Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet"

Transcription

1 Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet

2 Les urgences pédiatriques en CHU Urgences médicales et chirurgicales de l enfant et de l adolescent Organisent la prise en charge en pédiatrie, en chirurgie pédiatrique, en endoscopies (ORL, bronchiques et digestives), en radiologie pédiatrique, en réanimation pédiatrique, en anesthésie pédiatrique, en transports pédiatriques Urgences pédopsychiatriques en lien avec la pédopsychiatrie de liaison Etablissements de proximité pour leur bassin de population, Etablissements de recours pour les autres établissements

3 Les urgences pédiatriques au sein des services d urgence du CHU de Bordeaux Pôle de pédiatrie année 2010 : répartition des passages aux Urgences du CHU de Bordeaux disposant de 4 sites d'accueil % % % % - HL URGENCE CARDIOLOGIQUE Urgences Cardiologiques PR COTE (Hôpital Haut Leveque) A OIN D'URGENCE DR Urgences GABINKI générales (Hôpital aint André) PEL URGENCE PEDIATRIQUE Urgences pédiatriques (Hôpital des Enfants) PEL URGENCE ADULTE Urgences adultes (Hôpital Pellegrin) Agrément = 20 mars 2007, renouvellement période % des hospitalisations à l hôpital des enfants de Bordeaux

4 Organisation des équipes et des locaux 24 ETP puéricultrices ou IDE (dont 1 Puéricultrice d Accueil et Orientation) 1 cadre de santé 2 secrétaires 5 Médecins séniors (soit entre 4 et 4.5 ETP car également activités autres) 1 sénior aux urgences, 1 A médicochir, 1 sénior en UHCD Plusieurs internes dans la journée (jusqu à 22h) 1 interne med de garde + 1 interne d astreinte jusqu à minuit le WE 1 sénior med de garde jusqu à 8h 1 interne chir de garde 1 sénior chir en astreinte Les filières médecine et chirurgie sont séparées après l accueil mais l unité de lieu permet une collaboration permanente entre pédiatres et chirurgiens Les locaux = un accueil et une salle d attente, une salle de tri, de chirurgie, de plâtre, 6 box de médecine, une salle de spécialités (ORL, OPH), une AUV, 8 lits d UHCD Pas de zone dédiée à l hospitalisation de très courte durée (ZTCD) **

5 Evolution des volumes d activité aux urgences pédiatriques entre 1991 et total médecine chirurgie hospit UHCD

6 Typologie des enfants accueillis aux urgences pédiatriques Tranche d'âge: répartition des passages aux urgences (UG 9760) % des passages 50% 40% 30% 20% 10% 0% 50% 40% 00a 0-7j 8-28j 29j-1an 01-04ans 05-09ans 10-14ans 15-24a : répartition des âges des patients accueillis aux Urgences Pédiatriques 43% 43% 44% 42% Origine géographique Gironde 90% Hors gironde 10% 30% 20% 25% 25% 25% 19% 19% 19% 24% 19% 10% 0% 11% 11% 11% 11% 2% 2% 2% 2% % des venues 2007 % des venues 2008 % des venues 2009 % des venues Age 0j-28j 2-Age 29j-2ans 3-Age 3-6ans 4-Age 7-11ans 5-Age ans 6-Age ans 7-Age 19 ans et +

7 Janvier 2005 Février 2005 Mars 2005 Avril 2005 Mai 2005 Juin 2005 Juillet 2005 Août 2005 eptembre 2005 Octobre 2005 Novembre 2005 Décembre 2005 Janvier 2006 Février 2006 Mars 2006 Avril 2006 Mai 2006 Juin 2006 Juillet 2006 Août 2006 eptembre 2006 Octobre 2006 Novembre 2006 Décembre 2006 Janvier 2007 Février 2007 Mars 2007 Avril 2007 Mai 2007 Juin 2007 Juillet 2007 Août 2007 eptembre 2007 Octobre 2007 Novembre 2007 Décembre 2007 Janvier 2008 Février 2008 Mars 2008 Avril 2008 Mai 2008 Juin 2008 Juillet 2008 Août 2008 eptembre 2008 Octobre 2008 Novembre 2008 Décembre 2008 Janvier 2009 Février 2009 Mars 2009 Avril 2009 Mai 2009 Juin 2009 Juillet 2009 Août 2009 eptembre 2009 Octobre 2009 Novembre 2009 Décembre 2009 Janvier 2010 Février 2010 Mars 2010 Avril 2010 Mai 2010 Juin 2010 Juillet 2010 Août 2010 Fluctuations saisonnières Population bronchiolites : histogramme de répartition des nb de patients présents (sélection sur GHM) au cours de 3 campagne 2004/2005 campagne 2005/2006 campagnes saisonnières successives entre 2004 et 2007 (découpage par semaine calendaire) Nombre mensuel de passages aux Urgences pédiatriques (UG 9760) (de 2005 à 2008) campagne 2006/ Nb passages urgences : évoution au fil des mois (2005 à 2010) er sept 1er déc 30 avril environ 750 journées d'hospit à chaque campagne pour 250 enfants hospitalisés Profil accidenté du nb de passages avec croissance hivernale systématique (épidémies saisonnières bronchiolites et gastro-entérites)

8 Fluctuations hebdomadaires et quotidiennes des passages aux urgences pédiatriques Tot passages / jr de semaine (UG 9760, pour passages année 2008) lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche L activité augmente progressivement dans la journée pour être maximum en soirée et le we

9 janv-08 févr-08 mars-08 avr-08 mai-08 juin-08 juil-08 août-08 sept-08 oct-08 nov-08 déc-08 janv-08 févr-08 mars-08 avr-08 mai-08 juin-08 juil-08 août-08 sept-08 oct-08 nov-08 déc-08 janv-08 févr-08 mars-08 avr-08 mai-08 juin-08 juil-08 août-08 sept-08 oct-08 nov-08 déc-08 Durées de passage - urgence pédiatrie 2008 durée de passage des patients demeurant des externes (Urgence péd 9760) > 6h 6h 4h 3h 2h 1h Le temps de prise en charge 14 mars - 20 mars durée de passage des patients qui vont être hospitalisés (en étage ou lit porte) en 2008 (Urgence péd 9760) durée d'hospitalisation des patients en lit Porte (Urgence péd 9760) > 24h 24h 12h 6h 4h 2h > 24h 24h 12h 6h 4h 2h Temps d attente médian avant contact avec PAO = 2 minutes et 30 secondes Temps d attente médian entre ce contact et la prise en charge par un médecin = 1 h et 17 minutes les durées de passages sont augmentées en hiver ainsi que les durées de séjour en lit porte

10 Volumes traités de la filière urgence pédiatrie passages /an en retours domicile (75%) orties sans Cs hospitalisations (25%) ZTCD 9732 (18,5%) UHCD (81,5%) oit 2,26 patient/jour/lit porte AUV réanimations Hospitalisation étages HDE (réanimation, médecine, chirurgie) UHCD box-couloir (62%) 4087 UHCD 8 lits portes (38%) 2536 UHCD box-couloir retours domicile 23 UHCD box-couloir hospitalisations 4064 UHCD 8 lits portes retours domicile 1802 UHCD 8 lits portes hospitalisations 734

11 Ventilation hospitalisation / externe à 2009 : augmentation des passages aux urgences pédiatriques de + 17% => impact de + 6% sur passages suivis d'hospitalisation et % sur passages demeurant des externes passages demeurant externes passages suivis d'hospitalisation dans l'établissement Année 2006 Année 2007 Année 2008 Année 2009

12 Classification Clinique des Malades I II III IV Médecine n= (56.7%) 793 (31.2%) 265 (10.4%) 43 (1.7%) Chirurgie n= (23.7%) 475 (74.4%) % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% répartition des passages entre médecine et chirurgie pédiatrique soins chirurgie soins médecine 39.2% 38.9% 37.9% 36.1% 60.8% 61.1% 62.1% 63.9% année 2006 année 2007 année 2008 année 2009

13 Augmentation de l activité ++ Adaptation des possibilités d accueil? Phénomènes de saturation = périodes épidémiques Patients qui auraient pu être orientés dans le cadre de la permanence des soins de médecine ambulatoire. Cs «urgentes» et petite traumatologie Effet plateau technique Des difficultés eul site d urgences pédiatriques = proximité + référence!? Agressivité et exaspération des familles confrontés à des délais d attente longs «Quantité» de malades # qualité de prise en charge

14 Des pistes en amont Nécessité d augmenter l offre de soin en pédiatrie? = Ne pas tout concentrer sur un seul site Maisons médicales? Autre système de garde? Lits d UHCD pédiatriques dans les différents services d urgences Mettre en place un circuit court de prise en charge pour les urgences ne nécessitant pas d hospitalisation en UHCD ou dans un service hospitalier (pics de fréquentation ++) Développer le partage des connaissances, les liens, les réseaux

15 Des pistes en aval Disposer de réponses diversifiées en aval des urgences Disposer des informations sur les disponibilités en lits à tout moment et gérer les afflux de patients cellule d orientation interne UHCD = TOM > 120% ecteurs de médecine polyvalente post urgences Cs post urgences hospitalières ou libérales Réseaux de prise en charge HAD

16 Conclusion De nombreux défis à relever concernant la filière pédiatrique Evolution démographique sur l agglomération bordelaise = doit être anticipé sous peine d asphyxie du seul service d urgence pédiatrique Les réponses ne pourront s opérer que collectivement avec l ensemble des acteurs de la filière pédiatrique Envisager une organisation territoriale pour l urgence au niveau des différentes étapes?

17

CELLULE DE REGULATION DES LITS

CELLULE DE REGULATION DES LITS 2 ème Journée Qualité, Gestion des Risques et analyses des pratiques professionnelles CELLULE DE REGULATION DES LITS Mireille Berlandi Cadre supérieur de santé Direction Qualité Gestion des Risques Droits

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

L apport majeur d une consultation rapide («fast track») aux Urgences pédiatriques

L apport majeur d une consultation rapide («fast track») aux Urgences pédiatriques L apport majeur d une consultation rapide («fast track») aux Urgences pédiatriques Pr. émérite Jean-Christophe Mercier Responsable par intérim du service de Pédiatrie-Urgences de l Hôpital Louis Mourier

Plus en détail

Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville. V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun

Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville. V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun I - PRESENTATION DU CHR METZ- THIONVILLE ET RAPPEL DES ENJEUX II - LE CONSTAT ET LA PROBLEMATIQUE III -

Plus en détail

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de traitement des grands brûlés A l'attention des établissements de santé de l'inter-région Nord-Ouest Septembre

Plus en détail

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006 Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence décrets n 2006-576 et 2006-577 du 22 mai 2006 Le dossier type de demande d autorisation de faire fonctionner une structure de médecine d

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX. Le CHU de Bordeaux. Mise à jour 13/12/2016

HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX. Le CHU de Bordeaux. Mise à jour 13/12/2016 HOTEL HOSPITALIER CHU BORDEAUX Le CHU de Bordeaux Mise à jour 13/12/2016 Colloque Ambulatoire 12 décembre 2016 Contexte et cadre réglementaire Projet d établissement 2016-2020 : Orientation 3 : Optimiser

Plus en détail

CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000.

CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000. CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000. Les produits Pétroliers 31-oct-00 01-nov-00 02-nov-00 Total Total Total 03-nov-00 04-nov-00 05-nov-00 06-nov-00

Plus en détail

Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé

Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé Retour d expérience sur la mise en place d un circuit court aux Urgences SAU Timone 2 Dr Véronique Péquignot Mr Alain Arnaud, cadre de santé Plan Introduction Ø Principe du circuit court Ø But du circuit

Plus en détail

ACCUEUIL SAU. Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI

ACCUEUIL SAU. Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI ACCUEUIL SAU Dominique Pateron SAU Saint-Antoine Université Paris VI TEXTES LEGAUX Décret 2006-576 Décret 2006-577 Ciculaire DHOS/O1/2007/65 Décret 1995-647 EXERCICE DE LA MEDECINE D URGENCE Régulation

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

La chirurgie pédiatrique, le nouveau service de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine

La chirurgie pédiatrique, le nouveau service de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine La Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine inaugure son service de chirurgie pédiatrique le jeudi 12 avril 2012, ouvert depuis le 22 novembre 2011, complétant ainsi l offre de soins proposée. RÉSUMÉ La Polyclinique

Plus en détail

Epidémies de bronchiolite dans l agglomération nantaise

Epidémies de bronchiolite dans l agglomération nantaise Epidémies de bronchiolite dans l agglomération nantaise 27-212 N Fortin, B Hubert, InVS-Cire Pays de la Loire G Picherot, Service de pédiatrie, CHU de Nantes C Gras-Le Guen, Service d'urgences pédiatriques,

Plus en détail

Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval

Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval 1 Gestion des flux de patients aux urgences Gestion des flux d aval Mylène Etchart (cadre de santé), Jacques Levraut (praticien hospitalier) 1. Présentation du problème Les Services d Accueil des Urgences

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

SYNTHESE 2013 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2013 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2013 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2013 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.P.C.) Pôle anesthésieréanimation

Plus en détail

[DATE] PLAN HOPITAL EN TENSION NOM ETABLISSEMENT

[DATE] PLAN HOPITAL EN TENSION NOM ETABLISSEMENT [DATE] PLAN HOPITAL EN TENSION NOM ETABLISSEMENT Table des matières 1. Présentation... 2 Partie à compléter par l établissement selon recommandations... 3 2. La cellule de veille quotidienne... 3 A. Composition...

Plus en détail

DEVELOPPER LA CHIRURGIE AMBULATOIRE EN PRATIQUE. L expérience du CHRU de TOURS

DEVELOPPER LA CHIRURGIE AMBULATOIRE EN PRATIQUE. L expérience du CHRU de TOURS 28 avril 2016 DEVELOPPER LA CHIRURGIE AMBULATOIRE EN PRATIQUE L expérience du CHRU de TOURS Unité de diagnostic et de thérapeutique ambulatoire (UDTA), CHRU de Tours Pôle Anesthésie Réanimation SAMU, CHRU

Plus en détail

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50 JANVIER 2015 aux Mercredi 21 103 12.60 07h30 06h40 08h20 Mercredi 21 106 12.55 19h56 19h10 20h50 Jeudi 22 109 13.00 08h16 07H50 08H50 07h20 09h30 Jeudi 22 109 12.75 20h42 20h30 20h50 19h50 21h40 Vendredi

Plus en détail

Organisation de l anesthésie pédiatrique : SROS - Recommandations

Organisation de l anesthésie pédiatrique : SROS - Recommandations État des lieux de l anesthésie pédiatrique : «Enquête 3 jours d anesthésie en France» 7 937 000 anesthésies en 1996 Ann Fr Anesth Réanim 1998-12 % ( 1 000 000) d anesthésie pédiatriques - 7,4 % (630) d

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE LIVRET D ACCUEIL Madame, Monsieur, Ce livret contient des informations destinées

Plus en détail

1/2 journée 1/2 journée matin avec repas après midi avec repas

1/2 journée 1/2 journée matin avec repas après midi avec repas Prénom commune et école où l'enfant est scolarisé à partir du 24/07/2017 dates mercredis sept-17 06/09/2017 13/09/2017 20/09/2017 27/09/2017 oct-17 04/10/2017 11/10/2017 18/10/2017 vacances toussaint 23/10/2017

Plus en détail

L organisation de la PDSH en Ile-de-France Réunions départementales Janvier Février 2011

L organisation de la PDSH en Ile-de-France Réunions départementales Janvier Février 2011 Ile-de-France L organisation de la PDSH en Ile-de-France Réunions départementales Janvier Février 2011 Ordre du jour La démarche de réorganisation de la PDSH en Ile-de-France Le projet d enquête DGOS Echanges

Plus en détail

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Territoire de parcours de vie et de santé d EVREUX -GISORS Momar FAYE Coordonnateur de la Filière de Soins Gériatriques 1 Le territoire de parcours d Evreux Gisors : une seule

Plus en détail

LES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT PAR SPECIALITES

LES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT PAR SPECIALITES LES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT PAR SPECIALITES Un état des lieux de la situation actuelle a été réalisé sur les deux structures pédiatriques. Le «découpage» a été réalisé par type de structures et/ou

Plus en détail

Cas d alcoolisation aiguë. vus aux urgences, à Paris

Cas d alcoolisation aiguë. vus aux urgences, à Paris Cas d alcoolisation aiguë vus aux urgences, à Paris de janvier 2014 à septembre 2016 Département de l Organisation Médicale et des relations avec les Universités décembre 2016 1 Cas d alcoolisation aiguë

Plus en détail

F E D E R A T I O N D E S U R G E N C E S P S Y C H I A T R I Q U E S

F E D E R A T I O N D E S U R G E N C E S P S Y C H I A T R I Q U E S F E D E R A T I O N D E S U R G E N C E S P S Y C H I A T R I Q U E S A L ' H Ô P I T A L D A V I G N O N Organisation et fonctionnement : LA LIAISON c est-à-dire l évaluation psychiatrique du patient

Plus en détail

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Cinq membres fondateurs Clinique de Carouge - Tél. service des urgences: 022 309 46 46 Avenue Cardinal Mermillod 1-1227 Carouge Horaires d ouverture du

Plus en détail

Cahier des charges de suivi de la Permanence des Soins en Etablissements de Santé (PDSES)

Cahier des charges de suivi de la Permanence des Soins en Etablissements de Santé (PDSES) Cahier des charges de suivi de la Permanence des Soins en Etablissements de Santé (PDSES) 1) Objet du cahier des charges : Ce cahier des charges a pour objet de définir les engagements auxquels souscriront

Plus en détail

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne Dr PETITCOLIN Pierre-Bernard M. FAYE Momar M. FAUGERAS Gilles 27 Septembre 2012 Plan Présentation Contexte La filière gériatrique

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. 330, avenue de Grande-Bretagne - TSA Toulouse Cedex 9

Vous accueille et vous informe. 330, avenue de Grande-Bretagne - TSA Toulouse Cedex 9 L équipe de soins Vous accueille et vous informe Urgences Médicales Docteur Isabelle Claudet, Responsable d Equipe Médicale Urgences Chirurgicales Docteur Hocine Rekhroukh, Responsable d Equipe Médicale

Plus en détail

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais. PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais. PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR Le concept de chirurgie ambulatoire Ce n est ni une nouvelle technique ni un nouveau concept architectural

Plus en détail

La permanence des soins en établissement de santé (PDSES) en Indre-et-Loire. Arnaud FRANCESCHI (Interne de santé publique)

La permanence des soins en établissement de santé (PDSES) en Indre-et-Loire. Arnaud FRANCESCHI (Interne de santé publique) La permanence des soins en établissement de santé (PDSES) en Indre-et-Loire Arnaud FRANCESCHI (Interne de santé publique) Définition Accueil et prise en charge de nouveaux patients dans une structure de

Plus en détail

Propositions pour améliorer les Urgences Médico-Psychologiques au CHU-Martinique

Propositions pour améliorer les Urgences Médico-Psychologiques au CHU-Martinique Propositions pour améliorer les Urgences Médico-Psychologiques au CHU-Martinique Equipe du CHUM Pr L JEHEL, Dr Dallet, Mme Couta, Dr Sigward, et tous les collaborateurs Equipe de SOS KRIZ OMS 2 0 1 4 2

Plus en détail

Epidémiologie des bronchiolites dans l agglomération nantaise

Epidémiologie des bronchiolites dans l agglomération nantaise Epidémiologie des bronchiolites dans l agglomération nantaise Noémie Fortin 1, Christèle Gras-Le Guen 2, Georges Picherot 3, Patrick Guérin 4, Anne Moreau- Klein 5, Marianne Coste-Burel 5, Nathalie Surer

Plus en détail

La mobilisation des médecins libéraux Quels Impacts? Dr Sydney SEBBAN

La mobilisation des médecins libéraux Quels Impacts? Dr Sydney SEBBAN RESEAU BRONCHIOLITE ILE DE FRANCE La mobilisation des médecins libéraux Quels Impacts? Dr Sydney SEBBAN Spécificit cificités s de la pathologie Récurrence des épisodes épidémiques Une infection rarement

Plus en détail

I- L activité proprement dite

I- L activité proprement dite I- L activité proprement dite I.1. Consultation globale La consultation globale regroupe tous les patients vus au niveau du service des urgences, quelque soit le niveau de gravité. Commentaires : On note

Plus en détail

Bassin de santé Haute-Garonne "sud" : Organisation de la PDSES

Bassin de santé Haute-Garonne sud : Organisation de la PDSES Bassin de santé Haute-Garonne "sud" : Organisation de la PDSES CH COMMINGES PYRENEES SAINT GAUDENS 1 1 Cardiologie/affection vasculaire/pathologie cardio-vasculaire 1 1 1 Gynécologie-obstétrique 1 Pédiatrie

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Bordeaux, 3 septembre 2012 D O S S I E R D E P R E S S E Permanence des soins ambulatoires : l ARS Aquitaine a arrêté une nouvelle organisation La loi HPST a confié aux Agences Régionales de Santé (ARS)

Plus en détail

Hôpitaux Pédiatriques de Nice CHU-LENVAL. Chirurgie infantile

Hôpitaux Pédiatriques de Nice CHU-LENVAL. Chirurgie infantile Hôpitaux Pédiatriques de Nice CHU-LENVAL Chirurgie infantile Objet : Parcours patient et modalités de PEC Date : 16/03/09 Lieu : salle de réunion Lenval Ordre du jour : Hospitalisation traditionnelle Participants

Plus en détail

GESTION DES LITS RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ANAP

GESTION DES LITS RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ANAP GESTION DES LITS RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ANAP CNUH 16/10/2012 Mr C. Anastasy - Dr E. Combes / Dr A. Tajahmady Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux La

Plus en détail

Actions Hôpital En Tension classées selon le type de tension et leur intérêt (préventives et/ou curatives)

Actions Hôpital En Tension classées selon le type de tension et leur intérêt (préventives et/ou curatives) Cette liste d'action est issue des travau de la FEDORU dans le cadre de la synthèse Hôpital En Tension rédigée par le groupe de travail dédié. Plus d'informations : www.fedoru.fr au urgences» Rédiger un

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 1 4 M A R S 2 0 1 7 CHU P O N T C H A I L L O U EXPÉRIMENTATION EN COURS Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif

Plus en détail

Hôpital Privé de l Ouest Parisien

Hôpital Privé de l Ouest Parisien Hôpital Privé de l Ouest Parisien 1 er juillet 2009 Page 1 13.01.10 Présentation générale Historique Positionnement actuel Orientations stratégiques Page 2 13.01.10 Quelques dates clés Locaux Mé édical

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

ANIORH 21 avril 2016

ANIORH 21 avril 2016 ANIORH 21 avril 2016 1 La gestion des lits comprend 3 fonctions: 1. Visualiser l occupation des lits en temps REEL + PREVISIONNEL (outil Mpage «Odyssée» notamment) 2. Affecter un lit le plus adéquat au

Plus en détail

POLE DE SANTE SAINTE MARIE

POLE DE SANTE SAINTE MARIE POLE DE SANTE CLINIQUE SAINTE MARIE Crèche Inter-Entreprises Maison Médicale E.H.P.A.D. Centre de Psychothérapie Clinique Sainte-Marie Soins de Suites et de Rééducation Hôtel de Santé Radiologie POLE DE

Plus en détail

XXII e Congrès National de la SF2H, Lyon - 8,9 et 10 juin 2011 C. BOURIGAULT 1, C. BRETONNIERE 2, M.E. JUVIN 1, S. CORVEC 1,3, P.

XXII e Congrès National de la SF2H, Lyon - 8,9 et 10 juin 2011 C. BOURIGAULT 1, C. BRETONNIERE 2, M.E. JUVIN 1, S. CORVEC 1,3, P. Investigation d une épidémie d infection/colonisation à Acinetobacter baumannii multi-résistant importée à l occasion du rapatriement sanitaire d un patient hospitalisé à Singapour C. BOURIGAULT 1, C.

Plus en détail

L Assistance Publique Hôpitaux de Paris engage une stratégie globale d amélioration des urgences. Dossier de presse

L Assistance Publique Hôpitaux de Paris engage une stratégie globale d amélioration des urgences. Dossier de presse L Assistance Publique Hôpitaux de Paris engage une stratégie globale d amélioration des urgences Dossier de presse Paris, le 10 juin 2014 L Assistance Publique Hôpitaux de Paris s engage sur ses urgences

Plus en détail

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour Hôpital local Reignier LE GHT, UN ACCèS égal à DES SOINS SECURISéS ET DE QUALITé pour les HABITANTS

Plus en détail

Retour d expérience N 1

Retour d expérience N 1 Retour d expérience N 1 Etablissement CH de Laon Intervenant(s) Anne-Sophie TRIFFAUX : Cadre de santé infirmière, Service d accueil et d urgences Thème Retour d expérience sur la démarche de mise en place

Plus en détail

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril 2006 Schéma régional d organisation sanitaire SROS III Planification et SROS (suite) SROS III : 2006 2011 (SROS arrêté au plus tard le 31/03/06) Circulaire

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

Octobre 2012 GROUPE HOSPITALIER HENRI MONDOR, APHP. HENRI MONDOR - 02/12/201313/11/2012 Page

Octobre 2012 GROUPE HOSPITALIER HENRI MONDOR, APHP. HENRI MONDOR - 02/12/201313/11/2012 Page Cahier des charges dans le cadre de la permanence des soins des établissements de santé : prise en charge des patients adultes (chirurgie vasculaire) pour l activité nocturne Octobre 2012 GROUPE HOSPITALIER

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

QUAND DOIT-ON FAIRE UN RECUEIL?

QUAND DOIT-ON FAIRE UN RECUEIL? QUAND DOIT-ON FAIRE UN RECUEIL? Découpage de la structure hospitalière Volet «Identifiant patient» Volet «Mouvements» Résumé Hebdomadaire Standardisé Ministère de l Emploi et de la Solidarité - Direction

Plus en détail

RÉANIMATION ÉTAT DES LIEUX ET TENDANCES UNE PUBLICATION DE LA FHP-MCO AOÛT 2017 N 3

RÉANIMATION ÉTAT DES LIEUX ET TENDANCES UNE PUBLICATION DE LA FHP-MCO AOÛT 2017 N 3 RÉANIMATION ÉTAT DES LIEUX ET TENDANCES UNE PUBLICATION DE LA FHP-MCO AOÛT 2017 N 3 La réanimation, une activité emblématique 4 Un point de méthode 5 RÉANIMATION, CE QU IL FAUT RETENIR 6 Une part de marché

Plus en détail

Epidémiologie des hospitalisations pour brûlures selon le PMSI en 2005

Epidémiologie des hospitalisations pour brûlures selon le PMSI en 2005 Epidémiologie des hospitalisations pour brûlures selon le PMSI en 2005 Premiers résultats Annabel Rigou, Bertrand Thélot Institut de veille sanitaire Journées Emois, Nancy, vendredi 6 mars 2009 Contexte

Plus en détail

Hôpital de Jour Médecine Interne

Hôpital de Jour Médecine Interne Hôpital de Jour Médecine Interne Pôle Médecine Interne Centre Hospitalier Universitaire Saint-André. Dr Emmanuel Ribeiro, Praticien Hospitalier, Service de médecine interne et immunologie clinique (Pr

Plus en détail

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Pont-l Abbé, 6 mars 2017 COMMUNIQUE L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Depuis 2012 et conformément au plan d adaptation «Hôtel-Dieu 2014», l établissement a connu d

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via les urgences

Plus en détail

«Alliance de Gironde»

«Alliance de Gironde» C e n t r e H o s p i t a l i e r Libourne Dossier de presse Communauté hospitalière de territoire «Alliance de Gironde» Approuvée par l Agence Régionale de Santé Contact presse : Direction de la communication

Plus en détail

THÈME EPP CERTIFICATION V2010

THÈME EPP CERTIFICATION V2010 THÈME EPP CERTIFICATION V2010 CHIRURGIE AMBULATOIRE DES AMYGDALES DE L ENFANT AU CHU D AMIENS V. STRUNSKI, M. FERARY Service ORL et CCF PROGRESSION DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE Quatre raisons au changement

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 10 MARS 2017 CHU Pontchaillou - RENNES Expérimentation en cours Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif des infirmiers

Plus en détail

Organisation de l urgence. Transport Médicalisé. Structures d hospitalisation

Organisation de l urgence. Transport Médicalisé. Structures d hospitalisation Organisation de l urgence. Transport Médicalisé. Structures d hospitalisation Formation à l urgence pratique Enseignement optionnel, DCEM 2, 4 novembre 2014 Catherine Pradeau, Praticien Hospitalier, SAMU

Plus en détail

logo Centre hospitalier de Monségur Communauté hospitalière de territoire

logo Centre hospitalier de Monségur Communauté hospitalière de territoire C e n t r e H o s p i t a l i e r Libourne logo Centre hospitalier de Monségur Dossier De presse Communauté hospitalière de territoire «Alliance de Gironde» Approuvée par l Agence Régionale de Santé Contact

Plus en détail

Dossier de presse INAUGURATION.

Dossier de presse INAUGURATION. Dossier de presse INAUGURATION du Centre de consultations de Péruwelz www.chwapi.be DORCAS IMC NOTRE-DAME UNION CENTRE DE CONSULTATIONS DE PéRUWELZ 1 Rassemblement des consultations de Péruwelz Début mai,

Plus en détail

Hôtel Dieu. Consultations sans Rendez-vous

Hôtel Dieu. Consultations sans Rendez-vous Hôtel Dieu Consultations sans Rendez-vous CME - 8 Octobre 2013 Jean-Yves Fagon. Avec B Renaud, D Cantin et J Ch Allo Objectifs Mise en place progressive d une consultation sans rendez-vous dans les locaux

Plus en détail

ATELIER 3 UN MÉDECIN À TOUTE HEURE? LA PERMANENCE DES SOINS (PDS) EN QUESTION

ATELIER 3 UN MÉDECIN À TOUTE HEURE? LA PERMANENCE DES SOINS (PDS) EN QUESTION ATELIER 3 UN MÉDECIN À TOUTE HEURE? LA PERMANENCE DES SOINS (PDS) EN QUESTION 7 ème Espace des Réseaux de Santé en Aquitaine & 5 ème Espace des Associations de Patients en Aquitaine 01/04/2011 Etat des

Plus en détail

Parangonnage des structures des urgences en Nouvelle-Aquitaine

Parangonnage des structures des urgences en Nouvelle-Aquitaine Parangonnage des structures des urgences en Nouvelle-Aquitaine Dr Bénédicte Le Bihan et Vincent Pascassio-Comte Direction de l offre de soins et de l autonomie (DOSA) - ARS 28 Septembre 2017 I. Le Contexte

Plus en détail

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de chirurgie cardiaque

Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de chirurgie cardiaque Guide d'aide à la préparation des dossiers de demande d'autorisation d'activité de soins de chirurgie cardiaque A l'attention des établissements de santé de l'inter-région Nord-Ouest Septembre 2008 Préambule

Plus en détail

«Comment travaillent les médecins généralistes?» Une étude de Doctolib sur l activité des médecins généralistes. Avril Synthèse de l étude -

«Comment travaillent les médecins généralistes?» Une étude de Doctolib sur l activité des médecins généralistes. Avril Synthèse de l étude - «Comment travaillent les médecins généralistes?» Une étude de Doctolib sur l activité des médecins généralistes Avril 2017 - Synthèse de l étude - Introduction Plus nombreux, plus âgés, mais aussi mieux

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

! " # #$ % & ' ( "%! " ) # '!! # *! ' 0 % & ' ( ) *! + &, ', ( -. / ', /. ', 6 ' 35 /

!  # #$ % & ' ( %!  ) # '!! # *! ' 0 % & ' ( ) *! + &, ', ( -. / ', /. ', 6 ' 35 / ! " $ % & ' ( "%! " ) '!! *! +! " $ % ' 0 % & ' ( ) *! + &, ', ( -. /0-0 1 10 ', 2 34-1 5 /. ', 6 ' 35 /3 5. 74 &! ( ) *! + &, ' 8 $ 9 6 370 -.3 1: 3. 75/ ' 8 $ -1 -/ 0 4.7 ' 8 + ;% 34 4 4 3.5 ' ( ; ;+

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

I - LES STAGES (pédiatrie, chirurgie pédiatrique et ORL)

I - LES STAGES (pédiatrie, chirurgie pédiatrique et ORL) Pôle d'enseignement et de Stage 4 Organisation des enseignements de pédiatrie 2017-18 Réunion de tous les étudiants du pôle d enseignement et de stage le premier jour : lundi 4 septembre 2017(1 er semestre)

Plus en détail

Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie

Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie Bilan de 10 années de surveillance des infections nosocomiales virales en pédiatrie F. Bureau-Chalot, O. Bajolet, A. Debreuve, N. Oud, M. Abely, V. Brodard, N. Levêque, L. Andréoletti. CHU de REIMS XXII

Plus en détail

La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie

La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie La Clinique Ambroise Paré et son service Maternité-Pédiatrie La Clinique Ambroise Paré La Clinique Ambroise Paré est une clinique de court séjour, pluridisciplinaire, qui dispose de 228 lits et places.

Plus en détail

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités CME 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités 1 RAPPEL DES ENGAGEMENTS Avenant 1 11 Engagements (1/2) Virage ambulatoire

Plus en détail

Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur

Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes Groupe Hospitalo-Universitaire Caremeau Place du Professeur Robert Debré 30029 NIMES Cedex 9 Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur

Plus en détail

Dispositifs de soins en psychiatrie

Dispositifs de soins en psychiatrie Dispositifs de soins en psychiatrie Journée du 28 Mai 2015 Resaccel Annick Perrin-Niquet PISR Où trouver des soins psychiatriques? 1. La médecine de ville 2. Le secteur libéral 3. Le secteur de l hospitalisation

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

La chirurgie pédiatrique et le système de santé

La chirurgie pédiatrique et le système de santé DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2009 - PARIS La chirurgie pédiatrique et le système de santé Organisation Intégration Y Héloury Service de chirurgie pédiatrique Hôpital Mère - Enfant NANTES.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-577 du 22 mai 2006 relatif aux conditions techniques de fonctionnement applicables aux structures

Plus en détail

Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Spécialiste en Anesthésie - Clinique

Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Spécialiste en Anesthésie - Clinique Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Anesthésie Spécialiste en Anesthésie - Clinique Clinique Praticien salarié entre 8.000 et 15.000 EUR

Plus en détail

Vous accueille et vous informe

Vous accueille et vous informe L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service d Accueil des Urgences Professeur Dominique Lauque, Coordonnateur Médical Docteur Jean-Louis Ducassé, Coordonnateur Médical Adjoint Hôpital Purpan

Plus en détail

Médecine d Urgence : construisons ensemble son avenir

Médecine d Urgence : construisons ensemble son avenir Médecine d Urgence : construisons ensemble son avenir Plan Le cheminement de la médecine d urgence Des nécessités de réorganisation Place et rôle de la SFMU L approche universitaire Le passé : Des diplômes

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile DOSSIER DE PRESSE L hospitalisation à domicile Avril 2016 Qu est-ce que l hospitalisation à domicile (HAD)? DÉFINITION Selon le décret du 2 octobre 1992, «Les structures d'hospitalisation à domicile permettent

Plus en détail

Pourquoi créer un dispensaire pour soins infirmiers au CHU Brugmann? Marie-Jo Guerreiro Dos Santos, Infirmière consultation chirurgie

Pourquoi créer un dispensaire pour soins infirmiers au CHU Brugmann? Marie-Jo Guerreiro Dos Santos, Infirmière consultation chirurgie Pourquoi créer un dispensaire pour soins infirmiers au CHU Brugmann? Marie-Jo Guerreiro Dos Santos, Infirmière consultation chirurgie Pourquoi cette augmentation? Fermeture Hôpital Français, Clinique

Plus en détail

«RETOUR D EXPERIENCE SUR LA MISE EN PLACE D UN CIRCUIT COURT AUX URGENCES» Service des Urgences Pole de Santé de Gassin

«RETOUR D EXPERIENCE SUR LA MISE EN PLACE D UN CIRCUIT COURT AUX URGENCES» Service des Urgences Pole de Santé de Gassin «RETOUR D EXPERIENCE SUR LA MISE EN PLACE D UN CIRCUIT COURT AUX URGENCES» Service des Urgences Pole de Santé de Gassin 1 Filière courte aux urgences du PSG 1. Présentation du PSG, du CH Saint-Tropez 2.

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus BORDEAUX Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via

Plus en détail

PERTINENCE DES JOURNÉES D HOSPITALISATION EN CHIRURGIE TRAUMATOLOGIQUE

PERTINENCE DES JOURNÉES D HOSPITALISATION EN CHIRURGIE TRAUMATOLOGIQUE PERTINENCE DES JOURNÉES D HOSPITALISATION EN CHIRURGIE TRAUMATOLOGIQUE EPP CH SUD-GIRONDE Dr Patricia Carey - Sonia Labouyerie - DIM PERTINENCE DES JOURNÉES D HOSPITALISATION EN CHIRURGIE TRAUMATOLOGIQUE

Plus en détail

Système de santé (1) Offres de soins

Système de santé (1) Offres de soins Système de santé (1) Offres de soins Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique L offre de soins, c est Prestations / actes médicaux : professionnels de santé Lieux de soins : hôpital, médico-social,

Plus en détail

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux CCECQA du 24 juin 2016 Pr Nathalie SALLES, Dr Marie-Neige VIDEAU Domicile EHPAD Dispositifs PAERPA Bordeaux Permanence téléphonique Télémédecine

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ADULTES ENFANTS. Hôpital Pontchaillou 2, rue Henri Le Guilloux Rennes cedex

LIVRET D ACCUEIL LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ADULTES ENFANTS. Hôpital Pontchaillou 2, rue Henri Le Guilloux Rennes cedex CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ADULTES ENFANTS UNITÉS AMBULATOIRES DE CHIRURGIE ET D ANESTHÉSIE Hôpital Pontchaillou 2, rue Henri Le Guilloux - 35033 Rennes cedex 9

Plus en détail