Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015"

Transcription

1 02/09/ Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE /82 68 BAIL ENTREPRISES BANCO BPI - Succursale France BANQUE BCP BANQUE CALEDONIENNE D'INVESTISSEMENT BANQUE CHAIX BANQUE CHALUS BANQUE COURTOIS BANQUE DE BRETAGNE BANQUE DE LA REUNION BANQUE DE L'ECONOMIE, DU COMMERCE ET DE LA MONETIQUE BANQUE DE SAVOIE BANQUE DES ANTILLES FRANCAISES - Guadeloupe BANQUE DES ANTILLES FRANCAISES - Guyane BANQUE DES ANTILLES FRANCAISES - Martinique BANQUE DUPUY DE PARSEVAL BANQUE EDEL BANQUE FEDERATIVE DU CREDIT MUTUEL BANQUE FRANCAISE COMMERCIALE ANTILLES-GUYANNE BANQUE FRANCAISE COMMERCIALE OCEAN INDIEN BANQUE FRANCAISE MUTUALISTE /97 54 BANQUE KOLB BANQUE LAYDERNIER BANQUE MARTIN MAUREL - Grenoble BANQUE MARTIN MAUREL - Lyon BANQUE MARTIN MAUREL - Marseille BANQUE MARTIN MAUREL - Paris BANQUE MARZE BANQUE MICHEL INCHAUSPE-BAMI BANQUE MONETAIRE ET FINANCIERE BANQUE NEUFLIZE OBC BANQUE NUGER BANQUE PALATINE BANQUE PATRIMOINE ET IMMOBILIER BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE-ATLANTIQUE BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE COMTE BANQUE POPULAIRE CÔTE D'AZUR BANQUE POPULAIRE DE L'OUEST choix 4 BANQUE POPULAIRE DES ALPES BANQUE POPULAIRE DU NORD BANQUE POPULAIRE DU SUD BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS BANQUE POPULAIRE ALSACE-LORRAINE-CHAMPAGNE BANQUE POPULAIRE MASSIF CENTRAL

2 02/09/ BANQUE POPULAIRE OCCITANE BANQUE POPULAIRE PROVENCALE ET CORSE BANQUE POPULAIRE RIVES DE PARIS BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE BANQUE POUYANNE /96 BANQUE RHONE ALPES BANQUE SOLFEA BANQUE TARNEAUD BANQUE TRANSATLANTIQUE BBVA France BCME (BANQUE COMMERCIAL POUR LE MARCHE DE L'ENTREPRISE) BNP PARIBAS BNP PARIBAS NOUVELLE CALEDONIE BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE BNP PARIBAS REUNION BOURSORAMA BANQUE BPE (BANQUE PRIVEE EUROPEENNE) BRED BANQUE POPULAIRE CAISSE D'EPARGNE ALSACE CAISSE D'EPARGNE AQUITAINE POITOU CHARENTE CAISSE D'EPARGNE AUVERGNE LIMOUSIN CAISSE D'EPARGNE BOURGOGNE /FRANCHE-COMTE CAISSE D'EPARGNE BRETAGNE / PAYS DE LOIRE CAISSE D'EPARGNE COTE D'AZUR CAISSE D'EPARGNE ILE DE FRANCE CAISSE D'EPARGNE LANGUEDOC ROUSSILLON CAISSE D'EPARGNE LOIRE CENTRE CAISSE D'EPARGNE LOIRE DROME ARDECHE CAISSE D'EPARGNE LORRAINE CHAMPAGNE ARDENNES CAISSE D'EPARGNE MIDI-PYRENEES CAISSE D'EPARGNE NORD France EUROPE CAISSE D'EPARGNE NORMANDIE CAISSE D'EPARGNE PICARDIE CAISSE D'EPARGNE PROVENCE-ALPES-CORSE CAISSE D'EPARGNE RHONE-ALPES CAISSES D'EPARGNE (numéro national) CAIXA GERAL DE DEPOSITOS - succursale France CASDEN CIC EST CIC IBERBANCO CIC ILE DE FRANCE CIC NORD OUEST -BSD - CIN CIC OUEST - CIO - BRO CIC SUD OUEST - SOCIETE BORDELAISE CMP-BANQUE CREATIS CREDIPAR CREDIT AGRICOLE ALPES PROVENCE

3 02/09/ CREDIT AGRICOLE ALSACE VOSGES CREDIT AGRICOLE ANJOU ET MAINE CREDIT AGRICOLE AQUITAINE CREDIT AGRICOLE ATLANTIQUE VENDEE CREDIT AGRICOLE BRIE PICARDIE CREDIT AGRICOLE CENTRE EST CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE CREDIT AGRICOLE CENTRE OUEST CREDIT AGRICOLE CHAMPAGNE BOURGOGNE CREDIT AGRICOLE CHARENTE MARITIME- DEUX SEVRES CREDIT AGRICOLE CHARENTE PERIGORD CREDIT AGRICOLE CONSUMER FINANCE CREDIT AGRICOLE CORSE CREDIT AGRICOLE COTES D'ARMOR CREDIT AGRICOLE FINISTERE CREDIT AGRICOLE FRANCHE COMTE CREDIT AGRICOLE GUADELOUPE CREDIT AGRICOLE ILE DE France CREDIT AGRICOLE ILLE ET VILAINE CREDIT AGRICOLE LANGUEDOC CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE LOIRE CREDIT AGRICOLE LORRAINE CREDIT AGRICOLE MARTINIQUE CREDIT AGRICOLE MORBIHAN CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE CREDIT AGRICOLE NORD EST CREDIT AGRICOLE NORD MIDI PYRENEES CREDIT AGRICOLE NORMANDIE CREDIT AGRICOLE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE PROVENCE COTE D'AZUR CREDIT AGRICOLE PYRENEES GASCOGNE CREDIT AGRICOLE REUNION CREDIT AGRICOLE SAVOIE CREDIT AGRICOLE SUD MEDITERRANEE CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE TOULOUSE CREDIT AGRICOLE TOURAINE ET POITOU CREDIT AGRICOLE VAL DE FRANCE CREDIT COMMERCIAL DU SUD-OUEST CREDIT COOPERATIF CREDIT DU NORD CREDIT FONCIER CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE BRETAGNE / CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE CENTRE EST CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE CENTRE OUEST CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE ILE DE FRANCE CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE MEDITERRANEE

4 02/09/ CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE NORD CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE OUEST CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE RHONE ALPES AUVERGNE CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE SUD OUEST CREDIT MARITIME ATLANTIQUE CREDIT MARITIME BRETAGNE NORMANDIE CREDIT MARITIME DU SUD-OUEST CREDIT MARITIME MEDITERRANEE CREDIT MARITIME OUTRE MER CREDIT MUNICIPAL D'AVIGNON CREDIT MUNICIPAL DE DIJON CREDIT MUNICIPAL DE MARSEILLE CREDIT MUTUEL Anjou CREDIT MUTUEL Antilles Guyane CREDIT MUTUEL Bretagne CREDIT MUTUEL Centre CREDIT MUTUEL Centre Est Europe CREDIT MUTUEL Dauphiné Vivarais CREDIT MUTUEL Ile de France CREDIT MUTUEL Loire Atlantique et Centre Ouest CREDIT MUTUEL Maine-Anjou Basse-Normandie CREDIT MUTUEL Massif Central CREDIT MUTUEL Méditerranéen CREDIT MUTUEL Midi Atlantique CREDIT MUTUEL Nord Europe CREDIT MUTUEL Normandie CREDIT MUTUEL Océan CREDIT MUTUEL Savoie Mont Blanc CREDIT MUTUEL Sud-Est CREDIT MUTUEL Sud-Ouest DIAC (RCI BANQUE) GE MONEY BANK GE MONEY OUTRE MER GMAC BANQUE GROUPAMA BANQUE HSBC ING Direct ISBANK GmbH LA BANQUE POSTALE LCL - Le Crédit Lyonnais LYONNAISE DE BANQUE MA BANQUE MONABANQ MONTE PASCHI BANQUE NATIXIS SOCIETE DE BANQUE ET D'EXPANSION (SBE) SOCIETE GENERALE SOCIETE GENERALE CALEDONNIENE

5 02/09/ SOCIETE MARSEILLAISE DE CREDIT SOFIAG Société Financière Antilles-Guyane SOFIAP Société Financière pour l'accession à la Propriété SOFIDER Société Financière pour le Développement de la Réunion

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Pour ce palmarès 2015, 140 banques de métropole et d outre-mer ont été passées à la loupe. Les tarifs analysés? Ceux en

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Code interbancaire Libellé de l'établissement 00006 FONDS D'EPARGNE-CDC 10008 GE CAPITAL EQUIPEMENT FINANCE 10057 BANQUE CIC SUD OUEST 10088 Proparco

Code interbancaire Libellé de l'établissement 00006 FONDS D'EPARGNE-CDC 10008 GE CAPITAL EQUIPEMENT FINANCE 10057 BANQUE CIC SUD OUEST 10088 Proparco Code interbancaire Libellé de l'établissement 00006 FONDS D'EPARGNE-CDC 10008 GE CAPITAL EQUIPEMENT FINANCE 10057 BANQUE CIC SUD OUEST 10088 Proparco 10096 Lyonnaise de banque 10107 BRED - Banque Populaire

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Octobre 2009 Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Les banques mettent en place des «contacts crédit relais» pour compléter le dispositif d octobre 2008 pour aider les personnes

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

Réalisé par : http://menageremag.com

Réalisé par : http://menageremag.com Liste des établissements bancaires de droit français autorisés à exercer le service de tenue de compte et de conservation sur le territoire français (à l exclusion des établissements relevant de l article

Plus en détail

Accord N 5 Durée des mandats 1/6

Accord N 5 Durée des mandats 1/6 Accord n 5 dans le cadre de la création du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES (GIE CA Technologies) du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE SERVICES (GIE CA Services)

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule Ce quatrième Rapport de l Observatoire des tarifs bancaires est publié, comme les trois précédents, en application de la loi de régulation bancaire

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

rapport de l observatoire des TArifs bancaires

rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

PRETS AUX JEUNES MENAGES MARIES Transfert aux établissements de crédit

PRETS AUX JEUNES MENAGES MARIES Transfert aux établissements de crédit ELECTRICITE DE FRANCE GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES SERVICES DE REGLEMENTATION ET DE GESTION SOCIALE Manuel Pratique: 511 Y 30 juillet 1985 Diffusion Générale Objet : PRETS

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 30 janvier 2009 Des packages plus chers que les services à la carte dans plus de 50 % des banques, des prix globalement à la baisse

Plus en détail

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours»

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Vie mutualiste et Développement durable Point Passerelle UN PROJET NATIONAL CONSTAT

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires PRÉAMBULE La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif du secteur financier une mission de suivi de

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2014

Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2014 Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2014 Ventilation chiffrée de la liste des établissements de crédit

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES 2014 RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 e et 3 e a) du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

Les flux de mouvements RH

Les flux de mouvements RH Les flux de mouvements RH Les flux de mouvements engendrés par le démixtage et la mutualisation des groupes cartographie (1000 agents concernés) sont estimés en moyenne à 20% de la population avec des

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV L année 2005 sera-t-elle l année des grands changements dans les relations banques - clients? Les établissements bancaires veulent en convaincre les

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Accord n 6 Accord IRP Cibles 1/14

Accord n 6 Accord IRP Cibles 1/14 Accord n 6 dans le cadre de la création du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES (GIE CA Technologies) du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE SERVICES (GIE CA Services)

Plus en détail

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou!

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Direction des études Janvier 2014 1 Contenu I. 2013, une année faste en changements dans la banque de détail 2 1. Des progrès

Plus en détail

Les Français et le coût de la banque

Les Français et le coût de la banque Les Français et le coût de la banque Septembre 2013 Contact Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@boomerang-rp.com Sommaire Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie Recueil

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

ILE DE FRANCE brochures tarifaires en vigueur au 1er février 2013

ILE DE FRANCE brochures tarifaires en vigueur au 1er février 2013 ILE DE FRANCE A l aide des brochures tarifaires en vigueur au 1 er février 2013, nous avons relevé, pour nos trois profils types les tarifs des produits à la carte et ceux du package le plus avantageux

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

ESPACE FTP - PRESENTATION

ESPACE FTP - PRESENTATION ESPACE FTP - PRESENTATION 1. Description 2. Déposer, gérer et retirer des documents via le logiciel de transfert FTP profil ARS 3. Télécharger uniquement des documents via son navigateur Internet profil

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2015

Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2015 Liste des établissements de crédit (à l'exclusion des établissements relevant de l'article L.518-1 du Code monétaire et financier) au 01/01/2015 Ventilation chiffrée de la liste des établissements de crédit

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Page 1 of 14 Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Retour note de service Dans les régions où des

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

Eiffage Construction 3

Eiffage Construction 3 EIFFAGE Constrction 01 Ain Aisne 02 Aisne Aisne Services Aix en Provence 61 Alençon 03 Allier Alpes Maritimes 68 Alsace Franche Comté 68 Haut Rhin 68 Mulhouse Amélioration de l' Habitat 08 Ardennes Artois

Plus en détail

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008 17/10/06 à la main dans le Masque Groupe Banque Populaire Résultats 2007 Conférence de presse 6 mars 2008 Avertissement L évolution des périmètres résultant de la création de Natixis conduit à une présentation

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Sommaire Que propose jedeclare.com en termes d échanges avec les banques? 3 Pourquoi envoyer les liasses fiscales des clients du cabinet aux

Plus en détail

La BANQUE POPULAIRE DES ALPES acteur du Développement Durable. copy right

La BANQUE POPULAIRE DES ALPES acteur du Développement Durable. copy right La BANQUE POPULAIRE DES ALPES acteur du Développement Durable copy right Sommaire Une banque coopérative porteuse des gènes du Développement Durable Des partenariats vivants et des actions de terrain pour

Plus en détail

(commune de PREMILHAT 03410)

(commune de PREMILHAT 03410) (commune de PREMILHAT 03410) ACCÈS AU SITE DE L ETANG DE SAULT Lien vers Google map google map Lien vers VIAMICHELIN : calcul d itinéraire via michelin NATATION LES PARCOURS Le départ sera donné sur la

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE?

VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE? Attention, si la \ tendance générale est plutôt à la modération, les banques baissent certains tarifs pour en augmenter d'autres. VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE? D'uneenseigneà l'autre, la facturelepeutdoublerpour

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS 5 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS CROSS 6 TABLEAU DES DROITS A LABEL FFA 7 LA PROCEDURE

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Notre engagement, vous accompagner au quotidien. Présentation Affacturage Les 19 Avril 2012

Notre engagement, vous accompagner au quotidien. Présentation Affacturage Les 19 Avril 2012 Notre engagement, vous accompagner au quotidien Présentation Affacturage Les 19 Avril 2012 Emmanuel LEPROU BLANCHARD Directeur Régional emmanuel.leprou-blanchard@ca-lf.com Tél. 06.20.43.38.80. Romain LEBEAULT

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR ADRESSES DE SAISINE DES MEDIATEURS Il est rappelé qu à défaut de règlement du litige au niveau des services internes de l établissement de crédit ou de paiement (agence, service clientèle, ), la loi (article

Plus en détail

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI)

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) Ce document est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en France avec le fonds européen de développement régional. Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) 15 octobre 2015 1

Plus en détail

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR ADRESSES DE SAISINE DES MEDIATEURS Il est rappelé qu à défaut de règlement du litige au niveau des services internes de l établissement de crédit ou de paiement (agence, service clientèle, ), la loi (article

Plus en détail

RESEAUX France Etre la banque de référence en matière de satisfaction client

RESEAUX France Etre la banque de référence en matière de satisfaction client 15 juin 2010 RESEAUX France Etre la banque de référence en matière de satisfaction client Jean-François Sammarcelli Directeur Général Délégué et Directeur des Réseaux France Vincent Taupin Directeur Général

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

UFC-Que Choisir de Bretagne

UFC-Que Choisir de Bretagne Tarifs et mobilité bancaire UFC-Que Choisir de Bretagne Une double actualité sur la banque 1 - Frais : Rapport de la Commission Européenne sur les frais bancaires : fin septembre 2009 Rapport Pauget/Constans

Plus en détail

Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015

Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015 Chiffres de production et partenaires banquiers MAI 2015 1 Sommaire 1. La production ACE en 2014 2. Les meilleures performances 2014 des agences franchisées. 3. Les meilleures performances 1 er quadrimestre

Plus en détail

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Janvier 2010 Sommaire jedeclare.com et les échanges bancaires 3 Pourquoi envoyer les liasses fiscales des clients du cabinet aux banques? 4 Qui

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR ADRESSES DE SAISINE DES MEDIATEURS Il est rappelé qu à défaut de règlement du litige au niveau des services internes de l établissement de crédit ou de paiement (agence, service clientèle, ), la loi (article

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation?

PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation? PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation? Pour financer et accompagner les PME Le Point de Contact National pour les PME et le réseau Entreprise Europe à votre

Plus en détail

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009 BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE A) Une production de l ensemble des prêts conventionnés en hausse... 2 B) Trois quarts des PC sont des PAS... 4 C) La moitié des opérations sont dans

Plus en détail

REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL»

REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL» REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL» Article 1. Crédit Agricole S.A. au capital de 4.052.186.703 euros, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur 75015 Paris, 784 608 416 RCS Paris, organise

Plus en détail

RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013

RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013 RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013 Vous avez été invités par la commission des écoles de kite à participer entre le 21 octobre et 31 décembre 2013 à une enquête sur le fonctionnement du réseau des écoles

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR

ADRESSE DE SAISINE DU MEDIATEUR ADRESSES DE SAISINE DES MEDIATEURS Il est rappelé qu à défaut de règlement du litige au niveau des services internes de l établissement de crédit ou de paiement (agence, service clientèle, ), la loi (article

Plus en détail

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 Article 1 : Société Organisatrice BPCE Assurances, Société Anonyme au capital de 61.996.212 euros,

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail