guide. de l. élu. à destination. des délégués. F édération n ationale des é tudiants en s oins i nfirmiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2013-14. guide. de l. élu. à destination. des délégués. F édération n ationale des é tudiants en s oins i nfirmiers"

Transcription

1 guide de l élu à destination des délégués F édération n ationale des é tudiants en s oins i nfirmiers

2

3 guide de l élu à destination des délégués /// 1 ///

4 Directrice de publication Karina DURAND Rédacteur en chef Clémentine LAB Rédacteur en chef adjoint Bastien Herry Ont participés à ce numéro : Karina DURAND - Marine DOMINE - Anthony CONTARDO Irving MONTORIER - Alex OLLIVIER - Clarisse AMIOT François ARCHAMBAUD - Quentin CAYOL Éditeur délégué IZEOS - Le Panoramique - 5 avenue de verdun IVRY-SUR-SEINE Régie publicitaire Wesley NELET, chef de publicité IZEOS Contact FNESI - 5, rue Frédérick Lemaitre PARIS Conception graphique Christine GARNIER Dépôt Légal : octobre 2009 Toute reproduction, même partielle, est soumise à l autorisation de l éditeur et de la régie publicitaire. Les annonceurs sont seuls responsables du contenu de leur annonce. /// 2 ///

5 sommaire 4 /// édito 5 /// Introduction 5 - Pourquoi ce guide? 5 - Présentation de la FNESI 6 - Présentation de la FAGE 8 - Qu est-ce que le statut d étudiant? 10 /// Chapitre 1 - Droits et obligations des étudiants 11 - droits d inscription 11 - Assurance 11 - Carte étudiant et services 12 - Présence en formation 14 - Aides Financières 19 /// Chapitre 2 - Les représentants de Promotions 20 - Rôle et missions 22 - Conseil pédagogique 25 - Cas individuels d étudiants en conseil pédagogique 26 - Conseil de discipline 28 - Conseil de la Vie Étudiante (CVE) 29 - Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) 31 - instances et organisations en lien avec la formation 34 /// Chapitre 3 - Les Élus au CROUS 35 - Rôle et missions 35 - Fonctionnement 35 - Positions de la FNESI 37 /// Chapitre 4 - Les Élus à l Université 38 - Rôle et missions 38 - Fonctionnement 39 - Positions de la FNESI 40 /// Chapitre 5 - Les événements FNESI pour la formation des élus 41 - Weekend de formation (WEF) 41 - journées Fren ESI 42 /// Textes de loi /// 3 ///

6 édito Cher(e)s étudiant(e)s, La Fédération Nationale des Etudiants en Soins Infirmiers (FNESI) attache une grande importance à la défense des étudiants. Depuis sa création en 2000, elle se bat pour que les droits des étudiants en soins infirmiers soient respectés, dans les IFSI comme dans toute autre instance représentative. A l heure actuelle, nous avons près de élus étudiants au sein de notre formation : - Délégués de promotion - Élus étudiants infirmiers au CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires) - Élus étudiants infirmiers au GCS (Groupement de Coopération Sanitaire) Vous êtes donc extrêmement nombreux et pourtant, la participation des élus aux débats en matière de droits étudiants reste à construire. En effet, le système de gouvernance actuel ne vous laisse que très peu d autonomie et vous n êtes que très rarement formés à vos missions. C est pourquoi la FNESI édite le Guide de l Élu étudiant en Soins Infirmiers, afin que chaque élu ait à portée de main toutes les cartes pour assumer pleinement son mandat. Les élus étudiants disposent également d autant d autorisations d absence exceptionnelle que leur mandat le nécessite, profitez en alors pour vous former. La FNESI organise différents évènements de formation qui vous seront présentés dans ce guide. À travers ce Guide de l élu, nous espérons que vous pourrez enfin pleinement assumer votre rôle de relais entre les étudiants que vous représentez et la direction ou les différents instances régionales où vous serez amenés à siéger. ESI on s bougeait pour la défense des droits étudiants?! Karina DURAND Présidente de la FNESI /// 4 ///

7 Introduction Introduction Introduction Pourquoi ce guide? La FNESI a, depuis sa création, à coeur de transmettre son savoir, d être un vecteur d informations. Sans cette information, les étudiants peuvent se sentir seuls, démunis face à des situations qui les concernent. Ce guide permet donc de regrouper les textes législatifs en vigueur (attention, toute modification législative ne sera pas ajoutée dans ce guide au cours de l année). Nous vous proposons également une synthèse et une lecture affinée des textes pour que vous puissiez les mobiliser dans chaque situation. Ce guide est à destination aussi bien des élus que des étudiants curieux ou en situation délicate. Téléchargeable, vous pouvez ainsi le consulter à tout moment sur vos supports numériques. Présentation de la FNESI Présente pour l ensemble des étudiants infirmiers de France, la FNESI, association loi 1901, est l unique structure reconnue représentative de notre filière. La FNESI fonde son engagement autour de la défense des intérêts matériels et moraux des Étudiants en Soins Infirmiers (ESI). Par son indépendance à toute idéologie politique, syndicale ou religieuse, elle a toujours su être force de proposition pour améliorer la condition étudiante dans les IFSI. Elle véhicule ses valeurs associatives grâce à un réseau développé du local au national : à travers les associations étudiantes et un bureau national. La FNESI dynamise au quotidien la vie étudiante et fédère les étudiants en les rendant auteurs de leur formation. A travers les présidents d associations, administrateurs de la FNESI, les étudiants décident des orientations aussi bien internes qu externes de la structure. Au final la FNESI est une fédération d associations d étudiants en soins infirmiers gérée par les ESI, pour les ESI. /// 5 ///

8 Introduction Introduction Introduction Les avancées pour les étudiants infirmiers obtenues par la FNESI : 2001 Indemnités de stage, indemnités de transport, élargissement de la franchise d absence Alignement des bourses sur celles de l enseignement supérieur Droit au redoublement et amélioration de la démocratie étudiante par réforme du fonctionnement des IFSI Nouveau référentiel, grade licence pour les nouveaux ESI grâce à une participation active aux groupes de travail ministériels Création des conseils de la vie étudiante Élargissement de la franchise d absence Co-tutelle ministérielle de la formation en soins infirmiers Les rencontres avec les ESI Congrès National de la FNESI Universités d Été de la FNESI Stand au Salon Infirmier Participation à différentes manifestations (Séminaire Européen, congrès étudiants, etc.) La représentation et la défense des étudiants Représentation des ESI au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, dans les Conseils Régionaux, avec les Agences Régionales de Santé, au sein des Groupements de Coopération Sanitaire et avec le ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Représentation des ESI auprès du CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires) et CNESER (Conseil National de l Enseignement Supérieur et de la Recherche) via la FAGE. (Voir ci-après). Apport d une aide juridique personnalisée aux étudiants infirmiers ayant des difficultés (conseils par mails et/ou téléphone, représentation au sein même des conseils techniques dans les IFSI). Le développement des réseaux d ESI Soutien des associations et des fédérations déjà en place. Aide au développement de nouvelles associations (locales ou régionales). Forum (http://forum.fnesi.org) et journal (SERUM) créés par des ESI et destinés aux ESI afin de communiquer au mieux sur les actions de la FNESI et des associations adhérentes. Présence sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter). /// 6 ///

9 Introduction Introduction Introduction Présentation de la FAGE : Fédération des Associations Générales étudiantes La FAGE est une organisation représentative au sens de la loi du 10 juillet 1989 et a à l heure actuelle 3 élus CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires) et 4 élus CNESER (Conseil National de l Enseignement Supérieur et la Recherche). Elle est reconnue par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elle est aujourd hui, par la taille de son réseau et par l étendue de ses activités, la première organisation étudiante. La FAGE a été créée en 1989 par plusieurs fédérations de ville et de filières dans le but de donner au mouvement associatif une représentation nationale. Elle est reconnue depuis novembre 1997 comme association de Jeunesse et d Education Populaire par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. La FAGE représente le mouvement associatif étudiant indépendant. Via la FAGE, les associations étudiantes bénéficient d une reconnaissance institutionnelle nationale et d un outil fantastique pour se faire entendre et mieux s organiser sur le terrain. La FAGE fonctionne comme une association. Elle est résolument indépendante et pluraliste. La structure de base de la FAGE est l association qui regroupe sur les campus les étudiants. Les positions et l action de la FAGE, votées et décidées depuis sa création par ses administrateurs, sont tournées autour de deux grands axes : 1. la démocratisation de l enseignement supérieur 2. la réussite de tous dans cet enseignement supérieur De ces positions découlent la non-sélection à l entrée de l université, des droits d inscription faibles, des enseignements centrés sur l étudiant (Student Centered Learning), l approche par compétence, l accès pour tous à la mobilité, la place centrale de l Université dans l enseignement supérieur, le CROUS comme guichet social unique pour tous les étudiants. Ainsi la FAGE, par son expertise filliériste amenée par les fédérations de filière et son expertise locale via les fédérations territoriales, se place-t-elle comme un interlocuteur privilégié de l ensemble des acteurs de l enseignement supérieur pour défendre et représenter l intérêt général de l ensemble des étudiants. Les structures fédératives membres du conseil d administration de la FAGE sont de deux sortes : les fédérations territoriales, qui regroupent les associations étu- /// 7 ///

10 Introduction Introduction Introduction diantes d une même ville ou d une même région. Elles développent des actions locales de proximité et permettent aux associations d avoir un poids plus important. les fédérations de filières ou monodisciplinaires regroupent les associations d une même filière; leur permettant d avoir une représentation nationale. Leur principal objectif est de réfléchir sur l évolution de la filière et l insertion professionnelle de ses étudiants. C est le Conseil d Administration de la FAGE qui prend les décisions. Il est composé des fédérations de ville et de fédérations de filière, réunies dans deux collèges. Dans ce sens, le fonctionnement de la FAGE est confédéral. Le Conseil d Administration se réunit une fois tous les deux mois. Les fédérations membres de la FAGE y délèguent un représentant. Une fois par an, une fédération membre de la FAGE organise le Congrès National. A cette occasion, dans le cadre d une Assemblée Générale, à laquelle assistent les délégations des fédérations, des monodisciplinaires et des associations, les administrateurs élisent le Bureau national de la FAGE et définissent les grandes orientations de l année. La FAGE fonctionne donc avec trois instances de décision : L Assemblée Générale. Publique, elle regroupe tous les membres adhérents à une association et à une fédération de la FAGE. Elle élit chaque année le Bureau national au Congrès de la FAGE. Le Conseil d Administration. Il regroupe les président(e)s des 41 fédérations de ville et de filière adhérentes à la FAGE. Il se réunit très régulièrement (tous les 2 mois environ) pour définir les grandes décisions et les orientations de la FAGE. Le Bureau National qui se charge d appliquer la politique votée par le Conseil d Administration et de gérer les ressources humaines de la FAGE en ce sens, qui représente la FAGE auprès des instances et des médias. La FAGE et la FNESI C est dès la naissance des mouvements étudiants de 2000 que la FAGE a apporté son soutien aux étudiants infirmiers, notamment en leur donnant la possibilité de disposer des moyens matériels sur place (téléphone, fax, ordinateurs, connections Internet, hébergement de site, photocopieuse ). Mais le soutien humain est certainement le plus important : le matériel ne suffit pas, il faut y croire. Elle a permis à la FNESI de se développer en peu de temps et de s organiser en structure nationale : c est en particulier le rôle de conseiller qui a été le plus profitable à notre jeune fédération. /// 8 ///

11 Introduction Introduction Introduction Qu est-ce que le statut d étudiant? Le statut est constitué par l ensemble des textes qui fixent des garanties fondamentales accordées à une collectivité ou à un corps. En intégrant l enseignement supérieur, l élève devenu étudiant n est plus autant encadré qu il a pu l être, jusque-là, par ses professeurs. Il est amené à prendre en main ses études, sa vie, et donc, à acquérir une autonomie dans l organisation de son rythme de travail. D autre part, en tant qu individu responsable, l étudiant peut souhaiter voir évoluer sa formation et émettre des propositions dans ce sens. Autonomie d organisation, responsabilité, regard critique sur l enseignement dont il bénéficie : les connaissances et compétences acquises lors d un mandat électif favorisent la construction d une identité professionnelle réfléchie et analytique. Ce n est pas un hasard si, moins de 10 ans plus tard, plus de ESI se regroupaient à Paris pour réclamer une évolution dans l organisation de leur formation, une reconnaissance à un niveau universitaire de leur diplôme ainsi que des nouveaux droits sociaux. C est à la suite de ce mouvement que des négociations se sont déroulées entre la FNESI et le Ministère de l Emploi et de la Solidarité. Elles débouchèrent sur la signature d un protocole d accord le 2 avril En 2009, une nouvelle manifestation a eu lieu, réunissant quelques milliers d étudiants infirmiers. Cette manifestation a aboutit à la signature d une réforme des études en soins infirmiers, avec à la clé l obtention d un diplôme d Etat reconnu au grade licence : arrêté du 31 Juillet 2009 relatif à l obtention du diplôme d Etat d Infirmier. Un statut clair est fondamental car il confère à l étudiant une légitimité, des droits et des devoirs. Or en 1992, lorsque par décret les mots «élèves» et «écoles d infirmières» ont été respectivement remplacés par les mots «étudiants» et «instituts de formation en soins infirmiers» rien d autre n a évolué dans les textes régissant la formation qui aurait permis d asseoir un statut pour ces «nouveaux» étudiants. /// 9 ///

12 Droits & Obligations des étudiants 1chapitre 11 - droits d inscription 11 -Assurance 11 -Carte étudiant et services 12 -Présence en formation 14 -Aides Financières /// 10 ///

13 Droits & Obligations des étudiants Droits & Obligations - 1 droits d inscription Chaque année, les ESI doivent s acquitter des droits annuels d inscriptions et de cotisation à la sécurité sociale étudiante (sauf pour les étudiant en formation professionnelle ou du Pôle Emploi). Les ESI boursiers doivent parfois avancer ces sommes et seront remboursés au cours de l année. Il arrive que l Université demande des frais supplémentaires pour l inscription aux services universitaires : santé, sport, service documentation Ce prix confère plus ou moins de privilèges et d accès aux services étudiants. Toutefois, certains IFSI rajoutent des frais annexes (photocopies par exemple) aux prix de l inscription. Ces frais supplémentaires sont dénoncés par la FNESI et la FAGE comme étant des frais illégaux!! Des frais pour les blouses sont très souvent demandés, que ce soit pour un achat ou une location, et pour la blanchisserie. Pour l année universitaire , les montants sont de 183 pour l inscription en licence, et 211 pour la sécurité sociale étudiante (communément appelée mutuelle étudiante ). Assurance Lorsqu il effectue des stages, l ESI administre des soins qui engagent sa responsabilité individuelle. Pour se couvrir des risques professionnels, il doit souscrire une assurance annuelle appelée «Responsabilité Civile Professionnelle». Son coût peut varier de 6 à 8 selon l organisme d assurance voir être gratuit (se renseigner auprès de votre assurance auto, logement...). Carte étudiante et services Les étudiants en soins infirmiers bénéficient d une carte personnelle d étudiant délivrée par leur IFSI. Celle-ci leur permet de bénéficier de tous les avantages que leur offre le statut d étudiant durant leur cursus de formation (accès à tarifs réduits à la culture et au sport entre autre). Elle démontre leur affiliation au régime de sécurité sociale étudiante et leur offre la possibilité de bénéficier de l ensemble des prestations offertes par les CROUS ( hormis les bourses sur critère social qui sont gérées par les Régions). De ce fait, ils participent aux élections des représentants étudiants ainsi qu aux conseils d administrations des CROUS. /// 11 ///

14 1 -Droits & Obligations des étudiants Droits & Obligations /// 12 /// Présence en formation A l IFSI La présence des ESI est obligatoire aux travaux dirigés (TD), aux travaux pratiques (TP) et durant les stages (et à certains CM, en fonction du projet pédagogique voté par les délégués en conseil pédagogique). Toute absence doit être justifiée. Les ESI bénéficient au cours de leur formation d une période d absence autorisée, sur production d un justificatif, d une durée de 12 jours ouvrés par semestre. Cette franchise est fractionnable en heures, soit 84h. En stage Concernant les stages, l étudiant doit, pour valider son stage, réaliser 80% de la durée totale du stage (soit pour un stage de 10 semaines, réaliser 280 heures sur les 350 totales). Dans le cas où des ESI dépasseraient leur franchise d absence, ils peuvent récupérer le nombre d heures de stage manquées sur leurs week-end ou durant leurs congés annuels. Toute absence, justifiée ou non, est décomptée (sauf absence exceptionnelle), mais tout absence doit être justifiée! Mais la durée totale de présence en stage sur les 3 années de formation ne peut pas être en deça de 90% (soit 1890 heures sur les 2100 totales). Absence exceptionnelle Sur présentation de pièces justificatives, les Directeurs d IFSI peuvent accorder des absences exceptionnelles non décomptées de la franchise et n obligeant pas un rattrapage des heures de stage ou de TD. Report de formation Les ESI peuvent, une seule fois au cours de leur formation, interrompre celle-ci pour quelque motif que ce soit. Cette interruption ne peut excéder une durée de 3 ans. Au-delà de cette période, les ESI perdent le bénéfice de leur formation : ils ne peuvent plus la reprendre au point où ils l avaient interrompue. Cependant, ils conservent encore pendant 2 années supplémentaires le bénéfice des épreuves de sélection. Pour une interruption de formation pour raisons personnelles, une demande écrite doit être adressée au directeur de l IFSI. Un entretien sera prévu avec le directeur de l IFSI pour aborder les modalités du report d année. La réintégration de l IFSI se fait après un passage au conseil pédagogique. Redoublement Pour passer de la première à la Pour passer de la première à la deuxième année, l étudiant doit : > Soit avoir validé les semestres 1 et 2 > Soit avoir validé au minimum 48 crédits ECTS sur les 2 semestres

15 Droits & Obligations des étudiants Droits & Obligations - 1 Pour les étudiants qui ne répondent pas à ces critères : > Soit ils ont obtenu entre 30 et 47 crédits au cours des semestres 1 et 2, ils redoublent automatiquement (et peuvent suivre quelques unités d enseignements de l année supérieure après avis de la commission d attribution des crédits) > Soit ils ont obtenu moins de 30 crédits ; dans ce cas, ils peuvent être autorisés à redoubler après avis du conseil pédagogique. Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des crédits acquis. Le passage de deuxième année en troisième année s effectue par la validation des semestres 1, 2, 3 et 4 ou par la validation des semestres 1 et 2 et de 48 crédits sur 60 répartis sur les semestres 3 et 4. NB : ces dispositions concernent uniquement les étudiants ayant effectué leur rentrée de première et deuxième année en septembre Congé maladie Un congé maladie n est octroyé que sur présentation d un certificat médical. Cette période d absence est décomptée de la franchise. Toutefois, les ESI en congé maladie peuvent participer aux évaluations de contrôle de connaissances si un certificat médical les y autorise. Grossesse, congé maternité et paternité L interruption de la formation pour cause de congé maternité, d adoption ou de paternité ne peut-être d une durée inférieure à la durée légale (8 semaines sont fixées par le Code du Travail mais les mamans peuvent bénéficier de 16 semaines). Le congé de paternité est soumis à l accord du directeur de l IFSI quant à la période choisie. De la même façon que dans le cadre d un congé maladie, les ESI qui bénéficient de ces congés peuvent participer aux évaluations de contrôle de connaissances sur présentation d un certificat médical. Congés annuels Sur la totalité de la formation, les ESI bénéficient de 36 semaines de congés. Soit 12 semaines par année d études, qui se répartissent de la manière suivante : congés annuels Vacances d hiver 2 semaines Vacances de printemps 2 semaines Vacances d été 8 semaines /// 13 ///

16 1 - Les délégués de Promotions Les délégués de Promotions Aides financières Indemnités de stages Ces indemnités de stages sont perçues par l ensemble des ESI, quelque soit leur situation (y compris ceux qui bénéficient de l allocation d étude). TAUX DES INDEMNITÉS DE STAGE Première année 23 / semaine de stage Deuxième année 30 / semaine de stage Troisième année 40 / semaine de stage Les indemnités de stage doivent être versées au début de chaque trimestre, sur la base du nombre de semaines de stage prévues dans le trimestre à venir, multiplié par le taux applicable. Si une correction doit être effectuée dans le versement de l indemnité (pour cause d absence injustifiée, de modification du programme des stages ou de cessation de la scolarité), celle-ci s effectue au trimestre suivant. La perception de ces indemnités est soumise à la taxe sur les salaires (Article du Code Général des Impôts) et par conséquent, elles doivent apparaître sur la déclaration de revenus. Ainsi, si un ESI occupe un emploi rémunéré et que le cumul de ses revenus est supérieur au seuil d imposition, il risque d être imposable. Remboursement de frais de déplacements Pour bénéficier des remboursements des frais de déplacements occasionnés par des stages, plusieurs conditions doivent être remplies : > Le lieu de stage doit être situé sur le territoire français, en dehors de la commune dans laquelle l IFSI est implanté. > Ce lieu peut se trouver dans une région limitrophe à celle où est implanté l IFSI. > C est le trajet entre lieu de stage et IFSI qui ouvre droit à remboursement. Cependant, si le domicile de l ESI est plus proche que l IFSI du lieu de stage, le trajet pris en compte sera celui entre le lieu de stage et le domicile. Si le lieu de stage se situe dans la même commune que le domicile de l étudiant ou son institut, les déplacements de l ESI pour se rendre à son lieu de stage ne peuvent ouvrir droit à remboursement, quelle que soit la taille de la commune. Enfin, il faut noter que le trajet pris en compte est celui du lieu de stage à l institut en tant qu entité géographique. Ainsi, lorsqu un ESI poursuit sa formation dans un institut ayant pour support hospitalier un établissement dont le siège est situé dans une autre commune, on prendra en compte le trajet entre /// 14 ///

17 Les délégués de Promotions Les délégués de Promotions - 1 la commune où sont implantés géographiquement l IFSI et le lieu de stage. Pour être remboursé de ses frais de déplacements, l ESI devra produire des titres de transports ou un abonnement. Dans le cas ou le lieu de stage n est pas desservi par les transports en commun, le remboursement des frais de déplacement s effectuera sur la base des indemnités kilométriques pour un trajet aller et retour hebdomadaire. Bourses Depuis janvier 2005, la loi de décentralisation du 13 août 2004 transfère aux conseils régionaux certaines compétences comme celle d attribution les aides sociales aux étudiants. La FNESI souhaite faire du CROUS le guichet unique des aides sociales : bourses, aides au logement... Ainsi, chaque étudiant, qu il soit inscrit dans n importe quelle formation pourra toucher les mêmes aides pour étudier. Nous avons déjà obtenu : > Un montant minimal d attribution fixé par l état ; > Un alignement des critères et des montants sur ceux des CROUS de Bourses régionales Bourses calculées à partir des ressources : > De la famille ; > De l étudiant si celui-ci est indépendant financièrement de ses parents, c est à dire qu il perçoit au moins 50% du SMIC annuellement et qu il a une déclaration fiscale indépendante de celle de ses parents (il peut y avoir une différence de critères entre les régions, il faut donc bien étudier le règlement d attribution des bourses de votre région). Bourses calculées en fonction des points de charge qui prennent en compte : > L éloignement du domicile ; > L état civil de l étudiant ; > Les enfants à sa charge ; > L incapacité permanente ; > Le nombre d enfants étudiants dans l enseignement supérieur ; > Le nombre d enfants à la charge des parents ; > La situation de parent isolé. Les points de charge s additionnent et forment un total. Le total des points de charge, en fonction du Revenu Brut Global (de l étudiant ou de ses parents suivant les situations) détermine le montant de la bourse. Depuis 2005, certaines régions se sont alignées annuellement sur les échelons de bourses du CROUS, créant ainsi l échelon 0 (remboursement des frais d inscription et de cotisation à la sécurité sociale étudiante) et l échelon 6. Elles ne sont pas obligées de revaloriser leur taux annuellement comme le CROUS. Certaines d entre-elles s alignent, mais pas toutes, hélas... /// 15 ///

18 1 - Les délégués de Promotions Les délégués de Promotions Montants des échelons de bourses des formations sanitaires et sociales en 2005 (par an) taux 5 = taux 4 = taux 3 = taux 2 = taux 1 = Soit une différence de plus de 10% pour les ESI des régions qui n ont pas été réévaluées depuis Depuis la rentrée 2010, la Région Basse-Normandie a transféré la gestion des bourses des étudiants de la filière sanitaire et sociale au CROUS. Il s agit d une avancée historique pour les conditions sociales des ESI. Aide d urgence Le FNAU (Fond National d Aide d Urgence) attribué par le CROUS, est destiné à aider financièrement les étudiants de manière ponctuelle (exemple : impossibilité de payer un loyer, une facture, etc.). Cette aide destinée à tous les étudiants est aussi disponible pour les ESI. Il faut pour cela, aller voir une assistante sociale du CROUS pour qu elle puisse faire une évaluation sociale de la situation de la personne et construire un dossier avec l étudiant. Ensuite, le dossier passe en commission FNAU où il sera discuté du montant de l aide attribuée. (Les étudiants élus au conseil d administration du CROUS siègent à cette réunion, d où l importance qu il y ait aussi des ESI). Le montant maximum de l aide, attribuée en commission ne peut excéder le montant annuel de l échelon 1 du CROUS soit Plusieurs demandes peuvent être faites dans l année mais le montant total d aide versée ne peut excéder deux fois l échelon 1 soit un maximum de 3306 par an. > Pour plus de renseignements, contactez votre CROUS. AREF (Allocation d Aide au Retour à l Emploi Formation) Cette allocation correspond au versement d une rémunération à l étudiant durant sa période de formation. Elle est réservée aux demandeurs d emploi, inscrits au pôle emploi et bénéficiant d un Plan d Aide au Retour à l Emploi (PARE) qui est proposé par le pôle Emploi. Un chômeur bénéficiant du PARE est conseillé et assisté pendant ses démarches de recherches d emploi. Titulaire du PARE, il accède au PAP (plan d action personnalisé). Ce plan se traduit par un entretien avec un agent de pôle Emploi qui va établir son profil et définir les postes qui lui correspondent. C est lors de cet entretien que son /// 16 ///

19 Les délégués de Promotions Les délégués de Promotions - 1 conseiller pourra lui proposer d entamer une formation répondant à ses ambitions professionnelles. Ainsi, pour les chômeurs voulant entamer une formation en soins infirmiers et bénéficier de l AREF, cette option doit être proposée par pôle Emploi. La durée d indemnisation et la somme versée dépendent des derniers revenus et de la durée de travail avant la demande d aide. Il faut avoir travaillé minimum 122 jours (soit 4 mois) pour pouvoir accéder à l ARE (puis à l AREF). Par jour, l étudiant percevra 11,57 de part fixe + 44% du dernier salaire journalier de référence (SJR). Le cumul des deux ne peut pas être inférieur à 57,4% et supérieur à 75% du SJR. Le montant minimum est de 20,22 par jour. Lors des vacances, les étudiants ne touchent leur AREF mais le chômage. Attention! La durée d indemnisation ne peut excéder 24 mois (en cas d ouverture de droits maximum), soit 2 ans de formation. Pour la 3 e année, les étudiants peuvent accéder à la Rémunération de Fin de Formation (RFF) d un montant de 652,02 mensuels sous réserve de l assiduité en formation. La RFF est soumise au fait que la formation soit considérée comme métier sous tensoin dans la région d étude de l étudiant. Si ce n est pas le cas, l étudiant ne touchera aucun financement la 3 e année! Les conditions d attribution sont les suivantes : > Justifier de 122 jours d affiliation ou 610 heures de travail au cours des 28 mois qui précèdent la fin du contrat pour les moins de 50 ans, 36 mois pour les plus de 50 ans ; > Être inscrit au pôle comme demandeur d emploi avant le début de la formation ; > Être en situation de chômage involontaire > Etre à la recherche effective et permanente d un emploi > Résider sur le territoire relevant du champ d application du régime d assurance chômage visé à l article 4, alinéa 1, de la convention. > Pour plus d informations, contactez le Pôle Emploi. Promotion Professionnelle pour les agents de la fonction publique hospitalière Au vu des dispositions du décret du 5 avril 1990, les agents de la fonction publique hospitalière peuvent continuer à bénéficier du maintien de leur traitement durant leurs études. Effectivement, au sein de la fonction publique hospitalière, chaque établissement dispose de crédits destinés à la formation de leur personnel. Toutefois, la hauteur des crédits ne permet pas toujours d accepter l ensemble des demandes de promotion professionnelle : le montant du versement du salaire pendant la formation (soit pendant plus de trois ans) additionné à la perte d un agent de service est /// 17 ///

20 1 - Les délégués de Promotions Les délégués de Promotions parfois supérieur au montant total du crédit débloqué pour l hôpital. Quoiqu il en soit, pour les étudiants qui peuvent en bénéficier,ce moyen est certainement l un des plus intéressants pour financer ses études. Allocation d Etudes Pour percevoir une allocation d études, l étudiant doit établir un contrat avec un établissement hospitalier. Alors que l établissement s engage à verser un financement mensuel ou trimestriel à l étudiant, celui-ci s engage à travailler dans cet établissement une fois qu il sera diplômé pour une période variable selon les établissements et les contrats. Juridiquement (circulaire de 1992), les établissements de soins sont libres de proposer, ou non, ce type de contrat. Il faut garder à l esprit que ces engagements pris auprès de l établissement devront être respectés une fois le Diplôme d Etat obtenu et ce, même s il y a eu un changement d objectif professionnel entre temps. Formation en soins infirmiers en contrat d apprentissage Ce mode de formation est géré par les CFA (Centre de Formation des Apprentis) mais est pleinement assuré par les IFSI signataires d une convention avec ces centres. destiné aux jeunes de moins de 26 ans (au jour de la signature du contrat) qui recherchent une qualification professionnelle. Il permet l obtention du statut de salarié et donc, de bénéficier d une rémunération mensuelle qui varie de 41 à 78% du SMIC. En revanche, cette rémunération entraîne une obligation de servir l établissement employeur, dès l obtention du Diplôme d Etat et ce pour une durée égale à la période d apprentissage. Les bénéficiaires du contrat d apprentissage sont sélectionnés sur dossier et sur décision de l organisme employeur. Il existe plusieurs CFA en France fonctionnant, chacun, de manière différente. Par conséquent, en ce qui concerne les conditions d obtention du contrat, il est préférable de s adresser directement auprès de ces centres. > Il est possible de consulter un contrat type sur le site Le contrat d apprentissage est /// 18 ///

Janvier 2008. A l usage des Etudiants en Soins Infirmiers

Janvier 2008. A l usage des Etudiants en Soins Infirmiers VOS DROITS A l usage des Etudiants en Soins Infirmiers Janvier 2008 Syndicat SUD SANTE AP/HP Pav. Jean-jacques ROUSSEAU 12-14 av PV Couturier 94804 VILLEJUIF 01.45.59.35.01 SOMMAIRE Présence aux cours

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Historique : Créée par Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d aide-soignant NOR : SANP0523995A Le ministre de la santé

Plus en détail

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de S2TI - Statuts TITRE I CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION ARTICLE 1 - CONSTITUTION Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de services aux Equipements, à l Energie

Plus en détail

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le décret n 2002-50 du 10 janvier 2002 relatif aux conditions d accès et aux régimes de formation

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Préambule Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Relevant du livre II SIREN 776 950 677

Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement intérieur MUTAMI page 1/5 suite à l Assemblée

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : constitution, dénomination, objet Il est fondé entre

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-651 du 2 juin 2006 relatif à la formation pharmaceutique continue et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin Médecin Organisation Travail Santé M O T S Organisation du travail et santé du médecin Statuts de MOTS Association MOTS : 0608 282 589 http://www.association-mots.org/ Maison des professions de santé 9,

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-652 du 2 juin 2006 relatif à la formation continue odontologique et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P 1 ARTICLE 1 er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

STATUTS. Association Sentinelles Indigo

STATUTS. Association Sentinelles Indigo STATUTS Association Sentinelles Indigo Statuts adoptés lors de l Assemblée générale constitutive du 20 mai 2013. ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES Article 1 - Les parties signataires

Plus en détail

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05 STATUTS Article 1 DENOMINATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour dénomination : l Association

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

Charte pour la commission d exonération et de remboursement des droits d inscription

Charte pour la commission d exonération et de remboursement des droits d inscription Charte pour la commission d exonération et de remboursement des droits d inscription Vu le décret n 84-13 du 05 janvier 1984, Vu l avis du conseil des études et de la vie universitaire du 05 avril 2013,

Plus en détail

Statuts de l'association

Statuts de l'association de l'association 2 Table des matières ARTICLE 1 : Forme... 3 ARTICLE 2 : Dénomination... 3 ARTICLE 3 : Objet.... 3 ARTICLE 4 : Siège social... 3 ARTICLE 5 : Durée Exercice social... 4 ARTICLE 6 : Les membres

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Mutuelle du Bâtiment, des Travaux Publics du Nord, des Autres Régions de France et d Europe. -Article 4 des statuts-

REGLEMENT INTERIEUR. Mutuelle du Bâtiment, des Travaux Publics du Nord, des Autres Régions de France et d Europe. -Article 4 des statuts- REGLEMENT INTERIEUR Mutuelle du Bâtiment, des Travaux Publics du Nord, des Autres Régions de France et d Europe -Article 4 des statuts- Mutuelle du Bâtiment, des Travaux Publics du Nord (MBTP) Centre d

Plus en détail

FONDS POUR LA FORMATION A LA RECHERCHE DANS L INDUSTRIE ET DANS L AGRICULTURE

FONDS POUR LA FORMATION A LA RECHERCHE DANS L INDUSTRIE ET DANS L AGRICULTURE Modalités d application des bourses FRIA 24/06/2014 1 Par un Arrêté du 16 décembre 1994 modifié par le Décret du 12 juillet 2012, le Gouvernement de la Communauté française de Belgique a fixé le règlement

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5)

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) Fiche 5 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) o Code de l action sociale et des familles (CASF) : articles L. 123-4 à L. 123-9 articles R.123-1 à R.123-26

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES I. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ET STAGE Article 1. Dispositions générales La licence comporte quatre mentions : Droit, Economie, Gestion et AES.

Plus en détail

Statuts de l association Rhizome

Statuts de l association Rhizome Statuts de l association Rhizome 11 Juin 2015 Article 0.1 : Définitions des termes Article 0 : Définitions À moins que le contexte ne s y oppose, dans les présents statuts : "adhérent" désigne une personne

Plus en détail

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES PRÉAMBULE Le présent règlement intérieur est élaboré en application des articles 13 à 14-1 de la loi n 71-1130 du 31 décembre 1971, et du

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES

REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES I. GENERALITES REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES VET : 1222 1234 1235 1. La licence est constituée

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise STATUTS DE L ASMAV Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise I.- NOM, SIEGE, BUT ET DUREE Article 1 er : Nom L Association suisse des médecins assistants et chefs

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI.

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI. C O N V E N T I O N RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE DANS LES MISSIONS HUMANITAIRES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE ENTRE : LE CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE De, représenté par

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

Statuts de l Association Juristes Européens Paris 2

Statuts de l Association Juristes Européens Paris 2 Statuts de l Association Juristes Européens Paris 2 Article 1er : Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du

Plus en détail

Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS

Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS A. Objet et composition de l association Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS «ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 ier juillet 1901

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

Association des Psychologues-Neuropsychologues de Bourgogne. * Statuts * Association des Psychologues - Neuropsychologues de Bourgogne (APNB)

Association des Psychologues-Neuropsychologues de Bourgogne. * Statuts * Association des Psychologues - Neuropsychologues de Bourgogne (APNB) Association des Psychologues-Neuropsychologues de Bourgogne * Statuts * TITRE I : PRESENTATION DE L ASSOCIATION Article 1 : Création de l association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information.

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information. S T A T U T S * * * ARTICLE 1 - DÉNOMINATION Sous la dénomination TV FRANCE INTERNATIONAL, il est formé entre les soussignés et toutes les autres personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une Association

Plus en détail

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise 2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise La loi a expressément prévu l utilisation de la subvention pour couvrir certaines dépenses. Le budget de fonctionnement doit permettre

Plus en détail

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières ARTICLE 1 : La présente décision fixe le règlement intérieur des instituts supérieurs des sciences infirmières. TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

Règlement des épreuves de sélection. «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer

Règlement des épreuves de sélection. «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer Règlement des épreuves de sélection «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer Ce document présente les modalités d inscription aux épreuves de sélection

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

Ociane Professionnels Indépendants

Ociane Professionnels Indépendants JUIN 2012 Ociane Professionnels Indépendants Statuts approuvés par l Assemblée Générale du 11 septembre 2012 OCIANE PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu

Plus en détail

STATUTS. Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

STATUTS. Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie

Plus en détail

SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL

SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL SERVICE MEDICAL INTERENTREPRISES DE CHATEAUBRIANT ET SA REGION Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 8, rue des Tanneurs - 44110 CHATEAUBRIANT Règlement Intérieur

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants - 41 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Code de la

Plus en détail

Gratification en France

Gratification en France Gratification en France L article L. 124-6 du code de l Education précise expressément que la gratification n a pas le caractère d un salaire au sens de l article L. 3221-3 du code du travail 1. La gratification

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui STATUTS ASSOCIATION Compos Sui Titre I : Buts et Composition de l association Article 1 : Dénomination, Buts et Siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Circulaire d'informations n 2008/06 du 20 février 2008 LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables,

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables, REGLEMENT DU STAGE Vu la loi n 88-108 du 18/08/1988 portant refonte de la législation relative à la profession d Expert Comptable, et notamment l article 12, Vu le décret n 89-541 du 25 Mai 1989 fixant

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail