Je et Nous. Projet. Campement Urbain. Fondation Evens / janvier 200 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Je et Nous. Projet. Campement Urbain. Fondation Evens / janvier 200 2"

Transcription

1 Je et Nous Projet Fondation Evens / janvier Campement Urbain

2 " Je " et " Nous" Dans nombre de métropoles, l appartenance communautaire et la reconnaissance par la communauté, sont les conditions d une existence durable. Conditions exacerbées dans les quartiers dits "difficiles", impliquant comportements similaires, modèles uniques et conformisme. Cette soumission des comportements pèse sur la singularité des conduites et sur les choix de vie. L acceptation de modèles unifiant s affronte aux besoins de sa propre destinée. Toutes tentatives de distinctions créent du rejet, de l ostracisme et de l exclusion. Ce que l on peut appeler une solitude de conséquence, et non d expérience devient le processus d extinc - tion du JE par le NOUS. Enjeu du dispositif artistique Campement Urbain propose de produire dans un espace de grande tension urbaine un lieu singulier à la disposition de tous, et sous la protection de tous. Un lieu inutile, extrêmement fragile et non productif. Un lieu pour soi mais commun à tous. Un lieu ouvert à chacun pour s abstraire de la communauté sous la protection de la communauté. Un lieu de fréquentation " à 1 place " pour expérimenter les attraits de la solitude. Un lieu du rien, où l on est avec soi, ou l on peut penser à soi, en soi. Un lieu spirituel hors du religieux. Le recueillement d un JE possible dans le NOUS : un nouvel espace public. Lieu du dispositif : Sevran quartier des Beaudottes Situé en Seine Saint-Denis, Sevran est une ville de habitants en deuxième couronne parisienne, sur la ligne B du RER Paris Aéroport Charles De Gaulle. Sevran (47 mille habitants) est une des villes ayant eu la croissance urbaine la plus rapide de ces 30 dernières années en F rance. Le quartier des Beaudottes, de construction récente ( ) est construit autour de la station RER et regroupe des centaines d habitants. Ces dernières années la population s est considérablement appauvrie et fragilisée, les difficultés sociales ont stigmatisé le quartier où ne réside plus qu une population captive, souvent d origine étrangère. Les difficultés ont culminé cet été, avec des nuits successives d émeutes urbaines, ou véhicules, centre commercial et équipements publics ont été incendiés. En avril 2001 une nouvelle équipe municipale de gauche, menée par un maire âgé de 30 ans, a remplacé l ancienne équipe municipale de droite. Cette nouvelle équipe, également multiculturelle, s implique très fortement dans les quartiers difficiles et accueillerait favorablement -sur le principe- le projet Campement Urbain.

3 Participation : contrainte et désir d un dispositif artistique vu comme acte social La proposition de Campement Urbain ne peut être réalisée que si les utilisateurs potentiels, habitants du quartier, leurs représentants associatifs et politiques s approprient, portent et gèrent au quotidien le dispositif. Cela implique une discussion et une construction collective en termes de définition fine du projet, de sa localisation, de ses modalités de gestion et de maintenance. Campement Urbain propose d interpeller collectivement des groupes constitués en leur présentant le projet et ses objectifs, en insistant sur : 1 La fragilité du dispositif qui ne peut être établi et perdurer que sous la responsabilité partagée et soutenue de tous et chacun. 2 L inutilité radicale du projet qui ne correspond à aucun besoin, ce qui en rend l appropriation particulière dérisoire et l établit comme un geste réellement gratuit, ouvert aux désirs singuliers de tous. 3 Le paradoxe d un lieu retiré, propice à l isolement de chacun, qui soit le centre d une attention collective. 4 La possibilité pour chacun d y expérimenter une certaine plénitude du rien. La fragilité comme fiction Début d un travail sous forme de questions C est quoi un espace suspendu à un fil? On peut s y asseoir ou s y allonger? On peut y voir le ciel? Une lumière chaude ou froide? Un espace translucide ou opaque? On y va seul? Il ressemble à quelqu un? Il s ouvre avec une clef?

4 Il est utilisable le jour et la nuit? Il peut être cassé quand on veut? On peut y cultiver son jardin? Il ne peut rien résoudre? Il est le trésor? Il a une âme? Il est non reproductible? C est pour l émotion? La beauté vient de la lumière? L émotion, c est dangereux? C est quoi la présence? C est quoi une vie de chien? Il est gardé par tous? Il est le symbole du rien ou du ténu? Il n a pas de vitesse? Il est en suspension? Il n a pas de langue? Faut-il le montrer du doigt? Où sont les dieux? Mon JE c est vous? Quand c est cassé c est perdu? On peut lui donner un nom? L inutile c est du luxe? La fragilité c est le comble de la force? Casser c est détruire? Il peut être réalisé? Campement Urbain Pour ce projet, le collectif à géométrie variable Campement Urbain est composé de Régis Biecher, graphiste Sylvie Blocher, artiste plasticienne François Daune, architecte urbaniste Josette Faidit, sociologue Ursula Kurz, architecte paysagiste Campement Urbain est un groupe constitué -à géométrie variable- depuis 1999 qui prône le décloisonnement de chacun de ses membres de sa propre discipline. Conformément à ses engagements, la production de Campement Urbain résulte d un travail " non spécialisé ", où le croisement des pratiques et des savoirs (non hiérarchisés) se mêle aux apports des habitants et acteurs locaux et incite collectivement à l expérimentation temporaire de " trésors de riens ", tels de nouvelles fictions urbaines.

5 Campement Urbain Contre la terre promise les délices de l errance

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES ART COMMUNAUTAIRE CONTEXTE Les arts communautaires ne sont pas nouveaux. Ils se différencient des autres formes artistiques par leur engagement social. C est une méthode

Plus en détail

Emmaus Porto - PORTUGAL

Emmaus Porto - PORTUGAL Emmaus Porto - PORTUGAL Type de structure : communauté Nombre de personnes : 10-11 personnes accueillies, une vingtaine de bénévoles Année de création du groupe : 1990 Responsables : Serafim (animateur

Plus en détail

Comment utiliser ce document PDF?

Comment utiliser ce document PDF? ? Comment utiliser ce document PDF? Pour aller à la page suivante faites un clic gauche ou appuyez sur la flèche droite de votre clavier Pour aller à la page précédente faites un clic droit ou appuyez

Plus en détail

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion.

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion. La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque Bibliothèque et et son quartier d insertion. Mémoire présenté par la Bibliothèque nationale

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Une interaction spatiale entre transport de voyageurs et transport de marchandises en milieu urbain : les couloirs de bus parisiens

Une interaction spatiale entre transport de voyageurs et transport de marchandises en milieu urbain : les couloirs de bus parisiens Virginie Augereau INRETS/SPLOTT virginie.augereau@inrets.fr L utilité de l utilitaire? - Atelier du CCFA Paris - 3 décembre 2009 Une interaction spatiale entre transport de voyageurs et transport de marchandises

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS

CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS Eveil urbain CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS à VILLENAVE D ORNON - - Opération organisée par la Communauté Urbaine de Bordeaux dans le cadre du projet : «50

Plus en détail

L œil. du Tram Exposition. La genèse. Le soutien de la Fondation groupe RATP. en partenariat avec

L œil. du Tram Exposition. La genèse. Le soutien de la Fondation groupe RATP. en partenariat avec La genèse L œil Le souhait de la RATP de réaliser un travail artistique, impliquant des stagiaires de l Ecole de la Deuxième Chance, autour de l arrivée tramway (T5) à Sarcelles, Pierrefitte et Saint-Denis

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5 CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5 La cinquième réunion du conseil citoyen de Beauséjour a eu lieu le jeudi 21 mai 2015 à 18h30, à la Maison de quartier Beauséjour. Cette cinquième réunion

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Impact économique des Transports Urbains

Impact économique des Transports Urbains Impact économique des Transports Urbains L exemple du Réseau express régional en Île-de-France Thierry Mayer (SciencesPo) et Corentin Trevien (Insee-SciencesPo.-Crest) Mercredi 27 novembre 2013 Introduction

Plus en détail

110 initiatives pour la métropole

110 initiatives pour la métropole 110 initiatives pour la métropole Nom de l initiative : Donner à voir la métropole aux citoyens : une maquette partagée Collectivité membre présentant l initiative : Le Kremlin-Bicêtre Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées? GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?» Jean-Paul Ganem INTRODUCTION L Art découle de la création, et est parfaitement

Plus en détail

Montpellier à 30 km/h

Montpellier à 30 km/h Montpellier à 30 km/h Un rêve passéiste ou une voie d avenir pour une ville à taille humaine? Marc le Tourneur Expert mobilité - Collectif Montpellier Ville 30 16 janvier 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Réflexions

Plus en détail

Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir

Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir Il s agit bien là d un processus, et pas seulement d une finalité comme pourraient l être la démocratie participative ou la participation démocratique deux

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX INTRODUCTION MISE EN CONTEXTE La Vitrine culturelle de Montréal poursuit l objectif de mettre sur pied un projet d accueil culturel pour les étudiants

Plus en détail

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Montpellier - 2 décembre 2011 La problématique Les troubles

Plus en détail

Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation?

Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation? Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation? Camille Gardesse Le projet de réaménagement des Halles est l'objet d'une couverture médiatique ponctuelle mais il demeure peu étudié. Comment

Plus en détail

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL SPÉCIAL SIMI STAND E71 NIVEAU 2 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 2 décembre 2014 À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL 6 000 m 2 de bureaux dans

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier. Les objectifs pédagogiques. Les thèmes abordés dans cette exposition. Les intervenants.

Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier. Les objectifs pédagogiques. Les thèmes abordés dans cette exposition. Les intervenants. Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier Les objectifs pédagogiques Les thèmes abordés dans cette exposition Les intervenants Notre plus-value Tarifs Infos pratiques La Folie des Arts est une galerie

Plus en détail

Approche typologique des résidences d auteurs en France

Approche typologique des résidences d auteurs en France Approche typologique des résidences d auteurs en France Introduction La présence des auteurs dans la cité a toujours existé, depuis son inauguration dans l Antiquité à son institution en 1981, en passant

Plus en détail

Les Hommes d équipage

Les Hommes d équipage Les Hommes d équipage Projet de résidence sur un porte container de la compagnie CMA-CGM au départ du Havre à destination de Shangaï. Ce projet a le soutien de la DRAC de Haute Normandie, la compagnie

Plus en détail

MISSION. 20 organismes aux tables rondes Cinq consultations 200 personnes Un forum 140 personnes VISION

MISSION. 20 organismes aux tables rondes Cinq consultations 200 personnes Un forum 140 personnes VISION 1. Historique du projet 2. Étude de préfaisabilité (2005) 3. Dépôt du projet de centre de pétanque intérieur 4. Mandat d accompagnement (2010) 5. Comité d implantation (2010) 6. Consultations (2010-2011)

Plus en détail

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Centre 7400 (ancienne Institution des sourds-muets) Synthèse des s patrimoniales et des orientations de conservation 7400, boul. Saint-Laurent,

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide Cadre d analyse Définition juridique du crime de génocide L article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide

Plus en détail

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS AURAV Partie 2 DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS Du SCOT à la ville durable Une stratégie d investissement du territoire défini par le SCOT 11 sites stratégiques d

Plus en détail

Thèse. Le processus de décision dans le choix modal : importance des déterminants individuels, symboliques et cognitifs.

Thèse. Le processus de décision dans le choix modal : importance des déterminants individuels, symboliques et cognitifs. Thèse pour l obtention du grade de docteur de l Université de Grenoble sous la direction de Rémi Kouabenan Spécialité ISCE/Sciences Cognitives, Psychologie et Neurocognition Le processus de décision dans

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

Quadrilatère St-Laurent

Quadrilatère St-Laurent Quadrilatère St-Laurent Mémoire présenté à l attention de l Office de consultation publique de Montréal Par Alain Vranderick Juin 2009 Introduction Étant résidant de la grande région métropolitaine de

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Ton quartier à ton image!

Ton quartier à ton image! Relève le défi Ton quartier à ton image! 3 au 14 AOÛT 2015 5 jours de découvertes dans le quartier Centre-Sud en 5 missions de visites et rencontres avec des organismes du quartier + 5 jours pour produire

Plus en détail

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Développement en Axes, Objectifs et Actions Enseignement catholique de Paris Aux différents acteurs de l Enseignement catholique de Paris Chers amis,

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Fiche de recueil de proposition

Fiche de recueil de proposition Partage des activités : Dans la perspective du Grand Paris et du développement des activités liées à la construction (augmentation des besoins en béton prêt à l emploi et en matériaux de construction,

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Un projet culturel pour faire vivre le projet urbain Le contexte

Plus en détail

LE PROJET LOFTS IMPÉRIAL PERÇU PAR LES RÉSIDENTS DU QUARTIER SAINT-HENRI

LE PROJET LOFTS IMPÉRIAL PERÇU PAR LES RÉSIDENTS DU QUARTIER SAINT-HENRI IMPÉRIAL PERÇU PAR QUARTIER SAINT- Une population aux besoins criants En effet, on constate une forte croissance du nombre de propriétaires-occupants dans les secteurs longeant le canal de Lachine entre

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

PROJET GARE DES MINES FILLETTES. Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015

PROJET GARE DES MINES FILLETTES. Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015 PROJET GARE DES MINES FILLETTES Atelier partage et débat sur la programmation JEUDI 5 NOVEMBRE 2015 SOMMAIRE RETOUR SUR LA CONCERTATION Discussions LE PROJET GARE DES MINES FILLETTES Contexte du projet

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication et développement durable 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Mobilité et temporalités

Mobilité et temporalités Mobilité et temporalités L origine et la diffusion politiques temporelles Les origines en Italie 1990 : la loi de réforme de l administration italienne permet aux maires d harmoniser les horaires services

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes LIBAN POPULATION : 4,6 millions CAPITALE : Beyrouth MONNAIE : Livre Libanaise SUPERFICIE : taille moyenne d un département français DENSITÉ : 373 hab / km² ESPÉRANCE DE VIE : 79,7 ans ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE une analyse de Franco Bianchini NOVEMBRE 2008 PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008

REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008 REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008 Appel à projet- Cession Foncier Parcelles section R 15 & 16 13008 1 I OBJET DE L APPEL A PROJET La Communauté urbaine Marseille Provence

Plus en détail

LES VILLES ONT-ELLES UN AVENIR? Intervention de Jacques de Courson. Séminaire de prospective de la FONDA À la MACIF Paris, 22 novembre 2012

LES VILLES ONT-ELLES UN AVENIR? Intervention de Jacques de Courson. Séminaire de prospective de la FONDA À la MACIF Paris, 22 novembre 2012 LES VILLES ONT-ELLES UN AVENIR? Intervention de Jacques de Courson Séminaire de prospective de la FONDA À la MACIF Paris, 22 novembre 2012 Questions Un habitant de la Terre sur deux est urbain. A l horizon

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Confort. Argenteuil (95) Allégoria. La symphonie du bien-être pour tous... Vie de quartier Calme

Confort. Argenteuil (95) Allégoria. La symphonie du bien-être pour tous... Vie de quartier Calme Allégoria Argenteuil (95) La symphonie du bien-être pour tous... Nature Environnement Confort Vie de quartier Calme Faites le choix d un logement respectueux de l environnement (1) N 12 SARTROUVILLE HOUILLES

Plus en détail

Maison, Jardin, Lotissement :

Maison, Jardin, Lotissement : Université d Angers Ecole Supérieure des Beaux-Arts d Angers Maison, Jardin, Lotissement : Logiques d acteurs et processus de projet Séminaire 1 Organisé dans le cadre de la réponse à la consultation «ART,

Plus en détail

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié PARIS ET LA COP 21 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié 2 274 880 habitants 3 000 000 déplacements pendulaires par jour 32 000 000 de touristes par an ILE DE FRANCE 12.000.000 habitants

Plus en détail

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts:

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts: Guide pratique INFORMEZ votre assureur des dégâts: Prenez des photos en l état des locaux, matériels et marchandises avant tout nettoyage et/ou débarrassage Etablissez un inventaire de tous les dommages

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

PAYS-BAS JEUNES ARCHITECTES

PAYS-BAS JEUNES ARCHITECTES FONDATION EDF BOURSES JEUNES ARCHITECTES 2006 ARCHITECTURES DE L EAU Nenad Basic Ranstad - Delta Metropolis PAYS-BAS Exposition du 27 juin au 21 juillet 2008 Espace EDF Electra 6, rue Récamier 75008 Paris

Plus en détail

TABLE RONDE Jeudi 30 octobre Associer artistes et projet de ville, à l épreuve du terrain : questionnements, réalisations, joies et peines.

TABLE RONDE Jeudi 30 octobre Associer artistes et projet de ville, à l épreuve du terrain : questionnements, réalisations, joies et peines. TABLE RONDE Jeudi 30 octobre Associer artistes et projet de ville, à l épreuve du terrain : questionnements, réalisations, joies et peines. Participants : Compagnie Le Sablier : Pascal Dubois, metteur

Plus en détail

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT Le rôle social et écologique des jardins partagés Par Catherine CREUZE Les jardins partagés trouvent leur place dans la composante d un développement durable, force

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007 Opération de Rénovation Urbaine - La Galathée - Trois Communes i EDITO Votre participation très active à la concertation mise en place autour de l exposition dédiée à la Zone d Aménagement Concertée Galathée-Trois

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 7 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 PRU Neuhof : consultation de promoteurs - vente d'un terrain rue des Linottes. Le projet de rénovation urbaine prévoit une action globale sur l

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

DIAGPROD. 3 solutions. l outil du dialogue productif. pour débattre efficacement et rapidement

DIAGPROD. 3 solutions. l outil du dialogue productif. pour débattre efficacement et rapidement l outil du dialogue productif 3 solutions pour débattre efficacement et rapidement l outil du dialogue productif Un objectif Développer l agilité des organisations en favorisant : - l action collective,

Plus en détail

L ARC DE L INNOVATION DU GRAND PARIS

L ARC DE L INNOVATION DU GRAND PARIS L ARC DE L INNOVATION DU GRAND PARIS 1) Un défi métropolitain commun : l amélioration des quartiers populaires aux portes de Paris La bordure du périphérique constitue une des frontières les plus visibles

Plus en détail

Petit manuel à l usage des relations qui ont oublié de reposer leurs accords. Construction relationnelle, modèle luxe

Petit manuel à l usage des relations qui ont oublié de reposer leurs accords. Construction relationnelle, modèle luxe Petit manuel à l usage des relations qui ont oublié de reposer leurs accords Ce petit texte propose, sous forme de métaphores, de revisiter les engagements et/ou accords que toute relation (couple, professionnelle

Plus en détail

S.N.C.F Nuisances et problèmes de voisinage

S.N.C.F Nuisances et problèmes de voisinage S.N.C.F Nuisances et problèmes de voisinage Le Centre Ville de Sartrouville est au carrefour de nombreuses liaisons SNCF dont le trafic est sans cesse croissant Ligne Paris / le Havre («grandes lignes»)

Plus en détail

SEVRAN TERRE D AVENIR

SEVRAN TERRE D AVENIR Damien ROBERT Directeur Général de l EPA Plaine de France UN PROJET EMBLEMATIQUE DU GRAND PARIS ~ Redonner toute sa place à la banlieue ~ Créer une métropole multipolaire 2023 le Grand Paris Express à

Plus en détail

LA RÉHABILITATION URBAINE DANS LE CADRE DE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT

LA RÉHABILITATION URBAINE DANS LE CADRE DE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT LA RÉHABILITATION URBAINE DANS LE CADRE DE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT SERGIO BLANCO Responsable des Programmes de Coopération, OTC Algérie, AECID 32 Pendant la première partie de mon exposition, et

Plus en détail

L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design

L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design DESIGN ACT - L ÉCOLE EN AGENCE Ouverture Janvier 2017 // Ancienne Halle Alstom // Grand Paris // Saint Ouen /// 300 m 2 L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design L

Plus en détail

Le travail de l Atelier Jade

Le travail de l Atelier Jade Le travail de l Atelier Jade Jacques Devillers Graphiste de l invisible Jacques Devillers naît le 4 septembre 1921 à Amiens dans une famille d architectes. Après une formation en philosophie et un passage

Plus en détail

Zones de Rencontre et Accessibilité.

Zones de Rencontre et Accessibilité. Zones de Rencontre et Accessibilité. 14h30 : présentation par Jean-Jacques LELIEVRE. 1 Saint-Brieuc, en quelques chiffres... -Au sein d une agglomération qui compte 115 000 habitants, Saint-Brieuc est

Plus en détail

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation Philippe Barret GEYSER et DialTer www.comedie.org Journée sur le SCOT Autunois-Morvan Autun 25 septembre 2013

Plus en détail

Le projet de quartier durable Kronsberg à Hanovre: du montage à la mise en œuvre

Le projet de quartier durable Kronsberg à Hanovre: du montage à la mise en œuvre Le projet de quartier durable Kronsberg à Hanovre: du montage à la mise en œuvre Verena Schaeffer verena.schaeffer@unil.ch Journées européennes des éco-quartiers, 17.11.2010, Strasbourg Atelier «Construction

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Programmation urbaine et stratégie durable

Programmation urbaine et stratégie durable 11 e Rencontre franco-suisse des urbanistes Equipements Coopération & Rayonnement Programmation urbaine et stratégie durable François Yenny, architecte Suisse Divonne-les-Bains, 4 juillet 2014 Fil rouge

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIETE IMMOBILIER ANCIEN Le Parc Médéric A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense La Garenne-Colombes, une ville au charme protégé La Garenne-Colombes est une ville

Plus en détail

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 1 > SOMMAIRE Sa philosophie... Page 3 Sa genèse... Page 4 Objectifs du Jardin Partagé... Page 5 Emplacement... Page 5 Le partenariat... Page 6 Les bénéficiaires

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

RÉUNIONS DE QUARTIER 2015

RÉUNIONS DE QUARTIER 2015 RÉUNIONS DE QUARTIER 2015 DES RENDEZ VOUS ENTRE ELUS ET HABITANTS Document mis à jour le 26 mai 2015 EVREUX EN QUELQUES CHIFFRES 83 ème sur 100 en matière d attractivité : solde migratoire négatif : 1,6%

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail