Réseaux de Capteurs. Réseaux de capteurs sans-fil. Anatomie d un capteur : exemple TelosB. Architecture d un réseau WSN.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseaux de Capteurs. Réseaux de capteurs sans-fil. Anatomie d un capteur : exemple TelosB. Architecture d un réseau WSN."

Transcription

1 Réseaux de capteurs sansfil Réseaux de Capteurs WSN : Wireless Sensor Networks Capteurs : autoalimentation (batterie embarquée) Capacités de calcul Faible mémoire Communications sans fil Faible coût Architecture d un réseau WSN Réseau autoorganisé Collecte d informations Acheminement vers une destination cible : gateway / sink Traitement de l information station de travail, internet gateway gateway WSN WSN Anatomie d un capteur : exemple TelosB Processeur TI MSP430 (8 MHz, 10 KB RAM) Transmission : (ZigBee) : 250 Kbps ( GHz) Antenne intégrée Flash 1 MB Capteurs Lumière Température Humidité Système d exploitation (TinyOS) Anatomie d un capteur : exemple TelosB note : PAR vs TSR Joint Test Action Group : accès auxiliaire aux broches d entréesortie des composants numériques

2 Anatomie d un capteur : exemple TelosB Exemple de capteurs crossbow Supply Voltage Supervisor code d exécution Exemple de capteurs crossbow Exemple de capteurs crossbow Applications Applications : Monitoring médical Agriculture de précision Surveillance de zones en environnement hostile Industrie Transport Tracking... Projet Great Duck Island Great Duck Island is a 237acre island located off the coast of Maine and an important nesting ground for Leach's Storm Petrel, a common New England seabird. In spring 2002, the College of the Atlantic, in collaboration with the University of California, Berkeley, and Intel Corp., deployed a sensor network consisting of 32~motes on the island to monitor the Petrel's nesting behavior. Using a sensor network allowed scientists to continually measure environmental data in and around the Petrel's nesting burrows without disturbing the nesting birds. Over a threemonth period during summer 2002, the sensor network delivered 1.8~million measurement packets to its base station, with individual motes delivering up to 50,000 packets. Each mote was programmed to measure several environmental variables including temperature, humidity, barometric pressure, and light level. We are developing an application that uses data from the sensor network's measurement database to reconstruct a selected measured variable at every location inside the area covered by the sensor network, by interpolating measured values between mote locations. A reconstruction is then evolved over time and used to create an animation of the weather conditions on Great Duck Island data for the measurement period. The data structures and algorithms we are developing in the course of this project are independent of the specific circumstances of the Great Duck Island sensor network, especially of the number and distribution of motes and the type of measured variables. We anticipate that our work will be applicable to a wide variety of data soon to be generated by more complex, nextgeneration sensor networks. Center for Information Technology Research in the Interest of Society

3 Projet Great Duck Island Projet ZebraNet Surveillance de l environnement des oiseaux marins 32 capteurs (humidité, lumière, température, pression...) données accessibles à partir d internet via lien satellite Projet ZebraNet (2004) Surveillance des zèbres dans les réserves africaines (Kenya) Travail avec les biologistes Etudes de l espèces, des interactions Projet ZebraNet Contrôle de l environnement Surveillance de volcans, ex:tungurahua, Equateur Harvard Sensor Network Lab Contrôle de l agriculture Wireless Vineyard Monitoring Contrôle de l agriculture Underground WSN

4 Surveillance médicale Surveillance des individus et/ou de leur environnement Projet Wireless Sensor for Medical Care, Havard Univ. Projet CASPER, France Telecom, INRIA Contrôle de structures, ex: G.G. Contrôle de structures SHM : Structural Health Monitoring ex : Golden Gate Contrôle de structures, ex: G.G. 51 noeuds Max 43 sauts Contrôle de structures, ex: G.G. Capteur d inclinaison (Accéléromètre) MicroController Unit : Analog 2 Digital Converter CPU + programme + Data + interfaces Contrôle de structures, ex: G.G.

5 Contrôle de structures, ex: G.G. Contrôle de structures, ex: G.G Réseaux de capteurs et communication Contraintes d'exécution? Applications différentes = Besoins différents Contraintes spécifiques à l application Ressources limitées Niveau de criticité différent selon utilisation Criticité dans les systèmes embarqués Durée de vie = énergie WSN utilisés dans des domaines très hétérogènes. 802 Noeuds considérés : point de vue individuel ou point de vue collectif? Consommation d énergie : Mesures Calcul Transmission : Emission ET réception

6 Pile protocolaire WSN et communications Groupe de travail WPAN : Wireless Personal Aera Networks 7 groupes d étude chaque groupe d étude consacré à un type d utilisation Groupes d études Groupe 1 : WPAN / Bluetooth Groupe 2 : Coexistence Groupe 3 : High Rate WPAN (HRWPAN) Groupe 4 : Low Rate WPAN (LRWPAN) Groupe 5 : Mesh Networking Groupe 6 : Body Aera Networking (BAN) Groupe 7 : Visible Light Communications IEEE Standard pour les réseaux LRWPAN Appareils à faible consommation d énergie Faible coût de déploiement Spécifications de base : portée 10 m, transfert 250 kbit/s Compromis pour dispositifs plus contraints : Réduction de débit à 20/40 kbit/s définit uniquement les couches basses (PHY + MAC) ne définit pas les couches hautes : base pour les spécifications ZigBee, ISA100.11a, WirelessHART, MiWi Interaction possible avec la LLC IEEE grâce à une souscouche de convergence IEEE Architecture protocolaire de : définit uniquement les couches basses : PHY + MAC Sert de base pour les spécifications des couches hautes. ex: ZigBee, ISA100.11a, WirelessHART, Interaction avec la LLC IEEE via souscouche de convergence Deux types de noeuds : Types de noeuds FFD : FullFonction Device Fonctionne comme Coordinateur ou noeud simple Font office de routeur dans un réseau peertopeer RFD : ReducedFunction Device Fonctions réduites, élémentaires Elements terminaux du réseau. Ne communiquent qu avec des FFD

7 Topologie d un réseau Etoile PeertoPeer Arbre (ClusterTree) un noeud n est associé qu à un seul FFD Au moins un FFD joue le rôle d un coordinateur : Couche physique ISM: Industrial, Scientific and Medical radio bands Trois bandes de fréquences : MHz : Europe, 1 canal MHz : Amerique du nord, 10 canaux (ext. à 30) GHz : Mondial, 16 canaux Extensions en Chine, au Japon : Couche MAC Caractéristiques : Gestion des balises Accès au canal Gestion des GTS : Guaranteed Time Slot Validation des trames Mécanismes de Sécurité Accès au médium Accès à un médium filaire, ex réseaux ethernet : CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access : méthode probabiliste Ajout d un mécanisme de détection des collision : / CD Inopérant dans les réseaux radio : impossibilité d écouter et recevoir simultanément problème du noeud caché : les collisions au niveau du récepteur ne sont pas détectées par l émetteur A B C Rappel : CSMA/CA Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance Méthode probabiliste d accès à un réseau radio Un paquet de données doit être acquitté Temps d attente, accès probabiliste view=exh&src=45 Rappel : CSMA/CA Scénario d un noeud envoyant un message : écoute du canal durant une période DIFS si pas de transmission durant cette période : envoie du message attente d une période SIFS < DIFS réception d un accusé de réception si une transmission occure : attente d une nouvelle période DIFS + Tbackoff nouvelle tentative

8 Rappel : CSMA/CA DIFS DIFS DIFS station 1 Calcul du Tbackoff : CW = Contention Windows Temps découpé en slot Tbackoff = random(0, CW) * taille Slot A chaque collision, la taille de CW double Tant qu il n atteint pas 0, Tbackoff est est décrémenté du nombre de slots durant lesquels aucune transmission n a été détectée station 2 station 3 point d accès SIFS DIFS SIFS DIFS SIFS média radio Limites de CMSA/CA CSMA/CA avec RTS/CTS CSMA/CA ne résoud pas le problème du noeud caché DIFS SIFS Mécanismes supplémentaires : RTS / CTS Ready To Send, Clear To Send mécanisme de réservation du canal RTS de la station vers le point d accès CTS du point d accès vers toutes les stations Contient la durée de transmission données + ACK station 1 point d accès station 2 SIFS SIFS DIFS SIFS SIFS SIFS Standard Standard original Amendements au standard a : WPAN Low Rate Alternative PHY b : Révision, Améliorations, Sécurité c : China (PHY) d : Japan (PHY / MAC) e : Industrial Applications (MAC) f : Active RFID (PHY / MAC) g : Smart Utility Networks (PHY) Adressage et structures de trames Deux types d adressage des dispositifs adresses courtes : 16 bits (2 octets) adresses longues : 64 bits (8 octets) Quatre types de trames Données ACK : garantissent l accusé de réception commande MAC : contrôle et configuration à distance des noeuds par le coordinateur PAN beacon : trame utilisés uniquement en mode beacon

9 Symboles et couche physique Accès au média Envoi sur la couche physique de symboles Bandes 860MHz et 915MHz :1 symbole = 1 bit Bande 2.4GHz : 1symbole = 4 bits Deux modes de fonctionnement : Mode non beacon utilisant CSMA / CA non slotté Mode beacon, utilisant CSMA / CA slotté, avec envoi de balises à périodes régulières mode non beacon mode non beacon Mode non beacon utilisant CSMA / CA non slotté Conditions d utilisations : Energie pas critique pour le coordinateur (alim secteur) RFD ont peu à transmettre ex : interrupteurs, éteints 99% du temps toujours allumé, alimentation secteur pas de balises => pas de synchronisation accès au canal non garanti Communication dispositif vers coordinateur réveil du dispositif attente pendant une durée aléatoire Ecoute du canal durant une période donnée Si le canal est libre, envoi des données. ACK optionnels, demandés dans le paquet de données, attente durant macackwaitduration, 54 /120 symboles Sinon attente aléatoire avant nouvelle tentative

10 mode non beacon mode non beacon Coordinateur données ACK (optionnel) Dispositif Communication du coordinateur vers un dispositif réception d une requête de demande des données envoi d un accusé de réception de requête ACK envoi des données (si pas de données disponibles, envoi d un bloc de données de taille nulle) réception d un accusé de réception de données mode non beacon CSMA dans Coordinateur Dispositif requête de données ACK Données Variables utilisés : abackoffperiod : 20 symboles (défaut), unité de temps BE : Backoff Exponent, utilisé pour le calcul du backoff macminbe =3, macmaxbe = 5 NB : Nombre de Backoff, initialisé à 0 rappel : Backoff = période d attente avant écoute du canal ACK NB = 0 BE = macminbe CSMA/CA unslotted mode beacon Delay for random (2^BE1) unit backoff periods no NB > macmaxcsmabackoff? yes failure Perform CCA NB = NB +1 BE = min(be+1, macmaxbe) no Channel idle? yes Success Mode beacon (balise) synchronisation des dispositifs avec le coordinateur coordinateur : hibernation, se réveille périodiquement fonctionnement avec balises envoyées régulièrement Synchronisation grâce aux balises réveil des dispositifs quelques instants avant réception de la balise resynchronisation à réception de la balise

11 mode beacon La balise informe les dispositifs : de la durée de la période d activité du coordinateur : superframe a quel moment ils peuvent émettre à quel moment le coordinateur entre en hibernation et pour combien de temps mode beacon Superframe Support de la communication mode beacon Partie active + partie inactive (optionnelle) La balise gère également les mécanismes de réservation de slots dédiés organisation en slots Partie active de la superframe support de toute communication divisée en 16 slots 1 slot pour le beacon des slots Contention Access Period des slots Contention Free Period (optionnels) La taille d une superframes dépend de deux paramètres : SO : macsuperframeorder de domaine {0..14} BO : macbeaconorder organisation en slots Unité de temps aunitbackoffperiod, exprimée en symboles Taille d un slot SO=0 : 3 x aunitbackoffperiod = abaseslotduration (60 symboles) général : 3 x aunitbackoffperiod x 2^SO Taille d une superframe : SD SO=0 : 16 x abaseslotduration = abasesuperframeduration SD : SuperframeDuration = abasesuperframeduration x 2^SO organisation en slots Mode beacon : CAP Intervalle interbalises : BI BI : BeaconInterval = abasesuperframeduration x 2^BO Période d inactivité du coordinateur : I abasesuperframeduration x (2^BO 2^SO) entre15.36 ms et sec à 250 Kbit/s entre 24 ms et sec à 40 Kbit/s entre 48 ms et sec à 20 Kbit/s CAP : Contention Access Period Communication avec contention : CSMA/CA slotté Découpage en slots : les débuts de trames sont synchronisés chaque slot est luimême découpé en backoff period la transaction doit être complétée durant la CAP

12 mode beacon mode beacon Communication dispositif vers coordinateur, CAP réveil du dispositif attente pendant une durée aléatoire Ecoute du canal durant une période donnée Si le canal est libre, envoi des données. ACK optionnels, demandés dans le paquet de données, attente durant macackwaitduration, 54 /120 symboles Sinon attente aléatoire avant nouvelle tentative Coordinateur Balise données ACK (optionnel) Dispositif mode beacon Communication coordinateur vers dispositif, CAP Coordinateur : envoi de la liste des dispositifs ayant des messages en attente dans la balise de début de superframe Dispositif : envoi d une commande MAC DataRequest Coordinateur : envoi d un accusé de réception Dispositif : mode écoute pour une durée de amaxframeresponsetime (1220 symboles) Coordinateur : envoi des données Dispositif : acquittement obligatoire mode beacon Transmission descendante en CAP réalisable sans CSMA slotté si et seulement si : début de transmission entre aturnaroundtime (12 symboles) et aturnaroundtime + aunitbackoffperiod temps suffisant dans la CAP pour espace interframe + accusé de réception Sinon transmission en mode CSMA slotté mode beacon mode beacon Validation d une transmission descendante, CAP Transmission validée seulement si effectuée dans l intervalle de temps imparti. Autrement tout le processus est à réitérer Utilisation du bit more dans l envoi des données pour informer le dispositif qu il reste des paquets en attente Maximum 7 dispositifs informés dans la balise (standard) Coordinateur Dispositif Balise requête de données ACK Données ACK

13 CSMA slotté dans NB = 0 CW = 2 Battery life Extension? yes BE = min(2, macminbe) Variables utilisés : abackoffperiod : 20 symboles (défaut), unité de temps BE : Backoff Exponent, utilisé pour le calcul du backoff macminbe =3, macmaxbe = 5 CW : Contention Windows, nombre d unités pour exécuter un CCA (Clear Channel Assessment) après un backoff : différent de la terminologie NB : Nombre de Backoff, initialisé à 0 Chaque slot découpé en backoffperiod CW=CW1 yes Channel idle? no CW=2, NB = NB +1 BE = min(be+1, macmaxbe) CW=0? no Perform CCA on backoff period boundary yes no Success Delay for random (2^BE1) unit backoff periods no NB > macmaxcsmabackoff? BE = macminbe Locate Backoff Period Boundary yes failure CSMA/CA slotted Mode beacon : CFP Réservation d un GTS CFP : Contention Free Period Période dédiée à une communication sans contention jusqu a 7 slots dédiés Réservation de GTS : Guaranteed Time Slots un GTS peut occuper plus d un slot Les transferts doivent se terminer dans la superframe ACK optionnels : spécifié dans le paquet de donné Réservation d un GTS Demande effectuée par le dispositif au coordinateur Communication montante et/ou descendante Réservation en partant de la fin de la superframe envoi du créneau réservé dans le beacon de la prochaine superframe Réservation d un slot pour plusieurs superframes jusqu à libération ou expiration Réservation d un GTS Communication multisauts Mécanisme de réservation d un GTS Envoi d un GTS request par le dispositif durant la CAP Premier arrivé premier servi Réservation des GTS par le coordinateur Communication des GTS reservés dans la balise de la prochaine superframe Non définie dans (couches basses seulement) Organisation des communications : organisation en clusters utilisation des périodes d inactivité pour communication avec cluster adjacent Possibilité de communiquer avec plusieurs clusters selon la taille de la période d inactivité

14 Impact de la topologie Interférences des dispositifs hors cluster Impact d un BI élevé communications espacées moins d interférence moins de débit Définition des relations de parenté criticité pour le débit du réseau réduit la quantité d énergie Multicanaux? Mécanismes de sécurité définit huit politiques de sécurité Clés de 32, 64 ou 128 bits avec ou sans encryption avec ou sans authentification des données utilisation d un Message Authentification Code (MAC) Niveaux de sécurité Impact sur le MSDU Niveaux de sécurité (LLC) : Pas de sécurité AESCBCMAC32 : Authentification AESCBCMAC64 : Authentification AESCBCMAC128 : Authentification AESCRT : Encryption AESCCM32 : Encryption + Authentification AESCCM64 : Encryption + Authentification AESCCM128 : Encryption + Authentification

15 ZigBee / Utilisation de dispositifs ZigBee : Couches PHY/ MAC ZigBee Alliance : Alliance de + de 50 industriels Définition des couches hautes Publication de profil application pour les constructeurs OEM Terme «ZigBee» : Marque déposée du groupe, pas un standard technique Contrôle de la maison Wireless Sensor Networks Contrôle industriel Capteurs embarqués Collecte de données médicales Détecteurs de présence, de fumée Automatisation du bâtiment Comparaison avec les technologies radio Portée de ZigBee Couches hautes pour les WSN se base sur les couches ajout de 4 composants essentiels couche réseau couche application ZigBee Device Object (ZDO) Applications définies par les industriels Couche protocolaire ZigBee Couche réseau : NWK Couche réseau ZigBee : NWK Mécanismes pour joindre et quitter un réseau Routage des frames vers leur destination finale Topologies en étoile, arbre, réseau maillé Découverte et maintenance des routes Découverte du voisinage Affectation d adresses Sécurité des frames

16 Profils applicatifs Profils applicatifs Spécifications publiées : ZigBee Home Automation ZigBee Smart Energy 1.0 ZigBee Telecommunication Services ZigBee Health Care ZigBee RF4CE Remote Control Spécifications en cours de développement : ZigBee Smart Energy 2.0 ZigBee Building Automation Retail Service Licence d utilisation Zigbee Device Objects Utilisation non commerciale : licence gratuite «Adopter» : level d entrée dans l alliance ZigBee accès à des spécifications non publiées permission de créer des produits à usage commercial Modèle de licence en conflit avec les licences Free Software Gestion des rôles des dispositifs Gestion des requêtes de connexion à un réseau Découverte de dispositifs Sécurité Mode actif vs mode inactif Caractéristiques : un noeud ZigBee peut être en mode économie d énergie la majeure partie du temps la phase de réveil dure moins de 30 ms faible latence forte réactivité comparé à BlueTooth (3 sec) Types de périphériques ZigBee Coordinator (ZC) racine du réseau (1 par réseau) capacités maximum gestion de la sécurité ZigBee Router (ZR) Fonctions de routge ZigBee End Device (ZED) Fonctionnalités réduite Terminaison du réseau

17 Routage Sécurité Adoption IPv6 Routage suggéré par la ZigBee Alliance : AODV : Ad hoc OnDemand Distance Vector Protocole de routage réactif Route établie uniquement sur demande Formation de clusters pour les grands réseaux Communications sécurisés Caractéristiques initiales de ZigBee Etablissement de communications sécurisées Gestion des clés cryptées Utilisation du framework de sécurité de IEEE Sécurité Sécurité Mécanismes de sécurité : Clés 128 bits Association de clé à un réseau ou à un lien Clé sur liens basées sur une clé maître qui contrôle la correspondance avec la clé du lien Clé maître à obtenir de manière sécurisée (préinstallation ou transport sécurisé) Visibilité : couche application Trust Center Service de distribution et gestion des clés Cas idéal : dispositifs configurés avec l adresse du Trust Center et une clé maître initiale chargée Délivre des mécanismes de sécurité pointàpoint Infrastructure basée sur CCM* Types de routage Types de routage Routage réactif : Itinéraires déterminés lorsqu ils sont requis à la demande Routage proactif : Tables de routage déterminées au démarrage Maintenues dynamiquement Routage hybride : spécificités réactif + proactif

18 Routage AODV Routage AODV Ad Hoc OnDemande Distance Vector Protocole de routage dédié aux réseaux AdHoc Protocole réactif Routage unicast / multicast Création de routes à la volée ZigBee : AODVUU (Uppsala University) Différents types de messages, transmis en UDP 564 RREQ (Route REQuest) : demande de route RREP (Route REPly) : réponse à une demande de route RERR (Route ERRor) : routes en erreur RREPACK (Route REPly ACK) : accusé de reception Routage AODV Demande de route : Message RREQ Diffusion Broadcast, inondation sur le réseau Attente d un RREP Délai d attente NET_TRANSVERSAL_TIME Rediffusion jusqu à RREQ_RRTRIES=2 tentatives Processus de recherche de route abandonné si pas de réponse, nouveau processus dans 10 s

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks)

Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks) Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks) Cours1 Yacine CHALLAL Hatem BETTAHAR Abdelmadjid BOUABDALLAH HeuDiaSyc UMR CNRS 6599 Université de Technologie de Compiègne, FRANCE PLAN Qu est ce

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Couches MAC et physique. stephane.frati@unice.fr

Couches MAC et physique. stephane.frati@unice.fr Couches MAC et physique stephane.frati@unice.fr Sommaire Comment communiquent les réseau sans-fil Collisions Fragmentation et réassemblage Variation du débit (Dynamic Rate Shifting) PCF/DCF Espacement

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Couche physique Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m1/rezopro Supports de communication Quelques exemples :

Plus en détail

Cours de Réseau et communication Unix n 6

Cours de Réseau et communication Unix n 6 Cours de Réseau et communication Unix n 6 Faculté des Sciences Université d Aix-Marseille (AMU) Septembre 2013 Cours écrit par Edouard Thiel, http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/~edouard.thiel. La page du

Plus en détail

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN Objectifs F. Nolot 2009 2 Le routage inter VLAN? Comment peut-on router des paquets entre plusieurs VLAN? Un sous-réseaux par VLAN pour faciliter

Plus en détail

Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil

Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil Les réseaux sans fil Réseaux «sans-fil» Communication par ondes radioélectriques (radio et infrarouges) ou hertziennes => bornes et zones de couverture Les technologies

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

Pourquoi les réseaux sans fil?

Pourquoi les réseaux sans fil? Introduction aux réseaux sans fil Pourquoi les réseaux sans fil? Relativement récents, les réseaux sans fil sont dorénavant performants grâce notamment aux avancées de l électronique et du traitement du

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité Réseau Wi-Fi Sommaire 1. Introduction 2. Modes de fonctionnement 3. Le médium 4. La loi 5. Sécurité 2 Introduction Le terme Wi-Fi suggère la contraction de Wireless Fidelity, par analogie au terme Hi-Fi.

Plus en détail

WIFI (WIreless FIdelity)

WIFI (WIreless FIdelity) WIFI (WIreless FIdelity) 1. Théorie et architectures 2. Démarche d un déploiement (WLAN Bluesocket/Cisco) 3. Maquettage Ph. Tourron 1 PLAN Théorie et architecture Les types de réseaux sans fil Normes autour

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

SensOrLabs. a protocol validation platform for the IoT. Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG

SensOrLabs. a protocol validation platform for the IoT. Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG SensOrLabs a protocol validation platform for the IoT Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG SensOrLabs inspired by the ANR Senslab project http://www.senslab.info/

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Chapitre 7 7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Quelles sont les deux conditions qui poussent à préférer la norme 802.11g à la norme 802.11a? (Choisissez deux réponses.) La portée de la norme 802.11a

Plus en détail

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Table des matières détaillée Préface 1. Introduction 1.1 Usage des réseaux d ordinateurs 1.1.1 Applications professionnelles 1.1.2 Applications domestiques 1.1.3 Utilisateurs

Plus en détail

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Les réseaux sans fil (WiFi) Date de Date de Version Public Cible Publication Révision Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Introduction Un réseau sans fil est un réseau dans lequel au moins deux terminaux

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Protocoles auto-adaptatifs énergie-trafic pour les réseaux de capteurs sans fil

Protocoles auto-adaptatifs énergie-trafic pour les réseaux de capteurs sans fil Protocoles auto-adaptatifs énergie-trafic pour les réseaux de capteurs sans fil Ye-Qiong SONG, Université de Lorraine - LORIA Résumé : La plupart des protocoles conçus pour les réseaux de capteurs sans

Plus en détail

Les réseaux VAN - CAN

Les réseaux VAN - CAN Les réseaux VAN - CAN Guerrin Guillaume - 1 - Les réseaux VAN CAN Sommaire 1. Introduction...4 1.1. Problématique...4 1.2. Solutions apportées par le multiplexage...5 2. Principes du multiplexage...7 2.1.

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets Arago Systems L Internet des Objets Caractéristiques des Smart Objects Protocoles

Plus en détail

Méthodologies pour la planification de réseaux locaux sans-fil.

Méthodologies pour la planification de réseaux locaux sans-fil. N d ordre 05 ISAL Année 2005 Thèse Méthodologies pour la planification de réseaux locaux sans-fil. Présentée devant L Institut National des Sciences Appliquées de Lyon pour obtenir Le grade de docteur

Plus en détail

Zigbee Routage. Bernard Cousin. Les applications Zigbee typiques

Zigbee Routage. Bernard Cousin. Les applications Zigbee typiques Zigbee Routage Bernard Cousin Les applications Zigbee typiques Energy Management and Efficiency To provide greater information and control of energy usage, provide customers with better service and more

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Clustering pour l optimisation de la durée de vie des réseaux de capteurs sans fil.

Clustering pour l optimisation de la durée de vie des réseaux de capteurs sans fil. Clustering pour l optimisation de la durée de vie des réseaux de capteurs sans fil. ALGOTEL 2012 INRIA Lille - Nord Europe Tony Ducrocq, Nathalie Mitton, Michaël Hauspie 29 Mai 2012 Projet BinThatThinks

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction générale

Chapitre 1: Introduction générale Chapitre 1: Introduction générale Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Table des matières Définitions et examples Architecture

Plus en détail

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 La gamme CONTEC CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 1 Agenda Introduction Data acquisition and control Data Communication Expansion chassis and accessory Distributed I/O and media converter Stainless steel

Plus en détail

Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi

Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi Origine & Terminologie Principe de fonctionnement Couverture Modes de communication Sécurité Origine et Terminologie Emergence de la norme IEEE 802.11 Première norme parue

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

ALGORITHME DES TELECOMMUNICATIONS : WIRELESS MESH NETWORKING

ALGORITHME DES TELECOMMUNICATIONS : WIRELESS MESH NETWORKING ALGORITHMEDESTELECOMMUNICATIONS: WIRELESSMESHNETWORKING BAPTISTEOGGIONI MATTHIEUCHARPENTIER T2 TELECOM,S4,JUIN2008,ENSEIRB Professeur:OliverBeaumont oggioni@enseirb.fr charpenm@enseirb.ff Sommaire Introduction...3

Plus en détail

Réseaux Mobiles et Haut Débit

Réseaux Mobiles et Haut Débit Réseaux Mobiles et Haut Débit Worldwide Interoperability for Microwave Access 2007-2008 Ousmane DIOUF Tarik BOUDJEMAA Sadek YAHIAOUI Plan Introduction Principe et fonctionnement Réseau Caractéristiques

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE SOFTWARE. Management software for remote and/or local monitoring networks

INSTRUMENTS DE MESURE SOFTWARE. Management software for remote and/or local monitoring networks INSTRUMENTS DE MESURE SOFTWARE SOFTWARE Logiciel de supervision des réseaux locaux et/ou distants Management software for remote and/or local monitoring networks MIDAs EVO 4 niveaux de fonctionnalités

Plus en détail

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions Téléinformatique et télématique Revenons aux définitions Téléinformatique: exploitation à distance de systèmes informatiques grâce à l utilisation de dispositifs de télécommunication. Télématique: ensemble

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Le multitalent R&S CMW500, précurseur en matière de normes les plus récentes. RADIOCOMMUNICATION Bancs de mesure

Le multitalent R&S CMW500, précurseur en matière de normes les plus récentes. RADIOCOMMUNICATION Bancs de mesure Testeur de protocole UMTS LTE pour Avec de nouvelles options, le testeur de radiocommunication large bande R&S CMW500 UMTS évolue vers un testeur de protocole LTE et simule un Radio Access Network LTE

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

I>~I.J 4j1.bJ1UlJ ~..;W:i 1U

I>~I.J 4j1.bJ1UlJ ~..;W:i 1U ~I ~~I ~ ~WI~I ~WI ~~'~.M ~ o~wj' js'~' ~ ~JA1ol..;l.:w I>~I.J 4j1.bJ1UlJ ~..;W:i 1U Exercice 1: Le modele TCP/IP est traditionnellement considere comme une pile de 5 couches. Pour chaque couche, expliquer

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX A LES RESEAUX Un réseau est un ensemble d objets connectés entre eux. Il permet de faire circuler un certain nombre d information entre ces objets selon des

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

Routage QoS dans les réseaux ad hoc

Routage QoS dans les réseaux ad hoc Université Pierre et Marie Curie Laboratoire d informatique de Paris VI Routage QoS dans les réseaux ad hoc Stéphane LOHIER DEA Réseaux Responsable : Pr. Guy PUJOLLE Encadrement : Sidi-Mohammed SENOUCI

Plus en détail

La sécurité dans un réseau Wi-Fi

La sécurité dans un réseau Wi-Fi La sécurité dans un réseau Wi-Fi Par Valérian CASTEL. Sommaire - Introduction : Le Wi-Fi, c est quoi? - Réseau ad hoc, réseau infrastructure, quelles différences? - Cryptage WEP - Cryptage WPA, WPA2 -

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref Réseau Ethernet M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 1. Introduction Ethernet en bref Introduit par Metcalfe au début des années 70 (73-74) Commercialisé par Intel, Xeroc et Dec en 1976 Premier réseau

Plus en détail

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13061

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13061 Open Archive TOULOUSE Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

Wireless PCI Adapter A02-PCI-W54

Wireless PCI Adapter A02-PCI-W54 A02-PCI-W54 MANUEL D INSTALLATION A02-PCI-W54_MF01 SOMMAIRE CHAPITRE 1: INTRODUCTION 1 1.1 Description 1 1.2 Contenu de l emballage 1 1.3 Modes de Fonctionnement 2 1.4 Besoin système 3 CHAPITRE 2: INSTALLATION

Plus en détail

MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL

MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL WIRELESS-DIFFSERV* : MODÈLE DE PROTECTION DIFFÉRENCIÉE CONTRE LES DÉGRADATIONS DE CANAL DANS LES RÉSEAUX MAILLÉS IEEE 802.11 MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE

Plus en détail

Note d application: Les différentes topologies de réseaux de capteurs sans fil

Note d application: Les différentes topologies de réseaux de capteurs sans fil : Les différentes capteurs NA_002R1.1 Réf : 5827_0000 Date de publication : 23/03/2009 Modèle : SES_V120 Page : 1 / DOCUMENT N Document Version 1.1 Référence externe Date de publication Auteur JONATHAN

Plus en détail

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr DIFF DE BASE Serendip serendip@via.ecp.fr Samy samy@via.ecp.fr I. INTRODUCTION AU RÉSEAU RÉSEAU : /ʁE.ZO/ N.M. DÉR., AU MOYEN DU SUFF. -EAU, DE L'A. FR. REIZ, REZ «FILET» (RETS); RÉSEAU A ÉTÉ EN CONCURRENCE

Plus en détail

Comprendre le Wi Fi. Patrick VINCENT pvincent@erasme.org

Comprendre le Wi Fi. Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Comprendre le Wi Fi Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Le standard 802.11 Débit théorique maximum 802.11b 802.11a 802.11g 11 Mbps 54 Mbps 54 Mbps Bande de fréquence Portée maximale Observations intérieur

Plus en détail

Advisor Advanced IP. Titan 2.0 TCP/IP. Connecteur IP intégré TCP/IP. Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver. Internet

Advisor Advanced IP. Titan 2.0 TCP/IP. Connecteur IP intégré TCP/IP. Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver. Internet TCP/IP Titan 2.0 Connecteur IP intégré Internet TCP/IP Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver 1 / 26 Sommaire Points clés Raccordement Configuration IP Télésurveillance Télémaintenance Diagnostique

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Wireless Sensors Security. Claude Castelluccia PLANETE, INRIA 2010

Wireless Sensors Security. Claude Castelluccia PLANETE, INRIA 2010 Wireless Sensors Security Claude Castelluccia PLANETE, INRIA 2010 Wireless Sensor Networks Wireless Sensor Networks are: Composed of many self-organizing nodes randomly deployed Each sensor has sensing

Plus en détail

L U.F.R DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ

L U.F.R DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ THÈSE Présentée à L U.F.R DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Pour l obtention du Grade de Docteur de l Université de Franche-Comté Spécialité INFORMATIQUE Optimisation d accès

Plus en détail

Le protocole AFDX/ARINC 664

Le protocole AFDX/ARINC 664 Le protocole AFDX/ARINC 664 Pascal Berthou berthou@laas.fr Antécédents Depuis l entrée en service de l A320 en 1998 La commande «fly-by-wire» s impose dans les nouvelles construction aéronautique. De nombreux

Plus en détail

802.11 et les autres réseaux locaux

802.11 et les autres réseaux locaux Plan 802.11b Wi-Fi 802.11 Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 1 Déploiement Wi-Fi 2 Controleur Wifi 3 Bande 2.4GHz Débits variables : 1 Mbps, 2 Mbps, 5.5

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Les algorithmes de cryptographie dans les réseaux Wi-Fi

Les algorithmes de cryptographie dans les réseaux Wi-Fi Rapport sécurité Les algorithmes de cryptographie dans les réseaux Wi-Fi Delahaye François-Xavier, Chenailler Jean-Christophe le 2 mars 2003 1 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Utilisation des réseaux

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel

Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel 1 System requirements Windows Windows 98, ME, 2000, XP, Vista 32/64, Seven 1 Ghz CPU 512 MB RAM 150 MB free disk space 1 CD

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux Frame Relay fournissent plus de fonctionnalités et de bénéfices que les connexions point-à-point

Plus en détail

Prototype de canal caché dans le DNS

Prototype de canal caché dans le DNS Manuscrit auteur, publié dans "Colloque Francophone sur l Ingénierie des Protocoles (CFIP), Les Arcs : France (2008)" Prototype de canal caché dans le DNS Lucas Nussbaum et Olivier Richard Laboratoire

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013 DHCP et NAT Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 22-23 Cours n 9 Présentation des protocoles BOOTP et DHCP Présentation du NAT Version

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES

LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES Page 1 LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES Dès l'apparition des structures de traitement programmés, s'est fait ressentir le besoin de transmettre des informations numériques de manière

Plus en détail

DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM

DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM OBJECTIFS: Formation de base d un technicien installateur et entreteneur de systèmes de Télécommunications Digitaux et de Internetworking.

Plus en détail

Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module

Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module Thibault CHOLEZ - thibault.cholez@loria.fr TELECOM Nancy - Université de Lorraine LORIA - INRIA Nancy Grand-Est CC BY-NC-SA 3.0 05/01/2015

Plus en détail

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Description : Ce document présente le service IPv4 multicast pour les sites sur RAP Version actuelle : 1.2 Date : 08/02/05 Auteurs : NM Version Dates Remarques

Plus en détail

NFC Near Field Communication

NFC Near Field Communication NFC Near Field Communication 19/11/2012 Aurèle Lenfant NFC - Near Field Communication 1 Sommaire! Introduction! Fonctionnement! Normes! Codage! Intérêts! Usages! Sécurité NFC - Near Field Communication

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

TP4 WiFi S4 - Module M4208C / PC2

TP4 WiFi S4 - Module M4208C / PC2 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP4 WiFi S4 - Module M4208C / PC2 RT2A 2014-15 1 Matériel nécessaire - Un ordinateur fixe de Bureau (avec une deuxième carte Ethernet et une adresse IP 192.168.0.2) - Un ordinateur

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES RÉSEAUX INFORMATIQUES Page:1/13 Objectifs de l activité pratique : Réseau Ethernet : - câblage point à point, test d écho ; commandes «mii-tool» et «linkloop» Commutation Ethernet : - câblage d un commutateur

Plus en détail

Manuel de Configuration

Manuel de Configuration Manuel de Configuration Point d accès 802.11b/g www.legrand.fr Introduction Si votre installation comporte plusieurs Points d accès WiFi Legrand à configurer, veillez à les paramétrer individuellement.

Plus en détail

UE ROUT : Routage Adhoc et DTN

UE ROUT : Routage Adhoc et DTN UE ROUT : Routage Adhoc et DTN Pierre Ugo Tournoux pierre.tournoux@univ-reunion.fr http://www.pu-tournoux.net 1 Université de la Réunion, 15 Avenue René Cassin, BP 7151 97715 SAINT-DENIS MESSAG Cedex 9

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207

Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207 Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207 Model: INOPEN2207 Lisez les instructions avant d utiliser le produit et gardez le comme future référence. Read the instructions before using the product

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

Informatique Générale Les réseaux

Informatique Générale Les réseaux Informatique Générale Les réseaux 1 Réseaux locaux, étendus, Internet Comment permettre à l information de circuler d un ordinateur à un autre. 2 Les réseaux le modèle OSI les topologies adressage du matériel

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Soutenance TX Suiveur: Stéphane Crozat Commanditaire: tetaneutral.net/laurent Guerby 1 02/02/212 Introduction 2 Introduction: schéma 3 Définition d un tunnel

Plus en détail