Techniques avancées de traitement numérique pour la réduction d interférences dans les réseaux de capteurs corporels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Techniques avancées de traitement numérique pour la réduction d interférences dans les réseaux de capteurs corporels"

Transcription

1 Techniques avancées de traitement numérique pour la réduction d interférences dans les réseaux de capteurs corporels Sujet de thèse proposé par : Stéphanie SAHUGUEDE, MC 61, ESTE/C2S2/XLIM-UMR 7252 Anne JULIEN-VERGONJANNE, PR 61, ESTE/C2S2/XLIM-UMR 7252 Introduction Les réseaux de capteurs corporels (Body Area Network ou BAN), envisagés pour les communications sans fils à courte portée autour du corps humain, sont aujourd hui dans une phase d émergence et plusieurs challenges technologiques sont à relever pour que cette technologie soit développée et déployée [1]. Les perspectives de marché sont nombreuses et concernent différents secteurs : santé, sport, loisir, bien-être. Dans ce type de réseaux, plusieurs capteurs et équipements électroniques, pouvant être implantés à l intérieur du corps, portés sur le corps ou placés dans le voisinage du corps, collectent des informations. Ils sont également susceptibles d échanger les données, de les stocker et de les transmettre à distance. Le contexte de la thèse est celui des applications liées à la télésurveillance médicale. Les contraintes technologiques majeures des BAN pour ces applications portent entre autres sur une transmission de grande fiabilité, à faible complexité et à très faible puissance, considérant des débits variables (de quelques kbps à 10 Mbps) et la mobilité des différents éléments constitutifs du réseau. La contrainte en puissance et la mobilité font que les réseaux BAN sont particulièrement sensibles aux interférences dont la réduction constitue un enjeu scientifique. Le sujet de thèse propose d étudier dans le contexte de la télésurveillance médicale, l application des techniques avancées de traitement numérique pour réduire l impact des interférences dans un réseau BAN, maintenir la qualité des liens de communication tout en préservant la consommation énergétique globale afin de prolonger la durée de vie du réseau. [1] M Patel, Jianfeng Wang Applications, challenges, and prospective in emerging body area networking technologies Wireless Communications IEEE (2010) Volume: 17, Issue: 1, Publisher: IEEE, Pages: Présentation équipe de recherche Le sujet de thèse correspond aux enjeux et problématiques traités dans le projet émergent «systèmes et réseaux pour la e-santé» (ESTE/C2S2/XLIM). Membres permanents du projet : S. SAHUGUEDE (MC61), A. JULIEN-VERGONJANNE (PR 61), JP. CANCES (PR61) Les axes de recherche de l équipe concernent :

2 - L étude des potentialités de la technologie optique sans fils en indoor pour la télésurveillance de données physiologiques : o Modélisation statistique du canal en tenant compte de l environnement (corps du patient, configuration de la chambre ) et de la mobilité o Codage de canal o Accès multiple (pour la surveillance de plusieurs patients) o Projet SAPHIRALE : Surveillance Avancée des Patients en milieu Hospitalier à l aide de l InfRArouge et des Lignes d Energie - Les réseaux de capteurs corporels : o Application au suivi de l activité physique adaptée (projet TICAADOM) : mise en œuvre d un réseau permettant l évaluation de la dépense énergétique quotidienne d un patient post-avc. o Etude de systèmes de suivi du niveau de déshydratation de personnes âgées. Des travaux significatifs réalisés jusqu à présent dans l équipe peuvent fournir un support aux travaux de thèse, notamment : - Les techniques de réduction d interférence multiutilisateurs envisagées dans la thèse pour les systèmes IR-UWB ont déjà fait l objet d études dans l équipe de recherche ESTE/C2S2 pour d autres canaux de communication [2]. - En ce qui concerne l étude d une stratégie hybride radio-optique : la technologie optique sans fils a fait l objet de résultats marquants [3-5] dans le thème e-santé de ESTE /C2S2]. De plus, l équipe participe à une action de coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique (COST) démarrant en 2012 [6], qui se propose entre autre d explorer les potentialités de cette technologie émergente pour les réseaux BAN. C est donc une opportunité supplémentaire en termes de visibilité et de valorisation pour les résultats qui seront issus des travaux de la thèse. [2] Goursaud, C.; Julien-Vergonjanne, A.; Aupetit-Berthelemot, C.; Cances, J.-P.; Dumas, J.-M. "DS- OCDMA receivers based on parallel interference cancellation and hard limiters," Communications, IEEE Transactions on, vol.54, no.9, pp , Sept [3] S.S. Torkestani, S.Sahuguede, A. Julien-Vergonjanne and J.P. Cances Indoor Optical Wireless System dedicated to Healthcare application in a Hospital acceptée en 2011 pour publication à IET Communications, en attente d édition définitive en [4] S.S. Torkestani, N.Barbot, S.Sahuguede, A. Julien-Vergonjanne and J.P. Cances Transmission Power Analysis of Optical Wireless based Mobile Healthcare Systems, soumise en 2012 à International Journal of Wireless Information Networks, IJWIN special issue on Wireless healthcare technology, suite à la selection par le comité de programme de PIMRC 2011 [5] S.S. Torkestani, S. Sahuguede, A. Julien-Vergonjanne, J-P. Cances and J-C. Daviet*, *CHU Limoges- HAVAE Infrared Communication Technology Applied to Indoor Mobile Healthcare Monitoring System, sélectionné pour soumission à International Journal of E-Health and Medical Communications, IJEMHC special issue phealth 2011 [6]

