Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation"

Transcription

1 Bibliothèque numérique ASSAS.NET Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier, très sincèrement, Camille de contribuer à cette opération et de donner ainsi aux étudiants les outils nécessaires pour assurer leur réussite e édition - Page 1

2 AVERTISSEMENT Ce document a été mis en page et relu par des étudiants de l'association Assas.net. Les étudiants en sont les auteurs. CONDITIONS D UTILISATION Cette page est un résumé des conditions d utilisation de ce document. La version intégrale est disponible sur Responsabilité Diffusion Utilisation L étudiant dont la copie est l objet de ce document et Assas.net ne pourront être tenus responsables des erreurs qui pourraient s y glisser. ASSAS.NET ne certifie en aucun cas la fiabilité des corrections et des éléments de réponse rédigés par l étudiant. La diffusion de ce document est interdite. Renvoyez les étudiants intéressés vers le forum ASSAS.NET (www.assas.net/forum ) ou vers le local de l association ASSAS.NET (local 11, 92 rue d Assas, Paris). La revente de ce document est strictement interdite. Ne revendez pas ce polycopié. Ne modifiez pas ce document. En cas d impression, imprimez en recto verso afin de réduire le coût écologique - 1 e édition - Page 2

3 Note : 15/20 Appréciations du correcteur : Bon devoir. L essentiel a plutôt été bien vu. Dissertation : «Les rapports du Président et du Congrès aux Etats-Unis» A la suite de leur déclaration d indépendance le 4 juillet 1776, les treize colonies britanniques décident rapidement de se constituer en confédération. Mais ce système est inefficace, c est pourquoi les treize nouveaux Etats se réunissent en convention à Philadelphie le 14 mai Une nouvelle Constitution est rapidement élaborée et adoptée le 17 septembre Elle entre en vigueur en janvier 1789 et n a été amendée que vingt-sept fois depuis, ce qui montre la grande stabilité du système politique américain. Cette nouvelle Constitution met en place un Etat fédéral reposant sur la séparation des pouvoirs. Il y a donc deux ordres juridiques et constitutionnels : celui de l Etat fédéral et celui des Etats membres. Le pouvoir exécutif, institué par l article II de la Constitution, est détenu par le Président, élu pour quatre ans au suffrage universel indirect. Depuis un amendement de 1951, le nombre de mandats est limité à deux. Le pouvoir législatif, institué par l article I, est détenu par le Congrès. Le Congrès est composé de la Chambre des représentants et du Sénat. Les représentants, au nombre de 435, sont élus pour deux ans, tandis que les sénateurs, au nombre de cent (deux par Etat), sont élus pour sept ans. Concernant le pouvoir judiciaire, dont il ne sera pas question ici, il est détenu par les cours de justice fédérales, sous l autorité de la Cour suprême. Le système américain repose certes sur une séparation assez stricte des pouvoirs, mais nous allons voir qu il existe tout de même des rapports d interdépendance entre eux, et plus particulièrement entre le pouvoir exécutif (Président) et le pouvoir législatif (Congrès). Aussi, quels sont les rapports qui s établissent entre le Président et le Congrès américains? Dans un premier temps, nous verrons que le Président est doté de pouvoirs importants face au Congrès, mais nous verrons ensuite, dans un second temps, qu il existe un système d équilibre des pouvoirs grâce aux moyens d action du Congrès. I. Un Président doté de pouvoirs importants face au Congrès Contrairement à la majorité des Etats européens, le régime américain est un régime présidentiel. De plus, le pouvoir du Président américain est un des plus importants au monde, en raison du nombre de pouvoirs dont il dispose. Aussi, nous étudierons d abord la spécificité du régime américain, qui est un régime présidentiel, avant de voir qu en plus du pouvoir exécutif, le Président détient aussi un pouvoir législatif relativement important. A- Le régime politique américain : un régime présidentiel Alors qu on trouve un régime parlementaire dans la plupart des Etats (le Chef de l Etat peut dissoudre l assemblée mais le gouvernement peut être renversé par celle-ci), l Etat américain est doté d un régime présidentiel. Ainsi, le Président, qui détient le pouvoir exécutif, et le Congrès, qui détient le pouvoir législatif, sont totalement indépendants. Cela signifie que le Président ne peut dissoudre ni le Sénat, ni la Chambre des Représentants, mais qu en contrepartie il n est responsable politiquement devant aucune de ces chambres. Nous verrons toutefois qu il existe une responsabilité pénale, que les parlementaires tentent de détourner en responsabilité politique e édition - Page 3

4 Ainsi, le gouvernement ne peut donc pas être renversé par le Congrès. Il est donc totalement indépendant vis-à-vis du Congrès, ce qui lui donne une assez grande liberté d action, d autant plus qu il dispose de pouvoirs importants. En effet, le Président américain dispose du pouvoir de signer des traités internationaux et de nommer les ambassadeurs, les hauts fonctionnaires et les juges fédéraux. C est le chef de la diplomatie, le chef des armées et il dispose aussi du droit de grâce. Les pouvoirs détenus par le Président américain sont donc très importants, et le pouvoir exécutif semble donc plus grand que le pouvoir législatif du Congrès, d autant qu il est concentré dans les mains d un seul homme. De plus, le Président américain dispose d un certain pouvoir législatif «négatif», notamment avec un droit de véto qu il peut utiliser contre le Congrès. B- Le pouvoir législatif du Président face au Congrès Lorsqu une loi est votée par le Congrès mais que le Président ne souhaite pas la voir entrer en vigueur, il peut utiliser son droit de véto. Ce véto peut certes être surmonté par le Congrès, mais à la majorité des deux tiers, ce qui est très difficile à obtenir. D ailleurs, seule une proportion très faible de vétos présidentiels a pu être surmontée. Le Président dispose également d un droit de véto implicite, appelé «véto de poche» (pocket veto). Le Président dispose en effet d un délai de dix jours pour promulguer les lois votées par le Congrès. Or, si la session du Congrès se termine avant la fin de ce délai et que le Président n a pas promulgué une loi votée celle-ci n entrera alors jamais en vigueur : c est le véto de poche. Si le Congrès tient vraiment à cette loi, il devra alors recommencer la procédure pour adopter une loi depuis le début, ce qui est assez long. Avec ce droit de véto, le Président dispose d un véritable pouvoir législatif négatif, ce qui lui permet de contrer une action du Congrès qui ne lui conviendrait pas. Ainsi, une loi peut tout à fait être adoptée par le Congrès mais ne jamais entrer en vigueur à cause du véto présidentiel. En outre, le Président dispose également d un certain pouvoir d initiative des lois. Pour cela, il peut faire déposer un projet de loi par un parlementaire ami ou l annexer à son discours annuel. Vis-à-vis du Congrès, le Président dispose donc de pouvoirs importants. Il n est pas responsable politiquement devant lui et peut limiter son action grâce à son droit de véto. Cependant, nous allons maintenant voir qu il existe en fat un système d équilibre des pouvoirs, car le Congrès dispose lui aussi de moyens d action contre le Président. II. L équilibre des pouvoirs exécutif et législatif Le Congrès dispose lui aussi de moyens pour limiter l action du Président. Nous verrons d abord que son consentement est nécessaire pour plusieurs décisions et actions du Président, avant d étudier la procédure de l impeachment. A- Le consentement du Congrès, condition nécessaire à la validation de certaines décisions du Président Nous avons vu précédemment que le Président disposait de pouvoirs importants, parmi lesquels on trouve le pouvoir de nomination et le pouvoir diplomatique. Mais bien souvent, le consentement du Congrès, et plus particulièrement du Sénat, est nécessaire pour que le Président puisse prendre certaines décisions. Ainsi, les nominations effectuées par le Président (hauts fonctionnaires, ambassadeurs, juges fédéraux) doivent impérativement être approuvées par le Sénat. Cela limite fortement la liberté de choix du Président, surtout s il ne dispose pas d une majorité assez importante au Congrès e édition - Page 4

5 Le Congrès est en effet assez individualiste et il y a d importantes divergences d opinion au sein d un même parti, ce qui explique que le Président ne puisse pas forcément compter sur les parlementaires membres de son parti. Une convention politique existe toutefois entre le Congrès et le Président concernant la nomination des ministres, elle aussi soumise à l approbation du Sénat. En effet, au début de son mandat, le Président est libre de choisir qui il souhaite, sans soumettre ses nominations à l approbation du Sénat. En revanche, cela ne s applique pas pour les nominations de ministres effectuées en cours de mandat. Le consentement du Sénat est également nécessaire à la ratification des traités internationaux. Ainsi, même si un traité a été signé par le Président, il peut ne pas être ratifié par le Congrès, comme ce fut le cas pour le traité de Versailles de Le Congrès dispose également du pouvoir de déclarer la guerre, du moins officiellement. En effet, la guerre ne se déclare plus. C est pourquoi, à la fin de la Guerre du Viêt-Nam, le Congrès a voté une loi obligeant le Président à lui demander son accord pour tout conflit dont la durée excéderait soixante jours. Par ailleurs, si aucune majorité absolue ne se dégage à l issue des élections présidentielles, c est à la Chambre des représentants de choisir le Président parmi les trois candidats arrivés en tête, et au Sénat de choisir le Vice-Président. Le Président n est donc pas totalement libre dans ses décisions et dans ses actes, puisque le consentement du Congrès est souvent nécessaire. Le Congrès dispose donc d un certain droit de regard sur les actions du Président, et ce même si Congrès et Président sont, a priori, totalement indépendants (régime présidentiel). B- La responsabilité pénale du Président : la procédure de l impeachment Bien que le Président américain ne soit pas responsable politiquement devant le Congrès, il l est pénalement. En effet, en cas de crime, trahison ou corruption de la part du Président, le Congrès peut mettre en œuvre la procédure de l impeachment. La mise en accusation se fait par la Chambre des représentants. Si elle est votée, c est alors le Sénat qui juge le Président, sous la direction du Président de la Cour Suprême. La culpabilité doit être votée à la majorité des deux tiers. Cette procédure n est déclenchée que trois fois dans l histoire des Etats-Unis : contre les Présidents Andrew Johnson, Richard Nixon et Bill Clinton. Elle a certes conduit à la démission du Président Nixon (à la suite du scandale du Watergate), mais n a jamais vraiment abouti. Les parlementaires ont tenté de la détourner en responsabilité politique, mais en vain. Ainsi, le Congrès dispose d un certain pouvoir de contrôle sur l action du Président. Malgré la puissance du pouvoir exécutif, il y a donc tout de même un certain système d équilibre des pouvoirs e édition - Page 5

Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation

Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation www.assas.net Remerciements ASSAS.NET

Plus en détail

Devoir maison (2012) : Droit administratif, Licence 2 équipe 1 Monsieur le Professeur Seiller Cas pratique

Devoir maison (2012) : Droit administratif, Licence 2 équipe 1 Monsieur le Professeur Seiller Cas pratique Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Devoir maison (2012) : Droit administratif, Licence 2 équipe 1 Monsieur le Professeur Seiller Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite

Plus en détail

sénat Suffrage universel Électeurs

sénat Suffrage universel Électeurs 1 le système politique démocratique TD 1.1 quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques? Gilles Guégan-Académie de Rennes Durée : 1 séance de 1h30 Objectif : les

Plus en détail

Partiel (mai 2013) : Procédure pénale, Licence 2 Madame le Professeur Fohrer- Dedeurwaerder Commentaire d arrêt : Cass.

Partiel (mai 2013) : Procédure pénale, Licence 2 Madame le Professeur Fohrer- Dedeurwaerder Commentaire d arrêt : Cass. Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (mai 2013) : Procédure pénale, Licence 2 Madame le Professeur Fohrer- Dedeurwaerder Commentaire d arrêt : Cass. Crim, 7 mars 2012 www.assas.net Remerciements

Plus en détail

Partiel (février 2013) : Droit International Public, Licence 3 Monsieur le Professeur Alland Commentaire d arrêt : CE, Ass., 11 avril 2012, «GISTI»

Partiel (février 2013) : Droit International Public, Licence 3 Monsieur le Professeur Alland Commentaire d arrêt : CE, Ass., 11 avril 2012, «GISTI» Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (février 2013) : Droit International Public, Licence 3 Monsieur le Professeur Alland Commentaire d arrêt : CE, Ass., 11 avril 2012, «GISTI» www.assas.net

Plus en détail

Constitution de la République française

Constitution de la République française Constitution de la République française Constitution du 4 octobre 1958 (Version mise à jour en novembre 2011) TITRE II LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Article 5 Le Président de la République veille au respect

Plus en détail

Les modalités d exercice des Pouvoirs en France, Italie et Etats-Unis Alberto Arancio Andrea Di Grigoli Lorenzo Machina

Les modalités d exercice des Pouvoirs en France, Italie et Etats-Unis Alberto Arancio Andrea Di Grigoli Lorenzo Machina III B AFM Turin, le 20 mai 2014 Les modalités d exercice des Pouvoirs en France, Italie et Etats-Unis Alberto Arancio Andrea Di Grigoli Lorenzo Machina FRANCE Pouvoir exécutif En France, le Président de

Plus en détail

Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE

Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE Partie II- LA VIE DEMOCRATIQUE Thème 1 - La vie politique - Les institutions de la Ve République. -La décentralisation (commune, département, région). - Les partis politiques et les autres formes de participation

Plus en détail

Chapitre 2 : La vie démocratique. I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias

Chapitre 2 : La vie démocratique. I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias Chapitre 2 : La vie démocratique I. La vie politique II. La vie sociale III. L opinion publique et les médias 1 I. La vie politique A. Les institutions de la Vème République Comment fonctionnent les institutions

Plus en détail

A - La définition du régime parlementaire

A - La définition du régime parlementaire INSTITUTIONS POLITIQUES FICHE 5 -LES REGIMES POLITIQUES Par régime politique, il faut entendre le type de rapport pouvant exister entre les pouvoirs publics. La classification des régimes se fait traditionnellement

Plus en détail

L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE

L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE COURS PARTIE II L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE VOCABULAIRE (vu en classe) : Constitution - Congrès Révision Pouvoir exécutif Pouvoir législatif Pouvoir judiciaire Référendum Suffrage universel

Plus en détail

Partiel (janvier 2013) : Procédure civile, Licence 3 Madame le Professeur Chainais Dissertation

Partiel (janvier 2013) : Procédure civile, Licence 3 Madame le Professeur Chainais Dissertation Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (janvier 2013) : Procédure civile, Licence 3 Madame le Professeur Chainais Dissertation www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier,

Plus en détail

La révision constitutionnelle de l été 2008

La révision constitutionnelle de l été 2008 www.jeanclaudegaudin.net octobre 2008 La révision constitutionnelle de l été 2008 Le 22 juillet 2008, le Parlement réuni en congrès a profondément modifié la constitution de la V e République (la moitié

Plus en détail

COURTES DESCRIPTIONS D EXEMPLES DE PARLEMENTS DEMOCRATIQUES

COURTES DESCRIPTIONS D EXEMPLES DE PARLEMENTS DEMOCRATIQUES COURTES DESCRIPTIONS D EXEMPLES DE PARLEMENTS DEMOCRATIQUES 1- PARLEMENT ALLEMAND Le Parlement allemand est composé de deux assemblées : le Bundestag et le Bundesrat. Le Bundestag comprend actuellement

Plus en détail

Mise en contexte. La révolution américaine. La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion

Mise en contexte. La révolution américaine. La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion La révolution américaine 1773-1783 Mise en contexte La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion 1760 = 1 593 000 habitants Immigrants de différents pays d Europe

Plus en détail

Fiche de synthèse Les présidents des Etats-Unis d'amérique

Fiche de synthèse Les présidents des Etats-Unis d'amérique Fiche de synthèse Les présidents des Etats-Unis d'amérique I/ Qui peut être président des États-Unis d'amérique? Pour être candidat, il faut remplir certaines conditions: être né sur le sol américain être

Plus en détail

LES INSTITUTIONS DE. V e REPUBLIQUE. Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine

LES INSTITUTIONS DE. V e REPUBLIQUE. Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine LES INSTITUTIONS DE LA V e REPUBLIQUE Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine 2005-2006 SOMMAIRE A. LES INSTITUTIONS Organigramme des institutions réalisé à partir du texte de la Constitution de 1958

Plus en détail

Loi Constitutionnelle n portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991

Loi Constitutionnelle n portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Honneur - Fraternité - Justice Visa : DGLTEJO Loi Constitutionnelle n 2012-015 portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991 Le Congrès

Plus en détail

Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo

Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo 492 Anhang Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo Article 5 La République Démocratique du Congo est un Etat unitaire décentralisé. La République Démocratique

Plus en détail

Le système politique de l Espagne

Le système politique de l Espagne Le système politique de l Espagne Chaque pays d Europe possède son propre système politique qui a sa propre organisation et un fonctionnement qui lui est propre. Dans cet article sont exposés aussi bien

Plus en détail

DOSSIER - EDUCATION CIVIQUE. L organisation des pouvoirs de la République La citoyenneté politique et sociale

DOSSIER - EDUCATION CIVIQUE. L organisation des pouvoirs de la République La citoyenneté politique et sociale 1 NOM : Prénom : Classe : DOSSIER - EDUCATION CIVIQUE. L organisation des pouvoirs de la République La citoyenneté politique et sociale Consignes : vous compléterez ce dossier d éducation civique pour

Plus en détail

REVISION : LE POUVOIR EXECUTIF : exécute les lois PRESIDENT (ou 1er MINISTRE (ou PRESIDENT DU CONSEIL) & LE ROI) LE SENAT

REVISION : LE POUVOIR EXECUTIF : exécute les lois PRESIDENT (ou 1er MINISTRE (ou PRESIDENT DU CONSEIL) & LE ROI) LE SENAT 1 REVISION TERMINALES : L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA V REPUBLIQUE FRANCAISE I* L originalité de la Vème République et l exécutif La constitution de la Vème République a été mise en place en 1958 sous

Plus en détail

PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE

PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE CONGRÈS DU PARLEMENT 21 juillet 2008 PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE de modernisation des institutions de la V e République. Le Parlement, réuni en Congrès, a approuvé, dans les conditions

Plus en détail

Partiel (Janvier 2013) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 2 Monsieur le Professeur Gohin Commentaire

Partiel (Janvier 2013) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 2 Monsieur le Professeur Gohin Commentaire Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (Janvier 2013) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 2 Monsieur le Professeur Gohin Commentaire www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite

Plus en détail

3/ Une contestation influencée par les expériences étrangères. 1/ Présenter le document : Nature, auteur et date.

3/ Une contestation influencée par les expériences étrangères. 1/ Présenter le document : Nature, auteur et date. 3/ Une contestation influencée par les expériences étrangères. 1/ Présenter le document : Nature, auteur et date. a/ Document 1 page 208. 1/ Livre de Voltaire écrit en 1734 après un séjour en Angleterre.

Plus en détail

Fiche 1-2 Organisation de l État

Fiche 1-2 Organisation de l État Fiche 1-2 Organisation de l État L État est une personne morale de droit public territoriale et souveraine. Cette définition large signifie que l État ne se confond pas avec une personne physique. Il n

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales

Loi organique n du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales Imprimer JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL LOI Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016 relative à l organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités

Plus en détail

STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement)

STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement) STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement) Article 1 Formation Possibilité d ajouter : dite Apel Saint Il est fondé entre

Plus en détail

Education civique: La constitution et l'exercice des pouvoirs

Education civique: La constitution et l'exercice des pouvoirs Education civique: La constitution et l'exercice des pouvoirs Introduction La constitution de la Vè république a été mise en place en 1958. Elle fixe les rôles et les fonctions de chacun. Elle protège

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment en ses articles 2, 132, 133, 154 et 157 ;

Vu la Constitution, notamment en ses articles 2, 132, 133, 154 et 157 ; LE CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION (CNT) ; Vu la Constitution, notamment en ses articles 2, 132, 133, 154 et 157 ; Vu le Code Electoral, notamment en son article 2 ; Après avoir délibéré, adopté, Le

Plus en détail

Les Offices de Tourisme sous forme de société

Les Offices de Tourisme sous forme de société Les Offices de Tourisme sous forme de société d économie mixte locale Le régime des sociétés d économie mixte locale est défini aux articles L1521-1 et suivants du CGCT. Les SEML sont des sociétés anonymes

Plus en détail

Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours)

Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours) Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours) Table des matières Table des matières... 2 I - La naissance de la Constitution de 1958... 3 II - Les caractères de la Constitution de 1958... 5

Plus en détail

Les bases du droit constitutionnel

Les bases du droit constitutionnel TABLE DES MATIÈRES Introduction VII PARTIE I Les bases du droit constitutionnel L État 3 Section I La notion d État........................................... 3 1 Origine et définition de l État 3 2 Les

Plus en détail

Plan du cours de droit constitutionnel

Plan du cours de droit constitutionnel Plan du cours de droit Première Partie : Les fondements théoriques et juridiques du pouvoir politique Titre 1 : L État Chapitre 1 : Les éléments constitutifs de l État Section 1 : Le territoire Section

Plus en détail

Galop d essai (novembre 2013)

Galop d essai (novembre 2013) Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (novembre 2013) Droit des affaires 1 (entreprises en difficulté) Monsieur le Professeur Germain Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET

Plus en détail

NOR: INTA D. Vu la loi organique n du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie ;

NOR: INTA D. Vu la loi organique n du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie ; DECRET Décret n 2001-777 du 30 août 2001 portant création au ministère de l intérieur d un fichier des élus et des candidats aux élections au suffrage universel NOR: INTA0100224D Le Premier ministre, Sur

Plus en détail

Introduction au droit français Droit Public

Introduction au droit français Droit Public Introduction au droit français Droit Public Séance n 3: Le pouvoir exécutif Le Gouvernement Clara Coursier, L.L.M. Le Gouvernement Sous la conduite du Premier ministre, «le Gouvernement détermine et conduit

Plus en détail

Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France.

Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel 2 : La Vème République Enoncé : Le Président de la République s interroge sur la possibilité et l opportunité d une réorganisation de la justice en France. Question

Plus en détail

DROIT CONSTITUTIONNEL ET INSTITUTIONS POLITIQUES

DROIT CONSTITUTIONNEL ET INSTITUTIONS POLITIQUES SOMMAIRE Introduction La présentation du droit constitutionnel... 23 Section I. L objet et la signification du droit constitutionnel... 23 1.L objet du droit constitutionnel... 23 2. La signification du

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution,

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana DECRET N 2004-983 abrogeant et remplaçant le décret n 2002-1127 du 30 septembre 2002 instituant une obligation de déclaration de patrimoine

Plus en détail

Statuts de l'association La Voix des Volontaires en Service Civique. Dispositions générales de l'association. Article 1

Statuts de l'association La Voix des Volontaires en Service Civique. Dispositions générales de l'association. Article 1 Statuts de l'association La Voix des Volontaires en Service Civique Dispositions générales de l'association Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la

Plus en détail

Le président, une création de la V e République?

Le président, une création de la V e République? Le président, une création de la V e République? Non, il apparaît en 1848 C est la II e République (1848-1852) qui crée la fonction présidentielle. Le président est élu au suffrage universel masculin pour

Plus en détail

Une publication sera effectuée auprès de la Préfecture du Rhône en Juin 2016 : 69 RHÔNE création N 1157.

Une publication sera effectuée auprès de la Préfecture du Rhône en Juin 2016 : 69 RHÔNE création N 1157. 1 STATUTS DE L ASSOCIATION DEMOCRATE - HUMANISTE - LIBERALE - Avril 2016 - Adoptés le 30 Avril 2016 en Assemblée Générale Extraordinaire ARTICLE 1 : FONDATION & MODIFICATION Il est fondé entre les membres

Plus en détail

On peut également consulter le livre d Introduction au droit canadien, pages 109 à 112.

On peut également consulter le livre d Introduction au droit canadien, pages 109 à 112. Une règle faisant partie de la Constitution formelle, donc qui possède une valeur supra-législative, ne peut être modifiée au moyen d une simple loi, car c est la définition même des règles de la Constitution

Plus en détail

Loi Constituante n du 16 décembre 2011 portant organisation provisoire des pouvoirs publics. LOUANGE A DIEU SEUL

Loi Constituante n du 16 décembre 2011 portant organisation provisoire des pouvoirs publics. LOUANGE A DIEU SEUL Loi Constituante n 2011-6 du 16 décembre 2011 portant organisation provisoire des pouvoirs publics. LOUANGE A DIEU SEUL Nous, membres de l Assemblée Nationale Constituante, élus le 23 octobre 2011, Veillant

Plus en détail

Règlement intérieur des Fédérations départementales. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur des Fédérations départementales. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur des Fédérations départementales de l Union des Démocrates et Indépendants Préambule Conformément à l article 14 des statuts de l UDI, le présent règlement intérieur traite du fonctionnement

Plus en détail

Les autres institutions de la République

Les autres institutions de la République ACTIVITE PEDAGOGIQUE Les autres institutions de la République Objectifs Découvrir les autres institutions de la République Infos pratiques Durée 30 minutes Type Individuel ou en groupe Tranche d âge 13

Plus en détail

CHARTE DE LA PRIMAIRE

CHARTE DE LA PRIMAIRE Les Républicains éditions - juin 2015 CHAPITRE I PRINCIPES ARTICLE 1 ORGANISATION DE LA PRIMAIRE 1. Le candidat à la présidence de la République soutenu par le parti Les Républicains en vue de l élection

Plus en détail

Loi sur l identité québécoise

Loi sur l identité québécoise PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 195 Loi sur l identité québécoise Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Députée de Charlevoix Éditeur officiel du Québec 2007 1

Plus en détail

CHARTE DE LA PRIMAIRE

CHARTE DE LA PRIMAIRE Les éditions des Républicains - 17 mai 2016 CHAPITRE I PRINCIPES ARTICLE 1 ORGANISATION DE LA PRIMAIRE 1. Le candidat à la présidence de la République soutenu par le parti Les Républicains en vue de l

Plus en détail

Section 1 - Listes électorales consulaires

Section 1 - Listes électorales consulaires Article 1 er Loi organique n 76-97 du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l'élection du Président de la République (Intitulé

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral suisse

Statuts du Parti vert libéral suisse Parti vert libéral suisse Statuts du Parti vert libéral suisse Adoptés lors de l Assemblée constitutive du 19.07.2007, version selon l Assemblée des délégué-e-s du 30.04.2016 En cas de divergence entre

Plus en détail

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES. Chapitre : UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES. Chapitre : UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES Chapitre 3 1958-1962: UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE INTRODUCTION Avant même sa ratification en 1946, la constitution de la IVème

Plus en détail

CHAPITRE V : LE FONCTIONNEMENT DU PARLEMENT. Section I : Les Sessions. a) Les sessions ordinaires

CHAPITRE V : LE FONCTIONNEMENT DU PARLEMENT. Section I : Les Sessions. a) Les sessions ordinaires CHAPITRE V : LE FONCTIONNEMENT DU PARLEMENT Section I : Les Sessions a) Les sessions ordinaires L article 41 de la Constitution dispose que le Parlement se réunit de plein droit au cours de deux sessions

Plus en détail

La Côte d Ivoire a adopté une nouvelle Constitution le 9 novembre 2016 instaurant une troisième République.

La Côte d Ivoire a adopté une nouvelle Constitution le 9 novembre 2016 instaurant une troisième République. Côte d Ivoire 1 Constitution et système institutionnel La Côte d Ivoire a adopté une nouvelle Constitution le 9 novembre 2016 instaurant une troisième République. Le pouvoir exécutif est composé par le

Plus en détail

SYSTÈME JUDICIAIRE DE BOLIVIE

SYSTÈME JUDICIAIRE DE BOLIVIE SYSTÈME JUDICIAIRE DE BOLIVIE En vertu de la Loi des réformes de la Constitution politique de l État, No. 1585, datée du 12 août 1994, des changements profonds ont été introduits dans la structure du Pouvoir

Plus en détail

Le régime présidentiel américain

Le régime présidentiel américain Introduction Le régime présidentiel aux États-Unis a pour modèle la Constitution de l'angleterre. Comme les États-Unis sont une ancienne colonie de l'angleterre, la Constitution de 1787 reprend beaucoup

Plus en détail

la séparation des pouvoir

la séparation des pouvoir la séparation des pouvoir Elle évoque un principe fondamental dans la pensée (des auteurs célèbres ont contribué à tel point qu on parle de théorie de la séparation des pouvoirs). I.L Affirmation Historique

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Révisé : Le 16 juin 2015 Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 2. MANDAT... 1 3. REPRÉSENTATION ET COMPOSITION

Plus en détail

Association n W

Association n W Statuts de l'association de parents d'élèves de l'enseignement libre (APEL) de l'école Sainte-Marie de RENNES (35) Association n W353000360 Association déclarée à la Préfecture d'ille et Vilaine le 22

Plus en détail

Cas pratique. Enoncé : Question 1 : Concernant la nature du régime, la République du Capoustant s inscrira dans le modèle démocratique.

Cas pratique. Enoncé : Question 1 : Concernant la nature du régime, la République du Capoustant s inscrira dans le modèle démocratique. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel de la Vème République Enoncé : La République du Capoustant, installée au cœur de l Europe, s apprête à déclarer son indépendance. Afin de se doter d institutions

Plus en détail

liste par un autre caractère. (/1)

liste par un autre caractère. (/1) Pour les feuilles roses: 1. Lien entre droit et religion: a. Principe (/1) b. Exception (/1) 2. Une règle de droit est abstraite (définition + exemple) /2 3. Une règle de droit est abstraite, permanente,

Plus en détail

le Parlement français et l abolition de la Peine de mort

le Parlement français et l abolition de la Peine de mort de la Peine En France, le citoyen participe au pouvoir législatif, c est-à-dire la faculté de faire les lois. C est en votant pour leurs représentants (députés et sénateurs) qui siègent au Parlement que

Plus en détail

«Séparation des pouvoirs et Indépendance des Cours Constitutionnelles et Instances Equivalentes»

«Séparation des pouvoirs et Indépendance des Cours Constitutionnelles et Instances Equivalentes» REPUBLIQUE DU TCHAD ======= CONSEIL CONSTITUTIONNEL ======= UNITE - TRAVAIL - PROGRES 2 ème CONGRES DE LA CONFERENCE MONDIALE SUR LA JUSTICE CONSTITUTIONNELLE RIO DE JANEIRO (BRESIL), 16 au 18 janvier

Plus en détail

N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 février 2014. PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE instituant

Plus en détail

STATUTS MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE

STATUTS MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE S MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE ARTICLE PREMIER - NOM Cette association a pour nom : Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) ARTICLE DEUX - FONDATION Entre les adhérents du MFRB est

Plus en détail

Chypre. 1 Constitution et système institutionnel. 2 Système judiciaire

Chypre. 1 Constitution et système institutionnel. 2 Système judiciaire Chypre 1 Constitution et système institutionnel Chypre est toujours gouvernée selon la Constitution de 1960 qui partageait le pouvoir entre les chypriotes grecs et les chypriotes turcs. Toutefois, dès

Plus en détail

STATUTS du Forum Européen de la Psychomotricité

STATUTS du Forum Européen de la Psychomotricité STATUTS du Forum Européen de la Psychomotricité 1 Préambule Basé sur une vision holistique de l être humain, de l unité du corps et de l esprit, le terme PSYCHOMOTRICITÉ intègre les interactions cognitives,

Plus en détail

Constitution du Parlement au secondaire de l École secondaire de Neufchâtel

Constitution du Parlement au secondaire de l École secondaire de Neufchâtel Constitution du Parlement au secondaire de l École secondaire de Neufchâtel INTRODUCTION Vous avez en main la Constitution du Parlement au secondaire de l École secondaire de Neufchâtel. À sa 1 re législature,

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DE 1901 STATUTS. mise à jour du 31 mai 2012 ARTICLE PREMIER DENOMINATION ARTICLE DEUX BUT

ASSOCIATION LOI DE 1901 STATUTS. mise à jour du 31 mai 2012 ARTICLE PREMIER DENOMINATION ARTICLE DEUX BUT ASSOCIATION LOI DE 1901 STATUTS mise à jour du 31 mai 2012 Il est formé par toutes les personnes qui auront adhéré aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901. ARTICLE PREMIER

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de L ASSOCIATION

REGLEMENT INTERIEUR de L ASSOCIATION REGLEMENT INTERIEUR de L ASSOCIATION adopté par le Conseil d administration le 15 mars 2014 1 SOMMAIRE TITRE I : SUR LES MEMBRES... 2 TITRE II : SUR LES ASSEMBLEES GENERALES... 3 TITRE III : FONCTIONNEMENT

Plus en détail

BURKINA FASO IVE REPUBLIQUE DEUXIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN

BURKINA FASO IVE REPUBLIQUE DEUXIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN BURKINA FASO IVE REPUBLIQUE --------- DEUXIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE --------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 021-2000/AN PORTANT STATUT DU DEPUTE 2 L ASSEMBLEE NATIONALE Vu la Constitution ; Vu

Plus en détail

LES NOUVEAUX STATUTS DE L UMP

LES NOUVEAUX STATUTS DE L UMP LES NOUVEAUX STATUTS DE L UMP Titre I - Principes généraux Article 1 Il est créé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire»

Plus en détail

Leçon n 2 : LES INSTITUTIONS DE LA V REPUBLIQUE

Leçon n 2 : LES INSTITUTIONS DE LA V REPUBLIQUE Leçon n 2 : LES INSTITUTIONS DE LA V REPUBLIQUE La constitution de 1958 qui établit la V République garantit le maintien de la démocratie basée sur le principe de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif

Plus en détail

Td n 1, Les dysfonctionnements de la IVème République. Rappel, chronologie :

Td n 1, Les dysfonctionnements de la IVème République. Rappel, chronologie : Td n 1, Les dysfonctionnements de la IVème République Rappel, chronologie : 1940, défaite de la France face à l Allemagne nazie 2 clans s affrontent au Gouvernement : ceux qui veulent poursuivre la lutte

Plus en détail

DROIT CONSTITUTIONNEL I

DROIT CONSTITUTIONNEL I UNIVERSITÉ PANTHÉON-ASSAS Centre Vaugirard I - Paris II 1 ère Année de LICENCE en droit (équipe 2) DROIT CONSTITUTIONNEL I PLAN DU COURS DU PREMIER SEMESTRE Introduction générale PARTIE 1 : THÉORIE GÉNÉRALE

Plus en détail

Comores. Réglementation générale des sociétés à capitaux publics et des établissements publics

Comores. Réglementation générale des sociétés à capitaux publics et des établissements publics Réglementation générale des sociétés à capitaux publics et des établissements publics Loi du 2 janvier 2006 [NB - Loi du 2 janvier 2006 portant réglementation générale des sociétés à capitaux publics et

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO PAYS: INSTITUTION: BURKINA FASO COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO Le statut d accréditation par le CIC: Adresse: Commission Nationale des Droits Humains du Burkina Faso Rue Gandaogo,

Plus en détail

Or. Ang. DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES, FISCALES ET DES ENTREPRISES COMITE DE L INVESTISSEMENT INTERNATIONAL ET DES ENTREPRISES MULTINATIONALES

Or. Ang. DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES, FISCALES ET DES ENTREPRISES COMITE DE L INVESTISSEMENT INTERNATIONAL ET DES ENTREPRISES MULTINATIONALES Non classifié DAFFE/IME(98)9/FINAL DAFFE/IME(98)9/FINAL Or. Ang. Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 05-Aug-1998 Organisation for Economic Co-operation and

Plus en détail

LES INSTITUTIONS BELGES À L AUBE

LES INSTITUTIONS BELGES À L AUBE LES INSTITUTIONS BELGES À L AUBE DES ÉLECTIONS DU 25 MAI 2014 Dr. Geoffrey GRANDJEAN Université de Liège Écoles de Sciences Administratives Les différents niveaux de pouvoir en Belgique sont : Communal,

Plus en détail

LE REGIME PARLEMENTAIRE (dissert.)

LE REGIME PARLEMENTAIRE (dissert.) LE REGIME PARLEMENTAIRE (dissert.) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I. Existence d'un régime parlementaire : les certitudes de la théorie constitutionnelle... 4 A. L'existence

Plus en détail

STATUTS D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l enseignement libre de l'école Sainte Thérèse

STATUTS D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l enseignement libre de l'école Sainte Thérèse STATUTS D APEL D ETABLISSEMENT L Association de parents d élèves de l enseignement libre de l'école Sainte Thérèse Article 1 Formation Article 2 Siège Article 3 Durée et exercice social Il est fondé entre

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire

Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Motion Emanuel Waeber / Charly Brönnimann M 1137.11 Incompatibilité des mandats politiques de membres du Grand Conseil et de l Assemblée

Plus en détail

Statuts de l Association EDEN Maroc

Statuts de l Association EDEN Maroc Statuts de l Association EDEN Maroc Chapitre I : Constitution et dénomination Article 1 : Constitution Conformément aux dispositions du Dahir des libertés publiques n 1.58.376 du 15 Novembre 1958, modifié

Plus en détail

STATUTS DU COMITE REGIONAL DAUPHINE - SAVOIE DE SCRABBLE

STATUTS DU COMITE REGIONAL DAUPHINE - SAVOIE DE SCRABBLE STATUTS DU COMITE REGIONAL DAUPHINE - SAVOIE DE SCRABBLE Article 1 : Nom Toutes les personnes ou clubs de Scrabble affiliés à la Fédération Française de Scrabble (F.F.Sc.), pratiquant le jeu de Scrabble

Plus en détail

Questions-réponses sur la création des collectivités territoriales de Guyane et de Martinique

Questions-réponses sur la création des collectivités territoriales de Guyane et de Martinique Questions-réponses sur la création des collectivités territoriales de Guyane et de Martinique Emmanuel JOS, professeur émérite de droit public. Question : Le Président de la République peut-il saisir le

Plus en détail

HISTOIRE / MA L absolutisme et sa remise en cause Page 1 Fiches de révision

HISTOIRE / MA L absolutisme et sa remise en cause Page 1 Fiches de révision HISTOIRE / MA L absolutisme et sa remise en cause Page 1 1. Complétez le texte à l aide de la liste de mots : Anne d Autriche ; vendre ; coutumes ; service ; noblesse ; Vauban ; nobles ; fondamentales

Plus en détail

Les institutions européennes

Les institutions européennes Les institutions européennes Introduction L Union européenne s est édifiée suivant un modèle original et unique dans l Histoire, au centre duquel se trouvent trois institutions (la Commission européenne,

Plus en détail

Le Comité belge peut constituer des commissions consultatives et des groupes de réflexion et de travail pour assurer des missions particulières

Le Comité belge peut constituer des commissions consultatives et des groupes de réflexion et de travail pour assurer des missions particulières Scam Règlement d ordre intérieur du Comité belge Créé en application de l article 13 des statuts et de l article 7, chapitre I, IVième partie du règlement général de la Scam CHAPITRE I LE COMITE BELGE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 13 février 2014 fixant le programme des épreuves du concours organisé pour le recrutement de conseillers de chambre régionale des

Plus en détail

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE.

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE. Organisation et Fonctionnement Conformément aux dispositions de l article 79 de la Constitution du 11 décembre 1990, le parlement est constitué

Plus en détail

CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE

CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE des C.I.Q. de la ville de Marseille et des Communes Environnantes Association reconnue d Utilité Publique par décret du 22 juillet 1981 24 boulevard Garibaldi Tél. : 33 (0)4 91 33

Plus en détail

CONCOURS PROFESSIONNEL DE RECRUTEMENT DE SECRÉTAIRES D ADMINISTRATION ET DE CONTRÔLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DE CLASSE SUPÉRIEURE

CONCOURS PROFESSIONNEL DE RECRUTEMENT DE SECRÉTAIRES D ADMINISTRATION ET DE CONTRÔLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DE CLASSE SUPÉRIEURE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ CONCOURS PROFESSIONNEL DE RECRUTEMENT DE SECRÉTAIRES D ADMINISTRATION ET DE CONTRÔLE DE CLASSE

Plus en détail

Qui sont les députés français?

Qui sont les députés français? Qui sont les députés français? Grille de correction de l intro Accroche /1 Définitions: Parlementaire /1 Société /1 Société française /1 Représentation / 1 Mise en contexte, questionnement / 1 Peut-on

Plus en détail

Statuts de l association INNOSQUARE

Statuts de l association INNOSQUARE Statuts de l association INNOSQUARE Constitution, siège Art. Constitution Sous la dénomination «INNOSQUARE», désignée ci-après «Association», il a été constitué, pour une durée illimitée, une association

Plus en détail

CLUB DES ANCIENS. Association régie par la Loi du 1 er Juillet 1901

CLUB DES ANCIENS. Association régie par la Loi du 1 er Juillet 1901 CLUB DES ANCIENS Association régie par la Loi du 1 er Juillet 1901 Siège social au Chalet de la Pétanque 1, Rue Robert Schuman 95400 ARNOUVILLE LES GONESSE S T A T U T S I OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Le constitutionnalisme au Burundi républicain

Le constitutionnalisme au Burundi républicain Le constitutionnalisme au Burundi républicain De novembre 1966 à juin 1993, le Burundi a vécu un régime républicain. Celui-ci est subdivisé en trois tranches : la première, la deuxième et la troisième

Plus en détail

JORF n 0194 du 21 août Texte n 1

JORF n 0194 du 21 août Texte n 1 Le 24 novembre 2011 JORF n 0194 du 21 août 2008 Texte n 1 LOI LOI n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (1) NOR: MTSX0813468L L Assemblée

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DU POUVOIR JUDICIAIRE

LE CONSEIL GÉNÉRAL DU POUVOIR JUDICIAIRE LE CONSEIL GÉNÉRAL DU POUVOIR. LE SYSTÈME POLITIQUE ESPAGNOL Etat Social et démocratique de Droit sous l Empire de la Loi. Souveraineté Populaire. Monarchie Parlementaire. 17 Communautés Autonomes, chacune

Plus en détail