Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA"

Transcription

1 Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

2 Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques leader en Suisse. Avec nos 440 collaboratrices et collaborateurs dont aussi 22 apprenants, nous disposons d un vaste savoir-faire spécialisé dans le domaine de l informatique. Nos activités-clés portent sur le développement, la maintenance et l exploitation de solutions informatiques toujours cruciales pour le bon fonctionnement d une entreprise. Bedag permet à ses clients de bénéficier d une informatique économique et conviviale. Le réseau de nos centres de calcul hautement sécurisés et de nos différents sites à Berne, Aarau, Delémont, Genève, Lausanne et Wettingen nous assure une présence régionale forte. Nos clients sont principalement des administrations publiques et des organismes parapublics, des entreprises du secteur de la santé et des assurances, ainsi que des organisations des Nations Unies. Bedag a été fondée en 1990 et appartient au canton de Berne. Bedag en bref Bedag Informatique SA Engehaldenstrasse 12 Case postale Berne Téléphone : Internet : Fondation : 1 er février 1990 Société anonyme : Depuis le 1 er janvier 2003 Capital-actions : CHF 10 millions Propriétaire : Canton de Berne (100 %) Direction de l entreprise : Peter Schmutz, CEO Nombre de collaborateurs : 440 Siège social : Berne Autres sites : Aarau, Delémont, Genève, Lausanne et Wettingen Centres de calcul : Berne, Le Noirmont et Wettingen Wettingen Delémont Aarau Berne Lausanne Genève

3 Bedag en chiffres Effectifs Bedag emploie 440 collaboratrices et collaborateurs fixes, dans les domaines suivants : Domaine Nombre de personnes Exploitation IT 257 Développement des logiciels 150 Services centraux 33 Total (dont 20 apprentis) Niveaux de formation 440 Pourcentage Apprentis 5 Ecole professionnelle 43 Formation professionnelle supérieure 17 Haute école spécialisée 22 Diplôme universitaire 13 Total 100 Evolution du chiffre d affaires et du bénéfice Chiffre d affaires en Mio CHF Bénéfice en Mio CHF Chiffre d affaires réparti par clients Administrations publiques suisses 70.4% (Confédération, cantons, villes) Organismes parapublics 4.9% (Nations Unies, entreprises publiques) Entreprises du secteur de la santé et des assurances 19.3% (caisses-maladie, hôpitaux, assurances) Economie privée 5.4%

4 Ce que nous faisons Quelle que soit la branche, Bedag offre des solutions informatiques globales individuelles d une seule et même source : de la conception à l exploitation et au suivi des applications IT, en passant par le développement, la mise à disposition et l intégration. Nous disposons de trois centres de calcul hautement sécurisés à Berne, à Wettingen et au Noirmont. Sur environ 2000 serveurs, nous exploitons des environnements SAP pour 8600 utilisateurs, des environnements TSE pour plus de utilisateurs et des environnements mainframe pour utilisateurs actifs. Nous sommes spécialisés dans le développement, l exploitation et la maintenance d applications spécialisées très complexes. Ainsi, 1300 utilisateurs travaillent par exemple avec les solutions pour la circulation routière Viacar, Susa et emedko. Et nous exploitons également 800 postes de travail virtuels pour l assureur-maladie Sanitas. La grande force des applications de Bedag est leur standardisation marquée. Notre grand domaine Développement des logiciels garantit que ces applications puissent être adaptées aux exigences et aux besoins les plus divers. La solution de registre spécialisée Geres est par exemple utilisée dans 16 cantons. Plus de utilisateurs gèrent ainsi quelque 3,7 millions d habitants de la Suisse. Dix cantons travaillent avec la solution de registre foncier Capitastra. Comme avec Geres dans le domaine des registres, nous tenons également le rôle de leader du marché dans le domaine des registres fonciers : Plus de la moitié de la superficie de la Suisse est gérée avec Capitastra. Enfin, nous saisissons dans notre Input & Output Center environ 7 millions de pièces justificatives, certificats fiscaux et certificats de salaire par an. Nous imprimons quelque 100 millions de pages A4 et mettons sous pli 50 millions d enveloppes....et ceux qui nous font confiance Jusqu à présent, nous comptons parmi nos clients 23 cantons, de grandes villes comme Zurich et Berne, des organisations des Nations Unies telles que l CCNUCC pour laquelle nous exploitons un cloud privé innovant les Offices fédéraux de la santé publique et de l agriculture, ainsi que l Office vétérinaire fédéral. Des institutions du secteur de la santé et de l action sociale comme l association hospitalière de la région de Haute-Argovie ou Pro Infirmis et des assureurs-maladie comme Sanitas Assurance Maladie font confiance à notre savoir-faire et à notre efficacité.

5 Aperçu de notre offre Services du Data Center Services d externalisation : Nous disposons d une longue expérience dans le transfert complet de tous les processus et systèmes informatiques d une entreprise dans nos centres de calcul hautement sécurisés à Berne, à Wettingen et au Noirmont. Services d hébergement et services cloud : Nous offrons des services d hébergement et des services cloud complets au sein de nos centres de calcul. Le cloud privé que nous avons développé a été certifié par l entreprise SAP. Outre les dernières générations de serveurs, depuis les mainframes jusqu aux pales, des systèmes ultramodernes sont disponibles pour le stockage et la sauvegarde. Services d opérations des applications : Nous sommes spécialisés dans l exploitation, l entretien et le développement d applications spécialisées très complexes, telles que SAP, Syrius ou des solutions professionnelles individuelles. Nous mettons pour cela du matériel et des logiciels ultramodernes à disposition dans nos trois centres de calcul. Services d input et d output : Nous répondons à toutes les exigences en matière de gestion moderne de l input et de l output dans notre centre d impression dernier cri à Aarau : depuis la numérisation et l imagerie jusqu à l impression, la mise sous pli et l expédition. Services de poste de travail : Nous nous occupons de l ensemble des besoins relatifs aux postes de travail du client : depuis le support via le Service Desk jusqu à la virtualisation complète. Services de colocation : Nous louons des surfaces de centre de calcul et mettons notre infrastructure hautement sécurisée à disposition (alimentation électrique continue, climatisation, suppression, etc.). Nous assurons la surveillance de l infrastructure et de la sécurité (disponibilité, approvisionnement électrique, température, accès, etc.) à l aide de processus certifiés. Développement des logiciels Solutions de branche et solutions spécialisées : Sur la base d applications individuelles, nous développons des solutions complètes spécialisées qui peuvent être appliquées sous une forme identique pour plusieurs clients de la même branche. Les clients décident en toute autonomie de la manière dont une telle solution spécialisée doit être développée. 16 cantons (AG, AR, BE, BL, FR, GL, GR, JU, NW, OW, SH, SO, SZ, TG, UR et VS) qui utilisent la solution de registre Geres de Bedag sont par exemple rassemblés dans la «communauté Geres». Développements individuels : Nous développons des solutions spécialisées, mais aussi des applications très individualisées qui prennent en compte des processus commerciaux et des exigences spécifiques. Migration et portages : Nous possédons une grande expérience dans la migration des données de systèmes existants vers des nouveaux systèmes. Nous disposons également d un savoir-faire étendu dans le portage depuis des plateformes existantes vers de nouvelles plateformes.

6 Certifications Grâce aux certifications ISO 9001:2008 relatives à la gestion de la qualité et des risques et ISO 27001:2005 dans le domaine de la sécurité de l information, nous garantissons à nos clients le respect de normes strictes en matière de qualité, de risque et de sécurité. Les services spécifiques au client sont également contrôlés selon la norme ISAE 3402 en cas de besoin. Bedag est partenaire certifié de SAP. Cette certification comprend des services d hébergement SAP ainsi que des services en nuage. Notre cloud privé est un développement propre qui répond entièrement aux dispositions relatives à la protection des données. Bedag a obtenu en 2009 la certification «EcoEntreprise» de l association neuchâteloise Ecoparc pour son engagement en faveur de l environnement. Les valeurs fondamentales que sont l engagement, le professionnalisme et l intégrité déterminent notre action, qui est axée sur la responsabilité sociale et le développement durable. Bedag est membre du Pacte Mondial des Nations Unies (www.unglobalcompact.org) et soutient ses dix principes relatifs au respect et au soutien des droits de l homme, au respect des normes de travail fondamentales, à la protection de l environnement et à la lutte contre la corruption. Bedag Informatik AG Engehaldenstrasse 12 Postfach Bern Tel /14

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

Bienvenue chez Bedag

Bienvenue chez Bedag Bienvenue chez Bedag Travailler chez Bedag Bedag est l une des plus grandes entreprises de prestations IT suisse. Nous fournissons des prestations haut de gamme dans les domaines de l exploitation de centre

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons ZEWOinfo Conseils aux donatrices et aux donateurs Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuvent être déduits de l impôt fédéral

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide:

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide: Convention sur les contributions des cantons aux hôpitaux relative au financement de la formation médicale postgrade et sur la compensation intercantonale des charges (Convention sur le financement de

Plus en détail

Les primes d assurance-maladie 2014

Les primes d assurance-maladie 2014 Les primes d assurance-maladie 2014 Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Conférence de presse du 26 septembre 2013 Prime moyenne «Adulte»

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Ensemble pour une assurance maladie durable. Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010

Ensemble pour une assurance maladie durable. Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010 Ensemble pour une assurance maladie durable Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010 Ordre du jour Défis du marché de l'assurance maladie en Suisse Ensemble pour une assurance maladie durable Complémentarité

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité Zewo peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 1 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 2 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 11,9% de toutes les entreprises

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage (OFAC) 837.141 du 31 janvier 1996 (Etat le 12 mars 2002) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109 de la loi du 25 juin 1982 sur l assurance-chômage

Plus en détail

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu Nouveau droit de protection des mineurs et des adultes. Questions concrètes de mise en oeuvre Journées d étude des 11/12 septembre 2012 à Fribourg Exposé 3 Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des

Plus en détail

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard 2015 Impôts Suisse Personnes physiques Société Fiduciaire Suisse SA Comparaison fiscale intercantonale 2015 Chef-lieu du canton Impôt sur les successions Impôt sur les donations Revenu brut du

Plus en détail

Faillites de sociétés et créations en avril 2011

Faillites de sociétés et créations en avril 2011 Étude Faillites et créations d entreprises 24. 5. 2011 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/lapresse Faillites de sociétés et créations

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance SUPSI Lugano, 12 mai 2014 Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance Vincent Simon Responsable de projets La Suisse est attractive pour les groupes étrangers Quartiers-généraux

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses

Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses Guy de Pourtalès, Président du groupe de travail OSS de la CSI, IT Lausanne Agenda La CSI en bref Collaborer La

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne Statistiques relatives au comportement de paiement: voici comment paient les entreprises en Suisse Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse

Plus en détail

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage (Valable à partir du 01.01.2013) 1 Personnes assurées (plan de prévoyance AL) La prévoyance professionnelle obligatoire des personnes

Plus en détail

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre Chiffres par 31 janvier 2010 19. 2. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnbswitzerland.ch/presse La vague de faillites continue à déferler

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

Officier Étude: Ernst Basler & Partner

Officier Étude: Ernst Basler & Partner Disponibilité assurée dans la durée et archivage de géodonnées Etude conceptuelle visant à une mise en œuvre coordonnée au sein de la Confédération, des cantons et des communes Colloque Swisstopo, Wabern,

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2015 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction Franziska

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2014 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel

Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel Vos agences régionales Suva Assurance militaire Suva Genève Assurance militaire Rue Ami-Lullin 12, case postale 3949, 1211 Genève 3, tél. 022

Plus en détail

Nomenclature des structures des tarifs hospitaliers de tous les cantons (état 2007)

Nomenclature des structures des tarifs hospitaliers de tous les cantons (état 2007) Nomenclature des structures des tarifs hospitaliers de tous les cantons (état 2007) Canton AG AI AR Part de l assurance obligatoire des soins (LAMal) - forfaits mipp 1 pour l'hôpital cantonal AG - forfaits

Plus en détail

PARRAINAGES. Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région

PARRAINAGES. Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région PARRAINAGES Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région Alléger les besoins, faire plaisir, soulager les familles Chère marraine, cher parrain, Je vous remercie de tout cœur de votre

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q4/213 Q4/213 L économie suisse tourne à plein régime tant et si bien que l offre d emploi ne subit même pas le ralentissement hivernal habituel. C est ce

Plus en détail

Quels sont les enjeux de l accueil extra-familial des enfants en termes d égalité entre femmes et hommes?

Quels sont les enjeux de l accueil extra-familial des enfants en termes d égalité entre femmes et hommes? Pavel Losevsky dreamstime.com Quels sont les enjeux de l accueil extra-familial des enfants en termes d égalité entre femmes et hommes? Version abrégée de l étude PNR 60 «Accueil extra-familial des enfants

Plus en détail

Explications du conseiller d État Peter Hegglin, président de la CDF, audition CER-E, 25 août 2014, Palais fédéral, Berne

Explications du conseiller d État Peter Hegglin, président de la CDF, audition CER-E, 25 août 2014, Palais fédéral, Berne Seul le texte prononcé fait foi 12.476 Initiative parlementaire Leo Müller, «Imposition des gains immobiliers» et 12.3172 Motion Leo Müller, «Imposition des immeubles agricoles et sylvicoles» Explications

Plus en détail

L'IMPOSITION DES PERSONNES MORALES

L'IMPOSITION DES PERSONNES MORALES D Impôts divers Imposition personnes morales APERCU DE L'IMPOSITION DES PERSONNES MORALES GÉNÉRALITES Les personnes morales sont des sociétés, corporations ou établissements auxquels le droit civil ou

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

Lors du calcul du renchérissement pour les travaux de construction, il convient de distinguer deux cas:

Lors du calcul du renchérissement pour les travaux de construction, il convient de distinguer deux cas: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral de l agriculture OFAG Secteur Amélioratios foncières CH-3003 Bern, BLW, sti Aux services cantonaux chargés des

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats Responsable Domaine Employé Rue Bibracte 8b Tél. P. 026 675 11 79 arbeitnehmer@pro-geo.ch Isabelle Rey 1580 Avenches www.pro-geo.ch Table des matières 1 Commentaire sur le sondage des salaires 2009-2010...4

Plus en détail

TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES. Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes

TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES. Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes Département fédéral de l'économie DFE Surveillance des prix SPR TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes Juillet 2007 La présente brochure est

Plus en détail

Aperçu réduction des primes dans les cantons

Aperçu réduction des primes dans les cantons Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde AI ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Financement de la formation prof: : canton de Berne. Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne

Financement de la formation prof: : canton de Berne. Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne Formation professionnelle à plein temps CH GE NE JU TI VS BL VD FR BS BE GR AR LU SG ZG AG OW SZ TG ZH BE 9,2 % Nombres de

Plus en détail

Les logiciels médicaux: quelles exigences?

Les logiciels médicaux: quelles exigences? Les logiciels médicaux: quelles exigences? Maitrise universitaire d'études avancées (MAS) en pharmacie hospitalière Séminaire «Dispositifs Médicaux (DM) et Matériovigilance» Par Frédéric Ranno, PhD, MEng

Plus en détail

6.08 Allocations familiales Allocations familiales

6.08 Allocations familiales Allocations familiales 6.08 Allocations familiales Allocations familiales Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les allocations familiales visent à compenser une partie des frais que doivent assumer les parents pour l entretien

Plus en détail

Recensement des entreprises (RE)

Recensement des entreprises (RE) Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Recensement des entreprises (RE) Relevé 3 fois par décénie Codebook, description des micro-données 2 décembre 2010 Impressum

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2011 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

2ème information concernant la communication électronique du registre de l'état civil informatisé (Infostar) au registre des services des habitants

2ème information concernant la communication électronique du registre de l'état civil informatisé (Infostar) au registre des services des habitants Département fédéral de justice et police DFJP P.P. CH-3003 Berne, OFJ Aux Contrôles des habitants des communes de Suisse Referenz/Aktenzeichen: COO.2180.109.7.138826 / 2014/00003 Ihr Zeichen: Unser Zeichen:

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q2/215 Q2/215 Depuis mars dernier, le nombre d offres d emploi publiées n a certes guère évolué, mais, si l on compare les chiffres avec ceux de l année précédente,

Plus en détail

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Education et science 1385-1500. Personnes en formation. Neuchâtel 2015

Education et science 1385-1500. Personnes en formation. Neuchâtel 2015 15 Education et science 1385-1500 Personnes en formation Edition 2015 Neuchâtel 2015 Introduction Cette publication donne une vue d ensemble des personnes en formation en Suisse. Les résultats statistiques

Plus en détail

ALL AROUND BUSINESS-IT. Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond.

ALL AROUND BUSINESS-IT. Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond. ALL AROUND BUSINESS-IT Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond. ALL AROUND IT-SERVICES MISSION Prestataire leader en systèmes IT, MTF offre des services

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

Sondage "Etude 2010 sur les salaires"!

Sondage Etude 2010 sur les salaires! Sondage "Etude 2010 sur les salaires"! Indications de participant Quelle est votre nationalité? Dans quel canton travaillez-vous ou avez-vous travaillé en dernier? Quelle est votre situation professionnelle

Plus en détail

Paysage suisse des hautes écoles

Paysage suisse des hautes écoles Paysage suisse des hautes écoles Le paysage suisse des hautes écoles est constitué de deux genres d institutions de valeur égale, ayant des fonctions différentes: les hautes écoles universitaires et les

Plus en détail

Questionnaire aux jeunes sortants de formation TIC en 2011

Questionnaire aux jeunes sortants de formation TIC en 2011 Questionnaire aux jeunes sortants de formation TIC en 2011 Probanden in dieser Umfrage total (realisierte Stichprobe): 67 Frage 1 Quelle formation avez vous suivie? Quelle formation avez vous suivie? Gültig

Plus en détail

Immobilier. Brevet fédéral d Expert en estimations immobilières

Immobilier. Brevet fédéral d Expert en estimations immobilières Immobilier Brevet fédéral d Expert en estimations immobilières Brevet fédéral d Expert en estimations immobilières La Formation en bref Titre obtenu: Expert en estimations immobilières avec brevet fédéral

Plus en détail

Concept de stationnement Développement de l'armée

Concept de stationnement Développement de l'armée Concept de stationnement Développement de l'armée 26 novembre 2013 Conférence de presse Le chef du DDPS, Ueli Maurer Le concept de stationnement Introduction 2 Finances Exploitation Investissement Cantons

Plus en détail

Documentation pour les médias

Documentation pour les médias DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE Documentation pour les médias LES PRIMES D ASSURANCE-MALADIE 2004 EN VALAIS Les primes d assurance-maladie pour

Plus en détail

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Sécurité d abord Les accidents se produisent le plus souvent les premiers jours de travail Jeunes gens Les jobs de vacances

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q1/ Q1/ Les entreprises suisses se portent très bien: le recul des offres d emploi au cours du dernier trimestre était en fait une exception saisonnière et

Plus en détail

VTX Mail Filter - Bronze

VTX Mail Filter - Bronze 0800 200 211 PLUS D INFORMATIONS (APPEL GRATUIT) Interception des courriers indésirables Fini le triage des E-mails inutiles et indésirables Identifie le spam en contrant les dernières techniques utilisées

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier Poste Immobilier le partenaire immobilier polyvalent de la Poste suisse et de tiers sélectionnés: Dans toute la Suisse,

Plus en détail

Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment

Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment Cofely l efficacité énergétique en action. 450 Plus de 20 8760 spécialistes sont quotidiennement au service de nos clients. sites sont

Plus en détail

Présentation. CISEL Informatique SA

Présentation. CISEL Informatique SA Présentation CISEL Informatique SA CISEL Informatique SA Création de la société en 1971 Situé à Matran (FR) et Morges (VD) Plus de 80 collaborateurs CA > 22 Mio Plus de 180 clients en Suisse 36% 36% 18%

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Santé et affaires sociales 13 Protection Sociale avril 2011 Statistique de l aide sociale La population comme grandeur

Plus en détail

Rapport rendant compte des résultats de la consultation

Rapport rendant compte des résultats de la consultation Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat Rapport rendant compte des résultats de la consultation Auditions relatives à la modification de l art. 69 de l ordonnance du 24 septembre 2004 sur

Plus en détail

Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé

Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé Conditions de participation Valables à partir du 1 er juillet 2015 ug1 Swisslos Interkantonale Landeslotterie, Lange Gasse 20, Postfach, CH-4002 Basel

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

Rapport sur les résultats de la procédure de consultation. 08.407 Initiative parlementaire.

Rapport sur les résultats de la procédure de consultation. 08.407 Initiative parlementaire. Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral des migrations (ODM) Rapport sur les résultats de la procédure de consultation. 08.407 Initiative parlementaire. Faciliter l'admission et l'intégration

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin

26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée à la Tour de Salvagny Crée en 1991 CA 2012 : 4,5 M pour 24 personnes NOTRE ACTIONNAIRE N 1 français de la sous-traitance en

Plus en détail

Quatre propositions des Verts pour un système de santé en meilleure forme

Quatre propositions des Verts pour un système de santé en meilleure forme **Document de travail (février 2015)** GUÉRIR NE SUFFIT PAS, IL FAUT AUSSI PRÉVENIR Quatre propositions des Verts pour un système de santé en meilleure forme Situation initiale Le bilan des Verts relatif

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL GROUPE ELCA

RAPPORT ANNUEL GROUPE ELCA RAPPORT ANNUEL GROUPE ELCA 2014 INTERVIEW AVEC DANIEL GOROSTIDI, PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION D ELCA MONSIEUR GOROSTIDI, COMMENT RÉSUMERIEZ-VOUS LES RÉUS- SITES D ELCA AU COURS DE L ANNÉE 2014?

Plus en détail

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons Conférence de presse «Congés parentaux: condition pour une meilleure conciliation entre famille et travail» du 5 mai 2011 Analyse des tableaux Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Plus en détail

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S)

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) Directives du 30 septembre 2010 concernant la reconnaissance des autorisations délivrées par

Plus en détail

APERÇU DE L' IMPÔT SUR LA FORTUNE DES PERSONNES PHYSIQUES GÉNÉRALITÉS ASSUJETTISSEMENT

APERÇU DE L' IMPÔT SUR LA FORTUNE DES PERSONNES PHYSIQUES GÉNÉRALITÉS ASSUJETTISSEMENT D Impôts divers Impôt sur la fortune APERÇU DE L' IMPÔT SUR LA FORTUNE DES PERSONNES PHYSIQUES GÉNÉRALITÉS Outre l'impôt sur le revenu perçu en tant qu'impôt principal, tous les cantons et leurs communes

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PGBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée à la Tour de Salvagny Crée en 1991 CA 2013 : 4,7 M LE

Plus en détail

Immobilier. Brevet fédéral de Gérant d immeubles

Immobilier. Brevet fédéral de Gérant d immeubles Immobilier Brevet fédéral de Gérant d immeubles Brevet fédéral de Gérant d immeubles La Formation en bref Titre obtenu: Gérant d immeubles avec brevet fédéral Durée de la formation: 13 mois (324 périodes)

Plus en détail