LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011"

Transcription

1 LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE

2 LE RAISONNEMENT CLINIQUE D UNE INFIRMIÈRE EXPERTE EST IMPLICITE Processus démarche clinique il sera accessible à l étudiant si l infirmière explique le raisonnemt qui l a conduit à intifier problématique du patit Processus démarche suite le raisonnemt qui l a conduit à adapter au patit Dans le respect son autonomie professionnelle

3 INFIRMIÈRE CLINICIENNE GÉNÉRALISTE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION IDE Exercés au raisonnemt clinique à réflexion critique, professionnels ainsi formés seront compétts ils seront capab d intégrer plus rapimt nouveaux savoirs s adapter à s situations variées.

4 IDE 10 UNITÉS S DE COMPÉTENCES 1 évaluer évaluer e e situation situation clinique clinique établir établir diagnostic diagnostic le le domaine domaine infirmier infirmier 2 concevoir concevoir conduire conduire proj proj infirmier infirmier 3 accompagner accompagner e e personne personne réalisation réalisation ses ses quotidis quotidis 4 Mtre Mtre œuvre œuvre s s actions actions à visée visée diagnostique diagnostique thérapeutique thérapeutique 5 Initier Initier mtre mtre œuvre œuvre s s éducatifs éducatifs prévtifs prévtifs 6 Commiquer Commiquer conduire conduire e e retion retion contexte contexte 7 Analyser Analyser qualité qualité s s améliorer améliorer sa sa pratique pratique professionnelle professionnelle 8 rechercher rechercher traiter traiter s s données données professionnel professionnel scitifiques scitifiques 9 Organiser Organiser coordonner coordonner intervtions intervtions soignantes soignantes Informer Informer former former s s professionnels professionnels s s personnes personnes formation formation Thér èse Psiu k cesif orm 2011

5 COMPÉTENCE 1 COMPÉTENCE CLINIQUE DE L IDEL La première compétce du référtiel compétces l infirmier débutant donne d emblée ux étapes esstiel évaluer e situation clinique établir diagnostic le domaine infirmier.

6 COMPÉTENCE 1 COMPÉTENCE CLINIQUE DE L IDEL La phase d évaluation va mobiliser s ressources prioritaires pour qu elle soit pertinte connaissances scices médica scices humaines méthodologie du raisonnemt clinique maîtrise s niveaux jugemt clinique attitus retion d ai.

7 COMPÉTENCE 1 COMPÉTENCE CLINIQUE DE L IDEL La phase diagnostic mobilise mêmes ressources ainsi que capacité décision d argumtation.

8 DANS QUELS DOMAINES L INFIRMIÈRE PEUT-ELLE EXERCER SON RAISONNEMENT CLINIQUE ET SON JUGEMENT CLINIQUE? Intifier Intifier signes signes symptômes symptômes liés liés à pathologie, pathologie, à l état l état santé santé personne personne à leur leur évolution évolution Evaluer Evaluer risques risques e e situation situation d urgce, d urgce, violce, violce, maltraitance maltraitance ou ou d aggravation d aggravation déterminer déterminer mesures mesures prioritaires prioritaires Eborer Eborer diagnostic diagnostic situation situation clinique clinique /ou /ou diagnostic diagnostic infirmier infirmier à à partir partir s réactions aux problèmes santé d e personne, d groupe ou d e s réactions aux problèmes santé d e personne, d groupe ou d e collectivité collectivité intifier intifier intervtions intervtions infirmières infirmières nécessaires nécessaires Repérer Repérer ressources ressources pottialités pottialités d e d e personne personne ou ou d d groupe, groupe, Thér notammt notammt prise prise charge charge sa sa santé santé èse Psiu k cesif orm 2011

9 LE CHAMP DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE Le modèle clinique tri focal développé par Marchal Psiuk ( démarche clinique l infirmière éditions Séli Arsn )

10 COMMENT DISTINGUER LES PROBLÈMES TRAITÉS EN COLLABORATION ET LES DIAGNOSTICS INFIRMIERS? Le terme «diagnostic infirmier» ne peut être évoqué qu après avoir décidé intervtions pour traiter réaction humaine c est pour cte raison qu on ne peut pas l employer lorsque le raisonnemt clinique n est qu au sta d indices, signes ou symptômes

11 LE CHAMP DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE Une interdépdance avec mécins autres professionnels santé. Une autonomie professionnelle qui se développe e interdépdance à partir formation initiale, mais égalemt à partir l expérice professionnelle.

12 COMMENT UNE INFIRMIÈRE PEUT-ELLE «AGIR AVEC COMPÉTENCE» ET DÉVELOPPER SA PERFORMANCE DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE? Evaluer Evaluer be be santé santé atttes atttes d e d e personne personne ou ou d d groupe groupe personnes personnes utilisant utilisant raisonnemt raisonnemt clinique clinique Rechercher Rechercher sélectionner sélectionner informations informations uti uti à prise prise charge charge personne personne le le respect respect s s droits droits du du patit patit (dossier, (dossier, outils outils, ), ) Conduire Conduire tri tri recueil recueil données données Analyser Analyser e e situation situation santé santé poser poser s s hypothèses hypothèses interprétatives interprétatives Thér èse Psiu k cesif orm 2011

13 LE RAISONNEMENT CLINIQUE EXPLICITE PAR L APPRENTISSAGE Bas raisonnemt clinique Haut raisonnemt clinique observation Action ILLUSTRATION L infirmière observe, formule s hypothèses, conduit recueil données cliniques, infirme ou confirme hypothèses, ém jugemt clinique, agit évalue le résultat son action

14 LES ATTRIBUTS DU CONCEPT RAISONNEMENT CLINIQUE La pertince s connaissances scices médica scices humaines L utilisation d e métho hypothético déductive intifiable lors l explicitation sur le processus utilisé pour poser jugemt clinique La maîtrise s niveaux jugemt clinique le modèle clinique tri focal La qualité de retion d ai type coseling

15 LA DÉMARCHE CLINIQUE La démarche clinique prd sa source le concept problématisation avec l intification l semble s problèmes santé réels pottiels d e personne reconnaissance ses capacités. Le professionnel santé utilise méthodologie du raisonnemt clinique pour construire problématique complète d e personne soignée. Il raisonne égalemt à partir l interaction tre madie, ses complications réactions humaines physiques psychologiques du patit grâce à psée complexe. Revue Soins Avril 2010

16 LA DÉMARCHE CLINIQUE La philosophie s qui sous td cte démarche clinique est e conception humaniste s qui prd considération l expression personnalisée s madies réactions comportemta personne à sa madie, à son pcemt, à son hospitalisation.

17 LA DÉMARCHE DE SOINS (PROJET DE SOINS) La démarche est processus d adaptation du soin à personne qui prd naissance e métho résolution problèmes. Elle est l adaptation d soin prescrit par le mécin, tel le pansemt, ou par l infirmière, tel l accompagnemt à réalisation toilte; La psée complexe ctre le soignant sur stratégie globale s prévoyant actions à court, moy long terme.

18 PROJET DE SOINS DDS? La démarche est processus d adaptation du soin à personne. Le protocole soin personnalisé est e composition harmonieuse tre invariants qualité d soin, l état clinique, désirs du patit créativité du soignant. Proj? La pertince d e démarche clinique précédant démarche est e garantie pour personnalisation du soin. La personne soignée est considérée comme le principal acteur l semble du processus.

19 LE PROJET DE SOINS 2 3 processus linéaire à partir s données = cible, données, actions processus systémique analyse l semble s actions avec raisonnemt sur résultats escomptés avec choix s actions à court, moy long terme Processus du soin personnalisé avec harmonisation s invariants qualité du soin attributs personnalisés du patit (synthèse clinique, désirs, habitus vie).

20 Je suis à votre disposition pour questions

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Les éléments de

Plus en détail

Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive. CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin

Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive. CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin Accompagnement des élèves aides-soignants dans la construction d une posture réflexive CFP Niort S. Geffard-Aymé & O. Bazin 1 Centre de Formations Paramédicales IFSI IFAS - IFAP Directrice des Soins Directrice

Plus en détail

La démarche de soins. Année 2016/2017

La démarche de soins. Année 2016/2017 La démarche de soins Année 2016/2017 Introduction La personne soignée est unique, ainsi les soins dispensés doivent être adaptés et personnalisés Nécessité d une méthode rigoureuse et scientifique qui

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Rechercher et

Plus en détail

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels 6 ème universités infirmières SFETD, 2014 Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels C. Debout, Inf, PhD Département des sciences infirmières et paramédicales Rennes Sorbonne Paris Cité 1 Contexte

Plus en détail

UE 3.1.S1. Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014 MHFF

UE 3.1.S1. Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014 MHFF UE 3.1.S1 Promotion COLLIERE 18 SEPTEMBRE 2014 Quelle compétence? Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier PLAN LE DIAGNOSTIC MEDICAL LE PROBLEME

Plus en détail

NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL

NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL DUREE DE LA FORMATION INFIRMIERE Durée totale Durée des congés Programme (92) 37 mois

Plus en détail

U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier U.E. 3.1 S1: Raisonnement et démarche d clinique Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 1/ DEFINITION a) Raisonnement clinique: Le terme raisonnement

Plus en détail

Les transmissions ciblées

Les transmissions ciblées Les transmissions ciblées UE 3.1 S2 Béatrice Galibert Promotion 2015-2018 Objectifs du TD Connaître la méthodologie d écriture des transmissions ciblées Être capable d effectuer des transmissions ciblées

Plus en détail

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015/2018 O Quémard PLAN Démarche clinique : RDD et Problèmes de santé ( rappel) Démarche de soins : Objectifs et soins infirmiers

Plus en détail

Plan de soins type Chemin clinique

Plan de soins type Chemin clinique Plan de soins type Chemin clinique UE 3.2 S3 En lien avec l UE 3.3 S3 INTRODUCTION Les décisions d actions pour la prise en soins des patients sont issues de raisonnements cliniques pertinents, non seulement

Plus en détail

Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE

Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE UE 3.1 S1 Raisonnement clinique - TERMINOLOGIE DÉFINITION DU RAISONNEMENT CLINIQUE : «Le raisonnement clinique est le processus de pensée et de prise de décision qui permettent d effectuer l action jugée

Plus en détail

Projet d année 3 ème année Promotion

Projet d année 3 ème année Promotion Projet d année 3 ème année Promotion 2010-2013 Ce projet est en concordance avec le projet pédagogique de l IFSI et les finalités de la formation (arrêté du 31 juillet 2009). ORIENTATION DE L ANNEE : 1-

Plus en détail

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur 6 ème Journée des actualités de la douleur L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur «Je déclare ne pas avoir de conflit direct

Plus en détail

Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible?

Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible? Modèles en Soins Infirmiers et Classifications P.P.H., C.I.F. Une convergence possible? Annie Santucci Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine Bruxelles Belgique Symposium International GIFFOCH Lausanne

Plus en détail

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques DISCIPLINE : Sciences et techniques infirmières intervention Compétence : n 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique UE 4.4 S5 : Thérapeutiques et contribution au diagnostic

Plus en détail

LES TRANSMISSIONS CIBLEES. Module 7 Transmission des informations

LES TRANSMISSIONS CIBLEES. Module 7 Transmission des informations LES TRANSMISSIONS CIBLEES Module 7 Transmission des informations 1 Compétence tence: rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins 2 Objectifs de formation Dans

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion Le projet de soins UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion 2015-2018 Plan 1. Introduction 2. Définition du projet 3. Les projets en structure de soins 4. Le projet de soins individualisé : 4.1. L argumentation

Plus en détail

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007 Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

QUENEC HDU Corinne (coréférent) BEAU Marie-France (référent) LE FRIANT Christine

QUENEC HDU Corinne (coréférent) BEAU Marie-France (référent) LE FRIANT Christine BEAU Marie-France (référent) 02 53 48 25 79 QUENEC HDU Corinne (coréférent) 02 53 48 25 81 BOIVIN Sylvie 02 40 84 68 53 DIETRICH CREVOISIER Aline 02 40 84 68 78 PENHOUET Jean Marc 02 53 48 25 83 LE FRIANT

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE FICHE DE POSTE : INFIRMIER EN EQUIPE D'APPUI DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS Famille : SOINS Métier : INFIRMIER EN SOINS GENERAUX Quotité du poste : Temps complet Rédacteur(s) : A.FEUILLATRE- MORNAY

Plus en détail

La démarche de soin. Rôle de l aide-soignant(te)

La démarche de soin. Rôle de l aide-soignant(te) La démarche de soin Rôle de l aide-soignant(te) 1 Généralités L aide soignant réalise des actes sous la responsabilité de l infirmière dans le cadre de son rôle propre. (Article R4311.4 du code de santé

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES 2011 NP

LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES 2011 NP LA DEMARCHE DE SOINS GENERALITES IFSI 1 e année e Promotion 2008-2011 2011 NP PLAN DU COURS Objectifs de formation de la DDS Introduction Historique Définition Cadre légall Les différentes étapes de la

Plus en détail

CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN

CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN CONSULTATION OU ENTRETIEN? Apport infirmier dans le suivi de santé des salariés Véronique BACLE Dolorès MARTINEZ-BUTHAUD Dr Karinne LEGRAND-CATTAN QUELQUES DEFINITIONS Définition de la profession par l

Plus en détail

Nouveau programme des études infirmières décliné en cardiologie : un exemple de situation prévalente. 14/09/2012 N. Genchi - V. Nickler - CHU NANCY

Nouveau programme des études infirmières décliné en cardiologie : un exemple de situation prévalente. 14/09/2012 N. Genchi - V. Nickler - CHU NANCY Nouveau programme des études infirmières décliné en cardiologie : un exemple de situation prévalente 1 SOMMAIRE L UPECETIC La Collaboration entre le service de cardiologie IFSI de - Brabois La Compétence

Plus en détail

DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne

DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne DEMARCHE DE SOINS ET BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne Brigitte MICHEL, PLP STMS et cadre de santé, LP Beau de Rochas DIGNE - Académie d'aix-marseille - Avril 2012 PLAN Démarche

Plus en détail

PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie

PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie FICHE DE POSTE PSYCHOLOGUE Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie Localisation Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie d Arpajon (91) CSAPA rattaché à l Etablissement Public de Santé d Etampes.

Plus en détail

Référentiel Fonction / Activités Educateur Spécialisé

Référentiel Fonction / Activités Educateur Spécialisé Référentiel Fonction / Activités Fonction 1 Fonction 2 Fonction 3 Fonction 4 Établissement d une relation, Diagnostic éducatif Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Conception et conduite

Plus en détail

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire Le service d Accueil de Jour Judiciaire «Repères» «En référence à l article 375-3 4 du code civil, un service d accueil à la journée pour 8 enfants âgés de 6 à 18 ans. (Service d accueil de jour judiciaire

Plus en détail

CONCEVOIR LE PROJET. Dunod La photocopie non autorisée est un délit

CONCEVOIR LE PROJET. Dunod La photocopie non autorisée est un délit CONCEVOIR LE PROJET L expression est composée de trois mots qu il convient de définir un par un avant de tenter une compréhension globale. C est un «projet», c est-à-dire (cf. plus haut) une représentation

Plus en détail

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique.

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. Christine BERLEMONT Infirmière Ressource Douleur Unité d Evaluation et Traitement de la Douleur Centre Hospitalier de Meaux France

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Elaborer une conception des soins

Elaborer une conception des soins Elaborer une conception des soins Guide pour les organisations privées de soins à domicile (OSAD) Service de la santé publique BAP Avenue des Casernes 2 1014 Lausanne 021 316 42 00 info.santepublique@vd.ch

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

Conception Validation Approbation Evaluation Samira BELGHIT, N. Pecquenard Catherine FOURMENT

Conception Validation Approbation Evaluation Samira BELGHIT, N. Pecquenard Catherine FOURMENT Direction des Instituts de Formation du Centre Hospitalier Sud Francilien FORMATION CONDUISANT AU DIPLOME D ETAT INFIRMIER AUTO EVALUATION GUIDE DE PREPARATION A L ENTRETIEN D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE

Plus en détail

«Santé au travail et approche psychodynamique : présentation du projet plateforme RPS CHT 44»

«Santé au travail et approche psychodynamique : présentation du projet plateforme RPS CHT 44» CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 «Santé au travail approche psychodynamique : présentation du proj plateforme CHT 44» PF, un proj longue date Proj né la rencontre professionnels terrain

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 1 ère année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 1 ère année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 1 PFP 2 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

FORMALISER SES COMPÉTENCES

FORMALISER SES COMPÉTENCES FORMALISER SES COMPÉTENCES Groupe de travail IRD Région Bretagne Pays de Loire Vendredi 30.01.2009 Réunion III Nantes Mme Jajkiewicz N Directrice des soins FORMALISER SES COMPETENCES S essayer à définir

Plus en détail

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Le raisonnement clinique désigne l habilité du soignant à

Plus en détail

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation Domaine de Formation DF1 : 400 h ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DU JEUNE ENFANT ET DE SA FAMILLE 1- CONNAISSANCE DU JEUNE ENFANT ET DE SON ENVIRONNEMENT - Développement de la personne tout au long de la vie

Plus en détail

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Organisation et mise en place de l éducation thérapeutique au sein d une structure Dans

Plus en détail

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin 2009 1 «L infirmière doit être capable d observer, de rechercher des éléments pertinents autres que des données médicales. Pour cela, elle utilise un autre cadre de référence : un modèle conceptuel spécifique

Plus en détail

Le travail de re-socialisation. un exemple : la Visite à Domicile

Le travail de re-socialisation. un exemple : la Visite à Domicile Le travail de re-socialisation un exemple : la Visite à Domicile Remarques à propos de la psychopathologie... la psychopathologie - particulièrement lorsqu il s agit du domaine des psychoses, génère chez

Plus en détail

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Delphine VIARD PLAN INTRODUCTION METHODE RESULTATS Représentations des soignants Représentations des

Plus en détail

Le service d hémodialyse de l hôpital

Le service d hémodialyse de l hôpital Le projet d'éducation personnalisé en unité d'hémodialyse Aline LEGENDRE - Thionville Le service d hémodialyse de l hôpital Bel Air à Thionville est un centre composé de vingt-sept postes de dialyse chronique,

Plus en détail

Etude de dossier. Master 1 Psychologie clinique et psychopathologie 1

Etude de dossier. Master 1 Psychologie clinique et psychopathologie 1 Etude de dossier Katia M BAILARA Master 1 Psychologie clinique et psychopathologie 1 Plan Intérêt de l étude de cas Le recueil d informations Plan de l étude de cas Rédiger un compte rendu M. C, anamnèse

Plus en détail

Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé

Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé Evaluation des pratiques professionnelles Le soin diététique réalisé par un diététicien en établissement de santé Grilles pour l évaluation et l amélioration des pratiques professionnelles Mai 2011 1 METHODOLOGIE

Plus en détail

Le renforcement des compétences, qu en est-il?

Le renforcement des compétences, qu en est-il? Le renforcement des compétences, qu en est-il? 8 es journées annuelles de santé publique Montréal 30 novembre 2004 Maria Alice Roschke Education et Compétences dans la Société du Savoir Dimension macro

Plus en détail

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE L éducation du patient diabétique au CHRSO Paulette LION Marie-Hélène OLIVE En hospitalisation L infirmière d éducation intervient: Dans le service de médecine interne et d HPDD Dans le service de gynéco-obstétrique

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

Comment fonctionne la CNEDiMTS

Comment fonctionne la CNEDiMTS Comment fonctionne la CNEDiMTS L évaluation des dossiers de demande d inscription sous nom de marque sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables La Commission nationale d évaluation des dispositifs

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT Page 1 sur 32 LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT Contexte Le ministère chargé de la santé, en lien avec l éducation nationale, a initié une démarche de réingénierie des diplômes paramédicaux, notamment

Plus en détail

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR

Plus en détail

CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly ARPAJON fax FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA

CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly ARPAJON fax FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA CSAPA «L ESPACE» 25 bis Route d Egly 91290 ARPAJON 01 64 90 62 00 fax 01 60 83 47 70 csst@eps-etampes.fr FICHE DE POSTE MEDECIN ADDICTOLOGIE - ELSA Localisation Equipe de liaison et de soins en Addistologie

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

UNITE D ACCUEIL POUR PERSONNES HANDICAPEES PSYCHIQUES DEFICITAIRES ET VEILLISSANTES

UNITE D ACCUEIL POUR PERSONNES HANDICAPEES PSYCHIQUES DEFICITAIRES ET VEILLISSANTES UNITE D ACCUEIL POUR PERSONNES HANDICAPEES PSYCHIQUES DEFICITAIRES ET VEILLISSANTES 1 LE PROJET Création d une unité d accueil spécifique d EHPAD pour les personnes handicapées psychiques déficitaires

Plus en détail

Expérimenter dans les travaux d analyse demandés Comprendre la méthodologie et les étapes de construction d une analyse Apprendre à rédiger analyse

Expérimenter dans les travaux d analyse demandés Comprendre la méthodologie et les étapes de construction d une analyse Apprendre à rédiger analyse 2016-2019 MFB-CQH A partir des situations professionnelles vécues : Adopter une posture réflexive Conceptualiser à partir de la pratique Expliquer les liens entre théorie et pratique Faire les liens entre

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

SYLLABUS. Défaillances organiques et processus dégénératifs S 4 LLANAS UE : 2.7. Co référent : Josette LECLERCQ

SYLLABUS. Défaillances organiques et processus dégénératifs S 4 LLANAS UE : 2.7. Co référent : Josette LECLERCQ SYLLABUS S 4 UE : 2.7 Défaillances organiques et processus dégénératifs Promotion 2014-2017 LLANAS Février 2016 Référente UE: Annie Co référent : Josette LECLERCQ 1 Introduction Cette unité d enseignement

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

établissement de santé En bref.

établissement de santé En bref. Principale organisation professionnelle des diététiciens ticiens Le Soin diététique tique réalisé par le diététicien ticien en établissement de santé AFDN année e 2009 35, Allée Vivaldi 75012 Paris Tél.

Plus en détail

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie 25/11/2014 Régionales Les nouveaux métiers IDE en Jeannine JENVRIN, IDE Pratiques Avancées, Coordinatrice parcours complexe soins Centre François Baclesse Dr Hervé LECAT, mécin coordinateur HAD Deauville

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME D ETAT D INFIRMIER

SUPPLEMENT AU DIPLÔME D ETAT D INFIRMIER SUPPLEMENT AU DIPLÔME D ETAT D INFIRMIER Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

LES REUNIONS HEBDOMADAIRES

LES REUNIONS HEBDOMADAIRES LES REUNIONS HEBDOMADAIRES Réanimation Néonatale CH LILLE ( A. Huyghe) Néonatalogie CH ROUBAIX (AC Crombé) Réanimation Néonatale CH VALENCIENNES CH VALENCIENNES 6 lits de réanimation 10 lits soins intensifs

Plus en détail

«DU RAISONNEMENT CLINIQUE AUX TRANSMISSIONS CIBLEES»

«DU RAISONNEMENT CLINIQUE AUX TRANSMISSIONS CIBLEES» «DU RAISONNEMENT CLINIQUE AUX TRANSMISSIONS CIBLEES» Quels sont les enjeux pour la réanimation? Service de réanimation de la Roche sur Yon 1 La démarche 1- les objectifs 2- Rappel sur les transmissions

Plus en détail

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation Fiche RIME CORRIGEE CO PSY ave les propositions du SNES suite à la réunion à la DGRH le 14 Décembre :un certain nombre de propositions du SNES ont été acceptées ( en rouge gras) mais d autres refusées

Plus en détail

POLE DES FORMATIONS PARAMEDICALES INFORMATIONS JOURNEE DU LYCEEN 18 NOVEMBRE 2014

POLE DES FORMATIONS PARAMEDICALES INFORMATIONS JOURNEE DU LYCEEN 18 NOVEMBRE 2014 POLE DES FORMATIONS PARAMEDICALES INFORMATIONS JOURNEE DU LYCEEN 18 NOVEMBRE 2014 LA FORMATION IDE 18/11/2014 2 Concours d entrée en institut de formation en soins infirmiers (IFSI) Il se compose de deux

Plus en détail

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres dipl. nationaux niv. form. bac+3 Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI Référentiel Métier Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février 2014 Nom : Prénom : Date : DEFINITION DE L EMPLOI-METIER : L infirmier répond à la demande de soins, organise et dispense les soins

Plus en détail

PSYCHOMOTRICIEN. 1 Objectifs/Résultats attendus

PSYCHOMOTRICIEN. 1 Objectifs/Résultats attendus Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Si emploi type, fiche métier source : PSYCHOMOTRICIEN 1 Objectifs/Résultats attendus Viser à l harmonie des fonctions psychiques et motrices Etablir

Plus en détail

LES MODELES CLINIQUES

LES MODELES CLINIQUES LES MODELES CLINIQUES Le modèle bifocal et le modèle trifocal. UE3.1.S.1 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015-2018 Créé en 2009 par P. NERO Réajusté en 2014 par M. PEREZ 2 Les modèles

Plus en détail

Feuilles de travail du PMC- IP 2017

Feuilles de travail du PMC- IP 2017 Feuilles de travail du PMC- IP 2017 FEUILLE DE TRAVAIL AUTOÉVALUATION IP PAGE 1 DE 7 Nom 2017 Année d exercice Rôle (poste) Milieu d exercice primaires. 1) Responsabilité professionnelle et obligation

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

Violences et Agressivité

Violences et Agressivité Formation extra-muros Violences et Agressivité Programme DPC Conçue et animée par: Fanny Guidot Psychologue-Clinicienne Hôtel Ibis Paris Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy s Moulineaux

Plus en détail

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES Journée de formation institutionnelle Inspection pédagogique régionale EPS Académie de Nantes Année scolaire 2016-2017 Plan d intervention L architecture des programmes

Plus en détail

RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE

RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE Un peu de méthode Comment s y prendre? - S y prendre tôt!!!! - La recherche bibliographique peut vous aider à trouver, à changer d avis ou à préciser votre problématique Ex :

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE. Vendredi 16 mai

RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE. Vendredi 16 mai RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE Vendredi 16 mai 2003 1 RECOMMANDATIONS EN NUTRITION ENTERALE Le texte des recommandations a été élaboré par un groupe de travail à

Plus en détail

Enseignement supérieur de type court

Enseignement supérieur de type court MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL GENERAL DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel

Plus en détail

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme De l offre de soins à l offre de compétences HERNANDEZ Hélène, Directrice IFE U-PEC MAROIS Véronique, Ergothérapeute HPR Bullion La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences

Plus en détail

Apprentissages cliniques Soins infirmiers 1 re année Intervenir selon un processus

Apprentissages cliniques Soins infirmiers 1 re année Intervenir selon un processus Apprentissages cliniques Soins infirmiers 1 re année Intervenir selon un processus 180-048 Nom de l élève : N de cours : Bloc : Milieu clinique : Module formatif : Module sommatif : L élève est à l étape

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Agent de développement local en milieu rural : catalyseur, fédérateur ou coach?

Agent de développement local en milieu rural : catalyseur, fédérateur ou coach? # Session 1 : Aménager, développer et gérer les territoires ruraux Agent de développement local en milieu rural : catalyseur, fédérateur ou coach? Nathalie Couix - UMR AGIR INRA / INP-ENSAT Julie Pitchelu

Plus en détail

Programmes EPS. Mai Juin 2016

Programmes EPS. Mai Juin 2016 Programmes EPS Mai Juin 2016 Ce qu il faut comprendre Du programme EPS on passe au programme des programmes LE SOCLE incluant le programme EPS Volet 1 : spécificité du cycle Volet 2 : contribution essentielle

Plus en détail

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS CHU de Nantes 8 octobre 2014 Une nouvelle dynamique de coopération : les GHT Article 48 du projet de loi : La constitution obligatoire de GHT à l horizon du 31 décembre 2015 autour d une stratégie médico-soignante

Plus en détail

Bonnes pratiques pour le diagnostic. Marie-Hélène Prud homme, psychologue Coordonnatrice clinique, CRA/CEA Limousin

Bonnes pratiques pour le diagnostic. Marie-Hélène Prud homme, psychologue Coordonnatrice clinique, CRA/CEA Limousin Bonnes pratiques pour le diagnostic Marie-Hélène Prud homme, psychologue Coordonnatrice clinique, CRA/CEA Limousin Les bonnes pratiques pour le diagnostic En 2012, la HAS publie une revue des bonnes pratiques

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COMPETENCE 4 : «Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique»

PROJET PEDAGOGIQUE COMPETENCE 4 : «Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique» Promotion / 2017. PROMOTION /201 /2017 INSTITUTS DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS ET DE FORMATION AIDE-SOIGNANTS UE 2.4 S1 : Processus traumatiques SEMESTRE 1 COMPETENCE 4 Rédigé par : E.CHAPALAIN Validé

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS PÔLE : Structure interne : Unité de soins : 1 CHARTE D ENCADREMENT DES ETUDIANTS INFIRMIERS EN STAGE Établie collégialement entre : La Directrice par

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Tutorat des étudiants en soins infirmiers. Dossier de candidature

Tutorat des étudiants en soins infirmiers. Dossier de candidature Tutorat des étudiants en soins infirmiers Dossier de candidature Ce dossier de candidature est à renseigner par l infirmier libéral qui souhaite recevoir un étudiant en soins infirmiers en stage dans le

Plus en détail