Encadrement des contrats et des formulaires UN BREF HISTORIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Encadrement des contrats et des formulaires UN BREF HISTORIQUE"

Transcription

1

2 Encadrement des contrats et des formulaires UN BREF HISTORIQUE LOI DE 1962 Règles relatives à certains contrats de courtage (1985) LOI DE 1994 Des formulaires obligatoires

3 L AFFAIRE PROPRIO DIRECT (2008) Question : Peut-on modifier le formulaire de contrat de courtage obligatoire pour prévoir le paiement de frais d adhésion non remboursables dès la signature du contrat de courtage? Principe interprétatif de la LCI : une loi visant la protection du consommateur

4 L AFFAIRE PROPRIO DIRECT (2008) «[34] Le fait que la LCI a pour objet d assurer la protection du consommateur étaye également cette interprétation. J estime, en toute déférence, que la Cour d appel a commis une erreur d interprétation en examinant la législation à travers le prisme des principes de la liberté contractuelle et de la libre concurrence, plutôt que dans la perspective de la LCI, considérée comme une loi de protection du consommateur.»

5 Encadrement des contrats et des formulaires Loi sur le courtage immobilier de er mai 2010 : entrée en vigueur de l actuelle Loi sur le courtage immobilier

6 LOI DE 2010 Dispositions relatives aux contrats de courtage pour les petits immeubles résidentiels : Achat, vente, location, échange, immeuble principalement résidentiel de moins de 5 logements et condos résidentiels (art. 23) Contrat formé lorsque signé (art. 24) Remise d un double sur support papier ou autre (art. 25)

7 LOI DE 2010 Dispositions relatives aux contrats de courtage pour les petits immeubles résidentiels : Rétribution du courtier après l expiration du contrat (art. 27) Droit de résiliation de 3 jours (art. 28 et 29) Un client ne peut renoncer aux droits que lui confèrent ces dispositions (art. 30)

8 LOI DE 2010 Pouvoir réglementaire accru et entièrement dévolu à l'oaciq en matière de contrats et formulaires accru et entièrement dévolu à l OACIQ (art. 26 et 46 [13o] de la LCI) Consultation de la Chambre des notaires (art. 51 de la LCI)

9 Nouveau Règlement sur les contrats et formulaires 1er juillet 2012 : nouvelle réglementation sur les contrats et formulaires et nouveaux formulaires

10 Nouveau Règlement sur les contrats et formulaires Règles d application générale (applicables peu importe le type de transaction : résidentiel, commercial, hypothécaire) Interdiction d inclure dans un contrat une clause permettant d être rétribué avant que les services ne soient rendus (art. 16)

11 Nouveau Règlement sur les contrats et formulaires Règles particulières (contrat de courtage - immeuble résidentiel de moins de cinq logements) Interdiction d'inclure une clause de renouvellement automatique (art. 18) En l absence de date et d'heure d'expiration, expiration du contrat 30 jours après sa conclusion (art. 19)

12 Nouveau Règlement sur les contrats et formulaires Règles particulières (contrat de courtage - immeuble résidentiel de moins de cinq logements) Interdiction de réclamer ou de recevoir une rétribution si le contrat ne respecte pas les règles prévues au Règlement (art. 20) Interdiction de modifier un formulaire obligatoire édité par l OACIQ pour diminuer les obligations du courtier ou augmenter celles du client (art. 22)

13 Principales mentions requises au contrat de courtage immobilier Contrat visant tout immeuble (art. 13) : Identification des parties Objet et durée du contrat, identification de l'immeuble Prix et conditions de vente, d'achat ou de location Rétribution du courtier Possibilité pour les parties de recourir à la conciliation ou à l'arbitrage offert par l OACIQ pour régler un différend

14 Principales mentions requises au contrat de courtage immobilier Contrat visant un immeuble résidentiel de moins de cinq logements (mentions supplémentaires art. 17) : Toute avance de rétribution doit être versée au compte en fidéicommis du courtier et n être retirée que lorsque les services sont rendus et facturés Conditions de partage de rétribution offertes au courtier qui collabore à la transaction ainsi que les conséquences engendrées par les conditions proposées

15 Principales mentions requises au contrat de courtage immobilier Contrat visant un immeuble résidentiel de moins de cinq logements (mentions supplémentaires art. 17) : Droit de résiliation de 3 jours Sort du contrat si le courtier cesse ses activités ou change d agence Toute déclaration du vendeur portant sur l'immeuble et pertinente à la transaction

16 Principales mentions requises à la proposition de transaction immobilière Promesse d achat ou de location visant tout immeuble (art. 14) : Identification et coordonnées des parties Objet de la proposition de transaction Identification de l'immeuble Prix et conditions d'achat, de vente ou de location de l'immeuble Mode de paiement du prix (nécessité d un prêt hypothécaire)

17 Principales mentions requises à la proposition de transaction immobilière Promesse d achat ou de location visant tout immeuble (art. 14) : Modalités et conditions de signature de l'acte de vente ou du bail Le fait que toute déclaration du vendeur portant sur l'immeuble faite antérieurement à la proposition de transaction fait partie intégrante de celle-ci Conditions d'acceptation (date et heure d'expiration de la proposition)

18 Principales mentions requises à la proposition de transaction immobilière Promesse d achat ou de location visant un immeuble résidentiel de moins de cinq logements (mentions supplémentaires art. 21) : Conditions d'inspection de l immeuble et conditions d'annulation de la proposition à la suite de l'inspection Date d'occupation des lieux

19 Nouveaux formulaires Obligation d utiliser les formulaires édités et déclarés obligatoires par l OACIQ (art. 11) 17 nouveaux formulaires obligatoires 18 nouveaux formulaires recommandés

20 Nouveautés formulaire obligatoire PA Inspection de l immeuble PA

21 Nouveautés formulaire obligatoire PA Inspection de l immeuble PAD

22 Nouveautés formulaire obligatoire PA Examen de documents par l acheteur PAD

23 Nouveautés formulaire obligatoire PA Le certificat de localisation - copropriété divise PAD

24 Nouveau formulaire obligatoire Déclarations du vendeur sur l immeuble (DV) Un formulaire visant à : Fournir à l acheteur le plus d information possible sur l immeuble qu il se propose d acquérir Comprend les déclarations minimales que l on trouvait autrefois sur la PA

25 Nouveau formulaire obligatoire Déclarations du vendeur sur l immeuble (DV) Un formulaire visant à : Permettre au vendeur de déclarer ce qu il sait sur son immeuble Complété par le courtier avec le vendeur Explications et précisions au besoin Documentation soutenant les déclarations

26 Nouveau formulaire obligatoire Déclarations du vendeur sur l immeuble (DV) Déclarations faites au meilleur de la connaissance du vendeur : D15. SIGNATURES (TOUS LES EXEMPLAIRES DOIVENT PORTER LES SIGNATURES ORIGINALES) Le vendeur déclare que les renseignements contenus au présent document ont été donnés en toute bonne foi et au meilleur de sa connaissance et reconnaît, par la présente, qu une copie de ce document pourra être remise à tout acheteur éventuel, à toute agence, à tout courtier de même qu à l inspecteur en bâtiments ou à toute autre personne impliquée dans la transaction. Il fournira, par écrit à l agence ou au courtier qui le représente et, le cas échéant, à l acheteur, dès qu il en aura connaissance, toute information additionnelle se rapportant à l immeuble. Signé à le DATE,à h, Signé à. le, DATE IDENTIFICATION : VENDEUR 1 (EN MAJUSCULES) IDENTIFICATION : VENDEUR 2 (EN MAJUSCULES) SIGNATURE : VENDEUR 1 SIGNATURE : VENDEUR 2 TÉMOIN TÉMOIN,à h. ACCUSÉ DE RÉCEPTION L acheteur reconnaît avoir reçu copie des présentes déclarations du vendeur. Signé à, Signé à,

27 Le formulaire Demande de renseignements au syndicat des copropriétaires Le copropriétaire-vendeur autorise le syndicat à fournir au courtier les renseignements relatifs : Aux charges communes Au fonds de prévoyance À l état des finances du syndicat À l existence de procédures judiciaires contre ou par le syndicat

28 Le formulaire Demande de renseignements au syndicat des copropriétaires Le copropriétaire-vendeur autorise le syndicat à fournir au courtier les renseignements relatifs : À l assurance de l immeuble À l existence d avis de contravention Aux travaux effectués sur la partie privative pouvant affecter les parties communes Aux règlements de la copropriété Aux travaux importants à venir

29 Conclusion Merci de votre présence!

30

Inutilisable. NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage écrit est conclu avec une personne physique.

Inutilisable. NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage écrit est conclu avec une personne physique. NOM DE L AGENCE DU CRTIER NOM DE L AGENCE DU CRTIER ADRESSE DE L ÉTABLISSEMENT, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE, CRRIEL REPRÉSENTÉ PAR NUMÉRO DE PERMIS NOM DE LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS ADRESSE DE L ÉTABLISSEMENT, NUMÉRO

Plus en détail

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ)

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ) FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ DIVISE Inutilisable FRACTION pour D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le

Plus en détail

PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE

PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE INTRODUCTION Afin de continuer de remplir leurs devoirs et obligations, compte tenu de l évolution des pratiques professionnelles

Plus en détail

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR PROMESSE D ACHAT * Il est à noter que la présente promesse d achat ne constitue qu un simple outil pouvant être utile afin de guider les parties lors d une transaction immobilière. Chaque transaction est

Plus en détail

Référentiel de compétences en courtage immobilier commercial Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ

Référentiel de compétences en courtage immobilier commercial Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec, septembre 2010 Tous droits réservés. Le référentiel de compétences est un guide qui permet

Plus en détail

PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME IMMOBILIER DU COLLÈGE

PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME IMMOBILIER DU COLLÈGE CONFÉRENCE PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME IMMOBILIER DU COLLÈGE COLLOQUE Courtiers, êtes-vous prêts pour les prochains défis de votre profession? 30 mai 2008 Par : Francine Forget, directrice générale

Plus en détail

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE 1. IDENTIFICATION DES PARTIES NOM, ADRESSE, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE ET COURRIEL DU LOCATAIRE 1 ET, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON REPRÉSENTANT, LIEN AVEC LE LOCATAIRE

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

PROMESSE D ACHAT. l' «acheteur» (nom), (téléphone, domicile) ; (téléphone, bureau). (téléphone, domicile) ; (téléphone, bureau).

PROMESSE D ACHAT. l' «acheteur» (nom), (téléphone, domicile) ; (téléphone, bureau). (téléphone, domicile) ; (téléphone, bureau). PROMESSE D ACHAT La présente promesse d achat est conclue entre : l' «acheteur» (nom), (domicile actuel) (téléphone, domicile) (avec coacquéreur) (nom) domicile actuel) (téléphone, domicile) et le «vendeur»

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel :

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel : CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : Courriel : 2. OBJET DU CONTRAT Les services de L'INSPECTEUR sont retenus par l'acheteur (LE

Plus en détail

POLITIQUE DE RELATIONS AVEC LES MÉDIAS

POLITIQUE DE RELATIONS AVEC LES MÉDIAS POLITIQUE DE RELATIONS AVEC LES MÉDIAS Service des communications et relations publiques Juillet 2014 1 TABLE DES MATIÈRES L OACIQ... 3 MISSION ET VISION DE L OACIQ 3 PUBLICS CIBLES 3 LE RÔLE DU SERVICE

Plus en détail

1.1 Le prix d'achat sera de dollars ( $) que l'acheteur convient de payer comme suit :

1.1 Le prix d'achat sera de dollars ( $) que l'acheteur convient de payer comme suit : OFFRE D ACHAT ADRESSE DE LA PROPRIÉTÉ : ACHETEUR : (nom, occupation, adresse, téléphone) Ci-après désigné(e)(s) «l'acheteur»; VENDEUR : (nom, occupation, adresse, téléphone) Ci-après désigné (e)(s) «le

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel :

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel : CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : 2. OBJET DU CONTRAT Les services de L'INSPECTEUR sont retenus par l'acheteur (LE CLIENT)

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES VIA CAPITALE DU MONT-ROYAL NOM DE L AGENCE DU CRTIER FORMULAIRE

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit :

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit : FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 PROMESSE D ACHAT MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ Inutilisable pour NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier 2015. 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Méthodologie...3 Aperçu de certaines problématiques relevées...4 Conclusion...6 Chambre de l assurance de dommages

Plus en détail

Garantie Construction Résidentielle (GCR) Gina Gaudreault, MBA Prés ident e-direc t ric e générale

Garantie Construction Résidentielle (GCR) Gina Gaudreault, MBA Prés ident e-direc t ric e générale Garantie Construction Résidentielle (GCR) Gina Gaudreault, MBA Prés ident e-direc t ric e générale Mai 2015 QUALITÉ CERTIFIÉE LA GCR S ENGAGE À AMÉLIORER LA QUALITÉ DE LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE AU

Plus en détail

Association des courtiers et agents immobiliers du Québec, février 2009 Tous droits réservés.

Association des courtiers et agents immobiliers du Québec, février 2009 Tous droits réservés. Le référentiel de compétences est un guide qui permet aux futurs courtiers de comprendre quelles compétences doivent être développées et maitrisées pour agir de façon éthique et responsable dans sa pratique

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen Inutilisable pour NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente d un immeuble par NOTE un constructeur Le

Plus en détail

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant :

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant : OFFRE D ACHAT - IMMEUBLE UNIFAMILIAL 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 1 nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 2 ci-dessous collectivement nommés «acheteur»

Plus en détail

Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 7 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0

Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 7 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0 No Centris 28386404 (En vigueur) 219 000 $ 1423 Rue Gibbon Chomedey (Laval) H7W 4X6 Région Quartier Près de Plan d'eau Laval Autres rue Éliot Genre de propriété Appartement À un étage Année de construction

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : (ci-après désigné L'INSPECTEUR) (ci-après désigné(s) LE CLIENT) A.I.B.Q Membre No.: T.P.S # T.V.Q. # Téléphone : Courriel

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Copropriété : des solutions à portée de main. Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec

Copropriété : des solutions à portée de main. Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec Copropriété : des solutions à portée de main Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec Journée de l assurance de dommages 17 mars 2015 Une situation réversible En 2013, 50% des dommages causés par

Plus en détail

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET 2001 COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES Ce document est également disponible en allemand et en anglais. Objectifs Le guide de bonne

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER InfoMaison No.01 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan LE PETIT 2016/17 IMMOBILIER Les pratiques clés en 25 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ALUR : loi pour l Accès au Logement et un Urbanisme Rénové BBC : Bâtiment

Plus en détail

Trouvez les mots Guide des clauses types immobilières

Trouvez les mots Guide des clauses types immobilières Trouvez les mots Guide des clauses types immobilières Novembre 2005 Table des matières Avertissement : photographies illustrant l intérieur de l immeuble et visites libres 4 Pénalité 5 Exclusion de la

Plus en détail

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier. Contrats - Délais de "repentir" du consommateur.

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier. Contrats - Délais de repentir du consommateur. CNAFC CONSOMMATEURS Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier Contrats - Délais de "repentir" du consommateur. Pourquoi cette fiche. La règle est que l'engagement initial

Plus en détail

Offre d achat propriété résidentielle*

Offre d achat propriété résidentielle* Offre d achat propriété résidentielle* (unifamiliale, copropriété ou terrain) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : Téléphone (jour) : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Téléphone (jour): Téléphone (jour):

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL

CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL CONVENTION DE SERVICE D INSPECTION PRÉACHAT D UN IMMEUBLE RÉSIDENTIEL 1. PARTIES La présente convention de service est conclue Entre et Claude Couture inspecteur en bâtiments 1765, rue Roberval Québec

Plus en détail

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages AGENTS ET COURTIERS EN ASSURANCE Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages Lors de la souscription initiale et lors des renouvellements

Plus en détail

COURTAGE IMMOBILIER RÉSIDENTIEL

COURTAGE IMMOBILIER RÉSIDENTIEL COURTAGE IMMOBILIER RÉSIDENTIEL Consignes de l évaluation certificative INFORMATIONS GÉNÉRALES POUR L ÉVALUATION CERTIFICATIVE Méthodologie À la suite de divers travaux et analyses visant à déterminer

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

courtage hypothécaire

courtage hypothécaire Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Le référentiel de compétences est un guide qui permet aux futurs courtiers de comprendre quelles compétences doivent être développées et maitrisées pour

Plus en détail

Les services offerts par le courtier collaborateur

Les services offerts par le courtier collaborateur Les services offerts par le courtier collaborateur C est le courtier qui représente l acheteur AOÛT 2014 PM114 LES OBLIGATIONS Au Québec, la loi provinciale impose aux courtiers immobiliers certaines obligations

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE SOUS-LOCATION RÉSIDENTIELLE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 9 Le louage Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu Le louage Le contrat de location de meuble Le bail de logement Le bail commercial 2 Objectifs Après la lecture du chapitre,

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo...

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo... Table des matières Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31 partie I Achat d un condo... 35 1. J amorce ma réflexion sur l achat d un condo,

Plus en détail

Rapport des opérations en fidéicommis

Rapport des opérations en fidéicommis Rapport des opérations en fidéicommis Instructions Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec, 21 Tous droits réservés. Table des matières Contenu du rapport...4 Comment remplir le

Plus en détail

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie 22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7 La copropriété divise, un mode de vie Un choix personnel........................ 15 La proximité du voisinage................... 16 Les limites à observer......................

Plus en détail

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL Exemple de réponses Scénario 2 Important : ce que vous trouverez ci-joint n est qu un exemple d un examen complété en courtage immobilier commercial qui démontre la maîtrise de l ensemble des compétences.

Plus en détail

OFFRE D'ACHAT. (ci-après appelée l'a Offre»)

OFFRE D'ACHAT. (ci-après appelée l'a Offre») OFFRE D'ACHAT (ci-après appelée l'a Offre») Par : NOMISOCIÉTÉ : re~résentée Dar : ADRESSE (ci-après appelée Il) À: GILLES BESNER, BESTRUST, SELON JUGEMENT (ci-après appelée le ) L'acheteur offre par les

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

1 782 $ (2014) Frais de cop. (80 $/mois) 960 $ 20 500 $ Scolaires. Eau Electricité 656 $ Mazout Gaz

1 782 $ (2014) Frais de cop. (80 $/mois) 960 $ 20 500 $ Scolaires. Eau Electricité 656 $ Mazout Gaz No Centris 19407957 (En vigueur) 174 Boul. Rousseau Châteauguay J6J 4Y9 Région Montérégie Quartier Près de Principale Plan d'eau Genre de propriété Appartement À étages Année de construction Date de livraison

Plus en détail

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers.

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. 1 Le DPE 2011, comment ça marche? 2 Un DPE à quoi ça sert? Un

Plus en détail

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat Acheter une propriété est sûrement l une des transactions les plus importantes de votre vie. C est un projet excitant qui demande néanmoins, beaucoup de temps et d énergie. En tant que professionnel de

Plus en détail

IMMOBILIER SERVICE / REGIE DES CELESTINS 6 place des Célestins LYON

IMMOBILIER SERVICE / REGIE DES CELESTINS 6 place des Célestins LYON MANDAT EXCLUSIF DE VENTE EN CAS DE DÉMARCHAGE N (article 6 loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et article 72 décret n 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération à la charge du vendeur) LE MANDANT LE MANDATAIRE

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ

LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ HONORAIRES SPECIAUX DU SYNDIC ET TRAVAUX L article 17 de la loi crée un nouvel article 18-1 A à la loi du 10 juillet 1965 qui prévoit que seuls certains travaux votés en assemblée

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel :

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel : CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL Numéro de dossier 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : 2. OBJET DU CONTRAT Les services de L'INSPECTEUR sont retenus par l'acheteur

Plus en détail

Le site est donc destiné à être utilisé par les membres de la communauté ImmoGoodDeal afin :

Le site est donc destiné à être utilisé par les membres de la communauté ImmoGoodDeal afin : Les présentes Conditions Générales d'utilisation s'appliquent, sans restriction ni réserve à l'ensemble des services proposés par OXYGENET sur son site Internet IMMOGOODDEAL.FR, à savoir : La mise en relation

Plus en détail

Mémoire suite au. Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier. Sutton (Québec), Services Immobiliers Inc.

Mémoire suite au. Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier. Sutton (Québec), Services Immobiliers Inc. Mémoire suite au Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier Sutton (Québec), Services Immobiliers Inc. 30 septembre 2015 SUTTON - QUÉBEC Présentation de l auteur Fondé par monsieur

Plus en détail

LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE

LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE La loi ALUR (pour l accès au logement et un urbanisme rénové), qui est sur le point d être promulguée, a notamment pour objectif de

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

Promesse unilatérale de vente d immeuble

Promesse unilatérale de vente d immeuble http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Promesse unilatérale de vente d immeuble Auteur: Me François Collon, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

AVANT PROJET DE LOI INSTITUANT LE NOUVEAU CODE DE PROCÉDURE CIVILE

AVANT PROJET DE LOI INSTITUANT LE NOUVEAU CODE DE PROCÉDURE CIVILE CI 049M C.G. Code de procédure civile MÉMOIRE Février 2012 AVANT PROJET DE LOI INSTITUANT LE NOUVEAU CODE DE PROCÉDURE CIVILE Présenté à la Commission des institutions par L OACIQ, UN ORGANISME AYANT POUR

Plus en détail

KIT FISCAL RESIDENCE LMNP

KIT FISCAL RESIDENCE LMNP KIT FISCAL RESIDENCE LMNP Vous trouverez ci-joint le «KIT FISCAL LMNP» du Cabinet AUGEFI. Si vous optez pour les services de notre cabinet, nous vous demandons de bien vouloir remplir la mission prévue

Plus en détail

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES 03 Novembre 1995 - 2 - ENTRE : LA CAISSE DE PREVOYANCE SOCIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, agissant

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES DU SERVICE DE DISTRIBUTION 8.1.1 DROIT AU TARIF LE PLUS AVANTAGEUX Le client a le droit de bénéficier du tarif le plus avantageux, selon

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Faire appel à Osélia Pro implique l acceptation entière et sans réserve des conditions ci-dessous. En sa qualité de prestataire de nettoyage professionnel Osélia Pro, est

Plus en détail

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable Page 1 de 5 Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable La présente annexe est une annexe à l acte de prêt hypothécaire intervenu en date du devant M e (l «Acte») entre : (l

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Loi HAMON Allianz Courtage L objectif de la loi Hamon Quel est le besoin des assurés? Comparer les offres d assurance, faire jouer la concurrence La réponse apportée par la

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux Euro-Courtage L'immobilier sur mesure Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux 1 La société Euro-Courtage : «Proximité disponibilité - flexibilité» Euro-Courtage, société dynamique active sur l

Plus en détail

La gestion d une copropriété

La gestion d une copropriété La gestion d une copropriété Par: Me Angie Pelonis, notaire Lambert, Perron-Oddo, Pelonis & Associés La copropriété divise La mode de propriété appelée la «copropriété divise» est régie par les lois du

Plus en détail

MÉMOIRE DU RGCQ SUITE AU RAPPORT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER

MÉMOIRE DU RGCQ SUITE AU RAPPORT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER MÉMOIRE DU RGCQ SUITE AU RAPPORT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER ADRESSÉ À M. CARLOS J. LEITÃO, MINISTRE DES FINANCES REGROUPEMENT DES GESTIONNAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

Oui (1996) Étage. Cadastre parties communes 2336076 acceptée 2 073 $ (2015) 428 $ (2014)

Oui (1996) Étage. Cadastre parties communes 2336076 acceptée 2 073 $ (2015) 428 $ (2014) No Centris 23922685 (Vendu nbre de jrs 123) 221 000 $ 5895 Rue St-André Rosemont/La Petite-Patrie (Montréal) H2S 2K3 Région Quartier Près de Plan d'eau Montréal La Petite-Patrie boul Rosemont Genre de

Plus en détail

Revenus mensuels (résidentiel) - 3 unité(s)

Revenus mensuels (résidentiel) - 3 unité(s) Luc Fournier, Courtier immobilier agréé GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 793, RUE MONT-ROYAL EST MONTREAL (QC) H2J 1W8 http://www.suttonquebec.com 514-529-1010 Télécopieur : 514-597-1032

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Dépêche 2010-03 OBJET : PROJET DE MODIFICATION DES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET RÈGLEMENTS DE L ACI

Dépêche 2010-03 OBJET : PROJET DE MODIFICATION DES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET RÈGLEMENTS DE L ACI Dépêche 2010-03 Le présent document contient des renseignements qui intéresseront vos membres. Nous vous remercions à l avance de votre collaboration en leur transmettant ces renseignements. OBJET : PROJET

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL COVTIO D SRVIC D'ISPCTIO D'U IMMUBL PRICIPALMT RÉSIDTIL 1. PARTIS TR : (ci-après désigné(s) L CLIT) Représenté par : ( o du membre (ci-après désigné L ISPCTUR) T.P.S. # : T.V.Q. # : ) Téléphone : Courriel

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 NATURE JURIDIQUE ET CONDITIONS DE FORMATION DU CONTRAT DE COURTAGE IMMOBILIER... 5

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 NATURE JURIDIQUE ET CONDITIONS DE FORMATION DU CONTRAT DE COURTAGE IMMOBILIER... 5 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION.......................................1 PARTIE I- NATURE JURIDIQUE ET CONDITIONS DE FORMATION DU CONTRAT DE COURTAGE IMMOBILIER................. 5 CHAPITRE I- NATURE JURIDIQUE

Plus en détail

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien)

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) TITRE 1 : NATURE DE LA GARANTIE DE RACHAT Article 1 er : Nature et portée de la garantie Une garantie de rachat est offerte par l organisme

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Règlement de la consultation Marché de Fournitures Les Services Techniques Mairie annexe de Porticcio Tel : 04.95.25.29.27 Fax : 04.95.25.06.21

Plus en détail

Informations européennes normalisées en matière de crédit aux consommateurs 1. Identité et coordonnées du prêteur / de l'intermédiaire de crédit

Informations européennes normalisées en matière de crédit aux consommateurs 1. Identité et coordonnées du prêteur / de l'intermédiaire de crédit Informations européennes normalisées en matière de aux consommateurs 1. Identité et coordonnées du prêteur / de l'intermédiaire de Prêteur Novum Bank Limited Adresse 4 e étage, immeuble Global Capital,

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE PREAMBULE

ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE PREAMBULE ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE Entre, Les différentes entreprises appartenant au périmètre de la Représentation Syndicale de Groupe représentée

Plus en détail

La suppression du poste de gardien

La suppression du poste de gardien La suppression du poste de gardien Comment ça marche Comment ça marche? Pourquoi supprimer? Avantages et inconvénients? Quelles économies? Cadre légal et réglementaire Réduction n est pas suppression Si

Plus en détail

La Lettre DIAGNOSTIQUEURS

La Lettre DIAGNOSTIQUEURS La Lettre Juillet 2014 DIAGNOSTIQUEURS L IMPACT DE LA LOI ALUR SUR LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS L EVOLUTION JURISPRUDENTIELLE DU DIAGNOSTIC LOI CARREZ De Clarens, courtier spécialisé en assurances auprès

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

Code des postes et des communications électroniques. Projet de modification du code des postes et des communications électroniques. Article L.

Code des postes et des communications électroniques. Projet de modification du code des postes et des communications électroniques. Article L. Projet d ordonnance relative à l économie numérique Dispositions prises en application du c) du 5 de l article 1 er de la loi n 2014-2 du 2 janvier 2014 habilitant le Gouvernement à simplifier à sécuriser

Plus en détail

Devenir assistant immobilier - cycle certifiant (Formation conforme loi ALUR)

Devenir assistant immobilier - cycle certifiant (Formation conforme loi ALUR) 16 Jours Devenir assistant immobilier - cycle certifiant (Formation conforme loi ALUR) dans IMMOBILIER - METIER IMMOBILIER Objectifs de la formation Maitriser le langage immobilier Développer ses connaissances

Plus en détail

MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant

MANDAT MULTIPLE Open Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant N d ordre : N de registre : MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant LE MANDANT : M. Mme Mlle Nom :...Prénom :...

Plus en détail

460 $ (2011) Nbre pièces 3 Nbre chambres 1+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0

460 $ (2011) Nbre pièces 3 Nbre chambres 1+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0 No MLS 8731767 (En vigueur) 249 000 $ + TPS/TVQ 1100 Rue de la Montagne, app. 909 Ville-Marie (Montréal) H3G 0A1 Région Quartier Près de Plan d'eau Montréal Centre Ouest René-Lévesque Genre de propriété

Plus en détail

«Les deuxièmes rencontres des syndics bénévoles» LE SYNDIC BENEVOLE ET SES MISSIONS ADMINISTRATIVES

«Les deuxièmes rencontres des syndics bénévoles» LE SYNDIC BENEVOLE ET SES MISSIONS ADMINISTRATIVES «Les deuxièmes rencontres des syndics bénévoles» LE SYNDIC BENEVOLE ET SES MISSIONS ADMINISTRATIVES Etre syndic bénévole : en pratique La gestion administrative fait partie intégrante de la gestion d une

Plus en détail

Offre d achat immeuble à revenus*

Offre d achat immeuble à revenus* Offre d achat immeuble à revenus* (usage résidentiel seulement) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Ci-après l «Acheteur» VENDEUR 2 : 2. OBJET DU CONTRAT Ci-après le «Vendeur»

Plus en détail