Règlement intérieur d action sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur d action sociale"

Transcription

1 Règlement intérieur d action sociale 2011 Caf de TaRn-eT-GaRonne

2 Conception Communication CAF de Tarn-et-Garonne / SB 2005 A+E=BALBUSSO - 2-

3 Bénéficiaires du règlement intérieur d action sociale pour l attribution des aides financières directes... 4 Mode de calcul du quotient familial Cnaf en action sociale... 5 article 1 - Prêt d équipement ménager mobilier... 6 article 2 - Secours et prêts d honneur article 3 - aides sur projet article 4 - La politique vacances et loisirs article 5 - L aide à domicile article 6 - L allocation pour naissances et adoptions multiples article 7 - Subventions et prêts aux structures article 8 - action contre l indécence des logements annexe 1 - Positionnement de la commission «prêts et secours» annexe 2 - aide au domicile des familles développée par les Caf fiche récapitulative des motifs et conditions d'intervention - niveau annexe 3 - aide au domicile des familles développée par les Caf fiche récapitulative des motifs et conditions d'intervention - niveau annexe 4 - aide au domicile des familles - Barème des participations familiales horaires au 1er janvier annexe 5 - Liste des pièces justificatives à fournir lors de la constitution d un dossier de demande de subvention

4 Bénéficiaires du règlement intérieur d action sociale pour l attribution des aides financières directes 1 - Les allocataires qui assument la charge d au moins un enfant et qui perçoivent une ou plusieurs prestations familiales et sociales servies par la caisse d allocations familiales, à savoir : - La prestation d accueil du jeune enfant (PaJe) - Les allocations familiales (af) - Le complément familial (Cf) - L allocation logement à caractère familial (alf) - L allocation aux adultes handicapés (aah) - L aide personnalisée au logement (apl) - L allocation d éducation d enfant handicapé (aeeh) - L allocation de soutien familial récupérable ou non (asf-asfr) - L allocation de rentrée scolaire (ars) - L allocation journalière de présence parentale (ajpp) - Le revenu de solidarité active (RSa) 2 Les allocataires sans enfant bénéficiant de la prime à la naissance. Ces demandes seront soumises à l appréciation de la commission plénière. 3 - Les parents non allocataires et non gardiens (dans le cadre d une séparation et du dispositif de résidence alternée sans partage des allocations familiales) 4 - Les parents non allocataires assumant la charge d un seul enfant de moins de 18 ans relevant du régime général ou assimilé

5 Mode de calcul du quotient familial Cnaf en action sociale Le quotient familial est donné par la formule suivante : (ressources annuelles imposables abattements sociaux) / 12 + prestations familiales mensuelles) nombre de parts ReSSouRCeS annuelles imposables il s agit des revenus annuels imposables, avant abattement fiscaux de l année civile de référence, des parents seulement. Abattements sociaux il peut s agir de neutralisation des ressources dans certains cas et notamment : - Cessation d activité pour se consacrer à l éducation d un enfant de moins de trois ans. - Chômage total non indemnisé depuis deux mois consécutifs. - Stage de formation professionnelle. - droit rsa socle. Abattements - Sur les revenus professionnels pour les chômeurs indemnisés ou les personnes en formation rémunérée. - Sur les revenus professionnels et les indemnités chômage si la cessation d activité s est accompagnée d un avantage vieillesse, pension d invalidité, rente accident du travail, etc. PReSTaTionS MenSueLLeS Certaines prestations spécifiques sont exclues : aeeh retour au foyer, ars, prime déménagement, PaJe pour la prime à la naissance et l adoption et le complément mode de garde, compléments aah pour retour au foyer. nombre de PaRTS en cas de garde alternée, le quotient familial de chacun des parents peut être calculé en prenant en compte le nombre d enfants effectivement à la charge des parents (prise en compte de chaque enfant dans la détermination du quotient familial des parents). Composition de la famille... nombre de parts Couple ou personne isolée... 2 Par enfant... 0,5 Pour le 3 ème enfant... 1 Par enfant porteur d un handicap

6 article 1 - Prêt d équipement ménager mobilier 1 - nature et objet La caisse d Allocations familiales peut accorder aux allocataires bénéficiaires de l action sociale un prêt pour l'acquisition d'équipement ménager ou de mobilier. Cette attribution ne constitue pas un droit. Elle ne peut être consentie que dans la mesure où des disponibilités affectées à cet objet dans son budget d action sociale le lui permettent, ce dont elle est seule juge. Ce prêt est exclusivement destiné à l achat et à l usage de tout élément d équipement ménager et mobilier. La liste des équipements est limitative. Elle est fixée par le conseil d administration. Equipement ménager Cuisinière bois, charbon, mazout Cuisinière gaz ou électrique, mini-four, four, four micro-ondes, plaque de cuisson Réfrigérateur Réfrigérateur-congélateur Machine à laver le linge Sèche-linge Congélateur Lave vaisselle Aspirateur Equipement mobilier Cuisine : table - chaises - tabourets - buffet - éléments de cuisine Literie : lit - sommier - matelas - clic-clac et housse - draps - couvertures armoire - commode Sous peine de rejet du prêt, en aucun cas, l objet de la demande ne doit être acheté par la famille ou livré par le fournisseur avant que la caisse d allocations familiales n ait pris sa décision. En cours de remboursement du prêt, l allocataire ne peut céder ou vendre les objets achetés sans l accord préalable de la caisse d Allocations familiales

7 2 - BenefiCiaiReS La demande de prêt est établie par l allocataire sur l imprimé Caf auquel est joint un devis établi par le commerçant ou le fournisseur. Le formulaire est disponible sur (ou ou sur simple demande au (prix d un appel local depuis un poste fixe). Ouvrent droit, les allocataires bénéficiaires de l action sociale : - Ayant un quotient familial maximum de 750. Le quotient familial retenu pour l attribution du prêt est celui connu à la date de réception du dossier. - Non bénéficiaires d un prêt de même nature en cours de remboursement par la caisse d Allocations familiales. Par dérogation, un prêt ménager, réservé strictement à l achat d un réfrigérateur ou réfrigérateur-congélateur ou d une machine à laver le linge, peut être accordé en complément d un prêt en cours de remboursement, sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur ou égal à MonTanT Le montant global maximum du devis est fixé à 600 par le conseil d administration. Le montant du prêt est fixé en pourcentage du coût de l équipement estimé à sa juste valeur dans la limite des plafonds prévus et fixés par le conseil d administration, selon la règle indicative suivante : 70% du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et 320 Pour un quotient familial compris entre 0 et 163, une subvention est accordée à hauteur du coût réel, dans la limite des plafonds fixés par le conseil d administration. 4 - attribution Le prêt est accordé après instruction du dossier par le service administratif de l action sociale et accord du responsable d action sociale ou de son délégataire qui fixe les modalités d attribution et de remboursement du prêt. Ce prêt est attribué à un seul et unique destinataire

8 5 - PaieMenT Après signature du contrat de prêt par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin, la somme accordée est versée au fournisseur sur production de la facture conforme au devis déjà fourni. Pour les factures manuscrites, le tampon et la signature du fournisseur sont exigés. 6 - ReMBouRSeMenT La durée du remboursement est de 24 mensualités maximum. La mensualité échue doit être payée par l allocataire à la perception des prestations familiales. L allocataire emprunteur donne à Monsieur le directeur de la caisse d Allocations familiales délégation pour retenir sur les prestations mensuelles une somme égale au montant de la mensualité de remboursement, et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé. Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non-remboursement d une échéance, - perte de la qualité d allocataire, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 7 - delais Tout prêt non réalisé dans les deux mois qui suivent la notification de l attribution est annulé

9 8 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder à l allocataire emprunteur : - report ou remise partielle des mensualités de remboursements, notamment en cas : - d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire, - de destruction accidentelle de l appareil. - remise totale ou partielle en cas de décès. En cas de précarité, un aménagement des modalités des remboursements ou une remise totale ou partielle pourront être consentis par la commission des prêts

10 article 2 - Secours et prêts d honneur 1 - nature et objet La caisse d Allocations familiales peut accorder un secours et/ou un prêt d honneur aux allocataires bénéficiaires de l action sociale, sur demande d un travailleur social. Ces aides sont destinées à faire face à des difficultés momentanées et exceptionnelles. Cette attribution ne constitue pas un droit. Elle ne peut être consentie par la caisse que dans la mesure où les disponibilités affectées à cet objet dans son budget d action sociale le lui permettent, ce dont elle est seule juge. Le prêt est accordé sans intérêt. Pour les bénéficiaires âgés de 18 à 25 ans (allocataires ou enfants), un circuit est mis en place pour s assurer du caractère complémentaire du financement Caf par rapport au fonds d aide aux jeunes. 2 - BenefiCiaiReS Ouvrent droit, les allocataires relevant de l action sociale. Les bénéficiaires d un prêt de même nature ou autre en cours de remboursement, peuvent bénéficier d un nouveau prêt sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur ou égal à domaines d intervention Les domaines d intervention de la caisse d Allocations familiales sont recensés dans le tableau synoptique figurant en annexe 1 du présent règlement. 4 - MonTanTS Les montants maxima sont fixés par le conseil d administration de la caisse à savoir pour un prêt et 400 pour un secours. Il est possible de déroger à ces plafonds pour les cas exceptionnels déterminés par la commission «prêts et secours»

11 5 - attribution Ces secours et prêts sont accordés par : 1) Le directeur ou son représentant qui reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration pour les dossiers sous forme de secours et/ou prêt prévoyant un financement inférieur à maximum (dont un montant maximum de 400 pour les secours). 2) La commission «prêts et secours» qui reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration : 2.1 Pour les demandes prévoyant un financement inférieur à maximum, faisant l objet d'une difficulté : il peut s'agir notamment d'une demande de multi-financement Caf déposée par un allocataire en situation de surendettement, d un dossier comportant un avis réservé du travailleur social, etc Pour les demandes supérieures à (dont un maximum de 400 pour les secours). 2.3 Pour les cas suivants : - Les situations de familles présentant un quotient familial supérieur à 750 et pour lesquelles le travailleur social demande un secours. - Les aides sur projet (Cf. article 3). - Les demandes présentant une répétitivité d année en année pour le même motif. - Les demandes réitérées dans la même année civile (CSP ou FSL). - Les familles surendettées qui demandent un secours pour acquérir un équipement ménager. - Les familles qui ont un indu Caf et/ou des prêts en cours, pour lesquelles l attribution d un nouveau prêt social pourrait entraîner un déséquilibre budgétaire. - Les demandes de remise de solde de prêt Caf dont le montant s élève à plus de 30% du prêt accordé. Une évaluation sociale pourra être demandée au travailleur social. Les décisions prises sont sans appel. Le directeur ou son représentant ou la commission, après examen de l enquête et de l évaluation sociale, fixe les modalités d attribution et de remboursement du prêt, au maximum en 40 mensualités. Ce prêt est attribué à un seul et unique destinataire. Le directeur peut, dans la limite d un crédit fixé par le conseil d administration, prononcer l attribution de secours d urgence récupérables ou non sur avis motivé du responsable d action sociale ou du cadre responsable des travailleurs sociaux. L attribution d un secours d urgence non récupérable est validée par la commission précitée au cours de la réunion qui suit la date de versement

12 6 - PaieMenT La somme accordée est versée au bénéficiaire ou à toute personne désignée par la commission. Pour les prêts, le paiement est effectué après signature du contrat de prêt par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin. 7 - ReMBouRSeMenT du PReT La mensualité doit être payée par l allocataire lors de la perception des prestations familiales. L allocataire emprunteur donne à Monsieur le directeur de la caisse d Allocations familiales délégation pour retenir sur les prestations familiales mensuelles une somme égale au montant de la mensualité de remboursement et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Lorsque les prestations familiales sont versées à un tiers, le remboursement direct mensuel par la famille reste possible. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé. Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non-remboursement d une échéance, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce dernier cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 8 - delais Tout prêt ou secours non réalisé dans les 2 mois suivant la notification de l attribution est annulé. Passé ce délai, le dossier ne sera représenté en commission qu après une nouvelle enquête sociale actualisant la situation de la famille

13 9 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder : - Un report ou remise partielle des mensualités de remboursement, notamment en cas d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire. - Une remise totale ou partielle en cas de décès

14 article 3 - aides sur projet 1 - definition L aide sur projet est un soutien financier qui doit permettre à une famille, par rapport à une problématique déterminée, d aboutir à un résultat dans un délai donné. L objectif poursuivi fait l objet d une évaluation sociale et d une concertation entre l allocataire et le travailleur social qui identifient sur une fiche projet : - le résultat attendu - le plan d action - les modalités du suivi social - les évaluations en cours et en fin d intervention Afin de permettre à la Caf d apprécier la faisabilité et la pertinence du projet, le travailleur social qui établit la demande doit détailler les différentes étapes du projet. 2 - BenefiCiaiReS Ouvrent droit les allocataires relevant de l action sociale. Par dérogation, les bénéficiaires d un prêt de même nature ou autre en cours de remboursement, peuvent bénéficier d un nouveau prêt sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur à domaines d intervention Dans les domaines visés, les dossiers devront comporter l avis des autres financeurs. La Caf intervient en complément d un autre financeur (Conseil général, caisse régionale d Assurance maladie, centres communaux d action sociale, etc.) et dans les limites des plafonds fixés par le conseil d administration

15 3-1 Insertion socio-professionnelle - Aide retour à l emploi : participation à la garde d enfants en attente d une solution plus pérenne ; prêt pour l achat de véhicule de transport à un professionnel uniquement avec obligation d une attestation d assurance. Dans ce cas, la Caf intervient obligatoirement en complément du dispositif APRE (aide personnalisée au retour à l emploi). - Prêt pour l achat d un véhicule de transport (hors dispositif APRE). La commission pourra demander un 2 ème devis. - Aide pour les réparations. - Aide pour l assurance. - Aide pour le transport (ex : bus, SNCF, etc.). - Aide à la mobilité. - Aide pour une formation qualifiante : centre national de l enseignement à distance (CNED), conservatoire national des arts et métiers (CNAM), contribution aux frais de scolarité, achat de matériel spécifique (ex. : ordinateur, équipement pour une formation en cuisine ou en esthétique, accès Internet, etc.). - Soutien aux créateurs d entreprise. 3-2 Soutien à l autonomie des personnes handicapées Ce soutien est réservé en priorité aux bénéficiaires de l AEEH. - Avance ou achat de matériel spécifique en relation avec la maison départementale des personnes handicapées (ex : ordinateur à synthèse vocale, chien d aveugle, fauteuil roulant, etc.). - Aide à l achat d un véhicule adapté. - Aide à la formation au permis de conduire adapté. Un circuit est mis en place pour s assurer du caractère complémentaire du financement Caf par rapport au fonds de compensation du handicap. 3-3 Santé - Participation en complément des aides légales (caisse régionale d Assurance maladie - couverture maladie universelle (CMU) - mutuelle, etc.) dans le cadre de la prise en charge de soins onéreux tels que frais d optique, dentaires, dermatologiques, etc. - Participation à la souscription d une mutuelle. 3-4 Soutien à la parentalité Education - Aide à la scolarité en l absence de structures agréées par le comité départemental d accompagnement à la scolarité. - Aide à la scolarité d enfant en hospitalisation de jour. - Soutien psychologique (thérapie familiale, etc.). - Soutien du lien social et familial (ex : départ d une famille en vacances)

16 4 - MonTanTS Les montants maxima sont fixés par le Conseil d Administration à pour un prêt d honneur et 800 pour un secours. Il est possible de déroger à ces plafonds pour les cas exceptionnels déterminés par la commission «prêts et secours». 5 - attribution La commission des «prêts et secours» reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration pour étudier ces dossiers. Elle se détermine à partir de la fiche projet qui précise notamment les objectifs, séquencement et critère d évaluation du projet. Les décisions prises sont sans appel. La commission fixe également les modalités d attribution et de remboursement du prêt, au maximum en 50 mensualités. Le prêt est attribué à un seul et unique destinataire. 6 - PaieMenT Après signature du contrat de prêt, si tel est le cas, par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin, la somme accordée est versée au bénéficiaire ou à toute personne désignée par la commission, sur présentation d une facture. Le versement de l aide globale accordée peut être fractionné en fonction des décisions de la commission et de l avancement du projet. 7 - ReMBouRSeMenT La mensualité doit être payée par l allocataire lors de la perception des prestations familiales. Lorsque les prestations familiales sont versées à un tiers, le remboursement direct mensuel par la famille reste possible. L allocataire emprunteur peut donner à Monsieur le directeur délégation pour retenir sur les prestations familiales une somme égale au montant de la mensualité de remboursement et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé

17 Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non remboursement d une échéance, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce dernier cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 8 - delais Tout prêt ou secours non réalisé dans les 2 mois suivant la notification de l attribution est annulé. Passé ce délai, le dossier ne sera représenté en commission qu après une nouvelle enquête sociale actualisant la situation de la famille. 9 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder : - Un report ou remise partielle des mensualités de remboursement, notamment en cas d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire. - Une remise totale en cas de décès

18 article 4 - La politique vacances et loisirs 1 - LeS aides aux TeMPS LiBReS Dotation globale A.L.S.H. La caisse d Allocations familiales accorde aux allocataires bénéficiaires potentiels d action sociale, au titre de janvier 2011, une aide aux frais d inscription des enfants en accueil de loisirs sous forme de participation journalière dans les conditions qui varient suivant : - le quotient familial - la composition de la famille Aucune démarche n est à effectuer par l allocataire. Les bénéficiaires potentiels sont informés de leur droit par courrier. Par dérogation, les allocataires qui connaissent un changement de situation ayant pour conséquence une ouverture de droits plus avantageux au mois d inscription dans le centre, peuvent bénéficier de cette aide mais sans effet rétroactif. Compte tenu des financements du Conseil général, cette aide n est pas attribuée aux enfants placés. Conditions Générales L établissement de vacances doit avoir reçu l agrément de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Montant de la participation Le montant de la participation est fonction du quotient familial de la famille au mois de janvier 2011 suivant un barème fixé par le conseil d administration, à savoir pour l exercice 2011 : quotient familial maximum de 750. QF de 0 à 386 : 5,75 par enfant pour une famille de 1 à 2 enfants QF de 0 à 386 : 6,34 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales QF de 387 à 750 : 5,26 par enfant pour une famille de 1 à 2 enfants QF de 387 à 750 : 5,76 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales

19 Age limite pour les enfants bénéficiaires Il est fixé par le conseil d administration. Pour l année 2011 : les enfants doivent être nés entre le 1 er janvier 1995 et le 31 décembre Modalités de versement de la dotation La dotation est fixée en fonction de la consommation constatée l année précédente. Elle est versée au gestionnaire de l accueil de loisirs à hauteur de 50 % à la signature de la convention avec la caisse d Allocations familiales. Le solde est versé sur production de la liste des enfants bénéficiaires, complétée du numéro allocataire correspondant. Clause de sauvegarde Sur demande du gestionnaire et sur production d un état prévisionnel de consommation de l enveloppe, la Caf pourra allouer une dotation complémentaire dans la limite des crédits disponibles. Cette demande devra parvenir au plus tard fin septembre Les aides aux loisirs La caisse accorde chaque année aux allocataires bénéficiaires potentiels de l action sociale au mois de janvier 2011, une aide sous forme de participation aux frais d inscription à une activité sportive ou culturelle. Compte tenu des financements du Conseil général, cette aide n est pas attribuée aux enfants placés. Aucune démarche n est à effectuer par l allocataire. Les bénéficiaires potentiels sont informés de leur droit par courrier. Montant de la participation Le montant de la valeur nominale de l aide et le montant maximum du quotient économique de la famille sont fixés par le conseil d administration de la caisse. Pour l exercice 2011, chaque enfant ouvrira droit à une aide maximale selon la règle indicative suivante : QF de 0 à 386 : 60 par enfant pour une famille de 1 et 2 enfants QF de 0 à 386 : 81 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales QF de 387 à 750 : 49 par enfant pour une famille de 1 et 2 enfants QF de 387 à 750 : 64 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales L aide est plafonnée à la dépense réellement engagée par la famille. Age limite des enfants bénéficiaires Le bénéfice de l aide aux loisirs est ouvert aux enfants dont l âge est compris entre 6 et 16 ans. Pour l année 2011, il concerne les enfants nés entre le 1 er janvier 1995 et le 31 décembre 2005 et considérés comme à charge au sens des prestations familiales. L attribution de l aide aux loisirs est consentie par la caisse dans la limite des disponibilités budgétaires affectées à cet objet et votées par le conseil d administration

20 2 - LeS PReMieRS departs des enfants L opération «1 er départ pour enfants de Midi-Pyrénées» est reconduite en partenariat avec le Conseil régional, l UNAT (Union nationale des associations de tourisme), la S.N.C.F et la Confédération pyrénéenne du tourisme. Objectif Permettre à des enfants issus de familles modestes de partir pour la première fois en vacances. Pour l année 2011, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne s engage à faciliter le 1er départ en vacances de 120 enfants. Public concerné Les enfants âgés de 6 à 14 ans qui ne sont jamais partis en vacances à charge des familles dont le quotient familial est inférieur à 750. Les familles endeuillées par un décès de parent ont un droit ouvert quel que soit le montant du quotient familial. Durée et lieu du séjour Les enfants sont accueillis dans des lieux de vacances situés dans la région Midi-Pyrénées, pour des séjours de 7 à 15 jours. Participation de la famille Le montant de la participation financière de la famille est à 58 par enfant pour l ensemble du séjour. Participation de la Caf Le montant de la participation financière de la Caf est fixé à 17,70 par jour et par enfant pour 120 enfants. Procédure Les dossiers sont à constituer auprès des travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales. Le conseil d administration est informé en fin de campagne des résultats de l opération

21 3 - departs SoCiauX des familles L opération «départs sociaux des familles» est conduite en partenariat avec la fédération des caisses d Allocations familiales de Midi-Pyrénées dans le cadre du dispositif VACAF. Ce dispositif mutualise les moyens pour promouvoir le tourisme social, les vacances familiales et l accompagnement des familles les plus en difficulté. Il s agit de labelliser des lieux de séjour qui proposent un accompagnement spécifique des familles. La fédération des Caf Midi-Pyrénées centralise l abondement des Caf en fonction du nombre de séjours retenus. Objectif Permettre à des familles issues de milieu modeste de partir pour la première fois en vacances. Pour l année 2011, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne s engage à faciliter le 1 er départ en vacances de 40 familles. Public concerné Les familles qui ne sont jamais parties en vacances et qui sont connues des travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales de Tarn-et- Garonne. Durée et lieu du séjour Les familles sont accueillies dans des centres de vacances présélectionnés et inscrits dans VACAF, offrant des gîtes sans pension. Les séjours durent une semaine et sont réservés. Participation de la famille Le montant de la participation financière de la famille est fixé à 110 pour l ensemble du séjour. Participation de la caisse d Allocations familiales Le montant de la participation financière de la caisse d Allocations familiales variera en fonction des séjours à raison de 700 maximum par famille. Procédure La caisse d Allocations familiales verse une dotation globale à la fédération des caisses d Allocations familiales Midi-Pyrénées chargée de la réservation des prestations auprès de VACAF. Les dossiers sont constitués par les travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales. Le conseil d administration est informé en fin de campagne des résultats de l opération

22 4 - aides à La formation des animateurs de CenTReS de VaCanCeS et de LoiSiRS Dans la limite du crédit inscrit au budget d action sociale, la caisse accorde à la famille ou au stagiaire, allocataire de la Caf au titre du régime général de Sécurité sociale, dont le quotient familial ne dépasse pas 750 à la date de la demande, des aides complémentaires de formation d animateur de centres de vacances et de loisirs. Après accord du responsable d action sociale ou de son délégataire, et en fonction des crédits disponibles, le montant maximum de l aide est de : pour le stage de base, pour le stage de perfectionnement (cette aide vient en complément de l aide attribuée à l échelon national). Sur justification précisant que le stagiaire a obtenu soit le diplôme, soit le certificat de stage favorable, l aide peut être versée : - au stagiaire, sur présentation d une facture acquittée du montant total du stage, (l'aide est plafonnée aux dépenses réellement engagées par les stagiaires), - à un tiers (famille ou organisme de formation, etc.), sur les indications fournies par la demande. La demande d aide devra être déposée par le stagiaire à la caisse d Allocations familiales au maximum dans les 3 mois qui suivent la fin du stage. L imprimé est disponible sur le site (ou ou sur simple demande au (prix d un appel local depuis un poste fixe). Le conseil d administration délègue au directeur ou à ses représentants l examen des demandes formulées au-delà de ce délai

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale P C ERMIS DE ONDUIRE Les aides financières d'action sociale SOMMAIRE PRÉAMBULE GÉNÉRAL... 1 AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES PRÉAMBULE AUX AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES.. 5 LES

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

Guide. des aides individuelles d action sociale 2015. Réglement intérieur d action sociale. Document destiné aux partenaires d action sociale

Guide. des aides individuelles d action sociale 2015. Réglement intérieur d action sociale. Document destiné aux partenaires d action sociale Guide des aides individuelles d action sociale 2015 Réglement intérieur d action sociale Document destiné aux partenaires d action sociale Sommaire Sommaire Sommaire 1 Préambule 2 Modalités générales d

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès Maintien

Plus en détail

PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT

PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT 1 - OBJET Le prêt équipement du logement est destiné à financer l'achat de meubles et/ou de gros appareils électro-ménagers pour votre résidence principale, en tant que propriétaire

Plus en détail

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE PRÉFECTURE DE LA LOZERE CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE Date de la saisine : Organisme à l'origine de la saisine : Nature de la saisine : Origine de la saisine : Bailleur Organisme payeur aides au logement

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès Maintien

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) (FE) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour le maintien dans le logement Vous êtes LOCATAIRE et en difficulté financière, Le Fonds de Solidarité pour le

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental. Demande d aide financière Dossier parrainé par NOM :. Prénom : Date et lieu de naissance :. Adresse : Email : Téléphone

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE :

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : N dossier familial (IODAS) : Centre Médico-Social de Mende Travailleur Social Travailleur

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Annexe 1 - OBJET DE L AIDE : Les aides individuelles facultatives du Fonds d Aide à l Insertion (FAI) sont destinées à accompagner financièrement les bénéficiaires

Plus en détail

vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe.

vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe. vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe.fr MSA Mayenne-Orne-Sarthe Thinkstockphotos.fr Le mot de la Présidente

Plus en détail

conditions générales élever les enfants

conditions générales élever les enfants 1 Vos prestations Votre caisse d Allocations familiales (Caf) vous accompagne dans les moments importants de la vie. Ce livret présente l ensemble des prestations et des aides que la Caf peut vous verser

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE Famille Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF

DOSSIER UNIQUE Famille Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF ANNEE FAMILLE n :... NOM :. PRENOM :. DOSSIER UNIQUE Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF Les familles qui n ont pas fait cette demande seront facturées au tarif plein et aucun effet rétroactif ne

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail Bureau des prestations familiales

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

Règlement Intérieur d Action Sociale

Règlement Intérieur d Action Sociale Règlement Intérieur d Action Sociale - CA 12 décembre 2014 - AIDES FINANCIERES INDIVIDUELLES 2015 1 Sommaire Eléments de cadrage : Les allocataires ouvrant droit à l action sociale Le quotient familial

Plus en détail

conditions générales élever les enfants

conditions générales élever les enfants Vos prestations Votre caisse d Allocations familiales (Caf) vous accompagne dans les moments importants de la vie. Ce livret présente l ensemble des prestations et des aides que la Caf peut vous verser

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION 2 CR 17-10 ANNEXE A LA DELIBERATION 3 CR 17-10 REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE SOCIALE (FRAS) POUR LES ELEVES ET ETUDIANTS INSCRITS EN FORMATION DE TRAVAILLEUR SOCIAL, PARAMEDICALE ET MAÏEUTIQUE Depuis

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf ... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf Ecran d'accueil du Caf.fr Mon Compte Pour gérer directement son dossier Ma Caf pour accéder aux

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015 1 Conformément aux articles 5 des statuts et 11 du règlement intérieur, ce présent règlement précise les conditions de mise en œuvre de l action solidaire de la Mutuelle. Chapitre I CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

Service juridique. Annexe 47 à la C.O. 949. Annule et remplace l'annexe 47 du 25.05.1999 à la CO 949

Service juridique. Annexe 47 à la C.O. 949. Annule et remplace l'annexe 47 du 25.05.1999 à la CO 949 Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles Service juridique date 23.02.2005 votre réf. Annexe 47 à la C.O. 949 contact Marthe Didier attaché téléphone 02-237 20 97 02-237 21 12 Annule et remplace l'annexe 47 du

Plus en détail

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER INFORMATIONS PRATIQUES VOUS DEVEZ FAIRE FACE A DES DÉPENSES DE SANTÉ IMPORTANTES. VOUS SUBISSEZ UNE PERTE DE REVENUS DUE A LA MALADIE, LA MATERNITÉ, LE DÉCÈS, UN ACCIDENT DE TRAVAIL. NOUS SOMMES LA POUR

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT Le Fonds Départemental de Garantie et de Caution des Loyers pour l accès au logement est mis

Plus en détail

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Règlement d aide sociale facultative C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Le présent règlement d aide sociale facultative précise les règles selon lesquelles

Plus en détail

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision»)

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») Plan d action Sanitaire et Sociale 2011-2015 de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») - 1 -

Plus en détail

Règlement d attribution des aides facultatives. Centre communal d action sociale

Règlement d attribution des aides facultatives. Centre communal d action sociale Règlement d attribution des aides facultatives Centre communal d action sociale Règlement adopté par le Conseil d Administration du C.C.A.S. du Trait le 07 décembre 2010 Finalité Page 3 Bénéficiaires Page

Plus en détail

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE Date : N dossier :... COMITE DE LA HAUTE-VIENNE Nom du travailleur social :......... Téléphone : Jours et heures de permanence : DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE SUR LES FONDS DU COMITE DE LA HAUTE-VIENNE DE

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

Le guide des aides financières individuelles 2012

Le guide des aides financières individuelles 2012 Le guide des aides financières individuelles 2012 Sommaire Les conditions générales Les bénéficiaires (fiche 1) Le quotient familial (fiche 1) Les aides financières (fiche 2) Les conditions spécifiques

Plus en détail

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne vous guider Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne Édition 2015 www.msa24-47.fr L action sociale L Action Sanitaire et Sociale est une priorité du Conseil

Plus en détail

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous > GUIDE DU BAILLEUR Votre locataire, la Caf et vous 1 Préambule Propriétaires, bailleurs, vous louez un ou plusieurs logements à des personnes allocataires d une Caf. Savez-vous que les Caf aident près

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

PRÊT SINISTRE IMMOBILIER

PRÊT SINISTRE IMMOBILIER PRÊT SINISTRE IMMOBILIER 1 - OBJET Le prêt sinistre immobilier est destiné à couvrir des dépenses liées au logement occasionnées par des situations de catastrophe ou de sinistre majeur (tel qu incendie,

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (version initiale du 22 juin 2009, version modifiée par les Commissions Permanentes

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT Annexe à la convention de partenariat et d objectifs FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT REGLEMENT INTERIEUR Le Fonds de Solidarité Logement a été institué par la loi n -449 du 31 mai 19 visant à la mise

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Livret d information à destination des usagers, de leur famille et des professionnels www.cg58.fr www.bienvieillirennievre.fr

Plus en détail

Guide. Le Revenu de Solidarité Active. pratique R S A. Les aides. www.cg64.fr

Guide. Le Revenu de Solidarité Active. pratique R S A. Les aides. www.cg64.fr Guide pratique 2014 Le Revenu de Solidarité Active R S A Vos droits Vos devoirs Les aides www.cg64.fr p. 2 L édito du Président du Conseil général Une relation de confiance Le revenu de solidarité active

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL RELATIF AUX INDUS DES ALLOCATIONS RMI/RSA ET A L OUVERTURE DE DROIT AU RSA DES SITUATIONS DEROGATOIRES

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL RELATIF AUX INDUS DES ALLOCATIONS RMI/RSA ET A L OUVERTURE DE DROIT AU RSA DES SITUATIONS DEROGATOIRES Annexe 2 à la convention RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL RELATIF AUX INDUS DES ALLOCATIONS RMI/RSA ET A L OUVERTURE DE DROIT AU RSA DES SITUATIONS DEROGATOIRES TITRE I : GESTION DES CREANCES LIEES AU RMI/RSA 1/

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FONCTIONNEMENT MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FONCTIONNEMENT MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FONCTIONNEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE

Plus en détail

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER :

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER : 1/5 Service Logement 21, route de la Côte d Amour 44600 SAINT-NAZAIRE - 02.49.14.80.83 - - 02.40.53.03.33 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION 1 LE(S) DEMANDEUR(S) 1 DEMANDEUR CONJOINT Nom(s)

Plus en détail

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Définition Qu est ce qu une pathologie chronique? «C est une maladie de longue durée, évolutive,

Plus en détail

GRL PROPRIETAIRE BAILLEUR INDEPENDANT Bulletin d adhésion locataire entrant

GRL PROPRIETAIRE BAILLEUR INDEPENDANT Bulletin d adhésion locataire entrant GRL PROPRIETAIRE BAILLEUR INDEPENDANT Bulletin d adhésion locataire entrant Références Courtier Date d effet :... Echéance principale :... UN DEUX TROIS ASSURANCES Nîmes Metropole B.P.18 30320 MARGUERITTES

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT AIDE A L'AMELIORATION DE L'HABITAT DES PROPRIETAIRES OCCUPANTS Demandeur : Mme, Melle, M. :... Adresse :...... Commune :... Canton :... Téléphone de la personne à contacter

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 I- CMU COMPLEMENTAIRE 1) Calcul des ressources Par un jugement du 20 février 2006, la commission centrale d aide sociale a considéré que "l'allocation de base de la

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale

13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale 13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale 1 Edition janvier 2015 SOMMAIRE AIDES LEGALES Aide à domicile Dossier Aide Sociale...4 Allocation Personnalisée Autonomie.

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Identification du demandeur Nom : Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie Dossier à retourner au : Service autonomie de la Maison du Conseil général

Plus en détail

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION :

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION : 1/6 Service Logement 11 bis boulevard des Martyrs nantais 44200 NANTES 02.40.48.05.39-02.40.89.37.92 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : Nom.. Prénom. Adresse :...

Plus en détail

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT APRE LOGEMENT -Aides au déménagement d une durée minimum de 6 mois à temps plein, - 1500 euros pour les DE non éligibles à l aide de Pôle Emploi. - Aides à l entrée dans les lieux : abonnements aux énergies,

Plus en détail

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE PRÊT «AMELIORATION DU CADRE DE VIE» Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès Maintien

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT des Alpes-Maritimes Règlement Intérieur 15/04/2013 Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) des Alpes-Maritimes s inscrit dans le cadre juridique suivant : VU

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

FICHE DE CANDIDATURE A UN STAGE DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE DANS UNE ECOLE DE RECONVERSION DE L ONAC

FICHE DE CANDIDATURE A UN STAGE DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE DANS UNE ECOLE DE RECONVERSION DE L ONAC Direction des missions Département de la solidarité ANNEXE 6 FICHE DE CANDIDATURE A UN STAGE DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE DANS UNE ECOLE DE RECONVERSION DE L ONAC A transmettre au plus tard 1 mois avant

Plus en détail

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass - Salarié(e) des entreprises du secteur privé non agricole, quelle que soit leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail -

Plus en détail

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION Bourse d études Conseil régional Provence-Alpes-Côte d Azur Mise à jour : Février 2011 (Réf. FO00001) Secteur géographique concerné Région Département 04 05 06

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES ÉLEVER LES ENFANTS. Règles générales

CONDITIONS GÉNÉRALES ÉLEVER LES ENFANTS. Règles générales Votre caisse d Allocations familiales (Caf ) vous accompagne dans les moments importants de votre vie. Ce livret présente l ensemble des prestations et des aides que la Caf peut vous verser si vous remplissez

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB

Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB ANNEXE 3 Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB Date : Travailleur social : Dates du contrat : du au contrat initial Date début de mesure : 1 er

Plus en détail

OBLIGATION ALIMENTAIRE

OBLIGATION ALIMENTAIRE TAMPON M.D.R PERSONNES ÂGÉES OBLIGATION ALIMENTAIRE Formulaire destiné à l évaluation de l aide alimentaire pouvant être apportée à la personne pour laquelle l aide sociale est demandée À remplir par le

Plus en détail

Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ

Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ - 1 - Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ RESIDENCE LE VERGER Rue de la Mairie 56700 MERLEVENEZ Le présent contrat est

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail