RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis. À l ATTENTION DE : Veuillez remettre aux destinataires à l'interne :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis. À l ATTENTION DE : Veuillez remettre aux destinataires à l'interne :"

Transcription

1 RÉGLEMENTATION DES MEMBRES avis À l ATTENTION DE : Veuillez remettre aux destinataires à l'interne : Personnes désignées responsables Affaires juridiques et conformité Chefs des finances Comptabilité réglementaire Groupe des vérificateurs Crédit Détail Haute direction Opérations Pupitre de négociations Vérification interne Personne-ressource : Richard J. Corner RM0491 Vice-président à la politique réglementaire Le 12 septembre 2007 Projet sur la couverture des titres de participation Phase 1 de la mise en œuvre de la modification au règlement Le présent avis sur la réglementation des membres contient des renseignements additionnels qui permettent d interpréter les modifications au Règlement 100 de l ACCOVAM, lesquelles seront mises en œuvre à compter du 17 septembre On trouvera, dans le reste du présent avis, une liste de chaque modification ainsi que des conseils permettant d interpréter la mise en application de chaque exigence modifiée. MODIFICATIONS AU SOUS-ALINEA 2(a)(v) DU REGLEMENT 100 Le sous-alinéa 2(a)(v) du Règlement 100 de l ACCOVAM fixe le capital prescrit et les couvertures prescrites (collectivement, les «couvertures») pour ce qui est de certains titres d emprunt de sociétés. Parmi ces exigences, on trouve des règles qui portent sur les couvertures prescrites dans le cas des titres d emprunt convertibles et des titres d emprunt à coupons détachés convertibles. Ces règles sont modifiées afin de : 1. faire en sorte que les couvertures prescrites des titres d emprunt convertibles correspondent à celles qui s appliqueraient à une position équivalente dans le titre sous-jacent; 2. limiter les couvertures prescrites des titres d emprunt à coupons détachés convertibles.

2 2 Couvertures prescrites des titres d emprunt convertibles À l heure actuelle, les règles applicables aux titres d emprunt convertibles essaient de tenir compte du risque associé au titre sous-jacent pour établir une couverture prescrite globale. Plus précisément, les règles actuelles prévoient que l on doit fournir 25 % ou 50 % de l excédent de la valeur au marché du titre d emprunt convertible sur sa valeur nominale (sous réserve d une exigence minimale) lorsque le titre sous-jacent a un taux de couverture de 25 % ou de 50 %, respectivement. Les nouvelles règles applicables aux titres d emprunt convertibles tiennent compte des cas où le taux de couverture du titre sous-jacent est autre que 25 % ou 50 % et garantissent, lorsqu un titre d emprunt convertible se négocie «profondément dans le cours», que la valeur d emprunt attribuée au titre d emprunt convertible est identique à celle qui serait attribuée à la position dans le titre sous-jacent. Les nouvelles règles sont énoncées à la note 1 du sous-alinéa 2(a)(v) du Règlement 100 de l ACCOVAM. Couvertures prescrites des titres d emprunt à coupons détachés convertibles Les nouvelles règles précisent également que la valeur d emprunt attribuée aux titres d emprunt à coupons détachés convertibles ne doit pas être inférieure à celle qui est attribuée au titre sous-jacent. Par conséquent, les couvertures prescrites des titres d emprunt à coupons détachés convertibles ont été modifiées pour garantir qu il en est bien ainsi. MODIFICATIONS AU SOUS-ALINÉA 2(a)(xi) DU RÈGLEMENT 100 Étant donné les modifications apportées au sous-alinéa 2(a)(v) du Règlement 100 de l ACCOVAM, des modifications conformes ont également été apportées au sousalinéa 2(a)(xi) du Règlement 100 de l ACCOVAM. Il n y aura toutefois aucune modification du calcul de la couverture requise dans le cas des coupons détachés et des titres d emprunt à coupons détachés. MODIFICATIONS AUX SOUS-ALINÉAS 2(f)(i) ET 2(f)(ii) DU RÈGLEMENT 100 Le sous-alinéa 2(f)(i) du Règlement 100 de l ACCOVAM prévoit expressément que les titres de sociétés désignées comme sociétés de capital de démarrage à la Bourse de croissance TSX et les titres de sociétés classées comme émetteurs du groupe 3 ou émetteurs inactifs du groupe 2 à la Bourse de croissance TSX n ont aucune valeur d emprunt. Il énonce également le cours actuel par action en fonction de la couverture prescrite pour des titres (autres que des obligations et des débentures) inscrits à la cote : (1) de toute Bourse reconnue au Canada ou aux États-Unis, (2) de la «Tokyo Stock Exchange First Section» et (3) de la «London Stock Exchange». En particulier, les nouvelles règles : 1. stipulent que tous les titres inscrits dont les exigences d inscription à la cote ne comprennent pas «d exigences adéquates de bénéfice avant impôts, d actif corporel net et de fonds de roulement minimaux» ne sont pas admissibles aux fins de couverture [sous-alinéa 2(f)(i) du Règlement 100 de l ACCOVAM];

3 3 2. stipulent qu un groupe élargi de titres inscrits à la cote de bourses étrangères à l extérieur du Canada et des États-Unis (outre les titres cotés à la «Tokyo Stock Exchange First Section» ou à la «London Stock Exchange») est admissible aux fins de couverture [sous-alinéa 2(f)(ii) du Règlement 100 de l ACCOVAM]; 3. rendent compte de modifications à des fins de clarification pour l ensemble de l alinéa 2(f) du Règlement 100. Titres inscrits à la cote non admissibles aux fins de couverture [sous-alinéa 2(f)(i) du Règlement 100 de l ACCOVAM] Voici une liste de groupes sur des marchés dont les émissions ne sont pas admissibles aux fins de couverture : Les titres de sociétés inscrites au Canadian Trading and Quotation System Inc. Les titres de sociétés de capital de démarrage cotés à la Bourse de croissance TSX Les titres de sociétés classées comme émetteurs inactifs du groupe 2 cotés à la Bourse de croissance TSX Les titres de sociétés classées comme émetteurs du groupe 3 cotés à la Bourse de croissance TSX Cette liste comprend tous les groupes antérieurs dont les émissions étaient expressément inscrites comme non admissibles aux fins de couverture et tous les autres groupes qui, de l avis du personnel de l ACCOVAM, n ont pas les «exigences adéquates de bénéfice avant impôts, d actif corporel net et de fonds de roulement minimaux». Cette liste sera mise à jour au besoin par le personnel de l ACCOVAM. Admissibilité aux fins de couverture des titres inscrits à la cote de bourses étrangères [sous-alinéa 2(f)(ii) du Règlement 100 de l ACCOVAM] Voici une liste des indices de marchés étrangers dont les émissions seront dorénavant admissibles aux fins de couverture à un taux de couverture de 50 % à la date d entrée en vigueur des présentes modifications : AEX Cet indice boursier est tiré de l Amsterdam Exchange et se compose des 25 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient sur le Euronext Amsterdam. CAC 40 Cet indice boursier est tiré de l ancien système de négociation électronique de la Bourse de Paris, la Cotation Assistée en Continu, et se compose des 40 principales émissions parmi les 100 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à l Euronext Paris. DAX 30 Cet indice boursier est tiré de la Deutsche Aktien Xchange 30 et se compose des 30 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à la Bourse de Frankfort.

4 4 FTSE 100 Cet indice boursier est tiré de la Financial Times Stock Exchange 100 et se compose des 100 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à la Bourse de Londres. Hang Seng Cet indice boursier se compose actuellement des 39 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à la Bourse de Hong Kong. S&P/ASX 50 Cet indice boursier se compose des 50 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à la Bourse de l Australie. TOPIX 150 Cet indice boursier se compose des 150 sociétés les plus importantes dont les titres se négocient à la Bourse de Tokyo. Cette liste des indices des marchés étrangers sera mise à jour au besoin par le personnel de l ACCOVAM. De plus, à des fins d information, vous trouverez à la pièce jointe n o 1 la liste des titres des sociétés faisant partie de chacun des indices précédents, dressée en date du 10 août Cette liste est fournie à titre indicatif seulement. Afin de savoir quelles émissions de titres des sociétés étrangères faisant partie de la liste sont admissibles aux fins de couverture, les membres doivent se tenir informés des émissions de ces sociétés qui font partie des indices énumérés précédemment. Modifications à des fins de clarification [alinéa 2(f) du Règlement 100 de l ACCOVAM] Outre les modifications importantes dont il est question précédemment, la version révisée de l alinéa 2(f) du Règlement 100 de l ACCOVAM : précise séparément les couvertures prescrites actuelles des bons de souscription émis par des banques [sous-alinéa 2(f)(iii) du Règlement 100 de l ACCOVAM]; simplifie de façon appréciable la formulation des couvertures prescrites actuelles des positions dans des parts liées à un indice et des paniers de titres d un indice admissibles [sous-alinéa 2(f)(vii) du Règlement 100 de l ACCOVAM]. MODIFICATIONS À L ARTICLE 12 DU RÈGLEMENT 100 À l heure actuelle, l article 12 du Règlement 100 de l ACCOVAM fixe des couvertures prescrites précises à l égard de certaines positions dans des titres de comptes propres de sociétés membres. Les positions dans des titres dont il est question sont entre autres les actions privilégiées à taux flottant et les actions privilégiées à taux flottant convertibles. Les règles actuelles relatives aux actions privilégiées à taux flottant fixent le taux de couverture à 10 % ou à 25 %, suivant qu une émission de second rang reliée est admissible ou non à un taux de couverture de 25 %. À l heure actuelle, les règles applicables aux actions privilégiées à taux flottant convertibles essaient de tenir compte du risque associé au titre sous-jacent en vue d établir une couverture prescrite globale. Plus précisément, les règles actuelles prévoient que l on doit fournir 25 % ou 50 % de l excédent de la valeur au marché de l action privilégiée à taux flottant convertible sur sa valeur nominale lorsque le titre sous-jacent a un taux de couverture de 25 % ou de 50 %, respectivement.

5 5 Les nouvelles règles applicables aux actions privilégiées à taux flottant et aux actions privilégiées à taux flottant convertibles tiennent compte des cas où l émission de second rang reliée ou le taux de couverture des titres sous-jacents est autre que 25 % ou 50 % et garantissent, lorsqu une action privilégiée à taux flottant convertible se négocie «profondément dans le cours», que la valeur d emprunt attribuée à l action privilégiée est identique à la valeur d emprunt qui serait accordée à la position dans des titres sousjacents. Les nouvelles règles sont énoncées à l alinéa 12(c) du Règlement 100 de l ACCOVAM. Statuts et règlements de l ACCOVAM cités dans le présent avis :

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Nom de la société Calcul de l excédent du fonds de roulement (au, par comparaison au ) Élément Période en cours Période antérieure 1. Actif courant

Plus en détail

Statuts et Règlements. Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société

Statuts et Règlements. Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Personne-ressource : Richard J. Corner Directeur de la politique de réglementation (416) 943-6908 Prière de transmettre aux intéressés dans votre société BULLETIN No 2732 Le 30 mai 2000 Statuts et Règlements

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATIONS MODIFIANT LA NORME CANADIENNE 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

PROJET DE MODIFICATIONS MODIFIANT LA NORME CANADIENNE 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ PROJET DE MODIFICATIONS MODIFIANT LA NORME CANADIENNE 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 1. L article 1.1 de la Norme canadienne 44-101 sur le placement de titres au moyen

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : L. Piergeti : (416) 865-3026 lpiergeti@ida.ca RM

Plus en détail

Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains. Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti

Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains. Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti Norme multilatérale 51-105 Emetteurs cotés sur les marchés de gré à gré américains PART 1 Définitions, désignation et détermination de l émetteur assujetti 1. Définitions 2. Application des définitions

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation Avis relatif à l intégrité du marché Orientation 28 juillet 2005 N o 2005-026 Acheminement suggéré Négociation Affaires juridiques et Conformité NÉGOCIATION DE TITRES SUR LES MARCHÉS EN DEVISES AMÉRICAINE

Plus en détail

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015 AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015 AUTOCERTIFICATION MODIFICATION AU MANUEL DES RISQUES DE LA CDCC RELATIVEMENT AUX QUOTITÉS APPLIQUÉES AUX GARANTIES Le 14 juillet 2014, le conseil d administration

Plus en détail

rapport des vérificateurs

rapport des vérificateurs rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons

Plus en détail

Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc.

Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc. Avis de modification des ACVM concernant la reconnaissance de La Neo Bourse Aequitas Inc. Le 3 septembre 2015 Introduction Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les «ACVM» ou «nous») mettent

Plus en détail

Obligation pour un ordre invisible de procurer une amélioration du cours lorsqu'il est négocié contre un ordre visant des lots irréguliers

Obligation pour un ordre invisible de procurer une amélioration du cours lorsqu'il est négocié contre un ordre visant des lots irréguliers Avis sur les règles Avis d approbation RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : Kevin McCoy Vice-président

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Avis multilatéral 51-343 des ACVM

Avis multilatéral 51-343 des ACVM Le 16 avril 2015 Avis multilatéral 51-343 des ACVM Émetteurs émergents dont les titres sont inscrits à la cote du marché de capital de risque de la Bolsa de Santiago Les autorités en valeurs mobilières

Plus en détail

Énoncé des politiques et des méthodes de placement

Énoncé des politiques et des méthodes de placement Société canadienne du cancer Énoncé des politiques et des méthodes de placement Contexte La Société souhaite investir ses fonds avec prudence, en accordant toute l attention nécessaire à la gestion des

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

Avis aux organisations participantes et aux membres

Avis aux organisations participantes et aux membres Avis aux organisations participantes et aux membres Le 30 octobre 2007 2007-037 MARCHÉS BOURSIERS TSX AVIS DE MODIFICATION DES DROITS DE NÉGOCIATION DES ACTIONS Veuillez prendre note des changements aux

Plus en détail

bulletin Modifications des articles 9 et 10 du Règlement 100 de l ACCOVAM relatives aux options sur devises compensées par la CCCPD

bulletin Modifications des articles 9 et 10 du Règlement 100 de l ACCOVAM relatives aux options sur devises compensées par la CCCPD bulletin Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Jane Tan Analyste de l information, Politique réglementaire BULLETIN N 3466 416-943-6979 Le 3 octobre 2005 Statuts

Plus en détail

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales)

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Destinataires : Membres de Caisse populaire Acadie Ltée, Caisse populaire Beauséjour Ltée, Caisse

Plus en détail

bulletin Kenneth A. Nason Secrétaire de l Association

bulletin Kenneth A. Nason Secrétaire de l Association bulletin Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Jane Tan Analyste de l information, Politique réglementaire (416) 943-6979 BULLETIN N 3491 Le 9 décembre 2005 Statuts

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 OBLIGATIONS D INSCRIPTION 3. Auditeur

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14 BULLETIN OFFICIEL DE LA COTE Douala Stock Exchange Société Anonyme avec Conseil d'administration au capital social de 1 740 500 000 FCFA Immeuble de la Bourse, B.P. 442 Douala, Cameroun RC n 027 967 C.C.M110

Plus en détail

Projet de modification de la définition d'«ordre dispensé de la mention à découvert»

Projet de modification de la définition d'«ordre dispensé de la mention à découvert» Avis sur les règles Appel à commentaires RUIM Date limite pour les commentaires: le 14 septembre 2015 Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Haute direction Institutions Pupitre

Plus en détail

Pratiques exemplaires en gestion du risque de crédit. Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres

Pratiques exemplaires en gestion du risque de crédit. Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l interne: Affaires juridiques et conformité Comptabilité réglementaire Crédit Détail Haute direction Institutionnel

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu Article 1 Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu Compagnies d assurance Loi de l impôt sur le revenu 138 L article 138 de la Loi de l impôt sur le revenu (la Loi)

Plus en détail

LES INDICES BOURSIERS

LES INDICES BOURSIERS TRADAFRIQUE LES INDICES BOURSIERS [Type the document subtitle] Di [Pick the date] Qu est ce que les indices boursiers Les indices permettent de mesurer l évolution des marchés boursiers ce sont à la fois

Plus en détail

ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT

ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT Rubrique 1. Dénomination et adresse de la Société Eldorado Gold Corporation («Eldorado» ou la «Société») Suite 1188 Bentall

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices AUTOCERTIFICATION

Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices AUTOCERTIFICATION Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 149-15 Le 10 décembre 2015

Plus en détail

APERÇU DES OBLIGATIONS

APERÇU DES OBLIGATIONS Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l'interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Vérification interne Personne-ressource

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES avis Personne-ressource : L. Boyce : (416) 943-6903 - lboyce@ida.ca RM0281 Le 12 avril 2004 À l ATTENTION DE : Personnes désignées responsables Chefs des finances Destinataire(s)

Plus en détail

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010 Liste de vérification Partie A Exigences législatives en matière de politique sur les liquidités La caisse a t elle établi une politique relative à ses liquidités? Par. 85(1) de la Loi. La politique sur

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Vu les faits et les arguments soumis par IFE au soutien de la demande, notamment :

Vu les faits et les arguments soumis par IFE au soutien de la demande, notamment : DÉCISION N 2014-PDG-0177 Dispense de reconnaissance d ICE Futures Europe à titre de bourse et de marché organisé en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, RLRQ, c. I-14.01 Dispense

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

PUBLICITÉ, DOCUMENTATION COMMERCIALE ET CORRESPONDANCE

PUBLICITÉ, DOCUMENTATION COMMERCIALE ET CORRESPONDANCE Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation MCeX CIRCULAIRE Le 3 septembre 2008

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

Actions privilégiées rachetables émises à titre de mesure de planification fiscale (exposésondage

Actions privilégiées rachetables émises à titre de mesure de planification fiscale (exposésondage Actions privilégiées rachetables émises à titre de mesure de planification fiscale (exposésondage publié) En Bref Le 1 er octobre 2014, le Conseil des normes comptables du Canada (CNC) a publié un exposé-sondage

Plus en détail

LA NEO BOURSE AEQUITAS INC. MANUEL D INSCRIPTION À LA COTE (LE «MANUEL D INSCRIPTION»)

LA NEO BOURSE AEQUITAS INC. MANUEL D INSCRIPTION À LA COTE (LE «MANUEL D INSCRIPTION») LA NEO BOURSE AEQUITAS INC. MANUEL D INSCRIPTION À LA COTE (LE «MANUEL D INSCRIPTION») 1 Table des matières PARTIE I. Définitions, interprétation et pouvoir discrétionnaire... 6 1.01 Définitions... 6 1.02

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

CONTRATS À TERME SUR ACCEPTATIONS BANCAIRES CANADIENNES DE TROIS MOIS (BAX) MODIFICATIONS À LA PROCÉDURE APPLICABLE AU PRIX DE RÈGLEMENT QUOTIDIEN

CONTRATS À TERME SUR ACCEPTATIONS BANCAIRES CANADIENNES DE TROIS MOIS (BAX) MODIFICATIONS À LA PROCÉDURE APPLICABLE AU PRIX DE RÈGLEMENT QUOTIDIEN Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back -office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 2 juillet 2004 CONTRATS

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

Projet sur la couverture des titres de participation Phase 1 de la mise en œuvre de la modification au règlement

Projet sur la couverture des titres de participation Phase 1 de la mise en œuvre de la modification au règlement Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Richard J. Corner Vice-président à la politique réglementaire BULLETIN N o 3669 416 943-6908 Le 12 septembre 2007 rcorner@ida.ca

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Résolutions à titre ordinaire

Résolutions à titre ordinaire COFACE SA CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 FEVRIER 2015 Rapport du Conseil d administration sur les résolutions présentées à l Assemblée Générale Mixte Le rapport a pour objet de présenter les résolutions

Plus en détail

Politique d exécution optimale des transactions en instruments financiers

Politique d exécution optimale des transactions en instruments financiers Belfius Banque a mis en place la présente politique d exécution des ordres de ses Clients afin de répondre aux exigences de la Directive européenne concernant les marchés d Instruments Financiers. Cette

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 18 octobre

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2013-217

Décision de télécom CRTC 2013-217 Décision de télécom CRTC 2013-217 Version PDF Ottawa, le 7 mai 2013 Bell Aliant Communications régionales, société en commandite et Bell Canada Nouveaux tarifs applicables à l espace de co-implantation

Plus en détail

L Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières

L Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières RAPPORT SUR LES PROCÉDURES ET LES CONSTATATIONS DES EXPERTS COMPTABLES AU SUJET DES LIVRES ET DES REGISTRES OBLIGATOIRES DE COURTIERS CANDIDATS RETENANT LES SERVICES TED DE FOURNISSEURS DE SYSTÈMES PROPRIÉTAIRES

Plus en détail

ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT

ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT Rubrique 1. Dénomination et adresse de la Société Eldorado Gold Corporation («Eldorado» ou la «Société») Suite 1188 Bentall

Plus en détail

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Document de Méthodologie Morningstar 02 Mai 2011 Introduction L Indice Québec Banque Nationale Morningstar («l Indice») est un indice

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES Article 1 Sociétés de placement hypothécaire Paragraphe 1(1) Définition de

Plus en détail

Frais d interchange de Visa Canada

Frais d interchange de Visa Canada de Visa Canada Les tableaux suivants font état des frais d interchange appliqués aux transactions financières Visa effectuées au Canada1. Visa utilise les frais d interchange comme frais de transfert entre

Plus en détail

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur.

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur. SPÉCIALISTE ÉTRANGER Dans le but de favoriser le recrutement de particuliers à l extérieur du Canada qui disposent d une expertise dans certains secteurs d activités spécialisées, la législation fiscale

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

Chapitre 4 : Décisions de financement

Chapitre 4 : Décisions de financement Chapitre 4 : Décisions de financement I. Financement par fonds propres II. Financement par endettement III. Coût du capital III. Coût du capital Le coût du capital Actif Economique Capitaux Propres Actionnaires

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1.1 Définitions 1.2 Détention de titres par des actionnaires canadiens 1.3 Statut d émetteur

Plus en détail

Modifications de la définition d ordre de base

Modifications de la définition d ordre de base Avis sur les règles Avis d approbation RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : Kevin McCoy Directeur

Plus en détail

Dispenses relatives aux compétences requises Sandra Blake, vice-présidente à l inscription 416 943-6911 sblake@iiroc.ca 15-0068 Le 16 mars 2015

Dispenses relatives aux compétences requises Sandra Blake, vice-présidente à l inscription 416 943-6911 sblake@iiroc.ca 15-0068 Le 16 mars 2015 Avis administratif Généralités Règles des courtiers membres RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Comptabilité réglementaire Haute direction Institutions Pupitre de négociation

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Obligation de déclarer les transactions boursières

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Obligation de déclarer les transactions boursières Circ.-CFB 04/3 Obligation de déclarer Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Obligation de déclarer les transactions boursières (Obligation de déclarer) du 19 août 2004 (Dernière modification

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte En vigueur le 1 er janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES Avis de modification des Conventions de comptes et de services et Convention

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES

DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES Révision sept 2015 Loi de l impôt sur le revenu Page 1 de 8 DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES REMARQUE : SI LA PRÉSENTE DEMANDE EST APPROUVÉE, L AUTORISATION

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 677/A/2007 - France Méthode de calcul de l élément d aide contenu dans les prêts publics

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 677/A/2007 - France Méthode de calcul de l élément d aide contenu dans les prêts publics COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 16.07.2008 C(2008) 3473 final Objet: Aide d État N 677/A/2007 - France Méthode de calcul de l élément d aide contenu dans les prêts publics Monsieur le Ministre, 1. PROCEDURE

Plus en détail

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQt n o 3), qui a pour but de recueillir de l information

Plus en détail

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Introduction Au cours de son existence, une société peut être amenée à effectuer différentes opérations sur son capital

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS 1920 MARTIGNY 1951 SION 3963 CRANS-MONTANA 1870 MONTHEY 3960 SIERRE 1205 GENÈVE www.fidag-sa.ch TABLE DES MATIERES 1. Droit de la révision comptable... 3 2. Droit

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Responsabilité de la société-mère en cas de pollution causée par une société liée et transparence en matière environnementale

Responsabilité de la société-mère en cas de pollution causée par une société liée et transparence en matière environnementale Responsabilité de la société-mère en cas de pollution causée par une société liée et transparence en matière environnementale RESUME La loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour

Plus en détail

La norme IFRS 7 cible les informations à fournir au sujet des instruments financiers.

La norme IFRS 7 cible les informations à fournir au sujet des instruments financiers. Ligne directrice Objet : Déclaration des instruments dérivés Catégorie : Comptabilité N o : D-6 Version initiale : octobre 1995 Révision : juillet 2010 La présente ligne directrice s adresse aux banques,

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Règlement de dépôt ancien (12.2011) Règlement de dépôt nouveau (12.2013) Règlement de dépôt Dispositions générales Art. 1 Champ d

Plus en détail

Étude de l OCRCVM sur la négociation à haute vitesse Appel à collaboration

Étude de l OCRCVM sur la négociation à haute vitesse Appel à collaboration Avis administratif Appel à commentaires RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : Victoria Pinnington

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

CIRCULAIRE Le 24 juillet 2006

CIRCULAIRE Le 24 juillet 2006 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 24 juillet 2006 CONTRAT

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5 Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2

Plus en détail

BARX pour Entreprises

BARX pour Entreprises BARX pour Entreprises Un savoir-faire inégalé et global dans l exécution des opérations de change Barclays Capital est la division de banque d investissement de Barclays Bank PLC. Son modèle d activité

Plus en détail

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier Les produits dérivd rivés s : des instruments incontournables du paysage financier Léon Bitton Vice-président, R&D Bourse de Montréal Inc. CONGRÈS DE L'ASDEQ 19 mai 2005 1 Produits dérivd rivés s : Outils

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail