI : Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en ergothérapie : Date d entrée dans la formation :

Plus en détail

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 SOMMAIRE NOTRE CONCEPTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Notre approche pédagogique et déontologique page 1 Valeur ajoutée d Alidoro Consultants page

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE Option «A domicile»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE Option «A domicile» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE Option «A domicile» CAHIER DES CHARGES pour la mise en œuvre du contrôle en cours de formation Arrêté du 11 mai 2011 Dossier à

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I : RéFéRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et

Plus en détail

AUXILIAIRE d AUTONOMIE

AUXILIAIRE d AUTONOMIE Référentiel Professionnel AUXILIAIRE d AUTONOMIE Arrêté n 2013-101/GNC du 3 janvier 2013 Journal officiel de la Nouvelle-Calédonie n 8866 du 10 janvier 2013 SOMMAIRE 1- Intitulé de l emploi : Auxiliaire

Plus en détail

Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation. Brevet d Etudes Professionnelles Accompagnement, Soins et Services à la Personne

Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation. Brevet d Etudes Professionnelles Accompagnement, Soins et Services à la Personne Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation Brevet d Etudes Professionnelles Accompagnement, Soins et Services à la Personne Diplôme Intermédiaire du Baccalauréat Professionnel Accompagnement, Soins

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

La charte des professionnels de la. Maison de Retraite Debrou

La charte des professionnels de la. Maison de Retraite Debrou La charte des professionnels de la Maison de Retraite Debrou M A I S O N D E R E T R A I T E D E B R O U 3 rue debrou, 37 300 Joué les Tours Téléphone: 02.47.68.41.41 Télécopie: 02.47.68.41.55 Site internet:

Plus en détail

Edito. Guy LE CHARPENTIER & Nicolas ROUMAGNE Co-directeurs, ingénieurs en réadaptation, formateurs

Edito. Guy LE CHARPENTIER & Nicolas ROUMAGNE Co-directeurs, ingénieurs en réadaptation, formateurs Edito Depuis la création de notre organisme de formation en 2011, 350 personnes ont bénéficié de notre pédagogie innovante : Scènésens. Les stagiaires ont montré à la fois les besoins et les intérêts de

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex IDENTIFICATION DE L ELEVE NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE :------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 1/8

PROGRAMME 2015-2016 1/8 PROGRAMME 2015-2016 1/8 Les métiers : L'aide-soignant (AS) et l auxiliaire de puériculture (AP) exercent leur activité sous la responsabilité de l'infirmier. - L AS réalise des soins liés aux fonctions

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «TITRE2» «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : IFSI ESQUIROL 5 Avenue Esquirol 69424

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E)

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Mai 2002 DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Réalisation : Direction Département infirmier A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale Participer à la prise

Plus en détail

DOSSIER DE PROPOSITION DE NOTATION DU CANDIDAT

DOSSIER DE PROPOSITION DE NOTATION DU CANDIDAT CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 22 novembre 2007 CONTROLE EN COURS DE FORMATION DOSSIER DE PROPOSITION DE NOTATION DU CANDIDAT Nom : Prénom : Centre de formation: Adresse : Tél. : Ce dossier comporte les

Plus en détail

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org 1 2 NOTRE OBJECTIF A l issue de la formation, le SST sera capable : FORMATION

Plus en détail

LE PASSEPORT COMMUNICATION

LE PASSEPORT COMMUNICATION LE PASSEPORT COMMUNICATION Un parcours de formation modulable avec une cohérence pédagogique grâce aux Fondamentaux 1 Document conçu par : FORMATIC CENTRE Virginie LEBERT (AGINIUS CENTRE) Ligne directe

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Conseil Diagnostic Formation Edition

Conseil Diagnostic Formation Edition Notre qualité, Sens de votre engagement professionnel Conseil Diagnostic Formation Edition Aujourd hui, la Santé, dans toutes ses dimensions, est un thème majeur et un défi à relever pour l ensemble de

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES SANTÉ - SOCIAL ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT La manipulation des personnes âgées code stage K4073

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène.

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2008 Vente Hygiène Santé, social Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE La profession Intitulé du métier Musicothérapeute Définition de l'emploi/métier «La musicothérapie est une pratique de soin, d aide, de soutien ou de rééducation qui consiste

Plus en détail

5317 Assistance à la personne à domicile. Fiches descriptives

5317 Assistance à la personne à domicile. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5317 Assistance à la personne à domicile Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des

Plus en détail

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE FORMATIONS 2014 Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE Site Internet : www.clic6.org De la maltraitance à la bientraitance : Prévenir les risques de maltraitance pour assurer

Plus en détail

PROGRAMMEDEFORMATIONAIDEMENAGERE

PROGRAMMEDEFORMATIONAIDEMENAGERE AIDE MENAGER 1 PROGRAMMEDEFORMATIONAIDEMENAGERE Objectifdelaformation Formerl aideàdomicilecapabled apporteruneaideprofessionnaliséeàdomicile,dans lecadredelavieprivéedespersonnes(enfants,adultesetpersonnesâgées)

Plus en détail

Modules de formations proposés

Modules de formations proposés Modules de formations proposés 1. La boîte à outils de l organisateur 2. Améliorer les performances par l approche processus 3. Réussir un diagnostic d organisation 4. Manager un projet jusqu au succès

Plus en détail

Centre Régional de Formation Professionnelle Croix-Rouge du Nord-Pas de Calais

Centre Régional de Formation Professionnelle Croix-Rouge du Nord-Pas de Calais Urgence secourisme Action sociale Santé autonomie Formation Action International Centre Régional de Formation Professionnelle Croix-Rouge du Nord-Pas de Calais FORMATION CONTINUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Plus en détail

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène.

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2008 Vente Hygiène Santé, social Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015

ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015 ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015 Organisme de Formation pour l Efficience et l Organisation dans les Soins Des valeurs en action : créativité,

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2016 SERVICES À DOMICILE

CATALOGUE DE FORMATION 2016 SERVICES À DOMICILE CATALOGUE DE FORMATION SERVICES À DOMICILE Les modalités pratiques...3 Sommaire Accompagnement des enfants à domicile...4 Positionnement professionnel - rôles & limites de la garde d enfants...4 Travailler

Plus en détail

NOS RESSOURCES NOTRE ÉQUIPE NOS FORMATIONS

NOS RESSOURCES NOTRE ÉQUIPE NOS FORMATIONS 21 rue Jean Jaurès 35760 MONTGERMONT TEL : 02.99.68.83.19 Courriel : accueil@hrformation.com Internet : www.hrformation.com NOS RESSOURCES NOTRE ÉQUIPE NOS FORMATIONS Sous le numéro 1264 QUI SOMMES-NOUS?

Plus en détail