HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35"

Transcription

1 HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35 Vue aérienne du site de stockage amiante ciment Page 1-6

2 DETRIVAL I : ISDI Amiante Ciment AP ISDI du 18/02/2008 Détrival est un établissement secondaire de la Société des Carrières de la GARENNE spécialisé dans le traitement et le stockage de déchets de classe III. Il existe deux sites : I situé sur la Commune de Vignoc, CET de Classe III dédié au stockage de l Amiante-Ciment, II situé sur la Commune de Guipel, CET de Classe III dédié au stockage des matériaux inertes du BTP 1. HISTORIQUE Le site est implanté sur la Commune de Vignoc au lieu dit «la Robinière» dans un environnement rural. Il a été créé à l origine pour accueillir des matériaux de classe III. ( terres et gravats de terrassement) L autorisation a été octroyée par un Arrêté Municipal (Commune de VIGNOC) le 17/03/1995. En 1997, la Société des Carrières de la Garenne a été sollicitée compte tenu de l évolution de la réglementation par ETERNIT pour stocker des produits en amiante ciment. La société des Carrières de la Garenne a alors demandé à la Commune de Vignoc l Autorisation de stocker des produits Amiante Ciment. Après avis de la DRIRE et de la DDASS une autorisation Municipale a octroyé la possibilité de stocker de tels matériaux ( A.M. du 27/11/1996 et du 28/02/1997) En application de la nouvelle réglementation ISDI, le site a été autorisé par AP 18/02/ EXPLOITAION Actuellement, les produits accueillis sont : Les Tôles en Amiante ciment Les Ardoises en Amiante ciment Les Tuyaux en Amiante ciment Issus des travaux de démolitions ou de déconstruction du B.TP Page 2-6

3 Toutes les livraisons sont pesées sur un pont bascule Les matériaux sont accueillis conditionnés en Palettes filmées en Racks ou en Big Bag de 1m3 ou 3 m3. Ces derniers sont fermés et munis de sangle pour le déchargement. (Cf les caractéristiques techniques sont jointes en annexe). Les BIG BAG de 10 m3 ne sont pas acceptés, dès lors qu ils ne permettent pas le déchargement en toute sécurité. Le logo amiante doit figurer sur tous les paquets Page 3-6

4 Ce sont, en règle générale, des objets complets de taille métrique. Néanmoins, les Big-Bag renferment des morceaux non pulvérulents. Nous refusons les matériaux en vrac ou dont le conditionnement ne respecte pas les prescriptions édictées. Nous informons notre clientèle que des contrôles visuels sont réalisés. Tous matériaux non conformes ou dont le conditionnement ne respecte pas la réglementation seront refusés. Important: En application de la directive du Ministère de L Environnement (Juin 2004), seuls les déchets d amiante-ciment sont admis (Plaques ondulées, ardoises en amiante-ciment, produits plans, tuyaux). Sont interdits les déchets de matériels et les équipements de protection individuels, les filtres, les déchets issus du nettoyage (débris et poussières) et les matériaux contenant de l amiante dit libre ou friable, déchets de flocage, calorifugeage, de décapage de colle contenant de l amiante, panocel, ou tout matériau s effritant ou ayant perdu son intégrité. Toute livraison de déchets d amiante doit être accompagnée d un bordereau agréé et remis à l exploitant avant le stockage. La réglementation impose un conditionnement permettant d assurer l intégrité du produit durant le transport et le stockage. L étiquetage «Amiante» imposé par le Décret n est obligatoire. Lors du déchargement et du stockage qui est réalisé grâce à un élévateur muni de fourches, Il n y a pas de manipulations manuelles des produits sur le site. Les paquets sont stockés par gerbage dans des alvéoles de grandes dimensions et sur 3 à 5 m de hauteur. Un recouvrement des produits avec des terres de découverte est régulièrement réalisé. Stockage des palettes filmées et des BIG BAG ; les terres de recouvrement sont prêtes à être poussées Une traçabilité des produits est effectuée par la tenue de bordereaux normalisés. Ces bordereaux sont archivés sur le site de la carrière de la Garenne. Les livraisons non accompagnées de ce bordereau sont refusées. Un plan du site de stockage est tenu à jour et permet de localiser dans les 3 dimensions le lieu de stockage. Ce plan est conservé à la Carrière. Un relevé topographique est réalisé annuellement par un géomètre. Page 4-6

5 3. SUIVI ENVIRONNEMENTAL Un suivi des eaux est réalisé. La plate-forme qui présente une perméabilité naturelle de l ordre de à m/s a été drainée. Un circuit périphérique de drainage des eaux a été mis en place. Les eaux de ruissellement sont acheminées via un drain vers deux bassins de décantation avant de retourner dans le milieu naturel. Des analyses d eaux sont effectuées trimestriellement par le laboratoire de l Ecole Nationale de la Santé Publique de Rennes. Les résultas ne révèlent aucune anomalie. Sont analysés : les MES, le Fer, l Aluminium, le Manganèse, la DCO, les Sulfates, le PH, et la Température. Nous avons réalisé en outre en 2003 des compléments d analyse sur le Calcium, le Magnésium, le Zinc et la Silice. Aucune anomalie n a été décelée. En outre la recherche de fibre d amiante dans les bassins de décantation réalisée par le laboratoire de l Institut Pasteur de LYON s est révélée négative : aucune fibre n a été décelée tant par microscopie optique en lumière polarisée qu en microscopie électronique. Ces analyses sont systématiquement communiquées à la Mairie de Vignoc et de Guipel.. L AM du 28/02/1997 stipule qu «au delà de la période d exploitation et pendant 5 ans ces contrôles seront effectués annuellement. Au-delà, ils seront réalisés en fonction des résultats obtenus selon une périodicité à définir par le Maire» 4. REMARQUE Nous avons mis en place en juin 2002 une Commission Locale de Suivi réunissant la Mairie de Vignoc, la Mairie de Guipel, la Communauté de Commune du val d Ille, un représentant des riverains et l Association locale de protection de l Environnement (ASEV). Des comptes rendus sont réalisés et communiqués à l ensemble des participants. 5. DEVENIR DU SITE La morphologie initiale du site présente une faible dépression naturelle. Le stockage des terres doit permettre au terme de l exploitation de restituer une colline boisée d environ 10 m de hauteur s intégrant dans les ondulations naturelles du secteur. Un réaménagement régulier est réalisé depuis l ouverture du site avec des plantations d essences variées choisies en raison avec l ONF Des campagnes de plantation, permettant non seulement de réhabiliter le secteur dont l exploitation est achevé, mais également d anticiper la végétalisation des prochains secteurs rentrant en phase d exploitation sont régulièrement effectuées. Ainsi, le site est totalement intégré dans son environnement. Il est précisé dans l AM du 28/02/1997 «afin de limiter l usage ultérieur du site, seront inscrits sur les actes notariés relatifs aux terrains concernés les interdictions : de construire, d excaver ou d affouiller les sols sur des profondeurs supérieures à 0.80 m» «La Société Viafrance s engage à céder prioritairement à la Commune de Vignoc les terrains concernés après leur réaménagement prévus dans le dossier de demande d autorisation.» Page 5-6

6 Le Feuil VIGNOC Tél. : Fax : Vignoc, le : : Objet : Stockage amiante-ciment en CET agréé Chantier situé à : PROPOSITION de PRIX - Les matériaux amiante-ciment devront être palettisés et filmés efficacement, cerclés et revêtu du logo amiante. - Les palettes devront être en bois non traité - Le poids de chaque palette ne doit pas excéder 2 tonnes. - Nous pouvons mettre également à votre disposition des sacs type big-bag de capacité 1 M3. Le coût de l accueil sur place est de Euros/Tonne H.T. Les heures d ouverture sont : Mardi, Mercredi et jeudi 8 h h 00 En cas d acceptation du devis, merci de bien vouloir nous retourner, par fax., ce document dûment signé Nous informons notre clientèle que des contrôles visuels sont réalisés. Tous matériaux non conformes ou dont le conditionnement ne respecte pas la réglementation seront refusés. Important: En application de la directive du Ministère de L Environnement (Avril 2001), seuls les déchets d amiante-ciment sont admis (Plaques ondulées, ardoises en amiante-ciment, produits plans, tuyaux). Sont interdits les déchets de matériels et les équipements de protection individuels, les filtres, les déchets issus du nettoyage (débris et poussières) et les matériaux contenant de l amiante dit libre ou friable, déchets de flocage, calorifugeage, de décapage de colle contenant de l amiante, panocel, ou tout matériau s effritant ou ayant perdu son intégrité, les dalles vinyle-amiante. Toute livraison de déchets d amiante doit être accompagnée d un bordereau agréé et remis à l exploitant avant le stockage. La réglementation impose un conditionnement permettant d assurer l intégrité du produit durant le transport et le stockage. L étiquetage «Amiante» imposé par le Décret n est obligatoire. Page 6-6

Amiante Gestion. des déchets

Amiante Gestion. des déchets Amiante Gestion des déchets La gestion des déchets d amiante en région AQUITAINE Page 2 Page 2 Page 5 Page 6 INTRODUCTION La définition du déchet d amiante Déchets d amiante friable Déchets d amiante lié

Plus en détail

A chaque déchet des solutions

A chaque déchet des solutions Page 1 sur 7 A Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Domaines d'intervention / Déchets / A chaque déchet des solutions / Déchets amiantés A chaque déchet des solutions Données générales

Plus en détail

CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT

CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT I- MESURES PREALABLES A L ACCEPTATION SUR SITE Au préalable

Plus en détail

INTERVENTION AMIANTE. Elimination des déchets amiantés. Formation Amiante sous section 4

INTERVENTION AMIANTE. Elimination des déchets amiantés. Formation Amiante sous section 4 INTERVENTION AMIANTE Elimination des déchets amiantés 1 Formation Amiante sous section 4 Traitement des Matériaux contenant de l amiante 2 Formation Amiante sous section 4 3 Amiante plus de 20 000 ans

Plus en détail

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56. L Amiante Autorisations environnementales & Gestion des déchets Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.48 1 Plan de la présentation Rappel : Amiante friable ou non friable?

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013 Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE Note synthétique octobre 2013 De

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE SELON LES DISPOSITIONS DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Référence rapport : DTA.84 1093 IMMEUBLE : lycée professionnel P.M. France Adresse de l immeuble : place des aires 05400 VEYNES

Plus en détail

UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ

UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ Les jeudis sans amiante du réseau VERDI Les matériaux composés d amiante lié Il s agit le plus souvent d amiante-ciment et d amiante mélangé à d autres matériaux

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

LOT 1 Stockage, collecte et traitement des déchets industriels

LOT 1 Stockage, collecte et traitement des déchets industriels CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES POUR LE STOCKAGE, LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS MUNICIPAUX LOT 1 Stockage, collecte et traitement des déchets industriels Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU La réglementation MIANTE Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud 1 Collectivité territoriale = 2 rôles Première étape indispensable EMPLOYEUR UNE

Plus en détail

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation L Amiante Législation fédérale et régionale Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales 14 octobre 2014 - Atelier Amiante à destination des métiers de la construction - UCM - CCW

Plus en détail

Législation amiante dans les milieux scolaires. Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets

Législation amiante dans les milieux scolaires. Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets Législation amiante dans les milieux scolaires Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets Différentes variétés d amiante Serpentines: Chrysotile (amiante blanc.)

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE Marché public de prestation de services à bons de commande CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché passé selon la procédure d appel d offres conformément aux articles 33 et 77 du code des marchés

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières CONSEIL GENERAL DE LA SOMME DIRECTION DES BATIMENTS DEPARTEMENTAUX 3 RUE BEAUREGARD BP 326-15 80026 AMIENS CEDEX 1 Travaux de désamiantage de la sous-toiture des bureaux de la Direction Informatique du

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE GESTION DES DECHETS DU B.T.P. de l Orne

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE GESTION DES DECHETS DU B.T.P. de l Orne SCHEMA DEPARTEMENTAL DE GESTION DES DECHETS DU B.T.P. de l Orne JUIN 2004 Page 1 / 40 Page 2 / 40 SOMMAIRE Introduction... 5 1. Contexte législatif et réglementaire... 6 1.1. Définitions... 6 1.1.a) Les

Plus en détail

Amiante Gestion. des déchets

Amiante Gestion. des déchets Amiante Gestion des déchets Mise à jour 2013 La gestion des déchets d amiante en région AQUITAINE Page 3 Page 3 Page 6 Page 7 Page 9 Introduction LES DéCHETS D AMIANTE A - Déchets d amiante liés à des

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

Le risque amiante dans les écoles

Le risque amiante dans les écoles Le risque amiante dans les écoles Robert Flamia, Inspecteur santé et sécurité au travail Karen Salibur, Conseillère de prévention académique isst@ac-creteil.fr Tél : 01 57 02 60 09 Février 2015 1 Cadre

Plus en détail

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:...

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:... A.E.D.I Alpes Expertises en Diagnostics Immobiliers 5 rue Frédéric Mistral - 04200 Sisteron Téléphone : 06 45 74 78 54 Site : www.aediweb.fr E-mail : aedi.0405@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

REMATT A.M. ACACIASTRAAT 14c

REMATT A.M. ACACIASTRAAT 14c A : A l attention de : Nombre de pages : 7 Objet : Conditions de livraison 2015 - déchets amiante destinés à la cimentation Messieurs, Vous trouverez ci-joint les conditions de livraison et les prix de

Plus en détail

Anciennes et nouvelles dénominations pour les installations de stockage de déchets conventionnels

Anciennes et nouvelles dénominations pour les installations de stockage de déchets conventionnels Terminologie Anciennes et nouvelles dénominations pour les installations de stockage de déchets conventionnels ISD (Installations de Stockage de Déchets) - terminologie à privilégier aujourd hui au sens

Plus en détail

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Affaire suivie par : Mme Gisèle ATOUBA 02 32 76 53 91 mél : 02 32 76 54 60 gisele.atouba@seine-maritime.pref.gouv.fr

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006

M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006 M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006 MODIFIANT L ARRETE DU 9 SEPTEMBRE 1997 MODIFIÉ RELATIF AUX INSTALLATIONS DE STOCKAGE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D UN CENTRE DE STOCKAGE DE DECHETS D AMIANTE-CIMENT ------------------------------

CAHIER DES CHARGES D UN CENTRE DE STOCKAGE DE DECHETS D AMIANTE-CIMENT ------------------------------ CAHIER DES CHARGES D UN CENTRE DE STOCKAGE DE DECHETS D AMIANTE-CIMENT ------------------------------ Version définitive - 27 Août 1997 SOMMAIRE CHAPITRE 1 : 1 LE CONTEXTE ET LES OBJECTIFS DU CAHIER DES

Plus en détail

MÉTHODES D ENLEVEMENT DE L AMIANTE

MÉTHODES D ENLEVEMENT DE L AMIANTE MÉTHODES D ENLEVEMENT DE L AMIANTE 1. INTRODUCTION Une bonne gestion de l amiante nécessite d abord un repérage des applications amiantées. Ce point essentiel cause très souvent problème car les matériaux

Plus en détail

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Les installations de stockage de déchets inertes ISDI 1 er et 2 décembre 2014 DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Références règlementaires : Directive

Plus en détail

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants a exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs Services de santé au travail que doivent faire Les

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport B.C.I Bureau Contrôle Immobilier Grégory PFRIMMER Le Lyonnet 24460 Agonac Tel 05/53/09/56/17 email: bciexpertise@gmail.com Diagnostics -Termites -Constat Amiante -Constat Risque Exposition Plomb -Mesurage

Plus en détail

Gestion des déchets et élimination de l'amiante

Gestion des déchets et élimination de l'amiante Page 1 of 5 Gestion des déchets et élimination de l'amiante L'inventaire amiante. Inventaire d'amiante et programme de gestion (document pfd) L'élimination des déchets. En pratique Si vous avez des doutes

Plus en détail

Maître d'ouvrage : MAIRIE LES HERMITES 37110 LES HERMITES. Opération : RENOVATION DU RESTAURANT SCOLAIRE. 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO

Maître d'ouvrage : MAIRIE LES HERMITES 37110 LES HERMITES. Opération : RENOVATION DU RESTAURANT SCOLAIRE. 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO Maître d'ouvrage : 37110 LES HERMITES Opération : 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO COMMUN A TOUS LES LOTS PRO Date : 27 Juillet 2015 économiste de la construction 75, rue Poterie - 41100 Vendôme

Plus en détail

BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE. Objet du présent document :

BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE. Objet du présent document : BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Objet du présent document : Le présent document a pour objet de permettre au propriétaire d un immeuble de remplir ses obligations

Plus en détail

Conférence sur l amiante

Conférence sur l amiante Conférence sur l amiante Mardi 14 août 2012 Saint-Denis Le métier de désamianteur Pascal Grondin VP ENVIRONNEMENT Quelques rappels 1) Propriétés physico-chimiques exceptionnelles Incombustible, très résistant

Plus en détail

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES 1. INTRODUCTION La présente fiche a pour but de répondre aux questions qu un particulier peut se poser concernant l amiante. Sans que nous nous en rendions

Plus en détail

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment 17.qxd 04/01/00 11:55 Page 46 SERVICES R 376 modifiée RECOMMANDATION Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment Recommandation R 376 modifiée, adoptée au comité technique national du bâtiment

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves

Plus en détail

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h MÉMO SANTÉ e ris ep r t n le d e na ef rtisa h C a MATÉRIAUX S IER T S N PE ER AR UISI URS H C EN CE M EN AG AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies

Plus en détail

Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015. 4 juin 2015 Thématique Amiante

Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015. 4 juin 2015 Thématique Amiante Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015 4 juin 2015 Thématique Amiante sommaire I Textes réglementaires (rappel code de l environnement et ADR) II Le classement des déchets d amiante III Les

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Petits chantiers gros déchets? Guide de réduction et de gestion des déchets de construction et de rénovation à l'usage des particuliers

Petits chantiers gros déchets? Guide de réduction et de gestion des déchets de construction et de rénovation à l'usage des particuliers Petits chantiers gros déchets? Guide de réduction et de gestion des déchets de construction et de rénovation à l'usage des particuliers Construire, rénover ou démolir une habitation, isoler, peindre, décaper,

Plus en détail

Information des entreprises

Information des entreprises Information des entreprises Vous réalisez des chantiers de courtes durées sur des matériaux contenant de l amiante, alors vous êtes concerné par le projet CARTO Amiante. Afin d améliorer la prévention

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments INTRODUCTION Nécessité d'une vigilance particulière dans la gestions des bâtiment depuis 1997, date de l'interdiction de l'amiante en

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer

Plus en détail

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération.

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE évaluation des risques impossible pas de travaux Travaux d entretien, d amélioration de l habitat Vente

Plus en détail

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE Rappel : Les signataires de la charte de l aménagement et de la construction urbaine durables s engagent à Assurer la valorisation de 80% des déchets de chantier pour les constructions neuves ; Réaliser

Plus en détail

AMIANTE Questions-réponses

AMIANTE Questions-réponses AMIANTE Questions-réponses Questions générales 1. Qu est-ce que l amiante? C est une fibre minérale naturelle au pouvoir isolant contre la chaleur, le bruit et le feu. Elle se présente sous la forme de

Plus en détail

GESTION SÉCURITAIRE DE L AMIANTE NOUVELLES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES

GESTION SÉCURITAIRE DE L AMIANTE NOUVELLES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES GESTION SÉCURITAIRE DE L AMIANTE NOUVELLES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES CONFÉRENCE AU 35 e CONGRÈS DE L AQHSST 2 MAI 2013 Par Alain L Épicier, B.Sc., D.E.S.S., Conseiller expert en préventioninspection,

Plus en détail

l amiante dans le BÂtiment

l amiante dans le BÂtiment prévention des risques l amiante dans le BÂtiment FR 2013 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Avec la collaboration

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement CHANTIERS: AMIANTE ET DECHETS DANGEREUX Evy TROGH BRUXELLES ENVIRONNEMENT IBGE, Division Autorisations et partenariats Objectifs

Plus en détail

Fiche récapitulative du DTA n 07-15-0846

Fiche récapitulative du DTA n 07-15-0846 Fiche récapitulative du dossier technique «amiante» Référence du présent DTA : Norme méthodologique employée : Date de création : Historique des dates de mise à jour : 07-15-0846 AFNOR NFX 46-020 de décembre

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

INVENTAIRE AMIANTE. (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983

INVENTAIRE AMIANTE. (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983 DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983 INVENTAIRE AMIANTE (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements Le Home Familial Bruxellois Appartements et Maisons - Evere Novembre 2008 FIBRECOUNT nv Page.1

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante.

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante. Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l établissement du constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti. Références réglementaires et normatives

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009 Confédération Construction 10 septembre 2009 Evy TROGH Division Autorisations 1 1. et ses applications 2. 3. Détermination de la classe d un chantier 4. 5. 6. amiante 7. 8. 1. 1.1. Qu est-ce que l amiante?

Plus en détail

Guides d applications MA en TR

Guides d applications MA en TR Guides d applications MA en TR MIDND et matériaux de la déconstruction du BTP Cerema / DTecITM Nies BOUSSIOUF Trame des guides d application DÉCHET Non Dangereux élaboration description du déchet et de

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Renseignements relatifs à l immeuble bâti et à son affectation Immeuble bâti Ensemble bâti : AGROCAMPUS Bâtiment Linné Adresse : 65, rue de St Brieuc CS 84215 35043 RENNES CEDEX Date de construction :

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE TRESORERIE DE MONTPELLIER 1ERE DIVISION 29, BD. LOUIS BLANC MONTPELLIER DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Objet du présent document : Le présent document a pour objet de permettre au propriétaire d un immeuble

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante. dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante. dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments SOMMAIRE GESTION COURANTE DU BATIMENT... 5 Dossier technique amiante (DTA)... 5 Contenu du DTA et de la fiche récapitulative... 6 Mise

Plus en détail

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide REGLEMENT DU PPRI Bassin du TRAPEL Crue rapide décembre 2003 1 Sommaire Dispositions générales p. 3 Titre I - Règles liées à l utilisation des sols : p. 5 Zone Ri1 p. 6 Zone Ri2 p. 12 Zone Ri3 p. 19 Zone

Plus en détail

Règlementation amiante. Lundi 30 septembre 2013 Limoges

Règlementation amiante. Lundi 30 septembre 2013 Limoges DR Règlementation amiante Lundi 30 septembre 2013 Limoges SOMMAIRE Chronologie pour intervenir sur des MCA Sanctions encourues Pour en savoir plus 2 DR Chronologie pour intervenir sur des MCA Règlementation

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Ville de Saint-Loup-Sur-Semouse Haute-Saône (70) MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX DECONSTRUCTION D UN BATIMENT ET DE DEUX GARAGES SITUES RUE DU GENERAL PREVOST 70 800 SAINT LOUP SUR

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

Un progiciel Intégré et orienté métier 1. Livraisons Matières Premières Une traçabilité compléte de votre chaîne de fabrication 7. Expédition 2. Stockage des Matières Premières 3. Fabrication 4.Emballage

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : cancer

Plus en détail

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE?

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? Certains matériaux contiennent de l amiante de façon évidente, comme

Plus en détail

CQP Inter-branches Agent Logistique. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Agent Logistique. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Agent Logistique Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Agent Logistique».

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETTERIE DE LIMAY

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETTERIE DE LIMAY COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETTERIE DE LIMAY Toute personne entrant sur le site de la déchetterie est soumise au règlement intérieur ci-dessous, adopté en

Plus en détail

C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E

C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E C A H I E R D E S C H A R G E S C H A N T I E R P R O P R E La SIEMP, en accord avec la Ville de Paris, s est engagée dans une démarche de Développement Durable dans ses opérations de construction ou de

Plus en détail

La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante

La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante COLLOQUE ASP MINES SEPT-ÎLES 22 OCTOBRE 2013 par: Guy Chénard, inspecteur CSST Plan de la présentation Généralités sur le nouveau règlement Section

Plus en détail

Problématique de l amiante dans les bâtiments

Problématique de l amiante dans les bâtiments Chambre Immobilière Vaudoise Problématique de l amiante dans les bâtiments Séances d information du 11 janvier 2010 Jean-Louis Genre architecte EPIQR Rénovation Sàrl Définition de l amiante Substance minérale

Plus en détail

La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante

La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante La réglementation sur la gestion sécuritaire de l amiante GRAND RENDEZ-VOUS 2013 MONTRÉAL, 5 NOVEMBRE 2013 par : Alain L Épicier, B.Sc., D.E.S.S., conseiller expert en prévention-inspection, Direction

Plus en détail

RESEAU DECHETS AQUITAIN

RESEAU DECHETS AQUITAIN Colloque Prévention des Risques Amiante La question des déchets amiantés en déchèterie Mars 2015 Le réseau déchets aquitain : présentation Mars 2015 RESEAU DECHETS AQUITAIN Réseau mis en place par le CDG

Plus en détail

Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail.

Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail. Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail.com SAS au capital de 4 000 - RCS Fréjus SIRET 53316610400018 NAF 7120B

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE RELATIF AUX INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES

GUIDE TECHNIQUE RELATIF AUX INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES GUIDE TECHNIQUE RELATIF AUX INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES Edition avril 2001 Ministère de l Aménagement du Territoire et de l Environnement Direction de la Prévision des Pollutions et des

Plus en détail

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 C.C.T.P Lot n 1 : DEPOSE et RETRAIT COUVERTURE PLAQUES ONDULEES AMIANTE CIMENT Page 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DU PROJET 2 - PRESTATIONS DE L'ENTREPRENEUR

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE. Collège Jean Rostand à DOULLENS

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE. Collège Jean Rostand à DOULLENS DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Collège Jean Rostand à DOULLENS Dossier technique amiante constitué le 05/08/04 par Norisko Construction. Nom et signature du concepteur : Ludovic VARGA Enregistrement des communications

Plus en détail

N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 avril 2005. PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à créer une commission

Plus en détail

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE TRAVAUX DE DÉCONTAMINATION ET D ENLÈVEMENT DE MATIÈRES DANGEREUSES Amiante, Vermiculite, Pyrite, Moisissures Les travaux de décontamination

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route ARRETE TMD

Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route ARRETE TMD Fiche Prévention - A6 F 03 13 Transport et élimination de déchets de matériaux contenant de l amiante COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE Accord européen relatif au transport international

Plus en détail

REPERAGE AMIANTE Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant réalisation de travaux ultérieurs ETABLI LE VENDREDI 4 JUIN 2010 PROPRIETAIRE Nom : ORNE HABITAT Adresse

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Nouvelles exigences de la réglementation amiante Auteur : Serge HAMPARIAN Groupe OASMD Unité Chimie et Protection des Structure

Plus en détail

Formation interentreprises / Sous-section 4. Gestion des déchets amiante

Formation interentreprises / Sous-section 4. Gestion des déchets amiante Formation interentreprises / Sous-section 4 Gestion des déchets amiante 1 Protection de l environnement Détenteur du déchet ou maître de l ouvrage Emission du BSDA sauf pour les particuliers Transport

Plus en détail