L engagement dans la vie religieuse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L engagement dans la vie religieuse"

Transcription

1 Conférence du 5 décembre 2015 Rapport 15 place de la République Paris De : Julien GOARANT, Agnès COULOMBEIX et Ambre MOUSSUT

2 Etat des lieux de l opinion du grand public et des profès

3 La probabilité de l existence de Dieu Question 1 - L existence de Dieu vous paraît-elle? L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Certaine 17% 16% 38% 40% Probable 21% 24% Improbable 19% 23% 40% 45% Exclue 21% 22% Ne sait pas 22% 15% 3

4 L importance de la religion et de la spiritualité pour réussir sa vie personnelle Question 2 - Pensez-vous que la dimension spirituelle ou religieuse est importante pour réussir sa vie personnelle? L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Importante Pas importante Importante Peu importante 37% 62% 39% 60% 27% 31% 31% 27% 29% 31% 10% 12% 1% 1% Très importante Plutôt importante Plutôt pas importante Pas importante du tout Ne sait pas Très importante Plutôt importante Plutôt pas importante Pas importante du tout Ne sait pas 4

5 Les raisons qui font envisager un engagement dans la vie religieuse Question 11 - Pour vous, quelles sont les principales raisons qui peuvent faire envisager à quelqu un un choix de vie de ce type? Trois réponses possibles Total supérieur à 100% L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) La foi 52% 47% 44% La réponse à un appel de Dieu 32% 28% 89% 5

6 Il n y a pas un appel, mais des appels L appel fulgurant ne semble pas être le plus fréquent. Au contraire même lorsque l appel existe et souvent pour qu il se révèle, il faut qu il y ait aussi une / des expérience(s) de vie. 6

7 Il n y a pas un appel, mais des appels On avait parlé de la consécration religieuse et on avait dit qu'il fallait être appelé. Pour moi ça s'était fait de façon tellement naturelle que je me disais "zut je n'ai pas été appelée". Je n'avais pas vu de moment fulgurant, donc je me suis dit "tant pis je dirais que j'ai été appelée et personne pourra vérifier!". J'avais tellement ce désir en moi (d être religieuse). J ai eu un appel mais il s est fait en plusieurs fois et de manière très discrète. (Sœur) 7

8 Même les appels les plus forts sont émaillés de doutes Sans doute plus que le toujours, la véracité de l appel ressenti, le choix de l institut, l acceptation des proches sont sources de questions pour celui/celle qui parcourt vers l engagement. 9

9 Même les appels les plus forts sont émaillés de doutes J'étais sûre dans mon cœur que le Seigneur m appelait, mais je n étais peut-être pas sûre de ma capacité à être fidèle, et ça me faisait très mal, je ne savais pas si je me trompais ou si je ne me trompais pas.. (Sœur) 10

10 Points de questionnement Faire mieux connaitre les différents types d engagements religieux? Faire savoir qu il existe différentes formes d appels? Déployer davantage de points d informations, multiplier les points et occasions de contacts? Renforcer la visibilité et l accessibilité des personnes engagées religieux et religieuses? 12

11 Les freins qui empêchent d envisager un engagement dans la vie religieuse Question 12 - Pour vous, quels sont les freins qui peuvent empêcher d envisager ce choix de vie? Trois réponses possibles Total supérieur à 100% L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) L envie de fonder une famille 58% 55% 48% L absence ou le manque de foi 39% 35% 49% La peur de ne pas pouvoir tenir ses engagements 22% 17% 47% 14

12 Les points de convergence et de divergence

13 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Une forme d engagement religieux est L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Un choix de vie 91% 88% 95% Un engagement profond 88% 84% 96% 16

14 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Une personne qui s engage dans la vie religieuse L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Est guidée par l amour de Dieu 87% 80% 99% Est disponible aux autres 81% 80% 99% 17

15 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Les personnes qui s engagent dans la vie religieuse sont L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Un soutien pour les églises locales 85% 82% 97% Bien comprises par leur famille, leurs amis 48% 39% 44% 18

16 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Les principales raisons qui peuvent faire envisager à quelqu un un choix de vie de ce type L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Le sentiment que cela permet de s épanouir 9% 13% 10% L envie de répandre la foi autour de soi 19% 17% 21% 19

17 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Les freins qui peuvent empêcher d envisager ce choix de vie L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Le fait qu il faille s engager à vie 25% 29% 25% Le sentiment qu il y a d autres formes d engagements plus utiles, efficaces 25% 23% 21% 20

18 Les points de convergence entre les Français, les jeunes et les profès Dans le cadre de la vie religieuse L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) La chasteté est difficile 87% 80% 72% La pauvreté est difficile 64% 67% 62% 21

19 Les points de divergence entre les Français, les jeunes et les profès Pensent que la vie religieuse L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Est une manière de fuir le monde actuel 63% 67% 7% Est un service utile à la société 50% 43% 85% 22

20 Les points de divergence entre les Français, les jeunes et les profès L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) La difficulté de la vie en communauté 39% 35% 65% La difficulté de l obéissance 54% 53% 80% Une personne qui s engage est libre 51% 46% 98% 23

21 Les points de divergence entre les Français, les jeunes et les profès L'ensemble des Français (1054 personnes) Les personnes âgées de 18 à 40 ans (452 personnes) Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Une personne qui s engage est proche des réalités 37% 35% 93% Une personne qui s engage est moderne Une personne qui s engage est utile à la société 31% 25% 66% 61% 58% 94% 24

22 L expérience des profès

23 Les éléments qui ont aidé à discerner l appel vers la vie religieuse Question 17 - Dans quelle mesure les points suivants vous ont-ils aidé à discerner votre appel vers la vie religieuse? Les 3 leviers les moins influents Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Beaucoup Sites Web d Instituts religieux 6% Sites Web de discernement 3% Sites Web catholiques généraux ou diocésains 2% 26

24 Internet, un outil intéressant mais insuffisant Les Instituts doivent certainement être présents sur Internet, car c est un des points de contacts indispensables pour toucher les jeunes et le monde d aujourd hui. Mais Internet ne peut se substituer à cette expérience humaine si nécessaire à qui voudrait s engager. 27

