Le cas de la nouvelle ligne féminine Quiksilver.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cas de la nouvelle ligne féminine Quiksilver."

Transcription

1 Julie Crémillieux Master 2 Management et Ingénierie des Sports de Glisse Julie Crémillieux 2008/09 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux dans un contexte d instabilité économique : Le cas de la nouvelle ligne féminine Quiksilver. Responsable pédagogique : Sophie Herrera Cazenave Tutrice de stage : Marta Alfageme Contrat de professionnalisation au siège Européen Quiksilver Promotion et marketing de la ligne Quiksilver Women dans une stratégie de développement à l échelle Européenne Master 2 Management et Ingénierie des Sports de Glisse Université Victor Segalen Bordeaux 2 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

2 1

3 Remerciements Mes remerciements s adressent en premier lieu à Marta Alfageme, Marketing Manager Europe de la ligne féminine Quiksilver, qui a contribué à mon épanouissement professionnel et également personnel pendant cette année d alternance. Travailler à ses côtés a été pour moi une expérience incroyable, synonyme d excellence, d efficacité et de créativité professionnelle. Plus qu une tutrice de stage, Marta Alfageme m a totalement inspiré par son travail exemplaire et sa personnalité. Je remercie également Nicolas Foulet, directeur Marketing Europe et Stephen LeBot, directeur des Ressources Humaines Europe, de m avoir permis de réaliser mon alternance à travers un contrat de professionnalisation. Ceci m a offert d avantage de flexibilité dans mon travail mais m a également donné l opportunité de gagner plus de crédibiité à travers ce statut. Je remercie ensuite le soutien et l aide apportés par Sophie Herrera Cazenave et Martine Renaud (Bordeaux 2) qui m ont permis de m investir totalement au sein de Quiksilver Europe à travers une expérience professionnelle significative. Enfin je remercie toutes les personnes qui ont contribué de près comme de loin à la réalisation de ce Travail d Etudes et de Recherche et à la mission que j ai conduite pour Quiksilver for Women : Lula Buschiazzo : Assistante de Nicolas Foulet Adeline Curry : Product Manager Quiksilver Women et son assistante Emilie Teil Virginie, Julien, Amandine, Jérôme et Baptiste,: Quiksilver Studio Thomas Calhoun, Julien Fortumeau : Webmasters Laetitia Lafaurie et Damien Oriou : Chargés des ressources humaines Les ambassadrices : Anna, Ellie, Charlotte, Bara, Ela, Tevau et Mahara Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

4 Contexte de l alternance 08/09 Le but principal de l alternance 08/09 est de transformer son projet professionnel en véritable plan de carrière. Bien plus qu un stage, la négociation d un contrat de professionnalisation m offre des perspectives d avenir intéressantes. Ma présence chez Quiksilver Europe, et plus précisément au service Marketing résulte d une logique économique paradoxale. En effet, bien que la plupart des activités mondiales soient face à une crise sans précédent, le projet pour lequel je travaille est lui en totale explosion car en phase de lancement. Afin de se démarquer et d attirer une nouvelle clientèle féminine, plus mûre et plus urbaine, Quiksilver USA a lancé une nouvelle ligne de produits destinés à cette segmentation de marché : Quiksilver For Women. Projet globalisé à l échelle mondiale, Quiksilver For Women a fait son apparition en juillet 08 en Europe. Géré sur l ensemble du territoire par la responsable Marketing Marta Alfageme, ce projet me donne aujourd hui la possibilité de me positionner en tant qu assistante Marketing. Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

5 Sommaire Glossaire Index des tableaux et diagrammes Introduction : L entreprise d accueil. p. 11 Présentation de l entreprise : Quiksilver Europe....p. 11 Présentation du marché : marché du surfwear et du textile p. 15 Organisation du service Marketing : organigramme... p. 17 Première partie : Méthodologie de l étude et de la recherche.....p. 20 A) Démarche scientifique mise en œuvre...p Listing et classement des missions réalisées, sous des thèmes génériques et correspondant à un volume d activité significatif... p Définitions croisées des thèmes génériques... p. 23 B) Fondements théoriques..p Recherche d ouvrages de référence ou relatifs par rapports aux thèmes génériques dégagés. p Analyse des missions de stage à la lumière de ces écrits et énonciation de la problématique.p. 26 Deuxième partie : La réalisation et les enjeux d une extension de marque.. p. 27 Sous partie 1 : Processus de mise en œuvre de l extension de marque, dans un contexte de crise «L importance de la marque dans l entreprise : fonctions et définitions» Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

6 A) L'extension de marque comme stratégie. p Définition de l'extension de marque et différences avec l'extension de gamme (approche théorique sous supports d auteurs économiques).p Les différents types d'extension de marque..p Les raisons stratégiques de la mise en place d une extension de marque.p. 35 B) Les conditions et les risques de l'extension de marque et processus..p Les conditions de réussite de la réalisation d une extension de marque...p Les risques inhérents.p. 41 Sous partie 2 : Cas de l'extension de la marque Quiksilver avec une nouvelle ligne féminine «La création d une nouvelle ligne destinée à un marché parallèle de l univers du surfwear» A) Le lancement de la ligne féminine Quiksilver en juillet 2008 : Quand Quiksilver passe du sufeur mythique à une jeune femme urbaine et rock n roll... p Une stratégie de différenciation forte : les raisons et les objectifs de l'extension de la marque... p Une nouvelle ligne qui brise les codes du surfwear : Positionnement sur son marché et valeurs véhiculées...p. 51 B) Analyse de la ligne féminine Quiksilver : identification des objectifs, résultats et difficultés à partir d une enquête de notoriété réalisée...p Notoriété et image de marque : Etat des lieux de la connaissance de la ligne par les consommateurs p Distribution : Analyse des ventes et des choix de réseaux de commercialisation.p Communication : Perception et impact de la ligne dans la presse européenne et sur les réseaux Web..p. 68 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

7 Troisième partie : Solutions d amélioration et préconisations... p. 70 «Importance d une planification à long terme pour dégager des budgets et mettre en place une politique de durabilité cohérente, dans un contexte économique instable» A) L image p Marquer le positionnement Quisilver For Women au sein même de l entreprise : enjeu de la communication interne au service de l image globale de l entreprise...p Jouer de l avantage et de l inconvénient du nom Quiksilver et de la rivalité ROXY pour une ligne féminine qui casse les codes de la culture surf.p. 73 B) La communication / Marketing p Profiter de la communication Web 2.0 pour établir un dialogue permanent avec les consommatrices et ainsi les fidéliser à long termes..p A l image d un sponsoring sportif, mise en place de partenariats culturels solides à travers un réseau d artistes, représentant et diffusant les valeurs de la ligne...p. 80 C) La distribution...p Maintenir le réseau de distribution actuel et l adapter en fonction des orientations stylistiques. (Diversification de gammes de produits, élargissement de la cible)...p Accentuer la visibilité de la marque en magasin : le rôle du merchandising... p Privilégier de nouveaux réseaux de distribution : la vente en ligne.p. 88 Conclusion...p. 90 Bibliographie...p. 92 Sommaire des annexes....p. 96 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

8 Julie Crémillieux Master 2 Management et Ingénierie des Sports de Glisse Glossaire QSW : Quiksilver Women Leverage : en anglais, désigne ces attributs distinctifs qui appartiennent à la marque et qui, transférés aux produits de l'extension, leurs fournissent les avantages nécessaires pour être compétitifs dans leur catégorie. Fit : (qui se traduit de l'anglais par l'expression «qui colle bien») Correspond à ce que l'on attend Notoriété assistée (à l'inverse de la notoriété spontanée) : Consiste à demander directement si la personne connait cette marque en la nommant. Sell-Out : Ventes en sortie de magasin Magasin retail: magasin propre, appartenant au groupe Na Pali Boardriders: magasin de vêtements de type «surf» et «sports de glisse» Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

9 Index des tableaux et diagrammes Tableau 0.1 : Classement des marques du Groupe Quiksilver Europe (p.11) Tableau 0.1 : Récapitulatif des meilleurs athlètes européens (p.13) Organigramme 0.2 : Organigramme du service Marketing Quiksilver Europe (p.19) Figure 1.1. Les fonctions de la marque J.N KAPFERER; (2003) (p.28) Figure 1.2: Stratégies de marque (TAUBER) (p.30) Figure 1.3 Les différents types d'extensions (CEGARRA et MERUNKA) (p.32) Schéma 1.4 : Le concept de marque (TAUBER) (p.38) Schéma 2.1 : Etapes de la construction de notoriété d une marque (p.50) Tableau 2.2 : Représentation de la consommatrice ROXY (p.52) Tableau 2.3 : Catégorisation des produits de la collection Fall 09 (p.56) Tableau 2.4 : Valeur prévisionnelle de produits achetés et évolution de croissance (p.62) Diagramme 2.5 : Répartition des catégories de distributeurs Europe en 2009 (p.65) Tableau Préconisations 1 : Renforcer l image Quiksilver Women (p.76) Tableau Préconisations 2 : Renforcer la communication Quiksilver Women (p.83) Tableau 3.3 Préconisations 3 : Renforcer les réseaux de distribution Quiksilver Women (p. 89) Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : la ligne féminine Quiksilver

10 Introduction : de l émergence d une petite société à la puissance d une multinationale cotée en Bourse A la fin des années soixante, deux australiens, Alan Green et John Law avaient un rêve : vivre à Torquay et y surfer chaque jour, tout en gagnant leur vie. Ils créent en 1969 une société au nom de Quiksilver. Au départ, une idée simple : repenser entièrement la fonctionnalité et l esthétique des boardshorts de l époque. Ils conçoivent et testent immédiatement leurs modèles en les améliorant au fur et à mesure. Le principe de la nouveauté suscite rapidement la convoitise de nombreux surfeurs et c est ainsi que née Quiksilver : la marque qui fait le choix de l authentique et du fonctionnel pour les surfeurs. A la veille de ses 40 ans, la petite entreprise australienne est devenue une multinationale cotée en Bourse, possédant des marques symboles des sports de glisse. Leader sur son marché, Quiksilver dessine, confectionne et distribue des vêtements, des accessoires, chaussures et articles dérivés pour une clientèle à l esprit jeune. Les marques du groupe Quiksilver : une mainmise sur tous les marchés de la glisse qui en fait un leader mondial Tableau 0.1 : Classement des marques du Groupe Quiksilver Europe Marque Cible Produits Gamme junior et enfant Jeunes hommes passionnés (Quiksilver Youth et et pratiquants des sports de Quiksilver Boys) Quiksilver glisse Gamme femme (Quiksilver Surf / Snowboard / Ski / Women) Skate ROXY (1991) Jeunes femmes passionnées et pratiquantes des sports de Gamme junior et enfant (ROXY Girl et ROXY Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 11

11 DC Shoes (1993) glisse Surf / Snowboard / ski / Voile Cible mixte, pratiquante des sports de glisse urbains : skate / roller / BMX et de la glisse montagne à travers le snowboard Teenie Wahine) Gamme fashion (ROXY Heart) Chaussures de skate, lignes textiles, lignes et produits techniques destinés au snowboard Les marques Quiksilver, ROXY et DC Shoes représentent à elles trois 90% du chiffre d affaires consolidé. Le contexte économique instable a vu la séparation des marques Gotcha, Cleveland, Hawk clothing, Lib Technologies, Gnu, Raisins et dernièrement Rossignol du groupe Quiksilver. Les produits : une offre segmentée et diversifiée Aujourd hui comme il y a presque quarante,ans, l accent est mis sur la performance, l endurance et le style. La jeunesse est un état d esprit, une attitude, une culture, par conséquent le mode de vie Quiksilver s inspire de la vie de tous les jours. Les sportifs sponsorisés testent les produits techniques dans les conditions naturelles les plus exigeantes. En mer, en montagne, sur les rampes, les lieux de pratique sont des laboratoires de recherche et de développement incomparables pour la conception d équipements adaptés aux sports de glisse. Qualité, technicité et exigences du design sont les mots d ordre des chefs de produit et stylistes pour réaliser : - Textile (hiver / été, usage sportif / urbain) - Combinaisons néoprènes - Accessoires (lunettes, chapeaux, masques, maroquinerie, bagageries etc ) - Chaussures - Matériel Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 12

12 Les centres de conception sont basés à Huntington Beach (Californie), Torquay (Australie), Chigasaki (Japon), Saint Jean de Luz et Hossegor (France). Le pouvoir Quiksilver : son image Soutenir et aider les sportifs à progresser a toujours été une préoccupation majeure chez Quiksilver. Son histoire est marquée par des athlètes de renommée mondiale, et sont l essence même de sa stratégie marketing et de sa culture. Consciente que les athlètes sont les porteurs d image, les vecteurs de communication mais surtout la meilleure arme commerciale, l entreprise sait établir un lien particulier avec ses sportifs. Kelly Slater, Tony Hawk, Robby Naish, Travis Rice, Sofia Mullanovich, Torah Bright, sont des athlètes mondialement connus dans leur discipline et dont les résultats sportifs sont les meilleurs. En Europe, ce sont plus de 400 riders sponsorisés chaque année, dans toutes les disciplines confondues. Tableau 0.1 : Récapitulatif des meilleurs athlètes européens Jérémy Flores Aritz Aramburu Tim Boal Surf Miky Picon Lee Ann Curren Caroline Sarran Mathieu Crépel Snowboard Candide Thovex Ski Hampus Mosesson Nicolas Droz (DC Shoes) De plus, des anciens athlètes jouent un rôle stratégique au sein même de l entreprise européenne, comme la snowboardeuse Stine Brun Kjeldass (championne du monde), Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 13

13 responsable Marketing ROXY Snowboard, et Tomi Tominnen (ancien champion de skate et snowboard), aujourd hui team manager Snow / Skate. Les événements Quiksilver sont également placés au centre de la stratégie Marketing. De l organisation de compétitions mondiales à la distribution de produits lors de manifestations sportives locales, la démarche est de véhiculer une image saine, proche des consommateurs, leur offrant le meilleur. En Europe, le plus gros événement est l organisation du Quiksilver Pro France, à Hossegor. Etape mondiale du championnats de surf, cet événement réunit les 45 meilleurs surfeurs mondiaux, sur les plages landaises. C est l une des étapes les plus médiatiques ainsi que la plus coûteuse. A cette occasion, a lieu également la finale du circuit international des surfeurs de moins de 16 ans : The King of The Gromms. Crée en 2005, ce circuit permet de sacrer les meilleurs espoirs et de révéler les talents de demain. Chez les filles, le ROXY Jam,, accueille depuis 2004 les meilleures surfeuses mondiales, pour une étape alliant compétitivité, technique et grâce féminine. Au niveau du skate, c est le BowlRiders, étape mobile de circuit mondial de skate. D abord à Marseille, puis les deux dernières années en Suède, cette compétition rassemble en Europe l élite du skateboard international. Les événements snowboard sont marqués par une étape mondiale des championnats du monde de snowboard féminin, le ROXY Chicken Jam. Enfin, événement incontournable de paddleboard, la Quiksilver Eyewear Paddleboard Race récompense le rameur plus rapide à effectuer San Sebastian / Capbreton à la force des bras. Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 14

14 Quiksilver Europe en chiffres : une économie instable en période de crise mondiale En termes de chiffre d affaires, la société mondiale enregistrait en 2006 une somme s élevant à 1,747 milliards d euros et se plaçait ainsi leader mondial sur le marché de l outdoor. De plus, son entrée en Bourse en, marque une étape essentielle dans l économie des sports de glisse. Pour le territoire Européen, le chiffre d affaires pour l année 2006 s élève à 534 millions d euros, la France se plaçant au premier rang des plus gros clients. Cependant, la crise économique mondiale endommage à son tour le marché des sports de glisse. Le leader du marché fait également face à des difficultés sans précédent et annonce des pertes considérables pour le dernier semestre L acquisition de l entreprise française Rossignol en 2005 au sein du groupe mondial a été l achat le plus controversé de tout le marché de la glisse. Achetée en 2004 à plus de 300 millions d euros, la société de ski française a entraîné des pertes considérables pour le groupe. Une stratégie certainement peu évaluée et un contexte économique instable, ont eu raison du départ de Bernard Mariette, président de Quiksilver Monde, et de la revente de la société à moins de 30 millions d euros. Aujourd hui, le contexte économique du monde et du groupe laisse entrevoir un avenir morose. L industrie de la glisse est touchée, et les concurrents tels Rip Curl, O Neill et Oxbow, enregistrent des chiffres d affaires en baisse et suppriment des emplois. La politique interne du groupe est de communiquer au minimum les décisions prises en amont. En tant qu employée, personne ne sait ce qu il va se passer, et si certains emplois sont menacés, comme à l image des autres entreprises de la glisse. Cependant, les restrictions de budget étant de plus en plus fermes, tout laisse à penser que 2009 risque d être une année difficile pour l ensemble des employés. Les deux articles qui suivent résument la situation actuelle et l avis des experts économiques nous éclaire davantage sur le devenir de la société : Article 1 : L Express.fr, publié le 27 novembre 2008 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 15

15 Quiksilver : le geste de Fillon «Michèle Alliot-Marie est intervenue auprès de François Fillon afin qu'il vienne au secours de Quiksilver, le géant américain de la glisse, dont le siège européen est à Saint- Jean-de-Luz, au coeur de la circonscription de la ministre de l'intérieur. Effondrement de l'action, cotée à New York, chute des ventes, cession des skis Rossignol (achetés 300 millions d'euros et revendus 30 millions début novembre)... le groupe est très mal en point. Le Premier ministre, du coup, a fait pression sur BNP Paribas, provoquant une levée de boucliers de la part d'un grand nombre d'entreprises locales françaises de la glisse, elles aussi en difficulté.» Article 2 : Le Journal du Pays Basque, publié le 4 décembre 2008 Les difficultés du groupe Quiksilver ne menaceraient pas le siège luzien Sébastien Vaïsse «Face à la crise, l'industrie de la glisse reste prudente»... C'est en tout cas ce qui ressortait de l'article publié il y a quelques semaines par le journal (8/11) alors que le géant du surfwear Quiksilver, était en train de finaliser la vente du groupe Rossignol pour 30 millions d'euros... Une bien mauvaise opération pour la marque qui avait acheté Rossignol à 241 millions d'euros trois ans auparavant. «Nous avons dû adapter le prix à la situation économique» reconnaissait Sophie Rougerie, responsable de communication de Quiksilver qui précisait toutefois que si la crise avait un impact sur les ventes «en ce qui nous concerne, pas de manière catastrophique». Pourtant, selon le célèbre quotidien américain New York Times, «la conjoncture économique actuelle serait favorable à un rachat de Quiksilver par Nike ou un autre acheteur stratégique». Alors, le groupe Quiksilver, dont le siège européen est à Saint- Jean-de-Luz, serait-il en pleine traversée d'un désert financier aride? Une action en chute libre La question est légitime, surtout quand on sait qu'en septembre dernier, Quiksilver publiait des résultats nets d'opérations en baisse par rapport à 2007 (33,1 contre 35,7 millions de dollars). Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice avait reculé à l'époque de 0,25 dollar. Au total, Quiksilver enregistre une perte nette de 206 millions au titre de son deuxième trimestre , soit 1,59 dollar par action... une action qui n'a plus vraiment la cote à Wall Street (- 7 % en un an - boursorama) et qui fait vaciller le géant de l'industrie de la glisse. Bien évidemment, l'onde de choc traverse l'atlantique. L'intervention de MAM Des problèmes de liquidités ou plutôt de relations bancaires seraient donc à l'origine du déséquilibre financier de Quiksilver. À tel point, que selon le site de l'express (27/11), la Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 16

16 ministre de l'intérieur, Michèle Alliot Marie, serait intervenue auprès de François Fillon pour qu'il vienne au secours du groupe. Dans l'entourage de la Ministre, on explique que Quiksilver a fait appel à Michèle Alliot Marie, député de la circonscription de Saint-Jean-de-Luz pour qu'elle intervienne en tant qu'élue, auprès d'une de ces banques... ce qu'elle a fait personnellement et obtenu gain de cause! Joint hier par téléphone au siège de Saint-Jean-de-Luz, Quiksilver n'a pas souhaité communiquer sur le sujet. Toujours selon l'entourage de la ministre, l'intervention de Michèle Alliot Marie n'a pas été motivée par la crainte d'un plan de restructuration du siège luzien, qui emploie aujourd'hui 500 salariés, mais bien pour favoriser les relations bancaires de la marque. Situation paradoxale Pourtant malgré une action en chute libre, des problèmes de relations bancaires et des résultats en baisse, on affiche des «ventes en hausse pour 2008 et des prévisions également en hausse pour 2009» explique Sophie Rougerie. À titre d'information, en excluant Rossignol et les équipements de golf, le chiffre d'affaires de la zone Europe a augmenté de 23 % (deuxième trimestre ) et Quiksilver table sur une croissance de 10 % de son chiffre d'affaires. Alors, comment expliquer cette situation paradoxale? «Il y a une crise économique, tout le monde est touché, Quiksilver aussi... l'action chute mais Rossignol nous a coûté beaucoup d'argent et aujourd'hui le groupe a besoin de se refinancer» explique la responsable communication. Rossignol aurait donc lourdement plombé les finances de Quiksilver, tant et si bien que le groupe a fait appel au cabinet Morgan Stanley pour une orientation stratégique, non pas de rachat mais de refinancement... Nike ou un autre acheteur stratégique!» Organisation du service Marketing : identification des acteurs pour une collaboration réussie En termes d organisation, le siège européen Quiksilver rassemble plus de 400 salariés. Ceci signifie donc : - Une multitude de collaborateurs - Une identification obligatoire des personnes clés qui vont jouer un rôle dans la conduite de mes missions Ma position au sein de l entreprise se situe dans le département Marketing, qui compte au total une quarantaine de personnes employées uniquement pour la marque Quiksilver. Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 17

17 Ma mission s axant sur le développement de la ligne Quiksilver Women, mes interlocuteurs sont plus restreints au niveau du Marketing, puisque je suis dans un premier temps chargée de l assistance de la responsable Marketing, Marta Alfageme. Cependant, chaque étape, chaque niveau de travail requiert la collaboration de personnes clés, que ce soit pour de l opérationnel, du décisionnel et/ou de la création. Du Web, à l image, de la vidéo au merchandising, de la communication presse à l organisation des boutiques, mon travail quotidien est diversifié autant par les tâches, que par mes interlocuteurs. L organigramme ci-après illustre l organisation du service Marketing et identifie les postes clés. Il est à noter, que les personnes employées au Marketing ne sont pas mes seuls interlocuteurs. Je suis ainsi en contact permanent avec la responsable Produit, qui nous explique, choisi et décide les produits que nous allons devoir placer au centre de notre stratégie Marketing. L équipe commerciale, quant à elle, est notre force, celle sans qui nos produits n auraient pas de place en boutique. Cela implique donc, un management poussé et suivi pour ces personnes et une attention particulière, puisque porte-parole de nos clientes, donc de notre cible. Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 18

18 Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 19

19 Première partie : note méthodologique 1. Listing des missions correspondant à un volume d activité significatif Coordination / Assistance communication (45%) - Coordonner l équipe graphiste en charge de l élaboration des supports visuels de communication : catalogues des collections (linebook), catalogues pour les clientes (vibebook), visuels pour les éléments PLV (lightbox : luminaire contenant une affiche) - Etablir un brief et suivre la réalisation des diverses productions vidéos avec le prestataire en charge - Suivre les opérations spéciales réalisées par les coordinateurs marketing nationaux - Organiser les déplacements liés aux photoshoots, achats d accessoires, et sales conférences - Communiquer en permanence avec l équipe Web - Echanger avec l équipe marketing US pour harmoniser la communication globale Conception / Production marketing (40%) - Actualiser les plateformes Internet liées à la promotion de Quiksilver Women - Proposer des outils pour la stratégie de communication online - Répondre aux demandes des distributeurs Européens en termes de PLV (Promotion sur les Lieux de Vente) - Sélectionner les visuels et les produits marketing (forts) des photoshoots - Produire des messages et outils de communication pour des opérations spéciales Prospection / Sponsoring (15%) - Dialoguer avec les ambassadrices QSW 1 et leurs agents pour suivre leur actualité - Repérer de nouvelles ambassadrices QSW - Commander les collections pour les ambassadrices 1 QSW : Quiksilver Women Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 20

20 2. Classement des missions sous trois thèmes génériques Communication Marketing Sponsoring - Coordonner l équipe graphiste en charge de l élaboration des supports visuels de communication : catalogues des collections (linebook), catalogues pour les clientes (vibebook), visuels pour les éléments PLV (lightbox : luminaire contenant une affiche) - Etablir un brief et suivre la réalisation des diverses productions vidéos avec le prestataire en charge - Communiquer en permanence avec l équipe Web - Echanger avec l équipe marketing US pour harmoniser la communication globale - Actualiser les plateformes Internet liées à la promotion de Quiksilver Women - Proposer des outils pour la stratégie de communication online - Répondre aux demandes des distributeurs Européens en termes de PLV (Promotion sur les Lieux de Vente) - Suivre les opérations spéciales réalisées par les coordinateurs marketing nationaux - Organiser les déplacements liés aux photoshoots, achats d accessoires, et sales conférences - Produire des messages et outils de communication pour des opérations spéciales - Sélectionner les visuels et les produits marketing (forts) des photoshoots - Dialoguer avec les ambassadrices QSW et leur agents pour suivre leur actualité - Repérer de nouvelles ambassadrices QSW - Commander les collections pour les ambassadrices Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 21

21 3. Définitions correspondant à chaque thème générique domaine scientifique s y rattachant. Communication, science de l information et de la communication Action, fait de communiquer, d'établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu'un, l'ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion d'un message auprès d'une audience plus ou moins vaste et hétérogène et l'action pour quelqu'un, une entreprise d'informer et de promouvoir son activité auprès du public, d'entretenir son image, par tout procédé médiatique. (www.wikipedia.com) Philippe Breton : Ce qui compte, ce sont les relations qu'entretiennent les phénomènes entre eux, plutôt que ce qu'il "contiendraient"" Muchielli, «on ne peut pas ne pas communiquer». Que l'on se taise ou que l'on parle, tout est communication. Nos gestes, notre posture, nos mimiques, notre façon d'être, notre façon de dire, notre façon de ne pas dire, toutes ces choses «parlent» à notre récepteur. La communication est aussi une forme de manipulation. En effet, nous communiquons souvent pour manipuler, modifier l'environnement ou le comportement d'autrui. Le modèle de Claude Shannon et Weaver désigne un modèle linéaire simple de la communication : la transmission d'un message. Le modèle de Laswell développe la communication de masse. Pour lui, il s'agit de la décrire à travers les questions : «: Qui, dit quoi, par quel canal, à qui et avec quel effet?». Georges Gerbner modélise la communication comme un champ qu'on peut appliquer aux différentes formes de communication en fonction du contexte. Il convient à un acte de communication interpersonnelle entre deux personnes mais aussi au processus plus complexe de la communication de masse. Comment réaliser une extension de marque et quels en sont les enjeux : La ligne féminine Quiksilver 22

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Ce que vous allez apprendre Définir le marketing et comprendre son rôle Comprendre les différentes évolutions du marketing Comprendre les nouveaux enjeux

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client (GRC) correspond à l'expression anglaise Customer Relationship Management (CRM). «La GRC est l'ensemble des outils et techniques

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Projet Marketing. KanaBeach

Projet Marketing. KanaBeach Projet Marketing Etudiants : Pourtau Stéphane Layous Nicolas KanaBeach Kanabeach est une société bretonne spécialisée dans la commercialisation de produits surfwear. Elle s est concentrée sur la vente

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Petit guide pour choisir une solution CRM

Petit guide pour choisir une solution CRM Petit guide pour choisir une solution CRM Trouvez la solution qui vous convient» Nos clients sont plus performants. www.update.com Avant-propos Le CRM est en passe de devenir le principal logiciel de l

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE Carine PETIT Sophie GALILE 12/01/2005 0 LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE L organisation, système humain ouvert, fonctionne dans des environnements souvent instables,

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Préambule Sommaire Préambule L entreprise : système complexe en mouvement permanent Mickael Porter Harvard Business School - L avantage

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

Le transfert de technologie

Le transfert de technologie Le transfert de technologie Walter DALLE VEDOVE Walter DALLE VEDOVE 1 Notre but est de vous familiariser avec le transfert de technologie et la négociation de contrats de transfert technologique Croissance

Plus en détail

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014 La commandite Comment créer des conditions gagnantes 30 avril 2014 Qu est-ce que la commandite? Qu est-ce que la commandite? Une relation de partenariat dans laquelle le commanditaire investit pour accéder

Plus en détail

DISTRIBUTION AGRICOLE & ESPACE VERT... VOS COMPÉTENCES......NOTRE SAVOIR FAIRE

DISTRIBUTION AGRICOLE & ESPACE VERT... VOS COMPÉTENCES......NOTRE SAVOIR FAIRE DISTRIBUTION AGRICOLE & ESPACE VERT... VOS COMPÉTENCES......NOTRE SAVOIR FAIRE PRÉSENTATION GROUPE AMARANTE NOTRE STRATÉGIE, NOTRE VISION - Rejoindre le GROUPE Amarante, c est se faire confiance, croire

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Sept-13 DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Audit commercial Développement de réseau SERVICES Développement commercial Formation vente/négociation Formation management opérationnel Formation communication

Plus en détail

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE La stratégie est une anticipation lucide, la tactique est une réactivité habile. 1 La Stratégie Est la détermination des buts et objectifs à long terme d'une entreprise et le choix

Plus en détail

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C)

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition et catégories 3 : Critère de définition 1 : la nature des produits 4 : Critère de définition

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

Jour 1. Origines et évolution du marketing

Jour 1. Origines et évolution du marketing Jour 1 Origines et évolution du marketing Origines et évolution du marketing Jour 1 Cette journée est consacrée à la présentation de la discipline au travers de trois sous-thèmes : l histoire du marketing,

Plus en détail

L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises

L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises Palais du Luxembourg Jeudi 4 avril 2013 Jacques Hérard Groupe Cegos La formation des actionnaires salariés

Plus en détail

Coaching et Team Building

Coaching et Team Building recherché par les entreprises Ils représentent deux leviers ENTREPRISE Coaching et Team Building des outils de management au service de la personne, des entreprises et des organisations Serge LANTEAUME

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Management des organisations Spécialité Management opérationnel des entreprises Autorité

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Luxe et Internet: Danger ou opportunité. Gérer la cohérence des marques de luxe sur Internet PAROLES D EXPERT. devrait peser 4,7 % du

Luxe et Internet: Danger ou opportunité. Gérer la cohérence des marques de luxe sur Internet PAROLES D EXPERT. devrait peser 4,7 % du PAROLES D EXPERT Luxe et Internet: N 2 0 1 2-1 3 PHOTO Danger ou opportunité Depuis des années, devrait peser 4,7 % du Les évolutions liées à Inter- Nathalie Veg-Sala les marques de luxe sont présentes

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE Avant de réaliser un diagnostic, il y a une étape préalable à effectuer : une segmentation stratégique. 1) La segmentation stratégique A. Intérêt et définition de

Plus en détail

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Zoom sur le contexte des ressources humaines Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Au travers de leur management stratégique, les entreprises voient les ressources humaines comme le moyen

Plus en détail

Communication et management des médias

Communication et management des médias Communication et management des médias CENTRE DE COMPETENCES : Compétition et Compétitivité DISCIPLINE : Communication Marketing Stratégie DUREE (en heures) : 30 H CREDITS ECTS : 5 EFFECTIF : 12-15 10

Plus en détail

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009 Résultats de l enquête Sport & Entreprise mars 2009 I. LE CONTEXTE DE L ENQUETE : LES RELATIONS SPORT / ENTREPRISE Une brève histoire des liens sport / entreprise La domination du modèle industriel paternaliste

Plus en détail

«Les Relations Publiques»

«Les Relations Publiques» 46 ème session de formation Club de presse Ooredoo «Les Relations Publiques» 27 mars 2014 Présentée par M hamed BITOURI Docteur en psychologie Expert international 1 Les relations publiques (une fonction

Plus en détail

Le management participatif

Le management participatif I - Le SECRET du SUCCÈS. À la recherche de l'excellence. Le management participatif Rappel des études sur les facteurs de succès des organisations et de leurs pilotes. «Prix de l'excellence» : attributs

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation ) pour l entreprise

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé Management Opérationnel Programme de Management Spécialisé ESSEC Business School Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE La saturation des marchés, l intensité concurrentielle et l évolution du comportement du consommateur devenu

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Management partie 2 : Marketing

Management partie 2 : Marketing Management partie 2 : Marketing Marketing 1. L'approche marketing S'est le contexte économique qui a induit la fonction marketing. Elle est née des contraintes que rencontre l'entreprise sur son marché,

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation Niveau Code Module Intitulé Unité d Enseignement Objectifs B B AF 2 Agro-fourniture Agro-ressources Acquérir une connaissance approfondie du marché des céréales alimentaires et non alimentaires dans un

Plus en détail

Paris, 22 & 23 janvier 2015

Paris, 22 & 23 janvier 2015 Formation «Marketing et merchandising d'une boutique de site culturel et touristique» Paris, 22 & 23 janvier 2015 Présentation générale de la formation Valoriser une boutique de site culturel ou touristique

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

OUVERTURE DU CONCOURS 2014

OUVERTURE DU CONCOURS 2014 OUVERTURE DU CONCOURS COMMUNIQUÉ DE PRESSE www.andam.fr Présidée par Pierre Bergé, l ANDAM s attache à fédérer FONDÉE EN 1989 PAR NATHALIE DUFOUR et coordonner tous les acteurs du monde de la mode, tant

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

BÂTIR UNE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION

BÂTIR UNE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION Introduction L a question de la rémunération se situe, par nature, au fondement même des pratiques de gestion du personnel. Aussi peu développée soit-elle, toute gestion des ressources humaines s organise

Plus en détail

L Edition Pilotée XL

L Edition Pilotée XL L Edition Pilotée XL Piloter son activité, une nécessité Processus décisionnel: «Exploiter les données de l entreprise dans le but de faciliter la prise de décision» Etre informé en permanence sur l état

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Performances de Sage ERP X3 étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Edito En tant qu acteur majeur du marché du conseil, nous nous devons de tenir informés nos

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 1. Présentation de la filière Économie et Entreprise La filière «Economie et entreprises» de quatrième année de SciencesPo Strasbourg donne aux étudiants, dans

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail

Guide pratique. Pour une recherche efficace de sponsors

Guide pratique. Pour une recherche efficace de sponsors Guide pratique Pour une recherche efficace de sponsors Guide Pratique Association Interfédérale du Sport Francophone asbl Quai de Rome 53 4000 LIEGE Tél.: 04/344 46 06 Fax: 04/344 46 01 E-mail: info@aisf.be

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

Big Data et Marketing : les competences attendues

Big Data et Marketing : les competences attendues Big Data et Marketing : les competences attendues Laurence Fiévet Responsable Marketing Corporate Oney Banque Accord LA DYNAMIQUE DU MARKETING Selon la définition de Kotler et Dubois, «Le marketing est

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

LES RELATIONS PUBLIQUES

LES RELATIONS PUBLIQUES Andrea Catellani, Caroline Sauvajol-Rialland LES RELATIONS PUBLIQUES Préfaces Jean-Luc Letouzé Thierry Libaert DES MÊMES AUTEURS Caroline Sauvajol-Rialland, Infobésité, Vuibert, 2013. Caroline Sauvajol-Rialland,

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

MLD Pour résumer en une page...

MLD Pour résumer en une page... MLD Pour résumer en une page... MLD est une entreprise spécialisée depuis 2002 dans la gestion des campagnes de liens sponsorisés, en France, à l'international et dans la plupart des langues. Le résultat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Philippe RIVERON p.riveron@learning-crm.com 01 53 56 75 31 / 06 19 52 03 46 DOSSIER DE PRESSE Sommaire LEARNING CRM 3 1.1 Présentation

Plus en détail

Toujours plus près des clients

Toujours plus près des clients Toujours plus près des clients Conférence présentée à la journée d information sur les cultures ornementales en serre au Sheraton Laval. (10 décembre 2008) par Jean-Claude Dufour, Ph.D Pourquoi? On pense

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Les secrets d'un bon business plan

Les secrets d'un bon business plan Les secrets d'un bon business plan Elie Curetti McKinsey & Company octobre 00 TABLE DES MATIÈRES. Positionnement dans la chaîne de valeur. Illustration d un business plan PRODUIT ET PROPOSITION DE VALEUR

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS ACADÉMIES COUV ÉVÉNEMENTS REPRÉSENTATION CONSULTING CONFÉRENCE DE PRESSE I LUNDI 31 MAI 2010 I PARIS I SLIDE I 2 ACADÉMIES REPRÉSENTATION ÉVÉNEMENTS CONSULTING

Plus en détail

Réflexion stratégique

Réflexion stratégique Réflexion stratégique Principes généraux... 2 Diagnostic des domaines d'activité... 3 La segmentation... 3 Matrice des activités... 5 Diagnostic des ressources... 8 Fondamentaux... 8 Votre diagnostic de

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail