Newsletter Juillet 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Newsletter Juillet 2013"

Transcription

1 Newsletter Juillet 2013

2 Gilbert Probst Managing Director and Dean Leadership office and Academic Affairs Le programme Global Leadership Fellows: une formation complète et pointue Le programme Global Leadership Fellows (GLFP) est un programme de développement du leadership unique en son genre. Mis en œuvre par le World Economic Forum, il est destiné à un groupe restreint de collaborateurs du Forum, appelé les Global Leadership Fellows. Le programme s efforce d identifier les leaders de la génération montante, non seulement pour assurer la relève au sein du Forum, mais également pour identifier des individus qui pourront avoir un impact sur l avenir de notre société au sens large. Le programme s étend sur trois ans ; il offre à la fois un poste au World Economic Forum et une formation intensive de plusieurs semaines par an incluant coaching et mentorat individuels ainsi que l enseignement de connaissances approfondies du monde des affaires, de la société civile et de gouvernance. Il intègre des cours académiques donnés par nos partenaires, des universités prestigieuses de plusieurs pays. Des modules d étude sont régulièrement proposés à Genève, au China Europe International Business School (CEIBS), à l Université de Columbia, à l INSEAD, à la London Business School, ainsi qu à la Wharton School ou encore dans le cadre des différentes réunions régionales du Forum. L objectif du programme est de former d excellents généralistes: des professionnels accomplis qui peuvent aisément intervenir n importe où dans le monde, dans un environnement complexe. Le GLFP est au centre des aspirations stratégiques du Forum qui vise à encourager un leadership visionnaire, à promouvoir une plus grande prise de responsabilité vis-à-vis des différentes communautés du Forum et de toutes ses parties prenantes ; à toujours se situer en avant d une réflexion conventionnelle, à défendre une intégrité morale et intellectuelle et à promouvoir l engagement constant du Forum à défendre l intérêt général. Les grands défis de notre monde ne sauront être relevés par les seuls gouvernements, l économie ou la société civile. Nous avons besoin de plateformes pour un effort collaboratif afin de promouvoir le développement économique et le progrès social ; il nous faut donc des leaders motivés qui peuvent apporter des réponses systémiques et collaboratives et proposer des décisions suivies d actions inspirées des compétences humaines dans une société de citoyens engagés. Les participants du programme ont été sélectionnés sur la base de leurs compétences particulières dans un domaine donné, ils sont titulaires d un master ou d un doctorat souvent décerné par les meilleures universités et ont prouvé leurs compétences dans des projets relevant de la prestation de services, de la gestion de personnes ou de la résolution de problèmes. Ils ont une expérience professionnelle de six ans, dans le secteur public aussi bien que privé ; souvent ils sont entrepreneurs et ont développé leur propre entreprise ou ont lancé des initiatives dans le domaine social. En adéquation avec la mission du World Economic Forum, qui s engage à œuvrer en faveur de l amélioration de notre monde, le GLFP applique dans son programme de leadership une démarche basée sur des parties prenantes multiples pour s attaquer aux différents problèmes. Le programme est unique dans la mesure où il offre un accès direct à des leaders aux niveaux gouvernemental, économique, académique ou de la société civile; il propose un cadre intense et très diversifié, à la fois axé sur la pratique et l analyse. L objectif visé par le programme est de non seulement encourager ses participants à développer un seul domaine de savoirfaire particulier, mais de leur offrir de nombreuses stimulations par le biais de domaines très variés afin d encourager une compréhension systémique du monde moderne et de ses problèmes. Pourquoi le GLFP est-il le meilleur programme de formation pour les futurs leaders? Tout d abord, lorsqu on travaille pour le Forum, on dispose déjà d une enceinte unique favorisant le développement personnel. Les postes occupés au Forum par les participants leur permettent de développer des compétences spécifiques, de bénéficier d une visibilité et de connexions uniques dans un domaine donné. Les participants doivent gérer des réseaux à forte pression, par exemple entre gouvernements, la société civile, l économie ou les milieux universitaires ; on attend de leur part qu ils disposent d une bonne connaissance des points critiques dans tous ces domaines. Une interaction constante avec les parties prenantes leur permet de peaufiner leurs connaissances et de profiter du contact unique avec des décideurs politiques, des théoriciens ou des chefs d Etat. Ces interactions se déroulent dans le cadre des réunions périodiques du Forum, mais également lors de rencontres plus 2 Newsletter Juillet 2013

3 informelles en cercle restreint. En parallèle, leur travail leur donne l occasion de participer au changement pendant cette période de formation. Ils étudient des questions liées à la corruption, l égalité des sexes, l énergie et l environnement, les risques mondiaux, etc. Plus de 150 rapports ont été publiés par le Forum sur ces sujets en On peut comparer le GLFP à un cheminement : un parcours qui affecte à la fois le voyageur et l environnement traversé. C est là une métaphore utile pour ce programme sur trois ans qui vise à encourager les compétences pratiques, l acquisition de connaissances, l inspiration pour poursuivre un développement à long terme, tant individuel que collectif, ainsi que le renforcement des liens dans une collectivité et d une culture partagée. Le programme engendre trois types de leaders: 1. les leaders politiques et stratégiques, 2. les leaders organisationnels et 3. les leaders d opinion. Une fois le programme GLFP accompli, ses participants ont obtenu des postes à responsabilités au sein du Forum; d autres se sont lancés dans la politique et travaillent soit pour un gouvernement soit pour un think-tank; d autres encore travaillent en entreprise, par exemple l industrie chimique, minière ou pharmaceutique; certains sont devenus consultants dans le domaine stratégique, politique ou financier; souvent ils ont créé leur propre entreprise (ou l ont réintégrée) ou travaillent pour une ONG. Newsletter Juillet

4 GLF profile Lakshmi Sundaram Global Coordinator, Girls not Brides Programme Global Leadership Fellows: une préparation hors du commun à mon rôle aujourd hui Des millions d enfants meurent encore de nos jours de maladies que nous savons prévenir. Et même s ils survivent, des millions d entre eux n atteindront jamais leur plein potentiel en raison d un manque d éducation, d absence d opportunités économiques, d un conflit armé dans la région où ils habitent ou encore parce qu on les marie avant même qu ils n atteignent l âge adulte. En tant que professionnelle intervenant dans le développement international, je rencontre quotidiennement ce genre de statistiques. Par le hasard de ma naissance, j ai évité de figurer parmi ces statistiques. Je suis citoyenne suisse, je suis née et j ai grandi au milieu d une famille chaleureuse à Genève, dans un environnement pluriculturel à l écart de tout conflit ; devant moi s ouvrait une vaste gamme d opportunités. Je suis arrivée au World Economic Forum après une carrière axée sur différents aspects de santé publique et un intérêt particulier pour la façon dont les différents secteurs de la société y compris les gouvernements, la société civile et le secteur privé peuvent collaborer pour élaborer des solutions à des problèmes à première vue inextricables. Au Forum, je me suis concentrée d abord sur son initiative en faveur de la santé mondiale, organisant certains programmes de partenariat dans ce domaine. Bien que j avais le sentiment d avoir une excellente formation universitaire (je détiens une licence en biochimie de l Université de Cambridge et deux masters de l Université de Columbia, l un en affaires Internationales et l autre en santé publique), j avoue qu au début, je ne savais pas très bien ce qu il fallait attendre du programme Global Leadership Fellows (GLF). Au fil du temps, j ai réalisé que ce programme me permettait de prendre de temps à autre un peu de distance de ma vie professionnelle chargée et d explorer d autres idées et d autres concepts. L un des atouts du programme est de m avoir permis de tester différentes démarches de leadership et outils, tout cela dans un contexte sûr et au sein d un réseau de pairs incroyablement étoffé. Etre en mesure de faire un tel apprentissage dans un environnement qui permet d observer de près les véritables leaders en action m a permis de comprendre que le leadership pouvait prendre de nombreuses formes et m a forcé à jeter un regard critique sur mon propre style de leadership. Je dirige aujourd hui le secrétariat du programme Girls Not Brides (Des filles, pas des épouses). C est un partenariat regroupant plus de 250 organisations dans plus de 40 pays qui luttent pour mettre un terme au mariage des enfants, une tradition qui de nos jours a encore des effets dévastateurs sur la vie de nombreuses fillettes. Le partenariat a été créé par l association The Elders (Les anciens), constitué de petits groupes issus des collectivités de base autant que de grandes ONG internationales. Ses activités s étendent à de nombreux secteurs, y compris les droits humains, la santé, l éducation et l émancipation économique. Grâce à ce poste, j ai le privilège de pouvoir attirer l attention sur le travail accompli par des individus très doués et qui sont une inspiration pour autrui, qui dévouent leur vie à lutter contre le mariage des enfants. J applique fréquemment les enseignements tirés du programme GLF, non seulement pour m assurer que ce problème souvent camouflé soit traité dans les débats internationaux qui se déroulent au plus haut niveau, mais surtout dans la coordination des nombreux groupes qui constituent ce mouvement au plan mondial et pour qu ils s expriment d une même voix lorsque les besoins des jeunes filles sont discutés. 4 Newsletter Juillet 2013

5 GLF profile Stephan Mergenthaler Associate Director, Strategic Foresight Programme Global Leadership Fellows : un engagement unique pour le développement personnel et professionnel des employés Rares sont les organisations qui investissent sérieusement et de façon continue dans le développement et la formation de leur personnel, surtout lorsqu il s agit de développer des compétences qui ne sont pas directement liées à une fonction technique spécifique. Les organisations internationales ne font pas exception à ce principe, malgré leurs besoins en compétences spécifiques pour gérer un environnement de plus en plus complexe où de nombreux intérêts et défis s affrontent. Avant de rejoindre le World Economic Forum, j ai travaillé comme analyste politique auprès du Global Public Policy Institute (GPPi) à Berlin. Avec deux collègues, j ai rédigé un livre sur la capacité des organisations internationales à apprendre de leurs expériences passées. Nous avons étudié la situation des Nations-Unies (ONU) sur plusieurs années, en nous attachant particulièrement aux enseignements tirés de l assistance fournie à des pays émergeant de guerres civiles pour mettre en place de nouvelles stratégies, afin de devenir de plus en plus efficace dans l accomplissement de sa mission de base : sauvegarder la paix et soutenir le développement durable de pays en période d après-guerre. Parmi le nombre de facteurs influençant ce type d apprentissage organisationnel, un facteur récurrent est apparu : le développement et la formation du personnel. A cet égard, le programme Global Leadership Fellows (GLF) du World Economic Forum se profile comme un engagement unique de la part d une organisation internationale en faveur du développement personnel et professionnel de ses employés. Bien que les opérations de maintien de la paix de l ONU représentent une situation très spécifique, développer un effectif de professionnels est un facteur clé pour toute organisation. Or cela constitue fréquemment un obstacle empêchant les organisations sans but lucratif à avoir un impact durable.. Le programme GLF offre un tel investissement à long terme en faveur du développement d un cadre de professionnels ayant à la fois une orientation internationale et une ouverture au monde qui les rend capables de contribuer à la mission du World Economic Forum. A ceux venant du monde des affaires, le programme permet de se familiariser avec des situations politiques complexes (p. ex. à travers les modules proposés par l Earth Institute de l Université de Columbia) ; à ceux venant du secteur public ou de la société civile, le programme offre une immersion dans les techniques de management telles qu elles sont développées par les grandes écoles de commerce internationales (p.ex. Wharton School de l Université de Pennsylvanie ou l INSEAD) ; mais à tous les participants, d où qu ils proviennent, le programme offre l occasion d un développement personnel en encourageant une meilleure connaissance de soi et une plus grande sensibilité aux dynamiques organisationnelles (par le biais du coaching par des pairs, l apprentissage par l action ainsi que les mécanismes d examen en continu et de feedback). Tous ces éléments font que ce programme constitue un enrichissement unique sur le niveau personnel et professionnel. Comme mon expérience passée se situait surtout dans le secteur public et associatif, découvrir les pratiques de management fut pour moi très bénéfique. Cela m a permis de développer à la fois mes compétences et de prendre davantage conscience des dynamiques organisationnelles, ce qui est déterminant lorsqu on veut atteindre des résultats dans n importe quel contexte, mais tout particulièrement dans le monde des organisations sans but lucratif. Cet apprentissage est également utile dans ma fonction actuelle de directeur adjoint du «Strategic Foresight» team du Forum. A ce titre je dois collaborer avec des partenaires représentant des gouvernements ou des entreprises du monde entier afin de mettre en œuvre des dialogues stratégiques portant sur des réformes politiques et économiques complexes. Bien qu ayant toujours exprimé un fort intérêt pour le comportement des organisations (c est également le sujet traité dans ma recherche de doctorat qui portait sur l élaboration des décisions politiques au sein de l Union Européenne), les modules basés sur la connaissance empirique et le coaching par des pairs du programme GLF ont donné vie à ces perspectives académiques du comportement des organisations. Bien que ces dynamiques puissent constituer un obstacle à l obtention de résultats au sein des organisations, le programme a montré que ce qui faisait la différence en fin de compte était la capacité de comprendre ces dynamiques, de les gérer et de les canaliser de façon efficace tout en maximisant les contributions de chaque personne composant le tissu d une organisation. Newsletter Newsletter November Juillet

6 GLF profile Minyia Chatterji Senior Community Manager, Young Global Leaders Le programme Global Leadership Fellows : une opportunité unique J ai dû m enfuir de chez moi pour terminer ma scolarité. Bien que je n ai jamais été première de classe, j ai toujours su que l éducation était la clé qui ouvrait toutes les portes. Dix ans plus tard, et après avoir obtenu mon doctorat, c est encore l éducation qui m a permis de sortir de ma zone de confort, tant personnelle que professionnelle, et d identifier et ensuite réaliser tout ce que je voulais vraiment entreprendre. La vie est trop courte et beaucoup trop précieuse pour la passer figée dans un rôle attribué une fois pour toutes. J ai passé les premières 21 années de ma vie dans une demi-douzaine de villes différentes en Inde, puis je me suis installée en France pour poursuivre mes études universitaires à Sciences Po à Paris. A côté de mes études, j ai travaillé plusieurs années avec l équipe de Jacques Chirac, alors Président français. J ai d abord été stagiaire puis Conseillère pour les relations avec l Inde et l Afrique ; j étais aussi chargée de préparer les discours du Président. C était stimulant et j ai souvent oublié de dormir! La seule personne qui ne trouvait pas cela amusant était mon directeur de thèse à l université de Columbia à New York qui m a rappelée aux Etats-Unis pour que je termine ma thèse et surtout dans l espoir de me ramener dans le giron académique. Son plan a échoué je suis rentrée en Europe au bout d une année. J ai d abord travaillé pour Goldman Sachs à Londres, puis suis retournée à Paris l année suivante pour gérer un hedge fund. Bien qu ayant grandi en Inde, un pays avec d énormes disparités socioéconomiques, je n ai jamais vu autant de différences en termes de revenu, de genre et de statut que dans le secteur financier. J ai commencé à faire du bénévolat pour un organisme sans but lucratif (OSBL) en essayant de contribuer comme je le pouvais à l amélioration de la vie des femmes dans ce secteur ainsi que chez moi en Inde. Ensuite j ai créé ma propre organisation pour défendre cette cause. On dit que l on essaie en général d offrir à autrui ce qui nous manquait dans l enfance. Cette année-là j avais 29 ans j ai terminé mon doctorat et j ai quitté le secteur financier. J ai déménagé de Paris à Bruxelles, puis à Berlin, au Caire et finalement à Pékin. J ai aussi recommencé à écrire, surtout des articles d opinion pour de grands journaux ainsi qu un roman (qui reste cependant dans mes tiroirs en attendant de trouver le courage de le montrer à un éditeur). C est à ce moment-là que s est présentée l opportunité de rejoindre le programme Global Leadership Fellows et l équipe des Young Global Leaders pour m occuper du Proche-Orient, de l Afrique du Nord et de certaines régions de l Asie du Sud au Forum. Il était évident que j aspirais à contribuer de manière plus large à la réflexion et au changement. Comment avoir un impact positif sur la société? Comment aborder et résoudre les questions importantes? Mon expérience acquise dans les mondes politique et bancaire me permettait bien sûr d influencer la façon de voir de quelques personnes et de changer quelques vies par le biais de mon organisation sans but lucratif ou par mes écrits. Mais je me suis vite rendu compte que cela n était pas suffisant pour atteindre mon objectif. J ai alors compris qu il était nécessaire d atteindre un effet d échelle pour déclencher un changement social durable. Le programme Global Leadership Fellows et mon rôle au World Economic Forum m offrent une occasion unique d élargir ma perspective sur le monde et d apprendre à forger des partenariats entre de multiples parties prenantes afin d apporter une vraie contribution à l amélioration de la société. Le programme me permet de voir les leaders à l œuvre ; je peux observer de près leur façon de penser et d agir et ensuite appliquer ces observations dans ma propre fonction au Forum ainsi que dans mon organisme sans but lucratif, ou dans les articles que je continue d écrire. Pour moi, un des plus grands impacts du programme Global Leadership Fellows se trouve dans les relations formidables que j ai pu tisser avec certains de mes collègues dans le groupe. J y ai trouvé des amitiés précieuses et des enseignements (parfois difficiles) en termes de connaissance de soi et de développement personnel. Le programme est unique parce qu il permet de réunir un groupe de pairs extraordinaire et offre un cursus académique sans pareil couplé avec la possibilité d acquérir une expérience pratique. Faire partie de ce programme m encourage sans cesse à promouvoir le changement. Questionner le statu me servira aussi dans le futur. Dans quelques années j aimerais retourner vivre en Inde pour occuper un rôle politique dans le domaine social ; probablement une activité qui permettra aux jeunes filles des campagnes de ne plus avoir à s enfuir de chez elles pour bénéficier du droit fondamental qu est l éducation. 6 Newsletter Juillet 2013

7 Newsletter Juillet

8 Global Leadership Fellows Environment Interagir Se modeler et modeler les autres Apprendre Pensée conceptuelle Discussions face à face Leaders académiques, du secteur public/privé et de la société civile Parcours d apprentissage régional Taskforces Feedback Mentoring Coaching Orientation de Carrière Dévpt de réseaux Pensée systémique Faire les liens Auto-connaissance Agilité & Résilience Anticipation stratégique Intelligence sociale & émotionnelle De l EGOsystème à l ECOsystème Comprendre Collectivités avec de multiples parties prenantes Environnement multidisciplinaire Interdépendances mondiales Conscience des tendances universelles et des questions émergentes Affronter complexité Agir Gérer les relations Développer les contenus Elaborer les programmes Stimuler le dialogue Servir de catalyseur d initiatives Global Leadership Fellows Programme DIPLOME 3e ANNEE 2e ANNEE Associate Director Positions de 1ère Iigne: Senior Manager dans industrie/ région/ projet/ initiative/ programme Modules de formation exécutive Management de soi et d autres, Conception de systèmes & prise de décision, Pouvoir et Influence, Occuper la scène, Négociation, Le point sur la Chine, Gestion de parties prenantes mondiales et régionales, Impact social, Du risque mondial à la solutions locale Evaluations Test de Hogan et intelligence émotionnelle, Evaluation des performances 360, Egon Zehnder Benchmarking, auto-évaluation Mentoring mutuel Mentoring par des leaders externes et internes Taskforce consulting project 1 Coaching par des pairs 1 Feedback du Doyen 1 Programme delivered by: 8 Newsletter Juillet 2013 Taskforce consulting project 2 Coaching par des pairs 2 Feedback du Doyen 2 Coaching individuel Evaluation du Doyen Programme des Diplômés: Engagement des diplômés par le Forum et externes. 1ère ANNEE

9

10 Programme Global Leadership Fellows : préparer les leaders de demain Quel type de leader faut-il pour faire avancer le monde à une époque de turbulences, d interdépendances et complexités croissantes? Le programme Global Leadership Fellows est la réponse proposée par le World Economic Forum. Il s agit d un parcours exceptionnel sur trois ans qui vise à former la prochaine génération de leaders et qui s adresse à des professionnels présentant un potentiel hors du commun. Le caractère exceptionnel de ce programme réside dans son approche multidimensionnelle du leadership. Tout d abord, les participants sont préparés à devenir des leaders d opinions universels. Ils développent des compétences en pensée systémique et sont confrontés à des problèmes d importance mondiale de par leur travail quotidien au Forum et leur fréquentation des cours dispensés par des universités prestigieuses (Wharton, Columbia University, London Business School, INSEAD et China Europe International Business School). Ensuite, ils apprennent le leadership au sein d un équipe ou d une organisation, soutenus par une formation de hautniveau et des exercices non-traditionnels sur la manière d influencer autrui, de gérer des conflits ou de former des partenariats ou communautés. Finalement, par le biais de coaching, mentorat et de développement personnel, le programme engendre des transformations profondes chez les participants et permet ainsi à un leadership authentique d émerger. Pour plus d information sur le programme : 10 Newsletter Juillet 2013

11 Où travaillent les participants ayant bénéficié du programme? Dans les grandes entreprises: Emilio Lozoya Austin est PDG chez Pemex - Petroleos Mexicanos au Mexique; Max von Bismarck est associé et PDG pour l Europe chez Skybridge Capital en Suisse, un établissement d investissements alternatifs gérant US$ 7.9 milliards d actifs; Maryam Hassimi est directeur de projet de l Unité «politique mondiale en matière de santé» chez Sanofi en France, attachée au Bureau du PDG; Jan Klawitter est responsable des relations gouvernementales chez Anglo American en Grande-Bretagne; Arun Eapen est directeur principal, chargé des infrastructures nécessaires au développement des partenariats publics-privés au plan mondial chez SNC-Lavalin Capital au Canada; Marc Boxser est vice-président des affaires stratégiques et des partenariats chez GEMS Education aux USA; Simon Mulcahy est vice-président chargé de la stratégie d entreprise chez Salesforce.com aux USA. Dans le secteur public: Jaeyoung (Eliot) Lee est devenu membre du parlement en République de Corée; Miguel Perez est Attaché de l Ambassade Suisse en Pologne; Shruti Mehrotra est conseiller spécial auprès du Cabinet du Président de la Guinée, aidant le gouvernement à opérer des réformes positives; Randall Krantz est conseiller stratégique chez Druck Holding & Investments. Il assiste actuellement le PDG du bureau des investissements du gouvernement du Bhoutan sur les questions de compétitivité à long terme; Julio Estrada dirige l Agence Gouvernementale pour les Partenariats Publics-Privés dans le domaine des infrastructures au Guatémala. Dans la société civile: Francesca Martonffy dirige le programme des «Global Changemakers» du British Council en Suisse, un réseau mondial de jeunes entrepreneurs sociaux et de militants communautaires de 121 pays; Parag Gupta est devenu un entrepreneur social novateur en Inde et le Fondateur de Waste Capital Partners and WasteVentures; Francois Bonnici dirige le Bertha Centre for Social Innovation & Entrepreneurship, qui a pour objectif de stimuler l économie sociale en Afrique. Au World Economic Forum: Sushant Palakurthi Rao est directeur principal, responsable pour l Asie, chargé du développement des relations avec l industrie, les gouvernements et les institutions. Il dirige le développement de programmes et l engagement des participants dans les régions asiatiques; Katherine Milligan est directeur auprès de la Fondation Schwab pour l entrepreneuriat social; Helena Leurent est directeur principal, en charge des membres du World Economic Forum; Melanie Rogers est directeur principal en charge des affaires stratégiques et conseiller stratégique auprès du Président; Diana El-Azar est directeur, responsable de l industrie des médias et des secteurs de l information et du divertissement; Miroslav Dusek est directeur, responsable du Proche-Orient et de l Afrique du Nord, chargé de la stratégie et des événements du Forum dans la région. Newsletter Juillet

12 The World Economic Forum is an independent international organization committed to improving the state of the world by engaging business, political, academic and other leaders of society to shape global, regional and industry agendas. Incorporated as a not-for-profit foundation in 1971 and headquartered in Geneva, Switzerland, the Forum is tied to no political, partisan or national interests. World Economic Forum route de la Capite CH-1223 Cologny/Geneva Switzerland Tel.: +41 (0) Fax: +41 (0)

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS)

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) À propos de GCS Cabinet de services-conseils en psychologie organisationnelle, spécialisé

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 Vision Nous croyons que pour régler ses problèmes les plus complexes, le Canada a besoin d un gouvernement efficace et de la participation des dirigeants de tous

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Les niveaux de changement d ISF

Les niveaux de changement d ISF Les niveaux de changement d ISF Les défis du développement international sont multidimensionnels. Le pouvoir, l interconnectivité, la géographie, le comportement humain, l économie, et d autres éléments

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX UNE INITIATIVE EUROPEENE 3. 3000 entrepreneurs sociaux soutenus

ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX UNE INITIATIVE EUROPEENE 3. 3000 entrepreneurs sociaux soutenus ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX ASHOKA ENVISAGE UN MONDE OÙ CHACUN EST ACTEUR DE CHANGEMENT: UN MONDE QUI RÉPOND RAPIDEMENT ET EFFICACEMENT AUX ENJEUX SOCIAUX ET OÙ CHAQUE INDIVIDU

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale Table des matières Au service de la créativité entrepreneuriale Documenter les pratiques de la Génération Co Objectifs 2013 Raconter

Plus en détail

Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations. Formulaire de demande d admission. Section 1 - Identification

Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations. Formulaire de demande d admission. Section 1 - Identification Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations Formulaire de demande d admission Nom complet : Adresse actuelle : Section 1 - Identification Adresse permanente (si différente de l'adresse

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Executive Education. Afrique Océan Indien

Executive Education. Afrique Océan Indien Executive Education Afrique Océan Indien 2 3 Relever les défis, préparer l avenir Depuis sa création en 1995, Analysis est animé par la volonté d accompagner les entreprises et les institutions de la région

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

E-learning L optimisation des performances des entreprises

E-learning L optimisation des performances des entreprises E-learning L optimisation des performances des entreprises 70 % des connaissances acquises sur le lieu de travail proviennent d un mode de formation informelle. Les formations en mode e-learning permettent

Plus en détail

Programme sur le Leadership des Jeunes avec le Mali

Programme sur le Leadership des Jeunes avec le Mali Programme sur le Leadership des Jeunes avec le Mali L Ambassade des Etats-Unis d Amérique au Mali a le plaisir d annoncer l ouverture de compétition pour la sélection d élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 1 xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 2 Dates xpand Leadership Academy 14-15 juin: Leadership stratégique: vision et innovation / Développement stratégique 13-14 septembre: Croissance, changement

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

LES 7 REGLES DE CONDUITE D UN ADMINISTRATEUR PERFORMANT

LES 7 REGLES DE CONDUITE D UN ADMINISTRATEUR PERFORMANT LES 7 REGLES DE CONDUITE D UN ADMINISTRATEUR PERFORMANT Avec la participation d Ipswitch INTRODUCTION Dans l environnement actuel de l entreprise, le réseau est l entreprise. Sans les e-mails, l Internet,

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT BEAULIEU LAUSANNE TABLE DES MATIÈRES 1. MISSION & OBJECTIFS 2. CIBLES 3. PARTENAIRES 4. WISE EN BREF 5. EXPOSANTS 6. COMITE DE PILOTAGE

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

19 Rue du Lac Leman. Imm. ESSAAD A7, Berges du Lac 1053, Tunis, Tunisie Tel: (+216) 71 862 384

19 Rue du Lac Leman. Imm. ESSAAD A7, Berges du Lac 1053, Tunis, Tunisie Tel: (+216) 71 862 384 19 Rue du Lac Leman. Imm. ESSAAD A7, Berges du Lac 1053, Tunis, Tunisie Tel: (+216) 71 862 384 Mission: 4DLeadership House est une boite de conseil et de formation en matière de développement du leadership,

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Académie mondiale de l OMPI

Académie mondiale de l OMPI PROGRAMME PRINCIPAL 14 WO/PBC/4/2 page 134 Académie mondiale de l OMPI 14.1 Enseignement à distance et sensibilisation du public 14.2 Formation professionnelle 14.3 Élaboration des politiques Résumé 215.

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN TRAJET DES DIRIGEANTS TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN Table des matières Défis pour le SPF Economie et réponses Contexte Objectifs Contenu Résultats Défis pour le SPF Economie Marché du travail sous pression

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

Formations d anglais

Formations d anglais Formations d anglais Generali Leader en Italie et présent dans plus de 40 pays, Generali est un des groupes les plus importants sur le marché mondial de l assurance et de la finance. Premier assureur italien

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Participer de façon efficace à une équipe virtuelle Utiliser les outils technologiques pour renforcer les relations dans un contexte virtuel.

Participer de façon efficace à une équipe virtuelle Utiliser les outils technologiques pour renforcer les relations dans un contexte virtuel. RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Participer de

Plus en détail

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques.

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. PRÉSENTATION Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. Impliqué depuis plusieurs années dans le développement des nouvelles technologies et de l Internet, mes

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Cours intensif en gestion des fondations donatrices

Cours intensif en gestion des fondations donatrices 16-18 septembre 2015 Cours intensif en gestion des fondations donatrices en collaboration avec COURS INTENSIF EN GESTION DES FONDATIONS DONATRICES Quelle fondation pour demain? Une formation destinée aux

Plus en détail

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance Ministère de l Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d et de Management Licence en Finance Domaine de formation: Sciences de Gestion Mention : Finance

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN

MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN MARIE-PIERRE FENOLL-TROUSSEAU Marie-Pierre Fenoll-Trousseau est professeur de droit au sein d ESCP Europe. Elle coordonne le département Sciences Juridiques,

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités Les connaissances comptables et financières, le professionnalisme et le leadership pour les besoins d aujourd hui

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Vision ISF 2020. Notre raison d être

Vision ISF 2020. Notre raison d être Vision ISF 2020 Vision ISF 2020 Notre raison d être Nous sommes ISF. \ Nous n'acceptons \ pas le statu quo. Nous combinons passion \ et pragmatisme. Nous nous mettons au défi et investissons les uns dans

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Pour le Progrès des Sociétés de la Connaissance à Travers l Afrique Un Produit du Leadership Africain sur les Cours en TIC www.gesci.org

Plus en détail

Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013

Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013 E/CN/16/2013/CRP.2 Distr: 30 mai 2013 Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013 Le secrétariat de la Commission pour le développement

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

SERVICES DE GESTION DES ABSENCES ET DE L INVALIDITÉ Pour une gestion optimale de la santé

SERVICES DE GESTION DES ABSENCES ET DE L INVALIDITÉ Pour une gestion optimale de la santé SERVICES DE GESTION DES ABSENCES ET DE L INVALIDITÉ Pour une gestion optimale de la santé «Comme le coût des garanties continue d augmenter, la gestion de la santé organisationnelle devient une priorité

Plus en détail