25 Internet, un outil intéressant mais insuffisant Ce n'était pas pour moi, je n étais pas convaincue que c'était là (sur Internet). Je sais que certaines de mes consœurs ont regardé l Assomption par Internet, mais moi il me fallait une parole qui soit parole, et Internet c'est virtuel. (Sœur) 28

26 Les éléments qui ont aidé à discerner l appel vers la vie religieuse Question 17 - Dans quelle mesure les points suivants vous ont-ils aidé à discerner votre appel vers la vie religieuse? Les 3 principaux leviers Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Beaucoup Accompagnement spirituel 77% Séjour dans l institut 72% Retraite de discernement 60% 30

27 L accompagnement a un rôle clé dans l engagement religieux La possibilité de trouver un accompagnement individuel adapté est une clé de succès majeure il s agit bien sûr d encourager, d informer, de rassurer, de structurer mais aussi de challenger. 31

28 L accompagnement a un rôle clé dans l engagement religieux J'avais une amie qui était catholique, plus âgée que moi, et à qui je pouvais faire confiance. Elle était mariée, tout ça, elle était claire avec ses choix à elle. Elle m a dit : «il faut téléphoner, il faut prendre rendezvous avec la supérieure», elle m a encouragée. Je n arrivais pas à faire cette démarche, c'est pour ça que c'est important d être accompagné pour faire le pas. (Sœur) 32

29 Au même titre, l immersion semble fondamentale Parce que l engagement, dans la vie religieuse repose sur deux composantes indissociables que sont l appel (spirituel) et le choix d un type de vie (concret - corporel), il est important d expérimenter le quotidien d une vie consacrée pour renforcer la certitude de ce choix. L immersion devrait être davantage facilitée. 34

30 Au même titre, l immersion semble fondamentale Venez et voyez! Moi j aurais plutôt envie de dire aux congrégations ouvrez vos portes, accueillez des jeunes pour qu ils voient vivre les communautés, et pas seulement les communautés d ailleurs, oser se laisser interpeller dans la rue, oser et puis les jeunes, n hésitez pas à venir interpeller les consacrés. (Sœur) 35

31 Au même titre, l immersion semble fondamentale J ai commencé à réfléchir sur la vie, sur le sens de la vie et je suis tombé par hasard sur une église où il y avait une très belle liturgie [ ] C'était une communauté nouvelle et j'ai commencé à faire un cheminement de ce côté-là. Finalement j'ai rencontré la vie dominicaine par l'intermédiaire d'un ami qui voulait que je connaisse cette communauté où ils avait des amis. Et je suis rentré dans cette congrégation. (Père) 36

32 Points de questionnement Mettre en place d autres formes d accompagnement, d évènements, de rencontres? Renforcer le maillage entre les différentes étapes et points de contacts, démultiplier les formes d accompagnement, favoriser les immersions? Elargir les possibilités d accès à la vie consacrée et laisser entrer plus de monde? 39

33 Les éléments qui ont influencé la décision d intégrer son institut religieux actuel Question 18 - Dans quelle mesure les points suivants ont-ils influencé votre décision d'intégrer votre institut religieux? Les 3 leviers les plus influents Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Beaucoup La vie de prière ou le style de prière de l Institut 82% La vie en communauté de l Institut 78% Le style de vie des membres 76% 41

34 L encouragement des proches dans le choix d entrée dans son institut religieux Question 19 - Dans quelle mesure les personnes suivantes vous ontelles encouragé beaucoup, peu, très peu ou pas du tout lorsque vous avez pour la première fois évoqué votre entrée dans un institut religieux? Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Beaucoup Accompagnement spirituel 70% Les personnes les plus importantes Membres de votre institut 55% Autres religieux et religieuses 60% Vos parents 39% 42

35 Appréciation des instituts Question 25 - Comment évaluez-vous les points suivants concernant votre institut religieux? Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Excellent Les 3 éléments les mieux évalués Fidélité vis-à-vis de l'eglise et de ses enseignements 60% Respect de la prière et du développement spirituel personnel 52% Prières communautaires 48% 43

36 Appréciation des instituts Question 25 - Comment évaluez-vous les points suivants concernant votre institut religieux? Les profès de 40 ans et moins (652 profès) Excellent Les 4 éléments les moins bien évalués Efforts fait pour un temps de repos dans la semaine 20% Rapport à l'argent 18% Efforts en matière de promotion des vocations 17% Ouverture culturelle (sport, cinéma, spectacle, théâtre) 17% 44

37 3 axes d action DÉMYSTIFIER INSPIRER CONSOLIDER 45

38 3 axes d action DÉMYSTIFIER L appel n est pas que mystique, il existe une multiplicité de chemins menant à la vie religieuse consacrée. Le doute est constructif, il est une étape à part entière du cheminement vers la vie religieuse. Ne pas réussir à discerner seul est normal, il est nécessaire d être accompagné. 46

39 3 axes d action INSPIRER S appuyer sur les instances religieuses plus en amont pour transmettre des messages : catéchisme, scoutisme, groupes de jeunes, paroisses, Incarner la parole de l Eglise : donner la parole à ceux qui sont engagés aujourd hui, qui ont cheminé et dont le témoignage peu devenir un exemple actuel. 47

40 3 axes d action CONSOLIDER Aller à la rencontre des jeunes et moins jeunes en dehors du cadre religieux. Ouvrir davantage les portes des communautés à l occasion ou non d évènements. Communiquer davantage la vie religieuse ellemême, son quotidien, ce qu elle apporte à l individu, Faciliter les retraites et immersions en tout genre. 48

Mais, comment y répond-t-on?

Mais, comment y répond-t-on? L Institut des FMM - un Parcours de Formation «Dieu nous appelle personnellement à suivre de plus près le Christ - Voie, Vérité, Vie -. Notre réponse d amour est définitive et s exprime par la profession

Plus en détail

Enquête sur les novices français, en France, hommes et femmes de vie apostolique et monastique, au 1 er janvier Synthèse

Enquête sur les novices français, en France, hommes et femmes de vie apostolique et monastique, au 1 er janvier Synthèse Enquête sur les novices français, en France, hommes et femmes de vie apostolique et monastique, au 1 er janvier 2004 Synthèse Deux enquêtes ont précédé celle-ci : Potel 1981 et Potel 1995 mais, la plupart

Plus en détail

A t t r a c t i v i t é e t é v o l u t i o n d e l a v i e r e l i g i e u s e e n F r a n c e

A t t r a c t i v i t é e t é v o l u t i o n d e l a v i e r e l i g i e u s e e n F r a n c e A t t r a c t i v i t é e t é v o l u t i o n d e l a v i e r e l i g i e u s e e n F r a n c e Synthèse de la phase qualitative Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : CORREF Agnès Coulombeix

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL : - Priorité pour tous les groupes -Souci de la prière et de la lecture de la Parole pour puiser la force d aller vers. -Support des documents, revues pour la méditation. - Globalement

Plus en détail

Athénée pontifical Saint-Anselme - ROME. Faculté de Théologie. Institut monastique bénédictin international

Athénée pontifical Saint-Anselme - ROME. Faculté de Théologie. Institut monastique bénédictin international Athénée pontifical Saint-Anselme - ROME Faculté de Théologie Institut monastique bénédictin international La théologie de la spiritualité Étudier à Rome? La spiritualité chrétienne est l orientation intellectuelle

Plus en détail

Enfance (6-8 ans) Caractéristiques physiques et intellectuelles. Développement physique

Enfance (6-8 ans) Caractéristiques physiques et intellectuelles. Développement physique Enfance (6-8 ans) Caractéristiques physiques et intellectuelles Développement physique L enfant est très actif, c est un véritable «moteur en marche». Il est capable de coordonner l action de sa pensée

Plus en détail

2520 réponses. Résumé. 1) Qu'est ce qui est prioritaire pour moi dans ma vie? 2) Une église pour moi est un lieu... Modifier ce formulaire

2520 réponses. Résumé. 1) Qu'est ce qui est prioritaire pour moi dans ma vie? 2) Une église pour moi est un lieu... Modifier ce formulaire samuelvolta@gmail.com 2520 réponses Modifier ce formulaire Publier les données analytiques Résumé 1) Qu'est ce qui est prioritaire pour moi dans ma vie? Mes amis Ma famille Mes activités Ma foi Mes études

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES DE 10 À 12 ANS

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES DE 10 À 12 ANS ? SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES DE 10 À 12 ANS ÉNONCÉ 1 On peut affirmer qui on est de plusieurs façons, pas seulement en s exprimant verbalement. VRAI OU

Plus en détail

Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec. Novembre 2008

Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec. Novembre 2008 Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec Novembre 2008 Depuis le concile Vatican II différentes associations de laïques, sous forme de mouvements, de groupes de prière, de partage de

Plus en détail

Prédication 1Timothée , Responsable et Serviteur.

Prédication 1Timothée , Responsable et Serviteur. Bonjour à tous. Prédication 1Timothée 1.12-14, 3.1-13 Responsable et Serviteur. Ce matin, après la prédication, nous allons avoir un moment un peu particulier. Le 27 Septembre dernier, pour notre journée

Plus en détail

Laïcs consacrés en institut séculier

Laïcs consacrés en institut séculier Laïcs consacrés en institut séculier Nadège Védie Conférence nationale des instituts séculiers en France (CNISF) La vie consacrée est fondamentalement enracinée en Jésus Christ qui nous a dévoilé sa relation

Plus en détail

Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels

Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels 1 Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels Introduction La consécration et la reconnaissance de ministère sont

Plus en détail

Les 12 leviers de croissance. Les 12 leviers de croissance. Pourquoi cet outil?

Les 12 leviers de croissance. Les 12 leviers de croissance. Pourquoi cet outil? Pourquoi cet outil? Le deuxième plan d orientations des Scouts et Guides de France «le groupe en mouvement» exprime une nouvelle vision d un mouvement appelé à se développer. Pour bâtir un monde meilleur,

Plus en détail

L'avenir des ressources en Eglise

L'avenir des ressources en Eglise Maison de la Conférence des Evêques de France Jeudi 12 novembre 2009 L'avenir des ressources en Eglise Carine Marcé Directrice associée Département Stratégies d opinion TNS Sofres Présentation de l'étude

Plus en détail

LES SERVANTES DE L EUCHARISTIE. Nous te rendons grâces, car tu nous as choisis pour servir en ta présence.

LES SERVANTES DE L EUCHARISTIE. Nous te rendons grâces, car tu nous as choisis pour servir en ta présence. LES SERVANTES DE L EUCHARISTIE Nous te rendons grâces, car tu nous as choisis pour servir en ta présence. «ÉCRIS UN ACTE DE CONSÉCRATION DE TOUT L ÊTRE AU CULTE DU TRÈS SAINT SACREMENT» C est l appel intérieur

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 6 7 ANNEXE Extraits de l étude sur les retraites spirituelles réalisée par 401 CONSEILS 1- Benchmark des lieux d accueil de retraites spirituelles Après un benchmark de 38 lieux d accueil de

Plus en détail

4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur

4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur 4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur Il faut y croire Croire que la prière constante et profonde fait croître la foi de la communauté chrétienne, dans

Plus en détail

Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg Lettre pastorale 2015 : «Venez et voyez»

Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg Lettre pastorale 2015 : «Venez et voyez» Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg Lettre pastorale 2015 : «Venez et voyez» Mgr Charles MOREROD OP Janvier 2015 Dans ma lettre pastorale de mars 2013, je présentais une question, et je demandais l

Plus en détail

"Saint-Pierre" est un collège ouvert à tous ; il accueille les élèves aux rythmes d'acquisition différents, des plus lents aux plus vifs.

Saint-Pierre est un collège ouvert à tous ; il accueille les élèves aux rythmes d'acquisition différents, des plus lents aux plus vifs. Notre identité "Saint-Pierre" est un collège ouvert à tous ; il accueille les élèves aux rythmes d'acquisition différents, des plus lents aux plus vifs. Les pratiques pédagogiques doivent aider l'élève

Plus en détail

Intervention au cours de la messe :

Intervention au cours de la messe : Intervention au cours de la messe : Pour moi 25 ans de vie de prêtre c'est un quart de siècle de joie, d'action de grâce. Bien sur avec des difficultés. Bien sur avec des tristesses. Bien sur avec des

Plus en détail

LE SCOUTISME/GUIDISME, UNE DEMARCHE SPIRITUELLE CHRETIENNE CATHOLIQUE INCARNEE

LE SCOUTISME/GUIDISME, UNE DEMARCHE SPIRITUELLE CHRETIENNE CATHOLIQUE INCARNEE LE SCOUTISME/GUIDISME, UNE DEMARCHE SPIRITUELLE CHRETIENNE CATHOLIQUE INCARNEE une démarche inscrite Au cœur des textes de référence de l OMMS/AMGE (Principes fondamentaux et lignes directrices) et SGDF

Plus en détail

Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse»

Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse» Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse» Pierre, Hélène, Sr Anne Marie et Gerda (de gauche à droite) du Comité de préparation de la rencontre internationale sont heureux

Plus en détail

Les Français et le scoutisme

Les Français et le scoutisme Les Français et le scoutisme Janvier 2014 Contact : OpinionWay 15 Place de la République, 75003 Paris Tel : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie Echantillon de, représentatif de la population française

Plus en détail

Notre charisme pour mieux en vivre, l incarner et le transmettre

Notre charisme pour mieux en vivre, l incarner et le transmettre Quelqu Un m attend pour découvrir, rêver et agir le charisme NDPS. Ce thème de votre ressourcement APS (Association Perpétuel Secours) se situe bien dans la ligne de notre partage sur le charisme. D entrée

Plus en détail

Population cible: Jeunes 15 à 24 ans Enquête ménage à Abidjan, Bouaké, San Pédro, Man et Abengourou Echantillon de 100 filles et 100 garçons dans

Population cible: Jeunes 15 à 24 ans Enquête ménage à Abidjan, Bouaké, San Pédro, Man et Abengourou Echantillon de 100 filles et 100 garçons dans Analyse des normes sociales, culturelles et de genre qui contribuent à la vulnérabilité des jeunes au VIH/SIDA en Côte d Ivoire Résultats de l enquête de suivi auprès des jeunes CARID Abidjan, Avril 2008

Plus en détail

Lettre d indiction du Chapitre provincial de

Lettre d indiction du Chapitre provincial de Lettre d indiction du Chapitre provincial de 2016-2017 Aux religieux assomptionnistes de la Province d Europe Chers frères, Le Père général nous a adressé il y a quelques semaines la lettre d indiction

Plus en détail

Prier : se poser et se reposer en Dieu!

Prier : se poser et se reposer en Dieu! G N 180 AVRIL 2017 Prier : se poser et se reposer en Dieu! Au cœur du Carême déjà bien avancé, tu as pu donner un peu mieux sa place à la prière. Il n y a pas de vie spirituelle sans la prière! La prière

Plus en détail

L Oratoire de France Une interview du Père Gilbert Caffin réalisée le 29 octobre 2012

L Oratoire de France Une interview du Père Gilbert Caffin réalisée le 29 octobre 2012 L Oratoire de France Une interview du Père Gilbert Caffin réalisée le 29 octobre 2012 Que diriez-vous de l Oratoire à des personnes qui ne le connaissent pas? Notre Oratoire est peu connu, même si on entend

Plus en détail

Homélie du dimanche 31 mai Pentecôte

Homélie du dimanche 31 mai Pentecôte 1 ère lecture : du livre des Actes des Apôtres (2,1-11) 2 ème lecture : de la lettre de saint Paul Apôtre aux Galates (5,16-25) Evangile : selon saint Jean (15,26-27;16,12-15) Comme chaque année, à l occasion

Plus en détail

RAPPORT DE L ANNÉE DE RÉFLEXION DU COMITÉ ÉCHO DE L ÉQUIPE PASTORALE SAINT-DOMINIQUE, SAINT-GÉRARD-MAJELLA

RAPPORT DE L ANNÉE DE RÉFLEXION DU COMITÉ ÉCHO DE L ÉQUIPE PASTORALE SAINT-DOMINIQUE, SAINT-GÉRARD-MAJELLA RAPPORT DE L ANNÉE DE RÉFLEXION DU COMITÉ ÉCHO DE L ÉQUIPE PASTORALE SAINT-DOMINIQUE, SAINT-GÉRARD-MAJELLA ANNÉE 2012-2013 Ont participé à cette année d étude : Membres du comité ÉCHO : Chantale Vermette

Plus en détail

DIOCÈSE DE NICOLET. «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples.

DIOCÈSE DE NICOLET. «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples. Le diaconat permanent DIOCÈSE DE NICOLET «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples.» Jean 13,5 En quoi consiste le ministère diaconal? Le ministère

Plus en détail

LA VIE EN CONFERENCE FORMATION GLOBALE SOCIÉTÉ DE SAINT-VINCENT DE PAUL CONSEIL GÉNÉRAL INTERNATIONAL FORMATION GLOBALE

LA VIE EN CONFERENCE FORMATION GLOBALE SOCIÉTÉ DE SAINT-VINCENT DE PAUL CONSEIL GÉNÉRAL INTERNATIONAL FORMATION GLOBALE SOCIÉTÉ DE SAINT-VINCENT DE PAUL CONSEIL GÉNÉRAL INTERNATIONAL LA VIE EN CONFERENCE 1 Notre but principal ne fut pas de venir en aide au pauvre, non ; ce ne fut là pour nous qu un moyen. Notre but fut

Plus en détail

MODULE 1 FEMME, QU AS-TU CHEZ TOI?

MODULE 1 FEMME, QU AS-TU CHEZ TOI? MODULE 1 FEMME, QU AS-TU CHEZ TOI? Partie 1 : ta plateforme en ligne Peut importe ce que tu aspires à faire au travers de ta plateforme en ligne, ton but principal est de faire passer un message clé et

Plus en détail

Manuel de catéchèse. École du sabbat. Pour grandir dans la foi, l espérance et l amour PHILOSOPHIE ET MISSION

Manuel de catéchèse. École du sabbat. Pour grandir dans la foi, l espérance et l amour PHILOSOPHIE ET MISSION Manuel de catéchèse École du sabbat Pour grandir dans la foi, l espérance et l amour PHILOSOPHIE ET MISSION Eglise adventiste du Septième Jour Union franco-belge, Fédération de la Suisse romande et du

Plus en détail

Une seule famille humaine

Une seule famille humaine Proposition d animation pour les enfants ous disons souvent qu il n y a plus de repère voire trop de repères et qu on s y perd. Les enfants sont sensibles au repère de l Évangile. Ils sont étonnants parfois,

Plus en détail

Voyage Apostolique en Suède. Homélie de Sa Sainteté le Pape François. à l occasion de la prière œcuménique commune. Cathédrale de Lund

Voyage Apostolique en Suède. Homélie de Sa Sainteté le Pape François. à l occasion de la prière œcuménique commune. Cathédrale de Lund N. 1 Voyage Apostolique en Suède Homélie de Sa Sainteté le Pape François à l occasion de la prière œcuménique commune Cathédrale de Lund 31 octobre 2016 «Demeurez en moi, comme moi en vous» (Jn 15, 4).

Plus en détail

La Fondation pour les Enfants de l Équateur : fête ses dix ans d existence cette année! 1

La Fondation pour les Enfants de l Équateur : fête ses dix ans d existence cette année! 1 La Fondation pour les Enfants de l Équateur : fête ses dix ans d existence cette année! 1 N est-ce pas extraordinaire de constater comment le charisme de miséricorde légué par Rosalie a traversé le temps

Plus en détail

Comment motiver vos jeunes à témoigner de leur foi?

Comment motiver vos jeunes à témoigner de leur foi? Comment motiver vos jeunes à témoigner de leur foi? Merci de nous avoir laissé votre commentaire en dessous de la vidéo! Ce pdf n a de sens qu une fois la vidéo visualisée et ne retranscrit pas la totalité

Plus en détail

Accompagnement spirituel par des laïques bénévoles aux soins de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB

Accompagnement spirituel par des laïques bénévoles aux soins de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB Accompagnement spirituel par des laïques bénévoles aux soins de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB La Maison Desjardins n ayant pas à son service d intervenant en soins spirituels, un groupe

Plus en détail

Développement personnel et réalisation professionnelle des femmes. Les freins socio-culturels et psychologiques qui les empêchent d oser

Développement personnel et réalisation professionnelle des femmes. Les freins socio-culturels et psychologiques qui les empêchent d oser Développement personnel et réalisation professionnelle des femmes Les freins socio-culturels et psychologiques qui les empêchent d oser Synthèse de l étude réalisée par YouGov France Terrain réalisé les

Plus en détail

LE CELIBAT : UN APPEL DE JESUS DANS L ARCHE

LE CELIBAT : UN APPEL DE JESUS DANS L ARCHE DI-202 LE CELIBAT : UN APPEL DE JESUS DANS L ARCHE 1 Févr-90 DI-202-Celibat-Celibacy-FR CI Février 1990 FR Version Date Texte d Orientation - 200 Lieu et date d approbation V.O. LE CELIBAT : UN APPEL DE

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ÇA VEUT DIRE QUOI? L AFFIRMATION DE SOI, C EST EXPRIMER QUI TU ES, CE QUE TU PENSES, CE QUE TU VEUX OU CE QUE TU RESSENS, TOUT EN RESPECTANT LES IDÉES ET LES BESOINS

Plus en détail

29 août 2009 Année sacerdotale

29 août 2009 Année sacerdotale Lourdes (pèlerinage diocésain de Toulouse) Réflexion proposée par le père Jean-Marc Micas à la Journée Diocésaine du 29 août 2009 29 août 2009 Année sacerdotale Introduction 1- Les prêtres 11- Fidélité

Plus en détail

Paroisse Saint-Claude hors les Murs

Paroisse Saint-Claude hors les Murs Paroisse Saint-Claude hors les Murs Antioche, Iconium, Pergé, Troas, Éphèse, Philippes, Thessalonique, Athènes, Corinthe, Rome Pastorale centrée sur la famille La famille évangélise les familles Une attention

Plus en détail

1/ Remplir les questions sur Paul

1/ Remplir les questions sur Paul En chemin 1/ Remplir les questions sur Paul NOM : PRENOMS: RELIGION DE NAISSANCE : ATTITUDE DE SAUL ENVERS LES CHRETIENS : ANNEE DE LA CONVERSION : LIEU DE LA CONVERSION : EVENEMENTS DONT IL EST TEMOIN

Plus en détail

BAPTÊME - ÉTAPE 4 «célébrer le baptême et l eucharistie»

BAPTÊME - ÉTAPE 4 «célébrer le baptême et l eucharistie» 1 BAPTÊME - ÉTAPE 4 «célébrer le baptême et l eucharistie» Comment cela va-t-il se passer? - les différents gestes et signes de cette célébration qui marquera leur entrée dans l Eglise et les feront Fils

Plus en détail

R/ Lumière des cœurs droits, le juste s est levé dans les ténèbres.

R/ Lumière des cœurs droits, le juste s est levé dans les ténèbres. Textes et chants de la messe célébrée en l église saint-médard à Paris (5 e ) Dimanche 5 février 2017 5 e dimanche du temps ordinaire Chant d entrée Jubilez! Criez de joie! Acclamez le Dieu trois fois

Plus en détail

8.3 LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES. Le stress et l individu Le stress et la famille. Favoriser les bons rapports avec les familles

8.3 LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES. Le stress et l individu Le stress et la famille. Favoriser les bons rapports avec les familles 8.3 Favoriser les bons rapports avec les familles LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES Le stress et l individu Le stress et la famille Au cœur du soutien : Guide d action pour les travailleurs

Plus en détail

Cahier de l élève. Le secret. Enseignement religieux 7 e année. Nom de l élève

Cahier de l élève. Le secret. Enseignement religieux 7 e année. Nom de l élève ER Cahier de l élève Le secret Enseignement religieux 7 e année Nom de l élève Mise en situation Prenons le temps de prier Activité en groupe-classe Prière d intériorisation Seigneur, Tant de fois je me

Plus en détail

EVEIL A LA FOI ET PASTORALE DU QUOTIDIEN

EVEIL A LA FOI ET PASTORALE DU QUOTIDIEN ANIMATION PASTORALE 2014/2015 EVEIL A LA FOI ET PASTORALE DU QUOTIDIEN 1 INTRODUCTION Les parents, lors du baptême de leur enfant, s engagent à l éveiller à la foi. Complément de l action des parents dans

Plus en détail

Faire parler les pierres, c est communiquer! Par Marie Béthouard Lehy

Faire parler les pierres, c est communiquer! Par Marie Béthouard Lehy Faire parler les pierres, c est communiquer! Par Marie Béthouard Lehy Transmettre promouvoir Informer gestuelle Langage support récepteur Révéler La parole Emetteur Valoriser Communiquer dans nos églises

Plus en détail

Les 5 clés pour réussir ses 1 ers pas de manager

Les 5 clés pour réussir ses 1 ers pas de manager Les 5 clés pour réussir ses 1 ers pas de manager Dessin : Olivier Prime Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071023-2 Avant-propos Dunod - Toute reproduction non autorisée est un délit. Vous venez d être nommé

Plus en détail

Témoignage de Geneviève

Témoignage de Geneviève Témoignage de Geneviève Transmis de source directe Avant ma conversion Je m'appelle Geneviève. Je suis née en 1940. Je suis la 4e d'une famille de 8 enfants. J'ai passé toute mon enfance à Tours en France.

Plus en détail

nouvelle catéchèse une expérience en cours Paroisse de Lannion - projet et bilan

nouvelle catéchèse une expérience en cours Paroisse de Lannion - projet et bilan nouvelle catéchèse une expérience en cours Paroisse de Lannion - projet et bilan 2006-2008 «La catéchèse doit se préoccuper de ce que des hommes et des femmes puissent se tenir dans la vie en croyants,

Plus en détail

MEUTE BADGE DE BOIS I. Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes

MEUTE BADGE DE BOIS I. Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes MEUTE BADGE DE BOIS I Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes Caractéristiques générales des jeunes d âge louveteau Développement physique: Commencent à percevoir les différences

Plus en détail

CONCOURS «INGENIEUSES»

CONCOURS «INGENIEUSES» CONCOURS «INGENIEUSES» Dans le cadre du concours des ingénieuses, nous sommes 3 jeunes étudiantes étrangères de nationalité camerounaise se présentant comme en équipe : - SOCKENG BERENICE. Je suis une

Plus en détail

2- Événements ou réalités, sources de difficultés dans l exercice de votre mission :

2- Événements ou réalités, sources de difficultés dans l exercice de votre mission : A 4 Guide de relecture Nom : Prénom : Mission : Depuis le : Prévue jusqu à : Entretien conduit par : Date de l entretien : I. La mission sous l aspect pastoral 1- Événements ou réalités, sources de joie

Plus en détail

Annexe 1 : Création d une communauté en ligne plus sûre (Résumé)

Annexe 1 : Création d une communauté en ligne plus sûre (Résumé) Niveau : (Page 1 de 2) Annexe 1 : Création d une communauté en ligne plus sûre (Résumé) Section 1 Bienvenue au journal vidéo de quelques journées dans la vie d élèves de l École publique Rosevin! Priya

Plus en détail

CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES

CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES PRESENTATION Pour répondre à la demande du Chapitre général de 2011 des Augustins de l Assomption 1 et aux souhaits exprimés par des nombreux laïcs à travers le

Plus en détail

Avoir confiance en lui

Avoir confiance en lui Avoir confiance en lui Bioviva : à la découverte de Soi et du Monde Chers parents, grands-parents, éducateurs et enseignants, Vous souhaitez aider votre enfant à bien grandir et s accomplir. Nombreux sont

Plus en détail

Comment arriver à la paix intérieure avec l aide de Jésus (Une quête de sens menant à la paix intérieure)

Comment arriver à la paix intérieure avec l aide de Jésus (Une quête de sens menant à la paix intérieure) Comment arriver à la paix intérieure avec l aide de Jésus (Une quête de sens menant à la paix intérieure) Catéchèse 1 1 Entreprendre une démarche pour trouver son identité Accueil et chant Frieden, Paix,

Plus en détail

Sainte Emilie priez et intercédez pour nous.

Sainte Emilie priez et intercédez pour nous. 1 O Sainte Emilie, qui aviez une si ardente dévotion envers la Sainte Famille, faite que sous sa protection et votre patronage, nous obtenions pour nous et pour ceux qui nous sont chers, la grâce d une

Plus en détail

15è Assemblée générale de l Association-SIDIC

15è Assemblée générale de l Association-SIDIC 15è Assemblée générale de l Association-SIDIC «Je ne voudrais pas m attarder sur le passé, à savoir les activités du SIDIC au cours de cette année. Je voudrais plutôt parler de «l à-venir» Vous avez pu

Plus en détail

On ne fait rien de physique On se déplace au domicile de la personne On s assoit une heure devant elle On l écoute avec respect et patience

On ne fait rien de physique On se déplace au domicile de la personne On s assoit une heure devant elle On l écoute avec respect et patience On ne fait rien de physique On se déplace au domicile de la personne On s assoit une heure devant elle On l écoute avec respect et patience Ils font référence au besoin de la personne de trouver un sens

Plus en détail

LES ADOLESCENTS FACE À L HOMOSEXUALITÉ

LES ADOLESCENTS FACE À L HOMOSEXUALITÉ LES ADOLESCENTS FACE À L HOMOSEXUALITÉ LES GRIS DU QUÉBEC Groupe de Recherche et d Intervention Sociale / Groupe Régional d Intervention Sociale Organisme sans but lucratif, bénévole, depuis 1994. Maintenant

Plus en détail

ASSISES DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE

ASSISES DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE ASSISES DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE 1 Les questions seront obligatoirement débattues dans le groupe de prière auprès de chaque participant 2 Le berger ainsi que les membres du noyau seront chargés de synthétiser

Plus en détail

Faites découvrir le catéchisme à vos enfants Église Catholique en Ile-de-France Tél. :

Faites découvrir le catéchisme à vos enfants Église Catholique en Ile-de-France Tél. : Faites découvrir le catéchisme à vos enfants Église Catholique en Ile-de-France Tél. : 01 56 56 44 04 - www.catechisme-idf.catholique.fr Vos enfants se posent et vous posent des questions sur : la Vie,

Plus en détail

Message du Saint Père François. pour le Carême Tenez ferme (Jc 5, 8)

Message du Saint Père François. pour le Carême Tenez ferme (Jc 5, 8) Message du Saint Père François pour le Carême 2015 Tenez ferme (Jc 5, 8) Chers frères et sœurs, Le Carême est un temps de renouveau pour l Église, pour les communautés et pour chaque fidèle. Mais c est

Plus en détail

Accouchement par césarienne planifiée : Enquête sur le déroulement

Accouchement par césarienne planifiée : Enquête sur le déroulement Accouchement par césarienne planifiée : Enquête sur le déroulement Pourquoi ce questionnaire? Répondre à ce questionnaire, c est : améliorer l information des autres femmes sur les lieux d accouchement

Plus en détail

PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O R A L E S

PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O R A L E S PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN R E N C O N T R E D I N F O R M A T I O N E T D E S E N S I B I L I S A T I O N À L I N T E N T I O N D E S M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Un rappel : Jésus a guéri Bartimée pour qu il devienne un croyant, un frère et un ami pour les autres. Il est guidé intérieurement

Plus en détail

SEVILLE Favoriser l'accroissement du centre comme communauté chrétienne en vivant l'identité laïque salésienne.

SEVILLE Favoriser l'accroissement du centre comme communauté chrétienne en vivant l'identité laïque salésienne. SEVILLE 2000 Séville 2000 - défi n 1 Approfondir, assumer et vivre la relation existant entre le sens personnel de la vocation du Coopérateur salésien et le sens d'appartenance à l'association 1. En élaborant

Plus en détail

Rapport de stage 50 ans et plus. Sénégal janvier au 16 mars par Roselyne Veilleux

Rapport de stage 50 ans et plus. Sénégal janvier au 16 mars par Roselyne Veilleux Rapport de stage 50 ans et plus Sénégal 2016 15 janvier au 16 mars 2016 par Roselyne Veilleux Expérience de vie! Que dire de cette belle expérience et ce qu elle m a apporté Ce voyage m a apporté une ouverture

Plus en détail

Bonjour! Les nouvelles... Le 15 et 17 octobre... L ibérons nos corps, notre Terre et nos territoires!

Bonjour! Les nouvelles... Le 15 et 17 octobre... L ibérons nos corps, notre Terre et nos territoires! Bonjour! Les nouvelles... Le 15 et 17 octobre... L ibérons nos corps, notre Terre et nos territoires! Merci au Centre des Femmes pour leurs beaux travailles et à tous les individus et organismes communautaire

Plus en détail

Présentation synthétique du livre «Parcours Zachée»

Présentation synthétique du livre «Parcours Zachée» ARCHEVÊCHÉ DE COTONOU INSTITUT DES ARTISANS DE JUSTICE ET DE PAIX CENTRE DE RECHERCHE ET DE FORMATION LE CHANT D OISEAU (I.A.J.P. / C.O.) «En effet, avec la terre, la principale ressource de l homme, c

Plus en détail

de la personne handicapée

de la personne handicapée La vocation de la personne handicapée Anne-Marie Philippe Responsable de la pastorale des personnes handicapées et de la pédagogie catéchétique spécialisée du diocèse de Poitiers «Si tu diffères de moi,

Plus en détail

Projet Paroissial de l Église Réformée Évangélique de Nîmes

Projet Paroissial de l Église Réformée Évangélique de Nîmes Projet Paroissial de l Église Réformée Évangélique de Nîmes Notre Vocation Ce que Dieu attend de nous Portés par la grâce de Dieu et désireux de croître dans la foi en Jésus-Christ, nous comprenons notre

Plus en détail

Baptême de Swann, 3 février 2013, Culte familles

Baptême de Swann, 3 février 2013, Culte familles Textes du jour : - Luc 4, 21 à 30 - Jérémie 1, 4 à 10-1 Corinthiens 13, 1 à 13 Dieu parle? Tu plaisantes j'espère! Baptême de Swann, 3 février 2013, Culte familles Mais! et tout à l'heure, en début de

Plus en détail

1. Qu est-ce qu un acte d intercession pour les parents d un petit enfant?

1. Qu est-ce qu un acte d intercession pour les parents d un petit enfant? Chère famille, Cher amis, Vous avez demandé le vivre un acte d intercession pour les parents d un enfant. Nous nous réjouissons de partager cette étape avec vous. Voici quelques informations à propos de

Plus en détail

Homélie du jubilé sacerdotal

Homélie du jubilé sacerdotal Homélie du jubilé sacerdotal Oui bien chers frères et Soeurs, nous voici rassemblés, comme tous les dimanches, autour de la Parole de Dieu et aussi cette fois-ci, pour célébrer mes vingt cinq ans de vie

Plus en détail

à l occasion de l inauguration du centre de formation professionnelle autochtone dans les métiers de la construction et les secteurs connexes

à l occasion de l inauguration du centre de formation professionnelle autochtone dans les métiers de la construction et les secteurs connexes ALLOCUTION DU MINISTRE RESPONSABLE DES AFFAIRES AUTOCHTONES ET MINISTRE RESPONSABLE DE LA RÉGION DE L ABITIBI- TÉMISCAMINGUE ET DE LA RÉGION DU NORD-DU-QUÉBEC, MONSIEUR PIERRE CORBEIL, à l occasion de

Plus en détail

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Le vendredi 8 décembre 06 PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Danièle Le Couster Infirmière Clinicienne, Consultante en Soins Palliatifs et Douleur en Gérontologie, titulaire

Plus en détail

Des moines dans le monde

Des moines dans le monde Des moines dans le monde Laurence Freeman OSB Des visiteurs ont demandé ce qu était l oblation dans la tradition bénédictine. Ce qui suit est un "guide" qui explique cette tradition dans le passé et à

Plus en détail

En chemin avec Hipollène Dossier catéchétique

En chemin avec Hipollène Dossier catéchétique Quatrième séquence «La confiance» La confiance, pas à pas Préambule La confiance est un élément important dans notre développement, principalement dans le développement de l enfant : c est elle qui nous

Plus en détail

Brother & Sister act, missionnaires de l Espérance Samedi 28 janvier 2012, eucharistie à Saint Ignace (Paris)

Brother & Sister act, missionnaires de l Espérance Samedi 28 janvier 2012, eucharistie à Saint Ignace (Paris) Brother & Sister act, missionnaires de l Espérance Samedi 28 janvier 2012, eucharistie à Saint Ignace (Paris) Témoignage de Frère Charles, Fraternités Monastiques de Jérusalem QUEL EST L APPEL QUE J AI

Plus en détail

UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER

UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER 28/01/2016 POINT RENCONTRE DE L ACTION CATHOLIQUE des FEMMES (ARDECHE) Une vingtaine de femmes en ACF ainsi que leur accompagnateur et d une représentante

Plus en détail

5 essentiels de la vie Chrétienne

5 essentiels de la vie Chrétienne Pour toutes questions, contacter Bérénice Gerbeaux cc.bgerbeaux@gmail.com : 0661758835 5 essentiels de la vie Chrétienne L adoration Le service La fraternité La formation L évangélisation Jésus vivait

Plus en détail

Programme ESCALE questionnaire élèves - Note ici les trois premières lettre de ton nom de famille :. Etablissement :. - Professeur :.. Exp.

Programme ESCALE questionnaire élèves - Note ici les trois premières lettre de ton nom de famille :. Etablissement :. - Professeur :.. Exp. QUESTIONNAIRE 1 Bonjour, merci de bien vouloir répondre à ce questionnaire. Une personne est dans la salle pour répondre à tes questions si tu avais des problèmes pour le remplir, n'hésite pas à l'appeler.

Plus en détail

Les bases de la Relation avec Dieu

Les bases de la Relation avec Dieu Les bases de la Relation avec Dieu LA PRIERE Voici le relevé d une émission radio spirituelle «MIEUX VIVRE» au Canada Patrick Dupuis reçoit le Pasteur Paul Scalliet On peut retrouver cette émission sur

Plus en détail

ANIMATEUR EN PASTORALE SCOLAIRE EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Livret «laics chargés d une mission dans l Eglise»-Juin 1995

ANIMATEUR EN PASTORALE SCOLAIRE EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Livret «laics chargés d une mission dans l Eglise»-Juin 1995 ANIMATEUR EN PASTORALE SCOLAIRE EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Livret «laics chargés d une mission dans l Eglise»-Juin 1995 PREAMBULE Le secrétariat général de l épiscopat a publié, en juin

Plus en détail

Les jeunes, leur vision de l entreprise, leurs attentes et aspirations professionnelles

Les jeunes, leur vision de l entreprise, leurs attentes et aspirations professionnelles Les jeunes, leur vision de l entreprise, leurs attentes et aspirations professionnelles Les enseignements de l étude Janvier 2015 15, place de la République 75003 Paris www.opinion-way.com 1/8 Préambule

Plus en détail

VOCABLE, BLASON ET DEVISE DE L INSTITUT DES FRÈRES DU SACRÉ-CŒUR

VOCABLE, BLASON ET DEVISE DE L INSTITUT DES FRÈRES DU SACRÉ-CŒUR VOCABLE, BLASON ET DEVISE DE L INSTITUT DES FRÈRES DU SACRÉ-CŒUR VOCABLE Les fondateurs d Instituts religieux donnent habituellement à leur fondation un nom qui la caractérise, qui laisse entrevoir quelle

Plus en détail

Liturgie d installation

Liturgie d installation Liturgie d installation COMMISSION DE LITURGIE d un pasteur DES EGLISES LUTHERIENNES DE FRANCE Adoptée par le synode général de Sochaux de l Eglise évangélique luthérienne de France le 19 mai 2007 Liturgie

Plus en détail

L histoire de Tobie pour donner du sens à la vie Dialogue pastoral - Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L histoire de Tobie pour donner du sens à la vie Dialogue pastoral - Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Faire la promotion de la vie 1 Dieu n est pas insensible à la souffrance. Sa volonté est que tout être humain s épanouisse. Catéchèse 1 Accueil et chant Chante la vie de Laurent Grzybowski (sur le CD des

Plus en détail

Cet ebook vous est offert a l'occasion de la conference D6 QUI AURA LIEU LES 25 ET 26 SEPTEMBRE 2015 À PARIS (OSNY)

Cet ebook vous est offert a l'occasion de la conference D6 QUI AURA LIEU LES 25 ET 26 SEPTEMBRE 2015 À PARIS (OSNY) Cet ebook vous est offert a l'occasion de la conference D6 QUI AURA LIEU LES 25 ET 26 SEPTEMBRE 2015 À PARIS (OSNY),, La conférence D6 est un événement organisé par une dizaine de partenaires reconnus

Plus en détail

Projet Éducatif des Écoles du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure

Projet Éducatif des Écoles du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure Projet Éducatif des Écoles du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure Beaucoup d'anciennes et Anciens élèves de Châteauneuf, de Saint Bonnet des Mandailles, des parents, des membres du Foyer, les trois

Plus en détail

et il te donnera ce que ton cœur désire» «comprenez ce que le Seigneur attend de vous.»

et il te donnera ce que ton cœur désire» «comprenez ce que le Seigneur attend de vous.» Culte du dimanche 18 février 2007 - "Fais de l'eternel tes délices et il te donnera ce que ton coeur désire" There are no translations available. Deut. 10. 12 et 13 / Ps.37.4 / Ephésiens 5.15-17 «Fais

Plus en détail

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter.

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter. Un code d éthique est, en quelques sortes, une ligne de conduite se référant à des valeurs. L éthique situe nos décisions d action par rapports aux valeurs que nous désirons mettre en pratique. Le Centre-Femmes

Plus en détail

Rencontre autour de l Evangile 28ème dimanche du Temps Ordinaire «Posant son regard sur lui, Jésus se mit à l aimer.»

Rencontre autour de l Evangile 28ème dimanche du Temps Ordinaire «Posant son regard sur lui, Jésus se mit à l aimer.» Rencontre autour de l Evangile 28ème dimanche du Temps Ordinaire «Posant son regard sur lui, Jésus se mit à l aimer.» TA PAROLE SOUS NOS YEUX Mc 10, 17-30 L appel de l homme riche fait suite à cette scène

Plus en détail

Psaume 94 «Les sommets des montagnes sont à lui»

Psaume 94 «Les sommets des montagnes sont à lui» Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut! Allons jusqu à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le! Lire le psaume Oui, le grand Dieu, c est le Seigneur,

Plus en détail