LE P TIT MAG Demandez le programme! ALCV FEVRIER 2013 N 100 EDITION SPECIALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE P TIT MAG 1913. Demandez le programme! ALCV FEVRIER 2013 N 100 EDITION SPECIALE"

Transcription

1 ALCV LE P TIT MAG 1913 FEVRIER 2013 N 100 EDITO De si belles écritures nous sont offertes chaque mois par les adhérents du P'tit Mag, illustré de façon magistrale de détails et de précision. L'existence d'un journal au sein d'une Maison des Jeunes et de la Culture, est une pratique très ancienne. Ils vivent, s'éteignent, réapparaissent au gré des envies et de la ténacité des rédacteurs. Nous avons, nous, la chance de découvrir le N 100 du P'tit Mag qui dure et perdure. Ce journal est populaire auprès des autres adhérents, puisque le tirage est de 150 exemplaires. Nous en profitons pour remercier les rédacteurs de laisser une place de choix: la quatrième de couverture, pour les informations de l'alcv. Pour l'alcv, cette activité créative rejoint les autres activités d'expression telles que les arts graphiques et corporels. Mais elle est par définition exposée à un plus large public. Une relation de confiance entre nous est donc primordiale: entre les rédacteurs, à qui l'alcv garantit la liberté d'expression, et l'alcv, à qui les rédacteurs garantissent des écrits qui respectent les principes de l'alcv, notamment sa neutralité politique et religieuse. Nous souhaitons donc de beaux voyages en compagnie d'alex Col-Vert au gré des mots qui vous inspirent, que vous savez décliner et qui nous aident à méditer. Bon vent et rendez vous au numéro 150! Yoann ALBA, Directeur Françoise LECOMTE, Présidente EDITION SPECIALE Demandez le programme! Si j emprunte la machine à remonter le temps, et que j imagine «Le P tit Mag» version 1913, je cherche quels thèmes nous aurions choisis. Selon leurs préférences, tous les reporters du P tit Mag auraient trouvé leur bonheur en puisant dans l actualité, dans les modes, dans la culture Janvier. Un thème sur le transport puisque Blois connut à cette date la suppression des derniers omnibus et tramways à chevaux. Le développement de l automobile était une réalité. Et nous n aurions pas manqué d évoquer l élection de Raymond Poincaré à la Présidence de la République. Février. Pourquoi pas la poésie, en citant quelques vers d Alcools que Guillaume Apollinaire venait d écrire. Mars. La littérature. Ce n était pas encore le Roblès, mais nous nous serions intéressés à la parution de Du côté de chez Swann, premier tome de A la recherche du temps perdu que Marcel Proust finira 17 ans après! Et il y aurait eu un article après la parution de cet étonnant «dictionnaire des idées reçues», presque aussi farfelu que le contemporain musée de l Objet! Avril. Nous aurions traité d un sujet sérieux : la liberté et la justice : la peine de mort était toujours d actualité et les derniers complices de la bande à Bonnot exécutés en place publique. Cela nous aurait certainement interpellés. Mai. Le billet d humeur aurait eu pour thème: Pourquoi les Norvégiennes ont obtenu le droit de vote et pas les Françaises? (qui devront attendre 1945!) Juin. Pourquoi ne pas évoquer le Ready made de Marcel Duchamp qui consiste à utiliser n importe quel objet pour en faire une œuvre d art.?? et qui est le début de l art (?) moderne contemporain. Septembre. Nous n aurions pas pu faire un sujet sur les vacances.les congés payés n arriveront qu en 1936 et seuls les privilégiés se reposaient ou faisaient du tourisme l été! Octobre. Nous aurions choisi le sport. En effet, Roland Garros venait de traverser la Méditerranée à bord de son avion Quel exploit! Pierre de Coubertin, en cette année 1913 imagine le drapeau olympique, symbole d un rapprochement des peuples par le sport et cette belle idée nous aurait séduite! Novembre. Un sujet léger, la musique et la danse : la première du Sacre du printemps de Stravinsky dont la mise en scène fit scandale, ou encore la chanson française dont les plus illustres interprètes s appelaient Bruant, Yvette Guilbert ou Félix Mayol avec sa chanson : Viens Poupoule Décembre. Á court d idées, on aurait parlé météo : l hiver 1912/1913 plutôt doux, avec des crues, en avril, de très fortes gelées, un été «pourri» des pluies abondantes en septembre et un temps estival en octobre et novembre Et notre Grand Feuilleton? Eh bien, il aurait mis en scène Magret, chargé de découvrir qui se cachait sous ce projet absurde, lu dans un journal, de relier l Angleterre à la France par un tunnel! Nous aurions joyeusement déliré sur le sujet, pensant que c était totalement impossible 100 ans après, que de bouleversements! Que d inventions inimaginables! Que de progrès! Mais en 1914, la parution du P tit Mag aurait été suspendue, pour cause de guerre. Car ce qui est impossible, c est de changer l homme Sa folie, en 1914 et 1939, va engendrer deux guerres mondiales. Danièle Alleaume

2 La grande randonnée Ce dimanche 27 juillet 1913, la foule en délire attend ses héros. Les parisiens sont venus en masse : personnes sur le trajet de la dernière étape conduisant les coureurs de Dunkerque au Parc des Princes. Un parc en délire, au bas mot spectateurs scandent le nom des champions. Rappelons que ce 11 ème Tour de France a vu le retour du classement général au temps. Cette saison a connu un chassé-croisé de taille entre les équipes engagées : Peugeot, Automoto, La Française Tout au long du parcours, les cycles J.B. Louvet et les selles Brooks ont distribué primes et encouragements. Rappelons également que ce Tour 1913, parti le 29 juin, s est déroulé en 15 étapes allant de 324 à 470 kms. Quel spectacle! Des hommes, boyaux de rechange enfilés autour des épaules, «roulant la nuit sans lumière sur des routes qui ne sont pas goudronnées». Si quelques voitures ont été autorisées à suivre les coureurs, aucune ne devait apporter de l aide : aide technique ou simple ravitaillement, sous peine de disqualification du concurrent. Nous avons tous en mémoire l excellent papier d Albert Londres, envoyé spécial du Petit Parisien, qui nous rapportait les paroles d Henri Pélissier : «Quand on descend de la machine, on passe à travers nos chaussettes, à travers notre culotte, plus rien ne tient au corps Ce que nous ne ferions pas faire à des mulets, nous le faisons.» Ces forçats de la route vont jusqu à enduire leur corps d amidon pour accroître sa résistance. Cette grande boucle 1913 a connu des batailles épiques entre les grimpeurs, son lot d abandons et d accidents (140 coureurs au départ, seulement 25 ont franchi la ligne d arrivée). Lucien Petit- Breton, 8 ème avant les Pyrénées, a dû quitter la course après sa chute. De ce tour, nous retiendrons l exploit d Eugène Christophe, surnommé le «vieux gaulois». Dans un coin perdu des Pyrénées, un homme arrive à pied, son vélo sur le dos (12 kg). Il vient de parcourir 14 kms en cet équipage. Le visage tragique, il cherche une forge. Sa fourche s est brisée. Nous le retrouvons dans la forge du village de Sainte-Marie-de- Campan. Sous peine d être éliminé, il refuse l aide du forgeron. Il se met au soufflet, empoigne la masse qu il a du mal à soulever tant il est las. Il fabrique une première pièce qui ne convient pas. La 2 ème tentative est un succès. Pas de temps à consacrer à sa «guenille de corps», Eugène Christophe demande l heure. Il sait qu il ne lui reste que 4 heures pour finir l étape avant la fermeture des contrôles. Il gravit le col d Aspin, le col de Peyresourde comme un possédé. Il rentre en trombe à Luchon. Son équipe arrivera au complet au parc. E. Christophe est serrurier de métier. Son mérite en est-il amoindri? Ce 11 ème Tour se termine par la victoire du belge Philippe Thys (boucle parcourue en 197 h 54 à la moyenne de 26,715 km/heure). Nous trouvons à la 2 ème place Gustave Garrigou et en 3 ème position Marcel Buysse. Retenez ces noms, chers lecteurs, ces hommes sont des héros. Amis sportifs, n oublions pas de saluer deux autres exploits de ce début d année : - le boxeur Georges Carpentier devenu champion d Europe toutes catégories. - le coureur à pied Jean Bouin, premier à dépasser 19 kilomètres dans l heure. Le Tour 1913 s achève. Je vous donne rendez-vous en 1914 sur les routes du 12ème Tour de France. De notre envoyée spéciale Colette Holley journaliste à «l Auto» Illustration Patrick Bougouin 2

3 Rose blanche D après la chanson d Aristide Bruant écrite en 1909, dénommée aussi Rue Saint-Vincent. Illustration Patrick Bougouin Texte Annie Loyau Elle portait une coiffe blanche Panier sur la hanche, Et d un air innocent On voyait Rose qui marchait De la gare électrique au marché Après dix-neuf cents! Elle parlait avec des commères A n avait plus d père Et avec ses deux sœurs, Elle arrivait de son village Pour vendre ses œufs, son fromage Au Marché au Beurre. Un soir d été elle rencontra Jules Qui prit son pécule Et Good bye far away! Se croyant une fille perdue A la ville elle est revenue Par le tram-v-way. Adieu les bals, adieu la fête Gringue et amourettes En route pour le turbin! Son p tit fichu noué serré A rentrait par la rue Dupré Vers les Ponts Chartrains. Mais un gars par un beau dimanche Effleure sa manche Et les voilà épris : La bague au doigt il lui propose, Rose, de plaisir devient tout rose, Via la mairie. Quand ils l ont couchée sous la planche Alle était tout blanche Mêm qu en l ensev lissant Les croqu morts disaient qu la pauv gosse Etait claquée l jour de sa noce Ru des Chalands). Elle avait sous sa robe blanche Un cœur qui calanche Et à Saint Saturnin, Sans crier gare elle s est évanouie Quand pour la vie elle a dit oui : Le mot de la fin. Elle tenait des roses blanches, Que vos cœurs s épanchent, Sagement arrangées. On l appelait Rose, elle était belle, A sentait bon la fleur nouvelle Et l oranger! 3

4 DERNIÈRES NOUVELLES DU P TIT MAG 18 janvier 1913 Jeudi dernier un événement s est déroulé dans le ciel blaisois : un aéroplane venu d Issyles-Moulineaux, a dû faire un atterrissage forcé sur l aérodrome de Pontlevoy. Il s agissait d un monoplan Bayard Clément tiré par un moteur Gnome de 50 HP. Le pilote, Edmond Gastinger, a expliqué que, gêné par un vent violent, il a dû atterrir en catastrophe. Il s en est sorti indemne, et sans dommages pour son appareil. Mais nous vous livrons l information telle qu elle nous a été exposée par notre correspondant solognot, Jules Raboliot, dit La Braconne, qui s est précipité sur sa bicyclette pour nous raconter l incident. «Faut dire qu avait un vent à décorner les bedonnes! Moi, l vent y m fait pas peur j crotillast, tout tranquille, dans not jardin, quand j entends, qui v nait de la haut, un grand bruit qu était ben bizarre! Et quèque je voyons? Un engin énôrme, un spèce de gros z oisiau! Y s approchait à tout vitesse à ras d mon champ d pouriaux! Y descendait, y descendait, j croyais qu y m tombait su l tetiau! Et pis non, a r monté et a passé au d sus l champs de la Marie Gradinet Et là, v la t y pas qu y frise les cornes aux bedonnes qu étaient dans la pâture! Et les bedonnes qu el s mettent pas à courir et défoncent le barriau? Et la Marie qui prend la frousse et se jet dans la mare aux guernazelles! Cré bon sang, on l entendait crailller tout comme un treue!!! Et pis l aréoplane il est r monté encore, il a parti tout drèt sur l aréodrome à coté. J a sauté sur ma bicyclette, une Olympia 1910, j fais r marquer, r gardez, l guidon, il est reversib donc, que j disais, j a pédalé jusque leur aréodrome Eh ben, l z oisiau il était là, posé sur l harbe, l pépère tout en métal d fer I était ben biau c t engin! Tout aboubi, qu j étais! L conducteur, l était descendu, avec des lunettes qui y faisaient des yeux d chouatte y riait ben, ma foé Un courâgeux que j vous dis! Et pis tout l monde a v nu le vouèr y causer, au gâs parait-y qu y v nait d ici les Moulineaux ou, d là-bas, j sais pus! L maire, l était là l premier Moué, j suis pas resté, j suis parti pour vous raconter, tout d suite. avec ma bicyclette Une Olympia 1910, j vous dis Tout - neuve V là, mon gâs, j avons pus rin à t dire Y fait soif, foué de Raboliot Pus d vingt kilomètres sur c t engin Dis, t aurais-t-y pas un coup d Cheverny, pour ma peine?» Jean-Louis Ruifernandez 4

5 Les inventions réalisées en 1913 Illustrations Patrick BOUGOUIN 5

6 LE GRAND FEUILLETON DU P TIT MAG 4. Cap sur Nissa la Bella! Encore sous le coup de l'émotion, Bérengère articule maladroitement : - Heu, oui, bien sûr... mais?... - Non, Bérengère, tu ne te trompes pas, c'est bien moi, François, je suis vraiment désolé, j'avoue que je te dois quelques explications et tu comprendras. Les yeux écarquillés fixés sur l'homme qui lui fait face, Bérengère ne voit plus le zinc poisseux autour duquel palabrent de louches individus au verbe haut ; Bérengère n'entend plus les dominos claquer sur le Formica écaillé des tables ; la lumière rougeâtre du bistrot n'éclaire plus que LUI dans les effluves de café et d'alcool du Sirocco! Instinctivement, elle cherche sa main comme pour se confirmer qu'elle ne rêve pas et dans son empressement, voici qu'elle renverse son verre de Picon-Suze qui vient s'écraser avec fracas sur le carrelage. D'un bond, François se lève en chaussant ses lunettes noires, prêt à se diriger vers la porte, mais en se retournant, il lui chuchote : - Excuse-moi, il ne faut pas que l'on me voit ici, je te contacterai, mais ne reste surtout pas à Marseille, c'est trop dangereux ; voici une adresse sûre à Nice où l'on t'attend, file vite, ton train part dans trois quarts d'heure... avant de sortir discrètement et de se fondre parmi la foule cosmopolite de la rue Bir Hakeim. Interdite, Bérengère semble perdue parmi ces visages étrangers qui l'observent avec curiosité ; les paroles de François ne la rassurent guère d'autant qu'il est reparti sans rien lui apprendre. Quelle idiote, songe-t-elle, je suis d'une impardonnable maladresse et j'ai tout fait rater ; s'il arrive quelque chose à François par ma faute, je ne me le pardonnerai jamais! Je ne connais même pas son adresse ni son n de téléphone! Que faire maintenant? Elle attrape alors son sac d'un geste rageur avant de prendre la porte suivie par des regards goguenards. Il faut que je retrouve fissa la direction de la gare si je ne veux pas rater mon train... Décidément, mon séjour marseillais aura été de courte durée, moi qui souhaitais flâner sur le Vieux Port, sur la Canebière et visiter Notre Dame de la Garde, les calanques, le château d'if... Que vient donc faire François dans cette ville fascinante mais dangereuse? Je l'apprendrai plus tard se dit-elle en forçant le pas, maintenant que je l'ai retrouvé, je dois lui faire confiance : cap sur Nissa la Bella, et basta! 6

7 LE GRAND FEUILLETON DU P TIT MAG Bérengère ne connaît pas encore la Côte d'azur ; le bercement apaisant du train qui l'emporte efface toutes ses inquiétudes et elle n'a d'yeux que pour le paysage lumineux qui s'offre à elle. Passé Marseille, les collines plantées de pins parasols, de vignobles, d'oliviers, alternent avec la côte aux roches grises sur lesquelles se brisent les lames d'un bleu de cobalt, semblables à la couleur du ciel : comme c'est beau! S'extasie-telle avant de s'assoupir. Lorsqu'elle se réveille, le chemin de fer serpente en aplomb de la mer laissant apercevoir des plages dorées émergeant d une percée de petits tunnels creusés à même le rocher d un rouge profond, violent contraste avec la Grande Bleue qui miroite sous le soleil : la côte de l'estérel est un enchantement qui précède celui de la Riviera. Bientôt palmiers, mimosas, aloès, figuiers de Barbarie, bougainvillées, annoncent la fin du voyage. La baie des Anges, cernée à l'horizon par les cimes encore enneigées du Mercantour, et la ville de Nice qui s'étale sur les collines, lui arrache un cri d'émerveillement :c'est vraiment magnifique! s'exclame-t-elle avant d'examiner l'adresse niçoise où elle devra séjourner. Sous le charme, Bérengère n'a plus qu'une hâte, partir à la découverte, le nez au vent sous le soleil, respirer l'air marin chargé du parfum d'une végétation encore inconnue d'elle. Mais avant, dirigeons-nous sans tarder vers l Élysée Palace Hôtel, Promenade des Anglais, puisqu'il paraît que l'on m'y attend, pense Bérengère alors qu'elle se dirige vers l'avenue Jean Médecin et que son portable se met à sonner : «Alors, tu as fait bon voyage? Demain, rendez-vous à 10 heures aux arènes de Cimiez, jardins du monastère, et n'oublie pas : je t'aime.» Et sur ce, il raccroche. Déçue, Bérengère part à la recherche du plan de la ville en réfléchissant : mais bien sûr, il ne doit pas se faire repérer... attendons demain, je vais en savoir plus!! Josette Trillaud 7

8 CHEZ MAXIM S - Albert, mon ami, il faut absolument que vous me trouviez une table! N'est-ce pas Léopold? Le regard de braise, un port altier que la taille étranglée sous des dessous de mousseline froufroutants, souligne avantageusement, la femme, exagérément fardée, se tourne vers l'homme qui l'accompagne tout en se débarrassant négligemment de sa volumineuse capeline dans un envol de plumes et un cliquetis de bijoux. Elégant dans son habit noir et cravate blanche, lui, grand, élancé, porte le frac, et tout en effectuant un discret moulinet de sa canne d'ébène, glisse un billet dans le gilet d'albert. Un couple admiré et habitué des lieux si l'on en juge par le clin d'œil complice du maître d'hôtel qui les dirige aussitôt vers un petit salon privé. La verrière en damiers de verre dépoli décorés de fleurs, de fruits, lianes et feuillages, diffuse une lumière laiteuse mettant en valeur le décor mural des peintures bucoliques et érotiques, que rehausse l'éclat coloré des splendides émaux de pur Gallé, style rococo. Ambiance feutrée et intime destinée à une clientèle fortunée triée sur le volet. Les tables juponnées sur lesquelles le couvert est impeccablement dressé n'attendent plus que les illustres convives qui font la renommée de l'établissement situé rue Royale, à Paris : nous sommes en 1913, chez Maxim'S. Après le spectacle au Moulin Rouge, aux Folies Bergères ou au Caf'Conc', c est ici que se retrouve le Tout Paris : Sarah Bernhardt, Mistinguett, Réjane, Liane de Pougy et leurs amants du jour, Colette qui en ce moment fait scandale, mais aussi Carouso et Chaliapine, Mayol, Fréhel... Déjà, les conversations s'animent au bar d'acajou massif artistement sculpté ; - Mon cher, l'aviation va bientôt faire la pige à l'automobile ; savez-vous que Roland Garros vient de traverser la Méditerranée en 7 heures et 53 minutes? Du jamais vu! Il venait juste de se faire livrer une Bugatti 5 litres type 18; oh, juste un petit caprice. En voici un que la vitesse et les moteurs passionnent, il fera parler de lui, vous verrez! - Oh moi, je ne jure que par la nouvelle Panhard-Levassor, allumage par incandescence qui vient d'être fabriquée en série ; les actions vont grimper c'est moi qui vous le dis! Minuit bien sonné, on se dispute maintenant les tables tandis qu'albert, imperturbable fait face avec diplomatie aux caprices de tous ces habitués qui sèment par poignées roubles, cruzeiros, marks sous les regards admiratifs des cocottes qu'ils entretiennent. 8

9 CHEZ MAXIM S - Vous avez lu la Une du Petit Journal ce matin? Les nouvelles ne sont pas fameuses ;Poincaré est allé en Russie assister à des revues militaires Cette alliance franco-russe n'augure rien de bon... - L'Aurore et le Figaro n'en parlent pas, mais j'ai lu que Marcel Proust vient d'éditer «Du côté de chez Swan», et Maurice Barrès, «La colline inspirée» ça va plutôt bien côté littérature... Mais regardez donc là-bas, la Belle Otero a encore fait des ravages ; vous la voyez dans le petit salon, en train de roucouler avec le prince Léopold II de Belgique? Il pourra toujours lui chanter l air à la mode: «Si tu veux, faire mon bonheur...» Et elle lui répondra aussitôt : «Si t'as si t'as si t'as d'ça Si t'as pas d'ça, y batt'ra pas, le p'tit cœur de Zita...». Ce ne sera ni le premier ni le dernier qu'elle saura bien plumer... Allez, champagne mon ami, et à l'avenir de la France! Texte Josette TRILLAUD Dessin Patrick Bougouin 9

10 1913 L année du Grand Meaulnes Il y a quelques semaines, Josette, la charmante rédactrice en chef du P tit Mag, me dit tout en tournant d un geste machinal sa petite cuillère dans sa tasse de café : «Cette année 1913 est une année magique sur le plan littéraire. Il faut faire un article sur les nouveaux écrivains, ceux qui sont vraiment originaux et vont percer cette année. Pour ma part, je vais écrire un article sur «Du côté de chez Swann» de Marcel Proust qui va paraître prochainement. Jacques Rivière, secrétaire de la NRF, m a parlé d un jeune auteur plein de talent. Il s appelle Alain-Fournier. Il a déjà publié un essai et des nouvelles et il vient, m a-t-il affirmé, de terminer un premier roman étrange et troublant qu il va faire paraître dès juillet. Il a des chances d obtenir le Goncourt. Il faut absolument que tu ailles le voir pour parler avec lui de son roman. Nos lecteurs doivent aussi connaître ce jeune auteur si prometteur.» Au journal, j appris qu Alain-Fournier était devenu, grâce à Péguy, Secrétaire de Claude- Casimir Périer et qu il habitait à Paris. Je me rendis aussitôt chez lui. Un homme aux cheveux bruns, jeune et élégant, vint m ouvrir. Il était grand et mince. Son sourire éclaira un beau visage au teint pâle et mélancolique. Je me présentai et lui dis l objet de ma visite. Courtoisement, il me fit entrer dans une petite pièce aux murs couverts de livres. Il me présenta un fauteuil : «Je vous en prie, me dit-il en s asseyant à son tour, je suis prêt à répondre à vos questions.» Monsieur Alain-Fournier, selon Jacques Rivière, votre ami, vous venez d écrire un roman, votre premier je crois et, en cette année 1913 si fertile en créations littéraires, les lecteurs du P titmag seraient heureux d en savoir un plus sur vous et votre livre. - En effet, mon roman va paraître cette année d abord en feuilleton à la NRF puis il sera édité en livre afin de concourir pour le prix Goncourt. Je l ai intitulé «Le grand Meaulnes». C est l histoire d un homme qui est en train d écrire un roman. Qui est presque mon roman Meaulnes, le grand Meaulnes, le héros de mon livre est un homme dont l enfance fut trop belle. Puisque vous avez mis dans votre roman beaucoup de votre propre vie, pouvez-vous me parler de celle-ci. - Bien volontiers. Je suis né en 1886 à La Chapelle-d Angillon. Mes parents, instituteurs, se sont installés en 1891 à Epineuil-le Fleuriel, en Berry. J ai été leur élève pendant sept années, les plus belles de ma vie. Ainsi, l école, les rues et les habitants du village, les paysages de Sologne où je passais mes vacances chez mon oncle sont le cadre merveilleux du «grand Meaulnes». En évoquant le pays de son enfance, son regard se posa sur une photo adossée aux livres. Cette longue maison rouge, avec cinq portes vitrées, sous des vignes vierges, c était mon école. Elle va devenir dans mon livre l école d Augustin Meaulnes et de son ami François Seurel, le fils de l instituteur. C est la demeure «d où partirent et où revinrent se briser comme des vagues sur un rocher désert leurs aventures» comme je l écris au début du roman. Tout y est réel, mais j ai pris soin de modifier les noms des personnages, des lieux et leur disposition. C est donc un roman autobiographique et d aventures - Oui, d aventures et de découvertes à la manière de Stevenson. Meaulnes qui a dix-sept ans quand il arrive à l école de Sainte- Agathe est un être d exception, tourmenté et insatisfait. François Seurel admire en lui le chasseur et l aventurier. Il l arrachera à sa petite vie tranquille. C est à travers leurs épreuves qu ils vont se former et renoncer à leur jeunesse avec le sentiment d un paradis perdu. Mon roman raconte ce difficile passage de l état d enfant à l état d homme 10

11 1913 L année du Grand Meaulnes vous influencer? Comme il prononçait ces mots, il me sembla qu une ombre de nostalgie passait devant ses yeux. Ces épreuves sont-elles si douloureuses? - Oui, d autant plus que l amour impossible, un des grands thèmes du livre avec l amitié, est la transposition d un échec amoureux que j ai vécu autrefois et dont j ai souffert longtemps. La jeune fille si belle, si pure que Meaulnes rencontre à la fête du domaine sans nom, c est celle dont je suis tombé follement amoureux un jour à Paris à la sortie du Grand Palais. Par la suite, j ai appris qu elle s était mariée. J ai essayé de l oublier dans les bras d autres femmes mais je n ai jamais cessé de l aimer. Mon roman relate des aventures dans lesquelles joie et souffrance, réel et imaginaire s entremêlent, un peu comme dans les romans courtois : passage dans l inconnu, château mystérieux, fête étrange, épreuves du découragement, de la séparation, de la tentation Meaulnes est donc une sorte de chevalier? - En un sens oui, il doit se montrer courageux, fidèle à la parole donnée et digne de la dame qu il aime en étant pur donc en réparant ses fautes. Monsieur Alain-Fournier, ce premier roman semble avoir toutes les qualités pour maintenir les lecteurs en état d attente. Dernière question : quels sont les écrivains qui ont pu - Ils sont nombreux. Je n en citerai que quelques- uns : les romanciers anglais d abord que j ai beaucoup lus lorsque j étais en Angleterre, Jules Laforgue pour sa tendre vision de la vie, Francis Jammes qui m a aidé à dire le passé et la vie, Marguerite Audoux dont l écriture d une simplicité parfaite révèle l âme. Il y a aussi l influence morale de mes amis Paul Claudel et Charles Péguy. Eh bien, cher monsieur Alain-Fournier, merci de m avoir accordé cet entretien qui, j en suis sûr, donnera à nos lecteurs l envie de lire votre roman dès sa parution. Nous lui souhaitons bonne chance pour le Goncourt Avec la plus exquise courtoisie, Alain-Fournier me raccompagna jusqu à sa porte. Il avait, me dit-il, un courrier littéraire à rédiger en urgence pour Paris-Journal. Propos recueillis par notre journaliste Jackie Ferré Sous les ponts du Cosson, D la Loire et du Beuvron L eau coule et le temps Passe doucement Et le P tit mag Est toujours performant. On fait d la rhétorique, Des vers et des articles Un grand feuilleton Quelquefois délirant, Mais on s amuse tout l temps. SUR LES BORDS DE LA LOIRE Nous les fins Reporters, Nous n'en avons pas l'air, Riches d'idées D'où jaillit l'amitié Dans le P'tit Mag Chacun peut s'exprimer. Ecrire c'est pas sorcier, Il faut savoir jongler Avec les mots, La grammaire, l'alphabet, Le P'tit Mag c'est parfait! 11 Sur les bords de la Loire Lorsque tout devient noir Dans les buissons Ça s bécote, ça gamberge, Les gars les filles Font leur nid sur les berges Hôtel des courants d air, P tites vertus à pas cher Et des marlous S amusent et gambillent Au port de La Creusille.

12 POIL À GRATTER La fronde du pantalon Réveillez-vous camarades! Abandonnez vos casseroles et vos balais! Nous avons gagné la bataille du «soutien- gorge». Poursuivons notre effort et gagnons celle du: «PANTALON». Abolissons cette loi du 26 Brumaire. Si depuis 1909, nous sommes autorisées à porter le pantalon à condition de «tenir un guidon de bicyclette ou les rênes d un cheval à la main», ce n est pas suffisant. C est une atteinte à notre dignité de Femmes. Nous voulons porter robe ou pantalon, comme bon nous semble sans en demander la permission. Descendons dans la rue, mes Sœurs! Gagnons cette fronde! Montrons à nos Hommes que dorénavant, nous serons deux à porter la culotte! Colette Holley Demandez le N 100! FEVRIER Soirée jeux. Le 2ème jeudi de chaque mois à partir de 17 heures au Bacchus Gourmand ou au Liber - Thés, avenue Wilson, Blois Vienne. Troc et change. Du 5 au 15 février tout s échange à Chemins Faisant, lieu d animation et d écoute au 3 rue du 1er Septembre, Blois-Vienne. Final du Troc et Change le samedi 16 février à l ALCV. Des jeux sur un plateau. Mercredi 20 février à la ludothèque de l ALCV. Stage d expression corporelle et théâtrale. Approche ludique des techniques théâtrales; imagination et créativité; humour, le samedi 30 mars de 14h30 à 17h30. Pour adultes à partir de 16 ans. Infos juridiques. Chaque premier vendredi du mois, de 9 à 12 heures sur rendez-vous au Accueil de loisirs des 3 à 12 ans. Le centre de loisirs est ouvert durant les vacances de février du lundi 18 février au vendredi 1er mars. Exposition de photos. Susan Sheltra-Becker, adhérente à l ALCV, expose ses «Vibrations lumineuses» jusqu au 25 février dans les salons de l Hôtel de Ville. Ouvert du lundi au vendredi de 9 à 17 heures Un siècle sépare ces dates, c est pourquoi les Reporters du P tit Mag ont remonté le temps pour faire de son centième numéro un numéro très spécial à l ambiance très LES REPORTERS DU P TIT MAG Rendez-vous de rédaction Jeudi 21 fevrier 2013 à 18 heures à l alcv Thème: Qu emporteriez-vous sur une île déserte? ALCV 1, rue Dupré BLOIS Sud SeSecrétariat ouvert du lundi au vendredi Dde 9 à 12 heures et de 14 à 19 heures (fermeture à 18 heures durant les vacances scolaires)

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT Un rêve aventureux du détective Paul X UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR LA JEUNESSE DE JEAN-PIERRE DURU PRÉSENTATION DE LA PIÈCE «ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT» Le détective privé

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau La grammaire du français en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS niveau B1 L ADJECTIF 1 Écoutez et complétez Piste 3 1 La mairie de votre ville organise une séance publique le 16 mars dans les locaux (12

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Théâtre, danse, conte et jonglage seront aux rendez vous de cette semaine. Tous les ans, le Dix (Maison de quartier de la Butte Sainte Anne) accueille

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école».

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Le sac à album «Dans la cour de l école» Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Ce livre a été lu en classe plusieurs fois, votre enfant connaît déjà l histoire

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

La souris voyageuse. Pipistrelle à Venise. Annick et Jacques Laban OCOKRNWOG. Novembre 2001

La souris voyageuse. Pipistrelle à Venise. Annick et Jacques Laban OCOKRNWOG. Novembre 2001 La souris voyageuse Pipistrelle à Venise Annick et Jacques Laban Novembre 2001 1 Dans la gare de Nice, sous une grosse traverse en bois vivait une famille de souris. La demeure était certes un peu bruyante,

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004 Französisch Zeit: 45 Minuten Alle Abteilungen Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : I. Compréhension Tout le monde à pied ou à vélo! Le 22 septembre, marchez,

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail

Chansons. Cache tes mains derrière ton dos, Où je te donne un coup d'marteau... Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand.

Chansons. Cache tes mains derrière ton dos, Où je te donne un coup d'marteau... Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand. Chansons Je vais à l'école Je suis content. Je suis un grand. Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand. Je m'amuse gaiement Rangeons-nous par deux Rangeons-nous par deux, Je donne la main à

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1)

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1) La princesse qui n aimait pas les princes (1) Il était une fois, dans un beau et paisible royaume, une jolie princesse qui réussit un jour une superbe mayonnaise. Conseillers et ministres, cuisiniers et

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2 Couleur Mékong Recueil de poèmes, de chansons et de partitions Volume 2 1 INDEX CHANSONS & PARTITIONS Chanson Partition Aime-moi sans mentir...................................... 75....... 218 Amours cosmiques........................................

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Les classes de mon école. Les trois classes. Ma poésie... Dans la classe. De Monsieur Leblond, Dans la classe. On élève des tritons.

Les classes de mon école. Les trois classes. Ma poésie... Dans la classe. De Monsieur Leblond, Dans la classe. On élève des tritons. Les trois classes Les classes de mon école Production d écrits Ma poésie... De Monsieur Leblond, On élève des tritons. De On élève De Madame Levert, On élève des hamsters. De On élève De Mademoiselle Legris,

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Conversations au château hanté : Scène de ménage

Conversations au château hanté : Scène de ménage Séquence 34 - Sketch 1/5 Les verbes terminés par «-ant» sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle, sketch

Plus en détail

Cheminement onirique

Cheminement onirique Cheminement onirique Notre projet était d'illustrer le cheminement du rêve ; la lettre à la manière de Diderot est adressée à Sophie Volland dans le but de lui raconter son songe artistique. Les photographies

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain. Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010

Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain. Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010 Departamento de Francés Empedrón 16 15572 Neda A Coruña Spain Mon journal de voyage à Paris 20 25 mars 2010 Le plan de Paris Les mots nouveaux que j ai appris : PETIT VOCABULAIRE Je ne parle pas très bien

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

CONCOURS DIS-MOI DIX MOTS :

CONCOURS DIS-MOI DIX MOTS : CONCOURS DIS-MOI DIX MOTS : THEME : Dis-moi dix mots à la folie : Ambiancer à tire-larigot charivari s enlivrer faribole hurluberlu ouf timbré tohu-bohu zigzag Classe de 3 ème 3 du Collège Victor Hugo

Plus en détail

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer Corpus n 2 : Sujet : Dans une classe de première, vous étudierez le groupement de textes suivant dans le cadre de l objet d étude Ecriture poétique et quête du sens». Vous présenterez votre projet d ensemble

Plus en détail

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Auteur F. Henry 19 février 2013 Sommaire 1/ L Office du tourisme Horaires d ouverture page 1 Nos services page 2 Animations page 2/3 2/ Patrimoine

Plus en détail

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle commence sa crise d éternuements, il faut que je m arrache.

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail