Stockage de l énergie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stockage de l énergie"

Transcription

1 Directin des Investissements d Avenir Directin des Prductins et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renuvelables Directin Recherche et Prspective Service Recherche et Technlgies Avancées Appel à manifestatins d intérêt (AMI) Investissements d Avenir Prgramme démnstrateurs et platefrmes technlgiques en énergies renuvelables et décarbnées et chimie verte Stckage de l énergie Date de lancement : le 27 avril 2011 Date de clôture : le 31 aût 2011 Les dssiers dépsés avant la date ci-dessus purrnt être instruits sans attendre la clôture du présent AMI. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

2 SOUMISSION DES PROJETS Les dssiers snt à adresser sus frme d une clef-usb u d un CD-ROM : sit par vie pstale jusqu'à la date de clôture, le cachet de la pste faisant fi sit par dépôt cntre récépissé le jur de la date de clôture entre 9h et 15h à l adresse suivante : ADEME Directin des Investissements d Avenir A l attentin de Mnsieur Régis LE BARS Respnsable du prgramme énergies renuvelables et décarbnées 27, rue Luis Vicat PARIS Cedex 15 CONTACTS Pur tut renseignement, cntacter : Stéphane BISCAGLIA Service Réseaux et Energies Renuvelables ADEME Valbnne e.mail : AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

3 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 4 A.1 MISSIONS DE L ADEME... 4 A.2 LES INVESTISSEMENTS D AVENIR... 4 B - OBJET DE L AMI... 6 B.1 LES ATTENTES DE DEMONSTRATEURS ET D EXPERIMENTATIONS... 6 B.2 LES FILIERES CANDIDATES, NATURE ET TYPE DE PROJETS ATTENDUS... 6 B.3 PRECISIONS SUR L AMI... 8 C - ELIGIBILITE... 8 D - INSTRUCTION... 9 E - COMPOSITION DU DOSSIER F - DESCRIPTIF DES PHASES PROJETS ET DES PHASES D INDUSTRIALISATION ET DE COMMERCIALISATION G - VOLET FINANCIER H - CONFIDENTIALITE I - ENVOI DU DOSSIER J - SELECTION DES DOSSIERS LISTE DES ANNEXES Annexe 1 : Feuille de Rute de la filière cncernée Annexe 2 : Règlement financier Annexe 3 : Descriptif détaillé des phases prjets et des phases d industrialisatin et de cmmercialisatin 3.a : Mdèle de descriptif du prjet 3.b : Mdèle de descriptif du partenaire (avances rembursables et subventins) 3.c : Mdèle du descriptif de l interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres Annexe 4 : Base de dnnées financières du prjet Annexe 5 : Identificatin du prjet et des partenaires AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

4 A - CONTEXTE A.1 Missins de l ADEME L ADEME, Agence de l Envirnnement et de la Maîtrise de l Énergie, a été créée en 1990 afin de prmuvir le dévelppement durable, c est-à-dire un dévelppement écnmique et scial intégrant le respect de l envirnnement et l utilisatin ratinnelle des ressurces. L ADEME intervient dnc pur : maîtriser les cnsmmatins d énergie et les matières premières prmuvir les technlgies prpres et les énergies renuvelables limiter la prductin des déchets, les récupérer, les éliminer u les valriser et éviter la pllutin des sls prévenir les pllutins et prtéger la qualité de l air, et en particulier réduire les émissins de gaz qui cntribuent à l effet de serre additinnel u à l appauvrissement de la cuche d zne lutter cntre les nuisances snres. En tant qu agence d bjectifs, l ADEME riente, anime et finance la recherche et aide au dévelppement de technlgies innvantes dans ses dmaines d interventin (énergies renuvelables, air, bruit, efficacité énergétique, sl, déchets). L ADEME : sutient financièrement des prjets de recherche, des démnstrateurs de recherche, des démnstrateurs préindustriels et des platefrmes technlgiques met en œuvre des dispsitifs de frmatin par la recherche (prgramme thèses) anime la cmmunauté scientifique (ex : PREBAT, PREDIT, Club CO 2, Platefrme HyPAC). Depuis 2008, l ADEME est missinnée pur pilter la réalisatin de feuilles de rutes stratégiques rédigées par des grupes d experts internes et externes qui rientent le lancement d Appels à Manifestatins d Intérêt (AMI) et alimentent la stratégie natinale de recherche dans le dmaine de l énergie (SNRE). A.2 Les Investissements d Avenir Plus récemment, dans le cadre des Investissements d Avenir, l ADEME est devenue l pérateur de l actin «démnstrateurs énergies renuvelables et chimie verte» du prgramme «démnstrateurs et platefrmes technlgiques en énergies renuvelables et décarbnées et chimie verte». Cette actin est dtée d une envelppe de Millins d Eurs. Le présent AMI s inscrit dans le cadre de cette actin. Les mdes d interventin de ce prgramme snt : des subventins pur un maximum d un tiers des dispsitifs avec returs financiers pur au mins deux tiers : avances rembursables et interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres. Ces interventins pursuivent un bjectif systématique de returs financiers pur l'etat. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

5 L interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres cncernera typiquement une sciété existante u une sciété de prjet ad hc. Elle est davantage adaptée aux prjets de dévelppement d activités marchandes à curt u myen terme et est plus spécifiquement adaptée aux petites et myennes entreprises prtant un prjet structurant et innvant qui s inscrit dans le cadre de cet AMI. L interventin en fnds prpres et quasi fnds prpres est exclue pur des entreprises ctées et sera réalisée nécessairement en tant qu investisseur avisé. Les principaux types de prjets ciblés snt définis ci-après. Recherche industrielle et démnstrateurs de recherche Le stade de recherche industrielle vise la mise au pint de technlgies u de services dédiés à des applicatins industrielles à myen terme et nécessitant des travaux de R&D spécifiques. Le stade de démnstrateur de recherche vise à expérimenter une ptin technlgique dans des cnditins réelles de fnctinnement. Le chix de l échelle du démnstrateur permet de passer du stade du labratire à une taille permettant de valider les technlgies à l échelle prévue pur l industrialisatin. La cmmercialisatin de la technlgie est suvent envisagée à une échéance encre lintaine. Cmpte tenu des échéances de marché des technlgies et des risques techniques et écnmiques, les subventins à la R&D cmplétées par un retur financier (avances rembursables, acquisitin de drits de prpriété intellectuelle, interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres...) snt les plus adaptées à ces stades de prjets. Des prjets de démnstrateurs de recherche plus particulièrement adaptés aux cnditins et aux marchés de pays tiers (pays émergents ntamment) purrnt, dans les AMI qui le mentinnernt, explicitement être sutenus dans la mesure ù les recherches snt cnduites sur le territire natinal. Si des raisns bjectives le justifient, le démnstrateur purra être implanté dans un pays tiers. Expérimentatin préindustrielle En aval des démnstrateurs de recherche, l expérimentatin de ces technlgies à l échelle de préséries avant de passer à l industrialisatin purra être sutenue. En effet, le dévelppement de nuvelles technlgies dans les dmaines de la chimie verte u de l énergie, dnt les cycles d investissements snt particulièrement lngs et les exigences de résistance et de durabilité du marché particulièrement élevées, présente des facteurs de risques imprtants, y cmpris dans des parties aval de dévelppement technlgique. En particulier, il peut s agir également d pératins de démnstratins préindustrielles pur un équipement ayant atteint un stade de dévelppement suffisant (les verrus technlgiques snt levés) mais dnt le lancement de la fabricatin en série suppse d en démntrer la viabilité technic-écnmique. Ces prjets d expérimentatin snt particulièrement adaptés à des aides sus frme d avances rembursables u d interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres. Plates-frmes technlgiques d essai Dans nmbre de dmaines techniques, l expérimentatin des technlgies suppse des myens d essais. Ceux-ci peuvent être mutualisés entre différents prteurs de technlgies afin d en minimiser les cûts. Ces dispsitifs purrnt être pris en charge dans le cadre des prgrammes d investissements d avenir sus frme d un sutien à l équipement nécessaire aux essais (dispsitifs de raccrdement électrique pur énergies renuvelables, plates-frmes industrielles cllectives prtées par une entreprise, etc.). En revanche, l interventin de l ADEME n a pas vcatin à sutenir des équipes de recherche pérennes u des infrastructures immbilières. L interventin purra se cncrétiser par des subventins, des avances rembursables, des interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres, u des drits sur la prpriété intellectuelle générée. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

6 B - OBJET DE L AMI B.1 Les attentes de démnstrateurs et d expérimentatins L intégratin systémique de cmpsants u systèmes de stckage d énergie (SSE) technlgiquement matures est traitée dans un cadre applicatif au travers d appels à manifestatin d intérêt (AMI) sur la filière dans laquelle ils s'intègrent (ex : Bâtiments et îlts à énergie psitive, Phtvltaïque, Réseaux intelligents intégrant les EnR, Infrastructures de recharge pur les véhicules électriques et hybrides rechargeables ). Le présent AMI, cible dnc plus précisément, le cmpsant u système de stckage d énergie, sn prcédé de fabricatin et ses premières validatins expérimentales. Quel que sit le système de stckage cnsidéré, les prjets prpsés devrnt : cntribuer à minimiser le cût de pssessin afin d assurer la meilleure cmpétitivité écnmique minimiser l impact envirnnemental, ntamment au niveau du prcédé de fabricatin, du rendement de cycle et du recyclage. Les prjets devrnt cntribuer à l émergence de cmpsants technlgiques critiques, prpices à l expansin des systèmes de stckage d énergie : matériaux et cmpsants de stckage, rganes de cnversin, fluides calprteurs, etc... Les dévelppements prpsés purrnt cncerner le cncept, la validatin de perfrmance u les mdes de fabricatin en série. Ils devrnt également permettre d expérimenter, en cnditin d usages réels, des slutins technlgiques qui, une fis validées et industrialisées, uvrirnt la vie vers des systèmes de prductin d électricité et/u de chaleur utilisant le stckage d énergie. Lrsque les cnditins de mise en œuvre du dispsitif de stckage le justifient (CAES, STEP, stckage thermique pur système slaire à cncentratin, stckage géthermique intersaisnnier, ), les démnstrateurs purrnt être implantés à l étranger dans la mesure ù les recherches snt cnduites sur le territire natinal. Enfin, ils devrnt permettre l expérimentatin de nuveaux mdèles d affaires liés au stckage d énergie susceptibles d apprter aux clients une valeur ajutée qui dépasse les ffres actuelles d intégratin aux systèmes électriques u industriels. Les prjets dépsés dans le cadre de cet appel à manifestatins d intérêt devrnt être en chérence avec les autres AMI de l ADEME (www.ademe.fr) ainsi que les autres initiatives liées aux Investissements d Avenir dans les dmaines du stckage d énergie (ex : IEED, IRT, Caisse des dépôts, OSEO ). B.2 Les filières candidates, nature et type de prjets attendus Le présent AMI est structuré seln deux vlets : stckage d électricité et stckage de chaleur. Chacun d eux est divisé en deux familles d applicatins : statinnaire et embarqué pur le stckage d électricité curt terme et intersaisnnier pur le stckage de chaleur. Le dimensinnement des systèmes de stckage cnsidérés s échelnne de quelques kwh ; kw à plusieurs dizaines vire centaines de MWh ; MW. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

7 VOLET 1 : STOCKAGE D ELECTRICITE Pur les systèmes électrchimiques, n s intéressera particulièrement à l ptimisatin et à la mise à l échelle (scale up) de prcédés de fabricatin de matériaux, d électrdes et d éléments ayant déjà démntré leur ptentiel à l échelle de prttypes. L étape de mise en batterie incluant l assemblage mécanique et l électrnique de gestin en vue d une applicatin particulière sera également cnsidérée. Pur les systèmes physiques faisant intervenir un rgane de cnversin, n visera principalement la réductin des pertes et la réductin des cûts par l adaptatin ptimisée de cmpsants déjà industrialisés (machines électriques, pmpes, cmpresseurs, ). Les installatins de stckage de masse telles que l air cmprimé en caverne (adiabatique), les systèmes thermdynamiques u les statins de transfert d énergie par pmpage (STEP) snt également cncernées par le présent AMI. Pur les STEP, dnt la technlgie de base est industriellement mature, n s attachera principalement à l améliratin du rendement de cycle et de la dynamique de stckage/déstckage. On purra également explrer des slutins en brdure de mer et/u l agrégatin de plusieurs sites de capacité réduite (micr-step). Applicatins statinnaires du stckage d électricité Dans ce dmaine, les principales fnctinnalités attendues snt : le lissage de la prductin renuvelable fluctuante en vue d amélirer la puissance garantie le transfert d énergie afin de limiter le recurs à des myens de pinte néreux et carbnés, mais aussi pur pallier aux inflexibilités de certaines prductins thermiques de base l améliratin de la qualité et de la sécurité de furniture. Applicatins embarquées du stckage d électricité On s intéressera préférentiellement aux véhicules légers (VE/VHR) qui représentent le ptentiel le plus imprtant, sur le plan industriel cmme sur le plan envirnnemental. Néanmins les technlgies permettant d amélirer l efficacité énergétique des véhicules de transprt en cmmun (vlants d inertie, super-cndensateurs, systèmes hydrpneumatiques ) purrnt être abrdées. VOLET 2 : STOCKAGE DE CHALEUR Outre l élabratin et la prductin de matériaux de stckage et d envelppe adaptés aux différentes applicatins, les prjets prpsés devrnt s attacher à : garantir la tenue des perfrmances dans le temps fiabiliser le fnctinnement des systèmes faciliter l intégratin et la maintenance du stckage de chaleur dans les installatins existantes. Stckage curt terme de chaleur Pur l habitat résidentiel u cllectif et le tertiaire, l applicatin visée est l écrêtage de la demande d électricité liée au chauffage et à la climatisatin. Des cnstantes de temps de quelques heures pur des capacités de quelques kwh snt jugées suffisantes. Pur ces systèmes n s attachera à amélirer la cmpacité tut en cnservant une bnne efficacité. Des slutins d intégratins au bâti (dalles de sl, carreaux muraux, tuyaux, ) purrnt être traitées. Dans le secteur industriel, des dispsitifs de stckage thermique purrnt être mis en œuvre à des fins de valrisatin des pertes thermiques des prcédés, chaleur fatale et/u de limitatin de la puissance appelée ; les applicatins puvant être dans d autres secteurs. Les slutins de transprt de chaleur fatale (calducs, véhicules spéciaux) d un prcédé émetteur vers un prcédé cnsmmateur sernt également prises en cmpte. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

8 Stckage intersaisnnier de chaleur L bjectif est ici de permettre une pénétratin plus imprtante de la chaleur et du frid renuvelables dans la gestin thermique des bâtiments. Les slutins prpsées devrnt s attacher à minimiser les pertes, fiabiliser le fnctinnement des systèmes et présenter un équilibre écnmique cmpétitif. Des utils de cnceptin intégrés permettant d ptimiser le cuple bâti/gestin thermique purrnt être prpsés. Les systèmes prpsés purrnt cncerner un u plusieurs bâtiments vire s interfacer avec un mini réseau de chaleur. Bien que relevant principalement de la géthermie, les systèmes de stckage intersaisnniers utilisant le sl cmme matériau de stckage purrnt être pris en cmpte dans cet AMI. B.3 Précisins sur l AMI La taille chisie pur les démnstrateurs de recherche, les démnstrateurs préindustriels et platefrmes technlgiques devra être ajustée pur que les ptins technlgiques, rganisatinnelles et écnmiques prpsées puissent cnstituer de réelles preuves de faisabilité et de pertinence au regard de l engagement d un dévelppement industriel et cmmercial ultérieur. Les prjets purrnt cncerner des expérimentatins de cmpsants u de systèmes cmplets, des unités de fabricatin piltes, des platefrmes technlgiques d essai de matériels. Pur ces dernières, il s agira ntamment : de permettre l évaluatin des perfrmances et de la durabilité des systèmes de stckage en vue d une meilleure cnnaissance de leur cût de pssessin de valider expérimentalement, les différentes intégratins pssibles d un système de stckage (bâtiment, transprt, réseaux énergétiques, prcédés industriels, ) au sein d un système cmplexe. Au-delà de l adéquatin entre les prjets prpsés et les critères décrits ci-dessus, une attentin particulière devra être accrdée aux bilans envirnnementaux (ntamment la réductin glbale des émissins de gaz à effet de serre) et écnmiques des prjets prpsés. Les prjets de démnstrateurs plus particulièrement adaptés aux cnditins et aux marchés de pays tiers (pays émergents ntamment) purrnt être sutenus dans la mesure ù les recherches snt cnduites sur le territire natinal. Si des raisns bjectives le justifient, le démnstrateur purra être implanté dans un pays tiers. C - ELIGIBILITE D une manière générale, les critères d éligibilité snt précisés dans le règlement financier des Investissements d Avenir jint au présent AMI (annexe 2) ainsi que dans la réglementatin cmmunautaire relative aux aides d Etat. Afin d être éligible, les prjets devrnt dans le cas général être cllabratifs. Dans le cadre d interventins en fnds prpres et quasi fnds prpres, le prjet purra être prté par une seule entreprise (sciété de prjet ad hc u sciété existante). Le prjet cllabratif est prté par un crdnnateur : prteur du prgramme, désigné par ses partenaires pur présenter le prjet et pur demander l interventin de l ADEME (avances rembursables, subventins, interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres), gérer l exécutin des travaux et crdnner le prjet dans tutes ses phases. Il est frtement suhaité, en dehrs de cas exceptinnels dûment mtivés, que le cnsrtium s appuie sur un partenariat entre des entreprises et des rganismes de recherche publics et que le crdnnateur sit une entreprise. Il est frtement cnseillé que, dès la préparatin de la répnse à cet appel à manifestatins d'intérêt, les AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

9 bases cntractuelles d'un accrd de cnsrtium prtant sur tus les aspects liés à la réalisatin du prjet et ntamment les règles applicables en matière de prpriété intellectuelle, sient établies par les partenaires 1. Cet accrd de cnsrtium purra aller jusqu à prévir la créatin d une sciété de prjet entre les partenaires. Dans le cas d ctri d avances rembursables u de subventins, chaque partenaire sera titulaire d une cnventin avec l ADEME ; le suivi de l exécutin technique et financière des travaux sera crdnné par le crdnnateur. En cas d'usage cmmercial des démnstrateurs u platefrmes technlgiques pendant u à l issue de l expérimentatin, tute recette qui prviendrait d'un tel usage devrait être déduite des cûts éligibles. Ne sernt pas recevables pur l ensemble des interventins de l ADEME : les pératins de mdificatin incrémentales apprtées à des prduits, lignes de prductins, prcédés de fabricatin u autres pératins existantes même si elles représentent des améliratins les prjets cuvrant d'autres thèmes que ceux adressés dans cet AMI les prjets incmplets u ne respectant pas les frmats de sumissin. Ne sernt pas recevables pur une demande d avances rembursables u de subventins de l ADEME : les prjets arrivés à l ADEME hrs délais. Ne sernt pas recevables pur une première interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres de la part de l ADEME : les prjets arrivés à l ADEME un an après la clôture de l AMI. Néanmins, les entreprises suhaitant faire appel à ce type d interventin snt encuragées à dépser un dssier avant la clôture de l AMI. En effet il n y aura pas de garantie de recevabilité pur les prjets dnt le dépôt interviendra après la clôture de l AMI. D - INSTRUCTION Sernt instruits en pririté les prjets, dnt le mntant ttal des dépenses prpsées est supérieur à 5 M. Les prjets de taille inférieure à ce mntant purraient être rientés vers d autres dispsitifs de sutien public. L ADEME s assure de la recevabilité et la cnfrmité des dssiers. Sur la base de l analyse et de l évaluatin des dssiers effectuée par l ADEME, sur avis de la Cmmissin Natinale des Aides (CNA) et sur avis du Cmité de Piltage des Investissements d avenir (COPIL), les meilleurs prjets sernt retenus pur instructin. A l issue de cette phase, chaque dssier retenu est instruit par l ADEME. Le prjet est expertisé par l ADEME et des experts externes dûment missinnés. L ADEME demandera par écrit au crdnnateur les éventuelles infrmatins cmplémentaires requises par les experts. L ADEME rganisera une u plusieurs réunins avec les experts externes et le crdnnateur, accmpagné u nn de partenaires, afin de permettre d apprter des éléments en répnse aux réserves éventuelles apparues lrs de l expertise. Sur la base de l analyse effectuée par les experts, l ADEME se réserve le drit de suggérer aux prteurs de prjet de mdifier, de préciser le dssier de sumissin ainsi que le cnsrtium. L ADEME se réserve également le drit de prpser un mde 1 L accrd de cnsrtium précisant les drits et bligatins de chacun devra être élabré avant signature des cnventins de financement par les partenaires, et signé pur les versements autres que l avance à ntificatin. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

10 d interventin différent de celui demandé (avances rembursables versus subventins versus interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres). A l issue de cette phase d instructin technic-écnmique, l ADEME présente le prjet et les mdalités d interventin adaptées aux cmités (CNA, COPIL). Ceux-ci émettent un avis en faveur u nn du sutien du prjet. L interventin est validée par le Cmmissariat Général à l Investissement. Les avances rembursables et les subventins devrnt être appruvées le cas échéant seln leurs niveaux par la Cmmissin eurpéenne en applicatin de la réglementatin cmmunautaire en vigueur sur les aides d Etat 2. Le prcessus inclut l envi d un dcument de ntificatin et la rédactin de répnses aux questins éventuelles psées par la Cmmissin. Le dcument de ntificatin et les répnses snt rédigés par l ADEME avec l aide du crdnnateur. A l issue de cette prcédure la Cmmissin eurpéenne se prnnce en faveur, u nn, de l aide prpsée pur le prjet de démnstrateur. Si la décisin de cnfrmité de l aide est favrable, la clause suspensive de la cnventin d aide est levée. E - COMPOSITION DU DOSSIER Le dssier d AMI est cnstitué pur l ensemble des prjets : d un currier de demande daté et signé par les représentants habilités du crdnnateur et des différents partenaires (en versin riginale et en versin scannée) d un descriptif synthétique du prjet (nn cnfidentiel) et de l identificatin des partenaires, dnt le mdèle est furni en annexe 5 et qui est à sumettre sus frme d un fichier Excel d un descriptif détaillé du prjet, dnt le mdèle est furni en annexe 3.a, et qui est à sumettre sus frme d un fichier Wrd d un vlet financier, dnt le mdèle est furni en annexe 4 et qui est à sumettre sus frme d un fichier Excel. Plus spécifiquement, chaque partenaire du prjet qui suhaitera bénéficier d avances rembursables u de subventins devra jindre au dssier : le plan d affaires dnt le mdèle est furni en annexe 3.b, et qui est à sumettre sus frme d un fichier Wrd. Les dssiers d interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres devrnt eux se cmpser : du descriptif de l interventin en fnds prpres et quasi fnds prpres, dnt le mdèle est furni en annexe 3.c, et qui est à sumettre sus frme d un fichier Wrd d un plan d affaires (business plan) sus la frme d un fichier Excel. Une attentin particulière devra être apprtée à la qualité de rédactin du dssier et à sa clarté. La demande d interventin dit cmprter suffisamment de détails et de justificatins pur permettre d évaluer les aspects techniques et scientifiques (dnt la justificatin des cûts du plan de travail) ainsi que les perspectives industrielles et cmmerciales. Les éléments furnis divent permettre de justifier l intérêt du prjet et le caractère incitatif de l interventin de l Etat. 2 Le lecteur peut se référer à la réglementatin cmmunautaire en vigueur sur l attributin des aides d Etat. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

11 F - DESCRIPTIF DES PHASES PROJETS ET DES PHASES D INDUSTRIALISATION ET DE COMMERCIALISATION Il rassemble les éléments techniques et stratégiques cncernant le prjet et le partenaire. Il se scinde en deux parties. Une première partie (annexe 3.a) générale au prjet et une deuxième partie qui est spécifique à chaque partenaire (annexe 3.b pur les demandes d avances rembursables u de subventins et annexe 3.c pur les interventins en fnds prpres u quasi fnds prpres). L accrd (cnventin u pacte) entre les partenaires du prjet et l ADEME ne se fera que si le degré de précisin des tâches, des travaux et des livrables est suffisant pur être évalué. Les autres aides publiques éventuelles perçues u demandées sernt renseignées. G - VOLET FINANCIER Le cadre général de l interventin de l ADEME est résumé dans le règlement financier des Investissements d Avenir jint au présent AMI (annexe 2). Après une étude au cas par cas, l interventin sera accrdée sus frme de subventins, d avances rembursables, acquisitin de drits de prpriété intellectuelle u interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres. L annexe 4, qui est appelée à devenir l annexe financière du cntrat dans le cadre de subventins u d avances rembursables, rassemble sus frme de base de dnnées les éléments financiers cncernant les activités de recherche industrielle et de dévelppement expérimental pur lesquelles le crdnnateur et ses partenaires demandent l interventin de l ADEME. La base de dnnées financières détaillera les myens mis en œuvre pur l exécutin du plan de travail seln une subdivisin par lt et par péride (par exemple le semestre). Pur les prjets retenus, les dépenses ne purrnt être prises en cmpte qu à cmpter de la date de dépôt du dssier à l ADEME, étant entendu que les dépenses engagées avant la ntificatin de la cnventin par l ADEME le snt au risque des bénéficiaires. La nature de l activité, le type d rganisme partenaire et l aspect cllabratif du prjet peuvent impacter le niveau d aide attribuée. Les renseignements financiers permettent d identifier précisément les myens mbilisés pur l exécutin du prjet par partenaire. Les mntants snt exprimés en mntants nets de TVA, c'est-àdire le mntant HT plus la part de TVA nn récupérée par le partenaire. Les établissements n étant pas assujettis à la TVA, u ne la récupérant pas u partiellement, le précisernt (une attestatin sera alrs furnie). Typiquement, les entreprises privées déclarernt les mntants HT et les rganismes publics de recherche déclarernt les mntants HT augmentés du prrata de TVA nn récupéré. Les établissements publics à caractère scientifique et technique (EPST) et les universités fernt apparaître les cûts des persnnels statutaires et autres cntributins prpres directement liés au prjet de démnstrateur dans la base de dnnées financières. Lrsque ces rganismes interviennent en labratires cmmuns u en unités mixtes de recherche, ils précisernt les cûts de chacun des membres de l unité u du labratire et ils indiquernt le nm de l rganisme mandaté pur gérer les financements qui résulternt de l interventin qui serait ctryée par l ADEME. Dans le cadre d une interventin en fnds prpres u quasi fnds prpres, le plan d affaires ainsi que des éléments de valrisatin de la sciété snt demandés. AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

12 H - CONFIDENTIALITE L ADEME assure que l ensemble des pièces du dssier et de la demande est cuvert par le secret prfessinnel et la cnfidentialité. En vue d éventuelles pératins de cmmunicatin (qui sernt en tut état de cause cncertées avec le crdnnateur) et de la bnne cnduite des discussins sur le prjet, le crdnnateur indiquera les infrmatins qui présentent un caractère particulièrement cnfidentiel, ntamment, s il y a lieu, à l égard des partenaires du prjet de démnstrateur. I - ENVOI DU DOSSIER Le crdnnateur transmet à l ADEME l ensemble du dssier sus frme d un CD-ROM u d une clé USB accmpagné par le currier de demande d aide signé par les respnsables habilités du crdnnateur et des partenaires. La versin CD-ROM u clé USB fait fi 3. A la demande du crdnnateur, l ADEME peut autriser exceptinnellement l envi séparé de certaines parties du dssier par des partenaires afin de préserver la cnfidentialité de dnnées sensibles. Dans ce cas, le crdnnateur détaillera dans le currier de demande d aide la nature des dcuments envyés séparément afin d autriser l ADEME à les asscier fficiellement au dssier de demande d aide. Des mises à jur du dssier de demande d aide lrs de la phase d instructin purrnt être réalisées par le crdnnateur. J - SELECTION DES DOSSIERS Tus les prjets sernt sélectinnés sur la base des critères suivants : Cntenu technlgique le caractère innvant par rapprt à un état de l'art internatinal et natinal clairement décrit ainsi que l intérêt de la slutin prpsée au regard des marchés accessibles la pertinence du chix de l échelle au regard d un dévelppement industriel et cmmercial ultérieur (ex. taille des démnstrateurs suffisamment significative pur que les résultats technlgiques, rganisatinnels et écnmiques puissent cnstituer de réelles preuves de faisabilité et de pertinence au regard des enjeux et des bjectifs à atteindre). Qualité écnmique du prjet la pertinence du prjet par rapprt aux enjeux écnmiques (perspectives de dévelppement, psitinnement stratégique ) la capacité des slutins expérimentées à être déplyées à l échelle industrielle dans un délai raisnnable (en rapprt avec le degré d innvatin) les perspectives de disséminatin, d applicatin à d autres territires et, le cas échéant «d exprtabilité» à des territires étrangers 3 L ADEME accepte les fichiers cmpatibles avec Windws Wrd (.dc) et Windws Excel (.xls). AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

13 la qualité du plan d évaluatin écnmique : myens et méthdes prévus pur mesurer a psteriri les impacts des slutins expérimentées et niveau de finesse/fiabilité des résultats de mesure les returs financiers pur l Etat : les pssibilités d interventin sus des frmes qui maximisent, pur l Etat, la cnstitutin d actifs ; à cet égard, la pertinence et la rbustesse du plan d affaires prpsé sera également un des critères majeurs de sélectin. Ce dernier devra résulter d une analyse «prudente et raisnnable». Prise en cmpte de la dimensin sciale et sciétale les perspectives de créatin et/u de maintien d emplis directs et indirects la pertinence du prjet par rapprt aux enjeux sciétaux la qualité du plan d évaluatin sciale et sciétale : myens et méthdes prévus pur mesurer a psteriri les impacts des slutins expérimentées. Prise en cmpte de la dimensin envirnnementale la pertinence du prjet par rapprt aux enjeux envirnnementaux et énergétiques (éléments de quantificatin, perspectives de nuisances et de bénéfices, ) la qualité du plan d évaluatin envirnnementale : myens et méthdes prévus pur mesurer a psteriri les impacts des slutins expérimentées. Impact sur l écsystème d innvatin et de cmpétitivité l intégratin dans des réseaux lcaux : liens avec un pôle de cmpétitivité (idéalement labellisatin), un PRES (Pôle de Recherche et d Enseignement Supérieur), un PST (Pôle Scientifique et Technique) la pertinence du prjet par rapprt aux enjeux industriels (impact sur la filière, influence sur la créatin d acteurs plus imprtants u plus cmpétitifs, ) l intérêt des bénéfices attendus du prjet, directs et induits, pur l écsystème, au-delà des bénéfices pur les prteurs de prjet l engagement des cllectivités territriales à sutenir le prjet. Impact de l interventin publique le caractère incitatif de l interventin : accélératin des travaux u réalisatin de travaux qui n auraient pas pu l être sans l interventin publique, implicatin des prteurs de prjet (investissement financier et humain) au regard du budget ttal du prjet (niveau de l interventin suhaité, effet de levier) l effet d entraînement de l interventin publique natinale : niveau de cfinancement public (lcal u eurpéen) et privé. Qualité du cnsrtium et de l rganisatin du prjet (cas général des prjets cllabratifs) le caractère cllabratif du prjet : pluralité des entreprises cncernées (ntamment partenaire impliqué dans la mbilisatin de la bimasse), implicatin de partenaires académiques (labratires, rganismes de recherche publics, rganismes de frmatin), la pertinence et la cmplémentarité de ces acteurs dans le dmaine cncerné l implicatin des cllectivités territriales cncernées l implicatin de PME et/u ETI (mesurée par leur part dans les travaux du prjet) AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

14 l adéquatin du prgramme de travail et du budget avec les bjectifs du prjet (définitin des jalns, des résultats intermédiaires et des livrables) la guvernance, la gestin et la maîtrise des risques inhérents au prjet (risque rganisatinnel, risque technique, risque lié à l atteinte de l bjectif, risque cmmercial, risque réglementaire). AMI Stckage de l énergie Investissements d Avenir

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises» APPEL A PROJETS «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» Date d uverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 12 mai 2014 16h00 Validatin des

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT CONSEIL GÉNÉRAL DE L ESSONNE Directin de l innvatin et du dévelppement des territires APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Actin de Sutien à la Technlgie et à la Recherche en Essnne PROJETS DE RECHERCHE ET

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE AXE 3 : Agir pur l envirnnement et le dévelppement durable de la régin Actin 1 : Dévelppement des énergies renuvelables Thèmes priritaires (earmarking): 40 - Energies

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

Soutien aux projets Transmedia & Web

Soutien aux projets Transmedia & Web Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur Fnds d aide cinéma et audivisuel Sutien aux prjets Transmedia & Web L aide aux prjets transmedia & web est destinée à sutenir des prjets prpsant des écritures innvantes

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur Cahier de charges Cahier des charges cmpétitin fédérale : partie marketing Fiche entrée en vigueur : validité : secteur : COM remplace : - nmbre de pages : 8 annexe : 1 5 grammes de plumes, des tnnes d

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Snt éligibles au de la Fndatin Médéric Alzheimer les thèses de dctrat en sciences humaines et sciales et en santé publique sutenues entre le 15 septembre 2013 et le 31 mai 2015 et

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT 1 au 3 février 2012 Tchnda Tetuehaki Chargé des bues

Plus en détail

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice FIELD MANAGER V3, la slutin dédiée aux métiers du multiservice Les 4 bénéfices Un retur sur investissement garanti grâce à un mdèle écnmique adapté à vtre vlume d activité Une augmentatin de la satisfactin

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010

APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010 APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010 L appel à prjets «Bâtiments Basse Cnsmmatin» 2010 est financé dans le cadre du cntrat de prjets Etat-Régin 2007-2013, en partenariat avec les

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Démonstrateurs et Labo-territoires des Villes Durables - Aide à la définition d une méthodologie de pilotage du processus des innovations urbaines

Démonstrateurs et Labo-territoires des Villes Durables - Aide à la définition d une méthodologie de pilotage du processus des innovations urbaines Démnstrateurs et Lab-territires des Villes Durables - Aide à la définitin d une méthdlgie de piltage du prcessus des innvatins urbaines Cahier des charges V5 14 février 2014 ADV-CDC-DRIEA-DemnstrateursVillesDurables-v5.dcx

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM Appel à prjets 2015 Gestin et animatin des Cyber-bases de l agglmératin TPM Cntexte La Cmmunauté d Agglmératin Tuln Prvence Méditerranée a délibéré le 16 décembre 2004 pur apprter sn sutien «aux actins

Plus en détail

Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget prévu : 250 000 $CAN en 2011 320 000 $CAN en 2012

Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget prévu : 250 000 $CAN en 2011 320 000 $CAN en 2012 Surces et stckage de carbne dans les écsystèmes : infrmatins nécessaires en vue de quantifier et de gérer les réductins d émissins de gaz à effet de serre Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

Présentation du dispositif. Appels à projets ICN-NUI

Présentation du dispositif. Appels à projets ICN-NUI Présentatin du dispsitif Appels à prjets ICN-NUI Industries des Cntenus Numériques Nuveaux Usages et Innvatin En faveur du dévelppement de l innvatin des usages et des technlgies des entreprises des cntenus

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION DIRECTION SYSTÈMES TECHNOLOGIQUES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 12 DÉCEMBRE 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION NO 14

Plus en détail

Comment s impliquer dans un projet éolien?

Comment s impliquer dans un projet éolien? Cmment s impliquer dans un prjet élien? Implicatin lcale dans l'élien - Attert 1 élien participatif : implicatin des cityens Cmment s impliquer? S infrmer : Le plus en amnt pssible RIP, enquête publique,

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES Cnférence internatinale DAAD/CAMES/UNESCO, Dakar (Sénégal) 13-15 nvembre 2014 Smmaire I. A prps du CAMES II. Elabratin

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail