«En Égypte, j ai été profondément évangélisée» François rencontre les responsables des OPM ŒUVRE PONTIFICALE DE LA PROPAGATION DE LA FOI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«En Égypte, j ai été profondément évangélisée» François rencontre les responsables des OPM ŒUVRE PONTIFICALE DE LA PROPAGATION DE LA FOI"

Transcription

1 ŒUVRE PONTIFICALE DE LA PROPAGATION DE LA FOI AVRIL MAI JUIN 2013 NUMÉRO 2 Canada 15 $ (prix de souitien 18 $ Étranger 20 $) «En Égypte, j ai été profondément évangélisée» François rencontre les responsables des OPM AVRIL MAI JUIN

2 SOMMAIRE Avril Mai Juin 2013 N 2, 89 e année Revue d information et d animation missionnaire au service de l Église canadienne, publiée par l Œuvre pontificale de la propagation de la foi. Conférence des évêques catholiques du Canada : Mgr Eugène Tremblay (évêque ponens) DirectDirecteur national des Œuvres pontificales missionnaires : P. André Gagnon, s.j. Directeur des publications : P. André Gagnon, s.j. Rédacteur en chef : José I. Sierra Collaborateur : Luc Phaneuf Ont collaboré à ce numéro : P. André Gagnon, s.j., Luc Phaneuf, P. Christian Bourgault, Sr. Gisèle Bourdon, s.s.c.j., S.S. le pape François, Univers Coût de l abonnement : 15 $ pour un an (4 numéros) 18 $ (abonnement de soutien pour un an) TPS et TVQ incluses Pour s abonner : Téléphone : Sans frais : Télécopieur : Par courriel : Conception et infographie : Charles Lessard Page couverture : Chapelle du Centre œcuménique copte Anaphora, Égypte Œuvre pontificale de la propagation de la foi 175, rue Sherbrooke Est Montréal (Québec) Canada, H2X 1C7 Téléphone : Sans frais : Télécopieur : Par courriel : Conseil d administration : P. André Gagnon, s.j. (président), Benoît Cardin, P. Nicolas Favart, f.m.j., Jean-Claude Bergeron, m.s.a., Diane Daneau, Michelle Payette, m.i.c., et Solange Blaquière-Beauregard La revue UNIVERS est répertoriée dans l Argus des communications et est membre de l Association canadienne des périodiques catholiques ISSN Dépôt légal : Bibliothèque Nationale du Québec Envoi de poste publications - enregistrement n Numéro de convention : Nous remercions le gouvernement du Canada de l aide financière qu il nous apporte pour nos dépenses d envoi postal, par l entremise du programme d aide aux publications (PAP), N d enregistrement José I. Sierra Rédacteur en chef 3 Billet du Directeur national Par P. André Gagnon, s.j. 4 Porta Fidei : le testament spirituel de Benoît XVI (Partie II) Par Luc Phaneuf 8 «Afin que le Credo jaillisse de nos cœurs» Par P. Christian Bourgault 11 «En Égypte, j ai été profondément évangélisée» Par Sr. Gisèle Bourdon, s.s.c.j. 17 François rencontre les responsables des OPM : «Vous m êtes particulièrement chers» Par S.S. le pape François 20 Mission Monde 22 Abonnement / Intentions missionnaires 23 Aidons l Église missionnaire Avis aux lecteurs Chers lecteurs, Deux textes du dernier numéro de la revue Univers, ont été publiés sans faire mention à leurs références que voici : Le billet (p. 3) a pour titre Jésus dit : «Qui suis-je, au dire des gens?». Il est inspiré du texte La christologie au début du XXIe siècle, de Robert A. Krieg, paru sur le site Web de Croire (Bayard Presse) en septembre 2006 (texte original en anglais: Who do you say that I am? Christology: What it is and why it matters). Selon le site, l article est paru dans Commonweal (22 mars 2002, vol. 6, p ). Traduction française de Questions Actuelles (Copyright 2002 Commonweal Foundation, reproduit avec autorisation dans Questions Actuelles, no.29, janvierfévrier 2003). Source : Benoît XVI : celui qui a donné à l Église un élan nouveau (p. 4) est inspiré du texte Benoît XVI, prophète paradoxal d une Église minoritaire, écrit par Jean Mercier pour le journal La Vie, paru en février Source : P. André Gagnon, s.j. Directeur national des OPM Canada francophone Directeur des publications

3 BILLET DU DIRECTEUR NATIONAL P. André Gagnon, s.j. Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires À l écoute de l Esprit Le samedi 18 mai, place Saint-Pierre, lors de la veillée de la Pentecôte, le pape François a lancé aux mouvements, aux nouvelles communautés et aux autres groupes présents un appel à l ouverture et à l engagement missionnaire. Il les a envoyés annoncer la Bonne Nouvelle. Car être envoyé dans le monde, c est plus que partir et quitter son pays, c est plus encore qu exercer la simple charité les uns envers les autres. Depuis le début de son pontificat, le Saint Père distille dans ses interventions la dimension de l universalité de l Église, prenant la communion de la première communauté chrétienne avec les autres Églises comme paradigme de la Mission. Notre mission doit être universelle dans notre façon de vivre et d annoncer la Parole de Dieu. Ainsi, notre Église locale ne peut pas se refermer sur elle-même, elle doit introduire dans sa pastorale et son service de l Évangile la dimension spirituelle de la solidarité, de la communion et de l unité avec les Églises sœurs les plus pauvres. L Église est appelée, depuis la toute première communauté humble et pauvre de Jérusalem, à l universalité, à la communion et à l unité dans sa vision pastorale et la pratique de la charité évangélique. Lors de son homélie pour la messe du dimanche de la Pentecôte, en faisant référence au récit des Actes de saint Luc (Ac 2, 1-11), le pape François a voulu partager une réflexion sur trois paroles nouveauté, harmonie et mission qui, pour lui, étaient liées à l action de l Esprit Saint. Il avait ceci à dire à l égard de la Mission: «Les théologiens anciens disaient: l âme est une espèce de bateau à voile, l Esprit Saint est le vent qui souffle dans la voile pour le faire avancer, les impulsions et les poussées du vent sont les dons de l Esprit. Sans sa poussée, sans sa grâce, nous n avançons pas. L Esprit Saint nous fait entrer dans le mystère du Dieu vivant et nous sauve du danger d une Église gnostique et d une Église autoréférentielle, fermée sur elle-même; il nous pousse à ouvrir les portes pour sortir, pour annoncer la bonne vie de l Évangile et en témoigner, pour communiquer la joie de la foi, de la rencontre avec le Christ. L Esprit Saint est l âme de la Mission. Ce qui est arrivé à Jérusalem il y a près de deux mille ans n est pas un événement éloigné de nous, c est un événement qui nous rejoint, qui se fait expérience vivante en chacun de nous C est l Esprit Paraclet, le «Consolateur», qui donne le courage de parcourir les routes du monde en portant l Évangile! L Esprit Saint nous fait voir l horizon et nous pousse jusqu aux périphéries existentielles pour annoncer la vie de Jésus- Christ. Demandons-nous si nous avons tendance à nous enfermer en nous-mêmes, dans notre groupe, ou si nous laissons l Esprit nous ouvrir à la Mission.» (Pape François, place Saint-Pierre, Rome, 19 mai 2013) L Église est ouverture, engagement et essentiellement mission. Par notre baptême, nous sommes envoyés pour être et faire Église. Même pendant ce temps de grandes vacances pour plusieurs, soyons des chrétiens et des chrétiennes à l écoute de l Esprit qui souffle où il veut et quand il veut et demandons de savoir vivre et de témoigner de la vie du Christ et de communiquer notre foi et notre joie de baptisés à nos frères et sœurs. Je crois, Seigneur. Par le souffle de ton Esprit augmente en moi la foi. Bon temps de repos et de vacances! AVRIL MAI JUIN

4 Porta Fidei : le testament spirituel de Benoît XVI 1 Partie II Le Catéchisme de l Église catholique, l instrument essentiel de l Année de la foi et de la nouvelle évangélisation Par Luc Phaneuf L Année de la foi et son rapport vital avec le «nouveau» Catéchisme de l Église catholique (1992) «Pour accéder à une connaissance systématique des contenus de la foi, tous peuvent trouver dans le Catéchisme de l Église catholique une aide précieuse et indispensable. Il constitue un des fruits les plus importants du concile Vatican II. Dans la Constitution apostolique Fidei depositum signée, et ce n est pas par hasard, à l occasion du trentième anniversaire de l ouverture du concile Vatican II, le bienheureux Jean-Paul II écrivait: «Ce Catéchisme apportera une contribution très importante à l œuvre de renouveau de toute la vie ecclésiale Je le reconnais comme un instrument valable et autorisé au service de la communion ecclésiale et comme une norme sûre pour l enseignement de la foi.» (Porta Fidei, n o 11) Tout professeur ou éducateur sait par expérience qu il faut rappeler plusieurs fois les leçons les plus importantes. En bon enseignant, Benoît XVI va insister maintes fois sur le rôle central que devrait avoir le nouveau Catéchisme de l Église catholique lors de l Année de la foi, tant pour la vie de l Église que pour celle de tout croyant (voir les numéros 5, 10 et 11). Et pour cause. UNIVERS Rendre compte de sa foi Les catholiques savent que Joseph Ratzinger, devenu Benoît XVI, a été l un des théologiens les plus influents du XX e siècle; sa vie et ses enseignements ont été consacrés à montrer que la foi chrétienne authentique ne peut faire fi de l apport de l intelligence humaine, au risque de voir la foi se dénaturer et perdre en vitalité. En ce sens, il a honoré le désir de celui dont il a reçu la charge, saint Pierre, qui rappelait aux premiers chrétiens: «Soyez toujours prêts à rendre compte de l espérance qui est en vous.» (1 Pierre 3, 15) 4 AVRIL MAI JUIN 2013

5 UNIVERS Tout chrétien doit donc «rendre compte» de sa foi, savoir la présenter, l expliquer aux autres: «Voici pourquoi je suis chrétien» Cela dit, le premier devoir du chrétien ne consiste-t-il pas d abord à vivre en chrétien, à témoigner par toute sa personne, par ses paroles et ses actes, de la vie nouvelle celle de l Esprit, qui configure le Christ en lui reçue par le baptême? À alimenter et fortifier la vie divine en lui par la prière, les sacrements et la pratique de la charité? À être avant de parler et d enseigner? Cette évidence, il ne faut jamais la perdre de vue: le premier témoignage, essentiel et incontournable, c est celui de notre personne. Un chrétien enraciné en Christ évangélise par sa simple présence, avant même d ouvrir la bouche. Une réponse aux interrogations de l homme moderne Cela admis, il faut aussi enseigner, évangéliser, rendre compte de notre espérance par la parole, faire connaître les idées chrétiennes. Le drame de la culture occidentale, rappelle Benoît XVI, à l origine de la profonde crise qui la mine, c est l oubli de ses racines chrétiennes. Au Québec comme ailleurs en Occident, les idées et les valeurs, qui sont la trame invisible de toute culture, semblent toujours plus s affranchir du terreau originel chrétien, jusqu à se retourner contre lui. Dans un tel monde, les idées et les valeurs chrétiennes ne sont plus assez diffusées, entendues, reçues. D où la dévitalisation, la déshumanisation, la déculturation de ces cultures occidentales, selon Benoît XVI. La foi chrétienne, si elle aspire à durer, ne doit pas reposer sur un sentiment, une émotion spirituelle; elle doit être «raisonnable», en ce sens qu elle doit pouvoir répondre de façon satisfaisante voire lumineuse aux différentes interrogations de l homme moderne: quel est le sens de la vie, de la souffrance et de la mort, etc.? «Benoît XVI avait ressenti l urgence d une régénérescence de cette foi» À l origine du drame actuel, de la déculturation chrétienne occidentale, il y a une crise de l intelligence de la foi; les chrétiens ne savent plus quoi ou comment répondre de façon articulée et profonde aux questions posées par le monde moderne. Celui-ci se tourne alors vers les faux prophètes pour trouver réponse à ses questions, avec les résultats que l on sait. La tâche la plus urgente de l Église consiste donc à transmettre sans relâche ce qu elle a reçu de Dieu : la Vérité qui sauve, qui comble l intelligence, le cœur et l âme de toute personne humaine. Cette Vérité pour l intelligence et le cœur, où la trouve-t-on résumée et expliquée? Dans Le Catéchisme de l Église catholique! Le drame, c est que ce catéchisme, depuis sa publication en 1992, a été trop ignoré et boudé par nombre de chrétiens d ici et d ailleurs, et ce, alors qu il aurait dû devenir l outil essentiel de toute catéchèse, qu il s agisse d enfants, d adolescents ou d adultes (dans sa forme complète ou résumée). À l évidence, si Benoît XVI a décidé de mettre de l avant une Année de la foi, c est qu il avait ressenti l urgence d une régénérescence, d un approfondissement de cette foi. Or, justement, comment le chrétien ordinaire pourra-t-il s approprier les contenus essentiels de cette foi sans des outils appropriés et dignes de foi? Le Catéchisme: un outil indispensable pour la redécouverte des contenus fondamentaux de la foi «C est justement sur cet horizon que l Année de la foi devra exprimer un engagement général pour la redécouverte et l étude des contenus fondamentaux de la foi qui trouvent dans Le Catéchisme de l Église catholique leur synthèse systématique et organique. Ici, en effet, émerge la richesse d enseignement que AVRIL MAI JUIN

6 le Catéchisme de l Église catholique, un instrument de référence incontournable pour le chrétien ordinaire UNIVERS 6 AVRIL MAI JUIN 2013

7 l Église a accueilli, gardé et offert au cours de ses deux mille ans d histoire. De la sainte Écriture aux Pères de l Église, des maîtres de théologie aux saints qui ont traversé les siècles, le Catéchisme offre une mémoire permanente des nombreuses façons que l Église a développées pour méditer sur la foi et favoriser le progrès de la doctrine afin que les croyants puissent s affirmer avec certitude dans leur vie de foi.» (Porta Fidei, n o 11) Se donner du temps pour se former à la foi Commençons par un constat peu contestable, qui vaut pour le Québec comme pour l Occident: la très grande majorité des chrétiens catholiques ne consacrent pas assez de temps à l étude des contenus fondamentaux de leur foi à l exception de vous, bien sûr, chers lecteurs! Et pour cause: le peu de temps libres dont chacun dispose après le travail, les enfants et les nombreux devoirs journaliers est souvent consacré à des activités de loisirs, quand ils ne sont pas avalés par les médias sociaux et le Web où l on trouve, comme on sait, le meilleur comme le pire. Force est d admettre que les sollicitations multiples et incessantes de la vie moderne sont autant de tentations de faire autre chose que de lire et de réfléchir sur la foi; à cet égard, chacun est invité, moi le premier, à remettre en question ses priorités et l utilisation de ses temps libres afin d en réserver une portion un vrai temps prévu, réservé pour la formation chrétienne continue. Le contexte actuel appelle un renouveau de l apostolat de l intelligence, qui se manifeste d ailleurs sur le Web. Chaque chrétien, selon ses dons et ses moyens, se doit d y participer. Mais comment enseigner ce qu on ne connaît pas soi-même? Comme on sait, tout enseignant, avant de pouvoir enseigner, doit d abord se donner le temps d apprendre d ailleurs, chez les bons enseignants, cette démarche continue toute la vie. Une foi vigoureuse ne peut faire l économie de l intelligence; ce n est pas que le cœur d un croyant qui doit être chrétien, sa tête aussi! En ce sens, l Année de la foi doit être l occasion pour chacun de s approprier toujours davantage le dépôt de la foi reçu du Christ et des Apôtres. Ce dépôt, ce trésor doctrinal, on le trouve dans le Catéchisme de l Église catholique, un instrument de référence incontournable pour le chrétien ordinaire, tout comme pour ceux qui se piquent de connaître un peu de théologie. Pour être au service du nouvel apostolat de l intelligence Rappelons en terminant une évidence trop oubliée: tout chrétien appelé à témoigner n enseigne pas un contenu de foi qu il aurait inventé ou tiré de son propre cru; au contraire, en matière de foi, rien ne vient de nous, tout a été reçu de Dieu, du Christ, des Apôtres, puis de la Tradition des Pères et des saints de l Église. Le premier devoir du chrétien de bonne foi consiste donc à prendre connaissance de ce don inestimable, de ces contenus concernant la doctrine et les mœurs, à contempler leur profonde beauté et organicité (au sens où ils sont tous liés entre eux, comme les organes du corps humain) et à voir comment ils ont été compris et vécus par les chrétiens depuis deux mille ans. À ce premier devoir est adjoint un second: le chrétien se doit de leur être fidèle. Cette fidélité doctrinale est essentielle, au risque de miner la cohérence de la foi, voire sa vitalité, sa force. Le chrétien a fortiori celui qui se dit théologien n a pas le droit de dire et d enseigner n importe quoi; le cas échéant, il s illusionne en pensant que, faisant ainsi, il réforme l Église catholique; au contraire, il la déforme, lui enlève son éclat, sa lumière éternelle de Vérité et d intelligence. L Année de la foi est l occasion pour les catholiques de tous les continents de raviver leur foi, une foi qui, pour grandir, a besoin d être alimentée et fortifiée par l intelligence. En nous donnant le nouveau Catéchisme de l Église catholique, le regretté et bienheureux pape Jean-Paul II, qui était bien «conscient des graves difficultés du temps, surtout en ce qui concerne la profession de la vraie foi et sa juste interprétation», nous a fait don d un outil incontournable au service du nouvel apostolat de l intelligence. Puissions-nous avoir le courage et la sagesse d en faire l outil essentiel de la nouvelle évangélisation, la boussole qui nous procurera une «grande force pour le renouveau, toujours nécessaire, de l Église» (Porta Fidei, n o 5). 1. Deuxième partie d une série de trois textes. AVRIL MAI JUIN

8 «Afin que le Credo jaillisse de nos cœurs» Christian Bourgault, prêtre du diocèse de Sainte-Anne-dela-Pocatière depuis 1992, est guide spirituel de l Assemblée des ordinaires catholiques de Terre sainte¹. Dans cette réflexion qu il a écrite pour Univers, et fort de son expérience de 10 ans en tant qu accompagnateur de groupes de pèlerins en Terre sainte, le père Bourgault arrive à la conclusion que croire en Dieu suppose que nous l ayons rencontré. (N.D.L.R.) Collaboration spéciale P. Christian Bourgault J ai eu la chance de vivre mon baptême en partant à quelques occasions le sac au dos. La plus forte des expériences a été celle où j ai vécu une année en Terre sainte, y guidant des groupes. Avec pratiquement rien, souvent seul, même dans la foule, j ai toujours senti que le Seigneur était là. Il y a des hasards qui n en sont pas surtout lorsqu ils s accumulent sans bon sens. P. Christian Bourgault Thea van de Kraats Je crois en Dieu Les jeunes papas d aujourd hui sont bien différents de ceux d autrefois. Je me souviens de mon grand-père qui ne parlait presque pas, du silence à table quand il était là, de ses yeux sévères quand on n était pas «corrects à son goût» Et pourtant, à sa façon, il nous aimait; mais il n aurait jamais pris un enfant dans ses bras! Aujourd hui, les papas prennent leurs enfants, ils changent leurs couches Cela a bien évolué! Et ça me fait penser à notre relation avec Dieu. Nous «sortons» d un temps où nous voyions Dieu comme souvent nos pères terrestres comme quelqu un qui était lointain, élevé, sévère, juge, prompt à punir, et même vengeur; un Dieu qui nous surveillait et nous envoyait des épreuves. Mais est-ce ainsi que Jésus voulait nous faire connaître son Père et notre Père? La révélation est close, 8 AVRIL MAI JUIN 2013

9 Thea van de Kraats Le père Bourgault célèbre la messe dans la grotte où, selon la tradition, saint Jérôme aurait traduit la Bible en latin, la Vulgate. La grotte se trouve à l intérieur de la basilique de la Nativité, à Bethléem. comme on dit en théologie. Mais il est pressant d approfondir ce qui nous est révélé pour vivre notre relation avec notre Dieu (notre «Papa») d amour au lieu de tout rejeter pour se tenir dans l indifférence. Il y va de notre bonheur comme dans le lien avec notre père. Je crois en Jésus-Christ Et Jésus, on l a souvent enfermé dans des dévotions qui nous le rendaient lointain ou «en face» de nous. Et pourtant, ses dernières paroles sont: «Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu à la fin du monde!» Je ne suis pas certain que nous vivions la présence du Seigneur comme un maître que nous accompagnons et un ami proche, comme l ont vécu les Apôtres. Il est ressuscité, nous l affirmons. Qu est-ce que c est que croire à la résurrection sinon croire qu il est vivant, qu il est là, à nos côtés, même si nous ne pouvons le toucher ni le voir? «Heureux ceux qui croient sans avoir vu!» Ce qui importe, il me semble, c est de faire l expérience du Christ à nos côtés en cette vie, lui qui nous écoute, qui partage nos joies et nos peines; lui qui, dans nos épreuves, bien loin de nous les envoyer, est crucifié avec nous sur nos lits d hôpitaux! Lui qui s attriste de voir nos difficultés à aimer, mais qui nous propose encore aujourd hui un chemin de liberté, de responsabilité, de solidarité. Même avec nos portefeuilles remplis, nos larges sécurités, nos douillets conforts, il est là Mais il ne peut pas faire beaucoup pour nous parce que nous n avons pas vraiment besoin de lui! Pourtant, encore aujourd hui, il nous appelle à sa suite, à vivre comme lui, avec lui! AVRIL MAI JUIN

10 La vie est un pèlerinage où nous avançons et grandissons à l intérieur de cette recherche de plénitude qui est de voir Dieu. en sort grandie. Ce sera encore le cas, avec les ajustements nécessaires, surtout si elle approfondit encore sa relation à la Trinité et au monde. Thea van de Kraats «Cette Terre sainte, Israël, nous apporte tant de surprises quand on y vient, non pas comme touristes mais comme pèlerins...» Je crois en l Esprit Saint Est-ce qu on connaît le Saint-Esprit? On connaît Dieu le Père, Jésus Mais l Esprit Saint? On commence à peine à en parler et à lui parler! Pourtant, il est une Personne divine, Quelqu un. L Esprit vaut vraiment la peine d être connu parce que c est lui qui nous fait appeler Dieu Abba; c est lui qui nous pousse à la suite de Jésus; c est lui qui, lorsqu on voit quelqu un dans le besoin, ébranle notre cœur pour aller lui porter secours, même si on n a pas le temps. C est lui qui nous fait comprendre combien on se fait du mal quand on commet le péché. Il est là, j oserais dire, un peu comme une mère Il est relation. Il y a tant à apprendre de lui pour notre plus vrai bonheur! Je crois en l Église On entend dire qu il est trop tard pour l Église. Mais Dieu est là, et sa famille va continuer. Peut-être pas avec le même patrimoine organisé, mais sa famille, oui! L Histoire nous enseigne ces grandes crises que l Église a traversées au long des siècles. Et nous nous heurtons encore à un de ces bouleversements aujourd hui. Ce sont des «crises de croissance», pourrait-on dire, parce que l Église Je crois en un seul baptême Le baptême est une renaissance, une entrée en relation avec le Père comme fils et filles, avec Jésus, notre frère, et avec tous les membres de sa famille. La vie est un pèlerinage où nous avançons et grandissons à l intérieur de cette recherche de plénitude qui est de voir Dieu; et où se tiennent à nos côtés ceux et celles qui nous entourent, dont le Christ qui marche avec nous. Et nous vivons plein d expériences Dieu est partout On peut aller partout en pèlerinage, car Dieu est toujours là où on le laisse être présent. Mais cette Terre sainte, Israël, nous apporte tant de surprises quand on y vient, non pas comme touristes mais comme pèlerins, dans le désir d y rencontrer Quelqu un. Beaucoup de groupes s organisent dans la sécurité. Dieu est toujours là, mais dans ces moments où nous nous dépouillons de notre quotidien, de nos affaires habituelles, même de nos sécurités, il y a plus de chances de vivre sa présence, une expérience qui nous marque à jamais! Je vous la souhaite de tout cœur C est une véritable expérience pour approfondir la foi afin que le Credo jaillisse de nos cœurs. Que cette Année de la foi nous rapproche de la plénitude de la vie! 1. L Assemblée des ordinaires catholiques de Terre sainte (AOCT) fut constituée à l initiative du délégué apostolique à Jérusalem pour renforcer l unité de l Église de Terre sainte. Ayant comme juridiction le territoire de la Terre sainte, elle est formée par les Ordinaires catholiques des différents rites. Le but de l AOCT est de coordonner le témoignage de l Évangile et le service de la communauté, ainsi que d établir une action pastorale commune pour le bien de toute l Église. 10 AVRIL MAI JUIN 2013

11 UNIVERS «En Égypte, j ai été profondément évangélisée» Sr. Gisèle, à droite, en compagnie de son chauffeur. «Le 20 mars, je prends l avion en direction de l Égypte pour aller découvrir des frères et des sœurs chrétiens»: ce sont les mots de sœur Gisèle Bourdon, s.s.c.j., directrice diocésaine pour les OPM à l archidiocèse d Ottawa, qui, grâce au stage missionnaire des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) au Canada francophone, et accompagnée du père André Gagnon, s.j., directeur national, a pu faire une «expérience riche en rencontres avec une chrétienté de «vieille souche», datant du premier siècle et se rattachant à saint Marc l évangéliste.» Témoignage. (N.D.L.R.) AVRIL MAI JUIN

12 Dès la descente vers l aéroport, je vois l étendue de la ville illuminée du Caire, riche de ses quelque 16 millions d habitants! Dans le taxi qui nous amène à la résidence du directeur national des OPM en Égypte, le père Nabil Fayez Antoun, j apprends ce que signifie circulation très dense et bouchons sur le périphérique. Dans les jours suivants, je découvre le désert dans son immensité et la vie rendue possible par l eau du Nil. L Égypte, c est le dépaysement total qui appelle à la vie, à la ténacité, au dépassement, au dépouillement, à l écoute, à la rencontre, au partage et au silence. Dans les bruits quotidiens de la ville les bruits des véhicules, des klaxons, du tohubohu des marchés et des cyclistes, des piétons, hommes et femmes, m apparaissent calmes et sereins et vaquent à leurs occupations. J essaie de me mettre à leur pas. Ils sont religieux, ils prennent du temps pour prier. Les muezzins du haut des minarets ne font-ils pas l appel à la prière cinq fois par jour? Dieu est présent dans cette Égypte que j ai visitée. Il m y attendait. L amour en actes Le père Antoun m a invitée avec le père André à prendre la route de la mission avec des jeunes. À El-Minya, une ville située à UNIVERS 12 AVRIL MAI JUIN 2013

13 quelque 245 km au sud du Caire, nous avons rencontré un groupe d une trentaine de jeunes adultes déjà engagés au nom de leur foi. Ils ont les pieds bien plantés dans la pâte locale et s investissent dans des activités faisant appel à l ouverture, à la découverte, à la promotion humaine. Ils sont invités à reconnaître leurs talents et leurs charismes humains dans des lieux qui favorisent la croissance des plus jeunes qu ils touchent et qui, en même temps, leur assurent un espace pour croître en tant que personnes. Durant la matinée, nous les avons vus en action, chacun dans son activité propre: évangélisation, apprentissage de l écriture, préparation aux sacrements, bricolage, dessin, danse, théâtre Tous les vendredis, ils travaillent avec des enfants des bidonvilles. Par cette démarche, ils veulent permettre aux enfants d accéder à leur dignité de personne en les aidant à découvrir ce qu ils peuvent faire et, surtout, qui ils peuvent devenir. Ces jeunes vivent leur foi en action, apportent un grand vent d espérance et manifestent l amour qui habite leur cœur. Ils font un travail d humanisation et d évangélisation exceptionnel. Par ailleurs, depuis quelque cinq ans, quelques-uns d entre eux sont partis en mission chez leurs frères soudanais et kényans. En après-midi, pendant une rencontre qui a duré plus d une heure, ils ont bien voulu nous faire part des apprentissages réalisés, des défis Promenade en bateau sur le Nil, avec des jeunes adultes et leurs responsables. Tous engagés au nom de leur foi. AVRIL MAI JUIN

14 Activité avec des enfants dans un local de la paroisse Notre-Dame, au Caire. UNIVERS 14 AVRIL MAI JUIN 2013

15 rencontrés et relevés et nous présenter comment ils s approprient ce qu ils vivent ensemble. Leur engagement personnel leur amour en actes contribue à faire fleurir leur beauté et à les rendre fiers de voir chacun s épanouir et grandir. En reconnaissant une telle abondance de vie et d énergie, en voyant ce qui est inventé et créé avec les encouragements et le soutien de plusieurs collaborateurs-formateurs, je réalise que ces groupes de jeunes font du neuf pour l Église d Égypte: la foi est vivante, l espérance grandissante et l amour florissant. Des chrétiens à l image du Christ J ai rencontré des femmes (de saintes femmes) qui, dans leur quartier, sont au service des personnes démunies. Lors de leurs visites, elles agissent avec finesse, savoir-faire et amour. En effet, elles n apportent pas que de la nourriture, mais aussi de l écoute, du soutien, de l amitié, de la prière. Elles sont les pieds, les mains, les yeux, les oreilles et pourquoi pas? le cœur de tendresse et de compassion de Dieu. Elles partagent la richesse de leur confiance et de leur amour, et répandent largement l espérance qui fait vivre, recevant aide et soutien des membres de leur communauté chrétienne. En ce qui a trait aux paroisses, chacune d entre elles semble avoir sa propre spécialité. Dans celle-ci, les pauvres, les orphelins et les handicapés sont accueillis et pris en charge. Des laïcs s unissent pour aider les religieux et les religieuses à loger, à nourrir ces personnes meurtries par la vie et à en prendre soin. Dans celle-là, on s occupe d une garderie; plus loin, une école primaire accueille aussi des orphelins; là-bas, une autre école primaire reçoit des enfants des bidonvilles. Je pense beaucoup à eux: tous ces petits sont enfants de Dieu. Quand j ai voulu comprendre cette façon de fonctionner dans les écoles, la réponse a été: «Nous sommes en pays musulman et nous, les chrétiens, avons nos écoles.» En Égypte, les collèges chrétiens accueillent toutes les personnes, même des musulmans. Quel témoignage! Centre œucuménique copte Anaphora. UNIVERS Prière et rencontre de l Autre On a eu l occasion de visiter la ville histori que d Alexandrie ainsi que sa célèbre bibliothè que. Personnellement, la visite du monastère de l église Saint-Georges et celle de l église qui se trouve dans cet endroit paisible qu est le centre œcuménique copte Anaphora, deux lieux situés environ à 75 km au nord du Caire, m a fait beaucoup de bien. Cela m a surtout rappelé que le monachisme né en Égypte est encore vivant. La visite de ces lieux de silence et de prière a été une pause significative dans nos journées bien remplies. Une autre chose qui m a marquée fut la célébration eu charistique en langue copte, dans une église remplie. Cette expérience m a fait prendre conscience que j étais rattachée aux premiers chrétiens d Alexandrie à qui saint Marc a enseigné la façon de rendre grâce AVRIL MAI JUIN

16 Au Caire, visite d un bâtiment transformé en lieu de culte chrétien. À gauche, on aperçoit une mosquée. UNIVERS toute la liturgie est chantée, l assemblée participe, l encens s élève et tous communient au Corps et au Sang du Christ. De plus, nous avons été reçus par le nouveau patriarche d Alexandrie, sa béatitude Ibrahim Isaac Sidrak. C était une visite que j ai grandement appréciée. L accueil du Patriarche, d une grande simplicité, m a beaucoup touchée et j en garde un excellent souvenir. Au-delà de l «Égypte» Tout cela m amène à dire que l Égypte est pour moi beaucoup plus que les pharaons, que Cléopâtre, que le Nil et qu un immense désert. C est un lieu où la nature nous ouvre à l écoute, à la présence et à la grandeur de Dieu. Le Caire, El-Minya, Alexandrie sont des villes où j ai rencontré des chrétiens attentifs aux appels de la vie, des personnes qui s unissent pour répondre à son appel. Grâce à elles, j ai pu voir comment des pages d Évangile s écrivent chaque jour. Je dois avouer que j ai été évangélisée. J ai reçu une dose de foi. Et je me réjouis et m émerveille devant tant de travail et de réalisations accomplis! L Esprit est à l œuvre en ces temps, et l Église est bien en vie. «car la vie s est manifestée, et nous avons vu et nous rendons témoignage» (1 Jn 1, 2) Eucharistie en rite copte, paroisse Notre-Dame du Carmel (Caire). Le père Antonios, curé de Notre-Dame du Carmel, distribue le Corps du Christ. UNIVERS UNIVERS 16 AVRIL MAI JUIN 2013

17 François rencontre les responsables des OPM : «Vous m êtes particulièrement chers» Chaque année, au mois de mai, le président et les secrétaires généraux des OPM se réunissent à Rome avec les directeurs nationaux des OPM du monde entier, en raison de l Assemblée ordinaire du conseil supérieur des OPM. Mais cette année, l Assemblée revêt un caractère particulier : depuis juin dernier, les OPM ont un nouveau président en la personne de Mgr Protase Rugambwa; le père Timothy Lehane, s.v.d., et mgr Jan Dumon, respectivement secrétaires généraux de l Œuvre pontificale de la Propagation de la foi et de l Œuvre pontificale de Saint-Pierre-Apôtre, quittent leur poste; et, bien sûr, l Église a un nouveau pape. C est à ce moment de transition et de renouvellement que le 17 mai dernier, au Vatican, le pape François a reçu les participants à cette assemblée. Voici le discours qu il leur a adressé. (N.D.L.R.) Le père André Gagnon, s.j., directeur national des OPM au Canada francophone, accueilli par le pape François. Je suis particulièrement heureux, chers frères et sœurs, de vous rencontrer pour la première fois, directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires provenant du monde entier. Je salue cordialement le cardinal Fernando Filoni, je le remercie du service qu il accomplit en tant que préfet de la Congrégation pour l évangélisation des peuples, ainsi que des paroles qu il m a adressées en votre nom le cardinal Filoni a un travail en plus en ce moment: il est professeur. Il vient me voir pour «m enseigner l Église». Oui, il vient et il me dit: ce diocèse est ainsi, comme ceci et comme cela Je connais l Église grâce à ses leçons. Ce sont des leçons qui ne sont pas payantes, il le fait gratuitement. Je salue également le secrétaire, mgr Savio Hon Tai-Fai, le secrétaire-adjoint, mgr Protase Rugambwa, et tous les collaborateurs du dicastère et des Œuvres pontificales missionnaires, prêtres, religieux et religieuses, laïcs et laïques. AVRIL MAI JUIN

18 JLes Œuvres pontificales missionnaires: actuelles et nécessaires Catholiques d une communauté paroissiale à Madagascar. Je voudrais vous dire que vous m êtes particulièrement chers, car vous m aidez à conserver vivante l activité d évangélisation, paradigme de chaque œuvre de l Église. Le caractère missionnaire est le paradigme de chaque œuvre de l Église; c est une attitude paradigmatique. En effet, l Évêque de Rome est appelé à être le Pasteur non seulement de son Église particulière mais également de toutes les Églises, afin que l Évangile soit annoncé jusqu aux extrémités de la terre. Et dans cette tâche, les Œuvres pontificales missionnaires sont un instrument privilégié entre les mains du Pape, qui est le principe et le signe de l unité et de l universalité de l Église (cf. Lumen gentium, 23). En effet, elles s appellent «pontificales» parce qu elles sont à la disposition directe de l Évêque de Rome, avec leur objectif spécifique d agir afin que soit offert à tous le don précieux de l Évangile. Celles-ci sont pleinement actuelles, et même nécessaires aujourd hui encore, car il y a de nombreux peuples qui ne connaissent pas encore et n ont pas rencontré le Christ, et il est urgent de trouver de nouvelles formes et de nouvelles voies pour que la grâce de Dieu puisse toucher le cœur de chaque homme et de chaque femme et les conduire à lui. Nous en sommes tous de simples instruments, mais importants; nous avons reçu le don de la foi non pour la garder cachée mais pour la diffuser, afin qu elle puisse illuminer le chemin de tant de nos frères. AAnnoncer l Évangile n est pas une mission facultative Assurément, il s agit d une mission difficile que celle qui nous attend, mais, sous la conduite du Saint-Esprit, celle-ci devient une mission enthousiasmante. Nous faisons tous l expérience de notre pauvreté, de notre faiblesse en apportant dans le monde le trésor précieux de l Évangile, mais nous devons sans cesse répéter les paroles de saint Paul: «Mais ce trésor, nous le portons en des vases d argile, pour que cet excès de puissance soit de Dieu et ne vienne pas de nous.» (2 Co 4, 7) C est cela qui doit toujours nous donner du courage: savoir que la force de l évangélisation vient de Dieu, lui appartient. Nous sommes appelés à nous ouvrir toujours davantage à l action du Saint-Esprit, à offrir toute notre disponibilité pour être des instruments de la miséricorde de Dieu, de sa tendresse, de son amour pour chaque homme et pour chaque femme, en particulier les pauvres, les exclus, ceux qui sont loin. Et pour chaque chrétien, pour toute l Église, cela n est pas une mission facultative, mais essentielle. Comme le disait saint Paul: «Annoncer l Évangile en effet n est pas pour moi un titre de gloire; c est une nécessité qui m incombe. Oui, malheur à moi si je n annonçais pas l Évangile!» (1 Co 9, 16) Le salut de Dieu est pour tous! Univers 18 AVRIL MAI JUIN 2013

19 Chers directeurs nationaux, je vous répète l invitation que Paul VI vous adressa, il y a presque cinquante ans, à sauvegarder jalousement le souffle universel des Œuvres missionnaires, «qui ont l honneur, la responsabilité, le devoir de soutenir la mission [d annoncer l Évangile], d administrer les aides nécessaires» (Discours aux Œuvres pontificales missionnaires, 14 mai 1965: aas , 520). Ne vous lassez pas d éduquer chaque chrétien, dès l enfance, à un esprit vraiment universel et missionnaire, et de sensibiliser toute la communauté à soutenir et à aider les missions selon la nécessité de chacune (Ad gentes, 38). Faites en sorte que les Œuvres pontificales missionnaires continuent, dans le sillage de leur tradition séculaire, à animer et à former les Églises en les ouvrant à la vaste dimension de la mission évangélisatrice. Les Œuvres pontificales missionnaires sont également placées à juste titre sous la sollicitude des évêques, pour qu elles soient «enracinées dans la vie des Églises particulières» (Statut des Œuvres pontificales missionnaires, 17); mais elles doivent réellement devenir un instrument privilégié pour l édu cation à l esprit missionnaire universel et à une plus grande communion et collaboration entre les Églises pour annoncer l Évangile au monde. Devant la tentation des communautés de se refermer sur elles-mêmes c est une des tentations les plus fréquentes, une des plus fréquentes de se refermer sur soi-même, préoccupées par leurs problèmes, votre tâche est de rappeler la missio ad gentes, de témoigner de façon prophétique que la vie de l Église et des Églises est une mission, et est une mission universelle. Le ministère épiscopal et tous les ministères visent assurément à la croissance de la com munauté chrétienne, mais ils sont également placés au service de la communion entre les Églises pour la mission évangélisatrice. Dans ce contexte, je vous invite à avoir une attention particulière pour les jeunes Églises, qui œuvrent souvent dans un climat de difficulté, de discrimination, également de persécution, afin qu elles soient soutenues et aidées dans leur témoignage de l Évangile par la parole et les œuvres. Chers frères et sœurs, en renouvelant mes remerciements à tous, je vous encourage à poursuivre votre engagement, afin que les Églises locales assument leur part de responsabilité dans la mission universelle de l Église avec toujours plus de générosité. En invoquant Marie, Étoile de l Évangélisation, je fais miennes les paroles de Paul VI, des paroles qui sont actuelles comme si elles avaient été écrites hier. Le Pape disait: «Et que le monde de notre temps qui cherche, tantôt dans l angoisse, tantôt dans l espérance, puisse recevoir la Bonne Nouvelle, non d évangélisateurs tristes et découragés, impatients ou anxieux, mais de ministres de l Évangile dont la vie rayonne de ferveur, qui ont les premiers reçu en eux la joie du Christ, et qui acceptent de mettre en jeu leur vie pour que le Royaume de Dieu soit annoncé et l Église implantée au cœur du monde.» (Evangelii nuntiandi, 80) Merci. À vous, à vos collaborateurs, à vos familles, et à tous ceux que vous portez dans votre cœur, à votre travail missionnaire, je donne à tous ma bénédiction. Copyright 2013 Libreria Editrice Vaticana Témoigner «de façon prophétique que la vie de l Église et des Églises est une mission universelle» AVRIL MAI JUIN

20 Émirats arabes unis Visite du préfet de la Congrégation pour l évangélisation des peuples et consécration d une nouvelle église. Par Univers «La visite du cardinal Filoni a constitué un encouragement très fort pour toute notre Église et une source de grand réconfort pour moi, évêque, et pour les fidèles»: c est ce que déclare Mgr Paul Hinder, o.f.m.cap, vicaire apostolique d Arabie du Sud, à propos de la visite du préfet de la Congrégation pour l évangélisation des peuples aux Émirats arabes unis (ÉAU), du 11 au 15 juin dernier. Le vicariat apostolique d Arabie du Sud compte environ 2,5 millions de catholiques de plus de 90 nationalités, provenant surtout des Philippines, d Inde, du Sri Lanka, du Bangladesh et du Pakistan. «Vous vivez et travaillez dans une terre chère à l islam» Au cours de son séjour, le cardinal Fernando Filoni a visité la grande mosquée Sheikh Zayed d Abu Dhabi et la St. Joseph s School, site d excellence de l œuvre d instruction menée par l Église catholique. Il a aussi rencontré les religieuses comboniennes et les religieux qui exercent leur service pastoral sur le territoire du vicariat. Dans l homélie de la messe célébrée le 12 juin en l église Saint-Joseph d Abu Dhabi, le cardinal a voulu souligner la situation des migrants : «Je sais que vous appartenez donc à différents pays. Je connais bien certains d entre eux, pour y avoir passé un certain nombre d années de ma vie de prêtre et d évêque, apprenant à ap précier et à connaître vos cultures. Aujourd hui, vous vivez ici, dans une terre qui vous permet de travailler et de gagner le pain pour vous et vos familles. C est un aspect important parce que, dans la vie, nous sommes tous un peu migrants. En outre, vous vivez et travaillez dans une terre chère à l islam, une religion avec laquelle nous, chrétiens, partageons le principe du Dieu unique, l adoration du Très-Haut et la valeur de la prière. Vous apprenez ici à pratiquer la coexistence interreligieuse fondée sur le respect réciproque et la collaboration sous de nombreux aspects.» Le cardinal Filoni a aussi encouragé les fidèles à rester fermes dans la foi : «Aujourd hui, il n est pas possible d être chrétiens du simple fait d être né au sein d une famille chrétienne. Ceci vaut plus encore pour vous qui vivez dans une terre différente de la vôtre. Chaque jour, vous devez renouveler le choix de la foi, accordant à Dieu la première place et sortant vainqueurs des tentations provenant de cultures différentes. Les épreuves auxquelles vous êtes soumis sont parfois nombreuses. La tentation de mettre de côté la foi est toujours présente et la conversion devient une réponse à Dieu qui doit être plusieurs fois confirmée.» «Soyez l icône de l amour de Dieu pour les hommes et les femmes de notre temps» Selon le vicaire apostolique, l événement central de la visite, à savoir la consécration de la nouvelle église Saint-Antoine de Padoue sise à Ras Al Khaimah, dans la périphérie de Dubaï, qui a eu lieu le 14 juin, a constitué un moment de grand impact spirituel. «Environ fidèles ont participé. Nous ne nous y attendions pas. L église (d une capacité de 1500 personnes), était bondée tout comme l auditorium situé en dessous. Des milliers de fidèles ont pu écouter la célébration en dehors de l église.» 20 AVRIL MAI JUIN 2013

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez.

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Le 6 juin 2010 offre une occasion unique à tous les chrétiens du monde entier de célébrer l appel de Dieu à la mission. Ce jour est dédié

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire éc Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70 Projet Pastoral de l École Lacordaire ol e, co llè ge, lycée privés catholiques Projet Pastoral de l École Lacordaire

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse.

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse. Nom de l école : Membres de l équipe de pastorale : Paroisse affiliée : Boréal Tous les membres du personnel St-John s Thématique de l année 2014-2015 : Allez à contre-courant! Devise : Les trois désirs

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

Déclaration d Alliance

Déclaration d Alliance Alliance Fédérative Déclaration d Alliance Nous, Eglises Evangéliques Baptistes de France, rendons grâce à Dieu de la communion d Eglises en laquelle son Esprit Saint nous forme en notre Fédération. Par

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Témoins Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Communauté de Notre-Dame de l Atlas (Fès, 20-28 novembre 1995 Tibhirine, 12-19 janvier 1996) Chers Frères, L élément essentiel d une Visite Régulière

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l annonçons, afin que vous aussi vous soyez en communion avec

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier doyenné de Meulan «Vous avez dit : visite pastorale?» Caractéristiques de cette visite J ai eu la grâce de pouvoir effectuer parmi vous

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Une école de vie pour discerner :

Une école de vie pour discerner : Une école de vie pour discerner : Seigneur, enseigne-moi tes chemins Sœur Raphaëlle Fraternités monastiques de Jérusalem Nées au cœur de Paris, le jour de la Toussaint 1975, nos jeunes Fraternités monastiques

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique La Pentecôte La Pentecôte Shutterstock.com/Hluboki Dzianis Ne pas jeter sur la voie publique 2 Une fête ancestrale Vous aimez faire la fête, vous n êtes pas le(la) seul(e) et cela ne date pas d hier. Dès

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Chers amis, Cette nouvelle année qui s ouvre devant nous est marquée par la parution de la première exhortation apostolique du pape François sur «la

Plus en détail

Le baptême à l église Le début d un chemin

Le baptême à l église Le début d un chemin Le baptême à l église Le début d un chemin Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus s approcha d eux et leur adressa ces paroles: «Tout pouvoir m a été donné

Plus en détail

Lettre. Sœurs de Saint-Paul Fribourg/Suisse. Editorial

Lettre. Sœurs de Saint-Paul Fribourg/Suisse. Editorial Lettre auxamis Sœurs de Saint-Paul Fribourg/Suisse Editorial Va trouver mes frères et dis-leur (Jn 20,17). C est ainsi qu au matin de Pâques, Jésus apparaissant à Marie-Madeleine l envoie annoncer la Bonne

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne Catéchuménat du diocèse de Metz Guide du cheminement de l initiation chrétienne 3. 2. 1. Première évangélisation Temps de purifcation et de l illumination 4. Temps du catéchuménat Mystagogie Service Diocésain

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires 1.2 Soutien financier 1.1 En plus du système d enveloppes, seriez-vous intéressés à ce que la paroisse offre aussi le retrait

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

La confirmation et les dons de l Esprit

La confirmation et les dons de l Esprit La confirmation et les dons de l Esprit Paroisses La Sainte- Famille d Orléans et La Sainte- Trinité d Orléans -1- Table des matières LA CONFIRMATION... 1 QU'EST- CE QUE LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION?...

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

«Je suis, je me souviens, je veille»

«Je suis, je me souviens, je veille» Veillée avec les jeunes à Czestochowa Pologne : Jean-Paul II à la VI e Journée mondiale de la Jeunesse à Czestochowa Le 52 e voyage pastoral du Pape Jean-Paul II hors d Italie, a comporté deux parties

Plus en détail

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner LEÇON 3 14 20 avril Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine: 1 P 4.10; Jn 16.8, 13; 1 Co 12.28-31 ; Ac 2.40-47; 13.4, 5. Verset à mémoriser: «C est lui qui

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume EUCHARISTIE - Parcours pour parents Catéchèse 2 Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p.170

Plus en détail

On aurait pu penser que le

On aurait pu penser que le Chrétiens d Orient Un pape inquiet, un Occident muet Le sort des chrétiens d Orient ne mobilise guère la communauté internationale, tout au moins jusque récemment. C est pourquoi François n a pas attendu

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE 1 PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE Sommaire : Prologue 1 La vision 1.1 Pourquoi les Equipes Reliance? 1.2 La proposition des Equipes Reliance

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ".

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 :  Au Souffle de l Esprit . Au souffle de l'esprit 1 AU SOUFFLE DE L'ESPRIT Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ". Dans la conscience des Catholiques,

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE Quel est le sens du pèlerinage? Le pèlerinage est une dévotion commune à plusieurs religions, consistant à partir de chez soi afin de prendre de la distance

Plus en détail

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN COMITÉ DU LAÏCAT Assemblée des évêques catholiques du Québec L es questions suggérées précédemment s adressent soit aux mouvements, soit aux communautés chrétiennes. Il serait intéressant

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux Le Conseil oecuménique des Églises Alliance Evangélique mondiale La mission appartient à la nature même de l Église. Annoncer la Parole de Dieu et en

Plus en détail

En avant, tous ensemble! Construisons le MCR nouveau

En avant, tous ensemble! Construisons le MCR nouveau Le billet du Béarn Responsable diocésain MCR Béarn : Jean-Claude Cocuron, 11, avenue Simin Palay 64110 Gelos Tél. : 05 59 06 07 13 Courriel : mcr64.bearn@orange.fr N 22 En avant, tous ensemble! Construisons

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Tacloban International Airport Samedi 17 janvier 2015 [Multimédia] Homélie

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

éditions des Béatitudes

éditions des Béatitudes Cardinal Walter KASPER Juifs et Chrétiens À la découverte de notre héritage commun éditions des Béatitudes LE PEUPLE JUIF ET L ÉGLISE : CINQUANTE ANS DE DIALOGUE (1959-2009) NOUVEAUX POINTS SÛRS POUR L

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET «Horizon 2013: Expérimentons ensemble de nouveaux chemins pour l ACI» RAPPEL DES ENJEUX L enjeu de ce temps de travail est multiple Grâce au

Plus en détail

Document de référence pour le diaconat en Essonne

Document de référence pour le diaconat en Essonne Document de référence pour le diaconat en Essonne Illustrations ADECE - Communication Présentation du document Ce document est le document de référence du diocèse d Évry - Corbeil-Essonnes pour le diaconat.

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail