Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Date : Communication technique. Démarrage rotorique"

Transcription

1 Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums. Le démarrage des convoyeurs en démarrage direc condui à faire omber les flacons en raison de la fore accéléraion qu ils subissen. La monée en viesse progressive perme de limier ce ype d inciden de producion. 2. Symbole Le symbole foncionnel d un démarrage roorique un sens de roaion commandé par conaceurs es le suivan : Une version acualisée de ce documen es libremen consulable sur : M 3~ 3 Le riangle noirci indique que le démarrage es auomaique. Le chiffre 3 placé au-dessus du symbole indique un démarrage en 3 emps. Chacun des deux premiers emps du démarrage correspond à l inserion de résisances dans le circui du roor (démarrage roorique), le dernier emps correspond à l éliminaion oale des résisances rooriques. Dans ce dernier emps où aucune résisance n es insérée, le roor es en cour-circui comme dans les moeurs asynchrones classiques. Bricou Michel - Caseilla - ISBN :

2 Page 104 Démarrage roorique 3. Schéma de puissance L idée exploiée afin de réduire le couran en ligne es d insérer des résisances en série dans le circui du roor du moeur. Ces dernières seron «éliminées» (cour-circuiées) par un conaceur qui les «enlève» du circui. L inconvénien le plus imporan de ce ype de démarrage es que les résisances doiven dissiper une fore puissance lors de la phase de démarrage du moeur ce qui se radui par un échauffemen imporan de celles-ci. Un second inconvénien es qu il fau un moeur à roor bobiné qui coûe beaucoup plus cher à l acha e nécessie plus de mainenance que son homologue à roor en cour-circui. Reproduisez ci-dessous le schéma de puissance d un démarrage roorique en rois emps à commande par conaceurs. La proecion de l insallaion e des inervenans élecriciens sera assurée par le secionneur pore-fusibles ripolaire équipé de deux conacs de pré-coupure repéré Q1. Le relais hermique F1 assurera la proecion hermique du moeur. Le conaceur de ligne sera repéré KM1, les conaceurs d éliminaion des deux jeux de résisances rooriques R1 e R2 seron repérés respecivemen KM2 e KM3. Q1 KM1 F1 M1 L1 L2 L3 M 3~ R1 R2 KM2 KM3 Une version acualisée de ce documen es libremen consulable sur : 4. Schéma de commande La mise sous ension du moeur se fera par fermeure du conaceur de ligne KM1 seul dans un premier emps. Dans un second emps, 3 secondes après la fermeure de KM1, le conaceur KM2 sera fermé, puis ce sera au our de KM3, 2 secondes plus ard. Ces emps son donnés à ire indicaif e son à ajuser en foncion des recommandaions liées au foncionnemen du sysème uilisan le moeur. Bricou Michel - Caseilla - ISBN :

3 Dae : Démarrage roorique Page 105 Comme pour le démarrage éoile - riangle, les emporisaions peuven êre remplacées par des conacs cenrifuges implanés à l inérieur du moeur. Ces conacs se fermen (NO) ou s ouvren (NC) lorsque la viesse pour laquelle ils son conçus es aeine. L avanage es qu il n y a pas de dérèglemen possible des emporisaions e que l adapaion aux variaions de charge es auomaique. La proecion du circui de commande es assurée par un secionneur pore-fusible repéré F2. L arrê se fera par un «coup de poing» S1, la mise en marche par un bouon-poussoir S2. Tracez ci-dessous le schéma de commande conforme à ce cahier des charges. Q1 F2 F1 Une version acualisée de ce documen es libremen consulable sur : S1 S2 km1-1 km1-2 km2-1 3s 2s KM1 KM2 KM3 5. Descripion du foncionnemen Décrire ce qui se passe lorsque l uilisaeur me en marche le moeur par l appui sur le bouon-poussoir S2. Lorsque l uilisaeur appuie sur le bouon-poussoir S2, la bobine du conaceur KM1 es mise sous ension. Le conac km1-1 perme de mainenir l alimenaion de la bobine de KM1 lorsque l uilisaeur relâche S2 (auo-alimenaion). Le moeur es mis sous ension par les pôles principaux de KM1 avec les deux jeux de résisances insérés dans le circui du roor. La bobine de KM2 es mise sous ension par le conac km1-2 rois secondes après la mise sous ension de KM1 grâce au conac km1-2. Le jeu de résisances R1 es alors cour-circuié. Bricou Michel - Caseilla - ISBN :

4 Page 106 Démarrage roorique Deux secondes après, la bobine de KM3 es mise sous ension par l inermédiaire de km2-1. Le jeu de résisances R2 es alors cour-circuié e le moeur foncionne mainenan avec son roor en cour-circui. Les résisances ne dissipen de l énergie que duran la phase de démarrage. 6. Chronogramme A parir du schéma de commande, compléez le chronogramme ci-dessous. Poussoir acionné S1 Poussoir non acionné Poussoir acionné S2 Poussoir non acionné Conaceur sous ension KM1 Conaceur hors ension Conaceur sous ension KM2 Conaceur hors ension Conaceur sous ension KM3 Conaceur hors ension Conac acionné km1-1 Conac non acionné 3s 2s Une version acualisée de ce documen es libremen consulable sur : Conac acionné km1-2 Conac non acionné Conac acionné km2-1 Conac non acionné 7. Courbes caracérisiques L inérê du démarrage roorique es de diminuer l appel de couran à la mise sous ension du moeur. Conrairemen au démarrage saorique cee diminuion ne s accompagne pas d une diminuion de couple. En effe le couple es proporionnel au couran qui circule dans le roor. En calculan judicieusemen les jeux de résisances, le couple peu êre quasimen consan e égal au couple de démarrage du moeur lors de sa monée en viesse. Bricou Michel - Caseilla - ISBN :

5 Dae : Démarrage roorique Page 107 Repassez en rouge la caracérisique du couran en foncion de la viesse e en bleu la caracérisique du couple en foncion de la viesse. I / I n C / C n 3 C D / C n 2 I D / I 3 n 2 (C ) n 1 (I n ) 1 0 0,25 0,5 0,75 N / N 1 0 0,25 0,5 0,75 1 n S N / N S N n / NS N / N S Une version acualisée de ce documen es libremen consulable sur : R1 e R2 en série dans le roor roor en cour-circui R2 en série dans le roor On consae que pour une limiaion de couran à environ 3 In, le couple es oujours supérieur au couple nominal, ce qui n éai pas le cas des démarrages éoile - riangle e saorique où le couple de démarrage éai inférieur au couple nominal. 8. Avanages inconvéniens Parmi les principaux avanages des démarreurs rooriques : Concepion permean un couple au démarrage élevé (adapé à des charges ype levage, reuil, concasseur ), Fore réducion du couran de démarrage. Les principaux inconvéniens des démarreurs rooriques son : Obligaion d uiliser un moeur asynchrone à roor bobiné (moins fiable, nécessian une mainenance imporane e beaucoup plus cher à l acha), Coû élevé par rappor au démarrage direc par conaceurs, Câblage plus complexe, Echauffemen des résisances de démarrage, Coû des résisances de démarrage. R1 e R2 en série dans le roor roor en cour-circui R2 en série dans le roor Les démarrages rooriques, comme les démarrages saoriques, ne son quasimen plus uilisés indusriellemen. On leur préfère les démarreurs progressifs qui son moins coûeux e plus universels (leur paramérage perme de s adaper à oues les siuaions). Il exise aussi des démarreurs élecrolyiques qui permeen une variaion coninue de la viesse lors de la phase de démarrage. Le démarrage roorique, comme les aures démarrages, peu êre couplé à un inverseur de sens de roaion afin de réaliser un démarrage roorique à deux sens de roaion. Bricou Michel - Caseilla - ISBN :

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Communication technique

Communication technique Page 66 Communicaion echnique 1. Problémaique La SPCC (Sociéé de Producion e de Condiionnemen de Cosméiques) dispose d équipemens avec des moeurs de puissance plus imporane que ceux éudiés jusqu ici. Lors

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Page 50 Communicaion echnique Démarrage direc, deux sens de roaion 1. Problémaique La chue accidenelle d un obje dans la cuve du malaxeur uilisé dans le laboraoire de développemen nouveaux produis de la

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

La minuterie. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés. Schéma de principe Schéma unifilaire

La minuterie. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés. Schéma de principe Schéma unifilaire Dae : Communicaion echnique Page 83 La minuerie 1. Problémaique (er) Le couloir de la maison de Monsieur Sisbisse dispose de deux poins lumineux commandés par rois poins de commande. Régulièremen, le couloir

Plus en détail

TP découverte : Temporisation travail

TP découverte : Temporisation travail www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Dae : Domaine indusriel TP découvere : Temporisaion ravail Noe dossier : / 20 Dae: Page : 1 sur 5 TP découvere : Temporisaion ravail TP découvere : Temporisaion

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Production - Transport et Distribution d Energie

Production - Transport et Distribution d Energie Le Minisère de l'enseignemen Supérieur e de la Recherche Scienifique Universié Viruelle de Tunis Réalisé par : Mme Souad Chebbi Aenion! Ce produi pédagogique numérisé es la propriéé exclusive de l'uvt.

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier D Ce dossier conien les documens suivans : - Présenaion générale :... page D2. - Travail demandé :... pages D3 à D7. - Documens réponses :... pages D8

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

STI2D Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5. 2 heures. Ouvre Portail Activité pratique. Nom : Prénom : Classe :

STI2D Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5. 2 heures. Ouvre Portail Activité pratique. Nom : Prénom : Classe : STI2D Organisaion foncionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5 2 heures Ouvre Porail Acivié praique Nom : Prénom : Classe : I. Organisaion Travail en groupe îlo, un compe rendu par élève Vous disposez

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

Reseau electrique monophase triphasé

Reseau electrique monophase triphasé Reseau elecrique monophase riphasé Quelque soi le mode de disribuion uilisé, les grandeurs élecriques, ension e couran, son sinusoïdales. 1 Réseau de disribuion monophasé Ce réseau de disribuion compore

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006 Lycée Vaucanson Tours / / Auomaique ysèmes séqueniels Philippe Bourzac 26 Auomaique ysèmes séqueniels AUTOMATIUE YTEME EUENTIEL. Insuffisance des sysèmes logiques combinaoires. On souhaie réaliser la commande

Plus en détail

LA VARIATION DE VITESSE

LA VARIATION DE VITESSE WALER DI PILLA LA VARIAIO DE VIESSE DOCME G EERIQE E O EXHASIF ARCHIECRE D SYSÈME E VIESSE VARIABLE... 2 LES MACHIES ELECRIQES E LER VIESSE... 3 MACHIE A CORA COI... 3 MACHIE ASYCHROE E SYCHROE... 3 PRICIPALES

Plus en détail

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières Vickers Accessoires Amplificaeur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à acion proporionnelle Table des maières Ce caalogue pore sur les amplificaeurs suivans Amplificaeur de puissance

Plus en détail

CHI : GENERALITES SUR LES SCHEMAS ELECTRIQUES...

CHI : GENERALITES SUR LES SCHEMAS ELECTRIQUES... PREFACE Ce suppor de cours es une conribuion pour permere à l éudian, du second niveau Mainenance Indusrielle dans les Insius Supérieurs des Eudes Technologiques, d éudier ou d exécuer des insallaions

Plus en détail

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension Uniés de conôle Appareillage Basse Tension Guide d'exploiaion Qui fai auan avancer l'élecicié? Uniés de conôle Découvrez voe unié de conôle Idenifiez voe unié de conôle Panorama des foncions 4 Paraméez

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Dae : Commuicaio echique Page 33 Démarrage direc des moeurs 1. Problémaique Nous allos éudier la moorisaio d u malaxeur de faible puissace el que celui uilisé das le laboraoire de développeme ouveaux produis

Plus en détail

Evaluations socio-économiques et financière des projets de transports collectifs : méthode de calcul, paramètres et conventions

Evaluations socio-économiques et financière des projets de transports collectifs : méthode de calcul, paramètres et conventions 1 Juille 2001 Evaluaions socio-économiques e financière des projes de ranspors collecifs : méhode de calcul, paramères e convenions Période de l éude La période de l éude débue à l année de mise en service.

Plus en détail

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance avec modules d adapaion CNC EEA-PAM-5**-F, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-F- son des amplificaeurs de puissance à modules d adapaion

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage Inser à relais HLK Sysème 2000 Insrucion de monage Inser à relais HLK Sysème 2000 Ar. No.: 0303 00 Sommaire 1. Consignes relaives au danger 2 2. Principe de foncionnemen 2 3. onage 3 4. Connexion élecrique

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1 Cours sur la logique séquenielle N 1 2 nd B.E.P élecronique LOGIUE SEUENTIELLE : chapire 1 1 - LA MEMORISATION Une des idées principales qui conduisi à l'inroducion de la logique séquenielle fu la nécessié

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

Variateurs de vitesse

Variateurs de vitesse Foncions Variaeurs de viesse Alivar Récapiulaif des foncions Configuraion réglage usine du variaeur Présenaion page 00/ Inerface Homme-Machine (IHM) Descripion page 00/ Foncions d applicaion Gamme de viesse

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion page 2 Présenaion en images des différens élémens page 3 Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens page 4 Diagramme

Plus en détail

CHOIX DE DISJONCTEURS

CHOIX DE DISJONCTEURS CHOX DE DSJONCTEURS 1) Séleciviés des proecions : l y a sélecivié des proecions si un défau, survenan en un poin quelconque du réseau, es éliminé par l appareil de proecion placé immédiaemen en amon du

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

Variateurs de vitesse

Variateurs de vitesse Foncions Variaeurs de iesse Aliar Récapiulaif des foncions Configuraion réglage usine du ariaeur Présenaion page / Inerface Homme-Machine (IHM) Descripion page / Foncions d applicaion Gamme de iesse de

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

JUMO itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur

JUMO itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodsraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse posale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 60030 Télécopieur : +49 661 6003607 EMail : mail@jumo.ne

Plus en détail

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MI IV - 110A DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baize - CP201-69336 Lyon

Plus en détail

2 Compléter un tableau de proportionnalité

2 Compléter un tableau de proportionnalité 1 Reconnaire un ableau de proporionnalié OJECTIF 1 DÉFINITION Il y a proporionnalié dans un ableau de nombres à deux lignes lorsque les nombres de la deuxième ligne s obiennen en muliplian ceux de la première

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

1 ) Organisation simplifiée

1 ) Organisation simplifiée Chapire B.2.4 Machine synchrone 1 ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un converisseur réversible, elle peu foncionner son générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, son moeur. 1.1) Symboles

Plus en détail

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type EAS -Sp Conrol uni Insrucions de monage e de mise en service pour Déclaraion du fabrican Le produi es, conformémen à la direcive 2006/42/CE sur les machines, un composan desiné à êre inégré dans une machine

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GENIE MECANIQUE Session 211 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 2 heures Coefficien : 5 CALCULATRICE AUTORISÉE L emploi de

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Techniques d entraînement

Techniques d entraînement Translaion de caracère max. 0 ABUS Kransyseme Un déplacemen ciblé Techniques d enraînemen Leage France Technique des pôles commuables Un déplacemen rapide de A à B Les poniers expérimenés son familiarisés

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole Les foncions logiques & l algèbre de Boole 1 - Algèbre de Boole Hisorique : Georges BOOLE, philosophe e mahémaicien anglais, publia en 1854 un essai sur les raisonnemens logiques poran sur les proposiions

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

B. OSCILLATIONS, ONDES ET LUMIERE. 1. Introduction. ! Importance des phénomènes périodiques

B. OSCILLATIONS, ONDES ET LUMIERE. 1. Introduction. ! Importance des phénomènes périodiques B. OSCILLATIONS, ONDES ET LUMIERE 1. Inroducion Un oscillaeur es un sysème qui effecue des mouvemens d aller-reour de par e d aure d une posiion moyenne, par un mouvemen plus ou moins régulier. Si les

Plus en détail

J itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur

J itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodsraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse posale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 60030 Télécopieur : +49 661 6003607 EMail : mail@jumo.ne

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Les liaisons numeriques

Les liaisons numeriques SSI SCIENCES DE L INGENIEUR FICHE DE cours Les liaisons numeriques V Chassilian S Jo Avignon 1. Définiion Les liaisons numériques permeen de ransmere des informaions binaires d un sysème informaique e/ou

Plus en détail

Nom, prénom N de candidat Date ...

Nom, prénom N de candidat Date ... Série 2013 Procédures de qualificaion Elecricienne de monage CFC Elecricien de monage CFC Connaissances professionnelles écries Pos. 3 Documenaion echnique: 3.2.2 Schéma d insallaion Nom, prénom N de candida

Plus en détail

Relais embrochables. Relais universels type RU. Présentation. Relais. Embases

Relais embrochables. Relais universels type RU. Présentation. Relais. Embases elais embrochables elais universels ype Présenaion elais 1 n voyan mécanique indique la posiion des conacs. Le voyan es orange lorsque les conacs son enclenchés. 3 1 5 4 2 2 ne version compore un voyan

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

Electro-aimant rotatif DC G DA

Electro-aimant rotatif DC G DA SPÉCIALISTE POUR APPAREILLAGES ELECTROMAGNETIQUES La Qualié depuis 1912 Elecro-aiman roaif DC 6 Groupe de produis G DA Selon DIN VDE 0580 Courbe caracérisique du couple ascendane (pour des faceurs de marche

Plus en détail

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical «

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical « STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE INDUSTRIEL (API) Remarque préliminaire : les paries de TP repérées par un rai verical «ravail préparaoire à faire à la maison.» corresponden

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

TP N 2 REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE

TP N 2 REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE Commande de machines TP N 2 REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE - Objecifs : Eude du foncionnemen du redresseur simple alernance commandé. Analyser l évoluion de la ension e du couran à la sorie du converisseur

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail