Les perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les perspectives"

Transcription

1 Les perspectives

2 Pas de temps et trajectoires : le cycle des choix d achats et comportements d usages Ampoules Electroménager Télévision Ordinateur Vêtements Cycle de renouvellement moins de 5 ans Cycle à 15 ans Voiture Chauffage Gros électroménager Bâtiment Grand site industriel Cycle de 30 ans ou plus

3 Perspectives : les objectifs Climat et énergie 2000 CONFERENCE DE COPENHAGUE (2009) CONFERENCE DE PARIS (2015) Réduction de la consommation énergétique de 38% Porter la part d énergie renouvelable dans la consommation énergétique finale à 20 % 40% de réduction des émissions de GES Porter la part d'énergie renouvelable dans la consommation énergétique finale à 27% Division par 2 les émissions mondiales de GES Division par 4 les émissions françaises de GES +/- 100% d'énergies renouvelables par rapport à 1990 (France)

4 Mtep Evolution générale des usages d ici 2050 Consommation d'énergie finale par catégorie d'usage dans les scénarios Vision de l'ademe 160,0 140,0 120,0 100,0 80,0 60,0 40,0 20,0 0, Tous les scénarios qui privilégient : - l efficacité énergétique, - l amélioration des services collectifs, - la valorisation des énergies renouvelables, - la sobriété, aboutissent à des résultats équivalents : - Une division par deux de la consommation énergétique française, - Une nette réduction des consommations liées notamment au confort domestique et aux transports, - Une amélioration des conditions générales de vie (surtout santé, activités relationnelles) - En assurant le Facteur 4.

5 Le débat croissance et nature des activités futures En décroissance - La consommation de ressources rares et de matières premières ; - L émission de polluants ; - Le gabarit des véhicules et les déplacements contraints ; - Certains déplacements longue distance des marchandises (pondéreux) ; - Le stockage de déchets. En stabilité - Les surfaces habitées ; - Des consommations d eau. En croissance - La consommation de produits électroniques ; - La productivité agricole ; - La communication, l éducation et l offre culturelle ; - Les consommations liées à la santé. Un processus de tamisage - Relocalisation de certaines activités ; - Probablement réduction de certaines mobilités longue distance (aérien) ; - Le flux tendu par une rationalisation industrielle. En déduire une orientation claire de la croissance économique en valeur du PIB - Nettement plus intensif en emplois par les fonctions d optimisation ; - Après substitution travail/technologie, ressources/travail.

6 Les enjeux pour la région Ile de France Les bâtiments Il y a actuellement 200,000 emplois dans le secteur du bâtiment en Ile de France. Deux dynamiques sont lancées : La réalisation des travaux du Grand Paris notamment avec les nouveaux quartiers construits autour des gares des nouveaux transports collectifs dans la banlieue parisienne. - Le potentiel d emplois de construction de logements est de emplois avec une montée en puissance progressive surtout après 2020 à mesure de l ouverture de nouvelles lignes. Ceux-ci viennent s ajouter aux emplois correspondant au rythme actuel de construction, La réhabilitation du patrimoine bâti existant au niveau de performance requis pour atteindre les objectifs climatique en application de la nouvelle loi de transition énergétique. - La réhabilitation des logements pour le milieu du siècle implique de passer du rythme actuel de travaux de logements par an à logements. Leur réalisation implique emplois nouveaux. Soit au total emplois supplémentaires.

7 Un changement profond de gouvernance Le rôle central du consommateur Une hausse du niveau culturel (connaissance fine de sa consommation). Des progrès de comportement pour éviter l effet rebond. Une production de plus en plus décentralisée Bientôt fournisseurs d électricité en France. Mais une production renouvelable avec de fortes variations (aléatoire ou variable mais prévisible). La nécessité d une gestion optimisée du réseau Réduire les pointes de consommation. Optimiser l appel aux moyens de production. Développement des smartgrids, des compteurs communicants, gestion par internet. La Région chef de file territorial de la transition énergétique Nouvelle vague de PCEAT après les municipales. Programmation énergétique régionale (SRCAE). La mise en place de conférences financières régionales. Le rebond démocratique et les territoires de proximité

8 Le réseau de transport du Grand Paris

9 Les potentiels d énergie renouvelables en Ile de France Zone centrale dense Les réseaux valorisant la chaleur issue de l incinération des déchets non recyclables et biomasse pour le chauffage des bâtiments et la production d électricité. 53% de la chaleur livrée par la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain est d origine renouvelable. Banlieue Géothermie moyenne température pour les chauffage urbains (surtout dans la banlieue sud et est) qui alimente déjà logements. Géothermie basse température sur nappe phréatique avec pompe à chaleur. Zones rurales La biomasse, le bois et la méthanisation des déchets agricoles. Toutes zones selon l exposition Solaire thermique pour la production d eau chaude ; Solaire photovoltaïque pour la production d électricité.

10 Il y a un infini dans un monde fini L efficacité de l utilisation des ressources plutôt que la croissance des flux de matières - Le progrès technologique se reproduit. - Des matières premières plus chères rend les technologies plus rentables. Une économie circulaire qui repousse la rareté - Le recyclage, les filières biologiques et les énergies renouvelables. La dématérialisation et les nouvelles technologies de communication - Une infinité d informations avec peu de matières mobilisées. - Un enfant a accès avec son téléphone et internet à plus de gens, de connaissance et d expressions culturelles que toutes les générations qui l ont précédé! Trouver un équilibre entre sa recherche personnelle de plaisir et le maintien de ses impacts dans un volume admissible - Un investissement éducatif et culturel considérable ; - Nourrir une empathie avec l humanité, c est la condition de l adhésion. - S engager dans une société relationnelle ; - Raconter une vie réussie au XXIème siècle à un enfant de 10 ans. 10

11 La question centrale du XXI ème siècle L intérêt général, le retour. Les enjeux Nous serons nombreux, Tous voudront bien vivre, Les ressources sont limitées et parfois en net déclin, La charge sur l environnement de la planète est déjà trop lourde. La valeur de ce siècle, au sens moral, technologique et économique sera : L optimisation de l utilisation des ressources Tirer le meilleur de chaque ressource : énergies, matières premières, produits agricoles Ce qui s ouvre Un Pilotage fin des usages et l économie des ressources, Un Recyclage des matières, Une Optimisation des transports pour réduire les flux, Et donc une relocalisation partielle de l économie. C est là une nouvelle définition du progrès, c est la condition de la cohésion sociale et de la paix. On entre donc dans un mouvement profond et durable de re régulation.

12 Suivez nous! #OurLife21

Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable?

Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable? sobriété, efficacité, renouvelables Quelle transition vers un paysage énergétique soutenable? Scénario négawatt 2011 Vincent LEGRAND -Institut négawatt Colloque du 29 novembre 2012 Région PACA: Quel équilibre

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Contexte européen Contexte national

Plus en détail

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Benoit LEMAIGNAN Consultant Senior Carbone4 benoit.lemaignan@carbone4.com Merci qui? Merci l énergie! La transition énergétique, c est d abord

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Partie 1 - Contexte Qu est-ce qu un SRCAE? A l échelle du territoire régional et aux horizons 2020 et 2050 le SRCAE fixe : Energie

Plus en détail

Association Technique Energie Environnement

Association Technique Energie Environnement Association Technique Energie Environnement Contrat de Performance Énergétique : Quels retours d expériences, quel périmètre, quelles démarches? Lycée Nicolas APPERT 6 décembre 2016 Sommaire Organisation

Plus en détail

Scénario négawatt pour la France

Scénario négawatt pour la France Scénario négawatt pour la France Conférence «Comment réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre en Europe aux horizons 2030/2050» Assemblée nationale 10 septembre 2010 Yves MARIGNAC Association

Plus en détail

Quelle trajectoire pour atteindre le mix énergétique en 2025?

Quelle trajectoire pour atteindre le mix énergétique en 2025? Quels types de scénarii possibles à horizon 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? 8 avril 2013 Châteauroux Définitions MIX ÉNERGÉTIQUE : ou bouquet énergétique, est la

Plus en détail

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg Emissions potentiels et perspectives 2050 Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg - 2017 Co-construisons la transition Province à Energies Positives L engagement de nos territoires

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme ENERGIE CLIMAT ENVIRONNEMENT Face aux nouveaux enjeux : une agriculture porteuse de solutions Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val

Plus en détail

Communiqué : Scénario énergétique de la Gironde à horizon 2050

Communiqué : Scénario énergétique de la Gironde à horizon 2050 Communiqué : Scénario énergétique de la Gironde à horizon 2050 Contact technique : aude.rosener@alec-cub33.fr - 05.56.00.53.35 Contact communication : valerie.degrange@alec-cub33.fr - 05.56.00.53.38 Date

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Usages de l électricité et gestion du système électrique

Usages de l électricité et gestion du système électrique Usages de l électricité et gestion du système électrique 22 juin 2011 Alain Burtin (EDF-R&D) Les rencontres de l USINE NOUVELLE ENERGIE 22 juin 2011, PARIS. Usages et gestion du système électrique page

Plus en détail

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Distribution d énergie dans les territoires : quels leviers, quelle gouvernance pour atteindre les 3x20? Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Didier DUC Colloque AMORCE Paris

Plus en détail

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt?

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? 12 décembre 2013 Dr Jean-Albert Ferrez Directeur général, énergies sion région Chef Service Eau Energies, Ville de Sion

Plus en détail

Perspectives énergétiques à long terme

Perspectives énergétiques à long terme Perspectives énergétiques à long terme F. Ravelet 2012 Nécessité d'anticiper deux problèmes : L'épuisement des ressources 140 120 Ratio Réserve/Production (ans) 100 80 Pétrole Gaz Charbon Uranium 60 40

Plus en détail

Atelier du 16 mars 2007

Atelier du 16 mars 2007 Atelier du 16 mars 2007 Consommation d énergie et «facteur 4» Consommation d énergie et des émissions de CO2 National Ile de France Secteur Consommation finale en % Emission de CO2 en % Consommation finale

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum

Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum François MOISAN Directeur exécutif Stratégie, Recherche, International ADEME Fonds démonstrateur de recherche et

Plus en détail

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Programmations pluriannuelles des investissements de production - PPI «Le développement des énergies renouvelables est au cœur de la transition

Plus en détail

CoResponsibility in District Energy Efficiency &Sustainability

CoResponsibility in District Energy Efficiency &Sustainability Ce schéma de gouvernance est élaboré par l ensemble des parties prenantes qui s engagent, chacune, contractuellement sur les performances énergétiques à atteindre. Le New Deal énergétique est une nouvelle

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

SCENARIOS DE TRANSITION ENERGÉTIQUE EN FRANCE. François Moisan

SCENARIOS DE TRANSITION ENERGÉTIQUE EN FRANCE. François Moisan SCENARIOS DE TRANSITION ENERGÉTIQUE EN FRANCE François Moisan Approche CIRED (IMACLIM) : Deux approches et méthodes différentes propositions de différents paquets de mesures, dont taxe carbone au niveau

Plus en détail

Le cycle de vie de l énergie : de l énergie produite à l énergie utile

Le cycle de vie de l énergie : de l énergie produite à l énergie utile Le cycle de vie de l énergie : de l énergie produite à l énergie utile 28 ème Journées scientifiques de l Environnement Mardi 31 Janvier 2017 Le Menu Quelques définitions ; Les chiffres clés français ;

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique. Le Fonds Chaleur

Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique. Le Fonds Chaleur Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique Le Fonds Chaleur Une aide financière pour passer aux Énergies Renouvelables Florence MORIN ADEME Franche-Comté Soutien à l efficacité énergétique Aide technique:

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail

Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030

Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030 Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030 Brendan Catherine, chef de projet Plan Climat, Rennes Métropole Bertrand Texier, chef de projet, Artelys Contexte et problématique Un

Plus en détail

Plan Climat -Energie du Vexin français

Plan Climat -Energie du Vexin français Plan Climat -Energie du Vexin français La démarche Plan Climat PCET : Projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique Deux finalités L

Plus en détail

«Les Géothermies» Ouverture de la session. Gwénaël Guyonvarch, Directeur Régional de l ADEME Ile de France

«Les Géothermies» Ouverture de la session. Gwénaël Guyonvarch, Directeur Régional de l ADEME Ile de France «Les Géothermies» Ouverture de la session Gwénaël Guyonvarch, Directeur Régional de l ADEME Ile de France ENJEUX Objectifs Grenelle : multiplier par 6 la production de chaleur géothermique en France Île-de-France

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques de la Ville de Nice Synthèse - Décembre 2011 - Diagnostic

Plus en détail

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016 De la conférence de Paris à la politique énergétique du Québec Une occasion de se mobiliser ensemble pour lutter contre les changements climatiques Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché

Plus en détail

Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION

Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION Comment l Etat peut-il aider l industrie française à tirer le meilleur parti de la transition énergétique? Ce

Plus en détail

Quelle transition énergétique

Quelle transition énergétique sobriété, efficacité, renouvelables Quelle transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable»? Vincent LEGRAND, Institut négawatt, 1er décembre 2011 Transition énergétique: l anticiper ou la subir?

Plus en détail

Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment

Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment 1 Le secteur du bâtiment absorbe 45% de la consommation

Plus en détail

Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre

Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre A.Dozières DREAL NPDC Rendez-vous du CETE Changement climatique : territorialiser les enjeux et les objectifs 26 mars

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété Réduisez vos charges de copropriété et vos factures d énergie Améliorez votre confort thermique hiver comme été Participez à la réduction des émissions de CO2 de votre immeuble Valorisez votre patrimoine

Plus en détail

NOM :. Prénom : Classe :.. Page 1 / 8

NOM :. Prénom : Classe :..  Page 1 / 8 NOM :. Prénom : Classe :.. http://www.techno-college.jimdo.com Page 1 / 8 Qu est ce que l énergie? 1. Les énergies primaires Une source d énergie primaire est une forme d énergie disponible dans la nature

Plus en détail

Tous ensemble pour la transition énergétique!

Tous ensemble pour la transition énergétique! Tous ensemble pour la transition énergétique! Présentation du contexte Face à l'épuisement programmé des ressources fossiles et fissiles, face à l'urgence climatique, face aux multiples dégâts environnementaux,

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ENAC. Bilan 2016

BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ENAC. Bilan 2016 BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ENAC Bilan 2016 Consommations énergétiques de l ENAC Sommaire 1. Rappel des objectifs de réduction des consommations énergétiques 2. Consommation globale

Plus en détail

L enjeu des énergies renouvelables au Québec

L enjeu des énergies renouvelables au Québec L enjeu des énergies renouvelables au Québec Conférence prononcée à l Éco-kartier du centre-ville de Chicoutimi par: Pierre Gilbert, vice-président du Groupe de recherches écologiques de La Baie (GREB)

Plus en détail

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique 8 juin 2016 Atelier TEPOS ------------------ Rencontres annuelles du CLER 8-9-10 juin 2016 - La Rochelle Sommaire 1. Principes

Plus en détail

Délibération CR Adoption le 17 juin du plan. «Changeons d air en Île-de-France»

Délibération CR Adoption le 17 juin du plan. «Changeons d air en Île-de-France» Délibération CR 114-16 Adoption le 17 juin du plan «Changeons d air en Île-de-France» 1 La Région chef de file et pleinement mobilisée Région, chef de file pour la qualité de l air, pleinement associé

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

Logement social : les innovations au service de la performance énérgétique

Logement social : les innovations au service de la performance énérgétique Logement social : les innovations au service de la performance énérgétique Date d envoi : 09/02/2017 À QUELLE QUESTION DU GRAND DÉBAT SE RAPPORTE VOTRE CAHIER D'ACTEURS? Question 1 Quels modes de vie?

Plus en détail

Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier Conjuguer Ville et Energie Durables

Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier Conjuguer Ville et Energie Durables Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier 2011 Conjuguer Ville et Energie Durables 1 LE FUTUR ENERGETIQUE Quel avenir au niveau mondial? La MDE est inscrite durablement dans le LA paysage MDE EST INSCRITE

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER, EN CHARGE DES RELATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT Décret n o 2017-570 du 19 avril 2017 relatif

Plus en détail

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy Assemblée des Territoires -atelier "l appropriation locale la production d'énergies renouvelables" 1 Historique 2004 : Etude «bilan énergétique

Plus en détail

Le facteur 4 en France: yes we can!

Le facteur 4 en France: yes we can! Le facteur 4 en France: yes we can! Scénarios Negatep, Negawatt, MIES Pierre Bacher membre du conseil scientifique SLC auteur de «L énergie en 21 questions» (Odile Jacob) 13 mars 2009 SLC IdF - scénarios

Plus en détail

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Comment s investir dans un projet solaire photovoltaïque? Belleville, 17 janvier 2017 AGENDA Qu est ce qu un territoire TEPos? Présentation du potentiel

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES ACTIONS EN MATIERE D ECONOMIES D ENERGIES

Plus en détail

Le schéma directeur des réseaux de chaleur messins

Le schéma directeur des réseaux de chaleur messins Le schéma directeur des réseaux de chaleur messins 10 janvier 2014 La politique énergétique de la Ville de Metz Un engagement Convention européenne des maires - Réduction de plus de 20% des GES d ici

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

La production locale des Énergies Renouvelables. 1 Des exemples régionaux. 2 Intérêts des énergies renouvelables locales. 3 Accompagnement par l ADEME

La production locale des Énergies Renouvelables. 1 Des exemples régionaux. 2 Intérêts des énergies renouvelables locales. 3 Accompagnement par l ADEME La production locale des Énergies Renouvelables 1 Des exemples régionaux 2 Intérêts des énergies renouvelables locales 3 Accompagnement par l ADEME 1 1/ DES EXEMPLES RÉGIONAUX 2 Méthanisation Qui sont

Plus en détail

Notre PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL = le PCET!

Notre PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL = le PCET! Notre PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL = le PCET! Contexte et ambition Loi Grenelle II du 12/07/10 : Un PCET et un bilan des EGES obligatoires pour les collectivités de + de 50 000 habitants (maj / 3 ans

Plus en détail

Les bases de la planification énergétique territoriale Formation Cordinateurs/trices Cité de l énergie et délégué à l énergie

Les bases de la planification énergétique territoriale Formation Cordinateurs/trices Cité de l énergie et délégué à l énergie Les bases de la planification énergétique territoriale Formation Cordinateurs/trices Cité de l énergie et délégué à l énergie 15 septembre 2015 Jérôme Attinger, SuisseEnergie pour les communes Contenu

Plus en détail

Énergies renouvelables et maîtrise de l énergie

Énergies renouvelables et maîtrise de l énergie Énergies renouvelables et maîtrise de l énergie ngo@ecrin.asso.fr Christian Ngô ECRIN www.ecrin.asso.fr Un monde dominé par les combustibles fossiles Biomasse & déchets Hydraulique 2,2% 10,5% 0,5% 6,4%

Plus en détail

Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique?

Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique? Ambassade de France aux États-Unis FOCUS 2015 Forum franco-américain Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique? Intervention

Plus en détail

Développer les énergies renouvelables, un élément clé de la transition énergétique

Développer les énergies renouvelables, un élément clé de la transition énergétique «Moi, citoyen en PACA, je m engage pour le climat» Développer les énergies renouvelables, un élément clé de la transition énergétique 16 Il s agit en particulier de substituer aux énergies fossiles, des

Plus en détail

215 articles. 8 titres. Une loi à large spectre

215 articles. 8 titres. Une loi à large spectre Loi n 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte 215 articles 8 titres Une loi à large spectre Loi n 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en IDF Comment créer un réseau sur son territoire? Les outils d accompagnement de l ADEME

Les réseaux de chaleur en IDF Comment créer un réseau sur son territoire? Les outils d accompagnement de l ADEME Les réseaux de chaleur en IDF Comment créer un réseau sur son territoire? Les outils d accompagnement de l ADEME 5 juillet 2016 Petit déjeuner GPSO «Les réseaux de chaleur» ADEME Ile de France - Laurianne

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile de France Etat des lieux/potentiels/éléments prospectifs

Les énergies renouvelables en Ile de France Etat des lieux/potentiels/éléments prospectifs Les énergies renouvelables en Ile de France --------------- Etat des lieux/potentiels/éléments prospectifs Philippe SALVI - Chargé de mission énergies Part des énergies locales et renouvelables en Ile

Plus en détail

Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay

Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay 1. FICHE D IDENTIFICATION Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay Consortium : Pilote Etablissement Public Paris Saclay (EPPS) Portage politique Communauté d Agglomération de Versailles

Plus en détail

Maîtrise de l énergie et Eco-construction. Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E

Maîtrise de l énergie et Eco-construction. Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E Maîtrise de l énergie et Eco-construction Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E 2 0 1 0 Etudes et recherches : développement de l imprégnation axiale sur le hêtre Transfert de technologie

Plus en détail

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE!

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! CFA ANTIBES 31 mars 2016 1 Pourquoi le Fonds Chaleur? Les engagements nationaux et européens suite à la COP 21 2050 : Facteur 4 / réduction par 4 des

Plus en détail

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016 1 Tendances 2015 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre : Consommation et production d énergie

Plus en détail

Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV)

Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV) Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV) N. Alazard-Toux, P. Criqui, J-G. Devezeaux de Lavergne, E. Hache, E. Le Net, D. Lorne, P. Menanteau, S. Mima, F. Thais 2016 : Scénario

Plus en détail

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. 2 juin 2016

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. 2 juin 2016 Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier 2 juin 2016 SOMMAIRE 1 Présentation du Département de Loire-Atlantique 2 Volonté politique et processus construits dans la durée 3 Plan d actions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER, EN CHARGE DES RELATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT Décret n o 2017-457 du 30 mars 2017 relatif

Plus en détail

SYSTEMES ENERGETIQUES INSULAIRES SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON

SYSTEMES ENERGETIQUES INSULAIRES SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON SYSTEMES ENERGETIQUES INSULAIRES SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON BILAN PREVISIONNEL DE L EQUILIBRE OFFRE / DEMANDE D ELECTRICITE Juillet 2015 SOMMAIRE Préambule 2 1 Saint-Pierre 3 1.1 La demande 3 1.2 La production

Plus en détail

Dossier de presse. Mars 2016

Dossier de presse. Mars 2016 Dossier de presse La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) dépasse 50% d énergies renouvelables et de récupération dans le mix énergétique du plus grand réseau de chaleur de France - Mars 2016

Plus en détail

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique Établissement public d aménagement Paris-Saclay Assises des énergies renouvelables en milieu urbain 20 octobre 2016 Julien Sorreau

Plus en détail

Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret. Présentation novembre 2016

Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret. Présentation novembre 2016 Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret Présentation novembre 2016 Préambule Dans le cadre du plan pluriannuel d investissement pour la réhabilitation de son patrimoine immobilier,

Plus en détail

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES édito Alimentation, emplois, climat : la bioéconomie céréalière, une solution d avenir La société

Plus en détail

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES édito Alimentation, emplois, climat : la bioéconomie céréalière, une solution d avenir La société

Plus en détail

3èmes Rencontres. du Plan Climat Air Énergie Territoire. 23 juin 2017

3èmes Rencontres. du Plan Climat Air Énergie Territoire. 23 juin 2017 3èmes Rencontres du 23 juin 2017 Ordre du jour : 1. Accueil et introduction 2. Le Plan Climat, où en est-on? Diagnostic et stratégie d'actions Les Nouvelles du climat et les évolutions de la réglementation

Plus en détail

Vers un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

Vers un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte Vers un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte Direction Départementale des Territoires de Dordogne Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Communauté de communes du Pays

Plus en détail

Enjeux et modalités de l intersectorialité : l exemple de l EIS genevoise sur les politiques urbaines relatives aux changements climatiques

Enjeux et modalités de l intersectorialité : l exemple de l EIS genevoise sur les politiques urbaines relatives aux changements climatiques Evaluation d Impact sur la Santé : opportunités et défis pour l action en promotion de la santé Enjeux et modalités de l intersectorialité : l exemple de l EIS genevoise sur les politiques urbaines relatives

Plus en détail

Énergie et agriculture

Énergie et agriculture Énergie et agriculture Le secteur agricole c'est : 2% des consommations énergétiques directes françaises (55% sous forme de carburant) Des consommations d'énergie indirectes via les fertilisants, produits

Plus en détail

Agir au niveau régional dans le contexte global de la transition énergétique Réunion de lancement du débat en Région Lorraine

Agir au niveau régional dans le contexte global de la transition énergétique Réunion de lancement du débat en Région Lorraine Agir au niveau régional dans le contexte global de la transition énergétique Réunion de lancement du débat en Région Lorraine Metz 22 février 2013 Cyril ROGER-LACAN Les enjeux de la transition énergétique

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités?

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités? PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE 2014-2020 Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités? PO FEDER-FSE-IEJ 2014-2010 Languedoc-Roussillon pour la

Plus en détail

O.I.N. PLATEAU DE SACLAY

O.I.N. PLATEAU DE SACLAY O.I.N. PLATEAU DE SACLAY Lauréat Concours international d urbanisme : projet d aménagement et de développement économique, résidentiel et services et qualité de l environnement dans une stratégie de Développement

Plus en détail

Plan directeur communal des énergies

Plan directeur communal des énergies Séminaire CREM du mercredi 8 septembre Planification énergétique territoriale Enjeux pour les collectivités locales Plan directeur communal des énergies 09.09.2010 [ INTRODUCTION ] Sommaire - Contextes

Plus en détail

Un contexte général favorable au changement

Un contexte général favorable au changement Un contexte général favorable au changement De par sa situation au cœur de la mégalopole européenne, l Alsace est une région dynamique sur le plan économique. L activité de service y est très représentée,

Plus en détail

Les réseaux de chaleur rennais

Les réseaux de chaleur rennais Les réseaux de chaleur rennais nord ET SUD Sommaire Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? /3 Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? Un réseau de chaleur ou réseau de chauffage urbain, est un équipement

Plus en détail

PROJET SED PAYS VITRYAT Système Energétique Décentralisé OCTOBRE 2014

PROJET SED PAYS VITRYAT Système Energétique Décentralisé OCTOBRE 2014 PROJET SED PAYS VITRYAT Système Energétique Décentralisé OCTOBRE 2014 PROJET SED VITRY 1. LA DÉMARCHE 2 LE SYSTÈME ÉNERGÉTIQUE DÉCENTRALISÉ Un programme énergétique intégré et partagé, qui fait interagir

Plus en détail

Sfax : d une ville polluée vers une ville durable et sobre en carbone

Sfax : d une ville polluée vers une ville durable et sobre en carbone République Tunisienne Ministère des Affaires Locales Municipalité de Sfax Sfax : d une ville polluée vers une ville durable et sobre en carbone Dr. Riadh Haj Taieb Directeur Général des Services Techniques

Plus en détail

CARQUEFOU - Une ville péri-urbaine démonstrateur smart grid

CARQUEFOU - Une ville péri-urbaine démonstrateur smart grid 1. FICHE D IDENTIFICATION CARQUEFOU - Une ville péri-urbaine démonstrateur smart grid Consortium : Pilote : SELA - Loire Atlantique Développement Portage politique : Ville de Carquefou, Nantes Métropole

Plus en détail

Débat participatif. Les énergies renouvelables en Périgord vert Nontron Vendredi 29 avril 2016 Synthèse des débats

Débat participatif. Les énergies renouvelables en Périgord vert Nontron Vendredi 29 avril 2016 Synthèse des débats Débat participatif Les énergies renouvelables en Périgord vert Nontron Vendredi 29 avril 2016 Synthèse des débats A l initiative de Pascal Bourdeau, vice-président en charge de la transition écologique,

Plus en détail

Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités

Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités Soirée-débat «Climat, énergie, quels scénarios pour l avenir?» Habay-la-Vieille, 3 décembre 2015 Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Plan de

Plus en détail

FICHE MENU : ISOLATION TOITURE

FICHE MENU : ISOLATION TOITURE FICHE MENU : ISOLATION TOITURE Laine de roche Chanvre Laine de mouton Cellulose Polystyrène Liège Laine «minérale»: La plus connue et la plus utilisée. Avantage : A base de produits naturels. Elle est

Plus en détail

Système de production de chaleur

Système de production de chaleur Système de production de chaleur Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Une installation de chauffage est composée par différents éléments : La génération (la chaudière), la distribution (les réseaux),

Plus en détail

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Les synthèses de l AREC Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Janvier 2016 PRÉAMBULE : Le rôle des acteurs locaux dans l animation territoriale des politiques

Plus en détail

Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2. Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC

Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2. Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2 Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC Un environnement qui se décline des COP et des directives européennes

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE SPÉCIALE OBSERVATOIRE ENVIRONNEMENT COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION. Novembre n 7

LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE SPÉCIALE OBSERVATOIRE ENVIRONNEMENT COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION. Novembre n 7 ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT SPÉCIALE OBSERVATOIRE Novembre 29 - n 7 EN 25, LORS DU LANCEMENT DE LA DÉMARCHE

Plus en détail