Éducation Thérapeutique. MASTER 1ère et 2ème année SCIENCES ETMEDECINE UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éducation Thérapeutique. MASTER 1ère et 2ème année SCIENCES ETMEDECINE UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE"

Transcription

1 UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE SCIENCES ETMEDECINE MASTER 1ère et 2ème année Éducation Thérapeutique Responsable de la Formation : Catherine Tourette Turgis catherine.tourette UPMC Formation Continue -- Adresse Postale : 4, place Jussieu Paris Cedex 05 Tél. : Fax :

2 Master de Sciences et Technologies Mention : Rééducation et ingénierie médicale Spécialité : Éducation thérapeutique Responsable : Catherine Tourette-Turgis, MCU en sciences de l éducation Co-porteurs du Projet : Corinne Isnard Bagnis PU-PH et Philippe Delmas (inf, Ph.D) Public et prérequis Infirmiers, cadres de santé, pharmaciens, psychologues, diététiciens, médecins, personnels des associations, formateurs, patients-experts et formateurs, professionnels du monde de la santé et de l éducation Prérequis et admission : Diplôme ou expérience relevant des domaines des sciences humaines (notamment Sciences de l'education), des Sciences de la Santé et des Sciences Sociales : Titulaires d une licence pour l entrée en M1, ou Equivalent par VAE/VAPP pour les candidats non titulaires de la licence pour les professionnels de santé et les patients experts : dossier d'admissibilité et entretien d'admission sur le principe de la VAE (1985 et 2002). Titulaires d un DU en éducation thérapeutique et pratique de l éducation thérapeutique ou de la consultation d aide à l observance, expérience validée et responsabilités reconnues dans les associations et les institutions Objectifs Former aux enjeux théoriques, cliniques et scientifiques de l éducation thérapeutique. Doter les participants de compétences en conception, implantation, coordination et évaluation de programmes d'éducation thérapeutique. Former aux méthodologies d'intervention et de recherche en éducation thérapeutique. Contenus Le diplôme est organisé en unités d enseignement (UE) de 30, 60, 90 et 120 heures. La première année est centrée sur les savoirs et les compétences pédagogiques et relationnelles mobilisées par l'éducation thérapeutique. La deuxième année porte sur les compétences en ingénierie de projet et sur la recherche. Master 1 : 1er semestre : 4 UE. Le semestre porte sur les compétences soignantes dans l éducation thérapeutique (300 h). Master 2 : 3ème semestre : 3 UE axées sur la méthodologie et les compétences en recherche (300 h). 4ème semestre : 3 UE sur les compétences organisationnelles et d ingénierie de projet. (300 h). Organisation 3 à 5 jours par mois en présentiel à l université. 600 h par an, 1200 h sur 2 ans pour le Master. Enseignements sur 4 semestres de 300 h chacun Master 1 : 570 h d'enseignement (287 h en présentiel à raison de 3 à 5 jours par mois, regroupés, de septembre 2010 à juin 2011 ; 133 h e-learning, 150 heures de travaux libres et d'accompagnement individualisé et collectif). 30 heures de stage. Master 2 : 420 heures d'enseignement (dont 280h en présentiel à raison de 3 à 5 jours par mois, regroupés, pendant 9 mois de octobre 2011 à juin 2012 et 140 h à distance et en accompagnement individualisé et collectif). 180 heures pour le stage et le mémoire Mots-clés Master Éducation thérapeutique, pédagogie, recherche en éducation thérapeutique, maladies chroniques, patients experts, compétences relationnelles, pédagogiques, méthodologiques et d'ingénierie. Calendrier Master 1 de septembre 2010 à juin 2011 Master 2 d octobre 2011 à septembre 2012 Validation Diplôme national Co-délivrance de la maîtrise des sciences infirmières d Ottawa possible pour les infirmiers (nous consulter). Tarif Coût unitaire par stagiaire en Euros (nous consulter). 2ème semestre : 6 UE. Le semestre porte sur les compétences pédagogiques et relationnelles (300 h). UPMC Formation Continue -- Adresse Postale : 4, place Jussieu Paris Cedex 05 Tél. : Fax :

3 Bienvenue! L éducation thérapeutique a une valence thérapeutique et une valence universitaire au sens où l évolution et la croissance exponentielle des pratiques dans ce domaine nous conduisent aujourd hui et encore plus demain à en faire sinon une discipline, au moins un objet de recherches méritant la plus haute attention. De la même manière que l éducation n est pas réductible au territoire de l école, le soin n est plus réductible au territoire de la médecine et l éducation thérapeutique est en train de construire son propre territoire aux interfaces de plusieurs disciplines qui la nourrissent, en éclairent les concepts et tentent d expliciter les pratiques qui la définissent. Le désir de soigner a quitté la sphère médicale et a envahi la sphère sociale dans la mesure où il est l enjeu de pratiques professionnelles institutionnelles, organisationnelles et que la gestion du soin est un des débats majeurs de la société contemporaine. Le désir d éduquer constitue une des pulsions fortes du maintien de notre organisation sociale mais il se heurte de par les termes de certaines de ses missions à des obstacles qu il génère parfois lui-même en acceptant ces missions impossibles. En revanche soigner et éduquer entretiennent des relations passionnelles depuis l aube de l humanité et ceci bien avant la création d institutions qui en ont domestiqué les pratiques. L émergence des théories du care dans le soin et dans l éducation montre à quel point l éducation fait partie du soin de soi, du soin de l autre et du soin social global. Le parcours de ce Master a été pensé selon deux termes forts, une offre d apprentissage dans un climat institutionnel fondé sur une référence aux pédagogies de la réussite et une offre d accompagnement visant à faciliter le passage constant d une posture clinique à une posture épistémologique et méthodologique et ceci afin de garantir la qualité universitaire et scientifique de votre parcours. C est une équipe pluridisciplinaire qui a construit la maquette du parcours d enseignement formation qui vous est proposée aujourd hui. Cette équipe se compose d enseignants chercheurs issus des sciences de l éducation, des sciences infirmières et des sciences médicales, mais aussi de professionnels de terrain afin de ne jamais déroger à l épreuve de la clinique dans laquelle toute situation pédagogique nous invite à nous soumettre. Apprendre de l autre, apprendre à l autre, apprendre avec l autre requiert une formation à la clinique des apprentissages que ceux-ci soient cognitifs, expérientiels ou existentiels. Développer une pratique pédagogique dans des situations bouleversantes comme celles engendrées par la maladie et ses soins requiert une vision de l éducation capable d intégrer les tournants de la vie comme des moments d autoformation nécessitant un accompagnement, une guidance et l adoption d une attitude éducative particulière très éloignée du modèle scolaire traditionnel. Catherine Tourette-Turgis Directrice pédagogique du Master en éducation thérapeutique

