Vendredi 16 mai h00 13h00 Présidente : Annie Douce Discutant : Patrick Chemla Ouverture : Emile Lumbroso

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vendredi 16 mai 2014 9h00 13h00 Présidente : Annie Douce Discutant : Patrick Chemla Ouverture : Emile Lumbroso"

Transcription

1

2 Vendredi 16 mai h00 13h00 Présidente : Annie Douce Discutant : Patrick Chemla Ouverture : Emile Lumbroso Emile Lumbroso : Les aléas de la transmission Transmettre est une nécessité, pour que se perpétuent les métiers dans le champ de la santé mentale. Ce n est pas seulement enseigner un savoir théorique, mais aussi former infirmiers, psychologues, assistants sociaux, éducateurs, psychiatres. Il s agit de léguer l expérience accumulée depuis la création de la psychiatrie en France. Pour qu il y ait transmission, il faut du désir de part et d autre, pour réinventer une pratique s articulant autour de l éthique du sujet. Anna Angelopoulos : Conte et représentation de l impensable Le conte oral transmet une pensée en images. L on y repère souvent des points ou des tâches aveugles, c est-à-dire des lacunes dans la transmission dues à des oublis du conteur. Ces lapsus d images trahissent la pensée inconsciente du conte dont les mécanismes sont les mêmes que ceux du rêve. La manière singulière du conte populaire de traiter la transmission de l impensable à travers ces motifs aveugles qui font trou dans le récit, n est pas sans lien avec certains moments forts de notre pratique clinique dont je donnerai quelques exemples. Pierre Dardot : Transmettre et inventer La transmission est ce par quoi un héritage se constitue dans l ordre de la culture, héritage qui lie ceux qui viennent après à leurs prédécesseurs. Mais toute transmission est menacée par la répétition, la routine et l inertie. C est ainsi que se perd l héritage. En effet, si être héritier est un état, hériter est d abord et avant tout une tâche qui reste toujours à accomplir. C est pourquoi faire vivre un héritage requiert une réinvention dans et par des pratiques nouvelles capables d obliger tous ceux qui s y engagent (cum-munus). Seules de telles pratiques peuvent faire de l héritage un véritable «commun». Jean Oury : Transmettre! Qui transmet à qui? Quoi transmettre? Catégorie du transfert, des «transferts»? Cela implique rencontre (tugkanon) et déchiffrement. A partir de quoi? D une expérience : singulière? Collective? Intervient logiquement toujours, un processus «d interprétation». Et c est là la difficulté! Qui interprète? Quoi? A qui? Existe là forcément un «processus dialectique». C est un grand mot, dangereux, mais qu il faut maintenir car transmettre, c est «transférer». Dans un autobus : ce qui est dominant, ce n est pas forcément le but à atteindre, mais ce qui apparaît, par hasard, du paysage, à travers les vitres. De l inattendu? Encore faut-il un autobus! Décision à prendre en évitant tout ressassement pseudo-pédagogique. Comment se transmet la façon de sourire? Et le Silence? Et le pathique? S agit-il d un «transpassible»? A développer sur le plan collectif, institutionnel! Etc.

3 - Atelier 1 : «L Exil intime», animé par Fethi Benslama 14h30 18h30 Six Ateliers Janine Altounian : Odyssée d une transmission au pays de son effacement Françoise Attiba : La valeur d une vie Abednour Laraba : Le soin : Héritage et devenir. Expérience du service de Pédiatrie, CHU de Bab El Oued, Alger Dina Joubrel : Rituel d accueil collectif et singulier: du Bimaristan d Alep au SPAO de Rennes Thérèse Zampaglione : A en «perdre la boule» - Atelier 2 : La mise en acte de l inconscient dans la clinique, animé par Pascale Hassoun Alain Abrieu : Soutenir l hypothèse de l inconscient en pratiques Géraldine Delcambre : Récits au féminin Sarah Gatignol : Une transmission de la clinique de l inconscient : le packing Faïka Medjahed : Transmettre : fonction du centre d accueil Antonin Artaud Benjamin Royer : Pour une psychothérapie des psychoses entre points de fondation et moments de transmission - Atelier 3 : L expérience du transfert, animé par Heitor O Dwyer de Macedo Yacine Amhis : Violette et Bélinda Amélie Barbier : Clinique et tarte au citron : une expérience du chant en groupe Sarah Colin : Se parler entre langues Pierre Kammerer : Le fantasme ne tombe pas du ciel; faire le chemin avec lui Nawal Souissi : Qu est-ce que je fou là?

4 - Atelier 4 : Histoire et Politique, animé par Jean-Claude Polack Olivier Apprill : Antipsychiatrie et dépsychiatrisation Collectif «les psy-causent», Virginie Perilhou et Sophie Mailhe : Du collectif au singulier, Histoire(s) de dire et de transmettre Patrick Coupechoux : Une question politique : l humanité de la folie Aurore Le Nail : L infra-ordinaire Jacques Tosquellas : Expériences concrètes de transmission - Atelier 5 : La clinique à l épreuve du Médico-social, animé par Serge Klopp Emilie Cazin et Guillaume Alemany : Itinéraires d un accompagnement thérapeutique, de la campagne à la ville Pascal Creté : Le champ médico-social, aire de jeu des pratiques institutionnelles Marie France et Raymond Negrel : La clinique de la rue... Mission sans abri de Médecins du Monde PACA Marseille Françoise Nielsen : Dedans-dehors Pedro Serra : Spinoza et le médico-social - Atelier 6 : Le travail de culture, animé par Laurence Marchand Jean Louis Giovannoni } Frédérique de Carvalho Des mots pour s entendre Magali Latil Nurith Aviv : Perte et transmission : autour de son film «Perte» (Vaters Land) Alexandra de Seguin : L énigme des corps célestes Simone Molina : De l autre côté de l ombre, ou : La transmission / une énigme en forme d énoncé?

5 Président : Yacine Amhis Discutante : Pascale Hassoun Samedi 17 mai h30 18h00 Fethi Benslama : La transmission entre la psychologie individuelle et la psychologie collective Dans «Psychologie des masses et Analyse du moi», Freud propose la formule de la constitution libidinale de la foule en ces termes : «une somme d individus, qui ont mis un seul et même objet à la place de leur idéal du Moi et se sont en conséquence identifiés les uns aux autres». Cette définition suppose l identification à un chef ou à un meneur et l aliénation des individus dans la masse constituée par cette identification. Or, qu en est-il lorsqu il s agit des foules pacifiques et libératrices qui n ont pas de chef ou de meneur, à l instar de ce qui a eu lieu lors des soulèvements en Tunisie? Comment penser les processus psychiques dans ce type de foule? Annie Topalov : Transmissions silencieuses Beaucoup pensent que la folie c est pour l hôpital et la névrose pour le bureau du psychanalyste. C est cette pseudo-évidence que nous voudrions mettre en discussion. Comment accueillir en privé des patients dont la souffrance ne peut se loger dans l espace limité des séances? Le psychanalyste a besoin de construire un réseau soignant qui rend possible une première transmission horizontale et la formation d un espace secourable. Nous montrerons, à partir d une expérience clinique, comment la question de la transmission se noue, non pas avec «ce qui s est passé», mais avec «ce qui ne s est pas passé». Jean Cooren : Dégager la dimension politique de la psychanalyse «Transmettre» suppose une réactualisation du savoir de la psychanalyse, de mieux percevoir sa dimension étique et politique, son lien intime avec une démocratie toujours en devenir En se déconstruisant elle-même, la psychanalyse réintroduit l aporie, et c est bien là que réside sa force. Patrick Chemla : «Aller plus vite que sa folie, aller plus loin que le rêve infini» Il sera question dans cette intervention de mettre en perspective une transmission de l expérience institutionnelle du centre Antonin Artaud fondée sur le transfert avec des patients psychotiques. Nous partirons d une expérience inaugurale et de son retentissement dans la formation de thérapeutes. Tolten, ponctuera le colloque par des interventions slamées. Pierre Sadoul interprétera les situations à sa manière.

6 Liste des Intervenants Abrieu Alain, psychiatre, Marseille Alemany Guillaume, éducateur spécialisé, Reims Altounian Janine, essayiste et traductrice de Freud, Paris Amhis Yacine, psychiatre et psychanalyste, Reims Angelopoulos Anna, psychanalyste et anthropologue, Paris Apprill Olivier, psychanalyste et journaliste, Paris Attiba Françoise, psychologue et psychanalyste, Reims Aviv Nurith, cinéaste, Paris, Tel Aviv Barbier Amélie, psychiatre, Asnières Battut Mireille, présidente de «La Main à l Oreille», Cachan Benslama Fethi, psychanalyste, Paris Professeur de psycho-pathologie à l université Paris Diderot Bichon Philippe, psychiatre, La Borde Cazin Emilie, éducatrice spécialisée, Reims Chaise Christine, UNAFAM, Reims Chemla Patrick, psychiatre chef de service et psychanalyste, Reims Colin Sarah, psychiatre, Reims Coupechoux Patrick, journaliste et essayiste, Paris Cooren Jean, psychiatre et psychanalyste, Lille Creté Pascal, psychiatre et psychanalyste, Caen Dardot Pierre, philosophe, Paris de Carvalho Frédérique, poète, St Vincent sur Jabron Delcambre Géraldine, psychiatre, Reims Delcourt Thierry, psychiatre et psychanalyste, Reims Vice président du Syndicat National des Psychiatres Privés De Seguin Alexandra, psychiatre, Longjumeau Douce Annie, psychiatre et psychanalyste, Reims Gatignol Sarah, psychiatre, Asnières Giovannoni Jean Louis, écrivain, Paris Hassoun Pascale, psychanalyste, Paris Hazan Adeline, Maire de Reims Humapsy, Association de patients suivis en psychiatrie, Reims Joubrel Dina, psychiatre et psychanalyste, Rennes Kammerer Pierre, docteur en psychologie, psychanalyste, Grenoble Klopp Serge, infirmier cadre de santé, Ville Evrard Latil Magali, plasticienne et poète, Puget Ville

7 Laraba Abdenour, professeur Chef de service en pédiatrie CHU Bab El Oued, Alger Le Nail Aurore, éducatrice spécialisée, Reims Lumbroso Emile, psychologue, président EURO-PSY, Paris Mailhe Sophie, infirmière en psychiatrie, Lavaur Marchand Laurence, psychanalyste, Reims Medjahed Faïka, psychanalyste, Alger Molina Simone, psychanalyste et écrivain, Vaucluse Fondatrice du Point de Capiton et d Inter/s/tisse Negrel Marie France, infirmière psychiatrique à la retraite, Marseille Negrel Raymond, infirmier psychiatrique cadre de santé à la retraite, Marseille Nielsen Françoise, psychanalyste, Paris O Dwyer de Macedo Heitor, psychanalyste, Paris Oury Jean, Médecin Directeur de la Clinique de la Borde Perilhou Virginie, infirmière en psychiatrie, Lavaur Polack Jean-Claude, psychiatre et psychanalyste, Paris Directeur de la revue Chimères Royer Benjamin, psychologue, Asnières Serra Pedro, psychiatre et psychanalyste, Paris Sadoul Pierre, graphiatre désaliéniste, Paris Souissi Nawal, psychiatre, Montfermeil Tolten, slameur, Montpellier Topalov Annie, psychanalyste, Paris Tosquellas Jacques, psychiatre, Marseille Zampaglione Thérèse, psychologue et psychanalyste, Reims

8 TRANSMETTRE A la suite des deux années sur l hospitalité, il nous paraît important de reprendre à bras le corps un des motifs fondateurs de La Criée, à savoir la transmission, et cela dans un mouvement d une répétition mise au travail du Collectif. Nous vivons en effet un moment très particulier de crise de la transmission dans tous les registres des échanges sociaux, en particulier pour la psychanalyse et les pratiques psychiatriques qui s en réclament. La haine de la psychanalyse et de la Psychothérapie Institutionnelle, la haine de l inconscient font rage et engendrent des campagnes qui affolent l opinion par le biais de calomnies qui tournent dans Internet et dans de nombreux média. Le récent plan Autisme en est un symptôme politique accablant. Comment en sommes-nous arrivés là? Ce serait une des manières contextuelles d aborder les enjeux de la transmission, et en particulier qu elle ne se satisfait d aucune évidence: des cultures, des civilisations ont pu disparaître pour certaines sous nos yeux au profit d une homogénéisation ; et rien ne nous dit qu il n en sera pas de même pour nos pratiques si nous n avons pas le souci de les transmettre. Ce qui ne saurait s envisager en dehors d un processus dialectique qui suppose dessaisissement chez les uns et travail de réappropriation/réinvention chez les autres. Encore faut-il aussi qu il n y ait pas empêchement, voire interdiction d une telle transmission en contradiction flagrante avec l entreprise de formatage actuelle où c est la non-pensée qui se trouve prônée. Reste qu il nous faudrait ensuite préciser «l inestimable objet de la transmission» (Legendre), à le distinguer de l enseignement d un savoir quand bien même ce savoir nous apparaît-il précieux, indispensable et échappant au dogmatisme. Cette transmission ne saurait s opérer sans reste, sans butée sur l intransmissible et l impartageable, faute de quoi elle produirait «une bande de clones» (J.Hassoun). Et tous ceux qui ont fréquenté les institutions y compris analytiques connaissent cette difficulté que Derrida a nommé «monolinguisme de l Autre». Le narcissisme des petites différences et son cortège de «petits meurtres entre amis» constitueraient l autre versant de la même impasse. Enfin nous garderons à l esprit le registre métapsychologique du fantôme et de la crypte (Abraham et Torok), et des conséquences à en tirer pour la clinique mais aussi pour la transmission. La censure, le caviardage, et les silenciations (JJ Moscovitz) de l histoire trament ainsi de façon spectrale toute transmission et ne sont aucunement l apanage d une configuration clinique : nous sommes tous plus ou moins des sujets cryptophores Ces rencontres s inscriront de fait dans l après-coup des Assises Citoyennes pour l Hospitalité en Psychiatrie et dans le médico-social tenues avec succès par le collectif des 39 les 31 mai et 1er Juin dernier à Villejuif. Ce sera l occasion de poursuivre le travail de rassemblement nécessaire pour nous tenir aux enjeux cliniques et politiques du Transmettre. Patrick CHEMLA

9 XIV èmes Rencontres de la CRIEE Vendredi 16 et samedi 17 MAI 2014 à Reims Renseignements et inscriptions : Patrick Chemla et Gérard Rodriguez Centre de Jour Antonin Artaud 40 rue Talleyrand REIMS Déclaration d activité enregistrée sous le numéro auprès du préfet de la région Champagne Ardenne. N SIRET: Code NAF : 9499Z BULLETIN D INSCRIPTION M Adresse E Mail Tél Au titre de la Formation Continue : 235 Incluant le repas de vendredi midi et les actes des Rencontres Le repas du samedi midi ne peut être pris en charge au titre de la formation continue. Les personnes souhaitant déjeuner sur place peuvent s inscrire individuellement auprès de: A titre individuel Inscription au Colloque : 120 Repas vendredi midi : 25 Repas samedi midi : 25 Inscription étudiant, demandeur d emploi (sans repas) : 20 par jour Repas festif du vendredi soir : 40 Total : Chèque à l ordre de la CRIEE Liste des hôtels disponible :

31 mai et 1 er juin 2013

31 mai et 1 er juin 2013 ASSISES CITOYENNES pour l hospitalité en psychiatrie et dans le médico-social Rencontre organisée par le Collectif des 39 et les Ceméa 31 mai et 1 er juin 2013 Espace Congrés les Esselières 94800 Villejuif

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION M Mail... Tél...

BULLETIN D INSCRIPTION M Mail... Tél... XV èmes Rencontres de la C.R.I.E.E. Vendredi 10 et Samedi 11 Juin 2016 à Reims Renseignements et inscriptions : Patrick CHEMLA et Gérard RODRIGUEZ Centre de Jour Antonin Artaud 40 rue Talleyrand 51100

Plus en détail

12 p unité de soins 19/09/07 18:57 Page 1

12 p unité de soins 19/09/07 18:57 Page 1 12 p unité de soins 19/09/07 18:57 Page 1 L I V R E T D A C C U E I L unité de soins palliatifs clinique sainte-clotilde 12 p unité de soins 19/09/07 18:57 Page 2 S o m m a i r e Allons faire un bout d

Plus en détail

Samedi 11 avril 2015 Au Cinéma LUX, Cadillac-sur-Garonne

Samedi 11 avril 2015 Au Cinéma LUX, Cadillac-sur-Garonne LES 2èmes RENCONTRES DE L ASSOCIATION LES PASSERELLES Samedi 11 avril 2015 Au Cinéma LUX, Cadillac-sur-Garonne JOURNÉE DE FORMATION INSTITUTIONS-CITÉ : DES ESPACES À VIVRE, À HABITER, ENSEMBLE... en partenariat

Plus en détail

Séminaire Francophone Interdisciplinaire d Alzheimerologie

Séminaire Francophone Interdisciplinaire d Alzheimerologie Séminaire Francophone Interdisciplinaire d Alzheimerologie Rencontre avec des Auteurs : «Existe-t-il il une personnalité prédisposant à la maladie d Alzheimer?» Sous la conduite de Louis PLOTON, Professeur

Plus en détail

Souffrance psychique au travail

Souffrance psychique au travail Journées de Formation Continue pour une action coordonnée en faveur des personnes présentant une souffrance ou un handicap psychiques dans les champs sanitaire, social et médico-social Souffrance psychique

Plus en détail

FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE

FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE I. F. A. P. P. Institut de Formation A la Psychanalyse et la Psychothérapie analytique AIX-en-PROVENCE - MARSEILLE - ORANGE FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE RESPONSABLE DES FORMATIONS : Philippe

Plus en détail

COLLOQUE La raison du plus fou. Tony Lainé PENSER LA PSYCHIATRIE AUJOURD HUI

COLLOQUE La raison du plus fou. Tony Lainé PENSER LA PSYCHIATRIE AUJOURD HUI COLLOQUE La raison du plus fou Tony Lainé PENSER LA PSYCHIATRIE AUJOURD HUI 14 et 15 novembre 2014 Auditorium, Cité des sciences et de l industrie, Paris «La psychiatrie n est pas une sinécure. Nous le

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

LE STAGE DANS LA FORMATION UNIVERSITAIRE DU PSYCHOLOGUE CLINICIEN : UNE PSYCHOLOGIE CLINIQUE EN DEVENIR? UN APERÇU DES RÉALITÉS DU TERRAIN

LE STAGE DANS LA FORMATION UNIVERSITAIRE DU PSYCHOLOGUE CLINICIEN : UNE PSYCHOLOGIE CLINIQUE EN DEVENIR? UN APERÇU DES RÉALITÉS DU TERRAIN LE STAGE DANS LA FORMATION UNIVERSITAIRE DU PSYCHOLOGUE CLINICIEN : UNE PSYCHOLOGIE CLINIQUE EN DEVENIR? UN APERÇU DES RÉALITÉS DU TERRAIN Par M. Duffar, G. Madre, N. Zottner Ce texte a été publié dans

Plus en détail

MODULE 2 : TRAITEMENTS PSYCHANALYTIQUES AVEC LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS.

MODULE 2 : TRAITEMENTS PSYCHANALYTIQUES AVEC LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS. MODULE 2 : TRAITEMENTS PSYCHANALYTIQUES AVEC LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS. Responsables : Alejandro Rojas- Urrego et Catherine Krähenbühl Module ouvert 30 heures Dates : 21 et 28 mai, 4, 11,18 et 25

Plus en détail

Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011

Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011 Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011 «Sciences Po Aix» - Amphithéâtre Bruno Etienne 25 rue Gaston de Saporta, 13100 Aix-en-Provence Journée organisée par Sciences

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016. Informations rentrée 2015-2016

FORMATION CONTINUE. Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016. Informations rentrée 2015-2016 Informations rentrée 2015-2016 UFR d Études psychanalytiques FORMATION CONTINUE Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016 L UFR d Études psychanalytiques de l Université

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Point du vue d un pédopsychiatre sur l autisme aujourd hui» Conférence du Professeur Pierre DELION, Pédopsychiatre, Chef du Service Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent,

Plus en détail

D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE

D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE Vendredi 16 novembre 2012 Espace Tête d Or à Lyon 2 èmes RENCONTRES D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE en région Rhône Alpes Espace Tête d Or 103 Bd de la Bataille de Stalingrad 69100 Lyon / Villeurbanne Comité

Plus en détail

L hétérogène dans la Clinique et dans la Culture Vouloir l hétérogène constituerait une sorte de pari permanent dont l actualité nous semble brulante

L hétérogène dans la Clinique et dans la Culture Vouloir l hétérogène constituerait une sorte de pari permanent dont l actualité nous semble brulante L hétérogène dans la Clinique et dans la Culture Vouloir l hétérogène constituerait une sorte de pari permanent dont l actualité nous semble brulante dans la clinique et dans la Culture, au sens freudien

Plus en détail

Diplôme d Université de Psycho-Oncologie

Diplôme d Université de Psycho-Oncologie UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE UFR de médecine Diplôme d Université de Psycho-Oncologie Centre Hospitalier Universitaire Reims Directeurs Professeur Arthur KALADJIAN Professeur Tan Dat NGUYEN Responsables

Plus en détail

ASSOCIATION FREUDIENNE DE BELGIQUE (AFB)

ASSOCIATION FREUDIENNE DE BELGIQUE (AFB) ASSOCIATION FREUDIENNE DE BELGIQUE (AFB) Présidente : Anne Joos Avenue de Roodebeek, 15, 1030 Bruxelles Site : association-freudienne.be BRUXELLES - Local de l AFB Préparation du Séminaire d été Tenants

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT

CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT Clinique de l Institution 2011 / 2012 Responsable de la formation Paul-Laurent ASSOUN Coordinateur du programme d activités Yves LE BON Université Paris

Plus en détail

20 ans de Clinique du Stress Regards croisés au cœur de la société

20 ans de Clinique du Stress Regards croisés au cœur de la société CITES Centre d'informations, de Thérapeutiques et d'etudes sur le Stress Invitation / Programme 20 ans de Clinique du Stress Regards croisés au cœur de la société Colloque 15-16 octobre 2015 > Jeudi 15

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

«phénomènes élémentaires, et psychose»

«phénomènes élémentaires, et psychose» Département Psychanalyse et psychiatrie (Ville-Evrard) Propédeutique à la Section clinique de Paris-Ile-de-France INSTITUT DU CHAMP FREUDIEN UFORCA UNIVERSITÉ POPULAIRE JACQUES LACAN Déclaration d agrément

Plus en détail

Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard des Etats-Unis - 69008 LYON

Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard des Etats-Unis - 69008 LYON Sous la conduite de : Louis PLOTON, Professeur Émérite de Gérontologie Mireille TROUILLOUD, Psychologue clinicienne Jérôme PELLISSIER, Écrivain Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard

Plus en détail

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Montpellier - 2 décembre 2011 La problématique Les troubles

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT, EDUCATION POUR LA SANTE

DIPLOME UNIVERSITAIRE EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT, EDUCATION POUR LA SANTE DIPLOME UNIVERSITAIRE EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT, EDUCATION POUR LA SANTE PROGRAMME 2014-2015 LIEU DE LA FORMATION : HOPITAL ST JACQUES, 85 RUE ST JACQUES 44 200 NANTES Tramway ligne n 2 arrêt

Plus en détail

Diplôme d Université APPROCHE PSYCHANALYTIQUE DU HANDICAP

Diplôme d Université APPROCHE PSYCHANALYTIQUE DU HANDICAP UFR d Études psychanalytiques 2016 Diplôme d Université APPROCHE PSYCHANALYTIQUE DU HANDICAP Responsable universitaire : Marco ARANEDA Conseiller scientifique : Simone KORFF-SAUSSE Université Paris Diderot

Plus en détail

Vie psychique en cancérologie : quelles recherches?

Vie psychique en cancérologie : quelles recherches? Vie psychique en cancérologie : quelles recherches? _ 10 & 11 décembre 2015 Musée des moulages de l hôpital St. Louis - 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris Colloque organisé par : - le CRPMS (Centre

Plus en détail

Histoire chronologique de l ANAPSYpe

Histoire chronologique de l ANAPSYpe Histoire chronologique de l ANAPSYpe 1986 Création de l A.NA.PSY.pe le 20 janvier 1986 Présidente fondatrice : Sylviane Giampino, avec Dominique Bentata-Hollard, José Morel Cinq Mars, Didier-luc Chaplain,

Plus en détail

Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005

Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005 Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005 Question 1) Le coaching dit "social" est encore peu connu en France et peut-être confondu avec des termes comme "accompagnement",

Plus en détail

16-17 octobre 2009. Esthétique du corps en mouvement. www.unige.ch/formcont/corpsenmouvement

16-17 octobre 2009. Esthétique du corps en mouvement. www.unige.ch/formcont/corpsenmouvement 16-17 octobre 2009 Esthétique du corps en mouvement www.unige.ch/formcont/corpsenmouvement Esthétique du corps en mouvement De la recherche à la formation: Transfert d expertises pour les professionnels

Plus en détail

Formations courtes. Avec la collaboration du Professeur Alain Deccache. Programme 2015. Centre d Education Du Patient a.s.b.l.

Formations courtes. Avec la collaboration du Professeur Alain Deccache. Programme 2015. Centre d Education Du Patient a.s.b.l. Formations courtes à l éducation du patient et à l accompagnement des patients chroniques 35 ans d expertise en éducation thérapeutique du patient Hôpitaux, soins de ville, associations de patients, réseaux,

Plus en détail

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

INSCRIPTION OBLIGATOIRE INSCRIPTION OBLIGATOIRE Tarifs (déjeuner vendredi compris) : -60 adhérents afdas-tca et réseau N P de C - 80 inscriptions personnelles - 100 formation continue (règlement uniquement par chèque à l ordre

Plus en détail

COLLOQUE AQUITAIN de Soins Palliatifs et d Accompagnement

COLLOQUE AQUITAIN de Soins Palliatifs et d Accompagnement La personne malade au cœur des décisions : 10 ans après la loi Leonetti Programme 1 ère annonce Organisé par En partenariat avec l Association des Gastro-entérologues et Pneumologues de la Polyclinique

Plus en détail

Nous travaillons à partir de textes théoriques et de cas cliniques s illustrant réciproquement.

Nous travaillons à partir de textes théoriques et de cas cliniques s illustrant réciproquement. Docteur Gérard Mevel 9 Bd Franklin Roosevelt Françoise Mevel Docteur en psychologie 24 rue Angel Durand franger numericable.com francoisemevel orange.fr 06 87 53 62 66 Le docteur Gérard Mevel et Françoise

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES Consultation, conseil et formation sy!émique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE 2 ÈME CYCLE 2011-2014(2015) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3 Objectifs

Plus en détail

Problématique synthétique du colloque

Problématique synthétique du colloque 1 Problématique synthétique du colloque Un des axes majeurs des différents rapports remis en 2013 à la ministre en charge des personnes âgées et de l autonomie est celui de l innovation. Pour atteindre

Plus en détail

* FORMATION UNIVERSITAIRE Maîtrise de Psychologie Aix en Provence 1972 Doctorat de Psychologie Nice 1986

* FORMATION UNIVERSITAIRE Maîtrise de Psychologie Aix en Provence 1972 Doctorat de Psychologie Nice 1986 Claude ALLIONE * FORMATION UNIVERSITAIRE Maîtrise de Psychologie Aix en Provence 1972 Doctorat de Psychologie Nice 1986 * FORMATION PERSONNELLE Psychanalyse Freudienne * EXPERIENCE PROFESSIONNELLE Educateur

Plus en détail

Journées d étude et de formation

Journées d étude et de formation Journées d étude et de formation Réseau & Famille 28 & 29 MAI 2015 Auberge de la Treille Neurosciences et thérapie familiale : du dialogue à l interdisciplinarité? PROGRAMME 2015 Neurosciences et thérapie

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2013

JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2013 Université populaire de philosophie de Toulouse - COLLOQUE JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2013 L'ÉVALUATION DES PSYCHOTHÉRAPIES ET LES DÉRIVES PSYCHOTHÉRAPEUTIQUES Avec Nicolas Gauvrit et Brigitte Axelrad

Plus en détail

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort Profession : il y a quelques mois, Christine Malèvre, infirmière diplômée d état, a été condamnée a douze ans de réclusion criminelle pour homicide sur six malades et à l interdiction définitive d exercer

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire (DIU)

Diplôme Inter-Universitaire (DIU) Diplôme Inter-Universitaire (DIU) Clinique et Prise En Charge des sujets Auteurs de Violences Sexuelles (CPEC-AVS) Session Universitaire 2014-2016 Université de Médecine de Marseille Crir-Avs Paca Responsable

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

ARGUMENT Trente ans Par la nature des contraintes Aujourd hui Son champ Qu'en est-il alors Comment, dans ce contexte La prison Ce questionnement

ARGUMENT Trente ans Par la nature des contraintes Aujourd hui Son champ Qu'en est-il alors Comment, dans ce contexte La prison Ce questionnement ARGUMENT Trente ans après la création des premiers secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire, force est de constater l extraordinaire extension du soin psychique dans la société contemporaine et

Plus en détail

CLINIQUE DE L ACCOMPAGNEMENT

CLINIQUE DE L ACCOMPAGNEMENT CLINIQUE DE L ACCOMPAGNEMENT Diplôme d Université de 3 ème cycle 300 heures sur 1 an (incluant stage en entreprise) soit trois journées par mois Responsable Paul-Laurent ASSOUN, Professeur, Directeur de

Plus en détail

Édith Lecourt Découvrir la psychanalyse

Édith Lecourt Découvrir la psychanalyse Édith Lecourt Découvrir la psychanalyse, 2006 ISBN : 2-7081-3602-X Table des matières Introduction... 1 Partie I Historique Chapitre 1 : De l hypnose à la psychanalyse... 11 Vienne... 13 Freud (1856-1939)...

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole 12 et 13 OCTOBRE 2015 Amphithéâtre Marseille Provence Métropole Comment fêter un anniversaire et une union autrement qu en faisant la fête? 2015 verra les 30 ans de l AMPTA en même temps que son union

Plus en détail

Carnet de route. Du début à la fin Cécile Favreau (Collège clinique de Toulouse)

Carnet de route. Du début à la fin Cécile Favreau (Collège clinique de Toulouse) Carnet de route Du début à la fin Cécile Favreau (Collège clinique de Toulouse) «Nous, à l ECF, on s intéresse à l œuvre de Freud et à celle de Lacan du début à la fin» 1, disait en substance Agnès Aflalo

Plus en détail

COLLOQUE. À Reims. Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite. Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009.

COLLOQUE. À Reims. Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite. Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009. À Reims COLLOQUE franco-belge en Champagne-Ardenne Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009 À la Médiathèque Jean Falala 2 rue des Fuseliers 51100

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ÉTUDES DE PSYCHOSOMATIQUE PSYCHANALYTIQUE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ÉTUDES DE PSYCHOSOMATIQUE PSYCHANALYTIQUE DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ÉTUDES DE PSYCHOSOMATIQUE PSYCHANALYTIQUE 2006 Responsable : Marianne Baudin Formation créée par Gisèle HARRUS-REVIDI UNIVERSITÉ PARIS 7 DENIS DIDEROT U.F.R. SCIENCES HUMAINES CLINIQUES

Plus en détail

La psychothérapie à l épreuve de ses usagers

La psychothérapie à l épreuve de ses usagers Renseignement et inscription : 01 49 40 68 51. www.ethnopsychiatrie.net Dernière mise à jour le : 9/09/06 Le Centre Georges Devereux présente : La psychothérapie à l épreuve de ses usagers Colloque d ethnopsychiatrie

Plus en détail

Adriana Bagnulo. Michèle Benhaim

Adriana Bagnulo. Michèle Benhaim Adriana Bagnulo Psychologue clinicienne, Docteur en Psychopathologie, travaille dans le milieu associatif (Ecole des Parents et des Educateurs d Aix) et plus particulièrement dans le cadre des visites

Plus en détail

AVRIL 2016 PONTIVY 56 CONGRÈS

AVRIL 2016 PONTIVY 56 CONGRÈS 7/8/9 AVRIL 2016 PONTIVY 56 CONGRÈS & Les traumatismes psychologiques sont sous-estimés, voire ignorés, chez les personnes âgées qu ils soient anciens ou actuels, ils sont soit induits par un événement

Plus en détail

La dimension spirituelle dans le soin : pluralité de regards et de pratiques

La dimension spirituelle dans le soin : pluralité de regards et de pratiques Le laboratoire de Recherche Travail Emploi Santé et la Chaire Santé de Toulouse Business School, en collaboration avec l Institut Catholique de Toulouse organisent les 27 et 28 novembre 2014 une session

Plus en détail

Les Cahiers de l Actif

Les Cahiers de l Actif Les Cahiers de l Actif N 424-425 - septembre - octobre 2011 Le Référent : un Objet Professionnel Non Identifié? S o m m a i r e éditorial 3 dossier 5 I - Représentations et fonctions identitaires du Référent...

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

SYMBIOSIUM 2014. Françoise Neuhaus et les membres du Comité. Paris, le 30 juin 2014. Chers adhérents, chères familles,

SYMBIOSIUM 2014. Françoise Neuhaus et les membres du Comité. Paris, le 30 juin 2014. Chers adhérents, chères familles, SYMBIOSIUM 2014 Paris, le 30 juin 2014 Chers adhérents, chères familles, Nous avons le plaisir de vous inviter au Symbiosium 2014, le congrès biennal de l association Génération 22, qui aura lieu à Paris

Plus en détail

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION CAEN 2 et 3 octobre 2015 43 e Colloque du Groupement des Hôpitaux de Jour Psychiatriques Francophone (GHJPF) «Soins de jour en psychiatrie : Multiples dénominations pour

Plus en détail

Réseau santé diabète-marolles

Réseau santé diabète-marolles Mots clefs : alimentation, médecine générale, maison médicale. MANGER La prise en charge du patient diabétique est complexe. Pour être efficace, elle nécessite la participation du patient et de son entourage,

Plus en détail

Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices.

Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices. Questionnaire sur la communication interne Mairie de Pont de l Arche. Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne Dénomination du service : Domaine d intervention : I

Plus en détail

DIPLOMES D UNIVERSITE

DIPLOMES D UNIVERSITE DIPLOMES D UNIVERSITE Initiation à la recherche clinique en Psychomotricité Formation au bilan sensori-moteur actuel INITIATION À LA RECHERCHE CLINIQUE EN PSYCHOMOTRICITÉ Année universitaire 2005-2007

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 Région Ile de France Département : Seine Saint Denis La maison des adolescents: Date d'ouverture : septembre 2004 Nom : CASITA Centre d Accueil, de Soins,

Plus en détail

L'INSTITUTION EN HERITAGE : TRANSMISSIONS, TRANSFORMATIONS

L'INSTITUTION EN HERITAGE : TRANSMISSIONS, TRANSFORMATIONS C E F F R A P MEMBRE DE LA FAPAG FONDATEUR DIDIER ANZIEU COLLOQUE L'INSTITUTION EN HERITAGE : Que nous apprennent les interventions des psychanalystes dans les institutions? SAMEDI 7 OCTOBRE 2006 PARIS

Plus en détail

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS 1 ère Convention nationale du RUMPRIS Grenoble AlpeExpo 24 janvier 2006 LA NOUVELLE ECONOMIE DU SPORT : DES VOIES INEDITES

Plus en détail

Les Voix(es) de la participation Formation, rencontres et échanges à partir de l expérience Destinée aux usagers de services en santé mentale

Les Voix(es) de la participation Formation, rencontres et échanges à partir de l expérience Destinée aux usagers de services en santé mentale Les Voix(es) de la participation Formation, rencontres et échanges à partir de l expérience Destinée aux usagers de services en santé mentale Programme 2015 [de février à juillet] 2 À qui s adresse Les

Plus en détail

Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques

Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques Alessandra Guerra: Le monde psychanalytique est un peu «fermé», à Votre avis? Robert Lévy: Oui, sinon on reste

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE R E P È R E S P R A T I Q U E S vaincrelamuco.org Sommaire 3 Pourquoi un soutien psychologique? 4 Qui aller voir? 6 Quelles sont les différentes techniques thérapeutiques?

Plus en détail

SEMINAIRE D ETUDES. CERAT Cabinet d études et de recherche sur l activité de travail. Troubles du sujet dans le travail et «risques psychosociaux»

SEMINAIRE D ETUDES. CERAT Cabinet d études et de recherche sur l activité de travail. Troubles du sujet dans le travail et «risques psychosociaux» SEMINAIRE D ETUDES Troubles du sujet dans le travail et «risques psychosociaux» La question des «risques psychosociaux» est aujourd hui l une des préoccupations essentielles des salariés et de leurs représentants.

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

PSYCHOPATHOLOGIE et PSYCHOTRAUMATISME

PSYCHOPATHOLOGIE et PSYCHOTRAUMATISME DIPLÔME UNIVERSITAIRE 2012-2013 PSYCHOPATHOLOGIE et PSYCHOTRAUMATISME Responsable : Jean GORTAIS Responsable adjoint : Carole DAMIANI Université Paris Diderot Paris 7 UF.R. d Etudes psychanalytiques (ex

Plus en détail

Association Thérapies d ici et d ailleurs. Association Thérapies d ici et d ailleurs. Pré-programme COLLOQUE L ART D ETRE THERAPEUTE

Association Thérapies d ici et d ailleurs. Association Thérapies d ici et d ailleurs. Pré-programme COLLOQUE L ART D ETRE THERAPEUTE COLLOQUE L ART D ETRE THERAPEUTE Que peut-il y avoir de commun entre un spécialiste des neurosciences canadien, un chamane sibérien, un psychothérapeute rogérien suisse, une spécialiste du psychodrame

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE

L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE Enseignement en cours d agrément par l ARS Dispensé à Paris - SESSION 2015/2016 Enseignement dispensé à l EEPSAA - En partenariat avec l Ecole Centrale d Hypnose.

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

FIAM : Formation Initiale à l Accompagnement des personnes Malades

FIAM : Formation Initiale à l Accompagnement des personnes Malades FIAM : Formation Initiale à l Accompagnement des personnes Malades Pour toute personne, envoyée par l Église, qui désire découvrir et vivre en profondeur la mission de visiteur de personnes malades, âgées

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

«Handicap, Douleur, Citoyenneté»

«Handicap, Douleur, Citoyenneté» Journée de formation «Handicap, Douleur, Citoyenneté» Vendredi 30 septembre 2011 9h00-16h00 Salle de la Fonderie à Hérouville Saint Clair (14) Dessin réalisé par Alexandre, jeune homme accueilli à l IME

Plus en détail

FORMATIONS 2007/2008

FORMATIONS 2007/2008 FORMATIONS 2007/2008 SOINS PALLIATIFS ACCOMPAGNEMENT Réseau Santé Diamant 15, rue de la Bienfaisance 59200 TOURCOING 03.20.70.14.72 03.20.70.74.87 @ reseau.diamant@wanadoo.fr Les soins palliatifs sont

Plus en détail

Le think tank Fondation Centrafricaine Pour la Paix et la Démocratie Fini Sêse («terre nouvelle») présente une CONFERENCE-DEBAT

Le think tank Fondation Centrafricaine Pour la Paix et la Démocratie Fini Sêse («terre nouvelle») présente une CONFERENCE-DEBAT Le think tank Fondation Centrafricaine Pour la Paix et la Démocratie Fini Sêse («terre nouvelle») présente une CONFERENCE-DEBAT «La pensée politique de Barthélémy Boganda peut elle contribuer à la résolution

Plus en détail

U E 2015 S F D. En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie. 18 et 19 Juin 2015

U E 2015 S F D. En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie. 18 et 19 Juin 2015 U E 2015 S F D En partenariat avec la commission éthique de la Société de Néphrologie 18 et 19 Juin 2015 É D Université Paris-Diderot Faculté de Médecine Bichat 16, rue Huchard 75018 Paris AMPHI N 2 Jeudi

Plus en détail

PROGRAMME. VIVRE ET TÉMOIGNER L approche biographique. Le 20 mai 2016. Colloque

PROGRAMME. VIVRE ET TÉMOIGNER L approche biographique. Le 20 mai 2016. Colloque VIVRE ET TÉMOIGNER L approche biographique Le 20 mai 2016 Colloque PROGRAMME Maison de la Recherche G.Tillion Amphi Germaine Tillion 5 bis Bd Lavoisier - ANGERS Crédits photos : Emmanuel GRATTON - "Tree"

Plus en détail

LAME DE FOND VU PAR OLIVIER APPRILL Psychanalyste et réalisateur de documentaires sonores

LAME DE FOND VU PAR OLIVIER APPRILL Psychanalyste et réalisateur de documentaires sonores LAME DE FOND VU PAR OLIVIER APPRILL Psychanalyste et réalisateur de documentaires sonores En janvier 2014, Olivier Apprill et Perrine Michel ont été invités à participer à un colloque organisé par l EHESS

Plus en détail

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire Pourquoi l éthique et l exigence éthique dans les établissements? La question de l éthique et de la réflexion

Plus en détail

2ème année : FORMATION HYPNOSE, THERAPIES BREVES, FAMILIALES ET THERAPIES STRATEGIQUES niveau 1

2ème année : FORMATION HYPNOSE, THERAPIES BREVES, FAMILIALES ET THERAPIES STRATEGIQUES niveau 1 2ème année : FORMATION HYPNOSE, THERAPIES BREVES, FAMILIALES ET THERAPIES STRATEGIQUES niveau 1 Organisateur : AREPTA Association Régionale Pour une Thérapie Active Institut MILTON H.ERICKSON de NANTES

Plus en détail

L agrément en vue d adoption

L agrément en vue d adoption L agrément en vue d adoption La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique, pédagogique et social (médecins,

Plus en détail

CONCERNE: Séminaires universitaires de Zinal

CONCERNE: Séminaires universitaires de Zinal Service d Enseignement Thérapeutique pour Maladies Chroniques Département de Médecine Communautaire, de Premier Recours et des Urgences Centre collaborateur OMS Genève, le 13 février 2012 CONCERNE: Séminaires

Plus en détail

FORMATIONS 2014 Structures Médico-sociales

FORMATIONS 2014 Structures Médico-sociales STRUCTURES MEDICO- SOCIALES NOTRE PHILOSOPHIE 2 0 1 4 Pourquoi choisir Expert Juridique Santé? Expert Juridique Santé est un organisme de formation continue spécifique aux établissements de santé et aux

Plus en détail

Aristote. L enseignement est conçu, sur des bases scientifiques dans une alternance entre théorie d une part, et pratique, d autre part.

Aristote. L enseignement est conçu, sur des bases scientifiques dans une alternance entre théorie d une part, et pratique, d autre part. "Trouver le moyen de donner sens à vos circonstances et appliquer les principes qui vous guideront le mieux, cela s'appelle Philosophie appliquée ou Sagesse pratique" Aristote Programme : Il a été élaboré

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES Consultation, conseil et formation systémique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE GENEVE NOVEMBRE 2012-2015(2016) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3

Plus en détail

www.cneea.fr OBJET : DEMANDE D ENTRETIEN À LA SUITE DU DISCOURS DE CLÔTURE DES ASSISES DE L ANDEA

www.cneea.fr OBJET : DEMANDE D ENTRETIEN À LA SUITE DU DISCOURS DE CLÔTURE DES ASSISES DE L ANDEA www.cneea.fr Coordination Nationale des Enseignants et des Écoles d Art Adresse pour tout courrier postal CNEEA-K.MOKADDEM 109 rue Sébastien Gryphe 69007 LYON Tel : (président) 06 30 79 73 55 Tel : (vice-présidente)

Plus en détail

Reine-Marie Halbout. Savoir être. coach. Un art, une posture, une éthique

Reine-Marie Halbout. Savoir être. coach. Un art, une posture, une éthique Reine-Marie Halbout coach Savoir être Un art, une posture, une éthique 7 La culture générale du coach : Philosophie et sciences humaines 7 Devenir coach : Les ressorts cachés des vocations 7 4 ressources

Plus en détail

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu Une approche dans la communauté pour la santé psychique Message Bien que la psychiatrie de secteur ait développé une importante offre de soins dans la communauté,

Plus en détail

Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux.

Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux. Soins Palliatifs à domicile, l'indispensable réunion de concertation pluridisciplinaire. Congrès de Montréal. Mai 2013. Atelier C6. Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

FORMATION A LA THERAPIE FAMILIALE ET A L INTERVENTION SYSTEMIQUE

FORMATION A LA THERAPIE FAMILIALE ET A L INTERVENTION SYSTEMIQUE IFISAM Institut de Formation à Intervention en Santé Mentale A.S.B.L. FORMATION A LA THERAPIE FAMILIALE ET A L INTERVENTION SYSTEMIQUE Début du cycle VIII de formation en septembre 2011 Coordination :

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LE FONCTION PUBLIQUE

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LE FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LE FONCTION PUBLIQUE Direction générale de l'offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins, Bureau

Plus en détail

La problématique du dépistage : des enjeux éthiques, cliniques et pluridisciplinaires

La problématique du dépistage : des enjeux éthiques, cliniques et pluridisciplinaires Association Internationale de Pédiatrie Sociale Pré-programme La problématique du dépistage : des enjeux éthiques, cliniques et pluridisciplinaires Namur - 8 et 9 juin 2012 Lieu du colloque : Arsenal Salle

Plus en détail