LOGE M EN OCCUPE RETOUR SUR LES ASSEMBLÉE GÉNÉRALES DE NOS REGROUPEMENTS NATIONAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOGE M EN OCCUPE RETOUR SUR LES ASSEMBLÉE GÉNÉRALES DE NOS REGROUPEMENTS NATIONAUX"

Transcription

1 RETOUR SUR LES ASSEMBLÉE GÉNÉRALES DE NOS REGROUPEMENTS NATIONAUX Le mois de septembre est celui de la rentrée. Au comité logement cela signifie l adoption de nos plans d action pour la prochaine année. Nous sommes membres de deux regroupements nationaux le RCLALQ et le FRAPRU. Nous adhérons donc au plan d action qui est adopté lors des assemblées générales. Le Front d action populaire en réaménagement urbain(frapru) tenait la sienne les 10 et 11 septembre. Lors de cette assemblée plusieurs actions ont été adoptées, dont une manifestation nationale le 3 décembre prochain, qui vise à dire au gouvernement Harper d investir davantage dans la construction de logements sociaux. Nous avons aussi prévu une semaine d actions dans le cadre des élections municipales ainsi que des pressions pré bugétaire pour faire bouger le gouvernement du Québec sur la question du programme Accès-logis. Au RCLALQ, nous avons aussi discuté de notre plan d action pour l automne 2009 et plusieurs activités ont été adoptées. Entre autres, les mercredis des horreurs tout au long du mois d octobre. Ces actions dénoncent l insalubrité et redemandent au gouvernement un Code du logement provincial. Nous avons aussi décidé de poursuivre la campagne pour un contrôle des loyers par l instauration d un registre des baux. Donc nous continuons de récolter des signatures pour notre pétition afin d aller la déposer à la fin de la session parlementaire de juin. Nous avons donc beaucoup de pain sur la planche au cours des prochains mois. Plusieurs activité sont à venir et nous aurons besoin de votre support afin de les mener à bien. LOGE M EN OCCUPE Bulletin du Comité logement Ahuntsic-Cartierville les enjeux des élections municipales Les élections municipales sont un moment privilégié pour mettre de l avant nos préoccupations locales. En effet, le 1er novembre, les citoyennes des municipalités du Québec éliront leur maire ou mairesse. À Montréal, nous profitons de cette période pour rappeler certaines de nos revendications. Tou d abord, une réserve foncière. En fait, la réserve foncière consiste à mettre de côté des terrains ou des immeubles, de les conserver, dans l'objectif d'y construire ou de les convertir en logements sociaux. De nombreux terrains ou immeubles publics sont vacants ou sous utilisés selon nous. Avec un peu de volonté politique, les autorités municipales pourraient assurément les réserver afin d y construire des logements sociaux. De plus, nous revendiquons,, à Montréal, une meilleure application du Règlement sur la salubrité et l'entretien des logements locatifs. En effet, bien que nous disposions d'une réglementation, cette dernière est appliquée de façon inégale d'un arrondissement à l'autre. De plus, les inspecteurs sont peu portés à appliquer les mesures les plus punitives envers les propriétaires délinquants. Le service des permis et des inspections a plutôt tendance à leur envoyer des avis plutôt que de les forcer à prendre leurs responsabilités en leur imposant des amendes ou en faisant les travaux en lieu et place des propriétaires en leur enrefilant la facture. N'oublions pas que la Ville a aussi le pouvoir d'exproprier les propriétaires délinquants. Évidemment, bien que nous revendiquions qu'elle applique ce pouvoir auprès de certains propriétaires récalcitrants, la Ville n'a jamais démontré de réelle volonté de le faire. 12 Suite du texte à la page > 1

2 Bonjour, Nous sommes Laurence et Vanessa, deux étudiantes en techniques de Travail social du Cégep de Saint-jérôme. C'est avec un grand plaisir que nous serons stagiaires au comité logement Ahuntsic-Cartierville jusqu'au mois de décembre dans le cadre de notre stage communautaire. Nous serons présentes au bureau du CLAC deux jours par semaine, c'està-dire les mardis et les mercredis. Nous avons choisi ce stage, car la défense de droit des locataires nous tient à cœur et cela représentait un beau défi pour nous. Nous sommes donc très heureuse et enthousiasme de nous occuper de l'assemblée publique. Nous avons excessivement hâte de vous connaître. Au plaisir! Vanessa et Laurence Nos stagiaires Vanessa et Laurence Loge m en occupe est publié six fois l an par le Comité logement Ahuntsic-Cartierville (CLAC), organisme à but non lucratif voué à la défense des droits des locataires et du droit au logement. Le CLAC réalise sa mission grâce au financement de Centraide du Grand Montréal, du SACAIS (Secrétariat à l action communautaire autonome et aux initiatives sociales), de la contribution au secteur et de la CRC. Le CLAC est membre du FRAPRU (Front d action populaire en réaménagement urbain) et du RCLALQ (Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec). Rédaction et mise en page: Jacynthe Morin et Dominique Perrault Collaboration:MarcGosselin,Vanessa, Laurence,Andréane et Valérie Toute reproduction est appréciée surtout si on en mentionne la source. Les membres du CLAC sont bienvenues pour participer à la production du bulletin. Comité logement Ahuntsic-Cartierville rue Laverdure, local E-208 Montréal, Québec H3L 2L9 L'Amérique latine, L'Argentine invente le logement social "anti-subprime" Alors que le secteur de l'immobilier aux États-Unis est en pleine déconfiture, des projets alternatifs de logements populaires s'imposent à l'extrême sud du continent. De Buenos Aires à São Paulo, des coopératives d'habitants s'organisent pour atténuer les ravages de la crise du logement. L'ancienne fabrique de peinture du quartier populaire de Parque Patricio, à Buenos Aires, a été transformé en un complexe ultra-moderne de 326 logements sociaux. Une rénovation comme tant d'autres dans une mégalopole minée par les problèmes de logement et d'exclusion? Absolument pas. Achevé à la fin de l'année 2006, l'édifice "Monteagudo", du nom d'une des rues qui longent l'édifice, a été construit par un peu plus de 300 membres d'un des mouvements de chômeurs les plus connus d'argentine, le Movimiento territorial de liberacion (MTL). Les familles qui l'habitent aujourd'hui, adhèrent elles aussi à ce collectif de piqueteros à la pointe de la contestation politique au pays des Kirchner. Du logement social donc, construit par des sans-emploi, et pour des sans-emploi. De l'auto construction dernier cri. Le projet s'est enclenché dès 2000 grâce à l'adoption d'une loi municipale autorisant l'institut du logement de Buenos Aires à accorder des taux très bas (de 0 et 4 %) à des coopératives autogérées. Le MTL s'est engouffré dans la brèche et a mis sur pied sa propre coopérative, "Emetele" [les trois initiales du collectif, en espagnol], pour obtenir ce type de prêt. Le mouvement a ensuite acheté le terrain ( euros), travaillé avec un cabinet d'architectes qui a accepté de baisser ses prix pour l'occasion, et enfin lancé ce gigantesque chantier d'une durée de deux ans et demi. Un premier noyau de chômeurs et de travailleurs informels a été recruté, tous dotés d'une expérience dans le secteur de la construction. Lesquels se sont mis à former d'autres sansemploi, inexpérimentés dans le domaine. Un exemple de "stratégie intégrée", selon l'architecte espagnole Irène Fernandez Alvarez, qui a suivi de près la progression chantier: "En formant ses membres, la coopérative a généré des emplois, et leur a permis, par la suite, de financer leur propre habitation." 2 11

3 Le parti du maire Gérald Tremblay, Union Montréal, cherche à se faire réélire pour un troisième mandat. Dans notre arrondissement les candidates pour ce parti sont François Purcell, candidat à la mairie d'arrondissement, Diane Lemieux, Jocelyn Ann Campbell, Harout Chitilian et Leonardo Fiore. Pour le parti de Louise Harel, de Vision Montréal les candidates sont : Frédéric Lapointe, Étienne Brunet, Hasmig Belleli et Zaki Ghatvitian. Pour le part de Richard Bergeron de Projet Montréal, les candidates sont : Pierre Gagnier à la mairie, Émilie Thuillier, jean-françois Desgroseiller, Martin Bazinet et Pericles Creticos. Présentement, les programmes des différents partis politiques en matière de logement reste vague et sans grande substance. Par ailleurs, le parti Vision Montréal et projet Montréal se sont dit favorable à l instauration d un registre des baux lors du débat du 23 septembre dernier, un débat organisé par le FRAPRU. Vsion Montréal décrit brièvement sa vision des choses: L'enjeu majeur à Montréal est celui du manque de logements destinés aux familles. Il est impératif d'établir un plan d'action en ce sens, afin de retenir les familles dans la ville. D'autre part, l'enjeu de la mixité sociale en habitation doit également être pris en compte dans les politiques de l'administration municipale. Pour l instant, la question du logement est peu présente dans la campagne, ce qui nous porte à croire que les partis n ont pas de réelle vision à long terme pour aider les familes et les personnes seules à se loger décemment à un prix qui ne dépasse pas 25 % de leur revenu. RÉPONSES AU QUIZ DU LOCATAIRE L assemblée publique Nous avons le plaisir de vous annoncer qu une assemblée publique sur le logement social se tiendra le 5 décembre prochain. En effet, nous organiserons cette activité avec l'aide des membres militants et militantes. Nous souhaitons, lors de cette assemblée publique, discuter avec vous de votre vision du logement social, vous informer sur les différents types de logements sociaux, mais surtout nous souhaitons que vous nous alimentiez sur des pistes de solutions et de nouvelles revendications qui touchent notre arrondissement.le logement social est un sujet très préoccupant beaucoup de gens prèes de 2200 sont sur la liste d attente des HLM et près de 400 personnes attendent pour une place en coop ou OBNL. Comme vous le savez, depuis les trois dernières années, il n'y a pas eu de grandes assemblées publiques effectuées. C'est donc avec plaisir, que cette année, il y en aura une qui sera organisée par le comité logement Ahuntsic-Cartierville. Nous avons comme ambition de mobiliser de 200 à 300 personnes de l'arrondissement pour cette activité. Outre les membres militants, tous les citoyenes de l'arrondissement sont invitées à participer à cette assemblée publique. Contrairement à ce qu on pourrait penser, les logements sociaux (HLM, COOP et OBNL) ne s'adressent pas exclusivement à des personnes à faibles revenus. Malgré le fait, que les personnes défavorisées soient privilégiées dans l'accès aux logements sociaux, les personnes qui vivent un peu moins de précarité y ont accès et les coopératives s'adressent à tous. 1.c) le délai moyen est de 18,5 mois pour les causes 2. b dès qu il ne fait pas 21 degré le propriétaire a l obligation de chauffer 3.b) depuis quelques années Hydro-Québec doit fournir de l électricité entre le 1er novembre et le 31 mars. 4.b c est le propriétaire qui doit vous garantir un logement en bon état qui doit exterminer toutes formes de vermines C'est tous ensemble que nous pourrons faire en sorte que la situation du manque de logements sociaux changera à long terme. De plus, nous voulons inviter les élues de l'arrondissement, pour que ceux-ci connaissent les besoins des gens de la population de notre arrondissement. L'assemblée publique est un lieu de réflexion sur les logements sociaux et sur les désirs des locataires. C'est également un lieu de revendication et de réactualisation en matière de logements sociaux. Nous vous attendons en grand nombre. 10 3

