MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E"

Transcription

1 MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E 11 e année

2 Direction du projet : Claire Trépanier Coordination : Antoine Garwah Équipe de rédaction : Marie-Paule Dupuis, première rédactrice Diane Michaud Denise Violette Consultation : Lauria Raymond Première relecture : Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques Le ministère de l Éducation de l Ontario a fourni une aide financière pour la réalisation de ce projet mené à terme par le CFORP au nom des douze conseils scolaires de langue française de l Ontario. Cette publication n engage que l opinion de ses auteures et auteurs. Permission accordée au personnel enseignant des écoles de l Ontario de reproduire ce document.

3 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 5 Cadre d élaboration des esquisses de cours... 7 Aperçu global du cours... 9 Aperçu global de l unité 1 : Développement du commerce de détail et de l entreprise de service Activité 1.1 : Types de commerces de détail et d entreprises de service Activité 1.2 : Consommation Activité 1.3 : Recherche en marketing Activité 1.4 : Concurrence Activité 1.5 : Économie, gouvernement et mondialisation Activité 1.6 : Tâche d évaluation sommative - Infopublicité Aperçu global de l unité 2 : Éléments du marketing... Activité 2.1 : Produits et types d entreprises... Activité 2.2 : Distribution du produit... Activité 2.3 : Prix du produit... Activité 2.4 : Promotion du produit... Aperçu global de l unité 3 : Gestions et services... Activité 3.1 : Service à la clientèle... Activité 3.2 : Techniques de présentation des produits... Activité 3.3 : Gestion et contrôle des stocks... Activité 3.4 : Ressources humaines... Activité 3.5 : Nouvelles tendances en marketing... Aperçu global de l unité 4 : Carrières et emplois... Activité 4.1 : Exploration de carrières... Activité 4.2 : Possibilités d emploi... Activité 4.3 : Plan de mise en valeur personnelle... Tableau des attentes et des contenus d apprentissage... 43

4 4

5 INTRODUCTION Le ministère de l Éducation (MÉO) dévoilait au début de 1999 les nouveaux programmes-cadres de 9 e et de 10 e année et en juin 2000 ceux de 11 e et de 12 e année. En vue de faciliter la mise en oeuvre de ce tout nouveau curriculum du secondaire, des équipes d enseignantes et d enseignants, provenant de toutes les régions de l Ontario, ont été chargées de rédiger, de valider et d évaluer des esquisses directement liées aux programmes-cadres du secondaire pour chacun des cours qui serviraient de guide et d outils de travail à leurs homologues. Les esquisses de cours, dont l utilisation est facultative, sont avant tout des suggestions d activités pédagogiques, et les enseignantes et enseignants sont fortement invités à les modifier, à les personnaliser ou à les adapter au gré de leurs propres besoins. Les esquisses de cours répondent aux attentes des systèmes scolaires public et catholique. Certaines esquisses de cours se présentent en une seule version commune aux deux systèmes scolaires (p. ex., Mathématiques et Affaires et commerce) tandis que d autres existent en version différenciée. Dans certains cas, on a ajouté un préambule à l esquisse de cours explicitant la vision catholique de l enseignement du cours en question (p. ex., Éducation technologique) alors que, dans d autres cas, on a en plus élaboré des activités propres aux écoles catholiques (p. ex., Éducation artistique). L Office provincial de l éducation catholique de l Ontario (OPÉCO) a participé à l élaboration des esquisses destinées aux écoles catholiques. Chacune des esquisses de cours reprend en tableau les attentes et les contenus d apprentissage du programme-cadre avec un système de codes qui lui est propre. Ce tableau est suivi d un Cadre d élaboration des esquisses de cours qui présente la structure des esquisses. Toutes les esquisses de cours ont un Aperçu global du cours qui présente les grandes lignes du cours et qui comprend, à plus ou moins cinq reprises, un Aperçu global de l unité. Ces unités englobent diverses activités qui mettent l accent sur des sujets variés et des tâches suggérées aux enseignantes ou enseignants ainsi qu aux élèves dans le but de faciliter l apprentissage et l évaluation. Toutes les esquisses de cours comprennent une liste partielle de ressources disponibles (p. ex., personnes-ressources, médias électroniques) qui a été incluse à titre de suggestion et que les enseignantes et enseignants sont invités à enrichir et à mettre à jour. Étant donné l évolution des projets du ministère de l Éducation concernant l évaluation du rendement des élèves et compte tenu que le dossier d évaluation fait l objet d un processus continu de mise à jour, chaque esquisse de cours suggère quelques grilles d évaluation du rendement ainsi qu une tâche d évaluation complexe et authentique à laquelle s ajoute une grille de rendement. 5

6 6

7 CADRE D ÉLABORATION DES ESQUISSES DE COURS APERÇU GLOBAL DU COURS Espace réservé à l école (à remplir) Description/fondement Titres, descriptions et durée des unités Stratégies d enseignement et d apprentissage Évaluation du rendement de l élève Ressources Application des politiques énoncées dans ÉSO Évaluation du cours APERÇU GLOBAL DE L UNITÉ Description et durée Domaines, attentes et contenus d apprentissage Titres et durée des activités Liens Mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves Évaluation du rendement de l élève Sécurité Ressources Annexes ACTIVITÉ Description et durée Domaines, attentes et contenus d apprentissage Notes de planification Déroulement de l activité Annexes 7

8 8

9 APERÇU GLOBAL DU COURS (BMX3E) Espace réservé à l école (à remplir) École : Conseil scolaire de district : Section : Chef de section : Personne(s) élaborant le cours : Date : Titre du cours : Marketing de la vente au détail et des services Année d études : 11 e Type de cours : Préemploi Code de cours de l école : Programme-cadre : Affaires et commerce Date de publication : 2000 Code de cours du Ministère : BMX3E Valeur en crédit : 1 Cours préalable : Aucun Description/fondement Ce cours présente les principes fondamentaux du marketing appliqué à la vente au détail et aux services. L élève reconnaît l importance du service à la clientèle, analyse les méthodes visant à fidéliser la clientèle et examine la façon dont la présentation d un produit influence la décision d acheter. Elle ou il explore aussi les éléments clés de la gestion et du contrôle des stocks, en particulier le rôle de la technologie. Titres, descriptions et durée des unités Unité 1 : Développement du commerce de détail et de l entreprise de service Durée : 35 heures Cette unité porte sur le marketing des commerces de détail et des entreprises de service. L élève évalue la contribution du marketing et analyse le rôle de la consommation dans le marketing de tels commerces, décrit les facteurs qui influent sur la concurrence et analyse l influence de l économie, des gouvernements et de la mondialisation des marchés sur l environnement du marketing de la vente au détail et des services. Unité 2 : Éléments du marketing Durée : 30 heures Cette unité porte sur la comparaison des composantes de la vente au détail et des services. L élève décrit les étapes de l acheminement du produit vers la vente au détail, évalue les facteurs 9

10 qui influent sur la détermination du prix d un produit et analyse les stratégies de promotion du commerce de détail et de l entreprise de service. Unité 3 : Gestions et services Durée : 30 heures Cette unité porte sur l étude des systèmes et des activités du commerce de détail et de l entreprise de service. L élève évalue les techniques de service à la clientèle, décrit les techniques commerciales de présentation des produits et explique les différents systèmes de gestion. Elle ou il montre l importance de la gestion des ressources humaines et analyse les nouvelles tendances en marketing. Unité 4 : Carrières et emplois Durée : 15 heures Cette unité porte sur les stratégies d exploration de carrières dans les domaines de la vente au détail et de l entreprise de service. L élève évalue les secteurs de l économie en croissance afin de déterminer des possibilités de carrière dans le domaine et prépare son plan de mise en valeur personnelle. Stratégies d enseignement et d apprentissage Dans ce cours, l enseignant ou l enseignante privilégie diverses stratégies d enseignement et d apprentissage. Parmi les plus adaptées à ce cours, il convient de noter les suivantes : - enseignement - recherche personnelle - discussion - recherche dans Internet - remue-méninges - sondages - présentation orale - travail en équipe - voyage éducatif - production d une vidéo - résolution de problèmes - prise de notes - conférence - définition de problèmes - entrevue - étude de cas - lecture - épreuves - toile d araignée - exposition - autoévaluation - test d habiletés - jeu de rôle - collage - devoirs - ordinateur - simulation - tour de table - montage - organigramme Évaluation du rendement de l élève «Un système d évaluation et de communication du rendement bien conçu s appuie sur des attentes et des critères d évaluation clairement définis.» (Planification des programmes et évaluation - Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année, 2000, p ) L évaluation sera basée sur les attentes du curriculum en se servant de la grille d évaluation du programme-cadre. Le personnel enseignant doit utiliser des stratégies d évaluation qui : - portent sur la matière enseignée et sur la qualité de l apprentissage des élèves; - tiennent compte de la grille d évaluation du programme-cadre correspondant au cours, laquelle met en relation quatre grandes compétences et les descriptions des niveaux de rendement; 10

11 - sont diversifiées et échelonnées tout le long des étapes de l évaluation pour donner aux élèves des possibilités suffisantes de montrer l étendue de leur acquis; - conviennent aux activités d apprentissage, aux attentes et aux contenus d apprentissage, de même qu aux besoins et aux expériences des élèves; - sont justes pour tous les élèves; - tiennent compte des besoins des élèves en difficulté, conformément aux stratégies décrites dans leur plan d enseignement individualisé; - tiennent compte des besoins des élèves qui apprennent la langue d enseignement; - favorisent la capacité de l élève à s autoévaluer et à se fixer des objectifs précis; - reposent sur des échantillons des travaux de l élève qui illustrent bien son niveau de rendement; - servent à communiquer à l élève la direction à prendre pour améliorer son rendement; - sont communiquées clairement aux élèves et aux parents au début du cours et à tout autre moment approprié pendant le cours. La grille d évaluation du rendement sert de point de départ et de cadre aux pratiques permettant d évaluer le rendement des élèves. Cette grille porte sur quatre compétences, à savoir : connaissance et compréhension; réflexion et recherche; communication; et mise en application. Elle décrit les niveaux de rendement pour chacune des quatre compétences. La description des niveaux de rendement sert de guide pour recueillir des données et permet au personnel enseignant de juger de façon uniforme de la qualité du travail réalisé et de fournir aux élèves et à leurs parents une rétroaction claire et précise. Le niveau 3 (70 %-79 %) constitue la norme provinciale. Les élèves qui n atteignent pas le niveau 1 (moins de 50 %) à la fin du cours n obtiennent pas le crédit de ce cours. Une note finale est inscrite à la fin de chaque cours et le crédit correspondant est accordé si l élève a obtenu une note de 50 % ou plus. Pour chaque cours de la 9 e à la 12 e année, la note finale sera déterminée comme suit : - Soixante-dix pour cent de la note est le pourcentage venant des évaluations effectuées tout le long du cours. Cette proportion de la note devrait traduire le niveau de rendement le plus fréquent pendant la durée du cours, bien qu il faille accorder une attention particulière aux plus récents résultats de rendement. - Trente pour cent de la note est le pourcentage venant de l évaluation finale qui prendra la forme d un examen, d une activité, d une dissertation ou de tout autre mode d évaluation approprié et administré à la fin du cours. Dans tous leurs cours, les élèves doivent avoir des occasions multiples et diverses de montrer à quel point elles ou ils ont satisfait aux attentes du cours, et ce, pour les quatre compétences. Pour évaluer de façon appropriée le rendement de l élève, l enseignant ou l enseignante utilise une variété de stratégies se rapportant aux types d évaluation suivants : évaluation diagnostique - courtes activités au début de l unité pour vérifier les acquis préalables (p. ex., autoévaluation et épreuve d habiletés, questions ouvertes, tableau synoptique, questionnaire) 11

12 évaluation formative - activités continues, individuelles ou en équipes (p. ex., exercices et devoirs, travail en équipe, questions, épreuves, entrevues, journal de bord) - objectivation : processus d autoévaluation permettant à l élève de se situer par rapport à l atteinte des attentes ciblées par les activités d apprentissage (p. ex., questionnaire, liste ou grille de vérification) suivi du code (O) évaluation sommative - activités de façon continue, mais particulièrement en fin d activités ou en fin d unité, à l aide de divers moyens (p. ex., rapports de recherche, présentations orales, plans d affaires, épreuves, questions et réponses, études de cas) Ressources L enseignant ou l enseignante fait appel à plus ou moins quatre types de ressources à l intérieur du cours. Ces ressources sont davantage détaillées dans chaque unité. Dans ce document, les ressources suivies d un astérisque (*) sont en vente à la Librairie du Centre du CFORP. Celles suivies de trois astérisques (***) ne sont en vente dans aucune librairie. Allez voir dans votre bibliothèque scolaire. Manuels pédagogiques CARRIER, Serge, Le marketing et la PME - l option gagnante, coll. Entreprendre, Montréal, Éditions Transcontinentales, * LEVIN, Sandy, La dynamique du marketing, Montréal, Lidec, * PETTIGREW, Denis, et Normand TURGEON, Marketing - 4 e édition, Montréal, éditions McGraw-Hill, * PETTIGREW, Denis, et Normand TURGEON, Marketing - 4 e édition, guide de l étudiant, Montréal, McGraw-Hill, * SALLENAVE, Jean-Paul, et Alain D ASTOUS, Le marketing - de l idée à l action, Montréal, Vermette, * Ouvrages généraux/de référence/de consultation HÉMOND, Élaine, «Savoir vendre, ce n est pas un crime...», Affaires Plus, vol. 23, 4 (avril 2000), p LEMAY, Bernadette, La boîte à outils, Esquisse de cours 9 e, Vanier, CFORP, * LÉVY MANGIN, Jean-Pierre, «La planification marketing à court et long terme», Le Lien économique (janvier-février 2000), p Médias électroniques Accord du libre-échange nord-américain (ALÉNA). (consulté le 16 août 2000) Association canadienne du marketing. (consulté le 18 août 2000) Association Marketing de Montréal. (consulté le 18 août 2000) 12

13 Bureau de la concurrence. (consulté le 18 août 2000) Collection de diapositives du consommateur. (consulté le 18 août 2000) Commerce électronique au Canada. (consulté le 18 août 2000) Concepts de marketing et stratégies de vente dans Internet. (consulté le 18 août 2000) Markenet - Magazine de la stratégie marketing et du commerce électronique (Consulweb). (consulté le 18 août 2000) Mondialisation des marchés. (consulté le 18 août 2000) Réseau Éducation-médias. (consulté le 18 août 2000) Sites repères. (consulté le 18 août 2000) Statistiques relatives à l industrie canadienne. (consulté le 18 août 2000) Application des politiques énoncées dans ÉSO Cette esquisse de cours reflète les politiques énoncées dans Les écoles secondaires de l Ontario de la 9 e à la 12 e année - Préparation au diplôme d études secondaires de l Ontario, 1999 au sujet des besoins des élèves en difficulté d apprentissage, de l intégration des technologies, de la formation au cheminement de carrière, de l éducation coopérative et de diverses expériences de travail, ainsi que certains éléments de sécurité. Évaluation du cours L évaluation du cours est un processus continu. Les enseignantes et les enseignants évaluent l efficacité de leur cours de diverses façons, dont les suivantes : - évaluation continue du cours par l enseignant ou l enseignante : ajouts, modifications, retraits tout le long de la mise en œuvre de l esquisse de cours (sections Stratégies d enseignement et d apprentissage ainsi que Ressources, Activités, Applications à la région); - évaluation du cours par les élèves : sondages au cours de l année ou du semestre; - rétroaction à la suite des tests provinciaux; - examen de la pertinence des activités d apprentissage et des stratégies d enseignement et d apprentissage (dans le processus des évaluations formative et sommative des élèves); - échanges avec les autres écoles utilisant l esquisse de cours; - autoévaluation de l enseignant et de l enseignante; - visites d appui des collègues ou de la direction et visites aux fins d évaluation de la direction; - évaluation du degré de réussite des attentes et des contenus d apprentissage des élèves (p. ex., après les tâches d évaluation de fin d unité et l examen synthèse). 13

14 De plus, le personnel enseignant et la direction de l école évaluent de façon systématique les méthodes pédagogiques et les stratégies d évaluation du rendement de l élève. 14

15 APERÇU GLOBAL DE L UNITÉ 1 (BMX3E) Développement du commerce de détail et de l entreprise de service Description Durée : 35 heures Cette unité porte sur le marketing des commerces de détail et des entreprises de service. L élève évalue la contribution du marketing et analyse le rôle de la consommation dans le marketing de tels commerces, décrit les facteurs qui influent sur la concurrence et analyse l influence de l économie, des gouvernements et de la mondialisation des marchés sur l environnement du marketing de la vente au détail et des services. Domaines, attentes et contenus d apprentissage Domaine : Marketing Attentes : BMX3E-M-A Contenus d apprentissage : BMX3E-M-Ven BMX3E-M-Mark BMX3E-M-Con BMX3E-M-Éco Titres des activités Activité 1.1 : Types de commerces de détail et d entreprises de service Activité 1.2 : Consommation Activité 1.3 : Recherche en marketing Activité 1.4 : Concurrence Activité 1.5 : Économie, gouvernement et mondialisation Activité 1.6 : Tâche d évaluation sommative - Infopublicité Durée 180 minutes 420 minutes 360 minutes 360 minutes 180 minutes 600 minutes Liens L enseignant ou l enseignante prévoit l intégration de liens entre le contenu du cours et l animation culturelle (AC), la technologie (T), les perspectives d emploi (PE) et les autres matières (AM) lors de sa planification des stratégies d enseignement et d apprentissage. Des suggestions pratiques sont intégrées dans la section Déroulement de l activité des activités de cette unité. 15

16 Mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves L enseignant ou l enseignante doit planifier des mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves en difficulté et de celles et ceux qui suivent un cours d ALF/PDF ainsi que des activités de renforcement et d enrichissement pour tous les élèves. L enseignant ou l enseignante trouvera plusieurs suggestions pratiques dans La boîte à outils, p Évaluation du rendement de l élève L évaluation fait partie intégrante de la dynamique pédagogique. L enseignant ou l enseignante doit donc planifier et élaborer conjointement les activités d apprentissage et les étapes de l évaluation en fonction des quatre compétences de base. Des exemples des différents types d évaluation tels que l évaluation diagnostique (ED), l évaluation formative (EF) et l évaluation sommative (ES) sont suggérés dans la section Déroulement de l activité des activités de cette unité. Sécurité L enseignant ou l enseignante veille au respect des règles de sécurité du Ministère et du conseil scolaire. 16

17 ACTIVITÉ 1.1 (BMX3E) Types de commerces de détail et d entreprises de service Description Durée : 180 minutes Dans cette activité, l élève définit le terme marketing et ses composantes, se familiarise avec le vocabulaire associé au marketing, décrit les principaux types de commerces de détail et d entreprises de service et dresse une liste de commerces et d entreprises. Domaines, attentes et contenus d apprentissage Domaine : Marketing Attentes : BMX3E-M-A.1-3 Contenus d apprentissage : BMX3E-M-Ven.1-3 BMX3E-M-Con.1 Notes de planification - Préparer une définition du terme marketing et de ses composantes. - Élaborer un organigramme montrant comment les composantes se complètent au sein du marketing d une entreprise (p. ex., pizzeria, restaurant où l on vend des sous-marins). - Se procurer un annuaire téléphonique pour chaque élève. - Préparer deux grandes pancartes, écrire sur la première commerces de détail et sur la seconde entreprises de service. - Préparer une liste de commerces ou d entreprises. - Préparer le travail de classe (pour l évaluation sommative) portant sur : - la définition de marketing et ses composantes; - l organigramme des composantes du marketing; - les commerces et les types de commerces. - Préparer la grille d évaluation adaptée pour apprécier le travail de classe. Déroulement de l activité Mise en situation - Écrire le terme marketing au tableau noir et demander à l élève ce qu elle ou il entend par ce mot. (ED) - Animer un remue-méninges au sujet du sens et de la définition du mot marketing. 17

18 - Écrire, au tableau noir, toutes les idées se rapportant au terme marketing. - Diviser la classe en équipes de trois élèves et demander à chacune de choisir les dix meilleures idées écrites au tableau noir. - Faire une mise en commun et dégager une définition du terme marketing en se basant sur les critères des élèves. Situation d exploration - Présenter la définition officielle du terme marketing et en fournir des exemples. - Demander à l élève de fournir des exemples de marketing dans la vie de tous les jours. (EF) - Présenter les composantes du marketing (voir La dynamique du marketing, chapitre 1). - Dessiner, au tableau noir, un organigramme montrant comment se complètent les composantes du marketing de l entreprise. - Expliquer cet organigramme et inviter l élève à participer en posant des questions concernant la relation entre les composantes du marketing. - Fournir un exemple d une entreprise locale et dessiner l organigramme montrant les composantes du marketing de cette entreprise. - Demander à l élève de choisir une entreprise de son milieu et d élaborer un organigramme expliquant les composantes de son marketing. (EF) - Définir le terme commerce de détail et en fournir des exemples. - Demander à l élève de fournir des exemples de commerces de détail dans son voisinage. (EF) - Définir le terme entreprise de service et en fournir des exemples. - Demander à l élève de fournir des exemples d entreprises de service dans son voisinage. (EF) - Faire la différence entre les commerces de détail et les entreprises de service. - Dégager une liste des principaux types de commerces de détail et d entreprises de service (p. ex., concessionnaires d automobiles, institutions financières, exploitations hôtelières, agences de voyage). - Distribuer un annuaire téléphonique à chaque élève. - Demander à l élève de trouver, dans l annuaire téléphonique, cinq exemples de commerces de détail et cinq entreprises de service de sa région. - Demander à l élève de faire un tableau indiquant le type et le nom du commerce ou de l entreprise. (EF) - Demander à l élève de présenter son tableau au groupe-classe tout en donnant les raisons de ses choix. (EF) - Afficher, sur le tableau noir, deux pancartes sur lesquelles on a écrit commerces de détail et entreprises de service. - Inviter chaque élève à écrire, sur chaque pancarte, le nom d un commerce de détail et d une entreprise de service. (EF) - Revoir, avec l élève, les concepts étudiés tout le long de l activité. - Fournir à l élève une liste de commerces ou d entreprises. - Demander à l élève de classer les noms des commerces ou des entreprises selon les différents types. (EF) - Inviter l élève à dresser une liste des termes vus au cours de cette activité, de mentionner plusieurs types d entreprises et de dessiner un organigramme de marketing d une entreprise. (O) - Distribuer la grille d évaluation adaptée, l expliquer et inviter l élève à s autoévaluer. (O) 18

19 - Assigner un travail de classe portant sur : (ES) - la définition du marketing et ses composantes; - l organigramme des composantes du marketing; - les commerces et les types de commerces. Évaluation sommative - Évaluer le travail de classe à l aide d une grille d adaptation adaptée comportant les quatre composantes suivantes : - Connaissance et compréhension - relever les commerces et les types de commerces; - définir les termes suivants : marketing, composantes de marketing, commerce de détail et entreprise de service. - Réflexion et recherche - analyser une entreprise et classer les composantes selon les activités de marketing. - Communication - exprimer ses idées de façon claire et précise; - utiliser un vocabulaire approprié au marketing de commerces de détail et d entreprises de service. - Mise en application - faire un rapprochement entre le commerce de détail et l entreprise de service et la vie de tous les jours. Activités complémentaires/réinvestissement - Inviter l élève à résoudre un mot mystère comprenant les termes du marketing ou à rédiger un acrostiche avec le mot MARKETING. (AM) - Demander à l élève de dresser une liste de cinq commerces de détail et de cinq entreprises de service trouvés dans Internet. (T) - Inviter l élève à suggérer des commerces de détail et des entreprises de service qui ne se trouvent pas dans sa communauté. Annexes (espace réservé à l enseignant ou à l enseignante pour l ajout de ses propres annexes) 19

20 ACTIVITÉ 1.2 (BMX3E) Consommation Description Durée : 420 minutes Dans cette activité, l élève apprend à relever les groupes types de consommateurs et consommatrices et établit un lien entre les désirs et les besoins de consommation. Elle ou il fait un lien entre les priorités en matière de consommation au Canada, les changements démographiques et les styles de vie. Domaines, attentes et contenus d apprentissage Domaine(s) : Marketing Attentes : BMX3E-M-A.2 Contenus d apprentissage : BMX3E-M-Mark Notes de planification - Préparer une définition des termes besoin et désir. - Se procurer des autocollants et écrire, sur chaque autocollant, le nom d un article qui sera ensuite classé sous les termes besoin ou désir (p. ex., tablette de chocolat, t-shirt, soulier, pâte dentifrice, fruit). - Préparer les notes de cours portant sur les besoins, les désirs et la hiérarchisation des besoins (voir La dynamique du marketing, chapitre 2, p. 20). - Élaborer une feuille de travail sur laquelle il y a un escalier de cinq marches; l élève y écrira les besoins en ordre croissant. - Dresser, sur un transparent, une liste de plusieurs (15) achats de biens ou de services (p. ex., acheter un chalet, un t-shirt de marque connue, une carte de membre à un centre de conditionnement physique, une assurance-vie, un manteau d hiver). (voir La dynamique du marketing, chapitre 2, p. 22) - Rédiger un questionnaire pour que l élève fasse un sondage auprès de ses parents, ses grandsparents ou des personnes âgées (en posant des questions qui peuvent l amener à établir un lien entre les priorités que sont la consommation au Canada, les changements démographiques et les styles de vie). Formuler des questions en fonction des domaines tels que : - l alimentation (p. ex., Quels genres de repas étaient servis à la maison? Où pouvait-on acheter les aliments? Les sorties au restaurant étaient-elles fréquentes? Si oui, nommez les types de restaurant fréquentés.); - la transportation; 20

21 - l habillement; - la communication. - Dresser une liste des besoins de consommation qui sont apparus au cours de la dernière décennie (p. ex., courriel, café Internet, aliments prêts-à-manger, modules de communication portables, village global, téléphone cellulaire, carte de guichet automatique, commerce électronique, téléviseur géant, diffusion par satellite). - Dresser une liste de produits et de services qui permettent de déterminer le marché cible ou les groupes types (p. ex., disque compact, produits anti-inflammatoires, rouge à lèvres, ordinateur, poupée, assurance-automobile, automobile de luxe, vélo de montagne, patin à roues alignées). - Préparer les notes de cours portant sur la segmentation du marché. Inclure les groupes types de consommateurs et de consommatrices (personnes âgées, adolescents, baby boomers) et les acronymes WOOPIES, YUPPIES, MUPPIES, SSWDS, OINKS (voir La dynamique du marketing, chapitre 3, p. 40). - Préparer une toile d araignée pour chaque groupe, en y écrivant au centre le nom d un type de produit ou d un service (p. ex., voiture, meuble, t-shirt, type de nourriture, coupe de cheveux). - Dresser une liste des influences sur le comportement du consommateur et de la consommatrice, et écrire une brève explication de chacune (p. ex., revenu, âge, besoin, personnalité, culture, famille). - Repérer l information portant sur le cycle d achat (voir La dynamique du marketing, chapitre 2). - Réserver la salle d informatique et le centre de ressources. - Se procurer des catalogues, des magazines, des dépliants, des journaux, etc. - Préparer le travail de classe portant sur la consommation. - Préparer la grille d évaluation adaptée pour le travail de classe. Déroulement de l activité Mise en situation - Écrire, au tableau noir, les mots : besoin et désir. - Définir les mots : besoin et désir et fournir des exemples de chacun. - Demander à l élève de fournir, à son tour, des exemples de chaque mot défini. (EF) - Distribuer à l élève quatre autocollants portant le nom d un article à classer. - Demander à l élève d apposer ses autocollants sous le titre approprié : besoin ou désir et d expliquer la raison pour laquelle elle ou il place son autocollant dans la colonne choisie. (EF) Situation d exploration - Présenter le principe de la hiérarchisation des besoins et expliquer la théorie de Maslow tout en fournissant des exemples pratiques. - Définir les termes cycle de vie, reconnaissance, essai, recherche démographique. - Expliquer à l élève les expressions cycle d achat et motivation d achat. 21

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Richard Émond Geneviève

Plus en détail

INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL BBB4M 12 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Claire Trépanier Coordination : Raymond Nadon Recherche documentaire

Plus en détail

PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE

PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE BAT4M 12 e année Écoles secondaires publiques et catholiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de

Plus en détail

L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E

L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Raymond Nadon

Plus en détail

HÔTELLERIE TFT3C. 11 e année

HÔTELLERIE TFT3C. 11 e année HÔTELLERIE TFT3C 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Richard Laliberté Geneviève Potvin Stéphane

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE

LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE PLF4C 12 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Technologie 8 e année (ébauche)

Technologie 8 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2011 2012 Technologie 8 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007]

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007] Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ Affaires et commerce 2006 [Modifié en février 2007] Table des matières Introduction........................................................

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É Mathématiques 2 0 0 5 Table des matières Introduction....................................................... 3 La place

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN

COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN CLU3M 11 e année Écoles secondaires catholiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

Études interdisciplinaires

Études interdisciplinaires Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année Études interdisciplinaires 2002 Table des matières Introduction....................................................... 2 La place

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française NOTE : Les élèves inscrits aux écoles de jour ordinaires entre septembre 1984 et le

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux Édition Centre FORA 432, avenue Westmount, unité H Sudbury (Ontario) P3A 5Z8 Information : 705-524-3672 Télécopieur : 705-524-8535 Commandes : cranger@centrefora.on.ca Site Web : www.centrefora.on.ca Auteure

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées :

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Guide pour la formation de vos employés en vertu de l article 7 www.verslaccessibilite.ca Août 2013 Avertissement La présente ressource de formation

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

MUSIQUE AMU3M. 11 e année

MUSIQUE AMU3M. 11 e année MUSIQUE AMU3M 11 e année Direction du projet : Coordination : Équipe de rédaction : Première relecture : Claire Trépanier Lise Goulet Serge Levac, premier rédacteur Elaine Carlson Luc Guiho Centre franco-ontarien

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N Le programme Gestion des affaires vise à former des personnes aptes à exercer diverses fonctions de travail dans le domaine des Affaires. Le programme

Plus en détail

Le Projet héros : authentifier l information en ligne

Le Projet héros : authentifier l information en ligne LEÇON Années scolaire : 4 e à 8 e année (4 e année à 2 e secondaire) Au sujet de l auteur : Matthew Johnson, Directeur de l éducation, HabiloMédias Durée : 2 à 3 heures, plus le temps de présentation (peut

Plus en détail

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves observent

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA Vérification de la disponibilité d outils de travail bilingues Le 25 avril 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. RÉSUMÉ... 2 2. CONTEXTE... 3 3. OBJECTIF ET CRITÈRES...

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O

ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O 10 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Rédaction : Consultation : Première relecture : Bernard Lavallée Claire Trépanier Lauria Raymond

Plus en détail

Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines

Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines Guide ressources à l intention des gestionnaires du secteur d emploi de l économie sociale et de l action communautaire Avant-propos

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario A. Applications A1. Analyser le cadre contextuel des opérations hypothécaires en Ontario. A1.1 Expliquer le rôle des divers participants au sein de l industrie du courtage hypothécaire. A1. Débattre des

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION Protocole de rédaction d un curriculum vitæ Le but d un curriculum vitæ est de décrocher une entrevue. Il est donc préférable de ne pas le surcharger; il faut y mettre juste assez d information pour piquer

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES LA REVUE The Canadian CANADIENNE Journal of D'ÉVALUATION Program EvaluationDE Vol. PROGRAMME 18 No. 1 Pages 133 137 133 ISSN 0834-1516 Copyright 2003 Canadian Evaluation Society Research and Practice Note

Plus en détail

Unité D : Placements. Demi-cours VI

Unité D : Placements. Demi-cours VI Unité D : Placements Demi-cours VI DEMI-COURS VI Unité D : Durée : Placements 12 heures Résultat d apprentissage général : Apprendre à connaître et à différencier les différents types de placements financiers

Plus en détail

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Attestation d études collégiales Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Le programme d attestation d études collégiales (AEC) Courtage immobilier résidentiel est d une durée de 570 heures L'objectif

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

Immigration : L Accord Canada-Québec

Immigration : L Accord Canada-Québec Immigration : L Accord Canada-Québec Publication n o 2011-89-F Révisée le 5 juillet 2011 Michel-Ange Pantal Division des affaires sociales Service d information et de recherche parlementaires Immigration

Plus en détail

Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année. Cahier de l élève

Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année. Cahier de l élève Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année Cahier de l élève Juin 2014 Données de catalogage avant publication Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Test de réalisation, Mathématiques

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans le cadre des activités d amélioration

Plus en détail

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE FRVI Mars 2009 Guide sur les indicateurs de performance dans les unités de vérification interne 2 Table des matières Introduction..04

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES...

FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES... FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES... PROGRAMME DU DEP EN SECRÉTARIAT Description des cours PROGRAMME DU DEP EN COMPTABILITÉ

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

Tenir un budget Acétates

Tenir un budget Acétates Troisième leçon Tenir un budget Acétates Le processus budgétaire Première étape : Évaluer sa situation personnelle et financière (besoins, valeurs, situation de vie). Deuxième étape : Se fixer des objectifs

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Date : Le 28 octobre 2013 NOTE D INFORMATION Destinataires : Institutions financières fédérales Objet : Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Les cyberattaques sont de plus en plus

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Actualisation linguistique en français 2 FFABO

Actualisation linguistique en français 2 FFABO Actualisation linguistique en français 2 FFABO Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Rédaction : Consultation : Édition, production et impression : Bernard Lavallée Claire Trépanier

Plus en détail

Ajouter un questionnaire

Ajouter un questionnaire Ajouter un questionnaire Contenu Survol... 2 Ajouter un questionnaire... 2 Consulter les résultats... 7 Corriger une copie de questionnaire... 9 Suivi des tentatives... 10 Réactiver une tentative d un

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 Ce document ne contient que des informations générales sur les étudiants internationaux et l impôt. Pour

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

Unité d enseignement

Unité d enseignement Unité d enseignement Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Autre matière pertinente : Protéger l argent et les biens Se protéger soi-même, sa famille

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Juin 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail