Procès-verbal de réunion du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail Académique du mardi 2 avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procès-verbal de réunion du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail Académique du mardi 2 avril 2013"

Transcription

1 Procès-verbal de réunion du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail Académique du mardi 2 avril 2013 Le comité se déroule sous la présidence de Monsieur Didier LACROIX, secrétaire général de l académie. Cette réunion est la première de l année Participent à la réunion : Au titre des représentants de l administration : - M. Didier LACROIX, secrétaire général de l académie - Mme Michèle JOANNAN, directrice des relations et ressources humaines Au titre des représentants du personnel : Pour Force Ouvrière (F.O.) - M. Stéphane GESLIN, titulaire - Mme Clélia MIGNOT, suppléante Pour la Fédération Syndicale Unitaire (F.S.U.) - Mme Séverine VERNET, titulaire, secrétaire du CHSCT, - Mme Claire BILLES, titulaire - Mme Agnès COLAZZINA, suppléante - Mme Caroline CHEVE, titulaire - M. Emmanuel HERVET, suppléant - M. Stéphane JOUVE, titulaire - M Stéphane RIO, titulaire Pour l Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA) - Mme Michèle DANIEAU, titulaire Au titre de la médecine de prévention : - Le docteur Elisabeth ARNAL, Au titre de l Inspecteur Santé et Sécurité au Travail : - M. Pierre BECHET Au titre du Conseiller de prévention académique : - M. Marc NIGITA Au titre des personnes invitées : - M. Patrick ARNAUD, secrétaire général adjoint de l académie 1

2 OUVERTURE DE LA SEANCE : Monsieur Didier LACROIX accueille les participants à 14 h 00. Le quorum des membres ayant voix délibérative est atteint. La séance est ouverte. Madame VERNET lit une déclaration préalable : DECLARATION F.S.U. Les conditions de travail des personnels ont été considérablement modifiées ces dernières années sans que les répercussions de ces transformations aient été véritablement analysées ni reconnues. Nous le voyons avec le cas de la réforme des épreuves de langues vivantes sur laquelle nous vous avions déjà interpellé lors du dernier CHSCT A. Nous le voyons aussi avec la réforme des séries technologiques en lycée : les 12 filières ou options Sti sont supprimées et remplacées par la seule filière Sti2D déclinée en un tronc commun d' «Enseignements technologiques transversaux» et quatre «Spécialités». En octobre 2012, les rectorats, suite à une circulaire ministérielle, mettent en demeure les professeurs de Sti d'accepter un re-étiquetage de leur spécialité disciplinaire (dont le nombre passe de 42 à 4, par exemple, pour les certifiés). Les solutions proposées par l'institution aux enseignants de Sti sont des solutions purement administratives (des heures de formation, des replis sur des postes de professeur de technologie en collège par exemple). Nous appelons votre attention sur le travail conduit par le CHSCT A de Lorraine qui a mené une campagne de recueil de témoignages dont il ressort un sentiment de perte du sens profond du travail, perte également de liberté pédagogique. Des mots comme «épuisement», «usure quotidienne», «arrêt de travail», «mode de survie» reviennent souvent et montrent la détresse de ces enseignants. D'autres réformes sont en cours ou sur le point d'être décidées : L'acte III de la décentralisation sera bientôt discuté au Parlement. Nous sommes très inquiets de la régionalisation et des conséquences sur les conditions de travail, sur l'organisation et la nouvelle répartition des compétences qu'elle implique pour les CO-psy. La réforme des rythmes scolaires se met en place dans le premier degré. Sur tous ces dossiers, le CHSCT doit être vigilant et nous rappelons que l'article 57 du décret prévoit une consultation des CHSCT sur «les projets d'aménagement importants modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail». Nous demandons donc que les CHSCT départementaux conduisent une analyse des conséquences de cette réforme des rythmes scolaires. Par ailleurs, nous constatons que les répercussions sur les conditions de travail des suppressions de postes et l'augmentation de la charge de travail commencent à être reconnues par l'administration elle-même. En effet, nous voyons une baisse substantielle des compléments de service pour la rentrée prochaine dans le second degré. Et nous savons que les CS ont une incidence directe sur les conditions de travail des personnels concernés. Cependant, nous assistons par ailleurs à une hausse conséquente des temps partiels dans le premier degré (et donc des services partagés), reflet d'une situation professionnelle où les personnels font le choix, parfois douloureux financièrement, de réduire leur temps de travail pour pouvoir «tenir». Nous avons appris qu'un groupe de réflexion a été mis en place par le recteur suite aux interventions des organisations syndicales : ce groupe analyse les conditions de travail des personnels administratifs. Une première réunion a eu lieu le 28 mars dernier et une autre est prévue le 09 avril avec des gestionnaires et la DASH. Nous demandons que le CHSCT A soit informé de l'avancée des travaux de ce groupe. 2

3 La séance d'aujourd'hui est la première de l'année Le travail de concertation entre les différents partenaires du Comité a permis d'avancer sur un certain nombre de points : RPS, services partagés, conditions de travail des professeurs d'eps. Nous souhaitons que le comité puisse poursuivre sur cette lancée. Il nous semble nécessaire d'améliorer encore la formation des membres élus, l'information et la communication entre l'administration et le CHSCT. Nous rappelons notre demande que le Comité soit informé des accidents du travail graves. Nous souhaitons aussi que l'information ne soit pas seulement ascendante de l'académie vers le CHSCT ministériel, mais qu'une information descendante soit aussi mise en place pour rendre compte de l'avancée des différents GT qui se tiennent au niveau national. Monsieur LACROIX estime que les points développés dans cette déclaration ramènent à une problématique de niveau national. La marge de manœuvre est étroite. Il est nécessaire d attendre le résultat des travaux des sessions parlementaires qui vont bientôt s ouvrir. La conjoncture actuelle a permis de réduire le nombre de postes à «temps partagé». Madame ARNAL indique que le CHSCT ministériel a lancé dans les académies en novembre 2012 une enquête sur la réforme du Bac STI. Elle demande la remontée des résultats de notre académie. Les différents points à l ordre du jour de ce CHSCT A sont les suivants : 1 - Approbation du PV du CHSCT Académique du 18 décembre 2012, 2 - Bilan d étape de l activité des CHSCT Académique et Départementaux (enquêtes, groupes de travail, visites d établissements), 3 - Présentation du plan de formation 2013/2014 (membres des CHSCT, assistants de prévention), 4 - Point sur l échange des documents uniques d évaluation des risques, et formation des assistants de prévention, en relation avec les collectivités territoriales, 5 - Calendrier des GT et des visites, 6 - Compte-rendu des différentes saisines, 7 - Questions diverses. ORDRE DU JOUR : 1 - Approbation du PV du CHSCT Académique du 18 décembre 2012 Monsieur GESLIN souhaiterait que dans le texte des PV, le nom de l organisation syndicale auquel appartient l intervenant cité soit précisé. D autre part, il demande que, pour ce qui concerne les résultats des votes, les sigles syndicaux soient spécifiés. Monsieur LACROIX rappelle que le nom des participants et leur appartenance syndicale sont précisés en introduction des procès verbaux. Pour ce qui concerne la précision des votes, la demande de monsieur GESLIN sera prise en compte. 3

4 Madame DANIEAU demande la modification suivante quant à son intervention (page 8 du PV du 18/12/2012) : «Madame DANIEAU pose la question des conditions de recrutement des personnes handicapées (aptitudes par rapport au métier choisi), et de leur évaluation pendant leur année probatoire en tant que contractuel. (Pour ne pas les mettre dans des conditions difficiles d exercice).». Compte tenu des deux modifications à apporter, le PV du CHSCT Académique du 18 décembre 2012 est adopté à l unanimité. 2 - Bilan d étape de l activité des CHSCT Académique et Départementaux (enquêtes, groupes de travail, visites d établissements) Monsieur NIGITA présente le tableau de synthèse des CHSCT A, D et spéciaux de service (dates des réunions, formations des membres des CHSCT, réunions des groupes de travail, visites d établissements, programme annuel de prévention, enquêtes accidents, droit de retrait) : Date des réunions : Monsieur GESLIN estime ce tableau très intéressant. Il suggère qu il serait plus judicieux et constructif de commencer les travaux du CHSCT A dès les mois de septembre/octobre. Madame VERNET appuie cette idée car cela permettrait de mieux planifier les différentes réunions du CHSCT, des groupes de travail, et des visites d établissements. Formation des membres des CHSCT : Monsieur NIGITA précise que l ensemble des membres des CHSCT A et D ont assisté aux 4 premières journées de formation. Les membres des CHSCT spéciaux de service n en auront eu que 2 cette année. Monsieur BECHET rappelle que la 5 ème journée réglementaire sera programmée dès la rentrée prochaine (cf. point 3 de l ordre du jour). Réunions des groupes de travail : Madame VERNET demande la mise en place du groupe de travail «impact de la réforme des bacs STI sur les enseignants». Monsieur LACROIX indique qu une enquête nationale à ce sujet est en cours, et qu avant d entamer au niveau académique un travail sur ce point, il serait plus judicieux d attendre les résultats de l enquête ministérielle. Madame VERNET estime que, sans même envisager de lancer une enquête à ce sujet, il serait intéressant de procéder comme demandé à une visite du lycée Jean Perrin de manière à réfléchir sur l analyse des conditions de travail des enseignants STI. Monsieur GESLIN relève que dans le Vaucluse des questions plus spécifiques sont traitées dans le cadre du CHSCT D 84, notamment la problématique des ouvertures (fenêtres, baies oscillo battantes) rendues dangereuses par grand vent. Madame BILLES précise que, dans le département des Bouches du Rhône trois réunions de groupe de travail ont été tenues : - gestion de crise (7/12/2012), - violence dans les EPLE, interne et externe (17/12/2012), - conditions de travail des directeurs d écoles (24/01/2013 et 7/02/2013). 4

5 Madame ARNAL demande à ce que le CHSCT A soit destinataire des relevés de conclusions de ces différents groupes de travail. Monsieur NIGITA indique que les différents comptes rendus des groupes de travail et comptes rendus de visites d établissements seront à partager de la façon suivante : liste de diffusion (les 4 conseillers de prévention départementaux, les 4 secrétaires des CHSCT D, la secrétaire du CHSCT A, le médecin de prévention, l ISST, et les représentants de l administration. Visites d établissements : Madame VERNET constate qu après un an de fonctionnement du CHSCT A, il s avère nécessaire de mettre en place un protocole de visite d établissement. Monsieur BECHET rappelle la réglementation (article 52 du décret) : «une délibération du comité fixe l objet, le secteur géographique de la visite et la composition de la délégation chargée de cette visite. Cette délégation doit comporter le président ou son représentant et des représentants des personnels. Elle peut être assistée du médecin de prévention, de l ISST, ou du conseiller de prévention. Les missions accomplies dans le cadre du présent article doivent donner lieu à un rapport présenté au comité.» Monsieur ARNAUD insiste sur le fait que ce protocole doit être établi et respecté et que les membres de l administration doivent être clairement identifiés. Monsieur GESLIN confirme que plusieurs visites d établissements ont été effectuées dans le Vaucluse, et qu après chaque visite un rapport a été établi et présenté en CHSCT D 84. Madame BILLES précise qu à chaque visite effectuée dans le 13, un membre de l administration était présent. Monsieur ARNAUD rappelle qu en aucun cas l ISST, le conseiller de prévention, le médecin de prévention dont la présence est prévue par le décret, ne représente le président. Il faudra dorénavant respecter ce formalisme. Madame VERNET et monsieur RIO sont tout à fait d accord pour que les choses soient clairement établies et respectées. Ils soulignent la nécessité de communiquer ces protocoles aux différents CHSCT D. Monsieur NIGITA souhaite que le CHSCT A soit destinataire des différents rapports de visites d établissements, afin de pouvoir établir une synthèse et en tirer des mesures de prévention, comme le prévoit la règlementation. Enquête accident : Monsieur GESLIN rappelle que les représentants FO n ont pas été tenus au courant de la visite accident du lycée hôtelier. Monsieur LACROIX rappelle que cette enquête accident a été notifiée au PV de la dernière réunion du 18 décembre Monsieur NIGITA évoque l enquête accident qui s est déroulée le vendredi 29 mars dernier. Un rapport doit être établi, et des mesures de prévention préconisées. Madame VERNET a trouvé intéressante la présence des différents acteurs (ISST, médecin de prévention, et conseiller de prévention). Il est important que l information soit connue et partagée par les membres du CHSCT A dès lors qu il s agit d un accident grave. Le compte rendu pourrait être élaboré collectivement dans le cadre d un groupe de travail. 5

6 Monsieur GESLIN souhaite savoir pourquoi cette enquête accident a été initiée au niveau académique. Monsieur LACROIX rappelle que la gestion des ressources humaines du 2 nd degré est effectuée par le rectorat. Pour le 1 er degré, il est plus naturel qu il y ait une cohérence départementale en matière d accident. 3 - Présentation du plan de formation 2013/2014 (membres des CHSCT, assistants de prévention) Monsieur NIGITA rappelle que la suite des formations règlementaires des membres des CHSCT A et D est prévue au plan académique de formation 2013/2014. Monsieur BECHET évoque le contenu de la 5 ème journée de formation : visite d un site, rédaction d un compte rendu, rappels sur le code de la construction et de l habitation et sur le règlement sanitaire, exploitation et mesure de prévention suite à une enquête accident. Madame VERNET demande dans le cadre de la formation des membres du CHSCT A, la possibilité de bénéficier d un complément portant sur les RPS, dispensée par Mme BIANCOTTO. Monsieur RIO évoque l idée d un partenariat avec un laboratoire de recherche tel que le LEST et/ou une entreprise privée telle qu Eurocopter. Il souhaite que les membres du CHSCT A puissent bénéficier de l intervention d un universitaire travaillant sur les problématiques des CHSCT. 4 - Point sur l échange des documents uniques d évaluation des risques, et formation des assistants de prévention, en relation avec les collectivités territoriales Monsieur NIGITA rappelle qu une convention de formation des assistants de prévention personnels ATTEE a été reconduite avec 3 départements de l académie (04, 05 et 84). Le département des Bouches du Rhône n a pas pour l instant renouvelé ce type de convention. Il précise les conditions de formations de ces agents de la collectivité : - une lettre de mission de l assistant de prévention, établie par le chef d établissement et transmise pour accord à la collectivité de rattachement, - la convention de formation passée entre le rectorat et la collectivité de rattachement. Des contacts récents entre le rectorat, le service DRH et l ingénieur prévention du conseil régional ont permis d établir une base de travail sur la formation de ces agents et l échange d informations sur l évaluation des risques dans les lycées. Le conseil régional demande la possibilité d assister à des CHSCT si des problématiques le concernant y sont évoquées. Monsieur NIGITA évoque l idée d un courrier de monsieur le Recteur, adressé aux chefs d établissements leur rappelant le dispositif règlementaire santé et sécurité au travail, en relation avec la collectivité de rattachement (formation des personnels, échanges du document, médecine de prévention, visites d établissements). Madame DANIEAU et monsieur GESLIN reviennent sur le problème de la valorisation de la fonction d assistant de prévention. 6

7 Monsieur LACROIX indique que le parcours professionnel de ces agents peut être valorisé de différentes façons (majoration de barème pour inscription sur tableau d avancement, liste d aptitude, ). Monsieur BECHET rappelle que dans la lettre de mission, le chef d établissement doit prévoir un temps imparti à la mission d un assistant de prévention. Madame DANIEAU précise que pour les personnels ATRF, les compensations sont difficilement envisageables. Madame ARNAL souhaite que, lorsque les médecins ont signalé dans un rapport un risque particulier sur un poste de travail, le CHSCT soit tenu au courant des mesures prises par le chef d établissement et la collectivité de rattachement. 5 - Calendrier des groupes de travail et des visites Madame VERNET, dans le cadre des visites sur la thématique RPS, attend les statistiques fournies par l administration. Elle propose une prochaine réunion du groupe de travail RPS fin avril/début mai, suivie d une visite au collège du Vieux Port le 4 juin toute la journée. Les membres du CHSCT proposent : L objet de la visite : «tensions au travail : causes organisationnelles et incidences sur la santé des personnels». Composition de la délégation : Administration : le représentant du président, le DRH ou son représentant ; Représentants des personnels : la secrétaire du CHSCT A, 2 représentants FSU, 1 représentant UNSA, 1 représentant FO ; Mme ARNAL médecin de prévention. Déroulement de la visite : visite des locaux, rencontre avec l équipe de direction, les personnels administratifs, d éducation, d enseignement, et de maintenance, les élus au CA ou CHS. Madame VERNET insiste sur le fait de préparer en amont cette visite, en informant le chef d établissement, et en lui demandant de préparer l ensemble des documents règlementaires santé et sécurité au travail, et proposer l auto questionnaire du groupe de travail RPS à l ensemble des personnels. Monsieur ARNAUD précise qu il avertira le chef d établissement afin de cadrer cette visite. La proposition de visite au collège du vieux port est soumise au vote. Résultats du vote : Pour : 5 FSU, 1 UNSA Abstention : 1 FO Madame VERNET demande de programmer la 2 ème réunion du groupe de travail EPS, pour finaliser la grille enquête «conditions de travail, santé, sécurité en EPS», afin de pouvoir la diffuser dès la rentrée prochaine. Sur le dossier «services partagés» et dans l attente de statistiques de la part de l administration, madame VERNET propose une réunion fin juin. 7

8 Afin de préparer la prochaine visite du lycée Jean Perrin, elle demande de prévoir ½ journée de travail sur le dossier STI. Monsieur LACROIX se propose de vérifier les avancées sur l enquête de la centrale sur la réforme des bacs STI, avant de planifier le travail académique. Monsieur ARNAUD propose avant la fin de l année scolaire la réunion des groupes de travail RPS et EPS. Il est convenu d une réunion le jeudi 16 mai matin de 9 h à 11 h (groupe RPS et préparation de la visite du collège du vieux port - Marseille) et de 11 h à 12 h 30 (groupe EPS pour relecture de la grille enquête modifiée). Madame VERNET demande la possibilité de visiter avant la fin de l année scolaire le lycée A. Daudet à Tarascon, ce qui ferait 2 visites sur les 2 années de fonctionnement du CHSCT A. Madame CHEVE évoque la visite d un établissement de l académie de Bordeaux sur la problématique de la réforme des bacs STI et demande de vérifier si, d ici le 16 mai, des données nationales sont mises à disposition par la centrale. Madame VERNET demande que l administration s engage à prévoir une visite du lycée Jean Perrin dès septembre. 6 - Compte-rendu des différentes saisines Madame VERNET rend compte de différentes saisines : 1 collège Longchamp Marseille (dans le cadre de la rénovation du collège, des infiltrations d eau dans des salles de cours ont été signalées. Absence d un assistant de prévention), 2 lycée Joliot Curie Aubagne (problème d hygiène des locaux, agents d entretien en congés maladies, problème de fenêtres), 3 collège Prévert St Victoret (des témoignages sur une problématique RPS ont été adressés à la secrétaire du CHSCT, ainsi qu à l ISST). Madame VERNET demande à l administration de prendre en compte la situation des personnels du collège J. Prévert, et attend des réponses sur cette situation pour le prochain CHSCT A. Monsieur LACROIX attend un éclairage de la DASEN 13 qui semble être informée de ce dossier, tout en ne souhaitant pas, pour cette raison, interférer avec le niveau départemental et les initiatives qu il a pu déjà prendre. Monsieur NIGITA propose que la situation de cet établissement soit mise à l ordre du jour du prochain CHSCT D Questions diverses Monsieur JOUVE informe le CHSCT A que l académie d Aix-Marseille a reçu de la DGESCO un guide conseil sur l accès aux équipements sportifs en 90 exemplaires. Il demande à ce que ce guide soit mis en ligne à disposition de tous les enseignants d EPS, 8

9 sur le site académique et qu un exemplaire soit adressé à chaque enseignant coordonnateur. Monsieur GESLIN demande des informations sur l évolution du nombre de médecin de prévention mis à disposition. Monsieur LACROIX précise que des moyens supplémentaires ont été demandés par l académie. Pour l instant dans la loi de finances 2013, aucune création n est prévue. Madame ARNAL indique qu un groupe de travail national est en cours afin d améliorer l efficience des services de médecine de prévention. Monsieur GESLIN demande si, au niveau académique, il est possible d obtenir la liste des établissements qui ont une problématique d ouvertures dégradées (fenêtres, baies vitrées, etc ). Monsieur BECHET précise que pour obtenir cette information il faut contacter les conseillers de prévention départementaux. Monsieur NIGITA répond qu actuellement cette problématique de fenêtre n est pas récurrente dans l académie. Il précise cependant que la problématique «infiltration des eaux» dans les établissements scolaires de l académie est préoccupante (établissements anciens (étanchéité des joints), établissements neufs (malfaçons au niveau des toitures terrasses)). La séance est levée à 18 h 00. 9

Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012

Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012 Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012 Etaient présents : Représentant l'administration : Monsieur Eric TOURNIER,

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines,

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines, Arcueil, le 21 février 2011 Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours à Madame la Directrice générale des ressources humaines, OBJET : EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE DE SECRETAIRE

Plus en détail

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h contact : versailles@sgen.cfdt.fr REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h Ordre du jour : 1. Préparation de rentrée ; 2. Emplois d

Plus en détail

CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012

CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012 CPE: audience Vie Scolaire, le 6 juillet 2012 FO a été reçu à sa demande par le doyen de l inspection générale Vie scolaire, monsieur Bisson-Vaivre et monsieur Goyheneix, Inspecteur général, le 6 juillet

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION 30 septembre 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION 30 septembre 2014 Lycée «Général LECLERC» 8 rue Poincaré - BP 80129 67703 SAVERNE CEDEX Téléphone : 03.88.02.12.12 Télécopie : 03.88.91.17.04 www.lycee-leclerc.fr COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION 30 septembre 2014

Plus en détail

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013 Le Recteur d'académie à! "! #$%$ &! Messieurs les Présidents d'université, Madame et Monsieur les Directeurs de l'ifma, de l'école de Chimie, Monsieur le DRJS, Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 Monsieur le Principal désigne Madame DESVAUX Marie-Madeleine

Plus en détail

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 OUVERTURE DE LA SEANCE ET GENERALITES Le quorum étant atteint (18 membres), Mme THIEBAULT, Présidente, ouvre la séance à 18h05. 1- Désignation du secrétaire

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 ACADEMIE DE NANTES DIVISION DES PERSONNELS ENSEIGNANTS CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 NANTES, le 05/09/2011 PARTIE RESERVEE A L'ADMINISTRATION Important : Ce calendrier

Plus en détail

Les autorisations d'absence

Les autorisations d'absence Les autorisations d'absence 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015 MA/SL/GB/GL P.S.J L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA Année 2015 Le droit syndical constitue l'une des garanties accordées à l'ensemble des fonctionnaires et agents non titulaires par le statut général

Plus en détail

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires. CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL POUR ASSURER LES SECRETARIATS DU COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL ET DE LA COMMISSION DÉPARTEMENTALE DE RÉFORME Entre : Mme ESTELLE GRELIER, Présidente du Centre

Plus en détail

Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique

Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique DAFIP/15-674-106 du 22/06/2015 DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT A LA PRISE DE FONCTION POUR LES PERSONNELS ADMINISTRATIFS CONCERNES PAR UNE

Plus en détail

Procès-verbal de la séance du conseil d administration du 24 mars 2015

Procès-verbal de la séance du conseil d administration du 24 mars 2015 Date : 24/03/2015 heure de début : 17h30 heure de fin : 19h45 Présidence : M. CABANES, Proviseur Secrétariat : Mme CHEVALLIER, professeur Membres présents : Monsieur CABANES, Monsieur DUR AND, Madame ALCARAZ,

Plus en détail

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990 Saint-Denis, le 29 Janvier 2015 Le recteur à Rectorat DAFCO Monsieur le Président de l Université Mesdames et Messieurs les Conseillers techniques du Recteur Mesdames et Messieurs les IA-IPR et les IEN

Plus en détail

COMITÉ D HYGIENE, DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL ACADÉMIQUE (C.H.S.C.T.A.) --------------- COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 18 mai 2015

COMITÉ D HYGIENE, DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL ACADÉMIQUE (C.H.S.C.T.A.) --------------- COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 18 mai 2015 RECTORAT Secrétariat général Direction des ressources humaines Président : M. Dupont, secrétaire général adjoint, directeur des ressources humaines Représentants des organisations syndicales : Membres

Plus en détail

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue Décembre 2011 Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la Recherche Inspection générale de l'éducation nationale Présentation des guides d audit et du processus d audit d

Plus en détail

COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL RÉUNION TRIMESTRIELLE DU 16 MARS 2015 DE L ÉTABLISSEMENT LYONNAIS

COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL RÉUNION TRIMESTRIELLE DU 16 MARS 2015 DE L ÉTABLISSEMENT LYONNAIS COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL RÉUNION TRIMESTRIELLE DU 16 MARS 2015 DE L ÉTABLISSEMENT LYONNAIS Membres du CHSCT présents : Monsieur CHAPON Président du CHSCT Lyonnais Madame

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Arcueil, le 1 er septembre 2009

Arcueil, le 1 er septembre 2009 Arcueil, le 1 er septembre 2009 Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours à Monsieur le Recteur de l Académie de Paris, OBJET : INSCRIPTIONS - AU CONCOURS INTERNE D ATTACHE D ADMINISTRATION

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

POINT D'INFORMATION MENSUEL

POINT D'INFORMATION MENSUEL POINT D'INFORMATION MENSUEL - avril 2013-1 Sommaire Passage d un élève en classe supérieure - page 3 Application de la règle du sursis en matière de sanction disciplinaire - page 3 IMPORTANT : date de

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ENTRE LES SOUSSIGNES : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes,

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Contacts dans l établissement

Contacts dans l établissement Contacts dans l établissement Équipe de direction du Lycée : - Proviseur : Monsieur CHAPUT, - Proviseure adjointe : Madame BOUCHARD, - Gestionnaire : Monsieur VALADIER, - Conseillers Principaux d'education

Plus en détail

CONSEIL de DISCIPLINE

CONSEIL de DISCIPLINE CONSEIL de DISCIPLINE Document d aide Version mise à jour novembre 09 Questions / réponses Dossier réalisé par le PVS à partir : des textes officiels et des documents des académies de Caen, Dijon et Versailles.

Plus en détail

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement Grenoble, le 16 janvier 2015 Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités à Rectorat Division des personnels enseignants DIPER E DIR Réf N 15-002 Affaire suivie par : Franck Lenoir Téléphone

Plus en détail

Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations syndicales représentatives.

Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations syndicales représentatives. ARTICLE Santé RH, juillet-août 2012 Jean-Yves COPIN Consultant Centre de droit JuriSanté, CNEH Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE Article 1....3 Dispositions générales...3 Titre I : Organisation de la C.M.C.A.S...3 Article 2....3 Composition

Plus en détail

Division des Etablissements d Enseignement Privé

Division des Etablissements d Enseignement Privé Division des Etablissements d Enseignement Privé DEEP/14-654-323 du 15/12/2014 RETRAITE ANNEE 2015 ET REGIME ADDITIONNEL DE RETRAITE PERSONNELS ENSEIGNANTS DU SECOND DEGRE DES ETABLISSEMENTS PRIVES SOUS

Plus en détail

LE COMITE D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ ET (CHSCT) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PIEUX FONCTIONNEMENT DU CHS DES CONDITIONS DE TRAVAIL JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013

LE COMITE D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ ET (CHSCT) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PIEUX FONCTIONNEMENT DU CHS DES CONDITIONS DE TRAVAIL JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013 LE COMITE D HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (CHSCT) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PIEUX FONCTIONNEMENT DU CHS 1 JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013 PRÉSENTATION DE COLLECTIVITÉ Création du district

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

Assistants d éducation, Assistants Vie Scolaire, Assistants pédagogiques Texte En date

Assistants d éducation, Assistants Vie Scolaire, Assistants pédagogiques Texte En date Assistants d éducation, Assistants Vie Scolaire, Assistants pédagogiques Circulaire n 2008-108 21 août 2008 concernant le recrutement et l emploi des assistants d éducation. Abroge et remplace toutes les

Plus en détail

Registre de Santé et de Sécurité au Travail

Registre de Santé et de Sécurité au Travail Coordonnées de l école :.. Sous couvert de l Inspecteur de l Education Nationale de la circonscription de Registre de Santé et de Sécurité au Travail à l attention des personnels concernant la prévention

Plus en détail

Amiens, le 4 février 2015 LE RECTEUR DE L'ACADÉMIE D'AMIENS CHANCELIER DES UNIVERSITÉS. Mesdames et Messieurs les Chefs d'établissement

Amiens, le 4 février 2015 LE RECTEUR DE L'ACADÉMIE D'AMIENS CHANCELIER DES UNIVERSITÉS. Mesdames et Messieurs les Chefs d'établissement Amiens, le 4 février 2015 LE RECTEUR DE L'ACADÉMIE D'AMIENS CHANCELIER DES UNIVERSITÉS Rectorat Division des Personnels Enseignants à Mesdames et Messieurs les Chefs d'établissement Karine PILLON Coordinatrice

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

REFORME DE LA CATEGORIE B - FILIERE ADMINISTRATIVE

REFORME DE LA CATEGORIE B - FILIERE ADMINISTRATIVE CIRCULAIRE N 2012-28 Châlons-en-Champagne, le 17 août 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux REFORME

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Décret n o 2010-1463 du 1 er décembre 2010 mettant en œuvre la réforme du réseau des chambres de commerce

Plus en détail

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique Axe 2 Dispositifs d appui à la démarche d évaluation et de prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Le Groupement de Cooperation Sanitaire et les Systemes d information QUESTIONS / REPONSES

Le Groupement de Cooperation Sanitaire et les Systemes d information QUESTIONS / REPONSES Le Groupement de Cooperation Sanitaire et les Systemes d information QUESTIONS / REPONSES Les URPS peuvent elles devenir membres à part entière d un GCS? Leur adhésion est elle souhaitable? Seules les

Plus en détail

ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008

ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008 ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008 Eric WOERTH Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique et André SANTINI Secrétaire d État chargé de la

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Exemple de PV en compte rendu amélioré : Projet de procès-verbal de la réunion du Comité d Établissement Séance du 29 septembre 2011

Exemple de PV en compte rendu amélioré : Projet de procès-verbal de la réunion du Comité d Établissement Séance du 29 septembre 2011 Exemple de PV en compte rendu amélioré : Projet de procès-verbal de la réunion du Comité d Établissement Séance du 29 septembre 2011 Etaient présents : La Direction Roland, Président du Comité d Etablissement

Plus en détail

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS : Amiens, le 8 décembre 2014 Rectorat Division des Personnels d Administration et d Encadrement FG/FL n 14-435 Affaire suivie par : Fabienne GERARD Chef du bureau DPAE3 Gestion des personnels administratifs

Plus en détail

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL - 1/8 RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL 14 / 06 / 2010 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL SOMMAIRE : Article 1 :

Plus en détail

Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger

Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger Mardi 23 juin 2015 au siège de l AEFE à Paris de 9h à 14h. Représentant UNSA Éducation : M. Olivier Gilbert Experts UNSA Éducation

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Présents, excusés: Mrs et Mmes BRANCHEREAU Carole, BARDON Louis-Patrick BONNEFOY Joëlle, CHARPENTIER

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

LA MISE A DISPOSITION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA MISE A DISPOSITION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Réf. : CDG-INFO2008-18/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN PLAN DE CLASSEMENT : 1-25-20 : 03.59.56.88.48/58 Date : le 17 juillet 2008 MISE A JOUR DU 27 MARS 2012 Suite à la parution

Plus en détail

Vade-mecum sur les regroupements

Vade-mecum sur les regroupements Vade-mecum sur les regroupements Le nouvel article L718-2 du code de l éducation fixe l objectif que «Sur un territoire donné, qui peut être académique ou inter académique, sur la base d'un projet partagé,

Plus en détail

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014 CONSEIL MUNICIPAL DE MARNAY SUR SEINE PROCES-VERBAL REUNION DU 14 NOVEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le 14 novembre à 19 heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014 COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 Janvier 2014 L an deux mille quatorze, le treize du mois de janvier, le Conseil Municipal de la Commune de la Mothe-Achard, dûment convoqué par Monsieur

Plus en détail

LE HAUT NIVEAU SPORTIF

LE HAUT NIVEAU SPORTIF Éducation Physique et Sportive LE HAUT NIVEAU SPORTIF VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE MEMENTO DES EXAMENS SESSION 2014 A l'usage des professeurs d'eps, et des chefs d'établissement (Janvier 2014) Inspection

Plus en détail

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1 Master MEEF second degré général Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun Stage en M1 Rappel des modalités du stage : Quatre semaines de stage dans l'année en établissement scolaire dont quatre

Plus en détail

F. C. P. E IN F O S 0 6

F. C. P. E IN F O S 0 6 Conseil Départemental, 6 rue de France - 06000 NICE SEPTEMBRE 2013 - N 125 Conseil Départemental des Parents d Élèves F. C. P. E IN F O S 0 6 04 93 88 50 00 04 93 87 22 05 Site : www.fcpe06.org courriel

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

Ensemble dénommés «Les Parties»

Ensemble dénommés «Les Parties» Convention de partenariat relative à l organisation des formations conduisant à la délivrance du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute et à la reconnaissance du grade de licence + 60 ECTS Entre :

Plus en détail

Compte Rendu du Conseil d administration. du lycée Jean Cocteau du 8 décembre 2011

Compte Rendu du Conseil d administration. du lycée Jean Cocteau du 8 décembre 2011 Compte Rendu du Conseil d administration du lycée Jean Cocteau du 8 décembre 2011 Le quorum étant atteint, la séance est ouverte à 18h00 par Mr Kiszel. Sont présents 21 membres et 2 invités : Mr Fabrice

Plus en détail

INFOS N 5. Veille Jurisprudentielle IRP :

INFOS N 5. Veille Jurisprudentielle IRP : 1 INFOS N 5 Information du CE sur la déclaration du nombre de travailleurs handicapés «L'employeur porte à la connaissance du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel la déclaration

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

Procès-Verbal adopté par le C.A. Du 6 Octobre 2014 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE

Procès-Verbal adopté par le C.A. Du 6 Octobre 2014 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE VILLE DE PONT-DE-CLAIX Procès-Verbal adopté par le C.A. Du 6 Octobre 2014 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE N.R. : CCAS/MRC PROCES VERBAL CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE Les comités d usagers des services Audiovisuel Bibliothèques Informatique et télécommunications Document

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Nbre de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 16/07/2012 Affichée le : 26/09/2012

Nbre de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 16/07/2012 Affichée le : 26/09/2012 En vertu de l'article L.2131-1 du CGCT, le Maire de Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le.. et/ou notifié le.. et qu'il est donc exécutoire. Pour le Maire, Par délégation

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite PROMOTIONNELLE 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES SOMMAIRE : I RÉFÉRENCES...2 1 Site académique, espace

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée.

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 11 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le onze avril à dix neuf heures, le Conseil Communautaire, régulièrement convoqué, à la date du 31 mars 2014,

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON DÉPARTEMENT DE MEURTHE- ET- MOSELLE A R R O N D I S S E M E N T D E L U N É V I L L E C A N T O N D E C I R E Y - S U R - V E Z O U Z E COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL

Plus en détail

Procès verbal de la séance du conseil d administration. Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin : 19 h 30

Procès verbal de la séance du conseil d administration. Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin : 19 h 30 Établissement : 0352760K Collège de La Mézière Biardel N de séance : 4 35520 LA MEZIERE Procès verbal de la séance du conseil d administration Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin

Plus en détail

GUIDE DES PROCÉDURES A L USAGE DES FAMILLES

GUIDE DES PROCÉDURES A L USAGE DES FAMILLES ORIENTATION ET AFFECTATION APRÈS LA CLASSE DE 3 ème GUIDE DES PROCÉDURES A L USAGE DES FAMILLES Ce document a pour objectif d apporter aux familles des éléments de compréhension sur le fonctionnement de

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

VADE-MECUM des vacations d enseignement. Université d Avignon et des Pays de Vaucluse

VADE-MECUM des vacations d enseignement. Université d Avignon et des Pays de Vaucluse VADE-MECUM des vacations d enseignement Université d Avignon et des Pays de Vaucluse DRH Bureau des heures complémentaires Novembre 2011 I Les conditions de recrutement 1 - Les catégories d intervenants

Plus en détail

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Convocation du 13 février 2015 SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Logement communal n 2 : Le Conseil Municipal prend connaissance du courrier de Mr Rémi CRESPIN concernant son souhait d accéder à partir du 02 janvier

Plus en détail

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines.

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines. PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DU 12 FÉVRIER 2015 - Approbation du procès-verbal de la séance du 20 janvier 2015 - Adhésion au groupement de commande d électricité - Adhésion au groupement de commande pour

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail