COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT"

Transcription

1 ISABELLE TERREL CHRISTOPHE VIDAL COMMENT FINANCER Cinema et television PIXIT

2 SOMMAIRE INTRODUCTION 11 LE MONTAGE FINANCIER OU COMMENT BÄTIR SON PLAN DE FINANCEMENT 13 I L'enjeu du plan de financement 15 II Le financement du long metrage cinematographique Les differentes sources de financement du long metrage Les subventions ou aides publiques ou assimilees L'avance sur recettes du CNC Le fonds Eurimages L'aide regionale en lle de France Les autres aides regionales Les minima garantis et ä-valoir Le distributeur et l'exploitation en salle L'exploitation video Le vendeur international Les preachats des diffuseurs Les televisions payantes Les televisions en clair Les Sofica Origine, cadre d'intervention et schema general des Sofica Modalites d'intervention des Sofica dans un film Situation actuelle et politique des Sofica Les coproductions avec des partenaires frangais La coproduction avec des groupes La coproduction avec un fonds regional : Rhone Alpes Cinema Fonds TEPA Les coproductions etrangeres et l'acces aux mecanismes specifiques etrangers La coproduction avec l'etranger Les mecanismes specifiques etrangers Le credit d'impöt cinema Champ d'application 88 3

3 1.7.2 Calcul du credit d'impöt et modalites Procedura / demarches applicables Mobilisation par les etablissements de credit Les autres elements : participations, autofinancement et autres sources L'apport du producteur Les autres participants Les fonds d'investissements Internet Exemple pratique: Analyse des resultats d'un film en fonction de ses Performances et de son plan de financement Exemples de plans de financement Exemple de plan de financement de film d'auteur de moins de 2 M Exemple de plan de financement de film d'action coproduit avec un groupe Exemple de plan de financement de film avec une coproduction franco-belgo-luxembourgeoise sans chaine hertzienne Exemple de plan de financement de premier film avec une coproduction franco-germano-belge 118 III Le financement de l'oeuvre audiovisuelle La fiction Panorama du marche Les intervenants Les diffuseurs Le CNC et le mecanisme du COSIP Les autres sources de financement Exemples de plans de financement d'oeuvres de fiction audiovisuelles Les specificites de financement de l'oeuvre documentaire audiovisuelle Les specificites du financement de i'animation 141 4

4 LES QUESTIONS DE TRESORERIE 145 I Les intervenants du secteur L'IFCIC Presentation et bref historique Les modalites de fonctionnement de l'ifcic Les etablissements de credits special ises Natixis Coffeine Cofiloisirs Les banques ayant un departement specialise Neuflize O.B.C BNP Paribas Natixis Banque Palatine Banque Spirito Santo et de la Venetie 157 II Le financement de la tresorerie de l'oeuvre Le financement de la tresorerie des ceuvres cinematographiques Le caractere structurel des besoins de tresorerie Les differentes phases de la produetion et la nature diverse des besoins La phase de developpement La phase de montage financier et de preparation La phase de tournage La phase dite de postproduetion Les differentes natures de risques assumes par le produeteur Risque de developpement Risque de bonne fin et risques techniques Risques lies aux rapports avec le realisateur Risque de recettes Risque de dettes de produetion Le recours ä une garantie de bonne fin externe Les differents types de credits et leur analyse de risque Le credit dit de «produetion» Exemple de credit de produetion Devis et plans de financement 173 5

5 2.2.2 Analyse coüt de fabrication du film et sa couverture par les financements exterieurs Analyse de tresorerie Le credit de developpement Le credit de preparation Les credits d'anticipation de recettes futures Les anticipations de recettes du film en cours de production Le credit sur catalogue Formal ites administratives et juridiques pour la mise en place d un credit Remise des elements par le producteur permettant l'etude d'un dossier Confirmation du credit 1Q Signature des actes Suivi juridique et administratif Caracteristiques du financement de la tresorerie des oeuvres audiovisuelles CEuvres de fiction I CEuvres documentaires audiovisuelles CEuvres d'animation audiovisuelles 204 III Analyse juridique des garanties des credits Le Code du cinema et de l'image animee (CCIA) Les registres du cinema et de l'audiovisuel (RCA) Le RCPA Origines Localisation et personnel Immatriculation des oeuvres Fonctionnement et portee Le registre des options Origines Localisation et personnel Immatriculation des oeuvres Fonctionnement et retombees Le nantissement de l'ceuvre et ses effets Generalites Applications pratiques 217 6

6 4. La cession de creances professionelles du Code monetaire et financier Origine et generalites Fonctionnement Applications pratiques pour les societes de produetion La cession de produits d'exploitation Generalites Principe de la cession et comparaison avec la cession «loi Dailly» Effets de la cession Quittances subrogatives sur fonds de soutien ducnc Origine et principe de fonctionnement Le fonds de soutien et les creanciers Les quittances subrogatives Garanties apportees par des tiers Garanties apportees par des personnes physiques Cautionnement simple Cautionnement appuye par une sürete reelle Garanties apportees par des personnes morales Les «Notices of Assignment» 234 CONCLUSION 236 Les auteurs 239 7

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) Sommaire I - Soutien à la production 2 Œuvres cinématographiques de longue durée Œuvres

Plus en détail

Aide à la coproduction franco-canadienne

Aide à la coproduction franco-canadienne Producteurs Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire - 2.2.7 Nationale Filière concernée Stade de la filière concernée Catégorie de bénéficiaires Cinéma

Plus en détail

Garantie de crédit aux entreprises de jeu vidéo

Garantie de crédit aux entreprises de jeu vidéo Producteurs, éditeurs de jeu vidéos Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire 7.6.76 Nationale Filière concernée Stade de la filière concernée Catégorie

Plus en détail

Aide aux nouvelles technologies en production (audiovisuel)

Aide aux nouvelles technologies en production (audiovisuel) Aide aux nouvelles technologies en production (audiovisuel) Producteurs Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire NTP 3.2.31 Nationale Filière concernée

Plus en détail

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014 BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014 AIDE À LA CRÉATION ET A LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Le fonds d aides à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle vise - en pleine

Plus en détail

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t DIRECTION DES PROGRAMMES Département production ŒUVRE AUDIOVISUELLE ŒUVRE CINEMATOGRAPHIQUE SYLVIE BREUIL sylvie.breuil@csa.fr PHILIPPE VIGNON philippe.vignon@csa.fr tél. + 33 1 40 58 37 18 tél. +33 1

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Vers des Médias accessibles Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Le Crédit impôt cinema Le Crédit impôt audiovisuel Le Crédit d impôt cinéma Quel Objectif? Soutenir

Plus en détail

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA RÉGION FRANCHE-COMTÉ VOTRE INTERLOCUTEUR Conseil régional de Franche-Comté Amandine THÉVENIN Chargée de mission cinéma et audiovisuel cinema-et-audiovisuel@franche-comte.fr

Plus en détail

Septembre 2014 R A P P O R T D A C T I V I T É EXE R C I C E 2 0 13

Septembre 2014 R A P P O R T D A C T I V I T É EXE R C I C E 2 0 13 Septembre 2014 R A P P O R T D A C T I V I T É EXE R C I C E 2 0 13 Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles Une mission unique: Faciliter l accès au crédit de toutes les PME/TPE

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL Délibération n 12/02.495 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 12 octobre 2012 Délibération n 14/02.250 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 27 juin 2014 REGLEMENT DU FONDS REGIONAL

Plus en détail

MIDI-PYRÉNÉES - RÈGLEMENTS 2014

MIDI-PYRÉNÉES - RÈGLEMENTS 2014 MIDI-PYRÉNÉES - RÈGLEMENTS 2014 Le dispositif d aide à la création audiovisuelle est en cours de modification, merci de prendre contact avec la Région Midi-Pyrénées afin de prendre connaissance des nouveaux

Plus en détail

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES (1 er janvier 2015) Depuis 1991 et la création du Centre Européen

Plus en détail

REFERENTIEL Démarche qualité Gestion des activités culturelles

REFERENTIEL Démarche qualité Gestion des activités culturelles REFERENTIEL Démarche qualité Gestion des activités culturelles Vous trouverez ci-joint à titre d exemples (à la suite) : - Droit en matière de projection vidéo - Mode d emploi audiovisuel USA 2012 Document

Plus en détail

Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels

Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels Le Département de la Dordogne s est doté d un fonds

Plus en détail

Crédit d'impôt audiovisuel

Crédit d'impôt audiovisuel Crédit d'impôt audiovisuel descriptif Le crédit d'impôt en matière audiovisuelle permet, sous certaines conditions, à une société de production de déduire de son imposition 0% de certaines dépenses de

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Les objectifs Ce fonds a pour objectifs de soutenir l écriture, le développement et la production d œuvres produites

Plus en détail

CNC Registres du cinéma et de l audiovisuel. Ce qui va changer le 16 mai 2015

CNC Registres du cinéma et de l audiovisuel. Ce qui va changer le 16 mai 2015 CNC Registres du cinéma et de l audiovisuel Ce qui va changer le 16 mai 2015 Dans son article 18, la loi n o 2015-177 du 16 février 2015 relative à la modernisation et à la simplification du droit et des

Plus en détail

CABINET HERMESIANE Xavier CHRIST

CABINET HERMESIANE Xavier CHRIST Cabinet d audit spécialisé dans l activité cinématographique et audiovisuelle CABINET HERMESIANE Xavier CHRIST Président Un service qui compte pour vous NOTRE EQUIPE Xavier CHRIST, hermesiane@wanadoo.fr

Plus en détail

#295. production audiovisuelle aidée. sommaire. &01 les tendances de la production audiovisuelle aidée...5. &02 la fiction...11

#295. production audiovisuelle aidée. sommaire. &01 les tendances de la production audiovisuelle aidée...5. &02 la fiction...11 #295 production audiovisuelle aidée sommaire &01 les tendances de la production audiovisuelle aidée...5 &02 la fiction...11 &03 le documentaire...21 &04 l animation...31 &05 le...37 &06 le magazine...47

Plus en détail

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015 BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015 Les règlements seront sujets à modifications courant 2015, pour plus d'information, veuillez vous adresser au 03-80-44-37-09 et le site internet de la Région www.regionbourgogne.fr

Plus en détail

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Sunny Side of the doc, La Rochelle, 22 juin 2015 1 Au programme Les chiffres-clés de la production

Plus en détail

TARIFS PRISES DE VUES CINEMATOGRAPHIQUES

TARIFS PRISES DE VUES CINEMATOGRAPHIQUES TARIFS PRISES DE VUES CINEMATOGRAPHIQUES Prises de vues cinématographiques Tarif "A" Tarif "JOUR" (de 8 h à 20 h) Tarif "NUIT" (de 20 h à 8 h) CINEMA Long-métrage 4 598,66 901,34 5 500 6 856,19 1 343,81

Plus en détail

Fonds Images de la Francophonie CINEMA

Fonds Images de la Francophonie CINEMA Fonds Images de la Francophonie CINEMA Successeur du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud (créé en 1988 et géré avec des commissions de sélection régulières depuis 1990), Le Fonds Images

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LIVRE 1 CADRE GÉNÉRAL ET PRATIQUE CONTRACTUELLE... 11

TABLE DES MATIÈRES LIVRE 1 CADRE GÉNÉRAL ET PRATIQUE CONTRACTUELLE... 11 TABLE DES MATIÈRES Avertissement... 5 Introduction... 7 LIVRE 1 CADRE GÉNÉRAL ET PRATIQUE CONTRACTUELLE... 11 INTRODUCTION AUX DROITS D AUTEUR EN MATIÈRE D ŒUVRES AUDIOVISUELLES... 13 I. Les droits d auteur

Plus en détail

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds de Soutien à la Production COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE Bénéficiaires / Durée et lieu du tournage L aide à la production

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

AVANTAGES FISCAUX EN FAVEUR DE L'INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE. Festival de Cannes 2011

AVANTAGES FISCAUX EN FAVEUR DE L'INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE. Festival de Cannes 2011 AVANTAGES FISCAUX EN FAVEUR DE L'INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE Festival de Cannes 2011 QUAND LES AVANTAGES FISCAUX ONT-ILS ÉTÉ INTRODUITS? En Italie, la Loi de Finances pour 2008 (n 244/2007) a introduit

Plus en détail

POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015

POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015 POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015 Fonds d'aide à la création et à la production Cinématographique, Audiovisuelle et aux Nouveaux médias en Poitou-Charentes La Région Poitou-Charentes et les Départements

Plus en détail

FONDS D'AIDE À LA CRÉATION ET À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET AUX NOUVEAUX MÉDIAS EN POITOU-CHARENTES

FONDS D'AIDE À LA CRÉATION ET À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET AUX NOUVEAUX MÉDIAS EN POITOU-CHARENTES FONDS D'AIDE À LA CRÉATION ET À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET AUX NOUVEAUX MÉDIAS EN POITOU-CHARENTES règlement des aides sélectives avec le concours du Centre national du cinéma et

Plus en détail

ACCUEIL DE TOURNAGES MIDI-PYRÉNÉES - 193

ACCUEIL DE TOURNAGES MIDI-PYRÉNÉES - 193 CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES VOTRE INTERLOCUTEUR Conseil régional de Midi-Pyrénées Benoît CARON film@cr-mip.fr Service des industries culturelles - International 22,

Plus en détail

Laurent MICHAUD (cnc.region@idate.fr) IDATE BP4167 34092 Montpellier Cedex 5 Ligne directe : 04 67 14 44 39 PERSONNE AYANT REMPLI LE QUESTIONNAIRE

Laurent MICHAUD (cnc.region@idate.fr) IDATE BP4167 34092 Montpellier Cedex 5 Ligne directe : 04 67 14 44 39 PERSONNE AYANT REMPLI LE QUESTIONNAIRE Merci de bien vouloir renvoyer ce questionnaire une fois rempli, de préférence avant le 31/10/2001, soit par courrier soit par fax à : Laurent MICHAUD (cnc.region@idate.fr) IDATE BP4167 34092 Montpellier

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr Cinéma & audiovisuel l'action et Les aides de la région www.iledefrance.fr Pour préserver la diversité de création, développer l économie et conforter l emploi du secteur cinématographique et audiovisuel

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État NN 84/2004 et N 95/2004 France. Régimes d aide au cinéma et à l audiovisuel

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État NN 84/2004 et N 95/2004 France. Régimes d aide au cinéma et à l audiovisuel COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.III.2006 C(2006)832 final Objet : Aide d État NN 84/2004 et N 95/2004 France Régimes d aide au cinéma et à l audiovisuel Monsieur le Ministre, I. Procédure 1. Par

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée ENTRE : La ville de Nice, représentée par son Maire, monsieur Christian

Plus en détail

L INDUSTRIE DU CINÉMA EN FRANCE L ESSENTIEL EN

L INDUSTRIE DU CINÉMA EN FRANCE L ESSENTIEL EN L INDUSTRIE DU CINÉMA EN FRANCE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, BERCEAU DU CINÉMA En 1895, les frères Lumière inventaient le cinématographe. La France compte des groupes historiques tels que Pathé

Plus en détail

NOS FORMATIONS. de spectacles. droit d auteur. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS FORMATIONS. de spectacles. droit d auteur. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS droit d auteur et administration de spectacles PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01.43.80.23.51 06.82.25.59.49 karine@ellipseformation.com

Plus en détail

Direction des programmes DPAC. Novembre 2014

Direction des programmes DPAC. Novembre 2014 Direction des programmes DPAC Novembre 2014 Sommaire Services assujettis à la contribution réglementaire Définitions et obligations Assiettes et contribution réglementaire Ensemble des services de télévision

Plus en détail

Fonds de soutien audiovisuel Plaquette de présentation générale

Fonds de soutien audiovisuel Plaquette de présentation générale Fonds de soutien audiovisuel Plaquette de présentation générale Pour connaître les règles juridiques de l attribution des aides du CNC consulter le Règlement Général des Aides du CNC Livre III : http://www.cnc.fr/web/fr/reglement-generaldes-aides-financieres-du-cnc

Plus en détail

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à la réécriture et au développement Objectifs L'aide à la réécriture et au développement est mise en place : - pour permettre la professionnalisation du secteur du cinéma

Plus en détail

les études du CNC décembre 2013 l économie des films français

les études du CNC décembre 2013 l économie des films français les études du CNC décembre 2013 l économie des films français Cette étude a été réalisée par la Direction des études, des statistiques et de la prospective Centre national du cinéma et de l image animée

Plus en détail

Rémunérations des ouvriers et des techniciens dans la production cinématographique. (Analyse qualitative)

Rémunérations des ouvriers et des techniciens dans la production cinématographique. (Analyse qualitative) Rémunérations des ouvriers et des techniciens dans la production cinématographique (Analyse qualitative) Octobre 2007 Centre national de la cinématographie Service des études, des statistiques et de la

Plus en détail

Agissant pour le compte du laboratoire (nom et code de l Unité de recherche), dirigé par M(me), ci-après désigné «le Laboratoire»,

Agissant pour le compte du laboratoire (nom et code de l Unité de recherche), dirigé par M(me), ci-après désigné «le Laboratoire», 26/07/2006 CNRS Images/DR05 Modèle Convention de coproduction audiovisuelle Entre Le Centre National de la Recherche Scientifique, établissement public à caractère scientifique et technologique, dont le

Plus en détail

CINEMA ET INDEPENDANCE DANS L ERE DE LA CONCENTRATION ECONOMIQUE VENDREDI 16 OCTOBRE / 9H30-12H00

CINEMA ET INDEPENDANCE DANS L ERE DE LA CONCENTRATION ECONOMIQUE VENDREDI 16 OCTOBRE / 9H30-12H00 RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON CINEMA ET INDEPENDANCE DANS L ERE DE LA CONCENTRATION ECONOMIQUE VENDREDI 16 OCTOBRE / 9H30-12H00 De grands groupes du cinéma, de l audiovisuel ou liés à Internet

Plus en détail

Droit d Auteur. La formation idéale existe, nous l avons inventée!

Droit d Auteur. La formation idéale existe, nous l avons inventée! Droit d Auteur Ellipse Formation La formation idéale existe, nous l avons inventée! Sommaire Qui sommes-nous? O1 Ellipse s engage O3 La gestion d une entreprise culturelle O7 La musique de film 08 La propriété

Plus en détail

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL HMONP ENSA-V NOVEMBRE 2013 LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL PROBLEMATIQUES CONTRACTUELLES # 0 LES PARTIES / CONTEXTE - le client (promoteur privé, autorité publique,

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS DALLOZ REFERENCE teimft SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS PIERRE-LAURENT CHATAIN Inspecteur de la Banque de France, Delegue-adjoint au Controle sur Place des Etablissements de credit aupres du Secretariat

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine)

GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine) GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine) PROGRAMME PREVISIONNEL Juin 2008 PUBLIC CONCERNE En Formation Continue : Professionnels en exercice

Plus en détail

étude comparative des crédits d impôts en Europe et au Canada

étude comparative des crédits d impôts en Europe et au Canada les études du CNC octobre 2014 étude comparative des crédits d impôts en Europe et au Canada cinéma, audiovisuel, jeux vidéo Cette étude a été réalisée par le cabinet Hamac Conseils, pour le compte du

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif PROGRAMMES AUDIOVISUELS (unitaire ou série) Fiction et animation, documentaire et recréation de spectacles vivants Soutien à la production Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif

Plus en détail

Aide sélective à l'édition en vidéo physique, aide aux programmes éditoriaux

Aide sélective à l'édition en vidéo physique, aide aux programmes éditoriaux Aide sélective à l'édition en vidéo physique, aide aux programmes éditoriaux Editeurs vidéo Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire Aide sélective à

Plus en détail

Direction de la Culture

Direction de la Culture Direction de la Culture Date limite de dépôt : 15 novembre 2012 Ce document est disponible pour téléchargement sur le site Internet du Département des Bouches-du-Rhône : www.cg13.fr / Services en ligne

Plus en détail

bilan 2014 production, promotion et diffusion cinématographiques et audiovisuelles CENTRE DU CINÉMA ET DE L AUDIOVISUEL

bilan 2014 production, promotion et diffusion cinématographiques et audiovisuelles CENTRE DU CINÉMA ET DE L AUDIOVISUEL bilan 2014 production, promotion et diffusion cinématographiques et audiovisuelles CENTRE DU CINÉMA ET DE L AUDIOVISUEL CENTRE DU CINÉMA ET DE L AUDIOVISUEL 6 Table des matières Introduction générale...

Plus en détail

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films Christophe MAHÉ-MENANT Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films À cela peuvent venir s ajouter d

Plus en détail

Marché public REALISATION DE REPORTAGES VIDEOS POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

Marché public REALISATION DE REPORTAGES VIDEOS POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME Marché public REALISATION DE REPORTAGES VIDEOS POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME Personne responsable du marché : Monsieur le président du Conseil général Comptable assignataire : Monsieur le payeur départemental

Plus en détail

Les aides du CNC en direction des auteurs

Les aides du CNC en direction des auteurs TUDORET Page 1 19/06/2012 Les aides du CNC en direction des auteurs 19/06/12 Guide des aides du CNC 1 TUDORET Page 2 19/06/2012 Ce guide créé à l initiative du bureau d accueil des auteurs recense toutes

Plus en détail

les études du CNC avril 2014

les études du CNC avril 2014 les études du CNC avril 2014 la production audiovisuelle aidée en 2013 Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction de l audiovisuel et de la création numérique et la Direction des études,

Plus en détail

ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL

ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL ANNEXES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLEAUX CROISES DES REGROUPEMENTS ECONOMIQUE ET FONCTIONNEL TABLE DES MATIERES Page Regroupement économique des recettes sur base des réalisations 2007

Plus en détail

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel Appellations Administrateur / Administratrice de compagnie de danse Directeur / Directrice de la musique Administrateur / Administratrice de compagnie de théâtre Administrateur / Administratrice de production

Plus en détail

Financer la création et le développement de sa jeune entreprise

Financer la création et le développement de sa jeune entreprise Financer la création et le développement de sa jeune entreprise Animé par : Gwenola GRALL Conseillère en création d entreprises Les pré requis à une demande de financement Il est important de : Bien préparer

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC)

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC) CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC) Pour toute information et inscription : Geneviève LIENHARDT, responsable

Plus en détail

Le droit d'auteur et les bibliotheques

Le droit d'auteur et les bibliotheques Le droit d'auteur et les bibliotheques sous la direction de Yves Alix avecla collaboration de Emmanuel Pierrat et de Michele Battisti, Frangoise Danset, Anne-Sophie Etienne, Henri Gay, Anne Labalette,

Plus en détail

Règlement d Intervention. Fonds d aide régional à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles

Règlement d Intervention. Fonds d aide régional à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles Règlement d Intervention Fonds d aide régional à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles 1 I. CONTEXTE La Région Aquitaine a décidé de faire du développement de l audiovisuel

Plus en détail

Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés

Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ 5 MARS 2009 Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés 1/11

Plus en détail

CONTRAT DE COPRODUCTION " " Un film de

CONTRAT DE COPRODUCTION   Un film de N RCA : CONTRAT DE COPRODUCTION " " Un film de Entre les soussignés Le Centre Européen Cinématographique Rhône-Alpes ("RHÔNE-ALPES CINÉMA"), Société Anonyme au capital de 50 292, Immatriculée au Registre

Plus en détail

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010 Fonds de production télévisuelle s.à.r.l. Zinggstrasse 16 CH-3007 Berne Tél. 031 370 10 60 Fax 031 370 10 61 www.tpf-fpt.ch info@tpf-fpt.ch Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Plus en détail

Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario

Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario Présentation du Crédit d'impôt pour la production cinématographique et télévisuelle ontarienne (CIPCTO) Le 3 mars 2011 Ordre du jour 1.

Plus en détail

Qu'est-ce que Ciné-Lycée?

Qu'est-ce que Ciné-Lycée? www.cinelycee.fr Qu'est-ce que Ciné-Lycée? Cadre : - Opérationnel depuis 10/2010, en lien avec la réforme du lycée. - Complément des dispositifs déjà opérationnels d' éducation au cinéma, à l'image et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 A-1-06 N 15 du 27 JANVIER 2006 CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES DE PRODUCTION D ŒUVRES CINEMATOGRAPHIQUES- CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES DE PRODUCTION

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Projet d avis CNC 2012/X - Traitement comptable du tax shelter dans le chef de la société de production.

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Projet d avis CNC 2012/X - Traitement comptable du tax shelter dans le chef de la société de production. COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Projet d avis CNC 2012/X - Traitement comptable du tax shelter dans le chef de la société de production Avis du [ ] I. Introduction 1. Le présent avis envisage la façon

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I.

REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I. REPUBLIQUE FRANCAISE C.A.P.I. POSTE COMPTABLE DE Service public d'assainissement et de distribution d'eau potable BUDGET SPANC M49 BUDGET PRIMITIF sans reprise des résultats BUDGET PRIMITIF avec reprise

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE ENTITÉS ET POLITIQUES PUBLIQUES LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Synthèse Avril 2014 g AVERTISSEMENT Cette synthèse

Plus en détail

PACTE DE L'AUDIOVISUEL 2016-2019

PACTE DE L'AUDIOVISUEL 2016-2019 PACTE DE L'AUDIOVISUEL 2016-2019 Accord conclu entre SRG SSR et la Production indépendante Les associations - Association suisse des producteurs de films, SFP - Association suisse des scénaristes et réalisateurs

Plus en détail

Les salariés du spectacle en 2007

Les salariés du spectacle en 2007 Les salariés du spectacle en 2007 Les DADS Les salariés du spectacle en 2007 Présentation du champ L'emploi dans le spectacle Les établissements Les salariés La porosité du secteur Les professions du spectacle

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

FONDS DE GARANTIE : UN NOUVEAU SOUTIEN MEDIA

FONDS DE GARANTIE : UN NOUVEAU SOUTIEN MEDIA FONDS DE GARANTIE : UN NOUVEAU SOUTIEN MEDIA L IFCIC et Audiovisual SGR recevront une contribution initiale d 1 million d euros en 2010 et un montant supplémentaire d 1 million d euros par an jusqu en

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

RÉGION PAYS DE LA LOIRE FONDS D AIDE A LA CRÉATION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET MULTIMÉDIA

RÉGION PAYS DE LA LOIRE FONDS D AIDE A LA CRÉATION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET MULTIMÉDIA RÉGION PAYS DE LA LOIRE FONDS D AIDE A LA CRÉATION CINÉMATOGRAPHIQUE, AUDIOVISUELLE ET MULTIMÉDIA Objectif Soutenir la création cinématographique, audiovisuelle et multimédia en Pays de la Loire. La Région

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/O2/158 ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : APPROBATION

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ... demande l admission de la Société... ...

BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ... demande l admission de la Société... ... BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ...... Président, Directeur Général, Gérant ou Responsable de la production i demande l admission de la Société............ à l en qualité de [ ] PRODUCTEUR ADHÉRENT [

Plus en détail

POLE IMAGE HAUTE-NORMANDIE SOUTIEN À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE RÉGION HAUTE-NORMANDIE/CNC

POLE IMAGE HAUTE-NORMANDIE SOUTIEN À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE RÉGION HAUTE-NORMANDIE/CNC POLE IMAGE HAUTE-NORMANDIE SOUTIEN À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE RÉGION HAUTE-NORMANDIE/CNC Le Pôle Image Haute-Normandie est l organisme d instruction et de gestion du fonds d'aide

Plus en détail

CORSE - RÈGLEMENTS 2014

CORSE - RÈGLEMENTS 2014 CORSE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à l écriture Cette aide est destinée à participer aux frais d'écriture d'un scénario (repérages, voyages, travail avec un scénariste, un dialoguiste...) de court métrage, long

Plus en détail

Zanzan Films. Producteur de versions sous-titrées pour sourds et malentendants. et de versions audio-décrites pour non et malvoyants

Zanzan Films. Producteur de versions sous-titrées pour sourds et malentendants. et de versions audio-décrites pour non et malvoyants Zanzan Films Producteur de versions sous-titrées pour sourds et malentendants et de versions audio-décrites pour non et malvoyants A quoi bon accéder à une salle de cinéma si on ne peut ni voir ou ni entendre

Plus en détail

ACCORD SUR L'AIDE À L'INDUSTRIE CINEMATOGRAPHIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE BELGIQUE

ACCORD SUR L'AIDE À L'INDUSTRIE CINEMATOGRAPHIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE BELGIQUE ACCORD SUR L'AIDE À L'INDUSTRIE CINEMATOGRAPHIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le 24 février 1984 ACCORD SUR L'AIDE A L'INDUSTRIE CINEMATOGRAPHIQUE

Plus en détail

PROJETS CINEMATOGRAPHIQUES ET AUDIOVISUEL PIECES CONSTITUTIVES DES DOSSIERS. Court métrage. Aide à la production

PROJETS CINEMATOGRAPHIQUES ET AUDIOVISUEL PIECES CONSTITUTIVES DES DOSSIERS. Court métrage. Aide à la production REPUBLIQUE FRANÇAISE REGION MARTINIQUE CONSEIL REGIONAL ------- N Direction de la Culture et du Patrimoine Dossier suivi par le Service de l Action Culturelle, De le Diffusion et de l Aménagement du Territoire

Plus en détail

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements Les financements bancaires de l exploitation et des investissements M. Daniel CHANE YOCK NAM Directeur adjoint Agence de Saint Denis Banque de la Réunion M. Olivier SAURIER Responsable de service BPI M.

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Gestion de la trésorerie et relations bancaires Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable

Plus en détail

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015 Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Vos intervenants : Des Contacts et Services de Proximité Evelyne

Plus en détail

Financer votre création d entreprise

Financer votre création d entreprise Agence Pour la Création d Entreprises Financer votre création d entreprise Troisième édition Éditions APCE, 2000, 2004, 2006 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2006 ISBN : 2-7081-3622-4 INVESTIR! MAIS COMBIEN?

Plus en détail

Formation continue : pour une stratégie de moyen terme. Rencontres Animation Formation Angoulême - Novembre 2010

Formation continue : pour une stratégie de moyen terme. Rencontres Animation Formation Angoulême - Novembre 2010 Formation continue : pour une stratégie de moyen terme Rencontres Animation Formation Angoulême - Novembre 2010 Quelques éléments sur le périmètre de réflexion Une petite centaine de sociétés actives dans

Plus en détail

CABINET SEDDIK L AFFACTURAGE SOMMAIRE : Introduction. Définition de l affacturage. Mécanisme d affacturage. Le coût de l affacturage

CABINET SEDDIK L AFFACTURAGE SOMMAIRE : Introduction. Définition de l affacturage. Mécanisme d affacturage. Le coût de l affacturage L AFFACTURAGE SOMMAIRE : Introduction Définition de l affacturage Mécanisme d affacturage Le coût de l affacturage Distinction entre l affacturage et l assurance-crédit Avantages et inconvénients de l

Plus en détail

3 décembre 2010 Projet initié par:

3 décembre 2010 Projet initié par: Profil de l industrie Secteur de l animation au Québec 3 décembre 21 Projet initié par: Contributeurs majeurs: Partenaires : L analyse du secteur de l animation au Québec se structure autour de 3 facteurs

Plus en détail

CESSION DE CREANCES PAR BORDEREAU DAILLY

CESSION DE CREANCES PAR BORDEREAU DAILLY CESSION DE CREANCES PAR BORDEREAU DAILLY 28/08/2014 La cession Dailly est un mécanisme par lequel un créancier, «le cédant», transmet à un établissement de crédit, «le cessionnaire», la propriété de créances

Plus en détail

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle 1 Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle Délibération CPR n 15.07.24.88 du 3 juillet 2015 Abroge et remplace

Plus en détail

CN5. Réduisez votre ISF en 2014. Productions. et profitez du dynamisme de l industrie. du cinéma

CN5. Réduisez votre ISF en 2014. Productions. et profitez du dynamisme de l industrie. du cinéma CN5 Productions Réduisez votre ISF en 2014 et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma Investissement au capital d'une PME qui permet de réduire son ISF jusqu à 45.000 euros à hauteur de 47,62 %

Plus en détail