Communication et médiation des sciences en Albanie: analyse des opinion des futur enseignants, chercheur, journalistes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communication et médiation des sciences en Albanie: analyse des opinion des futur enseignants, chercheur, journalistes."

Transcription

1 Communication et médiation des sciences en Albanie: analyse des opinion des futur enseignants, chercheur, journalistes. Communication and mediation of sciences in Albania: survey on opinions of future teachers, researchers, journalists. Dr. Edlira Prenjasi, Département de Physique, Université de Shkodër, Albanie Prof. Halil Sykja, Département de Physique, Université de Tiranë, Albanie Prof. Artan Haxhi, Département des Sciences de l Éducation, Université de Shkodër, Albanie Résumé Le fond collectif des connaissances technico-scientifiques et industrielles, est d'une grande importance pour le développement harmonieux futur de la Société. Les Sciences, sont basées sur ce «fond» et leur communication, médiation et enseignement prend nécessairement un rôle primordial pour leur développement et enrichissement permanent. En ce début du nouveau millénaire, la science, la technologie et la société sont en train de subir des changements radicaux clairement visibles. L évolution des technologies et la croissance exponentielle du volume des connaissances scientifique ont produit de profonds changements dans nos vies et dans la culture. Les développements scientifiques et technologiques offrent beaucoup plus de possibilités pour améliorer les conditions de vie dans le monde en général et de chaque pays en particulier. Les connaissances scientifiques en accroissement, évoluent de plus en plus profondément la conception du monde qui nous entoure. En Albanie, la question de la communication des sciences et de la technique, spécialement après la formation de l Etat albanais en 1912, a toujours été au centre du débat public, ainsi que des questions comme l efficacité du processus de communication scientifique ; son impact social et culturel dans le contexte de la préparation des citoyens ; la préparation des jeunes pour les études supérieurs, etc De profonds changements dans les caractéristique sociales, politiques et économiques, ainsi que le potentiel de l ouverture du pays à l Union Européenne et au-delà, a mis en évidence, dans certains cas aigus, des problèmes tels que la personnalisation de recherche de raffinement constant avec l évolution de la société et de la technologie. Cette proposition envisage analyser les opinions des futurs enseignants, journalistes, chercheurs, qui étudient à l Université «L.Gurakuqi» de Shkodër, le plus grand centre de l'éducation, de recherche scientifique et de la culture dans le Nord de l'albanie. Mots clés communication scientifique ; enseignements des sciences ; apprentissage des sciences ; formation des médiateurs scientifique ; didactique des sciences. Abstract The collective fund of knowledge in Science and Technology is particularly important for the harmonious development of the society in the future. The permanent development of the Sciences is based on this «fund» and the communication and mediation, as well as the teaching of Sciences necessarily takes a primordial role for the development of a country. In this beginning of the New Millenary, Science, Technology and the Society are going to have big, radical and clearly visible changes. The evolution of technologies and the exponential growth of the volume of scientific knowledge have produced big changes in our lives and in our culture. The development in science and technology offer much more possibilities for ameliorating the standard of lives in every country as well as everywhere in the world. The scientific knowledge, being permanently growing, contributes to the evolution of our concepts about the world around us. In Albania, the problem of science communication information in technology progress, especially after the creation of the relatively recent Albanian State in 1912 has been permanently in the focus of the public debate. The same is true for the efficiency of the process of science communication, of the teaching process of sciences, it s social and cultural impact in the context of the preparation of future citizens of the country, the preparation of the students for university studies etc. Profound changes in the social, political and economic characteristics of our country, as well as the complete opening of the country towards international community in general and European in particular, has put in evidence-sometimes in an acute manner

2 problems concerning the personalisation of scientific research, coping scientific research with the new reality now existing in our country, as well as the evolution of science and technology in the world. This paper aims to show an analysis of opinions of future teachers, journalists, researchers who are studying in the University Luigj Gurakuqi of Shkodër, which is the biggest centre of education of culture and scientific research in the northern part of Albania. Key words science communication; teaching sciences; learning sciences; education and training of scientific communicators and mediators; science education. La Communication Scientifique dans le contexte albanais En ce début du nouveau millénaire, tout le monde subit le charme de la croissance exponentielle du volume des connaissances techniques et scientifiques, si bien que celles des profonds changements, que l évolution des technologies produit dans nos vies et dans notre culture. En Albanie, le "fond collectif" des connaissances technico-scientifiques, a été créé principalement après la formation de l'etat albanais, après une très longue période d occupation Ottomane. Pendant cette période le pays était presque entièrement coupée du reste de l Europe Occidentale juste au moment quand les sciences ont commencé a ce développer et prendre l aspect que nous connaissons aujourd hui. Le fond collectif est d'une grande importance pour le développement harmonieux de la société, ainsi que pour le progrès dans d'autres domaines de la connaissance, de la communication et de l'information. Les branches scientifiques sont à la base de ce «fond» et leur enseignement, ainsi que leur communication et diffusion au public en général, joue un rôle de premier plan dans le développement même du fond, de sa richesse et sa mise à jour permanente. La diffusion des nouveaux paradigmes, de nouvelles réalisations de la science, leur communication et médiation au public, aussi bien que leur 'enseignement et l'apprentissage, en Albanie, ainsi que dans d'autres pays de l'europe et du Monde, a toujours été d'une importance particulière. Il est difficile de dire qu'il y avait une période de «calme» où les acteurs principaux de cette question n'ont pas été préoccupé par des questions telles que: l'efficacité du processus de l'enseignement et l'apprentissage ; l'impact du développement social et culturel de ce processus, dans le cadre de la préparation des citoyens sur nombreux aspects, en particulier, la préparation des jeunes femmes et les jeunes aux études supérieures, pour leurs formations dans des domaines pertinents. Traditionnellement, dans notre pays, la tâche de la diffusion des sciences et des techniques a été confiée surtout à l école où aux universités et respectivement aux enseignants et professeurs des matières scientifiques. La télévision, les revues qualifiées, les livres relatifs à la thématique, les Musées des Sciences ont été aussi utilisés, surtout comme instruments de support aux institutions de l éducation. Cependant, nous constatons que pour une partie de la jeunesse de notre pays, existe une sorte de «crise de réputation» des sciences, surtout pour les sciences dures - une «crise» qui se traduit par le manque du désir des jeunes d étudier ces disciplines, et de les choisir comme matière d étude universitaire, ainsi qu existe le manque du désir de choisir la futur carrière de la vie dans ces domaines, qui sont sans doute difficile et qui nécessitent un effort particulier pour être abordés. Bien sûr, il faut mettre aussi l'accent sur des questions tels que le niveau de préparation des enseignants, leur formation continue, leur motivation au travail et sur la motivation des jeunes aux études scientifiques, l amélioration du niveau technologique à échelle nationale, etc. Mais, il est évident que la tradition maintenant consolidé de notre pays de faire la communication scientifique à travers des institutions de l éducation, va être complété par de nouveaux éléments tels que la diffusion des sciences et la communication à toute la société qui perçoit les développements scientifiques et technologiques, la

3 croissance des connaissances scientifiques, le changement de plus en plus profond de concept que nous avons sur le monde qui nous entoure. Pour cet raison, nous avons cherché l opinion des nos étudiants de l Université de Shkodër, qui, comme les étudiants de tous le monde, constituent la part de la société la plus sensible aux changements sociaux, culturelle, politique, et plus spécifiquement dans le domaine de la communication scientifique, objet du présent travail. La recherche des opinions des futur enseignants, chercheur, journalistes à l université «L.Gurakuqi» de Shkodër : L université «L.Gurakuqi» de Shkodër, en Albanie, est une Institution Nationale de l'enseignement Supérieur et de la Recherche, (ancienne Ecole Supérieure Pédagogique "Luigj Gurakuqi"), qui dépend du Ministère de l'éducation et de Recherches Scientifiques. L Université dispose de six facultés: la Faculté des Sciences Naturelles, des Sciences Sociales, des Langues Étrangères, des Sciences de l'éducation, du Droit et de l Économie et 24 Départements. Elle constitue le plus grand centre de l'éducation, de recherche scientifique et de la culture dans le Nord de l'albanie, et au fil des ans, elle a formé et qualifié des milliers d enseignants dans les branches de linguistique-littérature, géographie-histoire, mathématiquesphysique et chimie-biologie. Le relief géographique de la Région de Shkodër, est dominé par des montagnes, et un grand pourcentage de la population, 62,3%, vit dans des villages (la région compte 269 villages); dans certaines zones particulières, ce pourcentage atteint les valeurs de 89% et 82 %. Les écoles dans cette région jouent un rôle important en offrant, aux enfants et aux jeunes, un accès à l'éducation. Chaque année, environ enfants sont inscrits dans les écoles primaires et environ sont inscrits dans les écoles secondaires. L'Université de Shkodër joue un rôle de pont entre les écoles et les communautés villageoises, aussi parce qu'une partie des enseignants qui s y qualifient, retournent travailler dans leur village d'origine. Nous nous sommes intéressées au cas particulier des nos étudiants qui représentent des futurs enseignants, futurs journalistes, futurs chercheurs, soit dans le domaine des sciences naturelles,soit des sciences humaines et sociales. Nous leur avons demandé (28 futur enseignants des sciences ou chercheur + 46 futur enseignants de langue et littérature ou future journalistes) de répondre à un questionnaire contenant 11 propositions. Les réponses devraient être faites selon les «5 points» de l échelle de Likert : Pleinement d accord (Pd A), d accord (d A), pas sur (PS), pas d accord (Pd A), entièrement pas d accord (EPd A). Enfin, nous avons regroupé une gamme des structures, institutions, organisations diverses qui développent, appuient, promeuvent la communication scientifique, et nous avons demandé aux sujets de les ranger dans un ordre décroissant à partir de la meilleure. Considérations : Les propositions englobent différents aspect du problème de la communications scientifique, tel par exemple : la self évaluation faite par les sujets liée à leur préparation universitaire en tant que futurs communicateurs des sciences ; l évaluation faite par les sujets pour l école comme une structure où l on peut développer la communication scientifique ; l évaluation que les sujets font pour leur formation sur la communication scientifique ; l évaluation qu ils font pour le statut de l enseignant comme communicateur des sciences par rapport au territoire de exercice de leur profession, aussi bien que les habitants de cet territoire. 1.Évaluation des sujets sur leur préparation et leur formation en tant que futurs communicateurs des sciences : Selon les données collectées, nos sujets ont en général, une attitude positive envers la formation qu'ils reçoivent au cours de leurs études universitaires. Ils pensent que cette préparation constitue la base pour entreprendre non seulement la profession d enseignant, chercheur où de journaliste, etc, mais aussi de communicateur des sciences. En particulier, 93% d entre eux, se disant appartenir aux deux branches, scientifique et humaine, répondent d être Pleinement d A ou d A sur la proposition (1.1) : «un enseignant des matières scientifiques est aussi un communicateur des sciences». 50% des sujets des branches

4 scientifique et 63% des sujets des branches humaine, répondent d être Pleinement d A ou d A sur la proposition (1.2) : «Les matières scientifiques que j ai étudié pour devenir un enseignant(e) de ces disciplines donnent suffisamment de bases pour la communication scientifique». Il y a des différences d opinion concernant la proposition 1.3: L étude de la didactique des sciences est plus que suffisante pour devenir un communicateur des sciences. 85% des sujets des branches scientifique répondent d être Pleinement d A où d A, contre 39% des sujets des branches humaine. Il y a aussi des différences d opinion concernant la proposition 1.4: «Un journaliste qualifié (e) pour d une rubrique scientifique des medias est un communicateur des sciences». Entre les sujets des branches scientifiques, 43% répondent d être Pleinement d A ou d A, et 21% répondent d être Pas d A et E Pas d A, à différence des sujets des branches humaine, que répondent d être P d A ou d A à la mesure de 61%, et Pas d A et E Pas d A à la mesure de 9%. Il y a presque un 30% de PS pour les deux catégories de sujets. Doit être mis en évidence que presque tous les sujets, 96% des scientifiques et 98 % des humaines, «considèrent nécessaire d avoir un master en communication scientifique». (proposition 1.5) 2. L évaluation faite par les sujets pour l école comme une structure ou la communication scientifique se poursuit continuellement: Les données recueillis, nous ont surpris un peu, notamment par ce que, d une part, la plupart de nos sujets ont confiance à l école comme une institution qui éduque les générations et, au même temps, développe la communication des sciences (89% des sujets étudiants des branches scientifiques et 85% des sujets étudiants des branches humaines, répondent d être Pleinement d A où d A avec la proposition 2.1 : «L école est le meilleur lieu pour la communication scientifique»), mais, d autre part, leur vision pour cette institution reste fermée entre les murs de cette même école. (Notamment, 66% des sujets étudiants des branches scientifique et 62% des sujets étudiants des branches des sciences humaines, répondent d être PS où Pas d A et E Pas d A, avec la proposition 2.2 : «L école doit être transformée en un lieu ouvert pour le publique adulte durant les activités de la communication scientifique». 3. Évaluation des sujets sur le rôle des enseignants comme communicateur des sciences par rapport au territoire et les gens qui y vivent : Selon les données collectées, la plupart des nos sujets ne sont pas satisfaits de la représentation pour le public des arguments scientifique liée directement à la vie quotidienne et pour lequel les gens sont intéressé a apprendre en manière plus approfondit. En particulier, 75% des sujet des branches scientifique et 85% des sujet des branches humaine, répondent d être PS, Pas d A ou E Pas d A à la proposition 3.1: «Dans ma ville ou village, le lieu ou j habite, les arguments scientifiques lie avec les problèmes de la vie quotidienne, sont amplement présents à la conscience d un large public». À la proposition 3.2: «Dans ma ville ou village, les gens considèrent l enseignant comme une figure de référence pour ce qui concerne les arguments scientifiques auxquels ils s intéressent et aime approfondir», 43% des sujets des branches scientifique répondent d être Pleinement d A ou d A, contre 26% des sujets des branches humaine. 4. Évaluation des sujets sur le structure plus adapte à développer, appuyer et promouvoir la communications scientifique : Nous avons regroupé les suivante structures, institutions et organisations : Académi des Sciences; École, Université et Institutions de Recherche ; Agences de Recherche; Ministère de l Education et de la Recherche ; Associations sur la diffusion des sciences ; Livres ; Musée des Sciences ; Projets et Conférence ; Network ; Magasin ; Médias en général, et nous avons demandé aux sujets de les énumérer dans l'ordre décroissant, du plus adapte et ainsi de suite. Les sujets des branches scientifique, classent aux premiers places l École, l Académi des Sciences, Université et Institutions de Recherche ; Agences de Recherche. De 4ème jusque à 7ème, le Ministère de l Education et de la Recherche, les Associations sur la diffusion des sciences, les Conférences Scientifique, Livres sur des arguments scientifique, Musée des Sciences et des Projets spécifique sur la communication des sciences. De 8ème jusque à 12ème, ils classent Network et Magasin qualifié sur la communication scientifique. Au 13ème et dernière place, le plupart des nos sujets (61 %) classent les Médias en général.

5 Les sujets des branches humaine, classent aux premiers places, l Académi des Sciences, l École, Université, Institutions de Recherche et Agences de Recherche. De 4ème jusque à 7ème, Projets spécifique sur la communication des sciences, les Conférences Scientifique, Musée des Sciences, le Ministère de l Education et de la Recherche. De 8ème jusque à 11ème, ils classent Livres sur des arguments scientifique, Network et Magasin qualifié sur la communication scientifique, et Associations sur la diffusion des sciences. Au 13ème et dernière place, 48% des nos sujets, classent les Médias en général. Conclusions : Les futurs enseignants, chercheurs, journalistes et étudiants albanais des branches scientifiques et humaines se sentent, en général, des principaux acteurs dans le processus de la communication et la diffusion des connaissances scientifiques. Ils ont confiance à leur formation scientifique acquise durant les cours universitaires. Au même temps, ils désirent poursuivre des études, qui ont pour but spécifique la communication et la diffusion des connaissances scientifique. Ils ont confiance aux institutions scientifiques consolidées depuis des siècles tel les Académies, des universités, mais ils ont moins de confiance a la politique et les medias en général. Á l heure actuelle, devient évidente la nécessité de financer des programmes Nationaux, comme, par exemple, «Science en Société», en France, la préparation par assentiment des titres d études des «Master sur la Communication Scientifique», le soutien et la promotion des activités de la diffusion scientifique á l échelle National et International. Bibliographie Allegra, M., Prenjasi, E., Haxhi, A. (2012). The integration of e-learning at school: the perspective of preservice teachers of Region of Shkodër, Albania. 6th International Technology, Education and Development Conference, INTED2012 Proceedings, ISBN , 5-7 March, Valencia, Spain Council of Ministers, National Agency on Information Society (2009). Cross Cutting Strategy on Information Society, Tirana, Albania Prenjasi, E., (2010), An open environment for science education activities, The Teacher Journal, Ministry of Education and Science, pg.6 Albania Prenjasi, E., (2009), Learning Physics by Playing, The Teacher Journal, Ministry of Education and Science, pg.11 Albania Sykja, H. (2005). Sulla situazione del Sistema Universitario in Albania e del suo ruolo per lo sviluppo della cultura, della scienza e del integrazione del paese. Dialogo Oggi, Catholic Institute Anton Luli, Tirana, Albania Sykja, H. (2007). Problemi d insegnamento di fisica nelle scuole pre-universitarie in Albania. Dialogo Oggi, Catholic Institute Anton Luli, Tirana, Albania

Academic genres in French Higher Education

Academic genres in French Higher Education Academic genres in French Higher Education A Cross-disciplinary Writing Research Project Isabelle DELCAMBRE Université Charles-de-Gaulle-Lille3 Equipe THEODILE «Les écrits à l université: inventaire, pratiques,

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ Le Centre de recherche sur la compétitivité de l Université de Fribourg

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 Description of the School Guiding Principles School Vision Mission Statement Dorset Elementary School offers the Bilingual Program to 271 students from both

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

La relation de futurs professeurs avec la technologie : applications pédagogiques des ordinateurs

La relation de futurs professeurs avec la technologie : applications pédagogiques des ordinateurs La relation de futurs professeurs avec la technologie : applications pédagogiques des ordinateurs KOUTSOUKOS Anastassios 1 & SMYRNAIOU Zacharoula 2 1 Dr. Sciences Education de Paris V, coleة Supérieure

Plus en détail

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée 09.09.2009 INFORMATION A LA PRESSE La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée DFG et FNR signent un accord visant à simplifier les procédures

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé

Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé Ramatou Traoré To cite this version: Ramatou Traoré. Eau,

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Formation des Infirmiers au Brésil pour travailler dans le social: dispositifs de formation Introduction

Formation des Infirmiers au Brésil pour travailler dans le social: dispositifs de formation Introduction Formation des Infirmiers au Brésil pour travailler dans le social: dispositifs de formation Fabiana Ribeiro SANTANA. Doctorante en cotutelle en Sciences infirmières à l Université de São Paulo et en Sciences

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

L ASTEP Les ressources existantes. Le site : www.astep.fr

L ASTEP Les ressources existantes. Le site : www.astep.fr L ASTEP Les ressources existantes Le site : www.astep.fr 2 Le cadre 61 000 écoles primaires en France 350 000 classes Maternelle : de 3 à 5 ans (cycle 1). Élémentaire : de 6 à 11 ans (cycles 2 et 3). Enseignants

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

1-9 August 2003, Berlin

1-9 August 2003, Berlin World Library and Information Congress: 69th IFLA General Conference and Council 1-9 August 2003, Berlin Code Number: 014-F Meeting: 91. Education and Training Simultaneous Interpretation: Yes Rapport

Plus en détail

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels IE Business School et busuu.com publient le Baromètre des langues 2012, une étude sur l apprentissage des langues, s appuyant sur les données collectées auprès de 45000 personnes venant de 230 pays différents.

Plus en détail

Formation dans la Salle Permanente de Formation Ouverte de l Université de Grenade, le cas de l Atelier de Photographie numérique

Formation dans la Salle Permanente de Formation Ouverte de l Université de Grenade, le cas de l Atelier de Photographie numérique ront à l enrichissement de la formation virtuelle en Tunisie. L Association: souhaite élargir son champ d action au-delà du monde académique universitaire et se charger aussi de la formation dans d autres

Plus en détail

Innovateurs et réformateurs : technologies numériques pour l école.

Innovateurs et réformateurs : technologies numériques pour l école. 130 BÉZIAT Jacques Innovateurs et réformateurs : technologies numériques pour l école. MOTS-CLES : discours / innovateur / réformateur / école primaire / TIC Cette contribution, issue d une thèse de doctorat,

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Masters en Sciences politiques - 6 - Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Programme(s) de Bachelier Mineure Prérequis Accès direct moyennant Mineure Mineure et Prérequis Bachelier

Plus en détail

Diplôme universitaire. French StudieS

Diplôme universitaire. French StudieS Diplôme universitaire French StudieS «être français, c est justement prendre en considération autre chose que la france Journal, 1957-1960, Denoël, 1976, p. 25» le mot de la directrice «Vous êtes : French

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION Joséphine Mukamurera, Ph.D. CRIFPE-Sherbrooke, CRIÉSÉ, IRPÉ Université de Sherbrooke 1 Conférence-CPIQ, UQTR, 17-11-2012 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Développement professionnel des enseignants en exercice:

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE

FORMULAIRE DE CANDIDATURE PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2015 Cour des comptes européenne Luxembourg ********************************** Institut universitaire européen - Florence Archives historiques

Plus en détail

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice Présentation d une stratégie régionale pour le développement de l elearning Margaret Simmonds Directrice Plan Présentation du West Yorkshire Le modèle de plannification stratégique utilisé La stratégie

Plus en détail

Apprendre l Allemand aujourd hui, pourquoi?

Apprendre l Allemand aujourd hui, pourquoi? Apprendre l Allemand aujourd hui, pourquoi? L allemand est la langue maternelle la plus parlée en Europe L Allemagne est le 1 er partenaire commercial de la France, la 1 ère puissance économique de l union

Plus en détail

Table des matières 1 Introduction 1.1 L idée initiatrice 1.2 Un atout primordial : remede.org 1.2.1 Historique de remede.org 1.2.1.1 Naissance et but de remede.org 1.2.1.2 De la naissance à nos jours

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès Excellence in Higher Education, Research and Innovation L excellence dans l enseignement supérieur, la recherche et l innovation

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Recommandations de la CSHEP et de la CRUS pour la mise en œuvre coordonnée de la déclaration de Bologne

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture?

Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture? Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture? 1 Protéger et promouvoir la créativité de l humanité Uncontacted tribe discovered in Brazilian Amazon,

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3"

Logiciel interactif Restaurant Venezia 3 Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3" 2009-1-BG1-LEO 05-01633 1 Information sur le projet Titre: Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3" Code Projet: 2009-1-BG1-LEO 05-01633 Année: 2009 Type de

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015 The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 205 Bad Iburg, Osnabruck Germany - 5 June 205 Université d été 202 - Strasbourg Université d été 203 Selinunte Université d été 204 Santiago Université

Plus en détail

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar Message du Recteur Créée à l'issue d'un accord signé entre les Gouvernements de la République française et de la République d'arménie, l'université française en Arménie (UFAR) est devenue l'un des phares

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Scénario d exploitation en classe d un site Web : RALLYE À TRAVERS LONDRES

Scénario d exploitation en classe d un site Web : RALLYE À TRAVERS LONDRES 135 Scénario d exploitation en classe d un site Web : PLACE DES TICE DANS LA DISCIPLINE (objectif, relation avec les programmes, rapports avec les autres disciplines...) amener les élèves à une plus grande

Plus en détail

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines»

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines» Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Laboratoire Productique Energétique et Développement Durable Equipe : maintenance et qualité Communication intitulée: «Contribution

Plus en détail

Auto-évaluation en lycée professionnel

Auto-évaluation en lycée professionnel Auto-évaluation en lycée professionnel 2011-1-FR1-LEO05-24398 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Auto-évaluation en lycée professionnel 2011-1-FR1-LEO05-24398 Année: 2011 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication»

Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication» 1 Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication» Auteurs : Maria Barbara Carroll De Obeso Rocke Rajaofetra Cours OIP 505 A «Sémiotique de la culture et communication interculturelle» INALCO

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement

La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement Maroc This project is funded by The European Union A project implemented by sequa ggmbh

Plus en détail

«Je change, ça change tout!»

«Je change, ça change tout!» «Je change, ça change tout!» Campagne de mobilisation du Plan Climat-Energie de Rennes Métropole 1. Les objectifs de la mobilisation Pour atteindre l'objectif de la Convention des Maires, les collectivités

Plus en détail

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 «Évolution du concept de formation à travers l analyse de Cahiers de l Asdifle» C est dans le cadre d un partenariat entre l Asdifle et l Université Paris VII que j

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR. www.medea.be

INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR. www.medea.be INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR la coopération méditerranéenne et euro-arabe www.medea.be P r é s e n t a t i o n La coopération avec ses voisins les plus directs, les pays arabes et méditerranéens,

Plus en détail

Une banque responsable

Une banque responsable La banque de l UE Banque de l Union européenne, la BEI place la responsabilité d entreprise au cœur de son activité. En plus de 50 ans d existence, elle a financé des milliers d investissements en Europe

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

Ключевые слова: Интернет-технологии, непрерывное обучение, образовательные

Ключевые слова: Интернет-технологии, непрерывное обучение, образовательные «Crede Experto» международный электронный научно-педагогический журнал 1 (04). Апрель 2014 (http://ce.ipkro-38.ru) УДК 374.31 ББК 378.16:681.3 Н. В. Юдалевич Иркутск, Россия Аннелин Сабадел Иркутск, Россия

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013

Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013 Infrastructure de fibre optique 54ème congrès de l APDEQ 3 octobre 2013 Définition de ville intelligente* (une autre) Une ville est dite intelligente («smart») lorsque ses investissements dans son capital

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Le patrimoine culturel immatériel sur la Toile. Comparaison entre réseaux nationaux

Le patrimoine culturel immatériel sur la Toile. Comparaison entre réseaux nationaux Le patrimoine culturel immatériel sur la Toile. Comparaison entre réseaux nationaux Marta Severo To cite this version: Marta Severo. Le patrimoine culturel immatériel sur la Toile. Comparaison entre réseaux

Plus en détail

For the English version of this newsletter, click here.

For the English version of this newsletter, click here. For the English version of this newsletter, click here. Les écoles des conseils scolaires de langue française de l Ontario dépassent le cap des 100 000 élèves Selon les plus récentes données du ministère

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

N 498 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2007-2008

N 498 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2007-2008 N 498 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2007-2008 Rattaché pour ordre au procès-verbal de la séance du 23 juillet 2008 Enregistré à la Présidence du Sénat le 21 août 2008 PROJET DE LOI autorisant l'approbation

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE. Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis

RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE. Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis Culture entreprenariale: ensemble de principes qui orientent le comportement des personnes

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

Pre-summit Seminar on the Early Years Pré-sommet sur la petite enfance

Pre-summit Seminar on the Early Years Pré-sommet sur la petite enfance Hon Liz Sandals Minister Ontario Ministry of Education March 29, 2015 Honorable Liz Sandals Ministre, Ministère de l Éducation de l Ontario 29 mars 2015 Pre-summit Seminar on the Early Years Pré-sommet

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines?

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Dominique Jolly, Professeur à SKEMA Business School, Professeur Visitant à CEIBS (Shanghai)

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information L apprentissage à partir de ces technologies numériques

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE

HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE Déroulé Définitions Historique Bilan Conjectures Conclusions Définir HUMANITY

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Actualité / Systèmes européens / A lire / Fonds social européen / Programmes européens. Les systèmes de formation professionnelle en Europe Pays-Bas

Actualité / Systèmes européens / A lire / Fonds social européen / Programmes européens. Les systèmes de formation professionnelle en Europe Pays-Bas Sonntag, 12. August 2001 Centre INFFO - Europe - Systèmes européens Seite: 1 Produits Services Nous contacter Actualité Europe Expériences innovantes Liens Réforme de la Dossiers Formation Rapports Professionnelle

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE Services aux étudiants I Étudier en Belgique Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? L Université de Montréal a établi plusieurs types d ententes avec des institutions belges permettant aux

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Stratégie d encouragement

Stratégie d encouragement Stratégie d encouragement du 26 novembre 2009 Table des matières Table des matières... 2 1. But de la stratégie d encouragement... 3 2. Vision... 3 3. Objectifs d encouragement généraux... 3 3.1. Objectifs

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE Shepherd, Monica Lynn (2009). Evaluating the impact of the Beginning Teacher Induction Program on the Retention Rate of Beginning Teachers. Gardner-Webb University, School of Education, Thèse, 117 pages.

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail