Règlement intérieur d action sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur d action sociale"

Transcription

1 Règlement intérieur d action sociale 2011 Caf de TaRn-eT-GaRonne

2 Conception Communication CAF de Tarn-et-Garonne / SB 2005 A+E=BALBUSSO - 2-

3 Bénéficiaires du règlement intérieur d action sociale pour l attribution des aides financières directes... 4 Mode de calcul du quotient familial Cnaf en action sociale... 5 article 1 - Prêt d équipement ménager mobilier... 6 article 2 - Secours et prêts d honneur article 3 - aides sur projet article 4 - La politique vacances et loisirs article 5 - L aide à domicile article 6 - L allocation pour naissances et adoptions multiples article 7 - Subventions et prêts aux structures article 8 - action contre l indécence des logements annexe 1 - Positionnement de la commission «prêts et secours» annexe 2 - aide au domicile des familles développée par les Caf fiche récapitulative des motifs et conditions d'intervention - niveau annexe 3 - aide au domicile des familles développée par les Caf fiche récapitulative des motifs et conditions d'intervention - niveau annexe 4 - aide au domicile des familles - Barème des participations familiales horaires au 1er janvier annexe 5 - Liste des pièces justificatives à fournir lors de la constitution d un dossier de demande de subvention

4 Bénéficiaires du règlement intérieur d action sociale pour l attribution des aides financières directes 1 - Les allocataires qui assument la charge d au moins un enfant et qui perçoivent une ou plusieurs prestations familiales et sociales servies par la caisse d allocations familiales, à savoir : - La prestation d accueil du jeune enfant (PaJe) - Les allocations familiales (af) - Le complément familial (Cf) - L allocation logement à caractère familial (alf) - L allocation aux adultes handicapés (aah) - L aide personnalisée au logement (apl) - L allocation d éducation d enfant handicapé (aeeh) - L allocation de soutien familial récupérable ou non (asf-asfr) - L allocation de rentrée scolaire (ars) - L allocation journalière de présence parentale (ajpp) - Le revenu de solidarité active (RSa) 2 Les allocataires sans enfant bénéficiant de la prime à la naissance. Ces demandes seront soumises à l appréciation de la commission plénière. 3 - Les parents non allocataires et non gardiens (dans le cadre d une séparation et du dispositif de résidence alternée sans partage des allocations familiales) 4 - Les parents non allocataires assumant la charge d un seul enfant de moins de 18 ans relevant du régime général ou assimilé

5 Mode de calcul du quotient familial Cnaf en action sociale Le quotient familial est donné par la formule suivante : (ressources annuelles imposables abattements sociaux) / 12 + prestations familiales mensuelles) nombre de parts ReSSouRCeS annuelles imposables il s agit des revenus annuels imposables, avant abattement fiscaux de l année civile de référence, des parents seulement. Abattements sociaux il peut s agir de neutralisation des ressources dans certains cas et notamment : - Cessation d activité pour se consacrer à l éducation d un enfant de moins de trois ans. - Chômage total non indemnisé depuis deux mois consécutifs. - Stage de formation professionnelle. - droit rsa socle. Abattements - Sur les revenus professionnels pour les chômeurs indemnisés ou les personnes en formation rémunérée. - Sur les revenus professionnels et les indemnités chômage si la cessation d activité s est accompagnée d un avantage vieillesse, pension d invalidité, rente accident du travail, etc. PReSTaTionS MenSueLLeS Certaines prestations spécifiques sont exclues : aeeh retour au foyer, ars, prime déménagement, PaJe pour la prime à la naissance et l adoption et le complément mode de garde, compléments aah pour retour au foyer. nombre de PaRTS en cas de garde alternée, le quotient familial de chacun des parents peut être calculé en prenant en compte le nombre d enfants effectivement à la charge des parents (prise en compte de chaque enfant dans la détermination du quotient familial des parents). Composition de la famille... nombre de parts Couple ou personne isolée... 2 Par enfant... 0,5 Pour le 3 ème enfant... 1 Par enfant porteur d un handicap

6 article 1 - Prêt d équipement ménager mobilier 1 - nature et objet La caisse d Allocations familiales peut accorder aux allocataires bénéficiaires de l action sociale un prêt pour l'acquisition d'équipement ménager ou de mobilier. Cette attribution ne constitue pas un droit. Elle ne peut être consentie que dans la mesure où des disponibilités affectées à cet objet dans son budget d action sociale le lui permettent, ce dont elle est seule juge. Ce prêt est exclusivement destiné à l achat et à l usage de tout élément d équipement ménager et mobilier. La liste des équipements est limitative. Elle est fixée par le conseil d administration. Equipement ménager Cuisinière bois, charbon, mazout Cuisinière gaz ou électrique, mini-four, four, four micro-ondes, plaque de cuisson Réfrigérateur Réfrigérateur-congélateur Machine à laver le linge Sèche-linge Congélateur Lave vaisselle Aspirateur Equipement mobilier Cuisine : table - chaises - tabourets - buffet - éléments de cuisine Literie : lit - sommier - matelas - clic-clac et housse - draps - couvertures armoire - commode Sous peine de rejet du prêt, en aucun cas, l objet de la demande ne doit être acheté par la famille ou livré par le fournisseur avant que la caisse d allocations familiales n ait pris sa décision. En cours de remboursement du prêt, l allocataire ne peut céder ou vendre les objets achetés sans l accord préalable de la caisse d Allocations familiales

7 2 - BenefiCiaiReS La demande de prêt est établie par l allocataire sur l imprimé Caf auquel est joint un devis établi par le commerçant ou le fournisseur. Le formulaire est disponible sur (ou ou sur simple demande au (prix d un appel local depuis un poste fixe). Ouvrent droit, les allocataires bénéficiaires de l action sociale : - Ayant un quotient familial maximum de 750. Le quotient familial retenu pour l attribution du prêt est celui connu à la date de réception du dossier. - Non bénéficiaires d un prêt de même nature en cours de remboursement par la caisse d Allocations familiales. Par dérogation, un prêt ménager, réservé strictement à l achat d un réfrigérateur ou réfrigérateur-congélateur ou d une machine à laver le linge, peut être accordé en complément d un prêt en cours de remboursement, sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur ou égal à MonTanT Le montant global maximum du devis est fixé à 600 par le conseil d administration. Le montant du prêt est fixé en pourcentage du coût de l équipement estimé à sa juste valeur dans la limite des plafonds prévus et fixés par le conseil d administration, selon la règle indicative suivante : 70% du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et % du coût pour un quotient familial compris entre et 320 Pour un quotient familial compris entre 0 et 163, une subvention est accordée à hauteur du coût réel, dans la limite des plafonds fixés par le conseil d administration. 4 - attribution Le prêt est accordé après instruction du dossier par le service administratif de l action sociale et accord du responsable d action sociale ou de son délégataire qui fixe les modalités d attribution et de remboursement du prêt. Ce prêt est attribué à un seul et unique destinataire

8 5 - PaieMenT Après signature du contrat de prêt par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin, la somme accordée est versée au fournisseur sur production de la facture conforme au devis déjà fourni. Pour les factures manuscrites, le tampon et la signature du fournisseur sont exigés. 6 - ReMBouRSeMenT La durée du remboursement est de 24 mensualités maximum. La mensualité échue doit être payée par l allocataire à la perception des prestations familiales. L allocataire emprunteur donne à Monsieur le directeur de la caisse d Allocations familiales délégation pour retenir sur les prestations mensuelles une somme égale au montant de la mensualité de remboursement, et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé. Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non-remboursement d une échéance, - perte de la qualité d allocataire, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 7 - delais Tout prêt non réalisé dans les deux mois qui suivent la notification de l attribution est annulé

9 8 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder à l allocataire emprunteur : - report ou remise partielle des mensualités de remboursements, notamment en cas : - d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire, - de destruction accidentelle de l appareil. - remise totale ou partielle en cas de décès. En cas de précarité, un aménagement des modalités des remboursements ou une remise totale ou partielle pourront être consentis par la commission des prêts

10 article 2 - Secours et prêts d honneur 1 - nature et objet La caisse d Allocations familiales peut accorder un secours et/ou un prêt d honneur aux allocataires bénéficiaires de l action sociale, sur demande d un travailleur social. Ces aides sont destinées à faire face à des difficultés momentanées et exceptionnelles. Cette attribution ne constitue pas un droit. Elle ne peut être consentie par la caisse que dans la mesure où les disponibilités affectées à cet objet dans son budget d action sociale le lui permettent, ce dont elle est seule juge. Le prêt est accordé sans intérêt. Pour les bénéficiaires âgés de 18 à 25 ans (allocataires ou enfants), un circuit est mis en place pour s assurer du caractère complémentaire du financement Caf par rapport au fonds d aide aux jeunes. 2 - BenefiCiaiReS Ouvrent droit, les allocataires relevant de l action sociale. Les bénéficiaires d un prêt de même nature ou autre en cours de remboursement, peuvent bénéficier d un nouveau prêt sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur ou égal à domaines d intervention Les domaines d intervention de la caisse d Allocations familiales sont recensés dans le tableau synoptique figurant en annexe 1 du présent règlement. 4 - MonTanTS Les montants maxima sont fixés par le conseil d administration de la caisse à savoir pour un prêt et 400 pour un secours. Il est possible de déroger à ces plafonds pour les cas exceptionnels déterminés par la commission «prêts et secours»

11 5 - attribution Ces secours et prêts sont accordés par : 1) Le directeur ou son représentant qui reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration pour les dossiers sous forme de secours et/ou prêt prévoyant un financement inférieur à maximum (dont un montant maximum de 400 pour les secours). 2) La commission «prêts et secours» qui reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration : 2.1 Pour les demandes prévoyant un financement inférieur à maximum, faisant l objet d'une difficulté : il peut s'agir notamment d'une demande de multi-financement Caf déposée par un allocataire en situation de surendettement, d un dossier comportant un avis réservé du travailleur social, etc Pour les demandes supérieures à (dont un maximum de 400 pour les secours). 2.3 Pour les cas suivants : - Les situations de familles présentant un quotient familial supérieur à 750 et pour lesquelles le travailleur social demande un secours. - Les aides sur projet (Cf. article 3). - Les demandes présentant une répétitivité d année en année pour le même motif. - Les demandes réitérées dans la même année civile (CSP ou FSL). - Les familles surendettées qui demandent un secours pour acquérir un équipement ménager. - Les familles qui ont un indu Caf et/ou des prêts en cours, pour lesquelles l attribution d un nouveau prêt social pourrait entraîner un déséquilibre budgétaire. - Les demandes de remise de solde de prêt Caf dont le montant s élève à plus de 30% du prêt accordé. Une évaluation sociale pourra être demandée au travailleur social. Les décisions prises sont sans appel. Le directeur ou son représentant ou la commission, après examen de l enquête et de l évaluation sociale, fixe les modalités d attribution et de remboursement du prêt, au maximum en 40 mensualités. Ce prêt est attribué à un seul et unique destinataire. Le directeur peut, dans la limite d un crédit fixé par le conseil d administration, prononcer l attribution de secours d urgence récupérables ou non sur avis motivé du responsable d action sociale ou du cadre responsable des travailleurs sociaux. L attribution d un secours d urgence non récupérable est validée par la commission précitée au cours de la réunion qui suit la date de versement

12 6 - PaieMenT La somme accordée est versée au bénéficiaire ou à toute personne désignée par la commission. Pour les prêts, le paiement est effectué après signature du contrat de prêt par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin. 7 - ReMBouRSeMenT du PReT La mensualité doit être payée par l allocataire lors de la perception des prestations familiales. L allocataire emprunteur donne à Monsieur le directeur de la caisse d Allocations familiales délégation pour retenir sur les prestations familiales mensuelles une somme égale au montant de la mensualité de remboursement et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Lorsque les prestations familiales sont versées à un tiers, le remboursement direct mensuel par la famille reste possible. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé. Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non-remboursement d une échéance, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce dernier cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 8 - delais Tout prêt ou secours non réalisé dans les 2 mois suivant la notification de l attribution est annulé. Passé ce délai, le dossier ne sera représenté en commission qu après une nouvelle enquête sociale actualisant la situation de la famille

13 9 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder : - Un report ou remise partielle des mensualités de remboursement, notamment en cas d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire. - Une remise totale ou partielle en cas de décès

14 article 3 - aides sur projet 1 - definition L aide sur projet est un soutien financier qui doit permettre à une famille, par rapport à une problématique déterminée, d aboutir à un résultat dans un délai donné. L objectif poursuivi fait l objet d une évaluation sociale et d une concertation entre l allocataire et le travailleur social qui identifient sur une fiche projet : - le résultat attendu - le plan d action - les modalités du suivi social - les évaluations en cours et en fin d intervention Afin de permettre à la Caf d apprécier la faisabilité et la pertinence du projet, le travailleur social qui établit la demande doit détailler les différentes étapes du projet. 2 - BenefiCiaiReS Ouvrent droit les allocataires relevant de l action sociale. Par dérogation, les bénéficiaires d un prêt de même nature ou autre en cours de remboursement, peuvent bénéficier d un nouveau prêt sous réserve que le cumul des mensualités de remboursement soit inférieur à domaines d intervention Dans les domaines visés, les dossiers devront comporter l avis des autres financeurs. La Caf intervient en complément d un autre financeur (Conseil général, caisse régionale d Assurance maladie, centres communaux d action sociale, etc.) et dans les limites des plafonds fixés par le conseil d administration

15 3-1 Insertion socio-professionnelle - Aide retour à l emploi : participation à la garde d enfants en attente d une solution plus pérenne ; prêt pour l achat de véhicule de transport à un professionnel uniquement avec obligation d une attestation d assurance. Dans ce cas, la Caf intervient obligatoirement en complément du dispositif APRE (aide personnalisée au retour à l emploi). - Prêt pour l achat d un véhicule de transport (hors dispositif APRE). La commission pourra demander un 2 ème devis. - Aide pour les réparations. - Aide pour l assurance. - Aide pour le transport (ex : bus, SNCF, etc.). - Aide à la mobilité. - Aide pour une formation qualifiante : centre national de l enseignement à distance (CNED), conservatoire national des arts et métiers (CNAM), contribution aux frais de scolarité, achat de matériel spécifique (ex. : ordinateur, équipement pour une formation en cuisine ou en esthétique, accès Internet, etc.). - Soutien aux créateurs d entreprise. 3-2 Soutien à l autonomie des personnes handicapées Ce soutien est réservé en priorité aux bénéficiaires de l AEEH. - Avance ou achat de matériel spécifique en relation avec la maison départementale des personnes handicapées (ex : ordinateur à synthèse vocale, chien d aveugle, fauteuil roulant, etc.). - Aide à l achat d un véhicule adapté. - Aide à la formation au permis de conduire adapté. Un circuit est mis en place pour s assurer du caractère complémentaire du financement Caf par rapport au fonds de compensation du handicap. 3-3 Santé - Participation en complément des aides légales (caisse régionale d Assurance maladie - couverture maladie universelle (CMU) - mutuelle, etc.) dans le cadre de la prise en charge de soins onéreux tels que frais d optique, dentaires, dermatologiques, etc. - Participation à la souscription d une mutuelle. 3-4 Soutien à la parentalité Education - Aide à la scolarité en l absence de structures agréées par le comité départemental d accompagnement à la scolarité. - Aide à la scolarité d enfant en hospitalisation de jour. - Soutien psychologique (thérapie familiale, etc.). - Soutien du lien social et familial (ex : départ d une famille en vacances)

16 4 - MonTanTS Les montants maxima sont fixés par le Conseil d Administration à pour un prêt d honneur et 800 pour un secours. Il est possible de déroger à ces plafonds pour les cas exceptionnels déterminés par la commission «prêts et secours». 5 - attribution La commission des «prêts et secours» reçoit à cet effet délégation générale et permanente du conseil d administration pour étudier ces dossiers. Elle se détermine à partir de la fiche projet qui précise notamment les objectifs, séquencement et critère d évaluation du projet. Les décisions prises sont sans appel. La commission fixe également les modalités d attribution et de remboursement du prêt, au maximum en 50 mensualités. Le prêt est attribué à un seul et unique destinataire. 6 - PaieMenT Après signature du contrat de prêt, si tel est le cas, par l allocataire et/ou son conjoint ou concubin, la somme accordée est versée au bénéficiaire ou à toute personne désignée par la commission, sur présentation d une facture. Le versement de l aide globale accordée peut être fractionné en fonction des décisions de la commission et de l avancement du projet. 7 - ReMBouRSeMenT La mensualité doit être payée par l allocataire lors de la perception des prestations familiales. Lorsque les prestations familiales sont versées à un tiers, le remboursement direct mensuel par la famille reste possible. L allocataire emprunteur peut donner à Monsieur le directeur délégation pour retenir sur les prestations familiales une somme égale au montant de la mensualité de remboursement et ce, pour le nombre de mensualités nécessaires. Tout remboursement anticipé du prêt est autorisé

17 Les sommes restant dues sont exigibles immédiatement dans un des cas suivants : - détournement de l emploi des fonds prêtés, - non remboursement d une échéance, - cessation d affiliation de l allocataire à la caisse. Dans ce dernier cas, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne demandera la prise en charge de sa créance au nouvel organisme débiteur des prestations familiales. Si l allocataire n ouvre pas droit aux prestations dans le nouvel organisme, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne poursuivra la récupération de sa créance directement auprès de son ancien allocataire. 8 - delais Tout prêt ou secours non réalisé dans les 2 mois suivant la notification de l attribution est annulé. Passé ce délai, le dossier ne sera représenté en commission qu après une nouvelle enquête sociale actualisant la situation de la famille. 9 - dispositions PaRTiCuLieReS Sur demande motivée, la commission des prêts peut accorder : - Un report ou remise partielle des mensualités de remboursement, notamment en cas d incapacité permanente ou partielle du chef de famille allocataire. - Une remise totale en cas de décès

18 article 4 - La politique vacances et loisirs 1 - LeS aides aux TeMPS LiBReS Dotation globale A.L.S.H. La caisse d Allocations familiales accorde aux allocataires bénéficiaires potentiels d action sociale, au titre de janvier 2011, une aide aux frais d inscription des enfants en accueil de loisirs sous forme de participation journalière dans les conditions qui varient suivant : - le quotient familial - la composition de la famille Aucune démarche n est à effectuer par l allocataire. Les bénéficiaires potentiels sont informés de leur droit par courrier. Par dérogation, les allocataires qui connaissent un changement de situation ayant pour conséquence une ouverture de droits plus avantageux au mois d inscription dans le centre, peuvent bénéficier de cette aide mais sans effet rétroactif. Compte tenu des financements du Conseil général, cette aide n est pas attribuée aux enfants placés. Conditions Générales L établissement de vacances doit avoir reçu l agrément de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Montant de la participation Le montant de la participation est fonction du quotient familial de la famille au mois de janvier 2011 suivant un barème fixé par le conseil d administration, à savoir pour l exercice 2011 : quotient familial maximum de 750. QF de 0 à 386 : 5,75 par enfant pour une famille de 1 à 2 enfants QF de 0 à 386 : 6,34 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales QF de 387 à 750 : 5,26 par enfant pour une famille de 1 à 2 enfants QF de 387 à 750 : 5,76 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales

19 Age limite pour les enfants bénéficiaires Il est fixé par le conseil d administration. Pour l année 2011 : les enfants doivent être nés entre le 1 er janvier 1995 et le 31 décembre Modalités de versement de la dotation La dotation est fixée en fonction de la consommation constatée l année précédente. Elle est versée au gestionnaire de l accueil de loisirs à hauteur de 50 % à la signature de la convention avec la caisse d Allocations familiales. Le solde est versé sur production de la liste des enfants bénéficiaires, complétée du numéro allocataire correspondant. Clause de sauvegarde Sur demande du gestionnaire et sur production d un état prévisionnel de consommation de l enveloppe, la Caf pourra allouer une dotation complémentaire dans la limite des crédits disponibles. Cette demande devra parvenir au plus tard fin septembre Les aides aux loisirs La caisse accorde chaque année aux allocataires bénéficiaires potentiels de l action sociale au mois de janvier 2011, une aide sous forme de participation aux frais d inscription à une activité sportive ou culturelle. Compte tenu des financements du Conseil général, cette aide n est pas attribuée aux enfants placés. Aucune démarche n est à effectuer par l allocataire. Les bénéficiaires potentiels sont informés de leur droit par courrier. Montant de la participation Le montant de la valeur nominale de l aide et le montant maximum du quotient économique de la famille sont fixés par le conseil d administration de la caisse. Pour l exercice 2011, chaque enfant ouvrira droit à une aide maximale selon la règle indicative suivante : QF de 0 à 386 : 60 par enfant pour une famille de 1 et 2 enfants QF de 0 à 386 : 81 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales QF de 387 à 750 : 49 par enfant pour une famille de 1 et 2 enfants QF de 387 à 750 : 64 par enfant pour une famille de 3 enfants et plus et les familles monoparentales L aide est plafonnée à la dépense réellement engagée par la famille. Age limite des enfants bénéficiaires Le bénéfice de l aide aux loisirs est ouvert aux enfants dont l âge est compris entre 6 et 16 ans. Pour l année 2011, il concerne les enfants nés entre le 1 er janvier 1995 et le 31 décembre 2005 et considérés comme à charge au sens des prestations familiales. L attribution de l aide aux loisirs est consentie par la caisse dans la limite des disponibilités budgétaires affectées à cet objet et votées par le conseil d administration

20 2 - LeS PReMieRS departs des enfants L opération «1 er départ pour enfants de Midi-Pyrénées» est reconduite en partenariat avec le Conseil régional, l UNAT (Union nationale des associations de tourisme), la S.N.C.F et la Confédération pyrénéenne du tourisme. Objectif Permettre à des enfants issus de familles modestes de partir pour la première fois en vacances. Pour l année 2011, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne s engage à faciliter le 1er départ en vacances de 120 enfants. Public concerné Les enfants âgés de 6 à 14 ans qui ne sont jamais partis en vacances à charge des familles dont le quotient familial est inférieur à 750. Les familles endeuillées par un décès de parent ont un droit ouvert quel que soit le montant du quotient familial. Durée et lieu du séjour Les enfants sont accueillis dans des lieux de vacances situés dans la région Midi-Pyrénées, pour des séjours de 7 à 15 jours. Participation de la famille Le montant de la participation financière de la famille est à 58 par enfant pour l ensemble du séjour. Participation de la Caf Le montant de la participation financière de la Caf est fixé à 17,70 par jour et par enfant pour 120 enfants. Procédure Les dossiers sont à constituer auprès des travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales. Le conseil d administration est informé en fin de campagne des résultats de l opération

21 3 - departs SoCiauX des familles L opération «départs sociaux des familles» est conduite en partenariat avec la fédération des caisses d Allocations familiales de Midi-Pyrénées dans le cadre du dispositif VACAF. Ce dispositif mutualise les moyens pour promouvoir le tourisme social, les vacances familiales et l accompagnement des familles les plus en difficulté. Il s agit de labelliser des lieux de séjour qui proposent un accompagnement spécifique des familles. La fédération des Caf Midi-Pyrénées centralise l abondement des Caf en fonction du nombre de séjours retenus. Objectif Permettre à des familles issues de milieu modeste de partir pour la première fois en vacances. Pour l année 2011, la caisse d Allocations familiales de Tarn-et-Garonne s engage à faciliter le 1 er départ en vacances de 40 familles. Public concerné Les familles qui ne sont jamais parties en vacances et qui sont connues des travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales de Tarn-et- Garonne. Durée et lieu du séjour Les familles sont accueillies dans des centres de vacances présélectionnés et inscrits dans VACAF, offrant des gîtes sans pension. Les séjours durent une semaine et sont réservés. Participation de la famille Le montant de la participation financière de la famille est fixé à 110 pour l ensemble du séjour. Participation de la caisse d Allocations familiales Le montant de la participation financière de la caisse d Allocations familiales variera en fonction des séjours à raison de 700 maximum par famille. Procédure La caisse d Allocations familiales verse une dotation globale à la fédération des caisses d Allocations familiales Midi-Pyrénées chargée de la réservation des prestations auprès de VACAF. Les dossiers sont constitués par les travailleurs sociaux de la caisse d Allocations familiales. Le conseil d administration est informé en fin de campagne des résultats de l opération

22 4 - aides à La formation des animateurs de CenTReS de VaCanCeS et de LoiSiRS Dans la limite du crédit inscrit au budget d action sociale, la caisse accorde à la famille ou au stagiaire, allocataire de la Caf au titre du régime général de Sécurité sociale, dont le quotient familial ne dépasse pas 750 à la date de la demande, des aides complémentaires de formation d animateur de centres de vacances et de loisirs. Après accord du responsable d action sociale ou de son délégataire, et en fonction des crédits disponibles, le montant maximum de l aide est de : pour le stage de base, pour le stage de perfectionnement (cette aide vient en complément de l aide attribuée à l échelon national). Sur justification précisant que le stagiaire a obtenu soit le diplôme, soit le certificat de stage favorable, l aide peut être versée : - au stagiaire, sur présentation d une facture acquittée du montant total du stage, (l'aide est plafonnée aux dépenses réellement engagées par les stagiaires), - à un tiers (famille ou organisme de formation, etc.), sur les indications fournies par la demande. La demande d aide devra être déposée par le stagiaire à la caisse d Allocations familiales au maximum dans les 3 mois qui suivent la fin du stage. L imprimé est disponible sur le site (ou ou sur simple demande au (prix d un appel local depuis un poste fixe). Le conseil d administration délègue au directeur ou à ses représentants l examen des demandes formulées au-delà de ce délai

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT 1. Etre ressortissant du régime général ou assimilés (est exclu le régime agricole : MSA) ; SOMMAIRE Conditions d ouverture

Plus en détail

Objectif : les interventions de niveau 1 visent, par un soutien matériel ponctuel, à permettre la continuité de la prise en charge des enfants.

Objectif : les interventions de niveau 1 visent, par un soutien matériel ponctuel, à permettre la continuité de la prise en charge des enfants. AIDE AU DOMICILE DES FAMILLES DEVELOPPEE PAR LES CAF - FICHE RECAPITULATIVE DES MOTIFS ET CONDITIONS D'INTERVENTION DE NIVEAU 1 SOUTIEN A LA CELLULE FAMILIALE. DU FAIT D UNE INDISPONIBILITE DE COURTE DUREE,

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES. 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES. 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE 2015 2 SOMMAIRE Titre 1 : Les Aides individuelles aux familles 3 1.

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

- 4 - L aide ménagère

- 4 - L aide ménagère - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 49 LES 4 4 - L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Annexe 1 - OBJET DE L AIDE : Les aides individuelles facultatives du Fonds d Aide à l Insertion (FAI) sont destinées à accompagner financièrement les bénéficiaires

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental. Demande d aide financière Dossier parrainé par NOM :. Prénom : Date et lieu de naissance :. Adresse : Email : Téléphone

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement Vous cherchez un logement locatif dans les Alpes-Maritimes et vous êtes en difficulté

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

des Aides Financières Individuelles 2013

des Aides Financières Individuelles 2013 Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2013 A chaque situation familiale une réponse Caf adaptée. Parentalité Insertion sociale 2013 Logement Contacter votre Caf 2013 Document de communication

Plus en détail

Règlement intérieur d Action sociale

Règlement intérieur d Action sociale Règlement intérieur d Action sociale 2013 LES AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUALISÉES AUX FAMILLES LES AIDES FINANCIÈRES COLLECTIVES AUX PARTENAIRES La Caisse d allocations familiales de la Gironde accorde,

Plus en détail

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 A chaque situation familiale une réponse adaptée Parentalité Insertion sociale 2014 Logement Contacter votre Caf 2014 Document de communication

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE

L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE Toulouse, L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE 1 L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE (AJPP) JEAN-PIERRE CASTANIER, REFERENT HANDICAP - SERVICE PRESTATIONS 2 Pour qui? Pour la personne

Plus en détail

Sergiy Timashov Fotolia.com

Sergiy Timashov Fotolia.com Sergiy Timashov Fotolia.com Règlement d Action Sociale 2010 2 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-12 Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement : prestation

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE AU TITRE DU DISPOSITIF APPUI APPRENTI Année civile 2014

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE AU TITRE DU DISPOSITIF APPUI APPRENTI Année civile 2014 ANNEXE 1 DOSSIER DE DEMANDE D AIDE AU TITRE DU DISPOSITIF APPUI APPRENTI Année civile 2014 PRINCIPES GENERAUX Le dispositif «Appui Apprenti» est une mesure sociale destinée à venir en aide aux apprentis

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE :

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE : DIRECTION DE LA SOLIDARITE 3, Rue François de Guise B.P. 504 55012 BAR LE DUC CEDEX IDENTIFICATION DE L INSTRUCTEUR NOM : Qualité : FICHE DE SAISINE SERVICE INSERTION ET DEVELOPPEMENT SOCIAL Demande de:

Plus en détail

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel Annexe à l'instruction Agirc-Arrco 2009-101-DAS 14/10/2009 Demande d intervention sociale Cadre réservé au service CONFIDENTIEL 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) chômeur(1) actif

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Les aides aux familles

Les aides aux familles Les aides aux familles 2015 Règlement intérieur d Action sociale Le règlement intérieur d Action Sociale de la Caisse d allocations familiales de la Gironde est voté par son Conseil d administration. Il

Plus en détail

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale P C ERMIS DE ONDUIRE Les aides financières d'action sociale SOMMAIRE PRÉAMBULE GÉNÉRAL... 1 AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES PRÉAMBULE AUX AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES.. 5 LES

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) (FE) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès

Plus en détail

Préambule. Sommaire. Principes généraux... 2. Soutien aux projets des familles à caractère individuel... 2

Préambule. Sommaire. Principes généraux... 2. Soutien aux projets des familles à caractère individuel... 2 Préambule Le présent Règlement Intérieur recense les différents champs et modes d intervention financière de la Caf de Paris en faveur des familles et des partenaires. Principes généraux... 2 Soutien aux

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis OBJECTIFS Aider les apprentis et les jeunes assimilés aux apprentis suivant une formation dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA)

Plus en détail

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER INFORMATIONS PRATIQUES VOUS DEVEZ FAIRE FACE A DES DÉPENSES DE SANTÉ IMPORTANTES. VOUS SUBISSEZ UNE PERTE DE REVENUS DUE A LA MALADIE, LA MATERNITÉ, LE DÉCÈS, UN ACCIDENT DE TRAVAIL. NOUS SOMMES LA POUR

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

crédit photos Fotolia Règlement intérieur des aides financières individuelles 2014-2017 destiné aux partenaires

crédit photos Fotolia Règlement intérieur des aides financières individuelles 2014-2017 destiné aux partenaires crédit photos Fotolia Règlement intérieur des aides financières individuelles 2014-2017 destiné aux partenaires Édito Les membres du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de Seine-et-

Plus en détail

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE

CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE PRÉFECTURE DE LA LOZERE CCAPEX FORMULAIRE DE SAISINE Date de la saisine : Organisme à l'origine de la saisine : Nature de la saisine : Origine de la saisine : Bailleur Organisme payeur aides au logement

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.3.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE :

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : N dossier familial (IODAS) : Centre Médico-Social de Mende Travailleur Social Travailleur

Plus en détail

FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR

FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le fonds départemental d aide aux jeunes (FAJ) est créé en application de la loi n 92.722 du 29 juillet 1992 et du décret n 93.671 du 27 mars 1993.

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Demande de prestation après séjours d enfants

Demande de prestation après séjours d enfants Demande de prestation après séjours d enfants Séjour linguistique (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux au 1 er janvier 2015) ou Séjour linguistique (de 13 à 18 ans) 11,04 par jour (taux au 1 er janvier 2015)

Plus en détail

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION MINISTÈRE DES AAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DE LA VILLE N 60-3931 DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION Quel est votre état civil? * Cette information ne sera enregistrée dans nos fichiers que sous la

Plus en détail

Les chiffres clés 2012

Les chiffres clés 2012 Les chiffres clés 2012 Les allocataires La Caf de la Sarthe compte 95 129 allocataires. Son action s exerce à travers : > le paiement des prestations légales, > la mise en œuvre d une politique d action

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

Aide ménagère pour agent en activité

Aide ménagère pour agent en activité Handicap Aide ménagère pour agent en activité Aide financière, dans la limite de 30 heures par mois, pour les agents employant un salarié de service d aide à la personne, à domicile. Les ouvrants droit,

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI»

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» «AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» Mutuelle régie par les dispositions du Livre III du Code de la mutualité et immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION D AIDE AU PROJET ANNEE 2012 Monsieur, Madame, Vous avez sollicité une subvention auprès de la Caisse d Allocations Familiales de Corse du Sud ; les renseignements que nous

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012 J ai un logement 1 2 Je paie un loyer L aide personnalisée au logement 3 Je rembourse un prêt pour ma résidence principale L allocation de logement familiale 3 Je

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

- 7 - L allocation Frais de transport

- 7 - L allocation Frais de transport - 7 - L allocation Frais de transport 91 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 7 - L allocation frais de transport. Définition et objectifs de l allocation pour frais

Plus en détail

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé. SOMMAIRE SOMMAIRE LA MDPH : L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) : La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : L Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : La carte d

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

Attention : partie à lire attentivement avant de compléter le dossier de demande de prêt. Règlement pour l'attribution des prêts logement :

Attention : partie à lire attentivement avant de compléter le dossier de demande de prêt. Règlement pour l'attribution des prêts logement : Attention : partie à lire attentivement avant de compléter le dossier de demande de prêt Règlement pour l'attribution des prêts logement : prêt pour l'achat d'équipement mobilier et appareils électroménagers

Plus en détail

Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale

Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale Règlement de gestion des prestations du Centre Communal d Action Sociale I- DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités d inscription, de facturation et

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

Aides en faveur des Assistants Maternels

Aides en faveur des Assistants Maternels Aides en faveur des Assistants Maternels Caisse d allocations familiales des Hautes-Pyrénées Service action sociale 6 ter, place au bois 65018 TARBES CEDEX 9 Prime à l installation Aide Nationale jusqu

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant. La prestation de service unique Mode d emploi

Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant. La prestation de service unique Mode d emploi Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant La prestation de service unique Mode d emploi Action sociale - Aides aux partenaires Juin 2011 Mise à jour octobre 2011 2 Sommaire

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

Contrat Municipal Etudiant Règlement

Contrat Municipal Etudiant Règlement Contrat Municipal Etudiant Règlement CONTRAT MUNICIPAL ÉTUDIANT La Ville de Valence s implique depuis plus de vingt ans dans le développement universitaire. Elle est aujourd hui, avec ses 6 200 étudiants,

Plus en détail

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015 1 Conformément aux articles 5 des statuts et 11 du règlement intérieur, ce présent règlement précise les conditions de mise en œuvre de l action solidaire de la Mutuelle. Chapitre I CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

DEMANDE d ENTRAIDE. Dossier confidentiel. Nom :... Prénom :... Adresse :... ... CP :... Ville :... Téléphone :... Portable :...

DEMANDE d ENTRAIDE. Dossier confidentiel. Nom :... Prénom :... Adresse :... ... CP :... Ville :... Téléphone :... Portable :... DEMANDE d ENTRAIDE CE : A l initiative de l Agence Dossier confidentiel A l initiative du demandeur Nom :...................................... Prénom :............................... Adresse :...................................................................................

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 5,26 par jour

Plus en détail

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TRAVAIL FAMILIAL PREAMBULE L aide à domicile vise à renforcer le maintien de l autonomie des familles dont l équilibre est momentanément ou non affecté. En préservant et/ou en restaurant

Plus en détail

James Thew. Règlement d'intervention sociale

James Thew. Règlement d'intervention sociale James Thew Règlement d'intervention sociale 2013 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-14 Aides aux structures Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement :

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE Date : N dossier :... COMITE DE LA HAUTE-VIENNE Nom du travailleur social :......... Téléphone : Jours et heures de permanence : DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE SUR LES FONDS DU COMITE DE LA HAUTE-VIENNE DE

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES

MODALITÉS ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES 5 - Modalités et conditions d'attribution des aides de la Caf au titre de l'action sociale à la Guyane Parallèlement au versement des prestations familiales, la Caisse d'allocations Familiales a pour mission

Plus en détail

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Ministère des finances et des comptes publics Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents

Plus en détail

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- Paris, le 28 novembre 2011

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- Paris, le 28 novembre 2011 MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale de l administration et de la fonction

Plus en détail