Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité?"

Transcription

1 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité?

2 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? Contenu A PROPOS D ISEMOA POURQUOI AVONS-NOUS TOUS BESOIN DE L ACCESSIBILITE?... 4 L'ACCESSIBILITE EST ESSENTIELLE POUR QUI?... 4 L'ACCESSIBILITE EST ESSENTIELLE - POURQUOI? LES BARRIERES AUX DEPLACEMENTS L ACCESSIBILITE POUR TOUS - COMMENT FAIRE? RECOMMANDATIONS DE BASE POUR UNE INFORMATION / COMMUNICATION PLUS ACCESSIBLE RECOMMANDATIONS DE BASE POUR DES ESPACES PUBLICS PLUS ACCESSIBLES RECOMMANDATIONS DE BASE POUR DES TRANSPORTS EN COMMUN PLUS ACCESSIBLES. 30 RECOMMANDATIONS DE BASE POUR DES SERVICES PUBLICS PLUS ACCESSIBLES RECOMMANDATIONS DE BASE POUR PERMETTRE AUX PMR DE CONTACTER LES SERVICES APRES VENTE PLUS QU UN CONCEPT, UN REFLEXE A PRENDRE! / 37

3 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? A PROPOS D ISEMOA ISEMOA est un projet européen soutenu par la Commission Européenne dans le cadre du programme Énergie Intelligente Europe (EIE). ISEMOA est l'acronyme de l expression anglophone «Improving Seamless Energy-efficient MObility chains for All. Concrètement, ISEMOA fournit aux collectivités territoriales un outil pour améliorer les chaînes de déplacements, en les rendant accessibles à tous. L amélioration de la mise en accessibilité des espaces publics et des transports en commun renforcera leur attractivité et permettra des déplacements plus sur pour les piétons et les cyclistes. Et ainsi permettre des modes de vie moins dépendants de la voiture individuelle. Pour atteindre ce but, ISEMOA développe un outil d audit des politiques publiques locales, départementales ou régionales pour rendre accessibles les déplacements porte à porte. Avec l aide d un auditeur extérieur, les acteurs locaux analysent le niveau actuel de l accessibilité de la voirie et des transports en commun. Ensuite, ils définissent ensemble un plan d action pour améliorer de manière permanente la mise en accessibilité. Plus d'informations sont disponibles sur et auprès de la coordinatrice du projet, Michaela Kargl du centre de recherche autrichien sur la mobilité FGM- AMOR Déni de responsabilité juridique : Le contenu de ce rapport n'engage que la responsabilité de son auteur et ne représente pas l'opinion de la Commission Européenne. Elle n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y figurent. Cette brochure a été développée dans le cadre du projet européen ISEMOA «Accessibilité et mobilité durable pour tous» en octobre ISEMOA est cofinancé par l'union européenne dans le cadre du programme STEER, IEE / 37

4 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? 1 POURQUOI AVONS-NOUS TOUS BESOIN DE L ACCESSIBILITE? L'accessibilité est essentielle Pour qui? Tobias 11 ans. Après avoir terminé ses devoirs, il aime rendre visite à ses amis. Il utilise souvent sa trottinette car c'est plus amusant que de marcher. Et il peut gagner du temps. Quand il veut rendre visite à autre camarade de classe, qui vit à environ 15 kilomètres de chez lui, Tobias prend alors le bus. Mme G 85 ans. Chaque jour, elle fait une petite promenade pour faire un peu d exercice et respirer l'air frais. Si elle peut marcher seule avec sa canne, elle préfère s accouder avec quelqu'un. Jusqu'à l'année dernière, elle aimait jouer aux cartes, mais depuis que sa vue baisse, elle ne peut plus jouer. 4/ 37

5 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? M.M. Il est devenu père d un petit garçon il y a quatre mois. Il aime son travail de menuisier, mais il est impatient de rentrer à la maison pour partager du temps avec son épouse et son fils. Les weekends, il aime se balader avec son fils. M.R. Il est père de deux enfants, une fille de quatre ans et un garçon de deux ans. Il est heureux que ses deux enfants aillent désormais à la même école maternelle. Cela lui facilite la vie. Il gagne du temps car il peut les déposer le matin sur le chemin de sont travail, sans faire un grand détour. Mme O. Elle a récemment reçu son diplôme de géographe, et travaille maintenant dans le secteur du tourisme. Comme beaucoup de jeunes femmes, elle aime faire des emplettes et sortir le soir. Pendant ses vacances, elle aime voyager et visiter les pays étrangers. Elle utilise un fauteuil roulant électrique depuis plus de 10 ans. 5/ 37

6 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? M.S., Il travaille en tant que scientifique dans un institut de recherche spatiale. Quand il donne des conférences à l'université, il s y rend en transport en commun. M.S. est aveugle, et donc il est heureux que, de nos jours, il y ait de l'information audible dans le bus. Cela lui donne plus de sérénité pour identifier le bon arrêt. Mme W et sa petite fille Elena. Elles sont toutes deux impatientes qu Elena puisse aller seule à l'école. Mais actuellement, c'est trop dangereux, car il y a plusieurs rues passantes à traverser. Mme W. ne conduit pas de voiture, et aime la marche à pied sur de courtes distances pour faire ses courses ou aller chercher Elena à l'école. M.K. Il est déjà retraité mais il toujours occupé avec sa maison et son jardin. Ses passe-temps sont la randonnée et la danse en groupe qu il pratique avec sa femme. M.K. éprouve des difficultés d audition et utilise une prothèse auditive depuis plusieurs années. 6/ 37

7 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? Nous connaissons tous des personnes avec des profils proches dans notre entourage, ou nous avons déjà vécu une des ces situations, ou nous en vivrons une dans le futur. À première vue, elles n'ont rien beaucoup en commun. Pourtant, elles rencontrent toutes des difficultés pour se déplacer sur les espaces publics et dans les transports en commun. Ainsi, elles appartiennent au groupe des personnes à mobilité réduite (PMR). Les personnes à mobilité réduite regroupent les personnes avec un handicap, mais pas que. Il y a aussi les personnes âgées (notamment celles âgées de plus de 75 ans), les enfants, les personnes qui accompagnent les enfants en bas âge, les daltoniens, les personnes illettrées, les accidentées en rééducation ainsi que les personnes avec : des bagages lourds et volumineux des difficultés d apprentissage ou de lecture des connaissances limitées de la langue locale des difficultés d orientation des problèmes de santé mentale des problèmes musculaires, tendineux, cardiaques, d arthrite, de mobilité de la hanche Les experts estiment que 35 à 40 % des européens font face à des difficultés pour se déplacer à pied, à vélo ou en transport en commun 1. 1 Access and Inclusion Improving Transport Accessibility for All, CEMT/CM(2006)7FINAL, p. 3. 7/ 37

8 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? En ajoutant également les situations de handicap à court terme, telles que porter des sacs lourds, se remettre d une maladie ou d une opération, visiter un pays étranger, etc., nous constatons que nous sommes tous en situation de mobilité réduite à un jour ou l autre. Nous sommes tous confrontés à des difficultés lors de nos déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun. Bien que la fréquence et la sévérité de notre exposition à ces contraintes nous distinguent les uns des autres, nous devons offrir les mêmes conditions de déplacements pour une question d équité et d égalité. 8/ 37

9 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? L'accessibilité est essentielle - Pourquoi? La mobilité est partie intégrante de nos vies, de nos activités quotidiennes et de loisirs. Chaque jour, chacun de nous est «mobile» pour aller à l'école, au travail, chez le docteur, faire des courses, rencontrer ses amis, aller au restaurant, aller à la salle de sport, aller au cinéma ou simplement pour se balader à pied ou à vélo, etc. L'accessibilité apporte des solutions pour que chacun puisse s y rendre facilement Chaque voyage est une chaîne de mobilité, composée de plusieurs maillons. L illustration ci-dessous présente certains de ces maillons avant, pendant et après le déplacement : Généralement, les citoyens commencent leur déplacement une fois qu ils sont rassurés sur le probable bon déroulement de chacun des maillons pour atteindre leur destination finale. Si un seul maillon de la chaîne de mobilité ne fonctionne pas correctement, qu il y a une barrière, alors c est la chaîne entière qui ne fonctionne pas. C est pourquoi il est primordial que toute la chaîne du déplacement soit entièrement accessible. 9/ 37

10 Pourquoi avons-nous tous besoin, un jour ou l autre, de l accessibilité? Ceci est d autant plus vrai pour les PMR car certaines nuisances peuvent devenir de graves problèmes. Par exemple, certaines populations ne pourront pas se déplacer si elles n ont pas d itinéraires alternatifs à celui où il y a : Une rue avec beaucoup de trafic et des risques aux traversées. L ensemble du déplacement est inaccessible pour un enfant. Pas assez d équipements où s'asseoir et se reposer. L'itinéraire de l ensemble du déplacement est inaccessible pour une personne âgée. une marche. L ensemble du déplacement est inaccessible pour un utilisateur de fauteuil roulant. un escalier. L ensemble du déplacement est inaccessible pour une personne avec son caddie ou sa poussette. Une impossibilité de réserver un service de bus à la demande par téléphone dans une langue étrangère. Un étranger ne pourra pas accéder à ce service. Rendre plus accessibles les espaces publics et les transports en commun pour permettre à chacun de se déplacer quotidiennement avec des modes durables (marche, vélo, transport en commun) est un enjeu de société. Les besoins de toutes ces populations doivent être pris en considération dans la planification, la conception, la construction, l'organisation, et l'entretien des espaces publics et des transports en commun. L objectif est alors d éviter ou supprimer les freins à la mobilité. 10/ 37

11 Les barrières aux déplacements 2 LES BARRIERES AUX DEPLACEMENTS Les barrières et freins sont présents tout au long de la chaîne de mobilité : avant le déplacement: tout le monde a besoin d'informations détaillées et fiables sur les itinéraires possibles, recommandés ainsi que sur les services disponibles. Ceci est d autant plus vrai lors de déplacements peu familiers, tels que visiter un endroit où nous n'avons jamais été auparavant ou essayer un nouveau mode de transport. Les barrières rencontrées en amont du déplacement rendent la planification et l organisation du voyage difficile. pendant le déplacement, les PMR ont besoin de repères facilement identifiables pour s orienter et d espaces de circulations convenables. C est une condition nécessaire pour leur permettent de se déplacer confortablement. après le déplacement. Les passagers aimeraient parfois entrer en contact avec l exploitant du réseau de transports en commun ou avec les services de la ville afin de demander de l'aide pour retrouver des affaires perdues ou pour partager leur expérience (plaintes, suggestions d amélioration, remerciements). A chaque fois que ces besoins communs ne sont pas pris en considération dans la planification, la conception, la construction, l'organisation, et l'entretien des espaces publics et des transports en commun, les barrières impactent toutes les étapes de la chaîne de mobilité. Voici quelques exemples des barrières communes : 11/ 37

12 Les barrières aux déplacements Avant le déplacement L'information nécessaire fournit au bureau d information n existe pas, est incomplète ou n est pas accessible si la personne n est pas formée à l accueil des PMR. Les guichets d accueils ne sont pas équipés de boucles inductives. Pendant le déplacement Les trottoirs sont resserrés, trop étroits ou les itinéraires de substitution sont mal indiqués Les escaliers ou les escalators sont l unique passage possible, sans alternative via une rampe ou un ascenseur. 12/ 37

13 Les barrières aux déplacements Les rampes ou obstacles ne sont pas assez contrastés avec les couleurs environnantes. Des mains courante dans les rampes ou escaliers n existent pas ou ne sont présentes que d un côté. Et la couleur de la rambarde n est pas contrastée avec celle du mur. Les pentes du trottoir sont trop transversales, longitudinales ou s étendent sur de très longues distances Les revêtements des trottoirs sont inégaux, glissants et peu confortables. 13/ 37

14 Les barrières aux déplacements L'entretien de l'infrastructure piétonnière n'est pas une priorité. Il n'y a pas d équipements tels des murs, barrières, blocs de pierres pour segmenter les espaces de circulation des personnes aveugles Il n'y a aucune différence de niveau et de repère tactile entre le trottoir, la piste cyclable et la route. Il n y a pas de bateaux aux croisements. 14/ 37

15 Les barrières aux déplacements Les feux bicolores ne sont pas accessibles pour tous Il n y a pas de possibilités de traversées sécurisées pour les piétons. Il n y a pas assez d équipements pour se reposer, notamment des abris lorsqu il pleut. Il n y a pas assez de toilettes publiques accessibles. 15/ 37

16 Les barrières aux déplacements Des piétons sont forcés de faire des détours à cause d effets de coupures dus à l inexistence de raccourcis dans les grands blocs. Il y a des situations craintives telles que les foules ou les véhicules passants à grande vitesse, Il y a des secteurs où les gens, comme les piétons, ne sentent pas en sécurité. Ces endroits «menaçants» peuvent être les croisements souterrains piétonniers, les stations souterraines de transports en commun, et les lieux peu fréquentés ou avec un faible éclairage. Les lieux d activités quotidiennes (supermarchés, salle de sport, administrations, cinémas, etc.) ne sont pas conçus pour des clients arrivant à pied, à vélo ou en transport en commun. 16/ 37

17 Les barrières aux déplacements Les cheminements ne sont pas conçus pour les bicyclettes avec des remorques, des tricycles, des tandem-cycles, etc. L'information-passager aux arrêts et aux stations de transports en commun n est pas toujours accessible, ni facile de comprendre. Les nombreux lieux de passage et couloirs de certaines stations de transports en commun rendent l orientation plus difficile. Obtenir un ticket depuis un distributeur automatique peut être un défi. 17/ 37

18 Les barrières aux déplacements Lorsqu il y a plusieurs véhicules simultanément à un arrêt ou à une gare, il est difficile d'identifier le bon véhicule. A cause des reflets, d un mauvais éclairage, ou de la saleté et de la poussière, le numéro de la ligne et la destination finale des véhicules de transport en commun ne sont pas toujours facilement lisibles. Descendre d un bus est difficile à cause de l écart entre la plate-forme et le véhicule, ou quand il y a des marches à l'entrée du véhicule. Les véhicules de transport en commun s'arrêtent trop loin du bord, soit car le conducteur ne s en souci pas, soit car l'accès à l'arrêt est obstrué par des obstacles telle qu une voiture mal garée. 18/ 37

19 Les barrières aux déplacements Être assis n est pas garanti lorsque le véhicule repart. L'espace pour les fauteuils roulants ou les landaus est limité. Il est difficile d'identifier les barres et poignées pour s agripper à l'intérieur du véhicule de transport en commun Les véhicules de transports en commun sont toujours en circulation alors que certains dispositifs techniques tels que les rampes, les ascenseurs, les haut-parleurs, les affichages/écrans pour l'information en temps réel ou les toilettes accessibles sont en panne. 19/ 37

20 Les barrières aux déplacements L'information-passager fournie est inexistante, seulement sonore ou visuelle. Il y a une crainte de ne pas pouvoir contacter le personnel si besoin pendant un voyage. Le personnel des transports publics n est pas formé à l accueil des PMR et à leurs besoins spécifiques. En conséquence, les malentendus et les erreurs d'interprétations mutuelles entre le personnel et le client peuvent se produire, menant à des situations inconfortables pour les deux. L information en situation perturbée ne prend pas souvent en considération l'accessibilité. 20/ 37

21 Les barrières aux déplacements Le stress est du aux heures de pointes dans les transports en commun La durée de stationnement est trop courte aux pôles d échanges. Le pas de marche plus lent chez les PMR n est pas pris en compte. Lors de la planification, la priorité est donnée à la réduction des temps d arrêts, négligeant le fait que beaucoup de passagers ont besoin de plus de temps pour monter et descendre du véhicule. Ainsi, les conducteurs subissent une forte pression pour respecter les horaires et ne porte pas la considération nécessaire aux PMR. Manque d'équipements (accessibles) pour déposer temporairement des bagages en gares ou aux pôles d échanges. 21/ 37

22 Les barrières aux déplacements Après le déplacement Manque de clarté des 'informations pour entrer en contact en cas de plainte ou de suggestions pour améliorer l organisation de l'espace public ou les services de transports en commun. Le personnel travaillant aux bureaux des objets perdus/retrouvés n est pas formé à l accueil des PMR. La procédure pour signaler un objet trouvé/perdu n est pas toujours claire. Et souvent, le local n est pas facilement accessible. Pour récupérer des objets perdus, la seule solution est de revenir dans le local. Cela peut poser problème aux personnes qui étaient en transit et vivent loin de ce lieu. 22/ 37

23 Les barrières aux déplacements Les services des objets perdus/trouvés ne sont pas facilement joignables dans un format écrit comme via les SMS ou le fax. 23/ 37

24 L accessibilité pour tous - Comment faire? 3 L ACCESSIBILITE POUR TOUS - COMMENT FAIRE? Il est très important de supprimer ces barrières pour améliorer l'accessibilité des passagers, des cyclistes, et des piétons, avec ou sans aide, pour accéder aux lieux d activités quotidiennes : magasins, jardins d'enfants, services publics, salles de sports et de loisir, etc. Beaucoup de manuels existent pour concevoir des espaces publics, des bâtiments, des infrastructures et des véhicules de transports en commun accessibles. La plupart des pays européens ont des normes pour les rendre accessible. Cependant, elles varient d un pays à l autre. Ce document fournit des recommandations de base pour éviter les barrières les plus courantes dans une chaîne de mobilité. En lisant cette brochure, soyez conscients que : Il n'y a aucune recette universelle ou de «solution magique». Souvent, il y a plusieurs solutions possibles pour lever ou éviter une barrière. Il est essentiel que la solution appliquée soit adaptée aux conditions locales. Une liste de recommandation ne peut pas être exhaustive. Ces recommandations n'énoncent aucun standard technique (tels que les largeurs minimum de trottoir, les pentes maximum, etc.) ; Veuillez vous référer aux normes en vigueur dans votre pays. 24 / 37

25 L accessibilité pour tous - Comment faire? L'amélioration de l'accessibilité ne consiste pas en des solutions spécifiques pour certaines catégories uniquement. Elle passe par l amélioration des conditions de déplacement pour tous et les principes de la conception universelle! Pour qu une amélioration continue de l accessibilité soit mise en place, il est essentiel d appliquer les 7 principes de la conception universelle : 1. Être utilisable par tous, quelques soient leurs capacités 2. Répondre aux préférences et capacités d individus de profils très variés 3. Faciliter la compréhension, indépendamment de l'expérience, de la connaissance, des capacités linguistiques, ou du niveau de concentration de l utilisateur 4. Fournir une information compréhensible quelques soient l environnement ambiant ou les capacités de l'utilisateur 5. Réduire au minimum les risques et les conséquences défavorables des actions accidentelles ou fortuites 6. Demander à l individu le moins d effort possible pour un usage efficace et confortable 7. Permettre à quiconque l usage quelque soit la taille du corps, la posture, ou la mobilité de l'utilisateur En appliquant les principes de la conception universelle, des solutions peuvent également être trouvées pour des situations complexes. Par exemple, le «Grazer T» combine un système de guidage tactile pour les personnes non-voyantes et un bateau permettant à toute personne d engager la traversée confortablement. 25 / 37

26 L accessibilité pour tous - Comment faire? La sécurité réelle ou perçue est une des principales barrières au déplacement. Il y a 2 actions à mener pour surmonter ces barrières. 1. Concevoir, construire et maintenir des espaces publics et des transports en commun de telle manière que le risque d insécurité pour toutes les personnes, y compris PMR, soit réduit au minimum. 2. Mettre en place des formations et des actions de sensibilisation sur les solutions pour surmonter les craintes et gagner en confiance. Recommandations de base pour une information / communication plus accessible Fournir une information accessible par l'intermédiaire d au moins 2 sens différents : visuel + audio, visuel + tactile. Fournir plusieurs canaux (Internet/ , téléphone) pour contacter les services clients (centre d'information, réservation/réservation, les demandes d information, etc.) Employer un langage simple. Éviter les longues phrases, les termes techniques, les abréviations, les subjonctifs, 26 / 37

27 L accessibilité pour tous - Comment faire? Structurer clairement l'information Utiliser des graphiques et des pictogrammes faciles à comprendre Fournir des informations visuelles contrastées quelques soient les conditions d ensoleillement Utiliser des tailles de caractères suffisamment grandes en fonction de la distance de lecture Éviter les combinaisons «vert rouge». Ne pas employer les codes couleurs comme seul signe distinctif dans les plans, les diagrammes, les tableaux, les systèmes d'orientation, etc. Fournir des informations audio et visuelles répétables sur demande. S assurer que les sites Web sont accessibles selon les standard d accessibilité du web. Installer des boucles à induction aux guichets d accueil. Former le personnel à la langue des signes. Indiquer sur le badge des agents le drapeau des langues parlées par l agent. Consulter les représentants de différents groupes de PMR dès les étapes de conception pour intégrer leurs remarques. 27 / 37

28 L accessibilité pour tous - Comment faire? Recommandations de base pour des espaces publics plus accessibles Le graphique suivant illustre l'espace minimum dont ont besoin les gens recourant à des équipements pour se déplacer. Figure1: Espaces minimum nécessaire pour les mouvements avec des équipements d aide au déplacement (Sources : Stadt Graz : Alle Menschen de für de Barrierefreies Bauen ; Behindertengerechtes Bauen de für de Schweizerische Fachstelle : Espace public sans d'obstacle - Exigences des personnes handicapées, département des transports Britannique: la mobilité incluse) 28 / 37

29 L accessibilité pour tous - Comment faire? Toujours prévoir l'espace nécessaire pour faciliter le contournement d obstacles Concevoir et construire des trottoirs où deux PMR peuvent facilement se croiser Prévoir des trottoirs des deux côtés des rues passantes des villages, communes et villes. Toujours fournir une rampe ou un ascenseur en alternative aux escaliers ou aux escalators. Fournir des rambardes des deux côtés des escaliers et des rampes. S assurer que les pentes longitudinales ne sont pas trop raides, de préférence inférieures à 6%. Éviter les pentes transversales Éviter les passages piétons souterrains Délimiter le trottoir avec des couleurs contrastées et des revêtements tactiles Identifier les marches et les obstacles avec des couleurs contrastées et des revêtements tactiles Fournir un éclairage suffisant le long des cheminements piétons Fournir des conditions de traversées sécurisées lors que le trafic est élevé S assurer qu'il n'y a pas de trottoirs hauts dont le ressaut dépasse 3 cm Proposer des possibilités de repos accessibles fréquemment. Un banc tous les 300 mètres maximum est recommandé. Mettre à disposition des toilettes accessibles Fournir un système d'orientation tactile lorsqu il n y a pas de guidage tactile «naturel» tel que des murs, des barrières, etc. Fournir une information orale ou tactile aux feux de signalisation piétons 29 / 37

30 L accessibilité pour tous - Comment faire? Entretenir fréquemment les cheminements piétons et cyclistes : balayer et déblayer la neige, prévenir la formation de verglas, réparer les surfaces détériorées, nettoyer les bancs, vider les poubelles, contrôler l'éclairage, Installer un système d'orientation spécifique aux piétons et aux cyclistes Lors des phases de planification de la politique cyclable, prendre en considération également les bicyclettes avec des remorques, des tricycles, et des tandems, qui ont besoin d espaces plus larges, de plus de marge de manœuvre et d un rayon de braquage plus large que celui des cyclistes ordinaires. Offrir des capacités de stationnement appropriées pour les tandems, les bicyclettes avec remorques, et les tricycles. Intégrer les représentants des associations de PMR dans la planification, l exécution et l'évaluation de toute mesure en lien à la rénovation et aux reconstructions neuves, pour bénéficier de leur expérience usager. S assurer que les PMR sont impliqués dans la concertation citoyenne dès le début du processus de planification d espaces partagés, de sorte que leurs besoins et attentes soient pris en considération. Recommandations de base pour des transports en commun plus accessibles Rendre tous les arrêts/stations de transports en commun accessibles, également pour les personnes qui éprouvent des difficultés pour monter/descendre une marche ou qui sont en incapacité d utiliser un ascenseur. Prévoir des espaces de repos à l abri des intempéries, accessibles aux arrêts de transport en commun. 30 / 37

31 L accessibilité pour tous - Comment faire? Fournir une information-voyageur facile à comprendre à chaque arrêt de transport en commun. Prévoir des espaces pour les fauteuils roulants et poussettes pour manœuvrer sans risque avant la monter dans le bus Concevoir des stations bien agencées et structurées pour une compréhension claire des espaces Fournir un système d'orientation visuel et tactile dans les gares et pôles d échanges S assurer que les distributeurs de tickets sont accessibles pour tous Fournir une alternative aux distributeurs de ticket pour acheter des titres de transport. Rendre le plan de réseau de transport en commun, les horaires, et la gamme tarifaire faciles à comprendre et mémoriser Faire attention que les procédures d évacuations soient clairement communiquées à tous les passagers dans un format accessible Communiquer les procédures de secours dans des formats accessibles. S assurer que les informations sur les girouettes soient lisibles quelques soient les conditions climatiques et l heure de la journée Équiper tous les véhicules de transport en commun de dispositifs techniques pour aider les PMR à surmonter l'espace horizontal et vertical entre le véhicule et la plate-forme. Imposer une réglementation stricte sur le stationnement voiture sur les zones d arrêts des transports en commun Donner la priorité à l'entretien et la réparation aux équipements indispensables à une bonne accessibilité : information en temps réel de passager, rampes, ascenseurs Former le personnel à l accueil des PMR 31 / 37

32 L accessibilité pour tous - Comment faire? Fournir des emplacements adaptés aux PRM à proximité des entrées/sorties du véhicule. Fournir des mains courantes, appuis mains, poignées dans les véhicules qui soient contrastées avec les couleurs du véhicule et facilement accessibles par tous les passagers Permettre aux fauteuils roulants et landaus de stationner dans les transports en commun Fournir des informations-voyageurs en temps réels aux formats visuel et audio Demander au personnel d être facilement joignable par les passagers qui ont besoin d'aide Prendre en considération la vitesse de marche plus lente des PMR lors de la planification des grilles horaires des transports en commun. Éviter les distances trop longues pour rejoindre à pied les arrêts de transport en commun ou les arrêts de transports en commun difficilement accessibles aux piétons S assurer que les PMR sont impliqués dans la concertation citoyenne dès le début du processus de planification d espaces partagés, de sorte que leurs besoins et attentes soient pris en considération. Recommandations de base pour des services publics plus accessibles Former les techniciens en charge des politiques urbaines, des déplacements, de la voirie au sein des collectivités territoriales et les chefs de projet immobiliers qui interviennent sur la conception des services quotidiens (supermarchés, épiceries, équipements sportifs, écoles, jardins d'enfants, centres de soins, centres sociaux, 32 / 37

33 L accessibilité pour tous - Comment faire? commerces, ) soient accessibles pour les piétons, les cyclistes, et les passagers des transports publics. Intégrer l'accessibilité des piétons, cyclistes, et usagers des transports publics comme condition pour obtenir un permis de construire des services de la vie quotidienne. Intégrer l'accessibilité des services quotidiens pour les piétons, les cyclistes, et les usagers des transports publics comme principe de la planification d'utilisation du sol Faire de l accessibilité pour tous aux services de la vie quotidienne un principe de base dans la planification urbaine. Rendre le grand public conscient de l'importance de l'accessibilité sans voiture pour accéder aux services de la vie quotidienne. Recommandations de base pour permettre aux PMR de contacter les services après vente Identifier un point de contact pour rassembler les commentaires des clients sur les barrières rencontrées sur l'espace public et dans les transports en commun Rendre accessible le bureau des objets trouvés/perdus S assurer que le personnel d accueil soit formé à l accueil des PMR Fournir des informations claires et accessibles pour contacter le service après vente ou des objets trouvés, en diversifiant les canaux de contact : sites Internet de la ville ou de l exploitant des transports en commun, du journal local, des brochures et panneaux d informations des transports en commun et puissent être joignable via différents canaux d informations : courriel, courrier, site Internet, téléphone, fax, et contact en vis-à-vis. S assurer que le retour d expérience soit transmis à la personne en charge de la planification et de l exploitation dans les services de la ville Répondre dans un format accessible 33 / 37

Introduction au système de management par la qualité ISEMOA

Introduction au système de management par la qualité ISEMOA Introduction au système de management par la qualité ISEMOA www.isemoa.eu Le projet a débuté en mai 2010 et se poursuivra jusqu en mai 2013. ISEMOA est cofinancé par l Union Européenne dans le cadre de

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques L ACCESSIBILITE Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques DEFINITION Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/30 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

Transports publics. Problématiques traitées : FICHE

Transports publics. Problématiques traitées : FICHE Transports publics Lors de ses déplacements à l intérieur de sa commune, un piéton peut avoir régulièrement besoin des transports publics : afin de parcourir des distances qu il juge trop longues, pour

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP DEFINITIONS E.R.P L abréviation E.R.P, établissements recevant du public, défini dans l'article R123-2 du Code de la construction et de l'habitation, nous indique en droit français les lieux privés ou

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN COMPTE L ACCESSIBILITE

NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN COMPTE L ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires ARIEGE S.C.A.T. Accessibilité Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux établissements recevant du public NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN

Plus en détail

Mobilité lors d'événements spéciaux extérieurs

Mobilité lors d'événements spéciaux extérieurs - Respecte les normes du Code de construction du Québec - Chapitre 1, Bâtiment et du Code national du bâtiment - Canada 2005 (modifié). - Constitue le résultat du vécu des personnes ayant une déficience,

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES

ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES - La loi d orientation du 30 juin 1975 en faveur des personnes handicapées, - La loi du 13 juillet 1991 portant diverses

Plus en détail

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE Notice de prise en compte de l accessibilité aux personnes Handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Notice à compléter et à joindre en trois exemplaires

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE direction départementale de l Equipement et de l agriculture Cher Notice de prise en compte de l'accessibilité aux personnes handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE Référence : Piscine de Vic en Bigorre 10 10.04.12 Le 13/04/2012 Date de visite : 13/04/2012 Technicien : Métais Loïc Piscine de Vic en Bigorre 1/23 SOMMAIRE NOTE

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs (Arrêté du 1 août 2006 modifié par l'arrêté du 30 novembre 2007) Direction Départementale de l'équipement des Hautes-Alpes - SAUL/HG - 05/11/09

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics Ordonnance du DETEC concernant les exigences techniques sur les aménagements visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics (OETHand) du 22 mai 2006 (Etat le 20 juin 2006) Le

Plus en détail

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires L'ACCESSIBILITE R un enjeu pour tous Présentation octobre 2010 Direction Départementale des Territoires Le plan de l'intervention 1. La loi et ses objectifs 2. Les règles applicables aux ERP 3. Les éléments

Plus en détail

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE PRODUIT PAR : Association des Personnes Handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO) 100 rue Ste-Marie La Prairie (Québec) J5R 1E8 Téléphone :

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

L'accessibilité en questions

L'accessibilité en questions L'accessibilité en questions ( ) c est notre société toute entière que nous aidons à respirer, à mieux vivre, à être plus humaine. Jacques Chirac Interview télévisée du 14 juillet 2002 Sommaire L éditorial

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.)

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) et aux installations ouvertes au public (I.O.P.) en référence aux articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL

RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL L Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) tient tout d abord à souligner l initiative de la Ville de Montréal, conviant différents partenaires

Plus en détail

2- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

2- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE Modèle de notice explicative accessibilité aux personnes handicapées des établissements et installations ouverts au public (E.R.P. et I.O.P.) à inclure dans le dossier «accessibilité» prévue par les articles

Plus en détail

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers?

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? ORT 19 décembre 2014 Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? 1 Sommaire 1 - La structure de Tisséo 2 - Les effets du changement législatif

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS Date de finalisation du diagnostic : 30/10/2014 Niveau d'accessibilité de votre établissement : Repérer : 48 % L usager doit pouvoir identifier le cheminement conduisant

Plus en détail

Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif

Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif Journée territoriale de l'accessibilité 24 juin 2014 Direction Direction départementale Départementale des des Territoires Territoires SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Les principales

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse direction départementale des Territoires Creuse Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement

Plus en détail

CRÉER UN JEU DE PISTE ACCESSIBLE EN MILIEU URBAIN

CRÉER UN JEU DE PISTE ACCESSIBLE EN MILIEU URBAIN LES SERVICES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME PARIS ILE-DE-FRANCE POUR LES PROFESSIONNELS Accessibilité Qualité de l accueil à Paris Ile-de-France N 3 OCT 2013 CRÉER UN JEU DE PISTE ACCESSIBLE EN MILIEU

Plus en détail

PREFECTURE DE LOIR ET CHER

PREFECTURE DE LOIR ET CHER SOUS-COMMISSION DEPARTEMENTALE D ACCESSIBILITE Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de Loir et Cher 17 quai de l Abbé Grégoire 41012 BLOIS CEDEX Tél : 02.54.55.75.22 Fax : 02.54.55.75.73

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007 Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation

1- RAPPELS. Réglementation Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) prévue par les articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction

Plus en détail

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur Une démarche citoyenne Exemples de limites à la mobilité durable Constats en bref Caractéristiques de la population - Les 20-34 ans constituent la

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 1ère partie La législation Accessibilité: le principe La

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 4 Conclusion Accessibilité aux handicapés : un grand principe

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Ces fiches sont prévues pour les Mairies classées en 5ème catégorie.

Ces fiches sont prévues pour les Mairies classées en 5ème catégorie. Remplissez le questionnaire suivant et adressez-le nous afin que l on puisse vous aider dans votre démarche de mise en accessibilité de votre établissement. L adresse mail de réponse est contact@link-access.fr

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/35 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE Bureau Gestion des Politiques Publiques Mission Accessibilité Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP 09-2011 http://www.ville-libourne.fr La loi du 11 février 2005 dite "Loi Handicap" vise à susciter un nouvel élan dans la prise en compte de l'insertion

Plus en détail

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants)

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants) transport mécanique 07 - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Loi du 11 février 2005 modifications suite à la publication de l ordonnance du 25 septembre 2014 et du décret du 8 décembre 2014 Après

Plus en détail

MUSÉE DE L ART WALLON

MUSÉE DE L ART WALLON Mars 2006 Page 1 sur 21 MUSÉE DE L ART WALLON Ilot St-Georges En Féronstrée, 86 4000 Liège Tél. : 04/ 221 92 31 Fax : 04/ 221 92 32 E-Mail : musee.artwallon@liege.be 0 0 5 1 4 0 Avec le soutien financier

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

Guidage des piétons aux abords des chantiers

Guidage des piétons aux abords des chantiers Guidage des piétons aux abords des chantiers Indications pour les autorités compétentes et les entreprises de construction Dominik Bucheli Samuel Flükiger Adrian Halter Thomas Schweizer 1 Sommaire 1. 2.

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ).

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ). 1. Les aménagements type bandes : a) L'accotement revêtu L'accotement revêtu est une bande dite de refuge ou de récupération. Partie intégrante de la chaussée, de part et d'autre des voies de circulation

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie Direction Départementale des Territoires des Yvelines Séance du 30 octobre 2012 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations DREAL

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

Rampes, marches et escaliers

Rampes, marches et escaliers Rampes, marches et escaliers Marches et escaliers représentent un obstacle à la mobilité de nombreuses personnes, même si certaines solutions techniques telles que mains courantes et paliers - permettent

Plus en détail

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES PLAN D ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES ESPACES PUBLICS Version 1 octobre 2009 1 ARTICLE 1 - CONTEXTE Le présent guide de recommandations numériques a pour objet de

Plus en détail

Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP)

Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP) Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP) En application de la loi du 11 février 2005, tous les bâtiments recevant du public (classés ERP de catégorie 1 à 5) doivent être

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS Nouveau chapitre 6. Vélo Dossier de consultation Etat de Fribourg, novembre 2013 6 Vélo... 1 6.1 Problématique... 1 6.2 Buts de la politique du canton... 2 6.3 A vélo, en sécurité...

Plus en détail

Critères du Logement adaptable

Critères du Logement adaptable s du logement s adaptable du Logement adaptable Paul Wagelmans Architecte- chargé de recherche CIFFUL 1 Guide d aide à la conception d un logement adaptable Un guide à l attention des décideurs locaux

Plus en détail

évaluez votre accessibilité

évaluez votre accessibilité évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de type commerce, artisanat ou service Entrée du magasin L enseigne est lisible L entrée unique présente un marquage au sol repérable

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE Plan de l intervention Introduction et contexte : 15 min Présentation du questionnaire Identification / échanges : 20 min Présentation du questionnaire

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES d un Établissement Recevant du Public (E.R.P.) ou d'une Installation Ouverte au Public (I.O.P.) lors de sa construction ou de sa création À joindre au dossier

Plus en détail

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages Plan de Déplacements Urbains Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages ATELIER DU 28 NOVEMBRE 2005 Cette réunion était consacrée au diagnostic du PDU pour : -

Plus en détail