Réseaux de Capteurs. Réseaux de capteurs sans-fil. Anatomie d un capteur : exemple TelosB. Architecture d un réseau WSN.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseaux de Capteurs. Réseaux de capteurs sans-fil. Anatomie d un capteur : exemple TelosB. Architecture d un réseau WSN."

Transcription

1 Réseaux de capteurs sansfil Réseaux de Capteurs WSN : Wireless Sensor Networks Capteurs : autoalimentation (batterie embarquée) Capacités de calcul Faible mémoire Communications sans fil Faible coût Architecture d un réseau WSN Réseau autoorganisé Collecte d informations Acheminement vers une destination cible : gateway / sink Traitement de l information station de travail, internet gateway gateway WSN WSN Anatomie d un capteur : exemple TelosB Processeur TI MSP430 (8 MHz, 10 KB RAM) Transmission : (ZigBee) : 250 Kbps ( GHz) Antenne intégrée Flash 1 MB Capteurs Lumière Température Humidité Système d exploitation (TinyOS) Anatomie d un capteur : exemple TelosB note : PAR vs TSR Joint Test Action Group : accès auxiliaire aux broches d entréesortie des composants numériques

2 Anatomie d un capteur : exemple TelosB Exemple de capteurs crossbow Supply Voltage Supervisor code d exécution Exemple de capteurs crossbow Exemple de capteurs crossbow Applications Applications : Monitoring médical Agriculture de précision Surveillance de zones en environnement hostile Industrie Transport Tracking... Projet Great Duck Island Great Duck Island is a 237acre island located off the coast of Maine and an important nesting ground for Leach's Storm Petrel, a common New England seabird. In spring 2002, the College of the Atlantic, in collaboration with the University of California, Berkeley, and Intel Corp., deployed a sensor network consisting of 32~motes on the island to monitor the Petrel's nesting behavior. Using a sensor network allowed scientists to continually measure environmental data in and around the Petrel's nesting burrows without disturbing the nesting birds. Over a threemonth period during summer 2002, the sensor network delivered 1.8~million measurement packets to its base station, with individual motes delivering up to 50,000 packets. Each mote was programmed to measure several environmental variables including temperature, humidity, barometric pressure, and light level. We are developing an application that uses data from the sensor network's measurement database to reconstruct a selected measured variable at every location inside the area covered by the sensor network, by interpolating measured values between mote locations. A reconstruction is then evolved over time and used to create an animation of the weather conditions on Great Duck Island data for the measurement period. The data structures and algorithms we are developing in the course of this project are independent of the specific circumstances of the Great Duck Island sensor network, especially of the number and distribution of motes and the type of measured variables. We anticipate that our work will be applicable to a wide variety of data soon to be generated by more complex, nextgeneration sensor networks. Center for Information Technology Research in the Interest of Society

3 Projet Great Duck Island Projet ZebraNet Surveillance de l environnement des oiseaux marins 32 capteurs (humidité, lumière, température, pression...) données accessibles à partir d internet via lien satellite Projet ZebraNet (2004) Surveillance des zèbres dans les réserves africaines (Kenya) Travail avec les biologistes Etudes de l espèces, des interactions Projet ZebraNet Contrôle de l environnement Surveillance de volcans, ex:tungurahua, Equateur Harvard Sensor Network Lab Contrôle de l agriculture Wireless Vineyard Monitoring Contrôle de l agriculture Underground WSN

4 Surveillance médicale Surveillance des individus et/ou de leur environnement Projet Wireless Sensor for Medical Care, Havard Univ. Projet CASPER, France Telecom, INRIA Contrôle de structures, ex: G.G. Contrôle de structures SHM : Structural Health Monitoring ex : Golden Gate Contrôle de structures, ex: G.G. 51 noeuds Max 43 sauts Contrôle de structures, ex: G.G. Capteur d inclinaison (Accéléromètre) MicroController Unit : Analog 2 Digital Converter CPU + programme + Data + interfaces Contrôle de structures, ex: G.G.

5 Contrôle de structures, ex: G.G. Contrôle de structures, ex: G.G Réseaux de capteurs et communication Contraintes d'exécution? Applications différentes = Besoins différents Contraintes spécifiques à l application Ressources limitées Niveau de criticité différent selon utilisation Criticité dans les systèmes embarqués Durée de vie = énergie WSN utilisés dans des domaines très hétérogènes. 802 Noeuds considérés : point de vue individuel ou point de vue collectif? Consommation d énergie : Mesures Calcul Transmission : Emission ET réception

6 Pile protocolaire WSN et communications Groupe de travail WPAN : Wireless Personal Aera Networks 7 groupes d étude chaque groupe d étude consacré à un type d utilisation Groupes d études Groupe 1 : WPAN / Bluetooth Groupe 2 : Coexistence Groupe 3 : High Rate WPAN (HRWPAN) Groupe 4 : Low Rate WPAN (LRWPAN) Groupe 5 : Mesh Networking Groupe 6 : Body Aera Networking (BAN) Groupe 7 : Visible Light Communications IEEE Standard pour les réseaux LRWPAN Appareils à faible consommation d énergie Faible coût de déploiement Spécifications de base : portée 10 m, transfert 250 kbit/s Compromis pour dispositifs plus contraints : Réduction de débit à 20/40 kbit/s définit uniquement les couches basses (PHY + MAC) ne définit pas les couches hautes : base pour les spécifications ZigBee, ISA100.11a, WirelessHART, MiWi Interaction possible avec la LLC IEEE grâce à une souscouche de convergence IEEE Architecture protocolaire de : définit uniquement les couches basses : PHY + MAC Sert de base pour les spécifications des couches hautes. ex: ZigBee, ISA100.11a, WirelessHART, Interaction avec la LLC IEEE via souscouche de convergence Deux types de noeuds : Types de noeuds FFD : FullFonction Device Fonctionne comme Coordinateur ou noeud simple Font office de routeur dans un réseau peertopeer RFD : ReducedFunction Device Fonctions réduites, élémentaires Elements terminaux du réseau. Ne communiquent qu avec des FFD

7 Topologie d un réseau Etoile PeertoPeer Arbre (ClusterTree) un noeud n est associé qu à un seul FFD Au moins un FFD joue le rôle d un coordinateur : Couche physique ISM: Industrial, Scientific and Medical radio bands Trois bandes de fréquences : MHz : Europe, 1 canal MHz : Amerique du nord, 10 canaux (ext. à 30) GHz : Mondial, 16 canaux Extensions en Chine, au Japon : Couche MAC Caractéristiques : Gestion des balises Accès au canal Gestion des GTS : Guaranteed Time Slot Validation des trames Mécanismes de Sécurité Accès au médium Accès à un médium filaire, ex réseaux ethernet : CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access : méthode probabiliste Ajout d un mécanisme de détection des collision : / CD Inopérant dans les réseaux radio : impossibilité d écouter et recevoir simultanément problème du noeud caché : les collisions au niveau du récepteur ne sont pas détectées par l émetteur A B C Rappel : CSMA/CA Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance Méthode probabiliste d accès à un réseau radio Un paquet de données doit être acquitté Temps d attente, accès probabiliste view=exh&src=45 Rappel : CSMA/CA Scénario d un noeud envoyant un message : écoute du canal durant une période DIFS si pas de transmission durant cette période : envoie du message attente d une période SIFS < DIFS réception d un accusé de réception si une transmission occure : attente d une nouvelle période DIFS + Tbackoff nouvelle tentative

8 Rappel : CSMA/CA DIFS DIFS DIFS station 1 Calcul du Tbackoff : CW = Contention Windows Temps découpé en slot Tbackoff = random(0, CW) * taille Slot A chaque collision, la taille de CW double Tant qu il n atteint pas 0, Tbackoff est est décrémenté du nombre de slots durant lesquels aucune transmission n a été détectée station 2 station 3 point d accès SIFS DIFS SIFS DIFS SIFS média radio Limites de CMSA/CA CSMA/CA avec RTS/CTS CSMA/CA ne résoud pas le problème du noeud caché DIFS SIFS Mécanismes supplémentaires : RTS / CTS Ready To Send, Clear To Send mécanisme de réservation du canal RTS de la station vers le point d accès CTS du point d accès vers toutes les stations Contient la durée de transmission données + ACK station 1 point d accès station 2 SIFS SIFS DIFS SIFS SIFS SIFS Standard Standard original Amendements au standard a : WPAN Low Rate Alternative PHY b : Révision, Améliorations, Sécurité c : China (PHY) d : Japan (PHY / MAC) e : Industrial Applications (MAC) f : Active RFID (PHY / MAC) g : Smart Utility Networks (PHY) Adressage et structures de trames Deux types d adressage des dispositifs adresses courtes : 16 bits (2 octets) adresses longues : 64 bits (8 octets) Quatre types de trames Données ACK : garantissent l accusé de réception commande MAC : contrôle et configuration à distance des noeuds par le coordinateur PAN beacon : trame utilisés uniquement en mode beacon

9 Symboles et couche physique Accès au média Envoi sur la couche physique de symboles Bandes 860MHz et 915MHz :1 symbole = 1 bit Bande 2.4GHz : 1symbole = 4 bits Deux modes de fonctionnement : Mode non beacon utilisant CSMA / CA non slotté Mode beacon, utilisant CSMA / CA slotté, avec envoi de balises à périodes régulières mode non beacon mode non beacon Mode non beacon utilisant CSMA / CA non slotté Conditions d utilisations : Energie pas critique pour le coordinateur (alim secteur) RFD ont peu à transmettre ex : interrupteurs, éteints 99% du temps toujours allumé, alimentation secteur pas de balises => pas de synchronisation accès au canal non garanti Communication dispositif vers coordinateur réveil du dispositif attente pendant une durée aléatoire Ecoute du canal durant une période donnée Si le canal est libre, envoi des données. ACK optionnels, demandés dans le paquet de données, attente durant macackwaitduration, 54 /120 symboles Sinon attente aléatoire avant nouvelle tentative

10 mode non beacon mode non beacon Coordinateur données ACK (optionnel) Dispositif Communication du coordinateur vers un dispositif réception d une requête de demande des données envoi d un accusé de réception de requête ACK envoi des données (si pas de données disponibles, envoi d un bloc de données de taille nulle) réception d un accusé de réception de données mode non beacon CSMA dans Coordinateur Dispositif requête de données ACK Données Variables utilisés : abackoffperiod : 20 symboles (défaut), unité de temps BE : Backoff Exponent, utilisé pour le calcul du backoff macminbe =3, macmaxbe = 5 NB : Nombre de Backoff, initialisé à 0 rappel : Backoff = période d attente avant écoute du canal ACK NB = 0 BE = macminbe CSMA/CA unslotted mode beacon Delay for random (2^BE1) unit backoff periods no NB > macmaxcsmabackoff? yes failure Perform CCA NB = NB +1 BE = min(be+1, macmaxbe) no Channel idle? yes Success Mode beacon (balise) synchronisation des dispositifs avec le coordinateur coordinateur : hibernation, se réveille périodiquement fonctionnement avec balises envoyées régulièrement Synchronisation grâce aux balises réveil des dispositifs quelques instants avant réception de la balise resynchronisation à réception de la balise

11 mode beacon La balise informe les dispositifs : de la durée de la période d activité du coordinateur : superframe a quel moment ils peuvent émettre à quel moment le coordinateur entre en hibernation et pour combien de temps mode beacon Superframe Support de la communication mode beacon Partie active + partie inactive (optionnelle) La balise gère également les mécanismes de réservation de slots dédiés organisation en slots Partie active de la superframe support de toute communication divisée en 16 slots 1 slot pour le beacon des slots Contention Access Period des slots Contention Free Period (optionnels) La taille d une superframes dépend de deux paramètres : SO : macsuperframeorder de domaine {0..14} BO : macbeaconorder organisation en slots Unité de temps aunitbackoffperiod, exprimée en symboles Taille d un slot SO=0 : 3 x aunitbackoffperiod = abaseslotduration (60 symboles) général : 3 x aunitbackoffperiod x 2^SO Taille d une superframe : SD SO=0 : 16 x abaseslotduration = abasesuperframeduration SD : SuperframeDuration = abasesuperframeduration x 2^SO organisation en slots Mode beacon : CAP Intervalle interbalises : BI BI : BeaconInterval = abasesuperframeduration x 2^BO Période d inactivité du coordinateur : I abasesuperframeduration x (2^BO 2^SO) entre15.36 ms et sec à 250 Kbit/s entre 24 ms et sec à 40 Kbit/s entre 48 ms et sec à 20 Kbit/s CAP : Contention Access Period Communication avec contention : CSMA/CA slotté Découpage en slots : les débuts de trames sont synchronisés chaque slot est luimême découpé en backoff period la transaction doit être complétée durant la CAP

12 mode beacon mode beacon Communication dispositif vers coordinateur, CAP réveil du dispositif attente pendant une durée aléatoire Ecoute du canal durant une période donnée Si le canal est libre, envoi des données. ACK optionnels, demandés dans le paquet de données, attente durant macackwaitduration, 54 /120 symboles Sinon attente aléatoire avant nouvelle tentative Coordinateur Balise données ACK (optionnel) Dispositif mode beacon Communication coordinateur vers dispositif, CAP Coordinateur : envoi de la liste des dispositifs ayant des messages en attente dans la balise de début de superframe Dispositif : envoi d une commande MAC DataRequest Coordinateur : envoi d un accusé de réception Dispositif : mode écoute pour une durée de amaxframeresponsetime (1220 symboles) Coordinateur : envoi des données Dispositif : acquittement obligatoire mode beacon Transmission descendante en CAP réalisable sans CSMA slotté si et seulement si : début de transmission entre aturnaroundtime (12 symboles) et aturnaroundtime + aunitbackoffperiod temps suffisant dans la CAP pour espace interframe + accusé de réception Sinon transmission en mode CSMA slotté mode beacon mode beacon Validation d une transmission descendante, CAP Transmission validée seulement si effectuée dans l intervalle de temps imparti. Autrement tout le processus est à réitérer Utilisation du bit more dans l envoi des données pour informer le dispositif qu il reste des paquets en attente Maximum 7 dispositifs informés dans la balise (standard) Coordinateur Dispositif Balise requête de données ACK Données ACK

13 CSMA slotté dans NB = 0 CW = 2 Battery life Extension? yes BE = min(2, macminbe) Variables utilisés : abackoffperiod : 20 symboles (défaut), unité de temps BE : Backoff Exponent, utilisé pour le calcul du backoff macminbe =3, macmaxbe = 5 CW : Contention Windows, nombre d unités pour exécuter un CCA (Clear Channel Assessment) après un backoff : différent de la terminologie NB : Nombre de Backoff, initialisé à 0 Chaque slot découpé en backoffperiod CW=CW1 yes Channel idle? no CW=2, NB = NB +1 BE = min(be+1, macmaxbe) CW=0? no Perform CCA on backoff period boundary yes no Success Delay for random (2^BE1) unit backoff periods no NB > macmaxcsmabackoff? BE = macminbe Locate Backoff Period Boundary yes failure CSMA/CA slotted Mode beacon : CFP Réservation d un GTS CFP : Contention Free Period Période dédiée à une communication sans contention jusqu a 7 slots dédiés Réservation de GTS : Guaranteed Time Slots un GTS peut occuper plus d un slot Les transferts doivent se terminer dans la superframe ACK optionnels : spécifié dans le paquet de donné Réservation d un GTS Demande effectuée par le dispositif au coordinateur Communication montante et/ou descendante Réservation en partant de la fin de la superframe envoi du créneau réservé dans le beacon de la prochaine superframe Réservation d un slot pour plusieurs superframes jusqu à libération ou expiration Réservation d un GTS Communication multisauts Mécanisme de réservation d un GTS Envoi d un GTS request par le dispositif durant la CAP Premier arrivé premier servi Réservation des GTS par le coordinateur Communication des GTS reservés dans la balise de la prochaine superframe Non définie dans (couches basses seulement) Organisation des communications : organisation en clusters utilisation des périodes d inactivité pour communication avec cluster adjacent Possibilité de communiquer avec plusieurs clusters selon la taille de la période d inactivité

14 Impact de la topologie Interférences des dispositifs hors cluster Impact d un BI élevé communications espacées moins d interférence moins de débit Définition des relations de parenté criticité pour le débit du réseau réduit la quantité d énergie Multicanaux? Mécanismes de sécurité définit huit politiques de sécurité Clés de 32, 64 ou 128 bits avec ou sans encryption avec ou sans authentification des données utilisation d un Message Authentification Code (MAC) Niveaux de sécurité Impact sur le MSDU Niveaux de sécurité (LLC) : Pas de sécurité AESCBCMAC32 : Authentification AESCBCMAC64 : Authentification AESCBCMAC128 : Authentification AESCRT : Encryption AESCCM32 : Encryption + Authentification AESCCM64 : Encryption + Authentification AESCCM128 : Encryption + Authentification

15 ZigBee / Utilisation de dispositifs ZigBee : Couches PHY/ MAC ZigBee Alliance : Alliance de + de 50 industriels Définition des couches hautes Publication de profil application pour les constructeurs OEM Terme «ZigBee» : Marque déposée du groupe, pas un standard technique Contrôle de la maison Wireless Sensor Networks Contrôle industriel Capteurs embarqués Collecte de données médicales Détecteurs de présence, de fumée Automatisation du bâtiment Comparaison avec les technologies radio Portée de ZigBee Couches hautes pour les WSN se base sur les couches ajout de 4 composants essentiels couche réseau couche application ZigBee Device Object (ZDO) Applications définies par les industriels Couche protocolaire ZigBee Couche réseau : NWK Couche réseau ZigBee : NWK Mécanismes pour joindre et quitter un réseau Routage des frames vers leur destination finale Topologies en étoile, arbre, réseau maillé Découverte et maintenance des routes Découverte du voisinage Affectation d adresses Sécurité des frames

16 Profils applicatifs Profils applicatifs Spécifications publiées : ZigBee Home Automation ZigBee Smart Energy 1.0 ZigBee Telecommunication Services ZigBee Health Care ZigBee RF4CE Remote Control Spécifications en cours de développement : ZigBee Smart Energy 2.0 ZigBee Building Automation Retail Service Licence d utilisation Zigbee Device Objects Utilisation non commerciale : licence gratuite «Adopter» : level d entrée dans l alliance ZigBee accès à des spécifications non publiées permission de créer des produits à usage commercial Modèle de licence en conflit avec les licences Free Software Gestion des rôles des dispositifs Gestion des requêtes de connexion à un réseau Découverte de dispositifs Sécurité Mode actif vs mode inactif Caractéristiques : un noeud ZigBee peut être en mode économie d énergie la majeure partie du temps la phase de réveil dure moins de 30 ms faible latence forte réactivité comparé à BlueTooth (3 sec) Types de périphériques ZigBee Coordinator (ZC) racine du réseau (1 par réseau) capacités maximum gestion de la sécurité ZigBee Router (ZR) Fonctions de routge ZigBee End Device (ZED) Fonctionnalités réduite Terminaison du réseau

17 Routage Sécurité Adoption IPv6 Routage suggéré par la ZigBee Alliance : AODV : Ad hoc OnDemand Distance Vector Protocole de routage réactif Route établie uniquement sur demande Formation de clusters pour les grands réseaux Communications sécurisés Caractéristiques initiales de ZigBee Etablissement de communications sécurisées Gestion des clés cryptées Utilisation du framework de sécurité de IEEE Sécurité Sécurité Mécanismes de sécurité : Clés 128 bits Association de clé à un réseau ou à un lien Clé sur liens basées sur une clé maître qui contrôle la correspondance avec la clé du lien Clé maître à obtenir de manière sécurisée (préinstallation ou transport sécurisé) Visibilité : couche application Trust Center Service de distribution et gestion des clés Cas idéal : dispositifs configurés avec l adresse du Trust Center et une clé maître initiale chargée Délivre des mécanismes de sécurité pointàpoint Infrastructure basée sur CCM* Types de routage Types de routage Routage réactif : Itinéraires déterminés lorsqu ils sont requis à la demande Routage proactif : Tables de routage déterminées au démarrage Maintenues dynamiquement Routage hybride : spécificités réactif + proactif

18 Routage AODV Routage AODV Ad Hoc OnDemande Distance Vector Protocole de routage dédié aux réseaux AdHoc Protocole réactif Routage unicast / multicast Création de routes à la volée ZigBee : AODVUU (Uppsala University) Différents types de messages, transmis en UDP 564 RREQ (Route REQuest) : demande de route RREP (Route REPly) : réponse à une demande de route RERR (Route ERRor) : routes en erreur RREPACK (Route REPly ACK) : accusé de reception Routage AODV Demande de route : Message RREQ Diffusion Broadcast, inondation sur le réseau Attente d un RREP Délai d attente NET_TRANSVERSAL_TIME Rediffusion jusqu à RREQ_RRTRIES=2 tentatives Processus de recherche de route abandonné si pas de réponse, nouveau processus dans 10 s

Réseaux de Capteurs. WSN : Wireless Sensor Networks

Réseaux de Capteurs. WSN : Wireless Sensor Networks Réseaux de Capteurs WSN : Wireless Sensor Networks Réseaux de capteurs sans-fil Capteurs : - auto-alimentation (batterie embarquée) - Capacités de calcul - Faible mémoire - Communications sans fil - Faible

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

Applications Mobiles et Internet des Objets Suite du cours sur l IoT

Applications Mobiles et Internet des Objets Suite du cours sur l IoT Applications Mobiles et Internet des Objets Suite du cours sur l IoT Thibault CHOLEZ - thibault.cholez@loria.fr TELECOM Nancy - Université de Lorraine LORIA - INRIA Nancy Grand-Est CC BY-NC-SA 3.0 25/01/2016

Plus en détail

CONTROLE DE PROCESSUS INDUSTRIELS SANS FIL EMBARQUES A ECONOMIE D'ENERGIE ET CONTRAINTES TEMPORELLES

CONTROLE DE PROCESSUS INDUSTRIELS SANS FIL EMBARQUES A ECONOMIE D'ENERGIE ET CONTRAINTES TEMPORELLES Jackson Francomme 1/6 CONTROLE DE PROCESSUS INDUSTRIELS SANS FIL EMBARQUES A ECONOMIE D'ENERGIE ET CONTRAINTES TEMPORELLES Gestion de l énergie avec le standard IEEE 802.15.4 Jackson FRANCOMME 1 Directeur(s)

Plus en détail

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma 1 / 52 Réseaux Mobiles Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma École Supérieure d Économie Électronique 2eme année Master Pro MBDS 2 / 52 Plan

Plus en détail

Technologie ZigBee / 802.15.4

Technologie ZigBee / 802.15.4 Technologie ZigBee / 802.15.4 Protocoles, topologies et domaines d application par Thierry VAL Professeur des universités. Université de Toulouse ; UTM ; LATTIS IUT de Blagnac Eric CAMPO Université de

Plus en détail

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités Sommaire Introducton 2 Modes de fonctonnement 2 Mode infrastructure 2 Mode ad hoc 3 Architecture WiFi 4 Couche physique 4 Couches liaison de données 4 Méthodes d accès 4 PCF 4 DCF 4 Trame WiFi 7 Fonctonnalités

Plus en détail

Tendances en réseaux M1 Info Z. Mammeri - UPS

Tendances en réseaux M1 Info Z. Mammeri - UPS Réseaux sans fils Caractéristiques et principaux standards M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 7. Standards d et technologies de réseaux mobiles (Res Mob) (Bluetooth, ZigBee, Wifi, WiMAX, WiRAN) 2 1

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Wi-Fi Département Informatique I.U.T. Bordeaux I vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Plan 1. Introduction aux réseaux sans fil 2. Un tour d horizon sur le Wi-Fi (historique, normes ) 3. Couche physique 4. Couche

Plus en détail

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

Adaptation de la couche MAC du standard IEEE 802.15.4 à une couche physique Ultra Wide Band

Adaptation de la couche MAC du standard IEEE 802.15.4 à une couche physique Ultra Wide Band Projet de diplôme - AUTOMNE 2003 Adaptation de la couche MAC du standard IEEE 802.15.4 à une couche physique Ultra Wide Band Auteur : Superviseurs : VERNEZ Jérôme POLLINI Alexandre HUTTER Andreas ROBERT

Plus en détail

Introduction. Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil. Historique. Différents matériels utilisés

Introduction. Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil. Historique. Différents matériels utilisés Introduction Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil Ethernet revient vers les ondes radio Fort déploiement depuis 2002 Installation simple à l aide de borne

Plus en détail

Réseaux Réseaux à diffusion

Réseaux Réseaux à diffusion Réseaux Réseaux à diffusion Exemple 1 (Réseau sans fil) Chaque station fait office d emetteur et de récepteur Chacune a une portée radio Si deux machines émettent en même temps, interférences E. Jeandel

Plus en détail

Mathieu LOSLIER 27 mars 2011. Rapport TP2 WiFi CSMA/CA

Mathieu LOSLIER 27 mars 2011. Rapport TP2 WiFi CSMA/CA Rapport TP2 WiFi CSMA/CA 1 Table des matières Rapport TP2 WiFi CSMA/CA... 1 Introduction... 3 1. Création d une interface virtuelle... 4 2. Configuration mode Ad-Hoc... 5 3. Les Beacon Frame (trames balises)...

Plus en détail

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles Thèmes abordés Wireless LAN Bases des réseaux 802.11 Normes et consortiums Modes d opération et protocoles 1 2 Le monde Wi-Fi Pas seulement des ordinateurs... 3 4 Pas seulement les mobiles Connecté partout!

Plus en détail

L'architecture Mesh. frati@nyx.unice.fr

L'architecture Mesh. frati@nyx.unice.fr L'architecture Mesh frati@nyx.unice.fr On connaissait déjà le mode sans infrastructure : le mode Ad-Hoc mode habituel pour connecter deux ordinateurs entre eux (d égal à égal) permettant des partages de

Plus en détail

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi Réseaux sans Fil SIR/RTS Réseaux locaux sans fil WiFi Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 WiFi avancé Aller plus loin que la 1ère

Plus en détail

Qualité de Service dans les réseaux sans fil

Qualité de Service dans les réseaux sans fil Qualité de Service dans les réseaux sans fil Thierry VAL / Guy JUANOLE Laboratoire de recherche ICARE EA3050 / LAAS-CNRS de Toulouse ETR 2005 1 1. Introduction - Aptitudes des WLAN à être utilisés par

Plus en détail

ADAPTATION DES PARAMETRES DES RESEAUX ZIGBEE POUR LES APPLICATIONS MEDICALES

ADAPTATION DES PARAMETRES DES RESEAUX ZIGBEE POUR LES APPLICATIONS MEDICALES UNIVERSITE LIBANAISE FACULTE DE GENIE BRANCHE 1 No d'ordre 75/1365/G1-EE/2012 PROJET DE FIN D ÉTUDES Réalisé par Joelle KLAIMI Pour obtenir le Diplôme Ingénieur en Électricité et Électronique Option Télécommunication

Plus en détail

Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks)

Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks) Les Réseaux de capteurs (WSN: Wireless Sensor Networks) Cours1 Yacine CHALLAL Hatem BETTAHAR Abdelmadjid BOUABDALLAH HeuDiaSyc UMR CNRS 6599 Université de Technologie de Compiègne, FRANCE PLAN Qu est ce

Plus en détail

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Présenté par : BOUAMAMA Nadjib SAILE Yassine HAFERSAS Nabil 2007-2008 1 PLAN Introduction Généralité sur la QoS Le standard

Plus en détail

ZIGBEE. STI2D - Système d'information et Numérique SIN 1 ZIGBEE. 1.1 Présentation du Protocole ZIGBEE

ZIGBEE. STI2D - Système d'information et Numérique SIN 1 ZIGBEE. 1.1 Présentation du Protocole ZIGBEE Lycée ugène IONSO SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP ours Synthèse Devoir valuation Projet Document ressource ZIGB 1 ZIGB 1.1 Présentation du Protocole ZIGB ZigBee est une technologie

Plus en détail

Réseaux locaux radio (WLan = Wireless Lan)

Réseaux locaux radio (WLan = Wireless Lan) Réseaux locaux radio (WLan = Wireless Lan) Les réseaux locaux basés sur une infrastructure "sans fils" permettent des raccordements simples et rapides d'équipements qui peuvent être déplacés dans une zone

Plus en détail

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13063

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13063 Open Archive TOULOUSE Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

SUN EcoSensor Capteur de mesure de luminosité sans fil

SUN EcoSensor Capteur de mesure de luminosité sans fil EcoSensor Capteur de mesure de luminosité sans fil Economique et compact Nouveau Produit Capteur de mesure de luminosité Ultra-basse Consommation Datalogger 32700 acquisitions de données Pas besoin de

Plus en détail

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Cheick-Tidjane KONE Directeurs: Francis LEPAGE Co-encadrant : Michael DAVID Journée thématique RGE Jeudi 3 juin 2010 Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

L'architecture Mesh. frati@unice.fr

L'architecture Mesh. frati@unice.fr L'architecture Mesh frati@unice.fr On connaissait déjà le mode sans infrastructure : le mode Ad-Hoc mode habituel pour connecter deux ordinateurs entre eux (d égal à égal) permettant des partages de fichiers

Plus en détail

Modélisations et analyses de réseaux de capteurs

Modélisations et analyses de réseaux de capteurs Modélisations et analyses de réseaux de capteurs Ludovic Samper Soutenance de thèse, le 7 avril 2008 France Télécom R&D / VERIMAG JURY Marc Pouzet LRI, Université Paris-Sud Président Isabelle Guérin-Lassous

Plus en détail

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi Support de la qualité de service et contrôle de topologie dans les réseaux mobiles ad hoc Rabah Meraihi GET / Télécom Paris rabah.meraihi@enst.fr Rabah Meraihi 1 Plan 1. Introduction et contexte 2. Qualité

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Les PAN et la norme IEEE 802.15. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Les PAN et la norme IEEE 802.15. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Les PAN et la norme IEEE 802.15 Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Les PAN et la norme IEEE 802.15 Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 2 Les PAN? Les PAN

Plus en détail

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Ethernet de Metcalfe Connexion de toutes les stations à un même câble 16.12.13 2 Ethernet et OSI Medium Access Control LLC Liaison MAC Couche 2 Physique

Plus en détail

l ISA 100 Copyright 2008

l ISA 100 Copyright 2008 l ISA 100 Le comité ISA SP100 L ISA a constitué en 2005 un comité de standardisation, l ISA SP100, visant à définir des standards, à recommander des pratiques, établir des rapports techniques, etc. pour

Plus en détail

DEA d'informatique. Analyse du protocole AODV

DEA d'informatique. Analyse du protocole AODV Université libanaise N o d'ordre: 6/2006 Faculté des sciences Université Paul Sabatier I.R.I.T DEA d'informatique Coopération dans les sciences de traitement de l'information Année universitaire 2005/2006

Plus en détail

THÈSE. Gestion de la mobilité dans les réseaux de capteurs sans fil

THÈSE. Gestion de la mobilité dans les réseaux de capteurs sans fil Numéro d ordre : 1742 École Doctorale Mathématiques, Sciences de l Information et de l Ingenieur THÈSE présentée pour obtenir le grade de Docteur de l Université de Strasbourg Discipline : Informatique

Plus en détail

Mise en place et test d une plate-forme ad hoc

Mise en place et test d une plate-forme ad hoc Mise en place et test d une plate-forme ad hoc Laurent Dehoey 6 juillet 26 Mise en place et test d une plate-forme ad hoc 1 / 42 Objectif : déployer des réseaux mobiles ad hoc sans fil (MANET) Réseaux

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Les réseaux Locaux Un réseau local ou LAN en anglais (Local Area Network) permet la connexion d un ensemble de postes afin d échanger

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques Chapitre 1 : Z:\Polys\Internet RES0\01.Intro.fm - 9 janvier 2014 10:10 Plan - 1. Introduction p16-2. Structure des réseaux informatiques p17-3. Les supports de communication p19-4. Caractéristiques de

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Sous-couche MAC. Construction et reconnaissance de trame Contrôle d erreurs Contrôle de flux. TCP/UDP IP LLC MAC Physical.

Sous-couche MAC. Construction et reconnaissance de trame Contrôle d erreurs Contrôle de flux. TCP/UDP IP LLC MAC Physical. Méthodes d accès au support de transmission dans les réseaux filaires et sans fils (MAC : Medium Access Control) M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri Méthodes MAC M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Généralités

Plus en détail

Déploiement et développement de réseaux de capteurs sans fils. IJD : Alaeddine WESLATI EPI : HIPERCOM

Déploiement et développement de réseaux de capteurs sans fils. IJD : Alaeddine WESLATI EPI : HIPERCOM Déploiement et développement de réseaux de capteurs sans fils IJD : Alaeddine WESLATI EPI : HIPERCOM INRIA Rocquencourt 26 Juin 2012 SOMMAIRE 1. Contexte et objectifs 2. SensLAB 3. FIT - ECO 4. SMARTMESH

Plus en détail

APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX. A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance?

APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX. A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance? APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX Exercice N 1 : A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance? La distance entre les stations, le débit, la topologie

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Couche physique Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m1/rezopro Supports de communication Quelques exemples :

Plus en détail

Couches MAC et physique. stephane.frati@unice.fr

Couches MAC et physique. stephane.frati@unice.fr Couches MAC et physique stephane.frati@unice.fr Sommaire Comment communiquent les réseau sans-fil Collisions Fragmentation et réassemblage Variation du débit (Dynamic Rate Shifting) PCF/DCF Espacement

Plus en détail

Abondance de biens ne nuit pas,

Abondance de biens ne nuit pas, COMMUNICATIONS PAR RADIO FRÉQUENCES Les liaisons radio Les réseaux Wavenis Avec Wavenis, nous poursuivons ici notre série sur les technologies de communication radio. Wavenis, inventé par la société française

Plus en détail

Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11)

Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11) Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11) Dominique Dhoutaut Journée des doctorants de l EDIIS - 8 Juin 2004 dominique.dhoutaut@insa-lyon.fr Plan de la présentation Introduction Réseaux ad hoc, principes

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Téléinformatique! Réseaux Locaux

Téléinformatique! Réseaux Locaux Téléinformatique! Réseaux Locaux AS - 2010/2011 Thomas Morsellino IUT Bordeaux 1 (Dépt. Info) Réseau 2 n Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par un support de transmission : ces éléments

Plus en détail

Cours de Réseau et communication Unix n 6

Cours de Réseau et communication Unix n 6 Cours de Réseau et communication Unix n 6 Faculté des Sciences Université d Aix-Marseille (AMU) Septembre 2013 Cours écrit par Edouard Thiel, http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/~edouard.thiel. La page du

Plus en détail

ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC

ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr Copyright Copyright 1998-2007 Congduc Pham;

Plus en détail

Les réseaux Token-ring

Les réseaux Token-ring Les réseaux Token-ring Les origines ½ Développés par IBM En 1981 : premier prototype En 1985 : ratification norme IEEE 802.5 à 4 Mbps En 1989 : ratification fonctionnement à 16 Mbps Les évolutions ½ Vers

Plus en détail

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Réseaux mobiles Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Plan Principes des réseaux cellulaires GSM (Global System for Mobile communications) GPRS (General

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Wireless LANs. Transmission infrarouge vs. radio. Caractéristiques des wireless LANs. Conditions au développement des WLAN

Wireless LANs. Transmission infrarouge vs. radio. Caractéristiques des wireless LANs. Conditions au développement des WLAN Wireless LANs! Caractéristiques! IEEE 802.11! Configuration d un AP! Famille de protocoles Conditions au développement des WLAN " Mobilité # régulation des fréquences entre pays nécessaire : bandes de

Plus en détail

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Chapitre 7 7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Quelles sont les deux conditions qui poussent à préférer la norme 802.11g à la norme 802.11a? (Choisissez deux réponses.) La portée de la norme 802.11a

Plus en détail

Les futures architectures d automatisme

Les futures architectures d automatisme France Les futures architectures d automatisme Vers l Industrial Etthernet of Things En partenariat avec Standards Certification Education & Training Jean-Pierre Hauet ISA-France Publishing Conferences

Plus en détail

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition Guy Pujolle Cours réseaux et télécoms Avec exercices corrigés Avec la contribution de Olivier Salvatori 3 e édition Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2008, ISBN : 978-2-212-12414-9 C O U R S Les réseaux sans

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

WIFI (WIreless FIdelity)

WIFI (WIreless FIdelity) WIFI (WIreless FIdelity) 1. Théorie et architectures 2. Démarche d un déploiement (WLAN Bluesocket/Cisco) 3. Maquettage Ph. Tourron 1 PLAN Théorie et architecture Les types de réseaux sans fil Normes autour

Plus en détail

5 e édition GUY PUJOLLE. Les. Réseaux

5 e édition GUY PUJOLLE. Les. Réseaux est f o E Y R O L L E S 5 e édition GUY PUJOLLE Les Réseaux 21 Les réseaux sans fil Les réseaux sans fil sont en plein développement du fait de la flexibilité de leur interface, qui permet à un utilisateur

Plus en détail

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h)

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h) Réseaux et Transmission de Données 4 - Couche MAC Maîtrise EEA Olivier Fourmaux Basé sur la 3éme édition du livre du Pr. A. S. Tanenbaum : Computer Networks Plan du cours de RTD 1. Introduction (3h) 2.

Plus en détail

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN Objectifs F. Nolot 2009 2 Le routage inter VLAN? Comment peut-on router des paquets entre plusieurs VLAN? Un sous-réseaux par VLAN pour faciliter

Plus en détail

RÉSEAUX D'ENTREPRISES

RÉSEAUX D'ENTREPRISES Travaux Dirigés #1 ESEN / AU 2014-2015 Kawther ESSAFI & Amine DHRAIEF RÉSEAUX D'ENTREPRISES Exercice 1 : Période de vulnérabilité Soit un réseau Ethernet en bus de 8 stations. La distance moyenne entre

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Chapitre 6: MAC & PHY

Chapitre 6: MAC & PHY Chapitre 6: MAC & PHY Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ RÉSEAUX ET TÉLÉCOMMUNICATIONS Le modèle a 5 couches de ce cours: Application

Plus en détail

Les protocoles MAC dans les réseaux sans fil

Les protocoles MAC dans les réseaux sans fil [doc7p2]l architecture d un réseau de capteurs sans fil consiste en un nombre très grand de capteurs capable de sonder l environnement dans lequel ils se trouvent, et de fournir les informations collectées

Plus en détail

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité Réseau Wi-Fi Sommaire 1. Introduction 2. Modes de fonctionnement 3. Le médium 4. La loi 5. Sécurité 2 Introduction Le terme Wi-Fi suggère la contraction de Wireless Fidelity, par analogie au terme Hi-Fi.

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

Communicaion DTN. pour réseaux ad hoc dynamiques

Communicaion DTN. pour réseaux ad hoc dynamiques Communication DTN (+ démo de DoDWAN, plate-forme de communication ) Frédéric Guidec Laboratoire Valoria Groupe CASA Université de Bretagne Sud France mailto:frederic.guidec@univ-ubs.fr http://www-valoria.univ-ubs.fr/casa

Plus en détail

Pourquoi les réseaux sans fil?

Pourquoi les réseaux sans fil? Introduction aux réseaux sans fil Pourquoi les réseaux sans fil? Relativement récents, les réseaux sans fil sont dorénavant performants grâce notamment aux avancées de l électronique et du traitement du

Plus en détail

AODV_MC : Un Protocole de Routage AODV avec Minimum de Contrôle de Routage

AODV_MC : Un Protocole de Routage AODV avec Minimum de Contrôle de Routage 1 AODV_MC : Un Protocole de Routage AODV avec Minimum de Contrôle de Routage C. Boulkamh, A. Bilami, A. Saib, M. Sedrati, Département d informatique, Université de Batna, cboulkamh@yahoo.com, abilami@yahoo.fr,

Plus en détail

Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil

Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil Partie 9 : Wi-Fi et les réseaux sans fil Les réseaux sans fil Réseaux «sans-fil» Communication par ondes radioélectriques (radio et infrarouges) ou hertziennes => bornes et zones de couverture Les technologies

Plus en détail

Les réseaux mobiles ad hoc

Les réseaux mobiles ad hoc Les réseaux mobiles ad hoc I2 Option GI-RT - Jeudi 7 Avril - Plan Contexte et définition des réseaux mobiles ad hoc Le routage dans les MANet Le routage par inondation Le routage réactif DSR (Dynamic Source

Plus en détail

DYMO Multi-chemins à nœuds disjoints sans interférences pour les réseaux ZigBee/Standard IEEE 802.15.4

DYMO Multi-chemins à nœuds disjoints sans interférences pour les réseaux ZigBee/Standard IEEE 802.15.4 DEPARTEMENT D'INFORMATIQUE MEMOIRE Présenté par BENDIMERAD Nawel Pour obtenir LE DIPLOME DE MAGISTER Spécialité Informatique Option : Analyse, Commande et Surveillance des Systèmes Industriels Intitulé

Plus en détail

Communication dans un système embarqué

Communication dans un système embarqué Communication dans un système embarqué L USB, Universal Serial Bus Les cartes SD Protocoles TCP/IP : cas de l Ethernet Le 6lowPan Benjamin Bonny Guillaume Normand Loïc Raucy Theodoros Theodoropoulos 04/03/2011

Plus en détail

Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA. Journée veille technologique

Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA. Journée veille technologique Le projet IRULAN Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA 1 Plan 1. Le projet IRULAN 2. Technologies & architectures 3. Protocole des réseaux ad hoc 4. Performances 5. Extensions Philippe.jacquet@inria.fr

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

SensOrLabs. a protocol validation platform for the IoT. Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG

SensOrLabs. a protocol validation platform for the IoT. Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG SensOrLabs a protocol validation platform for the IoT Dominique Barthel, Quentin Lampin IMT/OLPS/BIZZ/MIS Apr 7th 2014, ST, CEA, LIG SensOrLabs inspired by the ANR Senslab project http://www.senslab.info/

Plus en détail

Chapitre 1 Routage dans les réseaux locaux maillés sans l 1.1 Introduction De nos jours, les réseaux locaux sans l connaissent un succès certain. Ils sont désormais omniprésents et sont déployés dans les

Plus en détail

Plan [ Mécanismes de sécurité aux réseaux wlan]

Plan [ Mécanismes de sécurité aux réseaux wlan] Plan [ wlan] - Introduction - Pourquoi on a besoin des Wlan - 802.11 présentation et architecture - Protocoles - Sécurité dans 802.11b - Failles de sécurité - Outils d attaques - Solutions - Conclusion

Plus en détail

Optimisation de la consommation d énergie dans les réseaux de capteurs sans fil

Optimisation de la consommation d énergie dans les réseaux de capteurs sans fil Optimisation de la consommation d énergie dans les réseaux de capteurs sans fil Rapport de stage Master : Recherche 2 en Informatique Université : IFSIC-Rennes 1 Laboratoire de recherche : DYONISOS-IRISA

Plus en détail

Contrôle de Congestion dans les Réseaux Véhiculaires

Contrôle de Congestion dans les Réseaux Véhiculaires Contrôle de Congestion dans les Réseaux Véhiculaires Razvan Stanica Institut National Polytechnique de Toulouse Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Séminaire Urbanet Centre d Innovation en

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Sous-couche MAC (Medium Access Control) Claude Chaudet

Sous-couche MAC (Medium Access Control) Claude Chaudet Sous-couche MAC (Medium Access Control) Claude Chaudet Rôle de la sous-couche MAC Permettre à plus de deux stations de dialoguer Adressage (à qui est destiné le message) Gestion des accès à un médium partagé

Plus en détail

Implémentation d une couche MAC (accès au support) dans OMNET++/Castalia pour des réseaux de capteurs pour la surveillance.

Implémentation d une couche MAC (accès au support) dans OMNET++/Castalia pour des réseaux de capteurs pour la surveillance. Implémentation d une couche MAC (accès au support) dans OMNET++/Castalia pour des réseaux de capteurs pour la surveillance. DOS SANTOS Leonel et LALANNE Clément 6 mai 2011 Master Informatique Technologies

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Montpellier 2013-2014

Montpellier 2013-2014 locaux Montpellier 2013-2014 La notion de réseau Définition Réseaux Réseau informatique: ensemble d équipements informatiques (matériel + logiciel) reliés entre-eux pour échanger ou partager des données.

Plus en détail

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Les réseaux sans fil (WiFi) Date de Date de Version Public Cible Publication Révision Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Introduction Un réseau sans fil est un réseau dans lequel au moins deux terminaux

Plus en détail

Fiche de Réseau de données

Fiche de Réseau de données Fiche de Réseau de données V.R May 25, 2015 Contents I Le modèle OSI 2 1 Concepts de base 2 2 Modèle OSI 4 II Réseau de données 5 1 Erreurs et correction d erreurs 5 2 Contrôle de flux 6 3 Contrôle de

Plus en détail

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Rappel Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Le modèle OSI définit sept couches. TCP/IP est basé sur le modèle DOD, qui ne comporte que quatre couches, mais en cohérence avec le modèle

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts

Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts Cheikh Sarr Université de Thiès Thiès, Sénégal BP 960 csarr1979@hotmail.com Sofiane Khalfallah Heudiasyc UMR CNRS 6599 UTC BP

Plus en détail

EvalVSN:Outil d évaluation des algo. de compression de données vidéo / Laboratoire RIIR

EvalVSN:Outil d évaluation des algo. de compression de données vidéo / Laboratoire RIIR EvalVSN: Outil d évaluation des Algorithmes de Compression de Données Vidéo pour les Réseaux ce capteurs vidéo Bayonne 07 Juin 2012 Kechar.bouabdellah@univ-oran.dz Laboratoire RIIR, Université d Oran EvalVSN:Outil

Plus en détail