4 L hiver approche: Qu en est-il du chauffage dans mon logement? Le comité logement tient à rappeler que, peu importe la période de l'année, votre logement doit être chauffé en tout temps à un minimum de 21 degrés Celsius. En effet, le propriétaire a l'obligation de chauffer votre logement si la température ambiante de celui-ci est inférieure à 21 degrés. En tout temps, les appareils de chauffage mis à votre disposition doivent pouvoir permettre d'atteindre cette température dans votre logement. S'il fait froid chez vous, avisez-en votre propriétaire! S'il refuse d'activer le chauffage pour rendre la température adéquate dans votre logement, envoyez-lui une mise en demeure lui rappelant son obligation. En cas de résistance, vous devrez ouvrir une demande à la Régie du logement pour que cette dernière intervienne afin de forcer le propriétaire à remplir son obligation. LE QUIZ DU LOCATAIRE 1. Quels sont les délais à la Régie du logement dans les causes civiles (coquerelles,réparations)? a) 72 heures pour les urgences b) 3 mois c) 18,5 mois 2. À quelle date le propriétaire a-t-il l obligation de chauffer votre logement? a)1er novembre b)en tout temps c) 15 octobre N'oubliez pas, en tant que locataire, vous avez le droit de profiter pleinement de votre logement et d'être bien chez vous, été comme hiver! que cessent les augmentations de loyers Pour ça prend un registre des baux! abusives, N'oubliez pas la campagne de pétition pour l'obtention d'un registre des baux. La pétition est disponible en ligne au et au Comité logement. Notre objectif est d'obtenir signatures et nous en sommes encore loin alors parlez-en à votre famille et vos amies. 3.Hydro-Québec peut couper le chauffage en tout temps durant l année? a)vrai b)faux 4. Qui est responsable d exterminer la vermine dans votre logement? a) vous b) le propriétaire c) la responsabilité est partagée 4 9

5 Septembre 2009 La vermine: Un fléau qui prend de l ampleur Si le locataire s'aperçoit de la présence de vermine dans son logement. Qu'il s'agisse de fourmis, de punaises, de souris, de rats, de coquerelles ou de n'importe quels autres insectes, c'est la responsabilité du propriétaire de les faire exterminer. Dans ces cas, il est impératif que le propriétaire agisse le plus rapidement possible puisque de négliger la situation risque d'entraîner la propagation et la multiplication de la vermine dans le logement concerné et les logements voisins. Bien des propriétaires tenteront de faire porter le blâme de la vermine au locataire, cependant, l'extermination des bestioles relève réellement de leur responsabilité. Le Comité logement Ahuntsic- Cartierville recommande de ne pas tarder dans l'envoi d'une mise en demeure pour aviser le propriétaire de la présence de vermine et lui demander d'agir. Si dans les 10 jours suivant la réception de la lettre le propriétaire n'agit pas, il est recommandé d'ouvrir sans tarder une demande à la Régie du logement. De plus, puisque la propagation de vermine est un enjeu de santé publique, les inspecteurs de l'arrondissement agiront rapidement et prendront ces questions très au sérieux. Il faut donc les contacter le plus rapidement possible afin qu'ils puissent inspecter le logement et envoyer un avis de non-conformité au propriétaire. Évidemment, certaines mesures peuvent faire en sorte de prévenir la propagation de vermine dans les logements. Pour les punaises notamment, il est conseillé d'éviter de ramasser des objets ou des meubles qui sont mis aux ordures. Concernant les meubles d'occasion, il est déconseillé de se procurer des meubles d'occasion rembourrés ou des matelas. Pour les autres meubles, il est important de les inspecter avec attention avant de les introduire dans le logement. La seule façon efficace de se débarrasser de la vermine, est en faisant appel à un exterminateur, expert sur cette question. Les produits bon marché que certains propriétaires utilisent sont généralement futiles et ne font que retarder la mise en place d'une solution efficace. Du changement dans l équipe J'ai récemment rejoint l'équipe du CLAC et je suis venue m'installer dans la ville de Montréal. Durant les 4 dernières années, j'ai participé comme bénévole dans le comité luttes à la pauvreté, où j'ai de la sensibilisation et de l'éducation populaire sur la question du logement social et de la pauvreté dans le quartier St-Sauveur de Québec. Puis, à titre d'administratrice, j'ai participé au comité mobilisation, dont le mandat était de sensibiliser et d'informer les gens sur les recours et les organismes qui pouvaient leur venir en aide. Mon passage par ce poste me semble donc en continuité avec les efforts que j'ai consentis pour maîtriser les éléments spécifiques du développement et de mon intérêt pour le milieu communautaire. Finalement, je serais très heureuse de vous rencontrer tous et toutes. Andréane Collard-Simard Je m'appelle Valérie et c'est avec joie que j'ai rejoint l'équipe du CLAC, depuis tout récemment. J'ai étudier en Gestion des Organisations à l'université de Sherbrooke ainsi qu'a l'institut International de Conciergerie, I.C.I. à Montréal. J'ai également œuvré dans le domaine du Communautaire, que se soit dans la création et l'animation d'ateliers pour mamans à la Maison de Naissance de Côte des Neiges. J'ai participé à l'agrandissement de la Maison de la Visite. J'ai eu le plaisir de faire partie du groupe fondateur de la Halte Répit Le petit Répit situé au Centre Communautaire Laverdure. Depuis toujours j'aspire à aider mon prochain, c'est donc tout naturellement que je me suis dirigée dans le Communautaire et en particulier la cause du logement, car c'est un besoin primaire qui doit être accessible à toutes et tous. Valérie Viel Septembre

6 Septembre 2009 BABILLARD Loge m en occupe est publié aux deux mois... Vous trouverez donc, dans le babillard, l ensemble des activités prévues au Comité logement pour toute cette période! Consultez-le souvent. ASSEMBLÉE PUBLIQUE SUR Pour plus d informations ou pour vous inscrire à l une de ces activités, appelez-nous au LE LOGEMENT SOCIAL DANS AHUNTSIC- CARTIERVILLE Quand : le samedi 5 décembre 2009 Ou : au sous-sol de l Église Saint-Charles Garnier 1191, rue Sauvé Est. Porte d entrée entre les rues Georges-Baril et de La Roche. Station de métro Sauvé puis autobus 121 vers l est. Quelle heure : 13 h à 16 h Inscrivez-vous avant le 19 novembre 2008 au comité logement Ahuntsic-Cartierville BABILLARD Les prochains ateliers auront lieu: Ateliers sur le logement social Date Mercredi 18 novembre mardi 19 janvier Heure 13h30-16h 18h-20h Comité des militants et militantes (CMM) Les prochaines réunions du Comité des Militants et Militantes auront lieu les : 4 2 décembre 2009 Comme d habitude, une soupe sera servie à 17 h et la réunion débutera à 18 h dans la cuisine du , rue Laverdure. Tous les membres du Comité logement désireux de s implique Manifestation FRAPRU jeudi le 3 décembre 2009 À Ottawa Pour demander des engagements dans le budget fédéral en matière de logement social. Pour plus d infos appelez au comité logement. Le comité sera fermé pour le temps des Fêtes du 17 décembre au 5 janvier. 6 7 Septembre 2009

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

LOGE M EN OCCUPE PLAN D ACTION 2010-2011. Retour sur les dernières activités la suite

LOGE M EN OCCUPE PLAN D ACTION 2010-2011. Retour sur les dernières activités la suite Retour sur les dernières activités la suite Le FRAPRU bloque un édifice des Forces aériennes du Canada à Ottawa : du logement social au lieu des F-35! Ottawa, le 27 octobre 2010 - Plus de 450 mal-logés

Plus en détail

Document d information

Document d information L E P A R C O U R S D U B A I L Document d information du Comité logement Ville- Marie de Montréal I LA RECHERCHE R DE LOGEMENT Quelques trucs lors de la visite Être accompagné d une personne (témoin)

Plus en détail

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Survol des enjeux principaux et propositions pour améliorer les conditions de logement dans le quartier Côte-des-Neiges La CDC

Plus en détail

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Responsabiliser les propriétaires Impliquer les locataires Objectifs Le Plan d action de lutte à l insalubrité des logements de la Ville de

Plus en détail

Guide sur le logement social

Guide sur le logement social Guide sur le logement social Comité logement Ahuntsic-Cartierville 10780 rue Laverdure local E-208 Montréal, Québec, H3L 2L9 Téléphone : 514-331-1773 Sur rendez-vous seulement clac@cooptel.qc.ca Comité

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur 301, rue de Carillon, Québec, Qc, G1K 5B3 Tél.:529-6158 courriel: cccqss@bellnet.ca Projet de politique d habitation de la Ville de Québec

Plus en détail

Les punaises de lit : le cas de Montréal Stéphane Perron MD, MSc, FRCPC Session de pré-conférence de l'acsp Dimanche13 juin 2010

Les punaises de lit : le cas de Montréal Stéphane Perron MD, MSc, FRCPC Session de pré-conférence de l'acsp Dimanche13 juin 2010 Les punaises de lit : le cas de Montréal Stéphane Perron MD, MSc, FRCPC Session de pré-conférence de l'acsp Dimanche13 juin 2010 Le retour de la punaise de lit Infestation mondiale à la fin des années

Plus en détail

Mémoire du Front d action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) Présenté à la

Mémoire du Front d action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) Présenté à la FRONT D ACTION POPULAIRE EN RÉAMÉNAGEMENT URBAIN 180, boul. René-Lévesque Est, local 105, Montréal (Québec) H2X 1N6 Téléphone : (514) 522-1010 Télécopieur : (514) 527-3403 Courriel : frapru@cooptel.qc.ca

Plus en détail

Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de construction de terrains sportifs extérieurs

Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de construction de terrains sportifs extérieurs CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA RÉSOLUTION CM15 0232 ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de

Plus en détail

Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Secteurs Beaumont et Parc et l avenir des locataires à Parc-Extension

Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Secteurs Beaumont et Parc et l avenir des locataires à Parc-Extension Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Secteurs Beaumont et Parc et l avenir des locataires à Parc-Extension Mémoire du Comité d action de Parc-Extension Présenté à l Office de consultation

Plus en détail

Le BAIL écrit. Augmentation de loyer La Régie du logement publie les taux d ajustement 2010

Le BAIL écrit. Augmentation de loyer La Régie du logement publie les taux d ajustement 2010 Le bulletin du Bureau d animation et information logement du Québec métropolitain Le BAIL écrit Augmentation de loyer La Régie du logement publie les taux d ajustement 2010 À chaque année, vers la fin

Plus en détail

4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo.

4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo. 4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo.ca Mémoire sur le Programme particulier d urbanisme (PPU) Du

Plus en détail

Pour un environnement paisible et sécuritaire Actualisation Février 2014

Pour un environnement paisible et sécuritaire Actualisation Février 2014 PLAN D ACTION 2011- EN SÉCURITÉ PUBLIQUE ET CIVILE DE L ARRONDISSEMENT D AHUNTSIC-CARTIERVILLE Pour un environnement paisible et sécuritaire Actualisation Février 2014 PLAN D ACTION 2011-1. LA POPULATION

Plus en détail

Bulletin d'information Parole d'exclues #5

Bulletin d'information Parole d'exclues #5 Page 1 sur 6 Subscribe Share Past Issues Translate View this email in your browser Le mot de Patrice, Déjà le dernier bulletin de l année 2014. Il y a encore tellement à dire et, surtout à faire. Mais

Plus en détail

Le Locataire. Bilan des activités du Comité Logement du Plateau Mont-Royal Du 1er avril 2008 au 31 mars 2009. Assemblée générale annuelle 10 juin 2009

Le Locataire. Bilan des activités du Comité Logement du Plateau Mont-Royal Du 1er avril 2008 au 31 mars 2009. Assemblée générale annuelle 10 juin 2009 le logement, c est un droit! Le Locataire Bilan des activités du Comité Logement du Plateau Mont-Royal Du 1er avril 2008 au 31 mars 2009 Le logement, c est un droit! Assemblée générale annuelle 10 juin

Plus en détail

Pour la reconnaissance du droit au logement dans le PMAD : C est 31 200 nouveaux logements sociaux sur 5 ans qu il nous faut!

Pour la reconnaissance du droit au logement dans le PMAD : C est 31 200 nouveaux logements sociaux sur 5 ans qu il nous faut! Pour la reconnaissance du droit au logement dans le PMAD : C est 31 200 nouveaux logements sociaux sur 5 ans qu il nous faut! Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal sur le Plan métropolitain

Plus en détail

Cahier du camp de formation des 10 et 11 août 2013 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante Version finale du 09 août 2013

Cahier du camp de formation des 10 et 11 août 2013 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante Version finale du 09 août 2013 Cahier du camp de formation des 10 et 11 août 2013 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante Version finale du 09 août 2013 Lieu Hameau l'oasis de Dunham 1964, chemin Scottsmore Dunham,

Plus en détail

Table des matières LE DROIT AU LOGEMENT ON EN PARLE... 4 LE LOGEMENT SOCIAL... 5 LES FORMATIONS... 11 LA PROMOTION DE L ORGANISME...

Table des matières LE DROIT AU LOGEMENT ON EN PARLE... 4 LE LOGEMENT SOCIAL... 5 LES FORMATIONS... 11 LA PROMOTION DE L ORGANISME... Table des matières LE DROIT AU LOGEMENT ON EN PARLE... 4 LE LOGEMENT SOCIAL... 5 LE SERVICE AUX LOCATAIRES... 9 LES FORMATIONS... 11 LES PUBLICATIONS... 13 LA PROMOTION DE L ORGANISME... 16 PARTENARIAT

Plus en détail

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Objectif Maximiser l efficacité des interventions visant

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

ON CAMPE POUR LE DROIT AU LOGEMENT!

ON CAMPE POUR LE DROIT AU LOGEMENT! MAI 2015 ON CAMPE POUR LE DROIT AU LOGEMENT! Les gouvernements fédéral et québécois doivent assumer leurs responsabilités et investir dans le logement social pour répondre aux besoins des dizaines de milliers

Plus en détail

MARCHE MONDIALE DES FEMMES

MARCHE MONDIALE DES FEMMES RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS MARCHE MONDIALE DES FEMMES Pour clôturer la Marche mondiale des Femmes, nous étions plus de 10,000 personnes à y participer (femmes,

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME ANNEXE III accès logis québec Programme qui favorise le développement de logements destinés à des ménages à revenus faibles ou modestes ainsi qu aux clientèles ayant des besoins particuliers en habitation.

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

Décret modifiant les décrets sur le personnel d entretien d édifices publics des régions de Montréal et de Québec

Décret modifiant les décrets sur le personnel d entretien d édifices publics des régions de Montréal et de Québec Décret modifiant les décrets sur le personnel d entretien d édifices publics des régions de Montréal et de Québec Mémoire présenté à la sous-ministre du Travail dans le cadre de la consultation sur un

Plus en détail

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Un mandat à plusieurs facettes

Plus en détail

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec Présenté à la Ville de Québec Québec, mars 2011 Québec et Est du Québec 1750, avenue de Vitré,

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE COOPÉRATIVE D'HABITATION?

QU'EST-CE QU'UNE COOPÉRATIVE D'HABITATION? QU'EST-CE QU'UNE COOPÉRATIVE D'HABITATION? Une coopérative d'habitation, c'est un immeuble ordinaire, petit ou grand, neuf ou âgé - mais toujours rénové -, où habitent des personnes qui sont à la fois

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie Intervention du Président du Conseil d'administration, S.E. l'ambassadeur Apolinario

Plus en détail

Bilan 2011-2012. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit

Bilan 2011-2012. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2011-2012 Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit BILAN 2011-2012 Objectif Maximiser l efficacité des interventions visant

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement PREMIER MINISTRE Service Communication Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement Paris, jeudi 26

Plus en détail

Agir collectivement pour développer les capacités d action

Agir collectivement pour développer les capacités d action Agir collectivement pour développer les capacités d action de toute la population au Québec Perspectives et plan de travail de l ICÉA 2014-2015 2015 Version 3 11 septembre 2014 Document de travail discuté,

Plus en détail

POLITIQUE D HABITATION De la Ville de Québec

POLITIQUE D HABITATION De la Ville de Québec CRITIQUE DE LA POLITIQUE D HABITATION De la Ville de Québec PAR LA COALITION POUR LE DROIT AU LOGEMENT COMITÉ DES CITOYENS ET DES CITOYENNES DU QUARTIER SAINT-SAUVEUR COMITÉ LOGEMENT D AIDE AUX LOCATAIRES

Plus en détail

CONSEIL D'ADMINISTRATION

CONSEIL D'ADMINISTRATION MAIZERETS CONSEIL D'ADMINISTRATION Procès-verbal de la dixième réunion régulière de la présente année du conseil d administration du Conseil de quartier de Maizerets qui a eu lieu le mardi 13 janvier 2015

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

COMPTE RENDU AUDIENCE PUBLIQUE MAISON DU CITOYEN 11 avril 2007

COMPTE RENDU AUDIENCE PUBLIQUE MAISON DU CITOYEN 11 avril 2007 COMPTE RENDU AUDIENCE PUBLIQUE MAISON DU CITOYEN 11 avril 2007 PROJET DE RÈGLEMENT RELATIF À LA SALUBRITÉ ET À L ENTRETIEN DES HABITATIONS, DES LOGEMENTS ET DES CHAMBRES RÈGLEMENT 508-2007 Document préparé

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

CONSTRUIRE ET VIVRE ENSEMBLE

CONSTRUIRE ET VIVRE ENSEMBLE LANAUDIÈRE Novembre 2014 CONSTRUIRE ET VIVRE ENSEMBLE Pour des logements salubres et abordables qui répondent aux besoins de notre collectivité Bianca Bourbeau ps. éd. Coordonnatrice régionale en itinérance

Plus en détail

Un parc locatif aux normes : un défi pour Montréal. Mémoire déposé à la. Commission sur le développement économique et urbain et de l habitation

Un parc locatif aux normes : un défi pour Montréal. Mémoire déposé à la. Commission sur le développement économique et urbain et de l habitation Un parc locatif aux normes : un défi pour Montréal Mémoire déposé à la Commission sur le développement économique et urbain et de l habitation Regroupement des comités logement et associations de locataires

Plus en détail

Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal. Plan d action 2012-2013

Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal. Plan d action 2012-2013 Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal Plan d action 2012-2013 adopté à l AGA du 7 juin 2012 Afin de faciliter la compréhension, ce qui constitue une orientation de notre action

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Bâtir son quartier 1945, rue Mullins, bureau 120 Montréal (Québec) H3K 1N9 Téléphone : (514) 933-2755 Courriel : grt@batirsonquartier.com

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT

MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES. MONTRÉAL, LE 24 NOVEMBRE 2011

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics

Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics Mémoire présenté au ministère du Travail dans le cadre de la consultation de la Loi sur les décrets

Plus en détail

Loge m informe! Le bulletin des locataires avertis et engagés de l est de l île de Montréal

Loge m informe! Le bulletin des locataires avertis et engagés de l est de l île de Montréal Décembre 2012 Loge m informe! Le bulletin des locataires avertis et engagés de l est de l île de Montréal Sommaire Le premier budget du Parti québécois : un autre budget injuste 1 Pas encore une augmentation

Plus en détail

Femmes et logement à Côte-des-Neiges. Version préliminaire Mai 2013

Femmes et logement à Côte-des-Neiges. Version préliminaire Mai 2013 Femmes et logement à Côte-des-Neiges Version préliminaire Mai 2013 Femmes et logement à Côte-des-Neiges Ce document est le résultat d un travail de recherche par le Comité des femmes de la CDC de Côte-des-Neiges,

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

un actif à préserver et à développer

un actif à préserver et à développer un actif à préserver et à développer Une réponse concrète et durable aux problèmes de logement L accès à un logement convenable à prix accessible est une pierre d assise pour des conditions de vie décentes

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER DU PLATEAU CONSEIL D ADMINISTRATION 26 mai 2015

CONSEIL DE QUARTIER DU PLATEAU CONSEIL D ADMINISTRATION 26 mai 2015 CONSEIL DE QUARTIER DU PLATEAU CONSEIL D ADMINISTRATION 26 mai 2015 Procès-verbal de la quatrième assemblée du conseil d'administration du conseil de quartier du Plateau tenue le mardi 26 mai à 19 h, au

Plus en détail

Agir ensemble: pour un parc de logements locatifs en santé dans les quartiers Côte-des-Neiges et Notre-Dame-de-Grâce

Agir ensemble: pour un parc de logements locatifs en santé dans les quartiers Côte-des-Neiges et Notre-Dame-de-Grâce Agir ensemble: pour un parc de logements locatifs en santé dans les quartiers Côte-des-Neiges et Notre-Dame-de-Grâce Mémoire sur les mécanismes d intervention sur la salubrité et la sécurité des logements

Plus en détail

AVRIL BULLETIN DU COMITÉ LOGEMENT ROSEMONT. BAUX FIXES f avril 2014 1

AVRIL BULLETIN DU COMITÉ LOGEMENT ROSEMONT. BAUX FIXES f avril 2014 1 AVRIL 2014 BULLETIN DU COMITÉ LOGEMENT ROSEMONT 5350, rue Lafond, Montréal (Québec) H1X 2X2 Té l. : ( 5 1 4 ) 5 97-2581 Tél é c. : ( 5 1 4 ) 5 24-9813 info@comitelogement.org www.comitelogement.org BAUX

Plus en détail

Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire. Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec

Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire. Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec Février 2014 Sommaire Présentation de la Coalition... 3

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE LE TOUT-EN-UN DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX-CARTIERVILLE SEPTEMBRE 2012 LE TOUT EN UN Ce répertoire est une réalisation du comité de la démarche du tout inclus DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

«Pour un développement durable équitable et solidaire»

«Pour un développement durable équitable et solidaire» Mémoire présenté par le Comité d action des citoyennes et citoyens de Verdun représenté par Chantal Lamarre dans le cadre de la consultation publique menée par la Communauté métropolitaine de Montréal

Plus en détail

Recherche d un logement

Recherche d un logement Guide Info-logement Recherche d un logement www.logi411.com www.lespacs.com www.pourlouer.ca www.acam.qc.ca www.visitenet.com www.arrondissement.com www.cvm.qc.ca www.cyberpresse.ca Babillard logement

Plus en détail

Loge m informe! Des compressions au programme Accès-Logis : des projets de logements sociaux en danger. - Anicet Ndayishimiye

Loge m informe! Des compressions au programme Accès-Logis : des projets de logements sociaux en danger. - Anicet Ndayishimiye Infologis de l est de l île de Montréal 2532, rue Des Ormeaux, Montréal (Québec), H1L 4X5 514-354-7373 Édition - Mars 2015 Loge m informe! - - ÊTRE MIEUX INFORMER, POUR DÉFENDRE SES DROITS! - - Dans le

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Sommaire décisionnel

Sommaire décisionnel Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel Identification Numéro de dossier : 1130627001 Unité administrative responsable Niveau décisionnel proposé Charte montréalaise des droits

Plus en détail

La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès

La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique Les clés du succès Programme et règlement des cours Session 2015 2016 Rte des Plaines-du-Loup 32 Case postale 227

Plus en détail

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL Les 20 et 21 septembre 2 0 0 5 C O L L O Q U E MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL CET ÉVÉNEMENT D UNE DURÉE DE DEUX JOURS RÉUNIRA DES FEMMES

Plus en détail

Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement

Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement Enquête effectuée en 2004 Présentée à M. Miloon Kothari, Rapporteur spécial des Nations

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

nécessité logement De nouvelles statistiques qui soulignent INFO d intensifier la lutte pour le droit Par Serge Lachapelle

nécessité logement De nouvelles statistiques qui soulignent INFO d intensifier la lutte pour le droit Par Serge Lachapelle De nouvelles statistiques qui soulignent INFO FRAPRU la nécessité d intensifier la lutte pour le droit au logement Par Serge Lachapelle Le Front d action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a lancé

Plus en détail

AGIR ENSEMBLE : POUR UN PARC DE LOGEMENTS LOCATIFS EN SANTÉ DANS LES QUARTIERS CÔTE-DES- NEIGES ET NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

AGIR ENSEMBLE : POUR UN PARC DE LOGEMENTS LOCATIFS EN SANTÉ DANS LES QUARTIERS CÔTE-DES- NEIGES ET NOTRE-DAME-DE-GRÂCE AGIR ENSEMBLE : POUR UN PARC DE LOGEMENTS LOCATIFS EN SANTÉ DANS LES QUARTIERS CÔTE-DES- NEIGES ET NOTRE-DAME-DE-GRÂCE SURVOL DES ENJEUX PR IORITAIRES - JANVIER 2014 Préparé par Centre communautaire Mountain

Plus en détail

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET VILLE NUMÉRIQUE DIALOGUE ET PARTICIPATION GR ÂCE AU NUM ÉRIQUE VN2 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation de 2 jours 2015 4 et 5 mars, 1 et 2 avril, 27 et 28 mai Les élus quels que soient leur mandat et leurs

Plus en détail

La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014

La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Rapport d activités pour la période du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014 La Clinique en bref Depuis plus de 12 ans, la Clinique juridique

Plus en détail

Rappel - Comptes de taxes 2015 :

Rappel - Comptes de taxes 2015 : HORAIRE BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Samedi matin de 10h00 à 11h30 Prochaine séance du conseil 14 avril 2015 Dernière séance du Conseil À la dernière séance du conseil municipal, tenue le 10

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

Guide du responsable d'une assemblée de cuisine

Guide du responsable d'une assemblée de cuisine 1 2 Novembre 2013 Version du document: 4.0 3 Merci de vous impliquer et d incarner le changement Vous faites maintenant partie du plus grand mouvement politique au Québec. Vous êtes de ceux et celles qui

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Résultat de l élection du 1er mars 2015. Conseiller au poste # 2. Nombre d électeurs inscrits 364. Nombre d électeurs ayant voté 258

Résultat de l élection du 1er mars 2015. Conseiller au poste # 2. Nombre d électeurs inscrits 364. Nombre d électeurs ayant voté 258 Parution : Mars 2015 Résultat de l élection du 1er mars 2015 Conseiller au poste # 2 Vanessa Daigle Francis Lacave 132 votes 126 votes Nombre d électeurs inscrits 364 Nombre d électeurs ayant voté 258

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020

Consultation publique sur le projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 Consultation publique sur le projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 Mémoire de l Office municipal d habitation de Montréal Juin 2015 Rédaction : Nicolas Joly Directeur

Plus en détail

La partie poursuivie doit connaître les motifs et l'objet de la demande pour pouvoir se préparer à y répondre à l'audience.

La partie poursuivie doit connaître les motifs et l'objet de la demande pour pouvoir se préparer à y répondre à l'audience. Comment se préparer à une audience Introduction Vous avez produit une demande à la Régie du logement, ou reçu copie d'une demande. Que vous soyez demandeur ou défendeur, il est important de bien se préparer

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE Le cahier des charges du syndic de copropriété de la résidence. annexé au contrat conclu entre l'"association des copropriétaires" et le syndic dd.. et qui en fait

Plus en détail

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC Vers une gestion concertée des matières organiques à l occasion du Colloque de la Communauté métropolitaine de

Plus en détail

UN TOIT POUR NOS ÉTUDES

UN TOIT POUR NOS ÉTUDES UN TOIT POUR NOS ÉTUDES TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR À PROPOS DU LOGEMENT ÉTUDIANT ET SUR : LES DROITS DES LOCATAIRES LES COOPÉRATIVES ÉTUDIANTES LE CHOIX D UN APPARTEMENT LE LOGEMENT SOCIAL LES RÉSIDENCES

Plus en détail

Révision du dispositif de protection des personnes inaptes. Volume 3, mars 2009. Quelques moyens autres que les mesures de protection légales

Révision du dispositif de protection des personnes inaptes. Volume 3, mars 2009. Quelques moyens autres que les mesures de protection légales Révision du dispositif de protection des personnes inaptes Volume 3, mars 2009 Quelques moyens autres que les mesures de protection légales Cette publication a été produite sous la direction du Bureau

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

L écho PCEIM. Printemps 2015 ÉDITORIAL. Cotisation des membres 2015. Brunch de participation des membres. Vous désirez faire un Don?

L écho PCEIM. Printemps 2015 ÉDITORIAL. Cotisation des membres 2015. Brunch de participation des membres. Vous désirez faire un Don? L écho Printemps 2015 ÉDITORIAL 5 à 7 communications Brunch de participation des membres Pourquoi changer? Changer pour changer, ça ne nous convient pas! Notre objectif à nous n est pas de changer pour

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

Tout adhérent à l'association s'engage à respecter le présent règlement et signe sa carte de membre afin d'indiquer son acceptation.

Tout adhérent à l'association s'engage à respecter le présent règlement et signe sa carte de membre afin d'indiquer son acceptation. RÈGLEMENT INTÉRIEUR «Moi j'm'en fous, je triche» est une association loi 1901 consacrée à la promotion du jeu sous différentes formes. Elle est avant tout un café ludique permettant l'accès à ses adhérents

Plus en détail

Améliorer les conditions de logement à Montréal : une. Norman King, M. Sc. Épidémiologie Louis Jacques, M.D. Secteur environnement urbain et santé

Améliorer les conditions de logement à Montréal : une. Norman King, M. Sc. Épidémiologie Louis Jacques, M.D. Secteur environnement urbain et santé Améliorer les conditions de logement à Montréal : une priorité pour la santé publique Norman King, M. Sc. Épidémiologie Louis Jacques, M.D. Secteur environnement urbain et santé Direction de santé publique

Plus en détail

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard)

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard) Volume 12 Numéro 1 Juin 2012 20 juin Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles Assemblée générale annuelle Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public À 18h à l école Jeanne-LeBer

Plus en détail

Plan métropolitain d aménagement et de développement

Plan métropolitain d aménagement et de développement Position présentée le 20 septembre 2011 à la Communauté métropolitaine de Montréal portant sur le Plan métropolitain d aménagement Inter-Loge est un organisme à but non lucratif également reconnu comme

Plus en détail

MODIFIANT LE PLAN D URBANISME, PLAN DIRECTEUR

MODIFIANT LE PLAN D URBANISME, PLAN DIRECTEUR PROJET DE RÈGLEMENT P-03-179 MODIFIANT LE PLAN D URBANISME, PLAN DIRECTEUR DE L ARRONDISSEMENT RIVIÈRE-DES-PRAIRIES / POINTE-AUX-TREMBLES / MONTRÉAL-EST (CORRIDOR HYDRO-QUÉBEC) RAPPORT DE CONSULTATION

Plus en détail

BULLETIN. NOvEmBRE 2015 LES GROUPES S AFFICHENT. L ASSEmBLéE GéNéRALE ANNUELLE du welfare rights. Les groupes du quartier s affichent - Novembre 2015

BULLETIN. NOvEmBRE 2015 LES GROUPES S AFFICHENT. L ASSEmBLéE GéNéRALE ANNUELLE du welfare rights. Les groupes du quartier s affichent - Novembre 2015 BULLETIN LES GROUPES S AFFICHENT NOvEmBRE 2015 ACTION-GARDIEN : Une concertation active et solidaire! La Table de concertation communautaire du quartier Pointe-Saint-Charles regroupe aujourd hui près de

Plus en détail