Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012"

Transcription

1 Réseau Liberté-Québec Sondage auprès des adhérents Printemps

2 ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉTUDES UNIVERSITAIRES Comment qualifiez-vous l'augmentation des droits de scolarité de 325$ par année durant les cinq prochaines années, telle que proposée par le gouvernement Charest? 1. Insuffisante 2. Suffisante 3. Trop importante 4. Je suis contre l'augmentation des droits de scolarité 36 % 52 % 5 % 6 % ÉTUDES COLLÉGIALES Gratuité des études collégiales 1. Je suis pour le maintien de la gratuité scolaire 2. Je suis pour une participation financière des étudiants à leurs études collégiales 23 % 77 %

3 ÉDUCATION PRIMAIRE ET SECONDAIRE AUGMENTATION DES SALAIRES DES ENSEIGNANTS Êtes-vous d'accord avec la proposition de la CAQ d'augmenter le salaire des enseignants de 20%? 2. Oui si en échange on abolit la sécurité d'emploi 3. Non ÉVALUATION DES ENSEIGNANTS Croyez-vous que l'évaluation des enseignants peut améliorer la qualité de l'enseignement? QUEL EST LE PROBLÈME LE PLUS URGENT À RÉGLER dans nos écoles primaires et secondaires? 1. Éliminer les commissions scolaires 2. Abolir la réforme pédagogique 3% 64 % 34 % 86 % 14 % 71 % 28 %

4 SANTÉ (1 de 2) SANTÉ (1 de 2) MIXITÉ DE LA PRATIQUE MÉDICALE Les médecins devraient-ils avoir le droit de pratiquer à la fois dans le public et dans le privé? 3. Oui, mais après avoir fait un nombre d'heures dans le système public 45 % 4 % 49 % CONTRIBUTIONS ANNUELLES À UNE CLINIQUE SANTÉ Le gouvernement devrait-il autoriser les cliniques de médecine familiale à percevoir une contribution directe annuelle de la part des gens qui fréquentent leurs cabinets? 76 % 20 % TAXE SANTÉ DE 200 $ - Seriez-vous d'accord pour remplacer la taxe santé de 200$ par une contribution directe à votre clinique de médecine familiale? 87 % 10 %

5 SANTÉ (2 de 2) SANTÉ (2 de 2) TRANSFERTS FÉDÉRAUX EN SANTÉ En janvier dernier, le gouvernement Harper annonçait que les transferts en santé continueraient de croître de 6% par année jusqu en 2017, mais que par la suite, l augmentation sera ramenée à la croissance nominale du PIB (environ 4%). Êtes-vous d accord avec ceci? 84 % 15 % CHSLD Comment règleriez-vous le manque de places en CHSLD? 1. En augmentation le financement public des CHSLD 2. En continuant de rationner et de plafonner le nombre de places en CHSLD 3. En créant des incitatifs fiscaux pour que les gens s achètent eux-mêmes une assurance contre la perte d autonomie 5 % 2 % 88 %

6 MULTICULTURALISME et ISLAM POLITIQUE MULTICULTURALISME et ISLAM POLITIQUE ÉGALITÉ DES CULTURES De façon générale, diriez-vous que toutes les cultures se valent? VALEURS OCCIDENTALES D après vous, le multiculturalisme menace-t-il les valeurs occidentales (liberté de presse et d opinion, État de droit, égalité homme-femme, séparation de l Église et de l État)? ISLAM POLITIQUE - D après vous, l islam politique menace-t-il les valeurs occidentales (liberté de presse et d opinion, État de droit, égalité homme-femme, séparation de l Église et de l État)? 44 % 53 % 66 % 31 % 86 % 12 %

7 MULTICULTURALISME, FAIT FRANÇAIS ET COURS D ECR IDENTITÉ QUÉBÉCOISE D après vous, le multiculturalisme menace-t-il l identité québécoise FAIT FRANÇAIS D après vous, l immigration menace-t-elle la survivance du fait français au Québec? COURS D ECR Suivant la décision de la Cour suprême du Canada qui interdit aux parents d exempter leurs enfants du cours d éducation et de culture religieuse (ECR), êtes-vous pour ou contre l abolition du cours? 1. Pour l abolition du cours d ECR 2. Pour le maintien du cours d ECR 56 % 43 % 35 % 65 % 72 % 28 %

8 THINK TANKS THINK TANKS GRAND PUBLIC Trouvez-vous que les think tanks mettent suffisamment d efforts pour faire connaître leurs travaux au grand public? 82 % 15 %

9 MÉDIAS ÉQUILIBRE Croyez-vous que les médias traditionnels (presse écrite, télé, radio) sont plus équilibrés qu ils ne l étaient il y a 5 ans pour ce qui est de présenter une diversité d opinions? LACUNES Parmi les lacunes suivantes des médias québécois, laquelle est la plus grande selon vous? 1. Insensibilité et incapacité de bien vulgariser les nouvelles à caractère économique 2. Indifférent à ce qui se passe à l extérieur du Québec (ex: au Canada, en Europe) 3. Manque de contenu politique (trop concentré sur le jeu et la partisanerie politique) DÉCLIC - Comment avez-vous été sensibilisé à l urgence de réformer le modèle québécois? 1. La radio d opinion 2. La télé 3. Les journaux 4. Les médias sociaux 43 % 57 % 31 % 22 % 46 % 63 % 7 % 12 % 15 %

10 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE FREINS Parmi les freins au développement économique suivants, lequel est le plus important selon vous? 1. Fiscalité et réglementation trop lourdes 2. Les lobbies écologistes, réchauffistes et syndicaux 3. La péréquation (le B.S.) qui encourage la dépendance du Québec envers le Canada PLAN NORD Quelle est votre attitude face au Plan nord? 1. Sceptique 2. Optimiste 3. Indifférent 4. Choqué 47 % 46 % 4 % 46 % 4 % 3 % 47 %

11 ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (1 de 3) ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (1 de 3) NATURE DES PROBLÈMES D après vous, les problèmes financiers du Québec sont: 1. Structurels 2. Circonstantiels ATTEINTE DE L ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE Croyez-vous que le gouvernement du Québec atteindra l équilibre budgétaire comme prévu en ? FONDS DE PENSION Selon vous, les fonds de pension à prestations déterminées des employés du secteur public sont-ils viables? 2. Oui,mais il faut apporter d importantes réformes 3. Non 96 % 2 % 2 % 97 % 1 % 23% 75 %

12 ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (2 de 3) ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (2 de 3) DÉPENSES CIBLÉES Beaucoup de gens sont d accord pour dire que le gouvernement devra diminuer ses dépenses avant d augmenter la colonne des revenus (impôts, taxes, tarification). Selon vous, à quelles dépenses devrait-il s attaquer en premier? 1. Les dépenses en santé en révisant le panier de services de façon à plafonner le taux de croissance des dépenses publiques en santé à celui du PIB 2. Les dépenses dans les services publics par le désengagement de l'état dans le financement universel de certains services publics (CPE, droits de scolarité, assurance-médicaments) et par l'ajustement des tarifs d'hydroélectricité au prix du marché. 3. Les dépenses en subventions aux entreprises 4. Les dépenses reliées aux salaires et aux fonds de pension des employés du secteur public 5. Les dépenses reliées à la réfection des infrastructures 12 % 52 % 11 % 23 % 0 %

13 ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (3 de 3) ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE (3 de 3) TARIFICATION Si vous aviez à ajuster la tarification des services publics, par où commenceriez-vous? 1. Ticket modérateur en santé ou contribution annuelle dans une clinique médicale 2. Les tarifs des CPE 3. Un péage sur les autoroutes 4. Les droits de scolarité 5. Les tarifs d électricité 62 % 24 % 1 % 2 % 5 %

14 PÉRÉQUATION PÉRÉQUATION Pour accélérer le retour à l équilibre budgétaire, le gouvernement canadien devrait-il diminuer l enveloppe budgétaire alloué à la péréquation? - Cela forcerait les provinces à devenir plus autonomes financièrement - Le programme est utile car il assure à tous les Canadiens des services de niveau comparable, peu importe la capacité fiscale des provinces. COALITION? Seriez-vous d accord pour que le RLQ se joigne à une coalition pan-canadienne formée d un ensemble de think tanks, coalition dont l objectif serait de diminuer l enveloppe budgétaire attribuée au programme de péréquation? 79 % 18 % 80 % 19 %

15 MODÈLE QUÉBÉCOIS (1 de 3) MODÈLE QUÉBÉCOIS (1 de 3) IMMOBILISME D après vous, le climat d immobilisme est principalement dû: 1. Au manque de courage et de leadership politique 2. Au pouvoir trop important des lobbies syndicaux, d affaires et autres 3. À une culture généralisée de la gratuité et de la dépendance envers l État 27 % 24 % 47 % GÉNÉRATIONS Selon vous, laquelle des générations bénéficie le plus du modèle québécois dans sa forme actuelle? 1. Après-guerre 2. Les baby-boomers 3. X 4. Y 5. Nous sommes tous accros à l État 6 % 52 % 1 % 1 % 40 %

16 MODÈLE QUÉBÉCOIS (2 de 3) MODÈLE QUÉBÉCOIS (2 de 3) LOBBY Lequel de ces lobbies est le plus redoutable pour un parti qui voudrait lui retirer ses privilèges ou diminuer ses budgets? 1. Syndicats 2. Grandes corporations 3. Lobby agricole 4. Lobby de la culture 5. Les médias 80 % 1 % 1 % 5 % 12 % FÉMINISME Seriez-vous pour l abolition du ministère de la Condition féminine, du Conseil du statut de la femme et du Secrétariat à la condition féminine? 91 % 8 %

17 MODÈLE QUÉBÉCOIS (3 de 3) MODÈLE QUÉBÉCOIS (3 de 3) MONOPOLES PUBLICS Parmi les monopoles suivants, lequel devrait être privatisé en premier? 1. La Caisse de dépôt et de placement 2. La Société des alcools (SAQ) 3. La Société d assurance-automobile (SAAQ) 4. Les sociétés de transport en commun 5. Hydro-Québec 6. Aucun 12 % 58 % 3% 15 % 9 % 3 %

18 VOTRE NIVEAU DE CONFIANCE (1 de 2) VOTRE NIVEAU DE CONFIANCE (1 de 2) CONFIANCE DANS LE PROCHAIN GOUVERNEMENT Selon vous, quelle est la probabilité que le prochain gouvernement (PQ, PLQ, CAQ) apporte des changements allant dans la bonne direction? 1. Moins de 25% 2. 25% à 50% 3. 50% à 75% 4. Plus de 75% 85 % 9 % 1 % 0 % CE QUI OBLIGERA LE CHANGEMENT Si un jour, le Québec se remet sur les rails et redevient un leader sur plusieurs aspects économiques, ce sera: 1. Parce que les Québécois auront exercé une pression suffisamment forte sur les partis politiques et auront élu un gouvernement qui fera les réformes en profondeur au modèle québécois 2. Parce que le Canada aura fait des pressions politiques sur le gouvernement fédéral pour réduire les transferts fédéraux et la péréquation 3. Parce que le monde financier aura fait comprendre au Québec qu'il faut procéder à des réformes en profondeur s'il veut pouvoir refinancer sa dette 30 % 7 % 59 %

19 NIVEAU DE CONFIANCE (2 de 2) NIVEAU DE CONFIANCE (2 de 2) ENJEU Quel est l enjeu le plus important des dix prochaines années, selon vous? 1. L environnement 2. Le financement de la santé 3. Le développement économique 4. Les régimes de retraite à prestations déterminées 5. L épuisement de la social-démocratie et la remise en question du rôle de l État 1 % 5 % 12 % 5 % 76 % IDÉES REPRISES Êtes-vous confiant de voir les idées dont vous faites la promotion reprises un jour par un parti politique? 57 % 41 %

20 Votre appréciation du gouvernement conservateur Harper Quel est votre degré d appréciation du gouvernement conservateur Harper en matière de: - Justice (ex: C-10) - Contrôle des dépenses - Environnement (ex: Kyoto) - Dépenses militaires (ex: F-35) Très insatisfait 7 % 4 % 6 % 32 % 5 % 10 % 8 % 25 % Insatisfait Satisfait Très satisfait 51 % 34 % 48 % 11 % 48 % 34 % 54 % 12 % C-30 Êtes-vous d accord avec la loi C-30 dans sa forme actuelle? («Loi sur la protection des enfants contre les cyberprédateurs») 46 % 54 %

21 FONDS DE PENSION FONDS DE PENSION Seriez-vous d accord pour que le gouvernement oblige les travailleurs et les employeurs à cotiser à un régime de retraite? 2. Oui mais seulement si le plan de retraite est individualisé et qu il appartient au travailleur 3. Non 9% 60 % 31 %

22 PROFIL DES RÉPONDANTS 1/4 PROFIL DES RÉPONDANTS 1/4 Sexe Tranche d âge Homme Femme +et 66 6% % 15% 85% et % % % % 66% des répondants au sondage ont moins de 45 ans. 43% ont moins de 35 ans.

23 PROFIL DES RÉPONDANTS 2/4 PROFIL DES RÉPONDANTS 2/4 Dernier niveau de scolarité À quel regroupement vous identifiez-vous le plus? Secondaire Collégial Univ. 1er cycle Univ. 2e cycle 32% 13% 39% 16% Des répondants fortement scolarisés. Libertariens, libéralisme classique, droite Conservateur fiscal, centre-droite Nationalisme identitaire, conservateur nationaliste, droite sociale 55 % 37 % 6 % Autres 2 %

24 PROFIL DES RÉPONDANTS 3/4 PROFIL DES RÉPONDANTS 3/4 Quelle région habitez-vous? Québec métro, Chaudière-Appalaches Montréal métro (Montréal, Montérégie, 3L) Centre du Québec (Mauricie, Estrie, Centredu-Québec) 46 % 32 % 13 % Autres 9 %

25 PROFIL DES RÉPONDANTS 4/4 PROFIL DES RÉPONDANTS 4/4 Pour qui voteriezvous au provincial? Résultat souhaité? Pour qui voteriezvous au fédéral? CAQ 18 % CAQ majoritaire 31 % PCC 86 % PLQ 4 % CAQ minoritaire 27 % PLC 3 % Autre ou «Ne sait pas» Aucun pour l instant 12 % 65 % PLQ majoritaire PLQ minoritaire Autre 9 % 25 % 8 % Autre ou «Ne sait pas» Aucun pour l instant 3 % 8 % Plus de la moitié des répondants souhaitent un gouvernement provincial minoritaire

26 Merci! Merci aux membres du RLQ qui ont bien voulu participer à ce 2 e sondage!

27

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2011

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2011 Réseau Liberté-Québec Sondage auprès des adhérents Printemps 2011 LOI 101 ET LANGUE D'ENSEIGNEMENT Avec quelles affirmations êtes-vous le plus en accord? Loi 101 et langue d'enseignement au primaire et

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Politique québécoise. Pour publication le 11 avril 2015

Politique québécoise. Pour publication le 11 avril 2015 Politique québécoise Pour publication le 11 avril 2015 Méthodologie Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble des régions du Québec. La présente étude a été réalisée par le biais

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie À l aide d une méthode d échantillonnage sophistiquée répliquant les conditions d un échantillon aléatoire

Plus en détail

Étude sur les finances publiques du Québec

Étude sur les finances publiques du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude sur les finances publiques du Québec Rapport de sondage Projet 13026-019 15 octobre 2010 www.legermarketing.com Présentation et méthodologie

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent

DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent Communiqué de presse Pour diffusion immédiate DÉVOILEMENT DU 2 E SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING Crise économique : les perspectives s assombrissent MONTRÉAL, 26 FÉVRIER 2009 De l avis presque

Plus en détail

Transferts fédéraux et santé. Finances Canada Janvier 2003

Transferts fédéraux et santé. Finances Canada Janvier 2003 Transferts fédéraux et santé Finances Canada Janvier 2003 1 1 Justification traditionnelle pour les transferts aux provinces A B Pour corriger les déséquilibres horizontaux (p. ex., à ramener la capacité

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

Les Canadiens et le bilinguisme

Les Canadiens et le bilinguisme Les Canadiens et le bilinguisme Rapport final Présenté à La Société Radio-Canada Recherche, Grille et Diffusion Décembre 2006 07-5517rap-final-complet Table des matières Méthodologie 3 Notes de lecture..

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale CADRE FINANCIER D OPTION NATIONALE POUR L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC Autorisé et payé par Sylvain Gauthier, agent officiel du parti Document préparé par l équipe économique d Option nationale Vers un Québec

Plus en détail

Les Canadiens et les REER

Les Canadiens et les REER PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et les REER Rapport Mars 2003 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8! Tél. : 514-982-2464! Télec. : 514-987-1960! www.legermarketing.com

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

BUDGET du QUÉBEC 2015

BUDGET du QUÉBEC 2015 BUDGET du QUÉBEC 2015 Services économiques TD BUDGET 2015 DU QUÉBEC : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP FISCAL Faits saillants Le gouvernement du Québec a déposé son deuxième budget depuis son arrivée au

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

omnipraticiens du Québec

omnipraticiens du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude d opinion d pour la Fédération des médecins m omnipraticiens du Québec 11250-006 006 Février 2010 www.legermarketing.com Contexte

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file?

L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file? L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file? Jeremy Leonard Directeur de recherche Institut de recherche en politiques publiques 35 e congrès de l ASDEQ Le 13 mai 2010 Le plan

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants. Août 2011 Projet: 13026-023

Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants. Août 2011 Projet: 13026-023 Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants Août 2011 Projet: 13026-023 Contexte et objectif Méthodologie Faits saillants Analyse détaillée des résultats 6 8 10 12 Opinion

Plus en détail

CADRE FINANCIER 2014

CADRE FINANCIER 2014 CADRE FINANCIER 2014 Ce cadre financier présente les mesures budgétaires qui permettront de mettre en œuvre la vision économique et sociale de Québec solidaire lors du prochain mandat. Le résultat était

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Table des matières 3 4 6 7 8 9 10 11 12 14 17 18 21 Présentation et méthodologie Principaux constats Résultats

Plus en détail

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Section 1 : Caractérisation des pêcheurs Question 1 : Quel est votre nom? Le fait de fournir votre nom est pour s assurer

Plus en détail

Éducation et participation citoyenne

Éducation et participation citoyenne Questionnaire rempli par monsieur Christian Bibeau Candidat dans Sherbrooke pour Québec solidaire Éducation et participation citoyenne Gestion des universités Quelle est votre position concernant le salaire

Plus en détail

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Janvier 2010 www.legermarketing.com Table des matières Contexte, objectifs

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS. de la vie aux idées ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014

ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS. de la vie aux idées ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014 ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014 de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 À QUI A-T-ON PARLÉ? 5 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite Le RVER Régime Volontaire d Épargne Retraite Origine Suite à un rapport d un comité d experts sur l avenir du système de retraite québécois en 2013. Mandat d étudier les régimes complémentaires de retraite

Plus en détail

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec et au ministre des Finances du Canada, lors

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires OBJECTIFS Les élèves découvriront comment les opinions politiques et les priorités se répercutent sur l établissement du budget fédéral. MOTS

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Le processus budgétaire

Le processus budgétaire Le processus budgétaire fédéral Le budget Le document stratégique le plus important publié par le gouvernement chaque année Instrument de communication des priorités de l'état : élections, discours du

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

Crédit d impôt pour frais de garde

Crédit d impôt pour frais de garde Crédit d impôt pour frais de garde Érik Bouchard-Boulianne Économiste Réseau des jeunes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) 8 mai 2014 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Comprendre le

Plus en détail

Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du

Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du secteur public? 2 Les services publics, une réponse aux

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

*Changement de mentalité au Québec (1930-1980)

*Changement de mentalité au Québec (1930-1980) *Changement de mentalité au Québec (1930-1980) 1932 Secours directs Pour aider les chômeurs à faire face à la crise, le gouvernement du Québec intervient pour contrer la misère et verse des montants d

Plus en détail

Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens

Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens le 23 mars 2004 «De la gestion avec intégrité, les Canadiens n en mérite pas moins.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours du budget de 2004 Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Droits de scolarité : contexte et argumentaire

Droits de scolarité : contexte et argumentaire Droits de scolarité : contexte et argumentaire Plan de la présentation Contexte actuel Les prochaines hausses Argumentaire du gouvernement Contre-argumentaire Conclusion et discussion Contexte actuel Augmentation

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets Hanoï 6 novembre 2012 par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets STRUCTURE de l exposé INTRODUCTION 1.Le fonctionnement du système 2.Le financement du système 3.La gestion du système QUESTIONS

Plus en détail

Opinion des Québécois à l égard des services publics et des PPP. Mai 2005

Opinion des Québécois à l égard des services publics et des PPP. Mai 2005 Opinion des Québécois à l égard des services publics et des PPP Mai 2005 2 Quand on affronte les défis de demain avec les méthodes d hier, on a les problèmes d aujourd hui Jean-Marc Léger, Léger Marketing

Plus en détail

La politique provinciale et

La politique provinciale et Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa La politique provinciale et fédérale au Québec Rapport de sondage 20 août t www.legermarketing.com Méthodologie La présente étude a été

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Investissement dans la Bourse de Casablanca Résultats de l enquête de perception. Med Wail Aaminou

Investissement dans la Bourse de Casablanca Résultats de l enquête de perception. Med Wail Aaminou Investissement dans la Bourse de Casablanca Résultats de l enquête de perception Med Wail Aaminou Avril 2009 Préambule Le présent document synthétise les résultats du sondage réalisé entre le 15 et 25

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008 La politique provinciale RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre Méthodologie Ce sondage Léger Marketing a été effectué par téléphone auprès de 1 001 Québécois et Québécoises, du 7 au 9 novembre.

Plus en détail

Cadre budgétaire et fiscal

Cadre budgétaire et fiscal Cadre budgétaire et fiscal Séminaire sur la gestion du risque social Paris, 30 juin 2003 Brian Ngo Politique fiscale : une vue d ensemble Utilise la puissance des impôts (T), des dépenses (G) et des emprunts

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Par : Service de fiscalité PRÉSENTATION Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada?

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? 31 mars 2011 0 À l annonce du déclenchement des élections fédérales 2011, le Réseau FADOQ se fait la voix des aînés

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Les pensions alimentaires pour enfants

Les pensions alimentaires pour enfants Les pensions alimentaires pour enfants IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC

LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC Hiver 2001-2002 Sondage réalisé pour Par la firme la firme de sondages BAROMÈTRE INC. Mars 2002 MÉTHODOLOGIE Méthodologie en bref : sondage téléphonique réalisé auprès

Plus en détail

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.»

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» De bonnes perspectives avec la Prévoyance privée. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Helvetia PV-Prospectus

Plus en détail

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Bruxelles, 18 juin 2014 2 Une cellule de réflexion composée d experts

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

Le fruit d importantes luttes syndicales. But : protéger les travailleurs et les travailleuses contre des évènements imprévus

Le fruit d importantes luttes syndicales. But : protéger les travailleurs et les travailleuses contre des évènements imprévus Colin L Ériger, stagiaire au service de l éducation de la FTQ Le fruit d importantes luttes syndicales But : protéger les travailleurs et les travailleuses contre des évènements imprévus À cause de l augmentation

Plus en détail

Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à l égard de la privatisation du commerce de l alcool

Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à l égard de la privatisation du commerce de l alcool Institut économique de Montréal Les Québécois et la privatisation du commerce de l alcool -Résultats d un sondage Omnibus- -Rapport d analyse- Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Impôts-Express Amélie Ferland, Conseillère aux étudiants internationaux sep-international@polymtl.ca Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Mis à jour : mars 2015 OBJECTIFS DE L ATELIER

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

J ai des valeurs j investis où ça compte!

J ai des valeurs j investis où ça compte! J ai des valeurs j investis où ça compte! L ÉPARGNE ENTREPRENANTE Avec Fondaction, un fonds de travailleurs socialement responsable, je profite d avantages fiscaux intéressants et je peux épargner plus

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Sondage Viavoice pour le CISS - Octobre 2010 MIEUX COMPRENDRE L OPINION POUR AGIR INSTITUT VIAVOICE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Aurélie

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING: Les mesures du budget du Québec 2010-2011 sont bien accueillies

SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING: Les mesures du budget du Québec 2010-2011 sont bien accueillies Communiqué de presse Pour diffusion immédiate SONDAGE TRIMESTRIEL ASDEQ-LÉGER MARKETING: Les mesures du budget du Québec 2010-2011 sont bien accueillies MONTRÉAL, 15 JUILLET 2010 L économie québécoise

Plus en détail