13 ème édition du Club IDEES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "13 ème édition du Club IDEES"

Transcription

1 13 ème édition du Club IDEES Pôle Aménagement du Territoire Direction de l Eau mardi 11 juin 2013

2 Agir pour la mise en place de Smart Grids : enjeux du stockage de l énergie et retour d expérience alto-séquanaise Mardi 11 juin 2013

3 Mot d accueil Monsieur Christian POLO Directeur de l Environnement et du Développement Durable Conseil général des Hauts-de-Seine Le nouveau logo / 29 avril 2011 Direction de la Communication Mardi 11 juin 2013

4 Ordre du jour Monsieur Michaël SALOMON Fondateur de la société Clean Horizon Consulting «La filière stockage d électricité : état des lieux et opportunité» Monsieur Gilles RAMZEYER Directeur de la société Forsee Power «Stockage d énergie pour els bâtiments» Monsieur Guillaume PARISOT Directeur innovation de la société Bouygues Immobilier «Issy-Grid : premier retour d expérience» Mardi 11 juin 2013

5 La filière de stockage de l électricité : état des lieux et opportunité Intervention De Monsieur Michaël SALOMON Fondateur de Clean horizon Consulting Mardi 11 juin 2013

6 CONFIDENTIAL - Copyright Clean Horizon Consulting 1 La filière stockage d électricité : état des lieux et opportunité Club IDEES Juin 2013

7 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 2 Sommaire Clean Horizon L évolution de la filière Les modèles d affaires émergents et le lien à la réglementation

8 Source: Clean Horizon CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 3 Une approche dédiée pour le stockage d énergies Detect Analyze Monetize Revenue and Gross margin: European benchmark M /year Production Réseau Client 4,0 3,0 2,4 Stockage d énergie Quel modèle d affaire pour l actif de stockage? 2,0 1,0 1,5 0,5 0,4 0,0 FR GB

9 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 4 Nos références (en anglais )

10 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 5 Sommaire Clean Horizon L évolution de la filière Les modèles d affaires émergents et le lien à la réglementation

11 Pourquoi stocker de l électricité et comment le faire? Lieu du stockage Production Transport Distribution Derrière le compteur Capacité de stockage(mw) Batteries NaS Stockage d air comprimé (CAES) Pompage turbinage Batteries Li-ion Volants d inertie Batteries Li-ion Batteries flux Batteries plomb Applications : Intégration des renouvelables et services réseau 1000 Réduction de la pointe et transfert d énergie Crédits photos: NGK, AES corp, Beacon Power, heco.com, Robert J. Rohatensky CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 6

12 Les projets de stockage arrivent à maturité commerciale aux Etats-unis et émergent en Europe EXEMPLES DE PROJETS Batterie Li-ion 32 MW 15 min Services systèmes Stockage de chaleur pompée 1,5 MW 4 hrs Demonstrateur Roue à inertie 20 MW 15 min Régulation de fréquence Batterie Sodium Soufre 1 MW 7 hrs Régulation de fréquence Batterie plomb 3 MW 43 min. Régulation de fréquence Projet commercial Projet de démonstration ou expérimental Plate-forme Myrte Stockage d hydrogène 200 kw 18 hrs Effacement de la pointe CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 7

13 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 8 Les projets français en cours : l exemple des zones insulaires EXEMPLES DE PROJETS STEP EXCLU Plate-forme Myrte Stockage d hydrogène 200 kw 18 hrs Projet Pégase Batterie NaS 1 MW 7,2 hrs Centrale hybride de Kaw 12,5 MWh (batteries) Projet Millener 1000 batteries 4 to 8 kwh Smart Grid R&D De plus, un appel d offres gouvernement al pour le déploiement de plusieurs dizaines de MW de «PV+ stockage» a été émis

14 Des facteurs limitant l émergence de l industrie Réglementation Progression lente du véhicule électrique A changé la réglementation des services système aux USA A quel prix? Faillite en octobre 2011 A123 (lithium-ion, USA) : faillite en cours de rachat par un groupe chinois Atraverda (plomb acide, GB) : faillite en décembre 2012 Des facteurs limitants habituels pour un secteur en émergence Sécurité Ener1 (lithium ion, USA) : faillite puis rachat par un groupe russe en 2012 A123 : rappel de batteries (mars 2012) Feu de batteries Xtreme Power à Hawaïi (août 2012) Electrovaya : feu déclaré sur projet de démonstration en Arizona, (novembre 2012) NGK : feu déclaré sur projet opérationnel Septembre 2011 Un contexte réglementaire qui s adapte lentement aux bénéfices apportés par le stockage CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 9

15 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting verra de nombreuses consolidations dans le secteur du stockage L exemple NGK NGK NGK Insulators Ltd. : Groupe industriel japonais diversifié Leader pour la production de batteries Sodium- Soufre (305 MW installés) Incident 21 sept 2011 : incendie Arrêt immédiat de l exploitation de toutes les batteries NGK jusqu à avoir trouvé l origine de l incident Conséquences : Communication transparente auprès des clients Provision de 340 M au bilan pour modifier toutes les batteries de ses clients (fin prévue mars 2013) Reprise de la production : octobre 2012 Nécessité de disposer d une vraie culture industrielle Et d un bilan solide! Quel avenir pour des «anciennes» startups en 2013?

16 Communication NGK suite à l incendie de septembre 2011 Crédits photos: NGK CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 11

17 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 12 Cependant, des acteurs locaux sont susceptibles d émerger Des leaders asiatiques pour la fabrication de batteries (avec une exception francoaméricaine) Besoin d une présence locale dans l assemblage et le service Emergence d acteurs locaux, plus proches des clients finaux Exemple en France : la société Forsee Dimensionnement, installation, test, service : des activités à plus fortes valeur ajoutée que l installation dans le solaire

18 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 13 Sommaire Clean Horizon L évolution de la lilière Les modèles d affaires émergents et le lien à la réglementation

19 Des modèles d affaires rentables et des niches émergent Le stockage n est pas encore rentable au niveau du réseau et résidentiel Industriel Résidentiel Services système Arbitrage Effacement de la pointe Procédés Les services système demeurent l application la plus rentable pour les actifs de stockage aujourd hui Mais les opportunités industrielles peuvent être importantes TRI < 0% 0% < TRI < 12% 12% < TRI Toutes les données issues du rapport Update from the Field et des mises à jour trimestrielles CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 14

20 Les tendances qualitatives du stockage varient selon les pays et les usages Le développement du stockage dépend fortement de la réglementation Services Procédé Résidentiel système Arbitrage industriel La niche des services système La lente émergence du modèles d affaires résidentiel Les opportunités des clients industriels La réglementation permet au stockage d être rentable pour les applications résidentielles en Allemagne CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 15

21 Exemples de tendance Le développement du stockage dépend fortement de la réglementation Résidentiel Services système Arbitrage Source: Clean Horizon ; toutes les données issues du rapport Update from the Field et des mises à jour trimestrielles CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 16

22 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting Qu est-ce que l auto-consommation? Auto-consommation Proportion d énergie solaire produite consommée localement L auto-consommation permet d augmenter le taux de couverture solaire, c est à dire la proportion d énergie solaire produite localement dans la consommation du client Augmentation de l auto-consommation grâce aux batteries Puissance Recharge de la batterie Auto-conso Augmentation d auto-conso Décharge de la batterie heure Energie photovoltaïque produite Consommation de la maison

23 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 18 Une vision long terme des prix allemands Deux tendances lourdes en Allemagne : baisse des tarifs de rachat solaire et augmentation du coût de l électricité De 2011 à 2030, le coût cumulé de l EEG ( la CSPE allemande) est de 414 milliards d euros Comment limiter cet engagement?

24 Profil typique de la variation de fréquence sur le réseau 0,1 Schéma de la variation de fréquence autour de la valeur cible (Hz) 0, :00 00:10 00:20 00:30 00:40 00:50 01:00 Le signal en fréquence varie beaucoup autour de la valeur cible (50 Hz en France, 60 Hz aux USA) -0,05-0,1 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting

25 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 20 Les réserve primaire et secondaire permettent le réglage de fréquence Fréquence sur le réseau (Hz) Evènement 50 Hz Réserve primaire Réserve secondaire Temps (minutes) Arrêter la déviation de fréquence Résoudre l écart de fréquence

26 Lequel de ces deux actifs apporte le meilleur service de réglage de fréquence au réseau? Energie délivrée par une ressource «rapide» Energie délivrée par une ressource «traditionnelle» Source: Clean Horizon MW délivrés pour le le réglage réglage de de la fréquence MW MW délivrés pour pour le le réglage de fréquence la Les deux ressources mettent à disposition la même puissance et la même énergie : ils reçoivent actuellement la même rémunération Cependant, l actif «rapide» fournit un meilleur service au réseau électrique! CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 21

27 Mise en place dès octobre 2012 aux Etats-Unis d une rémunération du «kilométrage» Une mesure du service effectivement rendu au réseau 6 +5 MW MW délivrés au réseau pour le réglage de la fréquence Energie vendue Energie achetée 1 heure «Kilométrage» Capacité offerte (+/-5 MW) La rémunération au «kilométrage» permet de valoriser la flexibilité Source: Clean Horizon CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 22

28 Retour sur les projets émergents aux Etats-Unis : utilisation commerciale des rémunérations du «réglage de fréquence» Batterie Li-ion 32 MW 15 min Services systèmes EXEMPLES DE PROJETS Roue à inertie 20 MW 15 min Régulation de fréquence Batterie plomb 3 MW 43 min. Régulation de fréquence Projet commercial Projet de démonstration ou expérimental CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 23

29 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 24 Conclusion La filière stockage va se consolider à l échelle mondiale en 2013 le mouvement est déjà entamé Les tendances lourdes (contraintes réseaux, développement du renouvelable) vont aller en s accentuant tandis que les couts du stockage vont continuer à diminuer et les risques technologiques à être de plus en plus maîtrisés Les acteurs industriels solides auront le plus de chances de s imposer Des acteurs locaux vont émerger ou développer leurs activités stockage

30 CONFIDENTIEL - Copyright Clean Horizon Consulting 25 Merci de votre attention! Michaël Salomon

31 Stockage d énergie pour les bâtiments Intervention de Monsieur Gilles RAMZEYER Directeur Division Stockage d énergie de Forsee Power Mardi 11 juin 2013

32 CG 92 Club IDEES Stockage d énergie pour les bâtiments Gilles Ramzeyer, Directeur Division Stockage d Energie 2013/06/11

33 Sommaire Présentation Forsee Power Pourquoi stocker l énergie dans les bâtiments? Les solutions Forsee 2

34 NOTRE METIER Concevoir et Assembler des Batteries, des BMS et des Chargeurs, pour des Applications Portables, Mobiles et Stationnaires Spécialisé dans les marchés industriels (BtoB): Partenaire Officiel des plus grands fabricants d accumulateurs Laboratoires équipées des moyens de tests les plus complets Présence en Europe / Asie / Amérique 2013/06/05

35 QUI EST FORSEE? Une entreprise nouvelle Crée en juin 2011, FORSEE est issue du rapprochement de 3 entreprises complémentaires (Uniross, Erse, EnergyOne), fortes de plus de 20 années d expérience dans le domaine de la batterie Un actionnaire de référence Depuis décembre 2012, EDF devient l actionnaire de référence de Forsee au travers de son fonds de croissance Electranova Capital Une stratégie de développement axée sur des marchés en très forte croissance Stockage d énergie Mobilité électrique 2013/06/05

36 PRESENCE GLOBALE USA France Pologne Chine Hong Kong Production Sales Labs Agents 130 personnes, 3 usines (Chine, Pologne, France) et centres de R&D 2013/06/05

37 Sommaire Présentation Forsee Power Pourquoi stocker l énergie dans les bâtiments? Les solutions Forsee 6

38 L example Allemand révèle des tendances fortes 1) Le prix de l électricité continue d augmenter Company Presentation 2012/03/16

39 L example Allemand révèle des tendances fortes 2) La France, une exception tarifaire durable? La Commission de Régulation de l Energie «prône une augmentation de 9,6 % pour le tarif Bleu, celui des particuliers, contre seulement 3,8% pour le Vert, celui des industriels.» Journal Le Monde 5 juin 2013 Company Presentation 2012/03/16

40 L exemple Allemand 3) Le prix du photovoltaïque continue de baisser Company Presentation 2012/03/16

41 L exemple Allemand révèle des tendances fortes 4) Le coût du Lithium a un fort potentiel de baisse Company Presentation 2012/03/16

42 L exemple Allemand révèle des tendances fortes La parité est déjà une réalité! Company Presentation 2012/03/16

43 Le stockage et les valeurs apportées aux consommateurs d électricité Source: Clean Horizon Generation Transmission Distribution «Après le compteur» Prestige et réputation Autoconsommation Effacement Optimisation de l heure d achat Diminution d abonnement Sécurité - Backup Qualité courant 12

44 Le stockage et les valeurs apportées aux consommateurs d électricité Source: Clean Horizon Generation Transmission Distribution «Après le compteur» Prestige et réputation Autoconsommation Effacement Optimisation de l heure d achat Diminution d abonnement Sécurité - Backup Qualité courant 13

45 Situation aux Etats-Unis : Des projets rentables sur 4 ans Manhattan Hi-Rise Source: Demand Energy Sur 15 ans : Effacement Optimisation de l heure d achat Diminution d abonnement Sécurité Backup Economie d impôts Revenu/économie totaux Dimension stockage batterie: 100 kw / 430 kwh Coût du système $ $ $ $ $ $ $ Un taux de rentabilité interne (TRI) sur 15 ans de 24,10% Un retour sur investissement de 4 ans. 14

46 Le stockage et les valeurs apportées aux consommateurs d électricité Source: Clean Horizon Generation Transmission Distribution «Après le compteur» Prestige et réputation Autoconsommation Effacement Optimisation de l heure d achat Diminution d abonnement Qualité courant Sécurité - Backup 15

47 Situation en France: L autoconsommation arrive dans le débat Delphine Batho Ministre de l Ecologie et de l Energie 28/05/2013 «Je suis favorable à cette évolution, à cette révolution» «Je souhaite que s'engage maintenant (...) une discussion de fond sur cette question de l'autoconsommation qui est une problématique valable pour le photovoltaïque et le solaire mais aussi pour d'autres énergies renouvelables.» Plusieurs appels à l autoconsommation, tel que celui de la Ministre Batho, font émerger la solution de l autoconsommation 16

48 d autant plus que l autoconsommation permettrait de diminuer le prix de l électricité Les taxes ne cessent d augmenter EEG 14 % % Germany % 0.2% 25% 12% % % 8% 14% 7% 22% 33% VAT electricity tax 0.1% CHP support EEG concession levy Grid Cost Power Generation La taxe pour le développement des énergies renouvelables ne cesse d augmenter en Allemagne et commence à rendre l autoconsommation plus économique pour la collectivité que les tarifs de rachat Wholesale Industry Household 17

49 Le stockage d électricité favorise l autoconsommation Selon des données publiées par le CEA Ines sur le stockage d électricité Avec une batterie de stockage adossée à une installation PV standard, Il est possible d atteindre une moyenne de 70 % d autoconsom mation 18

50 Pourquoi s intéresser au stockage dès aujourd hui? 1. Permettre à l utilisateur de s immuniser des evolutions tarifaires sur les réseaux Une batterie vaut elle plus cher qu un lobbyiste??? 2. Réaliser une production et consommation d énergie locales : Quel exemple les collectivités locales veulent-elles donner? 19

51 Sommaire Présentation Forsee Power Pourquoi stocker l énergie dans les bâtiments? Les solutions Forsee 20

52 Les solutions Forsee 21

53 Gilles Ramzeyer Tel: Lognes - France 2013/04/15

54 Issy Grid : premier retour d expérience Intervention de Monsieur Guillaume PARISOT Directeur innovation Bouygues immobilier Mardi 11 juin 2013

55 Club IDEES - 11 juin 2013 Conseil Général des Hauts-de-Seine Guillaume PARISOT Bouygues Immobilier

56 Film de présentation 2

57 IssyGrid : un territoire urbain mixte FORT D ISSY 2013 VILLE D ISSY Connexion des autres quartiers 2014 SEINE OUEST

58 00:00 01:00 02:00 03:00 04:00 05:00 06:00 07:00 08:00 09:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 17:00 18:00 19:00 20:00 21:00 22:00 23:00 00:00 01:00 02:00 03:00 04:00 05:00 06:00 07:00 08:00 09:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 17:00 18:00 19:00 20:00 21:00 22:00 23:00 00:00 01:00 02:00 03:00 04:00 05:00 06:00 07:00 08:00 09:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 17:00 18:00 19:00 20:00 21:00 22:00 23:00 Pourquoi mutualiser l électricité? Emissions CO2 en tonnes Consommation en MWh Comparaison de deux journées : Mardi 7 février 2012 Mardi 14 février Prix marché du MWh en 4

59 Enjeux Des enjeux majeurs pour l ensemble des acteurs 5

60 Un concentré d expertises et d innovations COLLECTIVITES STARTUPS MODELES D AFFAIRES 6

61 Notoriété d IssyGrid Un projet labellisé Grand Paris, intégré au contrat de développement territorial de GPSO, lauréat de l Isséen d Or 2013 Un projet cité en exemple par le Ministère de l Ecologie et la CRE (Commission de Régulation de l Energie). 7

62 Travaux avec étudiants en design 8

63 Showroom virtuel : IssyGrid Virtual Tour Un parcours au cœur des installations d IssyGrid > Profil énergétique des bâtiments, du quartier. > Production locale d énergie renouvelable. > Stockage dans le bâtiment, sur le réseau. > Contribution à l équilibre du réseau. Aménagement de l espace

64 Exemple du résidentiel Deux systèmes : > Existant : en liaison avec la box opérateur > Neuf : en liaison avec la domotique et les solutions énergies renouvelables (géothermie) 10

65 Exemple des bureaux Trieo Flexibilité de gestion de l énergie : > Production photovoltaïque autoconsommée, stockée ou vendue sur le réseau > Stockage : Achat, déstockage pour autoconsommation ou revente 11 11

66 Architecture simplifiée «mille-feuille» Services Smart City Système d information du quartier Optimisation multi-énergies Opération des réseaux d énergie Bâtiments résidentiels Résidentiel Bâtiments Résidentiel tertiaires Eclairage public Véhicules électriques 12

67 Calendrier IssyGrid Un déploiement en phase avec le calendrier prévisionnel NAISSANCE DU PROJET SIGNATURE DU PROTOCOLE D ACCORD FINALISATION DE LA GOUVERNANCE ET CAHIER DES CHARGES SIGNATURE CONSORTIUM MISE EN PLACE PREMIERS OUTILS Mise en œuvre MONITORING DU QUARTIER EXTENSION A 100 LOGEMENTS POSTE DISTRIBUTION NOUVELLE GENERATION OPTIMISATION ENERGETIQUE DU QUARTIER EXTENSION A LOGEMENTS Phase de mise en œuvre Exploitation, modèle économique décembre 2012 juin 2013 juillet 2013 septembre 2013 fin

68 IssyGrid, c est Réaliser une première : 1 er réseau de quartier intelligent opérationnel Faire travailler ensemble des acteurs de la ville, de l énergie et du numérique Lever les freins techniques, règlementaires et économiques de l énergie dans le quartier de demain 14

69 Merci de votre attention 15

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience Club Mines Energie Smart Grids : premiers retours d expérience 4 mars 2014 Guillaume PARISOT Directeur Innovation 06 64 49 38 41 GPR@bouygues-immobilier.com Un territoire urbain mixte Territoire d innovation

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

Clean Horizon Consulting I Care Environnement

Clean Horizon Consulting I Care Environnement Le stockage d énergie en France : une nouvelle révolution? 16 Mai 2011 Compte rendu Le 16 Mai, Clean Horizon Consulting et I Care Environnement ont eu le plaisir d accueillir 85 personnalités des communautés

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Sommaire 1 Contexte 2 Conséquences 3 4 La solution

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013 Christian SCHAEFFER Directeur de la Plateforme Formation et Evaluation - INES christian.schaeffer@ines-solaire.fr L AUTOCONSOMMATION Rencontres Energivie En collaboration avec Emilie SOURNIA Chargé de

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

13ème rencontre. «Agir pour la mise en place de Smart Grids : enjeux du stockage de l énergie et retour d expérience alto-séquanaise»

13ème rencontre. «Agir pour la mise en place de Smart Grids : enjeux du stockage de l énergie et retour d expérience alto-séquanaise» 13ème rencontre «Agir pour la mise en place de Smart Grids : enjeux du stockage de l énergie et retour d expérience alto-séquanaise» mardi 11 juin de 8h30 à 10h30 Hôtel du Département - 1 - SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage L AUTOCONSOMMATION DANS LE BÂTIMENT SOLAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013 SOMMAIRE Présentation du CEA CEA, LITEN, INES La problématique PV + stockage Aspects

Plus en détail

28 avril 2014. Présentation du projet

28 avril 2014. Présentation du projet . 28 avril 2014 Présentation du projet Smart Electric Lyon COPYRIGHT EDF mars 2014 2 Les composantes du système électrique Intensité - Gestion des flux Fréquence (grandeur globale) Niveaux de tension (grandeurs

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie 1 Atelier autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Jeudi 02 juillet 2015 CCI du Morbihan à Vannes Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie Présenté par Jean-Benoît

Plus en détail

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU PHOTOVOLTAIQUE : l énergie solaire Compte tenu de l azimut du soleil et de la durée d ensoleillement, la quantité d énergie

Plus en détail

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Sommaire! La démarche Smart grids de la CRE! Les recommandations de la CRE pour accompagner le développement des Smart grids 2 Une démarche

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

Les solutions PAC : bilan et perspectives

Les solutions PAC : bilan et perspectives Mercredi 6 novembre 2013 Les solutions PAC : bilan et perspectives Intervenants: Valérie Laplagne, Responsable ENR, Uniclima Thierry Nille, Président AFPAC Les solutions PAC, bilan et perspectives 1 RASSEMBLONS

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Christian Dumbs Chef de mission Smart Grids EDF Direction des Systèmes Energétiques Insulaires 13 octobre 2015 1 La Direction des Systèmes Energétiques

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

www.ciel-et-terre.net

www.ciel-et-terre.net «Photovoltaïque et industries : Le PV, technologie de production d énergie permettant de moins consommer d énergie électrique issue du réseau de distribution déjà rentable dans de nombreux pays. Quels

Plus en détail

Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0

Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0 Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0 Olivier Sellès, Responsable Innovation Energie et Smart Grids Le 13 novembre 2016 au CSTB Paris Green Office Meudon : une démonstration de

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Présentation de l étude multi clients réalisée par CODA Strategies Août 2012 CODA STRATEGIES 4 rue

Plus en détail

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré DERBI Perpignan 2007-06-01 Photovoltaïque intégré Sommaire 2. TENESOL Un acteur français du PV 3. Le photovoltaïque en France 4. Photovoltaïque intégré au bâti produits et innovations 5. Conclusion 2 1

Plus en détail

Potentiel du stockage d énergies

Potentiel du stockage d énergies Potentiel du stockage d énergies Focus sur les zones non-interconnectées Christopher Andrey 13 octobre 2015 L ÉTUDE Etude sur le potentiel du stockage d énergies (Connue sous le nom de PEPS) Réalisée par

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 FIL CONDUCTEUR Le eenergy Center en quelques mots Le Smart Meter : contexte et définition L apport de l eenergy Center

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe 1 LE MARCHÉ DU STOCKAGE SERA CELUI DE LA FLEXIBILITÉ DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES 2 CONCOMITANCE DE LA PRODUCTION

Plus en détail

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels?

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Usine + 13 et 14 Novembre 2014 Francois Borghese - Prosumer marketing director Francois2.borghese@schneider-electric.com

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

09.00 09.15 Arrivée des participants et café de bienvenue. 11.30 12.30 Enphase Training partie 1

09.00 09.15 Arrivée des participants et café de bienvenue. 11.30 12.30 Enphase Training partie 1 Heure Programme 09.00 09.15 Arrivée des participants et café de bienvenue 09.15 10.00 Ordre du jour et introduction 10.00 11.30 My-light Systems Training 11.30 12.30 Enphase Training partie 1 12.30 13.30

Plus en détail

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion 4 septembre 2015 Gilles Garazi Directeur Transition énergétique, SIG Nécessité de décorréler

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais»

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Portons le Nord Pas-de-Calais et ses entreprises vers l énergie de demain PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Région Nord-Pas de Calais CUD Pôle d Excellence Régional Energie

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée!

Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée! Février 2014 UNE LONGUEUR D AVANCE POUR LA CORSE Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée! N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Corse 2 avenue

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION Y o u r P o w e r, Y o u r R u l e s ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION SMART-GRID ALL-IN-ONE INTELLIGENTE RENDEMENT >30% (1) ET D EXPLOITATION À PROPOS D IMEON ENERGY Fort de plus

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE. Les modèles économiques des Smart Grids. Paris, le 1 er mars 2011

Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE. Les modèles économiques des Smart Grids. Paris, le 1 er mars 2011 Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE Les modèles économiques des Smart Grids Paris, le 1 er mars 2011 20, rue Molitor F - 75016 Paris Phone : +33 (0) 1 75 44 28 20 Fax : +33 (0) 1 75 44 28 60 Les

Plus en détail

Dossier de presse. 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions. Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente

Dossier de presse. 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions. Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Dossier de presse 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Ajustement ou révolution du système énergétique mondial?

Plus en détail

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives?

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? BE POSITIVE Conférence PV-NET Marine JOOS 6 mars 2015 1 Sommaire Quelques fondamentaux Décrypter le rapport DGEC Conclusions 2 Les indicateurs

Plus en détail

Production et stockage d énergie local : un réalité! SMA Solar Technology AG

Production et stockage d énergie local : un réalité! SMA Solar Technology AG Production et stockage d énergie local : un réalité! Contenu 1 Perspective du Marché et Motivation 2 Gestion d énergie locale et stockage réseau 3 Les Solutions de SMA 2 Contenu 1 Perspective du Marché

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine «Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine 19 juin 2014 Le Tournant énergétique : des objectifs ambitieux majoritairement partagés Sortie du nucléaire Arrêt définitif

Plus en détail

Comité Européen. Compte rendu de la Commission Stratégie Marketing & Services, Energies Nouvelles

Comité Européen. Compte rendu de la Commission Stratégie Marketing & Services, Energies Nouvelles Du 15 avril 2015 Ordre du jour : Energies Nouvelles : (présentation : JM OTERO DEL VAL) Marketing & services : Stratégie et perspectives. Organisation de la branche. Stratégie et perspectives. Parité dollars/euros

Plus en détail

La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents

La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents Yannick Phulpin, email@yphulpin.eu INESC Porto, Portugal Contexte Nouveaux acteurs des systèmes électriques (2020-2050)

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger -IDDRI / Dr. C. Hey -SRU 1 Les objectifs de la transition

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES MICRO-COGENERATION Etat des lieux de la filière micro-cogénération en France Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour le déploiement de cette filière SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES

Plus en détail

Mercredi de l info 23 septembre 2015 Programme

Mercredi de l info 23 septembre 2015 Programme 14h45 15h10 15h30 Mercredi de l info 23 septembre 2015 Programme Accueil et Introduction L'évolution thermique de l enveloppe de 2005 à 2020 Maxence Duhamel, Ecobat Ingénierie Les caractéristiques de performance

Plus en détail

Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050. Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009

Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050. Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009 Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050 Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009 Plan de l exposé L urgence de l action face au changement climatique

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Enercoop. éthique et écologique

Enercoop. éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et écologique L'ouverture du marché Création d'un marché européen de l'énergie Ouverture aux professionnels puis aux particuliers (2007) PRODUCTION TRANSPORT

Plus en détail

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin AAP 2014 Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte Pourquoi l autoconsommation? Conjugaison des facteurs

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Janvier 2013 62 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com SAS au capital de 90 930 Siège social : Puteaux (92) Date de création : Février 2008 Levée de fonds

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids «Smart grids au carrefour des enjeux technologiques et sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild l'essentiel Milliards d euros de

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Les solutions de GDF SUEZ Réunion Allizé plasturgie PACA, 2 Avril 2015 Sommaire GDF SUEZ, producteur d électricité Contexte actuel : la fin des TRV d

Plus en détail

Consommation d énergie finale en 2011

Consommation d énergie finale en 2011 Consommation d énergie finale en 2011 Jonathan MULLER ADEME Alsace Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte En France En Alsace Photovoltaïque et autoconsommation

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Usages des ENR et autoconsommation

Usages des ENR et autoconsommation Usages des ENR et autoconsommation 16 avril 2014-1 - USAGES DES ENR ET AUTOCONSOMMATION QUELLES SOLUTIONS, QUELS ENJEUX ET QUELLES PERSPECTIVES DANS L HABITAT, L INDUSTRIE, ET LE TERTIAIRE 14h30 15h45

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

Conférence RICS + ADI

Conférence RICS + ADI Conférence RICS + ADI Loi NOME et Immobilier 22/01/2015 Sommaire 1 Le marché de l Electricité 2 3 4 La loi NOME L achat sur le marché libre Les impacts sur l immobilier 5 Annexes Copyright Allianz SE 15-01-22

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail