Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente"

Transcription

1 France T1 211 La reprise se veut toujours lente 2 avril 211 Auteur Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Contacts Magali Marton Head of CEMEA Research +33 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () Le marché français de l investissement en immobilier d entreprise entame l année 211 avec un volume d 1,9 milliard d euros investis, confirmant la lente reprise observée depuis maintenant 1 an. La suprématie de l Ile-de-France est de nouveau confirmée. Le poids des régions au sein des engagements français, en recul depuis fin 29, s est en effet de nouveau réduit, ne représentant que 14% des engagements des trois derniers mois. Concernant le type d actifs, les bureaux, dont la part avait diminué en 21 au profit des commerces, sont redevenus largement majoritaires au 1 er trimestre 211 avec près d 1, milliard investis, soit ¾ des engagements. Si la recherche d actifs sécurisés reste le maître mot en matière d investissement, quelques opérations en blanc ont eu lieu ce trimestre, notamment en Première Couronne. Après deux années marquées par une forte concentration des investissements dans Paris, la préférence géographique des investisseurs s est en effet à nouveau élargie à des actifs de qualité situés dans les autres pôles tertiaires d Ile-de-France. Le marché de l investissement français reste dominé par les investisseurs domestiques, avec plus d 1,6 milliard d euros engagés ce trimestre soit plus de 8 des investissements. Les compagnies d assurance sont demeurées les plus actives, suivies de près par les SCPI et OPCI. L inflexion des taux de rendement prime bureaux, entamée il y a maintenant plus d un an, semble avoir pris fin en Ile-de-France. Les taux sont demeurés inchangés d un trimestre à l autre sur la quasi-totalité des marchés franciliens. Cette stabilité devrait laisser place à une remontée dans les mois à venir. Graphique 1 Investissement en France (glissement annuel) En milliards d' T T T3 2 T2 21 T1 22 T4 22 T3 23 T2 24 T1 2 T4 2 T3 26 T2 27 T1 28 T4 28 T3 29 T2 21 T

2 Près de 2 milliards d euros ont été investis en immobilier d entreprise banalisé (bureaux, entrepôts, locaux d activité et commerces) en France au 1 er trimestre 211. Ce chiffre, très légèrement supérieur à la performance enregistrée au 1 er trimestre 21 (+%), confirme la lente reprise du marché de l investissement (graphique 2). Après une fin d année 21 marquée par de nombreuses transactions d envergure 16 transactions supérieures à 1 millions d euros au 4 ème trimestre représentant près de 2, milliards d euros, les opérations ont été plus rares sur ce segment au 1 er trimestre 211, avec seulement deux transactions pour un total à peine supérieur à 6 millions d euros. En termes de montant moyen, la préférence des investisseurs s est clairement portée sur des actifs compris entre 2 et millions d euros au cours du 1 er trimestre 211 (7 millions d euros soit 3% de l activité) (graphique 3). Concernant le type d actifs, les bureaux, qui avaient reculé en 21 au profit des commerces, sont redevenus largement majoritaires au 1 er trimestre 211 avec près d 1, milliard investis, soit ¾ des engagements. La logistique est, quant à elle, toujours à la peine, avec seulement 82 millions d euros engagés, et ce malgré la cession par GECINA de 21 plates-formes à CARVAL INVESTORS pour un montant proche de 2 millions d euros. Le poids des régions au sein des engagements français, en recul depuis fin 29, s est de nouveau réduit, ne représentant que 14% des engagements des trois derniers mois. La défiance des investisseurs vis-à-vis des marchés régionaux est encore forte, et les acquisitions d opérations spéculatives de bureaux, qui avaient fortement participé au dynamisme de ces marchés en 27 et 28, sont aujourd hui très rares. Graphique 2 Montant des investissements en France Milliards d'euros T1 T2 T3 T4 Graphique 3 Investissement en France par tranche de montant T1 211 Moins de 1 millions De 1 à 2 millions De 2 à millions De à 1 millions De 1 à 2 millions Plus de 2 millions 2

3 Le marché de l investissement français reste largement dominé par les investisseurs français, avec plus d 1,6 milliard d euros engagés ce trimestre soit plus de 8 des investissements (graphique 4). Les compagnies d assurance sont restées les plus actives, avec près de millions d euros engagés, exclusivement sur des locaux tertiaires en Ile-de- France. Elles sont suivies de près par les OPCI et SCPI (42 millions), dont les investissements se sont portés majoritairement sur du bureau (2/3 des engagements), mais aussi sur du commerce (3), en province notamment (graphique ). Les investissements des SIIC ont porté sur plus de 166 millions d euros, majoritairement sur des actifs tertiaires (61%), après avoir acquis principalement des locaux commerciaux en 21. Avec seulement 46 millions d engagements sur le marché français, les investisseurs allemands ont, ce trimestre, cédé la seconde place du classement des investisseurs aux acteurs américains (14 millions d engagements). Parmi leurs transactions, on citera notamment l acquisition en VEFA par APOLLO de l immeuble «Le Skalen» à Châtillon (23 4 m²), pour un montant estimé à plus de 8 millions d euros. Perspectives 211 Avec un niveau d investissement supérieur de % à la performance enregistrée en 21 à la même période, la convalescence du marché de l investissement français se poursuit. Si quelques acquisitions en blanc ont été recensées ce trimestre, la prudence et la sélectivité des investisseurs restent de mise, tant au niveau géographique qu au niveau de la classe d actifs (actifs sécurisés). Toutefois, la meilleure tenue du marché locatif, tant en volume qu en valeurs, et des liquidités toujours plus importantes à destination du marché de l immobilier d entreprise devraient permettre d atteindre, en 211, un volume d investissement proche de 16 milliards d euros. Graphique 4 Investissement en France par nationalité (en valeurs) T1 211 France Etats-Unis Allemagne Royaume-Uni Pays-Bas Espagne Fonds paneuropéens Autres pays européens Moyen-Orient Autres Graphique Investissement en France par type d investisseur (en valeurs) T1 211 Institutions SIIC Autres foncières OPCI / SCPI / OEGF Autres fonds d'investissement Soc. d'invstt immobilier Investisseurs privés 3

4 ILE-DE-FRANCE Avec plus d 1, milliard d euros engagés au 1 er trimestre 211, le marché de l investissement francilien démarre l année sur un volume d investissement supérieur de 3% à celui du 1 er trimestre 21 (graphique 6). Le redressement du marché de l investissement est donc nettement plus marqué dans la région capitale qu à l échelle nationale. L acquisition par GENERALI et PREDICA de la seconde tranche de l opération «Europe Avenue» à Bois-Colombes pour un montant de 4 millions d euros a fortement participé à cette performance (29% des engagements). Outre cette opération, une seule transaction supérieure à 1 millions d euros a été enregistrée : FONCIERE PARIS FRANCE a acquis la branche d'activité «Immobilier d'entreprise» de la SNI, soit 47 m² de bureaux et locaux d activités situés dans Paris, pour 16 millions d euros. Comme à l échelle française, le segment des transactions d un montant compris entre 2 et millions a concentré l essentiel du marché de l investissement francilien au cours du 1 er trimestre 211, avec 19 transactions pour un total de 6 millions d euros. L appétit des investisseurs pour les immeubles de bureaux ne se dément pas et ces acquisitions ont représenté 87% du volume investi en Ile-de-France au 1 er trimestre 211 (graphique 7). Si la recherche d actifs «prime» et sécurisés reste le cœur de cible en matière d investissement, les acquisitions en blanc réapparaissent. Ainsi, au cours des trois derniers mois, 3 opérations de ce type ont été recensées, représentant 17 millions d euros d engagements. Plusieurs transactions sur des actifs commerciaux ont également été enregistrées (137 millions d euros), la plus importante étant l acquisition par HAMMERSON du centre commercial «SQY Ouest» pour 38 millions d euros. La logistique n a, quant à elle, représenté que 2% des engagements via deux transactions, dont l acquisition par ARGAN d une plate-forme de 33 m² louée à DECATHLON à Ferrières-en-Brie pour 2 millions d euros. Graphique 6 Investissement en Ile-de-France Milliards d'euros Graphique 7 Investissement en Ile-de-France par produit (en valeurs) T1 211 Sources : Immostat / DTZ Research T1 T2 T3 T4 Bureaux Commerces Entrepôts Locaux d'activités Sources : Immostat / DTZ Research 4

5 Après deux années marquées par la suprématie du marché parisien, la préférence géographique des investisseurs s est à nouveau élargie à des actifs de qualité situés dans les autres pôles tertiaires d Ile-de- France. Ainsi, le marché parisien n a représenté que 26% des engagements franciliens au 1 er trimestre 211 contre 7% en 29 et 3% en 21 (graphique 8). Paris QCA a recueilli la moitié de ces engagements. Dans une configuration de marché difficile du point de vue locatif (transactions en berne et forte augmentation de l offre immédiate), le marché de La Défense n a enregistré aucune transaction investissement au cours des 3 derniers mois. Le Croissant Ouest, fortement pénalisé par l absence d investissements sur des opérations en développement en 29 et en 21, est le grand vainqueur du 1 er trimestre 211 avec près de 6 millions d euros d engagements, notamment grâce à l opération «Europe Avenue» en Boucle Nord, mais aussi grâce à plusieurs transactions enregistrées en Péri Défense. En Première Couronne (226 millions d euros investis), on notera le retour des opérations en blanc avec, d une part, l acquisition par APOLLO de l immeuble «Le Skalen» à Châtillon, et celle par STE de m² livrables en 213 à Montrouge, près du campus «Evergreen», pour un montant de 2 millions d euros en Première Couronne Sud et, d autre part, l acquisition par WERELDHAVE de l opération «Urban Green» à Joinville-le-Pont en Première Couronne Est pour 67 millions d euros. Le taux de rendement attendu pour cette opération est de 7,%. En Deuxième Couronne, les investissements du 1 er trimestre se portent à 11 millions d euros, principalement grâce à des opérations enregistrées sur des locaux commerciaux et des montants inférieurs à 1 millions d euros. L inflexion des taux de rendement prime bureaux, entamée il y a maintenant plus d un an, semble avoir pris fin en Ile-de-France. Ces taux sont dorénavant stables sur la quasi-totalité des marchés franciliens (graphique 9). Ainsi, à Paris QCA, le taux de rendement prime se positionne, au 1 er trimestre 211, à 4,7%. Cette stabilité devrait laisser place à une remontée dans les mois à venir, en réaction à la remontée des taux de la Banque Centrale Européenne. Graphique 8 Investissement en Ile-de-France par localisation (en valeurs) Graphique 9 Taux de rendement bureaux prime 1 9% 8% 7% 6% T1 211 % 4% 3% Paris La Défense Croissant Ouest 1ère Couronne 2ème Couronne Portefeuilles Sources : Immostat / DTZ Research Paris QCA La Défense Croissant Ouest 1ère Couronne 2ème Couronne Sources : DTZ Research

6 REGIONS Pénalisé par l absence de transactions d envergure sur des actifs commerciaux, le marché de l investissement en régions a connu un début d année 211 quasi atone avec moins de 3 millions d euros engagés, soit 6% de moins que l an passé à la même période (graphique 1). Ce trimestre, aucune transaction d un montant unitaire supérieur à 3 millions d euros n a été recensée. Ainsi, l opération la plus significative aura été la finalisation par REDEVCO de l achat de l'ancien siège du SUD OUEST (2 m² de locaux mixtes) à Bordeaux pour 26 millions d euros. Les actifs tertiaires ont représenté près de la moitié des engagements ce trimestre tandis que le commerce, particulièrement dynamique en régions l an passé, n a recueilli que 11 millions d euros d engagements, principalement au travers d opérations inférieures à 1 millions d euros (graphique 11). Le marché lyonnais arrive en tête des marchés régionaux avec plus de 32 millions d euros investis, majoritairement sur des actifs tertiaires. Il est suivi de près par les marchés bordelais et marseillais avec respectivement 29 et 26 millions d engagements. Sur ces deux marchés, seuls des actifs tertiaires ont changé de main. A Marseille, on notera l acquisition par DEKA IMMOBILIEN de l immeuble «Le Patio», 8 9 m² dans le 1 ème arrondissement pour un montant 26, millions d euros. Les marchés de régions demeurent le terrain de jeu privilégié des investisseurs privés et des SCPI au travers d acquisitions de taille modeste pouvant parfois atteindre 1 millions d euros. Stables en Ile-de-France, les taux de rendement prime ont de nouveau enregistré une correction sur les principaux marchés régionaux au 1 er trimestre 211. Ils se positionnent désormais à 6, à Lyon et 6,4 à Marseille. Ces taux devraient se maintenir durant les 6 mois à venir avant d évoluer de nouveau à la hausse. Graphique 1 Investissement en Régions (en valeurs) Milliards d'euros Graphique 11 Investissement en Régions par produit (en valeurs) T T1 211 T1 T2 T3 T Bureaux Commerces Entrepôts Locaux d'activités Sources : DTZ Research Sources : DTZ Research 6

7 Tableau 1 Transactions significatives du 1 er trimestre 211 Immeuble / Adresse Ville Vendeur Acquéreur Europe Avenue Bois-Colombes BEACON CAPITAL PARTNERS GENERALI / PREDICA 4 Portefeuille Paris SNI FONCIERE PARIS FRANCE 16 Le Skalen Châtillon BOUWFONDS MARIGNAN APOLLO 83 Portefeuille commerce Province - BNP REIM 8 Portefeuille logistique France GECINA CARVAL INVESTORS 2 Source: DTZ Research Prix (millions d ) Tableau 2 Le marché de l investissement en France Chiffres clés T1 21 T2 21 T3 21 T4 21 T1 211 Evol. T/T Evol. A/A Montant global (en millions d euros) % +% Par type de bien Bureaux % +7% Commerces % -% Entrepôts / Logistique % +11% Locaux d activités % -21% Par localisation Ile-de-France % +3% Régions % -6% Portefeuilles nationaux % +91% Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, DTZ décline toute responsabilité sur tout dommage ou perte subi du fait de toute inexactitude involontaire contenue dans le présent document. Toute référence, reproduction ou publication, totale ou partielle, des informations contenues dans le présent document, est interdite sans accord préalable de DTZ. Auquel cas, toute reproduction devra être mise au crédit de DTZ Research.. DTZ Avril

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Démarrage en trombe France T1 27 Avril Sommaire Le marché de l investissement démarre l année en trombe, avec près de 5,6 milliards d euros enregistrés au cours du

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014 n 34 septembre 2014 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 SOMMAIRE 1 LES MARCHÉS DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER EN 2013 5 1.1 Le marché de l'immobilier

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts Investment Market Update France T1 213 Un début d année encourageant Hh 17 Avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 4 Le marché en Ile-de-France 6 Le marché en régions 8 Perspectives

Plus en détail

Contre vents et marées

Contre vents et marées DTZ Research PROPERTY TIMES Contre vents et marées Paris T1 215 2 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché des bureaux

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE CB RICHARD ELLIS Market View Conjoncture immobilière ILE-DE-FRANCE / FRANCE 3 ème trimestre 2010 TENDANCES Investissements France entière Engagements Taux «prime» bureaux Bureaux Ile-de-France Demande

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

ANNEE IMMOBILIERE 2014

ANNEE IMMOBILIERE 2014 ANNEE IMMOBILIERE 2014 Les chiffres de l année de l immobilier d entreprise de l agglomération bordelaise ANNEE IMMOBILIERE 2014 Le marché des bureaux Les chiffres de l année Le marché des bureaux Année

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012 Analyse du marché de l investissement des commerces en France commerces 3 ème trimestre 2012 L essentiel du marché 1 Ce qu il faut retenir Après un début d année relativement calme, le marché de l investissement

Plus en détail

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr 1er trimestre 2012 FRANCE FRANCE NOTE DE CONJONCTURE Édito Depuis plusieurs mois, le secteur de l immobilier d entreprise subit une double pression. D un côté, le scénario d une croissance molle s impose

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama bureaux Lyon On Point 1 er trimestre 2014 L immobilier tertiaire a souffert du manque de grandes demandes L agglomération a bénéficié d une éclaircie économique confirmée par l INSEE. L environnement

Plus en détail

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs.

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs. Property Times Région Lyonnaise T2 214 Les très grands mouvements manquent à l appel 28 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Locaux d activité 7 Logistique 1 Investissement 1 Définitions

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012 n 17 juillet 2013 1 Sommaire 1. LES MARCHÉS DE L IMMOBILIER EN 2012... 5 1.1 Le marché de l immobilier commercial en

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

EDISSIMMO. Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital

EDISSIMMO. Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital juillet 2015 EDISSIMMO SCPI DE BUREAUX à capital variable Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez

Plus en détail

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France ilan 00 Janvier 009 Prochaine édition : Juillet 009 Valeurs locatives moyennes hautes Le secteur financier : champion de la consommation tertiaire Le

Plus en détail

Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement

Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement . Panorama bureaux Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement Pénalisé par l environnement économique, fiscal et règlementaire, le marché

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Savoir conjuguer Bourse et immobilier

Savoir conjuguer Bourse et immobilier Savoir conjuguer Bourse et immobilier Questions Quel nom porte une société par actions dont l activité consiste à investir dans l immobilier les capitaux qu elle collecte? Sous quel nom désigne-t-on l

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché de l investissement OPPORTUNISME DES

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de qualité en investissant dans la SCPI Edissimmo - Durée recommandée : 8 ans Augmentation de capital ouverte

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

Panorama bureaux Investissement Lyon

Panorama bureaux Investissement Lyon Panorama bureaux Investissement Lyon On Point I3 ème trimestre 2014 Source : Asylum Sogelym Dixence I 1 I 2 Le fait marquant Coup double sur la tour Incity La rumeur de cette acquisition courait depuis

Plus en détail

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014 Property Market Trends FRANCE MARS - 214 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 Principales tendances 5 Tableau récapitulatif LE MARCHÉ LOCATIF DES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE 8 Les secteurs de marché 1 Une demande en

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Les Marchés immobiliers français. Une publication Cushman & Wakefield

Les Marchés immobiliers français. Une publication Cushman & Wakefield Les Marchés immobiliers français Une publication Cushman & Wakefield 2013 Janvier 2013 sommaire ÉDITORIAL 3 ÉCONOMIE 5 MARCHÉ FRANçAIS DE L INVESTISSEMENT 6 Volumes investis 7 Acteurs 8 Investissements

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 213 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 3 e trimestre 214 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France COUP DE FREIN

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France Immobilier Janvier 2011 Préambule Les échéances triennales et l expiration du bail commercial constituent des fenêtres

Plus en détail

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI A-QU EST-CE QUE L ORIE? 1 A-QU EST-CE QUE L ORIE? Observatoire Régional de l Immobilier d Entreprise en Ile-de-France créé en 1986 dans un contexte de tertiarisation de l économie ; Pour accompagner les

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL. fc i. IMMOBILIER DE PARIS SERA TOUJO. Date : AVRIL 15 Page de l'article : p.72-76 Journaliste : Julie Tadduni

DOSSIER SPECIAL. fc i. IMMOBILIER DE PARIS SERA TOUJO. Date : AVRIL 15 Page de l'article : p.72-76 Journaliste : Julie Tadduni Page 1/5 DOSSIER SPECIAL fc i. IMMOBILIER DE PARIS SERA TOUJO Page 2/5 SOMMAIR 78Non,l'openspa6 n'est pas mort! 10 conseils pour bien choisir ses locaux en fonction de ses besoins» >OWKB«S JUB ^W«W5!^^PS^PI

Plus en détail

Société Civile de Placements Immobiliers à capital fixe

Société Civile de Placements Immobiliers à capital fixe Les photographies concernent des investissements déjà réalisés, à titre d exemples, mais ne constituent aucun engagement quant aux futures acquisitions de la SCPI. Cannes, la Croisette Nantes, place de

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

SCPI FRUCTIFONDS IMMOBILIER

SCPI FRUCTIFONDS IMMOBILIER Conjoncture Politique d investissement Collecte de capitaux Etat du Patrimoine Marché des parts Informations générales SCPI FRUCTIFONDS IMMOBILIER Bulletin d'information 2 ème trimestre 2012 I Conjoncture

Plus en détail

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012.

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012. Résultats Semestriels 2012 Résultats Semestriels 2012 Une stratégie en marche 26 juillet 2012 Un 1 er semestre très actif 26 juillet 2012 1 Stratégie et réalisations 2- Performances opérationnelles 3-

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN

Plus en détail

note de conjoncture immobilier d entreprise Bilan du 1 er semestre 2013

note de conjoncture immobilier d entreprise Bilan du 1 er semestre 2013 Juillet 13 note de conjoncture immobilier d entreprise Bilan du 1 er semestre 13 Chiffres-clés 1 er semestre 13 Investissement France Engagements Bureaux Île-de-France Offres 5 3 m² Placement 833 m² Locaux

Plus en détail

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Edissimmo SCPI Immobilier d Entreprise classique diversifiée à capital variable Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Comporte

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Baromètre de l investissement immobilier français

Baromètre de l investissement immobilier français Baromètre de l investissement immobilier français 7e édition - Décembre 2011 2012, nouvelle année de ralentissement Le point de vue des plus grandes sociétés d'investissement présentes en France. Principe

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve esynthèse Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 27 Forte augmentation de l'offre neuve Études & Recherche Les commercialisations de bureaux en Ile-de-France se maintiennent à un très bon niveau en

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Notaires de Paris www.paris.notaires.fr Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 8 bis du 23 octobre 2008 C2008-68 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 27 août

Plus en détail

Panorama bureaux Ile-de-France

Panorama bureaux Ile-de-France Panorama bureaux Ile-de-France I 1 On Point I 3 ème trimestre 2014 I 2 Le fait marquant Demande placée, le QCA a le vent en poupe depuis le début de l année Alors que la demande placée totale acte une

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail 2012 Financial Breakthroughs - Ver-2012-02-06 - Document sous licence CC-BY-NC-ND I FICHE RESUME DE CE LIVRE BLANC... 1 II INTRODUCTION...

Plus en détail

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise PIERRE PLUS Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable Immobilier d entreprise CILOGER ! Avertissement L investissement en parts de la SCPI PIERRE PLUS présente les

Plus en détail

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens Observatoire Seine Aval Economie Bonnières-sur-Seine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Conflans-Sainte-Honorine L'immobilier d'entreprise en Seine Aval Poissy n 2 Après une année en demi-teinte, le contexte

Plus en détail

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés 1 Le cadre de l analyse L analyse présente se base sur des données réunies dans le cadre du recensement triennal de la Banque

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Patrick Thiot / IAURIF

Patrick Thiot / IAURIF 58 Patrick Thiot / IAURIF De l attraction planifiée à la banalisation 59 Le marché immobilier de bureaux en ville nouvelle Ingrid Nappi-Choulet Les nouveaux centres urbains créés par le Schéma directeur

Plus en détail

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier 8 juillet 2015 Un environnement immobilier plus favorable qu en 2014 2 59 % des professionnels

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION CA CEBATRAMA 10 décembre 2014 CONJONCTURE TP 2014 2 TRAVAUX REALISES : L ACTIVITE POURSUIT SA BAISSE AU 3T 2014/13 12,0 11,5 11,0 milliards d'euros constants - prix 2013 2011 2012 2013 2014 +4,3% -1,7%

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 6 bis du 28 juin 2007 C2007-08 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 26 mars 2007,

Plus en détail

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Les Mutuelles, Retraites complémentaires et Opérateurs de la Prévoyance en 2012 : Se rapprocher pour innover! Un environnement

Plus en détail