FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS DIJON PRÊT POUR L ARRIVÉE DU TRAM. Keo DES IDÉES NEUVES SUR LA MOBILITÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS DIJON PRÊT POUR L ARRIVÉE DU TRAM. Keo DES IDÉES NEUVES SUR LA MOBILITÉ"

Transcription

1 Keo DES IDÉES NEUVES SUR LA MOBILITÉ SEPT FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS Comment se déplacent les ans? DIJON PRÊT POUR L ARRIVÉE DU TRAM Gros plan sur le nouveau réseau

2 ÉDITO 2 JOINDRE L UTILE A L AGREABLE Comment les transports publics s inscrivent-ils dans notre vie de tous les jours? Une question d actualité, alors que nous reprenons le chemin du travail ou de l école après la pause estivale et dont les réponses sont aussi nombreuses que le nombre de voyageurs. Pour les ans, génération à la mobilité exponentielle mais au budget limité, les transports publics représentent tout à la fois un passeport vers la liberté et un frein à leurs rêves d évasion. Pour d autres, collectionneurs passionnés, artistes, esthètes, les transports publics sont une œuvre d art voyageant au cœur de la cité. Comprendre ces attentes et ces besoins, trouver des solutions innovantes pour y répondre, est au cœur de la mission quotidienne de Keolis. Une mission qui constitue la colonne vertébrale de ce nouveau numéro de Keo BON VOYAGE POUR CETTE NOUVELLE ANNÉE SCOLAIRE! Keolis Présent dans 13 pays à travers le monde, Keolis est un opérateur majeur du transport de voyageurs en France et en Europe. Le Groupe propose une chaîne de solutions de transport adaptées aux besoins des territoires et des clients voyageurs. Keolis 9, rue Caumartin Paris Cedex 9 Tél. : Keo LE MAGAZINE Keo, le magazine corporate du Groupe Keolis, se propose d explorer le thème de la mobilité durable. Actualités, succès, métiers, innovations, débats, opinions Keo fait circuler des idées neuves sur la mobilité! RÉDACTION Directrice de la publication : Lucile Chevallard Responsable du comité de rédaction : Eva Rouquié Illustrations : IDE (p. 7), Gwen Keraval (p ) Iconographie : Getty, Fotolia, Matton, XCLX Alstom (p. 5, Montpellier ligne 3), Vincent Colin (p. 8-9), collection Grégoire Thonnat (p ), Eustachy Kossakowski (p. 22), Keolis, DR. Conception et rédaction : (réf : KEOL006)

3 Keolis Septembre Keo ACTU De la future ligne Rio - São Paulo à la construction d autoroutes pour vélos au Danemark, toute l actu des transports urbains. 13 Keo FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS 8Keo TEAM Tremblay abrite le plus grand centre d exploitation des Courriers de l Île-de- France. Visite guidée. 10 Keo VISA La billettique dans tous ses états 12 Keo ZOOM Les scolaires sous haute protection 18 Keo POLIS Dijon prêt pour l arrivée du tram 20 Keo FORUM Billettique et droit à l anonymat 22 Keo IDÉES Daniel Buren : qu apporte l art aux transports publics? 23 Keo VU

4 Keo ACTU 4 CÔTÉ MOnde Le premier train à grande vitesse du Brésil devrait relier les deux villes dans sept ans. TRAIN À GRANDE VITESSE Le défi de la ligne Rio - São Paulo L e consortium français regroupant Alstom et la SNCF planche actuellement sur le projet brésilien de ligne à grande vitesse entre les deux plus grandes villes du pays, Rio de Janeiro et São Paulo. L appel d offres, lancé par le gouvernement le 14 juillet dernier, a fixé au 29 décembre prochain la remise des dossiers par les concurrents. Parmi les exigences de l État brésilien pour ce projet, le rapport qualité-prix sera primordial : le tarif passager maximal a été fixé à 200 réis (environ 90 euros) pour la liaison, et la concession de quarante ans sera attribuée au consortium proposant le tarif le plus bas. Alstom et la SNCF, qui disposent d une avance technologique considérable en matière de transport à grande vitesse, sont donc en train de peaufiner leur dossier pour proposer un prix leur permettant de prendre l avantage sur plus d une demi-douzaine de concurrents européens et asiatiques. Le Brésil s apprête donc à entrer dans l ère du train à grande vitesse, un mode de transport qui réduira considérablement les distances au sein de ce pays douze fois plus étendu que la France. La future ligne permettra de parcourir les 500 kilomètres entre São Paulo et Rio de Janeiro en une heure et demie seulement. LE CHIFFRE 4 milliards d euros. C est la somme que s apprête à engager Réseau ferré de France (RFF) pour remettre en état le réseau ferroviaire en Île-de-France d ici à 2012.

5 Keolis Septembre DANEMARK Innovation : l autoroute pour vélos Depuis longtemps, la bicyclette est inscrite dans l ADN de Copenhague. Ainsi, il est très fréquent pour ses habitants de se rendre au travail ou à l université à vélo, même s il faut couvrir de longues distances. Dans la capitale danoise, on a compris très tôt les intérêts multiples de ce moyen de locomotion : assez rapide, bon pour la santé, économique, écologique Fidèle à cet état d esprit, la municipalité vient de lancer la construction de véritables autoroutes pour les vélos, reliant les banlieues et le centre-ville. Treize voies de ce type seront construites, dotées de stations-service avec pompes à vélo et rustines, éclairées la nuit et équipées de feux qui passeront au rouge si le cycliste dépasse la vitesse limite de 20 km/h. NOMINATION Pierre Cardo à la tête de l Araf L ancien député de la 7 e circonscription des Yvelines a été désigné pour diriger l Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf). Créée par une loi de décembre 2009, cette autorité doit faire respecter les règles de la concurrence dans le transport ferroviaire français. CHINE Un concept de bus futuriste Une entreprise chinoise a récemment présenté au public un modèle de «bus volant», destiné à fluidifier le trafic des grandes agglomérations chinoises. L engin, posé sur des rails encadrant la route et surélevé de deux mètres environ, permet de laisser passer les véhicules sous lui même lorsqu il est à l arrêt, donnant ainsi l impression qu il vole au-dessus du trafic. Son concepteur a annoncé qu il pourrait rouler jusqu à 60 km/h et transporter plus de passagers simultanément. MONTPELLIER CHRISTIAN LACROIX HABILLE LE TRAM Le couturier arlésien a dévoilé, au début de l été, le design du futur tramway de la ligne 3 qui reliera le centre de Montpellier au bord de mer à partir de la mi Christian Lacroix s en est donné à cœur joie, composant un intérieur délicieusement maritime. Également en charge de la «robe» (la décoration extérieure), Christian Lacroix a présenté une véritable œuvre d art, entre couleurs vives et surimpressions. Enfin, il a conçu le nez du Citadis comme un masque de plongée, doté d un pare-brise en verre fumé.

6 Keo ACTU 6 CÔTÉ eo Égalité professionnelle Keolis décroche le Label Le 20 juillet dernier, Keolis a obtenu le Label Égalité. Anne Cambriel, directrice de la formation et du développement, revient sur la genèse de la démarche. Qu est-ce que le Label Égalité? C est une procédure de certification instruite par l Afnor sur les actions engagées en matière d égalité professionnelle. La démarche de labellisation est très structurante, car elle permet de corriger de façon concrète et mesurable les processus susceptibles de générer des inégalités. Elle s inscrit dans une démarche plus large de diversité, inhérente à la politique de développement durable de Keolis. Quelles ont été les étapes de la labellisation? Après le lancement officiel de la démarche, le 9 mars 2009 le lendemain de la journée internationale des femmes, nous avons constitué un groupe de travail réunissant des salariés volontaires, représentatifs des composantes de l entreprise. Appelé Keolis Pluriel, il a passé au crible l ensemble des processus RH de l entreprise, établi un diagnostic de la situation des hommes et des femmes, puis élaboré un plan d action concret et opérationnel. Quatre axes directeurs ont été retenus : l égalité professionnelle à tous les niveaux RECONDUCTION Keolis toujours en charge du réseau TCL. L autorité organisatrice des transports de l agglomération lyonnaise a reconduit Keolis dans ses fonctions d exploitant du réseau, par 25 voix pour et une abstention. Le réseau TCL, plus importante délégation de service public d Europe, assure 1,4 million de voyages par jour. Le contrat signé démarrera le 1 er janvier 2011 et durera six ans, générant près de 2 milliards d euros de chiffre d affaires. hiérarchiques et dans tous les métiers de l entreprise, la mixité dans les filières et les parcours professionnels, la lutte contre toutes les formes de discrimination et, enfin, la déclinaison de la démarche égalité dans les filiales. Entre-temps, Keolis a négocié et signé, le 15 décembre, un accord sur l égalité professionnelle avec les organisations syndicales. Une étape préalable au dépôt de la demande du Label, effectué le 15 mars dernier. Qu est-ce que Keolis attend de ce Label? Fruit d un travail collectif, la labellisation contribue à rendre la démarche lisible et visible par tous, aussi bien en interne qu auprès des clients. Dans les filiales, elle a vocation à servir d exemple et aura un effet d entraînement. C est une traduction de nos valeurs Keolis en actions, ce qui constitue un réel facteur de différenciation. Enfin, ce Label traduit l engagement du Groupe dans une politique de développement durable dont l égalité et la diversité constituent deux piliers majeurs. WASHINGTON Premiers pas pour Keolis Le 12 juillet dernier, Keolis a démarré l exploitation du réseau Virginia Railway Express, son premier contrat aux États-Unis. Desservant les banlieues sud et ouest de la capitale américaine, Washington DC, ce réseau de trains de banlieue transporte passagers par jour, de 7 h à 9 h et de 16 h à 18 h. D une durée initiale de cinq ans, le contrat comporte des options de prolongation pour 20 années supplémentaires. Après ce bon départ aux États-Unis, Keolis concourt pour un autre contrat sur une ligne entre Washington et le Maryland. Affaire à suivre.

7 Keolis Septembre LE LAB BUS HYB RIDES : UNE ALTERNATIVE D AVENIR En attendant l autobus tout électrique, l hybridation des véhicules est la solution qui semble la plus prometteuse pour les vingt prochaines années. À l automne prochain, City-Trafik, la filiale danoise de Keolis, va démarrer l exploitation de six bus Volvo 7700 dotés de la technologie hybride parallèle. Explications. En test 3 technologies full hybride : hybride série, hybride parallèle et hybride série/parallèle (ou à dérivation de puissance). Atouts Un bilan carbone amélioré Des émissions de polluants réglementés en baisse Des véhicules moins bruyants hybridation combine les avantages des deux L technologies, électrique et thermique (diesel, essence, GNV), pour assurer la propulsion du véhicule, avec la possibilité d utiliser des carburants alternatifs et d intégrer, à terme, des motorisations hydrogène. L avantage de l hybridation repose essentiellement sur la possibilité de récupérer de l énergie pendant les phases de décélération, générant ainsi des économies de carburant. Deux concepts technologiques sont principalement proposés par les constructeurs : l hybride série et l hybride parallèle, complétés par des systèmes permettant de couper le moteur pendant les phases de ralenti ou de n utiliser que l énergie électrique sur des distances plus ou moins importantes. Outre l intérêt de la réduction des consommations, les émissions polluantes du moteur thermique sont également significativement réduites. Moteur hybride série Moteur hybride parallèle Entraînement mécanique Entraînement mécanique d origine électrique Flux électrique Récupération d énergie à la décélération AGENDA >22septembre et 21octobre: lancement des vélos en libre-service à Laval et à Angers >Octobre: début des travaux de voirie à Tours dans la perspective de l arrivée du tram en Inauguration d un nouveau parking à Perpignan >7octobre: lancement des travaux d extension du parking de la gare d Avignon TGV

8 Keo TEAM 8 CENTRE D EXPLOITATION AU CŒUR DE L ACTION Le plus grand centre d exploitation des Courriers de l Île-de-France (CIF), filiale de Keolis, est situé à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis. Visite guidée. Le régulateur transmet le planning à un chauffeur. Responsable du parking et régulateur organisent les départs et les arrivées des véhicules sur le site. Le service Marketing est chargé de communiquer sur les changements d horaires et d itinéraires sur le réseau. L atelier de maintenance permet d assurer un suivi régulier des véhicules. 132 véhicules de transport CIF transitent chaque jour par Tremblay-en-France.

9 Keolis Septembre C est une fourmilière active tous les jours, de 4 h du matin à 1 h 30 le lendemain. Le centre d exploitation de Tremblay est l un des plus importants dans la région. 132 véhicules et 250 conducteurs, pour gérer 22 lignes régulières et l activité occasionnelle. Le va-et-vient est permanent : des conducteurs prennent leur service quand d autres rentrent au centre et viennent demander au régulateur quelle ligne leur sera assignée lorsqu ils repartiront. À l étage, le service marketing prépare des affiches annonçant un changement exceptionnel d itinéraire sur une ligne, tandis que le service planning s occupe d organiser le travail des conducteurs. Il faut penser à tout : absences, arrêts maladie ou toute autre demande, qui nécessiteront de fréquentes adaptations. Un métier au service du client Le conducteur détient principalement la relation commerciale avec le client passager et représente l image de l entreprise. Il doit s adapter à chaque situation. «C est un métier de service public, explique Mohamed Ghodbane, directeur adjoint chargé de l exploitation. La qualité du service est l objet de multiples vérifications, et nous analysons toutes les réclamations du voyageur.» Avec voyages par jour, satisfaire chacun n est pas une tâche évidente. Le centre d exploitation de Tremblay GESTION DU TRAFIC L œil sur toute l activité. Adlaine Krouna, régulateur ADLAINE J ai été conducteur pendant sept ans. On m a proposé un poste de régulateur, et je suis ravi d avoir saisi cette opportunité. Ces années en tant que conducteur, c est un plus dans le métier de régulateur car a également été le théâtre d une évolution majeure dans le métier. L époque où les conducteurs se présentaient un matin et s en allaient trente ans plus tard est bien révolue. Aujourd hui, on se présente souvent ici par nécessité plutôt que par choix. «On accueille beaucoup de jeunes qu il faut former, détaille Mohamed Ghodbane. Le management est devenu primordial. Il y a un aspect social qui n existait pas il y a vingt ans.» À Tremblay, l accompagnement des conducteurs est important. La ville et ses alentours comprennent des zones densément peuplées et parfois sensibles : les conducteurs peuvent être confrontés à une certaine forme de violence. «Malgré cette difficulté, il faut maintenir des lignes dans ces quartiers, précise Mohamed Ghodbane. Le bus y tient presque le rôle de voiture familiale et relie les quartiers entre eux. Nous menons ce travail en partenariat avec les collectivités locales.» L exploitation, c est gérer les imprévus, dépasser les obstacles du quotidien pour la satisfaction des voyageurs. Ce que résume Mohamed Ghodbane en deux mots : «Profondément humain.» DIRECTEUR ADJOINT CHARGÉ DE L EXPLOITATION je connais les véhicules et les lignes par cœur! Depuis mon bureau, je contrôle les entrées et sorties des véhicules du dépôt. Nous n avons pas de système informatisé de gestion du trafic, les conducteurs m appellent donc à tout moment en cas d incident. Je dispose d un écran de sécurité relié à un réseau de MOHAMED caméras de surveillance disposées sur le site de Tremblay et dans les véhicules. Il y a souvent des petits problèmes à gérer, comme un chauffeur qui est en retard et qui doit donc être remplacé, une altercation avec un client, un souci avec le véhicule : je dois avoir l œil sur tout cela. AU QUOTIDIEN JENNIFER GESTIONNAIRE MAIS AVANT TOUT MANAGER Jennifer Casarin, responsable d exploitation adjoint Ingénieur INSA Lyon de formation, c est en 2008 que je découvre le transport de voyageurs. Cette découverte s est faite à travers la Pépinière Exploitation Keolis, formation basée sur deux immersions de six mois chacune dans des réseaux Keolis urbains et interurbains, avec, en parallèle, une formation théorique à l Institut Keolis Management. Le cursus s achève par le passage du permis D. Ainsi, j ai acquis une connaissance de toute la chaîne d exploitation et j ai pu développer ma capacité managériale. Tous les jours, je m applique à la mise en œuvre de notre service de transport en organisant le travail des agents et des matériels roulants et, surtout, en manageant les équipes d exploitation. Ce pilotage de l activité s opère à travers le suivi des indicateurs d exploitation et dans un souci permanent de qualité, de sécurité et, bien sûr, de performance.

10 Keo VISA 10 LA BILLETTIQUE DANS TOUS SES ÉTATS De Versailles à Tokyo, la billettique a, en un peu plus d un siècle, vécu de multiples évolutions : tickets, cartes ou clés USB, avec ou sans bande magnétique, en papier buvard ou plastifié Tour d horizon. 3 1

11 Keolis Septembre Tickets au format Edmonson, 66 mm sur 30 mm, célèbre dans le monde entier. Page de gauche, ticket Athis Cars (années 1980) ; page de droite, ticket vert RATP (années 1990) et ticket Transpole. 2. Le format ISO ou carte bancaire, 86 mm sur 54 mm, plus récent. Page de droite, ticket «baigneuse» (réseau suédois), et ticket Twisto en service actuellement à Caen. 3. Les Asiatiques sont friands des «goodies», qui sont de vraies cartes billettiques. Page de gauche, chihuahua noir (Corée) et page de droite, goodie blanc (Corée). 4. La minicarte Comme une grande, mais trois fois plus petite! Page de droite, la minicarte Tadao en service à Lens. 5. Le téléphone NFC : sans doute l avenir

12 Keo ZOOM 12 LES SCOLAIRES SOUS HAUTE PROTECTION Parce que les enfants et les adolescents ne sont pas des voyageurs tout à fait comme les autres, le transport scolaire fait l objet d une extrême attention et de mesures spécifiques pour garantir leur sécurité. LE POINT SUR Le matériel roulant, toujours plus sûr À compter du 1 er septembre 2015, tous les autocars en circulation affectés au transport en commun d enfants devront être équipés d un éthylotest antidémarrage et de ceintures de sécurité. Deux dispositions qui, depuis octobre 1999 pour la ceinture et janvier 2010 pour l éthylotest, s appliquent déjà aux véhicules mis pour la première fois en circulation*. D ici à cinq ans, elles entraîneront le renouvellement total du matériel roulant. Ces mesures complètent celles, déjà en vigueur, qui portent sur la sensibilisation des autres usagers de la route : pictogramme lumineux «transport d enfants» à l avant et à l arrière du véhicule, signaux de détresse activés aux points d arrêt. Avec des résultats notables : en moyenne six enfants meurent chaque année dans des accidents de transport scolaire, contre plus d une centaine dans des accidents de voiture. * Arrêté du 13 octobre 2009 modifiant celui du 2 juillet 1982 relatif aux transports en commun de voyageurs. 4 millions d élèves, dont 2 millions en zone rurale, empruntent quotidiennement les transports scolaires. (Source : Conseil national des transports) 01/09/2015 Tous les autocars destinés au transport scolaire devront être équipés d un éthylotest antidémarrage et de ceintures de sécurité pour les passagers. UN DISPOSITIF COMPLET ORIENTÉ SUR LA SÉCURITÉ Formation des conducteurs Depuis 1998, un dispositif de formation professionnelle obligatoire est prévu pour les conducteurs d autocar scolaire. La première année, 140 h de formation leur sont dispensées, puis 21 h tous les 5 ans. La convention collective interurbaine a renforcé ce parcours en instaurant 4 h de formation par an plus spécifiquement dédiées aux problématiques du transport scolaire. Enfin, la FNTV a signé, en mai dernier, une convention d objectifs établissant un programme de prévention propre aux transports routiers de voyageurs. À l intérieur du car La possibilité offerte par l article 75 de l arrêté du 18 mai 2009 de transporter des enfants debout doit être interprétée de la façon la plus restrictive possible au regard des risques induits : aggravation des conséquences corporelles en cas de choc ou de manœuvre brusque et imprévisible, gêne ou occasion de distraction pour le conducteur, et, le cas échéant, perturbation du processus d évacuation. Le transport d enfants debout doit rester une exception. Aux points d arrêt Moment crucial du transport scolaire, la montée ou la descente du véhicule requiert une grande vigilance. À la fois de la part des enfants, qui doivent adopter un comportement adapté ; du conducteur, qui doit respecter les arrêts officiels ; des parents, qui doivent stationner du côté de la voie de circulation du véhicule pour éviter que les enfants n aient à traverser ; et des autres usagers de la route, qui doivent ralentir à l approche de l autocar scolaire.

13 Keo FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS Clientèle très consommatrice de transports collectifs, les ans expriment des besoins de mobilité nombreux et très hétérogènes. Des attentes auxquelles tentent de répondre opérateurs et collectivités locales en imaginant des solutions innovantes. Objectif : fidéliser les jeunes aujourd hui pour en faire les usagers des transports publics de demain.

14 Keo FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS 14 Q uels que soient son origine, son milieu social ou son lieu de vie, c est en s éloignant progressivement du cocon familial que l enfant devient un adulte, qu il passe de la dépendance à l autonomie puis à l indépendance. Symboli quement, cette aspiration à plus de liberté va de pair avec l idée de mobilité. Les occasions de se déplacer seul se diversifient à mesure que l âge avance et que les velléités d émancipation se font plus pressantes. LE BAC ET LES ÉTUDES POUR LES UNS, LA VIE ACTIVE POUR LES AUTRES MARQUENT UNE ÉTAPE DANS LES HABITUDES DE TRANSPORT DE CETTE GÉNÉRATION. À chaque âge ses besoins Du fait de l organisation territoriale des établissements scolaires, c est généralement lors de l entrée au collège vers 11 ans que les jeunes Français commencent à utiliser les transports en commun pour leurs trajets scolaires. Une réalité particulièrement prégnante dans les zones rurales, où les établissements, mais également les activités extrascolaires, sont souvent éloignés des lieux d habitation, obligeant les familles à emprunter des transports motorisés, publics ou privés. Avec l augmentation des activités de loisir et de socialisation, les besoins de mobilité s accroissent et se diversifient chez les ans. Commence à se poser la question des sorties nocturnes avec, à la clé, le problème du retour tardif à la maison. Si la pression des adolescents pour obtenir un deuxroues est forte, les parents sont encore peu nombreux à céder : sécurité, coût du véhicule et de l assurance, entretien les freins ne manquent pas. Une étude réalisée en 2009 (1) montrait ainsi que seuls 12 % des ans avaient conduit un deuxroues au cours des 12 mois précédant l enquête. La majorité de leurs déplacements s effectue dans le véhicule parental (84 % des sondés) et les transports en commun : 82 % des sondés avaient voyagé en bus et 37 % en métro et tramway dans l année. Le bac et le début des études supérieures pour les uns, l entrée dans la vie active pour les autres DÉCRYPTAGE Qui sont les jeunes? 50 % 50 à 70 % des étudiants ne sont pas originaires de la ville dans laquelle ils étudient. Source : enquête BVA pour Keolis et la SNCF (juillet 2010) > Les «jeunes» des professionnels du marketing ont généralement entre 12 et 25 ans, même si la «cible» peut être âgée de 11 à 26 ans, pour des critères administratifs. Pour autant, cette population recouvre des réalités différentes, souvent segmentées en trois sous-catégories : les ans : collégiens et pré adolescents en quête d autonomie face à leurs parents ; les ans : lycéens ou en formation, ils revendiquent leurs besoins de mobilité ; les ans : étudiants, jeunes salariés, ils commencent à s insérer dans le monde du travail pour assurer leur indépendance.

15 Keolis septembre marquent une nouvelle étape dans les habitudes de transport de cette génération. Désormais jeunes adultes, les plus de 18 ans sont nombreux à quitter le foyer familial. Leurs besoins de transports s en trouvent bien souvent accrus : retours épisodiques dans la famille, sorties nocturnes, allées et venues du domicile au travail et/ ou au lieu d études sont autant d occasions de se déplacer. Cela d autant plus que les jeunes habitent souvent loin des centres névralgiques 3 7 % des ans ont voyagé en métro ou en tramway dans les 12 derniers mois, 82 % en bus et 84 % à bord de la voiture parentale. de la cité : selon une étude BVA pour Keolis et la SNCF (2), seul un tiers des étudiants habiterait près des centres-villes. Or, si 58 % des étudiants possèdent une voiture, très peu l utilisent régulièrement. Mesure d économie ou respect de l environnement, 71 % des étudiants lui préfèrent les transports en commun pour leurs trajets. MOTS CROISÉS TOUS CONCERNÉS Éric DISERBEAU, responsable du service Transports urbains de Rennes Métropole Depuis 2000, nous disposons à Rennes de deux lignes de bus reliant les campus au centre-ville. Elles fonctionnent les jeudis, vendredis et samedis soir de 0 h 30 à 5 h 30 avec une liaison toutes les 30 minutes. Ce service, baptisé Star de Nuit, a été mis en place pour répondre à la demande des jeunes, mais aussi pour des raisons de sécurité : éviter les problèmes d alcool au volant notamment. Très populaire, il est utilisé essentiellement par les jeunes de 18 à 25 ans et assure entre et voyages par nuit. Ahmed EL KHADIRI, délégué général adjoint d Animafac, réseau national d associations étudiantes Plusieurs thématiques reviennent de manière récurrente dans les discussions menées avec les associations étudiantes sur les transports publics : l adaptation des horaires des dessertes, en particulier le soir ; la fiabilité des informations diffusées sur les sites Internet des réseaux, notamment en termes d horaires ou de calculs d itinéraires ; la possibilité de prendre un vélo dans les transports en commun. Ces préoccupations traduisent une façon spécifique de vivre et de consommer la ville. Pascal FERET, directeur des marchés et de la communication marketing, Crédit Mutuel Nord Europe Dans le secteur bancaire, la cible jeunes s étend de la naissance à 25 ans, voire 29 ans, afin de tenir compte de l augmentation de la durée des études et d intégrer la primoaccession à la propriété. Comme les opérateurs de transport public, le Crédit Mutuel a développé des offres spécifiques calées sur les préoccupations propres à chaque tranche d âge. Notre cœur de cible, ce sont les ans étudiants et jeunes actifs qui, en devenant auto nomes, sont les plus enclins à abandonner leur banque, souvent celle de leurs parents, pour un établissement concurrent.

16 Keo FOCUS COUP DE JEUNE(S) SUR LES TRANSPORTS PUBLICS 16 Une génération désargentée Au-delà de la segmentation traditionnelle basée sur l âge, le comportement des jeunes vis-à-vis des transports varie également fortement selon leur situation sociale et économique. «La population jeune présente une fracture intragénérationnelle qu on ne peut ignorer, explique Joël-Yves Le Bigot, président du cabinet-conseil Génération 2020, sociologue et auteur de livres (3) sur les us et coutumes des ans. Il y a les privilégiés et les autres, dont la part ne cesse d augmenter.» Si les catégories les plus pauvres de la population se trouvaient autrefois parmi les retraités en milieu rural, ce sont aujourd hui les jeunes urbains qui souffrent le plus du manque d argent. Leur taux de chômage est deux fois et demi plus important que dans le reste de la population. Parallèlement, le prix des études et le coût des loyers ne cessent d augmenter. Résultat : une précarité croissante chez ces jeunes adultes. Selon l Insee, plus de 20 % des ans vivraient au-dessous du seuil de pauvreté (910 euros mensuels). Une fragilité qui, si elle peut parfois se traduire par des comportements de fraude, accentue surtout les besoins de transports publics des jeunes et leurs attentes. Plus de 20 % des ans vivraient au-dessous du seuil de pauvreté. Des attentes liées à leur mode de vie Malgré une vision globalement positive des transports en commun 82 % des étudiants sont satisfaits de leur offre de transports collectifs, ce taux montant à 85 % chez les utilisateurs réguliers, les jeunes expriment en effet des demandes fortes (2), directement liées à leur rythme de vie. En région, près la moitié réclame des fréquences de passage accrues, notamment pour se rendre du domicile à la gare le week-end. Ils sont également 28 % à souhaiter une extension des plages horaires de fonctionnement pour pouvoir emprunter les transports publics au retour de leurs virées nocturnes. Une demande qui est particulièrement forte dans les métropoles (33 %), où les véhicules privés sont moins nombreux et les taxis hors de prix. L amélioration de la sécurité est, enfin, spontanément citée par 6 % des sondés. Autant de questions sur lesquelles collectivités LA POPULATION JEUNE PRÉSENTE UNE FRACTURE INTRAGÉNÉRATIONNELLE. côté Autopartage pour les étudiants palois À Pau, l offre de mobilité est en pleine évolution depuis la mise en place d une nouvelle délégation de service public qui regroupe au sein d un même contrat le bus, l autopartage et le vélo en libre-service. Première du genre, cette initiative de la Société de transports de l agglomération paloise (Stap) consacre l arrivée de la voiture partagée dans la capitale du Béarn. «Même si ce nouveau mode de déplace ment n est pas spécifique ment destiné aux jeunes, il répond parfaitement à leurs besoins de mobilité comme à leurs contraintes financières, et c est le seul service d autopartage en France accessible dès 18 ans», explique Vincent Dunez, le directeur du réseau. Le service compte pour l heure 12 véhicules que l on peut réserver par Internet jusqu à une minute avant le départ et 6 stations, dont une à proximité du campus universitaire. Les étudiants bénéficient d un tarif d abonnement réduit (6 euros par mois au lieu de 12). Ce service a été inauguré le 25 juin 2010.

17 Keolis septembre locales et opérateurs planchent depuis quelques années. Si 80 % des étudiants utilisent aujourd hui des abonnements spéciaux, d autres initiatives innovantes, adaptées aux études et loisirs des ans, voient le 82 % des étudiants sont satisfaits de leur offre de transports collectifs. jour. Durant l été 2010, la Région Auvergne a ainsi lancé un pass «Open Tour» en partenariat avec le Comité régional du tourisme et la SNCF. L idée : offrir aux jeunes un accès illimité aux TER locaux moyennant un ticket à prix modique (15 euros la semaine, 45 euros le mois). Pour les étudiants effectuant des stages ou sessions d études dans un autre département que leur département d origine, certaines villes comme Rennes ont adapté leur offre en proposant des abonnements courts de 8 à 10 mois. À Angers ou Caen, les scolaires se rendant à pied dans leurs établissements peuvent, eux, bénéficier de forfaits soir, mercredi et week-end leur permettant d utiliser les transports en commun à des tarifs concurrentiels pour leurs activités extrascolaires. 5 h 30 du matin : c est l heure jusqu à laquelle le bus de nuit de Dijon sera en service. d avenir (voir page 16). Chercher à répondre aux attentes de ces usagers du futur, n est-ce pas finalement le meilleur moyen de donner un coup de jeune aux transports publics? 1. «Les adolescents et la pratique du cyclomoteur», enquête TNS-Sofres réalisée en novembre 2009 pour l association Prévention routière et assureurs prévention. 2. «Enquête sur le mode de vie des étudiants», enquête BVA réalisée en juillet 2010 pour Keolis et SNCF Proximité. 3. Vive les ans, coécrit par Catherine Lott-Vernet, Isabelle Porton-Deterne, Éditions Eyrolles, mars J embauche un jeune - propositions pour sortir de la crise, coécrit par Annabelle Jacquier, Emmanuel Maze-Sencier, Éditions Dunod, janvier Des offres à l écoute des besoins des jeunes Bien qu encore peu nombreuses, les villes proposant des services de bus de nuit se sont également multipliées ces dernières années. Depuis le mois de septembre 2010, Dijon a rejoint la liste aux côtés de Montpellier, Paris, Marseille ou Rennes (voir Mots croisés, page 15). Son bus «Pleine Lune» fonctionnera durant l année scolaire et desservira, jusqu à 6 heures du matin, le campus et les quartiers branchés de la ville. Un service qui s adresse donc presque exclusivement aux lycéens et étudiants bourguignons. Autre piste explorée par les élus et les opérateurs : le transport intermodal. Une solution qui permettrait aux usagers d acquérir plus de mobilité encore en empruntant des transports alternatifs situés à proximité des gares (autopartage, vélos en libreservice ). À Pau, Keolis pilote l un de ces chantiers 57 % des étudiants ont un vélo, 1 sur 2 une voiture et 8 % un deux-roues motorisé. côté QUELLES INITIATIVES POUR SÉDUIRE LES JEUNES? S adapter aux besoins des jeunes est l une des priorités de Keolis depuis plusieurs années. Cela se traduit par une meilleure adaptation de l offre aux horaires atypiques des ans : entrées et sorties décalées des collèges et lycées, sorties les vendredis et les samedis soir, avec une attention particulière portée sur les mercredis, samedis après-midi et jours de vacances scolaires. Nous développons aussi des offres de soirée ou de nuit qui permettent aux jeunes de sortir et de se divertir sans avoir recours à une voiture. Ou encore des solutions de type «autopartage» pour ceux qui ont besoin ponctuellement d un véhicule. Sur la tarification, nous développons des offres d abonnement mieux adaptées aux rythmes de vie des jeunes. Éric CHAREYRON, directeur marketing de Keolis Par exemple, pour les étudiants, en calant leur durée sur l année universitaire avec des formules annuelles à 8, 9 ou 10 mois adaptées à leur présence dans la ville. Nous travaillons aussi, avec les collectivités locales et les autres opérateurs, à la mise au point de formules qui couvriraient l ensemble des modes de transport utilisés par les jeunes quand ils rentrent le week-end dans une autre ville. Cette prise en compte de l intermodalité est très attendue par les étudiants.

18 Keo POLIS 18 Les deux lignes de tramway du Grand Dijon n ouvriront que fin Pourtant, depuis le 12 juillet dernier, le futur réseau est presque en place. Gros plan sur le nouveau réseau Divia. DIJON PRÊT POUR L ARRIVÉE DU TRAM n Zénith ouvert en 2005, U une piscine olympique flambant neuve, de nouvelles zones d activités, la construction de logements prévue d ici à 2015 Le Grand Dijon bouge et grandit. Dynamique et entre prenante, la capitale des ducs de Bourgogne forme, avec ses 22 communes avoisinantes, une communauté de quelque habitants. En 2004, l agglomération avait confié à Keolis la refonte totale de son réseau de bus, donnant lieu à un dispositif hiérarchisé composé de 7 Lianes, complétées par des lignes urbaines et secondaires. Un concept vite victime de son succès : avec voyages par jour, les Lianes étaient arrivées à quasi-saturation. Pour continuer à proposer une offre de transport efficace, le Grand Dijon a opté pour la construction de deux lignes de tramway, qui seront mises en service fin Une manière, pour la capitale bourguignonne, de cultiver l art de vivre en proposant une vraie alternative à l automobile. L offre de Keolis anticipe l effet du tramway sur le réseau de bus. Accompagner le développement L arrivée du tramway, fin 2012, est indispensable pour accompagner le développement du Grand Dijon. Notre ambition est de transporter, dès sa mise en circulation, voyageurs par jour, contre actuellement. Lorsque nous avons lancé la consultation, nous avions plusieurs impératifs : continuer à proposer à 95 % des habitants une ligne à moins de 300 m de chez eux, conserver l attractivité de notre tarification, l une des moins chères de France, et, enfin, avoir un recours le plus limité possible aux fonds publics afin de ne pas augmenter le coût pour la collectivité. Le tout en gardant, bien évidemment, une qualité de service irréprochable! Non seulement Keolis nous a présenté une offre qui répondait à nos préoccupations en termes d efficacité et de tarifs, mais en plus, le Groupe nous a proposé une solution pour anticiper l effet du tramway sur le réseau de bus. Un vrai plus : André Gervais, maire adjoint de Dijon, chargé du transport et de la voirie, conseiller du Grand Dijon, chargé du tramway l agglomération évoluant rapidement, il était important de répondre aux attentes des habitants en leur apportant sans tarder un nouveau confort.

19 Keolis Septembre Gilles Fargier, directeur de Keolis Dijon côté Un effet «tram pour tous» Le nouveau réseau a été conçu pour répondre aux besoins de déplacement croissants des habitants. Le principe de hiérarchie des lignes a été renforcé, avec un objectif : mettre en place le plus d offres possibles là où la demande est la plus importante. Nous avons ainsi instauré plusieurs services innovants : une ligne circulaire interquartiers, un service Flexo qui optimise les itinéraires dans les zones d activités d entreprises, ou encore Pleine Lune qui dessert les principaux pôles culturels et d activité nocturne en fin de semaine. Mais l innovation majeure est technique : le nouveau réseau de bus a été mis en place dès le 12 juillet sans attendre le lancement du tram. Il a été conçu pour éviter au maximum les perturbations liées au chantier. Deux des six Lianes du réseau lancé préfigurent les deux futures lignes du tramway qui s inséreront alors tout naturellement. Les clients auront également le temps de s habituer et d apprécier le nouveau réseau et, de notre côté, nous aurons deux ans et demi pour l adapter si besoin. Enfin, quand le tram démarrera, fin 2012, tout sera déjà en place : il profitera à tous et sera un vrai «accélérateur de mobilité». 1. L agglomération du Grand Dijon regroupe 22 communes et compte habitants. Le réseau Divia a mis en place 21 lignes de bus, dont 7 Lianes, 7 lignes principales et 7 lignes complémentaires. Seul 1 % des émanations polluantes est produit par les bus Divia sur l ensemble des kilomètres parcourus par les véhicules motorisés dans l agglomération.

20 Keo FORUM 20 BILLETTIQUE ET DROIT A L ANONYMAT La France compte aujourd hui plus de 100 systèmes de billettique différents contre une vingtaine en L essor de cette nouvelle technologie pose le problème du droit des voyageurs à circuler anonymement. La Cnil veille, de son côté, à la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles. LE DÉFENSEUR DES USAGERS Éric Guerquin président de l UFC Que Choisir? Île-de-France Qui sait comment une société peut évoluer? La question du droit à l anonymat que soulèvent les systèmes de billettique crée deux catégories de voyageurs : les résignés et les préoccupés, dont je fais partie. Au risque de paraître alarmiste, il faut toujours anticiper les problèmes qui pourraient surgir dans les années à venir et rester vigilant en toutes circonstances. Qui sait, en effet, comment peut évoluer notre société? Pourquoi serions-nous à l abri d un changement de régime, de l arrivée d un modèle moins respectueux de nos libertés fondamentales? Le progrès technologique, certes indispensable, doit absolument être maîtrisé pour rester favorable aux usagers et garantir la confidentialité de leurs informations personnelles. Pour suivre les gens, il faut un motif légitime qui ne peut être commercial. En Île-de-France, le passe à données anonymisées a aujourd hui le mérite d exister mais reste sous-représenté. Ce qui prouve qu il doit être amélioré pour devenir aussi attractif et compétitif que le passe nominatif afin d offrir un vrai choix à l usager.

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public).

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Bref historique A partir de 1959 (ordonnance et décret du 6 janvier), développement réel des

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

La Voiture. Le métro

La Voiture. Le métro Les transports parisiens Pour se déplacer à Paris, il existe plusieurs moyens de transports. Voici un petit aperçu pour s y retrouver. La Voiture Comme dans beaucoup d autres villes, le trop grand nombre

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

LIGNE 32 LIGNE 32 : FLACEY DIJON LES NOUVEAUTES DE SEPTEMBRE 2015

LIGNE 32 LIGNE 32 : FLACEY DIJON LES NOUVEAUTES DE SEPTEMBRE 2015 LIGNE 32 LIGNE 32 : FLACEY DIJON LES NOUVEAUTES DE SEPTEMBRE 2015 Au 1 er Septembre 2015, la ligne régulière Transco n 32 reliant votre commune à Dijon va connaitre des changements importants. Vous trouverez

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Dossier de Presse Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Sommaire La nouvelle Billettique LE MET page 3 La Carte Sans

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 1- Chapitre 1 DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 Rhônexpress dévoile sa nouvelle plateforme de marque Nouveau positionnement Nouvelle signature Nouvelle campagne de communication CONTACT PRESSE Valérie Allègre

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Observatoires de la vie étudiante Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Enquête menée dans quatre grands établissements d enseignements supérieur de Midi-Pyrénées : Toulouse 1

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Comparaison des politiques de remboursement de frais

Comparaison des politiques de remboursement de frais Comparaison des politiques de remboursement de frais 354 Que ce soit sur la procédure d avance de frais, l assurance des véhicules, le recours à la location ou la valorisation des sur-temps, les dispositions

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E. Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes

D O S S I E R D E P R E S S E. Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes D O S S I E R D E P R E S S E Démarche qualité : Le talent Keolis dépasse les normes Mars 2009 SOMMAIRE La qualité Keolis Keolis Lyon, l amélioration continue un leitmotiv Annexe : Keolis, premier opérateur

Plus en détail

u est-ce qu on peut faire?

u est-ce qu on peut faire? u est-ce qu on peut faire? Y a quelque chose qui tourne pas rond! Le sujet sur lequel nous les enfants du CME voulons travailler tourne autour de l environnement. Pour commencer, Loïc (de l Agence Citexplic)

Plus en détail

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Dossier de Presse La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Avril 2006 Contacts presse : HOPSCOTCH Elodie Brillaud Tél. : 01 58 65 00 68 E-mail : ebrillaud@hopscotch.fr

Plus en détail

info + DE BUS POUR VOUS RENDRE AU TRAVAIL tisseo.fr pour mieux vous déplacer octobre 2012

info + DE BUS POUR VOUS RENDRE AU TRAVAIL tisseo.fr pour mieux vous déplacer octobre 2012 info tisseo.fr + DE BUS POUR VOUS RENDRE AU TRAVAIL édito en bref Notre réseau de transport s adapte, innove et crée sans cesse des services dont l objectif est de répondre à vos attentes et de faciliter

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 Objet : LR 900 : Comité des usagers n 1 Participants : Usagers : Ø Madame MOKBEL Ø Monsieur

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Mémoire sur l industrie du taxi

Mémoire sur l industrie du taxi Mémoire sur l industrie du taxi Présenté à la : Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures et Commission permanente du conseil municipal sur

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr PLAN DE DÉPLACEMENTS Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011 www.univ-bpclermont.fr Objectif de l enquête Mieux connaître la mobilité des personnels dans leurs trajets domicile - travail,

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

Vous déplacer à Dijon

Vous déplacer à Dijon Vous déplacer à Dijon Se déplacer à pied Dijon est une ville à taille humaine et le déplacement à pied est favorisé et conseillé. Par exemple, la distance entre l Hôtel de Ville (Palais des Ducs) et la

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers?

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? ORT 19 décembre 2014 Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? 1 Sommaire 1 - La structure de Tisséo 2 - Les effets du changement législatif

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR

Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR 1. Objet du présent règlement intérieur Le présent règlement s applique aux usagers empruntant le service de transport à la demande Boug

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON BORDEAUX Le stationnement résidant Le statut de résidant offre un tarif préférentiel aux personnes qui habitent les secteurs de Bordeaux soumis au stationnement payant. Ces secteurs sont divisés en 18

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 9. L autolib à Lyon Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Frédérique Gella, CAVILAM

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Règlement Prototype LM P1 2014

Règlement Prototype LM P1 2014 Le Mans, le 14 juin 2012 Règlement Prototype LM P1 2014 Le règlement technique relatif aux voitures de la catégorie Le Mans Prototype 1 (LM P1) a été présenté ce jour lors de la conférence de presse de

Plus en détail

La location de voiture presque gratuite.

La location de voiture presque gratuite. La location de voiture presque gratuite. Dossier de presse Septembre 2010 UN PARTENARIAT UCAR STATION, LE NOUVEAU CONCEPT D AUTO-MOBILITÉ! En avant-première de la Semaine de la Mobilité et de la Journée

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Tempo : rentrée 2015

Tempo : rentrée 2015 Tempo : rentrée 2015 Des tarifs bas en comparaison avec d autres villes Un réseau qui s adapte aux évolutions de la demande : rationalisation de l offre Des nouvelles dessertes I. Un réseau urbain réajusté

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Dossier réalisé dans le cadre du concours OpenData lancé par la ville de Strasbourg. Ce dossier a pour but de présenter le projet et les fonctionnalités de MyStrasbourgApp. Eliel

Plus en détail

Terminologie du transport public

Terminologie du transport public III. Terminologie du transport public Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains III-1 Fondements de la planification et de l analyse Cost Analysis Schedule

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Comment ferons-nous demain?

Comment ferons-nous demain? (La place) de la voiture dans notre ville Plus de voitures moins de places Comment ferons-nous demain? (Exprimez) vos idées! Rendez-vous à la CUS, dans votre mairie de quartier et sur www.strasbourg.fr

Plus en détail

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS MARDI 5 JUILLET 2011 VOUS ROULEZ EN VOITURE ÉLECTRIQUE? REIMS PARTIE 1 : COMMUNIQUE DE PRESSE E.LECLERC inaugure sa première borne champenoise de recharge pour véhicules électriques à Saint-Brice-Courcelles

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

Guide Tarifaire. Tickets et abonnements Bus, Tram. Solidaire. TARIFS AU 1 er septembre 2015. TOUs & POINTS

Guide Tarifaire. Tickets et abonnements Bus, Tram. Solidaire. TARIFS AU 1 er septembre 2015. TOUs & POINTS & Guide Tarifaire Tickets et abonnements Bus, Tram Solidaire TARIFS AU 1 er septembre 2015 TOUs LES TARIFS & POINTS DE VENTE Édition Septembre 2015 www.cts-strasbourg.eu ALLO CTS 03 88 77 70 70 Sommaire

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise LES BONS PLANS MOBILITE Plan de mobilite de l administration lausannoise Un plan de mobilite d entreprise pour limiter les deplacements en voiture Chères collaboratrices, Chers collaborateurs de la Ville

Plus en détail

La fréquentation des grandes gares franciliennes

La fréquentation des grandes gares franciliennes La fréquentation des grandes gares franciliennes Mars 2015 Grandes enquêtes Pour mieux connaître la fréquentation et le profil des utilisateurs des dix grandes gares d Île-de-France, une vaste campagne

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail