Les sports de nature représentent un tiers du fait sportif français. Qu il

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les sports de nature représentent un tiers du fait sportif français. Qu il"

Transcription

1 SPORTS ET LOISIRS DE NATURE Tous droits réservés - Photothèque sportsdenature.gouv.fr Code NAF2008.rév2 9311Z Z 8551Z et divers Principaux codes NAF c hiffres clés w Les lieux de pratique équipements, espaces, sites relatifs aux sports de nature recensés au 10 février 2009, soit 24 % du nombre total d équipements sportifs. Source : Recensement des équipements sportifs, espaces et sites de pratiques / Ministère chargé des Sports. w Les professionnels n éducateurs sportifs déclarés possèdent des prérogatives dans le champ des sports de nature, soit 68 % du total des éducateurs déclarés. n Parmi ces derniers, 23,3 % sont des femmes, 76,6 % sont des hommes, et 55,5 % sont âgés entre 30 et 49 ans. n On distingue trois types d éducateurs : L éducateur en milieu équestre (13 %) Guide pratique d accompagnement à la création d entreprises Les sports de nature représentent un tiers du fait sportif français. Qu il s agisse de clubs, de diplômes, de médailles aux Jeux olympiques ou aux championnats du monde, de pratique déclarée des 15 à 75 ans tous les indicateurs concourent à montrer que les activités physiques ou sportives qui se déroulent en milieu naturel, aménagé ou non, aérien, terrestre et aquatique ont le vent en poupe. Elles contribuent de plus en plus à l attractivité touristique des territoires. a ctivités du secteur La pratique des sports de nature doit respecter les droits de propriété (la nature appartient toujours à quelqu un), les autres usagers et l environnement. Dans ce cadre, les organisateurs d activités doivent développer une offre sportive de qualité, une organisation et un encadrement adaptés à la demande des pratiquants et garantissant leur sécurité. L offre d activités est proposée par des entreprises, des associations, des collectivités ou des personnes physiques, tout en sachant que de nombreux pratiquants sont autonomes ou aspirent à le devenir. 332 Éducateurs ayant une qualification offrant des prérogatives sports de nature n éducateurs sportifs déclarés possèdent des prérogatives uniquement dans le champ des sports de nature, soit 41 % du total des éducateurs déclarés. Ils sont répartis sur tout le territoire français avec des concentrations plus importantes dans les milieux montagnards et nautiques. Éducateurs ayant une qualification exclusivement sports de nature L éducateur en milieu nautique (30 %) L éducateur en zone de montagne (57 %) 333

2 n 154 qualifications permettent d encadrer des activités sportives de nature ; Titres homologués 23 % CS + UCC 0 % BP 6 % AQA + CQC 5 % BAPAAT 5 % Répartition des qualifications par type de milieu n qualifications ont été recensées dans le milieu terrestre ; n qualifications ont été recensées dans le milieu aérien ; n qualifications ont été recensées dans le milieu nautique. Source : Chiffres tirés de la base de déclaration administrative des éducateurs déclarés w Structure de la profession BEES 61 % Travaux d observation des éducateurs de sports de nature/pôle ressources national des sports de nature. (Rubrique Emploi-Formation) n établissements d activités physiques et sportives de nature, déclarés. n 34 fédérations sportives de nature sont référencées (données issues de la plaquette chiffres clés, ministère chargé des sports, 2009). n Près de clubs proposent des activités de nature : 23 % dans le milieu nautique, 12 % dans le milieu aérien et 65 % dans le milieu terrestre. n 74,1 % des éducateurs déclarés affirment être en activité. Source : Enquête nationale sur les éducateurs déclarés, Pôle ressources national des sports de nature, 2010 n 22 syndicats de professionnels, organisés par disciplines sportives, regroupent environ professionnels (certains sont adhérents à l UNSA, confédération syndicale commune). w L économie du secteur Aujourd hui, les données d observation économique en France et les études menées permettent d établir le poids économique de la filière des sports de nature en France. On peut croiser certains indicateurs qui donnent des informations sur le poids conséquent de ces activités : - on peut d abord, par exemple, connaître le poids d une filière d activité spécifique au niveau national. À titre d exemple, Atout France a édité en juillet 2009 un «Grand Angle, spécial Économie du vélo» et annonce un poids financier de 4,9 milliards d euros pour cette filière. «Le chiffre d affaires des différents acteurs économiques dont l activité est liée à la pratique du vélo peut être estimé à 4,5 M pour un effectif de emplois.» Le tourisme représente 44 % du chiffre d affaires du vélo. Le Conseil interfédéral des sports nautiques (CISN) a aussi collecté des chiffres clés sur la filière nautique ; - une autre donnée, d un niveau beaucoup plus fin, concerne les taux de consommation journaliers des pratiquants. Par exemple, en Midi-Pyrénées, les pratiquants de sports d eaux vives dépen- 334 sent en moyenne 42,50 par jour et par personne, pour une durée moyenne de séjour de 9 nuits. Ces taux de dépenses et ces durées de séjour sont supérieurs aux moyennes nationales (Cf. étude menée en 2008 par TRACES TPi pour le compte de la DRJS et le conseil régional) ; - d un point de vue territorial, on est aussi capable de mesurer le poids d une filière d activité sur un territoire. Ainsi, en Rhône-Alpes, le poids de la filière du vol libre sur le bassin annécien est évalué à 3,2 millions d euros pour l année 2008 (Cf. étude menée en 2008 par FIGESMA pour le compte de la DRJS) ; - le poids des évènements sportifs de nature est aussi très important pour les territoires, et l on peut affirmer qu il existe une véritable offre touristique de l évènementiel sportif de nature. À titre d exemple, la Semaine fédérale de cyclotourisme a généré en 2008 dans le département du Maine-et-Loire. Source : Étude menée par TRACES TPi pour le compte de la Fédération française de cyclotourisme et du Pôle ressources national des sports de nature Les résultats des études «impact économique de l évènementiel» sont en ligne sur (rubrique Manifestations sportives/évaluation des retombées économiques) Le ministère chargé des à savoir sports et celui chargé du tourisme travaillent actuellement à la mise en place d outils et de méthodes d évaluation de l impact économique des sports de nature. Seuls les travaux traitant de «l évènementiel» sont aujourd hui finalisés. w Les pratiquants/la clientèle n Plus de 13 millions de Français de 15 ans et plus déclarent pratiquer un sport de nature. n 2 millions de licences au sein des 34 fédérations concernées, soit 20,27 % des licences délivrées par les seules fédérations unisports en n Une pratique féminine des sports de nature supérieure à la moyenne nationale de la pratique sportive, avec 41 % des licences détenues par des femmes dans les fédérations sportives de nature. n 48 % des Européens parmi les répondants qui ont déclaré faire du sport ou de l exercice le font dans la nature ou dans un parc. n Les sports de nature sont très largement pratiqués lors de séjours d agrément. n 55 % des vacanciers déclarent pratiquer un sport, essentiellement des sports de nature dont les trois activités sportives dominantes sont la natation, la randonnée pédestre et le VTT, suivis par les sports de montagne et les activités nautiques. Source : Ministère des Sports, TNS/SOFRES- Suivi du déplacement des Français 2008, Eurobaromètre Sports et activités physiques des Européens 2010 w Le coût d installation Ce coût est aussi différent que peuvent l être les activités de sports de nature. On peut, néanmoins, identifier trois postes majeurs de dépenses : n Administratif - du temps pour la création d une entreprise quel que soit le statut ; - une comptabilité et des frais divers liés aux fonctionnements juridique et 335

3 administratif à hauteur de à par an ; - environ 30 % du chiffre d affaires pour les cotisations sociales et assurances (lorsque l on se situe au-dessus du plafond URSSAF de ) ; - frais inhérents à la mise en conformité avec le Code du tourisme pour la vente de prestations complètes (ex. : organisation de produits liant hébergement et activité sportive). n Commercial - création d un site internet (entre et ), évolution et mise à jour (entre 500 et par an) ou location d un site (environ 400 par mois) ; - conception, édition et envois de brochures publicitaires (entre et par an) ; - participation à des manifestations, foires et salons pour faire la promotion de son activité et mieux connaître le marché (entre et par manifestation, auxquels s ajoutent le logement et les transports). Il est souvent très intéressant à savoir de se rapprocher des offices de tourisme ou des CDT (à l instar du CDT de l Hérault dont la politique de mise en réseau des prestataires autour de la démarche «Qualité Hérault» est remarquée) qui sont en attente de prestations de qualité à proposer aux touristes. n Matériel Le matériel personnel d un professionnel de l encadrement des sports de nature est différent en fonction de l activité. Il existe un socle commun : vêtements techniques, téléphone portable, instruments d aide à la navigation, équipement de sécurité (environ ). Dans les sports de nature tels que les loisirs motorisés ou le cyclisme, pour lesquels le recours à un parc de matériel est obligatoire, l investissement est de l ordre de plusieurs dizaines de milliers d euros. L achat d un ou de plusieurs à savoir véhicules pour assurer le transport et l encadrement des clients/pratiquants dans les meilleures conditions de sécurité est souvent nécessaire. w Autres données Les collectivités territoriales (départements essentiellement) ont la compétence légale pour contribuer au développement maîtrisé des sports de nature : - 39 conseils généraux ont mis en place une commission consultative pour l élaboration de Plans départementaux des espaces sites et itinéraires (PDESI) relatifs aux sports de nature ; - 12 PDESI sont aujourd hui validés et servent de référence pour la pérennisation de l accès aux lieux de pratique ; km d itinéraires de randonnée sont conservés dans le patrimoine collectif grâce aux engagements des communes dans les Plans départementaux des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) ; - 25 % des médailles d or gagnées lors des Jeux olympiques émanent des sports de nature ; c est le cas de près d une médaille sur deux dans les compétitions internationales officielles ; agents du ministère en charge des sports accompagnent le développement et contribuent à l encadrement des sports de nature. 336 Liste des fédérations sportives de nature par milieux Fédérations sportives terrestres é volution du secteur professionnel Près de la moitié des professionnels des sports de nature choisissent le statut de travailleur indépendant pour leur activité. En cyclisme, ils sont 63,1 % à faire ce choix. Dans les activités de montagne, ce taux est largement supérieur. Le recours à la pluriactivité à savoir (c.-à-d. exercer des activités professionnelles sous des statuts différents), au multisalariat (c.- à-d. exercer plusieurs activités professionnelles sous le statut de salarié, de façon simultanée ou non) et à la multiactivité (c.-à-d. exercer plusieurs activités différentes ou dans plusieurs domaines professionnels) est courant dans le domaine des sports de nature. Il répond à la nécessité d être en activité sur la période la plus longue possible au cours de l année. Lire la fiche sectorielle «Pluriactivité et sports» située en étape 1 de ce guide Fédération sportives nautiques Fédérations sportives aériennes Char à voile Aviron Aéromodélisme Course d orientation Canoë-kayak Aéronautique Cyclisme Études et sports sous-marins Aérostation Cyclotourisme Joute et sauvetage nautique Giraviation Équitation Motonautisme Planeur ultraléger motorisé Montagne et escalade Pêche à la mouche et au lancer Vol à voile Clubs alpins et de montagne Pêche sportive au coup Vol libre Motocyclisme Pêche en mer Parachutisme Sports de traîneau Pulka et traîneau à chiens Randonnée pédestre Ski Spéléologie Triathlon Sauvetage et secourisme Ski nautique Surf Voile w La création d activité Créer son activité de services sportifs, et en particulier d encadrement sportif, est un pas difficile à franchir : entre obligations administratives, choix du support juridique et recherche de soutiens ou de conseils, le chemin est souvent tortueux : n Les obligations En cas d activité rémunérée, trois contraintes doivent dans tous les cas être respectées : - la déclaration d activité (URSSAF ou registre du commerce et des sociétés) ; - la couverture sociale (cotisations sociales maladie, retraite, chômage...) ; - le choix d un régime fiscal (impôts). n Activité salariée ou libérale? En excluant le cas des sociétés à capitaux financiers importants, le choix doit d abord être fait entre l activité salariée et le travail indépendant. Les critères du choix porteront sur le but recherché, le volume du chiffre d affaires envisagé, 337

4 la souplesse de fonctionnement souhaitée et le capital nécessaire au démarrage de l activité. Ensuite, quatre régimes peuvent être adoptés, selon l autonomie décisionnelle et financière souhaitée : - travailleur indépendant en microentreprise, sous la forme d entreprise individuelle, d auto-entrepreneur (dans ce cas, la limite du chiffre d affaires pour des prestations de service est fixée en 2011 à ) ou de société en nom collectif. L entrepreneur y engage sa responsabilité financière personnelle ; - dirigeant ou associé d une société dont la responsabilité est limitée à l apport : société à responsabilité limitée (SARL), qui peut être unipersonnelle (EURL) ; - la société coopérative (SCOP), qui permet le partage des décisions entre les salariés actionnaires ; - société par action simplifiée, unipersonnelle ou de plusieurs associés, d un minimum de de capital ; - l association sans but lucratif, où la décision appartient au conseil d administration sous la responsabilité du président élu par les membres. Droit des sports de nature/frédérique Roux et Katja Sontag (dir.). - Territorial, l étude de marché w La demande «Pour les Français, le plein air à savoir évoque la nature, le plaisir, la convivialité, la liberté, la santé et la découverte.» Source : Observatoire du plein air/tns SOFRES, 03/10 - Document en ligne n Plus de 80 % de la clientèle des professionnels (en Provence-Alpes-Côte d Azur) pratiquent les sports de nature pour découvrir l activité et le territoire ou comme loisirs. Source : Étude sur la satisfaction des clients des professionnels des sports de nature/comité régional de tourisme PACA, 2009 n 59 % des Français souhaitent privilégier, pour les vacances d été, les balades et les randonnées dans la nature. 25 % veulent pratiquer des activités sportives (30 % en zone de montagne). Source : Les Français, la France et le tourisme/ TNS SOFRES, 06/10 w Les tendances n Aujourd hui plus que jamais, les questions de protection de la nature et d éducation à l environnement sont incontournables dans notre société. Face aux risques multiples (catastrophes naturelles, changement climatique, destruction de la biodiversité, épuisement des ressources ), des transformations politiques, économiques ou socioculturelles émergent. Un nouveau projet de société se profile. n La tendance est aussi au renforcement de la culture marketing des professionnels des sports de nature. Il s agit non seulement d améliorer la qualité des relations avec les clients, mais également avec les partenaires au sein de réseaux spécifiques. n Le marché des sports de nature entre dans une dimension internationale qui implique une certaine normalisation. Le professionnel est donc de plus en plus amené à répondre à des référentiels de qualité (ex. : démarche qualité territoriale, Plan qualité France, Norme internationale sur le tourisme d aventure). 338 n Les styles de pratique se diversifient et la concurrence augmente constamment. Les professionnels des sports de nature doivent suivre les pratiques sociales et proposer des produits qui soient en adéquation avec celles-ci, donc des produits socio-sportifs et récréatifs. n La tendance est également marquée par une volonté d intégration des pratiques au niveau d un territoire. Ceci est en adéquation avec la demande croissante de pratiques de proximité et l attente d un tourisme qui permette de récréer des liens entre les locaux, les professionnels, les loisirs et les pratiques touristiques. w Quelques conseils pratiques Au regard des tendances de notre société, les sports de nature ont, sans aucun doute, un rôle à jouer pour changer nos manières de vivre les temps du quotidien et du loisir. Ceux-ci peuvent contribuer à un retour à la nature. Ainsi, il est primordial, dans l élaboration de ses prestations, que le professionnel travaille sur les notions de relation avec la nature, d usages et de représentations de la nature. l e créateur et les règles de la profession w Les diplômes reconnus pour exercer contre rémunération Afin d exercer contre rémunération, tout professionnel doit posséder un diplôme, titre ou qualification lui conférant des prérogatives. 154 qualifications permettent d encadrer un sport de nature. - Les fiches réglementation «Pratique et encadrement des sports de nature» sur le site - La liste des qualifications «Réglementation des diplômes professionnels» sur le (rubrique Métiers et formations/réglementation) - Encadrement réglementé (thème 17) - Droit des sports de nature/frédérique Roux et Katja Sontag (dir.) - Territorial, w Être professionnel dans le domaine des sports de nature implique d avoir des compétences très variées. Ceci permet de pouvoir exercer tout au long de l année, quelles que soient les saisons, et d être adaptable à la diversité des métiers du secteur des sports de nature. n Parmi les fonctions qu un professionnel des sports de nature est amené à exercer, on retrouve bien sûr l encadrement, mais également des fonctions relatives à l accueil, au conseil, au management, à la gestion de structure, à l entretien et l équipement d espaces, de sites et d itinéraires de pratique, à la gestion d un parc de matériel (entretien et renouvellement), à la formation de cadres, à la création, la promotion et la vente de prestations. n Les compétences généralement attendues d un professionnel dans les sports de nature sont : - être autonome dans l action ; - être capable de négocier ; - être capable de communiquer : - être capable d empathie ; - maîtriser techniquement l activité ; - être capable de gérer un groupe ; 339

5 - être capable d analyser son action et d en faire un retour ; - être capable d analyser et de prendre en compte les contraintes du milieu ; - être capable d observer les pratiquants et de leur donner des consignes ; - être capable d évaluer et de gérer le risque ; - être capable de gérer les secours ; - être capable d éduquer le public à l environnement. w La convention collective On retrouve des salariés dans le domaine des Activités physiques et sportives (APS) dans plusieurs conventions collectives. Toutefois, l application de la convention collective nationale du sport est prédominante, les activités récréatives et de loisirs relevant également de la CCN du sport. Consulter le JORF n 0088 du 15 avril 2010, texte n 54, Arrêté du 7 avril 2010 portant extension d un avenant à la convention collective nationale du sport (n 2511), NOR: MTST A Liste des conventions collectives : sport, animation, espace à savoir de loisirs, d attractions et culturels, golf, centres équestres, guides et accompagnateurs milieu amazonien, tourisme social et familial, tourisme, hôtellerie de plein air, navigation de plaisance, téléphériques et engins de remontées mécaniques. w Les obligations déclaratives n Tout éducateur diplômé souhaitant exercer contre rémunération est dans l obligation de déclarer son activité auprès de la préfecture de son département d exercice principal. Il devra pour cela s adresser à la direction départementale de la Cohésion sociale (DDCS) ou à la direction départementale de la Cohésion sociale et de la Protection des populations (DDCSPP) du département dans lequel il souhaite exercer. Il constituera un dossier et recevra une carte professionnelle d éducateur sportif. n L ouverture d un établissement sportif (Établissement de pratique sportive ou Établissement d activités physiques et sportives) est soumise à une déclaration préalable à effectuer auprès de la préfecture du département du siège de celui-ci. L exploitant doit pour cela s adresser au moins 2 mois avant l ouverture à la DDCS ou DDCSPP du département concerné. n La réglementation relative au forfait touristique impose aussi un certain nombre de contraintes. L organisation ou l offre d activités sportives assorties de prestations touristiques implique de la part des gestionnaires d activités de loisirs la demande d une licence, d une habilitation, d un agrément ou d une autorisation auprès des services administratifs en charge du commerce touristique. Le prestataire doit pour cela s adresser à la délégation régionale du tourisme du siège de son entreprise. w Les différents statuts Les professionnels des sports de nature peuvent exercer sous différents statuts : indépendant (gérant ou non), salarié, fonctionnaire. Dans de nombreuses disciplines, on sait que le cumul de statuts est courant. Formes de l exploitation commerciale (thème 15). Droit des sports de nature/ Frédérique Roux et Katja Sontag (dir.). Territorial, 340 c ontacts et sources d information w Institutions, mouvement sportif, organismes professionnels n Ministère des n Pôle ressources national des sports de nature (PRNSN) n Ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi (MEIE) en charge du n Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer n Ministère de l Éducation nationale n Comité national olympique et sportif Français n FPS, filière des entreprises spécialisées de l équipement du n Conseil national des employeurs associatifs n Conseil social du mouvement sportif n Commission nationale de la certification professionnelle Répertoire national des certifications professionnelles w Sites web n Pôle ressources national des sports de nature (PRNSN) Notamment : fiches réglementaires des activités sportives de nature ; rubrique «Emploi, métiers, formation» ; répertoire de liens (dont syndicats professionnels des activités sportives de nature, fédérations sportives de nature) n Groupement national d employeurs Profession sport et Bourse d emploi nationale des sports de nature Rencontres nationales de l emploi sportif et de loisirs n Observatoire national des métiers de l animation et du sport n Centre de ressources interrégional alpin sur la pluriactivité et la saisonnalité n Agence pour la création d entreprises Espace créateur d entreprise, étape 3 «Étude de marché» n Institut national de la statistique et des études économiques Outil d aide au diagnostic d implantation locale (ODIL) n Enquête Besoins en main-d œuvre (BMO) réalisée annuellement par Pôle n Atout France (agence de développement touristique de la 341

6 n Comité national olympique et sportif français Liste des fédérations sportives adhérentes au CNOSF n Fédération nationale des comités régionaux du tourisme n Fédération des comités départementaux du tourisme (FNCDT) Annuaire des comités départementaux du Source : Centre national de ressources du tourisme et du patrimoine rural - ANMP Plongée Jacques EMERY ESI Moniteurs de ski internationaux Philippe CAMUS GMK Kite François LEFROID SNAM SNAMGPL Accompagnateurs en montagne Moniteurs guides de pêche Jean-Marc HERMES Alain FAVO SNAPEC Escalade - Canyon Bertrand LAGRANGE SNBECKDA Canoë-kayak Didier MASSOT SNESN Ski nautique Marc GRILLI SNGEA SNGM Grimpe d arbres Guide de haute montagne Isabelle SCHUHMACHER Denis CRABIERES SNMCF Cyclisme - VTT Guillaume CAMPREDON SNMSF Surf Éric GARRY SNMVL Vol libre Hervé HUCHEDE SNPG Golf Yves BECHU SNPSC Spéléologie - Canyon Martinho RODRIGUES SNUMNS Métiers de la natation et du sport Joël FRICAUD SPEV Voile Samson IMACHE SPPS Parachutisme Bernard COSTANTINI SYNAPCCA Mushers Philippe DURDILLY UPTEC Chasse Éric PUJOL USPAK Pilotage auto Patrice LETORT UNSA w Syndicats professionnels Confédération syndicale Dominique QUIRION 342 w Quelques réseaux d aide à la création d activité, salariée ou entrepreneuriale : n Le groupement national profession sport et loisirs a pour vocation de soutenir, de promouvoir et de pérenniser l emploi qualifié dans les métiers du sport et de l animation, notamment par la mutualisation des moyens et des ressources humaines. n Le Dispositif local d accompagnement (DLA) est un dispositif d appui et de conseil aux structures qui développent des activités d utilité sociale. w Documents Activités touristiques en milieu rural : connaître sa rentabilité Ludovic Pommaret (coord.) ; Source : Centre national de ressources du tourisme et du patrimoine rural, juin 2005 Collection Boîte à outils Guide juridique et fiscal du tourisme rural, Francis Varennes Ipso facto, e édition mise à Carnet de route de la campagne et de la moyenne montagne : la demande, l offre et les recommandations marketing ODIT France, GMV Conseil, 2005 Collection Développement touristique, analyse marketing Tous droits réservés - Photothèque sportsdenature.gouv.fr Atlas des éducateurs sportifs déclarés dans le champ des sports de nature Collectif Pôle ressources national des sports de nature, 2009 Droit des sports de nature Frédérique Roux et Katja Sontag (dir.) Territorial, notamment : Formes de l exploitation commerciale (thème 15) et Encadrement réglementé (thème 17) Moniteurs de cyclisme Enquête métier 2008 Collectif - Syndicat national des moniteurs de cyclisme français (MCF), 2008 (rubrique Emploi Formation/Métier) Les métiers des sports de montagne : évolution et enjeux en région Provence- Alpes-Côte d Azur Anne-Sophie Dumortier (dir.) Observatoire régional des métiers (ORM) Provence-Alpes-Côte d Azur, w Salons professionnels Rencontres européennes du tourisme et des loisirs sportifs de Liste non exhaustive Fiche réalisée par le Pôle ressources national des sports de nature 343

Les sports de nature représentent un tiers du fait sportif français. Qu il

Les sports de nature représentent un tiers du fait sportif français. Qu il SPORTS ET LOISIRS DE NATURE Code NAF2008.rév2 9311Z - 9319Z 8551Z et divers Tous droits réservés - Photothèque sportsdenature.gouv.fr Principaux codes NAF Les sports de nature représentent un tiers du

Plus en détail

Encadrement de l activité escalade

Encadrement de l activité escalade Encadrement de l activité escalade Juillet 2012 Il est difficile aujourd hui de s y retrouver dans les multiples brevets et diplômes qui permettent d encadrer l activité escalade. Ce document dresse la

Plus en détail

Manifestations sportives de nature Enquête volumétrique

Manifestations sportives de nature Enquête volumétrique Manifestations sportives de nature Enquête volumétrique PICUIRA Marie 5 e Journée Technique du réseau national des sports de nature, INSEP le 19 septembre 2013. Méthode Les données recueillies proviennent

Plus en détail

Les emplois «sports nature» en Bretagne. Juillet 2010

Les emplois «sports nature» en Bretagne. Juillet 2010 Les emplois «sports nature» en Bretagne Juillet 2010 Sommaire 1. Les données 2. Les emplois sports nature 3. Zoom sur les emplois «activités» sports nature 3.1. Répartition des emplois par taille de structure

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees.

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees. Les sports d eaux-vives en Vallée des Gaves (Hautes-Pyrénées) - Enquête sur sites auprès des pratiquants eaux-vives en saison estivale 2007 Si l on s intéresse plus particulièrement aux séjours sportifs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 4 Organisation internationale et européenne des APS

TABLE DES MATIÈRES. 4 Organisation internationale et européenne des APS Table des matières 1 p. 1 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Index Abréviations Lexique 2.1 Table des matières 2.2 Index 2.3 Abréviations 3 Renseignements pratiques 3.1 Table des matières 3.2 Les adresses utiles 3.2.1

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012. Organisation des sorties scolaires à l école primaire

Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012. Organisation des sorties scolaires à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012 Organisation des sorties scolaires à l école primaire 1 1. Les textes officiels. Circulaire n 99-136 du 21 septembre 1999 parue au BO hors série n 7 du

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

L emploi sportif, la liberté d établissement et la libre prestation de services dans le domaine sportif au sein de l Union européenne

L emploi sportif, la liberté d établissement et la libre prestation de services dans le domaine sportif au sein de l Union européenne L emploi sportif, la liberté d établissement et la libre prestation de services dans le domaine sportif au sein de l Union européenne Introduction Dans l Europe à 25, on compte environ 130 millions de

Plus en détail

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE ENQUETE 2010-2011 Action menée avec le soutien de la Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services (Ministère

Plus en détail

Cahier des Charges A.M.O portail APN Page 1/6

Cahier des Charges A.M.O portail APN Page 1/6 Page 1/6 Définition d un dispositif web / mobile de valorisation des activités de pleine nature dans le département de l Hérault ------------- Cahier des charges pour une mission d Assistance à Maîtrise

Plus en détail

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et de Corse

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et de Corse Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau dans les bassins Rhône Méditerranée et de Corse 03 février 2012 1 La Directive 2000/60/CE, établissant un cadre pour une politique

Plus en détail

Pourquoi devenir Accueil Vélo?

Pourquoi devenir Accueil Vélo? Pourquoi devenir Accueil Vélo? (Comité départemental du tourisme & Fédération des offices de tourisme et syndicats d initiative de l Anjou) - 2015 - P a g e 1 Pourquoi devenir Accueil Vélo? Entrer dans

Plus en détail

Ces différents titres excluent toute activité d entraînement ou d approfondissement d une discipline sportive. DEUG STAPS

Ces différents titres excluent toute activité d entraînement ou d approfondissement d une discipline sportive. DEUG STAPS 0. Vie associative Equivalences et autorisations accordées aux diplômés "STAPS" Les diplômes ouvrant droit à l encadrement des A.P.S, dans la mesure où son détenteur a procédé à la déclaration obligatoire

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

L3 PRO TOURISME ANNALES 2007-2008

L3 PRO TOURISME ANNALES 2007-2008 UE96A MODULE 1 - Approche Pluridisciplinaire du tourisme et des loisirs sportifs SESSION 1 Durée : 180 mn Une base de loisirs en milieu rural souhaite crée de nouveaux produits à destination d une nouvelle

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS SPORT. Crédit photo : Hervé Hamon / MSJEPVA FÉVRIER 2013

LES CHIFFRES-CLÉS SPORT. Crédit photo : Hervé Hamon / MSJEPVA FÉVRIER 2013 LES CHIFFRES-CLÉS DU SPORT Crédit photo : Hervé Hamon / MSJEPVA FÉVRIER 2013 LE POIDS DU SPORT DANS L'ÉCONOMIE 1 LA DÉPENSE SPORTIVE Unité : Milliards d'euros à prix courants* Unités contribuant à la dépense

Plus en détail

Adhésion Licence Assurance

Adhésion Licence Assurance Adhésion Licence Assurance Toute association, a besoin, pour pérenniser son activité, d adhérents. Ø La relation entre les deux s établit par une adhésion. Il y a deux façons d adhérer : à titre individuel

Plus en détail

Le club au cœur du dispositif

Le club au cœur du dispositif Le club au cœur du dispositif L emploi : Un véritable enjeu pour le sport Lot-et-Garonnais Comité Maison Départemental des Sports Olympique 997 A, avenue et Sportif Jean 47 Bru / Profession 47000 Agen

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06)

APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06) APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06) PUBLIC & PREREQUIS - Tout public ne répondant pas à la condition d aptitude professionnelle requise pour l'immatriculation

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS ENQUETE METIER : les moniteurs de Parachutisme DONNEES GENERALES 1. Vous êtes : Femme Homme 2. Age : ans 3. Commune de résidence principale : 4. Code postal : 5. Avez-vous plusieurs lieux de résidence

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

Les Rencontres du tourisme et des loisirs sportifs de nature

Les Rencontres du tourisme et des loisirs sportifs de nature Dossier de présentation Les Rencontres du tourisme et des loisirs sportifs de nature Sommaire Pourquoi des Rencontres du Tourisme et des Loisirs Sportifs de Nature (RTLSN)? Des Rencontres nationales aux

Plus en détail

Le Coupon Sport ancv en 2013

Le Coupon Sport ancv en 2013 Le Coupon Sport ancv en 2013 Le Coupon Sport ancv, en quelques mots : > Une aide individuelle destinée à encourager la pratique sportive > Un moyen de paiement dédié aux adhésions, licences, cours et stages

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

N 1-2 février 2007. Un outil au service des clubs! SOMMAIRE

N 1-2 février 2007. Un outil au service des clubs! SOMMAIRE N 1-2 février 2007 Un outil au service des clubs! C est avec grand plaisir que nous vous présentons ce premier numéro de la newsletter Club FFVoile. Cet outil d information informatique s adresse à l ensemble

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS SPORT JUIN 2014

LES CHIFFRES-CLÉS SPORT JUIN 2014 LES CHIFFRES-CLÉS DU SPORT Crédit photo : Hervé Hamon / MDFVJS JUIN 14 LE POIDS DU SPORT DANS L'ÉCONOMIE 1 LA DÉPENSE SPORTIVE Unité : Milliards d'euros à prix courants Unités contribuant à la dépense

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Fédération française de cyclotourisme Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Entre La Fédération française de cyclotourisme Association à but non lucratif, reconnue

Plus en détail

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE GUIDE DE LECTURE VAE PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE 1 OUTIL D AIDE A LA DESCRIPTION DES ACTIVITES EN VUE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) DE LA PARTIE COMMUNE DU BREVET D ETAT

Plus en détail

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Télétravail, coworking, travail indépendant : quels cadres (1/2)? Bibliographie : Guide de l auto-entrepreneur du RSI http://www.lautoentrepreneur.fr/

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29 1 JORF n 0095 du 21 avril 2012 Texte n 29 DECRET Décret n 2012-528 du 19 avril 2012 relatif au fonds d assurance formation des chefs d entreprise exerçant une activité artisanale NOR: EFII1126169D Publics

Plus en détail

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme 1. Projet d entreprise 2. Stratégie de veille économique 3. Stratégie de développement 4. Stratégie Marketing 1. Le projet d entreprise : une «agence de développement» Au bénéfice de la destination Hérault,

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Valorisation du sport. - Economique - Sociale et sociétale

Valorisation du sport. - Economique - Sociale et sociétale Valorisation du sport - Economique - Sociale et sociétale Économique Par le biais des associations sportives Par la dépense des ménages Ce que le Sport injecte dans l économie Par le biais des évènements

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS DIRECTI O N D E S SPORT S SOUS-DIRECTION DE L ACTION TERRITORIALE Bureau des fédérations multisports des activités sportives de nature

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION SPORT ET LES DIPLÔMES

LA RÉGLEMENTATION SPORT ET LES DIPLÔMES LA RÉGLEMENTATION SPORT ET LES DIPLÔMES 1 Le sport en France Ministère des sports: code du sport, sport de haut niveau, dopage, JO, sport pour tous Direction régionale Direction départementale Mouvement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été»

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» ETUDE D OPINION SPORSORA «Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» Réalisée par KANTARSPORT 15 mai 2014 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE Objectifs et méthodologie Objet de l étude

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault LA DEMARCHE QUALITE HERAULT Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault CONTEXTE A LA CREATION : Triple constat : Dispersion de petites structures Image restrictive du Département Déficience de la

Plus en détail

Dans le cadre de cette étude, l expression «loisirs et sports nautiques» correspond à la pratique des activités nautiques suivantes :

Dans le cadre de cette étude, l expression «loisirs et sports nautiques» correspond à la pratique des activités nautiques suivantes : Étude ATOUT FRANCE Valorisation touristique des loisirs et sports nautiques sur le littoral français Contact : Sarah Lejeune Tél. : 01.42.96.75.07 Organisme : Nom : Fonction : Tél. : Date : / / 2010 QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche actualisée le 27/02/2015 Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d employeurs,

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES

ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES DOCUMENT RÉALISÉ PAR LÉQUIPE EPS DE LA CHARENTE MARITIME 17 2004 LES SORTIES SCOLAIRES

Plus en détail

Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor.

Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor. Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor. Juin 2014 Votre collectivité est-elle un établissement d Activités

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Le 10/07/2012 La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Quelques explications de la JPA. - Rappel : - Les APS

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre DOSSIER DE PRÉSENTATION je suis l Yonne ascendant marque Étap Loisirs Istock, Getty Images J.Kélagopian Fédération de pêche de l Yonne J.Kélagopian P.Blondeau www.tourisme-yonne.com Pôle Ingénierie - Service

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Qui sommes nous? La Fédération Les Chambres régionales. Un syndicat professionnel organisé comme suit:

Qui sommes nous? La Fédération Les Chambres régionales. Un syndicat professionnel organisé comme suit: Chambre Professionnelle des Agents Commerciaux de Normandie 20, rue de Fontenelle B.P. 4119-76020 ROUEN Cedex 03 -Tél.: 02.35.98.70.46 E.mail: cpacn@wanadoo.fr- Site: www.agenco-normandie.com Qui sommes

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA NOS MISSIONS L observation touristique en Aquitaine. La promotion touristique de la région, principalement à l étranger. La participation à l élaboration de la stratégie de

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES AVENANT N 32 DU 19 FÉVRIER

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT G.T.J. Projet de commercialisation Reunion du 01 juillet 2015 CA des G.T.J.

ACCOMPAGNEMENT G.T.J. Projet de commercialisation Reunion du 01 juillet 2015 CA des G.T.J. ACCOMPAGNEMENT G.T.J. Projet de commercialisation Reunion du 01 juillet 2015 CA des G.T.J. Sommaire RAPPEL CONTEXTE et ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNEE PEDESTRE EN France LES BESOINS EXPRIMES PAR G.T.J.

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

À l écoute de vos passions

À l écoute de vos passions À l écoute de vos passions LA DIFFÉRENCE UCPA Depuis son origine l UCPA a la volonté de partager sa connaissance du milieu naturel et des pratiques sportives. Cet état d esprit s appuie sur quatre valeurs

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 230 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 565 entreprises et 39 538 emplois créés ou maintenus en 2013 Communiqué de Presse Lancement

Plus en détail

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @..

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @.. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AU DEVELOPPEMENT DU E-TOURISME I - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE PORTEUR DE PROJET Raison sociale : Nom de la personne ou de la collectivité..... Forme juridique N

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

POLE EMPLOI et la création d entreprise

POLE EMPLOI et la création d entreprise DE : A : LE : POLE EMPLOI et la création d entreprise Catherine DOTTARELLI Conseiller Référent St Germain en Laye Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé POLE EMPLOI vous aide

Plus en détail

Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation

Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation 0 Réglementation en matière d encadrement, d enseignement et d animation La Fédération Française de Course d Orientation organise régulièrement la formation de ses cadres pour donner à chacun les compétences

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Le Coupon Sport ancv en 2014

Le Coupon Sport ancv en 2014 Le Coupon Sport ancv en 2014 Le Coupon Sport ancv, en quelques mots : > Une aide individuelle destinée à encourager la pratique sportive > Un moyen de paiement dédié aux adhésions, licences, cours et stages

Plus en détail

Règlementation sportive

Règlementation sportive Règlementation sportive Le code du sport crée en 2006 regroupe des textes législatifs (lois) et règlementaires (décrets et arrêtés) qui encadrent la pratique sportive. Etablissement d activités physiques

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement :

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : Sport Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : ADDEL 75 Association omnisport (1 100 adhérents) : analyse organisationnelle et appui à la valorisation des activités. Association de tennis de table : appui

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail