Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou"

Transcription

1 Université de Toulouse-Le Mirail janvier 2012 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U50_B33 Le WebMapping côté client : les API et bibliothèques Javascript Positionnement Le dernier aspect du Webmapping que nous allons évoquer est celui qui est le plus directement visualisé et manipulé par les utilisateurs : le côté client. Cette partie des solutions de webmapping est celle qui connaît en ce moment le plus fort développement, notamment avec la progressive mise en place des API JavaScript et du HTML5, elle même issue de l amélioration importante de la puissance des moteurs d exécution JavaScript des navigateurs. Illustration : Source : Outils Le développement côté client en JavaScript ne nécessite pas d'outils logiciels très lourds, car les scripts sont interprétés (sans compilation et linkage) directement par le navigateur. Cependant il est très utile de pouvoir rédiger le code en utilisant un éditeur de texte intelligent, et ensuite de suivre son interprétation exécution de très près par le navigateur.

2 Les éditeurs de texte qui sont adaptés au JavaScript sont nombreux. Parmi les plus utilisés, voici quelques références FOSS (Free and Open Source Software) : Notepad++ (windows) : Komodo (multi) : NetBeans (multi) : Aptana Studio : Les débogueurs / traceurs en JavaScript les plus intéressants sont directement intégrés aux navigateurs : - Firebug, un plugin pour FireFox : - Chrome Developer Tools : https://code.google.com/chrome/devtools/docs/overview.html Chrome possède l'intérêt supplémentaire de présenter l'historique des appels de fonctions pour pouvoir remonter à la source d'une erreur directement. Présentation Depuis 2005, plusieurs grandes sociétés du web (Microsoft, Yahoo et Google) proposent un service de cartographie accessible aux développeurs web. Ce service consiste en des cartes, routières tout d abord, et des photographies aériennes, interactives et interrogeables (adresses, trajets, équipements et services), cartes que l on peut intégrer à des pages web en utilisant un accès par la programmation (API). Ces sociétés ont depuis été rejointes par d autres, comme Michelin (avec et par des services publics comme l Ordnance Survey au Royaume-Uni et l IGN en France. Ces services web permettent aussi de représenter ses propres données par-dessus celles servies, et d utiliser certaines fonctions d interactivité (réaction au clic, requêtes, calculs). Leur fonctionnement ne nécessite aucune installation logicielle sur le serveur Internet, l intégration des cartes et leur interactivité étant réalisée par des fonctions javascript organisées en API (Application Programming Interface, interface d accès à une application par la programmation). C est donc le navigateur qui va exécuter les fonctions de cartographie, après avoir téléchargé un fichier javascript sur le serveur du fournisseur de cartes ou sur le serveur http de la page. (cf. schéma n 10 ci-dessous). Il s agit donc d une offre couplant à la fois des données (des fonds de carte et des éléments localisés) et des outils de programmation pour afficher ces données et gérer les interactions avec l utilisateur.

3 1- Aperçu des possibilités de l API Google Maps JavaScript Google Maps est au départ un site de visualisation de cartes et de recherches de lieux ou itinéraires. Mais la très grande quantité de données spatiales visualisables sur ce site est réutilisable de manière personnalisée sur un site Internet. La licence d utilisation de ces services est originale : on peut utiliser librement le service sur tout site Internet accessible directement, sans qu il faille que les visiteurs s enregistrent et/ou payent un abonnement. Ainsi, le contenu de Google Maps n est pas utilisable en Intranet ou s il fait partie d un site réservé à des visiteurs abonnés. Dans ce cas il faut acquérir une licence d utilisation de type «Premier / Entreprise». Cependant, il existe des limitations à cet usage : l'utilisation du service est limitée à 1000 appels par jour et par utilisateur client, depuis octobre 2011, l'utilisation gratuite du service est limitée à appels par site et par jour pour la carte simple et 2500 appels par site et par jour pour la carte stylisée. (4$ ou 8$ par millier de page supplémentaire à ces limites seront demandés, respectivement). Jusqu à la version 2 il fallait posséder un compte Google pour pouvoir utiliser ce service, et demander l attribution d une clé d identification (code) liée au serveur. Avec la version 3, disponible depuis 2009, ce n est plus nécessaire, et on peut appeler le fichier JavaScript directement. L affichage de la carte est déclenché par un appel à une fonction JavaScript, du côté du navigateur, donc. Cet appel comporte des paramètres pouvant préciser la taille du rectangle de la carte, les coordonnées de son point central, le niveau de zoom, et le type d informations à afficher (couches à choisir parmi une liste de fonds disponibles). Des données personnalisées peuvent ensuite être ajoutées à cette carte, sous la forme d une couche qui viendrait se superposer, toujours en faisant appel à des fonctions JavaScript. a- Utilisation simple Un exemple d'utilisation simple est en ligne à cette adresse : (Comme il s'agit de JavaScript, le code source est dans la page HTML).

4 b- Marqueurs Une des utilisations les plus courantes de l API Google Maps consiste à pouvoir ajouter des puces, ou marqueurs, sur une carte, par exemple pour indiquer un point d intêret. Ces marqueurs peuvent être ajoutés de manière fixe dans le code, en décrivant leur position et leurs propriétés de présentation, mais on peut aussi imaginer les générer dynamiquement en allant chercher ces informations dans une base de données, par exemple pour présenter les localisations des participants d un forum, de ressources diverses. Démonstration en ligne : Un marqueur est capable de déclencher l événement click lorsque l on clique dessus. Cet événement est alors gérable par le navigateur qui peut lancer une fonction Js déclarée dans l écouteur (listener) de cet événement. De cette manière, on peut déclencher l ouverture d un objet infobulle au clic sur un marqueur : c- Géocodage L un des outils les plus intéressants de l API Google Maps JS est son géocodeur automatique, qui répond rapidement et avec une qualité inégalée parmi les outils gratuits. Le principe est assez simple : on envoie une chaîne de caractères correspondant à une adresse, et le géocodeur répond par une position géographique et une indication de la qualité de cette information. Cette qualité est exprimée en fonction de l échelle géographique à laquelle ces coordonnées correspondent à l adresse donnée, de la région au bâtiment en passant par la ville, la rue, etc. Exemple :

5 2- Aperçu des possibilités de l'api OpenLayers OpenLayers est une bibliothèque de fonctions JavaScript développée au départ par la société MetaCarta pour ses besoins propres, puis versée dans le domaine public et retenue comme projet open source par l OSGEO. Cette bibliothèque permet, côté client donc, d afficher des données géospatiales, de les explorer (zoom, pan, interrogations), et d offrir à l utilisateur le moyen d ajouter ses informations au clic. Pour le programmeur, ces données géospatiales deviennent des objets JS manipulables et interactifs (reprojection, styles d affichage, réaction au clic et même dessin). OpenLayers offre donc un ensemble de fonctions utiles pour visualiser des données spatiales et permettre des interactions avancées dans le cadre d une interface graphique complète. OpenLayers est capable de se connecter à un grand nombre de sources de données spatiales, notamment les webservices aux normes OGC, mais aussi de lire des fichiers KML et des fichiers images calés. OpenLayers a été sélectionné par l IGN pour son API d accès au GéoPortail, qui en est une extension. Exemples avancés d utilisation (avec la participation d étudiants de Sigma) : - Carte interactive du laboratoire Terrae : - Atelier cartographique d Obediences.net : 1.1/client/examples/php/fichier_lieux.php a- Principes de l utilisation d OpenLayers et première carte interactive On peut tester l utilisation d OpenLayers en local, mais il faut bien sûr que les fichiers soient servis en http (par Apache par exemple). Une fois téléchargée, la bibliothèque est disponible sous deux formes : un seul fichier dont le code JS est compacté, ou un fichier appelant de nombreux sous-fichiers, dont le code JS est lisible, décompacté, ce qui est intéressant pour le débogage (avec le plugin FireBug de FireFox par exemple).

6 On appelle l un ou l autre de ces fichiers selon que l on est en mode de test (débogage facilité) ou en mode de production (rapidité apportée par la version «compressée»). Comme il s agit d une bibliothèque de fonctions JavaScript, pour l utiliser il faut ajouter un lien dans une balise <script> du bloc <head> de votre fichier HTML. Par exemple, si on place le répertoire OpenLayers dans un sous-répertoire nommé «OpenLayers» du répertoire contenant le fichier HTML l appel sera de la forme suivante : <!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/tr/xhtml1/dtd/xhtml1-strict.dtd"> <html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"> <head> <meta http-equiv="content-type" content="text/html; charset=utf-8"/> <title>exemple d utilisation d OpenLayers</title> <script src="./openlayers/openlayers.js" type="text/javascript"> </script> </head>... Une fois la bibliothèque chargée, ses fonctions deviennent disponibles à la programmation en JavaScript. Par exemple, commençons par faire afficher une carte OpenLayers dans un <div> de notre page HTML, carte qui sera issue des données WMS GéoSignal, la couche raster 1000K. Exemple en ligne : Explication : Lors du chargement de la page, la fonction init() est appelée. Cette fonction contient les commandes OL pour créer la carte, c'est à dire : initialiser les objets map et layer_wms créer un objet carte OL dans le div dont l'id est map créer un layer de type WMS en allant consommer le WMS Geosignal ajouter ce layer à l'objet map créer un objet point de coordonnées correspondant à la Haute-Garonne, en lat/long convertir ce point en coordonnées L2C, qui est le système utilisé par le WMS Géosignal centrer la carte sur ce point et zoomer dessus au niveau 8

7 b- Ajout de contrôles utilisateur et multiples couches WMS Pour aller un peu plus loin et ajouter un peu d'interactivité, nous allons utiliser les fonctionnalités offertes par OpenLayers. Un grand nombre de fonctionnalités d'interaction utilisateur sont en effet disponibles en utilisant des objets OpenLayers simples. Exemple en ligne ici : On utilise la dernière version disponible (2.10) d'ol car elle permet de mieux gérer les couches WMS de grande taille. De même, pour réduire la charge serveur on définit l'option MaxExtent de l'objet map pour réduire l'extension des requêtes WMS qui sont lancées. Le serveur utilisé est celui de la société allemande WhereGroup, qui diffuse en WMS les données OpenStreetMap. Nous allons consommer quelques layers de ce serveur : Autoroutes, Villes, Rivières principales et le fond des frontières européennes. L'ensemble des couches disponibles est visible dans une application web basée sur MapBender : Les contrôles utilisateur OL présents sur cette page sont : Navigation (gestion de la souris : drag et clics) PanZoomBar (flèches de panning et curseur de zoom) LayerSwitcher (Liste des couches et leur visibilité) Permalink (lien pour retrouver une carte identique) ScaleLine (barre d'échelle) MousePosition (affichage des coordonnées du la position de la souris) EditingToolbar (Barre d'outils d'édition et de dessin) Ces couches étant non projetées (lat/long WGS84, EPSG:4326), nous n'avons pas besoin de reprojeter notre point de centrage+zoom.

8 c- Ajout de marqueurs et d'objets vectoriels Enfin, nous allons voir comment ajouter un marqueur (puce) cliquable sur une carte, statiquement (dans le code). Un exemple de génération dynamique de marqueurs cliquable est visible dans le code source de la carte interactive du laboratoire Terrae (lien cité). Exemple en ligne ici : Description du code source : Une carte basée sur une seule couche WMS (MetaCarta basic layer) on ajoute un layer de type Marker On crée un objet de type feature, à des coordonnées fournies, sur le layer WMS On créer un objet de type marker, dans le layer Markers, localisé sur cet objet feature On lie un évènement au clic sur ce marqueur, en indiquant la fonction à lancer On définit cette fonction de réaction au clic : ellecréera un objet popup sur l'objet feature dans la couche Markers (sauf si le popup existe déjà, alors on le rend invisible s'il était visible, et inversément) 3- Travaux dirigés : une application transversale de WebMapping Pour mettre en pratique les connaissances acquises depuis le début de ce module, nous allons mettre en place une application simple de webmapping qui fera appel à diverses techniques, du côté serveur au côté client. Schéma de principe :

9 Les données seront stockées dans un serveur PostGreSQL / PostGIS commun, ainsi que chez certains fournisseurs de WebServices de données comme Google et l'ign. Les données PostGIS devront être mises en forme et diffusées pour pouvoir être consommées. Des scripts PHP s'en chargeront. Enfin, côté client, une application DHTML (HTML+JS) sera créée pour proposer une interface d'exploration des données, en utilisant les API et bibliothèques de fonctions intéressantes. a- Stockage et diffusion des données : PostGIS et PHP Lors de la séance à propos de PostGIS, nous avions mis en place des tables contenant des données GeoFla, BD Carthage et hydrologiques. Comme nous allons nous passer de logiciel serveur de WebServices spécifique, il va falloir créer une passerelle entre ces données situéesdans des tables PostGIS et notre application cliente. Pour trouver quelles sont les solutions disponibles, il faut alors rechercher quelles sources de données sont acceptées par la bibliothèque de fonctions OpenLayers qui va être le moteur cartographique de cette application. La documentation officielle d'openlayers liste ces types de sources dans le chapitre "Layers" : On y retrouve les sources classiques : WebServices et fournisseurs de données, mais aussi des sources plus techniques de données vectorielles qui peuvent être générées par PostGIS et diffusées par un script PHP : - Les formats GML / KML (utilisés notamment par Google Earth) - Le GeoRSS (mais il ne peut traiter que des points) - Les formats Vectoriels génériques (cf. o GeoJSON (Geographical JavaScript Object Notation) o GPX (Format d'échange de données GPS) o WKT (Well-Known Text) Pour faire notre choix, il faut ensuite regarder du côté des possibilités de conversion de format de données de PostGIS, et évaluer les performances relatives de ces formats.

10 D'un côté le WKT est un des formats internes de PostGIS, de l'autre le GeoJSON est déjà de la notation de donénes JavaScript, donc il sera dirctement géré par l'application cliente, sans qu'il soit besoin de traduire les données. Le KML a comme avantage d'être compatible avec beaucoup d'applications lourdes clientes SIG. Requêtes PostGIS de formatage des données Avant de penser à diffuser les données, il faut déjà les extraire des tables PostGIS dans les formats voulus. Les fonctions disponibles sont présentées dans la catégorie "Geometry Outputs" de la documentation officielle : On y retrouve les formats repérés plus haut : - KML : ST_AsKML() - WKT : ST_AsEWKT() - GeoJSON : ST_AsGeoJSON() (Attention ces fonctions sont disponibles avec les versions récentes de PostGIS, par exemple à partir de la version 1.3 pour ST_AsGeoJSON). Ainsi, pour extraire les données de la table departement (GéoFla) en GeoJSON, on pourra réaliser la requête suivante : SELECT NOM_DEPT, ST_AsGeoJSON(the_geom) FROM DEPARTEMENT; Cependant ces fonctions PostGIS ne vont formater que les données elles-mêmes, les géométries des enreistrements de la table. Pour générer un fichier correct, il faudra "enrober" ces nouvelles données des éléments nécessaires. Mise en forme des données en flux http GeoJSON par un script PHP Le format GeoJSON est un format texte qui décrit les données selon la syntaxe des données JavaScript (accolades imbriquées). Pour générer ce type de flux il suffit de préciser le mimetype "text/html" et la page de code, puis sortir les informations sur la sortie standard (avec la commande "echo", par exemple). Un appel à ce type de script PHP reçoit en réponse des données formatées sous la forme d'un flux de texte. Exemple : EXERCICE : Rédiger un script PHP qui va extraire les départements de la base PostGIS et générer un fichier GeoJSON de type FeatureCollection contenant des polygones. Guides : Vous pouvez vous inspirer du script PHP suivant : La documentation officielle du format est disponible ici : b- L'application cliente Les données étant stockées et transmissibles dans un format comaptible, il faut maintenant construire l'application cliente. On partira d'une simple carte interactive minimale OpenLayers pour progressivement ajouter une interface et des possibilités. On se basera sur l'exemple décrit dans cet article du PortailSIG : Le code source JavaScript est disponible directement : Exemple simplifié :

11 Carte interactive OpenLayers simple EXERCICE : Reprendre l'exemple de la carte OpenLayers présenté au 2.a ci-dessus pour lui ajouter les données GeoJSON générées par notre script PHP. Guides : Il faut tout d'abord télécharger les fichiers d'openlayers et les déposer dans un répertoire accessible à votre serveur http, ou lier directement une version en ligne. Il faut ajouter un objet "layer" de type vector, qui sera alimenté par une requête AJAX à notre script PHP qui fournira les données géométriques. Cela se réalise assez simplement directement dans la déclaration de l'objet, la requête AJAX étant traitée autoatiquement par la prorpiété "protocol". Exemple : var lineslayer = new OpenLayers.Layer.Vector("Route Sections", { style: { strokecolor: "blue", strokewidth: 3, cursor: "pointer"}, protocol: new OpenLayers.Protocol.HTTP({ format: new OpenLayers.Format.GeoJSON({ ignoreextradims: true, internalprojection: map.baselayer.projection, externalprojection: map.baselayer.projection }) }) }); map.addlayer(lineslayer); (Attention à bien définir les objets projection auparavant). Ajout d'éléments d'interface OpenLayers Assez simples à mettre en place, les widgets d'interface d'openlayers n'en sont pas moins utiles. Il suffit de les mentionner dans la déclaration de l'objet "map", ou de les créer par la suite, ce sont les objets de type "control" de la bibliothèque de fonctions (http://docs.openlayers.org/library/controls.html). EXERCICE : Ajouter à la carte les éléments d'interface suivants : - Une échelle graphique - Une mini-carte de localisation - Un lien permanent vers la carte affichée. Ajout d'un fond de carte d'habillage Pour que les données vectorielles apparaîssent sur un fond de carte adapté, il faut ajouter à l'objet map un layer correspondant. Le plus simple est d'utiliser une source de données extérieure, comme par exemple un fond Google Maps. Attention cependant à la projection, les données Google Maps raster nétant disponible que dans leur projection "Google Mercator", malheureusement.

12 Ajout d'une interface GeoExt Enfin, pour terminer, nous allons améliorer l'interface générale de l'application en ajoutant une présentation avec fenêtres, et un tableau interactif des données, grâce aux widgets de la bibliothèque de fonctions ExtJS (Sencha) rendus accessibles et compatibles avec les objets d'openlayers grâce à la biblothèque GeoExt. a) La page HTML de structuration Tout d'abord, il faut télécharger et installer ExtJS et GeoExt (attention aux versions pour qu'elles soient compatibles). Ensuite il faut rédiger la page HTML pour qu'elle fasse appel à ces bibliothèques, ainsi qu'à OpenLayers, et qu'elle contienne des <div> qui vont permettre de positionner les éléments de l'interface. Exemple : b) Les objets GeoExt de base Le principe de fonctionnement de GeoExt consiste à ajouter à ExtJS des objets et des fonctions qui lui permettent de dialoguer avec des objets OpenLayers. Pour rester relativement simple, nous allons utiliser : - Un objet GeoExt.MapPanel qui contiendra notre carte interactive OpenLayers ; - Un objet GeoExt.data.FeatureStore qui stockera les données géométriques (GeoJSON de source PHP) ; - Un objet Ext.grid.EditorGridPanel pour présenter les données sous forme de tableau. c) La gestion du clic Enfin, pour que notre application soit véritablement interactive, nous allons ajouter les fonctions qui vont écouter et réagir aux clics de l'utilisateur sur la carte et dans le tableau de données : - Un objet OpenLayers.Control.SelectFeature pour le clic sur la carte, qui fera apparaître une infobulle (popup); - Un objet GeoExt.grid.FeatureSelectionModel pour le clic dans le tableau, qui sélectionnera la ligne correspondante.

Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou

Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou Université de Toulouse-Le Mirail 7 décembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U351_33 Les clients légers du WebMapping : APIs et bibliothèques de fonctions

Plus en détail

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 Tipi Contexte et enjeux : objectif L objectif de cette application

Plus en détail

À qui s adresse ce livre? Suppléments web. Remerciements

À qui s adresse ce livre? Suppléments web. Remerciements Avant propos Le marché de la géolocalisation est en pleine effervescence, comme le prouve l annonce de lancement par Facebook, en août 2010, de son service Places, qui permet de partager sa position géographique

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Les APIs Web ArcGIS Gaëtan LAVENU Les nouveautés des API ArcGIS Les API Web ArcGIS - L API Flex - L API Silverlight/WPF - L API JavaScript Les APIs

Plus en détail

FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL

FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL FORMATION EXPRESS API GÉOPORTAIL JOURNÉE DE L INNOVATION IGN 29 NOVEMBRE 2012 PROGRAMME RAPPEL Le Géoportail Les APIs Géoportail COMMENT UTILISER L API GÉOPORTAIL? Création de compte et contrat sur les

Plus en détail

Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 1 : Présentation générale du webmapping : principe et techniques

Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 1 : Présentation générale du webmapping : principe et techniques Département de Géographie, UT2J M2 Sigma : Module 351_33 Laurent Jégou 7 nov 2014 jegou@univ-tlse2.fr Cartographie et SIG interactifs en ligne Séance 1 : Présentation générale du webmapping : principe

Plus en détail

Des développeurs peuvent facilement

Des développeurs peuvent facilement Mapbenr Mapbenr est la partie émergeante l'iceberg, fournissant une couche logicielle simple, qui permet l'accès à la pile SDI l'os. Les interfaces l'utilisateur sont contextuel, montrant seulement fonctionnalités

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server. Sébastien Boutard Thomas David

Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server. Sébastien Boutard Thomas David Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server Sébastien Boutard Thomas David Le plan de la présentation Petit retour sur les environnements de développement ArcGIS Server

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

1. Présentation des WebServices géospatiaux normalisés par l'ogc

1. Présentation des WebServices géospatiaux normalisés par l'ogc Université de Toulouse-Le Mirail 13 novembre 2013 Département de Géographie-Aménagement-Environnement Laurent Jégou M2 Sigma Module U351-33 - Cartographie et SIG interactifs en ligne - Séance 2 GeoServer

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

La Géomatique Open Source : de la cartographie à la néogéographie

La Géomatique Open Source : de la cartographie à la néogéographie Journées Méditerranéennes du Logiciel Libre La Géomatique Open Source : de la cartographie à la néogéographie - Van De Casteele Arnaud - 1/36 27-11-2010 - Base de données - - Client - MiddleWare Le phénomène

Plus en détail

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG Tutoriel Mars 2013 2- Abonnement au Service image du Géoportail Pour visualiser les données IGN en flux WMS, il convient préalablement

Plus en détail

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1)

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques 1 er et 2 Octobre 2008 S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Jean-Yves Capron Jérémie Majerowicz 1 ArcGIS Sever 9.3

Plus en détail

WebPASH Guide utilisateur

WebPASH Guide utilisateur WebPASH Guide utilisateur SPGE Juin 2013 Sommaire 1 Accéder au Guichet... 3 1.1 Accès «grand public»... 3 1.2 Généralités... 3 1.3 Limites d utilisation... 3 1.4 Sources de données... 3 2 Fonctionnalités

Plus en détail

Documents web dynamiques. 20 novembre 2007 Architecture Multi-Niveaux 54

Documents web dynamiques. 20 novembre 2007 Architecture Multi-Niveaux 54 Documents web dynamiques 20 novembre 2007 Architecture Multi-Niveaux 54 Documents web dynamiques Contenu Statique Le client envoie une requête avec un nom de fichier Le serveur répond en lui retournant

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Présentation du Framework BootstrapTwitter

Présentation du Framework BootstrapTwitter COUARD Kévin HELVIG-LARBRET Blandine Présentation du Framework BootstrapTwitter IUT Nice-Sophia LP-SIL IDSE Octobre 2012 Sommaire I. INTRODUCTION... 3 Définition d'un framework... 3 A propos de BootstrapTwitter...

Plus en détail

Découverte du contenu des bases de données de l IGN

Découverte du contenu des bases de données de l IGN Emeric PROUTEAU Découverte du contenu des bases de données de l IGN IGN/COGIT - 21 Juin 2010 Je me présente Étudiant à l UTM/ENSAT : Géographe de formation Master 2 professionnel SIGMA (Science de l Information

Plus en détail

L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide

L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide B L utilisation d outils intelligents pour écrire du code valide Toutes les méthodes de développement, sans exception, incluent au moins une étape de test du code. C est parce que le code écrit par la

Plus en détail

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier Programmation Web Madalina Croitoru IUT Montpellier Organisation du cours 4 semaines 4 ½ h / semaine: 2heures cours 3 ½ heures TP Notation: continue interrogation cours + rendu à la fin de chaque séance

Plus en détail

Programmation Internet Cours 4

Programmation Internet Cours 4 Programmation Internet Cours 4 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 17 octobre 2011 1 / 23 Plan 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 3. Web 3.1 Internet et ses services 3.1 Fonctionnement du Web

Plus en détail

Les applications webmapping en opensource. 1 Christophe Adriaensen

Les applications webmapping en opensource. 1 Christophe Adriaensen Les applications webmapping en opensource 1 Christophe Adriaensen Sommaire Présentation de GIM Architecture Webmapping opensource: schéma général Architecture Webmapping opensource: description des composants

Plus en détail

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on?

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on? Le "Portrait de la Biodiversité Communale" est un document réalisé au niveau national pour chaque commune, regroupant les connaissances publiques disponibles et mobilisables à l'échelle nationale en matière

Plus en détail

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA DHTML Sommaire Introduction Compatibilité du DHTML Les layers Les balises dynamiques Balise Balise et La balise Animer de éléments Le Document Object Model (DOM) Modifier une

Plus en détail

Exploration de solutions pour l Observatoire Photographique des Paysages de la Garonne

Exploration de solutions pour l Observatoire Photographique des Paysages de la Garonne Université Toulouse Le Mirail - ENSAT Master SIGMA Unité 71 Mini Projet Exploration de solutions pour l Observatoire Photographique des Paysages de la Garonne ALGLAVE Christophe BRUN Geoffrey QUESNOT Teriitutea

Plus en détail

SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France. ArcGIS Runtime SDK. Olivier Rossini Fernando Pereira

SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France. ArcGIS Runtime SDK. Olivier Rossini Fernando Pereira SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 ArcGIS Runtime SDK Olivier Rossini Fernando Pereira Agenda Qu est-ce qu ArcGIS Runtime? Par où commencer? Quelques

Plus en détail

Copyrigth Fasoft 2001-2003

Copyrigth Fasoft 2001-2003 Roger ROSEC Copyrigth Fasoft 2001-2003 CHAPITRE 1 - VBA ET SON ENVIRONNEMENT 5 VBA et son environnement Dans ce chapitre 1.1 - Programmer AutoCAD 1.1.1 Le VBA 1.1.2 - Comparaison VBA et Visual Basic 1.1.3

Plus en détail

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel MapLink, mise en œuvre d'une application de type SIG mobile à partir de composants Open Source Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel Information Géographique temps

Plus en détail

< Atelier 1 /> Démarrer une application web

< Atelier 1 /> Démarrer une application web MES ANNOTATIONS SONT EN ROUGE : Axel < Atelier 1 /> Démarrer une application web Microsoft France Tutorial Découverte de ASP.NET 2.0 Sommaire 1 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE FONCTIONNEL... 3 1.2 CONTEXTE

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE CRENAM Centre de REcherches sur l'environnement et l'aménagement CNRS UMR5600 / Université Jean Monnet Saint Etienne Renaud.Mayoud (Renaud.Mayoud@univ-st-etienne.fr) Thierry.Joliveau (Thierry.Joliveau@univ-st-etienne.fr)

Plus en détail

Fabien Nicollet / @fnicollet / fnicollet@gmail.com flex-tutorial.fr / html5-tutorial.fr

Fabien Nicollet / @fnicollet / fnicollet@gmail.com flex-tutorial.fr / html5-tutorial.fr Fabien Nicollet / @fnicollet / fnicollet@gmail.com flex-tutorial.fr / html5-tutorial.fr Intro Cartographie et jargon Démos Tour d horizon CartoDB LeafletJS Dev chez Business Geografic (Villeurbanne) :

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 4.1 Ajouter une carte 5 4.1.1 Détails : nom, taille, marqueur 5 4.1.2 Ajout d un marqueur

Plus en détail

Les outils numériques de gestion de données de l OSR

Les outils numériques de gestion de données de l OSR L OSR est un programme de recherche visant à acquérir, analyser et mettre en valeur des connaissances sur les dynamiques hydro-sédimentaires du fleuve Rhône. Pour cela, depuis 2009, des efforts sont réalisés

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail

Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail Interview du 21 janvier 2013 avec Didier Richard, chef du projet Géoportail Mail : didier.richard@ign.fr Tél: 01 43 98 83 23

Plus en détail

NFA016 : Introduction. Pour naviguer sur le Web, il faut : Naviguer: dialoguer avec un serveur web

NFA016 : Introduction. Pour naviguer sur le Web, il faut : Naviguer: dialoguer avec un serveur web NFA016 : Introduction O. Pons, S. Rosmorduc Conservatoire National des Arts & Métiers Pour naviguer sur le Web, il faut : 1. Une connexion au réseau Réseau Connexion physique (câbles,sans fils, ) à des

Plus en détail

Environnements de développement

Environnements de développement 4 Environnements de développement Au sommaire de ce chapitre UU Mettre en place un environnement de développement UU Environnement de production Contrairement au développement web de bureau, dans lequel

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10 PROGRAMME RÉGIONAL DE RENFORCEMENT DE LA COLLECTE DES DONNÉES STATISTIQUES DES PECHES DANS LES ÉTATS MEMBRES ET DE CREATION D UNE BASE DE DONNÉES REGIONALE Manuel de formation TABLE DES MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

Site Web interactif pour l exploration de l histoire démographique des

Site Web interactif pour l exploration de l histoire démographique des Site Web interactif pour l exploration de l histoire démographique des communes françaises de 1789 à aujourd hui. Rapport numéro L6.2 Titre Rédigé par Etat (en cours / final) Relu par Site Web interactif

Plus en détail

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation.

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. 1 Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. Voici un mode opératoire qui vous guidera dans l utilisation de

Plus en détail

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Sommaire Présentation générale... 2 Accessibilité... 3 TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Accès «interface cartographique»... 3 Connexion... 3 Fonctionnalités disponibles... 3 Accès «Saisie

Plus en détail

Module d introduction Comment réaliser vos propres cartes avec ArcGIS Online

Module d introduction Comment réaliser vos propres cartes avec ArcGIS Online Module d introduction Comment réaliser vos propres cartes avec ArcGIS Online Table des matières 1 Commencer avec ArcGis Online... 2 2 Créer des cartes I (utiliser les cartes disponibles /les services de

Plus en détail

Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1

Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1 Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1 Gaëtan LAVENU Plan de la présentation Vision Installation et Configuration Architecture Publication de services

Plus en détail

ETREX 30 CARTOEXPLOREUR GOOGLE EARTH

ETREX 30 CARTOEXPLOREUR GOOGLE EARTH ETREX 30 CARTOEXPLOREUR GOOGLE EARTH Tutoriel (niveau utilisateur confirmé) Avertissement Ce tutoriel a pour objectif de vous donner les moyens de maîtriser les échanges entre votre terminal GPS Etrex

Plus en détail

CRÉER, ROUTER ET GÉRER UNE NEWSLETTER, UN E-MAILING

CRÉER, ROUTER ET GÉRER UNE NEWSLETTER, UN E-MAILING CRÉER, ROUTER ET GÉRER UNE NEWSLETTER, UN E-MAILING Durée : 3J / 21H Formateur : Consultant expert en PAO et Web-marketing. Groupe de : 4 max Formation au web marketing Objectifs : Mettre en oeuvre des

Plus en détail

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 1.1 Coup d œil sur l organisation de cet ouvrage.............. 15 Préambule : qu est-ce qu une page web?................ 16 À propos du HTML...........................

Plus en détail

Manuel utilisateur BgisWeb V2 - Application Cadastre

Manuel utilisateur BgisWeb V2 - Application Cadastre Manuel utilisateur BgisWeb V2 - Application Cadastre Communauté d Agglomération de Colmar Documentation éditée par le Service SIG-TOPO (09/2008) BGIS WEB V 2.0 MANUEL DE L UTILISATEUR APPLICATION CADASTRE

Plus en détail

Formation : WEbMaster

Formation : WEbMaster Formation : WEbMaster Objectif et Description : Centre Eclipse vous propose une formation complète WebMaster, vous permettant de : Utiliser dès maintenant les nouveautés du web2, ainsi alléger les besoins

Plus en détail

MODULE 3 Analyses thématiques

MODULE 3 Analyses thématiques MODULE 3 Analyses thématiques Ce module a pour objectif d approfondir les différents modes de représentation cartographique des données attributaires à l'aide de la gestion des styles. - la nouvelle symbologie

Plus en détail

Mai 2014. Médiathèque «Les Trésors de Tolente»

Mai 2014. Médiathèque «Les Trésors de Tolente» Mai 2014 Médiathèque «Les Trésors de Tolente» Sommaire Google, premiers repères Google, le moteur de recherche Google map Gmail Google agenda Google drive Google+ Conclusion / Framasoft Pour continuer

Plus en détail

Foire aux questions 2015

Foire aux questions 2015 2015 L information contenue dans ce document peut changer sans préavis et ne représente aucun engagement de la part du vendeur ou de ses représentants. Ce document ne peut être reproduit ou diffusé en

Plus en détail

ArcGIS 10.1 for Server

ArcGIS 10.1 for Server SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 ArcGIS 10.1 for Server Gaëtan LAVENU Plan de la présentation La vision Une nouvelle architecture Des nouveaux processus

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur

Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur D3E Electronique Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur D3E Electronique SA 2003-2008 D3E ELECTRONIQUE Parc du Grand Troyes 3 Rond-point Winston Churchill 10302 SAINTESAVINE Cedex Email : support@arpentgis.com

Plus en détail

Wildix Web API. Guide Rapide

Wildix Web API. Guide Rapide Wildix Web API Guide Rapide Version: 11.12.2013 API Web Wildix s'intègre avec les logiciels CRM, ERP, les solutions et web applications Fias / Fidelio. L'API de téléphonie Javascript vous permet de contrôler

Plus en détail

jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2

jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2 jquery Mobile La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile É r i c S a r r i o n Avec la contribution de Thomas Ber tet Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13388-2 1 Installation de jquery Mobile

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail

Personnaliser un thème WordPress pour un Blog de l'ara. Méthode pas à pas.

Personnaliser un thème WordPress pour un Blog de l'ara. Méthode pas à pas. Personnaliser un thème WordPress pour un Blog de l'ara. Méthode pas à pas. Table des matières I. Les outils nécessaires... 3 II. Utilisation de l'outil Artisteer.... 3 1. Pourquoi utiliser Artisteer?...

Plus en détail

POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI

POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI Contexte de la mission Suite à la multiplication des matériels et des logiciels dans les locaux de GSB, le service

Plus en détail

Didacticiel du service cartographique en cache

Didacticiel du service cartographique en cache Didacticiel du service cartographique en cache Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents Didacticiel : Création d'un service de carte mis en cache................... 3 Copyright 1995-2012

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Introduction ASP.NET

Introduction ASP.NET 1 Sommaire Introduction... 1 1 Framework... 2 1.1 Général (.NET)... 2 1.2 ASP.NET... 2 2 Prérequis... 2 3 Présentation des bases d un projet ASP.NET... 3 3.1 Création d un projet... 3 3.2 Site Web : Les

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

Anglais professionnel automobile Guide technique : les utilisations informatiques des modules

Anglais professionnel automobile Guide technique : les utilisations informatiques des modules ( Anglais professionnel automobile ) Guide technique : les utilisations informatiques des modules Préambule Ce document vous présente les différentes utilisations informatiques possibles des modules d

Plus en détail

INTERNET. Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web NOTE TECHNIQUE. Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache.

INTERNET. Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web NOTE TECHNIQUE. Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache. NOTE TECHNIQUE INTERNET Accès à une base de données CDS-ISIS sur le Web Volume 1 : Installation du logiciel serveur Apache Version 3.1.2 Décembre 2004 Développement et assistance technique : Pierre Chabert

Plus en détail

De la solubilité de Postgresql dans les SIG

De la solubilité de Postgresql dans les SIG De la solubilité de Postgresql dans les SIG VincentPicavetMakinaCorpus Pgday2008 Vincent Picavet / Makina Corpus vincent.picavet@makina-corpus.com Ingénieur Systèmes d'information Géographique SSLL Française

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles

Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles Sommaire : 1. Repérer et copier un fichier se trouvant sur l'ordinateur...3 2. Brancher une clé USB à l'ordinateur...4 3. Visualiser

Plus en détail

De EnvOLE 1.5 à EnvOLE 2. Document pour l administrateur

De EnvOLE 1.5 à EnvOLE 2. Document pour l administrateur De EnvOLE 1.5 à EnvOLE 2 Document pour l administrateur 1 INDEX 1/ Introduction :... 3 2/ Contenu du CEL 2.0 à l issue de la migration... 4 Votre CEL est-il migré?... 4 Accès aux deux versions du CEL...

Plus en détail

ArcGIS for INSPIRE SIG RAIL 2011

ArcGIS for INSPIRE SIG RAIL 2011 ArcGIS for INSPIRE SIG RAIL 2011 ArcGIS supporte INSPIRE avec ArcGIS for INSPIRE Services de Découverte, Services de Visualisation, Services de Téléchargement, Métadonnées et Modèles de données Géoportail

Plus en détail

Publication Assistée par Ordinateur

Publication Assistée par Ordinateur Présentation OpenOffice Draw est l'outil de dessin vectoriel de la suite bureautique OpenOffice. De fait, Draw permet de réaliser certains documents comparables à ceux de Publisher, le logiciel de P.A.O.

Plus en détail

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1 Guide d'administration du site Internet Page 1 Scolasite permet de créer rapidement un site Internet, sans connaissances techniques particulières. Spécialement destiné aux établissements scolaires, son

Plus en détail

Documentation Administrateur

Documentation Administrateur Documentation Administrateur Gestion des droits Comprendre Gestion des fiches Gestion des extensions Réaliser Gestion des utilisateurs Accompagner Gestion des thèmes Siège social : 24 av de l Europe 44

Plus en détail

Laurent Jégou 07/12/2012 M2 Sigma

Laurent Jégou 07/12/2012 M2 Sigma Laurent Jégou 07/12/2012 M2 Sigma M2 Sigma U50_B33 WebMapping Séance 4 Les systèmes de gestion de bases de données spatiales : L'exemple de PostGIS Webographie spécifique : Tutoriel FOSS4G 2011 (en français)

Plus en détail

Département Informatique. Système interactif de représentation. cartographique

Département Informatique. Système interactif de représentation. cartographique École Polytechnique de l Université de Tours 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS, FRANCE Tél. +33 (0)2 47 36 14 14 www.polytech.univ-tours.fr Département Informatique Système interactif de représentation

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

ArcGIS Mobile 9.3. Cédric Pesty Gael Simon. Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques. S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables

ArcGIS Mobile 9.3. Cédric Pesty Gael Simon. Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques. S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques 1 er et 2 Octobre 2008 S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables ArcGIS Mobile 9.3 Cédric Pesty Gael Simon 1 Agenda de la session Introduction sur

Plus en détail

Optimiser pour les appareils mobiles

Optimiser pour les appareils mobiles chapitre 6 Optimiser pour les appareils mobiles 6.1 Créer un site adapté aux terminaux mobiles avec jquery Mobile... 217 6.2 Transformer son site mobile en application native grâce à PhoneGap:Build...

Plus en détail

À la découverte de jquery Mobile

À la découverte de jquery Mobile 1 À la découverte de jquery Mobile jquery Mobile est un ensemble de plug-ins et de widgets de jquery visant à déployer une API multiplates-formes capable de développer des applications Web mobiles. Au

Plus en détail

Projet de développement

Projet de développement Projet de développement Introduction à Eclipse Philippe Collet Licence 3 MIAGE S6 2012-2013 http://miageprojet2.unice.fr/index.php?title=user:philippecollet/projet_de_développement_2012-2013 Plan r Application

Plus en détail

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans I - Introduction : TD1 Installation de Symfony 2 et Netbeans L objet de ce TP est d installer l environnement de travail. Nous commençons par définir des notions de base nécessaires pour comprendre la

Plus en détail

TAGREROUT Seyf Allah TMRIM

TAGREROUT Seyf Allah TMRIM TAGREROUT Seyf Allah TMRIM Projet Isa server 2006 Installation et configuration d Isa d server 2006 : Installation d Isa Isa server 2006 Activation des Pings Ping NAT Redirection DNS Proxy (cache, visualisation

Plus en détail

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs.

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Accéder au système 2 1.1 Configuration du navigateur 2 1.2 Identification 2 2 L interface 2 2.1 Le module Web 3 2.2 Le module Media 3 2.3 Le module

Plus en détail

Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité

Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité Claude Philipona Les Rencontres de SIG-la-Lettre, Mai 2010 camptocamp SA / www.camptocamp.com / info@camptocamp.com

Plus en détail

Laurent Jégou novembre 2013 M2 Sigma U351_33 WebMapping. Séance 3 Les systèmes de gestion de bases de données spatiales : L'exemple de PostGIS

Laurent Jégou novembre 2013 M2 Sigma U351_33 WebMapping. Séance 3 Les systèmes de gestion de bases de données spatiales : L'exemple de PostGIS Laurent Jégou novembre 2013 M2 Sigma U351_33 WebMapping Webographie spécifique : Séance 3 Les systèmes de gestion de bases de données spatiales : L'exemple de PostGIS Tutoriel FOSS4G (en français) : http://www.postgis.fr/chrome/site/docs/workshop-foss4g/doc/index.html

Plus en détail

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Production d un site web = CMS Il n y a plus besoin aujourd

Plus en détail

PHP 5.4 Développez un site web dynamique et interactif

PHP 5.4 Développez un site web dynamique et interactif Editions ENI PHP 5.4 Développez un site web dynamique et interactif Collection Ressources Informatiques Extrait 183 Chapitre 7 Gérer les formulaires 1. Vue d'ensemble Gérer les formulaires 1.1 Petit rappel

Plus en détail

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Au travers du site cartographique de la Ville de Namur, vous pouvez consulter des renseignements relatifs : - à la Ville de Namur (habitants,

Plus en détail

Outil de visualisation du territoire

Outil de visualisation du territoire Outil de visualisation du territoire Université catholique de Louvain Earth and Life Institute GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne Fonds européen agricole pour le développement rural : l Europe investit

Plus en détail

opengeophone Documentation

opengeophone Documentation opengeophone Documentation Version 1.0.0 openmairie 28 June 2013 Table des matières 1 Manuel de l utilisateur 3 1.1 installation................................................ 3 1.2 Utilisation................................................

Plus en détail

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Conférence francophone ESRI 2006 12 octobre Issy-les-Moulineaux Conseil général de Seine-et-Marne Direction Générale des

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

Séance Android n 1 : Installation de l environnement, création de projets et déploiement d applications

Séance Android n 1 : Installation de l environnement, création de projets et déploiement d applications Programmation Android Juin 2014........................................................................... Séance Android n 1 : Installation de l environnement, création de projets et déploiement d applications

Plus en détail

Utiliser SQL Server 2008 R2 Reporting Services comme source de donne es pour Microsoft Excel

Utiliser SQL Server 2008 R2 Reporting Services comme source de donne es pour Microsoft Excel Utiliser SQL Server 2008 R2 Reporting Services comme source de donne es pour Microsoft Excel Excel est un des meilleurs outils de manipulation de données et parfois il est nécessaire d exploiter des données

Plus en détail

Préconisations Portail clients SIGMA

Préconisations Portail clients SIGMA Préconisations Portail clients SIGMA Client Web Version Minimum : Pentium 4 et 512 Mo de Ram Version Préconisée : Core 2 Duo 2 GHz et 1 Go de Ram Internet Explorer (7, 8 ou 9), Firefox Résolution minimum

Plus en détail

ECLIPSE ET PDT (Php development tools)

ECLIPSE ET PDT (Php development tools) ECLIPSE ET PDT (Php development tools) Eclipse Eclipse est un IDE (Integrated Development Environment)).C estun projet de la Fondation Eclipse visant à développer tout un environnement de développement

Plus en détail