Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance"

Transcription

1 ALERTE COMMERCES Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance

2 I PRESENTATION DU DISPOSITIF «ALERTE COMMERCES» : Afin de répondre aux préoccupations des commerçants face aux actes de délinquance, la Chambre de Commerce et d Industrie de Montauban et de Tarn et Garonne et la préfecture de Tarn-et-Garonne mettent en place le dispositif ALERTE COMMERCES, en partenariat avec la Police et la Gendarmerie nationales et la Fédération Départementale des Associations de Commerçants de Tarn-et-Garonne qui regroupe 15 associations de commerçants du département. Ce dispositif de prévention permet à la police et à la gendarmerie de prévenir les commerçants/ prestataires de services en cas de délits (vols à main armée ou avec violence, vols à l étalage commis en bande et escroqueries par faux moyens de paiement, à la fausse qualité, au «rendez-moi» ), via un SMS sur leur téléphone portable. Afin d en encadrer la mise en oeuvre, une convention est signée le vendredi 13 juin à la préfecture par Jean-Louis Géraud, préfet de Tarn-et-Garonne, et Jean-Louis MARTY, président de la CCI de Montauban et de Tarn-et-Garonne, en présence de Daniel BERTINET, directeur départemental de la sécurité publique, du colonel Christophe DANIEL, commandant le groupement départemental de gendarmerie et Franck JALAMBIC, président de la Fédération Départementale des Associations de Commerçants de Tarn-et-Garonne II DESCRIPTION DU DISPOSITIF «ALERTE COMMERCE» 1) Raisons du choix de cette opération : Les activités commerciales et/ou de prestations de service sont confrontées à une insécurité et/ou délinquance constante. Certains secteurs d activité, grâce à leurs moyens, ont pu se prémunir contre ces phénomènes : la grande distribution et les banques se sont dotées de sas et/ou d emplacements réservés aux véhicules de transport de fonds, les assurances, avec une signalétique appropriée informant qu elles ne détiennent pas de fonds, dissuadent d éventuelles agressions De ce fait, les commerçants sont désormais devenus des «cibles» pour des personnes mal intentionnées. C est pourquoi, pour limiter des agissements néfastes auprès de ces professionnels et créer un sentiment de solidarité, la CCI de Montauban et de Tarn-et-Garonne souhaite rendre opérationnel le dispositif ALERTE COMMERCES. Ce dispositif est déjà en service dans 42 départements français.

3 2) Comment ça marche? Le dispositif repose sur le principe qui veut qu une diffusion rapide de l alerte permette d éviter la réitération des faits. Ainsi, tout professionnel victime de vol à main armée, de faux moyens de paiement, de vols à l étalage ou d escroqueries alerte les services de Gendarmerie ou de Police en composant le 17. L alerte est alors diffusée par les centres opérationnels de Gendarmerie ou Police par un SMS collectif envoyé sur les téléphones portables des commerçants. Sous le titre «ALERTE COMMERCES», les commerçants décrivent succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements connus sur le ou les auteurs. Si, via le «17», l information est reçue dans un laps de temps court après la commission des faits, l alerte est lancée dans un délai n excédant généralement pas 30 minutes. Ceci permet d activer la vigilance des commerçants qui peuvent prendre des mesures de précaution et anticiper pour ne pas être victimes, à leur tour, d un acte similaire. Le système repose sur le volontariat, il n y a aucune contrainte et il est gratuit pour le commerçant qui veut adhérer. D un point de vue technique, les SMS sont achetés par la CCI qui assume pour 2 anas les coûts de cette application. 3) Déploiement du dispositif Pour promouvoir le dispositif auprès des commerçants/prestataires de services du Tarn-et- Garonne, la CCI organise, en partenariat avec les Associations de Commerçants, les référents sécurité de la gendarmerie et de la police, des réunions de présentation dans différentes villes du département. La 1 ère a eu lieu le 2 juin dernier à Valence d Agen (calendrier complet ci-dessous). Au cours de ces réunions, les commerçants seront également sensibilisés à l attitude à adopter en cas d agression. A l issue de ces réunions, les professionnels souhaitant adhérer au dispositif «ALERTE COMMERCES» remplissent un formulaire d adhésion, sur lequel ils communiquent leurs coordonnées (dont le numéro de téléphone portable), afin d être inscrits sur la liste de diffusion par SMS. Ils pourront alors apposer sur leur vitrine, la vitrophanie ALERTE COMMERCES, signalant le magasin surveillé et signeront la charte du commerçant citoyen.

4 Ce kit de communication a pour objet de prévenir toute tentative délictueuse et de garantir une sécurité à leurs clients. L adhésion au dispositif et le kit sont totalement gratuits pour les commerçants (pris en charge par la CCI) De même, une réflexion sera menée par la CCI afin que le commerçant victime d un vol à main armée soit mis en relation avec des professionnels ou associations chargés de venir en aide psychologique aux victimes. Le but est de ne pas laisser le professionnel en proie aux doutes, interrogations («pourquoi moi?»), pour qu il soit soutenu après coup : en effet, le traumatisme peut avoir des répercussions non négligeables, tant au niveau professionnel (vente du fonds de commerce, cessation d activité ) que personnel (dépression ) Un soutien technique et moral sera également assuré par les référents locaux de la Police et de la Gendarmerie afin de répondre à tous les problèmes auxquels la victime sera confrontée. Calendrier des réunions départementales Date Cantons concernés Lieu Horaires Montauban Centre de Formation En partenariat avec le Mercredi 9 Juillet * Consulaire Guy PECOU Syndicat départemental Avenue Gambetta des Débitants de Tabacs Jeudi 10 juillet * Grisolles Espace Socio Culturel Mercredi 16 juillet * Jeudi 17 juillet * Jeudi 19 juin * Jeudi 22 juillet * Castelsarrasin Caussade Moissac Beaumont de Lomagne Salle de l ancienne bibliothèque Cour de la Mairie Récollets (attente confirmation) Salle Confluence ZA Dérocade Communauté de communes- Route d Esparsac 19h30 *Ces réunions sont organisées en partenariat avec les associations de commerçants et ouvertes à tous les commerçants des communes/cantons environnants Pour tout renseignement : CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DU TARN ET GARONNE FEDERATION DEPARTEMENTALE DES ASSOCIATIONS DE COMMERCANTS 22 Allées Mortarieu BP MONTAUBAN Cedex Contact : Catherine MAIRE Responsable du pôle Commerce de Proximité Tél :

5 Valérie BODENS-MARTIN Assistante Tél : Dossier de presse

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse SECURITE ROUTIERE Le bilan en 2013 Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse Des résultats encourageants pour 2013 Après une année 2012 à contre-courant des indicateurs nationaux et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Mardi 2 décembre 2014 à 10 h

Plus en détail

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS LE DISPOSITIF DE PARTICIPATION CITOYENNE La Mairie La Préfecture (Police Nationale) L association Voisins Vigilants.. Les Ribocortin(e)s LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée lundi 18 novembre à 11h30 La lutte contre les cambriolages est une priorité du Ministre de l intérieur, affirmée par le

Plus en détail

COMMENT ADHÉRER GRATUITEMENT?

COMMENT ADHÉRER GRATUITEMENT? COMMENT ADHÉRER GRATUITEMENT? Rendez vous sur le site www.voisinsvigilants.org Rentrez votre adresse postale et votre adresse mail 7/10 COMMENT ADHÉRER GRATUITEMENT? Si votre adresse n est pas reconnue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages»

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Prévention des cambriolages dans l Hérault et présentation de l application «Stop cambriolages» le mercredi 17 avril 2013 à 14 h 30 Compagnie de gendarmerie 635 avenue

Plus en détail

L'accueil familial des personnes âgées et des personnes adultes handicapées en Tarn-et-Garonne

L'accueil familial des personnes âgées et des personnes adultes handicapées en Tarn-et-Garonne L'accueil familial des personnes âgées et des personnes adultes handicapées en Tarn-et-Garonne La profession d'accueillant familial Une activité professionnelle au service de la personne accueillie Être

Plus en détail

«LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE»

«LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE» DOSSIER DE PRESSE «LA SÉCURITE ÉCONOMIQUE TERRITORIALE» Signature d une convention de partenariat entre le Groupement de Gendarmerie de l Ardèche et le MEDEF DrômeArdèche Vendredi 29 novembre 2013 Préfecture

Plus en détail

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne PREFET DE L AISNE Laon, le 24 janvier 2014 Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne Contact presse : Service départemental de la

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES

PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES PRESENTATION DE «STOP CAMBRIOLAGES» UNE APPLICATION SUR SMART-PHONES ET TABLETTES VENDREDI 17 OCTOBRE 2014 à 11 heures 45 Salle Erignac à la préfecture de l Yonne à Auxerre OBJECTIFS Initiée en 2013 par

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE

FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE COMMISSION PERMANENTE Séance du 11 décembre 2006 CP 06/12-40 FONDS DE PROMOTION MISSION EXPORT ET CREDITS D'ACTION ECONOMIQUE Par délibération en date du 22 janvier 1987, notre Assemblée a voté la mise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS A PLOEMEUR. Réunion publique 27 avril 2015

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS A PLOEMEUR. Réunion publique 27 avril 2015 LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS A PLOEMEUR Réunion publique 27 avril 2015 LA DEMARCHE Pourquoi la Mairie sou-ent- elle l ini-a-ve? Ecoute des administrés Crée du lien entre voisins Efficacité du disposi-f

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile

Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile Sous-direction des personnes placées sous main de justice (PMJ) Pôle PSEM Septembre 2007 Le placement sous

Plus en détail

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr [ ] premières Réalisations du 4e Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr Ratification de la Convention d Istanbul Lundi 5 mai, le Sénat a adopté définitivement,

Plus en détail

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau.

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau. Numéros utiles Transport Pratique Information Jeunesse Ile-de-France PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70 www.ville-palaiseau.fr Urgences Pompiers > 18 Samu > 15 Appel d urgence européen > 112 Police

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

/HVQXLWVGH VHPDLQH /HVQXLWV

/HVQXLWVGH VHPDLQH /HVQXLWV 35()(&785('(/$'520( ',5(&7,21'(/$5(*/(0(17$7,21 (7'(6/,%(57(638%/,48(6 %85($8'(/ $'0,1,675$7,21*(1(5$/( '(6(/(&7,216(7'(/$5(*/(0(17$7,21 $55(7(1ƒ /H3UpIHWGHOD'U{PH &KHYDOLHUGHOD/pJLRQG +RQQHXU &KHYDOLHUGHO

Plus en détail

Formulaire d abonnement au service e-bdl

Formulaire d abonnement au service e-bdl FORMULAIRE [1] : ENREGISTREMENT DU CLIENT ABONNE N d abonné :.... Raison sociale si Entreprise Sinon, Nom & Prénom : N de téléphone fixe : N de téléphone portable : Adresse postale : Client : Entreprise

Plus en détail

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections.

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections. Prévention dans les commerces et les bâtiments professionnels. Prévenir les cambriolages et les actes de malveillance 100% PROS AVEC LES PREVENIR LES CAMBRIOLAGES L ANALYSE Il est important de faire un

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

Présentation de la méthodologie par M. le préfet

Présentation de la méthodologie par M. le préfet Présentation de la méthodologie par M. le préfet Bilan de la délinquance dans le Val d'oise Cumul 12 mois N N+1 212 213 Evol. 1- Atteintes volontaires à l'intégrité physique * Dont 2- Violences physiques

Plus en détail

Les partenaires de la Haute-Garonne

Les partenaires de la Haute-Garonne Les Numéros d Urgence - Urgence intervention (Gendarmerie/Police, 24h/24) : 17 - Service médical d urgence : 15 - Urgence sociale : 115 - Violences conjugales : «3919» (Coût d un appel local) Lundi au

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Préambule Construisons ensemble une relation partenariale : c est la volonté de la Ville largement partagée avec les

Plus en détail

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS Guide d accompagnement DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS www.strasbourg.cci.fr Vous recherchez une écoute et une information, vous ne savez pas vers qui vous tourner? Ne restez pas isolé! En

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Accessibilité. Janvier 2013

Accessibilité. Janvier 2013 Accessibilité aux commerces Janvier 2013 SOMMAIRE Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation PREAMBULE Accessibilité aux

Plus en détail

Point d Accès au Droit

Point d Accès au Droit VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Point d Accès au Droit Espace Rosa Parks * P.A.D. : ACCUEILLIR, ÉCOUTER, INFORMER, ORIENTER * Rosa Parks est une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique -

Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique - Préfet du Haut-Rhin Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique - Pour être recevable, le dossier doit être intégralement complété, signé et adressé avant le délai réglementaire requis.. Le dossier

Plus en détail

Universités des maires 2014

Universités des maires 2014 Universités des maires 2014 Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation d une

Plus en détail

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE SÉCURITÉ LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE Guide des bonnes pratiques Comment sécuriser vos locaux? Quelles solutions pour une meilleure protection? PREFECTURE DE LA GIRONDE Edito En 2006, plus de 175 000*

Plus en détail

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte AFM - Association Française contre les Myopathies Créée en 1958 par des malades et parents de malades, l AFM a un objectif

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

Plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

Plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée PLAN N AT IO NA L Plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée 1 de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée Septembre 2013 2 Avertissement Les éléments chiffrés

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

CONVENTION D AFFILIATION DES PARTENAIRES AU DISPOSITIF «CHEQU ADOS» ANNEE SCOLAIRE 2012-2013. Code Partenaire :

CONVENTION D AFFILIATION DES PARTENAIRES AU DISPOSITIF «CHEQU ADOS» ANNEE SCOLAIRE 2012-2013. Code Partenaire : CONVENTION D AFFILIATION DES PARTENAIRES AU DISPOSITIF «CHEQU ADOS» ANNEE SCOLAIRE 2012-2013 Code Partenaire : ENTRE : Le Conseil général de l Aveyron, Place Charles de Gaulle, BP 724, 12007 RODEZ cedex,

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Qu est-ce que le Fastt?

Qu est-ce que le Fastt? Qu est-ce que le Fastt? Des services et aides pour les intérimaires Logement Location véhicules Action sociale Conseils crédit Garde d enfants Mutuelle Un besoin à financer? Un accompagnement, un diagnostic

Plus en détail

Juin 2012 LIVRET D INFORMATIONS RENTREE ENAC INGENIEUR

Juin 2012 LIVRET D INFORMATIONS RENTREE ENAC INGENIEUR LIVRET D INFORMATIONS RENTREE ENAC INGENIEUR PROMO 2012 TABLE DES MATIERES INGENIEUR ENAC CIVIL FRANÇAIS ET COMMUNAUTE EUROPEENNE... 3 PIECES A RETOURNER AVANT LA RENTREE 3 PIECES A FOURNIR OU A PRESENTER

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST en vue de prévenir le risque routier encouru par les salariés Entre la Préfecture

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL GERONTOLOGIQUE

SCHEMA DEPARTEMENTAL GERONTOLOGIQUE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE SCHEMA DEPARTEMENTAL GERONTOLOGIQUE - S O M M A I R E VIE EN INSTITUTION I - BILAN DU DERNIER SCHEMA DEPARTEMENTAL...9 I - Réponses apportées en terme de création

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE DECLARANT

DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE DECLARANT DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE (Article L.310.2, L.310-5, R310-8, R310-9 et R310-19 du code de commerce et articles R321-1 et R321-7 du code pénal) DECLARANT PERSONNES PHYSIQUES (Joindre

Plus en détail

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014 GUIDE DE L EXPOSANT 2014 1 SOMMAIRE Conditions particulières 3, 4, 5 Renseignements généraux 6 Organisation des Rencontres 7 Prestations 8, 9 Logistique 10 Processus d inscription 11 2 CONDITIONS PARTICULIERES

Plus en détail

MIDI-PYRÉNÉES NUMÉRIQUE. SIP Midi Pyrénées, un ensemble de solutions en ligne pour faciliter l information administrative des citoyens.

MIDI-PYRÉNÉES NUMÉRIQUE. SIP Midi Pyrénées, un ensemble de solutions en ligne pour faciliter l information administrative des citoyens. MIDI-PYRÉNÉES NUMÉRIQUE SIP Midi Pyrénées, un ensemble de solutions en ligne pour faciliter l information administrative des citoyens. Adhérer à SIP Midi-Pyrénées c est simple... Qui? Tous les organismes

Plus en détail

Fiche d'inscription PARENTS

Fiche d'inscription PARENTS Fiche d'inscription PARENTS IDENTITE Nom : Prénom : Adresse :.. Tel : Portable : Courriel : @. VOTRE DEMANDE DE GARDE D ENFANTS Vos enfants : Nom Prénom Âge Lieu de garde : Garde souhaitée : Occasionnelle

Plus en détail

Guide de la sécurité à l usage. des commerçants AYEZ LES BONS RÉFLEXES, ADOPTEZ LA BONNE ATTITUDE. En partenariat avec

Guide de la sécurité à l usage. des commerçants AYEZ LES BONS RÉFLEXES, ADOPTEZ LA BONNE ATTITUDE. En partenariat avec Guide de la sécurité à l usage des commerçants AYEZ LES BONS RÉFLEXES, ADOPTEZ LA BONNE ATTITUDE En partenariat avec Editos Édito de la Préfecture du Loiret La lutte contre les cambriolages, les vols

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

Projet de programme d actions 2014

Projet de programme d actions 2014 Plan marketing 2014 Projet de programme d actions 2014 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Trois objectifs prioritaires ont été proposés dans le cadre du Schéma 2009-2013 : 1- Développer l attractivité du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

Pour une vie nocturne de qualité à Brest

Pour une vie nocturne de qualité à Brest Pour une vie nocturne de qualité à Brest Charte de la vie nocturne En tant que ville-centre de l'agglomération, Brest se trouve au cœur des activités de détente, de loisirs et de fêtes. L'activité nocturne

Plus en détail

Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015

Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015 Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015 Entre d une part : Raison sociale Forme juridique Au capital de Immatriculée au RCS de Sous le numéro Enseigne Activité Nom du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

LUTTE CONTRE L AMBROISIE

LUTTE CONTRE L AMBROISIE LUTTE CONTRE L AMBROISIE Création d un applicatif Smartphone Repérage participatif de l Ambroisie Fiche Projet CONTACT Valence AGGLO : 04.75.79.22.11 ambroisie@valenceagglo.fr 17/10/2012 I. Contexte La

Plus en détail

Bien vivre et rester dans son logement

Bien vivre et rester dans son logement Bien vivre et rester dans son logement Des lieux ressources : LES DEVOIRS - l ADIL Conseil/info Droits et Devoirs du locataire et du propriétaire Obligations du locataire Vous devez payer le loyer et les

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

Modèle de demande d autorisation d'occupation temporaire du domaine public. Objet : demande d'autorisation d'occupation temporaire du domaine publique

Modèle de demande d autorisation d'occupation temporaire du domaine public. Objet : demande d'autorisation d'occupation temporaire du domaine publique Modèle de demande d autorisation d'occupation temporaire du domaine public (Nom de l'association) (Ville), le (date) (Adresse, n de téléphone) (nom et contact téléphonique de son représentant) Objet :

Plus en détail

Qu il se situe à l embauche ou pendant le déroulement du contrat de travail,

Qu il se situe à l embauche ou pendant le déroulement du contrat de travail, Comment agir contre le harcèlement sexuel au travail? Qu il se situe à l embauche ou pendant le déroulement du contrat de travail, le harcèlement sexuel est un délit sanctionné par la loi : Code Pénal,

Plus en détail

VIOLENCES INTRA-RELATIONNELLES, VIOLENCES DANS LE CADRE PROFESSIONNEL, VIOLENCES EN SITUATION DE LA VIE QUOTIDIENNE

VIOLENCES INTRA-RELATIONNELLES, VIOLENCES DANS LE CADRE PROFESSIONNEL, VIOLENCES EN SITUATION DE LA VIE QUOTIDIENNE GRANDn 15 VIOLENCES INTRA-RELATIONNELLES, VIOLENCES DANS LE CADRE PROFESSIONNEL, VIOLENCES EN SITUATION DE LA VIE QUOTIDIENNE : LES TROIS GRANDES CATEGORIES DE VIOLENCES PHYSIQUES NON CRAPULEUSES ANGLE

Plus en détail

DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE

DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE 1 attestation de remise des documents Je soussigné, Mr de la société.. atteste avoir reçu ce jour de la société ADS FRANCE,

Plus en détail

COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public

COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public L accueil de public est une fonction stratégique et transversale au sein de la collectivité,

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Dossier. Créations d entreprises et d emplois à la clé LES SOCIÉTÉS DE SERVICES. www.montauban.cci.fr N 111 OCTOBRE 2014

Dossier. Créations d entreprises et d emplois à la clé LES SOCIÉTÉS DE SERVICES. www.montauban.cci.fr N 111 OCTOBRE 2014 www.montauban.cci.fr LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE N 111 OCTOBRE 2014 LES ENJEUX DES SOCIÉTÉS DE SERVICES LIRE PAGE 19 14 ACTUALITÉS Contrat de

Plus en détail

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS Pour vous informer sur les droits à l Assurance Maladie, le diabète, les offres de prévention, les mesures d accompagnement des patients et le dépistage des cancers, la CPAM du Tarn-et-Garonne et ses partenaires

Plus en détail

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret SOMMAIRE I - Bilan de l accidentalité en 2015 : 1-1 les principales données 1-2 les principaux enseignements de l étude

Plus en détail

Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières. pour le département de

Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières. pour le département de Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières pour le département de entre L'État, représenté par M.., Préfet d., et La Direction

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr bureau d aide aux solidarité www.aulnay-sous-bois.fr Violences conjugales Vol avec violence Accidents de circulation Harcèlement Viol Agression Agression, Viol, Vol avec violence, Discriminations, Violences

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE N Spécial 5 août 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Préfecture de Police du 5 août 2014 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Invitation presse Amiens, le 5 avril 2013 Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Du samedi 6 au samedi 13 avril 2013 Conférence de presse du préfet le mardi 9 avril à Amiens M. Jean-François

Plus en détail

PREMIER DEGRE. Marie BOISSAVI-MERCKX

PREMIER DEGRE. Marie BOISSAVI-MERCKX Cité administrative Jean Montalat BP 314 19011 TULLE Cedex PREMIER DEGRE GUIDE DE LA PROTECTION DE L ENFANCE Marie BOISSAVI-MERCKX Responsable départementale Conseillère technique de service social 05.87.01.20.31

Plus en détail

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES SERVICE HISTORIQUE DE LA DÉFENSE Centre des archives du personnel militaire LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration...

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Hôtel de Police La Rochelle (17) Construction d un hôtel de police Maître d Ouvrage: SGAP Sud Ouest Mission: Programmation (2013) Sous préfecture

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE:

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE: DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ Point Presse du 17 août 2015 CONTACTS PRESSE: Chrystel Marty 05 59 51 61 30 chrystel.marty@saintjeandeluz.fr

Plus en détail