3 Résumé : Le sujet de thèse porte sur l application des techniques avancées de traitement numérique pour réduire l impact des interférences dans un réseau de capteurs corporels (BAN) dédié au contexte de la télésurveillance médicale. On considère comme technologie de communication entre les éléments du réseau, la radio impulsionnelle ultra large bande (IR-UWB), qui est l une des technologies retenues dans les spécifications IEEE pour les futurs réseaux BAN. Basée sur l émission d impulsions très courtes, elle présente plusieurs avantages pour les communications sans fils près du corps humain notamment une faible complexité et une faible consommation. La contrainte en puissance et la mobilité rendent ces réseaux particulièrement sensibles aux interférences. Afin de réduire l'interférence entre les éléments ou nœuds du réseau ou entre différents réseaux, plusieurs techniques seront développées et évaluées. Les systèmes UWB se basant sur les mêmes concepts pour la transmission et la réception que ceux utilisés pour les systèmes à spectre étalé (CDMA), les performances des techniques de réduction d interférence multiutilisateurs bien connues en CDMA seront évaluées pour le contexte étudié. Les potentialités des techniques de transmissions coopératives en termes de réduction d interférence et de puissance seront également établies. Une originalité consistera à définir une stratégie hybride basée sur l utilisation conjointe de liens de communications radio et optiques sans fils. Résumé en anglais: The aim of the thesis is to study in the healthcare monitoring context, the application of advanced digital processing to reduce the impact of interference in a BAN network. Among the proposed operational frequency bands included in the IEEE BAN specifications, it will be considered the ultra-wideband impulse radio technology (UWB-IR). Based on the emission of very short pulses, UWB-IR has several advantages for communications on or near the human body including low complexity and low power consumption. Because strong power and mobility requirements, this technology is particularly susceptible to interference. To reduce interference between BAN nodes, multiple access and cooperation techniques will be implemented and performance will be analyzed in the healthcare monitoring context, considering constraints such as power. It will also address interference between other sensor networks for which more robust mechanisms have to be developed. In addition, we propose to investigate a new hybrid strategy which relies on the combined use of Radio Frequency (RF) and Wireless Optical Communication (WOC) links. Description complète Dans le contexte de la télésurveillance, la contrainte en puissance et la mobilité font que les réseaux BAN sont particulièrement sensibles aux interférences. Par exemple, la qualité de la liaison entre un nœud du réseau et le point de collecte peut être fortement dégradée par un autre nœud du même réseau devenu interférent suite à une variation de la topologie du réseau liée à la mobilité de la personne équipée. De plus, dans le cas où plusieurs personnes sont suivies (par exemple dans un établissement médicalisé), l interférence entre les différents BAN pourra constituer une limitation à

4 la fiabilité de la surveillance. D autre part, si on considère les bandes de fréquences proposées pour les réseaux BAN, il est également important de tenir compte des interférences liées aux réseaux de communications coexistant. Dans la thèse, on considèrera comme technologie radio de base la radio impulsionnelle ultra large bande (IR-UWB), qui est l une des technologies retenues dans les spécifications IEEE [7]. Basée sur l émission d impulsions très courtes, elle présente plusieurs avantages pour les communications sans fils près du corps humain notamment une faible complexité et une faible consommation. Dans une première partie, il s agira d étudier les principes de la technologie IR-UWB et de développer un outil de simulation des performances d une chaine de communication pour les réseaux BAN basée sur cette technologie. Les canaux de communications envisagés seront théoriques et issus des spécifications des normes en cours. Les résultats de cette étude devront illustrer l impact de l interférence sur les performances. Un autre volet de la thèse s attachera à établir l état de l art des techniques de réduction d interférence pour les réseaux BAN. Les systèmes utilisant l UWB se basent sur les mêmes concepts pour la transmission et la réception que ceux utilisés pour les systèmes à spectre étalé (CDMA). Une première approche pour réduire l impact des interférences consistera donc à développer des techniques de réduction d interférence bien connues pour les systèmes CDMA telles que l utilisation de récepteurs multi-utilisateurs à annulation parallèle ou série d interférence par exemple [8]. Par ailleurs, les techniques de transmissions coopératives entre les nœuds d un réseau BAN offrent des potentialités pour l amélioration des performances [9-10]. Il s agira donc de mettre en œuvre des mécanismes de transmission coopératifs adaptés au contexte et d évaluer l apport sur les performances en termes de fiabilité et de consommation énergétique. Une originalité pour limiter l interférence, pourra être d établir une stratégie hybride basée sur l utilisation conjointe de liens de communications RF et optiques sans fils. Une première approche consistera à étudier un schéma de communication utilisant de manière opportuniste des liens de communications en optique sans fils à la place de lien radio. Une autre approche aura pour objectif d établir un réseau de communication coopératif combinant les informations issues des liens RF et optique afin de minimiser les puissances consommées au niveau des nœuds ou des relais sous contrainte de mobilité. [7] B.Zhen et al. TG6 Technical Requirements Document», IEEE P ;https://mentor.ieee.org/802.15/ [8] Wen-Bin Yang; Sayrafian-Pour, K. A DS-CDMA Interference Cancellation technique for body area networks, Personal Indoor and Mobile Radio Communications (PIMRC), 2010 IEEE 21st International Symposium on, Sept. 2010, page(s): [9] P.Ferrand et al. Performance evaluation of direct and cooperative transmissions in body area networks, Annals of Telecommunications 66, 3 (2011) [10] Kazemi, R.; Vesilo, R.; Dutkiewicz, E.; Gengfa Fang; inter-network interference mitigation in Wireless Body Area Networks using power control games Communications and Information Technologies (ISCIT), 2010 International Symposium on,page(s): 81 86

5 Objectifs scientifiques En considérant comme technologie radio de base la radio impulsionnelle ultra large bande (IR-UWB), un premier objectif est la conception d une chaîne de communication pour réseaux BAN basée sur cette technologie et l évaluation des performances de transmission en mettant en évidence l impact des interférences. Sur la base de l état de l art autour de l analyse et de la gestion des interférences dans un réseau BAN, différentes approches pour réduire les interférences intra BAN et extra BAN seront retenues. Un autre objectif réside donc dans la proposition de solutions adaptées au contexte. Parmi les différentes techniques on se donne particulièrement comme objectifs : - de développer des techniques de réduction d interférence multiutilisateurs pour les réseaux BAN. - d appliquer des mécanismes de transmissions coopératives entre les nœuds du réseau et d évaluer l apport de ces techniques. - une solution nouvelle et originale pour limiter l interférence, sera d établir une stratégie hybride basée sur l utilisation conjointe de liens de communications RF et optiques sans fils. Compétences à l issue de la thèse Techniques de communication : Technologie radio impulsionnelle, Technologie optique sans fils Réseaux de capteurs corporels Traitement du signal : Techniques de suppression d interférences, Algorithmes de traitement multiutilisateurs, Algorithmes de transmissions coopératives Programmation en C : Simulation des performances d une chaîne de communication, implémentation d algorithmes de traitement du signal Spécificités liées au contexte de la télésurveillance médicale Mots clés Réseaux de capteurs corporels (BAN), Radio impulsionnelle ultra large bande (IR-UWB), Optiques sans fils (Wireless Optical), Interférence multi-utilisateurs ( multiuser interference), Communications coopératives ( cooperation), Télésurveillance (Health monitoring) Justification LABEX :

6 Le contexte de la thèse est celui des applications liées à la télésurveillance médicale. Il correspond aux enjeux et problématiques traités dans le projet émergent «systèmes et réseaux pour la e-santé» (ESTE/C2S2/XLIM). Dans ce contexte, les informations traitées par le réseau de capteurs sont de type physiologique, liées à la santé, à l activité ou à l environnement de la personne. De plus, le système doit être capable de déclencher des alertes et d effectuer un retour d information vers la personne équipée. En permettant le suivi des patients à distance, cette technologie peut donc améliorer la prise en charge en milieu médical ou l efficacité des soins à domicile. Elle constitue alors une solution pour le maintien à domicile de personnes souffrant de pathologies chroniques ou de personnes fragiles telles que les personnes âgées. Le sujet s inscrit dans un projet de recherche collaboratif impliquant l équipe HAVAE (Handicap, Autonomie, Vieillissement, Activité, Environnement - Université de Limoges) et plusieurs services du Centre Hospitalier Universitaire de Limoges (médecine physique & réadaptation et gériatrie), portant sur l adaptation de la technologie BAN à différents contextes : le suivi de l activité physique post-avc et le suivi des personnes âgées polypathologiques. La thèse proposée exploite donc des disciplines scientifiques (TIC) et techniques au service des personnes en besoin d aide à l autonomie tout en garantissant un niveau de sécurité et d assistance. Les études sont pluridisciplinaires (TIC + santé) et correspondent aux enjeux de la thématique «santé & autonomie» du labex SigmaLim.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

RecoMed. Automatic speech recognition with medical transcription. Subventionné par

RecoMed. Automatic speech recognition with medical transcription. Subventionné par RecoMed Automatic speech recognition with medical transcription Subventionné par Idiap Research Institute Independent research institute ~100 people in total; mainly in research ~10 development staff Research

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès

Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès David Coudert Joanna Mouliérac, Frédéric Giroire MASCOTTE I3S (CNRS/Université Nice Sophia-Antipolis) INRIA Sophia-Antipolis Méditerranée 1 Contexte

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

la santé numérique les freins et leurs causes Thierry Zylberberg Executive Vice President, Orange Directeur, Orange Healthcare 9 juin 2015

la santé numérique les freins et leurs causes Thierry Zylberberg Executive Vice President, Orange Directeur, Orange Healthcare 9 juin 2015 la santé numérique les freins et leurs causes Thierry Zylberberg Executive Vice President, Orange Directeur, Orange Healthcare 9 juin 2015 deux univers se rencontrent : le monde médical avec ses défis,

Plus en détail

requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS

requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS L'Informatique au service d bien-être des seniors à domici Sébastien Roussea Directeur de CareSqu requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS 2012 lutions technologiques IT innovantes ur améliorer les conditions

Plus en détail

E-Health evaluation at stake

E-Health evaluation at stake E-Health evaluation at stake Les enjeux de l évaluation en e-santé Myriam Le Goff-Pronost, Telecom Bretagne Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu Réalisations et perspectives en matière de e-santé pour les

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Les réseaux sans fil (WiFi) Date de Date de Version Public Cible Publication Révision Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Introduction Un réseau sans fil est un réseau dans lequel au moins deux terminaux

Plus en détail

0,3YDQGLWVVHFXULW\ FKDOOHQJHV 0$,1²0RELOLW\IRU$OO,31HWZRUNV²0RELOH,3 (XUHVFRP:RUNVKRS %HUOLQ$SULO

0,3YDQGLWVVHFXULW\ FKDOOHQJHV 0$,1²0RELOLW\IRU$OO,31HWZRUNV²0RELOH,3 (XUHVFRP:RUNVKRS %HUOLQ$SULO 0,3YDQGLWVVHFXULW\ FKDOOHQJHV 0$,1²0RELOLW\IRU$OO,31HWZRUNV²0RELOH,3 (XUHVFRP:RUNVKRS %HUOLQ$SULO COMBES Jean-Michel CHARLES Olivier jeanmichel.combes@francetelecom.com olivier.charles@francetelecom.com

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW Société - Company QUI NOUS SOMMES Expert en solutions de haute technologie, Neoaxess assure l étude et la conception d installations de systèmes de Sécurité à usage professionnel. Notre Savoir-faire Neoaxess

Plus en détail

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012 Joint AAL Information and Networking Day 21 mars 2012 Présentation TéSA a pour objet : la mise en commun de moyens permettant de : rassembler et accueillir des doctorants ou post-doctorants dont les thèses

Plus en détail

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs?

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? webinar 26 novembre 2013 9h30-11h Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? Pierre-Yves SENGHOR Directeur Marketing m2ocity pierre-yves.senghor@m2ocity.com

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

BeSpoon et l homme Connecté

BeSpoon et l homme Connecté BeSpoon et l homme Connecté Paris 25 et 26 Mars BeSpoon est une société «Fabless» qui a développé en collaboration avec le CEA-Leti un composant IR-UWB (Impulse Radio Ultra Wide Band) dédié à la localisation

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

Monitoring elderly People by Means of Cameras

Monitoring elderly People by Means of Cameras Nuadu project Technologies for Personal Hearth Seminar, June 4th, 2009 Monitoring elderly People by Means of Cameras Laurent LUCAT Laboratory of Embedded Vision Systems CEA LIST, Saclay, France 1 Summary

Plus en détail

Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études. Mikaël Capelle. Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou

Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études. Mikaël Capelle. Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études Mikaël Capelle Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou 27 Juin 2014 Plan 1 Introduction - La virtualisation de réseau 2 3

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010

Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010 Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010 Démarche TIC & Santé, l innovation pour l autonomie Le contexte global de la démarche TIC & Santé

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO?

Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO? Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO? Pourquoi évoluer? Débit plus important compatible avec des transferts de fichiers multimédia (fichiers, son, vidéo, etc..)

Plus en détail

Rapport de Stage du Master. Conception d une chaîne de communication pour réseaux BAN sur couche PHY UWB-IR

Rapport de Stage du Master. Conception d une chaîne de communication pour réseaux BAN sur couche PHY UWB-IR Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) Telecom ParisTech Diplôme National de Master en Sciences et Technologies Mention : Sciences De l Ingénieur Spécialité : Electronique et Systèmes de Communications

Plus en détail

Le protocole AFDX/ARINC 664

Le protocole AFDX/ARINC 664 Le protocole AFDX/ARINC 664 Pascal Berthou berthou@laas.fr Antécédents Depuis l entrée en service de l A320 en 1998 La commande «fly-by-wire» s impose dans les nouvelles construction aéronautique. De nombreux

Plus en détail

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Bienvenue Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Contexte 2 Agenda 1 Présentation de la Blade Application Control: catégorisation, Appwiki 2 Interfaçage avec la Blade

Plus en détail

Services à la recherche: Data Management et HPC *

Services à la recherche: Data Management et HPC * Services à la recherche: Data Management et HPC * Pierre-Yves Burgi et Jean-François Rossignol Division informatique (DINF) * HPC = High-Performance Computing Réunion CIF Sciences du 6.12.11 1/19 Contenu

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie Capteurs pour la santé et l autonomie Nouvelles approches technologiques pour le suivi sur les lieux de vie Santé : nécessité de nouvelles approches Le nouveau contexte créé par les technologies de l information

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Présentation du projet de ressourcement DEAR Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Quelques mots sur l Institut Carnot STAR Institut Carnot STAR Périmètre scientifique

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10. Atelier 1 e-gouvernement Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.2011 2 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 3 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 4 Actions prévues

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Billettique sans contact et traçabilité des déplacements :

Billettique sans contact et traçabilité des déplacements : INSTITUT SUPERIEUR D ELECTRONIQUE DE PARIS - ISEP Billettique sans contact et traçabilité des déplacements : Comment assurer la protection des données personnelles? Thèse professionnelle Mastère spécialisé

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

$SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU

$SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU $SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU Fabien FIGUERES fabien.figueres@mpsa.com 0RWVFOpV : Krigeage, plans d expériences space-filling, points de validations, calibration moteur. 5pVXPp Dans le

Plus en détail

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme Bien choisir son programme européen de R,D&I Principes généraux des programmes européens Les différentes opportunités

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL

Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL L outil à développer devra donner la possibilité de planifier tout d abord un réseau EV-DO Rev

Plus en détail

STI 30 Edition 1 / Septembre 2003

STI 30 Edition 1 / Septembre 2003 STI 30 Edition 1 / Septembre 2003 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques de l interface WiFi des Hotspots France Télécom / Orange France

Plus en détail

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 La gamme CONTEC CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 1 Agenda Introduction Data acquisition and control Data Communication Expansion chassis and accessory Distributed I/O and media converter Stainless steel

Plus en détail

Smart Energy ELVIRE LEBLANC. Elvire.Leblanc@cea.fr. SMART ENERGY Key drivers & LIST Strategy. Elvire.Leblanc@cea.fr

Smart Energy ELVIRE LEBLANC. Elvire.Leblanc@cea.fr. SMART ENERGY Key drivers & LIST Strategy. Elvire.Leblanc@cea.fr Direction de la Recherche Technologique 1 Smart Energy ELVIRE LEBLANC Direction de la Recherche Technologique Maitrise de l énergie : les enjeux sur le plan national Social sécurité, équilibre offre/demande

Plus en détail

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Présenté par : Ahmed Lakhssassi, Membres du GRMS : Marek Zaremba, Wojtek Bock et Larbi Talbi Département Informatique

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers Saisissez l opportunité du PIC Meeting pour participer à des groupes de travail internationaux, intégrer les projets européens et rencontrer vos futurs partenaires.

Plus en détail

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network?

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/40137/ Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Description: Consumer needs in

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD CEI IEC 870-3 Première édition First edition 1989-03 Matériels et systèmes de téléconduite Troisième partie: Interfaces (caractéristiques électriques) Telecontrol

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Les technologies envahissent, depuis de nombreuses

Les technologies envahissent, depuis de nombreuses réflexion Gérontechnologies et société Cécile Cridelich Alain Franco z Les gérontechnologies, concept datant des années 1990 allient, gérontologie et technologie z Elles ont un rôle bien défini dans notre

Plus en détail

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 339 758 A1 (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (21) Numéro de dépôt: 09179459.4 (51) Int Cl.: H04B 1/69 (2011.01) H03K 5/08 (2006.01) H03K

Plus en détail

HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées

HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées CETIC a.s.b.l. Bâtiment Eole Rue des Frères Wright, 29/3 B-6041 Charleroi (Belgique) T. +32 71 490 700 F. +32 71 490 799 info@cetic.be

Plus en détail

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique Ahmed Meghzifene Chef de la Section Dosimétrie et Physique Médicale, Division de la Santé Humaine, Dept

Plus en détail

Architecture Reconfigurable Hétérogène à Gestion Hiérarchique Distribuée pour la Reconfiguration et la Prise de Décision

Architecture Reconfigurable Hétérogène à Gestion Hiérarchique Distribuée pour la Reconfiguration et la Prise de Décision INSTITUT D ÉLECTRONIQUE ET DE TÉLÉCOMMUNICATIONS DE RENNES Architecture Reconfigurable Hétérogène à Gestion Hiérarchique Distribuée pour la Reconfiguration et la Prise de Décision dans les systèmes de

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

Analyse exhaustive et sans compromis des réseaux TETRA par le système de mesure Drive-Test

Analyse exhaustive et sans compromis des réseaux TETRA par le système de mesure Drive-Test Analyse exhaustive et sans compromis des réseaux TETRA par le système de mesure Drive-Test Le nouveau système de mesure Drive-Test réalise les mesures de couverture et de qualité de service des réseaux

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

Miraboat. Système alarme autonome pour bateaux

Miraboat. Système alarme autonome pour bateaux Miraboat Système alarme autonome pour bateaux CATALOGUE 2013 INTRODUCTION 1 UN SYSTÈME ALARME DANS UN BATEAU, POURQUOI, COMMENT. Chaque année, les vols et dégradations dans les bateaux de plaisance sont

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique]

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique] SEPTEMBRE 2013 INSA de Strasbourg Génie électrique : Option énergie Par : Adnane BOUKHEFFA Tuteur Institutionnel : M. Guy STURTZER Réalisé au sein du Groupe Legrand 290 Avenue de Colmar, Strasbourg 67100

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

CONSERVATOIRE NAT. DES ARTS ET METIERS Référence GALAXIE : 4094

CONSERVATOIRE NAT. DES ARTS ET METIERS Référence GALAXIE : 4094 CONSERVATOIRE NAT. DES ARTS ET METIERS Référence GALAXIE : 4094 Numéro dans le SI local : 0206 Référence GESUP : 0206 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique

Plus en détail

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Ondel ansek Kay Sommaire Il ressort du débat sur le développement économique de l Afrique subsaharienne (ASS) que les

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

e-biogenouest CNRS UMR 6074 IRISA-INRIA / Plateforme de Bioinformatique GenOuest yvan.le_bras@irisa.fr Programme fédérateur Biogenouest co-financé

e-biogenouest CNRS UMR 6074 IRISA-INRIA / Plateforme de Bioinformatique GenOuest yvan.le_bras@irisa.fr Programme fédérateur Biogenouest co-financé e-biogenouest Coordinateur : Olivier Collin Animateur : Yvan Le Bras CNRS UMR 6074 IRISA-INRIA / Plateforme de Bioinformatique GenOuest yvan.le_bras@irisa.fr Programme fédérateur Biogenouest co-financé

Plus en détail

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs Invitation / CTI «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs CeBIT 2015 Le pivot et la clé de voûte de l économie suisse des TIC

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail