Séquence 4. Quand le conte européen rencontre le conte oriental (Origine et influence des Mille et une nuits ; orientalisme)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séquence 4. Quand le conte européen rencontre le conte oriental (Origine et influence des Mille et une nuits ; orientalisme)"

Transcription

1 Sommaire Lire Les Mille et une nuits Séance 1 Quand le conte européen rencontre le conte oriental (Origine et influence des Mille et une nuits ; orientalisme) Séance 2 Les lieux magiques dans Les Mille et une nuits (1) : fonction narrative et rêverie orientale (Le jardin oriental ; le «paradis») Séance 3 Les lieux magiques dans Les Mille et une nuits (2) : les compléments circonstanciels au service de l histoire (Compléments circonstanciels, les compléments essentiels et leurs valeurs) Séance 4 Séance 5 Stratégies narratives et pouvoir de la parole dans les Mille et une nuits (Récit cadre et récit enchâssé) Figures du génie dans les Mille et une nuits Séance 6 Envol et voyage dans les Mille et une nuits (1) : une aventure de Sindbad le marin (Homophones grammaticaux) Séance 7 Envol et voyage dans les Mille et une nuits (2) : rythmer l action par l emploi du passé simple (Le passé simple des verbes des 2e et 3e groupes) Séance 8 Séance 9 Schéhérazade, suprême héroïne des Mille et une nuits (Destinataire ; leçons de morale ; mots polysémiques ; niveaux de langue) Je m évalue 180 Cned, Français 6e

2 séance 1 Séance 1 Quand le conte européen rencontre le conte oriental Prends ton cahier de français. Sur une nouvelle page, écris en rouge :, et souligne ce titre ; en dessous, écris le titre de cette séquence : Lire Les Mille et une nuits, et souligne-le. Puis écris en rouge le numéro et le titre de cette séance 1. Dans cette séquence, tu vas entrer dans le monde merveilleux des Mille et une nuits, un ensemble de récits d origine orientale que la belle Schéhérazade raconte à son époux le sultan. Tu découvriras pourquoi elle poursuit chaque soir son récit, comment les histoires sont enchâssées, et tu feras plus ample connaissance avec des héros dont tu as parfois entendu parler, comme Aladdin, Ali Baba ou Sindbad le marin. Tu as déjà beaucoup de connaissances sur le conte merveilleux, grâce à la séquence II. Tu vas pouvoir les approfondir ou les confronter à de nouvelles histoires issues non d un imaginaire européen, mais cette fois-ci d une culture orientale. Lis attentivement le texte suivant et écoute-le à la piste 8 de ton CD. Les deux sœurs jalouses de leur cadette Un nouveau sultan, nommé Khosrouschah, amateur de sorties nocturnes, se retrouve un soir dans un quartier pauvre et entend dans une maison trois sœurs discuter après le souper Cned, Français 6e 181

3 séance 1 Le sultan ordonne qu on lui amène les trois sœurs et leur demande de reformuler leurs trois souhaits. Par crainte d avoir offensé le sultan, les jeunes filles veulent s excuser de ce qui n était pour elles qu un divertissement. Mais le sultan maintient sa décision d accomplir le souhait de chacune Les Mille et une nuits, traduction d Antoine Galland GF Flammarion 182 Cned, Français 6e

4 séance 1 Notes : 1. tout mon soûl : autant que je veux 2. agrément : charme 3. pompe : éclat, richesse 4. disproportion : écart, différence 5. afflictions : peines profondes 6. mortifiantes : humiliantes, vexantes 7. à leur préjudice : à leur détriment 8. ce n est qu une marmotte : ce n est qu une enfant («marmotte» : féminin de «marmot») 9. vous étiez digne de sa couche : vous étiez digne d être sa femme, de partager sa vie 10. vous y êtes intéressée : vous êtes concernée 11. pernicieux : mauvais, nuisible moralement 12. dans une si haute élévation : dans une situation aussi prestigieuse 13. qui n était pas entêtée de sa dignité : qui ne s estimait pas supérieure A Les relations entre les personnages 1- À quelle histoire et à quels personnages de contes le titre de cette histoire peut-il te faire penser? Coup de pouce : souviens-toi du début de la séquence II sur les contes de fées! 2- As-tu bien compris l histoire? Pour le vérifier, réponds à ce QCM (Questionnaire à choix multiples) en cochant les bonnes réponses. Questions Qui sont les trois sœurs? Qui les deux aînées souhaiteraient-elles épouser? Quel est le souhait de la cadette? Quelle décision étrange le sultan Khosrouschah prend-il? Quelles sont les deux qualités majeures de la cadette? Qu est-ce qui va déclencher la jalousie des deux aînées? Réponses des princesses des jeunes filles pauvres des servantes le boulanger et le chef de cuisine du sultan le sultan et son boulanger les deux frères du sultan ne pas se marier épouser le chef de cuisine être l épouse du sultan il décide d accomplir leurs souhaits il décide de les punir de leur audace il décide de les épouser toutes les trois sa beauté et sa patience son esprit et son courage sa beauté et son esprit l orgueil de leur cadette la disproportion entre les mariages la méchanceté de leurs époux Cned, Français 6e 183

5 séance 1 3- Quelle est la raison avancée par chaque sœur pour expliquer son souhait? a) Complète les phrases ci-dessous pour répondre : La première souhaite épouser le. pour... La seconde sœur souhaite épouser le.. pour... La cadette souhaite épouser le.. pour.. b) Relis les phrases ci-dessus. Quel trait de caractère de chaque personnage l explication de chacun de leurs souhaits révèle-t-elle? Complète la phrase suivante pour répondre : L explication de leurs souhaits révèle Relis la phrase qui va des lignes 39 à 45. Observe les adjectifs qualificatifs. Par quel procédé grammatical, déjà étudié dans d autres contes, la violence de la jalousie des sœurs aînées est-elle mise en valeur? Pour répondre procède en deux étapes : a) Recopie la phrase et souligne les adjectifs. b) Identifie le procédé utilisé. c) Transforme les deux phrases suivantes en utilisant ce même procédé : - Les deux sœurs sont jalouses et méchantes. - Elles utiliseront une ruse odieuse pour se venger d elle. B L Orient 1- Relève, entre guillemets, au moins quatre indices qui montrent que cette histoire se situe en Orient. 2- Comprendre les fonctions officielles. Relie par une flèche le mot à la définition qui lui convient. Tu peux, si besoin, t aider du dictionnaire. sultan Chef de la communauté musulmane. Calife (ou khalife) Personne qui dirige la prière dans une mosquée. Vizir Juge dont la compétence s étend aux questions religieuses. Cadi Ministre d un souverain. Muezzin Titre du souverain dans certains États. imam Personne chargée d appeler aux cinq prières quotidiennes. 184 Cned, Français 6e

6 séance 1 3- Pour ne pas perdre le Nord! Place, dans la boussole suivante, chaque point cardinal et l adjectif qui lui est associé à la place qui convient. Puise tes réponses dans la liste ci-dessous : Points cardinaux : Nord, Ouest, Sud, Est Adjectifs : oriental, septentrional, méridional, occidental N hésite pas à te servir du dictionnaire si besoin! Puis lis et mémorise le Je retiens suivant. j e retiens Origine et influence des Mille et une nuits Le recueil des Mille et une nuits (en arabe : alf laïla wa laïla) s est construit à partir d influences multiples, notamment indienne et perse. Puis ces histoires se sont propagées dans le monde arabe, essentiellement par le biais de marchands. Aux XIII e et XIV e siècles, Les Mille et une nuits semblent fixées de façon relativement stable, à partir des différents manuscrits. La France a joué un rôle majeur dans la diffusion des Mille et une nuits. Au XVIII e siècle, Antoine Galland, un jeune savant, collecte de nombreux documents et traduit un des manuscrits en l adaptant pour des lecteurs européens. Il en fait un texte plus littéraire, qui s imprègne de certaines caractéristiques du conte classique : il s inspire notamment de Madame d Aulnoy et de ses contes de fées. Le succès est énorme et déclenche dans toute l Europe un goût pour le voyage et pour l exotisme. Le succès des Mille et une nuits témoigne d une relation forte à l Orient, parfois méfiante, mais surtout pleine d émerveillement et de fascination. Au XIX e siècle, un courant artistique nommé «orientalisme» se forme, nourri par un imaginaire de l «ailleurs» et de l exotisme. Le poète Charles Baudelaire, le romancier Gustave Flaubert, ou encore des peintres, comme Ingres ou Delacroix, en sont les meilleurs représentants. Cned, Français 6e 185

7 séance 1 C Écriture 1- Relis la dernière phrase de l extrait (lignes 92-93). a) À ton avis, elle marque : la situation initiale l élément perturbateur une péripétie la situation finale b) Justifie ton choix en expliquant ta réponse. 2- Sujet : Imagine, en une dizaine de lignes, la suite de l histoire, c est-à-dire l organisation du complot des sœurs. Commence ainsi : «Quelques mois après son mariage, la sultane se trouva enceinte. L événement fournit aux deux sœurs l occasion qu elles attendaient de se venger». Le récit étant au passé, essaie d employer correctement les temps du passé (imparfait et passé simple)! Tu intègreras à ton travail d écriture au moins deux mots évoquant l Orient et un superlatif, mettant en valeur soit la jalousie des aînées, soit la douleur de la cadette. Choisis-les maintenant pour pouvoir les intégrer par la suite : - Voici mes deux mots évoquant l Orient :... - Voici mon superlatif :... Fais un brouillon et vérifie que tu as respecté les consignes à l aide du tableau ci-dessous. Je vérifie que Fait À faire j ai écrit au moins une dizaine de lignes. j ai bien respecté le sujet de rédaction : j ai imaginé le complot des deux sœurs qui cherchent à se venger. j ai employé les temps du passé : imparfait et passé simple. j ai bien intégré à mon récit deux mots évoquant l Orient. j ai bien utilisé un superlatif. j ai respecté la ponctuation : majuscules après le point. mes phrases sont courtes et bien ponctuées. j ai fait attention aux accords : l accord du verbe avec le sujet, du déterminant avec le nom, de l adjectif avec le nom j ai utilisé un dictionnaire pour soigner l orthographe. Puis recopie ton travail au propre. Enfin, regarde dans le corrigé ce qu il était possible d imaginer. 186 Cned, Français 6e

8 séance 2 Séance 2 Les lieux magiques dans Les Mille et une nuits (1) : fonction narrative et rêverie orientale Prends ton cahier de français. Change de page. Puis écris en rouge le numéro et le titre de cette séance 2. Dans la séance précédente, tu as retrouvé l un des thèmes dominants des contes : le sentiment de jalousie. Tu as fait connaissance avec trois sœurs, et voici que quelques pages plus loin, ce sont les trois enfants, ceux de la génération suivante, qui sont devenus les héros du conte! C est l un des principes clés des Mille et une nuits : le temps s écoule très vite, les histoires sont si riches et souvent si longues que le lecteur doit accepter de s interrompre le temps d une nuit ou d une autre histoire à l intérieur de la première Dans la suite que tu vas lire, les aventures des enfants de la cadette sont si extraordinaires qu ils nous entraînent avec eux dans leur monde fabuleux. Es-tu prêt/e à entrer dans des lieux extraordinaires? Lis attentivement le texte ci-dessous. Les trois enfants du sultan et de la sultane, qui ignorent leur existence puisque les enfants leur ont été enlevés dès leur naissance, à cause de la méchanceté des deux sœurs, ont été recueillis par l intendant des jardins du sultan. Ce dernier achète, quelques années plus tard, un domaine digne de la meilleure éducation qu il veut donner aux enfants L intendant meurt quelques mois plus tard, laissant ses enfants désespérés mais très unis. La jeune fille, que le narrateur nomme la princesse Parizade, reçoit, un jour qu elle est seule, la visite d une vieille dame qu elle accueille avec tous les égards. Celle-ci pique la curiosité de la jeune fille en lui suggérant que sa maison serait «incomparable» si trois choses pouvaient s y rencontrer. Cned, Français 6e 187

9 séance Les Mille et une nuits, traduction d Antoine Galland GF Flammarion Notes : 1. dépendances : terres, bâtiments dépendant d un domaine. 2. il la fit mettre bas : l intendant la fit démolir. 3. par son assiduité : grâce à sa présence et ses efforts réguliers. 4. diligence : rapidité. 5. enclore : entourer. 6. «y prissent le divertissement de la chasse» : puissent aller se divertir à la chasse. 7. dévote : personne attachée à la religion et à ses pratiques ; dans le texte, modèle de sagesse et de comportement. 8. s élève en gerbe : s élève en forme de bouquet. A Le rôle narratif du jardin 1- Plusieurs indices montrent que la narratrice accorde une importance au jardin dans le récit lui-même. Coche les cinq bonnes réponses parmi les propositions ci-dessous : Le sultan vient souvent se promener dans le jardin. Le père adoptif des enfants est l intendant des jardins. L intendant dessine un jardin digne des grands seigneurs de Perse. L intendant fait aménager un jardin par les ouvriers. Grâce à leur domaine, les trois enfants vivent en accord avec leur rang social. Les trois enfants préféraient vivre dans l enceinte du palais. Les trois objets magiques évoqués par la vieille dame doivent servir à l embellissement du jardin. Les trois objets magiques évoqués par la vieille dame doivent servir à l embellissement de la maison. 188 Cned, Français 6e

10 séance 2 2- Le jardin, miroir du rang social. a) À ton avis, si les enfants vivent enfin en accord avec leur rang social, de quel très «grand seigneur» le domaine va-t-il attirer l attention? b) Ainsi, vers quelle étape du schéma narratif l histoire s oriente-t-elle? B La rêverie orientale du jardin Relis les lignes 1 à La description du domaine. a) Complète le tableau ci-dessous en relevant entre guillemets les notations descriptives (lignes 1 à 15) en fonction de leur classe grammaticale (adjectifs ou noms). Adjectifs qualifiant des éléments du domaine Noms associés à la maison b) Dans ce passage des lignes 1 à 15, relève les deux expressions du type «la/le/les plus». c) Quel procédé grammatical est employé dans ces deux expressions? Quelle figure de style est donc utilisée? Complète le petit texte suivant pour répondre. Le procédé grammatical utilisé est le S L _ F. Il produit un effet d insistance par l exagération, qu on appelle une H B E. 2- La composition de la description. a) Quelles sont les différentes parties du domaine décrites successivement par la narratrice? Réponds en faisant des phrases complètes. Ë D abord Ë Ensuite. Ë Puis.. Ë Enfin. Cned, Français 6e 189

11 séance 2 b) Quel mouvement la narratrice cherche-t-elle à donner à sa description? Pour répondre, coche la bonne réponse. La description s organise selon un mouvement du plus serré au plus large (de l intérieur vers l extérieur). La description s organise selon un mouvement du plus large au plus serré (effet de zoom, de l extérieur vers l intérieur). La description s organise selon un double mouvement, du large au serré puis du serré au large (de l extérieur à l intérieur puis de l intérieur vers l extérieur). c) Quel est l effet produit par ce(s) mouvement(s) de la description? 3- Rendre le jardin «incomparable». Relis attentivement le dernier paragraphe puis complète le tableau suivant. a) Place d abord, dans la première colonne, les choses magiques, par ordre d apparition. b) Indique ensuite auquel des quatre «éléments» fondamentaux cette chose magique est associée (air, terre, eau, feu). c) Enfin, restitue pour chacune des choses sa propriété magique, en citant précisément le texte, entre guillemets. Chose magique Élément associé (air, eau, terre, feu) Propriété magique (relevé de citations).. qui... «......».. qui «......».. couleur d.... « » Vérifie tes réponses dans le corrigé, puis recopie et mémorise le Je retiens ci-dessous. 190 Cned, Français 6e

12 séance 2 j e retiens Le jardin oriental Dans de nombreux contes des Mille et une nuits, la lecture permet, en plus de sa fonction narrative, de donner une vision merveilleuse du jardin à l orientale. Le jardin est un élément très important de la civilisation arabo-musulmane, fruit d une longue tradition venue d Iran. Ë Dès l antiquité l historien grec Xénophon évoquait les fabuleux jardins des rois de Perse : Darius et Cyrius. Ë Tu te souviens aussi des fabuleux jardins suspendus de Babylone, comptant parmi les sept merveilles du monde! Ë Aujourd hui, les seuls jardins musulmans à peu près bien conservés sont ceux de l Alhambra, à Grenade, en Espagne. Le jardin oriental n est pas un simple ornement de la maison. Il est le plus souvent rythmé par des bassins et des fontaines, qui ont une fonction sonore et visuelle (murmure de l eau, bruit des gouttelettes, jeux de reflets avec le ciel et fleurs). Les associations de couleurs, de sons, de parfums contribuent à faire du jardin terrestre un équivalent du paradis céleste. En effet, le mot «paradis» est issu de la langue iranienne ancienne, pari-daeza, qui désigne un enclos royal pour la chasse, un parc entouré de murs et peuplés d animaux sauvages, comme celui de notre histoire. Lorsque les Grecs traduisirent la Bible, ils utilisèrent le mot paradeisos pour désigner le jardin d Éden et le séjour des âmes bienheureuses après la mort. Le mot glissa ainsi du sens de «jardin clos» à celui qu il a aujourd hui, le paradis étant souvent imaginé comme un jardin. Enfin, le mot a dépassé son contexte religieux pour désigner plus généralement un lieu riche et bienheureux. C La quête Maintenant, lis attentivement la suite de l histoire. La vieille dame ayant fourni à la princesse les indications pour trouver les trois choses, cette dernière ne pense plus qu à les acquérir. Malgré les réticences de sa sœur, son frère aîné, le prince Bahman, décide de partir en quête des trois choses. Il tâche de rassurer sa jeune sœur effrayée. 5 Ne voyant pas revenir son frère et à la vue du couteau qui saigne, la princesse comprend qu il est mort. Le deuxième frère, le prince Perviz, entreprend le même voyage et subit le même sort. Désespérée, la jeune princesse se déguise en homme, armée et équipée, et part à cheval sur les traces de ses frères, en quête des trois trésors qu elle convoite. Comme ses aînés, elle rencontre un derviche, homme religieux, qui tente de la dissuader de poursuivre sa quête. Cned, Français 6e 191

13 séance Grâce à sa volonté et à son intrépidité, la princesse Parizade réussit à s approcher de l oiseau qui parle. Ce dernier l accueille par une étrange formule avant de se mettre entièrement à son service, pour qu elle obtienne tout ce qu elle désire, les deux autres choses convoitées, mais aussi le retour de ses deux frères. Il lui désigne pour cela une cruche Les Mille et une nuits, traduction d Antoine Galland GF Flammarion Notes : 1. gaine : étui ayant la forme de l objet qu elle protège. 2. «il en dégoutte du sang» : il coule du sang. 3. derviche : religieux. 4. tintamarre : grand bruit discordant, tapage. 5. «ne pas se tourner pour regarder derrière soi, qu auparavant on ne se fût saisi de la cage» : ne pas se tourner pour regarder derrière soi, avant de s être saisi de la cage. 6. «vous m aurez obligation» : vous me serez reconnaissante. 1- Un univers merveilleux. a) Comment cet univers merveilleux naît-il? Complète la phrase suivante pour répondre. L histoire bascule dans le merveilleux avec l arrivée mystérieuse de la et la quête des trois.. magiques. 192 Cned, Français 6e

14 séance 2 b) Hormis les «trois choses», quel objet merveilleux accompagne le début de la quête? Quelle est son étrange caractéristique? Quel rôle cet objet joue-t-il dans l action? c) Dans le conte européen, à quels personnages ces divers éléments peuvent-ils faire penser? Complète la phrase suivante pour répondre. Ces éléments peuvent faire penser à l apparition des., aux pouvoirs, dans le conte européen. 2- La fin du voyage. a) Le paysage. Relis le passage des lignes 9 à 24. Ë Dans quel lieu la quête se déroule-t-elle? Pour répondre, relève entre guillemets deux expressions qui permettent au lecteur de se représenter le paysage. Ë Parmi les choix proposés en gras, entoure les six bonnes réponses dans le texte suivant : Le récit marque une opposition entre les lieux. La montagne est décrite comme un lieu accueillant / hostile, contrairement au jardin présenté comme accueillant / hostile. Le jardin est associé à l obscurité / des couleurs, tandis que la montagne est jonchée de pierres noires / colorées. Les règnes naturels s opposent également. Le domaine où vivent les trois enfants est associé au règne végétal et animal / minéral et aquatique. Celui de la montagne correspond au règne végétal / minéral. b) Le merveilleux. Ë Comment la présence de roches noires est-elle expliquée par le derviche? Ë Relis ta dernière réponse : comment appelle-t-on ce processus de transformation? Ë Que deviennent ces pierres noires dans l histoire? le coin des curieux Dans la mythologie gréco-latine, on trouve le plus bel exemple de ce motif : l interdiction de regarder en arrière. Eurydice, épouse d Orphée, poète de Thrace, meurt piquée par un serpent. Orphée descend aux Enfers, charme par ses mélodies les divinités infernales, et obtient la permission de la ramener sur la terre. Mais il doit promettre de ne pas se retourner en chemin avant qu elle ne soit sortie du royaume d Hadès, dieu des enfers. Si tu veux connaître cette histoire, lis-la dans les Métamorphoses d Ovide. Bonne découverte! Cned, Français 6e 193

15 séance 2 D Le rôle des personnages 1- L oiseau. Pourquoi peut-on dire que l oiseau est l élément le plus important de la quête? Pour répondre, complète les phrases suivantes. L oiseau est la des trois choses suggérées par la vieille dame. seul l oiseau peut le lieu où trouver les deux autres choses magiques. L oiseau dit à la princesse une phrase qui donne un indice sur l identité de la jeune fille : «.» Enfin, il faut gravir une montagne pour l atteindre, signe de l élévation des personnages, élévation S _ C L _ et élévation M _ R _ L _ (cette quête est le dernier élément pour parfaire l éducation des enfants ; ils ont dû, et principalement la princesse, surmonter des épreuves et témoigner de leurs qualités d intelligence et de courage). 2- Le rôle des personnages féminins. a) La vieille dame te paraît-elle un personnage adjuvant ou opposant? Justifie ta réponse en t appuyant sur différents moments du texte. b) Le rôle des cadettes dans l ensemble de ce conte (textes de la séance 1 et de la séance 2). Ë Combien y a-t-il en fait de cadettes dans l histoire complète (textes de la séance 1 compris)? Ë Qui sont-elles? Ë Dresse un portrait de chacune d elle en quelques lignes. Vérifie tes réponses dans le corrigé, et complète-les, si besoin. 194 Cned, Français 6e

16 séance 3 Séance 3 Les lieux magiques dans Les Mille et une nuits (2) : les compléments circonstanciels au service de l histoire Prends ton cahier de français. Change de page. Puis écris en rouge le numéro et le titre de cette séance 3. Dans la séance précédente, tu as étudié la valeur narrative et le pouvoir d évocation d un lieu magique des «Mille et une nuits». Nous poursuivons notre voyage dans les lieux fabuleux de l Orient afin que tu comprennes l importance, pour apprécier les lieux à leur juste valeur, des compléments circonstanciels. Lis attentivement le texte ci-dessous. Un jour, Ali Baba, bûcheron, se trouve dans la forêt pour couper du bois et le vendre à la ville. Il entend du bruit et se poste dans un arbre pour ne pas être vu. Il aperçoit une troupe de voleurs qui cachent dans un rocher des valises pleines d or. Les ayant observés et ayant retenu les formules utilisées pour entrer et sortir, il décide, à leur départ, de pénétrer à son tour dans la grotte Les Mille et une nuits, traduction d Antoine Galland GF Flammarion Cned, Français 6e 195

17 séance 3 Notes : 1. ballots : paquets 2. brocart : riche tissu de soie rehaussé de dessins brodés en fils d or et d argent 3. retraite : abri 4. «ne balança pas sur le parti» : n hésita pas sur le choix 5. accommoda : plaça astucieusement 6. «il mit bas» : il posa à terre As-tu bien compris le texte? Vérifie-le en répondant aux questions ci-dessous! A Une vision fabuleuse Coche la bonne réponse. 1- Quelle est la première vision d Ali Baba en entrant dans la caverne? Ali Baba voit un lieu de ténèbres et d obscurité. Ali Baba voit un lieu éclairé, vaste et spacieux. Ali Baba ne discerne rien. 2- Relis les lignes 3 à 5. a) Quel mot relie les deux premières propositions? «et» «ou» «mais» b) Quelle est la valeur de ce mot (quelle nuance de sens apporte-t-il)? une valeur d opposition une valeur d addition une valeur d hésitation c) Quel effet permet-il de souligner à ce moment de l histoire? un effet de contraste pauvreté/richesse un effet de contraste noir/lumière un effet de contraste solitude/multitude 3- La mise en valeur du trésor. Relis attentivement le deuxième paragraphe de notre extrait et surligne en jaune le passage de «il vit» jusqu à «succédé les uns aux autres», (lignes 7 à 15). Pour comprendre comment la narratrice s y prend pour que le lecteur puisse s imaginer la splendeur du trésor, il faut a) s intéresser à la construction grammaticale de la phrase. 196 Cned, Français 6e

18 séance 3 Complète la colonne de droite en ajoutant les compléments d objet direct (COD) du verbe «il vit». Coup de pouce : tu peux, pour t aider, relire ta leçon de la séquence III sur les compléments d objet direct. Tu relèveras entre guillemets le groupe nominal minimal (déterminant et nom). Il vit groupe verbal compléments d objet direct (COD) «des ballots» b) s intéresser à la ponctuation. Coup de pouce : tu peux t aider du «Je retiens» sur la ponctuation, dans la séquence I. Ë Combien de point-virgule(s) tout le passage surligné contient-il? Ë Combien de point(s) tout le passage surligné contient-il? Ë Combien de virgule(s) le passage de «il vit» jusqu à «les unes sur les autres» (l.12) contient-il? Complète la phrase suivante. Mes réponses me permettent d affirmer que le passage est constitué d /de. phrase(s). c) s intéresser au lien entre la ponctuation et la construction grammaticale de la phrase. Entoure les bonnes réponses dans la première phrase et complète les deux derniers mots à trous de la deuxième phrase. La description du trésor s étend sur une seule / deux / trois longue(s) phrase(s). Les deux / trois / quatre compléments d objet directs (ou COD) sont séparés par des points / pointsvirgules /virgules. Ce procédé crée un effet d A C MU TION (ou un effet d É _ U M _ R A _ I _ N). Cned, Français 6e 197

19 séance 3 B Entrer dans le récit, entrer dans la caverne Dans «Ali Baba», l épisode de la grotte se situe au tout début du récit, si bien qu on pourrait dire que le récit s ouvre avec l ouverture de la caverne 1- Les formules magiques. a) Recopie les deux formules magiques qu utilise Ali Baba. b) Dans les formules, la conjugaison au présent de l impératif permet à celui qui parle de Coche la bonne réponse. poser une question faire un vœu donner un ordre c) Quel est le rapport de sens entre les deux verbes des formules magiques? Coche la bonne réponse. ils sont synonymes (de sens similaire) ils sont antonymes (de sens opposé) ils sont homonymes (de même prononciation) d) Relève entre guillemets, dans les lignes 19 à 27, une autre phrase dont les deux verbes présentent le même rapport de sens. 2- Une scène en mouvement. a) À quels verbes de mouvement chaque formule magique est-elle associée? b) Quel personnage apparaît à la fin de l extrait? Quelle est sa posture (sa position)? c) Le lecteur est-il surpris? À quel principe qui gouverne tout le passage cette présentation de personnage obéit-elle? Coup de pouce : pour t aider, relis notamment tes réponses et leurs corrigés. C Vocabulaire 1- «Sésame». a) Parmi les phrases suivantes, barre celle qui ne définit pas le mot «sésame». Aide-toi d un dictionnaire si besoin! Plante dont on peut extraire des graines ou de l huile à usage alimentaire. Tissu dans lequel les paysans taillaient leurs vêtements au Moyen Âge. Mot de passe permettant d entrer dans un lieu dont l accès est réservé à des initiés. b) Souligne en bleu la réponse qui correspond au sens propre du terme, et en rouge celle qui correspond au sens figuré. Coup de pouce : tu peux t aider du «Je retiens» de la séquence II, séance Cned, Français 6e

20 séance 3 2- Le frère d Ali Baba, ayant appris par l indiscrétion des femmes l existence de la grotte et le moyen d y accéder, se rend en secret dans la caverne. Ébloui par tout ce qu il voit et veut emporter, il finit par oublier le mot nécessaire pour sortir de la grotte. a) Que dit-il, à ton avis? Orge, ouvre-toi! Porte, ouvre-toi! Rocher, ouvre-toi! b) Sur quel élément de champ lexical t es-tu appuyé pour répondre? c) Il y a très longtemps, dans la langue araméenne, «abracadabra» signifiait «que ce qui est dit apparaisse!» Aujourd hui pourquoi ce mot nous plaît-il autant? D Les compléments circonstanciels au service de l histoire 1- Relis ces phrases tirées de notre texte d étude. «Il se présenta devant et dit : «Sésame, ouvre-toi» et dans l instant la porte s ouvrit toute grande» «[un lieu] qui recevait la lumière du haut du rocher», «il entra dans la grotte» «Il en enleva [des sacs] à plusieurs fois autant qu il pouvait en porter» «il accommoda du bois par-dessus, de manière qu on ne pouvait les apercevoir.» «en arrivant chez lui, il fit entrer ses ânes dans une petite cour et referma la porte avec grand soin. ( ) il porta dans sa maison les sacs, qu il posa et arrangea devant sa femme qui était assise sur un sofa.» a) Recopie-les en ôtant sans les mots en caractère gras. b) Le texte a-t-il toujours un sens? c) Le lecteur peut-il aussi facilement s imaginer la scène? Quelles informations perd-on en supprimant les mots en gras? Vérifie tes réponses dans le corrigé, puis recopie et mémorise le Je retiens ci-dessous. j e retiens Qu est-ce qu un complément circonstanciel? La fonction «complément circonstanciel» désigne les termes qui fournissent des informations sur les circonstances de l action exprimée par le verbe. On peut généralement les déplacer dans la phrase. On peut aussi souvent les supprimer : on perd des informations mais la phrase reste grammaticalement correcte. Ex : Le prince voyagea toute la nuit. Ë Le prince voyagea. Ë Toute la nuit le prince voyagea. Attention! Certains compléments circonstanciels sont essentiels au sens de la phrase : on ne peut ni les supprimer ni les déplacer ; cela concerne les verbes évoquant l espace (aller, habiter, loger) ou la durée (durer ). Ex : Il se rend au royaume de Perse. Cned, Français 6e 199

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Le jogging d écriture

Le jogging d écriture Le jogging d écriture Ce projet, intitulé «jogging d écriture» d après une pratique québécoise s inscrit dans une pratique d ateliers d écriture. La pratique d ateliers d écriture doit se concevoir à partir

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La mythologie : Orphée

La mythologie : Orphée Mise en CYCLE 3 CM1-CM2 œuvre AUTOUR D'UN THÈME CYCLE La mythologie : Orphée Littérature, Arts visuels Année scolaire 2012-2013 Période 1, Cycle 3 CM1-CM2. Travail réalisé à l école J. Prévert de Guéret

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Tension continue et tension alternative périodique

Tension continue et tension alternative périodique Sommaire de la séquence 9 Tension continue et tension alternative périodique t Séance 1 Différentes tensions électriques et variations d une tension électrique Les générateurs électriques fournissent-ils

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon départ.......................................................................................

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Persepolis. Le Film et La Bande dessinée. «Une aventure culturelle de niveau A2-B1»

Persepolis. Le Film et La Bande dessinée. «Une aventure culturelle de niveau A2-B1» Persepolis Le Film et La Bande dessinée «Une aventure culturelle de niveau A2-B1» Dossier pédagogique pour les préparatoires du lycée Saint-Joseph d Istanbul Première partie : Devinons par l image Analyse

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Utilisation des auxiliaires avoir et être

Utilisation des auxiliaires avoir et être AVOIR MATÉRIEL ET ÊTRE POUR ALLOPHONES 1 Groupe verbal Utilisation des auxiliaires avoir et être 1 DIFFÉRENTS CONTEXTES D EMPLOI DU VERBE AVOIR Être dans un certain état physique, moral ou intellectuel.

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres)

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) Auteur Marie Ndiaye Nadja Mouche de l école des loisirs, 39 pages, 2002 niveau 2 Mots clés : Différences, enfants, handicap, rumeur

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

La cour de récréation

La cour de récréation FRANÇAIS Nom Prénom La cour de récréation Durée de la première partie : 60 minutes Matériel autorisé : Dictionnaire Le Robert Junior ou Larousse maxi débutants 1 TEXTE 1 2 3 4 Un coup d œil à ma montre,

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Publicité et environnement

Publicité et environnement Publicité et environnement Publicité et environnement font-ils bon ménage? C est la question à laquelle répondent les deux invités de l émission C est pas du vent! : Jacques-Olivier Barthes, membre fondateur

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail