Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes"

Transcription

1 ATMO Poitou-Charentes, centre régional de surveillance de la qualité de l air Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes Crédit-photo : Gérard Sulmont (RNSA) Référence : POLN_EXT_12_193 Version : 7 janvier 2014 Auteur : Christelle Bellanger

2 Objectifs En 2013, le suivi des pollens présents dans l air a couvert chaque agglomération chef-lieu du Poitou-Charentes. Il permet de : suivre l apparition et le développement des pollens sur la région, mieux anticiper les traitements des personnes atteintes de pollinoses, renseigner le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), mieux connaître les émissions de pollens de l ambroisie. Ce suivi poursuit plusieurs objectifs opérationnels : limiter l impact des allergies aux pollens dans notre région, apporter des connaissances aux professionnels de la santé et aux personnes allergiques, sur le calendrier d apparition des pollens dans l atmosphère au cours de l année, permettre aux allergiques d ajuster leur traitement en lien avec les professionnels de santé, permettre aux médecins d affiner leurs diagnostics, participer à la lutte contre le développement de l ambroisie en région Poitou-Charentes. Les informations issues de ce suivi sont nécessaires aux professionnels de santé (médecins généralistes, allergologues, pneumologues, ORL, pédiatres, pharmaciens...) pour établir leur diagnostic quant aux pollinoses. Les personnes allergiques aux pollens bénéficient aussi de ce suivi qui leur permet de connaître le risque d allergie. CONTEXTE Les pollens allergisants constituent, au sens du code de l environnement, une pollution de l air. En effet, ces pollens engendrent des allergies respiratoires chez les personnes sensibles. En France, 20% de la population est concernée par ces pollinoses. Depuis une dizaine d années, ATMO Poitou-Charentes surveille les pollens présents dans l air de la région. Cette surveillance est menée en collaboration avec les collectivités, l Agence Régionale de la Santé (ARS) et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). La surveillance des pollens a débuté en 1999 à La Rochelle. Jusqu en 2009, trois points de captage de pollens étaient situés à Angoulême, La Rochelle et Poitiers. Depuis 2010, ATMO Poitou-Charentes a installé un 4 e capteur de pollens à Niort. En 2010 et 2011, ce capteur était déplacé en fin d été (août-septembre) pour traquer les pollens d ambroisie, plante particulièrement allergisante et dont l aire de répartition gagne la région Poitou-Charentes. La commune de Ruffec, située dans le Nord Charente, avait été sélectionnée pour ce transfert. En effet, le Nord Charente et le Sud Deux-Sèvres sont des secteurs où l ambroisie est davantage présente et donc les pollens d ambroisie a priori plus nombreux dans l air. À partir de 2012, ce 4 e capteur a été maintenu à Niort pendant toute la saison pollinique. gestion technique Les capteurs de pollens sont implantés conformément aux consignes du RNSA. Ils sont placés en hauteur, sur des toits, de façon à couvrir une zone de 30 km de diamètre en plaine. Les effets strictement locaux de la végétation environnante sont ainsi atténués. Les capteurs des quatre agglomérations chefs-lieux concernent une centaine de milliers d habitants chacun. En 2013, le capteur de Poitiers a dû être déplacé sur un autre toit de la Maison de la Région. En effet, des travaux étaient en cours sur le bâtiment accueillant habituellement le capteur. Ce déplacement de 100 mètres environ ne change pas fondamentalement l environnement pollinique du site de captage. La hauteur de prélèvement par rapport au sol est également comparable, chacun des deux bâtiments comportant 3 étages. Lecture des lames au microscope optique

3 La surveillance des pollens est réalisée à travers des campagnes hebdomadaires de prélèvements. Les dates de début et fin du suivi sont définies avec le RNSA, généralement entre mi-février et septembre, en fonction de l avancée des floraisons qui dépend des conditions météorologiques. En 2013 le démarrage du suivi a été avancé de 2 semaines à Angoulême et La Rochelle, afin de mieux suivre les pollens d arbres. En fin de saison pollinique, le RNSA a décidé de prolonger les prélèvements d Angoulême jusque mi-octobre afin d attendre la fin de la floraison de l ambroisie. date de date de fin des nombre de nouveaux_abonnes.pdf 27/12/ :22:17 début des prélèvements prélèvements prélèvements réalisés Angoulême 21 janvier 13 octobre 38 La Rochelle 21 janvier 15 septembre 32 Niort 12 février 16 septembre 28 Poitiers 12 février 16 septembre 29 total Déroulé des prélèvements 2013 Cette année, des problèmes techniques indépendants de notre volonté ont empêché le bon déroulement de plusieurs prélèvements ou ont amené à l invalidation des comptages : à La Rochelle : 35 jours (débit de prélèvement trop faible, manque d étanchéité du capteur, coupure de courant, problème de pose du tambour) ; à Niort : 32 jours (dysfonctionnement de la batterie du capteur solaire notamment à cause du froid, dysfonctionnement de la carte électronique) ; à Poitiers : 18 jours (problème d alimentation électrique). Au total, malgré ces incidents, la surveillance des pollens a pu être réalisée à travers 127 campagnes hebdomadaires de prélèvements. NB : les deux analystes d ATMO Poitou-Charentes ont participé au suivi annuel de formation organisé par le RNSA. exploitation et diffusion HEBDOMADAIRES des DONNEES Les données polliniques sont envoyées systématiquement au RNSA qui calcule l indice de risque allergique et aux médecins référents qui établissent un commentaire chaque semaine. Ensuite, les données polliniques associées au risque allergique du RNSA et aux commentaires des médecins sont intégrées dans un bulletin hebdomadaire. Ce bulletin hebdomadaire est diffusé chaque vendredi aux abonnés et sur le site Internet d ATMO Poitou- Charentes. Au total, cette année ce sont 38 bulletins hebdomadaires qui ont été diffusés. ATMO Poitou-Charentes comptait au 31/12/2013, 553 abonnés à son bulletin. 57 nouveaux abonnés ont été dénombrés cette année, grâce à la diffusion faite auprès des professionnels de santé (cf. page 5). C M J CM MJ CJ CMJ N Nombre de nouveaux abonnés au bulletin pollinique ATMO Poitou-Charentes - page 3/6

4 BILAN ANNUEL des RESULTATS 2013 : une pollinisation en retard sur le calendrier mais plus intense que les années passées Selon le RNSA, à l échelle française «l année 2013 a été, encore une fois, une année atypique, liée à des conditions météorologiques caractérisées par un hiver tardif et une pluviométrie importante au printemps. De ces faits, la pollinisation de la plupart des espèces allergisantes a présenté un retard de l ordre de 2 à 3 semaines. Par contre, les quantités de pollens mis en suspension dans l air ont présenté une augmentation importante de plus de 30 % par rapport à 2012, et cette exposition est à un niveau record depuis 2000.» Les relevés polliniques du Poitou-Charentes confirment ces observations. Les risques d allergie les plus élevés sont survenus au printemps et pendant l été, principalement. Les principales plantes à l origine de ces risques d allergie ont été l aulne, le bouleau, le chêne et les graminées dont les floraisons se sont succédé d avril à juillet. Le bilan 2013 complet de la pollution par les pollens en Poitou-Charentes sera publié dans le bulletin Vent d Ouest n 81 (parution prévue fin janvier 2014). Commentaire annuel du Dr Petit pour Angoulême Pour la saison 2013 des pollens, les premiers à faire leur apparition ont été les noisetiers dès le début du mois de février. Ils ont régulièrement progressé jusqu au début du mois de mars en provoquant l apparition de symptômes marqués chez les personnes sensibles. Dans la même période, les pollens de cyprès ont été les plus abondants et ont persisté ensuite jusqu au mois de mai. Jusqu à présent ils ne semblaient pas provoquer de manifestation allergique dans notre région. Mais cette année, les premiers allergiques au cyprès se sont manifestés. Les pollens d aulne et de frêne sont arrivés en mars. Leur risque allergique a été limité par un temps froid et pluvieux qui a duré jusqu à la mi-avril. À cette période ce sont les pollens de bouleau puis de chêne qui sont devenus les plus présents entraînant des symptômes marqués. Toutefois le retour d une alternance de temps froid et pluvieux a encore limité la progression du risque allergique. Les premiers pollens de graminées sont apparus au début du mois de mai. Mais les pluies ont été encore très présentes jusqu au début du mois de juillet, limitant leur pouvoir allergisant aux rares journées ensoleillées. Par contre cette météorologie particulière a retardé les fenaisons et les graminées ont continué à polliniser jusqu à la mi-juillet maintenant leur risque allergique au-delà des périodes les plus habituelles. Les pollens d ambroisie sont arrivés à la mi-août, mais leur progression est restée limitée avec un plus fort taux au début du mois de septembre à un niveau de risque modéré. Cette observation est assez particulière dans la mesure où les ambroisies progressent de manière importante sur plusieurs zones de la Charente y compris autour d Angoulême. Ces pollens font toujours l objet d une surveillance rapprochée en raison de leur fort pouvoir allergisant. Fin septembre la saison des allergies aux pollens pouvait être considérée comme terminée. Commentaire annuel du Dr Latappy pour Niort Le début de la saison, en février puis mars et avril a été modérement ressenti par nos allergiques aux pollens de noisetiers, bouleau puis frêne. Ensuite, le mois de mai très pluvieux ainsi que le début du mois de juin a entrainé très peu de signes de pollinose aux graminées avec par contre un très fort pic dès l arrivée des beaux jours. Puis, relativement peu de gêne en juillet, août et septembre avec des taux de pollens modérés. Commentaire annuel du Dr Pouvreau pour Poitiers La saison pollinique a été dans l ensemble très calme cette année. Début en février avec quelques pollens d aulne, noisetier, et surtout en février et mars beaucoup de pollens de cupressacées peu allergisants. Mois de mars calme ; arrivée des bouleaux début avril avec manifestations cliniques durant 15 jours environ. Avec le temps frais et très humide, peu de pollens en mai, la saison a débuté début juin avec quelques pics jusqu à mi juin. La saison des graminées s est prolongée un peu en juillet. Par la suite apparition des herbacées, urticacées surtout, sans manifestations cliniques importantes en aout et septembre. Les allergiques dans l ensemble ont été moins gênés cette année.

5 Communication autour de la surveillance des pollens Avec 9 articles et interviews consacrés aux pollens cette année, les retombées presse ont été moins nombreuses qu en 2012 où une communication spécifique avait été réalisée dans le cadre du PRSE2. Début 2013, dans le cadre de l action 3-2 du PRSE2 Poitou-Charentes qui vise à «améliorer l efficacité de la diffusion de données de mesures polliniques», le calendrier pollinique régional et l affiche réalisés en 2012 ont été diffusés aux professionnels de santé de la région envois postaux ont été ainsi réalisés vers les cabinets médicaux et les pharmacies. Chaque revue_presse.pdf 27/12/ :59:12 professionnel de santé a reçu un exemplaire du calendrier et de l affiche, accompagné d un coupon-réponse pour en commander davantage. Pour les 590 professionnels de santé exercant dans les secteurs touchés par l ambroisie, le courrier de transmission a été augmenté d un paragraphe sur l ambroisie, établi en concertation avec la Fredon et l ARS. Le courrier contenait aussi un bulletin d abonnement au bulletin allergo-pollinique hebdomadaire. L action 3-2 du PRSE2 s est achevé en avril 2013, avec la diffusion de ces deux documents. Nombre de parutions dans la presse régionale Nouvelle affiche Calendrier pollinique régional (recto) ATMO Poitou-Charentes - page /6

6 ATMO Poitou-Charentes, centre régional de surveillance de la qualité de l air ATMO Poitou-Charentes ZI de Périgny La Rochelle / 12 rue A. Fresnel Périgny cedex tél / fax

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 -

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 - BULLETIN ALLERGO-POLLINIQUE METZ le 3 juin 2014 Période du 26 mai au 1 er juin2014 Taxon dominant : Graminées 438 4 + Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - (Pin, érable, tilleul ) 48 0 - TOTAUX

Plus en détail

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies.

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Calendriers Polliniques Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Connaître mon allergie Les saisons polliniques 1. JANVIER À MAI Saison des arbres L année commence par la

Plus en détail

On estime que 15 à 25 % de la population

On estime que 15 à 25 % de la population 4 DOSSIER Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité : exemple des pollens MICHEL THIBAUDON, SAMUEL MONNIER Réseau National de Surveillance Aérobiologique On estime que

Plus en détail

RNSA AEROCAP 44 ALLERGOLOGIE DE TERRAIN

RNSA AEROCAP 44 ALLERGOLOGIE DE TERRAIN RNSA CAPTEURS AEROCAP 44 ALLERGOLOGIE DE TERRAIN RNSA Association loi 1901Crée en 1996 par M.THIBAUDON pour poursuivre les travaux du laboratoire d Aérobiologie de l institut PASTEUR à Paris Étude du contenu

Plus en détail

Figure 1 : Graphique de l évolution des températures en France sur 100 ans Source : Météo France

Figure 1 : Graphique de l évolution des températures en France sur 100 ans Source : Météo France 1) Le changement climatique Le changement climatique qui est maintenant prouvé scientifiquement est connu de tous. Il a une influence sur nous, sur la végétation, mais aussi sur la pollinisation. Les changements

Plus en détail

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires.

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Introduction Définition de l allergie L allergie correspond à une réponse anormale

Plus en détail

Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel

Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel Lancement de la campagne de lutte contre l ambroisie l 08 Juin 2015 Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel Samuel Monnier Michel Thibaudon Aérobiologie : une approche multidisciplinaire Dispersion

Plus en détail

Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité. Michel Thibaudon, Samuel Monnier

Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité. Michel Thibaudon, Samuel Monnier Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité Michel Thibaudon, Samuel Monnier Objectif Etude de l influence du changement climatique sur l impact sanitaire lié à l exposition

Plus en détail

aux arbres? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

aux arbres? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme Allergique aux arbres? 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques

Plus en détail

ETUDE DES CONDITIONS DE

ETUDE DES CONDITIONS DE pollinique en, ainsi que de l information associée 05/12/2014 QUALITAIR CORSE ETUDE DES CONDITIONS DE DEVELOPPEMENT ET DE DIVERSIFICATION DE LA SURVEILLANCE POLLINIQUE EN CORSE, AINSI QUE DE L INFORMATION

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX ARBRES?

ALLERGIQUE AUX ARBRES? ALLERGIQUE AUX ARBRES? Connaître mon allergie Définition L année commence par la saison des pollens d arbres. On peut différencier les arbres sans châton (cyprès, frêne, platane, chêne, olivier), présents

Plus en détail

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Sommaire 1. Etat des lieux 2. Metrologie des pollens 3. Potentiel allergisant

Plus en détail

édito ulle so m m aire Bulletin d informations sur la surveillance de la qualité de l air en Champagne Ardenne N 24 janvier 2003 3-4 I - II Edito

édito ulle so m m aire Bulletin d informations sur la surveillance de la qualité de l air en Champagne Ardenne N 24 janvier 2003 3-4 I - II Edito la Bulletin d informations sur la surveillance de la qualité de l air en Champagne Ardenne N janvier 00 ir d ulle - so m m aire édito Du comptage des pollens à la diffusion du bulletin allergo-pollinique.

Plus en détail

«Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation

«Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation dossier de presse «Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation Crédit photo : Th.Bonnet Ville d Angers Contact presse : Joanne Erdual 02 41 05 40 96 / 06 33 47 49 52

Plus en détail

Le bouleau. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau

Le bouleau. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau Le bouleau Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau EN BREF Le bouleau fait partie de la famille des bétulacées. Très répandu en France, il domine dans le nord du pays.

Plus en détail

Y a-t-il des allergènes asthmogènes?

Y a-t-il des allergènes asthmogènes? Y a-t-il des allergènes asthmogènes? Michel MIGUERES Pneumologue et allergologue, Clinique de l Union, Toulouse Les symptômes des allergies respiratoires rhinite, conjonctivite, asthme ne s observent pas

Plus en détail

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS 24h/24 @ indice en ligne www.atmo-poitou-charentes.org BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS Association Régionale pour la mesure de la Qualité de l'air en Poitou-Charentes Rue

Plus en détail

Etudes sur les effets à court terme de l exposition aux pollens sur la consommation de médicaments antiallergiques

Etudes sur les effets à court terme de l exposition aux pollens sur la consommation de médicaments antiallergiques Master 1 Statistiques et Traitement De Données Etudes sur les effets à court terme de l exposition aux pollens sur la consommation de médicaments antiallergiques Source : RNSA 16 mai 2011-16 août 2011

Plus en détail

aux graminées? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

aux graminées? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme Allergique aux graminées? 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques

Plus en détail

Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes

Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes Document non contractuel / Mod 3344/04.2012/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Le printemps arrive et

Plus en détail

A LA PÊCHE AUX POLLENS

A LA PÊCHE AUX POLLENS CAS CLINIQUE A LA PÊCHE AUX POLLENS Commencer Réalisé par le Dr Fontaine Allergologue, Praticien attaché au CHU de Reims SITUATION Madame D. Valérie, 35 ans, originaire de l Aisne, consulte au mois d

Plus en détail

Le rhume des foins. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins

Le rhume des foins. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins Le rhume des foins Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins QU EST-CE QUE L ALLERGIE? L allergie est due à une réactivité anormale du système immunitaire en présence de substances,

Plus en détail

Signalement Ambroisie

Signalement Ambroisie 03/03/13 Signalement Ambroisie Plateforme régionale de signalements Agroscope ACW COPIL 3 www.air-rhonealpes.fr Signalement Ambroisie 3 «axes» Développement/Maintenance de l outil technique La plateforme

Plus en détail

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur Fiche Action 6.A.4 Conseil Médical en Environnement Intérieur Objectif général 4 : améliorer la qualité de l habitat Objectif spécifique 4.2 : Mieux prendre en compte la qualité de l air intérieur Axe

Plus en détail

Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques

Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Dr Jean Charles BONNEAU ANGERS pollinarium 1 Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Qu est que la pollinose, son impact sur la santé & la société?

Plus en détail

Bilan annuel d'activité 2000

Bilan annuel d'activité 2000 Bilan annuel d'activité 2000 Bilan annuel d'activité 2000 Référence : Bilan annuel 2000 Date : 07 mai 2001 Auteur : ATMO Poitou-Charentes Association Régionale pour la mesure de la Qualité de l'air en

Plus en détail

On la trouve partout!

On la trouve partout! On la trouve partout! Elle colonise les lieux où la terre nue permet sa germination : terrains défrichés, chantiers de construction, parcelles agricoles, etc. RHÔNE AIN HAUTE-SAVOIE LOIRE SAVOIE ISÈRE

Plus en détail

Agence Régionale de Santé. Rhône-Alpes. Observatoire Régional de la Santé. Rhône-Alpes. Rhône-Alpes. 9, quai Jean Moulin - 69001 Lyon

Agence Régionale de Santé. Rhône-Alpes. Observatoire Régional de la Santé. Rhône-Alpes. Rhône-Alpes. 9, quai Jean Moulin - 69001 Lyon Agence Régionale de Santé Rhône-Alpes 3 ÈME RAPPORT SUR L AMBROISIE EN RÉGION RHONE-ALPES : ANALYSE DES DONNÉES ENVIRONNEMENTALES ET MÉDICO-ÉCONOMIQUES MARS 2012 Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes

Plus en détail

Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles

Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles Campagne 28 : Date : Novembre 28 Auteur : ATMO Poitou-Charentes (F. Caïni) Introduction Cette étude s inscrit dans le programme de surveillance

Plus en détail

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu - Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie H Dhivert Donnadieu Philippe 55 ans, habite à Amiens Antc: symptômes polliniques

Plus en détail

Décembre 2008. Programme Régional Santé Environnement. Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées

Décembre 2008. Programme Régional Santé Environnement. Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées Décembre 2008 Programme Régional Santé Environnement Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées Sommaire L Allergie... Le Pollen... Pollinose ou rhinite...

Plus en détail

A la Une. Avril 2011. 1200 médicaments moins bien remboursés à partir du 2 mai 2011

A la Une. Avril 2011. 1200 médicaments moins bien remboursés à partir du 2 mai 2011 Chère assurée, Cher assuré, Nous avons le plaisir de vous adresser VIV INFO, votre rendez-vous santé. Ce mois-ci, retrouvez les nouvelles règlementations de l Assurance Maladie qui impactent vos remboursements

Plus en détail

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions Cécile RAMON, Conseillère Médicale en Environnement Intérieur, Atmo Picardie Introduction Présentation d Atmo Picardie

Plus en détail

Communiqué de presse. Janvier 2013. La désensibilisation (ou immunothérapie allergénique)

Communiqué de presse. Janvier 2013. La désensibilisation (ou immunothérapie allergénique) Communiqué de presse Janvier 2013 UNE NOUVELLE ANNÉE DÉBUTE, UNE NOUVELLE SAISON POLLINIQUE COMMENCE : DE BONNES RÉSOLUTIONS PEUVENT ÊTRE PRISES POUR LUTTER CONTRE L ALLERGIE AUX POLLENS DE BOULEAU ET

Plus en détail

respiratoires allergiques Faits marquants

respiratoires allergiques Faits marquants Fiche V Les pollens, les pollinoses et autres maladies respiratoires allergiques Faits marquants Certains pollens présents dans l'air peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes prédisposées,

Plus en détail

Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014

Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014 Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014 Référence : Version : 29/01/2015 Auteur : Fabrice Caïni 2

Plus en détail

allergique aux moisissures?

allergique aux moisissures? allergique aux moisissures? Connaître mon allergie Définition Les moisissures sont des champignons microscopiques présents partout dans l environnement : dans le sol, l eau et sur les plantes. Dans la

Plus en détail

L allergie aux pollens de graminées. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez d allergie aux pollens de graminées

L allergie aux pollens de graminées. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez d allergie aux pollens de graminées L allergie aux pollens de graminées Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez d allergie aux pollens de graminées QU EST-CE QUE L ALLERGIE? L allergie est due à une réactivité anormale du système

Plus en détail

La pollinose ou les troubles provoqués par les pollens

La pollinose ou les troubles provoqués par les pollens La pollinose ou les troubles provoqués par les pollens Par le Dr Jacques Robert, Pédiatre Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud 69495 Pierre Bénite Cedex Le printemps est la période de pollinisation

Plus en détail

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3.1 Caractéristiques météorologiques Les données de Météo France indiquent qu en 2003, la période de survenue des fortes chaleurs s'étend principalement

Plus en détail

Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence"

Séminaire LCSQA Épisodes de pollution et mesures d urgence Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence" Jeudi 22 mai 2014 Messages sanitaires Marie FIORI (chargée du dossier Qualité de l air extérieur) Sous-direction de la Prévention des risques

Plus en détail

VERS UN SYSTÈME D INFORMATION

VERS UN SYSTÈME D INFORMATION Union Régionale des Caisses d'assurance Maladie Région Rhône Alpes VERS UN SYSTÈME D INFORMATION SUR L AMBROISIE EN RÉGION RHÔNE-ALPES : ANALYSE DES DONNÉES SANITAIRES, ENVIRONNEMENTALES ET BILAN DES ACTIONS

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

en Provence-Alpes-Côte d Azur

en Provence-Alpes-Côte d Azur Etudes air intérieur menées en Provence-Alpes-Côte d Azur Réseau EQAIR - Expert de la qualité de l air intérieur Constitution d un réseau de compétences pluridisciplinaire régionale en air intérieur Spécialistes

Plus en détail

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE KYOMED- 10 DÉCEMBRE 2015 2 BIG DATA Description en

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CORSE PASCAL PAOLI INSTITUT UNIVERSIATAIRE DE TECHNOLOGIE MISE EN PLACE D UN POLLINARIUM EN CORSE

UNIVERSITÉ DE CORSE PASCAL PAOLI INSTITUT UNIVERSIATAIRE DE TECHNOLOGIE MISE EN PLACE D UN POLLINARIUM EN CORSE UNIVERSITÉ DE CORSE PASCAL PAOLI INSTITUT UNIVERSIATAIRE DE TECHNOLOGIE Génie biologique Option génie de l environnement Année universitaire 2012-2013 MISE EN PLACE D UN POLLINARIUM EN CORSE Stage effectué

Plus en détail

VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT SANITAIRE DES POLLENS. Plat du Pin, Brussieu, France, rnsa@rnsa.fr

VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT SANITAIRE DES POLLENS. Plat du Pin, Brussieu, France, rnsa@rnsa.fr AFPP 3 e CONFÉRENCE SUR L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS, JARDINS, GAZONS, FORÊTS, ZONES AQUATIQUES ET AUTRES ZONES NON AGRICOLES TOULOUSE 15, 16 ET 17 OCTOBRE 2013 VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT

Plus en détail

Pollens et pollinoses d automne

Pollens et pollinoses d automne Pollens et pollinoses d automne Colchiques dans les près, c est la fin de l été. C est pour les scolaires, le temps de la rentrée. C est la fin du calvaire pour les allergiques aux graminées, les foins

Plus en détail

CREATION D UN REFERENTIEL DE FORMATION

CREATION D UN REFERENTIEL DE FORMATION CREATION D UN REFERENTIEL DE FORMATION L ambroisie à feuilles d armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante annuelle dont le pollen très allergisant est responsable de diverses pathologies, notamment

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

La surveillance des allergies

La surveillance des allergies La surveillance des allergies Mathilde Pascal, Christophe Declercq Département Santé Environnement Marie-Christine Delmas, Claire Fuhrman Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

Surveillance épidémiologique en Lorraine

Surveillance épidémiologique en Lorraine CIRE LORRAINE- ALSACE Surveillance épidémiologique en Lorraine Point de situation au 2 juillet 2, n 2-16, 16, 26 Sommaire Surveillance par pathologie : - allergies... 2 - asthme...3 - pathologies liées

Plus en détail

Demande de renseignement et de DICT*, vous pouvez l obtenir :

Demande de renseignement et de DICT*, vous pouvez l obtenir : Contacts utiles Urgence En cas de dommages aux ouvrages électricité appelez le 01 76 61 47 01 Numéro réservé aux appels Demande de renseignement et de DICT*, vous pouvez l obtenir : n soit directement

Plus en détail

aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3000 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch allergique? aha.ch

aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3000 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch allergique? aha.ch aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3000 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch allergique? aha.ch Journée Nationale de l Allergie Centre d Allergie Suisse Pourquoi un contact avec de minuscules

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures.

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures. Plan d accès PIC de Poitiers Auxances Neuville du Poitou Entrée clients N147 E62 N147 E62 Parking du personnel Parking clients Rue des Entreprises PLATE-FORME INDUSTRIELLE COURRIER DE POITIERS-AUXANCES

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 21 11 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

Rhume des foins. La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie?

Rhume des foins. La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie? Rhume des foins La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie? Près de 20 000 litres d air passent chaque jour à travers notre nez. Toute une série de substances peuvent donc pénétrer dans

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

Antiallergiques et Territoires

Antiallergiques et Territoires Antiallergiques et Territoires Un dossier IMS Health - 2014 Contacts IMS Dominique Perrot Directeur du Développement 01.41.35.12.09 dperrot@fr.imshealth.com Emmanuelle Berrebi 01.43.34.73.15 Responsable

Plus en détail

POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES

POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES Conseils et renseignements pour les patients allergiques Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy Chère patiente allergique, Cher patient allergique, Votre allergie

Plus en détail

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Prévenir l aggravation de la maladie 2. Éviter l apparition de nouvelles sensibilisations à d autres allergènes (allergie

Plus en détail

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications Prévenir... l asthme de l enfant et ses complications 30 La fréquence de l asthme et des allergies respiratoires augmente a fréquence de l asthme et des allergies respiratoires a doublé L dans les pays

Plus en détail

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

DE MESURES TEMPORAIRES

DE MESURES TEMPORAIRES CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Juin 23 PARTICULES ET METAUX LOURDS SUR LE SITE DE L ESCALETTE (MARSEILLE) Photographie du site 1 - Escalette Date de publication : novembre 23 Référence dossier : 2-6 -

Plus en détail

État des connaissances sur l impact sanitaire lié à l exposition de la population générale aux pollens présents dans l air ambiant

État des connaissances sur l impact sanitaire lié à l exposition de la population générale aux pollens présents dans l air ambiant État des connaissances sur l impact sanitaire lié à l exposition de la population générale aux pollens présents dans l air ambiant Avis de l Anses Rapport d expertise collective Janvier 2014 Édition scientifique

Plus en détail

Les villes face au changement climatique

Les villes face au changement climatique Petit-déjeuner de presse 2 juillet 2015 Les villes face au changement climatique Contacts presse Météo-France Anne Orliac 01 77 94 71 36 Sarah Bardis 01 77 94 71 32 presse@meteo.fr @meteofrance Contact

Plus en détail

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud. DIAGNOSTIC DE ZONE HUMIDE SUR LE SECTEUR D AMENAGEMENT PRESSENTI SALAMOT/REVELAZ COMMUNE DE TULLINS Janvier 2012 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23

Plus en détail

LUTTE CONTRE L AMBROISIE

LUTTE CONTRE L AMBROISIE LUTTE CONTRE L AMBROISIE Création d un applicatif Smartphone Repérage participatif de l Ambroisie Fiche Projet CONTACT Valence AGGLO : 04.75.79.22.11 ambroisie@valenceagglo.fr 17/10/2012 I. Contexte La

Plus en détail

Département INDUSTRIE «Salles propres» rnsalaboratoire@rnsa.fr www.analyse-air.fr Tel: 04 74 26 19 48 Fax: 04 74 26 16 33 CONTRÔLE CORIOLIS.

Département INDUSTRIE «Salles propres» rnsalaboratoire@rnsa.fr www.analyse-air.fr Tel: 04 74 26 19 48 Fax: 04 74 26 16 33 CONTRÔLE CORIOLIS. CONTRÔLE CORIOLIS Le client BioWind ZA Vogelau 13, rue du Héron 67300 SCHILTIGHEIM Interlocuteur : Richard LEVY L intervention Date : 16 AVRIL 2010 Intervenants : Michel THIBAUDON Solène POILANE Qualité

Plus en détail

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE *Centre Hospitalier Saint Joseph et Saint Luc 20 quai Claude Bernard 69007 LYON Cabinet Médical 1 rue Laborde 69500 BRON girodet.bru@voila.fr

Plus en détail

"Livre Blanc" Pollens et ambroisie

Livre Blanc Pollens et ambroisie "Livre Blanc" Pollens et ambroisie Michel THIBAUDON (RNSA) Pour assurer la fécondation des organes femelles des fleurs, les anthères des fleurs mâles produisent des grains de pollen. Les grains, une fois

Plus en détail

Effets à court terme du contenu pollinique de l air sur le risque de rhino-conjonctivite allergique

Effets à court terme du contenu pollinique de l air sur le risque de rhino-conjonctivite allergique Effets à court terme du contenu pollinique de l air sur le risque de rhino-conjonctivite allergique Auteurs Coralie Ravault 1, Abdelkrim Zeghnoun 1, Bruno Fabres 2, Jérôme Lecadet 3, Philippe Quénel 4,

Plus en détail

Allergie au pollen. En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI)

Allergie au pollen. En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI) Allergie au pollen En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI) Auteur Prof. Dr méd. Arthur Helbling directeur de l unité d allergologie

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE Éducation thérapeutique de l enfant asthmatique et de sa famille en pédiatrie Juillet 2005 I. PROMOTEURS Association française de pédiatrie ambulatoire

Plus en détail

Caractérisation de la Qualité de l Air

Caractérisation de la Qualité de l Air Juin 28 Caractérisation de la Qualité de l Air à Saint-Gervais-les-Bains en 27 - Rapport Final -. L Air de l Ain et des Pays de Savoie 43, Rue de la Belle Eau - Z.I des Landiers Nord - 73 CHAMBERY Tél.

Plus en détail

Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques

Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques Isabelle Chuine CEFE CNRS Montpellier isabelle.chuine@cefe.cnrs.fr Bernard Seguin Agroclim INRA Avignon François Lebourgeois

Plus en détail

ATMO Franche-Comté Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l Air en Franche-Comté

ATMO Franche-Comté Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l Air en Franche-Comté ATMO Franche-Comté Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l Air en Franche-Comté ATMO FRANCHE-COMTE - AASQA SIÈGE SOCIAL 15 rue Megevand 25000 BESANCON Tél. : 03 81 25 06 60 Email : contact@atmofc.org

Plus en détail

Les moisissures. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures

Les moisissures. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures Les moisissures Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique aux moisissures EN BREF Les moisissures sont des champignons microscopiques. Il en existe un grand nombre avec, pour certaines, de

Plus en détail

Conséquences de la circulaire du 16 août 2013 sur les pressings

Conséquences de la circulaire du 16 août 2013 sur les pressings Conséquences de la circulaire du 16 août 2013 sur les pressings 2013 SOURCES D INFORMATION Les sources suivantes ont été utilisées pour rédiger cette note de veille : Circulaire du 16 août 2013 relative

Plus en détail

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable»

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» Éditions T.I. Juin 2010 OBNP_Cde6.book Page 24 Vendredi, 11. juin 2010 4:41 16 chap. 5 page 24 Mode de mise en œuvre Période de mise en œuvre 1) Taux initial après mise en œuvre Taux de couverture à 1

Plus en détail

Introduction. La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs.

Introduction. La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs. Introduction La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs. Lien démontré entre l abondance du périphyton et l importance des apports en P, principalement liés

Plus en détail

Zoom sur le métier de technicien(ne) d exploitation

Zoom sur le métier de technicien(ne) d exploitation Bulletin trimestriel - mai - juin Zoom sur le métier de technicien(ne) d exploitation L équipe d Atmo Auvergne se compose de 12 personnes réparties dans les pôles : administration, études/communication,

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

GEOSYNTHETIQUES SYSTEME MUR VERT: EMOWALL

GEOSYNTHETIQUES SYSTEME MUR VERT: EMOWALL 06 GEOSYNTHETIQUES SYSTEME MUR VERT: EMOWALL FR info général & applications GEOSYNTETIQUES L utilisation de la végétation en tant que revêtement fait désormais pleinement partie du répertoire du design

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016)

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) CENTRE TECHNIQUE HORTICOLE DE TAMATAVE La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) Centre Technique Horticole de Tamatave Tél.

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Laboratoire d hygiène de la Ville de Paris (LHVP) Béatrice Caullet Conseillère médicale en environnement intérieur 01.44.97.87.80 / beatrice.caullet@paris.fr

Plus en détail

MESURE DES CHLORAMINES DANS L AIR AMBIANT D UNE PISCINE D AMIENS METROPOLE. Synthèse de l étude

MESURE DES CHLORAMINES DANS L AIR AMBIANT D UNE PISCINE D AMIENS METROPOLE. Synthèse de l étude MESURE DES CHLORAMINES DANS L AIR AMBIANT D UNE PISCINE D AMIENS METROPOLE Synthèse de l étude LA QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR Nous passons en moyenne 80 % de notre temps dans des environnements intérieurs

Plus en détail

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE Proposition de révision 2014 I - Le contexte de la réactualisation du PRIAC 2014/2017 1. Le champ du PRIAC Le PRIAC

Plus en détail

environnementale pourlasanté environnementale

environnementale pourlasanté environnementale formations pourlasanté Modules 3 Qualité de l air Qualité de l eau Urbanisme durable et santé pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

Synthèse bibliographique

Synthèse bibliographique Synthèse bibliographique Sujet : Pollen/Pollution/Santé MONNIER Samuel¹, THIBAUDON Michel¹, MICHELOT Nicolas², FEUERMANN Elsa³ ¹ Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) ² Ministère de l Ecologie

Plus en détail

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale)

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) 1) Le dosage des IGE totales sériques n est pas un test de dépistage de l allergie et ne peut pas

Plus en détail