1. Citer les éléments présents dans l échantillon de sol (voir la boîte distribuée) :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Citer les éléments présents dans l échantillon de sol (voir la boîte distribuée) :"

Transcription

1 ACTIVITÉ N 1 : OBSERVER POUR CONNAÎTRE LA COMPOSITION DU SOL. I. Le sol est situé entre la litière et le sous-sol : 1. Compléter la coupe schématique ci-dessous en utilisant le livre p 158 : végétaux litière sol sous-sol Schéma d une coupe du sol et de son environnement. 2. Indiquer de quoi sont faits la litière et le sous-sol (voir les boîtes distribuées) : La litière est faite des débris végétaux et le sous-sol est fait de roches. II. Dans le sol, on trouve différents éléments : 1. Citer les éléments présents dans l échantillon de sol (voir la boîte distribuée) : Le sol contient de la terre, des morceaux de feuilles mortes, des racines, des petits cailloux Compléter le tableau pour classer les éléments de votre réponse précédente : Éléments appartenant au vivant Feuilles mortes, racines Tableau des éléments du sol. Éléments minéraux Petits cailloux, terre Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 72

2 CHAPITRE 7 L ACTION DES ETRES VIVANTS DU SOL. Leçon 1 : La composition du sol. Schéma (voir en face). Le sol est un mélange de matières minérales (roches, air, eau et sels minéraux) et de matière organique en décomposition (feuilles mortes, excréments, cadavres...). La matière organique est donc biodégradable c est à dire décomposable par des êtres vivants. Décomposition : transformation progressive de la matière organique en matières minérales. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 73

3 ACTIVITÉ N 2 : UTILISER DES OUTILS POUR DÉTERMINER LES ÊTRES VIVANTS DU SOL : Nom : Prénom : Dans le sol, on trouve de très nombreux êtres vivants : A. Pour récupérer les animaux vivant dans le sol, on utilise l appareil de Berlèse (voir doc b p 161) : Observer cet appareil pour répondre aux questions : 1. Que va fournir la lampe allumée (2 réponses)? Elle va fournir de la lumière et de la chaleur. 2. Les animaux du sol vont-ils monter en surface ou descendre en profondeur quand la lampe est allumée? Pourquoi? Ils vont descendre en profondeur pour fuir la lumière et la chaleur. 3. Où vont se retrouver ces animaux? Ils vont se retrouver dans l'alcool à 70. B. Observation à la loupe binoculaire des animaux récupérés grâce à l appareil de Berlèse : 1. Indiquer le numéro de la boîte dont vous allez observer les animaux : Identifier les animaux de la boîte en utilisant la clé de détermination distribuée :... C. Observation des êtres vivants microscopiques du sol. Compléter le tableau à partir de l observation de la lame contenant des êtres vivants microscopiques du sol : Etres vivants Mobiles Unicellulaires Protozoaires Oui- Non Bactéries Oui- Non Champignons Oui- Non Tableau comparatif des êtres vivants microscopiques du sol. Oui- Non Oui- Non Oui- Non Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 74

4 Leçon 2 : Les êtres vivants du sol. Le sol contient de très nombreux êtres vivants : non microscopiques (vers, collemboles...). microscopiques (bactéries, champignons, ). Les êtres vivants sont donc soit unicellulaires (faits d une seule cellule) ou pluricellulaires (faits de plusieurs cellules). Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 75

5 ACTIVITÉ N 3 : CONSTRUIRE UN RÉSEAU ALIMENTAIRE POUR MONTRER LE RÔLE DES ÊTRES VIVANTS DU SOL. 1) Décrire l aspect du papier placé dans la boîte de Pétri il y a 15 jours : Le papier est en partie décomposé. 2) Expliquer ce constat : Le papier s est fait décomposer par les êtres vivants du sol. 3) Construire le réseau alimentaire du sol en utilisant le tableau p 165 : Feuilles et débris végétaux... Iule Lithobie Vers Collembole Pseudoscorpion Acarien oribate Acarien trombidion Schéma du réseau alimentaire du sol 4) Placer les êtres vivants du réseau dans la classification. est mangé par Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 76

6 Leçon 3 : Le rôle des êtres vivants du sol. Le sol abrite de nombreux êtres vivants qui ont des relations alimentaires entre eux : ils forment donc un réseau alimentaire. Au cours de ce réseau, la matière organique est transformée en matière minérale. Les êtres vivants du sol sont donc des décomposeurs. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 77

7 AU COURS DES ACTIVITÉS, J AI APPRIS À : Compétences élève prof élève prof élève prof I S informer. Re C Suivre un protocole. Faire un schéma. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 78

8 BILAN : fabrication de matières organiques par les végétaux litière êtres vivants décomposeurs : sol matières organiques vers, collemboles, champignons bactéries... décomposition matières minérales s o us s o l roches Schéma de l action des êtres vivants du sol. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 79

9 ACTIVITÉ N 2 : UTILISER DES OUTILS POUR DÉTERMINER LES ÊTRES VIVANTS DU SOL : Nom : Prénom : Dans le sol, on trouve de très nombreux êtres vivants : D. Pour récupérer les animaux vivant dans le sol, on utilise l appareil de Berlèse (voir doc b p 161) : Observer cet appareil pour répondre aux questions : 4. Que va fournir la lampe allumée (2 réponses)? Elle va fournir de la lumière et de la chaleur. 5. Les animaux du sol vont-ils monter en surface ou descendre en profondeur quand la lampe est allumée? Pourquoi? Ils vont descendre en profondeur pour fuir la lumière et la chaleur. 6. Où vont se retrouver ces animaux? Ils vont se retrouver dans l'alcool à 70. E. Observation à la loupe binoculaire des animaux récupérés grâce à l appareil de Berlèse : 3. Indiquer le numéro de la boîte dont vous allez observer les animaux : Identifier les animaux de la boîte en utilisant la clé de détermination distribuée : Compléter la classification des animaux pour y placer les animaux déterminés. F. Observation des êtres vivants microscopiques du sol : Bactérie Protozoaire Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 80 Cellule de champignon

10 Dessin des micro-organismes du sol. x 600 Leçon 2 : Les êtres vivants du sol. Le sol contient de très nombreux êtres vivants : microscopiques (micro-organismes : bactéries, champignons, ). non microscopiques (vers, collemboles...). Les êtres vivants sont donc soit unicellulaires (faits d une seule cellule) ou pluricellulaires (faits de plusieurs cellules). ÊTRES VIVANTS Caractère : une seule cellule Nom de groupe : unicellulaires Caractère : plusieurs cellules Nom de groupe : pluricellulaires Animaux Végétaux Classification en ensembles emboîtés des êtres vivants. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 81

11 ACTIVITÉ N 3 : CONSTRUIRE UN RÉSEAU ALIMENTAIRE POUR MONTRER LE RÔLE DES ÊTRES VIVANTS DU SOL. 1) Décrire l aspect des matières placées dans la boîte de Pétri il y a quelques mois : Le plastique, l'aluminium et le verre sont encore intacts : ils sont non- biodégradables. Le papier et la feuille de fougère se sont décomposés : ils sont biodégradables. 2) Décrire l aspect du papier (matière organique) dans les 2 expériences (voir b p 163) : Le papier avec la terre de jardin a été mangé : il se décompose. Le papier avec la terre stérilisée est intact. 3) Expliquer ces résultats : La terre stérilisée ne contient plus d'êtres vivants contrairement à la terre de jardin. Ce sont donc les êtres vivants qui décomposent le papier dans la première expérience. 4) Construire le réseau alimentaire du sol en utilisant le tableau p 165 : Feuilles et débris végétaux... Iule Lithobie Vers Collembole Pseudoscorpion Acarien oribate Acarien trombidion Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 82

12 Le réseau alimentaire du sol est mangé par Leçon 3 : Le rôle des êtres vivants du sol. Le sol abrite de nombreux êtres vivants qui ont des relations alimentaires entre eux : ils forment donc des chaînes alimentaires. L ensemble de ces chaînes alimentaires forme un réseau alimentaire. Au cours de ce réseau, la matière organique est transformée en matière minérale. Les êtres vivants du sol sont donc des décomposeurs. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 83

13 AU COURS DES ACTIVITÉS, J AI APPRIS À : Compétences I Re I C S informer. Suivre un protocole (pour régler un microscope ou une loupe binoculaire). S informer (pour identifier un être vivant à l aide d une clé de détermination). Faire un schéma, un dessin. élève prof élève prof élève prof Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 84

14 fabrication de matières organiques par les végétaux litière êtres vivants décomposeurs : sol matières organiques vers, collemboles, champignons bactéries... décomposition matières minérales s o us s o l roches BILAN : Schéma de l action des êtres vivants du sol. Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 85

15 plumes corps recouvert d'écailles OISEAUX SQUAMATES 4 pair pied porteur GASTEROPODES nombreux tentacules CEPHALOPODES coquille en 2 parties BIVALVES coquille visible ou cachée MOLLUSQUES carapace dorsale et ventrale CHÉLONIENS poils, mammelles peau nue, mains à 4 doigts MAMMIFERES AMPHIBIENS 4 membres TETRAPODES nageoires à rayons ACTINOPTÉRYGIENS 3 pair 1 paire entre 2 pair plus d 1 pair L'animal a une symétrie rayonnante (en forme de cercle autour d''un seul orifice digestif qui sert à la fois de bouche et d'anus). CNIDAIRES squelette dans la peau ECHINODERMES corps mou et allongé ANNÉLIDES squelette osseux squelette cartilagineux squelette interne OSTÉICHTYENS CHONDRICHTYENS VERTEBRES L'animal a une symétrie bilatérale BILATÉRIENS pattes vers squelet (avec un côté droit identique au côté gauche et un tube digestif à 2 ouvertures : une bouche e CLASSIFICATION SIMPLIFIÉE DES ANIMAUX PLURICELLULAIR Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 86

16 Cours de sciences de la vie et de la Terre. 6 Page 87

>Si j ai réussi, je suis capable de

>Si j ai réussi, je suis capable de Fiche 10 Rechercher des informations sur Internet La plupart des informations disponibles sur Internet sont gratuites à la consultation. Elles sont présentées par des personnes ou des organisations qui

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période.

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période. Progression 4 périodes, DECM PS Laurence 1/5 Progression découverte du monde, autre que mathématiques, Période 2: apprenons à toucher! détails par période. Compétence MA01: Reconnaître, nommer,décrire,

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques):

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Période 2: Apprenons à toucher! Compétence MA01 : Reconnaître, nommer,décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leur

Plus en détail

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo Les Vers C est quoi un vers? La notion de vers est dénuée de sens pour les puristes de la classification des espèces. Mais pour nous, plongeurs, on range dans ce

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

Dictée : le son [ a ]

Dictée : le son [ a ] Français Dictée : le son [ a ] son 1 1- Les mots et les fiches élèves. 1. un ami 2. une carapace 3. un lapin 4. mardi 5. samedi 6. nager 7. la classe 8. un cartable 9. avec 2- La dictée du jeudi. Samedi,

Plus en détail

Passons aux épreuves pratiques : Après avoir défini le terme «Fossile», nous passons à leur observation à la loupe binoculaire.

Passons aux épreuves pratiques : Après avoir défini le terme «Fossile», nous passons à leur observation à la loupe binoculaire. Du Saucats au Lissandre : Une histoire d eau Projet mené par des cinquièmes du Collège Paul Emile Victor de Branne. Dès notre arrivée, nous découvrons un musée et tentons de définir le terme «Réserve»

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Les petites betes de la classe...

Les petites betes de la classe... Les petites betes Ou comment faire pour connaltre et clcsser les petites betes de 10 cour et les respecter Seance 1 Recherche des petites betes, observation, langage Releve des betes de la cour : - Observation

Plus en détail

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S.

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. Activité proposée : La notion de croissance est abordée en classe de 6 ème et elle est traitée en première S. Montrez sur cet exemple qu

Plus en détail

Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Mardi, le deuxième singe touche la queue du dinosaure.

Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Mardi, le deuxième singe touche la queue du dinosaure. 7 singes dans le noir Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Lundi, le premier singe touche les dents du dinosaure. Il dit : " C'est une étoile" Mardi, le deuxième singe touche la queue

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS?

LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS? ACTIVITÉ 3 LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves d explorer les différents aspects des poils et des cheveux. ASSUREZ-VOUS

Plus en détail

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles Classer le vivant Module de formation pour les professeurs des écoles L'objectif de cette formation est de permettre aux stagiaires de construire les connaissances et les méthodes permettant de classer

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Questionnaires sur les étapes du développement

Questionnaires sur les étapes du développement Questionnaires sur les étapes du développement De 31 mois 16 jours à 34 mois 15 jours Questionnaire 33 mois S il vous plaît, veuillez répondre aux questions suivantes. Veuillez utiliser un stylo à encre

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution

Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution Introduction 1- La diversité des milieux et des écosystèmes 2- La diversité des espèces 3- La diversité des gènes 4- L évolution de la biodiversité

Plus en détail

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés Les vers marins A partir des vers marins, les animaux se complexifient dans l organisation de leur tissus. Nous avons vu qu avec les coraux, les organismes possédaient deux feuillets séparés d une gelée.

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux Demande d autorisation de faire du commerce d animaux 1 Autorité et auteur de la demande 1.1 Adresse du service cantonal de la protection des animaux (adresse d envoi): 1.2 Nom et adresse de la personne

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis!

Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis! www.ciel.fr Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis! Jeu réalisé par Maïwenn Morvan avec le soutien de Bruno Jactat www.ateliers-alea.com Objectif pédagogique :

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions La biodiversité : un monde d interactions Dans un même lieu de vie, toutes les espèces sont liées entre elles. Ces liens sont de différentes natures, et plus ou moins vitaux. Tous les organismes vivants

Plus en détail

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée 1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée http://support.e-lycee-paca.fr Adresse du service en ligne à partir de tout point d accès internet, 24h/24. 1 Les identifiants sont

Plus en détail

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 AUTO fiche technique REGISSEUR GENERAL : Abigail FOWLER abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53 ADMINISTRATRICE : Fanny LACOUR fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 Personnel en tournée :

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor MISE EN GARDE : Les recettes de pesticides «maison» présentées ci-dessous (destinées à un usage domestique) sont données à

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

un très vieux parent!

un très vieux parent! Le parcours des objets,... de la fouille au musée! Dessin : Sonia Souvenir CEDARC Tous les objets présentés dans le musée ont été découverts lors de fouilles archéologiques. Ils ont été dégagés de la terre,

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Les aides de TheBookEdition.com. La mise en page. (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes)

Les aides de TheBookEdition.com. La mise en page. (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes) Les aides de TheBookEdition.com La mise en page (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes) Comment réussir une belle mise en page? Il existe un grand nombre de mises en pages. Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

1) Information sur le logiciel et la notice 2) Le tableau de bord 3) Les devis 4) Les factures 5) Les factures d acompte 6) Les avoirs sur facture

1) Information sur le logiciel et la notice 2) Le tableau de bord 3) Les devis 4) Les factures 5) Les factures d acompte 6) Les avoirs sur facture NOTICE 1/75 SOMMAIRE MyAbaque a été réalisé pour les petites et moyennes entreprises et les autosentrepreneurs. Il permet de suivre et contrôler le déroulement d un dossier (réalisation du devis, commande

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT...

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... 4 Les tons et demi-tons... 5 Les notes... 6 Différentes figures d'altérations... 7 La gamme majeure... 8 Le chiffrage des notes ou

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Fibonacci et les paquerettes

Fibonacci et les paquerettes Fibonacci et les paquerettes JOLY Romain & RIVOAL Tanguy Introduction Quand on entend dire que l on peut trouver le nombre d or et la suite de Fibonacci dans les fleurs et les pommes de pin, on est au

Plus en détail

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 Toute chute annule le point de la zone arrivée r e t o u r Zone 5 Freinage arrêt Arrêt équilibré dans la zone : 1pt sinon : 0 pt 2 Pieds au sol

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : secretariat@acl-grenoble.org Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante»

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Lombricompost 1 «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Table des matières 1-Définition 3 2. Les différents types d engrais utilisés par les agriculteurs 3 21. Engrais d ordure de la ville 3 22.

Plus en détail

TP Détection d intrusion Sommaire

TP Détection d intrusion Sommaire TP Détection d intrusion Sommaire Détection d intrusion : fiche professeur... 2 Capteur à infra-rouge et chaîne de mesure... 4 Correction... 14 1 Détection d intrusion : fiche professeur L'activité proposée

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

L'écologie. Introduction à l écologie des communautés. Différents types de niveau d organisation correspondent à différents domaines de l écologie

L'écologie. Introduction à l écologie des communautés. Différents types de niveau d organisation correspondent à différents domaines de l écologie Introduction à l écologie des communautés L'écologie! Ecologie : des mots grecs "Oikos", maison / habitat, et "logos", discours / étude! Ecologie : Science qui étudie les organismes (leur distribution

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

Les géants africains. éléphant

Les géants africains. éléphant A table! Les animaux ne mangent pas tous la même chose. Certains, comme les antilopes, sont strictement herbivores (ils ne mangent que de l herbe ou des feuilles). D'autres sont carnivores (le tigre par

Plus en détail

FAIRE COMMUNIQUER UNE TABLETTE AVEC UN PERIPHERIQUE SANS FIL POUR DUPLIQUER L ECRAN 22 avril 2015

FAIRE COMMUNIQUER UNE TABLETTE AVEC UN PERIPHERIQUE SANS FIL POUR DUPLIQUER L ECRAN 22 avril 2015 TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 2 Avantages :... 2 Contraintes :... 2 2. Projeter sur un écran sans fil avec Miracast... 3 Vérifier la compatibilité de son matériel... 3 La tablette ou l ordinateur...

Plus en détail

: fours-cellules : à dégourdi : 3 machines à convertir : fours-cellules à dégourdi

: fours-cellules : à dégourdi : 3 machines à convertir : fours-cellules à dégourdi Département : 87 Aire d'étude Commune Adresse : Limoges centre : Limoges : Albert-Thomas (avenue) 27, 43 ; Genève (rue de) 1, 25 IM87001670 Edifice contenant : usine de porcelaine Guerry et Delinières,

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

Attention vague. de très grand froid

Attention vague. de très grand froid Attention vague VAGUE DE TRÈS GRAND FROID COMPRENDRE & AGIR de très grand froid Les conseils du Ministère de la Santé et de l Inpes Comprendre ce qui se passe dans mon corps en cas de vague de très grand

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge La microfaune aquatique de la vallée de l'orge Sources : "la hulotte" - Guide des insectes, les Compagnons du Naturaliste Les Batraciens Grenouilles et têtards La grenouille passe beaucoup de temps dans

Plus en détail

Fiche pédagogique : ma famille et moi

Fiche pédagogique : ma famille et moi Fiche pédagogique : ma famille et moi Tâche finale de l activité : Jouer au «Cluedo» Niveau(x) Cycle 3 Contenu culturel : - jeux de sociétés Connaissances : Connaissances requises : - cf séquences primlangue

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette Suivant les salles, cette fiche est susceptible d être modifiée, n hésitez pas à nous contacter. CONTACT : Hervé Suhubiette : 06 74 29 27 85 contact@hervesuhubiette.com

Plus en détail

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA INSTRUCTIONS À L ATTENTION DE L ANIMATEUR La boite à images pour la prévention de la FHVE (La Fièvre Ebola est une maladie épidémique, contagieuse

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo.

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo. Valise pédagogique Inventez votre visite Partez à la rencontre de nos incroyables animaux et surprenez les élèves grâce à la valise pédagogique. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au

Plus en détail

Contre les Insectes en Général

Contre les Insectes en Général les Insectes en Général Nettoyant, désodorisant Le Bicarbonate De Soude a bien des vertus! Derrière sa poudre blanche, fine et sans odeur se cache un puissant insecticide biodégradable et non toxique pour

Plus en détail

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon Fiche Technique sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre (Solanum tuberosum L.) au Cameroon I. JUSTIFICATION La pomme de terre est une culture importante qui participe à la sécurité alimentaire

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Maison au bord de l eau 5 chambres Piscine Jacuzzi Dock A proximité immédiate du Normandy Shores Golf Club. www.selogeramiami.com

Maison au bord de l eau 5 chambres Piscine Jacuzzi Dock A proximité immédiate du Normandy Shores Golf Club. www.selogeramiami.com Villa Miramar Maison au bord de l eau 5 chambres Piscine Jacuzzi Dock A proximité immédiate du Normandy Shores Golf Club www.selogeramiami.com Adresse : 480 S Shore Drive 33141 Miami Beach Florida Sur

Plus en détail

grande simple microscope microscope inventé années 1825. biologie = cellule) et (logos de plus en Anglais. Utilise un La microscopie, 1665,

grande simple microscope microscope inventé années 1825. biologie = cellule) et (logos de plus en Anglais. Utilise un La microscopie, 1665, Cours de Biologie Cellulaire Présentés par Mr CHELLI A. FSNV 2012/ /2013 CHAPITRE I : INTRODUCTION A LA BIOLOGIE CELLULAIRE A- Introduction et définitionn de la biologie cellulaire : Il était difficile

Plus en détail

Créer un site Internet dynamique

Créer un site Internet dynamique Créer un site Internet dynamique avec SPIP (version 3) Document de référence Denise St-Pierre animatrice au service local du Récit 1. Qu est-ce que SPIP?... 3 2. Caractéristiques de SPIP... 3 3. Quelques

Plus en détail

LA QUALITE DE LA PRODUCTION

LA QUALITE DE LA PRODUCTION LA QUALITE DE LA PRODUCTION ET DES SERVICES Leçon 1 : Présenter le concept qualité Leçon 2 : Présenter le système HACCP Leçon 3 : Caractériser les autocontrôles C.M.P Chapitre : 1/17 Objectif 1 : Identifier

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L'INSPECTION VISUELLE DE LOTS DE CONSERVES QUANT AUX DEFAUTS INACCEPTABLES 1 TABLE DES MATIERES

LIGNES DIRECTRICES POUR L'INSPECTION VISUELLE DE LOTS DE CONSERVES QUANT AUX DEFAUTS INACCEPTABLES 1 TABLE DES MATIERES CAC/GL 17-1993 Page 1 de 7 LIGNES DIRECTRICES POUR L'INSPECTION VISUELLE DE LOTS DE CONSERVES QUANT AUX DEFAUTS INACCEPTABLES 1 CAC/GL 17-1993 TABLE DES MATIERES PAGE PREFACE EXPLICATIVE... 2 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Classe verte à Hollenfels

Classe verte à Hollenfels Classe verte à Hollenfels Du lundi 10 mai au mercredi 12 mai 2010 C.E.1 de Madame Lanneluc SOMMAIRE 1. Personnel d encadrement 2. Transport 3. Hébergement 4. Projet pédagogique 5. Budget 6. Annexes : -

Plus en détail