Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou"

Transcription

1 Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U50_B33 Le WebMapping côté client : les API et bibliothèques Javascript Positionnement Le dernier aspect du Webmapping que nous allons évoquer est celui qui est le plus directement visualisé et manipulé par les utilisateurs : le côté client. Cette partie des solutions de webmapping est celle qui connaît en ce moment le plus fort développement, notamment avec la progressive mise en place des API JavaScript et du HTML5, elle même issue de l amélioration importante de la puissance des moteurs d exécution JavaScript des navigateurs. Illustration : Source : Outils Le développement côté client en JavaScript ne nécessite pas d'outils logiciels très lourds, car les scripts sont interprétés (sans compilation et linkage) directement par le navigateur. Cependant il est très utile de pouvoir rédiger le code en utilisant un éditeur de texte intelligent, et ensuite de suivre son interprétation exécution de très près par le navigateur.

2 Les éditeurs de texte qui sont adaptés au JavaScript sont nombreux. Parmi les plus utilisés, voici quelques références FOSS (Free and Open Source Software) : Notepad++ (windows) : Komodo (multi) : NetBeans (multi) : Aptana Studio : Les débogueurs / traceurs en JavaScript les plus intéressants sont directement intégrés aux navigateurs : - Firebug, un plugin pour FireFox : - Chrome Developer Tools : https://code.google.com/chrome/devtools/docs/overview.html Chrome possède l'intérêt supplémentaire de présenter l'historique des appels de fonctions pour pouvoir remonter à la source d'une erreur directement. Présentation Depuis 2005, plusieurs grandes sociétés du web (Microsoft, Yahoo et Google) proposent un service de cartographie accessible aux développeurs web. Ce service consiste en des cartes, routières tout d abord, et des photographies aériennes, interactives et interrogeables (adresses, trajets, équipements et services), cartes que l on peut intégrer à des pages web en utilisant un accès par la programmation (API). Ces sociétés ont depuis été rejointes par d autres, comme Michelin (avec et par des services publics comme l Ordnance Survey au Royaume-Uni et l IGN en France. Ces services web permettent aussi de représenter ses propres données par-dessus celles servies, et d utiliser certaines fonctions d interactivité (réaction au clic, requêtes, calculs). Leur fonctionnement ne nécessite aucune installation logicielle sur le serveur Internet, l intégration des cartes et leur interactivité étant réalisée par des fonctions javascript organisées en API (Application Programming Interface, interface d accès à une application par la programmation). C est donc le navigateur qui va exécuter les fonctions de cartographie, après avoir téléchargé un fichier javascript sur le serveur du fournisseur de cartes ou sur le serveur http de la page. (cf. schéma n 10 ci-dessous). Il s agit donc d une offre couplant à la fois des données (des fonds de carte et des éléments localisés) et des outils de programmation pour afficher ces données et gérer les interactions avec l utilisateur.

3 1- Aperçu des possibilités de l API Google Maps JavaScript Google Maps est au départ un site de visualisation de cartes et de recherches de lieux ou itinéraires. Mais la très grande quantité de données spatiales visualisables sur ce site est réutilisable de manière personnalisée sur un site Internet. La licence d utilisation de ces services est originale : on peut utiliser librement le service sur tout site Internet accessible directement, sans qu il faille que les visiteurs s enregistrent et/ou payent un abonnement. Ainsi, le contenu de Google Maps n est pas utilisable en Intranet ou s il fait partie d un site réservé à des visiteurs abonnés. Dans ce cas il faut acquérir une licence d utilisation de type «Premier / Entreprise». Cependant, il existe des limitations à cet usage : l'utilisation du service est limitée à 1000 appels par jour et par utilisateur client, depuis octobre 2011, l'utilisation gratuite du service est limitée à appels par site et par jour pour la carte simple et 2500 appels par site et par jour pour la carte stylisée. (4$ ou 8$ par millier de page supplémentaire à ces limites seront demandés, respectivement). Jusqu à la version 2 il fallait posséder un compte Google pour pouvoir utiliser ce service, et demander l attribution d une clé d identification (code) liée au serveur. Avec la version 3, disponible depuis 2009, ce n est plus nécessaire, et on peut appeler le fichier JavaScript directement. L affichage de la carte est déclenché par un appel à une fonction JavaScript, du côté du navigateur, donc. Cet appel comporte des paramètres pouvant préciser la taille du rectangle de la carte, les coordonnées de son point central, le niveau de zoom, et le type d informations à afficher (couches à choisir parmi une liste de fonds disponibles). Des données personnalisées peuvent ensuite être ajoutées à cette carte, sous la forme d une couche qui viendrait se superposer, toujours en faisant appel à des fonctions JavaScript. a- Utilisation simple Un exemple d'utilisation simple est en ligne à cette adresse : (Comme il s'agit de JavaScript, le code source est dans la page HTML).

4 b- Marqueurs Une des utilisations les plus courantes de l API Google Maps consiste à pouvoir ajouter des puces, ou marqueurs, sur une carte, par exemple pour indiquer un point d intêret. Ces marqueurs peuvent être ajoutés de manière fixe dans le code, en décrivant leur position et leurs propriétés de présentation, mais on peut aussi imaginer les générer dynamiquement en allant chercher ces informations dans une base de données, par exemple pour présenter les localisations des participants d un forum, de ressources diverses. Démonstration en ligne : Un marqueur est capable de déclencher l événement click lorsque l on clique dessus. Cet événement est alors gérable par le navigateur qui peut lancer une fonction Js déclarée dans l écouteur (listener) de cet événement. De cette manière, on peut déclencher l ouverture d un objet infobulle au clic sur un marqueur : c- Géocodage L un des outils les plus intéressants de l API Google Maps JS est son géocodeur automatique, qui répond rapidement et avec une qualité inégalée parmi les outils gratuits. Le principe est assez simple : on envoie une chaîne de caractères correspondant à une adresse, et le géocodeur répond par une position géographique et une indication de la qualité de cette information. Cette qualité est exprimée en fonction de l échelle géographique à laquelle ces coordonnées correspondent à l adresse donnée, de la région au bâtiment en passant par la ville, la rue, etc. Exemple :

5 2- Aperçu des possibilités de l'api OpenLayers OpenLayers est une bibliothèque de fonctions JavaScript développée au départ par la société MetaCarta pour ses besoins propres, puis versée dans le domaine public et retenue comme projet open source par l OSGEO. Cette bibliothèque permet, côté client donc, d afficher des données géospatiales, de les explorer (zoom, pan, interrogations), et d offrir à l utilisateur le moyen d ajouter ses informations au clic. Pour le programmeur, ces données géospatiales deviennent des objets JS manipulables et interactifs (reprojection, styles d affichage, réaction au clic et même dessin). OpenLayers offre donc un ensemble de fonctions utiles pour visualiser des données spatiales et permettre des interactions avancées dans le cadre d une interface graphique complète. OpenLayers est capable de se connecter à un grand nombre de sources de données spatiales, notamment les webservices aux normes OGC, mais aussi de lire des fichiers KML et des fichiers images calés. OpenLayers a été sélectionné par l IGN pour son API d accès au GéoPortail, qui en est une extension. Exemples avancés d utilisation (avec la participation d étudiants de Sigma) : - Carte interactive du laboratoire Terrae : - Atelier cartographique d Obediences.net : 1.1/client/examples/php/fichier_lieux.php a- Principes de l utilisation d OpenLayers et première carte interactive On peut tester l utilisation d OpenLayers en local, mais il faut bien sûr que les fichiers soient servis en http (par Apache par exemple). Une fois téléchargée, la bibliothèque est disponible sous deux formes : un seul fichier dont le code JS est compacté, ou un fichier appelant de nombreux sous-fichiers, dont le code JS est lisible, décompacté, ce qui est intéressant pour le débogage (avec le plugin FireBug de FireFox par exemple).

6 On appelle l un ou l autre de ces fichiers selon que l on est en mode de test (débogage facilité) ou en mode de production (rapidité apportée par la version «compressée»). Comme il s agit d une bibliothèque de fonctions JavaScript, pour l utiliser il faut ajouter un lien dans une balise <script> du bloc <head> de votre fichier HTML. Par exemple, si on place le répertoire OpenLayers dans un sous-répertoire nommé «OpenLayers» du répertoire contenant le fichier HTML l appel sera de la forme suivante : <!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/tr/xhtml1/dtd/xhtml1-strict.dtd"> <html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"> <head> <meta http-equiv="content-type" content="text/html; charset=utf-8"/> <title>exemple d utilisation d OpenLayers</title> <script src="./openlayers/openlayers.js" type="text/javascript"> </script> </head>... Une fois la bibliothèque chargée, ses fonctions deviennent disponibles à la programmation en JavaScript. Par exemple, commençons par faire afficher une carte OpenLayers dans un <div> de notre page HTML, carte qui sera issue des données WMS GéoSignal, la couche raster 1000K. Exemple en ligne : Explication : Lors du chargement de la page, la fonction init() est appelée. Cette fonction contient les commandes OL pour créer la carte, c'est à dire : initialiser les objets map et layer_wms créer un objet carte OL dans le div dont l'id est map créer un layer de type WMS en allant consommer le WMS Geosignal ajouter ce layer à l'objet map créer un objet point de coordonnées correspondant à la Haute-Garonne, en lat/long convertir ce point en coordonnées L2C, qui est le système utilisé par le WMS Géosignal centrer la carte sur ce point et zoomer dessus au niveau 8

7 b- Ajout de contrôles utilisateur et multiples couches WMS Pour aller un peu plus loin et ajouter un peu d'interactivité, nous allons utiliser les fonctionnalités offertes par OpenLayers. Un grand nombre de fonctionnalités d'interaction utilisateur sont en effet disponibles en utilisant des objets OpenLayers simples. Exemple en ligne ici : On utilise la dernière version disponible (2.10) d'ol car elle permet de mieux gérer les couches WMS de grande taille. De même, pour réduire la charge serveur on définit l'option MaxExtent de l'objet map pour réduire l'extension des requêtes WMS qui sont lancées. Le serveur utilisé est celui de la société allemande WhereGroup, qui diffuse en WMS les données OpenStreetMap. Nous allons consommer quelques layers de ce serveur : Autoroutes, Villes, Rivières principales et le fond des frontières européennes. L'ensemble des couches disponibles est visible dans une application web basée sur MapBender : Les contrôles utilisateur OL présents sur cette page sont : Navigation (gestion de la souris : drag et clics) PanZoomBar (flèches de panning et curseur de zoom) LayerSwitcher (Liste des couches et leur visibilité) Permalink (lien pour retrouver une carte identique) ScaleLine (barre d'échelle) MousePosition (affichage des coordonnées du la position de la souris) EditingToolbar (Barre d'outils d'édition et de dessin) Ces couches étant non projetées (lat/long WGS84, EPSG:4326), nous n'avons pas besoin de reprojeter notre point de centrage+zoom.

8 c- Ajout de marqueurs et d'objets vectoriels Enfin, nous allons voir comment ajouter un marqueur (puce) cliquable sur une carte, statiquement (dans le code). Un exemple de génération dynamique de marqueurs cliquable est visible dans le code source de la carte interactive du laboratoire Terrae (lien cité). Exemple en ligne ici : Description du code source : Une carte basée sur une seule couche WMS (MetaCarta basic layer) on ajoute un layer de type Marker On crée un objet de type feature, à des coordonnées fournies, sur le layer WMS On créer un objet de type marker, dans le layer Markers, localisé sur cet objet feature On lie un évènement au clic sur ce marqueur, en indiquant la fonction à lancer On définit cette fonction de réaction au clic : ellecréera un objet popup sur l'objet feature dans la couche Markers (sauf si le popup existe déjà, alors on le rend invisible s'il était visible, et inversément) 3- Travaux dirigés : une application transversale de WebMapping Pour mettre en pratique les connaissances acquises depuis le début de ce module, nous allons mettre en place une application simple de webmapping qui fera appel à diverses techniques, du côté serveur au côté client. Schéma de principe :

9 Les données seront stockées dans un serveur PostGreSQL / PostGIS commun, ainsi que chez certains fournisseurs de WebServices de données comme Google et l'ign. Les données PostGIS devront être mises en forme et diffusées pour pouvoir être consommées. Des scripts PHP s'en chargeront. Enfin, côté client, une application DHTML (HTML+JS) sera créée pour proposer une interface d'exploration des données, en utilisant les API et bibliothèques de fonctions intéressantes. a- Stockage et diffusion des données : PostGIS et PHP Lors de la séance à propos de PostGIS, nous avions mis en place des tables contenant des données GeoFla, BD Carthage et hydrologiques. Comme nous allons nous passer de logiciel serveur de WebServices spécifique, il va falloir créer une passerelle entre ces données situéesdans des tables PostGIS et notre application cliente. Pour trouver quelles sont les solutions disponibles, il faut alors rechercher quelles sources de données sont acceptées par la bibliothèque de fonctions OpenLayers qui va être le moteur cartographique de cette application. La documentation officielle d'openlayers liste ces types de sources dans le chapitre "Layers" : On y retrouve les sources classiques : WebServices et fournisseurs de données, mais aussi des sources plus techniques de données vectorielles qui peuvent être générées par PostGIS et diffusées par un script PHP : - Les formats GML / KML (utilisés notamment par Google Earth) - Le GeoRSS (mais il ne peut traiter que des points) - Les formats Vectoriels génériques (cf. o GeoJSON (Geographical JavaScript Object Notation) o GPX (Format d'échange de données GPS) o WKT (Well-Known Text) Pour faire notre choix, il faut ensuite regarder du côté des possibilités de conversion de format de données de PostGIS, et évaluer les performances relatives de ces formats.

10 D'un côté le WKT est un des formats internes de PostGIS, de l'autre le GeoJSON est déjà de la notation de donénes JavaScript, donc il sera dirctement géré par l'application cliente, sans qu'il soit besoin de traduire les données. Le KML a comme avantage d'être compatible avec beaucoup d'applications lourdes clientes SIG. Requêtes PostGIS de formatage des données Avant de penser à diffuser les données, il faut déjà les extraire des tables PostGIS dans les formats voulus. Les fonctions disponibles sont présentées dans la catégorie "Geometry Outputs" de la documentation officielle : On y retrouve les formats repérés plus haut : - KML : ST_AsKML() - WKT : ST_AsEWKT() - GeoJSON : ST_AsGeoJSON() (Attention ces fonctions sont disponibles avec les versions récentes de PostGIS, par exemple à partir de la version 1.3 pour ST_AsGeoJSON). Ainsi, pour extraire les données de la table departement (GéoFla) en GeoJSON, on pourra réaliser la requête suivante : SELECT NOM_DEPT, ST_AsGeoJSON(the_geom) FROM DEPARTEMENT; Cependant ces fonctions PostGIS ne vont formater que les données elles-mêmes, les géométries des enreistrements de la table. Pour générer un fichier correct, il faudra "enrober" ces nouvelles données des éléments nécessaires. Mise en forme des données en flux http GeoJSON par un script PHP Le format GeoJSON est un format texte qui décrit les données selon la syntaxe des données JavaScript (accolades imbriquées). Pour générer ce type de flux il suffit de préciser le mimetype "text/html" et la page de code, puis sortir les informations sur la sortie standard (avec la commande "echo", par exemple). Un appel à ce type de script PHP reçoit en réponse des données formatées sous la forme d'un flux de texte. Exemple : EXERCICE : Rédiger un script PHP qui va extraire les départements de la base PostGIS et générer un fichier GeoJSON de type FeatureCollection contenant des polygones. Guides : Vous pouvez vous inspirer du script PHP suivant : La documentation officielle du format est disponible ici : b- L'application cliente Les données étant stockées et transmissibles dans un format comaptible, il faut maintenant construire l'application cliente. On partira d'une simple carte interactive minimale OpenLayers pour progressivement ajouter une interface et des possibilités. On se basera sur l'exemple décrit dans cet article du PortailSIG : Le code source JavaScript est disponible directement : Exemple simplifié :

11 Carte interactive OpenLayers simple EXERCICE : Reprendre l'exemple de la carte OpenLayers présenté au 2.a ci-dessus pour lui ajouter les données GeoJSON générées par notre script PHP. Guides : Il faut tout d'abord télécharger les fichiers d'openlayers et les déposer dans un répertoire accessible à votre serveur http, ou lier directement une version en ligne. Il faut ajouter un objet "layer" de type vector, qui sera alimenté par une requête AJAX à notre script PHP qui fournira les données géométriques. Cela se réalise assez simplement directement dans la déclaration de l'objet, la requête AJAX étant traitée autoatiquement par la prorpiété "protocol". Exemple : var lineslayer = new OpenLayers.Layer.Vector("Route Sections", { style: { strokecolor: "blue", strokewidth: 3, cursor: "pointer"}, protocol: new OpenLayers.Protocol.HTTP({ format: new OpenLayers.Format.GeoJSON({ ignoreextradims: true, internalprojection: map.baselayer.projection, externalprojection: map.baselayer.projection }) }) }); map.addlayer(lineslayer); (Attention à bien définir les objets projection auparavant). Ajout d'éléments d'interface OpenLayers Assez simples à mettre en place, les widgets d'interface d'openlayers n'en sont pas moins utiles. Il suffit de les mentionner dans la déclaration de l'objet "map", ou de les créer par la suite, ce sont les objets de type "control" de la bibliothèque de fonctions (http://docs.openlayers.org/library/controls.html). EXERCICE : Ajouter à la carte les éléments d'interface suivants : - Une échelle graphique - Une mini-carte de localisation - Un lien permanent vers la carte affichée. Ajout d'un fond de carte d'habillage Pour que les données vectorielles apparaîssent sur un fond de carte adapté, il faut ajouter à l'objet map un layer correspondant. Le plus simple est d'utiliser une source de données extérieure, comme par exemple un fond Google Maps. Attention cependant à la projection, les données Google Maps raster nétant disponible que dans leur projection "Google Mercator", malheureusement.

12 Ajout d'une interface GeoExt Enfin, pour terminer, nous allons améliorer l'interface générale de l'application en ajoutant une présentation avec fenêtres, et un tableau interactif des données, grâce aux widgets de la bibliothèque de fonctions ExtJS (Sencha) rendus accessibles et compatibles avec les objets d'openlayers grâce à la biblothèque GeoExt. a) La page HTML de structuration Tout d'abord, il faut télécharger et installer ExtJS et GeoExt (attention aux versions pour qu'elles soient compatibles). Ensuite il faut rédiger la page HTML pour qu'elle fasse appel à ces bibliothèques, ainsi qu'à OpenLayers, et qu'elle contienne des <div> qui vont permettre de positionner les éléments de l'interface. Exemple : b) Les objets GeoExt de base Le principe de fonctionnement de GeoExt consiste à ajouter à ExtJS des objets et des fonctions qui lui permettent de dialoguer avec des objets OpenLayers. Pour rester relativement simple, nous allons utiliser : - Un objet GeoExt.MapPanel qui contiendra notre carte interactive OpenLayers ; - Un objet GeoExt.data.FeatureStore qui stockera les données géométriques (GeoJSON de source PHP) ; - Un objet Ext.grid.EditorGridPanel pour présenter les données sous forme de tableau. c) La gestion du clic Enfin, pour que notre application soit véritablement interactive, nous allons ajouter les fonctions qui vont écouter et réagir aux clics de l'utilisateur sur la carte et dans le tableau de données : - Un objet OpenLayers.Control.SelectFeature pour le clic sur la carte, qui fera apparaître une infobulle (popup); - Un objet GeoExt.grid.FeatureSelectionModel pour le clic dans le tableau, qui sélectionnera la ligne correspondante.

Université de Toulouse-Le Mirail Décembre 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-Le Mirail Décembre 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-Le Mirail Décembre 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U50_B33 Les clients légers du WebMapping : APIs et bibliothèques de fonctions

Plus en détail

Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U351_33 Les clients légers du WebMapping : APIs et bibliothèques de fonctions

Plus en détail

Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 12 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 12 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 12 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U351_33 Les clients légers du WebMapping : APIs et bibliothèques

Plus en détail

Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 18 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 18 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-2 Jean Jaurès 18 décembre 2014 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U351_33 Travaux pratiques récapitulatifs PostGIS PHP - Leaflet Pour

Plus en détail

Cartographie et SIG interactifs en ligne

Cartographie et SIG interactifs en ligne Atelier Cartographie novembre 2012 Département de Géographie / UTM Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr M2pro Sigma : Module 653 Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 2 : Les moteurs cartographiques

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

Cartographie et SIG interactifs en ligne

Cartographie et SIG interactifs en ligne Atelier Cartographie décembre 2012 Département de Géographie / UTM Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr M2pro Sigma : Module 653 Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 3 : Les moteurs cartographiques

Plus en détail

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur SYSTÈME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES 1 1. INFORMATION GEOGRAPHIQUE et SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G.) 2 Le processus général de DEMATERIALISATION et NUMERISATION s applique

Plus en détail

Les APIS du Géoportail. ign.fr

Les APIS du Géoportail. ign.fr Les APIS du Géoportail ign.fr Plan I. Qu est-ce l'api du Géoportail? II. Pourquoi l'api du Géoportail? III. Comment ça marche? IV. Mise en œuvre V. Galerie d exemples VI. Conclusion I. Qu est-ce que l'api

Plus en détail

Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images.

Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images. Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images. Partie 1: Intégrer des relevés GPS dans Google Earth ( ~12 min) Dans cette section,

Plus en détail

FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL

FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL JOURNÉE DE L INNOVATION IGN 29 NOVEMBRE 2012 PROGRAMME RAPPEL Le Géoportail Les APIs Géoportail COMMENT UTILISER L API GÉOPORTAIL? Création de compte et contrat sur les

Plus en détail

Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation

Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation Cyril Bernard, Centre d Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (UMR 5175) Journées RBDD, Paris,

Plus en détail

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 ductiondémarche de déploiement... Volonté de passer «d un SIG centralisé à un SIG coopératif» --> partager l Information Géographique avec les

Plus en détail

Utilisation des WebServices CUB

Utilisation des WebServices CUB Utilisation des WebServices CUB Objectif de ce document : Ce document montre comment utiliser les WebServices CUB WFS et WMS, disponibles sur le site http://data.lacub.fr. Le logiciel utilisé dans ce document

Plus en détail

Lizmap: Webmapping, sans développement! Valorisation de données spatiales

Lizmap: Webmapping, sans développement! Valorisation de données spatiales Lizmap: Webmapping, sans développement! Valorisation de données spatiales Philippe Clastre, INRA, Avignon Nailloux, 26-28/ Mai / 2014 SOMMAIRE Lizmap: Principes Mise en forme des données (Qgis) Le plugin

Plus en détail

Cartographie sur le web (webmapping) ULg - Arlon Campus Environnement

Cartographie sur le web (webmapping) ULg - Arlon Campus Environnement Cartographie sur le web (webmapping) ULg - Arlon Campus Environnement ENVT3023-1 Partim Information spatiale Cartographie sur le web (webmapping) Julien Minet, Bernard Tychon Plan du cours 1. Introduction

Plus en détail

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on?

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on? Le "Portrait de la Biodiversité Communale" est un document réalisé au niveau national pour chaque commune, regroupant les connaissances publiques disponibles et mobilisables à l'échelle nationale en matière

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG Tutoriel Mars 2013 2- Abonnement au Service image du Géoportail Pour visualiser les données IGN en flux WMS, il convient préalablement

Plus en détail

Atelier Cartographie 25 nov 2011 Département de Géographie / UTM Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr

Atelier Cartographie 25 nov 2011 Département de Géographie / UTM Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr Atelier Cartographie 25 nov 2011 Département de Géographie / UTM Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr M2 Sigma : Module 50B_33 Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 1 : Le serveur web SIG, principes

Plus en détail

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 Tipi Contexte et enjeux : objectif L objectif de cette application

Plus en détail

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 1.1 Coup d œil sur l organisation de cet ouvrage.............. 15 Préambule : qu est-ce qu une page web?................ 16 À propos du HTML...........................

Plus en détail

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1)

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques 1 er et 2 Octobre 2008 S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Jean-Yves Capron Jérémie Majerowicz 1 ArcGIS Sever 9.3

Plus en détail

WebPASH Guide utilisateur

WebPASH Guide utilisateur WebPASH Guide utilisateur SPGE Juin 2013 Sommaire 1 Accéder au Guichet... 3 1.1 Accès «grand public»... 3 1.2 Généralités... 3 1.3 Limites d utilisation... 3 1.4 Sources de données... 3 2 Fonctionnalités

Plus en détail

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1 Certificatt Universitaire en Urbanisme et Développementt Durable Session Géomatique et Systèmes d Informations Géographique P POSTG GRESQL PO INSTALLATION OSTGIS QUANTUMGIS p. 1 Session Géomatique et Systèmes

Plus en détail

Autodesk et le monde du logiciel libre

Autodesk et le monde du logiciel libre Autodesk et le monde du logiciel libre MapGuide Open Source et Autodesk MapGuide Entreprise 2007 Gwenael Bachelot Autodesk - Infrastructure Solutions Division Infrastructure Solutions Division 1 Agenda

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS Gaëtan LAVENU Les nouveautés des API ArcGIS Les API Web ArcGIS - L API Flex - L API Silverlight/WPF - L API JavaScript Les APIs

Plus en détail

Repérage dans le support de cours. D3.js ~ Data Driven Document. Notes. Notes

Repérage dans le support de cours. D3.js ~ Data Driven Document. Notes. Notes Visualisation interactive de données sur le web Présentation Généralités Repérage dans le support de cours Sur les slides projetés, le numéro de page entre parenthèse correspond à celui de votre support

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail

Analyse des besoins logiciels

Analyse des besoins logiciels Analyse des besoins logiciels Encadrement et supervision Annie Danzart Jean-Claude Moissinac Equipe de développement Mohamed Anouar Benaissa anouar@benaissa.net Anthony Rabiaza rabiaza@enst.fr Déva Pajaniaye

Plus en détail

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE Initiation à L Informatique - Cours sur Windows - 1 Le système d'exploitation est un ensemble d'outils logiciels permettant à l'ordinateur de gérer : - la communication entre les différents composants

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE

GUIDE D UTILISATION DU SITE GUIDE D UTILISATION DU SITE Le site www.bibliexpert.com est édité par la société MISLOG, 20, rue de Verdun 27000 EVREUX France Tel : +33(0)2 32 67 80 50 Fax : +33(0)2 32 67 80 89 E-mail : contact@bibliexpert.com

Plus en détail

CRÉER SON SITE INTERNET. Créer son site Internet. Méd de Roanne. FG 16/09/08

CRÉER SON SITE INTERNET. Créer son site Internet. Méd de Roanne. FG 16/09/08 CRÉER SON SITE INTERNET 1 Tout d abord, nous allons réviser quelques notions de base permettant de comprendre ce qu est un site Internet, et ce que cela implique. Dans un second temps, le lien ci-après

Plus en détail

Zotero, un outil de gestion de bibliographies. Yvonne BERTRAND Documentaliste EHESP-MSSH 236 bis rue de Tolbiac 75013 Paris

Zotero, un outil de gestion de bibliographies. Yvonne BERTRAND Documentaliste EHESP-MSSH 236 bis rue de Tolbiac 75013 Paris Zotero, un outil de gestion de bibliographies Yvonne BERTRAND Documentaliste EHESP-MSSH 236 bis rue de Tolbiac 75013 Paris 1 Sommaire Introduction Collecte Organisation Citation Synchronisation Sauvegarde

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

CARMEN V2.2. Correctifs et nouveautés

CARMEN V2.2. Correctifs et nouveautés CARMEN V. Correctifs et nouveautés 1. Correctifs... 1.1 Les deux interfaces... 1.1.1 Désactivation de l outil «Présentation de la symbologie des couches»... 1. Interface de création de cartes... 1..1 WMS/WFS

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique VNF SIG Fédératif Interface Cartographique Table des matières 1 Organisation de l'écran... 6 1.1 L entête... 7 1.2 La carte... 7 1.3 Le panneau de gauche... 7 1.3.1 Catalogues de données... 8 1.3.2 Gestion

Plus en détail

1. Données : Comment accéder aux services OGC? 1. Utilisation de google earth. TP 1 Utilisation de données cartographiques

1. Données : Comment accéder aux services OGC? 1. Utilisation de google earth. TP 1 Utilisation de données cartographiques IUT Arles Département Informatique 2 ème année - Matière Web Mapping TP 1 Utilisation de données cartographiques 1. Données : Comment accéder aux services OGC? KML est le standard OGC utilisé par les outils

Plus en détail

Programmation Internet Cours 4

Programmation Internet Cours 4 Programmation Internet Cours 4 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 17 octobre 2011 1 / 23 Plan 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 3. Web 3.1 Internet et ses services 3.1 Fonctionnement du Web

Plus en détail

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG Tutoriel Mars 2013 2- Abonnement au Service image du Géoportail Pour visualiser les données IGN en flux WMS, il convient préalablement

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 2 Applications Web Dynamiques Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Cartes dynamiques. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19.

Cartes dynamiques. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19 1 Sur l intranet Sur l internet Cartes et données Cartes et données 2 Cartes et données Voir fiche

Plus en détail

jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2

jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2 jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile É r i c S a r r i o n Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2 1 Installation de jquery Mobile

Plus en détail

Atelier Cartographie 8 nov 2013 Département de Géographie, UTM M2 Sigma : Module 351_33 Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr

Atelier Cartographie 8 nov 2013 Département de Géographie, UTM M2 Sigma : Module 351_33 Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr Atelier Cartographie 8 nov 2013 Département de Géographie, UTM M2 Sigma : Module 351_33 Laurent Jégou jegou@univ-tlse2.fr Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 1 : Présentation générale du webmapping

Plus en détail

Webmapping: quelles applications pour des scientifiques?

Webmapping: quelles applications pour des scientifiques? Webmapping: quelles applications pour des scientifiques? Dr Julien Minet Université catholique de Louvain Séminaire à la Faculté des Sciences de Tunis 08/02/2012 Introduction - WebMapping? WebMapping Néogéographie

Plus en détail

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier Programmation Web Madalina Croitoru IUT Montpellier Organisation du cours 4 semaines 4 ½ h / semaine: 2heures cours 3 ½ heures TP Notation: continue interrogation cours + rendu à la fin de chaque séance

Plus en détail

Déploiement d application Silverlight

Déploiement d application Silverlight Déploiement d application Silverlight Thibault Laurens Bastien Chauvin 2 Déploiement d'application Silverlight 17/06/09 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Intégrer une application à une page Web... 4 3 Les

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

TD : Découverte des globes virtuels

TD : Découverte des globes virtuels http://www.sigea.educagri.fr http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ TD : Découverte des globes virtuels Temps de réalisation : 1 heure. Pré-requis : Environnement bureautique informatique

Plus en détail

Université de Toulouse-Le Mirail décembre 2011 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-Le Mirail décembre 2011 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-Le Mirail décembre 2011 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U50_B33 GeoServer, un diffuseur de WebServices GéoSpatiaux 1. Présentation

Plus en détail

Partie 4 Créer des parcours pédagogiques

Partie 4 Créer des parcours pédagogiques Partie 4 Créer des parcours pédagogiques Un parcours pédagogique est une séquence d'apprentissage découpée en sections contenant ellesmêmes des activités ou objets d apprentissage. Il peut être organisé

Plus en détail

INTERNET. Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web NOTE TECHNIQUE. Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache.

INTERNET. Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web NOTE TECHNIQUE. Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache. NOTE TECHNIQUE INTERNET Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache Version 3.1.2 Décembre 2004 Développement et assistance technique : Pierre Chabert

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation.

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. 1 Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. Voici un mode opératoire qui vous guidera dans l utilisation de

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Introduction. Ville de Pully 1. Aide SIGIP.CH Guide Utilisateur Version 1.2

Introduction. Ville de Pully 1. Aide SIGIP.CH Guide Utilisateur Version 1.2 Introduction www.sigip.ch est le résultat de 8 ans de travail et de collaboration entre les communes de Pully, Paudex et Belmont-sur-Lausanne. C est également le fruit du travail de collecte, de saisie

Plus en détail

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG Tutoriel Mars 2013 2- Abonnement au Service image du Géoportail Pour visualiser les données IGN en flux WMS, il convient préalablement

Plus en détail

Présentation du Framework BootstrapTwitter

Présentation du Framework BootstrapTwitter COUARD Kévin HELVIG-LARBRET Blandine Présentation du Framework BootstrapTwitter IUT Nice-Sophia LP-SIL IDSE Octobre 2012 Sommaire I. INTRODUCTION... 3 Définition d'un framework... 3 A propos de BootstrapTwitter...

Plus en détail

Initiation au Web et à l HTML

Initiation au Web et à l HTML Initiation au Web et à l HTML Thibault MARZAIS, Mathieu LACROIX, Antoine VACAVANT marzais@llaic3.u-clermont1.fr mathieu.lacroix@isima.fr antoine.vacavant@liris.cnrs.fr 24 et 25 Avril 2006 /39 Thibault

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide

L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide B L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide Toutes les méthodes de développement, sans exception, incluent au moins une étape de test du code. C est parce que le code écrit par la

Plus en détail

Initiation au Web et à l HTML

Initiation au Web et à l HTML Initiation au Web et à l HTML Mathieu LACROIX, François RÉVERET, Antoine VACAVANT mathieu.lacroix@isima.fr françois.reveret@univ-bpclermont.fr antoine.vacavant@liris.cnrs.fr 2 et 3 Avril 2007 /40 Mathieu

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

Annexe Informations techniques géoportail «administrations»

Annexe Informations techniques géoportail «administrations» ANNEXE : INFORMATIONS TECHNIQUES GEOPORTAIL Annexe Informations techniques géoportail «administrations» Introduction Ce document précise la mise en œuvre des fonctionnalités du géoportail «administrations»et

Plus en détail

Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla

Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla Annexe I Par Tristan Roche Pour l IGN Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla i Sommaire Composant Geoportalapi... iii Installation :... iii Paramétrage :... v

Plus en détail

Facebook Création d'applications avec PHP et JavaScript - Version numérique

Facebook Création d'applications avec PHP et JavaScript - Version numérique Introduction. Avant-propos 1. Objectif 1 1. Pré-requis 2 1.3 Structure 2 1.4 Conventions 3 1.4.1 Règles 3 1.4.2 Code source 3 2. Historique 4 2.1 2003-200 : les origines 4 2.2 2005-2008 : l'envol 7 2.3

Plus en détail

Programmation Windows TP API 01

Programmation Windows TP API 01 IUT de Provence, site d Arles 2009-2010 Département Informatique 1 ère année Programmation Windows TP API 01 Le but de ce premier TP est de vous familiariser avec l interface du Visual C++ et de vous faire

Plus en détail

NFA016 : Introduction. Pour naviguer sur le Web, il faut : Naviguer: dialoguer avec un serveur web

NFA016 : Introduction. Pour naviguer sur le Web, il faut : Naviguer: dialoguer avec un serveur web NFA016 : Introduction O. Pons, S. Rosmorduc Conservatoire National des Arts & Métiers Pour naviguer sur le Web, il faut : 1. Une connexion au réseau Réseau Connexion physique (câbles,sans fils, ) à des

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

Club photo / Maxime Storn

Club photo / Maxime Storn Club photo / Maxime Storn Introduction Logiciel Logiciel de gestion de références bibliographiques Libre et open-source Traduit en 30 langues Extension destinée à Mozilla Firefox Compatible avec Microsoft

Plus en détail

Guide de prise en main de l outil de cartographie

Guide de prise en main de l outil de cartographie Guide de prise en main de l outil de cartographie LM 6139.470 1 Sommaire 1. Présentation générale... 3 1.1. Comment ça fonctionne?... 3 1.2. Aperçu... 3 2. Se déplacer dans la carte...4 2.1. Les touches

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

Présentation et prise en main de MapBox AT5 : Web mapping 1

Présentation et prise en main de MapBox AT5 : Web mapping 1 Centre de recherche sur les Risques et les Crises Présentation et prise en main de MapBox AT5 : Web mapping 1 Xavier Chaze xavier.chaze@mines-paristech.fr MINES ParisTech CRC Sommaire Présentation de MapBox

Plus en détail

Version 1.4. Note sur la création de la base de données géographique et la configuration du module SVG. Par JC Desconnets jcd@teledetection.

Version 1.4. Note sur la création de la base de données géographique et la configuration du module SVG. Par JC Desconnets jcd@teledetection. Version 1.4 Note sur la création de la base de données géographique et la configuration du module SVG Par JC Desconnets jcd@teledetection.fr Montpellier Décembre 2006 Préambule : Cette note donne les opérations

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x)

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Version 1 Le contenu de ces pages est relatif à TYPO3, CMS/Framework sous licence GNU/GPL disponible sur www.typo3.com

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Portail ecadastre - Manuel

Portail ecadastre - Manuel Portail ecadastre - Manuel "Accès direct OGC" E-Mail : ecadastre@act.etat.lu URL : ecadastre.public.lu/portail Page 2 Auteur du document Date de la dernière mise à jour Francis KAELL 6.4.2007 Page 3 Contenu

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

Travaux pratiques de M2105 Web dynamique

Travaux pratiques de M2105 Web dynamique Travaux pratiques de M2105 Web dynamique L objectif des séances de TP du module M2105 est de créer un mini site web d annuaire permettant à différents utilisateurs de gérer leurs contacts. Les informations

Plus en détail

@gro-portail. http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture

@gro-portail. http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture Accès depuis le site des services de l État @gro-portail http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture Dans la rubrique

Plus en détail

Guide de prise en main de l outil de cartographie

Guide de prise en main de l outil de cartographie Guide de prise en main de l outil de cartographie 1 Sommaire 1. Présentation générale... 3 1.1. Comment cela fonctionne-t-il?... 3 1.2. Aperçu... 3 2. Se déplacer dans la carte...4 2.1. Les touches de

Plus en détail

Symfony 2. 1.Définition de symfony 2. 2.Installation. 3.Structure. 4.Symfony et les commandes

Symfony 2. 1.Définition de symfony 2. 2.Installation. 3.Structure. 4.Symfony et les commandes Symfony 2 Sommaire : 1.Définition de symfony 2 2.Installation 3.Structure 4.Symfony et les commandes 5.Le fonctionnement : le routeur (les url), les bundles, twig(templates) 6.L architecture de symfony2

Plus en détail

Publier vos données sur le Web Forum TIC de l'aten 2014. Mathieu Leplatre @leplatrem www.makina-corpus.com

Publier vos données sur le Web Forum TIC de l'aten 2014. Mathieu Leplatre @leplatrem www.makina-corpus.com Publier vos données sur le Web Forum TIC de l'aten 2014 Mathieu Leplatre @leplatrem www.makina-corpus.com Sommaire... Fondamentaux et stratégie Web mapping Architecture et formats Outils pour la publication

Plus en détail

2- Téléchargement et installation version actuelle 6.1

2- Téléchargement et installation version actuelle 6.1 1- EDI NetBeans (Environnement : Microsoft Windows Linux Ubuntu) EDI, Environnement de Développement Intégré Anglais : IDE, Integrated Development Environment Programme regroupant : Un éditeur de texte

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Sommaire Comment est organisé le site?... 1 Comment accéder à l interface privée?... 2 Comment se connecter?... 2 Comment modifier son

Plus en détail

MODULE D INITIATION À INFORMATIQUE LYCEE

MODULE D INITIATION À INFORMATIQUE LYCEE Module I INITIATION A L INFORMATIQUE, SYSTEME D EXPLOITATION ET WINDOWS CONTENU du Programme de formation : INTRODUCTION INFORMATIQUE 1 Notion de matériel Informatique et logiciel Informatique 2 Notion

Plus en détail

Créer des visites virtuelles avec Google Earth

Créer des visites virtuelles avec Google Earth Créer des visites virtuelles avec Google Earth Parmi les outils géomatiques, Google Earth se distingue par la possibilité de créer des parcours, des visites virtuelles et de les enregistrer sous forme

Plus en détail

Muse Web. Notice d utilisation. 0 Version 1

Muse Web. Notice d utilisation. 0 Version 1 Muse Web Notice d utilisation 0 Version 1 Muse Web Cette partie rassemble les connaissances nécessaires à la manipulation du module Muse Web. 1. Préambule 2. Se connecter / quitter l'application 3. Carte

Plus en détail

Tutoriel : ORUXMAPS (pour smartphone ou tablette sous androïd) Afficher des cartes en ligne et les rendre hors-ligne

Tutoriel : ORUXMAPS (pour smartphone ou tablette sous androïd) Afficher des cartes en ligne et les rendre hors-ligne Tutoriel : ORUXMAPS (pour smartphone ou tablette sous androïd) Afficher des cartes en ligne et les rendre hors-ligne - La première partie de ce tutoriel indiquera la procédure pour afficher les autres

Plus en détail

Protéger. Faire découvrir Gérer

Protéger. Faire découvrir Gérer Protéger Faire découvrir Gérer Tutoriel N 1 Les bases pour bien débuter Étape N 1 Créer une base de donnée Étape N 1 Etape N 1 Créer une nouvelle base Voici l interface d accueil du logiciel SERENA. Cette

Plus en détail

Cartographie Interactive. Guide utilisateur

Cartographie Interactive. Guide utilisateur Cartographie Interactive SOMMAIRE 1 Vue d ensemble de la cartographie interactive 2 1.1 Description de l écran principal 2 1.2 Description des «Menus» 3 2 Fonctionnalités de la cartographie interactive

Plus en détail

Étape 1 / CHOISIR UN HÉBERGEMENT

Étape 1 / CHOISIR UN HÉBERGEMENT expérience HÉberger son blog Wordpress Pour des projets modestes ou si on veut juste s essayer à la publication en ligne, on peut créer un blog chez un hébergeur clés en mains et gratuit (ex: Blogger,

Plus en détail