4 1. Présentation générale 1.1- Contexte et justificatif de la spécialité «éducation thérapeutique» L éducation thérapeutique est désormais érigée en politique nationale (Loi Hôpital Patient Santé Territoire, juillet 2009). Les maladies chroniques représentent la première cause de décès et concernent 15 millions de personnes en France. Elles sont la cause de 60 % des décès dont une grande partie est évitable si on améliore l accès des patients à une information et à une prise en charge adaptées. Les maladies chroniques constitueront la principale source d incapacité physique, mentale, sociale dans le monde d ici La médecine, le soin, l éducation et la société sont donc confrontés à un défi sanitaire, politique, économique et sociétal. Les pays développés avec l allongement de la durée de la vie et l amélioration des stratégies thérapeutiques sont confrontés à une transition épidémiologique dominée par l augmentation constante de maladies chroniques exigeant des patients des modifications profondes de leur mode de vie (sédentarité), de leurs habitudes alimentaires et l acceptation de soins de plus en plus lourds comme la dialyse et le suivi de traitement en ambulatoire. Les mesures pour éviter les complications des maladies chroniques et la détérioration de la santé sont des mesures tout autant médicamenteuses que comportementales (7.5 millions de maladies cardio-vasculaires, 3 millions de diabétiques). Ces mesures nécessitent un transfert de compétences aux patients nécessitant des apprentissages spécifiques dans un climat où de fait ils sont fragilisés par les symptômes communs à toutes les maladies chroniques (dépression, perte de motivation, décrochage social, isolement, perte des rôles professionnels, incertitude et difficultés à suivre les recommandations médicales). C est dans ce contexte que le législateur dans la loi HPST (juillet 2009) a déclaré au titre III de la santé publique l article 84 : «L éducation thérapeutique du patient comme priorité nationale au niveau de la responsabilisation et de l autonomisation de la personne vivant avec une maladie chronique, pour améliorer sa qualité de vie». La loi inscrit l éducation thérapeutique du patient (ETP) dans le code de la santé publique comme faisant partie du parcours de soin. Elle recommande la mise en conformité des 4

5 programmes d éducation du patient avec un cahier des charges national et donne jusqu au premier janvier 2011 aux acteurs et aux institutions pour faire la preuve que ces programmes sont animés par des soignants formés à exercer l éducation thérapeutique. Dans la réalité, de nombreux professionnels de santé font appel à des organismes privés pour bénéficier de formations courtes de 60 heures. Aucune de ces modalités ne leur accorde les critères de qualité d une formation universitaire, alors que dans les textes officiels les recrutements sur des postes de coordonnateurs en éducation thérapeutique exigent un niveau master, c est-à-dire une formation beaucoup plus approfondie. L éducation thérapeutique, même si elle s inscrit dans une démarche de promotion de la santé s en distingue dans ses théories et ses modèles car elle s adresse à un public atteint d une ou de plusieurs pathologies chroniques, c est-à-dire à une population déjà affectée par un déficit de santé. Il s agit donc de promouvoir une éducation dont les modalités doivent être adaptées à un public malade ou à leurs proches en cas de détérioration des fonctions cognitives causées par certaines maladies ( personnes en France sont atteintes d Alzheimer). En ce sens, il devient urgent et pertinent de doter les soignants éducateurs qui la pratiquent ou vont la pratiquer de formations universitaires appropriées leur permettant de l exercer dans un esprit d excellence. Pour éviter le déficit de formation à un moment où la loi l impose, il est important de faire preuve de réactivité. L université Pierre et Marie Curie désire vivement s engager dans l ouverture de ce type de cursus qui viendrait compléter son offre de formation en direction des professionnels de la santé. Les demandes des terrains et les recommandations nationales de la Haute Autorité de Santé sont clairement déclinées : doter les acteurs de santé de connaissances et de compétences de base pour organiser des séances d éducation directement auprès des patients, doter les cadres de santé de compétences en organisation, planification et management des ressources en éducation, permettre aux réseaux de santé et aux hôpitaux de concevoir, implanter des programmes pérennes par pathologies voire dans certains établissements plus petits déployer des Unités d Éducation Transversales (U.T.E). Si la France peut rendre compte de l existence d un nombre de programmes importants en éducation thérapeutique dans l asthme, le diabète, l infection à VIH, le cancer, elle accuse 5

6 un net retard dans les publications scientifiques par rapport aux pays anglo-saxons qui disposent de revues entièrement consacrées à ce thème comme par exemple «Patient education and counseling». Ce retard est en partie causé par le cloisonnement existant entre les sciences médicales et les sciences humaines et sociales à l intérieur des universités. À ce titre, l ouverture sur le site de l université Pierre et Marie Curie d un Master en éducation thérapeutique et le recrutement d un MCU issu des sciences de l éducation et d une équipe d enseignants et de chercheurs tous experts dans le domaine témoigne de l engagement de l université à mettre ses ressources au service de ce nouveau besoin sanitaire et social. L éducation thérapeutique : une discipline en plein essor L'éducation thérapeutique est en pleine explosion tant en clinique qu'en recherche. En effet, une recherche restrictive, sur la base de données en ligne Pub Med de Medline (EU), en spécifiant "patient éducation", renvoie à un peu plus de articles scientifiques référencés. Et ceci alors même que le mot-clé, ou concept-clé, "patient éducation" n'existe que depuis l'année 1980 dans le répertoire médical MeSH (Medical Subject Headings). La Société d Éducation Thérapeutique Européenne (SETE) a lancé en 2009 la première revue scientifique francophone : «Éducation thérapeutique du patient/thérapeutique patient éducation» (ETP/TPE). L objectif de la revue est de contribuer au développement de la recherche et des pratiques dans le domaine de l éducation thérapeutique du patient. Les sciences de l éducation et les sciences infirmières : un partenariat d avenir pour la France et l international Le développement de plus en plus important de l activité de consultation infirmière d accompagnement des patients vivant avec une maladie chronique a permis aux responsables de ce Master de croiser leur point de vue, à la fois sur les fondements des soins infirmiers et des sciences de l éducation, pour optimiser les comportements de santé des patients. Il apparaissait important de profiter de cette opportunité pour proposer aux infirmières et infirmiers qui suivent cette filière de pouvoir intégrer des savoirs spécifiques à la discipline infirmière. Cette volonté des responsables du Master a permis de mettre sur pied un partenariat avec la faculté des sciences de la santé de l Université d Ottawa. Ainsi, la faculté des sciences de la santé d Ottawa propose les cours spécifiques à la discipline infirmière et l Université Paris VI, les cours en sciences de l éducation. Cette complémentarité permettra 6

7 de développer chez les infirmières et infirmiers français une vision de la profession et de ses savoirs qui nous apparaît essentielle dans le contexte français en développement (développement des premières formations universitaires pour les infirmières, ouverture des premiers appels à projet infirmier, création de l ordre infirmier). De la même façon, il a été décidé de renforcer leurs compétences en matière de recherche afin qu ils puissent aussi s inscrire comme promoteur des projets de recherche infirmière (PHRI) et assurer ainsi une visibilité de la discipline. Innovation et opportunités Grâce à notre collaboration avec la faculté des sciences de la santé d Ottawa, nous avons l opportunité pour les étudiants infirmiers de leur permettre de s engager dans l obtention d un master en sciences infirmières délivré par l Université d Ottawa à condition qu ils suivent un module spécifique obligatoire complémentaire par enseignement à distance (celui sur la discipline infirmière). Ouvertures à l international La formation est accessible aux étudiants des autres filières françaises et étrangères. Les méthodes pédagogiques proposées permettent l intégration de publics variés. Les demandes de formation et de diplômes en éducation thérapeutique existent déjà : elles concernent les pays d Afrique subsaharienne, les pays du Maghreb, Haïti, les régions où les organisations humanitaires comme Médecins sans Frontières, Médecins du Monde, Care International, la Croix Rouge Internationale développent des programmes de lutte contre le paludisme, le VIH et la tuberculose dans des pays où le manque de médecins nécessite un renforcement de l éducation thérapeutique du patient. Nous sommes en contact avec ces pays et sommes en train de développer des modules d enseignement à distance pour permettre aux soignants des pays à ressources limitées de bénéficier de nos formations. L équipe pédagogique pourra proposer une liste de stages en dehors de France notamment dans les ONG et aussi le Québec. Des collaborations universitaires nationales et internationales existent déjà avec notre équipe et les enseignants de ce diplôme ont des collaborations soutenues avec l université du Liban, du Québec, de Californie, à la fois dans le domaine de la recherche en soin infirmier, le domaine des études communautaires, la santé publique et l éducation du patient par le biais de 7

8 projets ou programmes pilotes. Ces collaborations sont renforcées dans le cadre du Master dans la mesure où il représente l occasion d étendre les réseaux de chacun des chercheurs et des intervenants. Chaque collaboration internationale représente un domaine non disponible en France comme par exemple l enseignement de la recherche en sciences infirmières, ou un référentiel d expériences pilotes comme la formation des patients experts de l université de Stanford (Kate Lorig), les universités VIH de la communauté afro-américaine, la réinsertion par l université des savoirs des patients schizophrènes et psychotiques du projet Emilia. La collaboration prendra l aspect de projet de coopération bilatérale et à ce titre le ministère des affaires étrangères est un commanditaire important dans la mesure où dans les pays à structure médicale appauvrie, les infirmières voire même les associations de patients se voient confier l organisation de l éducation thérapeutique sur les terrains. Il existe un réel besoin de renforcement de leurs centres de références universitaires locaux pour évaluer et pérenniser les expériences pilotes Équipe Directrice pédagogique des enseignements : Catherine Tourette-Turgis, MCU en sciences de l éducation en poste à l université Pierre et Marie Curie, Paris Coordonnées téléphoniques : Coordonnées électroniques : catherine.tourette Responsable du cursus des sciences infirmières : Philippe Delmas, Inf.Ph.D Docteur en Sciences Infirmières de l université de Montréal, Professeur en sciences infirmières, Université de Lausanne Discipline principale enseignée : Méthodologie de la recherche, Approches quantitatives, les théories du soin Coordonnées téléphoniques : Coordonnées électroniques : 8

9 Responsable des modules médicaux : Corinne Isnard Bagnis PU-PH, service de néphrologie, GHPS, la Pitié, Paris Coordonnées téléphoniques : Coordonnées électroniques : 2- Description générale du parcours Master 2.1- Objectifs pédagogiques généraux Les compétences visées La Haute Autorité de Santé habilitée à la labellisation des programmes définit les quatre compétences de base pour exercer l éducation thérapeutique : des compétences biomédicales et de soin, pédagogiques et relationnelles, organisationnelles et méthodologiques, notamment pour les soignants qui devront assurer la coordination de l éducation thérapeutique. Les compétences visées sont donc des compétences en méthodologie de projet, en évaluation, en formation, en coordination, en recherche : - Avoir les connaissances essentielles sur les différents types de maladies chroniques nécessitant une éducation du patient et identifiées par les recommandations officielles, mais aussi du cadre législatif dans lequel s insèrent les activités d éducation thérapeutique ; - Pouvoir critiquer, comparer et effectuer des choix entre les modèles théoriques qui fondent toute intervention de nature éducative, et maîtriser les compétences relationnelles et pédagogiques ; - Démontrer un éventail de connaissances sur les méthodes de recherche et savoir quelles méthodologies utiliser ou à laquelle se référer en éducation thérapeutique ; - Développer ses compétences en affirmation de soi de manière à pouvoir effectuer des 9

10 modifications dans son positionnement, lors de son retour dans son institution, et donner à l éducation thérapeutique un véritable statut dans l univers du soin ; - Démontrer des habiletés de leadership sur les plans professionnel et sociopolitique pour provoquer des changements dans l organisation des soins et du système de santé tout en participant à l amélioration de sa qualité ; - Posséder des habiletés de recherche de manière à pouvoir participer activement au développement de la recherche en éducation thérapeutique, répondre aux appels d offres et aussi s engager, pour une partie des étudiants, dans la poursuite d études doctorales ; - Maîtriser les outils de base de la méthodologie de projet, de la psychosociologie des organisations ; - Pouvoir concevoir, animer et évaluer des programmes de formation à l éducation thérapeutique et développer des fonctions de consultant dans ce domaine Publics concernés Infirmières cliniciennes ou infirmières ayant accumulé des formations de base en éducation à la santé ou une expérience de terrain validée, cadres de santé, médecins, psychologues, pharmaciens, ergothérapeutes, responsables de services de soins de santé, kinésithérapeutes, assistants sociaux des services de soin, diététiciens, responsables de réseaux ville-hôpital, consultants et formateurs, volontaires d associations de patients, formateurs dans les instituts de formation en soin infirmier. Pour ce qui a trait au diplôme de maîtrise en sciences infirmières délivré par l Université d Ottawa, seule les infirmières et infirmiers sont concernés Conditions d admission Pour l'entrée en M1 : - Pour les étudiants en formation initiale : Sur l'obtention d'une licence c'est-à-dire 180 ECTS, pour les étudiants de l'université de Paris VI ou toute autre Université et relevant des domaines des sciences humaines (notamment Sciences de l'éducation), des Sciences de la Santé et des Sciences Sociales. 10

11 - Pour les étudiants non titulaires d'une licence : Sur le principe de la VAE de 1985 à Pour les professionnels de santé Sur dossier d'admissibilité et entretien d'admission sur le principe de la VAE de 1985 et de Pour l'entrée en M2 : Sur l'obtention d'un M1, c'est-à-dire de 60 ECTS pour les étudiants de l'université de Paris VI ou de toute Université et relevant en particulier des domaines des sciences humaines (notamment Sciences de l'éducation), des Sciences de la Santé et des Sciences Sociales Principaux débouchés professionnels Le développement de l Éducation Thérapeutique et sa reconnaissance au titre de la loi de santé publique entraînent depuis deux ou trois ans une demande exponentielle en professionnels compétents. Les compétences recherchées concernent des fonctions comme celle de coordonnateur en éducation thérapeutique dans les réseaux de soin, la direction scientifique des soins infirmiers, et les responsables des programmes dans les organismes de formation. L industrie pharmaceutique représente des opportunités professionnelles dans la mesure où certains traitements les obligent à développer des outils d information. Les associations de patients sont aussi un bassin d emploi car les patients sont reconnus par le pouvoir législatif comme des acteurs légitimes de l éducation thérapeutique. Enfin dans les faits, un pourcentage d étudiants de Master en éducation thérapeutique s engage vers la recherche et on l a vu dans la réponse à l appel d offres 2009, portant sur des PHRI (Projet Hospitalier en Recherche Infirmier), doté de deux millions d euros. Pour les soignants qui désirent rester dans les postes qu ils occupent, l obtention d un Master en éducation thérapeutique améliore la qualité des soins, fait aussi partie des critères d accréditation des services et rend la profession soignante plus attractive. La construction d une compétence collective en éducation, dans le monde du soin, participe à l amélioration de la santé et de la qualité de vie des personnes vivant avec une maladie chronique. De plus, la perspective infirmière proposée permettra de renforcer la pertinence de ces futurs diplômés dans les directions de soin mais aussi comme enseignants au niveau licence. En outre, ils seront les premiers candidats à cheminer vers le doctorat et pourront constituer un réservoir important. 3- Dispositif d accompagnement des étudiants en formation 11

12 L'expérience de notre équipe dans la formation universitaire des soignants nous montre que ces derniers ont besoin d un accompagnement spécifique leur permettant à la fois d adopter une posture auto-réflexive par rapport à leur pratique professionnelle et aussi d adhérer à une démarche universitaire exigeant de leur part le maniement de corpus théoriques relevant de différents champs scientifiques, cliniques peu apprivoisés par les soignants. Le dispositif d accompagnement comprend donc un dispositif de prévention du décrochage universitaire que nous avons déjà expérimenté avec succès. Il s agit de la mise en place de référents sur le modèle anglo-saxon qui exercent une fonction de coach. Ces référents sont choisis en priorité parmi les soignants ayant obtenu leur master en éducation thérapeutique avec la même équipe (30 à ce jour). Les coachs reçoivent une fiche d accompagnement, des brèves, des news et bénéficient d un accès au site internet ainsi qu aux ressources bibliographiques et aux cours en ligne. Ils sont invités à certaines présentations et aux grandes conférences. Ce dispositif a pour effet la création d une culture d apprentissage collective et d une identité de valeurs forte dans le champ de l éducation par le biais d un modèle pédagogique de transmission. Enseignements à distance : Une partie des enseignements sera délivrée sur une plateforme d enseignement à distance (environ 20 %) Les enseignements en présentiel : pour prendre en compte les contraintes professionnelles des acteurs de santé seront regroupés sous la forme de 3 à 5 jours par mois. Participation de professionnels à la formation : une partie des enseignements sera dispensée par des professionnels issus du terrain en France ou venant des pays francophones (environ 30 %) Dans le cas du partenariat avec Ottawa, l enseignement pourra se faire en visioconférence mais aussi en présentiel en session intensive. 4- Description du parcours 4.1. Organisation générale Au niveau du M1 La première année sera consacrée au maniement des croisements entre les cultures du soin, de la santé et de l éducation. L éducation thérapeutique nécessite que plusieurs cadres théoriques soient proposés aux participants afin de mieux conceptualiser les démarches d éducation du patient. La première année visera à fournir aux étudiants le cadre théorique de l éducation 12

13 thérapeutique à partir des données essentielles de l épidémiologie, de la composante médicale des maladies chroniques, de la sociologie, de la psychologie et de l anthropologie de la santé, des sciences de l éducation appliquées au suivi et l accompagnement des patients et ce dans une multiplicité de contextes sociaux, médicaux et psychologiques. Il s agira d accompagner les étudiants dans l adoption d une posture éducative dans le monde du soin et de les aider à développer des attitudes éducatives déterminantes comme l empathie, l écoute, la prise en compte des déterminants psychosociaux dans la santé. Cette première année visera aussi à préparer avec chaque étudiant son projet personnel de formation et de recherche, à explorer et renforcer son potentiel d expertise en matière de soin et d éducation et à évaluer ses besoins Au niveau du M2 La seconde année guidera les étudiants dans l atteinte des objectifs suivants : pouvoir critiquer, comparer et effectuer des choix entre les modèles théoriques qui fondent toute intervention de nature éducative, concevoir et évaluer des interventions éducatives auprès des patients et de leurs proches, démontrer un éventail de connaissances sur les méthodes de recherche et savoir quelles méthodologies utiliser ou à laquelle se référer en éducation thérapeutique. Une part de la formation concernera les étudiants eux-mêmes qui bénéficieront d unités d enseignement et de formation pour améliorer leur confiance en soi, leurs compétences en affirmation de soi de manière à pouvoir effectuer des modifications dans leur positionnement lors de leur retour dans leur institution et donner à l éducation thérapeutique un véritable statut dans l univers du soin. Il s agit d aider les étudiants à démontrer des habiletés de leadership sur les plans professionnel et sociopolitique pour provoquer des changements dans l organisation des soins et du système de santé tout en participant à l amélioration de sa qualité. L accent sur les habiletés de recherche vise à réduire le déficit de recherche en France émanant des praticiens issus du terrain de l éducation thérapeutique et du soin. Ce cursus de recherche sera aussi animé par différents chercheurs dans le monde des sciences infirmières Les compétences visées Le parcours est construit selon le référentiel national des quatre types de compétences exigibles pour la pratique de l éducation thérapeutique avec un accent mis sur la formation à la recherche et par la recherche. 13

14 Une approche par compétences L approche par compétences est l approche dominante au niveau international. La compétence est à considérer non comme un état mais comme un processus qui permet de mettre en synergie des ressources multiples dans une situation professionnelle. Ces ressources sont diverses : des savoirs, des habiletés ou capacités, des ressources à dimension normative (attitudes, valeurs, normes, identité, rapport au savoir) et chacune à la fois dans son processus d apprentissage et aussi dans sa transposition possède sa propre méthodologie. Les UE du master sont réparties en 4 blocs suivant en cela le décret officiel à paraître sur les compétences exigibles en éducation thérapeutique du patient. UE : les compétences soignantes dans l éducation thérapeutique UE : les compétences pédagogiques et relationnelles UE : les compétences méthodologiques UE : les compétences organisationnelles Ces quatre blocs nous amènent à proposer le découpage suivant 4.3. Organisation Organisation Enseignement sur 4 semestres de 300 heures chacun. Master 1 (septembre 2010-juin 2011) 1 er semestre (M1-S1) : constitué de 4 UE, il porte sur les compétences soignantes dans l éducation thérapeutique (300 heures) 2 ème semestre (M1-S2) : organisé autour de 6 UE il porte sur les compétences pédagogiques et relationnelles (300 heures) 14

15 Les 600 heures des deux semestres sont organisées comme suit : Médecine heures d'enseignement (287 heures en présentiel à raison de 3 à 5 jours par mois de septembre 2010 à septembre 2011 et 133 heures de e-learning et 150 heures de travaux libres, d'accompagnement individualisé et collectif) plus 30 heures de stage. Master 2 (octobre 2011-septembre 2012) 3 ème semestre (M2-S3) : il comprend 3 UE axés sur la méthodologie et les compétences en recherche clinique. 4 ème semestre (M2-S4) : est réparti sur 3 UE et porte sur les compétences organisationnelles et d ingénierie de projet. Les 600 heures sont réparties comme suit : heures d'enseignement (dont 238 heures en présentiel à raison de 3 à 5 jours par mois regroupés pendant 9 mois d octobre 2011 à juin 2012, 69 heures de e-learning et 120 heures de travaux libres, d accompagnement individualisé et collectif) plus 180 heures pour le stage et le mémoire. 15

16 Calendrier MASTER 1 - Sept juin 2011 (1 er et 2 ème semestre) N de la semaine de regroupement Dates Jours de la semaine Horaires 1 er semestre Jour rentrée 13/09/2010 Lundi 9h -17h S /09 et 01/10/2010 Mercredi, jeudi et vendredi 9h -17h S /10/2010 Mercredi, jeudi et vendredi 9h -17h S /11/2010 Lundi à vendredi 9h -17h S /12/2010 Mercredi, jeudi et vendredi 9h -17h S /01/2011 Lundi à vendredi 9h -17h 2 ème semestre S /03/2011 Mercredi, jeudi et vendredi 9h -17h S7 28/03 au 01/04/2011 Lundi à vendredi 9h -17h S /04/2011 Mercredi, jeudi et vendredi 9h -17h S9 23 au 27/05/2011 Lundi à vendredi 9h -17h S10 20 au 24/06/2011 Lundi à vendredi 9h -17h 16

17 4.4. Détails MASTER 1ère année : SEMESTRE 1 UE A LES COMPÉTENCES SOIGNANTES DANS L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE 30 crédits (ECTS) = 300 heures Unités Code CASPER Crédits ECTS Compétences attendues UE A 1 MR Les maladies chroniques : une transition épidémiologique, économique et sociale UE A 2 MR Modèles théoriques d intervention et concept de base UE A 3 MR Introduction à la recherche Disciplines concernées - Les maladies chroniques : épidémiologie, définition, évolution (MR 442-1) - Raisonnement économique et raisonnement médical dans le champ de l ETP (MR 442-2) - Introduction à l éthique et aux théories du care ; éthique médicale dans le soin (MR 442-3) - Santé publique : définition des territoires, de la promotion de la santé, de l ETP, de la prévention (MR 442-4) - L étude des comportements et des conduites dans le champ de la santé et de la maladie (MR 443-1) - La didactique de l enseignement médical au patient : la transposition des savoirs experts (MR 443-2) - Méthodologies de recherche (MR 444-1) - Recherche bibliographique et initiation à la conduite d une revue de littérature (MR 444-2) Durée totale (en h) Modalités de l enseignement (cours, TD) 120 Cours et TD 120 Cours et TD 30 Cours et TD UE A 4 MR Anglais 30 Cours et TD 17

18 SEMESTRE 2 UE B COMPETENCES PÉDAGOGIQUES ET RELATIONNELLES 30 crédits (ECTS) = 300 heures UE Codes CASPER Crédit s ECTS Compétences attendues UE B 1 MR L apport de la psychologie à l ETP UE B 2 MR Apprentissage, acquisition de compétences, affect et chronicisation du soin : quels dispositifs pédagogiques pour quelle ETP? UE B 3 MR Construction des compétences des patients UE B 4 MR Initiation aux outils de mesure des compétences relationnelles UE B 5 MR Développement d outils et de supports pédagogiques Disciplines concernées - Les apports des courants psychanalytiques à l éducation et au soin (MR 445-1) - Les apports de la psychologie de la santé (MR 445-2) - Les apports de la psychologie sociale (MR 445-3) - Les théories et les modèles d apprentissage chez l enfant (MR 446-1) - Les théories et les modèles d apprentissage chez l adulte (MR 446-2) - Les savoirs expérientiels et les savoirs nomades des patients (MR 447-1) - Patients ressources, patients experts, patients formateurs : un droit de question épistémologique, scientifique et politique dans l ETP (MR 447-2) - Les échelles de mesure de l empathie (MR 448-1) - La construction de la compétence relationnelle (MR 448-2) - Outils pédagogiques : modalités de construction et d usage (MR 449-1) UE B 6 MR Stage d'orientation 30 Durée totale (en h) Modalités de l enseignement (cours, TD) 60 Cours et TD 60 Cours et TD 60 Cours et TD 60 Cours et TD 30 Cours et TD MASTER 2ème année : 18

19 SEMESTRE 3 UE C MÉTHODOLOGIE ET COMPÉTENCES EN RECHERCHE CLINIQUE 30 crédits (ECTS) = 300 heures UE UE C 1 UE C 2 UE C 3 Codes CASPER Crédits ECTS Compétences attendues 12 Méthodes de recherche 9 Guidance dans l élaboration d un projet de recherche clinique 6 Élaboration de protocoles de recherche Disciplines concernées - Initiation et recherche sur bases de données - Approches quantitatives - Approches qualitatives - Études statistiques en lien avec la santé - Appropriation par l étudiant de sa question de recherche et définition d une problématique et de ses objectifs - Choix de la méthodologie - Outils psychométriques en santé - Guidance dans l élaboration des protocoles - Identification des sources de financements - Principes éthiques Durée totale (En h) Modalités de l enseignement (Cours, TD) 120 Cours et TD 120 Cours et TD 60 Cours et TD SEMESTRE 4 UE D COMPÉTENCES ORGANISATIONNELLES ET INGÉNIERIE DE PROJET 30 crédits (ects) = 300 heures UE D UE D 1 UE D 2 UE D 3 Codes CASPER Crédits ECTS Compétences attendues 9 Ingénierie de projet 3 Leadership et management 18 Stage et mémoire Disciplines concernées - Méthodes d évaluation des besoins - Du concept à l'implantation - Évaluation des dispositifs - Recrutement et management d'équipe - Animation de réunions - Médiation, genre et conflits Durée totale (en h) Modalités de l enseignement (cours, TD) 90 Cours et TD 30 Cours et TD

20 4.5.- Descriptif des différentes Unités d Enseignement du master 1 UE A 1 Les maladies chroniques : une transition épidémiologique, économique et sociale UE A 1 12 Les maladies chroniques : une transition épidémiologique, économique et sociale - Les maladies chroniques : définition, évolution, impact économique - Les indicateurs économiques dans le soin - Éthique médicale et droits du patient - Santé publique 120 Cours et TD DISCIPLINE ENSEIGNANT DATE Les maladies chroniques : épidémiologie, définition, évolution Maryline Rébillon, Jérôme Foucaud Corinne Isnard Bagnis Brigitte Sandrin Berthon 13 septembre 29 septembre 30 septembre 22 octobre Raisonnement économique et raisonnement médical dans le champ de l ETP Introduction à l éthique et aux théories du care Ethique médicale dans le soin Zambrowski Jean-Jacques Melanie Tocqueville Marie Claude Blais Karine Bréhaux 1 er avril 1er octobre 20 octobre Santé publique : définition des territoires, de la promotion de la santé, de l ETP, de la prévention Brigitte Sandrin Berthon 22, 23 novembre 1) Les maladies chroniques : épidémiologie, définition, évolution L objectif de cet enseignement est que les participants : - prennent conscience de leurs propres représentations de la maladie chronique - se confrontent au vécu de personnes atteintes de maladie chronique en analysant des témoignages ou des résultats d'enquêtes menées auprès de personnes souffrant de différentes pathologies - repèrent en quoi la chronicité de la maladie transforme la relation soignant/soigné - identifient ce que les personnes atteintes de maladie chronique attendent d'une équipe soignante, au moment du diagnostic et dans le suivi au long cours. 20

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières Conférence de l IUFRS Université de Lausanne 18 décembre 2012 Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières C.Debout,, Inf, PhD Département des Sciences

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Théories des soins infirmiers : de l identité professionnelle à la santé août 2008, par serge cannasse

Théories des soins infirmiers : de l identité professionnelle à la santé août 2008, par serge cannasse 1 Théories des soins infirmiers : de l identité professionnelle à la santé août 2008, par serge cannasse Il ya actuellement une montée en puissance de la revendication des infirmières à être reconnues

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Notice d information

Notice d information Epreuve d admission du 21 mai au 18 juin 2014 Retrait des dossiers d inscription uniquement sur le site internet Ouverture des inscriptions Mardi 7 Janvier 2014 à 9h30 Clôture des inscriptions Dimanche

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

FORMATION CONTINUE Programme

FORMATION CONTINUE Programme Arsi Prog2015-BAT3:PF 2011 12/08/14 11:34 Page1 2 0 1 5 FORMATION CONTINUE Programme Association de Recherche en Soins Infirmiers agréée pour la formation continue 109, rue Negreneys 31200 TOULOUSE Tél.

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

MASTER. Education thérapeutique du patient. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Education et santé publique

MASTER. Education thérapeutique du patient. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Education et santé publique MASTER Education thérapeutique du patient Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Education et santé publique Organisation : Faculté de Médecine Cohabilitation : EHESP de Rennes, Université Blaise

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d ergothérapeute vise à l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé, d autonomie et de qualité de vie des personnes

Plus en détail

2015-2016. Guide de l étudiant. Ingénierie. Cursus Master. www.univ-larochelle.fr. Université de La Rochelle

2015-2016. Guide de l étudiant. Ingénierie. Cursus Master. www.univ-larochelle.fr. Université de La Rochelle Cursus Master Ingénierie Guide de l étudiant 2015-2016 Cursus de Master en Ingénierie Avenue Michel Crépeau 17042 LA ROCHELLE Cedex1 +33 (0)5 46 458344 - cmi@univ-lr.fr www.univ-larochelle.fr Septembre

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Psychologie. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Psychologie. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Psychologie Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES 1 UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1 LIRDHIST http://lirdhist.univ-lyon1.fr MASTER RECHERCHE HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES Diplôme national triple sceau : Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Chloë Bezel HL Le Vigan Armelle Develay-Rambourg CHU Nîmes Eric Jobard CH St Brieuc Claire Pollet EPSM Armentières Edgar Tissot CHS Novillars Définition «L ETP vise à

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES)

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant?

Ma future formation. 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant? Ma future formation 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant? 3. Comment parvenir aux objectifs de formation? 4. Quelle est la durée de la formation? 5.

Plus en détail

La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail

La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail Symposium : La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail Coordonné par Anne-Sylvie Grégoire Intervenants: - Muriel Bienvenu, psychologue du travail, exercice en

Plus en détail

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE IMF Edition mai 2014 DEIS 1/6 Métier FICHE FORMATION DEIS Les titulaires du DEIS ont la capacité de repérer, d expliciter et d organiser des réponses à partir d une expertise technique à visée sociale.

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

UNIVERSITE LYON I UFR DE BIOLOGIE HUMAINE UNIVERSITE DE SAVOIE DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE

UNIVERSITE LYON I UFR DE BIOLOGIE HUMAINE UNIVERSITE DE SAVOIE DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE UNIVERSITE LYON I UFR DE BIOLOGIE HUMAINE UNIVERSITE DE SAVOIE DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE PROGRAMME du DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE de Thérapie Comportementale et Cognitive (1 ère année) (2014-2015) RESPONSABLES

Plus en détail

Information nouveau programme infirmier

Information nouveau programme infirmier Information nouveau programme infirmier Pourquoi ce nouveau programme? Des besoins de santé qui se modifient Une offre de soins à adapter La nécessitn cessité d harmoniser les diplômes entre pays européens

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Annexe III Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d une pluriprofessionnalité.

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

TOUS LES ANS le Commonwealth Fund réalise dans onze pays de l OCDE

TOUS LES ANS le Commonwealth Fund réalise dans onze pays de l OCDE Préface Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. TOUS LES ANS le Commonwealth Fund réalise dans onze pays de l OCDE une enquête sur la perception par les patients ou par les médecins généralistes

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée CPG Clarens Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée Filière : Santé Carte d'identité Nom de l'institution : Fondation de Nant Nom du service : Hôpital de jour du Centre de Psychiatrie

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Plaquette d information 2012-2013 sur la deuxième

Plus en détail

L éducation thérapeutique en addictologie

L éducation thérapeutique en addictologie L éducation thérapeutique en addictologie Dr Philippe DUMAS Dr Bernard STEFANI Praticiens hospitaliers Addictologues CSAPA La caravelle Hôpital de Grasse Qu est ce que l ETP? Un processus continu dont

Plus en détail

L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016

L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016 L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016 FORMATION GÉNÉRALE À L ART DU COACH Coaching individuel www.coaching-services.ch info@coaching-services.ch Ch. des Tines 9, 1260 Nyon La formation à l art du Coach est

Plus en détail

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES La formation Notre approche Intervalle est un cabinet de conseil, d étude et de formation qui accompagne les dynamiques humaines et organisationnelles. Nous intervenons pour des entreprises, des collectivités

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III ANNEXE III LE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d une pluriprofessionnalité.

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

MASTER M2 COORDINATION DU PARCOURS DE SANTE. (maladies chroniques et handicapantes)

MASTER M2 COORDINATION DU PARCOURS DE SANTE. (maladies chroniques et handicapantes) MASTER M2 COORDINATION DU PARCOURS DE SANTE (maladies chroniques et handicapantes) L Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et les deux Instituts Hospitalo Universitaires (IHU) de neurologie (IHU-A-ICM)

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Document non contractuel, ce programme peut faire l objet de modifications. VALIDATION

Plus en détail

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG)

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Description des modules Modules Module 1 Identifier le contexte de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv Généralités Le Diplôme d Etudes Avancées (DAS) en soins palliatifs est offert

Plus en détail

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Sandrine VANNESTE (vanneste@univ-tours.fr) Maître de Conférences en Psychologie, Responsable pédagogique de la 1 ère année de Licence

Plus en détail

Enseigner les psychothérapies à l Université? Intérêts et limites

Enseigner les psychothérapies à l Université? Intérêts et limites Enseigner les psychothérapies à l Université? Intérêts et limites 2002 Marie Santiago Delefosse Professeur, Clinique de la santé et de l activité Université de Picardie Jules Vernes, Amiens UMR-CNRS 6053,

Plus en détail

Réunion Master professionnel Option : «Gestion scolaire» Chefs d éd. établissements catholiques

Réunion Master professionnel Option : «Gestion scolaire» Chefs d éd. établissements catholiques Réunion Master professionnel Option : «Gestion scolaire» Chefs d éd établissements catholiques Organisée en partenariat entre le Secrétariat général des écoles catholiques et la Faculté des sciences de

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE

RÈGLEMENT SUR LE PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE Code des professions (chapitre C-26, a. 187.1, 187.3.1 et 187.3.2) SECTION I DÉLIVRANCE DU PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE 1. Le Conseil d'administration de l'ordre professionnel des psychologues du Québec

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DANS LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL ET LA RECONVERSION

ACCOMPAGNEMENT DANS LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL ET LA RECONVERSION AFN ACCOMPAGNEMENT DANS LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL ET LA RECONVERSION ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER ACCOMPAGNEMENT DANS LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL ET

Plus en détail

lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé

lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé lim Fischer Page II Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 lim Fischer Page III Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 P

Plus en détail

Programme 2015. Cursus en Consultation Infirmière. Institut de Soins Infirmiers Supérieurs

Programme 2015. Cursus en Consultation Infirmière. Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Organisme de formation continue pour les professionnels du secteur de la santé Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Programme 2015 Cursus en Consultation Infirmière

Plus en détail

FORMATION Education Thérapeutique

FORMATION Education Thérapeutique FORMATION Education Thérapeutique La (MRSS) a pour objectif de porter, concevoir et accueillir les dispositifs permettant l amélioration des prises en charge des patients, par la coordination des acteurs

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Diplôme Universitaire

Diplôme Universitaire Création : Plan Créatif Corporate - Réalisation : Pellicam productions - Impression : Grenier - Avril 2013 Crédits photo : Jean Moulin, Didier Adam, Diane Grimonet. Diplôme Universitaire Le Diplôme universitaire

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

L enseignement. Intervenants :

L enseignement. Intervenants : les Mercredis Avenir L enseignement Le mercredi 15 janvier 2014, a été accueilli dans la salle de conférence du CRDP le public venu à la rencontre des professionnels de l enseignement, pour découvrir les

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO 1. Finalité des modules complémentaires Pour être admis en formation bachelor, les candidat-e-s ne disposant pas d une maturité professionnelle

Plus en détail

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master 1 Présentation et objectifs de la formation Le Master première année (M1) de Psychologie

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES Erg-ESA (Ecole de Recherche Graphique)& ESA-Saint-Luc Bruxelles REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES de l agrégation de l enseignement secondaire supérieur pour le domaine des arts plastiques, visuels et de

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance

Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance Certificate of Advanced Studies Formation continue CAS - volée 2011-2012 Démarrage Septembre 2011 Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance Une formation postgrade de 10 ECTS destinée

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Vie et de la Santé. Nutrition et Santé

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Vie et de la Santé. Nutrition et Santé Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Nutrition et Santé 120 ES Volume horaire étudiant : 200 h 100 h 0 h 0 h 260 h 560

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers l enseignement,

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hospitalier et Universitaire de Dijon 12 Boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny BP 77908 21079 DIJON CEDEX 03.80.29.35.02 Site internet : http//: www.ifsidijon.fr

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

Master spécialité Didactique du Français langue étrangère et seconde

Master spécialité Didactique du Français langue étrangère et seconde 02/04/2014 http://www.univ-fcomte.fr Master spécialité Didactique du Français langue étrangère et seconde UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société http://slhs.univ-fcomte.fr/ Lieu de formation

Plus en détail

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage.

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage. Dépistage Soins Respect Orientations Éducation thérapeutique Quand les soins créent du lien Aides Séjours personnalisés Santé mentale Les Établissements MGEN Relais Équipes soignantes Qualité de soins

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

MASTER DROIT & GESTION DE LA SANTE

MASTER DROIT & GESTION DE LA SANTE MASTER DROIT & GESTION DE LA SANTE Une formation BAC + 5 ouvrant carrières de haut niveau dans les domaines : direction d établissements sanitaires, sociaux, médicaux sociaux Conseil expertise au sein

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail